Anticorps Secondaires Fluorescents

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Anticorps Secondaires Fluorescents"

Transcription

1 Anticorps Secondaires Fluorescents FluoProbes by & notre sélection Jackson ImmunoResearch & Biotium LIFE SCIENCES 211 bis, avenue JF Kennedy BP Montluçon Hotline +33 (0)

2 Sommaire Anticorps secondaires FluoProbes...Page 3 Anticorps secondaires FluoProbes...Page 4 Fluorochromes FluoProbes...Page 5 - FluoProbes Page 7 - FluoProbes 547H...Page 11 - FluoProbes Page 15 - FluoProbes 647H...Page 19 Tableau des références FluoProbes...Page 22 Autres conjugués...page 25 Jackson ImmunoResearch et les Alexa Fluor...Page 26 - Alexa Fluor Page 26 Biotium et les CF TM dyes...page 27 - CF TM 488A...Page 27 - CF TM Page 28 Notre sélection d'anticorps fluorescents...page 30 Réactifs complémentaires...page 33 Kits de couplage Lightning-Link TM...Page 34 Streptavidines FluoProbes...Page 36 Fluoro-Gel mounting media...page 37 Sérums et immunoglobulines purifiées...page 37 Prim Ab Search : Moteur de recherche anticorps primaires...page 38 Ab2 Search : Moteur de recherche anticorps secondaires...page (0)

3 Anticorps Secondaires FluoProbes +33 (0)

4 Anticorps Secondaires FluoProbes Nos anticorps sont : hyper-affins ultra-purifiés (liaisons non-spécifiques très faibles) disponibles en 3 formats : IgG entière non épuisée, IgG pré-adsorbée, fragment F(ab ) 2 concentrés à 1mg/ml IgG entières non épuisées : Conviennent pour la plupart des applications standards et offrent un excellent rapport qualité-prix. F(ab ) 2 : Utiles pour des applications ou les fragments Fc peuvent causer des liaisons non spécifiques. Anticorps Pré-adsorbés (Min X Sr Prot) : Evitent les interférences (cross-réactivités) liées à la présence d anticorps d autres espèces (marquages multiples) ou antigènes générant un bruit de fond. NB : Anticorps anti IgG (H+L) : Ces anticorps réagissent contre les chaînes légères et lourdes (portions Fc et F(ab )) des immunoglobulines. Ils peuvent donc également réagir - via la chaîne légère - avec d autres classes d immunoglobulines (IgM, IgA, etc.) (0)

5 Fluorochromes FluoProbes Les fluorochromes FluoProbes constituent une famille de conjugués possédant une excellente intensité de fluorescence et de photostabilité. Ils sont disponibles seuls (activés), couplés à des anticorps, ou à d autres sondes moléculaires pour être utilisés en microscopie, cytométrie en flux ou autres techniques d immuno-détection. Haute intensité de fluorescence Excellente photostabilité - une résistance exceptionnelle au photobleaching permet l obtention d images de fluorescence dans les conditions les plus exigeantes Multiple Marquage - chevauchement négligeable entre les spectres des fluorochromes permettant une détection multi-couleur Excellente stabilité - fluorochromes totalement stables entre ph 4 et 10 Parfaite compatibilité - Les spectres d excitation et d émission sont compatibles avec les principaux filtres et laser couramment utilisés dans les laboratoires. Gamme large et variée - spectre d absorption allant de 390 à 783 nm Fluorochromes proposés pour nos anticorps secondaires Fluorochromes labs./lem. Source d excitation Type de filtres FP nm / 518 nm Argon-ion laser filtre FITC / Cy2 FP-547H 557 nm / 572 nm He/Ne laser ou Mercury lamp filtre Cy3 / TRITC FP nm / 617 nm He/Ne laser filtre Cy3.5 / SR101 / RFP FP-647H 653 nm / 675 nm Krypton-ion laser filtre Cy5 / APC Nos autres fluorochromes peuvent être couplés à façon +33 (0)

6 Fluorochromes FluoProbes Autres marqueurs FluoProbes disponibles Fluorochromes activés Kits de marquage Streptavidines couplées Couplage anticorps à façon Multiplex-3-couleurs - cellules HEK-293-Myc-GPR54 DIC Filtre vert (FP-505) Differential Interference Contrast Marquage Actine Filtre bleu (Hoechst 33342) Marquage noyaux Filtre rouge (FP-547H) Marquage GPR54 Superposition des images obtenues avec les filtres bleu, vert et rouge Cellules HEK-293-Myc-GPR54 marquées avec : - anti myc tag (clone 9E10) puis anticorps secondaire FP-547H - Phalloidin FP Hoechst (0)

7 FP-488 FluoProbes (0)

8 FP-488 FluoProbes 488 Bien que le FITC soit toujours le plus populaire des fluorophores verts, son utilisation a cependant quelques limites comme un fort photobleaching ou une sensibilité au ph. Le FluoProbes 488 est significativement plus brillant et plus photostable. Sa fluorescence est indépendante du ph (de 4 à 10). Spectre du FP-488 (Abs/Em : 493/518 nm) De par ses propriétés, le FP-488 est une excellente alternative au FITC et à la plupart des marqueurs verts existants (0)

9 FP-488 FluoProbes 488 Comparatif de marqueurs verts connus FluoProbes 488 > Plus photostable. > Moins de bruit de fond. Comp.A Comp.C FITC +33 (0)

10 FP-488 FluoProbes 488 Photostabilité Le photoblanchiment ("fading" ou "photobleaching") est un phénomène très pénalisant dans l observation directe en microscopie à fluorescence. Lors d'observations visuelles, il entraîne une fatigue occulaire et oblige à fermer le faisceau d excitation jusqu à restauration de la fluorescence. Il réduit fortement l intérêt des systèmes d imagerie les plus avancés (microscopie confocale, camera digitale) notamment lorsque la fluorescence est enregistrée durant des périodes relativement longues : 1/ pour scanner l'échantillon, 2/ pour collecter plus de photons (et augmenter ainsi la sensibilité) 3/ pour permettre la diminution de l autofluorescence (particulièrement en lumière visible ou en mode de fluorescence à résolution temporelle ("time resolved fluorescence"). Le photoblanchiment est aussi accentué par les forts grossissements qui concentrent le faisceau sur une section réduite, et notamment avec les systèmes actuels d imaging électroniques dotés de sources d excitation très puissantes. Afin de réduire ces contraintes, on a recours à des milieux de montage "anti-fading", ainsi qu à des fluorochromes plus photostables. Cette solution à l'inconvénient de réduire l'intensité de fluorescence initiale et en pratique rajoute une étape à votre protocole. De plus, elle n'est pas compatible avec tous les fluorochromes. L'adoption de fluorochromes photostables est donc préférable (0)

11 FP-547H FluoProbes 547H +33 (0)

12 FP-547H FluoProbes 547H Le spectre du FP-547H s'accorde parfaitement avec les filtres utilisés pour les équivalents Cy5. Comparatif de différents Goat anti Mouse marqués Spectre du FP-547H (Abs/Em : 557/572 nm) Intensité de fluorescence (CMF) Le FluoProbes 547H montre des résultats supérieurs aux principaux fluorophores orange présents sur le marché (0)

13 FP-547H FluoProbes 547H Marquage du récepteur GRP54 des cellules HEK-293-Myc-GPR54, par anticorps c-myc clone 9E10 et détection par un anticorps secondaire Goat anti Mouse FP-547H (ou concurrent). FP-547H : spécifique FP-547H : photostable 10 x Phase contrast Hoechst Anti-Myc-GPR54 + Goat anti Mouse FP-547H Contrôle nég. sans Ac primaire 60 x DIC Hoechst Anti-Myc-GPR54 + Goat anti Mouse FP-547H Contrôle nég. sans Ac primaire Spécificité : Le marquage est spécifique de GPR54. Aucun bruit de fond en absence d anticorps primaire. Photostabilité : Montage en PBS-glycerol SANS ANTIFADING. Après 5 min., le FP-547H montre une nette supériorité sur ses concurrents. +33 (0)

14 FP-547H FluoProbes 547H Une intensité de fluorescence inégalée Marquage du GPR54 des cellules HEK-293-Myc-GPR54, via anticorps primaire anti c-myc 9E10 et comparaison de différents anticorps secondaires rouges/orange à dilution égale (0)

15 FP-594 FluoProbes (0)

16 FP-594 FluoProbes 594 Le FluoProbes 594 est une excellente alternative aux marqueurs rouges conventionnels (comme la Sulforhodamine 101, SR101). Le spectre du FP-594 est compatible avec les filtres rouges standards (SR101, Cy3.5 et RFP) Comparatif de différents Goat anti Mouse marqués Spectre du FP-594 (Abs/Em : 591/617 nm) Intensité Intensité de fluorescence de fluorescence (CMF) (CMF) Dilutions 1/ Dilutions 1/ FP-594 Comp. A SR101 Comp. B Comp. C FP-594 Comp. A SR101 Comp. B Comp. C Plus intense et plus photostable, c est le candidat idéal pour réaliser des colocalisations avec un marqueur vert (type FP-488) (0)

17 FP-594 FluoProbes 594 Marquage d hématies via anti CD59 + anticorps secondaire Goat anti Mouse rouge (FP-594 ou SR101). FP-594 : spécifique Phase contrast Anti CD59 + Goat anti Mouse FP-594 Contrôle nég. sans Ac primaire FP-594 : intensité de fluorescence FP x Phase contrast Anti CD59 + Goat anti Mouse SR101 Contrôle nég. sans Ac primaire Sulforhodamnine 101 (SR101) 60 x Photos prises à dilutions et réglages identiques. Temps d exposition 300 ms. Le FP-594 montre une nette supériorité sur son principal concurrent. +33 (0)

18 (0)

19 FP-647H FluoProbes 647H +33 (0)

20 FP-647H FluoProbes 647H Le spectre du FP-647H s accorde parfaitement avec les filtres utilisés pour les équivalents Cy5. Comparatif de différents Goat anti Mouse Marqués Spectre du FP-647H (Abs/Em : 653/675 nm) Intensité de fluorescence (CMF) La fluorescence des anticorps secondaires conjugués avec le FP-647H est significativement supérieure à celle des anticorps conjugués à d autres marqueurs équivalents (0)

21 FP-647H FluoProbes 647H Mise en évidence de l apoptose induite par Kp-10 sur cellules Jurkat en cytométrie en flux. Marquage du récepteur GPR54 (tag c-myc) via anticorps 9E10 et anticorps secondaires (Goat Anti Mouse) marqué FP-647H et concurrents (lecture sur FL3) Marquage AnnexinV-FluoProbes 488 (lecture sur FL1) Contrôle négatif : cellules Jurkat (GPR54 non tagué) 9E10 + GAM : FP-647H AnnexinV-FP488 9E10 + GAM : concurrent P AnnexinV-FP488 9E10 + GAM : concurrent C AnnexinV-FP488 9E10 + GAM : concurrent A AnnexinV-FP488 L'apoptose est induite par Kp-10, ligand du GPR54. Après 16 heures, les cellules apoptotiques (en bas à droite) ont perdu presque entièrement l'expression de GPR54 alors que celles qui ont résisté l'expriment encore. FL3 = 633 nm/ filtre 660/20 nm La moyenne des intensités de fluorescence montre une nette supériorité du FP-647H sur ses concurrents. +33 (0)

22 Liste des anticorps FluoProbes FP-488 FP-547H FP-594 FP-647H Hôte Spécificité Qté A=493 / E=518 nm A=557 / E=572 nm A=591 / E=617 nm A=653 / E=675 nm Donkey IgG Donkey IgG Goat IgG Anti-Chicken Anti-Chicken IgY (IgG) (H+L) (min X Bov,Gt,GP,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rb,Rat,Shp Sr Prot) Anti-Goat Anti-Goat IgG (H+L) (min X Ck,GP,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rb,Rat Sr Prot) Anti-Human Anti-Human IgG (H+L) (min X Bov,Hrs,Ms Sr Prot) 1 mg FP-SA1110 FP-SB1110 FP-SD1110 FP-SC mg FP-SA2110 FP-SB2110 FP-SD2110 FP-SC mg FP-SA3110 FP-SB3110 FP-SD3110 FP-SC3110 Anti-Mouse Donkey IgG Anti-Mouse IgG (H+L) (min X Bov,Ck,Gt,GP,Hms,Hrs,Hu,Rb,Rat,Shp Sr Prot) 1 mg FP-SA4110 FP-SB4110 FP-SD4110 FP-SC4110 Donkey Anti-Mouse IgG (H+L) F(ab )2 (min X Bov,Ck,GP,Gt, Hms,Hrs,Hu,Rb,Rat,Shp Sr Prot) 0,5 mg FP-SA4120 FP-SB4120 FP-SD4120 FP-SC4120 Goat IgG Anti-Mouse IgG (H+L) 1 mg FP-SA4000 FP-SB4000 FP-SD4000 FP-SC4000 Goat IgG Anti-Mouse IgG (H+L) (min X Bov,Hrs,Hu,Rat,Rb Sr Prot) 1 mg FP-SA4010 FP-SB4010 FP-SD4010 FP-SC4010 Goat IgG Anti-Mouse IgM, mu Chain Specific (min X Bov,Hrs,Hu Sr Prot) 0,5 mg FP-SA4030 FP-SB4030 FP-SD4030 FP-SC (0)

23 FP-488 FP-547H FP-594 FP-647H Hôte Spécificité Qté A=493 / E=518 nm A=557 / E=572 nm A=591 / E=617 nm A=653 / E=675 nm Anti-Rabbit Donkey IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) (min X Bov,Ck,Gt,GP,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rat,Shp Sr Prot) 1 mg FP-SA5110 FP-SB5110 FP-SD5110 FP-SC5110 Donkey Anti-Rabbit IgG (H+L) F(ab )2 (min X Bov,Ck,GP,Gt,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rat,Shp Sr Prot) 0,5 mg FP-SA5120 FP-SB5120 FP-SD5120 FP-SC5120 Goat IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) 1 mg FP-SA5000 FP-SB5000 FP-SD5000 FP-SC5000 Goat IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) (min X Hu,Ms,Rat Sr Prot) 1 mg FP-SA5010 FP-SB5010 FP-SD5010 FP-SC5010 Anti-Rat Donkey IgG Anti-Rat IgG (H+L) (min X Bov,Ck,GP,Gt,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rb,Shp Sr Prot) 1 mg FP-SA6110 FP-SB6110 FP-SD6110 FP-SC6110 Donkey Anti-Rat IgG (H+L) F(ab )2 (min X Bov,Ck,GP,Gt,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rb,Shp Sr Prot) 0,5 mg FP-SA6120 FP-SB6120 FP-SD6120 FP-SC6120 Goat IgG Anti-Rat IgG (H+L) 1 mg FP-SA6000 FP-SB6000 FP-SD6000 FP-SC6000 Goat IgG Anti-Rat IgG (H+L) (min X Bov,Hrs,Hu, Ms,Rb Sr Prot) 1 mg FP-SA6010 FP-SB6010 FP-SD6010 FP-SC6010 Donkey IgG Anti-Sheep Anti-Sheep IgG (H+L) (min X Ck,GP,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rb,Rat Sr Prot) 1 mg FP-SA7110 FP-SB7110 FP-SD7110 FP-SC (0)

24 (0)

25 Autres conjugués Glowing Products for Science TM +33 (0)

26 Jackson ImmunoResearch & les Alexa Fluor La qualité et l affinité des anticorps Jackson, couplées aux performances des Alexa Fluor! Actuellement disponibles : Alexa Fluor 488, Alexa Fluor 594 et Alexa Fluor 647. Alexa Fluor 488* Le grand classique des fluorochromes verts. Excellente intensité de fluorescence Spectre AF 488 (Abs/Em: 493/519nm) Excellente photostabilité Coefficient d'extinction : L.mol -1.cm -1 Laser d'excitation : 488 nm (argon) Longueurs d'ondes similaires à : FluoProbes 488, FITC, Cy 2 *Alexa Fluor est une marque déposée de Life technologies Corporation (0)

27 Biotium & les CF TM dyes Les dernières innovations pour un maximum de sensibilité et de stabilité! Glowing Products for Science TM CF 488A Le fluorochrome vert supérieur Spectre CF 488A (Abs/Em: 490/515nm) Charge minimale réduisant les fixations non-spécifiques des anticorps. charge minimale du fluorochrome peu de modification du point isoélectrique des anticorps marqués spécificité de l anticorps conservée rapport signal/bruit optimum Normalized Spectra Wavelength (nm) Intensité d émission exceptionnelle. Moins de chevauchement dans le canal d'émission rouge : idéal pour applications multi-couleurs Extrêmement photostable Haute solubilité dans l'eau et insensible au ph Coefficient d'extinction : L.mol -1.cm -1 Poids Moléculaire : ~710 Da Laser d'excitation : 488 nm (argon) Longueurs d'ondes similaires à : FluoProbes 488, FITC, Cy 2 comp. C comp. A CF488A Cryosections de coeur humain marquées avec un anti-fibronectine, suivi par un anticorps secondaire couplé respectivement au Concurrent C, Concurrent A et CF488A. Crédit : Dr Sawa Kostin à l'institut Max Planck (W.G. Kerckhoff-Institut) à Bad Nauheim, Hessen, Allemagne. +33 (0)

28 Biotium & les CF TM dyes Glowing Products for Science TM CF 680 Fluorochrome proche IR excitable à 680 nm pour les anticorps. 30 Spectre CF680 (Abs/Em: 681/698nm) 25 Signal sur bruit Rapport S/B Normalized Spectra DOL: W avelength (nm ) Comp. D Comp. C Comp. A CF 680 Goat Anti-Mouse Conjugates Marquage intracellulaire de cellules Jurkat avec un anti-cd3 humain ou un isotype contrôle, suivi d'un anticorps secondaire couplé CF680 ou concurrents. La fluorescence est analysée sur un cytomètre de flux BD FACSCalibur dans le canal FL4. Coefficient d'extinction : L.mol -1.cm -1 Poids Moléculaire : ~3241 Da Laser d'excitation : 680 nm Longueurs d'ondes similaires à : Cy 5.5, IR Dye 680 Les barres représentent le rapport signal/bruit de la fluorescence positive du CD3 sur celle de l'isotype contrôle (0)

29 Biotium & les CF TM dyes Glowing Products for Science TM Le CF 680 est complété idéalement par le CF 770 pour une double détection sur Li-COR Odyssey. Image de Western Blot proche infra-rouge obtenue avec le système LI-COR Odyssey. Gel 1-D gel lancé avec 2 dilutions de lysat de cellules HeLa. La membrane est marquée avec un anticorps alpha-tubuline de souris puis détéctée par un anti-souris CF770 ou Concurrent 800 (vert) et un anti COX-IV de lapin détecté par un anti-lapin CF680 ou Concurrent 680 (rouge). Le marqueur de taille est jaune, et détecté dans les 2 couleurs. Les marqueurs CF sont à gauche, les marqueurs concurrents à droite. Les marqueurs CF proche infra-rouge sont 3,5 fois plus brillants que leurs concurrents directs. Marqueurs CF tm disponibles : CF S 405M 488A R R 660C 680R λ exc. (nm) λ em. (nm) (0)

30 Notre sélection d'anticorps fluorescents Hôte Spécificité DyLight / 421 nm CF 405S 404 / 431 nm FluoProbes / 518 nm Alexa Fluor / 519 nm Anti-Chicken Donkey IgG Anti-Chicken IgY (IgG) (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Goat Donkey IgG Anti-Goat IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Human Goat IgG Anti-Human IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Mouse Donkey IgG Anti-Mouse IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Donkey F(ab')2 Anti-Mouse IgG (H+L) Highly cross-adsorbed - - FP-SA Goat IgG Anti-Mouse IgG (H+L) FP-SA Goat IgG Anti-Mouse IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Goat IgG Anti-Mouse IgM, mu Chain Specific Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Rabbit Donkey IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Donkey F(ab')2 Anti-Rabbit IgG (H+L) Highly cross-adsorbed - - FP-SA Goat IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) FP-SA Goat IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Rat Donkey IgG Anti-Rat IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Donkey F(ab')2 Anti-Rat IgG (H+L) Highly cross-adsorbed - - FP-SA Goat IgG Anti-Rat IgG (H+L) FP-SA Goat IgG Anti-Rat IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Sheep Donkey IgG Anti-Sheep IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA CF 488A 490 / 515 nm Liste non exhaustive d'une sélection d'anticorps des gammes FluoProbes, Jackson Immunoresearch et Biotium. DyLight est une marque déposée de Thermo Fisher Scientific - CF tm est une marque déposée de Biotium (0)

31 FluoProbes 547H 557 / 572 nm Cy3 550 / 570 nm FluoProbes / 617 nm Alexa Fluor / 614 nm FluoProbes 647H 653 / 675 nm Alexa Fluor / 667 nm CF / 698 nm CF / 797 nm FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC (*) (*) FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC Liste non exhaustive d'une sélection d'anticorps des gammes FluoProbes, Jackson Immunoresearch et Biotium. FluoProbes est une marque déposée de Interchim - Alexa Fluor est une marque déposée de Life Technologies Corporation. (*) non adsorbé sur le rat +33 (0)

32 (0)

33 Réactifs complémentaires +33 (0)

34 nouveau Kits de couplage Lightning-Link tm Couplez vos anticorps en 30 secondes de manip.! Véritable révolution technologique, les kits Lightning-Link TM permettent le couplage covalent de vos anticorps (et autres protéines) à plus de 40 marqueurs différents en moins de 30 secondes de manipulation, sans perte, même pour les faibles quantités (à partir de 10µg). Réactif Lightning-Link Ajouter l anticorps Anticorps marqué Utilisation ultra simple (30 s de manipulation) Pas de perte d anticorps (rendement 100%) Pas d'étape de dessalage Application en WB, ELISA, IHC, FRET, Cytométrie en flux Couplage de quelques µg (R&D) aux mg (Process) (0)

35 Kits de couplage Lightning-Link tm Couplez vos anticorps en 30 secondes de manip.! En couplant directement votre anticorps primaire avec le marqueur de votre choix, vous : - Réglez vos problèmes de bruit de fond, - Gagnez du temps en supprimant des étapes d incubation et de lavage, - Détectez en même temps différents anticorps issus d une même espèce hôte. Sélections de quelques kits Ligthning-Link fluorescents* Kit Longueur d onde Références Permet de coupler jusqu à Lightning-Link FITC 485/535 nm x 200 µg 3 x 20 µg Lightning-Link R-PE 488/580 nm x 60 µg 1 x 60 µg Lightning-Link FluoProbes 547H 557/527 nm Lightning-Link FluoProbes /617 nm Lightning-Link FluoProbes 647H 653/675 nm Lightning-Link FluoProbes /709 nm Lightning-Link FluoProbes /772 nm Lightning-Link APC/Cy7 633/767 nm x 200 µg 1 x 2 mg 3 x 20 µg 3 x 200 µg 1 x 2 mg 3 x 20 µg 3 x 200 µg 1 x 2 mg 3 x 20 µg 3 x 200 µg 1 x 2 mg 3 x 20 µg 3 x 200 µg 1 x 2 mg 3 x 20 µg 3 x 150 µg 3 x 15 µg *Les kits Lightning-Link existent aussi pour FITC, R-PE, HRP, biotine, streptavidine, cyanines, tandems Egalement disponibles : Kits de marquage conventionnels avec colonne de dessalage (permet de coupler jusqu'à 5 x 1 mg) Marqueur l exc \l em. max. Réf. FluoProbes /465 FP-BS5600 FluoProbes 480XXL 500/630 FP-BN1330 FluoProbes 481XXL 515/650 FP-CV3240 FluoProbes /518 FP-BE3750 FluoProbes 495-X5 494/519 FP-AX1350 FluoProbes 505-X5 505/530 FP-BU7230 FluoProbes 520XXL 520/664 FP-CL9920 FluoProbes 547H 557/572 FP-BZ9600 FluoProbes /573 FP-BU7240 FluoProbes 590-X 580/602 FP-BC2940 FluoProbes /641 FP-BN2770 FluoProbes 647H 653/675 FP-BZ9610 FluoProbes 647N 644/669 FP-CP8990 FluoProbes /709 FP-BE8280 FluoProbes /800 FP-CA6070 Autres kits sur demande. +33 (0)

36 Streptavidines FluoProbes l exc \l em. max. (nm) Réf. Qté Streptavidine FP / 479 FP-BM mg Streptavidine FP / 518 FP-BA mg Streptavidine FP-532A 532 / 553 FP-CA mg Streptavidine FP-547H 557 / 572 FP-CA mg Streptavidine FP-565A 563 / 592 FP-CA mg Streptavidine FP-647H 653 / 675 FP-CA mg Streptavidine FP / 709 FP-BE mg Streptavidine FP / 800 FP-IS mg Sélection d'anticorps secondaires biotinylés Anticorps biotinylé Réf. Qté Goat anti Mouse UP mg Goat anti Mouse pré-adsorbé (minx Bov, Hu, Hrs, Rb, Rat Sr Prot) UP mg Goat anti Rabbit UP mg Goat anti Rabbit pré-adsorbé (minx Hu,Ms, Rat Sr Prot) UP mg Amplification de la détection avec le système biotine/streptavidine Fluorochrome Streptavidine Streptavidine Biotine Antigène (0)

37 Fluoro-Gel Mounting Media Milieu de montage prêt-à-l'emploi pour préserver la fluorescence dans les cellules et les tissus en immunofluorescence et en microscopie confocale. Compatibles fluorochromes courants (FITC, SR101, TMR...) et FluoProbes Ne contient pas de phénylènediamine qui détruit la fluorescence des colorants Cy, RP-E, PC et APC. Compatibles Cy, RP-E, PC et APC (ne contient pas de phénylènediamine) Réf. Qté Fluoro-Gel FP-AL ml FP-AL ml Fluoro-Gel with DAPI FP-DT094A 20 ml Fluoro-Gel with Propidium Iodide FP-DT095A 20 ml Cette formulation unique préserve du photobleaching les fluorochromes classiques : FITC, SulfoRhodamine 101, AMCA, tétraméthylrhodamine (TMR),... mais également la GFP et les Phycoerythrine (RP-E), Phyocyanine (PC) et Allophycocyanine (APC). Le Fluoro-Gel est validé avec les marqueurs les plus courants : Cy 2, 3 et 5, ainsi que sur nos FluoProbes 488, 547H et 647H. Pour la contre-coloration des noyaux, le Fluoro-Gel est aussi disponible avec du DAPI pour une coloration bleue (λex./em.: 360/460 nm) ou de l'iodure de Propidium pour une coloration rouge (λex./em. : 535/615 nm). Sérums & Immunoglobulines purifiées Non immuns pour blocage immunologique Filtrés sur 0.45µm Conditionnés avec 0.09% azide de sodium Espèce Sérum normal Qté Immunoglobuline purfiée Qté Bovine UP89243A 10 ml UP mg Chicken UP37908A 10 ml Donley UP77719A 10 ml Goat UP ml UP mg Guninea-pig UP37916A 10 ml Hamster UP28432A 10 ml Horse UP24741A 10 ml Espèce Sérum normal Qté Immunoglobuline purfiée Qté Human UP ml UP mg Mouse UP ml UP mg Rabbit UP ml UP mg Rat UP37911A 2 ml UP mg Sheep UP ml UP mg Swine UP ml UP mg +33 (0)

38 Prim'Ab Search : Moteur de recherche anticorps primaires Plus de anticorps primaires consultables en ligne ( sur notre moteur de recherche Prim Ab search : Comparaison rapide des différents anticorps grâce aux filtres et aux informations clés (cible, hôte, applications, cross-réactivités ) Accés direct aux fiches techniques (pas d enregistrement nécessaire) Accés à la commande en ligne (enregistrement nécessaire à la 1 ère connexion) Les différents noms connus pour la protéine apparaissent en pointant avec la souris Accès à la fiche technique Accès aux tarifs et à l achat en ligne (enregistrement nécessaire) (0)

39 Ab2 Search : Moteur de recherche anticorps secondaires Près de références en ligne sur notre moteur de recherche Ab2 search : Simple & Intuitif > Trouvez en quelques clics l'anticorps dont vous avez besoin sur Espèce cible Conjugué Isotype de l'espèce cible Anticorps pré-absordé ou non Format de l'ig hôte : entière, fragment F(ab')2 ou autres Espèce hôte +33 (0)

40 211 bis, avenue JF Kennedy - BP Montluçon Cedex - France Tél. +33 (0) Fax +33 (04)

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES L OUTIL IDEAL POUR TOUTES LES DETECTIONS IMMUNOCHIMIQUES pour toutes les techniques immunodosages (EIA/ELISA) dot/ westernblot immunohistochimie immunocytochimie cytométrie en flux quel que soit le système

Plus en détail

L immunoenzymologie. Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic cificité des anticorps pour leurs nes

L immunoenzymologie. Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic cificité des anticorps pour leurs nes L immunoenzymologie Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic Basée e sur la très s grande spécificit cificité des anticorps pour leurs antigènes nes Test qualitatif Détection

Plus en détail

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Université Paris Descartes L3 - Licence Professionnelle «Industries chimiques et Pharmaceutiques Option Biotechnologie» Microscopie Confocale Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Bruno

Plus en détail

MAB Solut. vos projets. MABLife Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de

MAB Solut. vos projets. MABLife Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de Mabsolut-DEF-HI:Mise en page 1 17/11/11 17:45 Page1 le département prestataire de services de MABLife de la conception à la validation MAB Solut intervient à chaque étape de vos projets Création d anticorps

Plus en détail

La fluorescence, les fluorophores

La fluorescence, les fluorophores La fluorescence, les fluorophores Taille d observation et techniques de microscopies électron photon 0.1 1

Plus en détail

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr Biologie Appliquée Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015 Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr 1 ELISA 2 3 4 [Ac] 5 6 7 8 9 Correction : Faire la moyenne D0-1 et D0-2 pour toute les valeurs

Plus en détail

Microscopie de fluorescence Etat de l art

Microscopie de fluorescence Etat de l art Etat de l art Bibliométrie (Web of sciences) CLSM GFP & TPE EPI-FLUORESCENCE 1 Fluorescence Diagramme de JABLONSKI S2 S1 10-12 s Excitation Eex Eem 10-9 s Émission Courtoisie de C. Spriet

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

Microscopie Multiphotonique

Microscopie Multiphotonique Microscopie Multiphotonique Philippe Guillaud 2014 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 Principaux problèmes rencontrés en microscopie confocale La dégradation rapide des échantillons biologiques et

Plus en détail

2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences

2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences 2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences Jean-Etienne Poirrier Centre de Neurobiologie Cellulaire et Moléculaire Centre de Recherches du Cyclotron Université de

Plus en détail

5.5.5 Exemple d un essai immunologique

5.5.5 Exemple d un essai immunologique 5.5.5 Exemple d un essai immunologique Test de grossesse Test en forme de bâtonnet destiné à mettre en évidence l'hormone spécifique de la grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hcg), une glycoprotéine.

Plus en détail

Biochimie I. Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1. Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst

Biochimie I. Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1. Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst Biochimie I Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1 Daniel Abegg Sarah Bayat Alexandra Belfanti Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst Laboratoire

Plus en détail

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010)

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010) Méthode OIV- -MA-AS315-23 Type de méthode : critères Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage (OIV-Oeno 427-2010) 1 Définitions des

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

HRP H 2 O 2. O-nitro aniline (λmax = 490 nm) O-phénylène diamine NO 2 NH 2

HRP H 2 O 2. O-nitro aniline (λmax = 490 nm) O-phénylène diamine NO 2 NH 2 ! #"%$'&#()"*!(,+.-'/0(,()1)2"%$ Avant d effectuer le dosage en IR de la biotine, il est nécessaire de s assurer de la reconnaissance du traceur par la streptavidine immobilisée sur les puits. Pour cela,

Plus en détail

ATELIER IMAGEJ. Différentes applications vous sont proposées pour apprendre à utiliser quelques fonctions d ImageJ :

ATELIER IMAGEJ. Différentes applications vous sont proposées pour apprendre à utiliser quelques fonctions d ImageJ : Différentes applications vous sont proposées pour apprendre à utiliser quelques fonctions d ImageJ : 1. ANALYSE QUANTITATIVE D UN GEL D ELECTROPHORESE... 2 2. NUMERATION DE COLONIES BACTERIENNES SUR UNE

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICE 1 PAGE 406 : EXPERIENCES A INTERPRETER Question : rôles respectifs du thymus et de la moelle osseuse dans la production des lymphocytes.

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY)

TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY) TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY) Lise Vézina, technicienne de laboratoire Michel Lacroix, agronome-phytopathologiste Direction de l innovation scientifique et technologique Au Laboratoire

Plus en détail

Microscopie de fluorescence

Microscopie de fluorescence Microscopie de fluorescence François MICHEL PhD La microscopie pour débutants (ou pas) Partie 2 Imagerie de fluorescence Ce qui vous attend (encore) Fluorescence?? Microscopie à épi-fluorescence Résolution

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 1 1.But et théorie: Le but de cette expérience est de comprendre l'intérêt de la spectrophotométrie d'absorption moléculaire

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants & INNOVATION 2014 NO DRIVER! Logiciel embarqué Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants contact@ovio-optics.com www.ovio-optics.com Spectromètre

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

TP3 Test immunologique et spécificité anticorps - déterminant antigénique

TP3 Test immunologique et spécificité anticorps - déterminant antigénique TP3 Test immunologique et spécificité anticorps - déterminant antigénique Partie 1 : Spécificité d'un anticorps pour un déterminant antigénique du VIH La séropositivité pour le VIH correspond à la présence

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE P1S2 Chimie ACTIVITE n 5 DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE Le colorant «bleu brillant FCF», ou E133, est un colorant artificiel (de formule C 37 H 34 N 2 Na 2 O 9 S 3 ) qui a longtemps

Plus en détail

Test d immunofluorescence (IF)

Test d immunofluorescence (IF) Test d immunofluorescence (IF) 1.1 Prélèvement du cerveau et échantillonnage Avant toute manipulation, il est fondamental de s assurer que tout le personnel en contact avec un échantillon suspect soit

Plus en détail

Microscopie de fluorescence

Microscopie de fluorescence Rev : 21/01/2015 Microscopie de fluorescence La microscopie pour débutants (ou pas) Partie 2 François MICHEL PhD Quelques images en fluorescence Ce qui vous attend (encore) Fluorescence?? Microscopie à

Plus en détail

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D)

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3De Le générateur à Rayons X pour tous vos besoins

Plus en détail

MISE EN EVIDENCE D'UN PROCESSUS DE DELETION CLONALE AU. Les antigènes Mls (Minor lymphocyte stimulating antigen) sont

MISE EN EVIDENCE D'UN PROCESSUS DE DELETION CLONALE AU. Les antigènes Mls (Minor lymphocyte stimulating antigen) sont 1 TRAVAUX PRATIQUES D'IMMUNOGENETIQUE 1997 MISE EN EVIDENCE D'UN PROCESSUS DE DELETION CLONALE AU NIVEAU DU REPERTOIRE T CHEZ LA SOURIS Les antigènes Mls (Minor lymphocyte stimulating antigen) sont responsables

Plus en détail

Cytokines & Chimiokines

Cytokines & Chimiokines Cytokines & Chimiokines I. (D après Förster, R. et al. (1999) Cell 99:23) Dans le but d étudier la régulation de la circulation des leucocytes dans l organisme, des souris déficientes pour le récepteur

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Double faisceau avec optiques parfaitement stables. Bande passante 1,5 nm. Logiciel de navigation Jenway Flight

Plus en détail

Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie

Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie Par spectrophotométrie on peut : - déterminer la concentration d'une espèce chimique colorée en solution à partir de l'absorbance. - suivre la cinétique

Plus en détail

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse

Mesures de PAR. Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Densité de flux de photons utiles pour la photosynthèse Le rayonnement lumineux joue un rôle critique dans le processus biologique et chimique de la vie sur terre. Il intervient notamment dans sur les

Plus en détail

PLACE DE L IMAGERIE CELLULAIRE DANS L ETUDE DES CELLULES SOUCHES «PLACE DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE DANS L ETUDE DES CELLULES SOUCHES»

PLACE DE L IMAGERIE CELLULAIRE DANS L ETUDE DES CELLULES SOUCHES «PLACE DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE DANS L ETUDE DES CELLULES SOUCHES» PLACE DE L IMAGERIE CELLULAIRE DANS L ETUDE DES CELLULES SOUCHES «PLACE DE L ANATOMIE PATHOLOGIQUE DANS L ETUDE DES CELLULES SOUCHES» A quoi sert l Anatomie Pathologique? Faire le diagnostic de pathologies

Plus en détail

La recherche d'indices par fluorescence

La recherche d'indices par fluorescence La recherche d'indices par fluorescence Ces sources d éclairage à haute intensité permettent, en fluorescence, la mise en évidence d indices qui ne sont pas visibles ou peu à l oeil nu. Ex : empreintes

Plus en détail

Scanner de film numérique

Scanner de film numérique HD-CR 35 NDT Le nouveau standard de la radiographie numérique avec la technologie TroisFocales Scanner de film numérique Données techniques HD-CR 35 NDT Taille ajustable des spots laser : 12,5-25 - 50

Plus en détail

RDP : Voir ou conduire

RDP : Voir ou conduire 1S Thème : Observer RDP : Voir ou conduire DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution de problème telle

Plus en détail

APPLICATION QMS AMIKACINE Système intégré Ortho Clinical Diagnostics VITROS 5600, systèmes de chimie VITROS 5,1 FS et 4600

APPLICATION QMS AMIKACINE Système intégré Ortho Clinical Diagnostics VITROS 5600, systèmes de chimie VITROS 5,1 FS et 4600 Microgenics Corporation Entreprise de Thermo Fisher Scientific APPLICATION QMS AMIKACINE Système intégré Ortho Clinical Diagnostics VITROS 5600, systèmes de chimie VITROS 5,1 FS et 4600 Réf. 0373910 Destiné

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs

D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE C OMPTEUR DE FRANGES A FIBRE OPTIQUE. Détecteurs D ETECTEURS L UXMETRE SUR TIGE Capteur luxmètre à sonde détachable, idéal pour les expériences de polarisation, il permet de quantifier simplement et rapidement les principales sources et phénomènes lumineux.

Plus en détail

Microscopie à fluorescence. Les microscopes

Microscopie à fluorescence. Les microscopes Microscopie à fluorescence par Monique Vasseur Responsable Plateforme Microscopie et imagerie Département de biochimie, UdeM Les microscopes Microscopes optiques: qui utilisent la lumière pour former une

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité LASER. Aspet, le 26/06/2013

Sensibilisation à la Sécurité LASER. Aspet, le 26/06/2013 Sensibilisation à la Sécurité LASER Aspet, le 26/06/2013 Modes d émission LASER P c P 0 P moy 0 Emission pulsée Salve ou train de N impulsions Emission continue Q i t i t Longueur d onde λ Emission continue

Plus en détail

Cytokines ; Chimiokines

Cytokines ; Chimiokines Cytokines ; Chimiokines I. Dans le but d étudier la régulation de la circulation des leucocytes dans l'organisme, des souris déficientes pour le récepteur CCR7 de chimiokine ont été générées par recombinaison

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Spectrophotomètre à réseau...2 I.Loi de Beer et Lambert... 2 II.Diffraction par une, puis par deux fentes rectangulaires... 3

Plus en détail

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2 KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION - Précis Microscope Confocal Zeiss LSM 710

MANUEL D UTILISATION - Précis Microscope Confocal Zeiss LSM 710 Service Commun de Microscopie MANUEL D UTILISATION - Précis Microscope Confocal Zeiss LSM 710 Version 1 Précis Janvier 2014 SERVICE COMMUN DE MICROSCOPIE MANUEL D UTILISATION Microscope Confocal Zeiss

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

Classe : 1 ère STL Enseignement : Mesure et Instrumentation. d une mesure. Titre : mesure de concentration par spectrophotométrie

Classe : 1 ère STL Enseignement : Mesure et Instrumentation. d une mesure. Titre : mesure de concentration par spectrophotométrie Classe : 1 ère STL Enseignement : Mesure et Instrumentation THEME du programme : mesures et incertitudes de mesures Sous-thème : métrologie, incertitudes Extrait du BOEN NOTIONS ET CONTENUS Mesures et

Plus en détail

Diagnostic biologique de la toxoplasmose

Diagnostic biologique de la toxoplasmose COURS DE COLLEGE DE MALADIES INFECTIEUSES MICROBIOLOGIE PARASITOLOGIE Diagnostic biologique de la toxoplasmose 26 Janvier 2012 Faculté de Médecine de Sousse Principes des techniques utilisées dans le diagnostic

Plus en détail

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant!

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Leica DM4000 B LED Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Microscope numérique Leica avec éclairage à LED pour les applications biomédicales LEICA DM4000 B LED UN ÉCLAIRAGE BRILLANT POUR L'IMAGERIE!

Plus en détail

TD DOSAGE DE PROTEINES ET ELECTROPHORESE : PARTIE THÉORIQUE BST1 SVT

TD DOSAGE DE PROTEINES ET ELECTROPHORESE : PARTIE THÉORIQUE BST1 SVT TD DOSAGE DE PROTEINES ET ELECTROPHORESE : PARTIE THÉORIQUE BST1 SVT Daniela LENER IBMC Texte conseillé pour consultation : Biochimie, Voet & Voet, ed. De Boeck. Dosage des protéines Pendant une purification

Plus en détail

Test direct à l Antiglobuline (TDA ou Coombs direct)

Test direct à l Antiglobuline (TDA ou Coombs direct) Test direct à l Antiglobuline (TDA ou Coombs direct) Mise en évidence par le réactif de Coombs polyspécifique d une fixation des anticorps (Igs) ou des fractions du complément (C3d) sur les hématies du

Plus en détail

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Anticorps anti-tissus non spécifiques d organe (anticorps anti-mitochondries de type M2) Immuno-pathologie 04ATI2 Janvier 2005

Plus en détail

Fluorochromes et protéines fluorescentes

Fluorochromes et protéines fluorescentes Fluorochromes et protéines fluorescentes Susanne Bolte Formation microscopie photonique CNRS 2010 Quelques rappels sur la fluorescence La fluorescence est l absorption moléculaire d énergie lumineuse à

Plus en détail

Polyarthrite rhumatoïde et biologie

Polyarthrite rhumatoïde et biologie Polyarthrite rhumatoïde et biologie Le point de vue de l'immunologiste Sylvain Laboratoire d'immunologie, sdubucquoi@univ univ-lille2. -lille2.fr FR et PR Définition Auto-anticorps anti-fragment Fc des

Plus en détail

Nouvelles techniques d imagerie laser

Nouvelles techniques d imagerie laser Nouvelles techniques d imagerie laser Les chimistes utilisent depuis longtemps les interactions avec la lumière pour observer et caractériser les milieux organiques ou inorganiques. La présence, dans la

Plus en détail

Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif

Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif Nous avons augmenté de manière significative notre productivité avec le même effectif SMART Automation, optimiser la productivité SMART Automation, optimiser la productivité Introduction Depuis plus de

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

Procédure d utilisation du Beckman CEQ 2000 XL pour la réalisation de programmes de séquençage ou de génotypage.

Procédure d utilisation du Beckman CEQ 2000 XL pour la réalisation de programmes de séquençage ou de génotypage. MODE OPERATOIRE Code : SSG / 003 UMR 1229 MGS Microbiologie et Géochimie des Sols 17 rue Sully BP86510 21065 Dijon Cedex Rédigé par : D. Bru / S. Hallet. Procédure d utilisation du Beckman CEQ 2000 XL

Plus en détail

Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation

Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation PROTOCOLE AUTOMATISÉ Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation Mode d emploi des produits A1751 et A2751 Réservé

Plus en détail

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P)

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P) bioch/enzymo/tp-betagal-initiation-michaelis.odt JF Perrin maj sept 2008-sept 2012 page 1/6 Etude de la β-galactosidase de E. Coli : mise en évidence d'un comportement Michaélien lors de l'hydrolyse du

Plus en détail

10. Instruments optiques et Microscopes Photomètre/Cuve

10. Instruments optiques et Microscopes Photomètre/Cuve 0. Instruments s et Microscopes GENERAL CATALOGUE 00/ Cuve à usage unique pour spectrophotomètre Cuve jetable, moulée en et en pour UV. Avec parois traitées Kartell ment pour une transparence optimale

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE Table des matières 1 Introduction : 2 2 Comment obtenir un spectre? : 2 2.1 Étaller la lumière :...................................... 2 2.2 Quelques montages possibles

Plus en détail

HMB-45 + Mart-1 (Melan A) + Tyrosinase (HMB-45+A103+T311)

HMB-45 + Mart-1 (Melan A) + Tyrosinase (HMB-45+A103+T311) HMB-45 + Mart-1 (Melan A) + Tyrosinase Identification du Produit Réf. cat. Description 45318 IMPATH HMB-45&MART-1 RTU M (HMB-45&MelanA) Définitions Des Symboles P A E S DOC# DIS prêt à l emploi ascite

Plus en détail

Les rayons X. Olivier Ernst

Les rayons X. Olivier Ernst Les rayons X Olivier Ernst Lille La physique pour les nuls 1 Une onde est caractérisée par : Sa fréquence F en Hertz (Hz) : nombre de cycle par seconde Sa longueur λ : distance entre 2 maximum Sa vitesse

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

R 2 6 15 623 DEMANDE DE BREVET D'INVENTION 0 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PARIS. 0 Int CI' : G 01 N 33/571; A 61 K 39/42; 39/21.

R 2 6 15 623 DEMANDE DE BREVET D'INVENTION 0 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PARIS. 0 Int CI' : G 01 N 33/571; A 61 K 39/42; 39/21. 0 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA. PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE 0 N de publication : 2 615 623 là n'utiliser que pour les commendes de reproduction) N d'enregistrement national : 87 07263 PARIS

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. TITRE : Comment s affranchir de la limite de la diffraction en microscopie optique?

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. TITRE : Comment s affranchir de la limite de la diffraction en microscopie optique? ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Comment s affranchir de la limite de la diffraction en microscopie optique? Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le jury

Plus en détail

ELISA PeliClass human IgG subclass kit REF M1551

ELISA PeliClass human IgG subclass kit REF M1551 Sanquin Reagents Plesmanlaan 5 0 CX Amsterdam The Netherlands Phone: +.0.5.599 Fax: +.0.5.570 Email: reagents@sanquin.nl Website: www.sanquinreagents.com M55/ November 007 ELISA PeliClass human IgG subclass

Plus en détail

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 PHOTO PLAISIRS La Lumière Température de couleur & Balance des blancs Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 Blanc Infrarouge Flash Température Lumière RVB Couleur chaude Couleur Couleur Couleur Incandescente

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2005 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE ALCOOL ET FOIE L éthanol, psychotrope puissant, est absorbé passivement dans l intestin

Plus en détail

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS Fiche sujet-élève Les végétaux chlorophylliens collectent l énergie lumineuse grâce à différents pigments foliaires que l on peut classer en deux catégories : - les chlorophylles a et b d une part, - les

Plus en détail

Collection de photos échantillons

Collection de photos échantillons Collection de photos échantillons SB-800/600 Entrez dans le monde passionnant du Système d Eclairage Créatif de Nikon avec le SB-800/600. Les numéros de page se rapportent aux explications dans le manuel

Plus en détail

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact

Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Ensemble léger de prise de photo sous UV-A Tam Photo Kit n 1 pour appareil photo compact Phone +33 (0)130 808 182 - Fax. +33 (0)130 808 199 /15 rue des Frères Lumière - ZI des Ebisoires BP136-78374 PLAISIR

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

101 Adoptée : 12 mai 1981

101 Adoptée : 12 mai 1981 LIGNE DIRECTRICE DE L OCDE POUR LES ESSAIS DE PRODUITS CHIMIQUES 101 Adoptée : 12 mai 1981 «Spectres d'absorption UV-VIS» (Méthode spectrophotométrique) 1. I N T R O D U C T I O N I n f o r m a t i o n

Plus en détail

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES CIVILES index ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATION MONOPHASEE ALIMENTATIONS DL 2101ALA DL 2101ALF MODULES INTERRUPTEURS ET COMMUTATEURS DL 2101T02RM INTERRUPTEUR INTERMEDIAIRE DL 2101T04 COMMUTATEUR INTERMEDIAIRE

Plus en détail

X-Rite RM200QC. Spectrocolorimètre d'imagerie portable

X-Rite RM200QC. Spectrocolorimètre d'imagerie portable Spectrocolorimètre d'imagerie portable X-Rite RM200QC Le spectrocolorimètre d'imagerie RM200QC d X-Rite permet d'établir un lien entre l'apparence de la couleur et la couleur des matériaux des lots entrants

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES

III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES instrumentation III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES Spectrophotomètres UV/visibles 2 à 4 Spectrophotomètres visibles 5 à 7 0100100100100100011100110100100100100100 110100100100100100 011100110100100100100100 00100100100100011100110100100100100100

Plus en détail

PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION

PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION Dr. Mohamed SENNOUR Responsable de la plate-forme JOURNÉE PLATES-FORMES EVRY, GÉNOCENTRE 25 juin 2013 Contexte et historique 2000 : constitution du

Plus en détail

Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777)

Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777) 1ère S Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777) Objectif : pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une

Plus en détail

DES de Pathologie AFIAP

DES de Pathologie AFIAP DES de athologie AFIA 21 novembre 2009 J. Audouin,, S. ain IMMUNOHISTOCHIMIE Introduction I - Différentes méthodes AC conjugués Enzyme - anti-enzyme : A, AAA rotéine conjuguée : avidine, streptavidine

Plus en détail