Anticorps Secondaires Fluorescents

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Anticorps Secondaires Fluorescents"

Transcription

1 Anticorps Secondaires Fluorescents FluoProbes by & notre sélection Jackson ImmunoResearch & Biotium LIFE SCIENCES 211 bis, avenue JF Kennedy BP Montluçon Hotline +33 (0)

2 Sommaire Anticorps secondaires FluoProbes...Page 3 Anticorps secondaires FluoProbes...Page 4 Fluorochromes FluoProbes...Page 5 - FluoProbes Page 7 - FluoProbes 547H...Page 11 - FluoProbes Page 15 - FluoProbes 647H...Page 19 Tableau des références FluoProbes...Page 22 Autres conjugués...page 25 Jackson ImmunoResearch et les Alexa Fluor...Page 26 - Alexa Fluor Page 26 Biotium et les CF TM dyes...page 27 - CF TM 488A...Page 27 - CF TM Page 28 Notre sélection d'anticorps fluorescents...page 30 Réactifs complémentaires...page 33 Kits de couplage Lightning-Link TM...Page 34 Streptavidines FluoProbes...Page 36 Fluoro-Gel mounting media...page 37 Sérums et immunoglobulines purifiées...page 37 Prim Ab Search : Moteur de recherche anticorps primaires...page 38 Ab2 Search : Moteur de recherche anticorps secondaires...page (0)

3 Anticorps Secondaires FluoProbes +33 (0)

4 Anticorps Secondaires FluoProbes Nos anticorps sont : hyper-affins ultra-purifiés (liaisons non-spécifiques très faibles) disponibles en 3 formats : IgG entière non épuisée, IgG pré-adsorbée, fragment F(ab ) 2 concentrés à 1mg/ml IgG entières non épuisées : Conviennent pour la plupart des applications standards et offrent un excellent rapport qualité-prix. F(ab ) 2 : Utiles pour des applications ou les fragments Fc peuvent causer des liaisons non spécifiques. Anticorps Pré-adsorbés (Min X Sr Prot) : Evitent les interférences (cross-réactivités) liées à la présence d anticorps d autres espèces (marquages multiples) ou antigènes générant un bruit de fond. NB : Anticorps anti IgG (H+L) : Ces anticorps réagissent contre les chaînes légères et lourdes (portions Fc et F(ab )) des immunoglobulines. Ils peuvent donc également réagir - via la chaîne légère - avec d autres classes d immunoglobulines (IgM, IgA, etc.) (0)

5 Fluorochromes FluoProbes Les fluorochromes FluoProbes constituent une famille de conjugués possédant une excellente intensité de fluorescence et de photostabilité. Ils sont disponibles seuls (activés), couplés à des anticorps, ou à d autres sondes moléculaires pour être utilisés en microscopie, cytométrie en flux ou autres techniques d immuno-détection. Haute intensité de fluorescence Excellente photostabilité - une résistance exceptionnelle au photobleaching permet l obtention d images de fluorescence dans les conditions les plus exigeantes Multiple Marquage - chevauchement négligeable entre les spectres des fluorochromes permettant une détection multi-couleur Excellente stabilité - fluorochromes totalement stables entre ph 4 et 10 Parfaite compatibilité - Les spectres d excitation et d émission sont compatibles avec les principaux filtres et laser couramment utilisés dans les laboratoires. Gamme large et variée - spectre d absorption allant de 390 à 783 nm Fluorochromes proposés pour nos anticorps secondaires Fluorochromes labs./lem. Source d excitation Type de filtres FP nm / 518 nm Argon-ion laser filtre FITC / Cy2 FP-547H 557 nm / 572 nm He/Ne laser ou Mercury lamp filtre Cy3 / TRITC FP nm / 617 nm He/Ne laser filtre Cy3.5 / SR101 / RFP FP-647H 653 nm / 675 nm Krypton-ion laser filtre Cy5 / APC Nos autres fluorochromes peuvent être couplés à façon +33 (0)

6 Fluorochromes FluoProbes Autres marqueurs FluoProbes disponibles Fluorochromes activés Kits de marquage Streptavidines couplées Couplage anticorps à façon Multiplex-3-couleurs - cellules HEK-293-Myc-GPR54 DIC Filtre vert (FP-505) Differential Interference Contrast Marquage Actine Filtre bleu (Hoechst 33342) Marquage noyaux Filtre rouge (FP-547H) Marquage GPR54 Superposition des images obtenues avec les filtres bleu, vert et rouge Cellules HEK-293-Myc-GPR54 marquées avec : - anti myc tag (clone 9E10) puis anticorps secondaire FP-547H - Phalloidin FP Hoechst (0)

7 FP-488 FluoProbes (0)

8 FP-488 FluoProbes 488 Bien que le FITC soit toujours le plus populaire des fluorophores verts, son utilisation a cependant quelques limites comme un fort photobleaching ou une sensibilité au ph. Le FluoProbes 488 est significativement plus brillant et plus photostable. Sa fluorescence est indépendante du ph (de 4 à 10). Spectre du FP-488 (Abs/Em : 493/518 nm) De par ses propriétés, le FP-488 est une excellente alternative au FITC et à la plupart des marqueurs verts existants (0)

9 FP-488 FluoProbes 488 Comparatif de marqueurs verts connus FluoProbes 488 > Plus photostable. > Moins de bruit de fond. Comp.A Comp.C FITC +33 (0)

10 FP-488 FluoProbes 488 Photostabilité Le photoblanchiment ("fading" ou "photobleaching") est un phénomène très pénalisant dans l observation directe en microscopie à fluorescence. Lors d'observations visuelles, il entraîne une fatigue occulaire et oblige à fermer le faisceau d excitation jusqu à restauration de la fluorescence. Il réduit fortement l intérêt des systèmes d imagerie les plus avancés (microscopie confocale, camera digitale) notamment lorsque la fluorescence est enregistrée durant des périodes relativement longues : 1/ pour scanner l'échantillon, 2/ pour collecter plus de photons (et augmenter ainsi la sensibilité) 3/ pour permettre la diminution de l autofluorescence (particulièrement en lumière visible ou en mode de fluorescence à résolution temporelle ("time resolved fluorescence"). Le photoblanchiment est aussi accentué par les forts grossissements qui concentrent le faisceau sur une section réduite, et notamment avec les systèmes actuels d imaging électroniques dotés de sources d excitation très puissantes. Afin de réduire ces contraintes, on a recours à des milieux de montage "anti-fading", ainsi qu à des fluorochromes plus photostables. Cette solution à l'inconvénient de réduire l'intensité de fluorescence initiale et en pratique rajoute une étape à votre protocole. De plus, elle n'est pas compatible avec tous les fluorochromes. L'adoption de fluorochromes photostables est donc préférable (0)

11 FP-547H FluoProbes 547H +33 (0)

12 FP-547H FluoProbes 547H Le spectre du FP-547H s'accorde parfaitement avec les filtres utilisés pour les équivalents Cy5. Comparatif de différents Goat anti Mouse marqués Spectre du FP-547H (Abs/Em : 557/572 nm) Intensité de fluorescence (CMF) Le FluoProbes 547H montre des résultats supérieurs aux principaux fluorophores orange présents sur le marché (0)

13 FP-547H FluoProbes 547H Marquage du récepteur GRP54 des cellules HEK-293-Myc-GPR54, par anticorps c-myc clone 9E10 et détection par un anticorps secondaire Goat anti Mouse FP-547H (ou concurrent). FP-547H : spécifique FP-547H : photostable 10 x Phase contrast Hoechst Anti-Myc-GPR54 + Goat anti Mouse FP-547H Contrôle nég. sans Ac primaire 60 x DIC Hoechst Anti-Myc-GPR54 + Goat anti Mouse FP-547H Contrôle nég. sans Ac primaire Spécificité : Le marquage est spécifique de GPR54. Aucun bruit de fond en absence d anticorps primaire. Photostabilité : Montage en PBS-glycerol SANS ANTIFADING. Après 5 min., le FP-547H montre une nette supériorité sur ses concurrents. +33 (0)

14 FP-547H FluoProbes 547H Une intensité de fluorescence inégalée Marquage du GPR54 des cellules HEK-293-Myc-GPR54, via anticorps primaire anti c-myc 9E10 et comparaison de différents anticorps secondaires rouges/orange à dilution égale (0)

15 FP-594 FluoProbes (0)

16 FP-594 FluoProbes 594 Le FluoProbes 594 est une excellente alternative aux marqueurs rouges conventionnels (comme la Sulforhodamine 101, SR101). Le spectre du FP-594 est compatible avec les filtres rouges standards (SR101, Cy3.5 et RFP) Comparatif de différents Goat anti Mouse marqués Spectre du FP-594 (Abs/Em : 591/617 nm) Intensité Intensité de fluorescence de fluorescence (CMF) (CMF) Dilutions 1/ Dilutions 1/ FP-594 Comp. A SR101 Comp. B Comp. C FP-594 Comp. A SR101 Comp. B Comp. C Plus intense et plus photostable, c est le candidat idéal pour réaliser des colocalisations avec un marqueur vert (type FP-488) (0)

17 FP-594 FluoProbes 594 Marquage d hématies via anti CD59 + anticorps secondaire Goat anti Mouse rouge (FP-594 ou SR101). FP-594 : spécifique Phase contrast Anti CD59 + Goat anti Mouse FP-594 Contrôle nég. sans Ac primaire FP-594 : intensité de fluorescence FP x Phase contrast Anti CD59 + Goat anti Mouse SR101 Contrôle nég. sans Ac primaire Sulforhodamnine 101 (SR101) 60 x Photos prises à dilutions et réglages identiques. Temps d exposition 300 ms. Le FP-594 montre une nette supériorité sur son principal concurrent. +33 (0)

18 (0)

19 FP-647H FluoProbes 647H +33 (0)

20 FP-647H FluoProbes 647H Le spectre du FP-647H s accorde parfaitement avec les filtres utilisés pour les équivalents Cy5. Comparatif de différents Goat anti Mouse Marqués Spectre du FP-647H (Abs/Em : 653/675 nm) Intensité de fluorescence (CMF) La fluorescence des anticorps secondaires conjugués avec le FP-647H est significativement supérieure à celle des anticorps conjugués à d autres marqueurs équivalents (0)

21 FP-647H FluoProbes 647H Mise en évidence de l apoptose induite par Kp-10 sur cellules Jurkat en cytométrie en flux. Marquage du récepteur GPR54 (tag c-myc) via anticorps 9E10 et anticorps secondaires (Goat Anti Mouse) marqué FP-647H et concurrents (lecture sur FL3) Marquage AnnexinV-FluoProbes 488 (lecture sur FL1) Contrôle négatif : cellules Jurkat (GPR54 non tagué) 9E10 + GAM : FP-647H AnnexinV-FP488 9E10 + GAM : concurrent P AnnexinV-FP488 9E10 + GAM : concurrent C AnnexinV-FP488 9E10 + GAM : concurrent A AnnexinV-FP488 L'apoptose est induite par Kp-10, ligand du GPR54. Après 16 heures, les cellules apoptotiques (en bas à droite) ont perdu presque entièrement l'expression de GPR54 alors que celles qui ont résisté l'expriment encore. FL3 = 633 nm/ filtre 660/20 nm La moyenne des intensités de fluorescence montre une nette supériorité du FP-647H sur ses concurrents. +33 (0)

22 Liste des anticorps FluoProbes FP-488 FP-547H FP-594 FP-647H Hôte Spécificité Qté A=493 / E=518 nm A=557 / E=572 nm A=591 / E=617 nm A=653 / E=675 nm Donkey IgG Donkey IgG Goat IgG Anti-Chicken Anti-Chicken IgY (IgG) (H+L) (min X Bov,Gt,GP,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rb,Rat,Shp Sr Prot) Anti-Goat Anti-Goat IgG (H+L) (min X Ck,GP,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rb,Rat Sr Prot) Anti-Human Anti-Human IgG (H+L) (min X Bov,Hrs,Ms Sr Prot) 1 mg FP-SA1110 FP-SB1110 FP-SD1110 FP-SC mg FP-SA2110 FP-SB2110 FP-SD2110 FP-SC mg FP-SA3110 FP-SB3110 FP-SD3110 FP-SC3110 Anti-Mouse Donkey IgG Anti-Mouse IgG (H+L) (min X Bov,Ck,Gt,GP,Hms,Hrs,Hu,Rb,Rat,Shp Sr Prot) 1 mg FP-SA4110 FP-SB4110 FP-SD4110 FP-SC4110 Donkey Anti-Mouse IgG (H+L) F(ab )2 (min X Bov,Ck,GP,Gt, Hms,Hrs,Hu,Rb,Rat,Shp Sr Prot) 0,5 mg FP-SA4120 FP-SB4120 FP-SD4120 FP-SC4120 Goat IgG Anti-Mouse IgG (H+L) 1 mg FP-SA4000 FP-SB4000 FP-SD4000 FP-SC4000 Goat IgG Anti-Mouse IgG (H+L) (min X Bov,Hrs,Hu,Rat,Rb Sr Prot) 1 mg FP-SA4010 FP-SB4010 FP-SD4010 FP-SC4010 Goat IgG Anti-Mouse IgM, mu Chain Specific (min X Bov,Hrs,Hu Sr Prot) 0,5 mg FP-SA4030 FP-SB4030 FP-SD4030 FP-SC (0)

23 FP-488 FP-547H FP-594 FP-647H Hôte Spécificité Qté A=493 / E=518 nm A=557 / E=572 nm A=591 / E=617 nm A=653 / E=675 nm Anti-Rabbit Donkey IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) (min X Bov,Ck,Gt,GP,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rat,Shp Sr Prot) 1 mg FP-SA5110 FP-SB5110 FP-SD5110 FP-SC5110 Donkey Anti-Rabbit IgG (H+L) F(ab )2 (min X Bov,Ck,GP,Gt,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rat,Shp Sr Prot) 0,5 mg FP-SA5120 FP-SB5120 FP-SD5120 FP-SC5120 Goat IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) 1 mg FP-SA5000 FP-SB5000 FP-SD5000 FP-SC5000 Goat IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) (min X Hu,Ms,Rat Sr Prot) 1 mg FP-SA5010 FP-SB5010 FP-SD5010 FP-SC5010 Anti-Rat Donkey IgG Anti-Rat IgG (H+L) (min X Bov,Ck,GP,Gt,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rb,Shp Sr Prot) 1 mg FP-SA6110 FP-SB6110 FP-SD6110 FP-SC6110 Donkey Anti-Rat IgG (H+L) F(ab )2 (min X Bov,Ck,GP,Gt,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rb,Shp Sr Prot) 0,5 mg FP-SA6120 FP-SB6120 FP-SD6120 FP-SC6120 Goat IgG Anti-Rat IgG (H+L) 1 mg FP-SA6000 FP-SB6000 FP-SD6000 FP-SC6000 Goat IgG Anti-Rat IgG (H+L) (min X Bov,Hrs,Hu, Ms,Rb Sr Prot) 1 mg FP-SA6010 FP-SB6010 FP-SD6010 FP-SC6010 Donkey IgG Anti-Sheep Anti-Sheep IgG (H+L) (min X Ck,GP,Hms,Hrs,Hu,Ms,Rb,Rat Sr Prot) 1 mg FP-SA7110 FP-SB7110 FP-SD7110 FP-SC (0)

24 (0)

25 Autres conjugués Glowing Products for Science TM +33 (0)

26 Jackson ImmunoResearch & les Alexa Fluor La qualité et l affinité des anticorps Jackson, couplées aux performances des Alexa Fluor! Actuellement disponibles : Alexa Fluor 488, Alexa Fluor 594 et Alexa Fluor 647. Alexa Fluor 488* Le grand classique des fluorochromes verts. Excellente intensité de fluorescence Spectre AF 488 (Abs/Em: 493/519nm) Excellente photostabilité Coefficient d'extinction : L.mol -1.cm -1 Laser d'excitation : 488 nm (argon) Longueurs d'ondes similaires à : FluoProbes 488, FITC, Cy 2 *Alexa Fluor est une marque déposée de Life technologies Corporation (0)

27 Biotium & les CF TM dyes Les dernières innovations pour un maximum de sensibilité et de stabilité! Glowing Products for Science TM CF 488A Le fluorochrome vert supérieur Spectre CF 488A (Abs/Em: 490/515nm) Charge minimale réduisant les fixations non-spécifiques des anticorps. charge minimale du fluorochrome peu de modification du point isoélectrique des anticorps marqués spécificité de l anticorps conservée rapport signal/bruit optimum Normalized Spectra Wavelength (nm) Intensité d émission exceptionnelle. Moins de chevauchement dans le canal d'émission rouge : idéal pour applications multi-couleurs Extrêmement photostable Haute solubilité dans l'eau et insensible au ph Coefficient d'extinction : L.mol -1.cm -1 Poids Moléculaire : ~710 Da Laser d'excitation : 488 nm (argon) Longueurs d'ondes similaires à : FluoProbes 488, FITC, Cy 2 comp. C comp. A CF488A Cryosections de coeur humain marquées avec un anti-fibronectine, suivi par un anticorps secondaire couplé respectivement au Concurrent C, Concurrent A et CF488A. Crédit : Dr Sawa Kostin à l'institut Max Planck (W.G. Kerckhoff-Institut) à Bad Nauheim, Hessen, Allemagne. +33 (0)

28 Biotium & les CF TM dyes Glowing Products for Science TM CF 680 Fluorochrome proche IR excitable à 680 nm pour les anticorps. 30 Spectre CF680 (Abs/Em: 681/698nm) 25 Signal sur bruit Rapport S/B Normalized Spectra DOL: W avelength (nm ) Comp. D Comp. C Comp. A CF 680 Goat Anti-Mouse Conjugates Marquage intracellulaire de cellules Jurkat avec un anti-cd3 humain ou un isotype contrôle, suivi d'un anticorps secondaire couplé CF680 ou concurrents. La fluorescence est analysée sur un cytomètre de flux BD FACSCalibur dans le canal FL4. Coefficient d'extinction : L.mol -1.cm -1 Poids Moléculaire : ~3241 Da Laser d'excitation : 680 nm Longueurs d'ondes similaires à : Cy 5.5, IR Dye 680 Les barres représentent le rapport signal/bruit de la fluorescence positive du CD3 sur celle de l'isotype contrôle (0)

29 Biotium & les CF TM dyes Glowing Products for Science TM Le CF 680 est complété idéalement par le CF 770 pour une double détection sur Li-COR Odyssey. Image de Western Blot proche infra-rouge obtenue avec le système LI-COR Odyssey. Gel 1-D gel lancé avec 2 dilutions de lysat de cellules HeLa. La membrane est marquée avec un anticorps alpha-tubuline de souris puis détéctée par un anti-souris CF770 ou Concurrent 800 (vert) et un anti COX-IV de lapin détecté par un anti-lapin CF680 ou Concurrent 680 (rouge). Le marqueur de taille est jaune, et détecté dans les 2 couleurs. Les marqueurs CF sont à gauche, les marqueurs concurrents à droite. Les marqueurs CF proche infra-rouge sont 3,5 fois plus brillants que leurs concurrents directs. Marqueurs CF tm disponibles : CF S 405M 488A R R 660C 680R λ exc. (nm) λ em. (nm) (0)

30 Notre sélection d'anticorps fluorescents Hôte Spécificité DyLight / 421 nm CF 405S 404 / 431 nm FluoProbes / 518 nm Alexa Fluor / 519 nm Anti-Chicken Donkey IgG Anti-Chicken IgY (IgG) (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Goat Donkey IgG Anti-Goat IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Human Goat IgG Anti-Human IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Mouse Donkey IgG Anti-Mouse IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Donkey F(ab')2 Anti-Mouse IgG (H+L) Highly cross-adsorbed - - FP-SA Goat IgG Anti-Mouse IgG (H+L) FP-SA Goat IgG Anti-Mouse IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Goat IgG Anti-Mouse IgM, mu Chain Specific Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Rabbit Donkey IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Donkey F(ab')2 Anti-Rabbit IgG (H+L) Highly cross-adsorbed - - FP-SA Goat IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) FP-SA Goat IgG Anti-Rabbit IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Rat Donkey IgG Anti-Rat IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Donkey F(ab')2 Anti-Rat IgG (H+L) Highly cross-adsorbed - - FP-SA Goat IgG Anti-Rat IgG (H+L) FP-SA Goat IgG Anti-Rat IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA Anti-Sheep Donkey IgG Anti-Sheep IgG (H+L) Highly cross-adsorbed FP-SA CF 488A 490 / 515 nm Liste non exhaustive d'une sélection d'anticorps des gammes FluoProbes, Jackson Immunoresearch et Biotium. DyLight est une marque déposée de Thermo Fisher Scientific - CF tm est une marque déposée de Biotium (0)

31 FluoProbes 547H 557 / 572 nm Cy3 550 / 570 nm FluoProbes / 617 nm Alexa Fluor / 614 nm FluoProbes 647H 653 / 675 nm Alexa Fluor / 667 nm CF / 698 nm CF / 797 nm FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC (*) (*) FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC FP-SB FP-SD FP-SC Liste non exhaustive d'une sélection d'anticorps des gammes FluoProbes, Jackson Immunoresearch et Biotium. FluoProbes est une marque déposée de Interchim - Alexa Fluor est une marque déposée de Life Technologies Corporation. (*) non adsorbé sur le rat +33 (0)

32 (0)

33 Réactifs complémentaires +33 (0)

34 nouveau Kits de couplage Lightning-Link tm Couplez vos anticorps en 30 secondes de manip.! Véritable révolution technologique, les kits Lightning-Link TM permettent le couplage covalent de vos anticorps (et autres protéines) à plus de 40 marqueurs différents en moins de 30 secondes de manipulation, sans perte, même pour les faibles quantités (à partir de 10µg). Réactif Lightning-Link Ajouter l anticorps Anticorps marqué Utilisation ultra simple (30 s de manipulation) Pas de perte d anticorps (rendement 100%) Pas d'étape de dessalage Application en WB, ELISA, IHC, FRET, Cytométrie en flux Couplage de quelques µg (R&D) aux mg (Process) (0)

35 Kits de couplage Lightning-Link tm Couplez vos anticorps en 30 secondes de manip.! En couplant directement votre anticorps primaire avec le marqueur de votre choix, vous : - Réglez vos problèmes de bruit de fond, - Gagnez du temps en supprimant des étapes d incubation et de lavage, - Détectez en même temps différents anticorps issus d une même espèce hôte. Sélections de quelques kits Ligthning-Link fluorescents* Kit Longueur d onde Références Permet de coupler jusqu à Lightning-Link FITC 485/535 nm x 200 µg 3 x 20 µg Lightning-Link R-PE 488/580 nm x 60 µg 1 x 60 µg Lightning-Link FluoProbes 547H 557/527 nm Lightning-Link FluoProbes /617 nm Lightning-Link FluoProbes 647H 653/675 nm Lightning-Link FluoProbes /709 nm Lightning-Link FluoProbes /772 nm Lightning-Link APC/Cy7 633/767 nm x 200 µg 1 x 2 mg 3 x 20 µg 3 x 200 µg 1 x 2 mg 3 x 20 µg 3 x 200 µg 1 x 2 mg 3 x 20 µg 3 x 200 µg 1 x 2 mg 3 x 20 µg 3 x 200 µg 1 x 2 mg 3 x 20 µg 3 x 150 µg 3 x 15 µg *Les kits Lightning-Link existent aussi pour FITC, R-PE, HRP, biotine, streptavidine, cyanines, tandems Egalement disponibles : Kits de marquage conventionnels avec colonne de dessalage (permet de coupler jusqu'à 5 x 1 mg) Marqueur l exc \l em. max. Réf. FluoProbes /465 FP-BS5600 FluoProbes 480XXL 500/630 FP-BN1330 FluoProbes 481XXL 515/650 FP-CV3240 FluoProbes /518 FP-BE3750 FluoProbes 495-X5 494/519 FP-AX1350 FluoProbes 505-X5 505/530 FP-BU7230 FluoProbes 520XXL 520/664 FP-CL9920 FluoProbes 547H 557/572 FP-BZ9600 FluoProbes /573 FP-BU7240 FluoProbes 590-X 580/602 FP-BC2940 FluoProbes /641 FP-BN2770 FluoProbes 647H 653/675 FP-BZ9610 FluoProbes 647N 644/669 FP-CP8990 FluoProbes /709 FP-BE8280 FluoProbes /800 FP-CA6070 Autres kits sur demande. +33 (0)

36 Streptavidines FluoProbes l exc \l em. max. (nm) Réf. Qté Streptavidine FP / 479 FP-BM mg Streptavidine FP / 518 FP-BA mg Streptavidine FP-532A 532 / 553 FP-CA mg Streptavidine FP-547H 557 / 572 FP-CA mg Streptavidine FP-565A 563 / 592 FP-CA mg Streptavidine FP-647H 653 / 675 FP-CA mg Streptavidine FP / 709 FP-BE mg Streptavidine FP / 800 FP-IS mg Sélection d'anticorps secondaires biotinylés Anticorps biotinylé Réf. Qté Goat anti Mouse UP mg Goat anti Mouse pré-adsorbé (minx Bov, Hu, Hrs, Rb, Rat Sr Prot) UP mg Goat anti Rabbit UP mg Goat anti Rabbit pré-adsorbé (minx Hu,Ms, Rat Sr Prot) UP mg Amplification de la détection avec le système biotine/streptavidine Fluorochrome Streptavidine Streptavidine Biotine Antigène (0)

37 Fluoro-Gel Mounting Media Milieu de montage prêt-à-l'emploi pour préserver la fluorescence dans les cellules et les tissus en immunofluorescence et en microscopie confocale. Compatibles fluorochromes courants (FITC, SR101, TMR...) et FluoProbes Ne contient pas de phénylènediamine qui détruit la fluorescence des colorants Cy, RP-E, PC et APC. Compatibles Cy, RP-E, PC et APC (ne contient pas de phénylènediamine) Réf. Qté Fluoro-Gel FP-AL ml FP-AL ml Fluoro-Gel with DAPI FP-DT094A 20 ml Fluoro-Gel with Propidium Iodide FP-DT095A 20 ml Cette formulation unique préserve du photobleaching les fluorochromes classiques : FITC, SulfoRhodamine 101, AMCA, tétraméthylrhodamine (TMR),... mais également la GFP et les Phycoerythrine (RP-E), Phyocyanine (PC) et Allophycocyanine (APC). Le Fluoro-Gel est validé avec les marqueurs les plus courants : Cy 2, 3 et 5, ainsi que sur nos FluoProbes 488, 547H et 647H. Pour la contre-coloration des noyaux, le Fluoro-Gel est aussi disponible avec du DAPI pour une coloration bleue (λex./em.: 360/460 nm) ou de l'iodure de Propidium pour une coloration rouge (λex./em. : 535/615 nm). Sérums & Immunoglobulines purifiées Non immuns pour blocage immunologique Filtrés sur 0.45µm Conditionnés avec 0.09% azide de sodium Espèce Sérum normal Qté Immunoglobuline purfiée Qté Bovine UP89243A 10 ml UP mg Chicken UP37908A 10 ml Donley UP77719A 10 ml Goat UP ml UP mg Guninea-pig UP37916A 10 ml Hamster UP28432A 10 ml Horse UP24741A 10 ml Espèce Sérum normal Qté Immunoglobuline purfiée Qté Human UP ml UP mg Mouse UP ml UP mg Rabbit UP ml UP mg Rat UP37911A 2 ml UP mg Sheep UP ml UP mg Swine UP ml UP mg +33 (0)

38 Prim'Ab Search : Moteur de recherche anticorps primaires Plus de anticorps primaires consultables en ligne (www.interchim.com) sur notre moteur de recherche Prim Ab search : Comparaison rapide des différents anticorps grâce aux filtres et aux informations clés (cible, hôte, applications, cross-réactivités ) Accés direct aux fiches techniques (pas d enregistrement nécessaire) Accés à la commande en ligne (enregistrement nécessaire à la 1 ère connexion) Les différents noms connus pour la protéine apparaissent en pointant avec la souris Accès à la fiche technique Accès aux tarifs et à l achat en ligne (enregistrement nécessaire) (0)

39 Ab2 Search : Moteur de recherche anticorps secondaires Près de références en ligne sur notre moteur de recherche Ab2 search : Simple & Intuitif > Trouvez en quelques clics l'anticorps dont vous avez besoin sur Espèce cible Conjugué Isotype de l'espèce cible Anticorps pré-absordé ou non Format de l'ig hôte : entière, fragment F(ab')2 ou autres Espèce hôte +33 (0)

40 211 bis, avenue JF Kennedy - BP Montluçon Cedex - France Tél. +33 (0) Fax +33 (04)

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES L OUTIL IDEAL POUR TOUTES LES DETECTIONS IMMUNOCHIMIQUES pour toutes les techniques immunodosages (EIA/ELISA) dot/ westernblot immunohistochimie immunocytochimie cytométrie en flux quel que soit le système

Plus en détail

Laurence DUBREIL Responsable Microscopie confocale UMR 703 INRA Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes laurence.dubreil@vet-nantes.

Laurence DUBREIL Responsable Microscopie confocale UMR 703 INRA Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes laurence.dubreil@vet-nantes. Préparation des échantillons pour l immunohistochimie Application à la microscopie confocale Microscopie confocale : Principe et Pratique Formation permanente INSERM ADR Grand Ouest 19-22 mai 2008 Laurence

Plus en détail

Rapport final LA VOIE DE SECRETION D UNE CELLULE HUMAINE. Différentes techniques de visualisation des compartiments cellulaires

Rapport final LA VOIE DE SECRETION D UNE CELLULE HUMAINE. Différentes techniques de visualisation des compartiments cellulaires Loïc Martin 6 avril 2012 Rapport final LA VOIE DE SECRETION D UNE CELLULE HUMAINE Différentes techniques de visualisation des compartiments cellulaires Travail effectué, à l'université de Genève, Sciences

Plus en détail

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France 1968 2008 Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux Pascal Brunou, David Bastien Partec France en Allemagne et partout dans le Monde Société basée à Münster

Plus en détail

Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie

Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie Licence Professionnelle «Techniques et Applications en Biologie Cellulaire et Biologie Moléculaire» Examen 2006-2007 UE1 : «Technologies en Biologie

Plus en détail

L immunoenzymologie. Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic cificité des anticorps pour leurs nes

L immunoenzymologie. Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic cificité des anticorps pour leurs nes L immunoenzymologie Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic Basée e sur la très s grande spécificit cificité des anticorps pour leurs antigènes nes Test qualitatif Détection

Plus en détail

epi-fluorescence microscope

epi-fluorescence microscope epi-fluorescence microscope epi-fluorescence microscope Certaines substances dés qu ils sont excitées avec de la lumière de certain longueur d onde, possèdent-elles la capacité d émettre à nouveau de la

Plus en détail

EdU Click FC ROTI kit pour cytométrie en flux

EdU Click FC ROTI kit pour cytométrie en flux MANUEL OPÉRATEUR EdU Click FC ROTI kit pour cytométrie en flux ROTI kit pour cytométrie en flux Carl Roth GmbH + Co. KG EdU Click FC ROTI kit pour cytométrie en flux Introduction et description du produit:

Plus en détail

FRET ( Förster / fluorescence resonance energy transfer )

FRET ( Förster / fluorescence resonance energy transfer ) FRET ( Förster / fluorescence resonance energy transfer ) I - Théorie II - Méthodes de mesure III - Applications à des études biologiques IV - Un exemple de l utilisation du FRET : étude de l interaction

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Page : 17/ 77 III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Le choix d un couple donneur-accepteur dépend de la technique utilisée (FRET, TR- FRET, BRET, etc.) et des molécules disponibles pour ces

Plus en détail

TSSIBS - Immunoanalyse. Immunoanalyse

TSSIBS - Immunoanalyse. Immunoanalyse Jeudi 14 Novembre RANDHAWA Sunny L2 TSSIBS Docteur DESPLAT-JEGO Sophie 6 pages Immunoanalyse Plan: A. Définition de l'immunoanalyse I. Critères de choix II. Caractéristiques communes B. Exemples de techniques

Plus en détail

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette).

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Ce type de lumière a été découvert en 1801 par Ritten. Après des recherches par Stoke et Schumann entre 1862 et 1903 c'est en fin de compte

Plus en détail

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat Laboratoire de Zoologie et de Biologie générale Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Histologie-Embryologie

Plus en détail

BioSciences innovations,

BioSciences innovations, BioSciences innovations, acteur du développement en biotechnologies Interchim propose une sélection de réactifs pour le développement, la validation et la production de produits biologiques sûrs et efficaces.

Plus en détail

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr Biologie Appliquée Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015 Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr 1 ELISA 2 3 4 [Ac] 5 6 7 8 9 Correction : Faire la moyenne D0-1 et D0-2 pour toute les valeurs

Plus en détail

TRANSFERT DE L ENERGIE D EXCITATION

TRANSFERT DE L ENERGIE D EXCITATION Extinction de fluorescence par Transfert 1. Excitation de M 2. Couplage de type dipôle-dipôle, une partie des M* transmettent leur énergie, i.e. seule une partie des M* fluorescent normalement M* + Q M

Plus en détail

Dosages à réactifs marqués

Dosages à réactifs marqués Dosages à réactifs marqués Principe = réaction Ag-Ac un des deux réactifs (Ag ou Ac) est marqué par un traceur Différentes méthodes selon que le traceur est radioactif (RIA), enzymatique (EIA) ou luminescent

Plus en détail

MAB Solut. MABSolys Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de vos projets

MAB Solut. MABSolys Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de vos projets Mabsolys-2015-FR:Mise en page 1 03/07/15 14:02 Page1 le département prestataire de services de MABSolys de la conception à la validation MAB Solut intervient à chaque étape de vos projets Création d anticorps

Plus en détail

MAB Solut. vos projets. MABLife Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de

MAB Solut. vos projets. MABLife Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de Mabsolut-DEF-HI:Mise en page 1 17/11/11 17:45 Page1 le département prestataire de services de MABLife de la conception à la validation MAB Solut intervient à chaque étape de vos projets Création d anticorps

Plus en détail

Principe de la microscopie par absorption biphotonique. La microscopie à 2 photons

Principe de la microscopie par absorption biphotonique. La microscopie à 2 photons Principe de la microscopie par absorption biphotonique L optique non-linéaire ou 1 photon + 1 photon = 1photon! Principe de la fluorescence Absorption Emission e 1 > e 2 λ 1 < λ 2 e 2 = hν 2 e 1 = hν 1

Plus en détail

CELLULAIRE. FORMATION pour le LBFA

CELLULAIRE. FORMATION pour le LBFA CYTOMÉTRIE TRIE EN FLUX ET MICROSCOPIE CONFOCALE: 2 TECHNIQUES COMPLÉMENTAIRES MENTAIRES POUR L EXPLORATION L DU FONCTIONNEMENT CELLULAIRE FORMATION pour le LBFA Cécile COTTET 2006 3 sessions : I- Pré

Plus en détail

Les méthodes d observation

Les méthodes d observation Les méthodes de biologie cellulaire et moléculaire Les méthodes d observation Cocher la (ou les) proposition(s) vraie(s) 1. La limite de résolution d un microscope optique : A. Est la distance à laquelle

Plus en détail

Technical Tip. Produits liés. BIOCHIMIE Biotinylation I Réactifs de Biotinylation. Biotinylation

Technical Tip. Produits liés. BIOCHIMIE Biotinylation I Réactifs de Biotinylation. Biotinylation BICHIMIE Biotinylation I Réactifs de Biotinylation Biotinylation Le couplage d une molécule à la Biotine (protéine ou acide nucléique) est souvent utilisé pour la détection à l aide de Streptavidines fluorescentes

Plus en détail

Introduction à la microscopie confocale

Introduction à la microscopie confocale Introduction à la microscopie confocale Sylvette CHASSEROT-GOLAZ Unité CNRS UPR 2356, Strasbourg Principe de la microscopie confocale La microscopie confocale est l'une des percées les plus notables de

Plus en détail

Microscopie de fluorescence Etat de l art

Microscopie de fluorescence Etat de l art Etat de l art Bibliométrie (Web of sciences) CLSM GFP & TPE EPI-FLUORESCENCE 1 Fluorescence Diagramme de JABLONSKI S2 S1 10-12 s Excitation Eex Eem 10-9 s Émission Courtoisie de C. Spriet

Plus en détail

Les Avantages des RabMAbs

Les Avantages des RabMAbs haute qualité Les Avantages des RabMAbs RabMAbs (Rabbit Monoclonal Antibodies) Anticorps monoclonaux de lapin Anticorps de qualité supérieure RabMAbs Les anticorps de haute qualité de anticorps Les #4

Plus en détail

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Université Paris Descartes L3 - Licence Professionnelle «Industries chimiques et Pharmaceutiques Option Biotechnologie» Microscopie Confocale Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Bruno

Plus en détail

VI. Diffusion latérale des lipides et des protéines. VI.1 Diffusion latérale théorique

VI. Diffusion latérale des lipides et des protéines. VI.1 Diffusion latérale théorique Structures et propriétés des membranes biologiques I. Rappels II. Interactions entre les constituants membranaires III. Caractérisation des constituants membranaires IV. Structure et fonctions des protéines

Plus en détail

Anticorps anti-hla en transplantation rénale

Anticorps anti-hla en transplantation rénale Anticorps anti-hla en transplantation rénale Caroline Suberbielle Laboratoire d'immuno-histocompatibilité Hôpital St Louis Paris Définitions Patient «naïf» Patient sans événement immunisant Homme ou enfant

Plus en détail

Travaux pratiques d immunologie

Travaux pratiques d immunologie Travaux pratiques d immunologie I. Introduction Ces manipulations ont pour but d étudier certaines techniques immunologiques, de comprendre les mécanismes moléculaires mis en jeu dans chacune, d en tirer

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Dispositif Interrégional en Imagerie Cellulaire. Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté

Dispositif Interrégional en Imagerie Cellulaire. Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté Formation en imagerie : 7 formations complémentaires Cytométrie conventionnelle Spectroscopie résolue en temps FLIM FRET

Plus en détail

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Gen2Bio 2010 Saint-Malo, mardi 30 mars 2010 Un partenariat Demandeur PADAM In Cell Art Projet Anticorps monoclonaux Gen2Bio 2010 Saint-Malo,

Plus en détail

Application et méthodologie d acquisition d images

Application et méthodologie d acquisition d images Application et méthodologie d acquisition d images Application industrielle et acquisition de l image 2 Imagerie industrielle est utilisée comme outil de contrôle et de gestion augmentation flexibilité

Plus en détail

I Un exemple à partir de données anciennes concernant les leucocytes et leur évolution en cas de SIDA. 3 Utilisation des paramètres de fluorescence :

I Un exemple à partir de données anciennes concernant les leucocytes et leur évolution en cas de SIDA. 3 Utilisation des paramètres de fluorescence : Utilisation du logiciel Cytométrie Logiciel libre et gratuit : adresse de téléchargement et notice complète : http://acces.ens-lyon.fr/acces/logiciels/cytometrie/le-logiciel-cytometrie I Un exemple à partir

Plus en détail

La fluorescence, les fluorophores

La fluorescence, les fluorophores La fluorescence, les fluorophores Taille d observation et techniques de microscopies électron photon 0.1 1

Plus en détail

Sondes actives à base de nanocristaux individuels de CdSe pour l optique en champ proche

Sondes actives à base de nanocristaux individuels de CdSe pour l optique en champ proche Sondes actives à base de nanocristaux individuels de CdSe pour l optique en champ proche N. Chevalier, M. J. Nasse, Y. Sonnefraud J.F. Motte, J.C. Woehl, S. Huant Laboratoire de Spectrométrie Physique,

Plus en détail

CYTOMETRIE EN FLUX. BD FACSVerse. BD FACSAria III. Adriana.Delwail@univ-poitiers.fr. Journée de Formation et Information 17/11/2014

CYTOMETRIE EN FLUX. BD FACSVerse. BD FACSAria III. Adriana.Delwail@univ-poitiers.fr. Journée de Formation et Information 17/11/2014 CYTOMETRIE EN FLUX BD FACSVerse BD FACSAria III Journée de Formation et Information 17/11/2014 Adriana.Delwail@univ-poitiers.fr CYTOMETRIE EN FLUX Principe Applications Tri Qu est que ce la cytométrie

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

FRAP & FLIP. Dossier technique. M1 VRV 2011 Université de Strasbourg

FRAP & FLIP. Dossier technique. M1 VRV 2011 Université de Strasbourg Adrien Paoli Aurore Strugala FRAP & FLIP Technique FRAP Technique FLIP Avantages & inconvénients Exemples d application Alternatives Adrien Paoli Aurore Strugala Introduction > Technique FRAP > Technique

Plus en détail

Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005

Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005 Révisions/Questions Epreuve d Immunologie Fondamentale juin 2005 (D après Carpino, N., et al. (2004) Immunity 20:37) Exercice I (noté sur 14 points) Les lymphocytes T jouent un rôle central dans la reconnaissance

Plus en détail

Cours 3 - Cytométrie en flux - Tri cellulaire

Cours 3 - Cytométrie en flux - Tri cellulaire Biocell C. Alcaide 16/01/2012 Cours 3 - Cytométrie en flux - Tri cellulaire I - Cytometrie en flux Cytométrie en flux : Analyses quantitatives sur des cellules ou populations cellulaires C'est une technique

Plus en détail

LE MICROSCOPE OPTIQUE

LE MICROSCOPE OPTIQUE LE MICROSCOPE OPTIQUE Le microscope optique est un instrument d'optique muni d'un système objectif et d'un système habituellement binoculaire qui permet de grossir l'image d'un objet de petites dimensions

Plus en détail

La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux

La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux Les différentes méthodes de détection des cellules du système immunitaire 1 - Etude morphologique Elle est réalisée sur 2 types

Plus en détail

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA 16/11/12 TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA Chantal GAUTREAU LABORATOIRE HLA S E R V I C E D I M M U N O L O G I E E T D H I S T O C O M PAT I B I L I T É, A P - H P, HÔPITAL SAINT LOUIS, PARIS,

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

ANALYSE DE PROTEINE DANS LES

ANALYSE DE PROTEINE DANS LES ANALYSE DE PROTEINE DANS LES CELLULES Assistants: K. Umebayashi G. Dewhurst A. Santos L. Pineau 1. Introduction Lors de cette expérience, nous avons réalisé l extraction de protéines à partir de deux souches

Plus en détail

Méthodes et techniques de la biologie du développement

Méthodes et techniques de la biologie du développement Méthodes et techniques de la biologie du développement 1. Etude de l expression des gènes : Détecter les transcrits et les protéines au cours de l ontogenèse l outil anticorps 1.1. La RT-PCR La réaction

Plus en détail

Cytométrie en flux. DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie ET05. Phnom Penh Septembre 2009

Cytométrie en flux. DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie ET05. Phnom Penh Septembre 2009 DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie ET05 Cytométrie en flux Phnom Penh Septembre 2009 Michelle Rosenzwajg Service de Biothérapies/UPMC CNRS UMR7211 INSERM U959 Pitié-Salpétrière - Paris

Plus en détail

Comment préparer et réaliser un multimarquage?

Comment préparer et réaliser un multimarquage? Comment préparer et réaliser un multimarquage? Jaen Olivier, PhD ojaen@beckmancoulter.com Cellular Analysis application specialist Beckman Coulter France Introduction La cytométrie multi-couleurs (>4)

Plus en détail

UTILISATION DU SPINNING DISK CSU10

UTILISATION DU SPINNING DISK CSU10 UTILISATION DU SPINNING DISK CSU10 Observer aux oculaires en transmission 5 Observer aux oculaires en fluorescence 6 Observer au Spinning disk 7 Echantillonnage spatial, dynamique des images 8 Enregistrer

Plus en détail

Plateau technique de cytométrie Fatima-Ezzahra L Faqihi-Olive, IE université. Alger,08/05/07 F-E L'Faqihi-Olive, IFR30 Toulouse 1

Plateau technique de cytométrie Fatima-Ezzahra L Faqihi-Olive, IE université. Alger,08/05/07 F-E L'Faqihi-Olive, IFR30 Toulouse 1 Plateau technique de cytométrie Fatima-Ezzahra L Faqihi-Olive, IE université Alger,08/05/07 F-E L'Faqihi-Olive, IFR30 Toulouse 1 Plateau technique de cytométrie Fatima-Ezzahra L Faqihi-Olive, IE université

Plus en détail

La réaction antigène - anticorps et ses applications

La réaction antigène - anticorps et ses applications La réaction antigène - anticorps et ses applications 1. Généralités 1.1. Les antigènes - antigène = toute substance capable de se lier spécifiquement à un anticorps ou TCR. - immunogène = substance qui

Plus en détail

Multipliez vos capacités

Multipliez vos capacités Multipliez vos capacités Leica ChromoPlex 1 Dual Detection pour BOND Multipliez vos capacités Différentiation claire. Souplesse. complétez votre panel 1 Multipliez vos capacités Différenciation claire.

Plus en détail

Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet

Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet SOMMAIRE Matériel et réactifs nécessaires... P.2 Déroulement de l expérience... P.3 Préparation, électrophorèse et protocole de transfert... P.3 Protocole de

Plus en détail

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral.

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral. - La cytométrie en flux est une méthode d analyse de cellules en suspension, véhiculées à grande vitesse jusqu à une chambre d analyse traversée par des faisceaux lasers. L interaction des cellules avec

Plus en détail

Module d Immunologie. 2eme Année Licence Tronc Commun des Sciences de la Nature Année universitaire 2014-2015 Dr A.Ghidouche / Dr D.

Module d Immunologie. 2eme Année Licence Tronc Commun des Sciences de la Nature Année universitaire 2014-2015 Dr A.Ghidouche / Dr D. Module d Immunologie 2eme Année Licence Tronc Commun des Sciences de la Nature Année universitaire 2014-2015 Dr A.Ghidouche / Dr D.Ait-Ali Annexe : Techniques utilisée en immunologie La majorité sont des

Plus en détail

Microscope confocal à balayage laser. Microscopie photonique. lumière Laser Objectif. Miroir dichroïque Source de. Filtre confocal.

Microscope confocal à balayage laser. Microscopie photonique. lumière Laser Objectif. Miroir dichroïque Source de. Filtre confocal. Microscope confocal à balayage laser Photo-détecteur Filtre confocal Plan image Image reconstruite point par point par balayage laser Miroir dichroïque Source de lumière Laser Objectif Obtention directe

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

La cytométrie de flux

La cytométrie de flux TD5 La cytométrie de flux Air sous-pression Signal de formation des gouttes Signal de charge des gouttes Cellules en suspension Liquide de Gaine Vibrateur Ultrason Dˇtecteur de Lumi re Arrt du Faisceau

Plus en détail

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique 1. Equipements utilisés L isolement des cellules mononucléées du sang périphérique est effectué à partir d échantillons sanguins par une technique

Plus en détail

VOS PRODUITS CLES BIOSCIENCES INNOVATIONS de la recherche à la Production

VOS PRODUITS CLES BIOSCIENCES INNOVATIONS de la recherche à la Production VOS PRODUITS CLES BIOSCIENCES INNOVATIONS de la recherche à la Production Génomique Protéomique Immunodétection Biologie Cellulaire Tél. +33 4 70 03 88 55 www.interchim.com ITM-2014/04/07-B/P GENOMIQUE

Plus en détail

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire TD n 1 Compléments sur les microscopes Les différents types de microscopes photoniques A. Le microscope à fond noir B.Le microscope polarisant C.Le microscope à contraste

Plus en détail

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE Ce document a été réalisé à partir du dossier«sagascience: La celluleanimale» http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doscel/decouv/norm/global.htm. Les outils utilisés pour

Plus en détail

Microbiologie BIOL 3253. Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons

Microbiologie BIOL 3253. Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons Microbiologie BIOL 3253 Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons Les lentilles et la déviation de la lumière Quand un rayon lumineux passe d un milieu à un autre,

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Le kit effet d un azurant sur le coton permet la mise en œuvre d une réaction photochimique en utilisant un azurant optique. Cette

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

Stage de formation 17 & 18 mars 2014. Cytométrie en flux. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation

Stage de formation 17 & 18 mars 2014. Cytométrie en flux. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation Stage de formation 17 & 18 mars 2014 Conférences Institut français de l Éducation Ateliers École normale supérieure de Lyon (site Monod) nihil est sine ratione Chloé Journo Jean-François Madre Informations

Plus en détail

Société. Domaine d excellence : Développement d Anticorps. Création en 1980 Certifications - ISO 9001:2000 - Crédit Impôt Recherche

Société. Domaine d excellence : Développement d Anticorps. Création en 1980 Certifications - ISO 9001:2000 - Crédit Impôt Recherche Société Domaine d excellence : Développement d Anticorps d à façon Création en 1980 Certifications - ISO 9001:2000 - Crédit Impôt Recherche Collaborations de long terme avec acteurs de classe mondiale

Plus en détail

UTILISATION DU SPINNING DISK CSU22

UTILISATION DU SPINNING DISK CSU22 UTILISATION DU SPINNING DISK CSU22 Mettre en marche le contrôleur de Température... 2 Mettre en marche le contrôleur de CO2... 3 Allumage du Spinning-Disk... 4 Observer l échantillon à l oculaire... 5

Plus en détail

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection Anticorps et diagnostic de l infection OBJECTIFS Savoir ce qu est un anticorps, son origine et son utilisation en sérodiagnostic. Connaître la structure schématique d une immunoglobuline G (IgG). 1. Les

Plus en détail

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours Biologie cellulaire Perfectionnement à la culture cellulaire durée : 4 jours ingénieurs, chercheurs et chefs de projet connaissances de base en culture cellulaire ou validation du module «initiation à

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 2 HTS Informations Techniques 2 I 2 96 Puits 2 I 6 96 Puits en Polystyrène 2 I 6 96 Puits DemiPuits en PS 2 I 9 96 Puits en PP 2 I 10 384 Puits 2 I 12 384 Puits en Polystyrène 2 I 12 384 Puits en

Plus en détail

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses Etude expérimentale sur les interférences lumineuses La lumière est une onde électromagnétique. Deux ondes sont à même d interagir en se sommant. Dans certains cas particuliers, notamment pour deux rayons

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

Systèmes confocaux rapides Tristan Piolot Plateforme de recherche «Imagerie des processus dynamiques en Biologie Cellulaire et Biologie du Développement» IFR 117 Institut Jacques Monod Tel: 0144275784

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

Introduction. L'architecture nucléaire. L'architecture nucléaire. L'architecture nucléaire 3D. L'architecture nucléaire 3D 06/11/2007

Introduction. L'architecture nucléaire. L'architecture nucléaire. L'architecture nucléaire 3D. L'architecture nucléaire 3D 06/11/2007 Introduction Développement en imagerie biologique Problématique biologique Production des images Traitements et analyses Résultats biologiques Deux exemples Architecture nucléaire Cycle cellulaire 2 L'architecture

Plus en détail

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS SPECTROSCOPIE RAMAN La spectroscopie Raman est une technique d analyse non destructive, basée sur la détection des photons diffusés inélastiquement suite à l interaction de l échantillon avec un faisceau

Plus en détail

Bases de la microscopie et quelques aspects avancés

Bases de la microscopie et quelques aspects avancés Bases de la microscopie et quelques aspects avancés Intervenant : François Waharte Plateforme Imagerie Cellulaire et Tissulaire UMR144 Institut Curie Francois.Waharte@curie.fr Bases de la microscopie

Plus en détail

Confiance dans le diagnostic Efficacité du laboratoire.

Confiance dans le diagnostic Efficacité du laboratoire. Confiance dans le diagnostic Efficacité du laboratoire. Kit Leica Bond Oracle HER2 IHC System pour le cancer du sein Confiance dans le diagnostic Les décisions thérapeutiques dépendent d'une lame marquée

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps

Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps Dr Fabrice Cordelières, IR2 CNRS Institut Curie - Section de recherche/ CNRS UMR 146 Plateforme d'imagerie Cellulaire Bâtiment 112 - Centre universitaire

Plus en détail

2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences

2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences 2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences Jean-Etienne Poirrier Centre de Neurobiologie Cellulaire et Moléculaire Centre de Recherches du Cyclotron Université de

Plus en détail

Biochimie I. Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1. Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst

Biochimie I. Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1. Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst Biochimie I Extraction et quantification de l hexokinase dans Saccharomyces cerevisiae 1 Daniel Abegg Sarah Bayat Alexandra Belfanti Assistants : Tatjana Schwabe Marcy Taylor Gisèle Dewhurst Laboratoire

Plus en détail

Microscopie Multiphotonique

Microscopie Multiphotonique Microscopie Multiphotonique Philippe Guillaud 2014 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 Principaux problèmes rencontrés en microscopie confocale La dégradation rapide des échantillons biologiques et

Plus en détail

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle.

2. La lumière, source d énergie de la photosynthèse est captée par la chlorophylle. Hyp : la chlorophylle absorbe les photons de la lumière et convertit l énergie lumineuse pour permettre la photolyse de l eau et les oxydoréductions mises en évidence précédemment. 2. La lumière, source

Plus en détail

La microscopie multi-photons Ou microscopie non linéaire. Théorie & applications

La microscopie multi-photons Ou microscopie non linéaire. Théorie & applications La microscopie multi-photons Ou microscopie non linéaire Théorie & applications F. Brau FP CNRS Avril 2009 Absorption multi-photonique Maria Göppert-Mayer Principe E hc 1931 Prédiction théorique Un atome

Plus en détail

5.5.5 Exemple d un essai immunologique

5.5.5 Exemple d un essai immunologique 5.5.5 Exemple d un essai immunologique Test de grossesse Test en forme de bâtonnet destiné à mettre en évidence l'hormone spécifique de la grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hcg), une glycoprotéine.

Plus en détail

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010)

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010) Méthode OIV- -MA-AS315-23 Type de méthode : critères Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage (OIV-Oeno 427-2010) 1 Définitions des

Plus en détail

Plate-forme technique Interactions moléculaires

Plate-forme technique Interactions moléculaires Plate-forme technique Interactions moléculaires Consommables Biacore 3000 les plus utilisés Supports d'immobilisation Il existe différents supports d'interaction selon la chimie d'immobilisation : Nom

Plus en détail

Analyses de protéines dans la levure

Analyses de protéines dans la levure Analyses de protéines dans la levure Romain Laverrière, Noé Mage, Elias Laudato, Samuel Joseph Introduction Le but de ce travail pratique est la détermination de la concentration d une sorte de protéine,

Plus en détail

Intérêt de la fluorescence. La finesse

Intérêt de la fluorescence. La finesse Intérêt de la fluorescence La finesse R R V B lumière blanche chromophore V B En fond clair: le contraste est du à l absorption des photons par les chromophores excitation λ1 bleu λ2 > λ1 émission λ2 vert

Plus en détail

Voyage au cœur du fruit techniques classiques et nouvelles

Voyage au cœur du fruit techniques classiques et nouvelles Voyage au cœur du fruit techniques classiques et nouvelles Catherine Cheniclet UMR 619 Biologie du fruit, Villenave d Ornon Pôle Imagerie du Végétal journées RµI 25-26 novembre 2010 0 jaa Divisions cellulaires

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin.

INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I. La transfection. Responsable : Valérie Chopin. INVESTIGATIONS TECHNIQUES EN PHYSIOPATHOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE Partie I La transfection Responsable : Valérie Chopin LBH semestre 6 Faculté des Sciences Laboratoire de Physiologie Cellulaire et

Plus en détail

Sélection Internationale ENS Ulm 2012, Biologie cellulaire

Sélection Internationale ENS Ulm 2012, Biologie cellulaire Sélection Internationale ENS Ulm 2012, Biologie cellulaire S'il vous plaît lisez l'ensemble du sujet avant de commencer. Les questions 1-8 et 12-14 sont des questions de biologie générale. Dans les questions

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail