Introduction...7 Liste des abréviations...9 Relevé des principales lois récentes du Grand-Duché de Luxembourg...11

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction...7 Liste des abréviations...9 Relevé des principales lois récentes du Grand-Duché de Luxembourg...11"

Transcription

1 Table des matières Introduction Liste des abréviations Relevé des principales lois récentes du Grand-Duché de Luxembourg A Abandon de famille Abus de biens sociaux Abus de confiance Prescription Droits immobiliers Abus de droit Abus de fonction Accident du travail Recours contre entrepreneur (article 115 du Code des assurances luxembourgeois) Ivresse Faute intentionnelle Accident de trajet (article du C.A.S.) Maladie professionnelle Acquiescement Acquiescement ne se présume pas Acquiescement à un jugement interlocutoire Acquiescement à un jugement ayant ordonné une expertise Assistance à l expertise sans réserve Acquiescement Droit du travail Contrat judiciaire Acquiescement tacite

2 498 ENCYCLOPÉDIE JUDICIAIRE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS Acte authentique (foi due à l acte, article 1319 du Code civil) Action civile Définition Electa una via Action de in rem verso Action directe Action en justice Intérêt à agir Abus «Le criminel tient le civil en état» La règle ne s applique pas aux jugements provisoires Action en partage Action en réduction Action en rescision Action oblique Action paulienne Acquis (droits acquis en droit administratif) Administratif (droit) Acte administratif Acte administratif à caractère réglementaire (recours) Acte réglementaire : la légalité Motivation d un règlement grand-ducal : non Droits acquis Recours en annulation Décision discrétionnaire du ministre Contrôle administratif Le juge de la légalité La mission du juge de la légalité Détournement de pouvoir Portée de l annulation Sursis à exécution d une décision administrative Principes généraux du droit en droit administratif a. Principe du contradictoire Accès au dossier administratif b. Principe de la proportionnalité c. Principe de la non-rétroactivité des actes administratifs Plan d aménagement Administrateur délégué

3 TABLE DES MATIÈRES 499 Adoption Adoption plénière Adoption simple (hypothèse rare) Non-reconnaissance d une adoption étrangère Agent commercial (Notion Éléments caractéristiques Loi du 3 juin 1994) Compétence judiciaire Agent immobilier Contrat d entreprise Alcoolémie (Amendes) Législation routière au Luxembourg Aléa Anesthésiste Annulation (recours en annulation) Apparence Mandat Appel Objet et exposé sommaire des moyens Nature de la nullité Nul ne se forclôt soi-même Signification Intérêt Jugement avant dire droit Dispositif Jugement mixte Indivisibilité Jugement directement appelable Appréciation souveraine Arbitrage Convention d arbitrage Architecte Contrat Obligation de résultat Obligation de conseil Rôle de l architecte dans la réception de l ouvrage Honoraires

4 500 ENCYCLOPÉDIE JUDICIAIRE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS 6. Résiliation du contrat Responsabilité in solidum Armes Arrestation arbitraire Arrestation à l audience Arrêté de compte Asile Assemblée générale Assistance sociale Association de malfaiteurs Assurance (loi du 27 juillet 1997 sur le contrat d assurance) Nature du contrat Assurance Prescription de trois ans Réticence Assurance à caractère forfaitaire Obligation de mise en garde Transaction Assurance-vol Assurance de choses Assurance contre le vol Charge de la preuve du vol Nécessité d indices constituant des présomptions graves, précises et concordantes Assurance obligatoire de la responsabilité civile en matière de véhicules automoteurs Action directe (article 89 de la loi du 27 juillet 1997 sur le contrat d assurance) Astreinte Atteinte à l intégrité physique Attentat à la pudeur Attestation fausse Audit financier Définition de l ordre des experts-comptables Définition du groupement ATH Caractéristiques communes Autorisation de séjour

5 TABLE DES MATIÈRES 501 Autorité de la chose jugée Res Judicata Pro Veritate Habetur L autorité de la chose jugée ne peut être opposée La chose jugée suppose la triple identité de parties, d objet et de cause La chose jugée est une qualité acquise qui ne peut être remise en question Toute décision juridictionnelle acquiert autorité de chose jugée Autorité de la chose jugée au pénal sur le civil Le rejet global de toutes autres demandes Autorité de la chose jugée d une décision étrangère Effets Effets à l égard d un tiers Autorité parentale Définition L arrêt de la Cour constitutionnelle 12 décembre a. Questions préjudicielles articles 302, alinéa 1 er, et 378, alinéa 1 er, du Code civil b. Arrêt Jouissance légale des biens de l enfant Avantages matrimoniaux Avertissement Aveu Définition Modalités Force probante de l aveu en matière pénale a. Principe b. Application jurisprudentielle Appréciation souveraine des juges du fond Avocats (loi du 10 août 1991) Code de déontologie pour les avocats Responsabilité professionnelle Avocat Devoir de conseil Étendue Responsabilité civile Honoraires (frais d avocat, principe de la répétibilité) Secret professionnel Les avocats et la prévention du blanchiment : directive du 4 décembre Devoir de conseil Avortement (Loi du 25 novembre 1978 Article 353 de la loi du 15 novembre 1978)

6 502 ENCYCLOPÉDIE JUDICIAIRE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS B Bail Généralités a. Définition b. Preuve d un bail civil c. Preuve d un bail commercial d. Chose d autrui e. Prix f. Modalités de résiliation g. Tacite reconduction h. L obligation de fournir une jouissance paisible i. Le vice de la chose j. Champ d application de l article 1733 du Code civil k. Fin du bail l. Indemnité de relocation La loi du 21 septembre a. Application b. Exclusion c. Dérogation partielle pour les logements avec confort moderne non standard d. Forme e. Ordre public f. Fixation du loyer Garanties locatives Charges g. Réévaluation Construction remontant à 15 ans ou plus Garantie locative h. Logement avec confort moderne non standard (article 6) i. Durée du bail j. Délai Usage des lieux k. Cessation Prorogation (trois cas qui interrompent la prorogation) l. Délai de résiliation dans les trois cas ci-dessus m. Forme et contenu de la lettre de résiliation n. Prorogation de délai (article 12-3) o. Logement de service p. Indemnité pour déguerpissement abusif Dommages et intérêts q. Droit de préemption (après dix-huit ans de bail) r. Sursis ordinaire Formalités Requête quant au délai s. Sursis commercial (article 31-2) Verbal a. Preuve si pas un début d exécution b. Preuve si début d exécution Exécution

7 TABLE DES MATIÈRES 503 Banque Devoir de non-immixtion Devoir de mise en garde Le secret bancaire Gestion de fortune : obligation de moyens Gestion de portefeuille : obligation de résultat Divers a. Crédit garantie b. Carte de crédit c. Ordres de virement (responsabilité du banquier) d. Prêt à taux d intérêt révisable e. Relevé et arrêté de compte Professionnel du secteur financier Principe de la publicité loyale Bilan Blanc-seing Blanchiment Trafic de stupéfiants Lutte contre le blanchiment et contre le financement du terrorisme Blessure Bonne foi Bris de scellés C Cabinet médical Cahier des charges (en droit administratif) Acte administratif attaquable Acte individuel ou réglementaire Critère de distinction Calomnie Carence procédurale Caricature Carte de crédit Cascade (Article 21 du nouveau droit de la Presse) Casier judiciaire

8 504 ENCYCLOPÉDIE JUDICIAIRE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS Cassation (loi du 18 février 1881 modifiée par celle du 6 avril 1989) Mission de la Cour de cassation Voie de recours exceptionnelle Finalité du pourvoi Limites du contrôle : moyens nouveaux Les deux catégories de contrôle Domaines qui échappent au contrôle de la Cour de cassation Matérialité des faits Qualification d un contrat Contrôle Contrôle par la Cour de cassation des principes généraux du droit Cas d ouverture de cassation a. Excès de pouvoir b. Violation de la loi c. Délai d. Principe dispositif e. Cassation Principe qu on ne peut exercer qu un seul recours en cassation contre une décision Pourvoi en cassation Moyen tiré de l allocation de choses non demandées (ultra petita) Recevabilité du pourvoi (non) Cas de requête civile (oui) Cas fortuit Caution Cautionnement Cel frauduleux Certificat médical Chambre criminelle (article 217 et Code d instruction criminelle) Chance Chirurgien Chose d autrui Chose jugée Circonstances atténuantes Circulation Priorité Interdiction de conduire Délit de fuite Mise en circulation

9 TABLE DES MATIÈRES 505 Clause de style Dol et vice Clause pénale Portée Clientèle d un cabinet médical Commission de surveillance du secteur financier (C.S.S.F.) Commission rogatoire (article 52 du Code d instruction criminelle) 116 Communauté Avantages matrimoniaux Déchéance (article 299) Remploi par anticipation Récompense Preuve Ordre public Reprise Compte unique et indivisible Libéralités faites aux époux Libéralités faites à l un des conjoints ou aux deux Remboursement de dettes Le procès-verbal de difficultés Omissions affectant le procès-verbal de difficultés Contredits non mentionnés au procès-verbal de difficultés Omission d un bien à partager Le partage des biens Effet déclaratif Le partage des immeubles a. Le partage en nature b. Propre Licitation L impartageabilité en nature et la licitation Cahier des charges Le recel de communauté a. Généralités b. Éléments constitutifs Élément matériel Élément subjectif Manœuvres La rescision du partage pour lésion a. Principe b. Disposition d ordre public Partage transactionnel

10 506 ENCYCLOPÉDIE JUDICIAIRE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS 20. Indemnité d occupation a. Prescription b. Logement familial Impôts Droit communautaire (compétence, exécution) Communauté de vie Communauté universelle (article 1527) Compétence Compromis Comptable Expert-comptable (loi du 10 juin 1999) Responsabilités Irrégularités Obligation de moyens ou de résultat Secret professionnel Compte courant Compte unique Concours idéal (en droit pénal) Concours réel (en droit pénal) Concubinage Contribution aux charges de la vie commune Comptes à la fin de l union Solidarité passive Société Concurrence Concurrence déloyale (loi du 30 juillet 2002) Clause de non-concurrence Condition suspensive (sans date fixe, article 1176 du Code civil) Confiscation Conflit d intérêts Conseil de discipline Conseil de surveillance Consentement (absence de) Consentement libre (article 375 du Code pénal)

11 TABLE DES MATIÈRES 507 Consommateurs Constitution Cour constitutionnelle (instituée par la loi du 27 juillet 1997) Droit constitutionnel Construction (droit de la) Définition d une construction et applications Autorisation de construire Le contrat d entreprise a. Définition b. Qualification Œuvre du juge c. Devis d. Marché à forfait Article 1793 du Code civil Définition Forfait e. Preuve du forfait Principe f. Le forfait et les aléas Risques assumés par l entrepreneur g. Exception d inexécution h. Réception Définition et nature juridique i. Formes Réception expresse Réception tacite Obligation du maître de l ouvrage j. Réception provisoire = réception sous condition suspensive k. Vice apparent Vice caché l. Clause de dédit m. Copropriété n. Construction gênante décennale o. Construction Maître de l ouvrage Immixtion p. Construction Vices de matériaux q. Construction Responsabilité de l organisme de contrôle Obligation de résultat Contrainte Contrat Obligation Article 1135 du Code civil Obligation de moyens Obligation de résultat Obligation sans cause Compromis de vente Condition suspensive Période précontractuelle Rupture des pourparlers

12 508 ENCYCLOPÉDIE JUDICIAIRE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS 7. Résolution (article 1184 du Code civil) Rupture unilatérale Commercial Faculté de remplacement (article 1144 du Code civil) Principe de cohérence Fait du prince (en droit administratif) Fait du prince (en droit privé) Principe de loyauté dans les contrats La force majeure Preuve : article 1348 du Code civil Contrat d échange Contrat-rupture Choix de la loi applicable : 17 décembre a. Rome I b. La loi applicable à défaut de choix : suppression du principe de proximité Contrat de travail Contre-lettre Contrat d adhésion Contrôle judiciaire (Code d instruction criminelle, loi du 6 mars 2006) Convention collective (commission paritaire) Convention européenne des droits de l homme (C.E.D.H.) (interprétation) Copropriété Immeubles (charges) Assemblée (votes) L assemblée générale Action en justice Partie commune Correspondance (confidentialité) Corruption (articles 246 et 247 du Code pénal) Qualité de l agent a. Qualité de celui qui s est laissé corrompre : fonctionnaire, officier public, ou personne chargée d un service public b. Contrat illicite : agréation d offres ou de promesses, réception de dons ou de présents c. But de la corruption : un acte de la fonction Délit instantané Plusieurs faits Prescription Coups et blessures volontaires Article 392 du Code pénal

13 TABLE DES MATIÈRES 509 Coups mortels (article 401 du Code pénal) Cour administrative Crèche Crime (ou délit flagrant) Définition Criminel tient le civil en état (le) Critique D Débauche Le principe de l autonomie personnelle Débauche Club d échangisme Déchéance Relevé de forclusion (loi du 22 décembre 1986) Déchets Défaut-congé (jugement) Défense (droits de la) Délai raisonnable Délégation de pouvoir Délégué du personnel Délit continu Délit de fuite Délit de résultat Démission Dénonciation calomnieuse Déontologie Code de déontologie médicale Dépens Les frais d expertise judiciaire sont compris dans les dépens Dépôt Détérioration de la chose déposée et charge de la preuve

14 510 ENCYCLOPÉDIE JUDICIAIRE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS Désaffectation (biens du domaine public) Désistement Dessein de nuire Définition de l intention frauduleuse Détective privé Détention préventive Mandat de dépôt a. Principe b. Motivation Détournement de pouvoir Devis Devoir d exactitude et de véracité Diagnostic Diffamation et calomnie Quant à l articulation d un fait précis Dignité (Concept de) Dirigeants (et leur responsabilité pénale) Disciplinaire Fonctionnaires Discrimination Discrimination illégale Loi du 19 juillet Divorce Dol (en droit pénal) Dol spécial Dol général Dol civil Dol libéralités Dommages aux personnes Domicile Élection saisie Domiciliation Donation La donation déguisée Simulation vente

15 TABLE DES MATIÈRES La donation indirecte La donation-partage Don manuel Réduction (conjoint survivant réserve) Dossier médical Droit (son essence) Droit administratif Droit bancaire et financier Droit de la consommation Droit de la construction Droits de la défense Droits de l enfant Droit de réponse Droit de visite Droit des sociétés Droit d habitation Droit du bail Droit du travail Droit judiciaire privé Droit médical Droit pénal E Ébranlement de crédit Écoutes téléphoniques (article 88-1 de la loi du 26 novembre 1982) Principe Limites Ordonnance et recours Destruction des documents Recours Levée des mesures de surveillance

16 512 ENCYCLOPÉDIE JUDICIAIRE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS 7. Prorogation Obligation d informer Infiltrations et observations (loi du 7 mai 2009) Écriture Vérification Éditeur Effet déclaratif du partage Égalité (principe de l ) Égalité des citoyens devant la loi (article 10bis (1) de la Constitution) Égalité des armes (principe de l ) Electa una via Élection de domicile Employé et ouvrier Employeur Enfant Enregistrement Enrichissement sans cause Entraîneur sportif Entrepreneur de construction Obligation de prévision Respect des plans Causes d exonération Faits du tiers Principe de précaution Refuser de suivre les instructions du maître si danger Charge de preuve Environnement Responsabilité Déchets Escroquerie (article 496 du Code pénal) Définition Manœuvres Manœuvres frauduleuses Mensonge Estoppel (nul ne peut contredire au détriment d autrui)

17 TABLE DES MATIÈRES 513 État (indemnisation des victimes) Étranger Euthanasie (loi du 16 mars 2009 sur l euthanasie et l assistance au suicide) Dispositions générales La demande d euthanasie ou d assistance au suicide, conditions et procédure Exception de litispendance Exception obscuri libelli Exécution provisoire Exequatur L ordonnance d exequatur dans le cadre du règlement CE n 44/ Expert Expert-comptable Expertise Impartialité Finalité Frais d expertise Opposabilité du rapport Au pénal a. Principe b. Droits de la défense Exploit Libellé obscur Obscuri libelli Signification Finalité Exposé sommaire des moyens Expropriation pour cause d utilité publique (loi du 15 mars 1979 et loi du 24 octobre 2007, article 16) Définition Article 16 de la Constitution La déclaration d utilité publique Le tribunal administratif luxembourgeois et le contrôle de l utilité publique Extorsion par violences et menaces

18 514 ENCYCLOPÉDIE JUDICIAIRE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS F Facture (article 109 du Code de commerce) Principe a. Portée générale b. Applicabilité aux sociétés commerciales ayant un objet civil c. Présomption d accepter par silence prolongé : l acceptation peut être expresse ou tacite d. La contestation et le renversement de la présomption d acceptation e. La contestation doit être précise quant à l objet f. Preuve de l envoi de la facture par livre journal Façade Factoring Droit commercial Faillite Cessation de paiement Faillite sur aveu Procédure : actions nées de la faillite Suspension des poursuites individuelles Faillite d une société ou des associés Faillite : le sort réservé aux contrats intuitu personae Fausses clés Faute Faute par imprudence Faute intentionnelle Causalité Faux Faux en écritures Préjudice Faux grossier Pas de préjudice Faux témoignage Fiduciaire Finance (services financiers : loi du 18 décembre 2006) Flagrant délit Fonctionnaire (changement d affectation) Fonds de commerce

19 TABLE DES MATIÈRES 515 Fonds de garantie automobile Force majeure Forclusion Forfait Forum shopping Fraude fiscale Infraction de résultat Délit de résultat G Garagiste Vente d occasion Dépôt-vente Obligation de conseil Kilométrage trafiqué Garantie Garde d une chose Structure Comportement Gestion journalière Gestion de portefeuille Grand-Duc Gros ouvrages (façade) H Habitation Harcèlement moral Harcèlement obsessionnel (loi du 5 juin 2009) Harcèlement sexuel Homicide Lésions involontaires (articles 418, 419, 420 du Code pénal) Préméditation Honoraires Hôpitaux

20 516 ENCYCLOPÉDIE JUDICIAIRE DE DROIT LUXEMBOURGEOIS Humour I Immatriculation Immunité de la parole Immunité parlementaire (Révision constitutionnelle du 1 er juin 2006) Impartialité du juge (l ) Impôts Incendie Inculpé (les droits de l ) En général Quand devient-on inculpé? Présomption d innocence a. Principe b. Article 6.2 de la Convention européenne des droits de l homme c. Prohibition d une déclaration de culpabilité Indemnisation Indemnité d occupation Indivisibilité (connexité en droit pénal) Indivision Dettes indivises Impenses nécessaires Le régime des passifs Sursis à la licitation Conditions Règlement de comptes Indivision post-communautaire Fusion de deux comptes Intérêt commun Infirmités multiples Infractions clandestines Ingérence Délit d ingérence Injure

Chapitre 1 Droit judiciaire

Chapitre 1 Droit judiciaire Formulaire de Procédure - Edition 2006 5 TABLE DES MATIERES Chapitre 1 Droit judiciaire 1. Procédure Exequatur....................................................................... 15 Requête en exequatur

Plus en détail

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A.

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Thèmes traités pour l épreuve de raisonnement juridique et pour l épreuve à caractère pratique Droit des obligations I. - Les

Plus en détail

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14

1. La rupture unilatérale 13 2. La rupture de commun accord 14 Table des matières Titre 1 La séparation des époux 7 Bibliographie sommaire 9 Introduction 11 Chapitre 1 13 Les principes régissant la séparation des époux 13 Section 1. La rupture de la vie commune 13

Plus en détail

Calcul des parts contributives des père et mère au profit de leurs enfants Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence 155 Sophie Louis

Calcul des parts contributives des père et mère au profit de leurs enfants Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence 155 Sophie Louis sommaire DOCTRINE Calcul des parts contributives des père et mère au profit de leurs enfants Analyse bisannuelle de décisions de jurisprudence 155 Sophie Louis LÉGISLATION 1. Législation fédérale Loi du

Plus en détail

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES

BAREME INDICATIF DES HONORAIRES BAREME INDICATIF DES HONORAIRES Tarifs applicables à compter du 01/01/2014 Maitre MAIRET Christophe Avocat 1 Sommaire Notice du barème p.03 Consultations et postulations p.04 Droit Civil p.05 Droit du

Plus en détail

A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15

A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus du champ d application de la loi... 15 Table des matières Sommaire... 7 Introduction... 11 I ère Partie Le bail à usage d habitation... 13 Titre I. Champ d application... 14 A. Les contrats visés par la loi de 2006... 14 B. Les contrats exclus

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

Barème indicatif des honoraires

Barème indicatif des honoraires Barème indicatif des honoraires Tarifs applicables à compter du 01/01/2010 MARC TELLO-SOLER Avocat 160 Gde Rue St. Michel 31400 Toulouse www.mts-avocat.net tello-soler@mts-avocat.net Sommaire Notice du

Plus en détail

Droit judiciaire notarial Procédures particulières

Droit judiciaire notarial Procédures particulières Table des matières Droit judiciaire notarial Procédures particulières Chapitre I. Les scellés...................................... 244 Section 1. L apposition des scellés. L intérêt sérieux...............

Plus en détail

Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision

Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision Examen de fin de stage judiciaire Programme de révision Le présent document est établi sur base de l article 17, paragraphe 1 er, alinéa 2 du règlement grand-ducal du 10 juin 2009 portant organisation

Plus en détail

La responsabilité pénale dans l entreprise

La responsabilité pénale dans l entreprise La responsabilité pénale dans l entreprise PLATO Le Lieu : CCI Granville. 1 Plan de l intervention Déterminer les zones de risques pénales dans l entreprise. Qui peut voir sa responsabilité pénale engagée?

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

Les responsabilités à l hôpital

Les responsabilités à l hôpital Les responsabilités à l hôpital Pour aller à l essentiel Dans leurs activités de prévention de diagnostic et de soins, les établissements publics de santé et les personnels qui y exercent relèvent principalement

Plus en détail

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4 LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au statut de la magistrature. Décret n 2001-1099 du 22 novembre 2001 relatif aux modalités du recrutement de

Plus en détail

Banques de données de Jurisprudence de Copropriété-eJuris.be

Banques de données de Jurisprudence de Copropriété-eJuris.be Plan des banques de données Chaque ligne n est pas réductible à une décision mais à un mot clé Chaque mots clé présente des décisions très diverses et parfois contradictoires Cinquante nouvelles décisions

Plus en détail

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière...

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière... Abréviations... 7 Préface... 9 Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique A. La législation routière... 12 1) Quelques mots d histoire... 12 2) Législation actuelle... 18 a) Législation nationale...

Plus en détail

Section 1 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14

Section 1 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14 Liste des abréviations... 7 Introduction générale... 13 La primauté de la règle internationale et ses principes conventionnels... 14 1 Les normes universelles de l OIT... 14 2 Les normes régionales européennes...

Plus en détail

CONTENTIEUX JUDICIAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE

CONTENTIEUX JUDICIAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE II. CONTENTIEUX JUDICIAIRE DU PERMIS DE CONSTRUIRE Il convient de rappeler que le permis de construire est un acte administratif individuel. Il ne peut pas être apprécié ni interprété par un Tribunal civil.

Plus en détail

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1

Droit Commercial. Notes personnelles. La Responsabilité. Responsabilité civile. La Responsabilité. Page : 1 Responsabilité civile Art 1382 du Code Civil : «Tout fait quelconque de l homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer». La responsabilité civile entraîne

Plus en détail

Chroniques notariales vol. 56. Table des matières

Chroniques notariales vol. 56. Table des matières Chroniques notariales vol. 56 Table des matières Chapitre I. Généralités..................................... 222 Section 1. Formalité de l enregistrement........................ 222 1. Obligation d enregistrement

Plus en détail

Introduction au droit La responsabilité professionnelle

Introduction au droit La responsabilité professionnelle Introduction au droit La responsabilité professionnelle I. Introduction au droit 2 ordres de juridiction : Judiciaire : o Juridiction civiles : conflit entre particulier Tribunal de gde instance : litige

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5. L expertise judiciaire comptable : aspects théoriques

Table des matières. Sommaire 5. L expertise judiciaire comptable : aspects théoriques Table des matières Sommaire 5 L expertise judiciaire comptable : aspects théoriques Introduction générale à la procédure civile et à l expertise 9 Dominique Mougenot I re partie Principes généraux de la

Plus en détail

CONDITIONs GéNéRALEs PROTECTION juridique «PLus»

CONDITIONs GéNéRALEs PROTECTION juridique «PLus» CONDITIONs GéNéRALEs Protection juridique «PLUS» Protection Juridique «Plus» Table des matières Article 1 : Dispositions préliminaires 5 Article 2 : Définitions 5 Article 3 : étendue territoriale de l'assurance

Plus en détail

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION Etre capable d apprécier le cadre juridique d intervention et mettre en œuvre la procédure judiciaire. Connaître et articuler les cadres juridiques des interventions. Etre capable de situer son action

Plus en détail

Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec. Mise à jour Janvier 2011

Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec. Mise à jour Janvier 2011 Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec Mise à jour Janvier 2011 2 Un nombre important (plus de 14 %) des réclamations présentées chaque année au Fonds d assurance mettent

Plus en détail

TABLE ANALYTIQUE. Les chiffres renvoient aux numéros de pages. Section 2 Exonération 144. Chapitre 2 Applications 179

TABLE ANALYTIQUE. Les chiffres renvoient aux numéros de pages. Section 2 Exonération 144. Chapitre 2 Applications 179 TABLE ANALYTIQUE Les chiffres renvoient aux numéros de pages Introduction générale 7 LIVRE 1 Droit européen de la concurrence Introduction 19 Partie 1 Ententes et abus de position dominante Titre 1 Domaine

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

www.allianz.ch Association suisse des cadres ASC

www.allianz.ch Association suisse des cadres ASC www.allianz.ch Association suisse des cadres ASC Protection juridique privée, circulation et immobilière Protection juridique privée, circulation et immobilière pour les membres de l ASC e) Litiges avec

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LES RÈGLES DÉONTOLOGIQUES... 17 TITRE II - LA PROCÉDURE DISCIPLINAIRE DU BARREAU DU QUÉBEC... 201

TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LES RÈGLES DÉONTOLOGIQUES... 17 TITRE II - LA PROCÉDURE DISCIPLINAIRE DU BARREAU DU QUÉBEC... 201 TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LES RÈGLES DÉONTOLOGIQUES................................. 17 TITRE II - LA PROCÉDURE DISCIPLINAIRE DU BARREAU DU QUÉBEC............... 201 TITRE III - LA PRATIQUE PROFESSIONNELLE...............................

Plus en détail

Droits de succession et de mutation par décès

Droits de succession et de mutation par décès Droits de succession et de mutation par décès Table des matières Droits de succession et de mutation par décès Section préliminaire...................................... 227 1. La notion d habitant du

Plus en détail

La responsabilité civile délictuelle et les quasi-contrats

La responsabilité civile délictuelle et les quasi-contrats TABLE DES MATIÈRES Introduction 9 A) Les sources du droit des obligations 9 B) La classification des obligations 10 PARTIE I La responsabilité civile délictuelle et les quasi-contrats TITRE 1 La responsabilité

Plus en détail

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013

RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE. MONTPELLIER 27 mai 2013 RISQUE SPORTIF, RESPONSABILITES ET ASSURANCE MONTPELLIER 27 mai 2013 LE RISQUE SPORTIF Facteurs aggravants de risques Le lieu de l activité L âge des participants à l activité La nature de l activité Les

Plus en détail

La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme SEPTEMBRE 2015 HORS-SÉRIE LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent La lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme Ce

Plus en détail

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités Continuité d activité Enjeux juridiques et responsabilités Introduction Pourquoi le droit? - Contrainte - Outil de gestion Droit et management de la continuité d activité : 3 niveaux d intervention Dans

Plus en détail

FICHE 13 : Le contrat

FICHE 13 : Le contrat FICHE 13 : Le contrat Le contrat, ou convention, est l accord de volonté intervenu entre deux ou plusieurs personnes en vue de créer, modifier, transmettre ou éteindre un droit subjectif. En pratique,

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Table des matières Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Chapitre 1 La police de la circulation routière, les infractions et les procès-verbaux 9 Section 1 Introduction 9 Section 2

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

CONVENTIONS SPECIALES ANNULATION. 2) SINISTRE La réalisation de l événement susceptible de mettre en jeu la garantie de l assureur.

CONVENTIONS SPECIALES ANNULATION. 2) SINISTRE La réalisation de l événement susceptible de mettre en jeu la garantie de l assureur. CONVENTIONS SPECIALES ANNULATION A- DEFINITIONS 1) AUTORITE MEDICALE Toute personne titulaire, à la connaissance de l assuré, d un diplôme de médecin ou de chirurgien en état de validité dans le pays où

Plus en détail

MILTIS. Notice d information contractuelle. Pour sa santé, pouvoir compter sur les conseils de Professionnels du Droit, c est important!.

MILTIS. Notice d information contractuelle. Pour sa santé, pouvoir compter sur les conseils de Professionnels du Droit, c est important!. CFDP ASSURANCES INTERVIENT... 2 CFDP ASSURANCES S ENGAGE... 2 LES MONTANTS CONTRACTUELS DE PRISE EN CHARGE... 3 VOUS VOUS ENGAGEZ... 4 L APPLICATION DE LA GARANTIE DANS LE TEMPS... 4 CFDP ASSURANCES N

Plus en détail

Table des matières. Questions particulières en rapport avec l évaluation du préjudice matériel résultant d une blessure ou d un décès

Table des matières. Questions particulières en rapport avec l évaluation du préjudice matériel résultant d une blessure ou d un décès Table des matières Questions particulières en rapport avec l évaluation du préjudice matériel résultant d une blessure ou d un décès Daniel de Callataÿ Chapitre 1 La perte d un travail antérieurement non

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Page. Avant-propos... TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1

TABLE DES MATIÈRES. Page. Avant-propos... TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Préface... iii v TITRE I PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU DROIT DE LA FAILLITE ET DE L INSOLVABILITÉ... 1 Chapitre 1 L histoire législative anglaise... 3 Chapitre 2 L histoire

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

Le Manuel de la secrétaire juridique et du parajuriste Julie Tondreau TABLE DES MATIÈRES

Le Manuel de la secrétaire juridique et du parajuriste Julie Tondreau TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES TARIFS (pages grises) : TARIF DES FRAIS JUDICIAIRES EN MATIÈRE CIVILE ET DES DROITS DE GREFFE... I TARIF DES INDEMNITÉS ET LES ALLOCATIONS PAYABLES AUX TÉMOINS ASSIGNÉS DEVANT LES COURS

Plus en détail

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 Table des matières 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 A- La Loi sur la faillite et l insolvabilité... 10 B- La Loi sur les arrangements avec les créanciers...

Plus en détail

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007

DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES. Gildas Rostain. September 2007 DEVOIRS ET RESPONSABILITE DES EXPERTS AMIABLES ET JUDICIAIRES Gildas Rostain September 2007 INTRODUCTION Le rôle de l expert Les différentes missions d expertise La définition de l expertise judiciaire

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

CONVENTIONS SPECIALES ANNULATION

CONVENTIONS SPECIALES ANNULATION CONVENTIONS SPECIALES ANNULATION A- DEFINITIONS 1) AUTORITE MEDICALE Toute personne titulaire, à la connaissance de l assuré, d un diplôme de médecin ou de chirurgien en état de validité dans le pays où

Plus en détail

La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue

La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue Fiche d information juridique La Responsabilité Médicale de l Hépatogastroentérologue Mars 2011 Isabelle Joly, Lionel Parois, Patrice Pienkowski, Bruno Richard-Molard, René Laugier et la Commission Juridique

Plus en détail

Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

Table des matières. (Les numéros en fin des intitulés renvoient aux numéros des paragraphes de l ouvrage)

Table des matières. (Les numéros en fin des intitulés renvoient aux numéros des paragraphes de l ouvrage) Table des matières (Les numéros en fin des intitulés renvoient aux numéros des paragraphes de l ouvrage) INTRODUCTION 1 Évolution historique, 10 2 L Union Européenne, 20 3 La législation nationale, 30

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 INTRODUCTION... 9. Section 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 INTRODUCTION... 9. Section 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 Section 1 INTRODUCTION... 9 RISQUES ET ASSURANCE... 9 Section 2 HISTORIQUE... 11 Section 3 TECHNIQUE

Plus en détail

Responsabilité professionnelle des Infirmiers

Responsabilité professionnelle des Infirmiers Responsabilité professionnelle des Infirmiers Diplômés s d Etatd Direction des Affaires Juridiques et des Droits du Patient Bureau de la Responsabilité Médicale et du Contentieux des Personnels Emily THIBAULT

Plus en détail

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE Document explicatif réalisé à l intention des parents-formateurs 17 novembre 2006 PARCOURS D UN DOSSIER ACCIDENT DE ROULAGE avant l élaboration du

Plus en détail

Loi du 22 février 1968 sur la nationalité luxembourgeoise

Loi du 22 février 1968 sur la nationalité luxembourgeoise Loi du 22 février 1968 sur la nationalité luxembourgeoise (Mém. A -7 du 4 mars 1968, p. 91; doc. parl. 1232) modifiée par: Loi du 26 juin 1975 (Mém. A -36 du 27 juin 1975, p. 764; doc. parl. 1313; Rectificatif

Plus en détail

HONORAIRES Maître Aurélie Vivier

HONORAIRES Maître Aurélie Vivier HONORAIRES Maître Aurélie Vivier Tarifs valables à partir du 01 Janvier 2012 Maître Aurélie Vivier 24 rue Grande Nazareth 31000 Toulouse Tel: 05 34 40 82 15 www.avocat-vivier.fr contact@avocat-vivier.fr

Plus en détail

Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien

Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien Assurance responsabilité civile Du fait d un chien de catégorie 1 ou d un chien de catégorie 2 ou de tout autre chien Convention Spéciale Référence : CDA05022013P0521 LEXIQUE Tous les termes portant un

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Le juge de paix : le juge le plus proche du citoyen Cette brochure vous explique quelles sont les tâches et les

Plus en détail

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. Vie à deux. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles LE DIVORCE Vie à deux LA PRESTATION COMPENSATOIRE www.notaires.paris-idf.fr Vie à deux LE DIVORCE - LA PRESTATION COMPENSATOIRE Au fil du temps, le divorce a été simplifié et pacifié.

Plus en détail

Responsabilité pénale de l association

Responsabilité pénale de l association Responsabilité pénale de l association Infractions limitativement définies : Le code pénal prévoit la responsabilité pénale des personnes morales à raison des infractions réalisées pour leur compte et

Plus en détail

Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site

Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site internet: www,avocat-cantois,fr Mail : avocat_cantois@yahoo.fr

Plus en détail

175 lettres pour résoudre vos litiges au quotidien

175 lettres pour résoudre vos litiges au quotidien Maya BARAKAT-NUQ 175 lettres pour résoudre vos litiges au quotidien Factures erronées, Nuisances de voisinage, Retards de livraison..., 2003 ISBN : 2-7081-2866-3 Introduction...........................................

Plus en détail

PROCEDURES DE DIVORCE

PROCEDURES DE DIVORCE PROCEDURES DE DIVORCE I. INTRODUCTION Il existait en Belgique 3 procédures distinctes de divorce, à savoir la procédure de divorce par consentement mutuel, la procédure pour cause déterminée et la procédure

Plus en détail

«LE ROLE DE LA BONNE FOI EN DROIT DES CONTRATS»

«LE ROLE DE LA BONNE FOI EN DROIT DES CONTRATS» Composition sur un sujet de droit civil ou de procédure civile (1 er concours) Note : 16/20 «LE ROLE DE LA BONNE FOI EN DROIT DES CONTRATS» A la suite de l Avant Projet de réforme du droit des obligations

Plus en détail

RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL

RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL RESPONSABILITE DU DIRIGEANT EN DROIT DU TRAVAIL 02/06/2015 En matière de droit du travail, la responsabilité de l employeur peut être engagée dans de nombreuses situations que nous allons examiner ci-dessous.

Plus en détail

Extension de garantie Protection juridique

Extension de garantie Protection juridique REFERENCE : 552 000 / HISCOX (à rappeler dans toute correspondance). Cette garantie, facultative, vous est acquise uniquement si la mention figure dans vos Conditions Particulières et si vous avez acquitté

Plus en détail

Diplôme Universitaire Avocat Généraliste

Diplôme Universitaire Avocat Généraliste Diplôme Universitaire Avocat Généraliste Directeurs de la formation René Despieghelaere : Ancien Bâtonnier du Barreau de Lille Bernard Bossu : Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et

Plus en détail

Table des matières AVANT-PROPOS... 7 SOMMAIRE... 13 PARTIE 1 LA PROFESSION D EXPERT EN AUTOMOBILE... 15

Table des matières AVANT-PROPOS... 7 SOMMAIRE... 13 PARTIE 1 LA PROFESSION D EXPERT EN AUTOMOBILE... 15 Table des matières AVANT-PROPOS......................................................... 7 SOMMAIRE............................................................. 13 PARTIE 1 LA PROFESSION D EXPERT EN AUTOMOBILE.........

Plus en détail

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

CONTRAT D AGREMENT-TYPE

CONTRAT D AGREMENT-TYPE CONTRAT D AGREMENT-TYPE arrêtant les principes de coopération médecins établissements hospitaliers entre..., établi à... représenté(e) par... désigné ci-après «l établissement hospitalier», d une part,

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 -

NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 - Direction des Partenariats Politiques NOTICE D INFORMATION ASSURANCE DES RESPONSABILITES CIVILES DES TUTEURS FAMILIAUX TUTELLE AU QUOTIDIEN 9 303 161 - S001 - Mutuelle Assurance des Commerçants et Industriels

Plus en détail

Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux

Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux PRINCIPAUTÉ DE MONACO Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux RAINIER III PAR LA GRACE DE DIEU PRINCE SOUVERAIN

Plus en détail

Les sûretés. Table des matières

Les sûretés. Table des matières Table des matières Les sûretés Chapitre 1. Législation...................................... 18 Section 1. Les notifications fiscales et sociales..................... 18 Section 2. L insaisissabilité de

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006)

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) Circulaires de la Direction des affaires criminelles Signalisation des circulaires du 1 er avril au 30 juin 2006 Circulaire

Plus en détail

Le stationnement irrégulier de véhicules appartenant à la communauté des gens du voyage.

Le stationnement irrégulier de véhicules appartenant à la communauté des gens du voyage. Le stationnement irrégulier de véhicules appartenant à la communauté des gens du voyage. Une des problématiques récurrente pour les collectivités en matière d occupation illégale de son territoire tient

Plus en détail

LE ROYAUME DE BELGIQUE

LE ROYAUME DE BELGIQUE ACCORD DE SIEGE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET L OFFICE INTERNATIONAL DES EPIZOOTIES ACCORD DE SIEGE ENTRE LE ROYAUME DE BELGIQUE ET L OFFICE INTERNATIONAL DES EPIZOOTIES LE ROYAUME DE BELGIQUE, dénommé

Plus en détail

Le cadre juridique de l activité d agent immobilier

Le cadre juridique de l activité d agent immobilier FICHE DE SYNTHÈSE Module 1 Le cadre juridique de l activité d agent immobilier - MODULE SEMAINE 1 - SOMMAIRE : I) Champ d application de la Loi HOGUET... 2 II) Une profession encadrée : les conditions

Plus en détail

Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants. Avant-propos... 1. Partie 1 - Conditions générales et de facturation

Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants. Avant-propos... 1. Partie 1 - Conditions générales et de facturation Table des matières Avant-propos... 1 Partie 1 - Conditions générales et de facturation Check-list des mentions obligatoires d une facture... 4 Conditions de facturation (en général)... 6 Conditions de

Plus en détail

AUTO LA PARISIENNE ASSURANCES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIERS. Réf. : PJ/AUT/LPA 03-2013

AUTO LA PARISIENNE ASSURANCES PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIERS. Réf. : PJ/AUT/LPA 03-2013 PROTECTION JURIDIQUE PARTICULIERS AUTO LA PARISIENNE ASSURANCES Réf. : PJ/AUT/LPA 03-2013 PROTEGYS Courtage Document non contractuel Date : 20/06/2014 PROTEGYS Courtage vous accompagne avec plus de services

Plus en détail

LAR Police IZEO pour mandataires sociaux

LAR Police IZEO pour mandataires sociaux Protection juridique DES MANDATAIRES SOCIAUX CONDITIONS SPECIALES Définition 1. Membre IZEO : Indépendant société qui o a payé pour la 1ère fois la cotisation annuelle au profit d IZEO en vue de faire

Plus en détail

II. LE CONTRAT DE TRAVAIL, CONSEQUENCE DU LIEN DE SUBORDINATION

II. LE CONTRAT DE TRAVAIL, CONSEQUENCE DU LIEN DE SUBORDINATION CHAPITRE 8 LE LIEN DE SUBORDINATION : LE CONTRAT DE TRAVAIL ET LES POUVOIRS DE L EMPLOYEUR I. LA DISTINCTION ENTRE LE TRAVAIL SUBORDONNE ET LE TRAVAIL INDEPENDANT La loi n a pas défini la notion de salarié.

Plus en détail

Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique «Recours médical» et «Mesures de protection de la personne majeure»

Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique «Recours médical» et «Mesures de protection de la personne majeure» Contrat d Assurance Collectif de Protection Juridique souscrit par la Mutuelle familiale auprès de Matmut Protection Juridique Notice d information Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique

Plus en détail

Imprimer EPJ Service Conseil EPJ Assistance Juridique litige garanti conseiller fournir notre assistance prendre en charge

Imprimer EPJ Service Conseil EPJ Assistance Juridique litige garanti conseiller fournir notre assistance prendre en charge EPJ Service Conseil Nous vous fournissons par téléphone, notre avis de principe sur toute question d ordre juridique, administratif. EPJ Service Conseil est à votre disposition pour vous renseigner de

Plus en détail

CONTRAT COLLECTIF D ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE

CONTRAT COLLECTIF D ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE CONTRAT COLLECTIF D ASSURANCE DE PROTECTION JURIDIQUE souscrit par la Mutuelle Familiale auprès de Matmut Protection Juridique Notice d information ASSISTANCE JURIDIQUE «VIE PRIVEE» PROTECTION JURIDIQUE

Plus en détail

La responsabilité juridique des infirmiers. Carine GRUDET Juriste

La responsabilité juridique des infirmiers. Carine GRUDET Juriste La responsabilité juridique des infirmiers Carine GRUDET Juriste Introduction Dans notre société civile, la responsabilité est un principe juridique selon lequel chacun doit répondre des conséquences de

Plus en détail

L ABUS DE CONFIANCE I - CONDITION PREALABLE A - LES BIENS CONCERNÉS B - LA REMISE DU BIEN

L ABUS DE CONFIANCE I - CONDITION PREALABLE A - LES BIENS CONCERNÉS B - LA REMISE DU BIEN L ABUS DE CONFIANCE L abus de confiance est le fait par une personne de détourner au préjudice d autrui des fonds, des valeurs ou un bien quelconque qui lui ont été remis et qu elle a acceptés à charge

Plus en détail

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV

Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV Le Diplôme d Etudes Supérieures Spécialisées de Droit Notarial de l Université Montesquieu-Bordeaux IV sous la direction de M. Philippe DELMAS SAINT-HILAIRE Professeur à l Université Montesquieu - Bordeaux

Plus en détail

«La prison est la seule solution pour préserver la société.»

«La prison est la seule solution pour préserver la société.» «La prison est la seule solution pour préserver la société.» Nous n enfermons rien d autre en prison qu une partie de nous-mêmes, comme d autres abandonnent sur le bord de la route leurs souvenirs encombrants

Plus en détail

Document 2 : L organisation juridictionnelle française

Document 2 : L organisation juridictionnelle française Document 1 : Rappel Les branches du droit Document 2 : L organisation juridictionnelle française 1 2 On distingue les juridictions de première instance (TGI, Tribunal de commerce, TI, Conseil de Prud hommes,

Plus en détail

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1)

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1) Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction (1). C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : Quels sont mes droits? Que dois-je faire

Plus en détail

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman

La responsabilité civile et pénale. Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile et pénale Francis Meyer -Institut du travail Université R. Schuman La responsabilité civile est la conséquence, soit de l'inexécution d'un contrat, soit d'un acte volontaire ou

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES Volume I Introduction................................................................... iii Remerciements................................................................ v TABLES Table de la jurisprudence........................................................

Plus en détail

Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes)

Table des matières TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) Table des matières (Les références entre parenthèses renvoient aux numéros des paragraphes) SOMMAIRE... 1390 INTRODUCTION... 1392 TITRE I : LES BAUX DU CODE CIVIL (100) SECTION 1 : LES CHARGES LOCATIVES

Plus en détail

Congo. Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Congo

Congo. Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Congo Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Loi n 19-2005 du 24 novembre 2005 Titre 1 - Dispositions générales Art.1.- La présente loi définit les conditions d exercice

Plus en détail

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME Le Divorce LA LOI DU 26 MAI 2004 RÉFORMANT LE DIVORCE EST ENTRÉE EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2005. CETTE LOI SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. ELLE RENFORCE LE RÔLE DU NOTAIRE. CE DERNIER PEUT INTERVENIR

Plus en détail

Le droit des obligations et du crédit

Le droit des obligations et du crédit Table des matières Le droit des obligations et du crédit Chapitre I. Les obligations en général.......................... 18 1. Ouvrages généraux.................................. 18 2. Offre Offre d achat

Plus en détail

sommaire DOCTRINE LÉGISLATION La domiciliation de l enfant en hébergement égalitaire : enjeux et projet de réforme François-Xavier Delogne

sommaire DOCTRINE LÉGISLATION La domiciliation de l enfant en hébergement égalitaire : enjeux et projet de réforme François-Xavier Delogne sommaire DOCTRINE La domiciliation de l enfant en hébergement égalitaire : enjeux et projet de réforme François-Xavier Delogne 605 LÉGISLATION 1. Législation fédérale Loi du 6 mai 2009 portant des dispositions

Plus en détail

Droit des baux commerciaux

Droit des baux commerciaux SAS ECS Le droit des baux commerciaux - NA 49 - Chapitre 2 Paragraphe 2 Obligation relative à la chose louée L immeuble A USAGE DE LA CHOSE Le preneur doit user de la chose en bon père de famille. L abus

Plus en détail

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants En France, l Administration emploie plus de cinq millions de personnes, réparties dans les trois grandes fonctions publiques : la fonction publique

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction au droit des contrats... 1 I. La notion d obligation... 1 A. Les caractères de l obligation... 1 B. Les sources des obligations... 2 C. La typologie des obligations...

Plus en détail

Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009.

Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009. Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009. Rendue le mardi, 10 février 2009 par Nous, Marie MACKEL, juge de paix, siégeant comme Présidente du tribunal du travail de et à LUXEMBOURG, assistée

Plus en détail