La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014"

Transcription

1 La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management

2 Sommaire Le marché des actions Les styles de gestion et les outils Business case : Apple : analyse financière et stratégique 2

3 Le marché actions

4 Le marché actions A quoi servent les marchés financiers actions? 4

5 Une action = un titre de propriété 5

6 Une action = un outil de financement des entreprises (Source : BCV Asset Management) 6

7 Les intervenants sur les marchés financiers Actions Pension funds Asset Managers Insurances Sovereign Funds Marchés financiers Actions Hegde Funds Foundations Banks College Endowments (Source : BCV Asset Management) 7

8 Couple risque-rendement (Source : BCV Asset Management) 8

9 Couple risque-rendement (Source : BCV Asset Management) 9

10 Les fonds de pension américains (Source : Pension & Investments) 10

11 Les marchés actions (Source : OX Moutain) 11

12 Les indices boursiers actions (Source : Bloomberg) 12

13 La régulation des marchés financiers actions Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht 13

14 Les styles de gestion et les outils

15 Les styles de gestion : value vs growth Style VALUE: Idée: Acheter des titres dont la valeur intrinsèque > cours Focus sur la valorisation Ratio de valorisation: P/E, P/Book value, EV/ Ebitda, Risque typique: «Value trap» Style GROWTH: Idée: Acheter des titres dont perspectives de croissance ne sont pas valorisées Focus sur la croissance et les perspectives Ratio de valorisation: P/E, P/Book value, P/Sales, PEG (PE/ growth), Risque typique: surpayer (Source : BCV Asset Management) 15

16 Les styles de gestion : l allocation sectorielle (Source : BCV Asset Management) 16

17 Les styles de gestion : thématique Identification de thèmes d investissement à long terme Par exemple : - Internet & mobilité - Eau, environnement, ESG - Le vieillissement de la population, santé, biotechnologies - La production de pétrole américaine, les énergies alternatives (éolien, solaire) 17

18 La gestion de portefeuille avec Bloomberg (Source : Bloomberg) 18

19 Processus d investissement à la BCV Politique d investissement de la BCV Fort input de la politique d investissement Scénario macro-économique Comité de placement intégrant le le CIO actions Stratégie Actions Identification des opportunités d investissement et risques Processus d investissement top-down Construction du portefeuille 400 titres Large diversification Contrôle et maîtrise des risques 19

20 Processus d investissement à la BCV Screening quantitatif et comportemental Screening fondamental Construction du portefeuille Discipline de vente Screening quantitatif et comportemental Multi critères valorisation croissance momentum solidité financière Screening fondamental Analyse du business model SWOT Valorisation par DCF Identification de catalystes 20

21 Méthodologie de gestion Outils de gestion Analyse fondamentale Modèle de valorisation Analyse comportementale 21

22 Méthodologie de gestion Outils de gestion Analyse financière : Analyse fondamentale Analyse stratégique : Structure financière : dette net / equity, interest coverage (Earnings berfore interest and taxes by interest expenses) Profitabilité, croissance des ventes, ROIC (Return On Invested Capital) de l environnement (concurrence, barrières à l entrée, avantage compétitif) => modèle de Porter du business model, des produits existants ou en développement => matrice du BCG Synthèse SWOT : forces, opportunités, faiblesses, risques Modèle de valorisation Analyse comportementale 22

23 Synthèse : SWOT (Source : BCV Asset Management) 23

24 Analyse fondamentale Les 5 Forces de Porter (Source : Harvard Business School) 24

25 Analyse fondamentale La matrice Boston Consulting Group (Source : BCG) 25

26 Analyse fondamentale La matrice BCG (Source : BCG) 26

27 Méthodologie de gestion Outils de gestion Analyse fondamentale Modèle de valorisation Price/Earning, PEG, price/book, price/cash flow,... Discounted cash flow model Analyse comportementale 27

28 Modèle de valorisation Defining free cash flow (Source : BCV Asset Management) 28

29 Modèle de valorisation (Source : BCV Asset Management) 29

30 Apple Discounted Free Cash Flow APPLE 1. DCF Terminal value Free cash flow 49'900 43'569 51'430 53'487 55'627 57'852 60'166 62'572 65'075 67'678 70'386 73' '537 Growth -12.7% 18.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% WACC 10% Sensitivity analysis Net Debt 4'012 M USD 109 8% 9% 10% 11% 12% LT growth rate 3.0% 1.5% % NPV 666'866 M USD 2.5% Diluted shares outstanding 6'123 millions 3.0% NPV per share 109 USD 3.5% Current price USD 4.0% Upside 4% 4.5% M 2. PE ratio Alpha Rating Target price HIGH 26 Valuation Growth Momentum Risk Total Upside 1.1% 14.3% 15.6% 22.8% MEDIUM % 66% 95% 77% 98% Current PE (Source : BCV Asset Management) LT rowth rate LOW

31 Méthodologie de gestion Outils de gestion Analyse fondamentale Modèle de valorisation Analyse comportementale Analyse des cycles, tendances, supports, résistances et des points de retournement. Identification des zones de sur achat et sur ventes : RSI (Relative Strengh Index), MACD (Moving Average Convergence Divergence). 31

32 Analyse technique (Source : Bloomberg) 32

33 Business case Apple : analyse financière et stratégique

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015

La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015 Master en Droit et Economie / Automne 2014 / Prof. F. Alessandrini La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active actions américaines BCV Asset Management 06.11.2015 Sommaire 1.

Plus en détail

Capital immatériel et valeur intrinsèque des grandes entreprises

Capital immatériel et valeur intrinsèque des grandes entreprises ORGANISATEURS PARTENAIRES Capital immatériel et valeur intrinsèque des grandes entreprises Eric GALIEGUE Asset Valuation Services Sébastien GRANDFILS Goodwill management INTEGRER L IMMATERIEL DANS L EVALUATION

Plus en détail

SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL

SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL Union Monétaire Ouest Africaine ----------------------- Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers SYNTHESE DU SEMINAIRE DE FORMATION DES ACTEURS COMMERCIAUX DU MARCHE FINANCIER REGIONAL

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. La gestion actions. Jean Niklas, CIO Equity BCV Asset Management 8.11.

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. La gestion actions. Jean Niklas, CIO Equity BCV Asset Management 8.11. La gestion actions Jean Niklas, CIO Equity BCV Asset Management 8.11.2013 Sommaire Le marché des actions Rappel : Action & Diversification Le Marché Suisse Les Principaux Marchés Mondiaux Les Styles de

Plus en détail

Théorie Financière 4E 4. Evaluation d actions et td d entreprises

Théorie Financière 4E 4. Evaluation d actions et td d entreprises Théorie Financière 4E 4. Evaluation d actions et td d entreprises Objectifs de la session 1. Introduire le «dividend discount model» (DDM) 2. Comprendre les sources de croissance du dividende 3. Analyser

Plus en détail

Module Gestion de Portefeuilles Pratique Notions. Formation Investissement

Module Gestion de Portefeuilles Pratique Notions. Formation Investissement Module Gestion de Portefeuilles Pratique Notions Formation Investissement Objectifs Ce module couvre les notions d investissement utilisées par l industrie financière et conseillers financiers pour la

Plus en détail

Gestion de Portefeuille et Analyse Financière

Gestion de Portefeuille et Analyse Financière Gestion de Portefeuille et Analyse Financière Bertrand Groslambert bertrand.groslambert@cote-azur.cci.fr CERAM Gestion de Portefeuille 4 1 Plan de Cours Présentation de la gestion de portefeuille (S.1)

Plus en détail

Comment investir aujourd hui? Jan Vergote Head of Investment Strategy Belfius Banque 19-05-2015

Comment investir aujourd hui? Jan Vergote Head of Investment Strategy Belfius Banque 19-05-2015 Comment investir aujourd hui? Jan Vergote Head of Investment Strategy Belfius Banque 19-05-2015 Portefeuille de référence Obligations sous-pondérées Obligations d'état pay s non inv estment grade 7% Obligations

Plus en détail

IFRS Financial Ratios IFRS Indicateurs Financiers. Dictionnaire Anglais / Français. www.cometis-publishing.de

IFRS Financial Ratios IFRS Indicateurs Financiers. Dictionnaire Anglais / Français. www.cometis-publishing.de 100 IFRS Financial Ratios IFRS Indicateurs Financiers Dictionnaire Anglais / Français Author s preface Dear readers, the financial markets have always been influenced by the Anglo-Saxon culture. As a consequence

Plus en détail

Hannibal Lease : Introduction sur le marché Principal

Hannibal Lease : Introduction sur le marché Principal Informations boursières : Secteur: Leasing Prix: 9,500 dinars Valeur Nominal: 5 dinars Nombre d actions offertes: 1 740 000 actions nouvelles Montant de l offre : 16 530 000 dinars Jouissance des actions:

Plus en détail

Table des matières. l a r c i e r

Table des matières. l a r c i e r Chapitre 1 Introduction... 1 1.1. Objectifs et structure du livre.... 1 1.2. Qu est-ce que la gestion de portefeuille?.... 2 1.3. Qu est-ce que «investir»?.... 3 1.4. Canalisation des flux d épargne et

Plus en détail

Les canaux de tendance

Les canaux de tendance Les canaux de tendance 0 Le canal de tendance est communément utilisé en analyse technique. Il convient de distinguer les canaux ascendants des canaux descendants. Le canal ascendant se construit à l'aide

Plus en détail

Assemblée Générale 2013. Plan d actions et réalisations 2012

Assemblée Générale 2013. Plan d actions et réalisations 2012 Assemblée Générale 2013 et réalisations 2012 Objectifs GBL a mis en œuvre en 2012 un plan d actions dans le cadre de son objectif de création de valeur, qui consiste à : 1 1. Gérer la rotation du portefeuille

Plus en détail

Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1

Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1 Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1 Plan de la séance Évaluation des Prévisions des flux monétaires disponibles FCFF

Plus en détail

CHAPITRE 1 LA MÉTHODE DISCOUNTED CASH FLOWS

CHAPITRE 1 LA MÉTHODE DISCOUNTED CASH FLOWS CHAPITRE 1 LA MÉTHODE DISCOUNTED CASH FLOWS Ce chapitre est consacré à la valorisation par les cash flows actualisés ou DCF. Cette méthode est basée sur la capacité d une entreprise à générer des flux

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Zurich, le 30 septembre 2008 Groupe CREALOGIX: e-business toujours réjouissant, difficultés maîtrisées dans les activités ERP, confiance dans le nouvel exercice Au cours de l exercice

Plus en détail

Théorie Financière 2014-2015

Théorie Financière 2014-2015 Théorie Financière 2014-2015 1. Introduction Professeur Kim Oosterlinck E-mail: koosterl@ulb.ac.be Organisation du cours (1/4) Cours = Théorie (24h) + TPs (12h) + ouvrages de référence Cours en français

Plus en détail

MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7

MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7 By Laure Schneegans laure@nexgenfinance.fr Assistant : Alex Vozian 20 février 2006 MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7 Données boursières (20/02/06) Compte de résultat, M 2004 2005e 2006 e Dern.

Plus en détail

Perspectives 2015 Divergences

Perspectives 2015 Divergences NOVEMBRE 2014 Perspectives 2015 Divergences Jean-Sylvain Perrig, CIO Union Bancaire Privée, UBP SA Rue du Rhône 96-98 CP 1320 1211 Genève 1, Suisse Tél. +4158 819 21 11 Fax +4158 819 22 00 ubp@ubp.com

Plus en détail

Société Française des Evaluateurs

Société Française des Evaluateurs Strictement confidentiel Société Française des Evaluateurs L évaluation dans le secteur bancaire : particularités, limites et changements post-crise 2008. PwC Valuation & Business Modelling Juin 2015 Projet

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres TABLE DES MATIERES PRÉFACE................................................ 9 INTRODUCTION........................................ 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES............... 15 CHAPITRE 1. CONTEXTE

Plus en détail

L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES AGRÉÉS AU LIOBAN COMPTABILITÉ DE GESTION

L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES AGRÉÉS AU LIOBAN COMPTABILITÉ DE GESTION L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES AGRÉÉS AU LIOBAN COMPTABILITÉ DE GESTION JUILLET 215 Questions à choix multiples (37.5%) Examnes Juillet 215 Choisir la bonne réponse 1. Toutes les déclarations suivantes

Plus en détail

Formation portant sur StockPointer destinée aux Conseillers en Placement

Formation portant sur StockPointer destinée aux Conseillers en Placement Formation portant sur StockPointer destinée aux Conseillers en Placement Copyright 2001 StockPointer - Tous droits réservés 2000 Arthur Andersen All rights reserved. Sommaire Objectifs de la formation

Plus en détail

«Valuation» et gestion du risque dans la biotech. 5 Février 2007

«Valuation» et gestion du risque dans la biotech. 5 Février 2007 «Valuation» et gestion du risque dans la biotech 5 Février 2007 Points abordés Principes de la «valuation» Concepts clés Paramètres d entrée et calcul d une rnpv Applications «Licensing» Levée de fond/

Plus en détail

BCGE. Profession de foi de la BCGE

BCGE. Profession de foi de la BCGE L investissement en entreprise Profession de foi de la BCGE Septembre 2012 Sommaire 1. La BCGE est bien placée pour connaître les entreprises 2. La performance est produite par l économie réelle et ses

Plus en détail

Processus d investissement

Processus d investissement Processus d investissement Processus d investissement (1) Organisation du processus de prise de décision Tous les gérants de fortune sont impliqués dans la prise de décision d investissement. Le Comité

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ A quoi sert ce document? Vous faire connaitre une partie de l ensemble des méthodes d évaluation d une entreprise Ne pas faire l apologie d une et une seule

Plus en détail

Jean-Marie DUCREUX Maurice MARCHAND-TONEL STRATÉGIE. Les clés du succès concurrentiel. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3153-2

Jean-Marie DUCREUX Maurice MARCHAND-TONEL STRATÉGIE. Les clés du succès concurrentiel. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3153-2 Jean-Marie DUCREUX Maurice MARCHAND-TONEL STRATÉGIE Les clés du succès concurrentiel Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3153-2 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 ANALYSER CHAPITRE 1 L effet d expérience...9

Plus en détail

PROCESSUS DE GESTION. GESTION Palatine Asset Management ACTIONS WWW.PALATINE-AM.COM AM.COM

PROCESSUS DE GESTION. GESTION Palatine Asset Management ACTIONS WWW.PALATINE-AM.COM AM.COM PROCESSUS DE GESTION GESTION Palatine Asset Management ACTIONS WWW.PALATINE-AM.COM AM.COM Processus de gestion actions La gestion de Palatine Asset Management est active et pragmatique Le processus est

Plus en détail

Echelle Logarithmique

Echelle Logarithmique Echelle Arithmétique Échelle qui favorise les variations d amplitude. Ex : un cours qui passe de 100 à 200 puis de 200 à 300, avec l échelle logarithmique les deux écarts de 100 points seront identiques

Plus en détail

Bénéficier du potentiel des sociétés «sous-valorisées» Amundi Funds Equity Euroland Value

Bénéficier du potentiel des sociétés «sous-valorisées» Amundi Funds Equity Euroland Value Bénéficier du potentiel des sociétés «sous-valorisées» Amundi Funds Equity Euroland Value Attention : faisant suite à la fusion de la SICAV SGAM Fund par la SICAV Amundi Funds, le 24 juin 2011, le compartiment

Plus en détail

BOURBON. Présentation actionnaires_25 septembre 2015

BOURBON. Présentation actionnaires_25 septembre 2015 BOURBON Présentation actionnaires_25 septembre 2015 DISCLAIMER Ce document peut contenir des informations autres qu historiques qui constituent des données financières estimées à caractère prévisionnel

Plus en détail

Association PME & Créateurs d Entreprise

Association PME & Créateurs d Entreprise Association PME & Créateurs d Entreprise Lausanne 27 mai 2011 1 De 1990 à 1996 1990: Démarrage enthousiaste avec un capital de CHF 160k 1991: Première restructuration 1992: Vente des deux premières licences

Plus en détail

Le Noble Age FR0004170017 - LNA Fair Value: 18,24

Le Noble Age FR0004170017 - LNA Fair Value: 18,24 Le Noble Age FR0004170017 - LNA Fair Value: 18,24 millions 2009 10/10f 10/11f 10/12f 10/13f Dernier cours, 14.07 Chiffre d Affaire 201.9 201,0 219.9 237,3 252,3 Nombre d actions, 8,5 Résultat mn d Exploitation

Plus en détail

Approche, risques et valorisation

Approche, risques et valorisation Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Approche, risques et valorisation Hilde WITTEMANS Réviseur d entreprises Table des matières 1. Tendances dans

Plus en détail

Analyse financière adaptée aux marchés financiers

Analyse financière adaptée aux marchés financiers Analyse financière adaptée aux marchés financiers Sommaire Partie I : Éléments préalables à maîtriser 1- Familiarisation avec le marché boursier marocain 2- Analyse du profil boursier des sociétés cotées

Plus en détail

LES PRINCIPALES TECHNIQUES

LES PRINCIPALES TECHNIQUES LES PRINCIPALES TECHNIQUES D ÉVALUATION D ENTREPRISES FORUM FINANCIER 30.03.2011 Hugues FRONVILLE et Alexandre STREEL, BDO Réviseurs d entreprises PLANDEL EXPOSÉ 1. Introduction 1.1. Valeur et prix 6 1.2.

Plus en détail

Placements Privés: Opportunités et Défis Jean Francois L Her VP and Head of Investment Research, CPP Investment Board

Placements Privés: Opportunités et Défis Jean Francois L Her VP and Head of Investment Research, CPP Investment Board Toronto London Hong Kong Placements Privés: Opportunités et Défis Jean Francois L Her VP and Head of Investment Research, CPP Investment Board 17 September 2013 Copyright 2012. Canada Pension Plan Investment

Plus en détail

Petit-déjeuner des start-ups: «Le financement des start-ups»

Petit-déjeuner des start-ups: «Le financement des start-ups» Petit-déjeuner des start-ups: «Le financement des start-ups» Le capital-risque 15 novembre 2002 Pierre Delaly BCV Private Equity Table des matières Caractéristiques des fonds de VC Processus d investissement

Plus en détail

La valorisation d'entreprises innovantes. Eric Rattier

La valorisation d'entreprises innovantes. Eric Rattier La valorisation d'entreprises innovantes Eric Rattier Plan de l intervention 1. Introduction 2. Quelles méthodes utiliser pour valoriser une entreprise innovante? 3. Conseils pour utiliser la méthode des

Plus en détail

Solvency II : la compliance modulaire. Ary Elbaz

Solvency II : la compliance modulaire. Ary Elbaz Solvency II : la compliance modulaire Ary Elbaz Sommaire SIX et la réglementation : notre engagement Solvency II : approche de SIX Financial Les types de données impactés Des offres modulables pour répondre

Plus en détail

Le processus d investissement de LFR suit une philosophie de sélection active de valeurs de croissance. Analyse. stratégique

Le processus d investissement de LFR suit une philosophie de sélection active de valeurs de croissance. Analyse. stratégique (Extrait du code de transparence) 4. Evaluation, sélection et politique d investissement Les signataires s engagent à fournir des informations concernant la façon dont l analyse ESG est utilisée pour construire

Plus en détail

Philosophie d investissement

Philosophie d investissement Philosophie d investissement Philosophie d investissement (2) Philosophie d investissement Nous sommes d avis qu une gestion d actifs performante peut être réalisée par l approche suivante : Compréhension

Plus en détail

Recherche de rendement sous contrainte de budget de risque

Recherche de rendement sous contrainte de budget de risque Recherche de rendement sous contrainte de budget de risque Christophe Belhomme, Head of Investment Office Aberdeen Asset Management Sandra Craignou, Head of Investments (France) Aberdeen Asset Management

Plus en détail

1. Embedded Value (EV) au 31.12.2013

1. Embedded Value (EV) au 31.12.2013 1. Embedded Value (EV) au 31.12.2013 1.1 La notion d embedded value La présente communication porte sur l Embedded Value agrégée des deux sociétés Vie qui sont détenues à 100% par Foyer S.A., à savoir

Plus en détail

DIPLÔME SPECIAL EN MANAGEMENT. EVALUATION DES ACTIONS Analyse fondamentale. 22 Décembre 2005

DIPLÔME SPECIAL EN MANAGEMENT. EVALUATION DES ACTIONS Analyse fondamentale. 22 Décembre 2005 DIPLÔME SPECIAL EN MANAGEMENT EVALUATION DES ACTIONS Analyse fondamenale Décembre 005 Brigie CHANOINE Chargée de cours Déparemen Finance ICHEC Brigie.chanoine@ichec.be Drois réservés Diplôme Spécial en

Plus en détail

Présentation du Plan de Marché Trival. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation

Présentation du Plan de Marché Trival. Reproduction et utilisation interdites sans autorisation Présentation du Plan de Marché Trival Associés en Finance : Trival et ses utilisations Une base de données financières reposant sur les prévisions menées par notre équipe indépendante d analystes financiers

Plus en détail

Fondements de Finance

Fondements de Finance Programme Grande Ecole Fondements de Finance Chapitre 5 : L évaluation des actions Cours proposé par Fahmi Ben Abdelkader Version étudiants Mars 2012 Valorisation des actifs financiers 1 Les taux d intérêt

Plus en détail

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas 28 mai 2015 Gestionnaire Activement Responsable Groupama AM Un acteur majeur de la gestion d actifs 2 Filiale à 100% de Groupama 96.7 Md d actifs

Plus en détail

(10 points) ACIIA Questions Examen Final I Mars 2006 page 1 / 11

(10 points) ACIIA Questions Examen Final I Mars 2006 page 1 / 11 Question 1: Economie (40 points) a) Depuis ces dernières années, la Chine connaît de très forts taux de croissance de son produit intérieur brut (GDP) et de ses exportations. Dans le même temps, la Chine

Plus en détail

Liberty 2 invest. Proposition d'assurance

Liberty 2 invest. Proposition d'assurance Liberty 2 invest MARCHé france Proposition d'assurance TOP FUND Rapport de gestion 2012 TOP FUND RAPPORT DE GESTION 01/03/2013 Editorial L année 2012 s achève sur une performance positive pour la quasi-totalité

Plus en détail

POSITION PAPER NAVIGUER PAR TOUS LES TEMPS. Intégrer les cycles économique, financier et monétaire pour optimiser l allocation obligataire

POSITION PAPER NAVIGUER PAR TOUS LES TEMPS. Intégrer les cycles économique, financier et monétaire pour optimiser l allocation obligataire POSITION PAPER NAVIGUER PAR TOUS LES TEMPS Intégrer les cycles économique, financier et monétaire pour optimiser l allocation obligataire SOMMAIRE NOTE DE SYNTHÈSE 2 UNE ALLOCATION OBLIGATAIRE AJUSTÉE

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Définition de la stratégie 13 2. Les deux niveaux des décisions stratégiques dans l entreprise 15

SOMMAIRE. 1. Définition de la stratégie 13 2. Les deux niveaux des décisions stratégiques dans l entreprise 15 SOMMAIRE INTRODUCTION 11 AVANT DE COMMENCER LA STRATÉGIE D ENTREPRISE: À QUOI ÇA SERT? 13 1. Définition de la stratégie 13 2. Les deux niveaux des décisions stratégiques dans l entreprise 15 1 er niveau:

Plus en détail

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine

EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine EXTRAIT D HIMALIA, L Offre Vitrine Mars 2014 Direction de l Epargne Patrimoniale - Offre Financière EXTRAIT D HIMALIA 1 Sommaire 1 / La météo des marchés 2 / Les fonds nouveaux 3 / Les fonds d actualité

Plus en détail

Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier

Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier Objectifs de la session 1. Montrer comment les informations comptables permettent de déterminer les cash flows 2. Comprendre le concept

Plus en détail

LES COMMANDEMENTS DU BUSINESS PLAN. Séminaire Conseil-Organisation. Par Gézia Damergy. SeminaireCO-TA.11

LES COMMANDEMENTS DU BUSINESS PLAN. Séminaire Conseil-Organisation. Par Gézia Damergy. SeminaireCO-TA.11 LES COMMANDEMENTS DU BUSINESS PLAN Séminaire Conseil-Organisation SeminaireCO-TA.11 Par Gézia Damergy A quoi sert un business plan? C est un document de travail qui aide à bâtir son projet C est un document

Plus en détail

Entreprise totale, un nouveau concept.

Entreprise totale, un nouveau concept. Entreprise totale, un nouveau concept. Le concept d entreprise totale s utilise de plus en plus dans la pratique. Une entreprise totale doit prendre en main un projet de A à Z en tenant compte des financements,

Plus en détail

L allocation d actifs dans un environnement de taux bas

L allocation d actifs dans un environnement de taux bas L allocation d actifs dans un environnement de taux bas Novembre 2015 Christophe Belhomme, Head of Investment Office Sandra Craignou, Head of Investments (France) Aberdeen Asset Management Réservé aux

Plus en détail

De la suite dans les idées... MANDAT ACTIONS INTERNATIONALES

De la suite dans les idées... MANDAT ACTIONS INTERNATIONALES De la suite dans les idées... MANDAT ACTIONS INTERNATIONALES MANDAT IAM ACTIONS INTERNATIONALES Une diversification géographique et sectorielle supérieure Notre absolue priorité: générer de la valeur ajoutée

Plus en détail

Swiss Finance & Property I Page 1. Swiss Real Estate Funds Day 24. Janvier 2013 Mandarin Oriental Genève

Swiss Finance & Property I Page 1. Swiss Real Estate Funds Day 24. Janvier 2013 Mandarin Oriental Genève Swiss Finance & Property I Page 1 Swiss Real Estate Funds Day 24. Janvier 2013 Mandarin Oriental Genève Programme Mandarin Oriental Genève Heure Programme 08.00 08.30 Accueil & café 08.30 08.45 Adrian

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management : solutions multi-actifs. Restez investi, restez diversifié Maintenir le cap, même en cas d imprévu

J.P. Morgan Asset Management : solutions multi-actifs. Restez investi, restez diversifié Maintenir le cap, même en cas d imprévu J.P. Morgan Asset Management : solutions multi-actifs Restez investi, restez diversifié Maintenir le cap, même en cas d imprévu Dans un monde incertain, les dépôts bancaires peuvent constituer une solution

Plus en détail

Les Obligations Convertibles (introduction)

Les Obligations Convertibles (introduction) TROISIEME PARTIE Les Obligations Convertibles (introduction) Avril 2011 Licence Paris Dauphine 2011 Sommaire LES OBLIGATIONS CONVERTIBLES Sect 1 Présentation, définitions Sect 2 Eléments d analyse et typologie

Plus en détail

PwC Combien vaut mon entreprise?

PwC Combien vaut mon entreprise? Advisory Combien vaut mon entreprise? Confidentiel Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate Finance Responsable M&A secteur industriel pour la Romandie Téléphone direct: +41 58 792 9805 samuel.babey@ch.pwc.com

Plus en détail

Données de performance amleague. Europe Equities SRI. Période du 31 Décembre 2013 au 30 juin 2014. Le mandat Action zone Europe ISR

Données de performance amleague. Europe Equities SRI. Période du 31 Décembre 2013 au 30 juin 2014. Le mandat Action zone Europe ISR Données de performance amleague Europe Equities SRI Période du 31 Décembre 2013 au 30 juin 2014 Le mandat Action zone Europe ISR amleague est une plateforme de trading en ligne permettant à des gérants

Plus en détail

Univers de performance des gestionnaires de fonds communs. Au 31 décembre 2014

Univers de performance des gestionnaires de fonds communs. Au 31 décembre 2014 Univers de performance des gestionnaires de fonds communs Au 31 décembre 2014 Table des matières FAITS SAILLANTS AU 31 DÉCEMBRE 2014... 1 FONDS DIVERSIFIÉS... 2 REVENUS FIXES MARCHÉ MONÉTAIRE... 5 OBLIGATIONS

Plus en détail

Années 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 TOTAL 45 35 38 37 38 Moyenne europ. 42 37 37 36 34 Moyenne mond. 54 55 56 54 52

Années 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 TOTAL 45 35 38 37 38 Moyenne europ. 42 37 37 36 34 Moyenne mond. 54 55 56 54 52 Quelques ratios boursiers couramment utilisés comme données de l élaboration du benchmarking du groupe Total : Total (avant les fusions avec Fina puis Elf) comparé aux moyennes des pétroliers (européenne

Plus en détail

Les phases de l investissement

Les phases de l investissement Les phases de l investissement Présentation, 21 Janvier 2009, Lausanne Claude Florin (EL82) claude.florin@a3.epfl.ch 22.01.2009 Les phases de l investissement 1 Les phases de l investissement dans les

Plus en détail

SAF GBMN 300 USD Classe G

SAF GBMN 300 USD Classe G Reporting mensuel juin 2010 Valeur liquidative Performances Global Bond Market Neutral Millions USD Encours du fonds 487 Capit. : 16245.41 USD Sur 1 mois : 0.26% Fonds luxembourgeois 364 Depuis le 28/06/01

Plus en détail

Introduction à l analyse graphique et aux indicateurs boursiers. Finance Club HEC Lausanne www.financeclubhec.ch jeuboursier@financeclubhec.

Introduction à l analyse graphique et aux indicateurs boursiers. Finance Club HEC Lausanne www.financeclubhec.ch jeuboursier@financeclubhec. Introduction à l analyse graphique et aux indicateurs boursiers Finance Club HEC Lausanne www.financeclubhec.ch jeuboursier@financeclubhec.ch Plan 1/ Méthodes de représentation graphique 2/ Analyse Fondamentale

Plus en détail

L'ACTUALISATION NORMATIVE DES CASH-FLOWS BASÉE SUR LE CAPITAL ECONOMIQUE. Page 1

L'ACTUALISATION NORMATIVE DES CASH-FLOWS BASÉE SUR LE CAPITAL ECONOMIQUE. Page 1 L'ACTUALISATION NORMATIVE DES CASH-FLOWS BASÉE SUR LE CAPITAL ECONOMIQUE Page 1 De quoi s'agit-il? 1) On ne finance pas des créances clients ou des stocks comme des murs ou des survaleurs (% de dettes

Plus en détail

Règlement de placement de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier

Règlement de placement de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier de REVOR Fondation communautaire 2 e pilier Approuvé par le Conseil de fondation le 15 décembre 2010 Sommaire 1. Principes réglementaires et légaux... 2 2. Solution de compte... 2 3. Stratégie de placement...

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

Petit Déjeuner des PME et des Start-up

Petit Déjeuner des PME et des Start-up Advisory Petit Déjeuner des PME et des Start-up Méthodes d'évaluation et facteurs clés influençant la valeur d'une transaction Confidentiel Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate Finance Responsable

Plus en détail

Geneva Forum For Sustainable Investment (GFSI) 4 juin 2015

Geneva Forum For Sustainable Investment (GFSI) 4 juin 2015 Geneva Forum For Sustainable Investment (GFSI) 4 juin 2015 LA GESTION INDICIELLE DURABLE ou comment intégrer les critères ESG de façon efficiente Edouard Crestin-Billet Responsable Gestion institutionnelle

Plus en détail

DORVAL MANAGEURS SMALL CAP EURO

DORVAL MANAGEURS SMALL CAP EURO DORVAL MANAGEURS SMALL CAP EURO Rapport de gestion 2014 Catégorie : Actions Zone Euro Objectif de gestion : A un horizon supérieur à 5 ans, L objectif de gestion est d obtenir des performances supérieures

Plus en détail

Haulotte Group Passe à la charge tous azimuts Acheter FV 33 vs 27

Haulotte Group Passe à la charge tous azimuts Acheter FV 33 vs 27 Caroline BARBERY + 33 1 42 21 25 13 Caroline.Barbery Barbery@natexisblr.fr Haulotte Group Passe à la charge tous azimuts Acheter FV 33 vs 27 26 juin 2007 Important: Les éventuels conflits d intérets et

Plus en détail

Bulletin de pratique professionnelle n o 2

Bulletin de pratique professionnelle n o 2 Bulletin de pratique professionnelle n o 2 Glossaire international d évaluation d entreprises Afin d améliorer et de perpétuer la qualité des évaluations d entreprises, dans l intérêt de la profession

Plus en détail

EPITA. MEMI Option/Electif : Finance et Marketing IT

EPITA. MEMI Option/Electif : Finance et Marketing IT EPITA MEMI Option/Electif : Finance et Marketing IT 12 mars 2013 Jean-Noël GORGE Jean-Noël Gorge, 12 mars 2013 1/23 1/58 Page 1 Point d avancement Jean-Noël Gorge, 12 mars 2013 2/23 2/58 Page 2 Cas «Cloud

Plus en détail

Les secrets d un bon business plan

Les secrets d un bon business plan Les secrets d un bon business plan Petit déjeuner des start-ups Miguel Perry & Jérôme Savioz PricewaterhouseCoopers Elie Curetti - McKinsey & Co 18 octobre 2002 PMG/21/10/2002 Agenda Objectifs du business

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Actions

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Actions Marchés Financiers Cours appliqué de finance de marché Actions Aoris Conseil - Emmanuel Laffort 1 Actions - Généralités Caractéristiques Partie du capital Participants Banques (comptes propres, comptes

Plus en détail

Tocqueville Finance, 18 ans déjà

Tocqueville Finance, 18 ans déjà TOCQUEVILLE FINANCE Tocqueville Finance, 18 ans déjà Une société de gestion de portefeuille créée en mai 1991 (agrément AMF N GP 91-12) Une présence à l internationale (France, Europe, Etats-Unis) Une

Plus en détail

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Guy Cohen guy@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 30 août 2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Données boursières Compte de résultat, M 2005 2006 e 2007 e 2008e Dern. Cours 7,70 Chiffre

Plus en détail

NOS DOMAINES D INTERVENTION

NOS DOMAINES D INTERVENTION NOS DOMAINES D INTERVENTION Finances & Stratégies dispose d'une réelle expertise dans l'accompagnement et la gestion opérationnelle d'entreprises, qu'il s'agisse de start-up innovantes ou de PME-PMI plus

Plus en détail

Activation des classes d actifs traditionnels avec des investissements alternatifs

Activation des classes d actifs traditionnels avec des investissements alternatifs Activation des classes d actifs traditionnels avec des investissements alternatifs Coninco Master Class 2-3 novembre 2009 A member of the Man Group Le présent document est publié par Man Investments. La

Plus en détail

L étude a révélé que :

L étude a révélé que : Paris, le 15 Décembre 2014 2/2 Les investisseurs institutionnels peinent à trouver le juste équilibre entre les mouvements de marché à court terme et leurs mandats de long terme, selon une étude mondiale

Plus en détail

La gestion d un Fonds Commun de Placement

La gestion d un Fonds Commun de Placement La gestion d un Fonds Commun de Placement La gestion collective en Alsace 1 GUTENBERG FINANCE : Quelques mots 2 La gestion d un fonds commun de placement 3 Nos métiers 10 novembre 2011 2 GUTENBERG FINANCE

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12. Allocation d actifs Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.2013 Contenu Et si on était riche, on ferait quoi? Gestion de fortune 1. Définition des besoins 2. Définition d une stratégie d investissement

Plus en détail

L intermédiation entre les besoins de financement et les investisseurs : exemple du financement immobilier

L intermédiation entre les besoins de financement et les investisseurs : exemple du financement immobilier 1 L intermédiation entre les besoins de financement et les investisseurs : exemple du financement immobilier Thibault de SAINT PRIEST ACOFI Séminaire EIFR 12 FEVRIER 2013 Titrisation / fonds de prêts :

Plus en détail

GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche

GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche GDF SUEZ Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires Gérard Lamarche Un business model équilibré porteur de croissance durable et rentable pour les actionnaires

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23

CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23 n NexResearch CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23 18 Janvier 2010 Données boursières M 2008 2009 2010e 2011e 2012e Dern. Cours, 4,29 Chiffre d'affaires 20,3 42,6 64,0 92,4 127,8 Nombre

Plus en détail

a) Expliquez la théorie de la parité de pouvoir d achat relative (relative purchasing power

a) Expliquez la théorie de la parité de pouvoir d achat relative (relative purchasing power Question 1: Economie (37 points) Le graphique présenté ci-dessous a été publié au courant de l été 2008 par UBS Wealth Management Research. Le trait le plus volatile montre l évolution du taux de change

Plus en détail

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS. worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS worldview DYNAMISEZ VOS PORTEFEUILLES VERS DE NOUVEAUX SOMMETS AVEC UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS NOTRE ATOUT UN LEADER RECONNU EN INVESTISSEMENTS ALTERNATIFS

Plus en détail

Attrait des marchés frontières

Attrait des marchés frontières CONFÉRENCE OFI INNOVATIONS ET RECOMMANDATIONS 2015 OFI ASSET MANAGEMENT Attrait des marchés frontières Zin BEKKALI CEO and Group CIO, SILK INVEST 2 Silk Invest, spécialiste reconnu des marchés frontières

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales DOCUMENT RESERVE AUX PROFESSIONNELS NE PAS DISTRIBUER AU PUBLIC J.P. Morgan Asset Management Obligations convertibles mondiales Antony Vallée, Responsable de la gestion convertibles Philosophie d investissement

Plus en détail

THREADNEEDLE (LUX) threadneedle.com. Rapport semestriel et comptes non audités Société d Investissement à Capital Variable 30 septembre 2013

THREADNEEDLE (LUX) threadneedle.com. Rapport semestriel et comptes non audités Société d Investissement à Capital Variable 30 septembre 2013 Rapport semestriel et comptes non audités Société d Investissement à Capital Variable 30 septembre 2013 THREADNEEDLE (LUX) SICAV Société d Investissement à Capital Variable Enregistrée au Luxembourg Soumise

Plus en détail

Examen final pour Conseiller/ère financie/ère diplômé(e) IAF. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller/ère financie/ère diplômé(e) IAF. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Examen final pour Conseiller/ère financie/ère diplômé(e) IAF Recueil de formules Auteur: Iwan Brot Ce recueil de formules est à disposition online et sera donné aux candidats lors des examens oraux si

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

Bloomfield Investment Corporation

Bloomfield Investment Corporation Bloomfield Investment Corporation Le Département d Analyses Economiques et Boursières Président Directeur Général 1 Pourquoi un département dédié aux analyses économiques et boursières? Le Département

Plus en détail