La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La gestion actions. Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management 05.11.2014"

Transcription

1 La gestion actions Nicolas Pelletier Responsable de la Gestion active Actions américaines BCV Asset Management

2 Sommaire Le marché des actions Les styles de gestion et les outils Business case : Apple : analyse financière et stratégique 2

3 Le marché actions

4 Le marché actions A quoi servent les marchés financiers actions? 4

5 Une action = un titre de propriété 5

6 Une action = un outil de financement des entreprises (Source : BCV Asset Management) 6

7 Les intervenants sur les marchés financiers Actions Pension funds Asset Managers Insurances Sovereign Funds Marchés financiers Actions Hegde Funds Foundations Banks College Endowments (Source : BCV Asset Management) 7

8 Couple risque-rendement (Source : BCV Asset Management) 8

9 Couple risque-rendement (Source : BCV Asset Management) 9

10 Les fonds de pension américains (Source : Pension & Investments) 10

11 Les marchés actions (Source : OX Moutain) 11

12 Les indices boursiers actions (Source : Bloomberg) 12

13 La régulation des marchés financiers actions Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht 13

14 Les styles de gestion et les outils

15 Les styles de gestion : value vs growth Style VALUE: Idée: Acheter des titres dont la valeur intrinsèque > cours Focus sur la valorisation Ratio de valorisation: P/E, P/Book value, EV/ Ebitda, Risque typique: «Value trap» Style GROWTH: Idée: Acheter des titres dont perspectives de croissance ne sont pas valorisées Focus sur la croissance et les perspectives Ratio de valorisation: P/E, P/Book value, P/Sales, PEG (PE/ growth), Risque typique: surpayer (Source : BCV Asset Management) 15

16 Les styles de gestion : l allocation sectorielle (Source : BCV Asset Management) 16

17 Les styles de gestion : thématique Identification de thèmes d investissement à long terme Par exemple : - Internet & mobilité - Eau, environnement, ESG - Le vieillissement de la population, santé, biotechnologies - La production de pétrole américaine, les énergies alternatives (éolien, solaire) 17

18 La gestion de portefeuille avec Bloomberg (Source : Bloomberg) 18

19 Processus d investissement à la BCV Politique d investissement de la BCV Fort input de la politique d investissement Scénario macro-économique Comité de placement intégrant le le CIO actions Stratégie Actions Identification des opportunités d investissement et risques Processus d investissement top-down Construction du portefeuille 400 titres Large diversification Contrôle et maîtrise des risques 19

20 Processus d investissement à la BCV Screening quantitatif et comportemental Screening fondamental Construction du portefeuille Discipline de vente Screening quantitatif et comportemental Multi critères valorisation croissance momentum solidité financière Screening fondamental Analyse du business model SWOT Valorisation par DCF Identification de catalystes 20

21 Méthodologie de gestion Outils de gestion Analyse fondamentale Modèle de valorisation Analyse comportementale 21

22 Méthodologie de gestion Outils de gestion Analyse financière : Analyse fondamentale Analyse stratégique : Structure financière : dette net / equity, interest coverage (Earnings berfore interest and taxes by interest expenses) Profitabilité, croissance des ventes, ROIC (Return On Invested Capital) de l environnement (concurrence, barrières à l entrée, avantage compétitif) => modèle de Porter du business model, des produits existants ou en développement => matrice du BCG Synthèse SWOT : forces, opportunités, faiblesses, risques Modèle de valorisation Analyse comportementale 22

23 Synthèse : SWOT (Source : BCV Asset Management) 23

24 Analyse fondamentale Les 5 Forces de Porter (Source : Harvard Business School) 24

25 Analyse fondamentale La matrice Boston Consulting Group (Source : BCG) 25

26 Analyse fondamentale La matrice BCG (Source : BCG) 26

27 Méthodologie de gestion Outils de gestion Analyse fondamentale Modèle de valorisation Price/Earning, PEG, price/book, price/cash flow,... Discounted cash flow model Analyse comportementale 27

28 Modèle de valorisation Defining free cash flow (Source : BCV Asset Management) 28

29 Modèle de valorisation (Source : BCV Asset Management) 29

30 Apple Discounted Free Cash Flow APPLE 1. DCF Terminal value Free cash flow 49'900 43'569 51'430 53'487 55'627 57'852 60'166 62'572 65'075 67'678 70'386 73' '537 Growth -12.7% 18.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% 4.0% WACC 10% Sensitivity analysis Net Debt 4'012 M USD 109 8% 9% 10% 11% 12% LT growth rate 3.0% 1.5% % NPV 666'866 M USD 2.5% Diluted shares outstanding 6'123 millions 3.0% NPV per share 109 USD 3.5% Current price USD 4.0% Upside 4% 4.5% M 2. PE ratio Alpha Rating Target price HIGH 26 Valuation Growth Momentum Risk Total Upside 1.1% 14.3% 15.6% 22.8% MEDIUM % 66% 95% 77% 98% Current PE (Source : BCV Asset Management) LT rowth rate LOW

31 Méthodologie de gestion Outils de gestion Analyse fondamentale Modèle de valorisation Analyse comportementale Analyse des cycles, tendances, supports, résistances et des points de retournement. Identification des zones de sur achat et sur ventes : RSI (Relative Strengh Index), MACD (Moving Average Convergence Divergence). 31

32 Analyse technique (Source : Bloomberg) 32

33 Business case Apple : analyse financière et stratégique

Théorie Financière 2014-2015

Théorie Financière 2014-2015 Théorie Financière 2014-2015 1. Introduction Professeur Kim Oosterlinck E-mail: koosterl@ulb.ac.be Organisation du cours (1/4) Cours = Théorie (24h) + TPs (12h) + ouvrages de référence Cours en français

Plus en détail

Théorie Financière 4E 4. Evaluation d actions et td d entreprises

Théorie Financière 4E 4. Evaluation d actions et td d entreprises Théorie Financière 4E 4. Evaluation d actions et td d entreprises Objectifs de la session 1. Introduire le «dividend discount model» (DDM) 2. Comprendre les sources de croissance du dividende 3. Analyser

Plus en détail

Perspectives 2015 Divergences

Perspectives 2015 Divergences NOVEMBRE 2014 Perspectives 2015 Divergences Jean-Sylvain Perrig, CIO Union Bancaire Privée, UBP SA Rue du Rhône 96-98 CP 1320 1211 Genève 1, Suisse Tél. +4158 819 21 11 Fax +4158 819 22 00 ubp@ubp.com

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Zurich, le 30 septembre 2008 Groupe CREALOGIX: e-business toujours réjouissant, difficultés maîtrisées dans les activités ERP, confiance dans le nouvel exercice Au cours de l exercice

Plus en détail

Société Française des Evaluateurs

Société Française des Evaluateurs Strictement confidentiel Société Française des Evaluateurs L évaluation dans le secteur bancaire : particularités, limites et changements post-crise 2008. PwC Valuation & Business Modelling Juin 2015 Projet

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres TABLE DES MATIERES PRÉFACE................................................ 9 INTRODUCTION........................................ 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES............... 15 CHAPITRE 1. CONTEXTE

Plus en détail

Table des matières. l a r c i e r

Table des matières. l a r c i e r Chapitre 1 Introduction... 1 1.1. Objectifs et structure du livre.... 1 1.2. Qu est-ce que la gestion de portefeuille?.... 2 1.3. Qu est-ce que «investir»?.... 3 1.4. Canalisation des flux d épargne et

Plus en détail

Solvency II : la compliance modulaire. Ary Elbaz

Solvency II : la compliance modulaire. Ary Elbaz Solvency II : la compliance modulaire Ary Elbaz Sommaire SIX et la réglementation : notre engagement Solvency II : approche de SIX Financial Les types de données impactés Des offres modulables pour répondre

Plus en détail

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas

THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas THEM ASSET Générer de l Alpha dans un contexte de taux bas 28 mai 2015 Gestionnaire Activement Responsable Groupama AM Un acteur majeur de la gestion d actifs 2 Filiale à 100% de Groupama 96.7 Md d actifs

Plus en détail

BCGE. Profession de foi de la BCGE

BCGE. Profession de foi de la BCGE L investissement en entreprise Profession de foi de la BCGE Septembre 2012 Sommaire 1. La BCGE est bien placée pour connaître les entreprises 2. La performance est produite par l économie réelle et ses

Plus en détail

«Valuation» et gestion du risque dans la biotech. 5 Février 2007

«Valuation» et gestion du risque dans la biotech. 5 Février 2007 «Valuation» et gestion du risque dans la biotech 5 Février 2007 Points abordés Principes de la «valuation» Concepts clés Paramètres d entrée et calcul d une rnpv Applications «Licensing» Levée de fond/

Plus en détail

Session : Coût du capital

Session : Coût du capital Session : Coût du capital 1 Objectifs Signification du coût du capital Mesure du coût du capital Exemple illustratif de calcul du coût du capital. 2 Capital fourni par les actionnaires ou les banques L

Plus en détail

Allianz Immo. Aout 2011

Allianz Immo. Aout 2011 Allianz Immo Aout 2011 Sommaire 1. Allianz Global Investors Investments Europe (AllianzGI Investments Europe) 2. Pourquoi investir dans l immobilier coté? 3. Equipe et expérience 4. Philosophie 5. Processus

Plus en détail

(10 points) ACIIA Questions Examen Final I Mars 2006 page 1 / 11

(10 points) ACIIA Questions Examen Final I Mars 2006 page 1 / 11 Question 1: Economie (40 points) a) Depuis ces dernières années, la Chine connaît de très forts taux de croissance de son produit intérieur brut (GDP) et de ses exportations. Dans le même temps, la Chine

Plus en détail

L'ACTUALISATION NORMATIVE DES CASH-FLOWS BASÉE SUR LE CAPITAL ECONOMIQUE. Page 1

L'ACTUALISATION NORMATIVE DES CASH-FLOWS BASÉE SUR LE CAPITAL ECONOMIQUE. Page 1 L'ACTUALISATION NORMATIVE DES CASH-FLOWS BASÉE SUR LE CAPITAL ECONOMIQUE Page 1 De quoi s'agit-il? 1) On ne finance pas des créances clients ou des stocks comme des murs ou des survaleurs (% de dettes

Plus en détail

Années 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 TOTAL 45 35 38 37 38 Moyenne europ. 42 37 37 36 34 Moyenne mond. 54 55 56 54 52

Années 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 TOTAL 45 35 38 37 38 Moyenne europ. 42 37 37 36 34 Moyenne mond. 54 55 56 54 52 Quelques ratios boursiers couramment utilisés comme données de l élaboration du benchmarking du groupe Total : Total (avant les fusions avec Fina puis Elf) comparé aux moyennes des pétroliers (européenne

Plus en détail

Séminaire-Atelier International sur l Analyse Stratégique, Valorisation Financière, et Financement d Entreprise

Séminaire-Atelier International sur l Analyse Stratégique, Valorisation Financière, et Financement d Entreprise Séminaire-Atelier International sur l Analyse Stratégique, Valorisation Financière, et Financement d Entreprise I Les objectifs du séminaire : Savoir mener une analyse sectorielle et stratégique (value

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Actions

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Actions Marchés Financiers Cours appliqué de finance de marché Actions Aoris Conseil - Emmanuel Laffort 1 Actions - Généralités Caractéristiques Partie du capital Participants Banques (comptes propres, comptes

Plus en détail

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions

Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions Stratégie Best Styles ou comment capturer au mieux les primes de risque sur les marchés d actions La recherche des primes de risque constitue une stratégie relativement courante sur les marchés obligataires

Plus en détail

Examen final pour Conseiller/ère financie/ère diplômé(e) IAF. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller/ère financie/ère diplômé(e) IAF. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Examen final pour Conseiller/ère financie/ère diplômé(e) IAF Recueil de formules Auteur: Iwan Brot Ce recueil de formules est à disposition online et sera donné aux candidats lors des examens oraux si

Plus en détail

Fondements de Finance

Fondements de Finance Programme Grande Ecole Fondements de Finance Chapitre 5 : L évaluation des actions Cours proposé par Fahmi Ben Abdelkader Version étudiants Mars 2012 Valorisation des actifs financiers 1 Les taux d intérêt

Plus en détail

Investissements illiquides et stratégies de placement. Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics

Investissements illiquides et stratégies de placement. Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics Investissements illiquides et stratégies de placement Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics Actifs illiquides Introduction et définition Les actifs illiquides sont des actifs dont le volume d échange est

Plus en détail

Bénédicta, l histoire d un LBO

Bénédicta, l histoire d un LBO Bénédicta, l histoire d un LBO Bénédicta est le numéro 2 français sur le marché de la mayonnaise et des sauces froides vendues en grande distribution. Cette société faisait partie du groupe Unilever. Suite

Plus en détail

Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier

Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier Théorie Financière 3. Tableau de financement et planning financier Objectifs de la session 1. Montrer comment les informations comptables permettent de déterminer les cash flows 2. Comprendre le concept

Plus en détail

Des solutions performantes pour une prise de risque pertinente : 60 années d expérience de la gestion obligataire. Obligations

Des solutions performantes pour une prise de risque pertinente : 60 années d expérience de la gestion obligataire. Obligations Obligations Des solutions performantes pour une prise de risque pertinente : 60 années d expérience de la gestion obligataire L environnement de la gestion obligataire a été compliqué par les politiques

Plus en détail

Les Obligations Convertibles (introduction)

Les Obligations Convertibles (introduction) TROISIEME PARTIE Les Obligations Convertibles (introduction) Avril 2011 Licence Paris Dauphine 2011 Sommaire LES OBLIGATIONS CONVERTIBLES Sect 1 Présentation, définitions Sect 2 Eléments d analyse et typologie

Plus en détail

Association PME & Créateurs d Entreprise

Association PME & Créateurs d Entreprise Association PME & Créateurs d Entreprise Lausanne 27 mai 2011 1 De 1990 à 1996 1990: Démarrage enthousiaste avec un capital de CHF 160k 1991: Première restructuration 1992: Vente des deux premières licences

Plus en détail

Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival

Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival La conception de rapports d attribution de performance Julien Limacher, CAPCO Yves Hennard, Union Bancaire Privée Philippe Grégoire, Orfival Agenda Drivers, Attentes des clients et Pratiques de marché

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Alpha Turbo 08/2018 1

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Alpha Turbo 08/2018 1 Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Top Protect Alpha Turbo 08/208 Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Alpha Turbo 08/208 Cette fiche d information financière Assurance-vie décrit

Plus en détail

FORMATION. Finance Immobilière. Acquisition

FORMATION. Finance Immobilière. Acquisition Acquisition Equipes financières de foncières, fonds, promoteurs et investisseurs Revoir les fonctionnalités d Excel nécessaires à la modélisation Acquérir une culture financière indispensable à l audit

Plus en détail

L impact de la crise financière sur les PPPs

L impact de la crise financière sur les PPPs + Infrastructureeconomics Frédéric Blanc-Brude, PhD Research fellow, King s College London L impact de la crise financière sur les PPPs IAE, Chaire d Economie des PPPs 26 Mai 2010 + Plan Les PPPs et le

Plus en détail

Processus d investissement

Processus d investissement Processus d investissement Processus d investissement (1) Organisation du processus de prise de décision Tous les gérants de fortune sont impliqués dans la prise de décision d investissement. Le Comité

Plus en détail

Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF

Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF Cedrus Sustainable Opportunities CSO Présentation du fonds Cette information est établie à l'intention exclusive de son destinataire et est strictement confidentielle Cedrus AM est une Société de Gestion

Plus en détail

Introduction au modèle multi-boutique unique de BNY Mellon Asset Management

Introduction au modèle multi-boutique unique de BNY Mellon Asset Management Introduction au modèle multi-boutique unique de BNY Mellon Asset Management La construction de solutions d investissement sur mesure requiert une maîtrise d oeuvre adaptée Les boutiques de gestion dédiées

Plus en détail

Méthodologie et Processus d Investissement

Méthodologie et Processus d Investissement Méthodologie et Processus d Investissement Paris 15 janvier 2010 Table des matières AVERTISSEMENT...2 1. INTRODUCTION...3 2. LE FCP VARENNE VALEUR...3 3. LE FCP VARENNE SELECTION...3 4. LA METHODOLOGIE

Plus en détail

1999 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1999 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1999 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS S FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES

Plus en détail

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1 RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) Page 1 Avertissement L'accès à certains de ces produits et/ou services peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou dans certains

Plus en détail

2000 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

2000 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 2 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF (EN MILLIERS DE TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS S FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES

Plus en détail

2 Actionnaires: MAI 2012 9

2 Actionnaires: MAI 2012 9 2 Actionnaires: MAI 2012 9 10 Emergeans Opinion Price as of March 31, 2012 12-Month Target Price Report Period 127 000 FCFA 123 000 FCFA First Quarter 2012 NAICS Sector: Information Summary: Sonatel est

Plus en détail

EdR Selective World. Juillet 2011. Adeline Salat-Baroux Gérante actions internationales

EdR Selective World. Juillet 2011. Adeline Salat-Baroux Gérante actions internationales EdR Selective World Juillet 2011 Adeline Salat-Baroux Gérante actions internationales Objectif de gestion Sélectionner des sociétés dont le rendement et la revalorisation du titre offrent un potentiel

Plus en détail

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain

Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain PORTFOLIO RESEARCH AND CONSULTING GROUP Construire des portefeuilles durables dans un environnement incertain Tirer parti de l approche Durable Portfolio Construction * Nous pensons que les investisseurs

Plus en détail

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS

1997 COOPERATIVE CREDIT ASSOCIATIONS - ASSOCIATIONS COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN THOUSANDS OF DOLLARS) (EN MILLIERS DE DOLLARS) TABLE I - ASSETS 1997 COOPERATIVE CREDIT S - S COOPÉRATIVES DE CRÉDIT (IN TABLE I - ASSETS LOANS TO MEMBERS (LESS PROVISIONS FOR LOANS IN DEFAULT) CASH TREASURY BILLS AND SHORT TERM DEPOSITS BONDS SHARES MORTGAGES REAL

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12. Allocation d actifs Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.2013 Contenu Et si on était riche, on ferait quoi? Gestion de fortune 1. Définition des besoins 2. Définition d une stratégie d investissement

Plus en détail

Solvabilité II un changement de paradigme

Solvabilité II un changement de paradigme Réglementation Solvabilité II un changement de paradigme En Europe, près de 7 700 milliards d euros d actifs sont gérés par des investisseurs institutionnels qui ont un horizon d investissement de long

Plus en détail

Séance 4 - Les rachats d engagements de retraite sur le marché américain. Caitlin Long Groupe de solutions en matière de retraite

Séance 4 - Les rachats d engagements de retraite sur le marché américain. Caitlin Long Groupe de solutions en matière de retraite Séance 4 - Les rachats d engagements de retraite sur le marché américain Caitlin Long Groupe de solutions en matière de retraite Ce sont GM et Verizon qui ont ouvert le marché des rachats d engagements

Plus en détail

Synthèse des entretiens première partie : valorisation des titres et communication financière.

Synthèse des entretiens première partie : valorisation des titres et communication financière. Synthèse des entretiens première partie : valorisation des titres et communication financière. Gestionnaire de fonds Analyste financier 1 (secteur des télécommunications) Analyste financier 2 (secteur

Plus en détail

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011

Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations. 12 Mai 2011 Exchange Traded Funds (ETF) Mécanismes et principales utilisations 12 Mai 2011 Sommaire I Présentation du marché des ETF II Construction des ETF III Principales utilisations IV Les ETF dans le contexte

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014 Expertise Crédit Euro La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion Décembre 2014 destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Performance cumulée

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Confiez la gestion de votre portefeuille à des professionnels PRIVATE BANKING DEXIA ASSET MANAGEMENT

Confiez la gestion de votre portefeuille à des professionnels PRIVATE BANKING DEXIA ASSET MANAGEMENT Confiez la gestion de votre portefeuille à des professionnels PRIVATE BANKING DEXIA ASSET MANAGEMENT Bénéficiez d une gestion rigoureuse à travers un large choix de portefeuilles Il existe de nombreux

Plus en détail

Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09

Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09 n NexResearch Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09 10 Février Données boursières Millions 2008a 2009e e 2011e 2012e Dern. Cours, 19,98 Chiffre d'affaires 248,5 248,5 261,0 282,1 307,2 Nombre de titres

Plus en détail

Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents

Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents Gestion obligataire Investir sur les marchés de taux au sein des pays émergents Nous pensons que la répression financière se prolongera encore plusieurs années. Dans cet intervalle, il sera de plus en

Plus en détail

Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé

Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé Communiqué de presse Paris, 26 mars 2009 Des résultats satisfaisants pour LeasePlan dans un contexte mouvementé - En 2008, le résultat net d exploitation de LeasePlan Corporation s élève à 208 millions

Plus en détail

Valorisation de la dette

Valorisation de la dette Valorisation de la dette Caroline Duron /Jean-Michel Moinade Oddo Corporate Finance Sommaire Le plus souvent la valorisation des fonds propres se fait en partant de la valeur d entreprise puis en soustrayant

Plus en détail

Bibliothèque des sciences humaines. Guide d utilisation de la banque : TSX-CFMRC Summary Information Database

Bibliothèque des sciences humaines. Guide d utilisation de la banque : TSX-CFMRC Summary Information Database Bibliothèque des sciences humaines Guide d utilisation de la banque : TSX-CFMRC Summary Information Database Août 2005 Table des matières A- Description de la banque... 3 B- Accéder à la banque... 3 C-

Plus en détail

Achat/vente et évaluation d entreprise vision globale d une transaction

Achat/vente et évaluation d entreprise vision globale d une transaction Bienvenue Achat/vente et évaluation d entreprise vision globale d une transaction Une manifestation de Educaris SA Académie de la Chambre fiduciaire Hôtel Suisse Majestic Montreux, le 25 août 2011 Titre

Plus en détail

LES ELUCUBRATIONS DE L' INVESTISSEUR

LES ELUCUBRATIONS DE L' INVESTISSEUR LES ELUCUBRATIONS DE L' INVESTISSEUR L analyse fondamentale cherche à dresser un portrait le plus exact possible d une société. Deux approches complémentaires sont utilisées : on examine l entreprise

Plus en détail

Philosophie d investissement

Philosophie d investissement Philosophie d investissement Philosophie d investissement (2) Philosophie d investissement Nous sommes d avis qu une gestion d actifs performante peut être réalisée par l approche suivante : Compréhension

Plus en détail

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS

A PLUS FINANCE FONDS DE FONDS FINANCE FONDS DE FONDS A PLUS DYNAMIQUE A PLUS PATRIMOINE A PLUS TALENTS A PLUS OBLIGATIONS RAPPORT DE AU 30-06-2015 COMMENTAIRE DE 1 er SEMESTRE 2015 Le premier semestre 2015 a été caractérisé par le

Plus en détail

Risk Management: TP1

Risk Management: TP1 Risk Management: TP1 Q 1) FRA: Forward Rate Agreement Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/forward_rate_agreement C est un contrat de gré à gré sur un taux d intérêt ou sur des devises, avec un montant

Plus en détail

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE Collection master BANQUE FINANCE ASSURANCE Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Table des matières Introduction... 9 Chapitre 1 L entreprise : l investissement

Plus en détail

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret

La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret La gestion des risques en assurances de dommages: Un exemple concret 1 Contenu 1. Gouvernance de la gestion de risques dans le Groupe AXA 2. AXA Canada - Structure organisationnelle de la gestion de risques

Plus en détail

BNP Paribas Investment Partners

BNP Paribas Investment Partners FOR PROFESSIONAL INVESTORS BNP Paribas Investment Partners Conférence téléphonique - Gestion obligataire Jeudi 4 juillet 2013 2 Eurozone Fixed Income Performances à fin juin 2013 Eurozone main bond indices

Plus en détail

Amundi Oblig Internationales

Amundi Oblig Internationales Amundi Oblig Internationales Une gestion obligataire de convictions Janvier 2015 Document à usage strictement professionnel au sens de la Directive Européenne MIF Amundi Oblig Internationales Caractéristiques

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM Forum Financier, Namur 25 Novembre 2009 Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM 700 Subprimes USA : issuance of private-label RMBS

Plus en détail

Présentation IGOPP. 14 Novembre 2013

Présentation IGOPP. 14 Novembre 2013 Présentation IGOPP 14 Novembre 2013 La vague des «fonds de couverture» est-elle maintenant terminée? Présentée à par Yves Martin, CFA Président, Akira Capital Jeudi 14 Novembre 2013 2 UNE VAGUE? Source:

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE CENTRE LOIRE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM Centre Loire dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail

Communication sur nos fonds monétaires

Communication sur nos fonds monétaires Les marchés financiers ont reculé la semaine dernière sous l effet des publications de bénéfices de grandes banques américaines. Merrill Lynch a déprécié des actifs hypothécaires pour un montant de 7,9mds

Plus en détail

Edition semestrielle - Janvier 2014

Edition semestrielle - Janvier 2014 Edition semestrielle - Janvier 2014 HSBC Private Bank en France La Gamme OPCVM Sommaire 4 HSBC Private Bank 6 La gestion financière réalisée par les spécialistes du Groupe HSBC 8 Les récompenses pour

Plus en détail

Actif (Asset) Bien de valeur d une entreprise, d un ménage ou d un particulier. Ce qui appartient à une entreprise après le paiement des dettes.

Actif (Asset) Bien de valeur d une entreprise, d un ménage ou d un particulier. Ce qui appartient à une entreprise après le paiement des dettes. A Actif (Asset) Bien de valeur d une entreprise, d un ménage ou d un particulier. Ce qui appartient à une entreprise après le paiement des dettes. Actif à court terme (Current assets) Ressources précieuses

Plus en détail

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant)

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Présentation Cogefi Gestion est la société de gestion, filiale à 100% de la maison mère Cogefi. Elle fait partie

Plus en détail

Du standard au sur-mesure

Du standard au sur-mesure Du standard au sur-mesure L expertise ISR de la banque cantonale de Zürich Eve Morelli, 4 juin 2015 1 L ISR sur-mesure : Quesaquo? «Mon tailleur est le seul homme à faire preuve d intelligence. Il reprend

Plus en détail

De ces 6 blocs, le Groupe OFI est concerné par les blocs marché et défaut relatifs aux investissements financiers.

De ces 6 blocs, le Groupe OFI est concerné par les blocs marché et défaut relatifs aux investissements financiers. Calcul du SCR marché Rappel : Dans le cadre de la nouvelle réglementation de l assurance Solvabilité 2, le premier pilier quantitatif définit les normes de calcul des fonds propres réglementaires. Le SCR

Plus en détail

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs

Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs Une gamme complète de solutions d investissement et de services à destination des investisseurs LA FRANCAISE GLOBAL INVESTMENT SOLUTIONS La Française GIS est une des 3 entités du Groupe La Française et

Plus en détail

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Sommaire Le sens de l Histoire Le Groupe UFG-LFP La déclinaison de la stratégie

Plus en détail

Comment évaluer une banque?

Comment évaluer une banque? Comment évaluer une banque? L évaluation d une banque est basée sur les mêmes principes généraux que n importe quelle autre entreprise : une banque vaut les flux qu elle est susceptible de rapporter dans

Plus en détail

Les phases de l investissement

Les phases de l investissement Les phases de l investissement Présentation, 21 Janvier 2009, Lausanne Claude Florin (EL82) claude.florin@a3.epfl.ch 22.01.2009 Les phases de l investissement 1 Les phases de l investissement dans les

Plus en détail

Règlement de gestion des fonds AXA Life Invest, AXA Life Ethical, Piazza et Millefiori

Règlement de gestion des fonds AXA Life Invest, AXA Life Ethical, Piazza et Millefiori DESCRIPTION Les fonds d investissement internes (aperçu: voyez infra) sont gérés par AXA Belgium, dans l intérêt exclusif des souscripteurs et bénéficiaires des contrats d assurance de la branche 23 AXA

Plus en détail

OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012

OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012 OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012 DEGROOF GESTION 1 rond-point des Champs Elysées 75008 PARIS tél. 33 (0)1 45 61 55 55 - www.degroof.fr CARACTERISTIQUES DE L OPCVM Classification : Actions françaises

Plus en détail

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014

AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014 AFIM MELANION DIVIDENDES RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part A : FR0011619345 Part B : FR0011619352 Part C : FR0011619402 Dénomination : AFIM MELANION DIVIDENDES Forme juridique

Plus en détail

Gestion de portefeuille Réseau Capital

Gestion de portefeuille Réseau Capital Gestion de portefeuille Réseau Capital Réal Desrochers Directeur, Placements Alternatifs CalSTRS Sacramento, Californie Novembre 2003 Plan de la présentation Univers de placement Caractéristiques des placements

Plus en détail

Une approche rationnelle Investir dans un monde où la psychologie affecte les décisions financières

Une approche rationnelle Investir dans un monde où la psychologie affecte les décisions financières La gamme de fonds «Finance Comportementale» de JPMorgan Asset Management : Une approche rationnelle Investir dans un monde où la psychologie affecte les décisions financières Document réservé aux professionnels

Plus en détail

Options de placements VU Challenger de NN en 1993

Options de placements VU Challenger de NN en 1993 Nouvelles façons d investir dans la VU AIG Options de placements dans le passé Options de placements VU Challenger de NN en 1993 Option intérêt quotidien Moyenne de portefeuille 5 ans Indice d Actions

Plus en détail

Credit Suisse Asset Management Headline Ideas 2015 Sur la voie du rendement Update. Réservé aux investisseurs qualifiés

Credit Suisse Asset Management Headline Ideas 2015 Sur la voie du rendement Update. Réservé aux investisseurs qualifiés Credit Suisse Headline Ideas 2015 Sur la voie du rendement Update Réservé aux investisseurs qualifiés Sur la voie du rendement Le début de l année 2015 a été marqué par des évolutions politiques rapides

Plus en détail

Actions Suisses Minimum Variance De la performance avec un risque réduit. Mars 2014

Actions Suisses Minimum Variance De la performance avec un risque réduit. Mars 2014 Actions Suisses Minimum Variance De la performance avec un risque réduit Mars 2014 Mars 2013 Table des matières Solutions pour les caisses de pensions p. 3 Processus d investissement p. 10 Annexes: Performance

Plus en détail

Petits exposés variés

Petits exposés variés Petits exposés variés Xavier Dupré http ://www.xavierdupre.fr/ Table des matières 0.1 Stratégie automatique de trading en finance.......................... 2 0.1.1 Domaines financiers...................................

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Relations Presse : Tel : +33(1) 77 13 51 72 Tel : +33(1) 75 54 77 94 Cell : +33(6)17 78 48 44 Cell : +33(6) 10 70 29 72

DOSSIER DE PRESSE. Relations Presse : Tel : +33(1) 77 13 51 72 Tel : +33(1) 75 54 77 94 Cell : +33(6)17 78 48 44 Cell : +33(6) 10 70 29 72 DOSSIER DE PRESSE FOURPOINTS Investment Managers 13-15 rue de La Baume 75008 Paris France Tél. + 33 (0) 1 40 28 16 50 Fax + 33 (0) 1 40 28 00 55 www.fourpointsim.com Relations Presse : Alexandra Origet

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Août 2006

Fonds de placement étrangers Mutations - Août 2006 Fonds de placement étrangers Mutations - Août 2006 Autorisés à la distribution en Suisse : BELMONT (LUX) - Asia Fund (un fonds étranger présentant un BELMONT (LUX) - Europe Fund (un fonds étranger présentant

Plus en détail

Les Métiers de la Banque

Les Métiers de la Banque PARTIE INTRODUCTIVE Les Métiers de la Banque Mai 2010 PARTIE INTRODUCTIVE Philippe GIORDAN Private Asset Management +352 4797 2791 06 18 93 88 67 philippe.giordan@kbl-bank.com Sommaire Introduction : la

Plus en détail

Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son

Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son patrimoine y investir? Choisir les types de support adaptés à

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Allianz RCM Europe Equity Growth. Octobre 2011

Allianz RCM Europe Equity Growth. Octobre 2011 Allianz RCM Europe Equity Growth Octobre 2011 Content 01 Un style de gestion 100% croissance 02 Une équipe de gestion expérimentée d importantes ressources de recherche 2 Un style de gestion 100% Croissance

Plus en détail

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part B : FR0010789784 Part C : FR0010800300 Dénomination : AFIM EONOS 5 Forme juridique : FCP de droit français Compartiments/nourricier

Plus en détail

Processus et stratégie d investissement

Processus et stratégie d investissement FCP Bryan Garnier Long Short Equity Recherche de performance par le «stock picking» Processus et stratégie d investissement FCP Bryan Garnier Long Short Equity TABLE DES MATIERES Introduction 2 I Méthodologie

Plus en détail

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE

CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL D AQUITAINE Eléments d appréciation du prix de rachat des CCI émis par la CRCAM d Aquitaine dans le cadre de l approbation par l'assemblée générale des sociétaires,

Plus en détail