COCCI=COQUES. Genre Groupe Espèce Streptocoque. Ana Fac. Potentiel CARIOGÉNIQUE Surface lisse, puits et fissures, racine, dentine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COCCI=COQUES. Genre Groupe Espèce Streptocoque. Ana Fac. Potentiel CARIOGÉNIQUE Surface lisse, puits et fissures, racine, dentine"

Transcription

1 Groupe Espèce STREPTOCOQUES Mutans S.MUTANS Le important C.B. ½ flore normale CARIE coque isolé Diplocoques en chaîne STAPHYLOCOQUES Amas-Grappe de raisins Salivarius Oralis S.SALIVARIUS S.VESTUBULARIS S.SANGUIS S.MITIS Staphylocoque AUREUS COCCI=COQUES Potentiel CARIOGÉNIQUE Surface lisse, puits et fissures, racine, dentine Potentiel CARIOGÉNIQUE: puits/fissures, sauf radiculaire Muqueuse buccale, langue, salive Crevasse gingivale et plaque 1% Produisent des polysaccharides extracellulaires Ne produisent pas de polysaccharides extracellulaires Potentiel CARIOGÉNIQUE: puits/fissures, sauf radiculaire Produisent des polysaccharides extracellulaires à partir du saccharose 1ier à coloniser les surfaces dentaires de l enfant Potentiel CARIOGÉNIQUE: puits et fissures Ne produisent pas de polysaccharides extracellulaires à partir du saccharose. Pouvoir pathogène important Bactéries pyogènes = provoquent essentiellement des lésions suppuratives et nécrotiques Présence occasionnelle dans la plaque dentaire.005% de la flore total. Ana Fac VEILLONELLA ¼ flore totale Veillonella PARVULA 1ier colonisateur de la plaque Plaque SOUS et SUPRA Sites sains et pathologiques Muqueuses buccales sauf langue et lèvre Fréquent dans parodontite sans avoir de rôle pathologique. NEISSERIA Neisseria SICCA Plaque SOUS et SUPRA Sites sains et pathologiques Lèvre langue joue Aucun rôle pathologique ne lui est attribué Aérobie

2 PREVOTELLA (non-pigmenté) Prevotella ORALIS Prevotella ORIS BACILLES - COCCOBACILLES Crevasse gingivale Plaque des poches parodontales BACTÉROIDES (non-pigmenté) Bactéroide FORSYTUS (Bacilles Fusiformes) Poches parodontales en phase de destruction active PREVOTELLA (saccharolitique) BACTÉROIDES Prevotella DENTICOLA Prevotella INTERMEDIA Bactéroide MÉLANINOGENICUS B.INTERMEDIA B.GINGIVALIS Étiologie MAJEUR les plus probables des parodontopathies. Infection endodontique s accompagnent de lésions périapicales et douleur. PORPHYROMONAS (non-saccharolitique) Porphyromonas GINGIVALIS (coccobacilles) Provoque les parodontopathies Sillions gingivales ou poches parodontales Agent pathogène MAJEUR des parodontites BPN : Bactéroides pigmentés en noir BACILLES- COCCOBACILLES

3 ACTINOBACILLUS (Coccobacilles) Juvénile Actinobacillus ACTINOMYCETEMCOMITANS (Aa) juvénile localisée 90% fac. FUSOBACTERIUM (Bacilles Fusiformes) GUN Fusobacterium NUCLEATUM Plaque SOUS-GINGIVALE réfractaire au traitement Adhère aux streptocoques et aux actinomycètes Dos de la langue, ACTINOMYCES (Bacilles Filamenteux) ISRAÉLLI NAESLUNDII VISCOSUS Carie racine Carie dentine Carie racine Carie biberon Bactéries CARIOGÉNES Plaque dentaire, crevasse gingivale Dent Salive Muqueuses, langue Produisent des polysaccharides extracellulaires "PLAQUE-FORMER" fac. LACTOBACILLUS CARIE Lactobacilllus ACIDOPHILUS CASEI Potentiel CARIOGÉNIQUE: puits/fissures, dentine Bactéries CARIOGÈNES Sillions des dents car faible capacité de se fixer aux surfaces lisses. Leur décompte indique les gens à risque de carie ACIDOGÈNE et ACIDURIQUE

4 TRÉPONÉMA GUN Tréponema DENTICOLA SPIROCHÈTES Plaque SOUS- GINGIVALE 20% de la flore gingivale 30% de la flore poche parodontale 40% GUN Dos de la langue, Émail Cellule épithéliale Nb avec l inflammation Facultatif GUN : Ulcérative Nécrosante

5 ASPECTS MORPHOLOGIQUES DES BACTÉRIES s Diplocoques Staphylocoques Sarcines Bacilles Coccobacilles Bacilles fusiformes Bacilles filamenteux Spirochètes Vibrion Esther M. Wilkins p.298

Marie-Laure COLOMBIER*, Pierre LEROY**, Kazutoyo YASUKAWA***

Marie-Laure COLOMBIER*, Pierre LEROY**, Kazutoyo YASUKAWA*** Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2006, 49 97 Séance de travail Mercredi 11 mai 2005 Les tests bactériens en parodontie Marie-Laure COLOMBIER*, Pierre LEROY**, Kazutoyo YASUKAWA*** Les maladies parodontales

Plus en détail

LES TESTS BIOLOGIQUES EN PARODONTOLOGIE

LES TESTS BIOLOGIQUES EN PARODONTOLOGIE UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE Année 2008 N :47 LES TESTS BIOLOGIQUES EN PARODONTOLOGIE... THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN CHIRUGIE DENTAIRE Présentée

Plus en détail

Etiopathogénie. Flore buccale et microbiologie. des maladies parodontales. Écologie buccale. Distribution des bactéries dans la cavité buccale

Etiopathogénie. Flore buccale et microbiologie. des maladies parodontales. Écologie buccale. Distribution des bactéries dans la cavité buccale 4 " Etiopathogénie des maladies parodontales Flore buccale et microbiologie des maladies parodontales La cavité buccale abrite un des écosystèmes bactériens les plus complexes de l'organisme. Plusieurs

Plus en détail

Les antiseptiques : indications et règles de prescription dans le cadre de la prise en charge des maladies parodontales.

Les antiseptiques : indications et règles de prescription dans le cadre de la prise en charge des maladies parodontales. UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE Année 2014 N 022 Les antiseptiques : indications et règles de prescription dans le cadre de la prise en charge des maladies parodontales.

Plus en détail

Biofilms, cariologie et muqueuse

Biofilms, cariologie et muqueuse Biofilms, cariologie et muqueuse Les biofilms en résumé Maladies infectieuses (Rapport OMS 1998) - 43% des décès dans les pays pauvres - 5 % dans les pays riches - (3 ème cause de mortalité en France)

Plus en détail

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE ARGUMENTAIRE

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE ARGUMENTAIRE PESCIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE AGUMENTAIE Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, juillet 2001 AGUMENTAIE INTODUCTION Des recommandations sur la prescription

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION... 1 1- Généralités sur l environnement buccal chez l enfant... 3

PLAN INTRODUCTION... 1 1- Généralités sur l environnement buccal chez l enfant... 3 PLAN PLAN INTRODUCTION... 1 1- Généralités sur l environnement buccal chez l enfant... 3 1-1- La muqueuse buccale... 4 1-1-1- La muqueuse linguale... 4 1-1-2- La muqueuse alvéolaire... 5 1-1-3- La muqueuse

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sante@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sante@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Douleur dentaire. LACAVITÉ BUCCALE constitue l habitat naturel de nombreux. est-elle d origine infectieuse?

Douleur dentaire. LACAVITÉ BUCCALE constitue l habitat naturel de nombreux. est-elle d origine infectieuse? L A B O U C H E R É V È L E L E S S E C R E T S D U C O R P S Douleur dentaire est-elle d origine infectieuse? 5 par Michelle Bourassa Simon, 9 ans, se présente au cabinet dentaire mardi en fin de journée.

Plus en détail

IV -ème Chapitre INFECTIONS DE LA CAVITÉ BUCCALE

IV -ème Chapitre INFECTIONS DE LA CAVITÉ BUCCALE 1 IV -ème Chapitre INFECTIONS DE LA CAVITÉ BUCCALE 6.1. INFECTIONS ODONTOGÈNES (IO) 6.1.1. ASPECTS GÉNÉRAUX Les IO continuent de constituer un important problème épidémiologique non seulement à cause de

Plus en détail

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN PRATIQUE BUCCO-DENTAIRE

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN PRATIQUE BUCCO-DENTAIRE RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN PRATIQUE BUCCO-DENTAIRE ARGUMENTAIRE Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, Juillet 2011 Prescription des Antibiotiques

Plus en détail

Clinique. Dr Frédéric Strimon PARODONTIE. Comment optimiser. un traitement par. istock / Getty Images. 14 - Dentoscope n 155

Clinique. Dr Frédéric Strimon PARODONTIE. Comment optimiser. un traitement par. istock / Getty Images. 14 - Dentoscope n 155 Clinique Dr Frédéric Strimon PARODONTIE Comment optimiser un traitement par istock / Getty Images 14 - Dentoscope n 155 odontal? CV FLASH Dr Frédéric STRIMON Chirurgien-dentiste à Mirabeau (Vaucluse) D.U.

Plus en détail

LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment?

LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment? LES OBJECTIFS DES RENDEZ-VOUS DE MAINTENANCE Pourquoi? Comment? Si la prophylaxie était auparavant vue comme des mesures de prévention locales, elle est aujourd hui devenue un facteur du style de vie de

Plus en détail

Les bactéries et le biofilm dentaire

Les bactéries et le biofilm dentaire Les bactéries et le biofilm dentaire Frédéric Duffau Le biofilm dentaire constitue une organisation bactérienne perfectionnée. Les échanges qui s y produisent augmentent les chances de survie des bactéries

Plus en détail

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire.

A ce stade tout est réversible, vous pouvez retrouver une bonne santé gingivale avec un détartrage et une bonne hygiène dentaire. L'atteinte des gencives et de l'os et est une affection qui évolue à bas bruits et ne se manifeste pour le patient que lorsque le mal est déjà fait. Ces pathologies proviennent de la prolifération bactérienne.

Plus en détail

MÉMOIRE. pour l obtention du diplôme de Magister en Biologie option : Maîtrise de la Qualité Microbiologique et du Développement Microbien.

MÉMOIRE. pour l obtention du diplôme de Magister en Biologie option : Maîtrise de la Qualité Microbiologique et du Développement Microbien. République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Aboubekr Belkaïd de Tlemcen Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie

Plus en détail

Adhérence des bactéries aux biomatériaux

Adhérence des bactéries aux biomatériaux Adhérence des bactéries aux biomatériaux DU Tissus calcifiés, biomatériaux et implantologie dentaire 13 décembre 2013 Dr Marie KEMPF Laboratoire de Bactériologie Etats physiologiques des bactéries Bactéries

Plus en détail

Conservez vos dents pour la vie

Conservez vos dents pour la vie Conservez vos dents pour la vie Les maladies de gencive sont évitables! A l heure actuelle la gingivite et le déchaussement dentaire peuvent être traités efficacement à condition d être diagnostiqués suffisamment

Plus en détail

Recherche, Identification et Quantification des bactéries Parodontopathogènes. Les Parodontites sont provoquées par une infection bactérienne

Recherche, Identification et Quantification des bactéries Parodontopathogènes. Les Parodontites sont provoquées par une infection bactérienne LES PARODO TITES Recherche, Identification et Quantification des bactéries Parodontopathogènes Les Parodontites sont provoquées par une infection bactérienne Vous pouvez dès aujourd hui décider de faire

Plus en détail

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS ET ARGUMENTAIRE

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS ET ARGUMENTAIRE PESCIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE ECOMMANDATIONS ET AGUMENTAIE Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, juillet 2001 GOUPE DE TAVAIL Dr VEYSSIE Pierre, Président,

Plus en détail

Information professionnelle ELUDRIL N. Color: E 124, Conserv. : Alcohol benzylicus, Excipiens ad solutionem pro 1 ml.

Information professionnelle ELUDRIL N. Color: E 124, Conserv. : Alcohol benzylicus, Excipiens ad solutionem pro 1 ml. Information professionnelle ELUDRIL N COMPOSITION Principe actif: Chlorhexidini digluconas. Excipients: Propylenglycolum, Aromatica Vanillinum et alia, Color: E 124, Conserv. : Alcohol benzylicus, Excipiens

Plus en détail

La bouche : à ne pas négliger.tout au long de la vie

La bouche : à ne pas négliger.tout au long de la vie La bouche : à ne pas négliger.tout au long de la vie Marie-Hélène Lacoste-Ferré Pôle Gériatrie CHU Purpan-Casselardit-Garonne TOULOUSE lacoste.mh@chu-toulouse.fr La bouche, tout au long de la vie. Bouche

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie orthognatique Étude comparative de quatre protocoles

Antibioprophylaxie en chirurgie orthognatique Étude comparative de quatre protocoles Antibioprophylaxie en chirurgie orthognatique Étude comparative de quatre protocoles Essai Dr Manh Khoa Tran Maîtrise en Sciences dentaires Chirurgie buccale et maxillo-faciale Maîtrise (M.Sc.) Québec,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 janvier 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 janvier 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 13 janvier 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l'arrêté du

Plus en détail

Valorisation de l eau thermale par des produits périphériques : Exemple de la Cosmétique

Valorisation de l eau thermale par des produits périphériques : Exemple de la Cosmétique MIDI-PYRÉNÉES INNOVATION Agence régionale de l innovation Journée Découverte «Thermalisme & Innovation» 12 juillet 2011 Thermes & Casino de Cauterets Valorisation de l eau thermale par des produits périphériques

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge!

Prévention bucco-dentaire. Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Prévention bucco-dentaire Avoir de belles dents ce n est pas qu une question de chance ou d âge! Mise à jour mai 2010 CCAS - Prévention bucco-dentaire - Par le Docteur Dominique Mané-Valette, chirurgien-dentiste

Plus en détail

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer?

Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Quelle santé bucco-dentaire pour les personnes agées? Pourquoi est-ce important? Que faire pour la maintenir et même l améliorer? Les dents participent au bien être Outil d alimentation fonctionnelle et

Plus en détail

Cervitec Gel Documentation Scientifique

Cervitec Gel Documentation Scientifique Cervitec Gel Documentation Scientifique Sommaire Introduction... 3 Composition... 4 3. Etudes in vitro... 5 3.1 Libération de fluor... 5 3.2 Viscosité... 6 3.3 Effet antimicrobien... 7 3.4 Compatibilité

Plus en détail

Application transgingivale de la thérapie photodynamique (TPD) antibactérienne en complément au curetage et surfaçage radiculaire

Application transgingivale de la thérapie photodynamique (TPD) antibactérienne en complément au curetage et surfaçage radiculaire Application transgingivale de la thérapie photodynamique (TPD) antibactérienne en complément au curetage et surfaçage radiculaire Une étude clinique contrôlée à titre de preuve de principe Mots clés: Laser,

Plus en détail

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Page 1 sur 16 Page 2 sur 16 Protocole d utilisation et de nettoyage de la buse AIR-N-GO PERIO SATELEC SOMMAIRE I - TABLEAU DE RESUME... 4 II - L UTILISATION

Plus en détail

ELYZOL (BENZOATE DE METRONIDAZOLE)

ELYZOL (BENZOATE DE METRONIDAZOLE) ELYZOL (BENZOATE DE METRONIDAZOLE) n antibiotique d action locale KAMSU J. COSTE S. PLAN :! Introduction! Partie I : Le marché! Partie II : Physico-chimie! Partie III : Cible et mécanisme d action! Partie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 janvier 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 janvier 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 13 janvier 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l'arrêté du

Plus en détail

L hygiène bucco-dentaire Comprendre pour mieux agir

L hygiène bucco-dentaire Comprendre pour mieux agir www.reperessante.mu Le guide qui préserve votre capital Bien-être N 7 L hygiène bucco-dentaire Comprendre pour mieux agir Revue gratuite EN PARTENARIAT AVEC LE MINISTÈRE de LA SANTé ET de LA QuALITé de

Plus en détail

Le biofilm, données actuelles ------ INTRODUCTION

Le biofilm, données actuelles ------ INTRODUCTION Le biofilm, données actuelles ------ Y. STANDLY, M.G. POBLETE-MICHEL, J.F. MICHEL INTRODUCTION Au 17 ème siècle Antonie Von Leeuwenhoeke observait pour la première fois la plaque dentaire à l aide d un

Plus en détail

Module - Bactériologie

Module - Bactériologie Module - Bactériologie Informations Auteur Monsieur Jean-Claude ROBERT : Professeur honoraire et Vice-doyen - Faculté d'odontologie de Rennes 1. Divers Date de création : 25/09/2012 2 Table des matières

Plus en détail

15/01/2013. Nouvelle classification Des maladies parodontales. Nouvelle classification Des maladies parodontales

15/01/2013. Nouvelle classification Des maladies parodontales. Nouvelle classification Des maladies parodontales Nouvelle classification Des maladies parodontales Les maladies gingivales Induites par la plaque Non induites par la plaque Les parodontopathies Les parodontites chroniques localisées ou généralisées Les

Plus en détail

Diagnostic et suivi des infections ORL : le bon usage des examens biologiques (items ENC : 77, 90 et 98)

Diagnostic et suivi des infections ORL : le bon usage des examens biologiques (items ENC : 77, 90 et 98) Diagnostic et suivi des infections ORL : le bon usage des examens biologiques (items ENC : 77, 90 et 98) Ce document a été rédigé par les Docteurs Carrière, Charachon, Segondy et Rispail Objectifs pédagogiques

Plus en détail

Dans la grande majorité des cas sans traitement, le support os-gencive continue de se détruire et les dents touchées vont être perdues.

Dans la grande majorité des cas sans traitement, le support os-gencive continue de se détruire et les dents touchées vont être perdues. Les maladies parodontales sont la cause principale d'environ 70% des pertes de dents chez les adultes. Elles affectent trois personnes sur quatre à un moment donné de leur existence. Dans les premiers

Plus en détail

Thème Approche du monde médical

Thème Approche du monde médical La peau Structure de la peau La peau est une membrane d aspect souple et résistant. Elle est élastique et se plisse facilement. Elle recouvre totalement notre corps et elle est prolongée par des muqueuses

Plus en détail

DIAGNOSTIC EN PARODONTIE TROISIEME PARTIE : DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE

DIAGNOSTIC EN PARODONTIE TROISIEME PARTIE : DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DIAGNOSTIC EN PARODONTIE TROISIEME PARTIE : DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE AUTEURS : Dr. RHISSASSI M. : Professeur Assistant en Parodontologie Pr. BENZARTI N. : Professeur de l enseignement supérieure en parodontologie

Plus en détail

THÈSE DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ BORDEAUX 2

THÈSE DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ BORDEAUX 2 Année 2012 Thèse n 1970 THÈSE pour le DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ BORDEAUX 2 Mention : Sciences, Technologie, Santé Option : Microbiologie-Immunologie Présentée et soutenue publiquement Le 6 décembre 2012

Plus en détail

Malgré des taux de succès prouvés scientifiquement. apport des implants supra-crestaux. Du diagnostic parodontal au choix du système implantaire

Malgré des taux de succès prouvés scientifiquement. apport des implants supra-crestaux. Du diagnostic parodontal au choix du système implantaire Parodontologie choix du système implantaire FORMATION Du diagnostic parodontal au choix du système implantaire apport des implants supra-crestaux Catherine Rivière, Franck Chaubron Aujourd hui, l omnipraticien

Plus en détail

André MARTINET Docteur en Chirurgie Dentaire C.E.S. de Parodontologie

André MARTINET Docteur en Chirurgie Dentaire C.E.S. de Parodontologie André MARTINET Docteur en Chirurgie Dentaire C.E.S. de Parodontologie 134, Avenue Achille Peretti - 92200 NEUILLY- SUR-SEINE Tél : 01 46 24 50 62 - Fax : 01 46 37 51 98 Mél : andre-martinet@orange.fr Fiche

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

Les Tissus Dentaires

Les Tissus Dentaires Les Tissus Dentaires L'émail L'émail, qui recouvre les couronnes dentaires, est le tissu le plus minéralisé de l'organisme. L'émail est essentiellement constitué de cristaux d'hydroxyapatite, et dans une

Plus en détail

ANNEE : 2014 THESE N 002 LA SANTÉ DENTAIRE AU LONG COURS : LES INÉGALITÉS DURANT LA PETITE ENFANCE PERSISTENT-ELLES À L'ÂGE ADULTE?

ANNEE : 2014 THESE N 002 LA SANTÉ DENTAIRE AU LONG COURS : LES INÉGALITÉS DURANT LA PETITE ENFANCE PERSISTENT-ELLES À L'ÂGE ADULTE? U N I V E R S I T É D E N A N T E S U N I T É D E F O R M A T I O N E T D E R E C H E R C H E D ' O D O N T O L O G I E ANNEE : 2014 THESE N 002 LA SANTÉ DENTAIRE AU LONG COURS : LES INÉGALITÉS DURANT

Plus en détail

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS

PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN ODONTOLOGIE ET STOMATOLOGIE RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, juillet 2001 RECOMMANDATIONS INTRODUCTION Afin de limiter la

Plus en détail

Hygiène dentaire/problèmes buccodentaires après une transplantation d organe

Hygiène dentaire/problèmes buccodentaires après une transplantation d organe Hygiène dentaire/problèmes buccodentaires après une transplantation d organe Dr med. dent. Miranda Kurmann Institut de médecine dentaire préventive et de microbiologie orale Cliniques universitaires de

Plus en détail

Urgences dentaires. Diagnostic, cas #1. Plan d action. Faites votre choix. Dre Thérèse Lanthier

Urgences dentaires. Diagnostic, cas #1. Plan d action. Faites votre choix. Dre Thérèse Lanthier Urgences dentaires Dre Thérèse Lanthier Diagnostic, cas #1 1. Avulsion de la gencive et de la muqueuse buccale 2. Avulsion dentaire: incisives 3. Fracture dentaire dent 101: racine retenue Plan d action

Plus en détail

La canneberge (Vaccinium macrocarpon) est. Revue

La canneberge (Vaccinium macrocarpon) est. Revue Revue C l i n i q u e Les polyphénols de la canneberge : Effets bénéfiques potentiels contre la carie dentaire et la maladie Laetitia Bonifait, DEA; Daniel Grenier, PhD SOMMAIRE Auteur-ressource Dr Grenier

Plus en détail

LES SOINS DE LA BOUCHE DOULOUREUSE

LES SOINS DE LA BOUCHE DOULOUREUSE LES SOINS DE LA BOUCHE DOULOUREUSE Journée de la Filière Gériatrique Nord 92 jeudi 11 Février 2016 Sophie BRUYEROT I.D.E. E.M.A.S.P. Hôpital Louis MOURIER Groupe HPUNVS DEFINITION Le soin de bouche est

Plus en détail

HYGIENE DE VIE DES PERSONNES ATTEINTES DE DIABETE

HYGIENE DE VIE DES PERSONNES ATTEINTES DE DIABETE HYGIENE DE VIE DES PERSONNES ATTEINTES DE DIABETE RAPPEL DE L ORGANE DENTAIRE 1. L odonte Les tissus durs, minéralisés, des dents: - émail - dentine - cément 2. Le parodonte - gencive - os alvéolaire -

Plus en détail

Une bonne hygiène buccodentaire : la clé pour prévenir les caries

Une bonne hygiène buccodentaire : la clé pour prévenir les caries Les principales fonctions de la salive Lubrification : lubrifie les membranes, les gencives et les dents Nettoyage : participe au mécanisme de nettoyage Dégustation : permet de bien goûter les aliments

Plus en détail

Prévention bucco-dentaire. chez les personnes âgées

Prévention bucco-dentaire. chez les personnes âgées Prévention bucco-dentaire chez les personnes âgées 1 Mai 2006 2 Remerciements Sont remerciés pour la relecture de ce rapport : Dr Catherine Cohen, Chirurgien Dentiste-Conseil, Chef de Service, Service

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM

PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM PAGE 2 PROTOCOLE POUR LA GESTION DU TARTRE ET DU BIOFILM 1. Motifs de consultation et renseignements personnels 2. Antécédents médicaux complets 3. Antécédents

Plus en détail

Parodontologie. Arbre de décision en Thérapeutique Parodontale. Sayada Mélanie 06 11 46 85 88 melaniesayada@hotmail.com

Parodontologie. Arbre de décision en Thérapeutique Parodontale. Sayada Mélanie 06 11 46 85 88 melaniesayada@hotmail.com Sayada Mélanie 06 11 46 85 88 melaniesayada@hotmail.com Parodontologie Arbre de décision en Thérapeutique Parodontale Date : 15/12/2011 Professeur : Francis Mora 22 pages Salut les amis! On commence par

Plus en détail

Premier élément du tube digestif

Premier élément du tube digestif Premier élément du tube digestif Mastication et insalivation (denture, muqueuses et ATM) - Formation du bol alimentaire - stimule la sécrétion de salive et de suc gastrique - prolonge le contact des aliments

Plus en détail

Le premier terrain d attaque de la fumée : votre bouche! avertissement avant de commencer votre lecture : coeur sensible s abstenir!

Le premier terrain d attaque de la fumée : votre bouche! avertissement avant de commencer votre lecture : coeur sensible s abstenir! Le premier terrain d attaque de la fumée : votre bouche! avertissement avant de commencer votre lecture : coeur sensible s abstenir!!!!petit Nous connaissons déjà les effets néfastes du tabac sur la santé,

Plus en détail

Maintenance du résultat

Maintenance du résultat Il Maintenance du résultat L'ensemble des thérapeutiques ne peut prétendre à un succès durable que si la maintenance du résultat est effective. La maintenance commence dès que la phase de traitements intensifs

Plus en détail

Modulation de l expression de gènes reliés à la virulence et au stress chez Porphyromonas gingivalis par les polyphénols du thé vert

Modulation de l expression de gènes reliés à la virulence et au stress chez Porphyromonas gingivalis par les polyphénols du thé vert Modulation de l expression de gènes reliés à la virulence et au stress chez Porphyromonas gingivalis par les polyphénols du thé vert Mémoire Jade Fournier Larente Maîtrise en microbiologie Maître ès science

Plus en détail

Nouvel assortiment de poudres prophylactiques KaVo NOUVEAU! «Original» KaVo PROPHYpearls. 10 ans de succès

Nouvel assortiment de poudres prophylactiques KaVo NOUVEAU! «Original» KaVo PROPHYpearls. 10 ans de succès Nouvel assortiment de poudres prophylactiques NOU PROPHYpearls PROPHYpearls technologie microsphères, nettoyage doux et efficace. PROPHYpearls Perles sphériques, résultat garanti. Déjà. PROPHYpearls poudre

Plus en détail

Guillaume Bail. To cite this version: HAL Id: dumas-00726191 http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00726191

Guillaume Bail. To cite this version: HAL Id: dumas-00726191 http://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00726191 Prise en charge des lésions carieuses initiales : proposition d un protocole d évaluation de la résine d infiltration comme nouvelle approche thérapeutique Guillaume Bail To cite this version: Guillaume

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale.

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

ETAT PARODONTAL ET BESOINS DE TRAITEMENTS CHEZ LES ENFANTS MAURITANIENS (A propos d une étude portant sur 111 élèves âgés de 7 à 14 ans)

ETAT PARODONTAL ET BESOINS DE TRAITEMENTS CHEZ LES ENFANTS MAURITANIENS (A propos d une étude portant sur 111 élèves âgés de 7 à 14 ans) UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR FACULTE DE MEDECINE, DE PHARMACIE ET D ODONTO- STOMATOLOGIE ANNEE 2007 N 07 ETAT PARODONTAL ET BESOINS DE TRAITEMENTS CHEZ LES ENFANTS MAURITANIENS (A propos d une

Plus en détail

Urgences dentaires. Nicolas SIMON DAU Poissy

Urgences dentaires. Nicolas SIMON DAU Poissy Urgences dentaires Nicolas SIMON DAU Poissy Entendu aux urgences Comment ça : il n y a pas de dentiste de garde? Bonjour docteur, je viens pour arracher cette dent. J ai appelé mon dentiste, il n est pas

Plus en détail

Thème : Biofilm et maladies parodontales

Thème : Biofilm et maladies parodontales الجمهورية الجزائرية الديمقراطية الشعبية République Algérienne Démocratique et Populaire MIISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE ABOU BEKR BELKAID FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES

LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES LE CONTRÔLE DU FACTEUR BACTERIEN 3-POUR LE TRAITEMENT DES PARODONTITES Le Diagnostic : Il repose sur l écoute du patient, l examen clinique, le sondage, la radiographie. L inflammation gingivale peut être

Plus en détail

Quelles sont les raisons d'une mauvaise haleine?

Quelles sont les raisons d'une mauvaise haleine? Pourquoi avons-nous mauvaise haleine? La mauvaise haleine (halitose) est une odeur désagréable émise lors de l expiration. La mauvaise haleine ou halitose est un phénomène courant (Près d 1 personne sur

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Effets d un bain de bouche à l huile de théier sur la plaque et l inflammation

Effets d un bain de bouche à l huile de théier sur la plaque et l inflammation Effets d un bain de bouche à l huile de théier sur la plaque et l inflammation Ulrich P. Saxer 1, A. Stäuble 2, S. H. Szabo 2, G. Menghini 3 1 Prophylaxe Zentrum Zürich et Clinique de médecine dentaire

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

8 personnes sur 10 souffrent de parodontite!

8 personnes sur 10 souffrent de parodontite! 8 personnes sur 10 souffrent de parodontite! Nous avons la thérapie Votre cabinet se fait un plaisir de vous conseiller! Qu'est-ce que la parodontite? La parodontite est une maladie inflammatoire du parodonte,

Plus en détail

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales

Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales SOCIÉTÉ ODONTOLOGIQUE DE PARIS Document réalisé pour la journée du jeudi 16 octobre 2008 Savoir détecter les fêlures et les fractures verticales DOMINIQUE MARTIN Les premiers signes La démarche diagnostique

Plus en détail

L'Analyse Critique de Documentation Clinique

L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'Analyse Critique de Documentation Clinique L'analyse critique de la documentation clinique portera sur des patients que le candidat ou la candidate aura traités durant ou après ses études de cycles supérieurs.

Plus en détail

Infection Colonisation Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR)

Infection Colonisation Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Infection Colonisation Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Les ateliers du Resclin Gestion du risque infectieux associé aux soins Module encadrement EOHH des établissements de santé 4ème

Plus en détail

PREPARATION CUTANEE DE L OPERE

PREPARATION CUTANEE DE L OPERE PREPARATION CUTANEE DE L OPERE (ANTISEPSIE) PARTICULARITES EN ORL KRAEBER M., CASSIER P., FOEGLE J., GOETZ M-L. Service d Hygiène Hospitalière Hôpitaux Universitaires de Strasbourg XVIIIe Congrès National

Plus en détail

Date de préparation : Le 24 avril 2012

Date de préparation : Le 24 avril 2012 MONOGRAPHIE DE PRODUIT Rince-bouche Pr G U M MD Paroex MC Gluconate de chlorhexidine à 0,12 % Gluconate de chlorhexidine USP, 0,12 % Rince-bouche antigingivite Sunstar Americas Inc. 515, Governors Road

Plus en détail

Infections de la peau

Infections de la peau Structure de la peau Infections de la peau http://www.tarleton.edu/~anatomy/ Physiopathologie peau = tissu colonisé par les bactéries (flore cutanée) MAIS très résistant aux infections conditions pour

Plus en détail

une poche de 1-2 mm est considérée normale; une poche de 3 à 4 mm désigne une parodontite débutante;

une poche de 1-2 mm est considérée normale; une poche de 3 à 4 mm désigne une parodontite débutante; Parodontite La parodontite est une maladie inflammatoire qui affecte le parodonte, c'est-à-dire l'ensemble des tissus qui supportent et qui soutiennent les dents. Parmi ces tissus, le parodonte se compose

Plus en détail

Dr Philippe Schlouch Laboratoire du Médipole Cabestany 26 Février 2004

Dr Philippe Schlouch Laboratoire du Médipole Cabestany 26 Février 2004 Dr Philippe Schlouch Laboratoire du Médipole Cabestany 26 Février 2004 Session FTLPO Février 2004 Sinusite Rhinopharyngite aigue Angine Otite Infection buccale Standard Patient hospitalisé S. épidermidis

Plus en détail

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :...

DOSSIER PATIENT. Simply with implants INFORMATIONS PATIENT. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tel. / Portable :... Email :... DOSSIER PATIENT Simply with implants INFORMATIONS PATIENT Nom :... Prénom :... Adresse :.........................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Plus en détail

Des choix sains pour des dents saines

Des choix sains pour des dents saines Objectifs d apprentissage À la fin de la présente leçon, l élève sera en mesure : d appliquer ses aptitudes de conscience de soi tout en démontrant une compréhension de l importance d une bonne santé bucco-dentaire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 février 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 février 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 février 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l'arrêté du

Plus en détail

Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence

Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence Rappel Burke, 1961 Démonstration sur modèle animal de l efficacité de l ABP si débutée

Plus en détail

Inserts DiaStemm compatibles Swiss Made La Haute Technologie à un prix inégalé

Inserts DiaStemm compatibles Swiss Made La Haute Technologie à un prix inégalé Inserts DiaStemm compatibles Swiss Made La Haute Technologie à un prix inégalé La précision de l horlogerie suisse au service du dentaire Certification ISO 9001 / ISO 13485 CE 1253 EMS KAVO SONOSOFT 1A

Plus en détail

Prestations dentaires

Prestations dentaires I.N.A.M.I. Institut National d'assurance Maladie-Invalidité Soins de Santé Circulaire OA n 2011/524 du 23 décembre 2011 3910/1058 En vigueur à partir du 1 janvier 2012 Abroge circulaire n 2011/517 du 20

Plus en détail

SOLIDAIRE CÔTÉ social.

SOLIDAIRE CÔTÉ social. L e s G U I d e s P R É V e n t I O n PERFORMANTE CÔTÉ santé SOLIDAIRE CÔTÉ social. Il est actuellement admis que seules 3 % des personnes âgées conservent une denture saine. Il s agit d un véritable constat

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 janvier 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 janvier 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 13 janvier 2010 PAROEX 0,12%, solution pour bain de bouche Flacon de 300 ml (CIP : 344 641-7) Centre spécialités pharmaceutiques digluconate de chlorhexidine Code ATC

Plus en détail

La carie dentaire - Plaque dentaire prophylaxie de la carie

La carie dentaire - Plaque dentaire prophylaxie de la carie La carie dentaire - Plaque dentaire prophylaxie de la carie 2 Le fluide buccal 2.01. La salive Fonction de la salive 2.02. Origine de la salive La salive glande salivaire 2.03. Composition de la salive

Plus en détail

en profondeur, La prophylaxie

en profondeur, La prophylaxie en profondeur, cachées entre la surface radiculaire et la gencive, des milliards de bactéries appartenant à près de 1 500 espèces distinctes accomplissent inlassablement leur oeuvre de destruction. La

Plus en détail

Article scientifique. Amibes, microscopes et antibiotiques en parodontologie ; le point sur la question. Mots clés Amibes.

Article scientifique. Amibes, microscopes et antibiotiques en parodontologie ; le point sur la question. Mots clés Amibes. Philippe Bidault, DCD, MSc 1 Éric Lacoste, DMD, MSc, FRCDC 2 Amibes, microscopes et antibiotiques en parodontologie ; le point sur la question Mots clés Amibes Parodontite Microscopie Antibiotiques»Résumé

Plus en détail

AIR-FLOW handy 3.0 PREMIUM OFFRES SPÉCIALES AIR-FLOW. Pour tous les traitements sous et supra-gingivaux

AIR-FLOW handy 3.0 PREMIUM OFFRES SPÉCIALES AIR-FLOW. Pour tous les traitements sous et supra-gingivaux Prix donnés à titre indicatif sous réserve d erreurs typographiques Offres disponibles auprès de votre distributeur EMS habituel Découvrez les nouvelles applications AIR-FLOW! EMS est l inventeur de l

Plus en détail

Un patient âgé de 46 ans, dont la santé générale est saine, Interrelations endoparodontales Mahmoud Torabinejad, Ilan Rotstein CHAPITRE

Un patient âgé de 46 ans, dont la santé générale est saine, Interrelations endoparodontales Mahmoud Torabinejad, Ilan Rotstein CHAPITRE Interrelations endoparodontales Mahmoud Torabinejad, Ilan Rotstein 7 CHPITRE PLN DU CHPITRE Les voies de communication entre la pulpe et le parodonte Les conséquences des maladies de la pulpe et des traitements

Plus en détail

Les maladies de la gencive

Les maladies de la gencive Les maladies de la gencive Comment savoir si je souffre d'une maladie de gencive? Les maladies de gencive peuvent se manifester à tout âge, mais elles se rencontrent le plus souvent chez les adultes. Si

Plus en détail

Faculté de Médecine et d Odontostomatologie

Faculté de Médecine et d Odontostomatologie Ministère de l`enseignement Supérieur et de la Recherche République du Mali Un peuple Un ButUne Foi Scientifique UNIVERSITE DES SCIENCES, DES TECHNIQUES ET DES TECHNOLOGIES DE BAMAKO (USTTB) Faculté de

Plus en détail

Recommandations. de la Société Française de Chirurgie Orale. Prise en charge des foyers infectieux bucco-dentaires

Recommandations. de la Société Française de Chirurgie Orale. Prise en charge des foyers infectieux bucco-dentaires Recommandations de la Société Française de Chirurgie Orale Prise en charge des foyers infectieux bucco-dentaires Composition des groupes de travail Groupe de pilotage : Jean-Hugues CATHERINE (Médecine

Plus en détail

Des études sur le lien existant entre les maladies parodontales. Santé parodontale et troubles systémiques

Des études sur le lien existant entre les maladies parodontales. Santé parodontale et troubles systémiques R U B R I Q U E S P É C I A L E Santé parodontale et troubles systémiques Yen-Tung A. Teng, DDS, MS, PhD, Dip Perio George W. Taylor, DMD, DrPH Frank Scannapieco, DMD, PhD Denis F. Kinane, BDS, PhD Mike

Plus en détail

SOINS DENTAIRES Art. 5 pag. 1 coordination officieuse. Le coefficient de pondération P est attribué par A.R. 17.1.2013 (en vigueur 1.3.

SOINS DENTAIRES Art. 5 pag. 1 coordination officieuse. Le coefficient de pondération P est attribué par A.R. 17.1.2013 (en vigueur 1.3. SOINS DENTAIRES Art. 5 pag. 1 "A.R. 6.12.2005" (en vigueur 1.9.2005) + "A.R. 31.8.2007" (en vigueur 1.9.2007) "Art. 5. Sont considérées comme des prestations qui requièrent la qualification de praticien

Plus en détail

ORTHODONTIE SUR PARODONTE REDUIT

ORTHODONTIE SUR PARODONTE REDUIT UNIVERSITE DE NANTES UNITE DE FORMATION ET DE RECHERCHE D ODONTOLOGIE Année 2004-2005 Thèse n 12 ORTHODONTIE SUR PARODONTE REDUIT THESE POUR LE DIPLOME D ET AT DE DOCTEUR EN CHIRURGIE DENTAIRE Présentée

Plus en détail