MNG Gestion de l innovation pharmaceutique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MNG-65697- Gestion de l innovation pharmaceutique"

Transcription

1 MBA Gestion pharmaceutique Faculté des sciences de l'administration Hiver 2008 Département de management Plan de cours MNG Gestion de l innovation pharmaceutique Chargée d enseignement: Maria Ouguir, bureau 1545, : poste 6410, fax.: , Courriel : Collaborateur: Michel Noiseux, (418) Courriel: Horaire : Endroit : Samedi 19 et dimanche 20 janvier 2008 de 8h30 à 16h30 Samedi 9 et dimanche 10 février 2008 de 8h30 à 16h30 Samedi 29 mars et dimanche 30 mars 2008 de 8h30 à 16h PAP OBJECTIF GÉNÉRAL Ce cours vise à sensibiliser les étudiants et les étudiantes au contexte à l intérieur duquel les entreprises pharmaceutiques et de biotechnologie évoluent. Pour celles-ci, le développement des affaires exige une gestion adéquate de l innovation dans un marché fort compétitif. Aussi, l importance des investissements en recherche et développement encourage t-elle la création d alliances qui contribuent à complexifier le paysage organisationnel. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES De façon plus spécifique, ce cours permet: De comprendre l impact de l innovation sur le développement des affaires; d analyser les diverses pressions du marché sur le développement de produits innovateurs; de prendre connaissance des enjeux associés à la propriété intellectuelle et au transfert technologique; de réfléchir sur les enjeux relatifs aux partenariats entre les entreprises pharmaceutiques et de biotechnologie;

2 d intégrer les notions de finance, de marketing et de stratégie à un projet de développement dans le domaine pharmaceutique. STRUCTURE DU COURS ET APPROCHE PÉDAGOGIQUE Le cours est offert de façon intensive sur trois week-end (45 heures). La présence des étudiants et des étudiantes est obligatoire. Des experts du domaine (industrie, biotechnologie et boîtes de consultation) viendront faire part de leur conception en ce qui a trait à la façon de gérer l innovation dans le domaine pharmaceutique. Ce cours est axé sur la participation des personnes. Il favorise ainsi les échanges entre celles-ci et les conférenciers, notamment par des lectures préalables qui permettront d enrichir le contenu du cours et la réalisation des travaux. Ainsi, le cours est structuré de la façon suivante : Le premier week-end est centré sur le développement des affaires, la présentation d un plan d affaires ainsi que sur la question de l importance du capital de risque pour le financement de la recherche et développement; le deuxième week-end porte sur la propriété intellectuelle et les différents types de financement recherchés par les compagnies de biotechnologie; le troisième week-end est axé sur l échange entre les étudiants et les étudiantes et les responsables de six entreprises de la région de Québec qui viendront présenter leurs différents modèles d affaires. Lors de la dernière journée de cours, les étudiants et les étudiantes auront à présenter leurs travaux de session. MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE Recueil de textes Le recueil de lectures sera disponible chez Zone Université Laval dès le début de la session. Site WebCT Le site du cours est situé sur la plate-forme de cours WebCT de l Université Laval (http:// Vous y trouvez les lectures obligatoires et complémentaires dans la section Séances ainsi que les présentations PowerPoint des différents conférenciers invités à chacune des séances du cours. Si vous n avez jamais accédé à WebCT, veuillez consulter le Guide étudiant WebCT à Soutien technique : Parc APTI, Faculté des sciences de l'administration Tél. : (418) , poste 6258; Courriel: 2

3 Forums de discussion Des forums de discussion (public & privé) sont également mis à la disposition des étudiants et des étudiantes dans l optique de faciliter l échange et favoriser la rétroaction tout au long de la session. ÉVALUATION DES ÉTUDIANTS L'évaluation des personnes inscrites se fera de la façon suivante: Travaux pratiques: 40% (4 X 10%) Ces travaux visent à vérifier l acquisition de vos connaissances ainsi que votre compétence à appliquer et à transférer les notions étudiées à des situations concrètes. À la lumière des lectures proposées et du contenu des présentations des différents conférenciers, chaque étudiant est appelé à répondre de façon individuelle à quatre (4) questions. La réponse à chacune des questions doit être d une longueur maximale de trois (3) pages à interligne et demi. À la suite de la première séance, vous devez répondre à ces deux questions : 1. Écrivez le sommaire exécutif de la société Aurelium Biopharma décrite dans son site Internet: (3 pages à interligne et demi, 12pts) 2. Un chercheur-entrepreneur vient vous voir. Il a développé un nouveau produit pour traiter le psoriasis. Il veut créer une nouvelle entreprise. Décrivez les différentes activités qu il devra exécuter et dans quel ordre. (3 pages à interligne et demi, 12pts) À la suite de la deuxième séance, vous devez répondre à ces deux questions : 1. Le même checheur-entrepreneur n a pas encore protégé son innovation. Que lui recommandezvous? (3 pages à interligne et demi, 12pts) 2. Votre entreprise doit se refinancer. Vous hésitez entre un financement privé et un appel public à l épargne. Décrivez les avantages et inconvénients de chacune des stratégies de financement. Laquelle choisissez-vous et pourquoi? (3 pages à interligne et demi, 12pts) Travail de session: 25 % Le but du travail d équipe est de mettre en application l objectif général du cours qui est de comprendre et d analyser le contexte dans lequel les compagnies pharmaceutiques et de biotechnologie évoluent. Étant donné que le développement des affaires exige une gestion adéquate de l innovation dans un marché fort compétitif et que l importance des investissements en recherche et développement encourage souvent la création d alliances, vous devez en tant que gestionnaire analyser la situation 3

4 d une entreprise et proposer une solution afin de favoriser la croissance. Vous devez effectuer l analyse stratégique de l entreprise, définir votre stratégie, trouver de nouvelles opportunités d affaires, faire l analyse de ces opportunités et formuler vos recommandations. Votre écrit doit être d une longueur de 20 pages à interligne et demi et être remis lors de la séance des présentations. Vous pouvez inclure en annexe toute information que vous jugez pertinente au travail. Note : Vous devez obligatoirement réaliser et retourner vos travaux aux dates prévues (voir la section Évaluations au site du cours). De plus, vous êtes priés de porter une attention particulière à l orthographe et à la clarté d expression dans vos travaux individuels et d équipe. Ces éléments font partie de l évaluation. Présentation des travaux d équipe: 15 % Vous êtes évalués selon la qualité de la présentation, la pertinence du projet, et le niveau de l'expression orale. Participation et présence : 20 % La présence est obligatoire à chacune des séances du cours et est évaluée à partir des interventions et des discussions qui en découlent. Une absence doit être préalablement motivée pour que la pénalité de cinq (5) points par jour ne s'applique pas. L ensemble des évaluations notées compte pour 100% de la note du cours. En voici le partage : Évaluation Pondération Travail pratique 1 (2 x 10%) 20% Travail pratique 2 (2 x 10%) 20% Travail écrit d équipe 25% Présentation du travail d équipe 15% Participation et présence 20% TOTAL 100% RÈGLEMENT UNIVERSITAIRE Il est à noter que le fait de copier des phrases de textes sans citer ses sources est considéré comme du plagiat et sera sanctionné sévèrement par l'université (pouvant mener à l'exclusion du programme). Si vous avez des questions à cet égard, il serait grandement préférable de nous les poser. En tant qu'étudiant ou étudiante de deuxième cycle, ces notions sont considérées comme étant acquises. Vous pouvez consulter les règlements disciplinaires de l Université Laval à l adresse suivante : 4

5 HORAIRE ET PROGRAMME DES SÉANCES Introduction : Industrie pharmaceutique et biotechnologique: Développement de produits Essais cliniques Alliances stratégiques Lectures : Pharmaceutical Research and Manufacturers of America, «Pharmaceutical Industry Profile 2006», Washington, DC :PhRMA, March, 2006, p Gupta, V., «Canada s Biopharmaceutical Industry : Open for global Business», October, 2000, p Institut pour progrès socio-économique (IPSÉ), «Les Biotechnologies au Québec: Un portrait synthèse», p. 1-32, avril Mathieu, M., «An Introduction to the U.S. New Drug Approval Process», New Drug Development : A regulatory overview, 4 e édition, 1997, chap. 1, p Mathieu, M., «The Clinical Development of New Drugs», New Drug Development : A regulatory overview, 4 e édition, 1997, chap. 6, p Mathieu, M., «Good Clinical Practices (GCP)», New Drug Development : A regulatory overview, 4 e édition, 1997, chap. 7, p «An Introduction to Clinical Trials», National Library of Medecine, juin 2003, p «An Overview of Drug Development», Wellcome Trust, p Mangan, F.R., Siemens, A.J., «Managing Contracts Clinical Research and Development», Pharmaceutical Project Management, Kennedy, T., New York, M. Dekker, 1998, chap. 7, p De Man, A-P, Duysters, G., «Collaboration and Innovation: a Review of the Effects of Mergers, Acquisitions and Alliances on Innovation», Technovation, vol. 25, 2005, p Agarwal, et al., «Unlocking the value in Big Pharma», The Mckinsey Quarterly, no 2, 2001, p Aitken, M., et al., «A license to cure», The McKinsey Quarterly, no 1, 2000, p

6 Bastianelli, E., et al., «Pharma: Can the Middle Hold», The McKinsey Quarterly, no 1, 2001, p Bieshaar, H., et al., «Deals that create value», The Mckinsey Quarterly, no 1, 2001, p Ernst, D., et al., «When to think alliance», The Mckinsey Quarterly, no 4, 2000, p Wharton, «The benefits are mutual in new wave of biotech /pharma alliances», Health Economics, p. 1-3, Dworaczyk, D.A., «Managing Joint Venture», Pharmaceutical Project Management, Kennedy, T., New York, M. Dekker, 1998, p Chadwick, A., «When in-licensing pays», Scrip Magazine, juillet/août, 2003, p Gueth, A., «Entering into an Alliance with Big Pharma, Benchmarks for Drug Delivery Contact Service Providers», Pharmaceutical Technology, 2001, p Slowinski, G., «Becoming the partner of choice», Pharmaceutical Executive, vol. 21, no. 12, 2001, p Mudhar, P., «Pharma-biotech alliances», Pharmaceutical Technology Europe, Vol. 18, no. 6, juin 2006, p Frantz, S., «Pipeline problems are increasing the urge to merge», Nature Reviews, vol. 5, décembre 2006, p

7 Séance 1 : Analyse des opportunités d affaires janvier Développement des affaires Plan d affaires Marketing pharmaceutique Transfert technologique Présentations : Michel Noiseux (Bio-conseil) Gilles Bussières (CQVB) Jean-Maurice Plourde (CQVB) Lectures obligatoires: Stuart, T., Sorenson, O., «The geography of opportunity: spatial heterogeneity in founding rates and the performance of biotechnology firms», Research Policy, 2003, vol. 32, p Taunton-Rigby, A., «Does biotech need pharma?», Drug Discovery Today, novembre Vol. 6, no 22, p Drews, J., «Strategic trends in the drug industry», Drug Discovery Today, may 2003, vo. 8, no 9, p Nicholson, S., et coll., «Biotech-Pharmaceutical Alliances as a Signal of Asset and Firm Quality», The Journal of Business, Juillet 2005, vol. 78, no 4, p Hall, L.A., Bagchi-Sen, S, «A study of R&D, innovation, and business performance in the Canadian biotechnology industry», Technovatiom, 2002, vol. 22, p Terziovski, M., Morgan, J.P., «Management practices and strategies to accelerate the innovation cycle in the biotechnology industry», Technovation, 2004, p.1-8. Chuck Appleby, «Making the case to managed care», Biotechnoloby Healthcare, décembre 2004, p Carpenter, G., «Stretching the limits: Line extensions have had a bad press recently but they can be a legitimate and innovative marketing tool», Pharmaceutical Marketing, 2002, p Mitchell, P., «All together now: Integrating your promotional channels might be a balancing act but it could be the marketing holy grail», Pharmaceutical Marketing, 2002, p Gardner, N., «Pharmaceutical tactics hold little sway with prescribing physicians», University of Washington, décembre

8 Lien Internet: Harmon, R.G., «You Can t Get There without a Road Map : The processus of wrinting a business plan forces you to face up to all the though questions in advance», NJBIZ, , p Schneider, J.E., «The way to a powerful business plan», Drug Discovery Today, mars 2002, vol. 7, no 6, p Lytton, M., «Snaring a venture capital investment: A field guide to biotechnology business plan wrinting», Nature biotechnology, 1998, vol. 16, p. 54. Lectures complémentaires : Creascope : «Créer et gérer votre entreprise». Lien Internet: Industrie Canada, «Gérer pour réussir en affaire». Lien Internet: Krattiger, A. F., «Public-Private Partnerships for Efficient Proprietary Biotech Management and Transfert, and Increased Private Sector Investments», A Briefings Paper with Six Proposals Commissioned by UNIDO, IP Strategy Today, no. 4, 2002, p Deneux, F., et al., «Pharma s mid-life crisis», Script Magazine, Septembre 2004, p Akers, N., «Realising the full patenting potential of pharmaceutical developments», Script Magazine, Juillet 2004, vol.31, p Baldwin, J., Hanel, P., «Les multinationales et le processus d innovation au Canada», Statistiques Canada, juin 2000, p

9 Séance 2 : Propriété intellectuelle février Brevet Gestion de la marque Droit d auteur Financement (privé, public) Présentations : Martin Bonenfant (Ogilvy-Renault) France Côté (Bereskin & Parr) Pierre Déry (Ogilvy-Renault) Jean Lamy (Samson Bélair Deloitte & Touche) Marc Boisjoli (TSO3) Lectures obligatoires: Ganguli, P., «Intellectual property rights: mothering innovations to markets», World Patent Information, 2000, vol. 22, p Barton, J.H., «Intellectual Property Rights: Reforming the Patent System», Science, 2000, vol. 287, no 5460, p Barrett, B., Crawford, D., «Intergrating the Intellectuel Property Value Chain», Nature biotechnology, vol. 20, BE43-BE46, juin 2002, p Fernandez, D., et coll., «Patent Prosecution Strategies for Biotechnological Inventions & Patent Prosecution in Pharmacogenomics», IP Strategy Today, 2005, no 13-14, p Atkinson, R., «Mixed Messages : Canada s Stance on Patentable Subject Matter in Biotechnology», Intellectual Property Journal, juin 2005, vol. 19, no 1, p Jannuska, J., Carreiro, L., «Cost-saving Patent Strategies for Small and New Compagnies», BioScience World, mars 2005, p Gold, E.R., «Biotechnology patent: strategies for meeting economic and ethical concerns», Nature Genetics, avril 2002, vol. 30, p Stein, T., «Canada s Craving For Life Sciences», Venture Capital Journal, mai 2004, p.1-3. Klausner, A., «Biotech venture capital-it s not too late to be early», Nature Biotechnology, avril 2005, vol. 23, no 4, p Pinto, J., «Hans Küpper discusses science and venture capital», Drug Discovery Today, novembre 2004, vol. 9, no 21, p

10 Morgan JR, I.W., Abetti, P.A., «Private and Public Cradle to Maturity Financing Patterns of U.S. Biotech Ventures ( )», The Journal of Private Equity, 2004, p Schiff, L., Murray, F., «Biotechnology financing dilemmas and the role of special purpose entities», Nature Biotechnology, mars 2004, vol. 22, no 2, p Klausner, A., «Mind the (biomedical funding) gap», Nature Biotechnology, octobre 2005, vol. 23, no 10, p Lawrence, S., «A banner biotech year in 2004», Nature Biotechnology, février 2005, vol. 23, no 2, p Lectures complémentaires : Cloutier, L.M., et al., «Propriété intellectuelle et hétérogénéité des capacités d innovation des firmes du système bioalimentaire qui exploitent la biotechnologie au Québec», Gestion, 2003, vol. 28, no. 1, p Institut de la propriété intellectuelle au Canada. Lien Internet : Brevets, marques de commerces, droits d auteur, dessins industriels et topographies de circuits intégrés. Lien Internet : 10

11 Séance 3 : Présentation des modèles d affaires 29 mars-30 mars Présentation des travaux des étudiants Présentation de modèles d affaires de sociétés biopharmaceutiques (À confirmer) BONNE SESSION À TOUS! 11

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique CIS Valley Logiciels pour l'industrie pharmaceutique La gamme Pharma Valley The PHARMA Valley range L'industrie pharmaceutique est confrontée à un enjeu stratégique majeur : les exigences toujours plus

Plus en détail

INF 786 Gestion du changement dans un contexte TI Trimestre : Automne 2015 Enseignants : Christine Beaulieu et Pierre-Martin Tardif

INF 786 Gestion du changement dans un contexte TI Trimestre : Automne 2015 Enseignants : Christine Beaulieu et Pierre-Martin Tardif Faculté des sciences Centre de formation en technologies de l information Cours : INF 786 Gestion du changement dans un contexte TI Trimestre : Automne 2015 Enseignants : Christine Beaulieu et Pierre-Martin

Plus en détail

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique

MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Université Laval MBA Laval Faculté des sciences de l administration Gestion pharmaceutique Département de marketing Hiver 2006 MRK-66728 : Marketing pharmaceutique Chargé de cours : 450-622-5725 1 OBJECTIFS

Plus en détail

Présentation d EUPATI

Présentation d EUPATI The project is supported by the Innovative Medicines Initiative Joint Undertaking under grant agreement n 115334, resources of which are composed of financial contribution from the European Union's Seventh

Plus en détail

SIO-6029-Z1 : Gestion de projet et du changement

SIO-6029-Z1 : Gestion de projet et du changement E SIO-6029-Z1 : Gestion de projet et du changement Hiver 2012 Enseignant : Jean-Pierre Bélanger, Chargé de cours Plage horaire du cours : Cours en salle : Mercredi 18h30 à 21h20 Local : PAP-2327 Du 11

Plus en détail

Faculté des sciences de l administration Hiver 2010. Plan de cours LE MARKETING

Faculté des sciences de l administration Hiver 2010. Plan de cours LE MARKETING Faculté des sciences de l administration Hiver 2010 Université Laval Raynald Lavoie 1- DESCRIPTION Plan de cours MRK-6004-S LE MARKETING Dans un contexte de mondialisation de marchés et de concurrence

Plus en détail

HIVER 2004 MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE EN MARKETING MRK - 65384

HIVER 2004 MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE EN MARKETING MRK - 65384 Professeur : Raoul Graf FSA-Université Laval Pavillon Palasis Prince Bureau 2413 Tél. : 418 656 2131 ext. 2688 Courriel : Raoul.Graf@mrk.ulaval.ca HIVER 2004 MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE EN MARKETING MRK

Plus en détail

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA MRK-20712 - MARKETING DIRECT Syllabus Automne 2008 Local 3307 PAP CHARGÉE DE COURS : Catherine Pelletier, MBA, chargée de communication, Service des communications et des relations avec le milieu, FSA

Plus en détail

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie Master UP 6 Mention Santé Publique et Management de la Santé Spécialité Pharmacologie Clinique Construire une carrière dans l industrie pharmaceutique Alain Leclerc, CTPartners 3 mars 2009 Your Executive

Plus en détail

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015 Introduction talk Philippe Gradt Grenoble, March 6th 2015 Introduction Invention Innovation Market validation is key. 1 Introduction Invention Innovation Market validation is key How to turn a product

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec Cabinet du ministre Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie Gouvernement du Québec Inauguration du siège social de Sanofi à Laval Laval Le 6 mai 2013 LA

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

CLAUSES TYPES en génie-conseil

CLAUSES TYPES en génie-conseil CLAUSES TYPES en génie-conseil 1. LIMITATION DE RESPONSABILITE... 2 2. PROPRIÉTÉ ET UTILISATION DES DOCUMENTS, BREVETS ET MARQUES DE COMMERCE... 3 2.1 OWNERSHIP AND USE OF DOCUMENTS, PATENTS AND TRADEMARKS...

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques «Re-analysis is a powerful tool in the review of important studies, and should be supported with data made available by

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

Du business pitch au business plan: comment cristalliser son idée commerciale?

Du business pitch au business plan: comment cristalliser son idée commerciale? «venturelab» est un programme de l'agence pour la promotion de l'innovation CTI Du business pitch au business plan: comment cristalliser son idée commerciale? Jordi Montserrat jordi.montserrat@venturelab.ch

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE

CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE CONFLICTS OF INTERESTS FOR MARKETING AUTHORIZATION OF A MEDICINE NECESSITY OF A NEW JURISDICTION G Delépine, NDelépine Hôpital Raayond Poincarré Garches France The scandal of the VIOXX Illustrates the

Plus en détail

La propriété intellectuelle dans l industrie pharmaceutique Intellectual Property in the Pharmaceutical Industry

La propriété intellectuelle dans l industrie pharmaceutique Intellectual Property in the Pharmaceutical Industry www.jdpi.ch Journée de droit de la propriété intellectuelle La propriété intellectuelle dans l industrie pharmaceutique Intellectual Property in the Pharmaceutical Industry vendredi 10 février 2012 Organisation:

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

GSO-21914 Achat et approvisionnement électroniques

GSO-21914 Achat et approvisionnement électroniques PLAN DE COURS HIVER 2004 GSO-21914 Achat et approvisionnement électroniques Professeur : Section A : Angel Ruiz (angel.ruiz@fsa.ulaval.ca) Bureau 2644 PAP Matériel de cours Sur webct : 1. Tapez l'url suivante

Plus en détail

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM Forum Financier, Namur 25 Novembre 2009 Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM 700 Subprimes USA : issuance of private-label RMBS

Plus en détail

FACULTE DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION AUTOMNE 2005 UNIVERSITE LAVAL

FACULTE DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION AUTOMNE 2005 UNIVERSITE LAVAL FACULTE DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION AUTOMNE 2005 UNIVERSITE LAVAL Professeur : Jean-Michel SAHUT, Ph.D. Directeur de la Recherche du Groupe Sup de Co La Rochelle sahutjm@esc-larochelle.fr INTRODUCTION

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

D Expert en Finance et Investissements

D Expert en Finance et Investissements MODULES FINAL D Expert en Finance et Investissements Copyright 2014, AZEK AZEK, Feldstrasse 80, 8180 Bülach, T +41 44 872 35 35, F +41 44 872 35 32, info@azek.ch, www.azek.ch Table des matières 1. Modules

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Comment faciliter le transfert de résultats vers l économie - relation avec les PME?

Comment faciliter le transfert de résultats vers l économie - relation avec les PME? Knowledge Transfer Study 2010-2012 Workshop: Knowledge transfer from universities and public research organisations Paris, 8 November 2011 Comment faciliter le transfert de résultats vers l économie -

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Marketing pharmaceutique et pratique médicale

Marketing pharmaceutique et pratique médicale Marketing pharmaceutique et pratique médicale présenté Par Etienne Durand Caroline Lavoie CLAMP (www.leclamp.com) Journée d étude Contrôle du coût des médicaments : cible prioritaire pour les finances

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Gilles Morin MBA Expert BPM, instructeur certifié et associé BPTrends Associates Architecte d affaires et agent de transformation

Gilles Morin MBA Expert BPM, instructeur certifié et associé BPTrends Associates Architecte d affaires et agent de transformation Gilles Morin MBA Expert BPM, instructeur certifié et associé BPTrends Associates Architecte d affaires et agent de transformation Cell: (418) 571-9999 gilles@bpmp.ca http://ca.linkedin.com/in/gillesmorin/

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

AOC Insurance Broker Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime

AOC Insurance Broker Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime aide les expatriés et les voyageurs à construire l assurance santé expatrié avec le meilleur prix, garantie et service

Plus en détail

Innovative urban mobility

Innovative urban mobility Innovative urban mobility Dominique LAOUSSE RATP/Prospective and Innovative Design INTA 33- Innovative urban environments 2009, october 5 th C-K Theory Not pure creativity Not pure strategic planning Not

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

DevOps / SmartCloud Orchestrator. Dominique Lacassagne Cloud Architect

DevOps / SmartCloud Orchestrator. Dominique Lacassagne Cloud Architect DevOps / SmartCloud Orchestrator Dominique Lacassagne Cloud Architect DevOps / SmartCloud Orchestrator ( SCO ) Introduction: where does SCO fit in the DevOps story? A quick review of SCO main features

Plus en détail

PAR_20141217_09543_EUR DATE: 17/12/2014. Suite à l'avis PAR_20141119_08654_EUR

PAR_20141217_09543_EUR DATE: 17/12/2014. Suite à l'avis PAR_20141119_08654_EUR CORPORATE EVENT NOTICE: Emission avec maintien du droit préférentiel de souscription, d obligations convertibles en actions ordinaires nouvelles assorties de bons de souscription d action («OCABSA») -

Plus en détail

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation THE CONSUMER PROTECTION ACT (C.C.S.M. c. C200) Call Centres Telemarketing Sales Regulation LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (c. C200 de la C.P.L.M.) Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE Via la Partnership Opportunity Database (POD) du Réseau Entreprise Europe (A COMPLETER EN ANGLAIS) Offre de coopération d affaires (BO) (distributeur,

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 Board of Directors Conseil d administration Hugh Eliasson Chair

Plus en détail

European IPR Helpdesk

European IPR Helpdesk Get your ticket to innovation! MSCA Bridging Business & Research La gestion de la propriété intellectuelle () dans les actions MSCA Léa Montesse 17 mars 2015, Grenoble Feuille de route Introduction EU

Plus en détail

Important Automobile Insurance Information. Assurance Automobile Renseignements Importants

Important Automobile Insurance Information. Assurance Automobile Renseignements Importants Important Automobile Insurance Information Assurance Automobile Renseignements Importants Email / courriel : World wide 24 hour service / 24h/24, partout dans le monde : Windshield claim / Sinistre relatif

Plus en détail

CabiNet d Avocats - LAW FIRM

CabiNet d Avocats - LAW FIRM LOYER & ABELLO CabiNet d Avocats - LAW FIRM Paris 2 Loyer & Abello CABINET D AVOCATS - LAW FIRM Loyer & Abello CABINET D AVOCATS - LAW FIRM 3 Présentation /PRESENTATION Activité & Statistiques /ACTIVITIES

Plus en détail

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises

Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises Ligne droits de propriété intellectuelle pour les petites et moyennes entreprises 2009-1-TR1-LEO05-08625 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Ligne droits de propriété intellectuelle pour les

Plus en détail

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime)

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Presentation Themes MBDA delivering capability through partnerships

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET

VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION SUPERIEUR DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT TITRE DU PROJET PROGRAMME D APPUI A LA QUALITE AMELIORATION DE LA QUALITE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR TITRE DU PROJET VERS L EXCELLENCE DANS LA FORMATION ETABLISSEMENT GESTIONNAIRE DU PROJET ISET DE NABEUL JUILLET 2009

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

Our connections make a world of difference

Our connections make a world of difference Our connections make a world of difference Your Partners for Success Your partners for success About us Qui sommes nous Fondé en 2001 par Tarik Bouziane, RSM Acconcil offre à ses clients nationaux et

Plus en détail

Déficit de l innovation, une des principales causes de la faible croissance de productivité au Canada. Petr Hanel Université de Sherbrooke

Déficit de l innovation, une des principales causes de la faible croissance de productivité au Canada. Petr Hanel Université de Sherbrooke Déficit de l innovation, une des principales causes de la faible croissance de productivité au Canada Petr Hanel Université de Sherbrooke 2 Pourquoi s intéresser à la productivité? Niveau de vie: PIBréel/Pop

Plus en détail

Programme Bachelor Semestre d automne 2015

Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Programme Bachelor Semestre d automne 2015 Catalogue de cours Droit International p. 2 International Marketing p. 3 Business Development Strategy p. 4 Analyse & Gestion Financière p. 5 Business Games I

Plus en détail

Nouvelles de la société et du secteur 30 décembre 2014 au 2 janvier 2015

Nouvelles de la société et du secteur 30 décembre 2014 au 2 janvier 2015 Nouvelles de la société et du secteur 30 décembre 2014 au 2 janvier 2015 Dans ce numéro de Sans détour : France Taxe sur les transactions financières - La version 1.0.6 du guide d utilisation du client

Plus en détail

DDH Pierre Casanova Chun-Chun Garbit

DDH Pierre Casanova Chun-Chun Garbit Combien vaut mon Entreprise? Pierre Casanova Chun-Chun Garbit Introduction Organisation Une structure créée fin 2004 sur Marseille, après 10 ans d expérience chez General Electric, basée sur un fort réseau

Plus en détail

Fonds Standard Life HEC Montréal

Fonds Standard Life HEC Montréal Fonds Standard Life HEC Montréal RECRUTEMENT Printemps 2015 Si les marchés boursiers, la gestion de portefeuille et l analyse de titre vous intéressent, le Fonds Standard Life - HEC Montréal a quelque

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Fondation Health On the Net : Accès à l information de santé digne de confiance

Fondation Health On the Net : Accès à l information de santé digne de confiance Fondation Health On the Net : Accès à l information de santé digne de confiance Célia Boyer Directrice exécutive de la Fondation Liège, le 2 décembre 2013 Quelques chiffres sur l usage d Internet en santé

Plus en détail

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique 2 èmes Assises de l Innovation Thérapeutique Paris, 05-11-2014 La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique Pr. Jean-François DHAINAUT Président du Groupement Inter-régional de la Recherche Clinique

Plus en détail

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Marie Curie Individual Fellowships Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Deux Soumissions de Projet Marie Curie International Incoming Fellowship Finance

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Propriété Intellectuelle et accord de consortium

Propriété Intellectuelle et accord de consortium INFODAYS Incontact 8-10 october 2012, Dakar, Sénégal Propriété Intellectuelle et accord de consortium Anne-Marie Schelstraete CIRAD, France Direction de la Recherche scientifique et de la Stratégie Chargée

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France

setting the scene: 11dec 14 perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France setting the scene: perspectives on global data and computing e-infrastructure challenges 11dec 14 mark asch MENESR/DGRI/SSRI - France 1 questions The volume, variety and complexity of research data require

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013

GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013 ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013 Coordonnées du chargé de cours Adresses courriel : Hugo Séguin

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

L'Asie et la propriété intellectuelle : un exercice de (bons) réflexes

L'Asie et la propriété intellectuelle : un exercice de (bons) réflexes Parole d expert L'Asie et la propriété intellectuelle : un exercice de (bons) réflexes Philippe DELTOMBE, pour Asean IPR SME Helpdesk Avec le soutien de : Intellectual Property Rights Protec4on Strategies

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE PRESENTATION Spécialités Chimiques Distribution entreprise créée en 1997, a répondu à cette époque à la demande du grand chimiquier HOECHTS (CLARIANT) pour distribuer différents ingrédients en petites

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

Our connections make a world of difference

Our connections make a world of difference Acconcil Connected for Success Our connections make a world of difference Your Partners for Success Your partners for success About us Qui sommes nous Fondé en 2001 par Tarik Bouziane, Acconcil offre à

Plus en détail

How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires?

How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires? How can I communicate results effectively to different audiences? Comment communiquer ef8icacement les résultats à différents auditoires? Concurrent Session: Tuesday, April 17, 2012 (11:00 12:15) Séance

Plus en détail

Edna Ekhivalak Elias Commissioner of Nunavut Commissaire du Nunavut

Edna Ekhivalak Elias Commissioner of Nunavut Commissaire du Nunavut SECOND SESSION THIRD LEGISLATIVE ASSEMBLY OF NUNAVUT DEUXIÈME SESSION TROISIÈME ASSEMBLÉE LÉGISLATIVE DU NUNAVUT GOVERNMENT BILL PROJET DE LOI DU GOUVERNEMENT BILL 52 PROJET DE LOI N o 52 SUPPLEMENTARY

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

25/11/2011. 2011 > IFI 3 2012 > Mastertrack 2013 > MS ou MSc

25/11/2011. 2011 > IFI 3 2012 > Mastertrack 2013 > MS ou MSc 25/11/2011 2011 > IFI 3 2012 > Mastertrack 2013 > MS ou MSc Quel type de fonctions recherchez vous? Rouen Business School vous propose des Mastères Spécialisés et Master of Science dans les domaines suivants

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission?

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918 Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? A1. Passport Canada requests that bidders provide their

Plus en détail

MRK-23072 Marketing sur internet Automne 2006 Horaire Mercredi 15h30 18h30 3 crédits

MRK-23072 Marketing sur internet Automne 2006 Horaire Mercredi 15h30 18h30 3 crédits MRK-23072 Marketing sur internet Automne 2006 Horaire Mercredi 15h30 18h30 3 crédits Site Web du cours: http://www.webct.ulaval.ca Environnement Ulysse : Dans ce cours, l accès à un ordinateur portatif

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG. Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag.

Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG. Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag. Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag.com LES CHIFFRES DU SPA en France SPA FIGURES in France 74 EMOTION

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université ParisDauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA

Renewable Energy For a Better World. Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities ENERSA Renewable Energy For a Better World Transforming Haïti s energy challenges into wealth and job creating opportunities COMPANY PROFILE Haiti's only designer and MANUFACTURER of solar panels and solar appliances

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE GPS 2 34 1 E 49 0 46 N GPS* 2 56 56 E 49 0 12 N Votre contact / Your contact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle AÉROPORT DE TT CAR TRANSIT

Plus en détail