la Réunion v.2 Arrêté le

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "la Réunion v.2 Arrêté le"

Transcription

1 Commune de Trois Bassinss Département de la Réunion PLAN LOCAL D URBANISME Projet d aménagement et de développement durables v. v.2 Prescrit le 08/12/2011 Arrêté le Approuvé le

2 2 CODRADECEMBRE2012

3 sedévelopper,sestructurer, semoderniser dansuncadreverdoyant CODRADECEMBRE2012 3

4 Uneagricultureforteendéveloppement Uneagricultureforte,marqueurdupaysage,quidoits affirmerplusencoreavecledéveloppementdel irrigation. Unsupportaudéveloppementd untourismeruralaujourd huiinexistant: leshautspastoraux:favoriserl émergencedestructuresprolongeantl actedeproductionagricole(transformation, restauration,ludopédagogie, )enlienaveclerenouvellementdugîtedestamarins, secteurcocâtrepiveteau,territoiresrurauxhabités:favoriserl agrotourismeavechébergementàproximitédela routehubertdelisle. Permettrelacréationd unvillageagricoleàpiveteaupourfavoriserleregroupementdeshabitationsdesexploitants. Construireunparcdelogementmixteafinderépondreauxbesoinsprésentsetd accueillirdenouveauxrésidents Favoriserprioritairementladensificationurbaine,lecomblementdes«dentscreuses»etl utilisationdeszonesàurbaniser préexistantesenpermettantlaconstructionde450logementsàcourttermerépartisendifférentesopérationsvisantun programmemixte: 40%locatifsocial 30%accessionaidée 30%delogementslibres Développeretstructurerlesquartiersàfortpotentielenmodérantlaconsommationd espace: BoisdeNèfles,enprenantcommesupportlaRésorptiondel HabitatInsalubre(RHI)pourunestructurationpuisun développementenextensionurbaine, MontvertenprenantcommesupportlaRésorptiondel HabitatInsalubre(RHI)pourunestructurationpuisun développementenextensionurbaineetlacréationinfined un«quartierdurableréunionnais». 4 CODRADECEMBRE2012

5 Accueillirprèsde240logementsnouveauxenextensionurbaineenmobilisant8hectaressurlabasede30logementspar hectareafindelimiterl étalementurbain,pouruneaugmentationdepopulationd environ600à700habitants.consacrer 40%duprogrammeàlaréalisationdelogementsaidésavecprioritéaulogementintermédiaire. RépondreauxobjectifsdelaloiDALOenatteignant,àl horizon2020,20à25%delogementslocatifssociaux,enréalisant desopérationsàdimensionhumaine. Développerdesprogrammesdelogementsàdestinationdepublicsspécifiques: des logements intermédiaires offrant aux jeunes ménages actifs la possibilité de s installer à Trois Bassins en favorisantnotammentl accessionlocation, des logements adaptés aux personnes âgées favorisant l accessibilité et mobilisant les rezdechaussée des opérationsnouvelles. Permettre sur les secteurs les plus adaptés de développer une hauteur des constructions jusqu à R+2+C dans un souci d optimisationdufoncieretlaissantémergerunemixitédesformesurbaines(individuelgroupé,petitcollectif,villas). Protégerlespersonnesetlesbienscontrelesrisquesnaturels enintégrant laconnaissancedesaléasdanschaqueprojet d aménagement. Développerl économierésidentielle Développer le commerce en favorisant favoriser l installation d une moyenne surface commerciale permettant de limiter l évasioncommerciale,demainteniretdeconforterlaplacedescommercesdeproximité. Accueillir à court terme de nouveaux artisans (économie de production) afin de conforter l emploi en étendant la zone d activitéartisanaledebrasmontvertetenoffrantnotammentdesbâtimentslocatifsartisanaux(2haenviron). Réaliseràmoyenlongtermeunezoned activitééconomiquedanslesecteurdeboisdenèfles,àproximitédelaroutedes Tamarins. CODRADECEMBRE2012 5

6 Uncadredevieàconforter,uncentrevilleàétendre Favoriser l extension du centreville vers les différentes polarités: au SudEst en lien avec le supermarché et au Nord jusqu àl opérationgéraniumquicomprenddeslocauxcommerciaux: développerlesmodesdoux, améliorationdetronçonsroutierspourplusdeconfortetdesécurité, aménagementd espacesdestationnement. Faireémergerunetrameverteurbaineplusconsistante: enaccompagnantladensificationurbained unedensificationvégétale, enétablissantdesperméabilitésentreespaceurbaniséetespacesnaturelsetagricoles, eninterdisantlesespècesexotiquesenvahissantes, enprivilégiantlesessencesvégétalesindigènesetculturellesenpartenariatavecleparcnational. 6 CODRADECEMBRE2012

7 Unterritoireàfortpotentiel, Unevillenouvelleetdurableàédifier CODRADECEMBRE2012 7

8 Unéquilibrepaysageràtrouverpourunespaceenforteévolution Développerl agricultureparlamiseenœuvreeffectiveduprojetd irrigationdulittoralouest(pilo):conquêteagricoledela savanedégradée,lorsquelaqualitédessolslepermet. Préserverdesportionsdesavane,caractèreintégrantdel identitédusecteurlittoral. Développerletourismedenature: enaménageantlelittoralpourdespratiquesdesports,deloisirs,dedécouverte, enfavoriserl accèsàl eauparlaréalisationd unbassindebaignade, enpermettantlaréalisationdeprojetsnovateursmixanttourismeetenvironnement. Construirelavilledurabledulittoralintégrantlesélémentsremarquablesdupaysage,delatrameverteetprotégeantles personnesetlesbienscontrelesrisquesnaturels. Unevillelittoraleentroisactes Edifierunevilledurableexemplaire,mixteetattractive: unequalitédesespacespublicsprivilégiantdesouverturesversdespostescontemplatifsmer/montagne, desformesurbainesdoucespouruneintégrationpaysagèreetenvironnementaleréussieenlimitantlahauteuràr+2+c, unevilledescourtesdistancespourfavoriserlebienêtreetlesdéplacementsdoux, unevilleintégrantlesspécificitésduclimatetlesbonnespratiquesénergétiques, unevillestructurée,hiérarchiséeetprogressivepermettantdelimiterl étalementurbain. 8 CODRADECEMBRE2012

9 Unevillelittoraleentroisactes,avecunobjectifdedensitéde30équivalentlog/ha,afind optimiserlefoncier,pourun potentielde3000à5000habitants(résidentsettouristes)àlongterme: acte 1 prémices et armatures(courtterme):lancerleprojetlittoralparunactefortsymbolisantlecœurdelafutureville. Amorcerl armatureurbaine,établirlesconnexionsavecletissuexistant,structureretdonnerdelaconsistance,épaissirletissu urbainexistantetédifierdepremièresopérationstrèsqualitatives,favoriserl investissementparleprivé. acte2tourismenature(moyenterme):permettreledéveloppementd établissementspharesoffrantcequelesautrespôles touristiquesdel ouestn ontpas:écolodgethématique«savanelittorale/côterocheuse»,résidencehôtelièreavecservices s adressantauxfamillesdelaréunion,camping acte3:mixitésetattractivités(longterme):développerlavilledesmixitésurbainesetsociales. CODRADECEMBRE2012 9

10 Tramesetréseauxàconforter 10 CODRADECEMBRE2012

11 Unetrameverteprégnante Identifier,préserveretdévelopperunetramevertefédérantHautetBasdeTroisBassins: Conforter,épaissir,qualifierlatramevertecommeunatoutpaysageretécologiquedeTroisBassinspermettantdemainteniretde restaurerlescontinuitésécologiques. Mettreenscènelerelief(GrandeRavinenotamment)commeunélémentessentielde l identité contribuant à l attractivité du territoireendéveloppantdespointsdevue,deshaltesdécouvertes( ), Favoriserl émergenced unpatrimoinevégétalcultureletindigène. Desvillesaccessiblesetconnectés Améliorationdesliaisonshautbastousmodes: Développerl offreentc, Améliorerlavoirie, Développerdescheminementspiétons. RéaliserunnouveléchangeursurlaroutedesTamarinsenconnexionaveclaRD9pourunemeilleuredessertedesHautset dulittoral. AménageruneliaisonentrelelittoraletPiveteau(cheminLafarge). CODRADECEMBRE

12 Desvilleséquipées Développer les nouvelles technologies d information et de communication (NTIC)enrenforçantleréseaucuivrépour parfaireladesserteenhautdébit. VeilleraurenouvellementprogressifduréseauAEPexistantafind enaméliorerlerendementetdelimiterlapressionsurla ressource. Rechercherdenouvellesressourceseneauàlongtermepourfavoriserledéveloppementdelavilledulittoral. Garantirleraccordementdesdeuxvillesauréseaud assainissementcollectifvialeréseauetlesdispositifsdetraitementde lavilledesaintpaul. 12 CODRADECEMBRE2012

13 CODRADECEMBRE

14 14 CODRADECEMBRE2012

Mission Création & Internet Consultation préalable Réponse de la Fédération Française des Télécoms

Mission Création & Internet Consultation préalable Réponse de la Fédération Française des Télécoms Le28septembre2009 MissionCréation&Internet Consultationpréalable RéponsedelaFédérationFrançaisedesTélécoms 1) Commentrépondreauxattentesdesinternautesenmatièrededéveloppementdel offre culturellelégalesurinternet(notammentmusique,cinéma,livreetpresse)?

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

habitationstrigone.com

habitationstrigone.com CLÉ Bureau des ventes Modèle F Niveaux Rez-de-chaussée, 4e, 5e, 6e Modèle G Niveaux 2e, 3e Modèle G* Niveaux Rez-de-chaussée, 4e, 5e, 6e Modèle I Niveaux 2e, 3e 8Garde corps aux balcons des étages. Modèle

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME PHASE DIAGNOSTIC & ETAT INITIAL DE

PLAN LOCAL D URBANISME PHASE DIAGNOSTIC & ETAT INITIAL DE RÉUNION PUBLIQUE -LE - PLAN LOCAL D URBANISME PHASE DIAGNOSTIC & ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT Commune de MENTON - Alpes-Maritimes 1 DIAGNOSTIC TERRITORIAL & ARTICULATION AVEC LES AUTRES PLANS ET PROGRAMMES

Plus en détail

L expérimentation centre-bourg

L expérimentation centre-bourg MCRenard, Etablissement Public Foncier de Bretagne L expérimentation centre-bourg Rencontres nationales énergie et territoires ruraux TEPOS Sommaire 1.La centralité remise en question à Josselin, et ailleurs

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd)

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015 Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) 1. Le rôle du Padd dans le Schéma de cohérence territoriale 2.

Plus en détail

Présentation au comité de quartier

Présentation au comité de quartier ETUDE PROGRAMMATIQUE ET URBAINE CENTRE COMMERCIAL DU «MIROIR D EAU» SAVIGNY-LE-TEMPLE Présentation au comité de quartier 15 mars 2011 Conseil en développement OBJECTIFS DE L ETUDE Requalifier le centre

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS. 2. Urbanisation autours des gares

ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS. 2. Urbanisation autours des gares ENSEIGNEMENTS POUR L'AGGLOMERATION LYONNAISE DES RECENTES ENQUETES DEPLACEMENTS 2. Urbanisation autours des gares Comité syndical du Sepal 26 novembre 2007 Deux enquêtes récentes: Une enquête auprès des

Plus en détail

udesté on it ecl Col 1 1

udesté on it ecl Col 1 1 Collection études 1 ÉVOLUTION DÉMOGRAPHIQUE Evolution démographique 1 550 000 1 434 661 1 450 000 1 350 000 1 287 535 1 250 000 1 213 499 1 150 000 1 127 546 1 050 000 950 000 1 009 390 1 061 480 850 000

Plus en détail

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES

LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 4 LES PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINES ANNÉES À BRUXELLES 1. LES ORIENTATIONS DU GOUVERNEMENT DE LA RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE LES OBJECTIFS DU PROGRAMME D AMÉNAGEMENT DU RÉSEAU DE SURFACE POUR LA PÉRIODE

Plus en détail

BOISSY SAINT LEGER 17 rue de Wagram

BOISSY SAINT LEGER 17 rue de Wagram RESIDENCE WAGRAM BOISSY SAINT LEGER 17 rue de Wagram PRESENTATION DU PROGRAMME La résidence WAGRAM est située au 17 rue de WAGRAM, en plein centre ville, à 500m du RER A qui relie notamment aux gares de

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation

Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation VILLE DE NEUILLY-SUR-MARNE Plan Local d'urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation 3.2. Pôles de développement métropolitain : Des centralités à densifier et conforter Approuvé par délibération

Plus en détail

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze al 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale La Courrouze, vivre en ville, habiter dans un parc, une résidence bien dans la ville

Plus en détail

Programme d Intérêt Général. Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013

Programme d Intérêt Général. Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013 Programme d Intérêt Général Amélioration de l Habitat Bilan 01 juillet 2012 31 Décembre 2013 Rappels: Les cibles du Programme d Intérêt Général Amélioration de la qualité thermique des logements Adaptation

Plus en détail

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de

Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de 1 2 3 Mettre en œuvre les principes du SDUC : Rééquilibrer le maillage commerciale et conforter son rayonnement dans une logique de multipolarité et de durabilité. SDUC : document informel de référence

Plus en détail

! ACCORD!INTERBRANCHE!RELATIF!AUX!MODALITES!D ACCES!A!LA!FORMATION! PROFESSIONNELLE!TOUT!AU!LONG!DE!LA!VIE!!

! ACCORD!INTERBRANCHE!RELATIF!AUX!MODALITES!D ACCES!A!LA!FORMATION! PROFESSIONNELLE!TOUT!AU!LONG!DE!LA!VIE!! ACCORDINTERBRANCHERELATIFAUXMODALITESD ACCESALAFORMATION PROFESSIONNELLETOUTAULONGDELAVIE POURLESSALARIÉSINTERMITTENTSDUSPECTACLE Lesorganisationssyndicalesdesalariésetd employeursreprésentativesdanslesdifférentes

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

L AÉROTRAIN : PROJET DE NAVETTE FERROVIAIRE PROPOSITIONS POUR STIMULER L ACHALANDAGE. Urbanisme Jean-Philippe Gagnon supervisé par Pauline Wolff

L AÉROTRAIN : PROJET DE NAVETTE FERROVIAIRE PROPOSITIONS POUR STIMULER L ACHALANDAGE. Urbanisme Jean-Philippe Gagnon supervisé par Pauline Wolff Urbanisme LE PROJET AÉROTRAIN Selon la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec, l implantation d un service de navette FERROVIAIRE représente la SOLUTION OPTIMALE au problème d accessibilité aéroportuaire.

Plus en détail

Comment bâtir une stratégie commerciale partagée?

Comment bâtir une stratégie commerciale partagée? Comment maintenir et développer le commerce face aux nouveaux modes de consommation? LUNDI 17 NOVEMBRE CCI GRENOBLE Comment bâtir une stratégie commerciale partagée? Comment bâ*r une stratégie commerciale

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS. - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007

LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS. - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007 LES FRANÇAIS, LA VIDEOSURVEILLANCE ET LES RADARS - Sondage de l'institut CSA - N 0700961 Août 2007 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax.

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

Diagnostic stratégique des sites ATP Rencontre avec l Association Nancy Porte Sud

Diagnostic stratégique des sites ATP Rencontre avec l Association Nancy Porte Sud Diagnostic stratégique des sites ATP Rencontre avec l Association Nancy Porte Sud AGEPERS Jeudi 19 septembre 2013 Objectifs du diagnostic stratégique des sites ATP Observer entre 2007 et 2013 les évolutions

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

Coordonner la planification des équipements sportifs et de loisirs

Coordonner la planification des équipements sportifs et de loisirs Coordonner la planification des équipements sportifs et de loisirs A13 Objectifs Intensifier la coordination intercommunale pour la réalisation de nouveaux équipements sportifs et maîtriser l impact des

Plus en détail

3-Projet d Aménagement et Développement Durables. PLU révisé approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 17 décembre 2013

3-Projet d Aménagement et Développement Durables. PLU révisé approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 17 décembre 2013 3-Projet d Aménagement et Développement Durables PLU révisé approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 17 décembre 2013 PADD- PLU révisé approuvé par délibération du CM Espace Ville 1 SOMMAIRE

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CCI Nice Côte d Azur LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. CCI Nice Côte d Azur LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE CCI Nice Côte d Azur DOSSIER DE PRESSE LE COMMERCE : UN METIER PASSION, VERITABLE ATOUT POUR LES ALPES MARITIMES CONTACTS PRESSE Audrey SCOFFIÉ - 04 93 13 74 08 audrey.scoffie@cote-azur.cci.fr Catherine

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT

PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT CHANTEPIE PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT Révision Approuvée par DCM du 25 février 2013 2 FEV 2013 CHANTEPIE - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT AGENCE DBW SOMMAIRE Chapitre 1 Les entrées de

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES. Du 01/04/2015 au 15/06/2015. En vue de la cession amiable d un terrain à bâtir. Parcelle AI n 212 Rue Louis Comte.

APPEL A CANDIDATURES. Du 01/04/2015 au 15/06/2015. En vue de la cession amiable d un terrain à bâtir. Parcelle AI n 212 Rue Louis Comte. APPEL A CANDIDATURES Du 01/04/2015 au 15/06/2015 En vue de la cession amiable d un terrain à bâtir Parcelle AI n 212 Rue Louis Comte 3 031 m² Cahier des Charges 1 Préambule En partenariat avec EPORA, la

Plus en détail

Démarche InterSCoT ENJEUX ET AMBITIONS

Démarche InterSCoT ENJEUX ET AMBITIONS Démarche InterSCoT ENJEUX ET AMBITIONS Assemblée Générale de l AUDIAR 17 mars 2015 De quoi parle t on? Les dynamiques territoriales doivent se concevoir dans une approche relationnelle où les territoires

Plus en détail

L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES

L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES L'OPINION DES FRANCAIS A L EGARD DES VOITURES DIESEL - Sondage de l'institut CSA - N 0801153C Septembre 2008 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél. (33)01 44 94 59

Plus en détail

le tempo résidence services / lyon 8 ème

le tempo résidence services / lyon 8 ème le tempo résidence services / lyon 8 ème EUX FOIS PLUS E RAISONS 'INVESTIR! QU'EST CE QU'UNE RÉSIENCE SERVICES? Le concept de Résidence Services répond parfaitement à la demande croissante de locations

Plus en détail

Plateforme de rénovation du Sicoval

Plateforme de rénovation du Sicoval Plateforme de rénovation du Sicoval Agence locale de l'énergie et du climat en Sicoval sud-est toulousain Association loi 1901, créée en avril 2007 Sous l'impulsion de la CA du Sicoval, avec le soutien

Plus en détail

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE

LA DEFENSE / SEINE ARCHE OIN LA DEFENSE LA DEFENSE / SEINE ARCHE Le périmètre d intervention de l EPAD créé en 1958, est devenu périmètre d Opération d Intérêt National en 1983. Celui-ci a été scindé en deux le 19 décembre 2000 entre d une part

Plus en détail

Dossier de Presse Dossier de Presse DUNKERQUE Pose de la Pre Pose de la Pr mière emièr Pierre e Pierr Le 20 Septembre Le 20 Septembr

Dossier de Presse Dossier de Presse DUNKERQUE Pose de la Pre Pose de la Pr mière emièr Pierre e Pierr Le 20 Septembre Le 20 Septembr Dossier de Presse Pose de la Première Pierre Le 20 Septembre DUNKERQUE Images non contractuelles Sommaire 1 - Présentation du projet 2 - Historique 3 - Localisation et accès 4 - Un projet mixte 5 - La

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

VILLE DE MENNECY RAPPORT ANALYSANT LA SITUATION DU COMMERCE ET DE L ARTISANAT DE PROXIMITE Juin 2013 1 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 I. L ACTUELLE DIVERSIFICATION DU TISSU COMMERCIAL LOCAL MENACEE PAR L EVOLUTION

Plus en détail

«PROJET DE PÔLE» COMMERCE ET ARTISANAT : Définition d une stratégie de développement et d un plan d actions pour le bourg-centre de Largentière

«PROJET DE PÔLE» COMMERCE ET ARTISANAT : Définition d une stratégie de développement et d un plan d actions pour le bourg-centre de Largentière MARCHÉS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIÈRES (CCTP) «PROJET DE PÔLE» COMMERCE ET ARTISANAT : Définition d une stratégie de développement et d un plan d actions

Plus en détail

Faire de Metz Métropole l épicentre du commerce de la Grande Région. L offre commerciale de l agglomération

Faire de Metz Métropole l épicentre du commerce de la Grande Région. L offre commerciale de l agglomération Faire de Metz Métropole l épicentre du commerce de la Grande Région L offre commerciale de l agglomération Metz Métropole, au cœur du territoire des trois frontières (Allemagne, Belgique et Luxembourg)

Plus en détail

une résidence seniors de standing les jardins Molière

une résidence seniors de standing les jardins Molière une résidence seniors de standing les jardins Molière Pézenas / 34 Les Jardins Molière, Au cœur de Pézenas Parc Sans Souci Théâtre de Verdure Une résidence de standing 65 appartements déclinés du studio

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

Nous rêvons. d une maison qui. nous. ressemble. www.maisonsdenflandre.com

Nous rêvons. d une maison qui. nous. ressemble. www.maisonsdenflandre.com Nous rêvons d une maison qui nous ressemble www.maisonsdenflandre.com Maisons d en Flandre, innovation et tradition Implanté depuis près de 30 ans au cœur des Flandres, Maisons d en Flandre construit la

Plus en détail

Haute-Garonne. Aucamville. Résidence Seniors

Haute-Garonne. Aucamville. Résidence Seniors Haute-Garonne Aucamville Résidence Seniors Aucamville Le Pont-Neuf - Toulouse Bordée par la chaîne des Pyrénées et située entre mer et océan, Toulouse, capitale de la région Midi-Pyrénées, est la ville

Plus en détail

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat.

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. HABITAT & LOGEMENT + ÉNERGIE + AUTONOMIE Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. Mode d emploi AVEC L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT www.cg47.fr + ÉNERGIE + AUTONOMIE

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005

LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR. - Sondage de l'institut CSA - VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT. N 0501176B Septembre 2005 LES FRANÇAIS ET L UTILISATION DE LEUR VOITURE DEPUIS LA HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT - Sondage de l'institut CSA - N 0501176B Septembre 2005 22, rue du 4 Septembre BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel

Plus en détail

VETEMENTS, CHAUSSURES ET ARTICLES DE SPORT

VETEMENTS, CHAUSSURES ET ARTICLES DE SPORT - PRODUIT N 1, 2 & 26 VETEMENTS, CHAUSSURES ET ARTICLES DE SPORT Observatoire du commerce Chambre de commerce et d industrie Nouvelle-Calédonie Fiche produit Données Novembre 2007 - mise à jour selon données

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal APPEL A PROJET Centre nautique de la Tour du Pin Local commercial à louer pour activité de loisirs, Bien - être, sport, détente Rendre l

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Belfius inaugure sa 500ème agence ouverte à Arlon

Belfius inaugure sa 500ème agence ouverte à Arlon Belfius inaugure sa 500ème agence ouverte à Arlon Rencontre avec la presse Daniel Menu, Directeur Commercial Région Sud-Est Xavier Thomas, Administrateur SCRL Belfius Sud Luxembourg Arlon, le 24/10/2013

Plus en détail

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme Grand Angle Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme commercial touche aussi fortement les consommateurs, qu ils soient résidents ou de passage, et plus largement toute l économie de notre territoire,

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien. Bordeaux - Caudéran L élégance d un prestigieux quartier bordelais

Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien. Bordeaux - Caudéran L élégance d un prestigieux quartier bordelais Epargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien Bordeaux - Caudéran L élégance d un prestigieux quartier bordelais Caudéran, quartier huppé et familial de Bordeaux Hôtels particuliers, chartreuses,

Plus en détail

L O.P.A.H - R.U : un outil privilégié

L O.P.A.H - R.U : un outil privilégié Dossier de presse Signature officielle du renouvellement de la convention O.P.A.H.-R.U. Lundi 18 février 2013 Dans le cadre de la signature officielle du renouvellement de la convention «Opération Programmée

Plus en détail

Épargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien. Au cœur de Nice (06)

Épargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien. Au cœur de Nice (06) Épargne immobilière Nue-propriété Immobilier ancien Au cœur de Nice (06) Cours Saleya Place Masséna Une situation exceptionnelle à 300 mètres du port et du Vieux-Nice Perle de la Côte d Azur, ville à la

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement

VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement VIII - Les dynamiques d évolution et les enjeux de développement A ce stade de son développement, les dynamiques et les enjeux sur la commune sont multiples. Ils concernent à la fois des enjeux de développement

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE

II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE II. LE SCHÉMA DIRECTEUR UNE IDENTITÉ COMMERCIALE CLAIRE Enjeux commerciaux Maintien de la diversité commerciale en centre-ville Outils et pistes de réflexion Mise en place d un périmètre de préemption

Plus en détail

Extrait du plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest. Projet approuvé par le Conseil de Communauté du 22 mars 2002

Extrait du plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest. Projet approuvé par le Conseil de Communauté du 22 mars 2002 Extrait du plan de déplacements urbains de la communauté urbaine de Brest Projet approuvé par le Conseil de Communauté du 22 mars 2002 1 Chaque jour vont et viennent dans la Communauté Urbaine de Brest

Plus en détail

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle.

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle. 2015-03 Séance du 14 janvier 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle. Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret n 2006-1267 du

Plus en détail

Montana. Résidence Seniors. Metz (57)

Montana. Résidence Seniors. Metz (57) Montana Résidence Seniors Metz (57) Metz : un cadre de vie privilégié... Patrimoine historique diversifié, nombreux parcs et jardins, plus de 20 km de berges préservées Metz offre la douceur de vivre d

Plus en détail

ZAC DES DEUX RIVES. Capitale européenne

ZAC DES DEUX RIVES. Capitale européenne Une zone d aménagement concerté Pour développer la ville Le projet urbain Deux-Rives s étend du Heyritz jusqu à Kehl. Il est composé de plusieurs opérations dont les principales sont en cours de réalisation

Plus en détail

Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial

Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial 1 Enquête publique sur le SCoT et le Document d Aménagement Commercial Le Syndicat Mixte du SCoT du Pays du Mans, a arrêté son projet de Schéma de Cohérence Territoriale en comité syndical le 9 Avril 2013.

Plus en détail

S INSTALLER AU COEUR DE LA DYNAMIQUE FRANCO-SUISSE

S INSTALLER AU COEUR DE LA DYNAMIQUE FRANCO-SUISSE S INSTALLER AU COEUR DE LA DYNAMIQUE FRANCO-SUISSE Ancrée dans une communauté d agglomérations attractive à proximité de Genève, Saint-Julien-en-Genevois constitue un pôle d échanges frontalier dynamique,

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Communauté urbaine de Bordeaux «50 000 logements nouveaux autour des axes de transports publics»

Communauté urbaine de Bordeaux «50 000 logements nouveaux autour des axes de transports publics» Communauté urbaine de Bordeaux «50 000 logements nouveaux autour des axes de transports publics» Au travers de l objectif d agglomération millionnaire c est l organisation du territoire métropolitain qui

Plus en détail

C:\Users\Admin\Desktop\Projet com\ppt Mr choel\1c.jpg

C:\Users\Admin\Desktop\Projet com\ppt Mr choel\1c.jpg C:\Users\Admin\Desktop\Projet com\ppt Mr choel\1c.jpg En 2004, PROMOCIL en accord avec l Agence Nationale de Rénovation Urbaine lance avec BATIXIA et la Caisse des dépôts, la transformation en bureaux

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville

L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville Charles Marceau Coordonnateur aux grands projets économiques Des écoquartiers,

Plus en détail

Le Réseau Breton Bâtiment Durable

Le Réseau Breton Bâtiment Durable Le Réseau Breton Centre de ressources techniques échanger, partager, progresser ensemble Membres fondateurs et financeurs Portage Le Réseau Breton Nos missions Produire Informer Animer Le Réseau Breton

Plus en détail

FORUM DE L ÉNERGIE ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA VENDREDI 10 OCTOBRE 2014 AU CHÂTEAU DE LA CHAPELLE

FORUM DE L ÉNERGIE ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA VENDREDI 10 OCTOBRE 2014 AU CHÂTEAU DE LA CHAPELLE FORUM DE L ÉNERGIE ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA Julien LYAN, Service Environnement Ville de Fréjus Chef de projet Plateforme de Rénovation Energétique de l Habitat Est Var VENDREDI

Plus en détail

Conseil municipal COMMUNE DE SAINT-LYS. Approbation du PLU

Conseil municipal COMMUNE DE SAINT-LYS. Approbation du PLU COMMUNE DE SAINT-LYS Approbation du PLU 1 CHRONOLOGIE 13 décembre 2000 décret de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (loi SRU) qui régit le PLU 2 13 décembre 2000 décret de la loi Solidarité et

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DES MODALITES DE LA FUSION CAISSE D EPARGNE / BANQUE POPULAIRE - Sondage de l'institut CSA - N 0900269A Février 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire La pépinière et hôtel d entreprises Evol Yss : un équipement communautaire structurant Etre proactif en matière de développement économique Permettre aux jeunes entreprises de décoller Un équipement intégré

Plus en détail

Études d estimation des volumes prélevables globaux

Études d estimation des volumes prélevables globaux Études d estimation des volumes prélevables globaux Les Ateliers du Territoire L EAU POTABLE ET URBANISME MONTROND LES BAINS - 17 Novembre 2011 Florence EVRA-ASPORD Chef de Service Territoire Saône-Rhône

Plus en détail

Les orientations de La politique de L immigration

Les orientations de La politique de L immigration secrétariat général du comité interministériel de contrôle de L immigration RappoRt au parlement Les orientations de La politique de L immigration SIXIème RappoRt établi en application de l article l.

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Professionnels et commerçants travaux : les bonnes pratiques

Professionnels et commerçants travaux : les bonnes pratiques Professionnels et commerçants travaux : les bonnes pratiques Vous souhaitez : aménager un local d activité modifier la devanture d un local d activité installer des enseignes ou des attributs pour animer

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013 Nantes, le 21 février 2013 Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016 Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr Sommaire Communiqué de synthèse

Plus en détail

Des transports collectifs fortement sollicités qui doivent continuer à s adapter aux besoins

Des transports collectifs fortement sollicités qui doivent continuer à s adapter aux besoins Chapitre 3 Les actions à mettre en œuvre DÉFI 2 Rendre les transports collectifs plus attractifs Les transports collectifs constituent une alternative essentielle aux modes individuels motorisés, en particulier

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

!! Programme(législature(201532020(

!! Programme(législature(201532020( Versoix!! Programmelégislature201532020 1. Principes+et+cohérence+ Notreprogrammeestrégiparl intérêtgénéraletlesbesoinsdespersonneshabitant outravaillantàversoix. NotreprogrammerespectelesprincipesdéfinisparlesVertssuisses.

Plus en détail

L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON

L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON Conception-réalisation : DDT 71 unité communication - octobre 2012 Le 19 octobre 2012 à 12h00 sur le salon de l'habitat au parc des expositions de Mâcon

Plus en détail

Cailloux-sur-Fontaines (69) Intime au Grand Lyon

Cailloux-sur-Fontaines (69) Intime au Grand Lyon Cailloux-sur-Fontaines (69) Intime au Grand Lyon CAILLOUX-SUR-FONTAINES Laissez-vous émerveiller par la simplicité d un quotidien nouveau et profitez du luxe de la tranquillité. UNE PIERRE PRÉCIEUSE SUR

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commune de Chartres de Bretagne Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation Révision approuvée par DCM du 29/06/2009 Modifications

Plus en détail

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble

Plan de Déplacements Inter-Entreprises. se mobiliser, tous ensemble Plan de Déplacements Inter-Entreprises IT COVO E URAG se mobiliser, tous ensemble Contexte Depuis un demi-siècle, l extension spatiale des villes en France s est effectuée principalement dans les couronnes

Plus en détail

Repères chiffrés et tendances

Repères chiffrés et tendances Repères chiffrés et tendances Quelques chiffres clés nationaux sur la mobilité 56 mn, le temps moyen passé chaque jour par personne dans les transports en France : les 2/3 en voiture (source Insee - novembre

Plus en détail

DEVENIR ACTEUR DE SA PRÉVOYANCE FONDATION POUR CADRES ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES

DEVENIR ACTEUR DE SA PRÉVOYANCE FONDATION POUR CADRES ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES DEVENIR ACTEUR DE SA PRÉVOYANCE FONDATION POUR CADRES ET DIRIGEANTS D ENTREPRISES À PROPOS La Fondation pour Cadres & Dirigeants d Entreprises (FCDE) est une fondation de prévoyance complémentaire destinée

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL DU PATRIMOINE DE MONTRÉAL Le Conseil du patrimoine de Montréal est l instance consultative de la Ville en matière de patrimoine.

AVIS DU CONSEIL DU PATRIMOINE DE MONTRÉAL Le Conseil du patrimoine de Montréal est l instance consultative de la Ville en matière de patrimoine. AVIS DU CONSEIL DU PATRIMOINE DE MONTRÉAL Le Conseil du patrimoine de Montréal est l instance consultative de la Ville en matière de patrimoine. Centre de tri postal Adresse : Arrondissement : 1500, rue

Plus en détail

De l urbanisme à la formation: Ce que la politique peut apporter à l industrie et aux PME

De l urbanisme à la formation: Ce que la politique peut apporter à l industrie et aux PME 1 De l urbanisme à la formation: Ce que la politique peut apporter à l industrie et aux PME Journée des villes 30 août 2012, Palais fédéral, Berne Dr. Rudolf Stämpfli Qui est Stämpfli SA? Stämpfli Editions

Plus en détail