Le WAREPAGE. Congrès TECHNOLENS Lausanne, lundi 23 mai B. Barthélemy

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le WAREPAGE. Congrès TECHNOLENS Lausanne, lundi 23 mai 2004. B. Barthélemy"

Transcription

1 Le WAREPAGE Congrès TECHNOLENS Lausanne, lundi 23 mai 2004 B. Barthélemy

2 Définition Un «Warepage» est une modification (une déformation) cornéenne induite par le port d une lentille de contact Cette déformation est plus fréquemment relatée en lentille rigide mais elle est possible aussi en lentille souple

3 Bibliographie

4 Remarque sur la définition Le «Warepage» est le plus souvent associé à une lentille en position haute happée par la paupière supérieure

5 Prédispositions aux Warepage Adaptation tendance plate Astigmatisme cornéen directe faible ou fort équipé en lentille sphérique (accentuée par le phénomène de bascule) Lentille de diamètre 9,60 Recouvrement cornéen ou ptose de la paupière supérieure Fort Tonus palpébrale Chez les myopes lentilles possédant un grand diamètre de zone optique antérieure Autres

6 WAREPAGE 1. Comment diagnostiquer la déformation? 2. Quand la déformation constitue-elle un problème? 3. La cause de cette déformation Malléabilité cornéenne? Mauvaise adaptation? 4. Que faire pour résoudre ou diminuer la déformation? 5. Illustrations de cas

7 Comment diagnostiquer? Kératomètrie simple : permet elle de déceler un Warepage? les mires fines du type sutcliffe? Disques de Placido?

8 Comment diagnostiquer? Kératomètrie simple : permet elle de déceler un Warepage? les mires fines du type sutcliffe? Disques de Placido? Topographie initiale Topographie au retrait de la lentille Avec des algorithmes de comparaison L aberrométrie NON OUI

9 Comment diagnostiquer? Kératomètrie simple : permet elle de déceler un Warepage? les mires fines du type sutcliffe? Disques de Placido? Les plaintes visuelles au retrait de la lentille NON Peut-être!

10 Comment diagnostiquer? Kératomètrie simple : permet elle de déceler un Warepage? les mires fines du type sutcliffe? Disques de Placido? Réfraction au retrait de la lentille Modification de l astigmatisme NON Peut-être!

11 WAREPAGE 1. Comment diagnostiquer la déformation? 2. Quand la déformation constitue-elle un problème? 3. La cause de cette déformation Malléabilité cornéenne? Mauvaise adaptation? 4. Que faire pour résoudre ou diminuer la déformation? 5. Illustrations de cas

12 Complications du WAREPAGE Il n y a pas de complications associées du type KPS Il faut donc uniquement considérer la déformation Gène visuelle au retrait Risque de provoquer un kératocône!!!

13 Grade du WAREPAGE Astigmatisme et gène visuelle 0 : Aucune gène 1 : Sans plainte ou gène faible ou occasionnelle et < 30 2 : Gène et retour à la normale 1 heure 3 : Plainte et gène 8 heures 4 : Retour à la normale 1 Journée

14 Les causes du WAREPAGE 1. Comment diagnostiquer la déformation? 2. Quand la déformation constitue-elle un problème? 3. Les causes de cette déformation Malléabilité cornéenne? Mauvaise adaptation? 4. Que faire pour résoudre ou diminuer la déformation? 5. Illustrations de cas

15 WAREPAGE!!! Littérature: Warepage est associé à une lentille clipsée plus particulièrement en position haute Aux adaptations utilisant la technique happée par la paupière supérieure Et si le Warepage était incontournable dans une certaine proportion?

16 Les 2 techniques d adaptation 1. Interpalpébrale Associée à un petit diamètre de lentille 2. Happée (attachement) par la paupière supérieure Associée à un grand diamètre de lentille Risque de Warepage Bart hele my Signature numérique de Barthelemy ID : CN = Barthelemy, C = FR, OU = www. bbarthelemy. com Date : :05:15 +02'00'

17 Biométrie techniques d adaptation Risque de Warepage

18 Règle d adaptation Sönghes «Micropupils» PMMA monocourbe (diamètre standard 9,80, 9,30 et 8,80) Sönghes utilise le r 0 en dioptrie r 0 de 7,80 mm = 43,25 δ aplatir de 2.00 δ 43,25 2,00 = 41,25 (8,20 mm) 40/100 plus plat que K!!! Si rayon + petit aplatissement + important Si rayon + grand aplatissement - important

19 Sönghes Autres LC la plus flexible en PMMA Plus fine pour les myopes (-2.00 δ) Moins d œdème! Le patient retrouvait la même acuité au retrait de ses lentilles Normalité de retrouver une acuité correcte 2 à 6h après le retrait!!!

20 Sönghes Autres LC la plus flexible en PMMA Plus fine pour les myopes (-2.00 δ) Moins d œdème! Le patient retrouvait la même acuité au retrait de ses lentilles Normalité de retrouver une acuité correcte 2 à 6h après le retrait!!! Warepage? Œdème et/ou Warepage?

21 Sönghes Technique plus plate provoquait-elle un aplatissement central ou une excentricité périphérique plus importante Agissait-elle comme une Ortho-K? aucune plainte au retrait!

22 Les autres lentilles PMMA Technique plus serrée provoquait-elle un cambrage central ou une excentricité périphérique moins forte Agissait-elle comme une Ortho-K inverse? plainte au retrait!

23 DK influence t il le Warepage? On peut dire «Oui» Si l on considère les plaintes visuelles du patient au retrait comme un phénomène de déformation (associée ou non aux œdèmes ) Les lentilles perméables avec les mêmes règles d adaptation ne provoquent plus du tout ces mêmes plaintes On pourrait dire «Non» L Ortho-K moderne se fait avec des «haut Dk» mais Les géométries sont très différentes

24 Les déformations cornéennes 1998 étude : «les déformations cornéennes en vue de mieux comprendre l orthokératologie» S. Caloin B. Barthélemy

25 Matériel expérimental : TP LRPG asphériques Les étudiants doivent essayer des LRPG asphériques alignées sur K (selon la règle d adaptation du fabricant) LC d excentricité 0,40 LC d excentricité 0,55 LC d excentricité 0,70 Ils doivent comparer (dynamique & images fluo) (les LC sont portées quelques minutes de 5 à 15 chacune ) n = 72 yeux

26 Étude Caloin - Barthélemy Méthode Prise des topographies avant la pose et au retrait des 3 lentilles Les algorithmes du topographe de cette époque ne nous permettaient pas de directement comparer les cartes! comparaison des kératométries Centrales Périphériques

27 LES DEFORMATIONS Nous avons trouvé après quelques minutes de port Kératométrie centrale un aplatissement des rayons quelque soit les excentricités des lentilles (0,40 ; 0,55 et 0,70) Kératométries périphériques à 25 Aplatissement pour les excentricités 0,70 Peu ou pas de déformation avec e = 0,55 Peu ou cambrage avec e = 0,40

28 LES DEFORMATIONS Après quelques minutes nous avons trouvé des modifications des kératométries tolérance instrumentale contrôlée 4/100 Aplatissement des méridiens principaux e LC : 0,40 12,50 % e LC : 0,55 15,17 % e LC : 0,70 25,89 % Cambrage des méridiens e LC : 0,40 6,73 % e LC : 0,55 3,57 %

29 LES DEFORMATIONS Remarque concordante avec la littérature Plus les excentricités cornéennes sont importantes et plus nous avons de déformations Le méridien le plus cambré s aplatit en premier (force négative!) Toutes lentilles induisent des déformations cornéennes

30 WAREPAGE 1. Comment diagnostiquer la déformation? 2. Quand la déformation constitue-elle un problème? 3. La cause de cette déformation Malléabilité cornéenne? Mauvaise adaptation? 4. Que faire pour résoudre ou diminuer la déformation? 5. Illustrations de cas

31 «Warepage» Revoir l adaptation pour les grades 3 ou 4 sans provoquer d autres complications induites par le port des lentilles de contact En générale en recherchant un meilleur centrage Réduire le diamètre et en resserrant la flèche Autre tactique augmenter le diamètre

32 WAREPAGE 1. Comment diagnostiquer la déformation? 2. Quand la déformation constitue-elle un problème? 3. La cause de cette déformation Malléabilité cornéenne? Mauvaise adaptation? 4. Que faire pour résoudre ou diminuer la déformation? 5. Illustrations de cas

33 «Warepage» N 1

34 «Warepage» N 1 7,26 6,60

35 «Warepage» N 1

36 «Warepage» N 1 Méridien K

37 «Warepage» N 1 Méridien K

38 «Les indices d un topographe» ISV IVA IHA ABR Indice de variance de la surface (valeur de la courbure moyenne par rapport à la moyenne des courbures) Augmente en présence d irrégularités : traumatisme, astigmatisme irrégulier, «Warepage», kératocône, ortho-k, ) Indice d asymétrie verticale (comparaison des rayons par 1/2 méridiens supérieur et inférieur) Augmente en présence de kératocône, «Warepage», ) Indice d asymétrie verticale des hauteurs (comparaison des hauteurs par 1/2 méridiens supérieur et inférieur) Similaire IVA mais plus sensible (kératocône, «Warepage», ) Indice d aberrométrie (calcul les aberrations de la cornée)

39 «Warepage» N 1

40 Comparaison KR -3,00 Réfraction résiduelle 0,75

41 Comparaison Ortho K -2,00 8,22 8,40 7,80 8,62

42 Comparaison Ortho K -2,00

43 «Warepage» N 2 Initiale Au retrait

44 «Warepage» N 2 Initiale Au retrait

45 «Warepage» N 2

46 «Warepage» N 3

47 «Warepage» N 3

48 WAREPAGE Dr Brigitte LUTCHER, Dr Michel PUECH, Bernard BARTHELEMY, Adil EL MAFTOUHI Les effets sur la cornée : Chirurgie réfractive ; Ortho-K et Warepage Etudes préliminaires ont été présentées par Dr B. Lutcher à Vision 5, en mars 2004 Dr Puech à SFO en mai 2004

49 EXAMENS avant pendant et après adaptation : En collaboration avec Dr Michel Puech et Adil El Maftouhi Pachymétrie Variation courbe ant et post (Orbscan II ) UBM (CA) Orbscan II (topographie de la cornée) OCT 3 (modifié pour étudier la cornée) HRT II (module cornéen) (Sanotek) Topographie cornéenne Haag Streit CTK 922 Comptage endothélium cornéen (Topcon) Courbe de sensibilité aux Contrastes (Mentor) et échelle en fort et faible contraste Guillon Polding Photos( Leica Sony) Logiciel OCULUS ( keratograph 1,56 E) VISION 5 Mars 2004 VISION 5 Mars 2004

50 Protocole essai LC Observations à la L.A.F Diamètre pupillaire BB AV Photos fluorescéine Retrait de la LC Examen et Photos Topographie (carte 3D, Aberromètrie) AV Début d adaptation en port diurne 1H, 4h, 8h En port nocturne: 1ère nuit au réveil et à 1 semaine VISION 5 Mars 2004 VISION 5 Mars 2004

51 RMC ET CORNEE : action non seulement épithéliale Dr MP-A EM lentille appui Dr MP-A EM VISION 5 Mars 2004 VISION 5 Mars 2004

52 ASPECT IMMEDIAT APRES RETRAIT DE LA LENTILLE en OCT3 Dr MP-A EM Dr MP-A EM Dr MP-A EM VISION 5 Mars 2004 VISION 5 Mars 2004

53 12h après retrait de la lentille Dr MP-A EM Dr MP-A EM VISION 5 Mars 2004 VISION 5 Mars 2004

54 Les effets sur la cornée Les Résultats sans doute courant 2004 ou début 2005

55 Je vous remercie pour votre attention

Orthokératologie. Correction de la myopie pendant le sommeil

Orthokératologie. Correction de la myopie pendant le sommeil Orthokératologie Correction de la myopie pendant le sommeil L orthokératologie est l élimination ou la réduction temporaire de la myopie par adaptation d une lentille rigide de forme spéciale. Cette méthode

Plus en détail

Orthokératologie : Myopie mais pas seulement

Orthokératologie : Myopie mais pas seulement Orthokératologie : Myopie mais pas seulement WEBINAIRE Pour qui? INDICATIONS A qui proposer les lentilles CRT? Les myopes < -7,50 d Les hypermétropes < +3,00 d Les astigmatismes cornéens Les symptômes

Plus en détail

EyeBrid Silicone Multifocal

EyeBrid Silicone Multifocal EyeBrid Silicone Multifocal WEBINAIRE CONCEPT CONCEPT EyeBrid Silicone Une zone centrale rigide Une jupe souple POURQUOI LES HYBRIDES NE SE CASSENT PLUS? Chimie du matériau hybride Assemblage de 2 matériaux

Plus en détail

B.Barthélémy (Ilustrations "Contactologie" ed. Lavoisier) 1

B.Barthélémy (Ilustrations Contactologie ed. Lavoisier) 1 Société Française d Optique Physiologique Comprendre les limites des techniques pour réussir la correction de la presbytie en Lentilles de Contact ou en Chirurgie Réfractive! Bibliographique et les illustrations

Plus en détail

Les différents types d astigmatismes

Les différents types d astigmatismes Les différents types d astigmatismes Anis Feki ESSTSS Anis Feki CPC 1 Quelques données: L astigmatisme 19% des porteur de LC sont astigmates 35% des amétropie ont un astigmatisme 1 1 d EN France seulement

Plus en détail

Exemple de la présentation d un cas et des éléments qui sont nécessaires pour le résoudre

Exemple de la présentation d un cas et des éléments qui sont nécessaires pour le résoudre Exemple de la présentation d un cas et des éléments qui sont nécessaires pour le résoudre www.bbarthelemy.com Equipements spécifiques Lentilles prothèses : Questions 1. J ai besoin d équiper une patiente

Plus en détail

EYEBRID MULTIFOCAL QUAND ET POUR QUI CAS CLINIQUES. Brigitte COUTURE - Janvier 2016 1

EYEBRID MULTIFOCAL QUAND ET POUR QUI CAS CLINIQUES. Brigitte COUTURE - Janvier 2016 1 EYEBRID MULTIFOCAL QUAND ET POUR QUI CAS CLINIQUES Brigitte COUTURE - Janvier 2016 1 EYEBRID MULTIFOCAL POUR QUI Déjà porteurs de lentilles Presbytes avérés ou en début de presbytie Adaptation correcte

Plus en détail

Protocole d adaptation des lentilles multifocales pour presbytes Eliane Bernard Françoise Brigitte Serge ALBAREA-LEVY LEVY BARTHELEMY KREIS LUTCHER WAJEMAN Classification des lentilles multivisions 1.

Plus en détail

Rien n a été laissé au hasard...

Rien n a été laissé au hasard... Rien n a été laissé au hasard... Novacel est heureux de vous proposer, dans ce catalogue, 2 gammes complètes de lentilles individualisées, souples et flexibles, pour tous les cas où rien n est laissé au

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014

BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014 BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2014 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Proposition

Plus en détail

A qui proposer les lentilles CRT?

A qui proposer les lentilles CRT? Pour qui? INDICATIONS A qui proposer les lentilles CRT? Les myopes < -7,50 d Les hypermétropes < +3,00 d Les astigmatismes cornéens Les symptômes de sécheresse en lentille souple Une alternative à la chirurgie

Plus en détail

Nouveau. Rose K Rose K2. Rose K2 NC. Rose K2 IC. Rose K2 Post Graft. contrôle des aberrations. Nipple cone. irregular cornea.

Nouveau. Rose K Rose K2. Rose K2 NC. Rose K2 IC. Rose K2 Post Graft. contrôle des aberrations. Nipple cone. irregular cornea. Rose K Rose K2 contrôle des aberrations Rose K2 NC Nipple cone irregular cornea post-greffe Nouveau Semi-sclérale XL 5 profils de lentilles pour équiper toutes les cornées Protocole d adaptation systématisée

Plus en détail

MANUEL D ADAPTATION A utiliser avec Kerasofttraining.com

MANUEL D ADAPTATION A utiliser avec Kerasofttraining.com is a trademark of Bausch & Lomb Incorporated MANUEL D ADAPTATION A utiliser avec Kerasofttraining.com MOROCCO AV : MOUVEMENT - ROTATION - CENTRATION - CONFORT - ACUITÉ VISUELLE MANUEL D ADAPTATION : CONTENU

Plus en détail

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Correction du sujet d analyse de la vision BTS Opticien Lunetier Session

Plus en détail

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES

ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES 1 ABERRATIONS ET GEOMETRIE DES VERRES Dans toute notre étude des lentilles sphériques, nous avons considéré qu elles étaient stigmatiques, ce qui sous entendait qu elles étaient utilisées dans les conditions

Plus en détail

Remodelage cornéen (RMC) : quelle incidence sur l architecture de la cornée?

Remodelage cornéen (RMC) : quelle incidence sur l architecture de la cornée? p13cdo92 24/04/06 16:18 Page 13 Remodelage cornéen (RMC) : quelle incidence sur l architecture de la cornée? Brigitte Lutcher*, Michel Puech**, Bernard Barthélémy***, Adil El Maftouhi**, Christophe Baudouin*

Plus en détail

C2 Multifocal. lentille souple à renouvellement fréquent

C2 Multifocal. lentille souple à renouvellement fréquent ABSOLUE ABSOLUE Toric C2 Multifocal Eva Sphérique Eva Toric Groupe FDA Hydrophilie Module de Young 020 SILIKOFILCON A 48 % 0,75 MPa 28 Nano Geometry TM Moulage nanométrique Face avant asphérique Silikofilcon

Plus en détail

L'astigmatisme, c'est quoi?

L'astigmatisme, c'est quoi? L'astigmatisme, c'est quoi? 1 er avril 2016 [L'ASTIGMATISME, C'EST QUOI?] 1 er avril 2016 Information à savoir avant de lire Avant d'entrer dans le vif du sujet, laissé moi vous parler de l'œil humain

Plus en détail

COMPENSATION D UN ŒIL EN LENTILLES DE CONTACT ŒIL (ÉVENTUELLEMENT ASTIGMATE)

COMPENSATION D UN ŒIL EN LENTILLES DE CONTACT ŒIL (ÉVENTUELLEMENT ASTIGMATE) COMPENSATION D UN ŒIL EN LENTILLES DE CONTACT ŒIL (ÉVENTUELLEMENT ASTIGMATE) 1) RAPPEL SUR LES NOTIONS D ASTIGMATISMES «CORNÉEN», INTERNE ET TOTAL L astigmatisme «total» d un œil est celui que nous avons

Plus en détail

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu a titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité. Correction du sujet d analyse de la vision BTS Opticien Lunetier Session

Plus en détail

L anisométropie. Anisométropie et aniséïconie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie. L aniséïconie. Alain Péchereau

L anisométropie. Anisométropie et aniséïconie. L anisométropie. L anisométropie. L anisométropie. L aniséïconie. Alain Péchereau nisométropie et aniséïconie lain Péchereau nisométropie Différence de réfraction entre les deux yeux 1 pour l anisométropie sphérique 0,75 pour l anisométropie astigmate et/ou qu il y ait une différence

Plus en détail

V O S L E N T I L L E S D E C O N TA C T M A D E I N F R A N C E

V O S L E N T I L L E S D E C O N TA C T M A D E I N F R A N C E V O S L E N T I L L E S D E C O N TA C T M A D E I N F R A N C E V O S L E N T I L L E S D E C O N T A C T M A D E I N F R A N C E Bienvenu dans notre programme de formation continue. Nous allons ensemble

Plus en détail

Biofinity lentille souple à renouvellement fréquent. Proclear 1 day lentille souple jetable journalière à usage unique

Biofinity lentille souple à renouvellement fréquent. Proclear 1 day lentille souple jetable journalière à usage unique Biofinity Proclear 1 day lentille souple jetable journalière à usage unique Proclear XC extra Confort Proclear Proclear Toric Comfilcon A Silicone Hydrogel 3 ème génération 1 48% 18 / Technologie Aquaform

Plus en détail

LES GEOMETRIES. Souples. Des Lentilles. Niveau intermédiaire. Bernard Barthélemy 2004

LES GEOMETRIES. Souples. Des Lentilles. Niveau intermédiaire. Bernard Barthélemy 2004 LES GEOMETRIES Des Lentilles Souples Niveau intermédiaire Bernard Barthélemy 2004 Le r 0 et le Ø T Le rayon postérieur et le diamètre total Adapté de CONTACTOLOGIE B. Barthélémy, T. Thiébaut, coord. Lavoisier,

Plus en détail

Bienvenue dans le monde des yeux!

Bienvenue dans le monde des yeux! Les yeux Bienvenue dans le monde des yeux! Dans ce monde, tu auras la chance de découvrir: 1. Les parties de l'oeil 2. Les problèmes reliés aux yeux 3. La couleur des yeux 4. Les émotions Les parties de

Plus en détail

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR

CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL PLATE FORME L.B.V. 18 MARS 2012 DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR CONGRES PRESBYTIE STRASBOURG SOFITEL 18 MARS 2012 PLATE FORME L.B.V. DR S. DERHY WWW.OCULAIRE.FR Comprenant : La station de mesures CRS Master ZEISS Le logiciel L.B.V. ZEISS Le laser Excimer Mel 80 Le

Plus en détail

ADAPTATION des lentilles ICD

ADAPTATION des lentilles ICD ADAPTATION des lentilles ICD Découverte de l ICD WEBINAIRE RAPPELS CONCEPT ICD 16.5 Lentille sclérale Pas de contact avec la cornée Pas de contact Pas de contact PROPRIÉTÉS-PARAMÈTRES Propriétés Matériau

Plus en détail

CONTACTOLOGIE. Table des matières

CONTACTOLOGIE. Table des matières CONTACTOLOGIE Table des matières Préface de Brien Holden avec la participation active d Isabelle Jalbert Contactologie par Sommaire Abréviations et symboles Bernard Barthélemy Thérèse Thiébaut ABR Les

Plus en détail

Comfilcon A. Torique postérieure 1 trait repère à 6h Bords arrondis

Comfilcon A. Torique postérieure 1 trait repère à 6h Bords arrondis MyDay Biofinity / Biofinity XR Biofinity toric Biofinity multifocal lentille souple journalière à usage unique lentille souple à renouvellement fréquent lentille souple à renouvellement fréquent lentille

Plus en détail

-Quelques Notions d Optique-

-Quelques Notions d Optique- VIDEO MAKING -Quelques Notions d Optique- Ce tutorial à pour but d expliquer le fonctionnement, simplifié, des différentes lentilles utilisées dans les objectifs. Pour réaliser mon Mini35, je me suis documenté

Plus en détail

sa solution corrections chaque défaut visuel Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir.

sa solution corrections chaque défaut visuel Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. Pour des yeux en pleine forme, disposez chez votre opticien des autres Guides du bien voir. corrections - 03 69 22 67 00-34581 - Crédits Photos : Shutterstock.com Le Guide du bien voir à sa solution chaque

Plus en détail

Instructions d utilisation

Instructions d utilisation Instructions d utilisation Système d injection IOL à usage unique 1ST INJECT P2.2 destiné à l implantation de lentilles intraoculaires préchargées souples hydrophiles 1stQ. Ces instructions d utilisation

Plus en détail

[P e ] [P S ] Trou sténopéïque

[P e ] [P S ] Trou sténopéïque PROBEME ) Œil droit: Avec ses lunettes, ses acuités de loin et de près sont identiques et l'ajout de verres +0,25 ou -0,25 ne modifie pas l'acuité de loin, donc le sujet ne porte vraisemblablement pas

Plus en détail

OUTILS DE DIAGNOSTIC EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE UTILE POUR QUI? Dr B. Farpour 18 octobre 2007

OUTILS DE DIAGNOSTIC EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE UTILE POUR QUI? Dr B. Farpour 18 octobre 2007 OUTILS DE DIAGNOSTIC EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE UTILE POUR QUI? Dr B. Farpour 18 octobre 2007 Outils diagnostiques Outils diagnostiques La Topographie L Orbscan II L Orbscan II L Orbscan II Source :www.laser-vision-rothschild.com

Plus en détail

TROUBLES DE LA REFRACTION

TROUBLES DE LA REFRACTION TROUBLES DE LA REFRACTION DR DEGDEG LAZHAR Rappels Dioptre = surface séparant 2 milieux transparents d indices différents Œil = succession de dioptres sphériques Dioptre cornéen 40 D Dioptre cristallinien

Plus en détail

Physiopathologie oculaire Dr C. Tabatabay, PD. La Cataracte. Dr H. Roux Clinique d ophthalmologie Hopitaux Universitaires de Genève.

Physiopathologie oculaire Dr C. Tabatabay, PD. La Cataracte. Dr H. Roux Clinique d ophthalmologie Hopitaux Universitaires de Genève. Physiopathologie oculaire Dr C. Tabatabay, PD La Cataracte UOM octobre 2008 Dr H. Roux Clinique d ophthalmologie Hopitaux Universitaires de Genève La Cataracte - Définition & rappel anatomique - Etiologies

Plus en détail

www.e-menicon.fr www.menicon.fr

www.e-menicon.fr www.menicon.fr Service Clients : serviceclients@menicon.fr Tél. : 01 41 40 19 19 Fax : 01 41 40 19 20 Ass. Technique : atechnique@menicon.fr Tél. : 01 41 40 19 41 Fax : 01 41 40 19 20 Formation : formation@menicon.fr

Plus en détail

Jette un œil! Ce dossier contient : - Étude de l œil et de la vision (1 ère partie) - Simulation de l œil sur banc optique (2 ème partie)

Jette un œil! Ce dossier contient : - Étude de l œil et de la vision (1 ère partie) - Simulation de l œil sur banc optique (2 ème partie) Jette un œil! Ce dossier contient : - Étude de l œil et de la vision ( ère partie) - Simulation de l œil sur banc optique (2 ème partie) - Simulation de l œil avec correction (3 ème partie) - Choix d une

Plus en détail

NOTICE. www.menicon.fr/pro. easyfit version 3.4.250

NOTICE. www.menicon.fr/pro. easyfit version 3.4.250 NOTICE www.menicon.fr/pro easyfit version 3.4.250 Présentation et limites d easyfit Le logiciel easyfita été développé pour accompagner l adaptateur depuis le choix et le calcul des lentilles Meniconsouples

Plus en détail

Chapitre 1 : L œil et ses caractéristiques

Chapitre 1 : L œil et ses caractéristiques Chapitre 1 : L œil et ses caractéristiques Notre organisme est en relation avec le milieu extérieur par l intermédiaire des organes sensoriels. Ce sont des organes qui contiennent des cellules spécialisées

Plus en détail

Adaptation des kératocônes

Adaptation des kératocônes Vision 5 mars 2003 Adaptation des kératocônes Bernard BARTHELEMY www.bbarthelemy.com Kératocône, Keratoconus [1] : «Développement anormal de la cornée qui prend une forme conique. La réfraction de l œil

Plus en détail

Nom : Groupe : Date :

Nom : Groupe : Date : OPTIQUE Note aux enseignants ou aux TTP : voir à la fin de ce laboratoire. LABO 12 Les images formées dans les lentilles minces TYPE DE LABO : Observation BOITE A OUTILS : Une méthode pour trouver d une

Plus en détail

Aberrométrie : intérêt en pratique courante. Dr. Solange Leroux Les Jardins

Aberrométrie : intérêt en pratique courante. Dr. Solange Leroux Les Jardins Aberrométrie : intérêt en pratique courante. Dr. Solange Leroux Les Jardins PARIS SAFIR 2006 CHNO des Quinze-Vingts, Paris Cabinet: 13 bd Raspail, 75007 Paris Aberrométrie : intérêt en pratique courante.

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER

BTS OPTICIEN LUNETIER BTS OPTICIEN LUNETIER ANALYSE DE LA VISION U.5 SESSION 2012 Durée : 3 heures Coefficient : 6 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables, alphanumériques

Plus en détail

Kératographe. Mode d emploi. Système de mesure et d analyse de la topographie cornéenne

Kératographe. Mode d emploi. Système de mesure et d analyse de la topographie cornéenne Kératographe Mode d emploi Système de mesure et d analyse de la topographie cornéenne Copyright by HAAG-STREIT 08/2003 HAAG-STREIT AG Gartenstrasse 10 CH -3098 Koeniz ++ 41 31 978 01 11 info@haag-streit.ch

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

Les 15 aberrations de Zernicke

Les 15 aberrations de Zernicke Les 15 aberrations de Zernicke Les polynomes de Zernike correspondent à la somme des expressions simples de Seidel-Zernike qui sont de la forme: Ils expriment sous forme mathématique ou graphique ces données.

Plus en détail

Biophysique de la vision

Biophysique de la vision Biophysique de la vision (étude n'abordant pas l'intervention des voies optiques et du cortex cérébral) L astigmatisme (Ast) Mars 2002 Jacques SIMON, Pierre PAYOUX Laboratoire de Biophysique, Faculté de

Plus en détail

1-3) DL = +1,00 δ = Do + 0,50 pour rendre le sujet Astigmate Myopique Simple

1-3) DL = +1,00 δ = Do + 0,50 pour rendre le sujet Astigmate Myopique Simple Problème I : ANALYSE DE LA VISION BTS 2004 - Corrigé (proposé par A.F.LEPLAT S. VANENGELANDT F. MILLEVILLE I. TREDEZ) Important : Ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif

Plus en détail

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE

LA COMPENSATION DE L'ŒIL ASTIGMATE LA COMPENSATION E L'ŒIL ASTIGMATE Principe Comme pour l'œil sphérique, la compensation théorique est celle qui emmétropisera l œil en vision de loin. Il faut donc que le système compensateur œil soit un

Plus en détail

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie

Information générale de la Société Française d'ophtalmologie 1 Information générale de la Société Française d'ophtalmologie La chirurgie réfractive a pour but de corriger les anomalies de vision optique, de façon à améliorer l acuité visuelle sans correction et

Plus en détail

Lentilles souples. Lentilles semi - rigides. Lentilles thérapeutiques et cas spéciaux. Toris-K Torelis-K. Kératocône. Kératocône presbytie Toris-OP

Lentilles souples. Lentilles semi - rigides. Lentilles thérapeutiques et cas spéciaux. Toris-K Torelis-K. Kératocône. Kératocône presbytie Toris-OP 181 / fr / 01a Lentilles thérapeutiques et cas spéciaux DE/AT Simplicity without limits Lentilles souples Toris-K Torelis-K Kératocône Kératocône presbytie Toris-OP Post - opération Torelis-OP Post - opération

Plus en détail

Influence des réglages d un appareil photographique

Influence des réglages d un appareil photographique Influence des réglages d un appareil photographique Ce document présente les résultats concernant l influence de différents réglages sur une image lors d une prise de vue par un appareil photographique.

Plus en détail

"La correction de la presbytie"

La correction de la presbytie "La correction de la presbytie" TP : Vous devez essayer les différents types & tirer des conclusions malgré l âge de votre cobaye Compensation Lunettes Kératométrie --------- X -------- Astig.= (- ) ---------

Plus en détail

Aide à l adaptation pour lentilles souples sur mesure

Aide à l adaptation pour lentilles souples sur mesure SwissLens SA Chemin des Creuses 9 1008 Prilly / Switzerland www.swisslens.ch lens.info@swisslens.ch Suisse Tel + 41 21 620 06 66 Fax + 41 21 620 06 65 France Tél + 33 810 06 08 40 Fax + 33 810 05 59 48

Plus en détail

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision

3 Défauts. Bien davantage pour votre vision 3 Défauts Visuels Bien davantage pour votre vision Une Vision sans défaut Un œil sans aucun défaut visuel, reçoit une image d objets proches ou lointains qui se forme parfaitement sur la rétine. Pour restituer

Plus en détail

Situation de l optique en France en 2011

Situation de l optique en France en 2011 Situation de l optique en France en 2011 9 Février 2011 Où en sommes-nous en 2011? Un marché en pleine mutation La prestation de l opticien L optique : un secteur qui compte dans l économie Chiffre d affaires

Plus en détail

Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen

Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen Technique de l image, finalité photographie, première et deuxième année Optique photo : questions d examen Les questions sont présentées par chapitre et en deux colonnes. La première colonne est relative

Plus en détail

Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010

Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010 Aberrométrie, Aberrations de haut degré Aberrometry, High order aberrations 29/03/2010 Puissance et astigmatisme régulier : Pour comprendre le principe de l'aberrométrie, il faut d'abord rappeler quelques

Plus en détail

LES NOUVELLES LENTILLES DE NUIT

LES NOUVELLES LENTILLES DE NUIT LES NOUVELLES LENTILLES DE NUIT POUR LA CORRECTION DE LA MYOPIE DE L HYPERMETROPIE ET DE L ASTIGMATISME L ORTHOKÉRATOLOGIE EN 2013 Dr Florence Jourdan Marseille Dr Adrien Sarfati Paris QU EST CE QUE L

Plus en détail

LES PATHOLOGIES. (Document mis à jour le 26 septembre 2011)

LES PATHOLOGIES. (Document mis à jour le 26 septembre 2011) LES PATHOLOGIES (Document mis à jour le 26 septembre 2011) Page 1 sur 3 Table des matières Les pathologies... 3 Agnosie visuelle :... 3 Albinisme :... 3 Aniridie :... 3 Astigmatisme :... 3 Atrophie optique

Plus en détail

Qu'est ce que la cataracte? Quels sont les premiers symptômes?

Qu'est ce que la cataracte? Quels sont les premiers symptômes? Qu'est ce que la cataracte? La cataracte correspond à une baisse significative d acuité visuelle en rapport avec l'opacification du cristallin, lentille transparente située à l'intérieur de l'œil et permettant

Plus en détail

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION

Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION Exercices Ch.1 p : 28 29 LES MÉCANISMES OPTIQUES DE LA VISION P : 28 n 1 Tester ses connaissances Définissez les mots ou expressions. Accommodation, punctum remotum, punctum proximum, œil réduit, distance

Plus en détail

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 Chirurgie Réfractive Correction de: Myopie Hypermétropie Astigmatisme Historique J. Barraquer : le kératomleusis années 50 en Colombie Historique

Plus en détail

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale Guide d adaptation Rose K2 XL Lentille Semi-sclérale TM Kératocône Dégénérescence pellucide marginale Post Greffe Post Chirurgie 1 LENTILLE SEMI-SCLÉRALE ROSE K2 XL INDICATIONS 1 ères indications : kératocône,

Plus en détail

SUJET ZERO. Problématique (scénario) : Constitution du sujet : 4 pages ressource 6 pages réponse

SUJET ZERO. Problématique (scénario) : Constitution du sujet : 4 pages ressource 6 pages réponse Problématique (scénario) : Un client se présente dans le magasin. Il a subi, il y a 3 jours, une opération suite à une tumeur située sur la base du nez. Un pansement recouvre l os nasal. Depuis, ce client

Plus en détail

Lentilles spéciales. 11,00 Toutes possibilités par 0,05. 10,10 à 11,30 7,30 à 10,55 par 0,05. Toutes possibilités (standard : + 1,00)

Lentilles spéciales. 11,00 Toutes possibilités par 0,05. 10,10 à 11,30 7,30 à 10,55 par 0,05. Toutes possibilités (standard : + 1,00) Lentille Page Laboratoire LS - pa,25 d pa,50 d AX 38 L C S pa,25 11,00 toutes possibilités pa,05 Enfant - Mégalo-cornée - Greffe de cornée Déformation cornéenne AX TI / TE / BI 39 L C S pa,25 11,00 pa,05

Plus en détail

LES LENTILLES RIGIDES DE GRAND DIAMETRE

LES LENTILLES RIGIDES DE GRAND DIAMETRE LES LENTILLES RIGIDES DE GRAND DIAMETRE Bernard BARTHELEMY A. Définitions et historiques : Définitions des types de lentilles fonction de leurs diamètres : a. Verres scléraux proche de ~19mm b. Micro lentilles

Plus en détail

Les amétropies oculaires: description et correction

Les amétropies oculaires: description et correction Les amétropies oculaires: description et correction Dr K CHATTI, 2010 Pré requis Notions de dioptriques géométriques anatomie-histologie de l'œil Population Cible Étudiants du premier cycle des études

Plus en détail

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE

SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Enseignement de sémiologie 2 ème année Pharmacie Pr. Jean-Pierre DUBOIS Département de médecine générale Université Claude Bernard LYON I SEMIOLOGIE DES TROUBLES DE L APPAREIL OCULAIRE Mars 2008 Les troubles

Plus en détail

LA GARANTIE DE RÉSULTATS PRÉCIS

LA GARANTIE DE RÉSULTATS PRÉCIS Systèmes microscopiques pour alignement IOL sans marqueurs pendant la chirurgie de la cataracte LA GARANTIE DE RÉSULTATS PRÉCIS Systèmes de guidage IOL 2D et 3D 2 LA GARANTIE DE RÉSULTATS PRÉCIS Fournissez

Plus en détail

Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon

Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon Pour y voir plus clair? C est taupe! Explications sur les équipements Laser Vision Future Lyon Les différents examens Evaluation des défauts optiques Mesure de la tension oculaire Topographie et pachymétrie

Plus en détail

LAMPES LOUPES AMPOULES. offre spéciale N 6 2016. Tél : 02 40 01 02 03 - GUÉRANDE (44) Maitrisez votre budget avec des produits de qualité!

LAMPES LOUPES AMPOULES. offre spéciale N 6 2016. Tél : 02 40 01 02 03 - GUÉRANDE (44) Maitrisez votre budget avec des produits de qualité! 30 ANS DE PASSION À VOTRE SERVICE N 6 2016 Lampes loupes et ampoules Tél : 02 40 01 02 03 - GUÉRANDE (44) www.multirex.net Maitrisez votre budget avec des produits de qualité! LAMPES LOUPES AMPOULES offre

Plus en détail

Projet d'ouverture : Parrainage Matériel disponible

Projet d'ouverture : Parrainage Matériel disponible Projet d'ouverture : Parrainage Matériel disponible Miroirs Miroir plan Miroir concave Miroir convexe Miroir déformable Périscope Lentilles Petite lentille très convergente Lentille moyenne peu convergente

Plus en détail

Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir

Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir Correction des astigmatismes réguliers cornéens par implants toriques Ce qu il faut savoir Dr Pierre Levy * Introduction La chirurgie de l astigmatisme est connue depuis fort longtemps, la première technique

Plus en détail

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Dr Jean-Pierre Chartrand, MD Q et R La chirurgie réfractive au laser excimer pratiquée par les ophtalmologues est l une des deux procédures chirurgicales les plus

Plus en détail

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE NOM : CORRECTION 1 / 5 PRENOM :.. 1 ère ES Devoir d enseignement scientifique Vendredi 28 septembre 2012 Durée : 1h30 L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE Dans ce devoir, il est fortement conseillé

Plus en détail

Les défauts de la vision

Les défauts de la vision Les défauts de la vision 1 3 2 EN CLASSE Fovéa Rétine Nerf optique Tache aveugle Corps vitré Cristallin Cornée Pupille Iris Nez Globe oculaire gauche vu de dessus L œil est un organe du corps humain qui

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 12 septembre 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 12 septembre 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 12 septembre 2007 INFRACYANINE 25 mg/10 ml, poudre et solvant pour solution injectable Flacon de 25 mg avec 1 ampoule de solvant de 10 ml (CIP : 360 841-7) Laboratoire

Plus en détail

La chirurgie du cristallin est le plus souvent réalisée

La chirurgie du cristallin est le plus souvent réalisée Visya www.cliniquevision.com 171 D. PIETRINI Clinique de la Vision, Paris. docteurpietrini@gmail.com La chirurgie du cristallin est le plus souvent réalisée manuellement dans tous ses temps. C est une

Plus en détail

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique Programme de khôlle - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique 1. Savoir que la lumière est une onde électromagnétique, se propagent de manière omnidirectionnelle à partir d une

Plus en détail

TP oeil et lunette astronomique

TP oeil et lunette astronomique TP oeil et lunette astronomique 1 Description de l oeil L oeil est l organe de la vision ; il peut observer directement des objets ou bien examiner les images données par des systèmes optiques ; son rôle

Plus en détail

Accessibilité Numérique

Accessibilité Numérique Université Montpellier 2 Master 2 Informatique Stage de recherche Accessibilité Numérique Yoann BONAVERO Encadrement : LIRMM - Équipe MAREL Marianne Huchard et Michel Meynard Table des matières 1 4 1.1

Plus en détail

Introduction aux aberrations optiques

Introduction aux aberrations optiques Introduction aux aberrations optiques 1 Aberrations Les aberrations sont les défauts d'un système optique simple qui font que l'image d'un point ou d'un objet étendu obtenu par l'intermédiaire de ce système

Plus en détail

STABILISÉE EN UN CLIN D ŒIL

STABILISÉE EN UN CLIN D ŒIL CONTACTOLOGIE VERRES INSTRUMENTS MONTAGE STABILISÉE EN UN CLIN D ŒIL Contact Day 30 Air Toric : La Contact Day 30 Air est aujourd hui très appréciée des professionnels de la contactologie. En effet, son

Plus en détail

Trop belle, la vie... sans lunettes ni lentilles!

Trop belle, la vie... sans lunettes ni lentilles! Trop belle, la vie... sans lunettes ni lentilles! Correction chirurgicale des défauts visuels 1 > 04 Une solution de confort à un problème pratique et concret > 04 A qui s adresse la chirurgie réfractive?

Plus en détail

ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES

ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES ERGOVISION LES TESTS AUTOMATIQUES 1 Les tests automatiques Acuité en vision de loin Recherche d une hypermétropie test de la bonnette Test Rouge / Vert Dépistage de l astigmatisme Etude des phories (tendance

Plus en détail

BTS Systèmes Photoniques Analyse et Mise en Œuvre D un Système

BTS Systèmes Photoniques Analyse et Mise en Œuvre D un Système BTS Systèmes Photoniques Analyse et Mise en Œuvre D un Système SP-TP AMS Frontofocomètre Fonction globale du système : e frontofocomètre est un instrument d optique permettant de mesurer la puissance frontale

Plus en détail

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel :

1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2. I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : 1 ere ES/L Chapitre 2 : L œil, système optique Chapitre 2 I) L œil, du réél au modèle : I-1) L œil réel : L œil humain est un globe sphérique d'environ 25 mm de diamètre. Il est composé principalement:

Plus en détail

Ophtalmo-pédiatrie. Patrick Berquin

Ophtalmo-pédiatrie. Patrick Berquin Ophtalmo-pédiatrie Patrick Berquin De 1à 3 mois : période critique du développement de l'acuité Visuelle De 3 mois à 3 ans : période de plasticité cérébrale maximale De 3 à 8 ans : la plasticité décroît

Plus en détail

Le jeu de l interactivité conduit souvent à introduire ou à approfondir un tantinet certaines notions.

Le jeu de l interactivité conduit souvent à introduire ou à approfondir un tantinet certaines notions. Comme le précédent intitulé Bonne Année, ce document entend n être qu un exemple de l emploi des œuvres artistiques pour initier les auditeurs à certains contenus de l univers des mathématiques. Le jeu

Plus en détail

Étude VANI avec le logiciel Alertinfra

Étude VANI avec le logiciel Alertinfra Étude VANI avec le logiciel Alertinfra Sous titre : Cas d une étude 2014 sur une RD Auteur : LIEGEOIS Mathias Le Véhicule d ANalyse d Itinéraires Les mesures (pas de 1 mètre) : Géométriques : - Rayon de

Plus en détail

Lentille Semi-Sclérale

Lentille Semi-Sclérale Kératocônes DMP Post Greffe Post Chirurgie ROSE K2 XL Lentille Semi-Sclérale TM Lentille Semi-Sclérale ROSE K2 XL Indications Pour Kératocône, Dégénérescence Marginale Pellucide (DMP), Post Greffe, Post

Plus en détail

CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE

CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE CATARACTE et CHIRURGIE REFRACTIVE LA FIN DES LUNETTES? MF.DALMAS CATARACTE =opacification progressive du cristallin Concerne 20% des patients de plus de 65 ans et 50% des plus de 75 ans 600 000 interventions

Plus en détail

ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION

ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION 1 ORDRES DE GRANDEUR ET MOYENNES STATISTIQUES EN ANALYSE DE LA VISION Ce document a été diffusé dans tous les établissements de formation par l'inspection Générale. Il a été rédigé par Pascal GRASLAND

Plus en détail

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION

MODELE DE L ŒIL HUMAIN COMPOSITION : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr MODELE DE L ŒIL HUMAIN Ref: OS-8477 COMPOSITION Adaptateur pupille Ecran rétine Lentilles Support Globe oculaire Compas optique - un modèle

Plus en détail

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir

287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION. Ce qu il faut savoir 287 TROUBLES DE LA RÉFRACTION troubles de la réfraction Ce qu il faut savoir 1. Savoir définir l acuité visuelle tant sur le plan optique que physiologique. Connaître les modalités et les conditions de

Plus en détail

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test!

Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Êtes-vous astigmate? Découvrez-le en faisant ce petit test! Test rapide de détection d astigmatisme Invitez votre client à faire le test sans ses lunettes ou avec ses lentilles de contact. Comment procéder

Plus en détail

La correction des déformations

La correction des déformations Photoshop : Photostopp Photostopp > Par Jean Buet La correction des déformations Niveau : moyen Pour l'instant, tout va bien! Moment de la prise de vue : l'exposition est réglée au petit poil, la mise

Plus en détail

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane.

Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Une lentille est un milieu homogène, isotrope (gr. isos, égal, et tropos, direction) et transparent dont au moins l une des faces n est pas plane. Selon la forme de ses faces d'entrée et de sortie, une

Plus en détail