LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA FORMATION PROFESSIONNELLE"

Transcription

1 LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013 relatif à la formation professionnelle. Cette réforme réoriente les fonds de la formation vers les demandeurs d emploi, les salariés les moins qualifiés, les jeunes en alternance, les salariés des petites entreprises par le biais de 3 axes : Les objectifs de la réforme : Le système de gestion et de traçabilité du compte personnel formation (CPF). Les enjeux de mise en œuvre du conseil en évolution professionnelle (CEP) en lien avec le service public de l orientation (SPO). L impact de la mise en place du compte sur l offre de la formation. Améliorer le droit individuel à la formation initié avec le DIF. Mieux prendre en compte les acquis des parcours professionnels. Instaurer une nouvelle gouvernance nationale et régionale avec tous les acteurs. Clarifier le rôle des acteurs de la formation professionnelle et donner un rôle accru en matière de consultation aux représentants du personnel. Simplifier le financement de la formation professionnelle. Faire évoluer certains dispositifs (entretien professionnel tous les 2 ans, évaluation du parcours au bout de 6 ans, ). Faire évoluer l apprentissage vers des possibles contrats pérennes. CPF (Compte personnel de formation) Le CPF vient se substituer au DIF à partir du 1 er janvier Les heures de DIF acquises et non utilisées au 31 décembre 2014 sont utilisables dans le cadre du Compte personnel de formation pendant 6 ans, soit jusqu à la fin de l année Le CPF permet à tout salarié d acquérir tout au long de sa vie professionnelle 24 heures par an jusqu à 120 heures, puis 12 heures par année de travail à temps complet dans la limite d un plafond de 150 heures, mobilisables à l initiative du salarié ou du demandeur d emploi. Les formations suivies dans ce cadre doivent, entre autres, être à visée certifiante, qualifiante et/ou diplômante. Elles doivent figurer sur une liste établie par la commission paritaire nationale emploi formation de la branche professionnelle dont relève l entreprise ou par des instances de coordination nationale ou régionale (CNEFOP, CREFOP). Le CPF est abondé par une contribution de l employeur et peut être complété par le bénéficiaire, les Conseils régionaux, Pôle emploi, l Agefiph, etc. CEP (Conseil en évolution professionnelle) Service gratuit, accessible à tous, d accompagnement des projets d évolution professionnelle des salariés et demandeurs d emploi, en lien avec les besoins économiques des territoires. Il est mis en œuvre par les Opacif, Pôle emploi, Cap Emploi, les Missions locales, l Apec et les Fongecif. L objectif est d assurer une continuité en termes de conseil et d orientation entre les différents acteurs de la formation et de l emploi et de permettre une mobilisation personnalisée optimale des dispositifs, pour un départ plus aisé en formation. La loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle modifie en profondeur les relations entre entreprises et salariés sur la question de la formation. Elle permet un pilotage plus efficace et simplifié de la formation, avec un rôle central des régions. Les règles de financement évoluent avec une contribution unique de 0,55% pour les entreprises de moins de 10 salariés et de 1% pour celles de 10 salariés et plus. RÉGION HAUTE-NORMANDIE demandeurs d emploi sont entrés en formation en demandeurs d emploi sur 10 du plan de formations prioritaires, dit «plan formations» ont eu un accès à l emploi 6 mois après leur sortie de formation salariés en alternance en 2012 : en contrat de professionnalisation, en apprentissage.

2 Le fonctionnement de la formation professionnelle Le mécanisme de financement Depuis la création d un cadre légal de la formation professionnelle (1971), il faut distinguer : - le plan de formation des entreprises (bilans sociaux et professionnalisation), - les dispositifs dits d intérêt général ayant vocation à développer l accès à la formation professionnelle (CIF, contrats de professionnalisation ). Avant la loi du 5 mars 2014, le financement de ces deux catégories de dispositifs reposait en partie sur une obligation fiscale des entreprises à participer à hauteur de 1,6% de leur masse salariale brute annuelle. Depuis la loi du 5 mars 2014, l obligation de financement des entreprises représente une moindre proportion de leur masse salariale : 0,55% de la masse salariale pour les entreprises de moins de 10 salariés 1% pour les entreprises de plus de 10 salariés Désormais, les entreprises sont tenues de verser une contribution unique à un seul OPCA. Les acteurs de la formation professionnelle Les acteurs de la formation professionnelle sont nombreux : en effet, l État, les partenaires sociaux, les régions et les entreprises sont concernés par la gouvernance de la formation. L État : Il est garant du fonctionnement du dispositif. Il impulse les négociations entre les partenaires sociaux. Il dirige les réflexions permettant de faire évoluer le système. Il propose au parlement de modifier la législation. Les partenaires sociaux : Ils appuient la négociation collective dans le domaine de la formation et du développement des compétences. Ils participent à la définition de la politique de formation professionnelle. Ils mettent en place des structures permettant de collecter et mutualiser les contributions des entreprises à la formation professionnelle et le financement des actions : les OPCA. Ils créent des instances paritaires : le comité paritaire national pour la formation professionnelle (CPNFP), les commissions paritaires nationales de l emploi (CPNE), le fond unique de péréquation (FUP), les commissions paritaires interprofessionnelles régionales de l emploi (COPIRE). Les entreprises : Elles veillent à l employabilité des salariés. Elles échangent avec les représentants du personnel dans le cadre des négociations et des consultations obligatoires en matière de formation. Elles participent au financement de la formation. Les régions : Avec la nouvelle réforme de 2014, les régions ont un rôle plus central dans le domaine de la formation : Elles coordonnent les acteurs de la formation professionnelle et les publics. Elles possèdent plus de compétences dans la mise en œuvre et l évaluation de la politique d apprentissage. Elles participent au financement de la formation. Le financement de la formation professionnelle L effort national pour la formation professionnelle en 2011 est de 32 milliards d euros, soit 1,6% du PIB de la France. 42% de ce budget concerne des actifs occupés du secteur privé, 19% des agents publics. 4 milliards d euros sont à destination des demandeurs d emploi, 8 milliards sont consacrés aux jeunes. Budget national - formations en 2011 Financeurs en 2011 Budget, en millards d'euros Proportion Entreprises 13,7 42,9% Formation fonction publique 6,0 18,8% État 4,7 14,7% Régions 4,5 14,0% Pôle emploi, Agefiph, 1,8 5,6% Ménages 1,2 3,8% Autres collectivités locales 0,1 0,2% TOTAL 32,0 100,0% Budget national - formations en 2011 Formation fonction publique 19% Pôle emploi, Agefiph, 6% Source : DARES Régions 14% Ménages 4% État 15% Entreprises 42%

3 La formation tout au long de la vie La formation des adultes Taux d accès annuel à la formation (enquête 2 ème trimestre 2012 Source INSEE) Ensemble (25-64 ans) 50,5% 25 à 34 ans 61,1% 35 à 44 ans 57,7% 45 à 54 ans 50,4% 55 à 64 ans 32,8% 51% des personnes âgées de 25 à 64 ans ont participé à au moins une formation au cours des 12 derniers mois. L accès à la formation diminue avec l âge. En effet, toutes formations confondues, entre 25 et 34 ans, 6 personnes sur 10 participent à au moins une formation alors qu entre 55 et 64 ans, ce n est plus le cas que d une personne sur trois. Si on se restreint aux formations diplômantes, le taux d accès annuel à la formation est de 4%. Il atteint près de 9% pour les ans et baisse significativement après 45 ans. Hommes Femmes 50,2% 50,8% Les taux d accès à la formation des hommes et des femmes sont globalement semblables. Emploi 57,6% Chômage 38,8% Inactivité 22,7% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% Parmi les actifs, ce sont les personnes en emploi qui ont le plus souvent accès à la formation : 58% des personnes en emploi ont participé à une formation au cours des 12 derniers mois, contre 39% des chômeurs et 23% des inactifs. Les demandeurs d emploi en formation Au cours de l année 2011, demandeurs d emploi sont entrés en formation en France métropolitaine. Au total, entrées en formation sont enregistrées (-4% par rapport à 2010), certains stagiaires ayant effectué plusieurs formations dans l année. Les régions constituent le principal financeur des coûts pédagogiques : elles ont pris en charge 57% des formations débutées en Elles orientent davantage leurs efforts de formation vers les jeunes (53% des stages financés sont à destination des jeunes de moins de 26 ans). En 2011, Pôle emploi a renforcé son action en faveur de la formation des demandeurs d emploi en finançant 14% de stages supplémentaires par rapport à 2010, après déjà +34% en Tous financeurs confondus, les stages durent en moyenne 4,4 mois. Ceux financés par l État ou les régions sont plus longs (respectivement 4,6 mois et 4,7 mois) tandis que les stages financés par Pôle emploi durent 2,4 mois en moyenne, ceux-ci répondant à des besoins de main-d œuvre immédiats et visant un accès plus rapide à l emploi. Nombre d entrées en formation de demandeurs d emploi Entrées en formation, par financeur principal des coûts pédagogiques 2011 État Régions Stages destinés aux jeunes Stages destinés aux adultes Pôle emploi Actions de formation préalables au recrutement Formations conventionnées Autres formations Stagiaires Autres financements Ensemble des entrées en formation Source : DARES Les diplômes en formation continue (formation suivie par des personnes ayant terminé leurs études initiales) En 2011, diplômes ont été délivrés en formation continue : 30% sont des diplômes de l enseignement secondaire (CAP, BEP, brevets professionnels, brevets de technicien ou baccalauréat) 70% sont des diplômes de l enseignement supérieur (BTS, diplômes nationaux ou diplômes d établissements délivrés par les universités, le CNAM et leurs composantes) En 2011, 11% de la population âgée de 30 à 69 ans a décroché son plus haut diplôme par le biais de la formation continue (diplôme obtenu plus de deux ans après avoir terminé sa formation initiale). La validation des acquis d expérience (VAE) Depuis 2002, la VAE constitue une 3 ème voie d accès aux diplômes et titres professionnels, parallèlement aux formations initiales et continues. Elle permet à toute personne d obtenir la totalité d un diplôme ou d un titre grâce à son expérience professionnelle. Profil des candidats présentés à la VAE en ,1% 71,5% 70,5% 25,9% 18,4% 10,2% 28,9% 53,2% 17,4% 29,5% En 2011, dossiers de candidature à un titre professionnel ont été jugés recevables candidats se sont présentés devant le jury, ont obtenu une validation totale, soit un taux de réussite de 58%. Ce taux atteint 84% pour les candidats aux titres du ministère de la Défense. L Éducation nationale reste le principal certificateur (46%). La VAE concerne principalement des femmes (en 2011, hors ministère de l enseignement supérieur, elles représentent 74% des candidats). 7 candidats sur 10 ont entre 30 et 49 ans, ce qui s explique notamment par la nécessité d avoir acquis une expérience professionnelle d au minimum 3 ans dans le domaine visé. Plus de la moitié des candidats cherche à valider un titre ou diplôme de niveau V. Hommes Femmes Moins 30 ans ans 50 ans ou plus En emploi Demandeur d'emploi Niveau V Niveau IV Niveau I, II, III Source : ministères certificateurs / DARES

4 La formation continue financée par les entreprises Les entreprises sont le principal contributeur à la dépense nationale de formation professionnelle continue, essentiellement par le biais de la formation qu elles dispensent à leurs salariés. Taux d accès des salariés à la formation, selon la taille d entreprise Le taux d accès des salariés à la formation est de 42,8%. Ce taux varie selon la taille des entreprises et leur secteur. Il atteint notamment 58,6% au sein des entreprises de salariés ou plus. Plus de 7 salariés sur 10 ont eu un accès à la formation continue dans les entreprises de production et distribution d électricité, de gaz, de vapeur et d air conditionné. 5,1% des personnes ont eu accès au droit individuel à la formation (DIF) en 2011, 2,2% ont eu au moins une période de professionnalisation. La durée moyenne des formations s établit à 29,2 heures (hors congé individuel de formation, alternance et contrat de professionnalisation). Cette durée s élève à 73,1 heures dans le cas des périodes de professionnalisation. 60% 50% 40% 30% 20% 10% 42,8% en moyenne 0% salariés salariés salariés salariés Source : Céreq, Déclarations fiscales des employeurs salariés salariés ou plus HAUTE-NORMANDIE : le Conseil Régional Suite à la réforme de la formation professionnelle, la Région devient le lieu central de pilotage de la formation professionnelle. En 2012, la région Haute-Normandie a consacré 176 millions d euros à la formation professionnelle, à l apprentissage et à l orientation : 64 millions d euros sont consacrés à la formation professionnelle, soit 36% du budget ; 74 millions pour l apprentissage, ce qui représente 42% du budget ; 32 millions pour la formation sanitaire et sociale, soit 18% du budget ; 6 millions d euros sont alloués à l accueil, l information et l orientation. HAUTE-NORMANDIE : les entrées en formation Financeur de la formation Stagiaires en formation rémunérée par Pôle emploi en 2013 Pôle emploi Haute- Normandie Région Haute- Normandie Autres 2013 Proportion Par sexe (hors non déterminé) Hommes ,4% Femmes ,6% Par tranche d'âge Moins de 25 ans ,2% De 25 à 39 ans ,5% De 40 à 49 ans ,6% 50 ans ou plus ,8% Par ancienneté d'inscription Moins de 3 mois ,1% De 3 à 6 mois ,7% de 6 mois à 1 an ,0% Plus d'un an ,2% Par durée de la formation 35 heures ou moins ,3% 36 à 140 heures ,2% 141 à 300 heures ,1% 301 à 400 heures ,9% Plus de 400 heures ,5% Haute-Normandie (hors non déterminé) % Part dans l'ensemble des stages 30% 32% 38% 100% En 2013, demandeurs d emploi haut-normands sont entrés en formation rémunérée par Pôle emploi formations sont financées par la Région, financées par Pôle emploi, financées par d autres financeurs. 43% des demandeurs d emploi entrés en formation en 2013 ont entre 40 et 49 ans. Près d un tiers des personnes entrées en formation est inscrit depuis moins de 3 mois à Pôle emploi. Pour 31% des demandeurs d emploi, l objectif de la formation est d obtenir une certification. 38% des formations dispensées durent plus de 400 heures. 34% des demandeurs d emploi s inscrivent dans une formation de niveau V (CAP et BEP). Source : Pôle emploi / SID Les domaines de formation «Échange et gestion», «Formation générale, lettres et langues» et «Services à la collectivité» recueillent 61% de l ensemble des formations suivies dans la région en % des formations concernent la Seine-Maritime. Le bassin de Rouen accueille à lui seul 27% des formations de la région, celui du Havre 16% et celui d Évreux 14%.

5 Plan «Formations prioritaires pour l emploi» des demandeurs d emploi Mis en œuvre conjointement par les OPCA, Pôle emploi et le Conseil Régional, il vise à identifier précisément les besoins des demandeurs d emploi, afin de mettre en place des formations correspondantes. Le plan gouvernemental « formations» en 2013 En Haute-Normandie, du 19 août au 31 décembre 2013, entrées en formation ont eu lieu dans le cadre du plan gouvernemental « formations». Les hommes et les jeunes sont particulièrement concernés par le plan gouvernemental « formations». 54% des entrées en formation dans le cadre du plan « formations» sont financées par Pôle emploi. 35% des entrées en formations sont des Aides Individuelles à la Formation (AIF). 1 formation sur 5 est d une durée d au minimum 6 mois. La moitié des formations est de niveau V (CAP et BEP). Entrées en formation, par financeur Nombre de formations financées Pôle emploi 523 OPCA 178 AGEFIPH 104 Région 250 Total Source : Pôle emploi / SID Entrées en formation, par type de formation RÉGION 24% AGEFIPH 10% POEC 17% AFC 6% POEI 4% AIF 26% AFPR 13% AFC : Action de formation conventionnée AFPR : Action de formation préalable au recrutement AIF : Aide individuelle à la formation POE : Préparation opérationnelle à l emploi (individuelle ou collective) Suivi après la sortie de formation (à 3 mois et à 6 mois) Après 3 mois Après 6 mois Total 48.9% 58.2% Moins de 25 ans 43.4% 48.7% De 25 à 49 ans 53.0% 64.9% 50 ans ou plus 41.7% 52.9% Hommes 47.3% 60.3% À fin juillet 2014, en Haute-Normandie : 791 personnes sont sorties de formation depuis au moins 3 mois, soit 75% de l ensemble des demandeurs d emploi du dispositif. 49% d entre eux ont eu un accès à l emploi, dont 31% à de l emploi durable. 522 personnes sont sorties de formation depuis au moins 6 mois. 58% d entre elles ont retrouvé un emploi, dont 38% en emploi durable. Femmes 50.7% 55.6% Ouvrier / Employé non qualifié Ouvrier / Employé qualifié Technicien, agent de maîtrise ou cadre AFC AIF 38.2% 53.8% 70.8% 57.5% 33.7% 44.3% 48.4% 61.7% 64.3% 78.6% L'accès à l'emploi à x mois a été défini ainsi : a eu au moins une activité réduite au cours des x mois qui ont suivi la fin de la formation et/ou a déclaré une sortie pour reprise d'emploi au cours des x mois qui ont suivi la fin de la formation et/ou inscrit en catégorie 5 x mois après la fin de la formation et/ou a eu une DPAE (hors contrat de travail temporaire) au cours des x mois qui ont suivi la fin de la formation POE 53.8% 68.9% AFPR 73.7% 78.9% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% Source : Pôle emploi / SID - DPAE L'accès à l'emploi durable à x mois a été défini ainsi : a cumulé plus de 78h d'activité réduite en moyenne mensuelle au cours des x mois qui ont suivi la fin de la formation et/ou Inscrit en catégorie 5, x mois après la fin de la formation et/ou a eu une DPAE CDI ou CDD de plus de 6 mois au cours des x mois qui ont suivi la fin de la formation Le plan gouvernemental « formations» En Haute-Normandie, du 1er janvier 2014 au 30 septembre 2014, personnes sont entrées en formation dans le cadre du plan gouvernemental « formations». 21% dans les services aux personnes. Les hommes en bénéficient le plus. 43% des entrées en formations sont des actions de formations conventionnées par Pôle emploi. 31% des formations dispensées durent de 141 heures à 300 heures. La moitié des demandeurs d emploi s inscrit dans une formation de niveau V (CAP et BEP).

6 HAUTE-NORMANDIE : l alternance Deux contrats de travail permettent d entrer en formation en alternance : le contrat de professionnalisation et le contrat d apprentissage. En Haute-Normandie, ces contrats ont permis l embauche de salariés en 2012 : en professionnalisation et en apprentissage. Le contrat de professionnalisation en Haute-Normandie en 2012 : En Haute-Normandie, les personnes embauchées en contrat de professionnalisation représentent 0,81% du nombre de salariés en Les recrutements se concentrent en fin d été et à l automne en Haute-Normandie. La proportion de femmes parmi les salariés recrutés en contrat de professionnalisation s établit à 52,2%. Cette part est en hausse de 5 points par rapport à L année 2012 est la première année pour laquelle les femmes sont majoritaires parmi les entrants en contrat de professionnalisation dans la région. L âge moyen en contrat de professionnalisation augmente depuis le début du dispositif. Il dépasse 24 ans en Haute-Normandie en personne sur 5 embauchée en contrat de professionnalisation possède un niveau V mais la percée des diplômés de l enseignement supérieur se poursuit. 34% des bénéficiaires du contrat de professionnalisation sont des demandeurs d emploi, contre 31% seulement en moyenne nationale. 87% des contrats de professionnalisation signés sont des CDD. Les contrats de professionnalisation sont en majorité réalisés dans le tertiaire. 1 quart des contrats de professionnalisation dans des établissements de 0 à 4 salarié(s). Profil des personnes embauchées en contrat de professionnalisation 90% France métropolitaine Haute-Normandie 80% 76,5% 68,0% 70% 60% 52,2% 50% 46,8% 40% 30% 20% 8,1% 10% 0% Femmes 25 ans ou moins Bac ou plus CDI Moins de 500h Source : DARES Le contrat d apprentissage en Haute-Normandie en 2012 : La part des femmes parmi les salariés recrutés en apprentissage est plus faible (32,1%). Ceci s explique notamment par la part importante dans cette forme d alternance des métiers de l industrie (25,5%) et du bâtiment (24,0%), plus souvent occupés par des hommes. Le contrat d apprentissage s apparente, plus que le contrat de professionnalisation, à une formation initiale. Par conséquent, l âge moyen des apprentis recrutés est moins élevé que celui des alternants en contrat de professionnalisation. Ainsi, 64% des bénéficiaires du contrat d apprentissage ont 18 ans ou moins et près des deux tiers sortent de scolarité. 42,5% des apprentis sont embauchés dans des établissements de moins de 5 salariés (39,0% en moyenne nationale). En 2012, la région Haute-Normandie a consacré 74 millions d euros à l apprentissage Dont la dépense de fonctionnement : 37 millions, Dont les financements d aides : 31 millions, Dont les dépenses d investissements des CFA : 6 millions. La question de l alternance est abordée dans la loi relative à la formation professionnelle à l emploi et à la démocratie sociale de mars Cette réforme prévoit : Des financements supplémentaires orientés vers l apprentissage apprentis par an formés plus efficacement. Les contrats peuvent être conclus dans le cadre d un CDI. Les missions des Centres de Formation des Apprentis sont renforcées. EN SAVOIR PLUS - Données et chiffres clés de la formation professionnelle Avril 2014 Fédération de la formation professionnelle - Formation et emploi Édition INSEE - Jaune budgétaire automne 2013 (annexe Projet de Loi de Finances 2014) - TEN info 90 Alternance DIRECCTE Haute-Normandie - Programme des formations Conseil régional Haute-Normandie - Loi formation professionnelle, emploi et démocratie sociale - SIG - Pôle emploi Haute-Normandie CS Rouen Cedex Responsable de rédaction : Frédérique PELLIER STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION

le plan 30 000 formations

le plan 30 000 formations statistiques et indicateurs sept. 2014 SOMMAIRE P.1 un 1er bilan positif P.2 un plan qui a accompagné la réorientation professionnelle des demandeurs d emploi cumulant des freins à l emploi P.5 enquête

Plus en détail

Les formations rémunérées par Pôle emploi en 2011

Les formations rémunérées par Pôle emploi en 2011 Décembre 2012 Service statistiques, Études et Évaluation Les formations rémunérées par en 2011 Les données globales sur la formation en 2011 n étant pas encore disponibles, voici pour rappel celles de

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle

Infodoc. n 95. Février 2015. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle Infodoc Législation/Réglementation Réforme de la Formation Professionnelle Février 2015 n 95 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

«PLAN 30 000» : ESTIMATION DE TAUX D ACCES A L EMPLOI ET A L EMPLOI DURABLE A LA SORTIE DU DISPOSITIF A PARTIR DE DONNEES ADMINISTRATIVES

«PLAN 30 000» : ESTIMATION DE TAUX D ACCES A L EMPLOI ET A L EMPLOI DURABLE A LA SORTIE DU DISPOSITIF A PARTIR DE DONNEES ADMINISTRATIVES 03 juillet 2014 - N 14.015 «PLAN 30 000» : ESTIMATION DE TAUX D ACCES A L EMPLOI ET A L EMPLOI DURABLE A LA SORTIE DU DISPOSITIF A PARTIR DE DONNEES ADMINISTRATIVES Entre août et décembre 2013, 39 400

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE PRÉSENTATION DE L AGENCE Aline MANGATAYE Directrice d agence

Plus en détail

Dares Analyses. Le contrat de professionnalisation en 2014. Reprise des embauches dans le tertiaire et l industrie

Dares Analyses. Le contrat de professionnalisation en 2014. Reprise des embauches dans le tertiaire et l industrie Dares Analyses octobre 2015 N 080 publication de la direction de l'animation de la recherche, étu et statistiques Le contrat de professionnalisation en 2014 Reprise dans le tertiaire et l industrie 177

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Mise de jeu 2 La certification des formations

Mise de jeu 2 La certification des formations Mise de jeu 2 La certification des formations Une formation certifiante délivre un diplôme reconnu par le RNCP Le plus souvent, les formations certifiantes ou qualifiantes sont celles qui mènent à «un

Plus en détail

Responsabilité sociale : levier plus efficace que la. sociales (faire)

Responsabilité sociale : levier plus efficace que la. sociales (faire) «La loi relative à la formation professionnelle, à l'emploi et la démocratie sociale : quels changements, quels impacts pour mon entreprise et les salariés?» 1 Contexte de la réforme 2014 : logique générale

Plus en détail

Accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013 relatif à la formation professionnelle. Document de travail - 1

Accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013 relatif à la formation professionnelle. Document de travail - 1 Accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013 relatif à la professionnelle Document de travail - 1 Le financement de la professionnelle continue et le périmètre de l ANI 2 Financement de la professionnelle

Plus en détail

L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région Alsace en 2006

L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région Alsace en 2006 DRTEFP Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Alsace R epères : synthèses ( n o 28 avril 28 L activité des organismes de formation continue enregistrés en Région

Plus en détail

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 a rappelé le rôle de l apprentissage pour l intégration des jeunes

Plus en détail

Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF) Le compte personnel de formation (CPF) Conseil national de l'information statistique (Cnis) Commission Emploi, qualifications et revenus du travail 23 mars 2016 1 Textes fondateurs Loi de sécurisation

Plus en détail

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE POINT STAT Février 2015 La formation professionnelle et statutaire s agents s ministères 2008 à 2012 Salah Idmachiche Entre 2008 et 2012, le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Plan «30 000 Formations prioritaires» AFPA de Meaux Mardi 5 novembre 2013 9h30

DOSSIER DE PRESSE. Plan «30 000 Formations prioritaires» AFPA de Meaux Mardi 5 novembre 2013 9h30 DOSSIER DE PRESSE Plan «30 000 Formations prioritaires» AFPA de Meaux Mardi 5 novembre 2013 9h30 Contacts presse: Marie-Jeanne IANNUZZELLI: 01 64 71 95 25 Virginie GUSTIN: 01 64 71 75 29 pref-communication@seine-et-marne.gouv.fr

Plus en détail

L essentiel. Les principales dispositions de l accord du 7 janvier 2009 sont résumées ci-après.

L essentiel. Les principales dispositions de l accord du 7 janvier 2009 sont résumées ci-après. N 33 - FORMATION n 4 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 6 février 2009 ISSN 1769-4000 ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE PROFESSIONNELLE,

Plus en détail

Concertation quadripartite Proposition de synthèse

Concertation quadripartite Proposition de synthèse Concertation quadripartite Proposition de synthèse I - Définition du périmètre Le périmètre du compte est précisé. L ANI du 11 janvier 2013 a précisé que «le compte est universel, toute personne dispose

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE INTERPROFESSIONNELLE REGIONALE DE L EMPLOI

COMMISSION PARITAIRE INTERPROFESSIONNELLE REGIONALE DE L EMPLOI COPIRE MIDI-PYRENEES COMMISSION PARITAIRE INTERPROFESSIONNELLE REGIONALE DE L EMPLOI HISTORIQUE DES ACCORDS NATIONAUX INTERPROFESSIONNELS RELATIFS A LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE 11, boulevard

Plus en détail

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Avant propos Les 26 missions locales du Nord-Pas de Calais remplissent une mission de service public pour l insertion

Plus en détail

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique Les aides médico-psychologiques En région Centre La profession en quelques mots «L aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale

Loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Ayez le réflexe CCI! INTRODUCTION La loi répond à un certain nombre d enjeux Lutter contre le chômage Sécuriser

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses JANVIER 2014 N 002 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LA VAE EN 2012 DANS LES MINISTÈRES CERTIFICATEURS Plus de 250 000 personnes

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

Le financement de la formation professionnelle et les lieux d intervention

Le financement de la formation professionnelle et les lieux d intervention Le financement de la formation professionnelle et les lieux d intervention La Formation Professionnelle continue représente chaque année pour la nation un total de financement de 25 milliards d euros Les

Plus en détail

FLASH INFOTOURISME N 105 Fév. 2016

FLASH INFOTOURISME N 105 Fév. 2016 FLASH INFOTOURISME N 105 Fév. 2016 Le point sur la Formation professionnelle LA FORMATION PROFESSIONNELLE LES POINTS CLÉS DE LA RÉFORME La loi du 5 mars 2014 La loi du 5 mars 2014 relative à la formation

Plus en détail

Dares Analyses. LA DÉPENSE NATIONALE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE ET L APPRENTISSAGE EN 2012 Baisse de la dépense en faveur des jeunes

Dares Analyses. LA DÉPENSE NATIONALE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE ET L APPRENTISSAGE EN 2012 Baisse de la dépense en faveur des jeunes Dares Analyses février 2015 N 014 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LA DÉPENSE NATIONALE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE ET L APPRENTISSAGE

Plus en détail

Depuis la loi de 1971, après l accord des partenaires sociaux de 1970, les entreprises ont une obligation de dépense annuelle en formation.

Depuis la loi de 1971, après l accord des partenaires sociaux de 1970, les entreprises ont une obligation de dépense annuelle en formation. LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE Etat des lieux, avant changements Un domaine important dans l activité du pays Plus de 8 millions de personnes sont parties en formation en 2010, qu elles soient :

Plus en détail

AGIR. Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation

AGIR. Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation La Réunion que nous construisons ensemble 2015 AGIR POUR plus d égalité Le COMITE RéGIONAL DE L EMPLOI, DE LA FORMATION ET DE L ORIENTATION PROFESSIONNELLE : au service de l emploi et de la formation DOSSIER

Plus en détail

Notre capacité collective à nous adapter et à anticiper sera l une des clés de nos succès futurs.

Notre capacité collective à nous adapter et à anticiper sera l une des clés de nos succès futurs. Ensemble 2006 restera pour chacune et chacun d entre nous un moment exceptionnel dans l histoire d un parcours professionnel ; en effet, en moins d un an, nous avons donné naissance à cette grande banque

Plus en détail

Dares Analyses. Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé à échéance en 2011 Les trois quarts des anciens bénéficiaires sont en emploi

Dares Analyses. Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé à échéance en 2011 Les trois quarts des anciens bénéficiaires sont en emploi Dares Analyses avril 2014 N 033 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé à échéance en 2011 Les

Plus en détail

Pôle emploi Haute-Normandie Sce Communication MAJ 3/11/10 - p. 1

Pôle emploi Haute-Normandie Sce Communication MAJ 3/11/10 - p. 1 MAJ 3/11/10 - p. 1 en 1 400 collaborateurs 2 directions territoriales Les services aux demandeurs d'emploi : 27 agences 4 agences de services spécialisés 4 équipes d'orientation spécialisées 1 plateforme

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion d information AGEFOS PME

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion d information AGEFOS PME Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion d information AGEFOS PME 1 agefos-pme.com INTRODUCTION Contexte : Pourquoi une nouvelle réforme? Un niveau élevé de chômage,

Plus en détail

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT SOCIAL Formation professionnelle, emploi et démocratie sociale Loi du 5 mars 2014

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT SOCIAL Formation professionnelle, emploi et démocratie sociale Loi du 5 mars 2014 n 6 > 21 mars 2014 info Sommaire Loi du 5 mars 2014, mesures relatives : > à la formation professionnelle > à l emploi > aux institutions représentatives du personnel Calendrier fiscal et social d avril

Plus en détail

Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - www.le-maison.fr

Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - www.le-maison.fr Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - Comprendre le CPF Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - Comprendre le CPF 3 Postulats de la loi du 5 mars 2014: Concevoir la formation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 Les Emplois d'avenir en Languedoc-Roussillon en quelques chiffres

Plus en détail

Enquête qualitative Dispositif Congé Individuel de Formation 2009

Enquête qualitative Dispositif Congé Individuel de Formation 2009 Enquête qualitative Dispositif Congé Individuel de Formation 29 RÉSULTATS CONSOLIDÉS Novembre 21 Synthèse... pages 1 à 11 Tous OPA CDI + intérimaires... pages 12 à 17 CDD + intermittents... pages 18 à

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Juillet 2015 - N 15.023 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Au cours du premier trimestre 2015, 888 400 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un emploi

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Un regroupement souhaité à l unanimité par les partenaires

Un regroupement souhaité à l unanimité par les partenaires Un outil performant au service du BTP Créé par l accord fondateur du 29 juin 2010, l OPCA de la Construction a été agréé par l État le 9 novembre 2011, conformément aux critères fixés par la loi relative

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Les ressources humaines L assurance emploie environ 210 000 personnes en France. Face aux évolutions démographiques et en réponse aux besoins croissants en qualifications, le secteur continue de recruter

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 2011 L effectif France des 300 sociétés adhérentes au GIFAS est estimé à 162 000 salariés. 2 3 L emploi de l ensemble

Plus en détail

Intégration de la santé et sécurité au travail dans les parcours vers l emploi et l accueil des nouveaux embauchés. Orientations.

Intégration de la santé et sécurité au travail dans les parcours vers l emploi et l accueil des nouveaux embauchés. Orientations. Intégration de la santé et sécurité au travail dans les parcours vers l emploi et l accueil des nouveaux embauchés Orientations Bretagne Champ d application Le présent document concerne l ensemble des

Plus en détail

Huit séances et un peu plus de trois

Huit séances et un peu plus de trois - N 48/2009 LSQ n 15314 CONVENTIONS ET ACCORDS Accords interprofessionnels 01/09 CONVENTIONS ET ACCORDS Formation professionnelle Accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 Huit séances et un

Plus en détail

LE VOLET EMPLOI DU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE. Unité Territoriale du Tarn

LE VOLET EMPLOI DU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE. Unité Territoriale du Tarn LE VOLET EMPLOI DU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE Rappel: Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires sociaux pour améliorer

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics contrat d objectifs 6 ème édition Juillet 2012 Bâtiment et Travaux Publics Observation Prospective E m p l o i Qualification Formation CPREF BTP BOURGOGNE Commission Paritaire Régionale Emploi et Formation

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés

Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés Réforme de la Formation Professionnelle 2014 Les nouveautés 1. Le compte personnel de formation 2. L'entretien professionnel 3. Le nouveau financement de la formation 4. Autres nouveautés 1. Le Compte

Plus en détail

Guide Web. s informer. professionnelle. sur l accès à la formation. www.cariforef-mp.asso.fr

Guide Web. s informer. professionnelle. sur l accès à la formation. www.cariforef-mp.asso.fr 2008 Guide Web s informer sur l accès à la formation professionnelle WWW WWW Ce document est accessible en téléchargement sur le site du CarifOref Midi-Pyrénées. Novembre 2008 UNION EUROPÉENNE PREFECTURE

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 2014-2017. Unité Territoriale Tarn et Garonne

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 2014-2017. Unité Territoriale Tarn et Garonne LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 2014-2017 LA DEMANDE D EMPLOI DANS LE TARN ET GARONNE Un début de reprise d activité (au 4 ème trimestre 2013, regain de l emploi salarié hors secteur de la

Plus en détail

L activité de formation continue dans les GRETA en 2005

L activité de formation continue dans les GRETA en 2005 note d information 07.17 MAI www.education.gouv.fr En 2005, les groupements d établissements du second degré public (GRETA) ont accueilli 446 080 stagiaires dont la formation est financée sur fonds publics

Plus en détail

Associations de moins de 50 salariés

Associations de moins de 50 salariés 1 Associations de moins de 50 salariés Cas N 1 RECRUTEMENT en CDI D UN JEUNE De moins de 26 ans (- 30 ans si TH) + MAINTIEN DANS L EMPLOI D UN SENIOR de 57 ans et plus (N.B. le jeune et le senior ne sont

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COLLABORATEURS SALARIES DES CABINETS D ECONOMISTES DE LA CONSTRUCTION ET DE METREURS-VERIFICATEURS DU 16 AVRIL 1993 AVENANT N 8 du 25 Mars 2005 ACCORD DE BRANCHE RELATIF

Plus en détail

Compte personnel de Formation Principes d Intervention de l Agefiph pour les demandeurs d emploi

Compte personnel de Formation Principes d Intervention de l Agefiph pour les demandeurs d emploi Compte personnel de Formation Principes d Intervention de l Agefiph pour les demandeurs d emploi 1 Présentation du 10/11/2015 Ordre du jour 1. Principes fondateurs de l abondement de l Agefiph au titre

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion Plateforme RH SAP Paris Vendredi 09 Octobre

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion Plateforme RH SAP Paris Vendredi 09 Octobre Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion Plateforme RH SAP Paris Vendredi 09 Octobre 1 agefos-pme.com SOMMAIRE Il s agit de présenter ici, les points clés de la

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés n 58 novembre 2010 ISSN 1967-6158 Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi Données 2008 emploi formation insertion Franche-Comté La loi du 10 juillet 1987 relative à l obligation

Plus en détail

Charte pour la qualité de la formation professionnelle en Languedoc- Roussillon

Charte pour la qualité de la formation professionnelle en Languedoc- Roussillon Charte pour la qualité de la formation professionnelle en Languedoc- Roussillon La vaste concertation régionale engagée à partir de novembre 2005 a permis de définir le Plan Régional de Développement des

Plus en détail

PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE

PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE 20/11/2008 vf PLAN DETAILLE PROJET D ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LA PROFESSIONNALISATION TOUT AU LONG DE LA VIE ET LA PROMOTION SOCIALE Texte n intégrant pas à ce stade les thèmes faisant l

Plus en détail

U N I V E R S I T E P A R I S 7 - D E N I S D I D E R O T

U N I V E R S I T E P A R I S 7 - D E N I S D I D E R O T Service Commun de Développement de la Formation Continue et ProfessionnelleL n 65 Mars/Avril 2004 SOMMAIRE Législation/Réglementation Formation Continue Universitaire Parutions Actualité Agenda michele.wendling@paris7.jussieu.fr

Plus en détail

«FORMATIONS ET EMPLOI» - Édition 2009

«FORMATIONS ET EMPLOI» - Édition 2009 DARES (Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques) DEPP (Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance) D Dossier de presse «FORMATIONS ET EMPLOI» - Édition

Plus en détail

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE N 12 - AVRIL 2011 Le devenir des diplômés 2007 de licence professionnelle des Universités d Alsace Cheikh Tidiane Diallo, Annie Cheminat Les étudiants ayant obtenu une licence

Plus en détail

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

> LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL > LES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL En bref En termes d effectif, avec 5 190 professionnels en emploi en région Provence Alpes Côte d Azur en 2011, le métier d assistant de service social représente le

Plus en détail

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos Avant-propos en vigueur de la loi du 19 février 2007 a confirmé et conforté les centres de gestion comme les partenaires privilégiés de l ensemble des collectivités en matière d emploi public local. Au

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses Novembre 2012 N 081 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LA DÉPENSE NATIONALE POUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE ET L APPRENTISSAGE,

Plus en détail

Dossier de consultation pour un appel à propositions de formation. Page 1 / 9

Dossier de consultation pour un appel à propositions de formation. Page 1 / 9 Dossier de consultation pour un appel à propositions de formation C E R T I F I C A T D E Q U A L I F I C A T I O N P R O F E S S I O N N E L L E «S A L A R I E A G R I C O L E Q U A L I F I E E N P O

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

PRIORITES DE FINANCEMENT DE LA FORMATION ANNEE 2014. Régime Général de Sécurité Sociale

PRIORITES DE FINANCEMENT DE LA FORMATION ANNEE 2014. Régime Général de Sécurité Sociale 1 PRIORITES DE FINANCEMENT DE LA FORMATION ANNEE 2014 Régime Général de Sécurité Sociale PRIORITES DE FINANCEMENT DE LA FORMATION Régime général de Sécurité sociale 2 1. Contexte et enjeux 2. Financement

Plus en détail

CHEOPS -- CONSEIL NATIONAL HANDICAP ET EMPLOI DES ORGANISMES DE PLACEMENT SPÉCIALISÉS

CHEOPS -- CONSEIL NATIONAL HANDICAP ET EMPLOI DES ORGANISMES DE PLACEMENT SPÉCIALISÉS -- CONSEIL NATIONAL HANDICAP ET EMPLOI DES ORGANISMES DE PLACEMENT SPÉCIALISÉS BAROMETRE D ACTIVITE 2015 DES CAP EMPLOI L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES : QUELS RESULTATS POUR QUELLES PRIORITES? Contact

Plus en détail

P rogramme collectif. inancement par. Pôle Emploi. Comment connaître ces formations? Fiche n 24.1. Financement Pôle Emploi

P rogramme collectif. inancement par. Pôle Emploi. Comment connaître ces formations? Fiche n 24.1. Financement Pôle Emploi inancement par Financement Pôle Fiche n 24.1 P rogramme collectif Pôle Rappel : sur quelques cumuls d aides CPF + chèque formation (ou AIF) + financement personnel : pas encore défini 3 financements publics

Plus en détail

Réunion des. Observatoires des métiers. Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale

Réunion des. Observatoires des métiers. Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Réunion des Observatoires des métiers Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Contexte d élaboration du projet de loi Projet de loi Groupe

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Cette publication web a été réalisée avec la contribution du Centre d études et de recherche sur les qualifications (Céreq) et de la Direction de l évaluation, de la prospective et de la

Plus en détail

Les éducateurs spécialisés En région Centre

Les éducateurs spécialisés En région Centre Les éducateurs spécialisés En région Centre La profession en quelques mots «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement

Plus en détail

Formations pour Adultes (Financement personnel ou financement dans le cadre de la formation professionnelle continue)

Formations pour Adultes (Financement personnel ou financement dans le cadre de la formation professionnelle continue) Formations pour Adultes (Financement personnel ou financement dans le cadre de la formation professionnelle continue) Réponses à vos questions : Pourquoi préparer un CAP? A qui s adressent ces formations?

Plus en détail

MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE

MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE DIRECCTE de Franche-Comté N 381 - Décembre 2015 MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE Conjoncture de l emploi S elon la Banque de France, après la forte dynamique constatée en octobre, la production industrielle

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC)

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC) Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

Enquête Quantitative Professionnalisation 2012

Enquête Quantitative Professionnalisation 2012 Enquête Quantitative 2012 RÉSULTATS CONSOLIDÉS RÉSULTATS CONSOLIDÉS Sommaire... page 1 Synthèse & Tendances... page 7 Ensemble des OPCA, inclus intérimaires & intermittents... page 15 OPCA Professionnels,

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions AGEFOS PME REUNION Appel à propositions SELECTION DE PRESTATAIRE AU TITRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA POE COLLECTIVE Date: 07 FEVRIER 2012 Rédacteur: BRICE VIRGINIUS SOLENE BOISSEL Cet appel à propositions

Plus en détail

sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Actions de pré-qualification et de qualification professionnelle 8

sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Actions de pré-qualification et de qualification professionnelle 8 sommaire Actions d orientation professionnelle 4 Fonctionnement et objectifs... 4 Plateforme de Préparation à l Alternance... 5 Plateforme d orientation pour les jeunes de niveau supérieur et/ou avec expérience...

Plus en détail

ACCORD DU 18 DÉCEMBRE 2009

ACCORD DU 18 DÉCEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel FORMATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE

Plus en détail

Fongecif Pays de la Loire

Fongecif Pays de la Loire Salariés Fongecif Pays de la Loire Conseils en évolution professionnelle Suivi et accompagnement de parcours Aide au financement - congé individuel de formation - bilan de compétences - validation des

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE VU l article L 118-1 du code du travail, VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ SYNTHÈSE SYNTHESE DU BILAN SOCIAL 2015 Définition Le Bilan social de la branche Mutualité constitue la source d information statistique reconnue par les partenaires

Plus en détail

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Réunion d information UDAF du Gard 23 mars 2015 Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Créée : MAJ : 24/06/2014 19/03/15 Sommaire 1 : UNIFAF 2 :

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011

Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011 Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011 1. Les éléments de contexte A. L environnement socio-économique

Plus en détail

La réforme de la formation professionnelle

La réforme de la formation professionnelle La réforme de la formation professionnelle Quels enjeux? Quels changements? Quels impacts? Journées d information du réseau MFP Oct Nov Déc 2014 Gref Bretagne, Journée d'information MFP, Oct - Nov - Déc

Plus en détail

Comparatif entre contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation

Comparatif entre contrat d apprentissage et contrat de professionnalisation Comparatif entre d apprentissage et de professionnalisation Références juridiques Contrat de professionnalisation Articles L 6324-5 et 2 et L6325-1, et suivants du code du travail Contrat d apprentissage

Plus en détail

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE Évaluation de la formation professionnelle en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue Selon l enquête de satisfaction et de devenir

Plus en détail

Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses Janvier 2012 N 002 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LE RECOURS AUX OPÉRATEURS PRIVÉS DE PLACEMENT POUR L ACCOMPAGNEMENT DES DEMANDEURS

Plus en détail