L entreprise de transformation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L entreprise de transformation"

Transcription

1 CHAPITRE 1 L entreprise de transformation chap. 1, p. 10 JARDINART INC. ÉTAT DES RESULTATS pour l exercice terminé le 31 décembre 20X3 Ventes brutes Moins : Rendus et rabais sur ventes Escomptes sur ventes Ventes nettes Provient de l état du Coût des marchandises vendues coût de fabrication Stock de produits finis au 1 er janvier 20X3 Coût des produits fabriqués Coût des produits destinés à la vente Moins : Stock de produits finis au 31 décembre 20X3 Coût des produits vendus Marge bénéficiaire brute Charges Frais de vente Salaires des vendeurs $ Publicité Frais de livraison Frais de déplacement Frais de représentation Amortissement matériel roulant Total des frais de vente Frais d administration Salaires de l administration $ Loyer (administration) Électricité et chauffage (administration) Assurance (administration) Téléphone (administration) Total des frais d administration Total des charges Bénéfice net avant impôt Impôt sur le revenu Bénéfice net $ $ $ $ $ $ $ $ $ Chenelière Éducation inc. Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance, 2 e édition 1

2 CHAPITRE 1 À VOUS DE JOUER! (solutions) chap. 1, p. 13 LES MEUBLES ÉCONO INC. ÉTAT DU COÛT DE FABRICATION pour l exercice terminé le 31 décembre 20X4 Stock de produits en cours au 1 er janvier 20X4 Matières premières utilisées Stock de matières premières au 1 er janvier 20X4 Achats de matières premières Moins : Rendus et rabais sur achats Escomptes sur achats Plus : Fret à l achat Achats nets Coût des matières premières destinées à la fabrication Moins : Stock de matières premières au 31 décembre 20X4 Main-d œuvre directe Frais généraux de fabrication Main-d œuvre indirecte Loyer Fournitures d usine utilisées Entretien et réparations matériel et outillage Électricité Assurance Autres frais généraux de fabrication Amortissement matériel et outillage Coût de fabrication ajouté Moins: Stock de produits en cours au 31 décembre 20X4 Coût des produits fabriqués $ $ $ $ $ $ $ $ $ Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance, 2 e édition 2 Chenelière Éducation inc.

3 À VOUS DE JOUER! (solutions) L ENTREPRISE DE TRANSFORMATION chap. 1, p. 23 Date 20X6 Déc. 31 Stock de matières premières au début (coût des produits fabriqués) ,00 Stock de matières premières (bilan) ,00 (pour transférer le stock de MP au début au coût des produits fabriqués) Nom du compte et explication JOURNAL GÉNÉRAL Page : 62 Numéro du compte Déc. 31 Stock de matières premières (bilan) ,00 Stock de matières premières à la fin (coût des produits fabriqués) ,00 (pour inscrire le stock de MP à la fin dans le bilan et en soustraction des achats nets, afin de déterminer le coût de mise en production) Déc. 31 Stock de produits en cours au début (coût des produits fabriqués) 9 874,00 Stock de produits en cours (bilan) 9 874,00 (pour transférer le stock de produits en cours au début au coût des produits fabriqués) Déc. 31 Stock de produits en cours (bilan) 8 761,00 Stock de produits en cours à la fin (coût des produits fabriqués) 8 761,00 (pour inscrire le stock de produits en cours à la fin dans le bilan) Chenelière Éducation inc. Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance, 2 e édition 3

4 CHAPITRE 1 À VOUS DE JOUER! (solutions) chap. 1, p. 24 Date 20X6 Déc. 31 Stock de produits finis au début (coût des produits vendus) ,00 Stock de produits finis (bilan) ,00 (pour transférer le stock de produits finis au début au coût des produits vendus) Nom du compte et explication JOURNAL GÉNÉRAL Page : 63 Numéro du compte Déc. 31 Stock de produits finis (bilan) ,00 Stock de produits finis à la fin (coût des produits vendus) ,00 (pour inscrire le stock de produits finis à la fin dans le bilan) Note Dans l écriture, on a inscrit à titre indicatif si le compte fait partie du bilan, de l état du coût des produits fabriqués ou du coût des produits vendus. Normalement, on ne procède pas de cette façon. Ce n'est donc pas une erreur de ne pas avoir fait apparaître ces informations. chap. 1, p. 26 Calcul du nombre d unités fabriquées Nombre d unités vendues unités Plus : Stock de produits finis à la fin 182 Égale : Stock de produits finis destinés à la vente unités Moins : Stock de produits finis au début 210 Égale : Nombre d unités fabriquées unités Calcul du coût de revient unitaire Coût des produits fabriqués Nombre d unités fabriquées $ 6 971,83 $/unité Calcul du stock de produits finis à la fin Coût de revient unitaire 6 971,83 $ Multiplié par : Stock de produits finis à la fin (en unités) 182 unités Égale : Stock de produits finis à la fin (en dollars) ,06 $ Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance, 2 e édition 4 Chenelière Éducation inc.

5 À VOUS DE JOUER! (solutions) L ENTREPRISE DE TRANSFORMATION chap. 1, p. 35 Taux d imputation basé sur le nombre d unités produites Unités prévues $ ,48 $ Unités prévues $ ,07 $ 8,56 $ Taux d imputation basé sur le nombre d heures-machines Heures prévues $ ,99 $ Heures prévues $ ,06 $ 19,05 $ Taux d imputation basé sur le nombre d heures de main-d œuvre directe Heures prévues $ ,57 $ Heures prévues $ ,96 $ 12,53 $ Chenelière Éducation inc. Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance, 2 e édition 5

6 CHAPITRE 1 À VOUS DE JOUER! (solutions) chap. 1, p. 36 Taux d imputation basé sur le coût de la main-d œuvre directe Coût prévu de MOD $ $ 0,34 $ Coût prévu de MOD $ $ 0,31 $ 0,64 $ Taux d imputation basé sur le coût des matières premières utilisées Coût prévu des MP utilisées $ 0,28 $ $ Coût prévu des MP utilisées $ $ 0,25 $ 0,53 $ FGF budgétés Unités prévues $ ,56 $ Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance, 2 e édition 6 Chenelière Éducation inc.

7 À VOUS DE JOUER! (solutions) L ENTREPRISE DE TRANSFORMATION chap. 1, p. 45 et 46 FRAIS GÉNÉRAUX DE FABRICATION IMPUTÉS FRAIS GÉNÉRAUX DE FABRICATION RÉELS Rég , ,33 e) f) , ,44 Rég. /0 /0 COÛT DES PRODUITS VENDUS i) , , , ,89 Rég. Date 20X6 Nom du compte et explication Déc. 31 Frais généraux de fabrication imputés ,33 Frais généraux de fabrication réels ,44 Coût des produits vendus 1 887,89 (fermeture des deux comptes de FGF) JOURNAL GÉNÉRAL Page : 144 Numéro du compte Chenelière Éducation inc. Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance, 2 e édition 7

8 CHAPITRE 1 TESTEZ VOS CONNAISSANCES (solutions) Testez vos connaissances 01 Définissez ce qu est une entreprise de transformation. Entreprise ayant pour objet la production de biens à vendre en l état ou après transformation et, éventuellement, la prestation de services après-vente. 02 Quelles sont les trois principales composantes du coût de fabrication? Matières premières (MP), main-d œuvre directe (MOD) et frais généraux de fabrication (FGF). 03 Quelle est la différence entre la main-d œuvre directe (MOD) et la main-d œuvre indirecte (MOI)? La main-d œuvre directe (MOD) comprend exclusivement les heures productives normales des membres du personnel qui travaillent directement au processus de transformation des matières premières en produits finis. Les salaires des machinistes, ébénistes et ouvriers qui travaillent directement à la fabrication ou à l ajout d une valeur à un produit ou à un service font partie de la MOD. La main-d œuvre indirecte représente les salaires des employés qui ne peuvent directement être reliés à des unités de production. 04 Est-ce que le salaire de la réceptionniste d une usine de transformation de poissons sera débité du compte Frais généraux de fabrication ou Charges d exploitation? Aux frais généraux de fabrication, puisque la société n aurait pas encouru cette charge si elle avait acheté le produit fini. 05 Comment se nomme l état financier supplémentaire produit par les entreprises de transformation? Cet état financier se nomme «état du coût de fabrication». 06 Nommez les trois catégories de stocks d une entreprise de transformation. le stock de matières premières ; le stock de produits en cours ; le stock de produits finis. 07 Donnez trois exemples de frais généraux de fabrication fixes. l assurance ; le loyer de l usine ; l amortissement de la machinerie, de l équipement, de l usine, etc. ; le salaire du contremaître ; les taxes municipales et scolaires. 08 Donnez trois exemples de frais généraux de fabrication variables. l électricité pour le fonctionnement des machines ; les fournitures d usine ; l entretien et la réparation de l équipement ou de l outillage. 09 Si, lors de la régularisation de fin d exercice, les frais généraux de fabrication réels sont plus élevés que les frais généraux de fabrication imputés, est-ce que le coût des produits destinés à la vente augmente ou diminue? Lorsque les frais généraux de fabrication réels sont plus élevés que les frais généraux de fabrication imputés, on a alors une sous-imputation et on doit augmenter le coût des produits vendus. Prévisions, contrôle budgétaire et mesure de la performance, 2 e édition 8 Chenelière Éducation inc.

La marge sur. chap. 2, p. 80. VOILIER DU NORD INC. ÉTAT DES RESULTATS pour l exercice terminé le 31 décembre 20X2 (méthode des coûts variables)

La marge sur. chap. 2, p. 80. VOILIER DU NORD INC. ÉTAT DES RESULTATS pour l exercice terminé le 31 décembre 20X2 (méthode des coûts variables) CHAPITRE 2 La marge sur coûts variables chap. 2, p. 80 VOILIER DU NORD INC. ÉTAT DES RESULTATS pour l exercice terminé le 31 décembre 202 (méthode des coûts variables) Coût des marchandises vendues Frais

Plus en détail

Exercice et solution 4C.4 État du coût de fabrication et FGF

Exercice et solution 4C.4 État du coût de fabrication et FGF Exercice et solution 4C.4 État du coût de fabrication et FGF La Société du Mérite (SM) Partie 1 La Société du Mérite (SM) a débuté ses activités le 1 er août 2010 et vient de terminer sa première année

Plus en détail

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix Quand un commerçant met en vente un produit, il devra fixer le prix que devra payer le consommateur. En partant du prix vendu par le grossiste, observons

Plus en détail

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension

Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés. Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension 5 Les stocks Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension La gestion des stocks La nature des stocks 1 Les paramètres du système comptable Les

Plus en détail

Robert Brien, Jean Senécal et Réal Petitclerc COMPTABILITÉ 3. Recueil de solutions partiel. gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION

Robert Brien, Jean Senécal et Réal Petitclerc COMPTABILITÉ 3. Recueil de solutions partiel. gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION Robert Brien, Jean Senécal et Réal Petitclerc COMPTABILITÉ 3 Recueil de solutions partiel gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION Table des matières CHAPITRE 1 La comptabilité de caisse............................................

Plus en détail

Sujet #3. Méthodes de calcul du prix de revient. I. Définitions et objets de coûts

Sujet #3. Méthodes de calcul du prix de revient. I. Définitions et objets de coûts Sujet #3 Méthodes de calcul du prix de revient I. Définitions et objets de coûts Coût de revient: Ensemble des charges attribuées par affectation, répartition ou imputation à un bien produit ou à un service

Plus en détail

6 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale

6 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale 6 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés révision Exercices compréhension Vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures endommagées

Plus en détail

Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales

Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales Thème 1 Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales Je fais le point 1. Les différents documents commerciaux Le devis Le devis correspond à une proposition faite à un client, à sa demande.

Plus en détail

Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières

Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières 1 Les stocks A - La gestion des stocks Elle a pour objectif de minimiser le coût de stockage. Il existe plusieurs niveaux de stock : Notions de cours - Stock maximum : niveau de stock ne pouvant pas être

Plus en détail

Connaissez-vous votre prix de revient?

Connaissez-vous votre prix de revient? Connaissez-vous votre prix de revient? 15 avril 2014 Producteurs-transformateurs J o u r n é e d i n f o r m a t i o n Votre conférencier Ghyslain Cadieux Directeur principal Tél. : 514 954-4643 cadieux.ghyslain@rcgt.com

Plus en détail

Préface... 11 Titre 1 - Introduction... 13 Titre 2 - Qu est-ce qu un prix de revient?... 19

Préface... 11 Titre 1 - Introduction... 13 Titre 2 - Qu est-ce qu un prix de revient?... 19 Edi.pro TABLE DES MATIERES Préface... 11 Titre 1 - Introduction... 13 Titre 2 - Qu est-ce qu un prix de revient?... 19 1. Utilité du prix de revient... 19 A. Calculer la rentabilité d un produit ou d un

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1. Chapitre 1 Les créances...3. Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3

TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1. Chapitre 1 Les créances...3. Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3 TABLE DES MATIÈRES CORRIGÉ DES PROBLÈMES...1 Chapitre 1 Les créances...3 Problème 1.1 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 3 Problème 1.2 Faire crédit ou ne pas faire crédit?... 4 Problème 1.3 La comptabilisation

Plus en détail

PETIT DEJEUNER DES START-UP

PETIT DEJEUNER DES START-UP PETIT DEJEUNER DES START-UP 28 mai 2004 "Le prix de revient" Patrick Schefer CCSO Genève 10, chemin Château-Bloch 1219 Le Lignon Tél : + 41 22 795 25 50 Patrick.schefer@ccsoge.ch 1 Prix de revient Montant

Plus en détail

Connections sur mesure

Connections sur mesure Page 1 Connections sur mesure 1. Enoncé du problème et situation initiale Boss SA est une entreprise de pointe dans le domaine des techniques de connections. Elle est le partenaire compétent sur le marché

Plus en détail

Exercice et solution 7C.6 Modèle de calcul de coûts

Exercice et solution 7C.6 Modèle de calcul de coûts Exercice et solution 7C.6 Modèle de calcul de coûts Ventilation ltée assemble des ventilateurs depuis une vingtaine d années. À l origine, l entreprise ne fabriquait qu une seule gamme de produits, dite

Plus en détail

L'ENTREPRISE COMMERCIALE

L'ENTREPRISE COMMERCIALE L'ENTREPRISE COMMERCIALE 1.0 Types d'entreprises - services (aviations, hôtels, etc...) - commerciales - industrielles ou manufacturières 2.0 Les ventes et les comptes-clients. 2.1 Le prix de vente comprend

Plus en détail

États financiers simples. Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012

États financiers simples. Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012 États financiers simples Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012 Au menu ce midi Qu est-ce que des états financiers? Où aller chercher les données? Seuil de rentabilité Le Centre d entrepreneuriat

Plus en détail

Robert Brien et Jean Senécal COMPTABILITÉ 2. 5 e édition. Recueil de solutions partiel. gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION

Robert Brien et Jean Senécal COMPTABILITÉ 2. 5 e édition. Recueil de solutions partiel. gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION Robert Brien et Jean Senécal COMPTABILITÉ 2 5 e édition Recueil de solutions partiel gaëtan morin éditeur CHENELIÈRE ÉDUCATION Table des matières CHAPITRE 1 Le cadre théorique de la comptabilité...................................

Plus en détail

s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2005 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE

s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2005 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 05 T CGS 11 01 Durée : 6 heures SESSION 2005 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER I COÛTS COMPLETS La «ZIGAO S.A» fabrique deux produits finis PF 1 et PF 2 à partir de l acier

Plus en détail

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion CHAPITRE 1 : Les Coûts Complets Les coûts peuvent être complets ou partiels, selon qu on y incorpore tout ou une partie des charges de la comptabilité générale. Tout au long de ce chapitre nous allons

Plus en détail

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen

Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Examens modulaires SVF-ASFC Edition printemps 2010 Gestion financière et comptabilité d entreprise Examen Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: calculatrice standard non programmable

Plus en détail

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Important : Chers lectures, n hésitez pas à m envoyer vos

Plus en détail

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL

M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE JOURNAL GÉNÉRAL M E ÉLISABETH BEAUDOIN, NOTAIRE chap. 2, n o 13 (suite) 19 20X4 01 21 Comptes fournisseurs 4 8 0 80 Fournitures de bureau utilisées 41800 TPS à recevoir 2926 TVQ à recevoir 3354 (retour de fournitures

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS LA METHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES? Soit le processus de production simplifié d une entreprise industrielle (absence de stocks) Pour calculer les coûts de

Plus en détail

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Fournisseur (vendeur) Référence. Mode et conditions de règlement. Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire) La Facture la facturation La facture doit et facture avoir Fournisseur (vendeur) Référence Mode et conditions de règlement Désignation des articles ou des services (Référence, Quantité, Prix unitaire)

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC CHAPITRE 5 LA METHODE DES COÛTS COMPLETS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE IUT SENART-FONTAINEBLEAU 1 I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES

Plus en détail

NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009

NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 NORME IAS 02 STOCKS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 02 : STOCKS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit de la norme...3 1.1.2. Le champ d application

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION

COMPTABILITE DE GESTION COMPTABILITE DE GESTION UNC S4 1 Introduction Définitions «La comptabilité analytique (ou comptabilité de gestion) est un mode de traitement des données qui doit fournir tous les éléments de nature à éclairer

Plus en détail

Le chiffrier, la clôture des comptes et les états financiers d une entreprise de services

Le chiffrier, la clôture des comptes et les états financiers d une entreprise de services CHAPITRE 6 Le chiffrier, la clôture des comptes et les états financiers d une entreprise de services chap. 6, n o 1 a) Voir page A-1 pour le chiffrier. chap. 6, n o 1 b) LAURENCE OUELLET, PHYSIOTHÉRAPEUTE

Plus en détail

L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER

L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER BÉATRICE ROCHER-MEUNIER L ESSENTIEL DU DIAGNOSTIC FINANCIER Cinquième édition LES ESSENTIELS DE LA FINANCE Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-54894-5 Sommaire Introduction 9 Chapitre 1 Le bilan comptable

Plus en détail

Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT

Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT Quels achats? 1. Biens durables (Cl. 2) 2. Achats de marchandises ou services destinés à la vente (Cl. 60..) 3. Fournitures ou services consommés

Plus en détail

Guide - Analyse des achats et du coût de revient d un produit

Guide - Analyse des achats et du coût de revient d un produit - 1 - Le logiciel et toute l'information contenue dans ce système d'aide sont modifiables sans préavis. Tous nos logiciels sont protégés contre la copie. La reproduction d'un extrait quelconque de ce manuel,

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

علوم التدبير المحاسباتي

علوم التدبير المحاسباتي 1 المادة المعامل: الشعبت المسلك مدة اإلنجاز : علوم التدبير المحاسباتي NOTE o La calculatrice, les tables financières et statistiques et le plan comptable général marocain (liste intégrale des comptes)

Plus en détail

Tableau synoptique - Les stocks

Tableau synoptique - Les stocks Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Tableau synoptique - Les Eléments de comparaison NCT 04 IAS 02 Tableau synoptique - Les Définition Les sont des

Plus en détail

1.2.2 La main-d œuvre directe

1.2.2 La main-d œuvre directe 2174-M_02I_001-074:EPR_F 9/2/10 5:47 PM Page 4 4 CHAPITRE 1 SAVIEZ-VOUS QUE La gestion de la matière première nécessite souvent une structure administrative complexe et autonome qui veille à la quantité

Plus en détail

COURS 470 Série 11. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 11. Comptabilité Générale COURS 470 Série 11 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Filière et lieu de formation choisis :...

Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Filière et lieu de formation choisis :... Examen d admission Discipline : Gestion financière et économie d entreprise Date : Lundi 4 juin 2014 Lieu de l examen : HES-SO Master / Lausanne Nombre de pages : 11 Moyen auxiliaire autorisé : machine

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FRANCE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FRANCE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FRANCE modèle applicable aux industries des lampes, luminaires, candélabres, auxiliaires, et services associés à ces matériels destinés à l éclairage Toute commande

Plus en détail

(Attention : il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé.

(Attention : il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé. 1 / 5 Chap. 2 : Le calcul des coûts (complets constatés) par la méthode des centres d analyse 1 re partie : Les fondements de la méthode des centres d analyse Cf. Chap.1 Applications 1 et 2 : Les achats

Plus en détail

Evaluation comptabilité générale

Evaluation comptabilité générale Nom : Groupe : Evaluation comptabilité générale L entreprise Maxipro a réalisé les opérations suivantes. A vous de les comptabiliser dans le livre journal fourni ci-après. 1. L entreprise reçoit la facture

Plus en détail

Examen 2014. Comptabilité, controlling

Examen 2014. Comptabilité, controlling Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per Specialisti in marketing con attestato professionale federale Examen

Plus en détail

5 La comptabilisation des opérations

5 La comptabilisation des opérations 5 La comptabilisation des opérations d une entreprise commerciale Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Une vue d ensemble des états financiers

Plus en détail

Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité!

Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité! Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité! André Bélanger, CPA, CMA Ceinture verte Six Sigma Conseiller senior Associé Optima Management inc andre.belanger@optima-management.qc.ca

Plus en détail

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.27. La société Jus Frais inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.27 La société Jus Frais inc. La société Jus Frais inc. (JFI), constituée le 1 er novembre 1990 par Monsieur Léon Kerr, est spécialisée dans l embouteillage, la distribution

Plus en détail

Contrôle de gestion approfondi Cours de W. Azan

Contrôle de gestion approfondi Cours de W. Azan Contrôle de gestion approfondi Cours de W. Azan Durée : 3 H Calculatrice autorisée I. Cas Société Choc Source CAPET La société CHOC est à la tête d un groupe industriel agroalimentaire. À l origine, la

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

A3 TRAVAUX COMPTABLES ET FISCAUX DE FIN D EXERCICE

A3 TRAVAUX COMPTABLES ET FISCAUX DE FIN D EXERCICE A3 TRAVAUX COMPTABLES ET FISCAUX DE FIN D EXERCICE Réviser les comptes et procéder aux ajustements nécessaires Module 4 : Préparer la clôture des comptes annuels Séquence 1 : Comptabiliser les ajustements

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

Exercice 2.22. Problèmes et solutions. Question 1

Exercice 2.22. Problèmes et solutions. Question 1 Date : Août 004 Exercice. Question Jean Sétout, votre beau-frère, est l unique actionnaire d une entreprise de distribution de matériel informatique nommée Informatique Expert inc. Mordu d informatique

Plus en détail

Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC

Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC PARTIE 1 Les méthodes classiques des coûts complets et la méthode ABC THÈME 2 Le traitement des charges : les charges directes et indirectes EXERCICE 2 Méthode des centres d analyse et méthode simplifiée

Plus en détail

7 Prix et coûts. Prix et coûts

7 Prix et coûts. Prix et coûts 7 Prix et coûts Prix et coûts Qui est le meilleur? Une entreprise vend une grosse machine au prix catalogue de 40 000. Deux acheteurs viennent négocier l achat d une machine. Monsieur Baratin arrache une

Plus en détail

Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION

Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION Cinquième Partie LES TABLEAUX DE BORD 62 CONTROLE DE GESTION R/D Recherche Développement Production Distribution - A6 : Prod. - A7 : CA - A8 : Distribution - A9 : PR de Prod. - A10 : Exportation - A11

Plus en détail

Construction Deslauriers Inc.

Construction Deslauriers Inc. Construction Deslauriers Inc. Cas en comptabilité Place à la jeunesse 2012 Vous êtes nouvellement engagé dans une entreprise qui se nomme Construction Deslauriers Inc. (CDI). Sa date de fin d exercice

Plus en détail

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS 1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS Cas 1 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT INDIVIDUELS ÉNONCÉ La balance, après retraitements d inventaire, au 31 décembre N, de la société Alpha vous est présentée en annexe

Plus en détail

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4 ASCA unité 3 THÈME 1...4...4 Séquence 1 > Exercice 1... 4 Séquence 1 > Exercice 2... 4 Séquence 1 > Exercice 3... 4 Séquence 1 > Exercice 4... 4...5 Séquence 2 > Exercice 1... 5 Séquence 2 > Exercice 2...

Plus en détail

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE METHODOLOGIE : ETAPE 1 : DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES CHARGE DIRECTE = charge qui concerne un seul produit et qui peut donc

Plus en détail

CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS

CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS CHAPITRE 4 VALORISATION DES STOCKS LA VALORISATION DES STOCKS 1- Définition Les stocks sont constitués de l ensemble des biens qui interviennent dans le cycle d exploitation de l entreprise pour être :

Plus en détail

LE CYCLE COMPTABLE. Tableau 4.1 Le point sur les étapes du cycle comptable. (p. 282) Tableau 4.1. Comptabilité manuelle. Comptabilité informatisée

LE CYCLE COMPTABLE. Tableau 4.1 Le point sur les étapes du cycle comptable. (p. 282) Tableau 4.1. Comptabilité manuelle. Comptabilité informatisée (p. 282) Tableau 4.1 Tableau 4.1 Le point sur les étapes du cycle comptable Étape Description 1 À partir d une pièce justificative, analyse de la transaction et inscription de l information dans le journal

Plus en détail

Exercice et solution 12B.3 Décision court terme

Exercice et solution 12B.3 Décision court terme Exercice et solution 12B.3 Décision court terme Un distributeur local a récemment proposé à un fabricant de meubles une commande ferme de 12 000 chaises à être fabriquées et livrées sur une base régulière

Plus en détail

Corrigé du DS du 7 décembre 2011

Corrigé du DS du 7 décembre 2011 Corrigé du DS du 7 décembre 2011 DOSSIER 1 : PREVISIONS DE COUTS 1. Rappelez le rôle d une comptabilité de gestion et indiquez en quoi elle est contingente. La comptabilité de gestion (ou comptabilité

Plus en détail

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales

ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE. Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial Comparaison de plusieurs politiques commerciales ETUDE ET ANALYSE DU PRIX DE VENTE La notion de prix de vente Les objectifs financiers Les objectifs commerciaux Les remises et rabais Exercice et corrigé Calculs de bénéfice Étude de positionnement commercial

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION TOURISTIQUE CTB-22143 / CTB-1600

COMPTABILITE DE GESTION TOURISTIQUE CTB-22143 / CTB-1600 Faculté des sciences de l administration École de comptabilité PLAN DE COURS Hiver 2009 Le 23 décembre 2008 COMPTABILITE DE GESTION TOURISTIQUE CTB-22143 / CTB-1600 Ce cours est un cours spécifique au

Plus en détail

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements CORRIGE APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER

Plus en détail

2 Le chiffrier, les écritures de clôture

2 Le chiffrier, les écritures de clôture 2 Le chiffrier, les écritures de clôture et les écritures de contrepassation Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Le chiffrier 1, 3, 11 1,

Plus en détail

: 1,20 ou 1,10 ou 1,055

: 1,20 ou 1,10 ou 1,055 Première STMG Thème 4 : Evaluation et performance Sciences de gestion Chapitre 5 : Prix,coûts et marges QUESTION DE GESTION : LES DECISIONS DE GESTION RENDENT-ELLES TOUJOURS UNE ORGANISATION PLUS PERFORMANTE?

Plus en détail

Comptes de charges (Classe 6)

Comptes de charges (Classe 6) Comptes de charges (Classe 6) Les charges d exploitation normale et courante sont enregistrées sous les comptes 60 «Achats», 61/62 «Autres charges externes», 63 «Impôts, taxes et versements assimilés»,

Plus en détail

Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011. 2) Quelle différence existe-t-il entre la comptabilité financière et la comptabilité de gestion?

Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011. 2) Quelle différence existe-t-il entre la comptabilité financière et la comptabilité de gestion? Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011 I La comptabilité 1) Donnez la définition de la comptabilité. La comptabilité est un système d organisation de l information financière permettant de saisir,

Plus en détail

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21.

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21. APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER réalise

Plus en détail

Filière : sciences de gestion comptable Matière : Comptabilité et mathématiques financières

Filière : sciences de gestion comptable Matière : Comptabilité et mathématiques financières الا طار المرجعي للامتحان الموحد الوطني للبكالوريا شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي المادة: المحاسبة والرياضيات المالية Filière : sciences de gestion comptable Matière : Comptabilité

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

COLLEGE. Réunion du jeudi 16 janvier 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 8 - LES STOCKS

COLLEGE. Réunion du jeudi 16 janvier 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 8 - LES STOCKS COLLEGE Réunion du jeudi 16 janvier 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 8 - LES STOCKS 2/14 NORME N 8 LES STOCKS NORME N 8 LES STOCKS SOMMAIRE 3/14 EXPOSÉ DES MOTIFS...

Plus en détail

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix :

formation des prix I - Etude d une situation : II - Formation des prix : formation des prix I - Etude d une situation : - Retrouver et souligner dans le texte les nouveaux termes. - Mettre sous forme d expressions mathématiques les indications du texte. Un commerçant achète

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 Durée : 4h Coefficient : 6 Documents

Plus en détail

patrimonial 3. Qui dit patrimonial dit consommation possible dans le futur, c est-à-dire possibilité de transformation en emploi...

patrimonial 3. Qui dit patrimonial dit consommation possible dans le futur, c est-à-dire possibilité de transformation en emploi... ÉTAPE 11 LA DÉTERMINATION DU RÉSULTAT D EXPLOITATION AVANT IMPÔTS DANS L ENTREPRISE DE NÉGOCE 31 Fournitures 34 Marchandises 601 Achats de fournitures 604 Achats de marchandises 6091 Variation du stock

Plus en détail

CLD PAPINEAU 502, RUE NOTRE-DAME MONTEBELLO, QUÉBEC J0V 1L0 TÉL.: (819) 423-5491 FAX : (819) 423-5314 COURRIEL

CLD PAPINEAU 502, RUE NOTRE-DAME MONTEBELLO, QUÉBEC J0V 1L0 TÉL.: (819) 423-5491 FAX : (819) 423-5314 COURRIEL CLD PAPINEAU 502, RUE NOTRE-DAME MONTEBELLO, QUÉBEC J0V 1L0 TÉL.: (819) 423-5491 FAX : (819) 423-5314 COURRIEL : René Langevin r.langevin@cldpapineau.ca Luc Ménard l.menard@cldpapineau.ca MISE À JOUR:

Plus en détail

Les différentes catégories de charges

Les différentes catégories de charges Coûts variables - Seuil de rentabilité Les différentes catégories de charges Devant la difficulté à répartir certaines charges dans les coûts, la solution qui peut être retenue est celle des coûts partiels

Plus en détail

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale :

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale : Introduction: La comptabilité analytique a deux objectifs: - Repartir les charges entre les différents coûts (coût d achat, coût de production, coût de distribution, coût de revient, etc.) ; - Déterminer

Plus en détail

un document pour séduire et convaincre

un document pour séduire et convaincre Le business plan un document pour séduire et convaincre Fiche d identité du projet Le marché Caractéristiques, répartition Acteurs, concurrence Se situer dans la démarche Clients, Choix stratégiques, positionnement,segmentation

Plus en détail

L importance de bien maîtriser ses coûts de revient

L importance de bien maîtriser ses coûts de revient L importance de bien maîtriser ses coûts de revient JOURNÉE TRANSFORMATION ET COMMERCIALISATION L ABC de la transformation et de la commercialisation directe CLD Vallée-de-la-Gatineau, Maniwaki, 10 février

Plus en détail

Détails pour la clôture

Détails pour la clôture Détails pour la clôture 31.12.20 Société Adresse Téléfon Fax E-Mail Inventaire au Lieu / Date Les données suivantes correspondent avec les pièces jusificatives et correspondent à la vérité. Signature 1.

Plus en détail

Coûts Fixes Coûts Variables. Cherchez l erreurl

Coûts Fixes Coûts Variables. Cherchez l erreurl Coûts Fixes Coûts Variables Cherchez l erreurl Comment valoriser le calcul des Le calcul du coût t complet ne permet pas de répondre r à certaines questions permettant la prise de décisions. coûts? Étapes

Plus en détail

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions

Exercice 2.3. Conception J.A. inc. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 2.3 Conception J.A. inc Le 2 janvier 2001, Jérôme Anderson démarre sa propre entreprise Conception J.A. inc. Jérôme est un informaticien ayant accumulé plus de dix années d expérience

Plus en détail

Exercice Énoncé 13B.9 Budget d exploitation

Exercice Énoncé 13B.9 Budget d exploitation Exercice Énoncé 13B.9 Budget d exploitation L'entreprise fabrique un seul produit de haute technologie qui requiert une maind œuvre spécialisée. En vue de préparer le budget du prochain exercice financier,

Plus en détail

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ DE GESTION Méthode du coût variable Cas n 1 : une association décide de faire un voyage. La compagnie d autocars demande 400 par car quel que soit le

Plus en détail

Les entreprises commerciales

Les entreprises commerciales CHAPITRE 7 Les entreprises commerciales LA BELLE AVENTURE Stock de la fin = stock du début + achats ventes Stock de la fin = 5 unités + 40 unités 38 unités Stock de la fin = 7 unités Stock de la fin =

Plus en détail

Équivalents terminologiques : ICCA et IASB

Équivalents terminologiques : ICCA et IASB Équivalents terminologiques : ICCA et IASB Préparé par Jocelyne Gosselin Sylvain Durocher Diane Bigras Danièle Pérusse Déni de responsabilité Tous les équivalents terminologiques contenus dans le présent

Plus en détail

L importance de bien maîtriser ses coûts de revient

L importance de bien maîtriser ses coûts de revient L importance de bien maîtriser ses coûts de revient Les Rendez-vous agroalimentaires de l Outaouais 2014 Journée commercialisation - Bien gérer sa commercialisation: un incontournable! Salle multifonctionnelle,

Plus en détail

Ententes cadres long terme et appels d offres avec grille de pondération

Ententes cadres long terme et appels d offres avec grille de pondération Matériel roulant et ateliers Ententes cadres long terme et appels d offres avec grille de pondération Présenté par Jean-Marc Lavigne Chef de division Parc de véhicules Le 23 février 2011 1 Aspects légaux

Plus en détail

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey Laurent Dorey Mardi 23 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Coût de revient et détermination du tarif export Coût de revient France Coût de revient Export Coût complet entreprise commerciale Coût complet

Plus en détail

Partie I : Répondez en cochant la réponse juste ou en remplissant la case indiquée. (14 points)

Partie I : Répondez en cochant la réponse juste ou en remplissant la case indiquée. (14 points) Concours d accès en 2 ème année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2013 Epreuve de Comptabilité Générale Durée : 1 heure 30 -------------------------------------------------- Partie I : Répondez

Plus en détail

Comptabilité et gestion touristique CTB-22143

Comptabilité et gestion touristique CTB-22143 Faculté des sciences de l administration École de comptabilité PLAN DE COURS Hiver 2008 14 janvier 2008 Comptabilité et gestion touristique CTB-22143 Ce est un spécifique au programme de Certificat en

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS Éléments du programme faisant objet d évaluation en Examen National

PROGRAMME RECOMMANDATIONS & PRÉCISIONS Éléments du programme faisant objet d évaluation en Examen National االمتحان الموحد الوطني لنيل شهادة البكالوريا اإلطار المرجعي لمادة: المحاسبة والرياضيات المالية- 0202 - شعبة العلوم االقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي Filière : sciences de gestion comptable

Plus en détail