LA MALADIE DE MORTON Dr JY COILLARD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA MALADIE DE MORTON Dr JY COILLARD"

Transcription

1 LA MALADIE DE MORTON Dr JY COILLARD La maladie de Morton est une pathologie aussi fréquente que mal connue. Elle est, encore aujourd hui, à l origine de débats animés entre les médecins sur son diagnostic comme sur son traitement. Historiquement, le roi Georges IV, au milieu du XIXe siècle, fût le premier cas recensé. Quelques années plus tard, Thomas Morton, médecin anglais, décrivit la maladie et lui laissa son nom. Ce n est pourtant qu au milieu du XXe siècle que la compréhension de cette maladie a été réellement établie. Origine de la maladie Plusieurs origines ont été longuement discutées. L hypothèse d une tumeur bénigne d un nerf du pied a été largement répandue mais les analyses microscopiques l ont réfutée. C est la compression mécanique d un nerf situé dans le 3ème espace interdigital qui semble en être responsable. En effet, les têtes des 3 ème et 4 ème métatarsiens et les ligaments qui les solidarisent créent un véritable canal inextensible dans lequel le nerf peut se retrouver coincé à l effort. Le nerf ainsi étranglé gonfle en amont et envoie de faux messages que le patient ressent comme des douleurs intenses. L analyse microscopique permet de retrouver des lésions nerveuses spécifiques, dégénératives et non tumorales, témoignant de cette compression chronique. Les signes cliniques A l interrogatoire, les patients décrivent des douleurs sous l avant pied en un point très précis de type électrique, violentes, voire paroxystiques, avec quelquefois une impression d insensibilité ou de fourmillements du 3 ème et du 4 ème orteil. Certains décrivent des irradiations douloureuses dans les extrémités de ces orteils ou sur le dos du pied jusqu à la cheville, d autres ont l impression d une boule douloureuse sous le pied. Ces douleurs apparaissent le pied chaussé, en appui, à la marche ou à la course. Les patients sont contraints de s arrêter de marcher ou de conduire afin de retirer leur chaussage et leur bas pour les femmes. La mobilisation des orteils fait quelques fois disparaître la douleur. Il s agit donc de crises douloureuses violentes mais heureusement passagères. Cette simple description des douleurs par le patient oriente rapidement le médecin vers la maladie de Morton.

2 Examen clinique L examen effectué par le médecin, centré sur le troisième espace inter digital, doit rechercher à la palpation, le signe de Mulder, caractéristique de la maladie. Il s agit du déclic douloureux du nodule de Morton coincé entre les têtes métatarsiennes et les doigts du pra7cien. On peut également rechercher un défaut de sensibilité entre le 3 ème et le 4 ème orteil, signe d une lésion évoluée. Examens radiologiques La radiographie simple apporte peu d informations. On peut retrouver, dans des formes historiques, une divergence des orteils repoussés par le volume excessif de la lésion. L IRM permet un diagnostic précoce sous la forme d une petite image visible sans injection. Elle reste cependant un examen cher et difficile d accès. L échographie retrouve elle aussi facilement le nodule, c est pour nous l examen de base actuellement. Elle a l intérêt d apporter une information dynamique puisqu en manipulant le pied le radiologue peut voir le nodule de Morton bouger entre les têtes (effet noyau de cerise), en même temps qu il déclenche une douleur.

3 Les principes du traitement La prise en charge est dans un premier temps médicale. Il faut tout d abord traiter un défaut d appui du pied qui pourrait être à l origine d un excès de contraintes sur un Morton débutant. On soulage la zone gâchette en faisant porter une paire d orthèses plantaires (semelles) qui modifient les appuis du pied et permettent de diminuer l appui sous le Morton (évidement sous-lésionnel) en reportant l appui en arrière de la zone douloureuse (appui rétrocapital). Ces semelles doivent être mises dans des chaussures confortables. On y associe régulièrement des infiltrations de produits corticoïdes à action locale et retardée. Notre protocole médical comporte l association d une paire d orthèses plantaires à une série de trois infiltrations réalisées à un mois d intervalle. Nous revoyons les patients trois mois après la dernière injection, soit six mois après le diagnostic de la maladie de Morton, afin d évaluer le bénéfice. En cas d échec du traitement médical et si le patient se sent toujours handicapé dans la vie de tous les jours, on s oriente alors vers le traitement chirurgical.

4 Le traitement chirurgical Le traitement chirurgical peut être de deux types d orientations différentes: l une conservatrice, l autre non conservatrice. Le traitement conservateur a pour but de libérer le canal dans lequel le nerf est enclavé, sans toucher au nerf malade. On réalise la section ou la résection du ligament entre les têtes métatarsiennes, véritable collier positionné sur la «nuque» du nodule de Morton. Cette libération peut être faite par des méthodes chirurgicales classiques, par chirurgie mini-invasive (certains y associent une ostéotomie (section) de la 4 ème tête métatarsienne), ou encore par endoscopie. Les techniques non conservatrices, consistent en la résection pure et simple du nodule de Morton. Il faut alors couper les 4 branches nerveuses autour du nodule, le retirer complètement et en faire une analyse microscopique. Ce traitement fait disparaître bien évidemment les douleurs puisque le nodule de Morton est enlevé en totalité. En revanche, il est responsable d un certain nombre d effets secondaires ou de complications postopératoires comme les névromes cicatriciels ( repousses nerveuses partielles et très douloureuses), l insensibilité plus ou moins totale entre les 3 ème et 4ème orteils et les troubles de cicatrisation cutanées et fibrose secondaires à l acte chirurgical. On dit classiquement que les troubles passagers postopératoires peuvent être longs à disparaître et malheureusement peu prévisibles d une personne à l autre.

5 Quoi qu il en soit, il faut retenir qu une maladie de Morton se traite médicalement dans 80% des cas avec un très bon résultat et que l on ne réserve le traitement chirurgical qu aux formes graves et invalidantes (c'est-à-dire handicapant la vie de tous les jours). Le choix du traitement chirurgical doit se faire en accord avec le chirurgien. Il ne faut cependant pas oublier que l on ne guérit jamais à 100% d une maladie de Morton, quel que soit le traitement, le but est de diminuer au maximum les douleurs. Bibliographie : Barrett SL. Endoscopic nerve decompression.clin Podiatr Med Surg 2006 jul ; 23 (3) : Review. Dellon AL. Treatment of Morton's neuroma as a nerve compression. The role for neurolysis. J Am Podiatr Med Assoc 1992 Aug ; 82 (8) : Mulder JD. The causative mechanism in Morton's metatarsalgia. J Bone Joint Surg (Br) 1951 ; 33 : Villas C, Florez B, Alfonso M. Neurectomy versus neurolysis for Morton's neuroma. Foot ankle Int 2008 Jun ; 29 (6) : Date de dernière révision : 4 juillet 2011

affection du nerf inter-osseux plantaire

affection du nerf inter-osseux plantaire Définition La Maladie ou Névrome de Morton est une affection du nerf inter-osseux plantaire du pied. Nous avons 4 nerfs inter-osseux plantaires pour chaque pied, ces nerfs cheminent comme leur nom l'indique,

Plus en détail

LE SYNDROME DE MORTON

LE SYNDROME DE MORTON DOCUMENT D INFORMATION SUR LE SYNDROME DE MORTON CENTRE DU PIED 68, rue du Commandant Rolland 13008 Marseille Tél. 04 91 32 66 20 email : centredupied13@free.fr Qu est ce que c est? C est un syndrome canalaire

Plus en détail

LE NÉVROME DE MORTON (OU NÉVRALGIE INTER- MÉTATARSEINNE)

LE NÉVROME DE MORTON (OU NÉVRALGIE INTER- MÉTATARSEINNE) SELARL Flandre Orthopédie Docteurs D. ARNALSTEEN et E. PETROFF Clinique de Flandre - Département d'orthopédie LE NÉVROME DE MORTON (OU NÉVRALGIE INTER- MÉTATARSEINNE) L anatomie et la pathologie Anatomie

Plus en détail

Petit manuel à l usage des opérés de l avant-pied Dr J.-M. Meyer, Privat Docent, FMH Chirurgie Orthopédique 2 e édition

Petit manuel à l usage des opérés de l avant-pied Dr J.-M. Meyer, Privat Docent, FMH Chirurgie Orthopédique 2 e édition Clinique des Grangettes 7, ch. des Grangettes CH-1224 Chêne-Bougeries Petit manuel à l usage des opérés de l avant-pied Dr J.-M. Meyer, Privat Docent, FMH Chirurgie Orthopédique 2 e édition Tél. 022 305

Plus en détail

Syndromes neurologiques canalaires et sports de neige. Marino Delmi, Genève Pascal Faure, Avranches

Syndromes neurologiques canalaires et sports de neige. Marino Delmi, Genève Pascal Faure, Avranches Syndromes neurologiques canalaires et sports de neige Marino Delmi, Genève Pascal Faure, Avranches Casuistique Femme, 42 ans, BSH Depuis deux semaines, douleurs du dos du pied droit, jour et nuit, en lancées

Plus en détail

Echecs de la chirurgie du Morton et techniques de reprise

Echecs de la chirurgie du Morton et techniques de reprise Echecs de la chirurgie du Morton et techniques de reprise Dr. Marino Delmi Clinique des Grangettes / Genève - Suisse Médecin associé consultant Clinique Universitaire d Orthopédie Genève - Suisse Morton

Plus en détail

La Rhizarthrose. Définition. Examens Complementaires

La Rhizarthrose. Définition. Examens Complementaires La Rhizarthrose Définition La rhizarthrose ou arthrose de la base du pouce est une pathologie très fréquente, souvent bien tolérée, qui touche 20% des femmes. Elle correspond à l usure chronique du cartilage

Plus en détail

Imagerie par résonance magnétique des lésions nerveuses après libération chirurgicale du canal carpien

Imagerie par résonance magnétique des lésions nerveuses après libération chirurgicale du canal carpien Imagerie par résonance magnétique des lésions nerveuses après libération chirurgicale du canal carpien N Zée 1, E Pessis 1,2, R Campagna 1, H Guérini 1, C Bourdet 1, R Ferré 1, A Feydy 1, JL Drapé 1 1

Plus en détail

LE GENOU AIGU TRAUMATIQUE. Dr. Sylvie BESCH Dr. Mireille PEYRE

LE GENOU AIGU TRAUMATIQUE. Dr. Sylvie BESCH Dr. Mireille PEYRE LE GENOU AIGU TRAUMATIQUE Dr. Sylvie BESCH Dr. Mireille PEYRE PANORAMA LESIONNEL Os Fémur Tibia Rotule Péroné Ligaments Tendons Pivot central Ligaments périphériques Tendon rotulien Tendon quadricipital

Plus en détail

* Syndrome du canal carpien

* Syndrome du canal carpien * Syndrome du canal carpien L opération consiste à ouvrir le ligament annulaire antérieur du carpe qui comprime le nerf médian. Ce ligament important qui retient les tendons des doigts dans le poignet,

Plus en détail

Peut-on corréler la présence d une radiculalgie à l asymétrie des muscles piriformes en TDM?

Peut-on corréler la présence d une radiculalgie à l asymétrie des muscles piriformes en TDM? Peut-on corréler la présence d une radiculalgie à l asymétrie des muscles piriformes en TDM? J Bolivar, D Hoa, Y Thouvenin, I Millet, MP Baron, C Cyteval Service de radiologie et imagerie médicale Pr.

Plus en détail

un genou douloureux en mésothérapie

un genou douloureux en mésothérapie Docteur Philippe LAFUMA Médecin du Sport un genou douloureux en mésothérapie FMC LYON dimanche 11 décembre 2011 - Mésothérapie un genou douloureux en mésothérapie Principales causes de douleurs du genou

Plus en détail

Informations aux patients

Informations aux patients Centre de Chirurgie Ambulatoire Yverdon-les-Bains Informations aux patients le Syndrome du TUNNEL CARPIEN Le Syndrome du Tunnel Carpien Cher patient, Vous allez prochainement bénéficier d un traitement

Plus en détail

DOCUMENTATION D INFORMATION POUR LE PATIENT Dr Barbara Piclet-Legré, Dr Marianne Hélix-Giordanino, Corinne Ferrari, Sophie Ciolkovitch

DOCUMENTATION D INFORMATION POUR LE PATIENT Dr Barbara Piclet-Legré, Dr Marianne Hélix-Giordanino, Corinne Ferrari, Sophie Ciolkovitch DOCUMENT D INFORMATION SUR L HALLUX RIGIDUS CENTRE DU PIED 68, rue du Commandant Rolland 13008 Marseille Tél. 04 91 32 66 20 email : centredupied13@free.fr Qu est ce que c est? C est une arthrose c est

Plus en détail

L anatomie : La cause du blocage du doigt

L anatomie : La cause du blocage du doigt L anatomie : La flexion des doigts est assurée par les tendons fléchisseurs. Chaque doigt dispose de deux fléchisseurs : le fléchisseur profond et le fléchisseur superficiel. Ces fléchisseurs coulissent

Plus en détail

LE CANCER DU PANCREAS

LE CANCER DU PANCREAS LE CANCER DU PANCREAS Docteur Nicolas Williet, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone de Cancérologie Digestive Ce document est destiné

Plus en détail

Talalgies. Talalgies. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG 07/06/2011

Talalgies. Talalgies. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG 07/06/2011 Douleurs du pied en pratique clinique Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied Service de rhumatologie / HUG Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... 1 er juin 2011 Vignette

Plus en détail

Désinsertion endoscopique et approche mini-invasive de l aponévrose plantaire

Désinsertion endoscopique et approche mini-invasive de l aponévrose plantaire Myoaponévrosite plantaire Désinsertion endoscopique et approche mini-invasive de l aponévrose plantaire Julien LUCAS y HERNANDEZ Rappels anatomiques ü Insertion proximale sur les tubérosités lat. et méd.

Plus en détail

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS 2005 Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa 1 Plan Introduction Epidémiologie Evaluation initiale Stratégie thérapeutique

Plus en détail

Qu est-ce qu un dos? De quoi parle-t-on? Histoire 1 07/02/2012

Qu est-ce qu un dos? De quoi parle-t-on? Histoire 1 07/02/2012 Dr, PD, Stephane Genevay Médecin adjoint Responsable de la consultation rachis Service de Rhumatologie Histoire 1 Jeune fille de 15 qui vient avec sa mère Se plaint de mal de dos à l école et à la gymnastique

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES PATHOLOGIES DU 5 e ORTEIL

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES PATHOLOGIES DU 5 e ORTEIL DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT QU EST-CE QUE C EST? Le 5 e orteil est le siège de pathologies très spécifiques : Le quintus varus est une déformation particulière du 5 e métatarsien de l avant

Plus en détail

Le syndrome des loges

Le syndrome des loges Le syndrome des loges Jean-Marie Coudreuse Pôle de médecine physique et de réadaptation médecine du sport Hôpital Salvator - APHM Marseille Cet intervenant : n a pas déclaré ses liens d intérêt. Tous les

Plus en détail

Être informé sur le syndrome du canal carpien et les traitements possibles Envisager une maladie professionnelle

Être informé sur le syndrome du canal carpien et les traitements possibles Envisager une maladie professionnelle Outils associés Analyse et amélioration des pratiques Syndrome du canal carpien Optimiser la pertinence du parcours patient Outils de la consultation avec un professionnel de santé Canal carpien Chemin

Plus en détail

Traitement de l incontinence post-opératoire chez l homme

Traitement de l incontinence post-opératoire chez l homme DIU Rééducation Périnéale Traitement de l incontinence post-opératoire chez l homme DIU de Rééducation périnéale Dr Laurence Peyrat Définitions L incontinence urinaire chez l homme survient après une lésion

Plus en détail

Pas de garrot pour une Prothèse Totale de Genou

Pas de garrot pour une Prothèse Totale de Genou Pas de garrot pour une Prothèse Totale de Genou 2 ème Cours d Arthroplastie de Fès Chirurgie Prothétique du Genou Clinique Ste Odile - HAGUENAU + Habitude? + Pourquoi l utiliser? Meilleures conditions

Plus en détail

Conduite à tenir devant une entorse de la cheville chez l enfant

Conduite à tenir devant une entorse de la cheville chez l enfant Conduite à tenir devant une entorse de la cheville chez l enfant Introduction Motif fréquent de consultation Evaluation clinique limitée Radiographies Encore systématiques (pression, méconnaissance) Radiographies

Plus en détail

SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES ATTEINTES DE PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES

SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES ATTEINTES DE PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES SOINS INFIRMIERS AUX PERSONNES ATTEINTES DE PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES UNE PATHOLOGIE CHRONIQUE DU DIABÈTE : LE PIED DIABÉTIQUE 1 2 DIAGNOSTICS IDE PREVALENTS > Altération de la perception sensorielle

Plus en détail

Compression du nerf radial. Arie Chetboun Hôpital Saint Antoine

Compression du nerf radial. Arie Chetboun Hôpital Saint Antoine Compression du nerf radial Arie Chetboun Hôpital Saint Antoine Compression nerf radial Coude: - Syndrome du nerf interosseux posterieur - Syndrome du tunnel radial Poignet: Syndrome de Warttenberg Compression

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

Sémiologie pancréatique

Sémiologie pancréatique Sémiologie pancréatique Sémiologie Médicale PCEM2 Docteur Pascal Sève Professeur Christiane Broussolle Faculté de Médecine Lyon-Sud 2007 30/05/2007 sémiologie PCEM2-HGE 1 Pancréas Sémiologie Examens complémentaires:

Plus en détail

La revue de Mésothérapie

La revue de Mésothérapie La n 120 - Page 13 Traitement de la maladie de MORTON en mésothérapie. Comparaison des techniques épidermiques, intradermiques profondes ciblées et des techniques mixtes. Olivier BOCQUET Laurent BOIDIN

Plus en détail

LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents. J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille

LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents. J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille T.M.S. NOV.2005 Définition Lombo : Syndrome rachidien Sciatique : Syndrome radiculaire Chronique

Plus en détail

Urgences Urologiques. Luc Cormier CHU Dijon

Urgences Urologiques. Luc Cormier CHU Dijon Urgences Urologiques Luc Cormier CHU Dijon Colique néphrétique La colique néphrétique est un syndrome douloureux lombo-abdominal aigu résultant de la mise en tension brutale de la voie excrétrice du haut

Plus en détail

Métatarsalgies. métatarsalgies, talagies. 13 avril Biomécanique de la marche

Métatarsalgies. métatarsalgies, talagies. 13 avril Biomécanique de la marche Pathologies non traumatiques ti du pied : métatarsalgies, talagies Biomécanique de la marche Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Service de rhumatologie / HUG 13 avril 2016 Métatarsalgies Hallux valgus

Plus en détail

Contexte. Cimentoplastie. RCP métastases osseuses. Traitement des métastases osseuses en Radiologie Interventionnelle. Améliorations du pronostic

Contexte. Cimentoplastie. RCP métastases osseuses. Traitement des métastases osseuses en Radiologie Interventionnelle. Améliorations du pronostic Traitement des métastases osseuses en Radiologie Interventionnelle Cimentoplastie Contexte Améliorations du pronostic Augmentation de la fréquence des douleurs chroniques Y. Rolland Département d Imagerie

Plus en détail

TRAITEMENT CHIRURGICAL DU CANAL LOMBAIRE ETROIT

TRAITEMENT CHIRURGICAL DU CANAL LOMBAIRE ETROIT TRAITEMENT CHIRURGICAL DU CANAL LOMBAIRE ETROIT Pierre Antonietti, Clinique Jouvenet Paris. Le canal lombaire étroit (CLE) est fréquent. En effet, son origine étant le plus souvent arthrosique et l'âge

Plus en détail

Arthrose du genou B Quand et Quelle chirurgie J Docteur François Prigent

Arthrose du genou B Quand et Quelle chirurgie J Docteur François Prigent Arthrose du genou B Quand et Quelle chirurgie J Docteur François Prigent Quand faut-il penser a la chirurgie? o Lorsque la douleur devient difficilement supportable et que le traitement médical ne soulage.

Plus en détail

Douleurs de la face plantaire du pied : 3 cas cliniques

Douleurs de la face plantaire du pied : 3 cas cliniques Douleurs de la face plantaire du pied : 3 cas cliniques un caillou dans la chaussure empêche le sage de regarder les étoiles (proverbe chinois) A. Raymond IHN obs. service Guilloz (Pr A. Blum) Cas n 1

Plus en détail

Quelle ALR pour la chirurgie du pied? Dr Nathalie Bernard SAR A Montpellier

Quelle ALR pour la chirurgie du pied? Dr Nathalie Bernard SAR A Montpellier Quelle ALR pour la chirurgie du pied? Dr Nathalie Bernard SAR A Montpellier Chirurgie du pied et de la cheville Névrome de Morton, arthroplastie d orteil, ligamentoplastie de cheville Chirurgie peu douloureuse

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LES CONFLITS DE LA CHEVILLE QU EST-CE QUE C EST? Il existe de nombreux types de «conflits» au niveau de la cheville : un tissu (os ou «parties molles») vient «se coincer» dans l articulation. La localisation peut être en avant de

Plus en détail

Y-a-il une place pour la radio du. polytraumatisme? Dr Marion DOUPLAT Pôle RUSH Timone/Sainte Marguerite

Y-a-il une place pour la radio du. polytraumatisme? Dr Marion DOUPLAT Pôle RUSH Timone/Sainte Marguerite Y-a-il une place pour la radio du rachis cervical lors d un polytraumatisme? Dr Marion DOUPLAT Pôle RUSH Timone/Sainte Marguerite NON!!!!! Y-a-t-il une place pour la radio du rachis cervical lors d un

Plus en détail

Item 127 (item 58) : Cataracte Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 127 (item 58) : Cataracte Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 127 (item 58) : Cataracte Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 20013 1 Table des matières Introduction... 3 1. Diagnostic... 3 1.1. Circonstances de découvertes et signes fonctionnels...3

Plus en détail

Quelle imagerie en cas de douleurs vertébrales aiguës s?

Quelle imagerie en cas de douleurs vertébrales aiguës s? 12 ème rencontre sur les urgences et complications sévères chez le patient cancéreux Quelle imagerie en cas de douleurs vertébrales aiguës s? Dr J. Alexiou Service d Imagerie Médicale Institut Bordet Douleur

Plus en détail

Démarche diagnostique. L examen clinique est un élément essentiel. Décisions thérapeutiques

Démarche diagnostique. L examen clinique est un élément essentiel. Décisions thérapeutiques Evaluation clinique d un patient souffrant d une lombalgie et/ou d une radiculopathie persistante ou récidivante malgré une ou plusieurs interventions (définition du F.B.S.S.) L examen clinique est un

Plus en détail

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DU FIBROME UTERIN

EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DU FIBROME UTERIN EVALUATION DE LA PRISE EN CHARGE DU FIBROME UTERIN 2 juin 2014-5 juin 2015 Enquête réalisée par l association Fibrome Info France Avec la collaboration des hôpitaux partenaires de l association et la participation

Plus en détail

Instabilite et Laxite de cheville

Instabilite et Laxite de cheville Instabilite et Laxite de cheville P. DJIAN Entorse du LCL : rappel anatomique n Ligt collatéral latéral est formé de 3 faisceaux : n TAFA: aplati, tendu de la face antérieure de la malléole à la face antérieure

Plus en détail

L orbitopathie thyroïdienne

L orbitopathie thyroïdienne L orbitopathie thyroïdienne Votre médecin pense que vous souffrez d une orbitopathie thyroïdienne. Il s agit d une maladie auto-immune, c'est-à-dire d une maladie dans laquelle le système immunitaire d

Plus en détail

IMAGES LACUNAIRES MULTIPLES DU TALUS : A propos d un cas et revue de la

IMAGES LACUNAIRES MULTIPLES DU TALUS : A propos d un cas et revue de la IMAGES LACUNAIRES MULTIPLES DU TALUS : A propos d un cas et revue de la li@érature Dr S. KHEMILI, Dr O. KADA SEVICE DE CHIRURGIE ORTHOPEDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE Dr A. CAMILLERI CENTRE HOSPITALIER DE GONESSE

Plus en détail

CAS CLINIQUE OCCIPITO-BRACHIALGIE! Historique. Examens complémentaires. Interrogatoire. Traitements 04/10/14

CAS CLINIQUE OCCIPITO-BRACHIALGIE! Historique. Examens complémentaires. Interrogatoire. Traitements 04/10/14 OCCIPITO-BRACHIALGIE! CAS CLINIQUE Stéphanie, aide-soignante, a 36 ans et souffre depuis 2 ans de cervicobrachialgies droites Dr J.MONIERE Tours GEMAC Angers 4 octobre 2014 Historique Début par cervicalgie

Plus en détail

Conduite à tenir devant un genou trauma0que à radiographies normales

Conduite à tenir devant un genou trauma0que à radiographies normales Conduite à tenir devant un genou trauma0que à radiographies normales F Khiami Pi0é Salpêtrière CNT2U Grenoble 2013 Urgen0ste Un mé0er difficile Pathologies riches, mul0ples, variées Une spécialité! Un

Plus en détail

Patient de 27 ans, boxeur. Antécédent de chirurgie du canal carpien droit à la suite d'un traumatisme

Patient de 27 ans, boxeur. Antécédent de chirurgie du canal carpien droit à la suite d'un traumatisme Patient de 27 ans, boxeur Antécédent de chirurgie du canal carpien droit à la suite d'un traumatisme Tuméfaction douloureuse d apparition progressive sur la face palmaire du poignet droit Paresthésies

Plus en détail

HEMOBILIE ET IMAGERIE À propos de 2 cas

HEMOBILIE ET IMAGERIE À propos de 2 cas À propos de 2 cas B. Robert, C. Chivot, C. Gondry-Jouet, T. Yzet, H. Deramond SERVICE D IMAGERIE MEDICALE CHU AMIENS OBJECTIFS PEDAGOGIQUES - Connaître les principales étiologies des hémobilies et les

Plus en détail

Doigt à ressaut Pr. Philippe PELISSIER

Doigt à ressaut Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Description Clinique Traitement Cas cliniques Description Clinique Traitement Cas cliniques Description

Plus en détail

SPÉCIFICITÉ DES INFECTIONS POST

SPÉCIFICITÉ DES INFECTIONS POST SPÉCIFICITÉ DES INFECTIONS POST LIGAMENTOPLASTIE DU GENOU Docteur Bertrand ISSARTEL Docteur Bertrand SONNERY-COTTET Unité Mobile des Référents en Infectiologie Consultations spécialisées Centre de Vaccinations

Plus en détail

Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle. Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne

Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle. Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne Introduction Métastases osseuses (MO) fréquentes (20%) Pronostic variable

Plus en détail

ENDOMÉTRIOSE DE LA PAROI ABDOMINALE :

ENDOMÉTRIOSE DE LA PAROI ABDOMINALE : ENDOMÉTRIOSE DE LA PAROI ABDOMINALE : ASPECTS EN IMAGERIE A Hassanin Negila; J-P Palot; V Ladam-Marcus; F Bonnet; B Menanteau; C Marcus Reims - France CHU REIMS OBJECTIFS Décrire les aspects observés en

Plus en détail

Echographie musculo-tendineuse

Echographie musculo-tendineuse Echographie musculo-tendineuse Examen Protocole clinique Aucune préparation Interrogatoire - Date et conditions d apparition du début de la douleur - Impotence functionnelle ( degré) - ATCD - Sport? (

Plus en détail

Traitement chirurgical des douleurs sciatiques

Traitement chirurgical des douleurs sciatiques Traitement chirurgical des douleurs sciatiques Hervé Tourneux Bertrand Dumas Chirurgie du rachis Lombo-radiculalgie aigues Hernie discale Lombo-radiculalgies chroniques Canal lombaire étroit Discopathie

Plus en détail

LES FRACTURES DE LA CLAVICULE

LES FRACTURES DE LA CLAVICULE LES FRACTURES DE LA CLAVICULE La fracture de la clavicule survient dans la majorité des cas lors d un accident sportif comme le rugby ou une chute de vélo ou de sa hauteur sur le moignon de l épaule..

Plus en détail

La Névralgie du Trijumeau

La Névralgie du Trijumeau La Névralgie du Trijumeau Situation Clinique Homme, 50 ans, Migraineux, Insuffisant respiratoire par exposition professionnelle à l'amiante Description de la douleur : *évolution depuis 1 semaine *douleur

Plus en détail

Fédération des médecins omnipraticiens du Québec

Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Fédération des médecins omnipraticiens du Québec FORMATION CONTINUE 2012-2013 VENDREDI 9 NOVEMBRE 2012 8h30 SÉANCE PLÉNIÈRE DE L'AVANT-MIDI Le soulagement de la douleur faciale et des tics douloureux Docteure

Plus en détail

A.! PULCINI CHU NICE. A Pulcini 10

A.! PULCINI CHU NICE. A Pulcini 10 A.! PULCINI CHU NICE Faciles mais connaissance anatomique Bénéfice / risque élevé En complément d un bloc proximal Place de l infiltration Apport majeur de l échographie NERFS PROXIMAUX Cluniaux Génitofémoral

Plus en détail

Bonjour nous allons vous présenter dans cette rubrique santé la talalgie qui touche les enfants : La maladie de SEVER.

Bonjour nous allons vous présenter dans cette rubrique santé la talalgie qui touche les enfants : La maladie de SEVER. Bonjour nous allons vous présenter dans cette rubrique santé la talalgie qui touche les enfants : La maladie de SEVER. Définition : La maladie de SEVER est une pathologie de croissance qui touche les enfants

Plus en détail

FICHE D INFORMATION PATIENT : aponevrosite plantaire

FICHE D INFORMATION PATIENT : aponevrosite plantaire FICHE D INFORMATION PATIENT : aponevrosite plantaire Madame, monsieur, votre chirurgien vient de vous proposer une prise en charge chirurgicale pour votre pathologie du pied ou de la cheville.. Il vous

Plus en détail

Clinique du sport, Mérignac Traitement chirurgical de la pubalgie

Clinique du sport, Mérignac Traitement chirurgical de la pubalgie DR.Gilles Reboul Clinique du sport, Mérignac gilles.reboul@orange.fr Traitement chirurgical de la pubalgie 1 e journée nationale sur la pubalgie 05 octobre 2012 Introduction (1) Pubalgie : maladie du carrefour

Plus en détail

Les ménisques et leur pathologie.

Les ménisques et leur pathologie. Les ménisques et leur pathologie. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - Novembre 2015 www.menciere-orthopedie.fr Définition - Anatomie des ménisques Les ménisques

Plus en détail

Véritable atteinte auto-immune spécifique

Véritable atteinte auto-immune spécifique ophtalmopathie dysthyroïdienne 246 - OPHTALMOPATHIE DYSTHYROÏDIENNE Ce qu il faut savoir 1. Savoir évoquer une exophtalmie basedowienne sur ses caractéristiques cliniques, 2. Connaître les complications

Plus en détail

INFORMATION DES PATIENTS CONCERNANT LA REALISATION D UNE LIBERATION POSTERIEURE POUR STENOSE LOMBAIRE. (encore appelée canal lombaire étroit)

INFORMATION DES PATIENTS CONCERNANT LA REALISATION D UNE LIBERATION POSTERIEURE POUR STENOSE LOMBAIRE. (encore appelée canal lombaire étroit) 1 INFORMATION DES PATIENTS CONCERNANT LA REALISATION D UNE LIBERATION POSTERIEURE POUR STENOSE LOMBAIRE (encore appelée canal lombaire étroit) associée éventuellement à une arthrodèse (fusion de 2 ou plusieurs

Plus en détail

49 e CONGRES DE L A.M.U.B.

49 e CONGRES DE L A.M.U.B. 49 e CONGRES DE L A.M.U.B. Dr. J-F NYST Gastro-entérologue Clinique E. Cavell C.H.I.R.E.C. Digestive Disease Center Session GESTES TECHNIQUES Modérateurs : Drs A. FIRKET, J-M THOMAS. Vendredi 11 septembre

Plus en détail

Dr Mauger SAMU 27 CHI Eure seine

Dr Mauger SAMU 27 CHI Eure seine Dr Mauger SAMU 27 CHI Eure seine musculaires:classification Extrinsèque: contusion ( dilacération des fibres musculaires) Choc externe appliqué sur le muscle Entre joueurs, chute au sol, choc contre objet

Plus en détail

Informations aux patients

Informations aux patients Centre de Chirurgie Ambulatoire Yverdon-les-Bains Informations aux patients la rhizarthrose La Rhizarthrose Cher patient, Vous allez prochainement bénéficier d un traitement chirurgical en mode ambulatoire.

Plus en détail

Les Apophysites de Croissance, ou Épiphysites de Croissance, ou Ostéochondroses

Les Apophysites de Croissance, ou Épiphysites de Croissance, ou Ostéochondroses Les Apophysites de Croissance, ou Épiphysites de Croissance, ou Ostéochondroses Pr J. Ch. Le Huec Définition Ce sont des nécroses d origine vasculaire situées au niveau des noyaux d ossification secondaire,

Plus en détail

Les tumeurs des nerfs périphériques A propos de huit cas

Les tumeurs des nerfs périphériques A propos de huit cas Les tumeurs des nerfs périphériques A propos de huit cas B RADOUANE, M JIDAL, J EL FENNI, B ZAINOUN, S CHAOUIR, T AMIL, A HANINE, M BEN AMEUR Service d Imagerie Médicale Hôpital militaire d instruction

Plus en détail

Amputations des membres inférieurs Étiologies. Amputations des membres inférieurs Étiologies

Amputations des membres inférieurs Étiologies. Amputations des membres inférieurs Étiologies DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 18-19-20 mars 2009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, Dr N. Martinet Titre : Bases

Plus en détail

Métatarsalgies Démembrement Place de l imagerie

Métatarsalgies Démembrement Place de l imagerie Métatarsalgies Démembrement Place de l imagerie Clinique du Parc Lyon O Fantino Clinique Orthopédique du Parc LYON Définition - douleurs de la région métatarsienne antérieure - par trouble d appui de l

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait! INFORMER

L arthrose, ses maux si on en parlait! INFORMER INFORMER Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une maladie du cartilage : il s agit de la «destruction» du cartilage

Plus en détail

Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle. François Casalonga Service d imagerie HP Clairval

Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle. François Casalonga Service d imagerie HP Clairval Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle François Casalonga Service d imagerie HP Clairval Introduction La présence de métastases osseuses est la cause la plus fréquente

Plus en détail

Traitement chirurgical de la hernie discale lombaire

Traitement chirurgical de la hernie discale lombaire Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique(sofcot) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

Informations destinées aux patients. Métastases osseuses

Informations destinées aux patients. Métastases osseuses Informations destinées aux patients Métastases osseuses Comment maintenir des os solides toute notre vie? Notre squelette est sollicité durant toute notre vie. Pour faire face à ces sollicitations, les

Plus en détail

Démembrement des douleurs de l avant-pied

Démembrement des douleurs de l avant-pied Démembrement des douleurs de l avant-pied Patrick Aboukrat Pôle Os et Articulations Pr. C. Hérisson Pr I. Laffont Hôpital Lapeyronie Juillet 2015 Fréquence+++ Pieds creux, Hallux valgus Sujets âgés: capiton

Plus en détail

Introduction de la CPC régionale. Pathologie veineuse DPC* SP1 09h15 10h30

Introduction de la CPC régionale. Pathologie veineuse DPC* SP1 09h15 10h30 Jeudi 18 juin 2015 Accueil/Inscription Introduction de la CPC régionale 08h30 09h00 09h00 09h15 Pathologie veineuse DPC* SP1 09h15 10h30 Modérateurs : G. Gladu (Rennes), P. Quéhé (Brest) Explorer les veines

Plus en détail

Il est hyper sollicité lors des mouvements : de facteurs mécaniques, micro traumatiques et dégénératifs

Il est hyper sollicité lors des mouvements : de facteurs mécaniques, micro traumatiques et dégénératifs Garch abdelhak Le tendon calcanéen ou tendon d Achille est un épais tendon d environ 15 cm de long tendu entre le triceps sural et le calcanéum. ts de la cheville, il transmet les charges du mollet vers

Plus en détail

MANUEL A L USAGE DES OPERES DE L AVANT-PIED

MANUEL A L USAGE DES OPERES DE L AVANT-PIED MANUEL A L USAGE DES OPERES DE L AVANT-PIED Par le Docteur Eddy BECQUET Chirurgien de la main et du pied à Nice. P a g e 1 18 SOMMAIRE : I- QUESTIONS FREQUENTES II- III- IV- L HALLUX VALGUS L HALLUX RIGIDUS

Plus en détail

- Support de Cours (Version PDF) - Item 58 : Cataracte. Date de création du document 2010-2011. - Université Médicale Virtuelle Francophone -

- Support de Cours (Version PDF) - Item 58 : Cataracte. Date de création du document 2010-2011. - Université Médicale Virtuelle Francophone - Item 58 : Cataracte Date de création du document 2010-2011 Table des matières * Introduction... 1 1 Diagnostic...1 1. 1 Circonstances de découvertes et signes fonctionnels...1 1. 2 Examen clinique... 1

Plus en détail

Genou douloureux mécanique non traumatique. Il n y a pas que le ménisque dans le genou Mais le ménisque est indispensable

Genou douloureux mécanique non traumatique. Il n y a pas que le ménisque dans le genou Mais le ménisque est indispensable Genou douloureux mécanique non traumatique Il n y a pas que le ménisque dans le genou Mais le ménisque est indispensable Rappel anatomique Stabilisateurs du genou : Ligaments ET Ménisques Ménisque : répartiteurde

Plus en détail

Entorses costo-vertébrales mythe ou réalité?

Entorses costo-vertébrales mythe ou réalité? Entorses costo-vertébrales mythe ou réalité? Peut on manipuler une côte douloureuse d origine traumatique? Bertrand Tamalet Service de Médecine Physique et Rééducation Orthopédique Traumatologie du sport

Plus en détail

orteils ou «griffes d orteils»

orteils ou «griffes d orteils» FICHE D INFORMATION PATIENT : les déformations des orteils ou «griffes d orteils» Madame, monsieur, votre chirurgien vient de vous proposer une prise en charge chirurgicale pour votre pathologie du pied

Plus en détail

BIOPSIE EXPLORATRICE CERVICALE

BIOPSIE EXPLORATRICE CERVICALE BIOPSIE EXPLORATRICE CERVICALE Informations sur votre intervention Pour vous, pour la vie Bonjour! Vous présentez une masse cervicale de nature inconnue, malgré divers examens réalisés au préalable (cytoponction,

Plus en détail

Diagnostic des séquelles des entorses de cheville. Dr Marchaland JP Chirurgie Orthopédique et Traumatologie

Diagnostic des séquelles des entorses de cheville. Dr Marchaland JP Chirurgie Orthopédique et Traumatologie Diagnostic des séquelles des entorses de cheville Dr Marchaland JP Chirurgie Orthopédique et Traumatologie 1 Importance du problème Définition «entorse» de cheville: traumatisme indirect par torsion non

Plus en détail

COMPRESSION DU NERF RADIAL DANS LA REGION DU COUDE. PH VALENTI Institut de la Main Jouvenet Paris

COMPRESSION DU NERF RADIAL DANS LA REGION DU COUDE. PH VALENTI Institut de la Main Jouvenet Paris COMPRESSION DU NERF RADIAL DANS LA REGION DU COUDE PH VALENTI Institut de la Main Jouvenet Paris Compression du nerf radial au coude Rappel anatomique Syndrome du nerf interosseux postérieur Syndrome du

Plus en détail

AECG 18 septembre 2013

AECG 18 septembre 2013 G.THIOLLIER, B.BARTHIER, A. FAUCONNIER. AECG 18 septembre 2013 Centre hospitalier Intercommunal Poissy St Germain en Laye Mme R, 57 ans Prolapsus extériorisé Gène fonctionnelle sévère Pas de symptôme urinaire,

Plus en détail

INFECTIONS GENITALES CHEZ L HOMME

INFECTIONS GENITALES CHEZ L HOMME INFECTIONS GENITALES CHEZ L HOMME P. MASSIP Janvier 2002 1 L ORCHI-EPIDIDYMITE L infection des testicules et/ou de l épididyme se rencontre à l occasion d une maladie sexuellement transmissible ou plus

Plus en détail

hiatus sacrococcygien,

hiatus sacrococcygien, épidurale Powerpoint Templates Infiltration hiatus par le sacrococcygien, expérience du service de MPR, CHU SAHLOUL Sousse Résidente GADDOUR Mariem Page 1 Plan DISCUSSION/ CONCLUSION 4 1 INTRODUCTION 2

Plus en détail

AMDTS AMDTS SYNDROMES DE LOGE D AVANT-BRAS. H. de Labareyre

AMDTS AMDTS SYNDROMES DE LOGE D AVANT-BRAS. H. de Labareyre SYNDROMES DE LOGE D AVANT-BRAS H. de Labareyre Sd loge: définition physiopathologique Etat dans lequel une augmentation de pression dans un espace limité, compromet la circulation et la fonction des tissus

Plus en détail

HALLUX RIGIDUS : TRAITEMENT CONSERVATEUR PAR

HALLUX RIGIDUS : TRAITEMENT CONSERVATEUR PAR HALLUX RIGIDUS : TRAITEMENT CONSERVATEUR PAR CHEILECTOMIE PERCUTANÉE 2015 Les Entretien Tous ite. Dr Yves STIGLITZ Clinique Victor Hugo, Paris Hôpital Raymond Poincaré, Garches www.chirurgie-du-pied.fr

Plus en détail

Indications et résultats des plasties du LCP

Indications et résultats des plasties du LCP Indications et résultats des plasties du LCP Dr Olivier Cantin CCA orthopédie Pr Lustig Centre Albert Trillat service Pr Neyret DIU arthroscopie Février 2016 Laxité postérieure Isolée Associée : lésion

Plus en détail

L hallux valgus : Mise au point.

L hallux valgus : Mise au point. 30 Disponible en ligne sur www.smr.ma L hallux valgus : Mise au point. Hallux valgus : Focus. Imane El Mezouar, Fatima Ezzahra Abourazzak, Taoufik Harzy. Service de rhumatologie, CHU Hassan II, Fès - Maroc.

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LA CHIRURGIE DE L AVANT-PIED RÉALISÉE LORS D UNE HOSPITALISATION CLASSIQUE

DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LA CHIRURGIE DE L AVANT-PIED RÉALISÉE LORS D UNE HOSPITALISATION CLASSIQUE DOCUMENT D INFORMATION POUR LE PATIENT SUR LA CHIRURGIE DE L AVANT-PIED RÉALISÉE LORS D UNE HOSPITALISATION CLASSIQUE Dr O. LAFFENETRE, Dr J. LUCAS, Pr D. CHAUVEAUX Les informations suivantes sont générales.

Plus en détail

Cas clinique. Nelson Lourenço - Interne

Cas clinique. Nelson Lourenço - Interne Cas clinique Nelson Lourenço - Interne Mr XY Patient de 48 ans Pas d ATCD médicaux ou chirurgicaux Depuis 6 mois: «brûlures dans la poitrine», «régurgitations» Juin 2007: début d un traitement par IPP

Plus en détail

Information aux parents avant anesthésie de leur enfant

Information aux parents avant anesthésie de leur enfant Information aux parents avant anesthésie de leur enfant Les médecins du service d anesthésie de l hôpital vont prendre en charge votre enfant pour assurer son anesthésie et son réveil. Ce document est

Plus en détail