Etat des lieux de la création reprise en Bretagne : en avantpremière, Animé par : Ronan Lhermenier (Direccte) Laurent Auzet (Insee)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etat des lieux de la création reprise en Bretagne : en avantpremière, Animé par : Ronan Lhermenier (Direccte) Laurent Auzet (Insee)"

Transcription

1 Etat des lieux de la création reprise en Bretagne : en avantpremière, étude 2015 de l'insee Animé par : Ronan Lhermenier (Direccte) Laurent Auzet (Insee)

2 CREATIONS D ENTREPRISE DEPUIS 2009 en milliers entreprises ont été créés en Bretagne en % par rapport à auto-entrepreneurs entreprises source : sirene

3 Un renouvellement constant des entreprises entreprises en Bretagne fin entreprises créées 12,2 % des entreprises un quart des entreprises a moins de 3 ans!

4 CREATIONS D ENTREPRISE PAR SECTEUR D ACTIVITE Activités de services aux entreprises Commerce Enseignement, santé et action sociale Construction Activités de services aux ménages Industrie Activités financières et immobilières entreprises classiques auto entrepreneurs Hébergement et restauration Information et communication Transport source : sirene 2014

5 Reprendre une entreprise existante? Moins de reprises que de créations : environ 13 % des entrepreneurs En Bretagne, en 2013, chefs d entreprise (hors agriculteurs) ont plus de 55 ans! source : sirene 2014

6 Les entrepreneurs de 2010 Une enquête sur les entrepreneurs en Bretagne en 2010 et le devenir de leur entreprise 3 ans après la création

7 PROFILS DES CREATEURS BRETONS 70 % des entrepreneurs sont des hommes Les créations représentent 87 % des cas et les reprises 13 % Motivations principales ayant poussé à la création le désir d être indépendant (62 %) le goût d entreprendre (47 %) la perspective d augmenter ses revenus (25 %) une opportunité de création (25 %) moyen de sortir du chômage (20 %)

8 PROFILS DES CREATEURS BRETONS 1/3 des créateurs était au chômage avant la création 1/3 était salarié Pour 28 % des entrepreneurs, il ne s agissait pas de la première création d entreprise

9 Les difficultés rencontrées Les formalités administratives pour 40 % des créateurs Et pour 20 % d entre eux - l ouverture d un compte bancaire - l obtention d un financement - les contacts avec la clientèle

10 SPECIFICITE DES CREATEURS BRETONS Les créateurs bretons sont plus diplômés Proportion des entreprises ayant nécessité une mise fond de ou plus, plus importante en Bretagne Proportion de petits projets ayant nécessité un capital de moins de plus faible en Bretagne

11 SPECIFICITE DES CREATEURS BRETONS E. diplômés du supérieur E. possédant au plus le BEPC ou brevet des collèges E. sans diplôme Sur représenté Sous représenté E. âgés de 50 ans ou plus E. âgés de moins de 30 ans E. dont le responsable est une femme (**) E. dont le responsable est un homme (**) E. d'unité artisanale Entrepreneurs personnes morales Entrepreneurs personnes physiques Entrepreneurs ayant créé une entreprise nouvelle 0 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 60 % 70 % 80 % 90 % 100 %

12 E. actifs pensant embaucher au cours des 12 prochains mois SPECIFICITE DES CREATEURS BRETONS E. actifs utilisant un site Internet pour vendre ou se présenter E. actifs dont le secteur d'activité est (potentiellement) technologiquement innovant E. actifs ayant introduit des innovations E. actifs liés à un réseau d'enseigne E. ayant bénéficié de l'accre E. ayant bénéficié de dispositifs d'aide E. ayant eu recours à des emprunts bancaires Sur représenté Sous représenté E. n'ayant pas nécessité d'autres sources de financement que personnelles ou familiales E. ayant nécessité ou plus pour démarrer E. ayant nécessité moins de pour démarrer E. ayant suivi une formation particulière pour ce projet E. dont l'objectif principal était d'assurer son emploi E. ayant déjà créé ou repris une entreprise avant 2010 E. percevant auparavant l'ass E. percevant auparavant le RSA, le RMI, l'api ou le RSTA E. exerçant une autre activité rémunérée E. dont l'activité correspond au métier principal E. auparavant au chômage 0 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 60 % 70 % 80 %

13 PROFILS TYPES DES CREATEURS D ENTREPRISE répartition des créateurs de 2010 selon leur profil en 5 catégories 5 groupes taux de survie à 3 ans (%) part du groupe (%) créateur expérimenté, 50 ans ou plus 79,8 22,8 diplômé(e), services aux entreprises,information et communication ans 80,9 18,3 femme peu d'expérience, commerce ou transport demandeuse d'emploi ou inactive 62,5 24,9 homme, peu diplômé, construction, demandeur d'emploi 72,3 22,5 femme,diplomée, entreprise personnelle, moyens engagés faibles entreprise de santé ou action sociale 72,1 11,5 ensemble Bretagne 73,1 100,0

14 TAUX DE SURVIE A 3 ANS 73.1 % des entreprises bretonnes créées en 2010 toujours actives en 2013 contre 71.3 % pour la France entière Entreprises individuelles : taux de survie presque identique entre la Bretagne et la France de province Personnes Morales : taux de survie significativement plus élevé en Bretagne (82,3 %) comparé à la France de province (78.2 % )

15 TAUX DE SURVIE A 3 ANS secteurs d'activité Bretagne France de province Part des secteurs Taux de survie à 3 ans Part des secteurs Taux de survie à 3 ans Industrie 6,5 82,1 6,4 81,1 Construction 16,9 73,5 19,5 68,1 Commerce et transport 26,3 62,9 27,8 65,3 Hébergement et restauration 8,5 73,5 8,1 68,7 Information et communication 2,7 81,2 2,4 71,5 Activités financières et immobilières 5,7 67,2 5,6 69,4 Services aux entreprises 17,3 81,3 16,7 76,8 Enseignement, santé et action sociale 9,5 79,6 7,3 83,0 Services aux ménages 6,6 74,5 6,2 70,3 Total 100,0 73,1 100,0 71,0 source : sine 2010

16 Les nouvelles entreprises et l emploi Evolution de l'emploi entre 2010 et 2013 dans les entreprises créées ou reprises en Bretagne ,1 % entreprises non pérennes entreprises pérennes le 30 septembre 2010 en décembre 2013

17 NACRE : Nouvel accompagnement pour la création-reprise d entreprise Dispositif du Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social en partenariat avec la Caisse des dépôts Créé en 2009, il a permis l accompagnement de près de créateurs et repreneurs d entreprise rencontrant des difficultés d insertion professionnelle : demandeurs d emploi, bénéficiaires de minima-sociaux, jeunes de moins de 26 ans, résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville, les salariés repreneurs de leur entreprise ou d une entreprise en redressement ou en liquidation judiciaire Accompagnement renforcé au cours de trois phases : Montage : approfondissement et finalisation du projet, simulation du modèle économique. Appui au financement du projet et ingénierie financière : aide à l intermédiation bancaire, prêt à taux zéro Nacre d un montant moyen de euros. Suivi-post création : Appui au développement de l entreprise à travers des rendez-vous réguliers durant 3 ans. L accompagnement est totalement pris en charge par l Etat qui conventionne auprès de professionnels spécialistes de la création et de la reprise d entreprise. Plus d informations? Rdv au stand de la DIRECCTE : n 517

18 Focus : les créations dans les quartiers prioritaires Plus souvent des auto-entrepreneurs source : sirene 2013 dans la construction et le commerce

19 Qu avez-vous pensé de cette animation? Donnez-lui une note sur le site mobile des JRCE!

COIFFURE. Evolution des profils de dirigeants et besoins d accompagnement des jeunes entreprises. Analyse des données SINE 2002 et 2006

COIFFURE. Evolution des profils de dirigeants et besoins d accompagnement des jeunes entreprises. Analyse des données SINE 2002 et 2006 COIFFURE Evolution des profils de dirigeants et besoins d accompagnement des jeunes entreprises Analyse des données et 1 PLAN 1. Introduction : à propos de et 2. Profil des entrepreneurs 3. Motivations

Plus en détail

Agir pour l emploi et la création d activités 2014/2017 Signature de la convention locale d application «Partenariat Embauche premier salarié»

Agir pour l emploi et la création d activités 2014/2017 Signature de la convention locale d application «Partenariat Embauche premier salarié» Agir pour l emploi et la création d activités 2014/2017 Signature de la convention locale d application «Partenariat Embauche premier salarié» Dossier de Presse La Convention de partenariat en faveur des

Plus en détail

Vous avez peu ou pas d'argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Fabienne KERZERHO Directrice Régionale Adie

Vous avez peu ou pas d'argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Fabienne KERZERHO Directrice Régionale Adie Vous avez peu ou pas d'argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Fabienne KERZERHO Directrice Régionale Adie En France, la création d entreprise se caractérise avant tout par un «entrepreneuriat

Plus en détail

Situation. La création et la reprise. d établissements en 2010

Situation. La création et la reprise. d établissements en 2010 Situation AQUITAINE La création et la reprise d établissements en 2010 Données de cadrage Note méthodologique : Les statistiques ci-après concernent des établissements et non pas des entreprises. Les créations

Plus en détail

NACRE NOUVEL ACCOMPAGNEMENT POUR LA CRÉATION ET LA REPRISE D ENTREPRISE

NACRE NOUVEL ACCOMPAGNEMENT POUR LA CRÉATION ET LA REPRISE D ENTREPRISE NACRE NOUVEL ACCOMPAGNEMENT POUR LA CRÉATION ET LA REPRISE D ENTREPRISE Le dispositif NACRE permet à certains bénéficiaires de créer ou reprendre une entreprise en étant accompagnés pendant 3 ans GRATUITEMENT.

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 17 DECEMBRE 2010 BP 2011 COMMISSION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE, DE LA COOPERATION INTERNATIONALE ET DE LA SECURITE CIVILE Direction Générale

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

Méthodologie. 1. Concernant les résultats aux examens, voir le n 50 d Ofipe résultats 4.623 diplômes délivrés en 2003.

Méthodologie. 1. Concernant les résultats aux examens, voir le n 50 d Ofipe résultats 4.623 diplômes délivrés en 2003. # 6 1HKRGTÃUWNVCVU! " $# %& # ' (*) +-,./ 10323254 798 ::/;# 9= " &GXGPKTGPFGUFKRNÏOÃUFG&'# En 2002, 171 étudiants inscrits à l université de Marne-la-Vallée ont obtenu

Plus en détail

Les aides à la création d entreprise

Les aides à la création d entreprise Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Les aides à la création d entreprise Animé par : Valérie JAVAUDIN, Expert-Comptable Les

Plus en détail

LES CRÉATRICES D ENTREPRISE

LES CRÉATRICES D ENTREPRISE LES CRÉATRICES D ENTREPRISE - 2 - Les femmes sont peu présentes dans les créations d entreprises : en 2010, 32 % des nouvelles unités étaient créées par des femmes. Elles sont plus présentes parmi les

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE Commission «Emploi, qualification et revenus du travail» Réunion du 16 octobre 2009 -------------------------- Demandes d accès à des données au titre de l article 7 bis de la loi n 51-711 du 7 juin 1951

Plus en détail

Forum de la micro-entreprise «Femme, crée ton emploi»

Forum de la micro-entreprise «Femme, crée ton emploi» Forum de la micro-entreprise «Femme, crée ton emploi» M O B I L I S AT I O N D E L A S S E M B L E E D E P O LY N E S I E F R A N C A I S E 3 E M E T E M P S F O R T E N F A V E U R D E L A P R O M O T

Plus en détail

ENTREPRENDRE AU FEMININ OBJECTIFS

ENTREPRENDRE AU FEMININ OBJECTIFS ENTREPRENDRE AU FEMININ OBJECTIFS Informer sur les outils et les réseaux dédiés aux femmes Echanger sur les conditions de succès Sensibiliser à l importance d être accompagnée ENTREPRENDRE AU FEMININ INTERVENANTS

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise. d entreprise. Christophe MEREL Expert-comptable Associé

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise. d entreprise. Christophe MEREL Expert-comptable Associé Les aides à la création d entreprise Christophe MEREL Expert-comptable Associé 1 Les aides à la création d entreprise : deux fondamentaux A. Elles sont très nombreuses. B. Elles ne doivent être qu une

Plus en détail

Des créations pérennes qui peinent à se développer

Des créations pérennes qui peinent à se développer Les nouvelles entreprises de 2006, cinq ans plus tard Des créations pérennes qui peinent à se développer Conférence de presse du 25 juin 2013 Bruno BALOUZAT, Claude MALLEMANCHE, André PAGÈS Insee Limousin

Plus en détail

3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI

3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI LE GROUPE ASSOCIATIF 3 VÉHICULES COMPLÉMENTAIRES POUR FINANCER L EMPLOI SIFA FAG FAFI 1/ SIFA SOCIÉTÉ D INVESTISSEMENT ÉVOLUTION DES CAPITAUX PROPRES DE LA SIFA EN M (AU 31 DÉCEMBRE 2014) 89 4 10 M 62

Plus en détail

DE L ARTISANAT. Exploitation de l enquête INSEE/SINE Avril 2013

DE L ARTISANAT. Exploitation de l enquête INSEE/SINE Avril 2013 LES ENTREPRENEURS DE L ARTISANAT Exploitation de l enquête INSEE/SINE 2010 Avril 2013 La création d entreprise dans l artisanat : L évolution des dirigeants diversité des modes d entrée Diversité des profils

Plus en détail

GAMME INITIER VOTRE PROJET. Guide du. Créateur CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR

GAMME INITIER VOTRE PROJET. Guide du. Créateur CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR GAMME INITIER VOTRE PROJET Guide du Créateur CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DU VAR Les solutions pour entreprendre GAMME INITIER VOTRE PROJET CREER une entreprise nécessite du temps et de l énergie

Plus en détail

ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES?

ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES? ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES? Synthèse En France, la compétitivité des PME, reconnues comme essentielles à la prospérité du pays,

Plus en détail

Les allocataires du RSA dans le. Département du Nord

Les allocataires du RSA dans le. Département du Nord Les allocataires du RSA dans le Département du Nord Evolution depuis 2009 et Profil des bénéficiaires Direction Générale de la Solidarité DPMC - Service pilotage et observation sociale Paule Laidebeur

Plus en détail

Observatoire permanent des porteurs de projets d entreprise

Observatoire permanent des porteurs de projets d entreprise Département Opinion et Stratégies d Entreprise Observatoire permanent des porteurs de projets d entreprise Focus auprès des porteurs de projet envisageant de devenir auto-entrepreneurs Septembre 2009 Contexte

Plus en détail

Direccte Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. 4 études. é TUDE N 6 - septembre 2016

Direccte Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. 4 études. é TUDE N 6 - septembre 2016 4 études Profil des créateurs d entreprise et pérennité des entreprises à trois ans dans les régions Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine sur la période de 2010 à 2013 é TUDE N 6 - septembre 2016 Direction

Plus en détail

EnquÄte auprås des bçnçficiaires du prät PASS-TRAVAUXÉ en 2006

EnquÄte auprås des bçnçficiaires du prät PASS-TRAVAUXÉ en 2006 P nquäte auprås des bçnçficiaires du prät PSS-VUXÉ en 2006 SynthÅse Juillet 2008 89, avenue ristide Briand B.P 400 92541 ontrouge cedex el : + 33 1 46 73 31 31 ax : + 33 1 46 73 31 60 www.mv3.fr S. au

Plus en détail

Un nouveau dispositif de prêt sans intérêt vient de voir le jour porté par l Etat et la Caisse de Dépôts et Consignations.

Un nouveau dispositif de prêt sans intérêt vient de voir le jour porté par l Etat et la Caisse de Dépôts et Consignations. Demande de Prêt NACRE Madame, Monsieur, Un nouveau dispositif de prêt sans intérêt vient de voir le jour porté par l Etat et la Caisse de Dépôts et Consignations. Son objectif : permettre à un porteur

Plus en détail

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 10 inscrits, 8 ont validé le

Plus en détail

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de Paris

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de Paris Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise (nacre) Direccte Ile-de-France Direction Régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts Diagnostic départemental : Création d entreprises,

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 3 e vague Juin 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 3 e vague Juin 2010 Contexte Après plus d un an et demi du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

ETUDE DE L IMPACT DU MICRO-CREDIT DANS LE CADRE DE L ENTREPRENARIAT FEMININ

ETUDE DE L IMPACT DU MICRO-CREDIT DANS LE CADRE DE L ENTREPRENARIAT FEMININ ETUDE DE L IMPACT DU MICRO-CREDIT DANS LE CADRE DE L ENTREPRENARIAT FEMININ Introduction Cette étude a pour but de dresser un premier bilan de la situation de l entreprenariat féminin à la suite de l obtention

Plus en détail

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes

Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes Contribution de l Adie au SRDEII de la région Auvergne-Rhône Alpes La contribution proposée par l Adie, au titre du microcrédit accompagné, souhaite mettre en avant le rôle très important de la création

Plus en détail

LE DEVENIR A SIX MOIS DES TITULAIRES D UN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

LE DEVENIR A SIX MOIS DES TITULAIRES D UN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION DIRECCTE Rhône-Alpes Service études, statistique, évaluation Février 2015 LE DEVENIR A SIX MOIS DES TITULAIRES D UN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le présent article exploite, à l échelle régionale, les

Plus en détail

PRESTATIONS PROPOSÉES

PRESTATIONS PROPOSÉES [ 2 ] PRESTATIONS PROPOSÉES Accueil information - orientation Accompagnement : conseil individuel formation bases d annonces (Ccible, transcommerce) Formalités Suivi de la jeune entreprise [ 3 ] INTERVENANTS

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Réseaux et télécommunications / Administration et sécurité des réseaux Sciences Nombre de diplômés : 15 / Nombre de répondants : 12 Taux de réponse : 8 Origine des étudiants Série de bac Situation

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE EN ALSACE 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE

RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE EN ALSACE 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE RAPPORT ANNUEL DE LʼADIE EN ALSACE 2014 25 ANS ET TOUJOURS + INNOVANTE SOMMAIRE L OFFRE DE 1SERVICE FINANCIER Le microcrédit professionnel 5 Le microcrédit pour l emploi salarié 10 2 L OFFRE DE SERVICE

Plus en détail

Les étudiants créateurs (création pure)

Les étudiants créateurs (création pure) - 1 - (création pure) Les données utilisées pour la réalisation de cette analyse sont issues de l enquête Sine 2002 de l INSEE. Elles portent sur un échantillon de 47 668 créées ou reprises durant le premier

Plus en détail

Les demandeurs d emploi bénéficiaires du RSA

Les demandeurs d emploi bénéficiaires du RSA AOUT 2012 Pôle emploi Centre 3A rue Pierre-Gilles de Gennes - Bâtiment B 45035 Orléans cedex 1 Tél. : 02 38 78 88 20 Fax : 02 38 78 87 32 Les demandeurs d emploi I. Evolution du nombre de demandeurs d

Plus en détail

CONTRATS AIDES : RHÔNE ALPES

CONTRATS AIDES : RHÔNE ALPES CONTRATS AIDES : RHÔNE ALPES Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a fortement

Plus en détail

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique

Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par l activité économique DIRECTION DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L EMPLOI 8, rue de Cîteaux 75012 PARIS Appel à projets 2010 du Département de Paris pour développer l économie sociale et solidaire notamment l insertion par

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS

LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS NOTE D'INFORMATION N 134 À substituer à la note d information n 119 LE SURENDETTEMENT DES PARTICULIERS La première loi «relative à la prévention et au règlement des difficultés liées au surendettement

Plus en détail

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque

Le RSA mode d emploi. > Édition 2016. Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine. Pour connaître vos droits et devoirs lorsque Le RSA mode d emploi Le guide du revenu de solidarité active (RSA) en Ille-et-Vilaine > Édition 2016 Pour connaître vos droits et devoirs lorsque vous percevez le RSA Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Plus en détail

Créations et créateurs d entreprises

Créations et créateurs d entreprises Créations et créateurs d entreprises Catherine Daniel et Roselyne Kerjosse* Le nombre de créations d entreprises a augmenté de 50 % entre 2002 et 2007. Créer son entreprise, c est d abord créer son propre

Plus en détail

Demandeurs d emploi Comment devenir auto-entrepreneurs

Demandeurs d emploi Comment devenir auto-entrepreneurs Gilles Daïd et Pascal Nguyên Demandeurs d emploi Comment devenir auto-entrepreneurs, 2010 ISBN : 978-2-212-54698-9 62 DEMANDEURS D EMPLOI : COMMENT DEVENIR AUTO-ENTREPRENEURS Le montant forfaitaire s élève

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 14 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 77,8%.

En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 14 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 77,8%. Mention Innovation par l'économie sociale et les TIC Domaine SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 14 ont validé le diplôme soit un taux

Plus en détail

Création d entreprises pérennes : les clés de réussite de l accompagnement (CPRDFOP / SRDEII) Toulouse, le 7 Juin 2016

Création d entreprises pérennes : les clés de réussite de l accompagnement (CPRDFOP / SRDEII) Toulouse, le 7 Juin 2016 Création d entreprises pérennes : les clés de réussite de l accompagnement (CPRDFOP / SRDEII) Toulouse, le 7 Juin 2016 Déroulé de l atelier Introduction par l élu référent de l atelier 10 min Principaux

Plus en détail

Appel à Candidature. Entrepreneur social

Appel à Candidature. Entrepreneur social Appel à Candidature Entrepreneur social «Etude de faisabilité et création d un espace de co-working sur la commune de Tournefeuille» 1) Eléments de contexte Depuis 2006, La Maison de l emploi et de la

Plus en détail

CONTRATS AIDES : NORD PAS DE CALAIS

CONTRATS AIDES : NORD PAS DE CALAIS CONTRATS AIDES : NORD PAS DE CALAIS Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a fortement

Plus en détail

CONTRATS AIDES : HAUTE NORMANDIE

CONTRATS AIDES : HAUTE NORMANDIE CONTRATS AIDES : HAUTE NORMANDIE Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a fortement

Plus en détail

SERVICES CRÉER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE POLE-EMPLOI.FR

SERVICES CRÉER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE POLE-EMPLOI.FR SERVICES CRÉER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE POLE-EMPLOI.FR PÔLE EMPLOI VOUS AIDE À CRÉER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE CRÉER UNE ENTREPRISE, POURQUOI PAS VOUS? La création ou la reprise d entreprise s adresse

Plus en détail

REGLEMENT. Subvention pour le redéveloppement des commerces et du logement dans les noyaux commerciaux

REGLEMENT. Subvention pour le redéveloppement des commerces et du logement dans les noyaux commerciaux Article 1er Définitions REGLEMENT Subvention pour le redéveloppement des commerces et du logement dans les noyaux commerciaux Les termes suivants sont définis comme suit dans le cadre de l application

Plus en détail

CONTRATS AIDES : LORRAINE

CONTRATS AIDES : LORRAINE CONTRATS AIDES : LORRAINE Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a fortement remodelé

Plus en détail

Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF

Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF E RE GIONAL E EMPLOI-FORMATION ST IE R EGIONALE EMPLOI-FORM ATIONSTRA Les documents de diagnostic et d analyse préparatoires au CPRDF Cartes d identité des 21 pays bretons Pays d Auray Avec plus de 85

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise depuis plus de 30 ans, vous accompagne.

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Gestion des ressources humaines / Sciences et techniques de la gestion salariale Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 33 / Nombre de répondants : 30 Taux de réponse : 9% Origine des étudiants

Plus en détail

CONTRATS AIDES : LA MARTINIQUE

CONTRATS AIDES : LA MARTINIQUE CONTRATS AIDES : LA MARTINIQUE Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a fortement

Plus en détail

CONTRATS AIDES : MIDI PYRENEES

CONTRATS AIDES : MIDI PYRENEES CONTRATS AIDES : MIDI PYRENEES Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a fortement

Plus en détail

CONTRATS AIDES : AQUITAINE

CONTRATS AIDES : AQUITAINE CONTRATS AIDES : AQUITAINE Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a fortement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AUX CÔTÉS D INITIATIVE DOUBS TERRITOIRE DE BELFORT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU NORD FRANCHE-COMTÉ.

DOSSIER DE PRESSE AUX CÔTÉS D INITIATIVE DOUBS TERRITOIRE DE BELFORT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU NORD FRANCHE-COMTÉ. DOSSIER DE PRESSE LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGE AUX CÔTÉS D INITIATIVE DOUBS TERRITOIRE DE BELFORT AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU NORD FRANCHE-COMTÉ 10 décembre 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE LA

Plus en détail

CONTRATS AIDES : BOURGOGNE

CONTRATS AIDES : BOURGOGNE CONTRATS AIDES : BOURGOGNE Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a fortement

Plus en détail

CONTRATS AIDES : BASSE NORMANDIE

CONTRATS AIDES : BASSE NORMANDIE CONTRATS AIDES : BASSE NORMANDIE Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a fortement

Plus en détail

CREER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE A PARTIR DE 50 ANS

CREER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE A PARTIR DE 50 ANS CREER OU REPRENDRE UNE ENTREPRISE A PARTIR DE 50 ANS Les nouveaux dirigeants âgés de 50 ans et plus représentent 16 % des créateurs et des repreneurs de France au premier semestre 2002. Ainsi, on estime

Plus en détail

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes PREFET DE LA MARTINIQUE Un prèt pour les femmes, une garantie pour la banque PREFET DE LA MARTINIQUE

Plus en détail

LES LICENCIEMENTS ÉCONOMIQUES

LES LICENCIEMENTS ÉCONOMIQUES DOCUMENT MENSUEL Libre de diffusion sous réserve de mention de la source «Pôle emploi Pays de la Loire» LES LICENCIEMENTS ÉCONOMIQUES PAYS DE LA LOIRE 30/06/2014 SITUATION AU 30 JUIN 2014 AOUT 2014 LES

Plus en détail

CONTRATS AIDES : LE CENTRE

CONTRATS AIDES : LE CENTRE CONTRATS AIDES : LE CENTRE Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a fortement

Plus en détail

CONTRATS AIDES : LANGUEDOC ROUSILLON

CONTRATS AIDES : LANGUEDOC ROUSILLON CONTRATS AIDES : LANGUEDOC ROUSILLON Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale La loi de programmation pour la cohésion sociale du 18 janvier 2005 a

Plus en détail

La création d entreprise pour les demandeurs d emploi inscrits à Pôle Emploi

La création d entreprise pour les demandeurs d emploi inscrits à Pôle Emploi FORUM DE L'ENTREPRENEURIAT 30 NOVEMBRE 2016 La création d entreprise pour les demandeurs d emploi inscrits à Pôle Emploi Introduction Pourquoi parler de création d entreprise à Pôle emploi? Une période

Plus en détail

LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane

LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane Pauvreté monétaire relative et minima sociaux: une analyse à partir de l enquête Revenus fiscaux 2005 Henri Ruiz (Insee) LE seuil de pauvreté monétaire relative au seuil de 60 % de la médiane s établit

Plus en détail

LES LICENCIEMENTS ÉCONOMIQUES

LES LICENCIEMENTS ÉCONOMIQUES Libre de diffusion sous réserve de mention de la source «Pôle emploi Pays de la Loire» DOCUMENT MENSUEL LES LICENCIEMENTS ÉCONOMIQUES PAYS DE LA LOIRE 31/01/2015 SITUATION AU 31 JANVIER 2015 MARS 2015

Plus en détail

Quant île INSEE. Profil du créateur à statut «classique» : les créateurs sont plus jeunes en Corse. n 21 JUIN 2012

Quant île INSEE. Profil du créateur à statut «classique» : les créateurs sont plus jeunes en Corse.  n 21 JUIN 2012 INSEE CORSE Quant île n 21 JUIN 2012 En 2010, moins de la moitié des nouveaux entrepreneurs corses a choisi un statut «classique». Avant de créer leur entreprise, ils étaient en majorité salariés du privé

Plus en détail

Créer une entreprise libérale

Créer une entreprise libérale Créer une entreprise libérale Date de fraîcheur : Janvier 2017 LES STRUCTURES D INSTALLATION INDIVIDUELLES L installation sans structure Micro Auto-entrepreneur Individuel (avocat) Non salarié Régime simplifié

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Biotechnologies / Biologie moléculaire appliquée à la sécurité alimentaire Sciences Nombre de diplômés : 23 / Nombre de répondants : 22 Taux de réponse : 9 Origine des étudiants Série de bac Taux

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Évolution et structure de la population Mise à jour le 3 juin 211 Géographie au 1/1/21 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 28 Population 179 727 159 317 146 931 154 165 149 166 152 672 Densité

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2010 ILE DE FRANCE ACTIVE

RAPPORT D ACTIVITE 2010 ILE DE FRANCE ACTIVE Photos : Neige Grandemange, Vitamine T RAPPORT D ACTIVITE 2010 ILE DE FRANCE ACTIVE La finance au service de l emploi et des territoires franciliens BILAN 2010 RAPPORT MORAL 2010 De l indignation à l innovation

Plus en détail

Mesures spécifiques pour l emploi des séniors

Mesures spécifiques pour l emploi des séniors Mesures spécifiques pour l emploi des séniors Mesures pour l emploi des séniors Demandeurs d emploi Salariés Retraites Aide à l embauche des DE de 45 ans et plus Aides pour les DE de 50 ans et plus Période

Plus en détail

«Évaluation aides aux très petites entreprises»

«Évaluation aides aux très petites entreprises» CAHIER DES CHARGES «Évaluation aides aux très petites entreprises» LE CONTEXTE DE LA DEMANDE D EVALUATION Les dispositifs d aides publiques pour la création, la transmission et le développement des entreprises

Plus en détail

Les différentes formes de créations d'entreprises

Les différentes formes de créations d'entreprises I) La logique entrepreneuriale. Elle correspond à l état d esprit dont un entrepreneur fait preuve. A) L entreprenariat 1) Définition Il décrit ce que font les entrepreneurs. Un entrepreneur est un créateur

Plus en détail

Présentation du GEIQ. Mars

Présentation du GEIQ. Mars Présentation du GEIQ Mars 2009 1 Groupement d Employeurs pour l Insertion et la Qualification Mars 2009 2 Qu est-ce qu un GEIQ? Un GEIQ est une association d'entrepreneurs régie par des statuts Loi 1901.

Plus en détail

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance

Les contrats de professionnalisation dans le Master 2 Diagnostic économique des organisations et pilotage de la performance Pour investir dans l avenir en redonnant un nouveau souffle aux effectifs, en renforçant la compétitivité, en poursuivant le développement de l entreprise. Pour favoriser le développement de compétences

Plus en détail

Les femmes dans le marché de l emploi

Les femmes dans le marché de l emploi MARS 2016 SOMMAIRE Région P1. Population et population active P3. Structure de la demande d emploi P10. Définitions Les femmes dans le marché de l emploi Population et population active (source INSEE -

Plus en détail

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion

Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes. ql insertion professionnelle. mars 2008 - n 2 Enquête Insertion Mission Observatoire Régional Emploi Formation Rhône-Alpes q ql insertion professionnelle des scolaires en Rhône-Alpes sortis de formation professionnelle en 2005 mars 2008 - n 2 Enquête Insertion s Sommaire

Plus en détail

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010 L OVE Enquête Observatoire de la Vie Étudiante Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2010 Juillet 2014 Le diplôme national de Licence professionnelle a été créé par arrêté en novembre 1999.

Plus en détail

Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016

Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016 Réf.> SST Paris, le 27 avril 2016 Contribution CAPEB Pôle Économique De/ À > Objet > Plan bâtiment durable GT Nouvelles dynamiques de rénovation des logements Cette contribution se constitue de deux parties.

Plus en détail

Visite de l ADIE Association pour le droit à l initiative économique. Jeudi 12 mai Dossier de presse

Visite de l ADIE Association pour le droit à l initiative économique. Jeudi 12 mai Dossier de presse Visite de l ADIE Association pour le droit à l initiative économique Jeudi 12 mai 2016 Dossier de presse Préambule Dans la continuité des actions menées en direction des entreprises et des demandeurs d

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 4/07 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 25 Septembre 2009 Commission n 4 - Solidarités, Santé Publique et Logement Commission n 7 - Finances DIRECTION DE L'INSERTION ET DE L'HABITAT RAPPORT

Plus en détail

Données sur les quartiers de Saint-Benoît

Données sur les quartiers de Saint-Benoît Données sur les quartiers de Saint-Benoît Décembre 2013 MEFPIE Maison de l Emploi de la Formation Professionnelle et de l Insertion de l Est 412 Immeuble les Salazes ZAC Andropolis - 97440 Saint-André

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 Géographie au 1/1/211 POP T1D - Population 1967 1974 1982 199 1999 29 Population 13 241 14 749 18 94 19 825 2 839 21 162 Densité moyenne

Plus en détail

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Adie Conseil Fiches pratiques Introduction 1 Qu est ce qu un auto-entrepreneur? L auto-entrepreneur est une personne physique (et

Plus en détail

PARTIE III : EMPLOIS, MÉTIERS ET MARCHÉ DU TRAVAIL

PARTIE III : EMPLOIS, MÉTIERS ET MARCHÉ DU TRAVAIL Chapitre 1 : Emploi (2011) GRAPHIQUE III.1 : ÉVOLUTION DE L EMPLOI TOTAL DE 1999 À 2011 (BASE 100 EN 1999) 120 110 100 90 80 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Zone Région

Plus en détail

M2P PSYCHOLOGIE SOCIALE, DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P PSYCHOLOGIE SOCIALE, DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P PSYCHOLOGIE SOCIALE, DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 38 inscrits, 33 ont validé le diplôme soit un taux

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 527 8 456 716 413 95 415 487 445 274 479 83 Densité moyenne (hab/km2) 11 25,7

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 26 583 29 677 27 668 26 682 25 829 24 317 Densité moyenne (hab/km2) 1 171,6 1

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 36 576 4 359 42 178 45 644 51 759 52 683 Densité moyenne (hab/km2) 1 132,4 1 249,5

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 Géographie au 1/1/211 1968 1975 1982 199 1999 29 Population 6 466 6 784 7 311 7 443 8 173 7 83 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Marché du travail au Bas-Saint-Laurent

Marché du travail au Bas-Saint-Laurent Définitions Population active : Nombre de personnes, parmi la population de 25 à 64 ans, au travail ou en chômage.* Emploi : Chômeurs : Nombre de personnes âgées de 25 à 64 ans qui habitent le Bas-Saint-Laurent

Plus en détail

Créez votre entreprise, nous vous accompagnons!

Créez votre entreprise, nous vous accompagnons! La ville de taverny organise GUIDE PRatique du porteur de projet Créez votre entreprise, nous vous accompagnons! Direction du Développement économique et de l Emploi 01 34 18 32 00 - economie@ville-taverny.fr

Plus en détail

Les étapes de la création reprise d entreprise. Vendredi 02 décembre 2016

Les étapes de la création reprise d entreprise. Vendredi 02 décembre 2016 Les étapes de la création reprise d entreprise Vendredi 02 décembre 2016 I- ODACE : un outil pour créer / reprendre 0 II- Les étapes de la création reprise 1- l adéquation porteur de projet / projet 2-

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 73 695 72 976 67 719 67 557 63 13 74 71 Densité moyenne (hab/km2) 12 794,3 12

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 Géographie au 1/1/211 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 286 2 995 2 82 17 96 16 425 14 496 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Devenir des titulaires de Licence professionnelle. Promotion mois après l obtention du diplôme

Devenir des titulaires de Licence professionnelle. Promotion mois après l obtention du diplôme Les diplômés de Licence Professionnelle de l'ut2j Devenir de la promotion 2012 Enquête Devenir des titulaires de Licence professionnelle Promotion 2012 0 Présentation du public enquêté... 2 28% des diplômés

Plus en détail

Les filières de formation pour les métiers du bâtiment

Les filières de formation pour les métiers du bâtiment Les filières de formation pour les métiers du bâtiment Choisir une formation adaptée pour réussir Selon votre niveau d études, vos souhaits, le temps que vous désirez passer en formation, voire votre expérience

Plus en détail