ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES?"

Transcription

1 ÉTUDE «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME «NUMERIQUES» INNOVANTES FRANÇAISES? Synthèse En France, la compétitivité des PME, reconnues comme essentielles à la prospérité du pays, est au cœur des débats. Avec 82% des emplois créés ces 20 dernières années, les PME représentent le poumon économique de la France, avec, à leur disposition, des aides publiques pour soutenir leur croissance (innovation, export, investissements, ). Afin de soutenir leur croissance, le gouvernement inscrit régulièrement à son agenda un certain nombre de mesures Choc de simplification, 18 mesures en faveur des PME, Loi Macron, Industrie du Futur : autant de dispositifs annoncés comme des leviers de compétitivité des PME. Le cabinet Sogedev référencé par la Médiation inter-entreprises (Ministère de l Economie) en tant qu acteur du conseil en Crédit d Impôt Recherche et Crédit Impôt Innovation» - a réalisé une étude qui se fonde sur les résultats d un questionnaire en ligne envoyé à PME «numériques» et complété par 273 interrogées entre juillet et septembre 2015 pour analyser la compétitivité des PME innovantes françaises et identifier leurs besoins pour financer leur développement. Vecteur de croissance et d emplois, le «numérique» représente un secteur d activité central de l économie française. En tant que filière transversale, ce secteur permet en effet à l ensemble des acteurs de l économie française de se développer et de rester compétitif au niveau mondial. Page 1 sur 25

2 I. Profil des répondants et panorama de leur situation économique Profil type des répondants Le répondant-type est dirigeant d une PME numérique située dans une région innovante et compétitive (IDF, Rhône-Alpes, Pays de la Loire, Midi-Pyrénées ) dans le secteur de la programmation, conseil et autres activités informatiques et de l édition de logiciels. De par la taille de l entreprise, le dirigeant est directement impliqué dans la recherche de financements et l obtention d aides publiques pour soutenir son activité. Un état des lieux économique stabilisé et des entrepreneurs optimistes! 69% de nos répondants issus du secteur numérique affirment avoir enregistré une croissance de leur activité dernièrement. Ce chiffre est en augmentation par rapport à 2014, où elles étaient 66%, soit 3 points de plus. Ces résultats viennent confirmer le regain d optimisme des entrepreneurs français déjà identifié en 2014, lors de notre précédente étude 1. Par ailleurs, 69% des PME interrogées affirment que leur trésorerie est en bonne santé. C est 6 points de plus qu en Ces résultats sont également le reflet des résultats de la 61 ème enquête semestrielle de Bpifrance 2 selon laquelle les dirigeants d entreprise confirment le retour à une embellie de leur activité. Pérenniser l activité et stimuler la croissance des PME «numérique» Selon nos répondants, l innovation est le principal facteur de réussite cité par 24% d entre eux. La faculté d adaptation à un climat économique peu favorable, la performance commerciale et l export sont également considérés comme des facteurs de réussite de leur entreprise. Quelles seraient les mesures qui aideraient ces PME à encore mieux se développer et revenir dans une conjoncture favorable? Les PME interrogées estiment que le niveau des charges sur les salaires est le principal frein à leur croissance et leur compétitivité. Une meilleure flexibilité du droit du travail et l allègement des cotisations patronales sont également une nécessité pour la pérennité des PME 1 Etude «La compétitivité et les besoins en financement des pme innovantes en France». Sogedev a réalisé cette étude afin d analyser les freins auxquels les PME françaises font face et leurs besoins pour relancer leur dynamique de croissance. Cette étude se base sur un audit de 760PME réalisé entre juillet et septembre Cette étude est le fruit d une analyse qualitative auprès d entreprises innovantes, résultant d un questionnaire en ligne envoyé à plus de 5000 PME 2 Enquête semestrielle réalisée par Bpifrance. L analyse porte sur les réponses jugées complètes et fiables reçues avant le 12 juin Page 2 sur 25

3 répondantes. Il appartient donc aux pouvoirs publics de définir et mettre en œuvre des mesures incitatives pour accompagner les PME dans leur développement. L innovation et l export comme moteurs de compétitivité et d emplois L innovation et le développement à l international permettent aux entreprises de renouer avec la croissance! 71% des répondants qui mènent des projets innovants et 72% des PME exportatrices affirment que leur activité est en croissance! Vectrices d emplois, ces PME recrutent! 92% des interrogés affirment avoir recruté grâce à la bonne santé de leur entreprise Par ailleurs, 87% des postes créés concernent des personnes ayant un diplôme supérieur à Bac +2, dont 35% de Bac +2/3 et 52% de diplômés supérieur ou égal à bac +5. Ces PME, technologiquement innovantes, recrutent des profils spécialisés afin de renforcer leurs compétences et s efforcent ainsi de développer leur compétitivité. En terme de perspectives, 31% des répondants affirment qu ils vont investir dans les ressources humaines afin d accélérer leur croissance. En effet, 23% des interrogés prévoient de recruter alors que 8% réfléchissent à un plan de formation Malgré de mauvaises statistiques de l emploi et de la croissance française, plusieurs signaux positifs émanant des PME elles-mêmes rappellent que le redémarrage de l économie française s appuie avant tout sur des entrepreneurs qui continuent de prendre des risques, d innover et de se développer à l international pour faire vivre leur entreprise. FOCUS sur l objectif d augmentation du nombre d ETI en France : Les PME «numériques» peuvent-elles devenir des ETI? A ce jour, on dénombre en France seulement 4600 ETI mais qui, entre 2009 et 2014, ont créé emplois en France soit 30% des créations nets. Comment aider concrètement les PME «numériques» à franchir le cap des 250 salariés? Selon nos répondants, le gouvernement doit effectivement agir et mettre en place des mesures qui faciliteraient et simplifieraient leur développement pour les aider à franchir ce cap. En effet, 27% des interrogés estime qu un allègement des charges patronales leur permettrait de devenir une ETI alors que 21% d entre eux affirment que des mesures simplifiant et allégeant leur fiscalité leur serait favorable. (Chiffres stables par rapport à 2014). Notons également que la simplification du code du travail et l accès simplifié aux financements publics sont également des mesures que les PME souhaiteraient voir être mises en œuvre. Page 3 sur 25

4 II - Les PME «numériques» innovantes et le financement public : les aides publiques à l innovation plébiscitées! Chaque année, près de 65 milliards d euros permettent aux entreprises françaises de financer leurs projets d investissements (investissements matériel, recrutement, export ). Or, il est important de souligner que seulement 15% des répondants utilisent les aides publiques pour financer leurs investissements (matériels, immobiliers, emploi). Ce chiffre est stable par rapport à l année dernière. Les entreprises préfèrent se tourner en priorité vers leurs fonds propres et les prêts bancaires. Les entreprises interrogées ne bénéficiant pas d aide publique affirment à 44% que le manque de temps est un frein à la mise en œuvre d une aide et 26% craignent une remise en cause ultérieure de leur demande d aide. D autres répondants dénoncent, quant à eux, le manque de compétence en interne et des règles administratives «illisibles» Les dispositifs publics pour l innovation sont les plus utilisés par les PME du secteur numérique interrogées, puisqu elles sont 38% à avoir déjà bénéficié du crédit d impôt recherche (CIR), suivi des aides de Bpifrance (25%) et du statut JEI (22%). Par ailleurs, 44% des PME interrogées cumulent ces différentes aides. Parmi les bénéficiaires du CIR, 61% perçoivent également des aides de Bpifrance et 53% bénéficient du statut jeune entreprise innovante (JEI). L export : clé de la réussite pour se développer En 2014, les chiffres du Commerce extérieur indiquaient que PME françaises exportaient, représentant ainsi 96% des entreprises exportatrices. Ces mêmes PME utilisent les dispositifs publics pour les aider dans leur stratégie à l export. Avec 37% des répondants, l assurance prospection Coface est l aide à l export la plus utilisée, suivie du Crédit d Impôt Prospection Commerciale et du Prêt de développement export de Bpifrance. Ces dispositifs ont permis à la majorité des PME interrogées de financer leurs frais de déplacement pour la prospection ou bien leur participation à des salons à l étranger. Pour mener à bien ces projets, elles sont principalement accompagnées par Business France (ex. Ubifrance) ou les services dédiés de l Etat. Le Crédit d impôt recherche : état des lieux et bénéfice Avec un budget de 5,3 milliards d euros en 2014, le CIR est la mesure fiscale la plus incitative pour les entreprises innovantes. Le nombre de bénéficiaires a été multiplié par 2 de 2008 à 2012 avec entreprises, dont 89% de PME Page 4 sur 25

5 Malgré les interrogations régulièrement émises (Cour des comptes 3, OCDE 4, Commission d enquête sénatoriale) le CIR est un outil nécessaire au développement des PME innovantes : pour 55% des interrogés, leurs travaux R&D seraient réduits de moitié, voire de 75%, sans le bénéfice du CIR! Notons par ailleurs que si leur montant de CIR augmentait de euros, les répondants seraient 65% à réinvestir cette somme et même plus dans des travaux de R&D. En outre, sans le CIR, 83% des répondants estiment que leurs équipes de R&D seraient réduites d au moins 30%. Le Crédit d Impôt Recherche est par conséquent un outil très favorable aux PME «numériques» qui leur permet de maintenir voire de développer leurs équipes de R&D et d être compétitive grâce à leur services ou produits innovants. La sécurisation du CIR : un nouvel élan pour le rescrit fiscal Devant la crainte du contrôle fiscal, la réforme du CIR de 2008 a permis de renforcer la sécurisation du CIR à travers 2 mesures : le rescrit fiscal et le contrôle sur demande. Ces deux mesures ne sont que très peu mises en œuvre. En effet, notre étude révèle que 62% de nos répondants n ont jamais utilisé ces mesures. 36% ont déjà utilisé le rescrit (+14% par rapport à 2014) contre seulement 2% pour le contrôle sur demande. S agissant des contrôles fiscaux, il convient de noter que la moitié de nos répondants ont déjà été contrôlés sur place ou sur pièce, et que 31% de ces contrôles portaient exclusivement sur le CIR. Ce chiffre est en légère diminution par rapport à 2014 (-22%). Par ailleurs, soulignons qu 1/4 des interrogés ont dû fournir le dossier scientifique complet à l administration fiscale. Ce chiffre est relativement stable par rapport à 2013 et 2014 avec respectivement 23% et 26% de demandes de dossiers complets lors du contrôle. Les documents comptables et les feuilles de temps restent les documents les plus demandés lors d un contrôle fiscal, selon 51% de nos répondants. La première cause de redressement fiscal du CIR (1/3 des réponses) porte sur une erreur d appréciation des critères d éligibilité des travaux de R&D réalisés. L inexactitude de la qualification du personnel dédié aux travaux de R&D concerne près 15% des causes de redressement de nos répondants. 3 Rapport «Evolution et les conditions de maîtrise du crédit d impôt en faveur de la recherche» - Cour des comptes, septembre Rapport sur l évaluation des politiques publiques d innovation en France OCDE, juin 2014 Page 5 sur 25

6 Le CII de plus en plus de déclarants Plébiscité depuis plusieurs années par les défenseurs du CIR et de l innovation en France, dont les entreprises elles-mêmes, le Crédit d impôt innovation est en place depuis le 1 er janvier Les résultats de notre étude démontrent l engouement des PME pour cette mesure puisque 42% des sociétés interrogées ont déclaré des dépenses d innovation engagées depuis le 1 er janvier 2013 au titre du CII, qu elles ne pouvaient, auparavant, pas déclarer dans leur assiette de CIR. Le CII étant une extension du CIR, une PME peut donc à la fois déclarer des projets de R&D et des projets d innovation. Notons que 52% des répondants qui ont déclaré du CII l ont fait pour un montant compris entre 10% et 25% du montant du CIR qu ils ont également déclaré, soit deux fois plus qu en 2014! Près d 1/3 des interrogés qui ont déclaré du CIR et du CII estiment que leurs dépenses de CII sont au moins égales à 25% du CIR qu ils ont déclaré. Enfin, on remarque que 52% des PME ont déclaré des dépenses éligibles au CII estimées entre euros et euros, soit 32% de plus qu en Les PME déclarent donc des dépenses d innovation plus importantes. Bpifrance : des aides à l innovation plébiscitées par les PME «numériques»! La Banque Publique d'investissement (Bpifrance) est l outil stratégique pour le gouvernement afin de faciliter l'accès au financement des PME et ainsi redonner une impulsion au tissu économique français. Notre étude confirme le succès de Bpifrance et de ses nombreux dispositifs. Il s agit en premier lieu de l Aide pour le Développement à l Innovation (ADI), suivi du Prêt à taux zéro pour l innovation (PTZI) et du prêt pour l innovation (PPI). S agissant du Preficir prêt bancaire pour préfinancer des dépenses prévisionnelles éligibles au CIR, notons que 12% des répondants l ont déjà mis en œuvre. Le statut JEI et les PME : les effets de la loi de finances 2014 Le statut JEI qui donne droit à des exonérations de charges patronales et fiscales durant les 8 premières années d existence de la PME - est un outil primordial dans les jeunes années de ces jeunes pousses innovantes. Pour preuve, ce sont plus de 6600 start-ups qui ont bénéficié de près de 1,17 milliards d euros d exonération de charges sociales et fiscales depuis la création du statut. Page 6 sur 25

7 Les résultats de notre étude le démontrent puisque 22% des répondants «numériques» bénéficient du statut de jeune entreprise innovante, dont 63% depuis plus de 3 ans. Ce statut leur a permis, à 32%, de pérenniser leur activité et à 29% de recruter du personnel. Notons également que près d 1/4 des interrogés ont pu développer de nouveaux produits grâce à ce statut. Véritables moteurs de l économie française, les PME représentant 99% du tissu entrepreneurial du territoire. Il est nécessaire de mettre tout en œuvre afin de les aider à innover, exporter et passer le cap de l entreprise de taille intermédiaire : faciliter l embauche, simplifier le code du droit du travail, pérenniser les aides à l innovation et les rendre plus accessibles et mieux sécurisées, développer les aides et l accompagnement à l export, réduire les charges patronales pesant sur les salaires tels sont les besoins exprimés par les PME «numériques» et le défi économique actuel de la France. Page 7 sur 25

DFCG Les financements publics de l innovation en France et à l International

DFCG Les financements publics de l innovation en France et à l International Association Nationale des Directeurs Financiers et du Contrôle de Gestion DFCG Les financements publics de l innovation en France et à l International Brésil Canada Espagne France Portugal Singapour Dominique

Plus en détail

FINANCEMENT DES STARTUPS : UNE PRIORITÉ NATIONALE L ESSENTIEL EN

FINANCEMENT DES STARTUPS : UNE PRIORITÉ NATIONALE L ESSENTIEL EN FINANCEMENT DES STARTUPS : UNE PRIORITÉ NATIONALE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 L ÉTAT S ENGAGE Bpifrance s impose comme un acteur public de référence pour les jeunes entreprises en proposant des aides financières

Plus en détail

L entreprise LA S UNNY F RENCH T ECH AT T IT UDE

L entreprise LA S UNNY F RENCH T ECH AT T IT UDE L entreprise innovante moteur de croissance FRENCH TECH MONTPELLIER LA S UNNY F RENCH T ECH AT T IT UDE Étude économique des entreprises accompagnées par le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole -

Plus en détail

CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014. Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement

CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014. Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement CONFÉRENCE SOCIALE des 7 et 8 juillet 2014 Table ronde 4 Accélérer le retour de la croissance par l investissement Contexte Pour 2014, l INSEE table sur une croissance de 0,7% en France. Trop faible pour

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr

Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Dîner-débat : «Combattre le chômage, les solutions des patrons alsaciens» *** Vendredi 27 Mars 2015, Hôtel Europe à Horbourg-Wihr Déroulement : 1. Constat : L emploi en Alsace Lucas Fattori, responsable

Plus en détail

une rationalisation d ampleur inédite

une rationalisation d ampleur inédite Conférence de presse 20 octobre 2015 Dossier de presse Aides aux entreprises et au développement économique à Bruxelles : une rationalisation d ampleur inédite Didier Gosuin Ministre bruxellois de l Economie

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : embellie du climat des affaires Emploi : croissance en pente douce Plus optimistes qu en novembre dernier, les PME de la région prévoient une légère croissance de

Plus en détail

FCPI Dividendes Plus n 2. Fonds Commun de Placement dans l Innovation. Souscription limitée

FCPI Dividendes Plus n 2. Fonds Commun de Placement dans l Innovation. Souscription limitée FCPI Dividendes Plus n 2 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Souscription limitée 50 % de réduction ISF ou 18 % de réduction d impôt sur le revenu en contrepartie d un risque de perte en capital

Plus en détail

Projet de loi pour la croissance et l activité Emmanuel Macron

Projet de loi pour la croissance et l activité Emmanuel Macron Projet de loi pour la croissance et l activité Emmanuel Macron 1. Présentation générale du projet de loi et calendrier Contenu du texte initial : Professions réglementées, dérégulation des transports,

Plus en détail

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011

BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 BAROMÈTRE ÉCONOMIQUE ET SOCIAL Février 2011 Après une reprise amorcée au premier semestre, les perspectives économiques sont plus incertaines en cette fin d année 2011. La situation économique nationale

Plus en détail

BPCE SA. Politique et pratiques de rémunération des personnes définies à l article L.511-71 du code monétaire et financier

BPCE SA. Politique et pratiques de rémunération des personnes définies à l article L.511-71 du code monétaire et financier Le 21 mai 2015 BPCE SA Rapport prévu à l article 266 de l arrêté du 3 novembre relatif au contrôle interne des entreprises du secteur de la banque, des services de paiement et des services d investissement

Plus en détail

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse

Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Étude auprès du panel d entreprises tiré de l enquête sur le financement des PME en Suisse Etude réalisée pour le Secrétariat d Etat à l économie (SECO) Novembre 2009 Table des matières 2 Page 1. Descriptif

Plus en détail

Notions de base en matière d exportation et de développement export

Notions de base en matière d exportation et de développement export Notions de base en matière d exportation et de développement export 1 Le marché international est en constante mutation mais certains produits français arrivent à rester sur la scène internationale. Pour

Plus en détail

1 er trimestre 2016 UNE NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITE

1 er trimestre 2016 UNE NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITE Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITE Malgré un retour de la croissance et une stabilisation du chiffre d affaires, l activité

Plus en détail

Partie 1 - Je précise mon besoin financier pour y faire face avec le financement ad hoc... 9

Partie 1 - Je précise mon besoin financier pour y faire face avec le financement ad hoc... 9 Table des matières Introduction... 1 Lexique et ratios usuels... 3 Partie 1 - Je précise mon besoin financier pour y faire face avec le financement ad hoc... 9 1. Un financement : pour quoi faire?... 11

Plus en détail

Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation

Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation Plan d'actions État / Région dans le cadre de la Stratégie Régionale de l'innovation >> 22 février 2010 Stratégie régionale de l innovation Poitou-Charentes - 2010 Oser l innovation En Poitou-Charentes

Plus en détail

«Évaluation aides aux très petites entreprises»

«Évaluation aides aux très petites entreprises» CAHIER DES CHARGES «Évaluation aides aux très petites entreprises» LE CONTEXTE DE LA DEMANDE D EVALUATION Les dispositifs d aides publiques pour la création, la transmission et le développement des entreprises

Plus en détail

Contact presse : Lucie Petitout, T ,

Contact presse : Lucie Petitout, T , Contact presse : Lucie Petitout, T. 02 31 54 55 86, lpetitout@caen.cci.fr Sommaire Présentation de l enquête... p.5 Analyse des résultats... p.6 Perception des 6 derniers mois... p.6 Perception des 6

Plus en détail

Présentation Bpifrance CEA Focus Innovation Novembre 2016

Présentation Bpifrance CEA Focus Innovation Novembre 2016 Présentation Bpifrance CEA Focus Innovation Novembre 2016 01. Qui sommes-nous? Tous les instruments publics de financement réunis Créé par la loi du 31 décembre 2012, Bpifrance est détenu à 50% chacun

Plus en détail

Internet & le recrutement

Internet & le recrutement Internet & le recrutement côté candidat côté recruteur Ed. 2013-2014 Enquête sur l utilisation d Internet dans la recherche d emploi ou de candidats RECRUTEUR CANDIDAT Cadre de l enquête L enquête a permis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Outils et financement de l Etat en faveur de l emploi

DOSSIER DE PRESSE. Outils et financement de l Etat en faveur de l emploi DOSSIER DE PRESSE Outils et financement de l Etat en faveur de l emploi Réunion du service public de l emploi élargi aux acteurs économiques Lyon, le 22 septembre 2016 1 Michel DELPUECH, Préfet de la région

Plus en détail

La grande consultation des entrepreneurs

La grande consultation des entrepreneurs La grande consultation des entrepreneurs - Vague 3 Juin 2015 Sondage pour Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 603 dirigeants d entreprise. La représentativité de

Plus en détail

Réunion autour du financement

Réunion autour du financement 1 Réunion autour du financement Département des Affaires Economiques et Internationales Avril 2016 2 Les activités de l organisation professionnelle UIC Mondial (ICCA) Européen (CEFIC) National Régional

Plus en détail

POLE ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises

POLE ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises POLE ENTREPRISES Secteur Développement et Accompagnement des Entreprises COMPETITIVITE DES ENTREPRISES DES FILIERES AUTOMOBILE, Nature du dispositif : instruction avec comité de sélection OBJECTIFS Ce

Plus en détail

FIDAL Tunisie AEROSPACE MEETINGS TUNISIE 2010. Comment sécuriser vos investissements en Tunisie d un point de vue juridique et fiscal

FIDAL Tunisie AEROSPACE MEETINGS TUNISIE 2010. Comment sécuriser vos investissements en Tunisie d un point de vue juridique et fiscal AEROSPACE MEETINGS TUNISIE 2010 Comment sécuriser vos investissements en d un point de vue juridique et fiscal Tunis, Hôtel Ramada Plaza Tunis, le 6 juillet 2010 11h50 en bref 1200 avocats 295 millions

Plus en détail

Guide de la facture électronique. Guide de la facture électronique

Guide de la facture électronique. Guide de la facture électronique Guide de la facture électronique 1 Sommaire Introduction 3 La dématérialisation des factures : comment répondre aux évolutions du marché? 4 La dématérialisation des factures : quels bénéfices? 6 Quelle

Plus en détail

SOMMAIRE OUVRIR UN BUREAU DE REPRESENTATION A CANTON OU A SHENZHEN

SOMMAIRE OUVRIR UN BUREAU DE REPRESENTATION A CANTON OU A SHENZHEN 11 SOMMAIRE 1 L IMPLANTATION D'UN BUREAU DE REPRESENTATION...13 1.1 Présentation, avantages et inconvénients...13 1.2 Procédures d implantation...14 1.2.1 Enregistrement auprès de l Administration de l

Plus en détail

Simplicité, proximité, volonté, optimisme 04/06/2013

Simplicité, proximité, volonté, optimisme 04/06/2013 Simplicité, proximité, volonté, optimisme 04/06/2013 La banque publique d investissement loi n 2012-1559 du 31/12/2012 ETAT CAISSE DES DEPOTS 50 % 50 % Actionnaires privés (banques ) 10 % 90 % 100 % financement

Plus en détail

Enquête ETI Résultats de la 2 nde enquête PwC dédiée aux Entreprises de Taille Intermédiaire

Enquête ETI Résultats de la 2 nde enquête PwC dédiée aux Entreprises de Taille Intermédiaire www.pwc.fr Enquête ETI Résultats de la 2 nde enquête PwC dédiée aux Entreprises de Taille Intermédiaire Table des matières Méthodologie et définition 2 Les incertitudes liées à la conjoncture freinent

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L APPRENTISSAGE

OBSERVATOIRE DE L APPRENTISSAGE OBSERVATOIRE DE L APPRENTISSAGE EN NORD-PAS DE CALAIS EN 2015 CONTRATS ENREGISTRÉS PAR LES CENTRES DE FORMALITÉS DES CCI NORD DE FRANCE LES CCI AU SERVICE DE L APPRENTISSAGE LE RÉSEAU DES CCI SE MOBILISE

Plus en détail

COMMENT FAVORISER L EMERGENCE ET LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES DE TAILLE INTERMEDIAIRE?

COMMENT FAVORISER L EMERGENCE ET LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES DE TAILLE INTERMEDIAIRE? COMMENT FAVORISER L EMERGENCE ET LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES DE TAILLE INTERMEDIAIRE? Rapport cadre de la CCIP sur les ETI Rapport de M. Pierre DESCHAMPS Commission Economique, Financière et Fiscale

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 29 ème édition Septembre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

«le CIR des principes à la pratique ou la vraie vie des PME innovantes face au CIR» Mercredi 15 juin 2011. Eric QUENTIN

«le CIR des principes à la pratique ou la vraie vie des PME innovantes face au CIR» Mercredi 15 juin 2011. Eric QUENTIN «le CIR des principes à la pratique ou la vraie vie des PME innovantes face au CIR» Mercredi 15 juin 2011 Eric QUENTIN Avocat Associé Hoche Société d Avocats Sommaire 1. Aménagements apportés au dispositif

Plus en détail

SBA Forum Financier Chambre de Commerce et d Industrie du Luxembourg 5 octobre 2016

SBA Forum Financier Chambre de Commerce et d Industrie du Luxembourg 5 octobre 2016 SBA 2015-2019 Forum Financier Chambre de Commerce et d Industrie du Luxembourg 5 octobre 2016 Stratégie du Gouvernement wallon visant à stimuler la création et la croissance des PME La Wallonie, terre

Plus en détail

Net coup d arrêt pour la confiance des dirigeants PME-ETI en février

Net coup d arrêt pour la confiance des dirigeants PME-ETI en février Résultats du 54 e Observatoire Banque Palatine des PME-ETI Net coup d arrêt pour la confiance des dirigeants PME-ETI en février Ils souhaitent une évolution du code du travail et un assouplissement des

Plus en détail

Agir pour l emploi et la création d activités 2014/2017 Signature de la convention locale d application «Partenariat Embauche premier salarié»

Agir pour l emploi et la création d activités 2014/2017 Signature de la convention locale d application «Partenariat Embauche premier salarié» Agir pour l emploi et la création d activités 2014/2017 Signature de la convention locale d application «Partenariat Embauche premier salarié» Dossier de Presse La Convention de partenariat en faveur des

Plus en détail

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016

RESF Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - 4 octobre 2016 RESF 2017 - Compétitivité de l économie française : quel chemin parcouru depuis cinq ans? - Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Une balance courante proche de l équilibre

Plus en détail

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré

L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré FICHE PAYS ESPAGNE : UNE BATAILLE PERDUE D AVANCE? Département analyse et prévision L Espagne livre-t-elle une bataille perdue d avance? Malgré tous les efforts en termes de finances publiques et de réformes

Plus en détail

30/01/2017 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE

30/01/2017 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 30/01/ CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 898 entreprises ont répondu à cette enquête réalisée par courriel entre le 16 et le 27 janvier. Cette enquête porte sur les tendances ressenties par

Plus en détail

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux

«Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants RIL et des élus locaux Cnis Groupe de travail de la Cnerp sur la collaboration Insee Collectivités locales dans la constitution des RIL «Enquête 2010 correspondants RIL» Synthèse des résultats à destination des correspondants

Plus en détail

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise

Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise Focus économique et financier BORDEAUX MÉTROPOLE : Les TPE métropolitaines face à la crise SYNTHÈSE Entre 2005 et 2014, les évolutions de chiffre d affaires des Très Petites Entreprises (TPE) constatées

Plus en détail

LE MARCHÉ DES MACHINES D USINAGE ET DE FORMAGE EN FRANCE

LE MARCHÉ DES MACHINES D USINAGE ET DE FORMAGE EN FRANCE LE MARCHÉ DES MACHINES D USINAGE ET DE FORMAGE EN FRANCE Résultats 2013-2014 Cette étude a pu être menée grâce à la collaboration de 57 sociétés. À toutes un grand merci. Cette étude a été réalisée par

Plus en détail

<nom> <adr1> <adr2> <adr3>

<nom> <adr1> <adr2> <adr3> Présentation des Cabinets Membre du Dans un contexte socio-économique instable, s appuyer sur un partenariat solide est capital. Culture d entreprise et valeurs partagées depuis

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 40 ème édition octobre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) COMITE DIRECTEUR CONFEDERAL 15 OCTOBRE 2014

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) COMITE DIRECTEUR CONFEDERAL 15 OCTOBRE 2014 CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) COMITE DIRECTEUR CONFEDERAL 15 OCTOBRE 2014 RAPPEL DES GRANDES LIGNES DU CICE Entrée en vigueur le 1er janv. 2013, le CICE a pour objet «l amélioration

Plus en détail

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE

Dossier de Presse. Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Dossier de Presse Défense Mobilité 7 Avril 2011 CONTACTS PRESSE Défense Mobilité - Séverine Petitgas - 01 57 24 80 95 severine.petitgas@defense.gouv.fr Publicis Consultants - Cécile Draunet - 01 44 82

Plus en détail

Observatoire des PME-ETI

Observatoire des PME-ETI Observatoire des PME-ETI Rapport 68 ème édition Juin 2017 pour 15 place de la République 75003 Paris Méthodologie Étude quantitative réalisée auprès d un échantillon de 300 dirigeants d (PDG, DG, DAF,

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 30 - Focus sur la nouvelle économie Sondage Ifop pour KPMG et CGPME N 114075 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge - Directrice d Etudes

Plus en détail

Entreprises : Les aides publiques en faveur de la relocalisation en France

Entreprises : Les aides publiques en faveur de la relocalisation en France Entreprises : Les aides publiques en faveur de la relocalisation en France Les outils d aide à la relocalisation en France Dans un contexte économique difficile, les politiques incitent les entreprises

Plus en détail

Baromètre de l accompagnement de l innovation. Dominique Carlac h Présidente de l Association des Conseils en Innovation

Baromètre de l accompagnement de l innovation. Dominique Carlac h Présidente de l Association des Conseils en Innovation Baromètre de l accompagnement de l innovation Dominique Carlac h Présidente de l Association des Conseils en Innovation Une profession jeune et dynamique Profil des sociétés interrogées 70 sociétés de

Plus en détail

Les aides à la création d entreprise

Les aides à la création d entreprise Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 14-15 octobre 2010 - Parc Expo RENNES Aéroport - Bruz Les aides à la création d entreprise Animé par : Valérie JAVAUDIN, Expert-Comptable Les

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Septembre CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés

Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés Paris, le 23 mai 2016 Mirova obtient le nouveau label «Transition énergétique et écologique pour le climat» pour ses trois fonds présentés Mirova, société de gestion dédiée à l investissement responsable,

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT SEMESTRIEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour la période close le 30 juin 2015 Catégorie du marché monétaire Sun Life Le présent rapport

Plus en détail

LE POINT CONJONCTUREL

LE POINT CONJONCTUREL BELGIQUE - BELGIE P.P. LE POINT CONJONCTUREL UNION WALLONNE DES ENTREPRISES, ASBL Chemin du Stockoy 3-1300 WAVRE 010/47.19.40 info@uwe.be www.uwe.be 1300 WAVRE 1 P.P. 7 320 Bureau de dépôt : Wavre 1 N

Plus en détail

Les entreprises moyennes cotées en bourse : de bonnes performances en 2011 mais moins favorables en 2012

Les entreprises moyennes cotées en bourse : de bonnes performances en 2011 mais moins favorables en 2012 Les entreprises moyennes cotées en bourse : de bonnes performances en 211 mais moins favorables en 212 Jean Luc CAYSSIALS Direction des Entreprises Observatoire des entreprises L analyse porte sur la situation

Plus en détail

Master Management des PME - PMI

Master Management des PME - PMI Promotion / Site : Clermont-Ferrand Objectif de ce master : Références de l'enquête : Master Management des PME - PMI - comprendre, analyser et agir dans le contexte d'évolution des PME-PMI (économie internationale,

Plus en détail

Horizon PME. Etude des besoins pour la croissance des PME. Auteur : SOGEDEV

Horizon PME. Etude des besoins pour la croissance des PME. Auteur : SOGEDEV Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Auteur : SOGEDEV Etude - septembre 2014 Etude «HORIZON PME» QUELS BESOINS POUR FINANCER L ACTIVITE DES PME INNOVANTES FRANÇAISES? Synthèse En France,

Plus en détail

Dialogue social dans les TPE. Novembre 2009

Dialogue social dans les TPE. Novembre 2009 Dialogue social dans les TPE Novembre 2009 FIDUCIAL, est le leader des services pluridisciplinaires aux petites entreprises, artisans, commerçants, professions libérales et agriculteurs. Créée en 1970

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES. Tableau de bord. 28 ème rapport annuel. Michel Mouillart Université Paris Ouest 28 janvier 2016

L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES. Tableau de bord. 28 ème rapport annuel. Michel Mouillart Université Paris Ouest 28 janvier 2016 L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 28 ème rapport annuel Tableau de bord Michel Mouillart Université Paris Ouest 28 janvier 2016 La photographie des ménages détenant des crédits que propose la 28 ième

Plus en détail

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial

Contribution de la CPCA au diagnostic territorial Contribution de la CPCA au diagnostic territorial NB : Ce travail a été réalisé en interne par les équipes techniques de la CPCA Introduction La CPCA Picardie rassemble depuis 2001 les quinze grandes coordinations

Plus en détail

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants

Digitalisation de la relation client. Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Digitalisation de la relation client Résultats de l étude menée par IDC pour Axys Consultants Méthodologie de l étude L enquête a été menée auprès de 200 dirigeants (ou de leur N-1) au sein d organisations

Plus en détail

Le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE)

Le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) Le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) Marie-France Beaufils, rapporteure spéciale de la mission «Remboursements et dégrèvements» Commission des finances I. Le fonctionnement du CICE

Plus en détail

L agence d audit et de notation du numérique. La confiance pour le financement et l investissement du numérique

L agence d audit et de notation du numérique. La confiance pour le financement et l investissement du numérique L agence d audit et de notation du numérique La confiance pour le financement et l investissement du numérique Edito Laurent Briziou CEO exaegis Investir c est prédire! Et pour cela, mieux vaut être très

Plus en détail

Appropriation des Tic et performance des entreprises

Appropriation des Tic et performance des entreprises Appropriation des Tic et performance des entreprises Virginie Lethiais, Wided Smati To cite this version: Virginie Lethiais, Wided Smati. Appropriation des Tic et performance des entreprises. 9288. Quatre

Plus en détail

«Lever les freins au développement des PME»

«Lever les freins au développement des PME» 10 mai 2011 N 19456 Sondage exclusif Comptables pour la CGPME IFOP / Planète PME / Ordre des Experts- Contact : François Kraus francois.kraus@ifop.com «Lever les freins au développement des PME» La fiscalité,

Plus en détail

FIP DIRECTION FRANCE N 1

FIP DIRECTION FRANCE N 1 P O FIP DIRECTION FRANCE N 1 I C ISIN A : FR0013050986 France :1 ère destination touristique, 4 ème pour les revenus tirés du tourisme*... [La] part [du tourisme] dans l économie - en France, 7% du PIB

Plus en détail

Guide pratique du financement de l innovation

Guide pratique du financement de l innovation Franck Debauge Directeur associé ACIES Avec la participation d OSEO Guide pratique du financement de l innovation Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-55403-8 Sommaire Avant-propos de Franck Debauge...

Plus en détail

Présentation Bpifrance Martinique

Présentation Bpifrance Martinique Présentation Bpifrance Martinique 01. Qui sommes-nous? Bpifrance, partenaire de confiance des entrepreneurs Bpifrance accompagne les entreprises de l amorçage jusqu à la cotation en bourse, du crédit aux

Plus en détail

DiasporaLab Maghreb Les aides existantes pour l export et l internationalisation des entreprises françaises au Maghreb

DiasporaLab Maghreb Les aides existantes pour l export et l internationalisation des entreprises françaises au Maghreb DiasporaLab Maghreb Les aides existantes pour l export et l internationalisation des entreprises françaises au Maghreb Aides à l international les bonnes questions à se poser Mon produit ou service est-il

Plus en détail

N 702. Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059

N 702. Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 N 702 By Votre Revue de Presse Du 20/ 06 /2016 CONECT 2016 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 1 2 3 4 La CONECT va apporter son assistance technique à l'initiative économique

Plus en détail

Confiance des dirigeants : là, ça va VRAIMENT mieux!

Confiance des dirigeants : là, ça va VRAIMENT mieux! Résultats du 62 e Observatoire Banque Palatine des PME-ETI Confiance des dirigeants : là, ça va VRAIMENT mieux! Paris, le 15 décembre 2016 La Banque Palatine, banque des ETI et banque privée du dirigeant

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 23 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Mot d accueil. Conjoncture économique & emploi. Quelles dynamiques dans l Aire urbaine? M. Alain SEID. Président de la CCI du Territoire de Belfort

Mot d accueil. Conjoncture économique & emploi. Quelles dynamiques dans l Aire urbaine? M. Alain SEID. Président de la CCI du Territoire de Belfort Conjoncture économique & emploi Quelles dynamiques dans l Aire urbaine? Mardi 13 septembre 2011 - CCI du Territoire de Belfort 1 Mot d accueil M. Alain SEID Président de la CCI du Territoire de Belfort

Plus en détail

Observatoire des subventions et du financement Ayming

Observatoire des subventions et du financement Ayming Observatoire Observatoire des subventions et du financement Ayming PREMIÈRE ÉDITION - AVRIL 2016 Le cheminement des subventions Source : Ayming Guichet : Europe, Etat, Local Projets Entreprises PME, ETI,

Plus en détail

2011-2012 Perspectives économiques

2011-2012 Perspectives économiques 2011-2012 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Annexe au communiqué de presse du 30 septembre 2015 portant sur le «Global Competitiveness Report 2015-2016 du World Economic Forum

Annexe au communiqué de presse du 30 septembre 2015 portant sur le «Global Competitiveness Report 2015-2016 du World Economic Forum Annexe au communiqué de presse du 30 septembre 2015 portant sur le «Global Competitiveness Report 2015-2016 du World Economic Forum Coup de projecteur sur la compétitivité du Luxembourg L étude GCR 2015-2016

Plus en détail

La mise en place des dossiers de CIR, CIRI et de JEI 23 octobre 2014

La mise en place des dossiers de CIR, CIRI et de JEI 23 octobre 2014 La mise en place des dossiers de CIR, CIRI et de JEI 23 octobre 2014 Exco-2014. Tousdroitsréservés. Sommaire : Introduction I. Adopter une démarche R&D éligible II. Sécuriser les dispositifs d aides à

Plus en détail

AIDE A L INVESTISSEMENT IMMOBILIER TPE / PME

AIDE A L INVESTISSEMENT IMMOBILIER TPE / PME AIDE A L INVESTISSEMENT IMMOBILIER TPE / PME DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N Valérie BOURRE Chargée de missions CCPRS 9bis place des Martyrs pour la Libération 10100 ROMILLY-SUR-SEINE Tél. :

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PASS FRENCH TECH

DOSSIER DE CANDIDATURE PASS FRENCH TECH DOSSIER DE CANDIDATURE PASS FRENCH TECH I-PRESENTATION DU CANDIDAT 1.1 Identité de la société Raison Sociale commercial Numéro Siren de la société Numéro Siret de l établissement candidat Code Naf Secteur

Plus en détail

FILIÈRE CONCERNÉE : Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales.

FILIÈRE CONCERNÉE : Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales. DÉCISION DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FRANCEAGRIMER MEP/SMEF/ Délégation nationale de VOLX. BP 8 25 Rue Maréchal Foch 04130 VOLX Dossier suivi par : Denis Cartier-Millon Tel. : 04.92.79. 34.55 E-mail : denis.cartier-millon@franceagrimer.fr

Plus en détail

Situation. La création et la reprise. d établissements en 2010

Situation. La création et la reprise. d établissements en 2010 Situation AQUITAINE La création et la reprise d établissements en 2010 Données de cadrage Note méthodologique : Les statistiques ci-après concernent des établissements et non pas des entreprises. Les créations

Plus en détail

Beaucoup d'optimisme malgré un climat d'affaires contraignant

Beaucoup d'optimisme malgré un climat d'affaires contraignant Baromètre de la conjoncture économique de la CTFCI Beaucoup d'optimisme malgré un climat d'affaires contraignant La chambre Tuniso-française de commerce et d industrie (CTFCI) a sondé, pour la deuxième

Plus en détail

ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE. Quelles démarches?

ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE. Quelles démarches? ETUDE DE MARCHÉ & POLITIQUE COMMERCIALE Quelles démarches? DÉFINITION Une étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché.

Plus en détail

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P INGENIERIE DOCUMENTAIRE & EDITION (INGENIERIE DU DOCUMENT ELECTRONIQUE) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 10 inscrits, 8 ont validé le

Plus en détail

SYNTHESE DE ATELIER N 3

SYNTHESE DE ATELIER N 3 SYNTHESE DE ATELIER N 3 Rappels des freins: visibilité faible, manque de soutien, contraintes administratives, réseaux d acteurs trop faibles et parfois concurrents Levier : marché en bonne santé. Propositions:

Plus en détail

La grande consultation des entrepreneurs

La grande consultation des entrepreneurs La grande consultation des entrepreneurs - Vague 11 Juin 2016 Sondage pour Méthodologie et principaux enseignement page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 601 dirigeants d entreprise

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 10.4.2008 C(2008)1329 RECOMMANDATION DE LA COMMISSION concernant la gestion de la propriété intellectuelle dans les activités de transfert de connaissances

Plus en détail

Devenir des titulaires de Licence professionnelle. Promotion mois après l obtention du diplôme

Devenir des titulaires de Licence professionnelle. Promotion mois après l obtention du diplôme Les diplômés de Licence Professionnelle de l'ut2j Devenir de la promotion 2012 Enquête Devenir des titulaires de Licence professionnelle Promotion 2012 0 Présentation du public enquêté... 2 28% des diplômés

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE LYON N 10LY00899 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre - formation à 3 M. DUCHON-DORIS, président Mme Laurence BESSON-LEDEY, rapporteur M. MONNIER, rapporteur public CABINET

Plus en détail

PRINCIPAUX RESULTATS

PRINCIPAUX RESULTATS REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie --------------- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ---------- REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland ------------- NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS ----------

Plus en détail

LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS

LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS 2016 LA REPRISE AU RENDEZ-VOUS Activité : retour à la croissance Emploi : nouvelle augmentation des effectifs Comme pressenti fin 2015, les chefs d entreprise de la région Auvergne-Rhône- Alpes anticipent

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 54 ème édition février 2016 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Diane Hion, Emmanuel Kahn, Thomas Stokic pour Méthodologie

Plus en détail

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création

Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises. existent toujours trois ans après leur création entreprises Plus des deux-tiers des nouvelles entreprises existent toujours trois ans après leur création Maryse Aguer Le Limousin se place au deuxième rang des régions françaises pour le taux de survie

Plus en détail

La grande consultation des entrepreneurs

La grande consultation des entrepreneurs La grande consultation des entrepreneurs - Vague 14 Novembre 2016 Sondage pour Méthodologie et principaux enseignement page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 602 dirigeants d entreprise

Plus en détail

«LE PLAN D ACTION REGIONAL A L EXPORT (2015-2017)»

«LE PLAN D ACTION REGIONAL A L EXPORT (2015-2017)» «LE PLAN D ACTION REGIONAL A L EXPORT (2015-2017)» AVIS présenté par Patrice TAPIE COMMISSION N 2 Développement économique, emploi, innovation, tourisme SEANCE PLENIERE DU 10 MARS 2015 1 LE CONSEIL ECONOMIQUE,

Plus en détail

Baromètre CCI International L internationalisation des PME-ETI françaises

Baromètre CCI International L internationalisation des PME-ETI françaises Baromètre CCI International L internationalisation des PME-ETI françaises Juin 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & Méthodologie Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

UN 1 ER SEMESTRE CONTRASTÉ

UN 1 ER SEMESTRE CONTRASTÉ 2015 UN 1 ER SEMESTRE CONTRASTÉ Activité : maintien de l activité Emploi : réduction des effectifs Plus optimistes qu en novembre dernier, les chefs d entreprise anticipent une légère reprise de leur activité

Plus en détail

Optimisation de l exécution des commandes

Optimisation de l exécution des commandes Optimisation de l exécution des commandes Quand abandonner votre système de prélèvement des commandes sur support papier L automatisation 1 Optimisation à de son l exécution meilleur des commandes Optimisation

Plus en détail