ATELIER MOBILITE FICHE DE SYNTHESE 30 octobre 2003

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER MOBILITE FICHE DE SYNTHESE 30 octobre 2003"

Transcription

1 ATELIER MOBILITE FICHE DE SYNTHESE 30 octobre 2003 L'atelier Mobilité a été mis en place début 2002, suite au constat d'une réelle problématique de mobilité révélée par l'analyse de l'observatoire socioéconomique de 2001 (et confirmée en 2002). Traduction en chiffres : en 2001 : sur 541 usagers, 172 ne possèdent pas le permis (32 % de la population étudiée) 182 sont sans véhicule (34 %) en 2002 : sur 589 usagers, 183 ne possèdent pas le permis (31 % de la population étudiée) et 151 cumulent l'handicap de ne pas avoir de véhicule ( auto moto cyclo ) Sur 589 usagers 219 sont sans véhicule (37 %) Malgré des recherches, nous n avons pas de données sur la moyenne nationale belge. Les analyses 2001 et 2002 font apparaître essentiellement 4 catégories de population qui cumulent le double handicap de n'avoir ni le permis de conduire, ni de véhicule - les femmes seules avec des enfant(s) à charge et qui vivent des problèmes sociaux - les hommes jeunes sans enfants sans emploi et avec un niveau d'études faible - beaucoup d'isolés sans enfant, en recherche emploi ou formation d'une part et avec un faible niveau d'études - des personnes isolées et/ou âgées/ étrangères/ avec des problèmes d'adaptation, de formation/qualification, éloignés de l'emploi et bénéficiaires de prestations sociales/ relèvent de l'action sociale

2 Sur base de ces constats, l'atelier Mobilité s'est défini des objectifs et des axes de travail : 1) approfondissement des données, analyse des caractéristiques de la population qui n'a pas le permis de conduire et des freins au passage du permis 2) réalisation d'un état des lieux des pratiques des 5 CPAS et des partenaires concernant l'aide au passage du permis de conduire et la prise en compte de la mobilité 3) réalisation d'un état des lieux de tout ce qui existe comme services intervenant dans le domaine de la mobilité 4) réalisation de fiches reprenant les différentes formules possibles de permis théorique et pratique (public concerné, conditions d'accès, modalités et coût) Elles sont destinées aux travailleurs comme support d'informations aux usagers 5) Mise en place ( ou soutien ) d'actions innovantes en terme de mobilité, recherche d'idées nouvelles et recherche de moyens 6) Evaluation annuelle et restitution du travail réalisé aux collègues, aux autres partenaires et aux responsables institutionnels 7) Proposition et perspectives ( ce point sous entend qu'il faut concerter toutes les parties, ce qui explique l'organisation de la journée )

3 Réalisations de l'atelier 1. Analyse des caractéristiques de la population qui n a pas le permis et des freins au passage du permis 1.1. Les usagers "sans permis" présentent une tendance aux profils suivants : - 59 % de la population qui n'a pas le permis est un public féminin - 72 % sont des personnes seules avec ou sans enfants - 40 % de la population sans permis se situe dans la tranche d'âge ans et 45 % dans la tranche des moins de 25 ans - 58 % des usagers sans permis sont peu formés : enseignement secondaire inférieur ou primaire ou spécial - ils cumulent des difficultés diverses : plus de 80 % ont des revenus faibles : ils sont souvent bénéficiaires du RIS ou d'allocations de chômage ou d'autres prestations sociales et 25 % ont des difficultés de surendettement 49 % ont des difficultés de logement : ils vivent dans des logements inconfortables, dans des caravanes ou des chalets 33 % ont des difficultés de santé dont 15 % des difficultés d'assuétudes - 14 % présentent un handicap, 17 % ont des difficultés de lecture et plus de 20 % ont des difficultés d'écriture - 36 % ont des enfants principalement âgés de moins de 10 ans et rencontrent des problèmes de garde de ces enfants - 59 % n'ont jamais travaillé ou ont vécu quelques expériences de travail saisonnier 1.2. Les freins au permis qui ont pu être mis en évidence sont : - le manque de motivation, qui traduit en fait souvent un manque de confiance en soi ( peur d'étudier, peur de prendre le volant, ) - les capacités intellectuelles limitées et l'handicap - les capacités financières limitées pour faire appel au système de l'auto école

4 - un réseau relationnel déficient pour aider au permis de conduire pratique et avoir un guide en filière libre - le manque de confiance en soi des guides potentiels - la présence d'enfants et le manque de disponibilité - la méconnaissance des différentes formules de permis et / ou formations existantes - les problèmes de mobilité pour accéder aux formations existantes - les difficultés par rapport aux NTIC - certains ne passent pas le théorique parce que déjà très stressés à l'idée du pratique (Au regard de ces chiffres et de ces caractéristiques, il serait intéressant de pouvoir quantifier le nombre de personnes qui seraient a priori concernées par des actions éventuelles en faveur de la mobilité.) 2. Etat des lieux de la pratique des CPAS et des institutions partenaires en terme de mobilité Début 2002 le constat est que les CPAS n'ont pas de politique "proactive" en terme d'aide au passage du permis de conduire. Certains interviennent de manière ponctuelle pour une aide financière au passage du permis théorique mais encore plus rarement au permis pratique. Pour une intervention financière au permis pratique ( voiture et camion) il faut qu'il y ait un projet professionnel très concret ( contrat de travail en vue ou en cours de signature) Cela dépend également de "la personne" qui en fait la demande Si il y a intervention, c'est presque toujours sous forme d'avance récupérable. Dans la passé, certains CPAS ont déjà permis à leur personnel d'être guide pratique pour l'un ou l'autre usager mais cette solution n'a pas été renouvelée récemment. Certains ont acquis des mobylettes et peuvent les mettre à disposition de leurs usagers dans le cadre de l'art 60 mais dans la pratique elles sont peu utilisées. En matière de mobilité générale, les 5 CPAS collaborent avec les services existants et avec des bénévoles. Le constat de l'atelier est que ces services sont surtout accessibles aux personnes âgées et handicapées ( aide aux courses transports médicaux, démarches diverses, culture, ) et ne sont pas adaptés en terme de coûts et d'horaire pour répondre aux besoins d'accès à une formation ou à un emploi.

5 En 2002, l'évaluation des pratiques professionnelles révèle que les travailleurs sociaux auraient tendance à "filtrer" les demandes d'aides financières relatives au permis et/ou l'acquisition de véhicule ( anticipation du refus de l'aide) et constatent qu'ils n'ont pas de véritables solutions alternatives à proposer. Les membres de l'atelier mettent en évidence l'intérêt pour les 5 communes de développer une politique commune en matière de mobilité : information aux travailleurs et aux usagers, coordination de transport, actions diverses 3. Etat des lieux des services mobilité ( voir fiches ) 4. Répertoire des différentes formules de permis de conduire (théorique et pratique) et des opérateurs ( voir fiches) Les membres de l'atelier font le constat que les travailleurs de terrain méconnaissent les différentes procédures de passage au permis de conduire. Une synthèse sous formes de fiches a été réalisée en 2003 en collaboration avec une stagiaire en bureautique de l'enseignement de Promotion Sociale qui a collecté l'information. Celles-ci sont à ce jour, présentées sous forme provisoire. Une personne actuellement sous contrat ART 60 à Durbuy, avec des compétences en infographie, va dans le cadre de sa formation individuelle EFD, travailler à l' amélioration du graphisme et de la présentation et fera l'étude de marché pour l'impression de ces fiches à l'usage des partenaires. 5. Proposition d'actions, liens avec des actions et recherche d'idées nouvelles Parallèlement aux analyses et états des lieux en cours, les partenaires ont également souhaité réfléchir à des actions innovantes en matière de mobilité Le projet EQUALux La prise de conscience du problème de la mobilité en 2001 a favorisé la prise en compte de cet aspect dès l'écriture du projet EQUAL. Pour rappel, les partenaires du projet EQUALux proposent différentes actions d'accompagnement et de formations qui prennent déjà en compte les résultats des ateliers mis en place dans le cadre du projet INTEGRA.

6 Dans le cadre du projet EQUALux, le partenariat ( EFT le Trusquin) organise et coordonne le transport des stagiaires vers certains modules de formation ((re)dynamisation et confiance en soi) tout en prenant également en compte la présence d'enfants ( déposer l'enfant chez la gardienne ). La prise en charge du transport représente un réel incitant pour le stagiaire en lui permettant d'enclencher dans un parcours d'insertion socioprofessionnelle. L'investissement dans cette prise en charge est d'autant plus positif que très vite, les stagiaires mettent en place leurs propres solutions et font jouer la solidarité. Les expériences évaluées dans le projet EQUAL ont également montré que le travail réalisé sur la confiance en soi permettait aux stagiaires de se sentir prêts à aborder une démarche vers le permis de conduire. Dans le cadre des réunions de l'atelier, un lien permanent a été entretenu sur l'état d'avancement des actions EQUALux. En effet, la dynamique entreprise sur le nord Luxembourg doit permettre à tout moment de faire le lien entre la réflexion, l'analyse et les actions, l'un alimentant l'autre en permanence. Devant le constat de tous les freins au passage du permis pratique, l'atelier a cité et/ou exploré de nouvelles pistes favorisant la mobilité et l'accès au permis de conduire. Permis pratique en collaboration avec l'armée belge - Camp Militaire Roi Albert Nous pensions que le camp militaire disposait d'une infrastructure qui permettrait d'envisager un partenariat pour le permis pratique (espace, véhicule, moniteur, ) L'instruction de cette proposition a mis en évidence le problème de sécurité et de l'accès de personnes civiles à un camp militaire et donc le projet n'a pas abouti Création d'une auto-école sociale avec les 5 CPAS L'idée était de mettre en place une auto école sociale agrée qui permettrait à un public répondant à certains critères, d'accéder au permis pratique. L'instruction de cette proposition a mis en évidence le fait qu'il existe actuellement un moratoire qui empêche l'agrément de nouvelles auto-écoles et que ce type de réflexion doit être porté au niveau politique en collaboration avec les auto-écoles déjà existantes.

7 Projet "Permis pour l'emploi" En 2002, la Ministre de l'emploi Marie ARENA envisageait un projet pilote pour aider aux permis théorique et pratique ( encadrement et coût) en collaboration avec le FOREm et les opérateurs de formation. Le Trusquin a été approché pour être partenaire de ce processus. Cette collaboration n'a pas abouti car entre autres, des questions se posaient par rapport à l'éligibilité des stagiaires en EFT (le public visé devait suivre une formation qualifiante ) Projet " Cambio" Cette piste a été citée par l'atelier mais non explorée Il s'agit d'un système "Voitures à la carte". Ces initiatives commencent à voir le jour en ville ( Namur). "Une voiture de votre choix dans votre quartier 24h/24 pour une heure, une journée ou une semaine". Principe carte à puce et code pin et accès à toutes les voitures situées en Belgique 6. Evaluation En septembre 2003, l'évaluation du travail réalisé depuis la mise en place de l'atelier, met en évidence de nouvelles pratiques dont l'impact peut être mesuré à différents niveaux : Au niveau des usagers : - orientation des publics vers les actions de dynamisation, de confiance en soi, d'alphabétisation et de remise à niveau organisée sur le territoire - auto évaluation par les usagers de leur problématique mobilité et parcours individualisé d'insertion (ex : déménagement, permis, ) - amélioration de l'information aux usagers et de la visibilité des actions existantes - orientation des publics vers les formations permis de conduire FORCA organisées sur le territoire des 5 communes - processus de parcours d'insertion individualisé Au niveau des professionnels impliqués : - amélioration de l'information et de la communication entre les partenaires impliqués - amélioration de la visibilité des actions existantes - amélioration de la connaissance du territoire et des acteurs de ce territoire

8 - coopération entre les partenaires pour négocier les parcours d'insertion individualisé ainsi que pour motiver des demandes d'intervention auprès des CPAS - prise en compte de la mobilité de manière plus globale - mise en œuvre de nouvelles pratiques professionnelles en terme de capacité d'analyse, prise de parole, prise de note, élaboration de compte rendus, de synthèses, animation des ateliers, approche globale de l'insertion, capacité d'auto - évaluation et d'évaluation croisée,.. Au niveau des institutions partenaires : - prise en charge sous forme d'avance par les CPAS du coût du permis de conduire pratique et de véhicule pour des personnes qui ont un projet de formation professionnelle ou d'emploi - participation aux moments de diffusion ( ex : Comités d'accompagnement, Conseil d'administration, journée d'inauguration, ) - amélioration de la visibilité des actions existantes 7. Propositions et perspectives A ce stade le groupe met en évidence des avancées dans l'analyse et la prise en compte de la mobilité sur le nord du Luxembourg. Il reste cependant un problème important au niveau du permis de conduire pratique : - il est coûteux via l'auto - école et pratiquement inaccessible pour la grosse majorité du public - il manque cruellement de guides compétents pour la filière libre (plus accessible financièrement) - les autres pistes explorées ne peuvent rien apporter de concret dans l'immédiat Il reste également un problème d'accès aux formations en général ainsi que vers certains lieux à fort potentiel d'emploi ( ex : Durbuy vieille ville, La Roche, ) L'atelier Mobilité propose les pistes suivantes : - systématiser l'organisation et la prise en charge du transport des futurs candidats vers les formations permis théorique voire vers d'autres formations

9 - explorer la piste de constitution d'une équipe de guides (bénévoles) qui pourraient assurer l'encadrement du permis pratique en filière libre avec éventuellement l'achat d'un véhicule à l'échelle des 5 communes. Une formation préalable de base devrait être assurée aux guides et une collaboration avec FORCA pourrait être réalisée pour aider au démarrage de la formation pratique. Ces pistes sont également à explorer en lien avec les constats et les propositions de l'atelier emploi. ( ex : de quelle manière les employeurs pourraient-ils s'impliquer pour prendre en compte la mobilité de leurs travailleurs? ) Autres thématiques à explorer L'analyse des caractéristiques des usagers pousse également les membres de l'atelier à mettre en évidence de nouveaux thèmes prioritaires à explorer dans les prochains mois ( où à prendre en compte de manière plus détaillée au moment du recueil des données) : - le surendettement - le logement ( un atelier se met en place ) - la problématique des (jeunes) femmes seules avec enfants cumulant problèmes de logement, de mobilité et d'éducation de leurs enfants - l'absentéisme scolaire précoce - la problématique de la santé psychosociale ( dépression, stress, assuétudes,..)

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Objectif spécifique 3.9.1.2 Mobiliser des employeurs et des entreprises dans les parcours d insertion La

Plus en détail

Métiers de bouche et IAA. Commerce. Bâtiment et Travaux Publics. Hôtellerie-Restauration. Sanitaire et Social. Mécanique-Automatismes.

Métiers de bouche et IAA. Commerce. Bâtiment et Travaux Publics. Hôtellerie-Restauration. Sanitaire et Social. Mécanique-Automatismes. Décision 2015CP0242 de la Commission Permanente du 25 septembre 2015 Publication de la Région Poitou-Charentes / n 12, septembre 2015 Éducation En 2013-2014, la Région a accompagné plus de 6 800 jeunes

Plus en détail

Proposition de ForCa asbl dans le cadre de "AVERR-LUX".

Proposition de ForCa asbl dans le cadre de AVERR-LUX. ForCa asbl 86, rue Léon Castilhon 6700 ARLON. 460-874-318 tél / fax : 063 / 38 40 22 damier@skynet.be CANDIDATURE FSE. Fiche Projet. Proposition de ForCa asbl dans le cadre de "AVERR-LUX". Axe prioritaire

Plus en détail

VERS UN PROJET DE SANTÉ POUR LE PAYS YON ET VIE

VERS UN PROJET DE SANTÉ POUR LE PAYS YON ET VIE VERS UN PROJET DE SANTÉ POUR LE PAYS YON ET VIE À partir de septembre 2011, avec le concours de l'afresc*, un travail consultatif et coopératif auprès des acteurs médico-sociaux a permis de cerner 16 problématiques

Plus en détail

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse

Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse Appel à Projet pour l animation et la gestion d un «atelier solidaire» dans le quartier d Empalot à Toulouse 1. Présentation du projet d atelier solidaire 1.1. Contexte : La Communauté Urbaine et la Ville

Plus en détail

MANAGEMENT DÉLÉGATION ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT

MANAGEMENT DÉLÉGATION ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT MANAGEMENT DÉLÉGATION ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT 2014 Offrede Formation Provence-AlPes-côte d Azur MANAGEMENT 3/5 Modalités Le mot d inscription du président

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30

Page 1. Juin 2015. RADDHO, Mermoz x Pyrotechnie, Villa N 11 Email: raddho@orange.sn, Tél : 33 865 00 30 Organisation Non Gouvernementale ayant Statut spécial à l ECOSOC aux Nations Unies, membre observateur à la Commission Africaine des Droits de l Homme et des Peuples (CADHP) de l Union Africaine Juin 2015

Plus en détail

TP - Conseiller en insertion professionnelle

TP - Conseiller en insertion professionnelle Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 15/02/2017. Fiche formation Titre professionnel - Conseiller en insertion professionnelle - N : 17651 - Mise à jour : 10/02/2017 TP - Conseiller

Plus en détail

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs

Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs Atelier : MC-16 Les entreprises d insertion : une autre voie pour les décrocheurs AQISEP - 24 mars 2010 Animateurs : Michel Bernard, CREP, CSDM Pierre Campeau, CREP, CSDM Stéphanie Guérette, CEIQ Les entreprises

Plus en détail

Titre professionnel - Conseiller en insertion professionnelle

Titre professionnel - Conseiller en insertion professionnelle Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 26/02/2017. Fiche formation Titre professionnel - Conseiller en insertion professionnelle - N : 21186 - Mise à jour : 15/02/2017 Titre professionnel

Plus en détail

Charte de l Association Aurore

Charte de l Association Aurore Charte de l Association Aurore Introduction : Des valeurs et des principes directeurs Fondée en 1871, reconnue d utilité publique en 1875, l association Aurore a pour objet «la réadaptation sociale et

Plus en détail

Favoriser. L Emploi. en Wallonie. Service public de Wallonie. Equiper. Encourager. Soutenir. Promouvoir. Les écoles en informatique.

Favoriser. L Emploi. en Wallonie. Service public de Wallonie. Equiper. Encourager. Soutenir. Promouvoir. Les écoles en informatique. Service public de Wallonie Favoriser Equiper Les écoles en informatique Soutenir les activités créatrices d emploi Promouvoir L insertion professionnelle L Emploi Encourager La formation professionnelle

Plus en détail

Axe 1 : Former et accompagner vers et dans l'emploi. pertinente mais réalisable sous conditions. une suite d'action 2012

Axe 1 : Former et accompagner vers et dans l'emploi. pertinente mais réalisable sous conditions. une suite d'action 2012 PLAN D'ACTION RHONE OUEST ET SUD - 2013 4 axes stratégiques : FORMER ET ACCOMPAGNER VERS ET DANS L'EMPLOI, MOBILITE ET DEVELOPPEMENT DURABLE, ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DANS LEURS PROBLEMATIQUES EMPLOI

Plus en détail

FICHE DE POSTE CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS D UFR LOCALISATION DU POSTE

FICHE DE POSTE CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS D UFR LOCALISATION DU POSTE FICHE DE POSTE CHEF DES SERVICES ADMINISTRATIFS D UFR CORPS : AAENES, APAENES, INGENIEUR D ETUDE, INGENIEUR DE RECHERCHE BAP : J GESTION ADMINISTRATIVE ET PILOTAGE EMPLOI TYPE : RESPONSABLE DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

GUIDE. Bilan d'activité des Club ados. (Alsh 12 17 ans) Ce guide est le résultat d'un travail collectif de responsables jeunesse,

GUIDE. Bilan d'activité des Club ados. (Alsh 12 17 ans) Ce guide est le résultat d'un travail collectif de responsables jeunesse, GUIDE Bilan d'activité des Club ados (Alsh 12 17 ans) Ce guide est le résultat d'un travail collectif de responsables jeunesse, directeurs de structures, coordinateurs, réunis sous la responsabilité du

Plus en détail

Conseiller(ère) en Insertion Professionnelle. Ferme des Vanneaux - SIAE (Structure d'insertion par l'activité Economique SIAE)

Conseiller(ère) en Insertion Professionnelle. Ferme des Vanneaux - SIAE (Structure d'insertion par l'activité Economique SIAE) Conseiller(ère) en Insertion Professionnelle Sur son pôle : Pour le site : Pôle inclusion sociale (PIS) Ferme des Vanneaux - SIAE (Structure d'insertion par l'activité Economique SIAE) 326 rue Jean Jaurès

Plus en détail

Présentation du RSA et de la mise en œuvre du Pacte Territorial pour l Insertion. COTEF Montluçon Le 11 Décembre 2009

Présentation du RSA et de la mise en œuvre du Pacte Territorial pour l Insertion. COTEF Montluçon Le 11 Décembre 2009 Présentation du RSA et de la mise en œuvre du Pacte Territorial pour l Insertion COTEF Montluçon Le 11 Décembre 2009 1 Sommaire A Le RSA 1. L allocation RSA 2. RSA mode d emploi B Le Pacte Territorial

Plus en détail

L association pour la gestion du fonds pour l insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH)

L association pour la gestion du fonds pour l insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) L association pour la gestion du fonds pour l insertion professionnelle des personnes handicapées (AGEFIPH) (Rapport public annuel 2002, pages 193 et suivantes) Lors du contrôle dont la Cour avait rendu

Plus en détail

EXEMPLAIRE D INFORMATION

EXEMPLAIRE D INFORMATION Nom et prénom de l étudiant : PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT EN MASSO-KINESITHERAPIE EXEMPLAIRE D INFORMATION Référent Stage de l IFMK : Nom ENSEIGNANT Tél 03 83 51 83 33 email enseignant@kine-nancy.eu PROMOTION

Plus en détail

Bilan et synthèse des questionnaires de satisfaction

Bilan et synthèse des questionnaires de satisfaction Troisièmes rencontres intersectorielles sport santé social Jeudi 10 décembre 2015 Centre Sport et Loisirs - La Roche-sur-Yon Bilan et synthèse des questionnaires de satisfaction PRÉAMBULE Ces Troisièmes

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2012 NOTE Le présent document prend effet à compter du 1 er avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

ATTESTATION DE MISE EN ŒUVRE DE LA DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE AU TRAVAIL AMEXIST II PROJET DE GRILLE D EVALUATION

ATTESTATION DE MISE EN ŒUVRE DE LA DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE AU TRAVAIL AMEXIST II PROJET DE GRILLE D EVALUATION ATTESTATION DE MISE EN ŒUVRE DE LA DEMARCHE DE PROGRES EN SANTE AU TRAVAIL AMEXIST II PROJET DE GRILLE D EVALUATION Préambule : ce second niveau permet de définir l'appropriation et la mise en œuvre concrète

Plus en détail

1.Bases Juridiques 2.Définition 3.Structures et Fonctionnement 4.Missions

1.Bases Juridiques 2.Définition 3.Structures et Fonctionnement 4.Missions Bassins Enseignement qualifiant Formation Emploi Séance de mise en place de la Chambre Subrégionale de l Emploi et de la Formation Mardi 10 mars 2015 1.Bases Juridiques 2.Définition 3.Structures et Fonctionnement

Plus en détail

Congé individuel de formation

Congé individuel de formation Congé individuel de formation Qu'est-ce que le congé individuel de formation? C'est un droit d'absence, accordé sous certaines conditions, permettant au salarié de suivre l'action de formation de son choix

Plus en détail

Protocole d allégement

Protocole d allégement Protocole d allégement 1- Allégements réglementaires applicables à tous les candidats dont ceux ayant obtenu une validation partielle par voie de VAE Les candidats qui justifient : Un diplôme au moins

Plus en détail

Rapport de la Commission d'examen de la gestion

Rapport de la Commission d'examen de la gestion 9 12/14 Assemblée des délégués du 17 au 19 juin 2007 à Bâle Rapport de la Commission d'examen de la gestion Muri, le 12 mai 2007 Commission d'examen de la gestion de la FEPS La présidente Pia Grossholz

Plus en détail

CENTRE D ADAPTATION AU TRAVAIL. 6 rue George-Bernard Shaw 75015 PARIS Tel : 01.56.58.66.20 Fax : 01.56.58.66.29

CENTRE D ADAPTATION AU TRAVAIL. 6 rue George-Bernard Shaw 75015 PARIS Tel : 01.56.58.66.20 Fax : 01.56.58.66.29 CENTRE D ADAPTATION AU TRAVAIL 6 rue George-Bernard Shaw 75015 PARIS Tel : 01.56.58.66.20 Fax : 01.56.58.66.29 Le Centre d'adaptation au Travail Le Centre d Adaptation au Travail est un Etablissement et

Plus en détail

MODE D EMPLOI 13 rue Danès de Montardat Saint-Germain-en-Laye Tél : Fax :

MODE D EMPLOI 13 rue Danès de Montardat Saint-Germain-en-Laye Tél : Fax : 2015 MODE D EMPLOI 13 rue Danès de Montardat 78100 Saint-Germain-en-Laye Tél : 01 30 61 27 26 - Fax : 01 39 73 67 60 modedemploi@neuf.fr - www.modedemploi.info SOMMAIRE RAPPORT MORAL... page 2 2015 EN

Plus en détail

Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis

Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis Projet de recherche-action «Risques psychosociaux» du Département de la Seine-Saint-Denis Partenariat avec le FNP de la CNRACL: bilan intermédiaire auprès du Comité Scientifique et Technique Service Santé

Plus en détail

Vous avez perdu votre emploi? Vous pouvez prétendre sous certaines conditions à une indemnisation chômage versée par Pôle Emploi.

Vous avez perdu votre emploi? Vous pouvez prétendre sous certaines conditions à une indemnisation chômage versée par Pôle Emploi. Insertion et emploi Pilote des politiques d'insertion sociale et professionnelle, le Département de Maine-et-Loire finance le Revenu de solidarité active (RSA) ainsi qu'un grand nombre d'associations partenaires.

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL

PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL PLAN DE CLASSIFICATION PERSONNEL PROFESSIONNEL COLLÈGES D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ÉDITION 2008 NOTE Le présent document prend effet à compter du 15 août 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 03 juin 2014 La Maison départementale des personnes handicapées mise à l honneur par un plaidoyer «Un collectif d associations de personnes en situation de handicap reconnait

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Guide à l'intention des membres de jurys. de validation des acquis de l'expérience MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES Diplôme d Etat d éducateur spécialisé Guide à l'intention des membres de jurys de validation des acquis de l'expérience 1 / 26 Notice explicative Vous allez prochainement

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI

ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI DANS LA BRANCHE DES SERVICES DE L AUTOMOBILE Entre L Association nationale pour la formation automobile (ANFA) 41-49

Plus en détail

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL

RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «SCHEMAS INTERCOMMUNAL D ACCUEIL DE LA PETITE ENFANCE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté de Communes Eyrieux aux Serres L

Plus en détail

rapport d activité 2010

rapport d activité 2010 rapport d activité 2010 Formation Orientation Santé Emploi Logement Mobilité 6/7 orientation 75% des jeunes s adressent à la Mission Locale dans le but d être aidés dans leur recherche d orientation professionnelle.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU DISPOSITIF

CAHIER DES CHARGES DU DISPOSITIF CAHIER DES CHARGES DU DISPOSITIF " ACCOMPAGNEMENT VERS LA SANTE " 1 PREAMBULE La loi du 1er décembre 2008 généralisant le Revenu de Solidarité Active (RSA) et réformant les politiques d'insertion confère

Plus en détail

Enquête de satisfaction des usagers des missions locales en région Provence-Alpes-Côte d Azur Association régionale des missions locales

Enquête de satisfaction des usagers des missions locales en région Provence-Alpes-Côte d Azur Association régionale des missions locales Enquête de satisfaction des usagers des missions locales en région Provence-Alpes-Côte d Azur Association régionale des missions locales 1 / Historique de la démarche, contexte et motivations Le but Première

Plus en détail

VERS UNE APPROCHE GLOBALE DU SOUTIEN À LA CRÉATION D'EMPLOI ET L'IMPLANTATION D'UNE CULTURE DE LA FORMATION CONTINUE DANS LE SECTEUR CULTUREL

VERS UNE APPROCHE GLOBALE DU SOUTIEN À LA CRÉATION D'EMPLOI ET L'IMPLANTATION D'UNE CULTURE DE LA FORMATION CONTINUE DANS LE SECTEUR CULTUREL VERS UNE APPROCHE GLOBALE DU SOUTIEN À LA CRÉATION D'EMPLOI ET L'IMPLANTATION D'UNE CULTURE DE LA FORMATION CONTINUE DANS LE SECTEUR CULTUREL Stratégie québécoise de développement des ressources humaines

Plus en détail

Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563)

Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563) Synthèse de l évaluation périodique de la Maîtrise en travail social (3763 et 3563) Mai 2011 1 SYNTHÈSE DE L ÉVALUATION PÉRIODIQUE DE LA MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (3763 ET 3563) L évaluation du programme

Plus en détail

1.1 LE CADRE JURIDIQUE

1.1 LE CADRE JURIDIQUE 1.1 LE CADRE JURIDIQUE identifier les motifs et les objectifs de la mesure ; connaître le cadre juridique et institutionnel de la protection juridique des majeurs et les différents régimes de protection

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS

Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS Formation financée par la Région wallonne La Ministre de la Santé, de l'action sociale et de l'égalité des Chances Clés de management pour les infirmiers en chef en MR/MRS Opérateur de formation: Union

Plus en détail

CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN

CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN CHARTE DU RÉSEAU VERVIÉTOIS D INTERVENANTS EN MATIÈRE D ASSUÉTUDES EN MILIEU SCOLAIRE ET EXTRA-SCOLAIRE, (CONVENTION DE PARTENARIAT) 1. PRESENTATION DU RESEAU VERVIETOIS ET DE SES OBJECTIFS Le réseau Verviétois

Plus en détail

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique

LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC. Rencontre thématique LA QUALITÉ DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU QUÉBEC Rencontre thématique Contribution de la Fédération des cégeps Le 30 novembre 2012 LES CÉGEPS PARTICIPENT À LA CONSTRUCTION DE LA SOCIÉTÉ DU SAVOIR Au Québec,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU DISPOSITIF. " Accompagnement renforcé des bénéficiaires du RSA de moins de 35 ans "

CAHIER DES CHARGES DU DISPOSITIF.  Accompagnement renforcé des bénéficiaires du RSA de moins de 35 ans CAHIER DES CHARGES DU DISPOSITIF " Accompagnement renforcé des bénéficiaires du RSA de moins de 35 ans " 1 - PREAMBULE La loi du 1er décembre 2008 généralisant le Revenu de Solidarité Active (RSA) et réformant

Plus en détail

Rencontre du 12 novembre 2014

Rencontre du 12 novembre 2014 Rencontre du 12 novembre 2014 SOMMAIRE Le Fongecif Rhône-Alpes : 2 métiers Une offre de service qui préfigure le conseil en évolution professionnelle Un maillage territorial dense Le financement : chiffres

Plus en détail

CHARTE DES MIFE. Les MIFE : Une tradition d'information et d'orientation éducative

CHARTE DES MIFE. Les MIFE : Une tradition d'information et d'orientation éducative CHARTE DES MIFE Les MIFE : Une tradition d'information et d'orientation éducative Les mutations socio-économiques caractérisées par un chômage endémique ont suscité de nouvelles approches institutionnelles

Plus en détail

OFFRE N O : Développeur de Centre Ville

OFFRE N O : Développeur de Centre Ville OFFRE N O07916081248: Développeur de Centre Ville Synthèse de l'offre Employeur :COMMUNE DE PARTHENAY 2 rue de la citadelle b.p. 189 79200 Parthenay Département de travail :Deux-Sèvres Secteur du lieu

Plus en détail

Assainissement sain et eau potable pour l'école maternelle de Dominteni en Moldavie

Assainissement sain et eau potable pour l'école maternelle de Dominteni en Moldavie Rapport intermédiaire Assainissement sain et eau potable pour l'école maternelle de Dominteni en Moldavie Projet «Assainissement sain et eau potable pour l'école maternelle de Dominteni en Moldavie» 1.

Plus en détail

POE Collective 2016. Centre de relation client

POE Collective 2016. Centre de relation client Mise en concurrence 2016 JUIN 2016 POE Collective 2016 Centre de relation client CONSEILLER RELATION CLIENT A DISTANCE APPEL SORTANT Actions co-financées par : AGEFOS PME Pays de la Loire / Poitou-Charentes,

Plus en détail

Objet : Appel à prjet au titre du fonds de modernisation et de réforme (FMR) du MAAF 2015. Destinataires d'exécution

Objet : Appel à prjet au titre du fonds de modernisation et de réforme (FMR) du MAAF 2015. Destinataires d'exécution Information Secrétariat général Service de la modernisation Bureau du Pilotage des Projets de Modernisation 78, rue de Varenne 75349 PARIS 07 SP 0149554955 Note de service SG/SM/2015-99 04/02/2015 Date

Plus en détail

Services d aide à l intégration de l AWIPH : quel plus pour la scolarité des élèves à besoins spéécifiques?

Services d aide à l intégration de l AWIPH : quel plus pour la scolarité des élèves à besoins spéécifiques? Services d aide à l intégration de l AW WIPH : quel plus pour la scolarité des élèves à besoin ns spécifiques? Alice Pierard Analyse UFAPEC Novembre 2015 N 24.15 Résumé : Aux côtés et avec l aide de l

Plus en détail

Projet-pilote «Bilan de Compétences»

Projet-pilote «Bilan de Compétences» Projet-pilote «Bilan de Compétences» Matinée d études Janvier 2013 François Willemot Paul Lodewick Charlotte Burion 1 Le secteur Aide Sociale et Soins de Santé c est Les employeurs et travailleurs de la

Plus en détail

Master Psychologie spécialité Clinique psychopatologique, clinique de la famille

Master Psychologie spécialité Clinique psychopatologique, clinique de la famille 11/03/2016 Master Psychologie spécialité Clinique psychopatologique, clinique de la famille http://www.univ-fcomte.fr UFR Sciences du langage, de l'homme et de la société http://slhs.univ-fcomte.fr/ Lieu

Plus en détail

Organisateur : Centre de Gestion de la Lozère. Partenaires : Centres de Gestion de l Aude, du Gard, de l Hérault et des Pyrénées-Orientales

Organisateur : Centre de Gestion de la Lozère. Partenaires : Centres de Gestion de l Aude, du Gard, de l Hérault et des Pyrénées-Orientales Organisateur : Centre de Gestion de la Lozère Partenaires : Centres de Gestion de l Aude, du Gard, de l Hérault et des Pyrénées-Orientales I INFORMATIONS GENERALES A Définition de l emploi : Les membres

Plus en détail

Directives concernant le dépôt de projet dans le domaine de l'encouragement préscolaire

Directives concernant le dépôt de projet dans le domaine de l'encouragement préscolaire Directives concernant le dépôt de projet dans le domaine de l'encouragement préscolaire Page 1 sur 6 1. Contexte Les programmes d'intégration développés par chaque canton suisse (PIC) sont entrés en vigueur

Plus en détail

Titre professionnel - Vendeur conseil en magasin

Titre professionnel - Vendeur conseil en magasin Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 27/06/2016. Fiche formation Titre professionnel - Vendeur conseil en magasin - N : 6773 - Mise à jour : 15/06/2016 Titre professionnel

Plus en détail

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020»

Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Contribution de la Région wallonne et de la Communauté française de Belgique au débat sur la future stratégie «UE 2020» Introduction L Europe est au carrefour de ses propres ambitions. Le choix des voies

Plus en détail

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby

Des environnements facilitants pour une société universelle. Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby Des environnements facilitants pour une société universelle Présentation de la politique d accessibilité universelle de la Ville de Granby par Patrice Faucher Mise en contexte de l adoption de la politique

Plus en détail

!"#$%&'$(()*+,( Offre de service Prévention des TMS / RPS

!#$%&'$(()*+,( Offre de service Prévention des TMS / RPS Offre de service Prévention des TMS / RPS Information sensibilisation RPS - TMS - À travers la présentation d!un support, apporter aux participants des connaissances sur le contexte, la problématique RPS

Plus en détail

Formation aux techniques d art-thérapie à dominante arts plastiques

Formation aux techniques d art-thérapie à dominante arts plastiques Projet Kidogos Formation aux techniques d art-thérapie à dominante arts plastiques Kidogos asbl 127 rue Vivegnis - 4000 Liège Belgique www.kidogos.org Contact : Nadège Van Mechelen Coordinatrice de projets

Plus en détail

Table des matières des formations

Table des matières des formations Accompagnement éducatif Table des matières des formations C.P.M.S. et/ou C.P.M.S.S. La motivation, ça s'en va et ça revient!... 1 Faut-il avoir peur de l'immersion précoce?... 2 "Outil d'observation du

Plus en détail

Plan d accessibilité aux personnes handicapées 2011-2012

Plan d accessibilité aux personnes handicapées 2011-2012 Plan d accessibilité aux personnes handicapées 2011-2012 Table de matie res But... 2 Objectifs du rapport... 2 Profil du Collège Boréal... 2 Définition d un handicap... 3 Comité sur l accessibilité...

Plus en détail

1.1 LE CADRE JURIDIQUE

1.1 LE CADRE JURIDIQUE 1.1 LE CADRE JURIDIQUE identifier les motifs et les objectifs de la mesure ; connaître le cadre juridique et institutionnel de la protection de l'enfance ; déterminer le cadre et les limites de l'intervention

Plus en détail

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion

Plus en détail

Formation linguistique des migrants

Formation linguistique des migrants Centre de Ressources POLITIQUE DE LA VILLE 2014 Formation linguistique des migrants Coordinateurs et formateurs : cinq stages pour acquérir des méthodes et améliorer sa pratique www.crpve91.fr 1 Sommaire

Plus en détail

PRÉSENTATION DES TRAVAUX DU COMITE OPERATIONNEL TERRITORIAL ECONOMIE EMPLOI FORMATION COTEEF L Aigle - Mortagne

PRÉSENTATION DES TRAVAUX DU COMITE OPERATIONNEL TERRITORIAL ECONOMIE EMPLOI FORMATION COTEEF L Aigle - Mortagne PRÉSENTATION DES TRAVAUX DU COMITE OPERATIONNEL TERRITORIAL ECONOMIE EMPLOI FORMATION COTEEF L Aigle - Mortagne Objectifs de l Animation Territoriale : accompagner les territoires Cette animation territoriale

Plus en détail

«GARANTIR LE DROIT À UNE ALPHABÉTISATION DE QUALITÉ POUR TOUS»

«GARANTIR LE DROIT À UNE ALPHABÉTISATION DE QUALITÉ POUR TOUS» «GARANTIR LE DROIT À UNE ALPHABÉTISATION DE QUALITÉ POUR TOUS» POLITIQUES D ALPHABÉTISATION ET DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME EN COMMUNAUTÉ FRANÇAISE DE BELGIQUE Politiques d alphabétisation Catherine STERCQ

Plus en détail

Rencontre inter fonctions publiques

Rencontre inter fonctions publiques La restauration collective quels enjeux Rencontre inter fonctions publiques Février 2013- Jacqueline Maréchal Programme de la rencontre La restauration collective définition Son objectif social Sa participation

Plus en détail

SOCIAL. Découvrez toute l offre de formation de l INSET de NANCY sur le site Internet

SOCIAL. Découvrez toute l offre de formation de l INSET de NANCY sur le site Internet 2013 2 SOCIAL Découvrez toute l offre de formation de l INSET de NANCY sur le site Internet www.cnfpt.fr Pour toute information et inscription : Catherine TANGUY, conseiller formation Social tél : 03 83

Plus en détail

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel.

la possibilité aux élèves de finaliser le choix de leur parcours de formation, sans pour autant effectuer un choix définitif de champ professionnel. La classe de 3 ème préparatoire aux formations professionnelles Document d accompagnement pédagogique I- Le cadre réglementaire Il est défini par la circulaire n 2011-128 du 26 aout 2011, publiée au BO

Plus en détail

GUIDE. directeurs de structures, coordinateurs, réunis sous la responsabilité du. pôle Enfance Jeunesse de la Caf.

GUIDE. directeurs de structures, coordinateurs, réunis sous la responsabilité du. pôle Enfance Jeunesse de la Caf. GUIDE Bilan d'activité des Accueils de Loisirs Sans Hébergement primaire et maternel Ce guide est le résultat d'un travail collectif de responsables jeunesse, directeurs de structures, coordinateurs, réunis

Plus en détail

DM Conseil. étude spécialis. cialisé dans les interventions autour des Technologies de l Information l Communication (T.I.C.

DM Conseil. étude spécialis. cialisé dans les interventions autour des Technologies de l Information l Communication (T.I.C. Présente dans le cadre de Éléments de réflexionr Daniel MEMBRIVES DM Conseil Cabinet d éd étude spécialis cialisé dans les interventions autour des Technologies de l Information l et de la Communication

Plus en détail

Fiche formation Conseiller en insertion professionnelle - CIP - N : Mise à jour : 09/01/2017

Fiche formation Conseiller en insertion professionnelle - CIP - N : Mise à jour : 09/01/2017 Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 15/02/2017. Fiche formation Conseiller en insertion professionnelle - CIP - N : 24351 - Mise à jour : 09/01/2017 CIP Conseiller en insertion

Plus en détail

Terre des Hommes: Termes de référence

Terre des Hommes: Termes de référence Terre des Hommes: Termes de référence 1. Présentation de l association et du contexte Terre des Hommes France est une association de solidarité internationale qui fait partie de Terre des Hommes - International

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation En chiffres

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation En chiffres Comité Subrégional de l Emploi et de la Formation de la région du Centre La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation En chiffres 20 Septembre 2011 1 Plan de la présentation Objectifs

Plus en détail

Appel à candidatures. Chargé Emploi et Compétences. Attaché territorial. Formation, mobilité, recrutement 06/01/2017

Appel à candidatures. Chargé Emploi et Compétences. Attaché territorial. Formation, mobilité, recrutement 06/01/2017 Emploi Filière/grade Calibrage Direction Service Date limite de réception des candidatures Chargé Emploi et Compétences Filière administrative Attaché territorial Catégorie A Ressources Humaines Formation,

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSSS/16/023 DÉLIBÉRATION N 16/008 DU 2 FÉVRIER 2016 RELATIVE À LA CRÉATION D'UNE BANQUE DE DONNÉES "TAMPON" AUPRÈS DE LA

Plus en détail

L allaitement maternel en Belgique : bilan des dernières années.

L allaitement maternel en Belgique : bilan des dernières années. L allaitement maternel en Belgique : bilan des dernières années. Philippe Goyens, Anne Niset et Serena Debonnet pédiatre hospitalier (HUDERF) et coordinatrices IHAB Bilan : Avant le Comité Fédéral de l

Plus en détail

Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI

Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI Prévention «Ne pas prévoir, c'est déjà gémir» LÉONARD DE VINCI Nous connaissons les grandes tendances de l'évolution démographique de notre société : s davantage de retraités et moins d'actifs, s davantage

Plus en détail

COMED CCAPEX CESI Obligatoire. Obligatoire Outil du PDALPD.

COMED CCAPEX CESI Obligatoire. Obligatoire Outil du PDALPD. Mise en place de la Autorité créatrice COMED CCAPEX CESI Obligatoire. Obligatoire Outil du PDALPD. Préfet par arrêté. Comité responsable du Plan Départemental d Action pour le Logement des Personnes Défavorisées

Plus en détail

Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014

Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014 Association Saint Cyr Projet associatif 7 janvier 2014 1 e Introduction, contexte Le projet associatif définit les actions à poursuivre ou à entreprendre pour atteindre les objectifs de l Association.

Plus en détail

Tél. :

Tél. : CHARTE POUR LE DEVELOPPEMENT DE L ACCES A LA FORMATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP C2RP Immeuble «Le Vendôme» - 50 rue Gustavee Delory 59000 LILLE Tél. : 03 20 90 73 00 C2RP Charte Formation

Plus en détail

Cahier des charges ACCOMPAGNEMENT SOCIAL DES BENEFICIAIRES DU RSA ANNEE POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DEPARTEMENTALE D INSERTION NOVEMBRE 2015

Cahier des charges ACCOMPAGNEMENT SOCIAL DES BENEFICIAIRES DU RSA ANNEE POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DEPARTEMENTALE D INSERTION NOVEMBRE 2015 ANNEE Cahier des charges 2 0 1 6 POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DEPARTEMENTALE D INSERTION ACCOMPAGNEMENT SOCIAL DES BENEFICIAIRES DU RSA 1 NOVEMBRE 2015 LES DOSSIERS COMPLETS (pièces à fournir)

Plus en détail

La mobilité en Région wallonne

La mobilité en Région wallonne La mobilité en Région wallonne Quelques initiatives Michel Lebrun député Wallon et de la Fédération-Wallonie Bruxelles Quels sont les initiatives favorisant une meilleur mobilité? Plusieurs plans existent

Plus en détail

PRÉSENTATION DES TRAVAUX DU COMITE OPERATIONNEL TERRITORIAL ECONOMIE EMPLOI FORMATION COTEEF Bayeux

PRÉSENTATION DES TRAVAUX DU COMITE OPERATIONNEL TERRITORIAL ECONOMIE EMPLOI FORMATION COTEEF Bayeux PRÉSENTATION DES TRAVAUX DU COMITE OPERATIONNEL TERRITORIAL ECONOMIE EMPLOI FORMATION COTEEF Bayeux Objectifs de l Animation Territoriale : accompagner les territoires Cette animation territoriale commune

Plus en détail

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012

RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19. au CONSEIL GÉNÉRAL. Séance du 25/06/2012 Direction de l'action sociale Service insertion RAPPORT N 2012-3 3. 1. 19 au CONSEIL GÉNÉRAL Séance du 25/06/2012 Plan stratégique départemental d'insertion 2012-2014. Vingt ans après l instauration du

Plus en détail

PROJET CULTURAS (PS2.2.04) Culture et tourisme actif et soutenable Valorisation touristique du patrimoine archéologique AVIS DE CONSULTATION N 62/2015

PROJET CULTURAS (PS2.2.04) Culture et tourisme actif et soutenable Valorisation touristique du patrimoine archéologique AVIS DE CONSULTATION N 62/2015 PROJET CULTURAS (PS2.2.04) Culture et tourisme actif et soutenable Valorisation touristique du patrimoine archéologique AVIS DE CONSULTATION N 62/2015 Art.1. Objet de l avis L Office National du Tourisme

Plus en détail

Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation

Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation Cahier des charges à destination des organismes de formation des tuteurs en entreprises ******* Contrats et périodes de Professionnalisation AGEFOS PME Guadeloupe Juillet 09 Cdc OF Tuteurs en entreprises

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise

CYCLE DE FORMATION. Management pour dirigeants d entreprise CYCLE DE FORMATION Management pour dirigeants d entreprise Gouvernorat de Monastir Ce cycle de formation managériale s adresse aux dirigeants d entreprise. Il a été conçu en fonction des attentes et des

Plus en détail

Ordonnance concernant le service de santé scolaire

Ordonnance concernant le service de santé scolaire Ordonnance concernant le service de santé scolaire du 5 décembre 000 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'article 7, alinéa, de la loi fédérale du 9 avril 978 sur la formation professionnelle

Plus en détail

AVIS N 09 / 2007 du 21 mars 2007. La Commission de la protection de la vie privée ;

AVIS N 09 / 2007 du 21 mars 2007. La Commission de la protection de la vie privée ; ROYAUME DE BELGIQUE Bruxelles, le Adresse : Rue Haute, 139, B-1000 Bruxelles Tél.: +32(0)2/213.85.40 E-mail : commission@privacycommission.be Fax.: +32(0)2/213.85.65 http://www.privacycommission.be COMMISSION

Plus en détail

PRUposte di furmazione

PRUposte di furmazione PRUposte di furmazione CNFPT - corse - CORSICA ITINERAIRE DE FORMATION EMPLOIS D'AVENIR ET TUTORAT D'EMPLOIS D'AVENIR QUANDU CRESCEnU I TALENTI, SI SVILUPPANU E CULLETTIVITÀ quand les talents grandissent,

Plus en détail

Thème 6 : Travail social en CPAS: Quelle spécification et quelle spécialisation?

Thème 6 : Travail social en CPAS: Quelle spécification et quelle spécialisation? Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale asbl Vereniging van de Stad en de Gemeenten van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest vzw Section CPAS Afdeling OCMW Réseau MAG Centre

Plus en détail

Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, culturelles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie

Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, culturelles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie N de la mesure : 6.3.2 Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, lles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie Action 6.3 : Former et éduquer les citoyens de demain Pilote : Finalité

Plus en détail

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous?

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous? UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS Qui sommes-nous? ARCOOP est une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) généraliste, qui regroupe 70 entrepreneurs de différents horizons et différents métiers (bâtiment,

Plus en détail

LES ACTIVITES PROFESSIONNELLES ET LA FORMATION EN IMAGES : Un support possible pour des entretiens collectifs

LES ACTIVITES PROFESSIONNELLES ET LA FORMATION EN IMAGES : Un support possible pour des entretiens collectifs LES ACTIVITES PROFESSIONNELLES ET LA FORMATION EN IMAGES : Un support possible pour des entretiens collectifs 1. Le cadre institutionnel de Passpro : La procédure passpro consiste en des entretiens d information

Plus en détail