N 35 - Juin 2013 RENCONTRE INTERCONNEXION DES SYSTÈMES Innover pour moderniser le métier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "www.reseau-aquila.fr N 35 - Juin 2013 RENCONTRE INTERCONNEXION DES SYSTÈMES Innover pour moderniser le métier"

Transcription

1 AQUIL INFOS N 35 - Juin 2013 «Le traitement d une alarme doit se faire avec rapidité et efficacité. Avec l interconnexion, le gain de temps est de l ordre de 50% à 70%.» Philippe ABLARD, Directeur des Opérations de Télésurveillance de Gunnebo / Fichet Bauche Télésurveillance RENCONTRE INTERCONNEXION DES SYSTÈMES Innover pour moderniser le métier ACTUALITÉS DU RÉSEAU 1993 / ans et des changements La certification Aquila ACTUALITÉS DU GROUPE AQUISERV à la rencontre des acteurs sur le terrain

2 L ÂGE DE LA MATURITÉ Comme il est d usage, il m appartient d ouvrir ce 35 ème numéro d AQUIL INFOS. Les circonstances, cette fois, sont pour nous assez particulières : cette année, nous célébrons nos vingt ans d existence tandis que nous emménageons dans de nouvelles installations tout en restant fidèles à Avignon qui nous a vu naître. Dix ans en arrière - certains d entre vous s en souviendront sans doute - nous célébrions notre dixième anniversaire en présence de notre fondateur récemment disparu. Ce fut une très belle étape que nous vivions avec la conscience que le chemin inexploré que nous avions décidé d arpenter dés 1993 se consolidait peu à peu sous nos pas. Pour tout dire, cette conscience était assortie du sentiment d être rescapés tant nos débuts furent difficiles et la confiance de nos partenaires fragile et longue à acquérir. Alors que pour un jeune adulte, vingt ans est l âge de tous les commencements, de tous les espoirs et de toutes les illusions, pour une entreprise, vingt ans est l âge de la maturité, de la maîtrise et de la reconnaissance. En ce qui nous concerne, nous ne nous laisserons pas endormir par ce (déjà) grand âge et veillerons à rester créatifs, imaginatifs et en recherche de progrès au service constant de nos partenaires, de nos clients, de nos collaborateurs et de nos actionnaires. Bonne lecture et bel été. 2 - Éditorial RÉSEAU AQUILA Z.I. de Courtine rue Sainte Geneviève - B.P AVIGNON CEDEX 9 Tél. : Directeur de la Publication : Olivier BEVILACQUA Rédaction : Olivier BEVILACQUA, Sandrine BESNIER Réalisation : Val Médias Diffusion internet Olivier BEVILACQUA, Président

3 AQUIL INFOS - N 35 - Juin 2013 RÉFORME DE LA LOI DE 1983 : LA PANACÉE? Le projet de réforme de la sécurité privée prend du retard : devant être voté en 2013, soit symboliquement trente ans après la loi de 1983, il est actuellement sur le bureau du Ministre de l Intérieur et devra être examiné par le Conseil d'état, si bien qu il ne pourra être étudié par l Assemblée qu en 2014 pour une application au plus tôt l année suivante. Fruit d une longue concertation avec les organisations patronales, il prévoit un élargissement du périmètre de la sécurité privée, notamment à la formation, au conseil et surtout à la sécurité électronique. Cette dernière activité pose problème, car il s agira d intégrer uniquement la mise en service et la maintenance mais pas l installation, ce qui rendra les contrôles sur les entreprises de ce secteur particulièrement compliqués. Notamment pour les grands acteurs de l électricité dont la sécurité n est pas l activité unique. Ce périmètre élargi implique de nouvelles attributions pour le CNAPS. L organe de régulation devra contrôler entre et personnes supplémentaires, ce qui nécessite un renforcement des effectifs, soit 89 salariés supplémentaires en hypothèse haute. En cette période de contraintes budgétaires fortes, il semble invraisemblable de recruter un aussi grand nombre de fonctionnaires. Le risque est donc que le CNAPS concentre ses efforts sur la délivrance de cartes professionnelles au détriment de ses missions de contrôle. Il semble également que la remise à plat des métiers de formation en sécurité (examen unique dans toute la France contrôlé par des référents sur place) se traduise seulement par de légères modifications. La loi de 1983 a été une loi de défiance vis-à-vis d une profession jugée immature et parfois en marge de la légalité. Celle de 2014 doit être une loi de confiance, symbolisant sa professionnalisation et concrétisant la volonté d une coordination entre sociétés de sécurité privée et forces de l ordre public. Espérons que les aléas rencontrés ne réduiront pas l ambition affichée à l origine. Patrick Haas, Directeur des publications «En Toute Sécurité» 3 - Le Billet de

4 INTERCONNEXION DES SYSTÈMES Innover pour moderniser le métier Fichet Bauche Télésurveillance, filiale de Gunnebo groupe de sécurité globale implanté dans le monde entier, a opté pour l interconnexion des systèmes avec le réseau AQUILA, pour les demandes de prestations d interventions sur alarmes. 4 - Rencontre Philippe ABLARD, Directeur des Opérations de Télésurveillance de Gunnebo / Fichet Bauche Télésurveillance «Le traitement d une alarme doit se faire avec rapidité et efficacité. Avec l interconnexion, le gain de temps est de l ordre de 50% à 70%.» En 2010, lorsque Gunnebo relance son marché de l intervention sur alarmes, il intègre deux prérogatives à son cahier des charges : un prestataire à la couverture nationale et l interconnexion des systèmes avec son futur prestataire. Aquila, qui dispose d un réseau national et a déjà mis en place l interconnexion avec plusieurs de ses clients, est retenu pour ce marché! Les services informatiques de part et d autre se mettent à l ouvrage, échangent historiques, informations volumétriques, bases de données, éléments techniques et informatiques, et fait facilitateur, Aquila étant déjà ouvert à ce service, en seulement 2 mois l interconnexion, autrement dit la compatibilité des systèmes, est opérationnelle (phases tests, déploiement, formation des opérateurs Gunnebo inclus). Et depuis sa mise en œuvre début 2011, ce sont plus de interventions par an, confiées par Gunnebo au réseau Aquila, qui transitent à 100% via l interconnexion. Le fonctionnement est simple Côté Gunnebo, l opérateur réceptionne une alarme pour un site client, ouvre le champ «intervention» dans son logiciel d exploitation M1 d ESI, le renseigne et valide. Aquila de son côté, reçoit la demande dans son progiciel et envoie un acquit à Gunnebo dans les secondes qui suivent. Puis le partenaire local du réseau Aquila est missionné. Un second acquit parvient à Gunnebo lorsque l intervenant est joint. A l issue de la prestation, Aquila rédige un pré-rapport d intervention ; avec les fonctionnalités automatiques, il est aussitôt intégré dans le système de Gunnebo.

5 AQUIL INFOS - N 35 - Juin 2013 Les bénéfices sont nombreux QUALITÉ - C est un point important, l interconnexion nous permet d avoir la certitude que notre demande d intervention est prise en compte ; le retour d Aquila est instantané. RÉACTIVITÉ - La rapidité de l interconnexion raccourcit l échelle de temps de l intervention. On estime le gain de temps de 50% à 70%. SÉCURITÉ - Les données qui transitent via l interconnexion sont cryptées. SIMPLICITÉ - Comparé à l ancien mode opératoire dans lequel nos opérateurs de télésurveillance devaient faxer et passer plusieurs appels téléphoniques, l interconnexion supprime tout le côté fastidieux du traitement des demandes d interventions. Nous aurions du mal à revenir en arrière! ECONOMIES - De temps et d argent (suppression des appels téléphoniques et les faxs). MAIS AUSSI Les clients de Gunnebo peuvent à tout moment retrouver leur historique d exploitation dans l Extranet Gunnebo avec les horaires, alarmes, mains-courante et rapports d interventions. Le système est suffisamment complet et efficace pour satisfaire 90% de nos clients. Dans les autres cas, l original du bon suffira à donner suite à la réclamation du client. INDICATEURS Gunnebo Répartition des prestations gérées par Gunnebo Interventions Rondes Gardiennages (mesures de sauvegarde) Aquila 46% des demandes d interventions qui émanent des télésurveilleurs transitent via l interconnexion AQUILA Pour Gunnebo, le constat de l interconnexion avec Aquila appliqué aux demandes d interventions est très positif. Nous aimerions d ailleurs l étendre aux services de rondes et de gardiennage. Nous allons travailler avec Aquila pour que le système soit complet. Le système existant peut encore être amélioré par l ajout de commentaires qui seront transmis à l intervenant, lui permettant de s adapter à la situation sur site (ex : avec la levée de doute vidéo, si le télésurveilleur constate déjà une présence sur site, nous le lui indiquerons) , c est le nombre d interventions gérées par AQUILA via l interconnexion en mai 2013 LES INTERCONNEXIONS AQUILA Gestion automatisée du parc clients - Prise en compte de nouveaux sites, modifications, résiliations. Déclenchement automatisé des interventions - Pré-saisie de la demande d intervention, acquittement à la réception de la demande et dès l intervenant joint, pré-rapport d intervention et intégration dans la base du télésurveilleur. 5 - Rencontre

6 1993 / ANS ET DES CHANGEMENTS UNE NOUVELLE EMPREINTE POUR AQUILA 6- Actualité du Réseau A l occasion de ses 20 ans, AQUILA a souhaité vous présenter une nouvelle image de son organisation, plus mûre, plus sobre et toujours dynamique. Fidèle à ses principes, respectueuse de ses fondamentaux issus du passé, AQUILA reste engagée à vos côtés pour un avenir commun. LA REFONTE DU SITE INTERNET Le site Internet réactualisé, s inscrit dans la nouvelle ligne graphique épurée. Nous l avons voulu utile et instructif. N hésitez pas à nous faire part de vos remarques et retrouvez toutes les informations qui font l actualité de notre société sur : CHANGEMENT D ADRESSE Le 04 juin, Aquila a déménagé dans un nouveau cadre de travail. L adresse de visite, toujours en Zone de Courtine, est maintenant au 980 rue Sainte Geneviève. Toute l équipe aura plaisir à vous y recevoir! Les téléphones et faxs restent inchangés. Retrouvez toutes nos coordonnées sur le site Internet, rubrique «Contactez-nous».

7 AQUIL INFOS - N 35 - Juin 2013 LA CERTIFICATION AQUILA LA QUALIFICATION DES ENTREPRISES Rappelons qu elle repose sur le volontariat de nos partenaires à adhérer à la démarche. Qu elle se décline de 1 à 4 étoiles, 4 étant le niveau le plus élevé. Au vu des résultats de la certification 2013 (les niveaux 3 et 4 totalisant 56%), l organe de qualification interne à Aquila ne cède pas la place à la complaisance mais bien aux critères qualité à atteindre. Les aspects règlementaires sont au premier plan. Une place importante est également consacrée aux moyens opérationnels mis en œuvre pour l exécution des missions ainsi qu aux contrôles inopinés sur le terrain. Le back-office apporte aussi sa contribution lors de la notation notamment sur la réactivité des entreprises à gérer les flux d informations. LES RÉSULTATS DE LA CERTIFICATION Session 4 étoiles 3 étoiles 2 étoiles 1 étoile % 29% 44% 5% % 35% 29% 15% LE RÔLE DU DIRIGEANT ET DE L EXPERT QUALITÉ AQUILA La qualification acquise, le dirigeant certifié devient le vecteur de la reconnaissance de son travail en mettant en avant sa certification auprès de ses clients comme au sein de son entreprise ; ce qui a pour but de valoriser le personnel et de l amener à être acteur de la qualité. L Expert Qualité Aquila, via son rôle d assistance, accompagne le dirigeant certifié dans sa progression : par exemple, il porte une analyse approfondie sur les différents éléments de contrôles inopinés ; il diffuse les bonnes pratiques constatées au cours de ses différentes visites sur le terrain LA PROGRESSION SANS RÉPRESSION Nouvel outil de mesure de la qualité, la grille de sanctions est en place auprès de l ensemble du réseau depuis le 1 er janvier de cette année. Il ne s agit pas de faire de la répression mais bien de répertorier les anomalies auprès des entreprises et de mettre en place des leviers d actions pour les amener à évoluer sur les plans organisationnels, opérationnels ou encore administratifs. Car l objectif est d atteindre une meilleure qualité de service au sein du réseau pour tirer la profession vers le haut. 4%, c est l augmentation, par rapport à 2012, du nombre d entreprises ayant rejoint le cercle des certifiés. 10, c est le nombre d entreprises depuis le début de l année 2013 à en avoir formulé la demande. ACTUALITÉ DE LA PROFESSION L ÉTAT S ENGAGE CONTRE LE TRAVAIL ILLÉGAL DANS LA SÉCURITÉ PRIVÉE. En partenariat avec les organisations professionnelles et syndicales, l État a rédigé en mars 2013, un «questions / réponses sur le cadre juridique des contrats de prestation et de sous-traitance dans la sécurité privée». Outil pratique axé sur les mesures de prévention du risque de recours au travail illégal, il s adresse aussi bien aux donneurs d ordres, qu aux prestataires et sous traitants. Retrouvez ce document pédagogique sur notre site Internet, rubrique «Actualités, La profession». 7 - Actualité du Réseau

8 AQUIL INFOS - N 35 - Juin 2013 AQUISERV À LA RENCONTRE DES ACTEURS SUR LE TERRAIN AQUISERV, spécialiste des produits et services pour les sociétés de sécurité privée, organise depuis 2008 des rencontres professionnelles en région, au plus près des acteurs et de leurs besoins. Des fabricants partenaires se joignent à la manifestation pour présenter leurs produits : logiciels de main courante électronique et de gestion de planning, radio, contrôleurs de rondes, PTI, imprimantes à badges, tenues pour une mise en conformité avec la règlementation. A chaque manifestation, un acteur institutionnel du marché intervient également. Deux AQUISERV Expo ont eu lieu depuis le début de l année A NANTES, LE 21 MARS 2013 Avec deux nouveautés : les PTI Vigicom dernière génération et les livrets stagiaires Ediser. 8- Actualité du Groupe + Conférence du CNAPS de la délégation territoriale ouest, qui a permis aux visiteurs d échanger sur le fonctionnement de ce nouvel organe. A LILLE, LE 28 MAI 2013 Présentation d un nouveau produit : les badges personnalisables qui répondent aux obligations légales des insignes distinctifs. + Conférence de l UNAFOS sur le projet d intégration de la formation dans le Code de la Sécurité Intérieure. Deux rendez-vous sont à venir : Lyon, mi-octobre et Avignon en novembre. Tenez-vous informés des dates et programmes sur :

Particuliers ou Professionnels

Particuliers ou Professionnels Particuliers ou Professionnels ABSOLUT SECURITE est une société spécialisée dans le gardiennage et la sécurité des biens et des personnes. La prévention, la sécurité et la protection sont les devises de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE Entre : CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT UNIVERSITE - ENTREPRISE UNIVERSITÉ Lille 1, Etablissement public à caractère scientifique culturel et professionnel, domicilié Cité scientifique 59655 Villeneuve

Plus en détail

La réforme du contrôle interne et de l audit interne dans les administrations d Etat en France. Ministère de l Economie et des Finances

La réforme du contrôle interne et de l audit interne dans les administrations d Etat en France. Ministère de l Economie et des Finances La réforme du contrôle interne et de l audit interne dans les administrations d Etat en France Séminaire des 12 et 13 février 2013 Danièle LAJOUMARD, Inspecteur général des Finances C.I.A (Certified Internal

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité

formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité formation professionnelle continue : des organismes et des actions de qualité Le contexte réglementaire de la formation professionnelle évolue et prévoit que les organismes paritaires s assurent, lorsqu

Plus en détail

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires Collectivités 1. Présentation générale du projet Actes Budgétaires 2. Bilan de l expérimentation de 2011 3. Les changements au sein des

Plus en détail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail

Services. Expériences d entreprises de moins de 20 salariés. Propositions d axes de travail. Agir pour améliorer les conditions de travail Services à la personne Agir pour améliorer les conditions de travail Expériences d entreprises de moins de 20 salariés Propositions d axes de travail Des problématiques des Des petites entités souvent

Plus en détail

Contrôleurs légaux des comptes

Contrôleurs légaux des comptes Contrôleurs légaux des comptes 15 15.1. Responsables du contrôle des comptes 197 15.2. Honoraires 198 15.3. Rapports des Commissaires aux Comptes 199 15.1. Responsables du contrôle des comptes Commissaires

Plus en détail

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de plus de 300 salariés

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de plus de 300 salariés Formation 5 jours Méditerranée : 74 rue Paradis 13006 Marseille CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de plus de 300 salariés La formation Pour agir sur le travail et la santé en vue d une amélioration

Plus en détail

Signature de convention AREVA - OPPBTP

Signature de convention AREVA - OPPBTP DOSSIER DE PRESSE - 26 avril 2010 Signature de convention AREVA - OPPBTP CONTACT PRESSE José NOYA tel : 04 75 50 72 08 port : 06 71 08 11 54 jose.noya@areva.com 26 avril 2010 AREVA et l OPPBTP s associent

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e P r e s s e. A D U C T I S

C o m m u n i q u é d e P r e s s e. A D U C T I S A R T O P, j u i n 2 0 1 3 / p. 1. Annonceur : ADUCTIS. Responsable : Jean DEL GOLETO. Adresse : 1 Parc Burospace - 91571 BIEVRES Cedex. Tél. : 01 69 35 30 00. Fax : 01 69 35 30 01. web : www.aductis.com.

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN PROGICIEL DE GESTION DU CENTRE DE FORMATION

MISE EN PLACE D UN PROGICIEL DE GESTION DU CENTRE DE FORMATION MISE EN PLACE D UN PROGICIEL DE GESTION DU CENTRE DE FORMATION MISSION pour un stagiaire Mission progiciel AURION mars 2013 Page 1 Cadre de la mission Créée en 1933, l ECOLE SANTE SOCIAL SUD-EST est une

Plus en détail

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 SEMMARIS Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 Consultation pour le cadrage du projet de Marketplace du Marché International

Plus en détail

La tranquillité est en vous.

La tranquillité est en vous. ( ) TELESECURITE EN LOCAUX PROFESSIONNELS La tranquillité est en vous. SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SANS FIL Une protection vraiment globale de votre entreprise. En tant que dirigeant d entreprise, vous avez à

Plus en détail

ECOLE CENTRALE DE LILLE. Catalogue des prestations entreprises

ECOLE CENTRALE DE LILLE. Catalogue des prestations entreprises ECOLE CENTRALE DE LILLE Catalogue des prestations entreprises BUREAU DES ELEVES 2014-2015 Conférence Métier Intervention en amphithéâtre pour présenter votre entreprise et son secteur d activité Public:

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

En ligne avec votre gestion financière

En ligne avec votre gestion financière En ligne avec votre gestion financière Finance active Leader des services technologiques et financiers Une présence internationale Une croissance régulière et un leadership reconnu Une entreprise au service

Plus en détail

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE LOGISTIQUE SÉCURITÉ INCENDIE

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE LOGISTIQUE SÉCURITÉ INCENDIE SURVEILLANCE SÛRETé AéROPORTUAIRE Ingénierie sûreté TechnologieS télésurveillance sécurité mobile formations services LOGISTIQUE SÉCURITÉ INCENDIE Editorial SERIS investit pour l avenir Notre Groupe a

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ. Formation. Audit. Conseil Accompagnement. L efficacité sur le terrain au service du client BR 2. Page 1 sur 9

MANUEL QUALITÉ. Formation. Audit. Conseil Accompagnement. L efficacité sur le terrain au service du client BR 2. Page 1 sur 9 MANUEL QUALITÉ Formation BR 2 Audit Conseil Accompagnement L efficacité sur le terrain au service du client BR2 CONSULTING EURL au capital de 1000 - Siret 528 787 294 0001 APE 8559 DIECCTE GUYANE 96 97

Plus en détail

La prestation sur mesure Les pôles

La prestation sur mesure Les pôles biomédical La prestation sur mesure Les pôles Le pôle gestion biomédicale Pôle gestion biomédicale Achat, maintenance, matériovigilance, qualité, formation des utilisateurs Des fonctions indispensables,

Plus en détail

Monsieur le Directeur du Centre d Etudes Commissariat à l Energie Atomique et aux énergies alternatives BP 6 92263 FONTENAY-AUX-ROSES

Monsieur le Directeur du Centre d Etudes Commissariat à l Energie Atomique et aux énergies alternatives BP 6 92263 FONTENAY-AUX-ROSES RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2014-033015 Orléans, le 16 juillet 2014 Monsieur le Directeur du Centre d Etudes Commissariat à l Energie Atomique et aux énergies alternatives BP 6 92263

Plus en détail

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE

SURVEILLANCE. SÛRETé AéROPORTUAIRE SURVEILLANCE SÛRETé AéROPORTUAIRE Ingénierie sûreté TechnologieS télésurveillance sécurité mobile formations services 1 er groupe français indépendant de sécurité privée Une grande entreprise familiale

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Votre patrimoine protégé pour un temps ou pour tout le temps.

Votre patrimoine protégé pour un temps ou pour tout le temps. Votre patrimoine protégé pour un temps ou pour tout le temps. 6, rue Raspail 92300 Levallois Perret Tel : 01 47 30 89 91 PRESENTATION SVP protection, implantée à Levallois Perret, conseille et propose

Plus en détail

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH I.Vous accompagner au pilotage métier de projet Le pilotage métier est le levier de sécurisation du projet de refonte SIRH. Avec Magn Ulteam, conjuguez

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

Un service disponible 24 heures/24 et 7 jours/7

Un service disponible 24 heures/24 et 7 jours/7 161 Un service disponible 24 heures/24 et 7 jours/7 Lorsqu une tentative d intrusion est détectée, des dispositions d urgence doivent être prises : vérifier la cause de l alarme, prévenir les personnes

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Prestations audit/conseils Votre expert en flux documentaires et logistiques Prestations audit/conseils 1. ConseiL optimisation d exploitation courrier 2. Conseil Aménagements 3. Conseil en procédures de gestion courrier 4. Accompagnement

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Certification AFAQ 9001 PAR ETAPES. Osez la démarche QUALITÉ!

Certification AFAQ 9001 PAR ETAPES. Osez la démarche QUALITÉ! Certification AFAQ 9001 PAR ETAPES Osez la démarche QUALITÉ! Vous pensez : «Mettre en place une démarche qualité? Ça coûte cher, c est compliqué, ça prend du temps» La solution? AFNOR Certification a développé

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION Direction de la Valorisation Information Scientifique et Technique forma@doc Pôle Formation CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION «Animation de groupe, gestion de projet et communication» pour les animateurs

Plus en détail

LexisNexis Compliance Assurance

LexisNexis Compliance Assurance LexisNexis Compliance Assurance La nouvelle solution opérationnelle pour piloter et sécuriser votre gestion de la conformité Exhaustivité des normes assurance Diagnostic et aide à la décision Tableaux

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

www.propiscines.fr Rubrique : Trouver un Pro

www.propiscines.fr Rubrique : Trouver un Pro PISCINES PROPISCINES : 250 PROFESSIONNELS Avec le retour des beaux jours, les 1,7 million de piscines privées de France ont repris du service. Depuis leur construction jusqu à leur rénovation, en passant

Plus en détail

Le Groupe DERICHEBOURG La formation Derichebourg

Le Groupe DERICHEBOURG La formation Derichebourg Sécurité Derichebourg, un acteur de premier plan dans tous les métiers de la sécurité Plus de 20 ans d expérience dans les métiers de la sécurité 10 000 heures de formation en 2007 La sécurité des personnes

Plus en détail

Le système documentaire

Le système documentaire Le système documentaire Sommaire : 3. PRESTATION DE SERVICE A DOMICILE... 4 3.1 : Principes et cadre d intervention... 6 Exemple 1 : Projet de service type d une entité adhérent à ADESSA.... 7 Exemple

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION Consultation des cabinets conseils référencés «Diagnostic RH et Formation PME 2015» en Languedoc Roussillon pour la réalisation de prestations d Evaluation de dispositifs de formation interne Cahier des

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers

Le Formateur en Institut de Formation en Soins Infirmiers INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Mission du formateur I.F.S.I. REDACTEUR : Christine BELOEIL : Directeur IFSI DATE : le 21 JANVIER 2005 MIS A JOUR LE 15 SEPTEMBRE 2005 MIS A JOUR LE 31 AOUT 2007

Plus en détail

La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux

La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux La GPEC dans les ARS Un enjeu pour la CFDT Santé-Sociaux ASSEMBLÉE NATIONALE Suite à l Audition du 20 juillet 2010 de la FÉDÉRATION CFDT SANTÉ-SOCIAUX Représentée par Nathalie CANIEUX, Secrétaire générale

Plus en détail

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ X La présente charte est établie par l OPCAIM afin de définir les conditions de son intervention conformément à sa mission, tant vis-à-vis des entreprises adhérentes que des organismes

Plus en détail

Formation hygiène / sécurité des aliments

Formation hygiène / sécurité des aliments hygiène / sécurité des aliments Comment optimiser ses pratiques Sommaire : Les enjeux Les exigences Public Pratiques Conduite du projet de formation Supports pédagogiques Évaluations Nouvelle stratégie

Plus en détail

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 INSTRUCTION n 2015-25 du 6 mars 2015 Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 Emetteurs : Direction des Ressources humaines et des Relations sociales - Direction du Développement RH Correspondants

Plus en détail

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE Entre les soussignées, La CAISSE D'ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE AU TRAVAIL MIDI-PYRENEES ci-dessous dénommée la «Caisse», dont le siège est actuellement

Plus en détail

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière 1.1 Le Comité d Innovation Routes et Rues (CIRR) est

Plus en détail

FORMATIONS 2011. Guide des formations... page 2. Processus d inscription...page 3. Programme des formations... page 4

FORMATIONS 2011. Guide des formations... page 2. Processus d inscription...page 3. Programme des formations... page 4 FORMATIONS 2011 Sommaire Guide des formations....... page 2 Processus d inscription.....page 3 Programme des formations... page 4 Descriptifs des formations.... page 5 Fiche d inscription. page 11 Lieux

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

La DSN Déclaration Sociale Nominative Nathalie Le MENSEC

La DSN Déclaration Sociale Nominative Nathalie Le MENSEC La DSN Déclaration Sociale Nominative Nathalie Le MENSEC Présentation Le Cadre légal Le Calendrier et échéances Le déploiement, la mise en œuvre www.jedeclare.com La plateforme de dématérialisation des

Plus en détail

du Commercial Profil d activités

du Commercial Profil d activités Activités des salariés permanents des agences d intérim Profil d activités du Commercial Activités type Développer et suivre le chiffre d affaire et la rentabilité du portefeuille confié par des actions

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges

Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Appel d offre «Refonte du CRM du pôle de compétitivité TRIMATEC» Cahier des charges Présentation générale de TRIMATEC... 2 Contexte de la demande... 3 Objectifs... 3 Besoins... 3 Annexes... 5 Annexes à

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

CHSCT : Formation de renouvellement agréée Etablissement de plus de 300 salariés

CHSCT : Formation de renouvellement agréée Etablissement de plus de 300 salariés Formation 5 jours Méditerranée : 74 rue Paradis 13006 Marseille CHSCT : Formation de renouvellement agréée Etablissement de plus de 300 salariés La formation Cette formation a pour objet de permettre aux

Plus en détail

ISO 9001 - MANUEL QUALITE

ISO 9001 - MANUEL QUALITE Ecole Certifiée ISO 9001 version 2000 par BVQI L IPAC est composé de 3 instituts IPAC Commerce, Tourisme, Gestion, Management IMSA Santé & Accompagnement IMNE Nature & Environnement ISO 9001 - MANUEL QUALITE

Plus en détail

DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1

DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1 Guide des bonnes pratiques et du partenariat entre les acteurs du maintien à domicile DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1 SOMMAIRE Guide des bonnes pratiques et du partenariat entre les acteurs du maintien

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision

6, Rue Grolée 69289 LYON Cédex 02 Téléphone : 04-72-32-56-00 Télécopie : 04-78-38-37-85. Ind Etabli par Approuvé par Date Objet de la révision Département de l'indre et Loire COMMUNAUTE DE COMMUNES GATINE-ET-CHOISILLES ZAC POLAXIS STATION DE TRAITEMENT DES EAUX USEES PIECE 1.8 CADRE DU SCHEMA D ORGANISATION DU PLAN D ASSURANCE QUALITE (SOPAQ)

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs.

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. Nous concevons l immobilier dans le sens de la durée, car la réussite

Plus en détail

Le PCS ne peut intervenir que si le projet est élaboré par un architecte ou une société d architecture.

Le PCS ne peut intervenir que si le projet est élaboré par un architecte ou une société d architecture. Propositions pour la création d un PC simplifié Le permis de construire simplifié (PCS) Cette autorisation d urbanisme ne concernera que le marché des particuliers (locaux à usage d habitation exclusivement)

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS POUR LA PROFESSIONNALISATION DES SALARIES DES ORGANISMES DE FORMATION PARTENAIRES DE L AGEFOS PME PACA

APPEL A PROPOSITIONS POUR LA PROFESSIONNALISATION DES SALARIES DES ORGANISMES DE FORMATION PARTENAIRES DE L AGEFOS PME PACA APPEL A PROPOSITIONS POUR LA PROFESSIONNALISATION DES SALARIES DES ORGANISMES DE FORMATION PARTENAIRES DE L AGEFOS PME PACA CONTEXTE A travers la mission de vérification de service fait qui lui est dévolue,

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Web Elite. Web Elite. Créateur de solutions de gestion

Web Elite. Web Elite. Créateur de solutions de gestion www.groupe-cogeser.fr Elite est une solution multi-sociétés, multi-établissements, multi-conventions collectives, multi-contrats. Elite s adresse aux PME, PMI et grands comptes, associations quel que soit

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics France Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences Recueil d exigences Version 1.1 Page 1/13 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.01 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de l

Plus en détail

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Annexe 1 Cadre d emploi de recrutement Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Le pôle «politiques publiques et prospective» a en charge l accompagnement

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 SOMMAIRE EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

Socia3. Accompagner vos Richesses Humaines. Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation

Socia3. Accompagner vos Richesses Humaines. Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation Socia3 Accompagner vos Richesses Humaines www.socia3.fr Des solutions sur-mesure pour la gestion de la paie et des ressources humaines de votre organisation Socia 3, la 1 ère Entreprise Adaptée spécialisée

Plus en détail

Personne à contacter : Françoise LE GUERN

Personne à contacter : Françoise LE GUERN Mairie de Guingamp 1 place du Champ-au-Roy BP 50543 22205 GUINGAMP cédex Tél : 02 96 40 64 40 Fax : 02 96 44 40 67 Email : mairie@ville-guingamp.com Personne à contacter : Françoise LE GUERN SOMMAIRE 1

Plus en détail

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste

MUNICIPALITE DE PORRENTRUY. Description de poste Page 1 / 5 Description de poste 1. Indentification Intitulé de la fonction : Classification de la fonction : assistant-e administratif-ve urbanisme Fonction de référence : 02- employé-e CFC Classes : 2

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

Le nouveau cadre des élections professionnelles

Le nouveau cadre des élections professionnelles Vote électronique par internet, du 13 au 20 octobre 2011 Le nouveau cadre des élections professionnelles Information des personnels de direction des EPLE de l académie de LILLE Réunions de rentrée des

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES DU TITRE

REFERENTIEL D ACTIVITES DU TITRE Code APE : 804CN SIREN : 183 109 073N déclaration d existence : 73 31 P00063 31 G:\COMMUN-DAVA\Doc-DAVA - En Vigueur\RESSOURCES DOCUMENTAIRES DU DAVA\FRP - Référentiel.doc MAJ12/11/2010 version 2007 adaptation

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne».

Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne». Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne». Cahier des clauses techniques particulières Marché MP2011-33 : Organisation de sessions de formations Page 1 sur 8

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015

APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 APPEL A CANDIDATURE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE AFIN DE MODERNISER LES SYSTEMES FROID DANS LES INDUSTRIELS EN BRETAGNE ANNEE 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE 1 CONTEXTE ACTUEL : Le froid représente une part importante

Plus en détail

Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013. Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013

Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013. Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013 Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013 Présenté verbalement lors du Conseil fédéral de novembre 2013 10 décembre 2013 Rapport du comité des assurances pour l année 2012-2013 Nous sommes

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation Cahier des charges pour un appel à proposition de formation GUIDE DES FORMATIONS 2013 JARDINERIES ET GRAINETERIES FAFSEA Siège 14/06/2012 Page 1 Cahier des charges d appel à proposition de formation 1

Plus en détail

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr AGENCEUR D INTÉRIEUR un métier valorisant! Une équipe aux multiples savoir-faire www.deviensagenceur.fr L architecte, l architecte d intérieur, le décorateur, le designer et l agenceur d intérieur contribuent

Plus en détail

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?»

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» «Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» Synthèse des réunions d échanges d expérience 20 et 27 juin 2013 Ordre du jour: 14h00 : Accueil des participants 14h15 : Présentation

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 sommaire EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail