SOMMAIRE A. LES REALISATIONS DE CODEGAZ EN 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE A. LES REALISATIONS DE CODEGAZ EN 2011"

Transcription

1

2 SOMMAIRE A. LES REALISATIONS DE CODEGAZ EN L accès à l eau et à l assainissement 2. L équilibre alimentaire et le traitement de la malnutrition 3. L appui à la santé 4. La formation et l enseignement 5. L enfance 6. L accès à l énergie 7. Les actions de développement micro-économique 8. Les actions humanitaires d urgence 9. Le développement durable B. REMERCIEMENTS Rapport moral CODEGAZ

3 1. L accès à l eau et à l assainissement 1.1. Burkina Faso : Provinces de Boulkiemde et du Bam. Accès à l eau et à l assainissement pour des populations rurales ou semi rurales Dans le prolongement des actions menées au Burkina Faso depuis plusieurs années au bénéfice des populations privées d accès à l eau de façon pérenne, CODEGAZ a conduit sur la commune de Koudougou la réalisation d un forage neuf et la réhabilitation de six autres forages. L association a également mis en œuvre le système d irrigation d un jardin potager attenant à l école primaire «Dapoya 2», qui avait fait l objet précédemment d un projet de construction de classes, le but de ce jardin potager étant d offrir à moyen terme une nourriture diversifiée aux quelque 600 enfants inscrits à l école. L ensemble de ces projets a été réalisé grâce à des partenariats financiers avec la CCAS, la CMCAS des Hauts de Seine, et l Agence de l Eau Rhin Meuse. Enfin, outre le contrôle du fonctionnement des comités de gestion villageoise de l eau sur 9 forages réhabilités entre 2007 et 2011, CODEGAZ a choisi d auditer l ensemble des travaux effectués depuis le début de l année au sein de l école de Dapoya 2, du centre culturel «Laafi» et du cours «Placide Yameogo» concernant l assainissement via la mise en place de latrines dans ces établissements recevant des populations jeunes. Dans la province du Bam (communes de Guibare - Kongoussi - Rouko Tikare), CODEGAZ a procédé à la réhabilitation de 7 forages. Ces réhabilitations s inscrivent dans un programme qui compte, désormais, un parc total de 58 ouvrages forés ou réhabilités par CODEGAZ depuis 2007 (41 dans la Province du Bam et 17 dans la Province de Boulkiemde). Par ouvrage, ce sont environ 900 à 1000 habitants qui de nouveau bénéficient d une Rapport moral CODEGAZ

4 eau potable sur l ensemble de l année, alors qu auparavant ils devaient effectuer de longs trajets à pied pour s approvisionner, ou bien ne disposaient dans leurs villages que de puits peu profonds qui sont asséchés de mars à juin. Parallèlement, comme à Koudougou, les bénévoles de CODEGAZ contribuent systématiquement, en coordination avec les autorités locales, à la création de comités villageois de gestion des forages, et sensibilisent ces comités aux questions d hygiène et d appropriation morale et financière de l entretien de ces ouvrages. Ce programme a été réalisé en partenariat avec la CREA (Rouen, et plusieurs communes de l Agglomération Rouennaise). 1.2.Togo : audit des installations existantes et remise en état d une installation d adduction d eau située à l INFA ( institut national de formation agricole) à Tové Pour permettre aux étudiants de l INFA de jouir d une auto suffisance alimentaire et d effectuer les stages nécessaires à leurs cursus scolaires et à leur insertion professionnelle, 2 forages et 2 systèmes d adduction d eau attenants avaient été réalisés en 2009 (projets de maraîchage et d un poulailler). Certains dysfonctionnements mis en évidence en 2011 empêchaient le fonctionnement nominal des installations, par ailleurs non encore réceptionnées suite aux troubles sociaux majeurs intervenus dans ce pays en En collaboration avec l association «Cœur Monde» partenaire du projet, Codegaz a fait procéder fin 2011 aux réparations indispensables et du ressort de la maîtrise d ouvrage, sur l un des deux systèmes d adduction puis à la réception des installations. Une formation pratique à leur entretien a été organisée et il a enfin été procédé au transfert de propriété des ouvrages à la Direction de l INFA. Ce projet avait été mené à bien en partenariat avec l Agence de l Eau Rhin Meuse, Cœur Monde, et «les Ovalies» (association des étudiants de l Institut Polytechnique LaSalle de Beauvais - tournoi universitaire annuel & européen de rugby). Rapport moral CODEGAZ

5 1.3. Cambodge : eau et assainissement pour les provinces de Kampong Speu et de Banteay Meanchey. La construction de 79 forages, de 38 latrines, et la fourniture de près de 950 systèmes de filtration de l eau à usage familial - projet commencé courant 2010 et qui s est achevé au printemps de cette année - ont été très importantes pour le quotidien d environ bénéficiaires ; ceux-ci ont tous vu leurs conditions de vie s améliorer sensiblement et pour certains d entre eux, leur autonomie financière s est accrue car ils n ont plus été contraints d acheter leur eau, ou bien, libérés de la corvée d aller la chercher très loin, ont pu se consacrer à d autres activités leur permettant d écouler leur production maraîchère permise en partie par la disponibilité de l eau. Ce programme a été conduit en partenariat avec l Agence de l Eau Rhin Meuse, la CCAS, la CMCAS de Lyon, le CEDAC (relai local de CODEGAZ), et l Ami de l Enfant Réfugié - AER (ONG Française). Rapport moral CODEGAZ

6 2. La sécurité alimentaire et le traitement de la malnutrition 2.1. Cambodge : augmentation de la production céréalière dans les provinces de Kampong Speu, Udong et de Siem Reap. Dans les districts d Udong (province de Kampong Speu) et dans le district de Siem Reap, un important programme de formation sur le SRI, la culture maraîchère et l élevage de volailles a été mis en place auprès de fermiers. Un programme de microcrédit leur est également proposé pour l achat de matériel d élevage de volailles. 50 familles et 10 agro-entrepreneurs (pour la gestion de fermes multi- usages) ont bénéficié de ce programme dans le district d Udong et 52 familles dans la province de Siem Reap. Outre le rétablissement de l équilibre alimentaire de ces populations et la réduction des problèmes de santé liés à la malnutrition, ces programmes permettent la lutte contre la pauvreté des familles de paysans défavorisés tout en préservant les ressources naturelles. Ils favorisent également l autonomie économique de ces populations par la revente des surplus de production sur les marchés locaux, tout en redynamisant l élevage et en diversifiant la production vivrière. Ces programmes ont été réalisés grâce au soutien de GrDF, de la Direction de la Recherche et de l Innovation de GDF SUEZ, GRTgaz Région Val de seine. La mise en œuvre a été effectuée par le CEDAC (partenaire local de CODEGAZ au Cambodge). Rapport moral CODEGAZ

7 2.2. Madagascar : Projet Spiruline à Morondava ( région Menabe) Ce projet, qui a débuté en 2001 à Morondava ( Madagascar ), a consisté à développer la production de spiruline dans la région du Menabe afin de traiter les conséquences de la malnutrition modérée à Madagascar. La ferme de spiruline, ainsi mise en place et exploitée par l association SPIRMEN (diocèse de Morondava), a connu une expansion quasi continue pour atteindre fin 2011 une surface de bassins de production de 2500 m 2. L'année 2011 a vu plusieurs réalisations importantes : - construction d'un nouveau bassin de 200 m 2, financé par le Rotary Club de Blois - extension de l'installation de séchage de la spiruline financée sur les fonds propres de SPIRMEN - réfection de l'installation sanitaire (WC et fosse septique) également financée sur fonds propres CODEGAZ 2.3. Madagascar : projets SRI dans les régions d Itassy et du Menabe. De novembre 2010 à juillet 2011, un projet d agriculture rizicole selon la méthode biologique du Système de Riziculture Intensif (SRI) a été mis en œuvre à destination d une population de paysans pauvres de 9 villages de la commune rurale de Morarano (Région d Itassy). Ces paysans sont principalement des agriculteurs vivant de la récolte de riz. Des parcelles trop exigües (25 ares en moyenne) et des rendements insuffisants (2 t/ha) ne leur permettent pas de se nourrir toute l année, ce qui les oblige à s endetter en période de soudure. Le programme mis en œuvre par l association malgache Taoezaka («la courageuse entreprise»), en partenariat avec CODEGAZ, a permis de former 1117 paysans, dont 450 femmes, aux méthodes de l agriculture biologique du Système de Riziculture Intensive (SRI). L objectif principal de cette formation est l augmentation de leur production de riz (grâce au doublement des rendements et la Rapport moral CODEGAZ

8 baisse des coûts de production) pour lutter contre la malnutrition et la pauvreté (développement de l élevage, scolarisation des enfants ). En complément, une formation aux cultures maraîchères de contre-saison, ainsi qu à l'amélioration des sols par la fabrication de composts naturels, a été dispensée (abandon des engrais chimiques pour une culture biologique). Dans les villages d Ankirijibe, d Andromena et de Croisement Belo de la région du Menabe (Sud- Ouest de Madagascar), un programme de formation au SRI et à la culture maraichère de contresaison a été réalisé pour la quatrième fois, avec en complément le renforcement de la connaissance des méthodes SRI auprès des enseignants, en utilisant une pédagogie fondée sur l observation des bonnes pratiques par les enfants scolarisés. Au total, ce sont 115 paysans formés qui ont appliqué les principes du SRI et ont pu doubler le rendement des rizières, permettant ainsi de réduire la malnutrition dans ces villages. Les partenaires de ces programmes sont la Direction de la Recherche et de l Innovation, GRTgaz Région Val de Seine, et GrDF du Groupe GDF SUEZ. Rapport moral CODEGAZ

9 3. L appui à la santé 3.1. Madagascar : Bâtiment d accueil des malades et des personnes âgées (Morondava) Sur le site de la congrégation des sœurs Delanoue de Morondava ( Madagascar ), un bâtiment a été construit par CODEGAZ en 2011 afin de pouvoir remplir les missions solidaires suivantes auprès des personnes les plus vulnérables de la société malgache : 1. Accueil, soins et enseignement des handicapés physiques et mentaux 2. Accueil et soins aux vieillards, en particulier ceux malades Rapport moral CODEGAZ

10 3.2 Algérie : Appui médical aux populations du Sud CODEGAZ a effectué en 2011 l expédition de matériels médicaux, ainsi que la mise en place d un équipement médical complémentaire, pour deux centres de soins du Sud algérien ( wilaya d Adrar ) ; un fauteuil adapté a été également donné à un jeune enfant fortement handicapé. Ces actions ont été réalisées dans le cadre du programme sociétal financé par la Direction Exploration Production de GDF SUEZ. 3.3.Inde : Accès à la santé au sein d un dispensaire réhabilité par CODEGAZ dans le village de Luvara ( Gujarât ) Parmi les différents volets du programme sociétal soutenu par la Direction GNL de GDF SUEZ, l aide au développement du village de Luvara a permis aux populations de ce village d avoir à nouveau accès à la santé de proximité par la réhabilitation d un dispensaire désaffecté jusqu en Il est désormais ouvert deux fois par semaine, les permanences sont assurées par 2 équipes de médecins et une aide soignante formée grâce au programme mis en œuvre par CODEGAZ. Les coûts de fonctionnement de ce dispensaire ont été pris en charge par PETRONET (partenaire industriel de GDF SUEZ en Inde ) en Rapport moral CODEGAZ

11 4. La formation et l enseignement 4.1. Burkina Faso : construction de salles de classes à Kassou L école de Kassou ( Burkina Faso région de Koudougou ) a fait l objet en 2011 de la construction d un bâtiment de 4 classes permettant d accueillir 320 élèves supplémentaires en début d année Cette réalisation a été financée par la filiale GrDF du Groupe GDF SUEZ Madagascar : construction d une école à Bemokidjy Le partenariat entre la collectivité territoriale française de Grand Quevilly (76) et CODEGAZ a permis la reconstruction en 2011 d une école détruite par un cyclone à Bemokidjy (Madagascar région du Menabe). Cette école compte maintenant 4 classes nouvelles et une salle des professeurs. Elle peut accueillir 200 élèves. Rapport moral CODEGAZ

12 4.3. Madagascar : construction d une école à Antsirabé CODEGAZ a réalisé la construction d une école dite «verte» à Antsirabé en partenariat avec Cœur Monde, ONG française. 6 classes nouvelles ont été ainsi mises à disposition de 200 élèves pour leur enseignement primaire et procurer à une partie d entre eux une formation professionnelle agricole. Des cours du soir pour adultes sont également organisés, grâce à ces nouveaux locaux, au bénéfice des agriculteurs de la région afin d améliorer leurs techniques de culture et d améliorer ainsi leur équilibre alimentaire Madagascar : construction d une école à Bétania ( Région du Menabe ) Dans le cadre du jumelage entre les villes de Grand Quevilly (Seine Martime) et Morondava, CODEGAZ a fait construire une première tranche de 3 salles de classes, au bénéfice de 120 élèves malgaches ; sans cette construction, ces enfants n auraient pas pu être scolarisés, étant donné que Bétania se situe sur une île au large de Morondava. Ces locaux seront mis en service début Rapport moral CODEGAZ

13 4.5. France : Don de matériel informatique (matériels recyclés issus de l entreprise GDF SUEZ). 18 PC portables ont été transférés aux écoles ou associations des villes de La Croix Saint- Ouen (93), Noisy le Grand (77), et Saint Rome de Tarn (12), de même que 4 unités centrales, 4 écrans et 1 imprimante à une école de Stains (93) Egypte : Prévention et formation professionnelle Dans le cadre du second programme sociétal en Egypte soutenu par la Direction de la Stratégie et de Développement Durable, la Direction GNL et la Direction Exploration Production (via la filiale GDF SUEZ Exploration Egypt B.V.) de GDF SUEZ, les actions solidaires se poursuivent avec les Scouts Marins d Alexandrie, dans le cadre de la prévention de l échec scolaire, auprès de 775 enfants de 31 classes de la banlieue Ouest d Alexandrie (Abukir et El Montazah). Au terme de ce programme en février 2012, 83% des enfants auront réussi le passage dans la classe supérieure, 13% auront redoublé et 1,5% été réorientés, soit moins de 20 enfants abandonnant l école. En outre, CODEGAZ a préparé en 2011 un programme de formation professionnelle permettant l accueil en cours du soir à 60 jeunes défavorisés auprès de l Institut Don Bosco à Alexandrie, en vue d acquérir une qualification sanctionnée par un diplôme d électricien, de plombier, de chauffagiste. Un programme de micro-crédits, mis en place en 2012, devrait aider ensuite ces jeunes qualifiés à s installer à leur compte. Rapport moral CODEGAZ

14 5. L enfance 5.1.Inde : Anchal un foyer d accueil pour les enfants des rues de Dehli La condition des femmes et des filles sans domicile, en Inde en particulier, est très préoccupante : les filles, plus encore que les garçons, subissent les agressions de la rue et leur situation de personnes en souffrance est tout à fait dramatique. Lors d une mission en 2008, CODEGAZ a rencontré l association indienne Jamghat dont le projet est d aider les enfants des rues de Delhi, grâce à une prise en charge complète des cas les plus désespérés dans un foyer d accueil. CODEGAZ a décidé d apporter son aide pour l ouverture d un foyer pour les filles (Anchal). Elles peuvent ainsi troquer leur vie de mendiantes contre une vraie vie d enfant proche de la vie de famille avec école, jeux, sorties en groupes. Deux salariées, embauchées par Jamghat assurent le fonctionnement du foyer et sont partie prenante du projet éducatif. La contribution de la Fondation d entreprise GDF SUEZ a permis l ouverture de ce foyer pour les filles en octobre Egypte : finalisation de la construction du centre d accueil des enfants des rues d Alexandrie La première tranche fonctionnelle du centre d accueil des enfants des rues d Alexandrie a été achevée en 2011 en partenariat avec CARITAS Egypte. Le centre devrait être inauguré au printemps 2012 si la situation locale le permet et après aménagements intérieurs terminés. Il devrait à partir de fin Janvier 2012 pouvoir accueillir jusqu à 1000 enfants par an dans le but de les mettre à l abri des dangers de la rue, les nourrir, les soigner et tenter de les resocialiser dans des circuits de formation scolaire ou professionnelle (obtention de papiers d identité, recherche des parents). Rapport moral CODEGAZ

15 Cette construction a été cofinancée par la filiale GDF SUEZ Exploration Egypt B.V. et la Fondation d entreprise GDF SUEZ dans le cadre du programme sociétal Egypte. 5.3.Inde : Le VCC (Vidyadeep Community College) de Bharuch dédié aux filles adivasis (aborigènes) Grâce à la surélévation de l internat de ce collège (900 m2 supplémentaires) financée par la Direction GNL de GDF SUEZ et supervisée par CODEGAZ, les sœurs du Vidyadeep Community College de Bharuch ont pu augmenter le nombre d internes de 150 à 220 jeunes filles de la caste sociale la plus démunie ( les adivasis c est-à-dire les aborigènes mis à l écart dans la société indienne ) ; ces jeunes filles peuvent suivre un cursus de jardinière d enfants et quelques anciennes élèves, ayant trouvé du travail à Bharuch, y trouvent un hébergement sécurisé. Un nouveau filtre à eau à osmose inverse a été ajouté en 2011, pour les besoins des élèves supplémentaires. 5.4.Burkina Faso : collectes de fournitures scolaires et vêtements A l occasion de la mission effectuée par l équipe GrDF en janvier, un don de 30 kg de vêtements d enfants collectés en France par deux antennes régionales du Secours Catholique a été remis à l association de parents d élèves de l école de Nayalgué à Koudougou. L achat local de fournitures scolaires et de chaussures pour 20 petits pensionnaires de l association AVO a été par ailleurs permis grâce au fruit d une seconde collecte (donations de salariés de GrDF de l URG Bourgogne). Rapport moral CODEGAZ

16 5.5.Egypte : Actions en faveur des enfants qui travaillent A Aboukir (région d Alexandrie), en partenariat avec les Scouts Marins d Alexandrie, CODEGAZ a permis l accueil dans un centre de jeunesse de 25 enfants qui travaillent, afin de leur dispenser une formation scolaire (acquisition des compétences basiques : lecture, écriture, calcul et sportive). Cette action fait l objet d un mécénat financier de la part de la Direction GNL de GDF SUEZ. 5.6.Egypte : Actions de promotion des femmes Plus de 6000 femmes en milieu rural (sur 2 ans) reçoivent une formation à leurs droits, à l hygiène, à la puériculture, et au planning familial. 500 enfants sont accueillis en garderie. Ces programmes, mis en œuvre par CARITAS Egypte, sont soutenus financièrement par la Direction de la Stratégie et du Développement Durable de GDF SUEZ. Rapport moral CODEGAZ

17 5.7.Egypte : Prise en charge éducative d enfants handicapés défavorisés En partenariat avec le Collège Saint- Marc d Alexandrie, 38 familles démunies, ayant des enfants handicapés, ont bénéficié en 2011 d une aide financière de CODEGAZ destinée à l inscription de leurs enfants au centre de vie de ce collège. Elles bénéficient ainsi pendant 2 ans d une réduction de 25 à 50 % des frais d inscription au centre de vie, selon leurs revenus. Ce projet a été financé par la Direction GNL de GDF SUEZ Parrainages d enfants : Roumanie, Madagascar, Burkina Faso En 2011, CODEGAZ a poursuivi sa coopération avec «Les Amis des Enfants du Monde» (AEM) de Madagascar, ainsi qu avec «Les Amis d Enfance Avenir», une association de familles adoptives et d aide à l enfance en difficulté de Roumanie et de Madagascar. Un parrainage en partenariat avec l Association pour la Veuve et l Orphelin a été maintenu en 2011 au Burkina Faso, permettant ainsi de contribuer à la scolarisation et l alimentation de 6 enfants de familles très défavorisées. Rapport moral CODEGAZ

18 6. L accès à l énergie 6.1. Inde : Expertise dans le cadre du programme Rassembleurs d énergies Le programme Rassembleurs d Energies, lancé par le Groupe GDF SUEZ en 2011, a pour objectif de favoriser le développement économique et social des territoires isolés par l accès à l énergie ; il contribue également à réduire la précarité énergétique tant au niveau européen que mondial. Dans ce cadre, CODEGAZ est venu en appui de la Direction de la Stratégie et du Développement Durable de GDF SUEZ pour apporter son expertise technique pour l évaluation d un partenaire économique (Entrepreneur «social» indien HPS - Husk Power System) qui déploie un concept nouveau d électrification dans des zones rurales reculées de l Inde. L originalité des «mini power plants» (petites centrales électriques et son réseau local de distribution) diffusées par HPS est d utiliser des déchets organiques (principalement des cosses de riz) pour produire localement du biogaz servant lui-même à la production d électricité. L énergie électrique est utilisée pour l éclairage des foyers, le fonctionnement des pompes d irrigation et des moulins. 6.2.Burkina Faso : Expérimentation de fours Au titre de la lutte contre la déforestation, une étude de faisabilité est en cours pour mettre en place des fours à économie de bois, à partir de premières réalisations expérimentales auprès de l école de Dapoya 2, en partenariat avec l association des parents d élèves qui gère la cantine des écoliers. Rapport moral CODEGAZ

19 6.3. Inde : un chauffe-eau solaire pour le VCC Collège de Baruch ( Gujarât ) Un chauffe eau solaire, a été installé sur le toit de l internat du VCC Collège de Baruch (programme sociétal en Inde financé par la Direction GNL de GDF SUEZ ), et assure comme prévu une économie de 50% du gaz utilisé pour la cuisine et un confort amélioré pour les élèves (douches chaudes en hiver). Le chauffe-eau avec ses panneaux solaires ( arrière-plan ) et son ballon d eau chaude Rapport moral CODEGAZ

20 7.Les actions de développement micro-économique 7.1. MADAGASCAR : création d emplois durables à la ferme de spiruline de Morondave SPIRMEN, l association malgache qui exploite la ferme de spiruline de Morondave (Madagascar ) a produit, en 2011, Kg de spiruline dont 44% sont destinés à des dons (distributions gratuites pour 25% à des personnes défavorisées) et à des dispensaires (ventes à prix réduits pour 19%) Cette association désormais autonome techniquement et financièrement emploie 30 personnes toutes salariées et affiliées à une caisse de retraite et bénéficiant ainsi que leur famille de la gratuité des soins au dispensaire voisin Egypte : un programme de microcrédits en préparation Un programme de microcrédits a été mis en préparation avec Caritas Egypte dans le cadre du programme sociétal Egypte conduit par CODEGAZ. Il a pour objet de fournir, pendant 3 ans, 350 prêts à des familles défavorisées en vue de créations d emplois ou d activité d auto-entrepreneurs. Rapport moral CODEGAZ

21 8. Les actions humanitaires d urgence 8.1 Haïti : poursuite de l aide aux sinistrés de la catastrophe humanitaire de Suite à la terrible catastrophe naturelle survenue à Haïti le 12 janvier 2010, CODEGAZ est intervenue pour apporter une aide aux populations sinistrées. En 2010, dans un premier temps, afin de répondre à l urgence, du matériel et des consommables médicaux ont été envoyés par container pour y être distribués. Dans un deuxième temps, une participation à l effort de reconstruction nécessaire auprès des sinistrés de la ville de Gressier, (destructions d environ 80% des habitations) a permis à 30 familles vulnérables de retrouver des conditions de logement décents dans des abris transitionnels. Des travaux de construction d ouvrages sont en cours depuis mai 2011, afin de rendre l accès à l eau potable de manière sécurisée, équitable et pérenne aux personnes déplacées victimes du tremblement de terre et des zones touchées par l épidémie de choléra (environ personnes) : - Construction de 4 forages neufs dans les localités de Gressier, de Segretier, de Gran Savane et de Cour Neuve - La réhabilitation de la source Macomme dans la Section Communale de Morne à Bateau. - La réhabilitation de la source Merger 2 à Gressier. - L installation d une pompe à bras sur le forage de la Gare du Sud à Gressier - Mise en place de comités de gestion des points d eau à l hygiène dans les localités précitées. - Campagne de promotion et de sensibilisation de l hygiène et des sanitaires auprès des bénéficiaires. Rapport moral CODEGAZ

22 Ces interventions ont pu être menées grâce à la mobilisation de nombreux salariés du Groupe GDF SUEZ, au cofinancement de l association Caisse des Dépôts et Consignations-Tiers Monde, de la filiale Storengy (Branche Infrastructures), de la Branche Energie France (CHP MOP Toulouse), de la filiale GAZOCEAN, de la Direction de la Communication et de la Communication Financière du Groupe GDF SUEZ, et enfin de la CMCAS des Hauts de Seine Cambodge : Aide alimentaire d urgence suite aux inondations dans le district de Ponhea Loeu, province de Kandal. Les populations du Cambodge connaissent depuis octobre 2011 une période très difficile car le pays est ravagé par d importantes inondations. Des milliers de familles ont donc été obligées de s éloigner de leurs habitations pour sauver leur vie et préserver leurs biens et leurs animaux. Pour aider ces personnes en détresse, pour la seconde fois, CODEGAZ a répondu à l appel de l'association locale LE REFUGE (représentée par M. Saran Meas), en leur adressant une subvention d urgence recueillie auprès des adhérents donateurs de l Association. Fin novembre 2011, dans cette province située à 60 km Nord d'ouest de Phnom Penh sur la rive de Tonlé Sap, une distribution de kg de riz a été réalisée auprès de 70 familles. Rapport moral CODEGAZ

23 9. Le développement durable La contribution de CODEGAZ dans le domaine du développement durable, consiste, à la demande du Groupe GDF SUEZ, à recycler des matériels déclassés de l entreprise à des fins humanitaires, associatives ou de développement économique des populations vulnérables. 9.1.France. Emmaüs France : cession de véhicules déclassés Dans le cadre de l accord national porté par le Groupe GDF SUEZ avec Emmaüs France, CODEGAZ a effectué en 2011 la cession à cette association de 33 véhicules, en provenance majoritairement de GRT Gaz et partiellement de Storengy, filiales de GDF SUEZ. 9.2.France. les Restaurants du Cœur : cession de véhicules et de matériels informatiques L Association «Les Restos du cœur (officiellement «Les Restaurants du Cœur les Relais du Cœur») a pour objet d aider et d apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique. Les Restos du Cœur assurent le transport des produits alimentaires vers les centres de distribution. L ancienneté de son parc automobile occasionne des frais d entretien importants. L objectif est donc pour cette association de renouveler régulièrement ce parc afin d assurer sa mission d intérêt général à moindre coût. En 2011, CODEGAZ a procédé à la cession de 28 véhicules (27 de GRT Gaz et 1 de GrDF) De même, l ensemble des équipes de bénévoles et/ou membres des Restos du Cœur. ont bénéficié en 2011 d un don de 535 unités centrales, essentiellement des ordinateurs portables en partenariat avec la Direction des Services Informatiques (DSI) de GDF SUEZ. Rapport moral CODEGAZ

24 9.3.France. Associations de la Ville du Havre/ remise de 100 postes informatiques Dans le cadre de ses nombreux partenariats avec la ville du Havre et plus particulièrement en matière de responsabilité sociétale, CODEGAZ a permis à la Délégation Régionale GDF SUEZ de Haute Normandie de remettre en décembre 2011, 100 postes informatiques issus du parc du Groupe à 32 associations havraises. Erik Levilly / Ville du Havre Ce matériel avait été à cette occasion reconditionné par les Ateliers du Bocage (filiale d Emmaüs France spécialisée dans la réinsertion), qui a réalisé cette opération dans le cadre du programme AdB- SolitaTech (important programme de mécénat technologique en France). Ces équipements permettront aux utilisateurs de faire un premier pas dans le domaine du numérique et/ou d approfondir leur pratique. Cette opération a été possible grâce au partenariat avec la Direction des Services Informatiques (DSI) de GDF SUEZ qui a cédé en vue de cette opération 550 ordinateurs, aux Ateliers du Bocage, ces deux entités ayant passé des conventions spécifiques avec CODEGAZ. 9.4.Burkina Faso : cession d un véhicule pour le transport du coton, encadré par Ingalañ et B.K.B (Breizh Kengred Burkina) En 2007, Ingalañ, association française de promotion et de développement du commerce équitable, est impliquée à la demande du Conseil Régional de la Bretagne dans un programme de production de coton biologique et équitable en Afrique de l'ouest (Mali, Burkina Faso). Dans ce contexte, un fourgon, recyclé par l association Codegaz auprès de cette association, et chargé de tricoteuses professionnelles et familiales manuelles, d un groupe électrogène et d une bio bêche a été acheminé le 1 er avril 2011 dans la commune de Tiefora (province de Comoé). Rapport moral CODEGAZ

25 B. Remerciements Dans un contexte politique parfois tumultueux, notamment en Afrique du Nord et en Afrique sub-saharienne, CODEGAZ a dû faire preuve d une grande pugnacité et d une extrême vigilance pour mener à bien ses projets en L implication et la compétence de l ensemble de ses membres et le soutien de ses partenaires ont permis de se réunir autour du même objectif : soulager la souffrance des populations les plus déshéritées et leur redonner un espoir de vie décente. Nous tenons à remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet objectif humanitaire commun (par ordre alphabétique) : Alain ALEXANDRE, Micheline ALIZON, François BARBIER, Michel BAYLE, Jean- Charles BERTIN, Farid BITOUT, Jean Claude BLOSSIER, Jean-Claude BOISNEL, Joël BOITTOUT, Dalila BOUZAK, Georges BRANCHU, Clara et Pierre BRESSON, Gérard BRUYERE, Francis CADARS, Jean Noël CANUT, Gérard CAVALIE, Francis CHARTRON, Marylène CHEVALIER, Jean-Pierre CLEMENT, Clothilde COQUANTIN, Catherine COUE, Amadou COULIBALY, Didier CRAMETTE, Amal DACI, Patrick DANET, Patrick DEGUETTE, Michel DEHU, Marie DE RENTY, Jean DESFORGES, Jacqueline EPOUDRY, Marie-Jeanne FARRUGIA, Gilles FERDANI, Farida FERGUENE, Arnaud FRESSE, Eric FROIDEVAUX, Gérard GALLIAN, Bernard GERVAIS, Hubert GIRARD, Thierry GOMEZ, Sophie GORSE, Marie-Claire GRACIA, Patrice GUERY, Didier GUIER, François GUILLEMINOT, Annick HANQUET, Mustapha HARKOUK, Valérie JEAN, Claude JOCHUM, Daniel JOUAN, Hervé JOURDE, Marie-Jo JOUSSELIN, Sandrine KRUBA-ROBIN, Corinne LALO, Véronique et Christian LARTAUD, Jacques LELEU, Bernard LEVEQUE, Claudine L HUILLIER, Isabelle LUCAS, Claude MAHUZIER, Véronique MAMBRE, Stéphane MAUREL, Jean-Marc MAZEAS, Alexandre M BAPPE-EKEDI, Saran MEAS, Mohammed MEKIBES, Alain et Liliane MONNET, Dalia MOUFID, Hong-Phuc NGUYEN, Alain OSCAR, Jean PADERNO, Bertrand PATY, Patrick PELLE, Vincent PISMONT, Florent RICHARD, Patrick RISCHARD, Sangeeta RAWAT, Sylvain RIVIERE, Christian SAVART, Danièle et Antoine SCOTTO, Lofti SELLAH, Dararith SEN, Jean Paul SERIN, Jérôme SIVOYON, Ouarda SMIDA, Denis et Sophie SUPLY, Louis TOTTEL, Bruno VALLEE, Aurélie VANHOYE, Noëla VAZQUEZ, Didier VILLENEUVE, Benjamin YAMEOGO. Rapport moral CODEGAZ

ACTIONS MENEES A MADAGASCAR 1995-2014

ACTIONS MENEES A MADAGASCAR 1995-2014 ACTIONS MENEES A MADAGASCAR 1995-2014 A Madagascar, CODEGAZ répond aux besoins essentiels des populations les plus fragiles. Grâce à ses compétences multi activités : agro- construction, elle conjugue

Plus en détail

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring

Tournoi de G lf. Dimanche 4 octobre 2015, en faveur des enfants d ici et d ailleurs. golf de montpellier massane. Dossier de Sponsoring Dossier de Sponsoring En marge de la compétition de golf du 4 octobre, Les Amis de TPRF et Enfance & Partage organisent le Samedi 3 octobre Un DINER DE GALA au GOLF de MONTPELLIER MASSANE Réservez votre

Plus en détail

S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir

S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir S ENGAGER AVEC La Chaîne de l Espoir La vision de la cause A propos de La Chaîne de l Espoir : La Chaîne de l'espoir, présidée par le Docteur Eric Cheysson et créée en 1994 par le Professeur Alain Deloche,

Plus en détail

ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE. Temples d Angkor. (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon

ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE. Temples d Angkor. (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE Temples d Angkor (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon 1 Présentation de l ONG L association Ecole du Bayon L association SEP du Bayon est une association loi 1901 créée en

Plus en détail

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge «Des toilettes dans mon école» au Cambodge Proposition de projet Localisation : Début du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : Budget : 5 441 Durée : Le village de Boeng Kieb dans la commune de

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

L aventure du Burkina Faso

L aventure du Burkina Faso L aventure du Burkina Faso Présentation de l association Graines De Joie a été fondée en 1998 par Danielle RATINAUD-MEYER hôtesse de l air à Air France. En 1993, après avoir adopté deux enfants en Roumanie,

Plus en détail

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale,

Notre Mission. La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, Notre Mission 2 La FONDEP Micro-Crédit (Fondation pour le Développement local et le Partenariat) est une organisation non gouvernementale, à but non lucratif, qui s investit depuis 1996 dans l action du

Plus en détail

Electrification solaire

Electrification solaire Electrification solaire d une maison d accueil Inde ONG : Points-Coeur 1 Présentation de l ONG L association Points-Coeur Points-Cœur est une ONG internationale, née en France en 1990 à l initiative du

Plus en détail

Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Le Parrainage de projet médico-social (de 0 à 16 ans) Le Parrainage de projet scolaire (de 5 à 15 ans)

Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Le Parrainage de projet médico-social (de 0 à 16 ans) Le Parrainage de projet scolaire (de 5 à 15 ans) avec Parrainer un enfant c est donner un sens a sa vie! Parmi les centaines d enfants oublies d Armenie, du Burkina-Faso, du Liban ou du Vietnam, il y en a UN Le Parrainage individuel (de 5 à 25 ans) Sortir

Plus en détail

Projet «l amélioration des conditions de scolarisation à l école d Agadir n Ait Abd» )

Projet «l amélioration des conditions de scolarisation à l école d Agadir n Ait Abd» ) LISTE DES 29 PROJETS SELECTIONNES DANS LE CADRE DE L APPEL A PROJETS 2010 «INITIATIVES JEUNES SOLIDAIRES» Décision du 7 juin 2010 Projet «Les gondoliers de l amazone» : Association des Étudiants Volontaires

Plus en détail

Projet d'installation d'une pompe solaire et d'un système d'adduction d'eau à Diabal

Projet d'installation d'une pompe solaire et d'un système d'adduction d'eau à Diabal Projet d'installation d'une pompe solaire et d'un système d'adduction d'eau à Diabal Les informations relatives au demandeur Nom - raison sociale: Association pour le Développement de Diabal Adresse :

Plus en détail

Solidarité internationale

Solidarité internationale Solidarité internationale La solidarité en Poitou-Charentes se décline aussi au niveau international, via des initiatives associatives et des partenariats de coopération décentralisée. Dans la région de

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

www.chainedelespoir.org

www.chainedelespoir.org www.chainedelespoir.org Notre mission : permettre à des enfants de pays pauvres d être sauvés et de reprendre le chemin de l école. La santé et l éducation figurent parmi les droits fondamentaux de la

Plus en détail

APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE

APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE Message de Rajkala.P Le 30 Décembre un cyclone s est abattu sur la côte de Pondichéry et du Tamil Nadu. Des vents d une force impressionnante ont dévasté la ville de Pondichéry

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

AMPR - SENEGAL. En 1993 : Création de la cellule humanitaire de l AMPR. Responsable Dr Sylvie Deniau.

AMPR - SENEGAL. En 1993 : Création de la cellule humanitaire de l AMPR. Responsable Dr Sylvie Deniau. AMPR - SENEGAL En 1993 : Création de la cellule humanitaire de l AMPR. Responsable Dr Sylvie Deniau. Objectif : Apporter notre soutien à des structures déjà implantées au Sénégal travaillant pour la promotion

Plus en détail

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique AG2I / R2D2 : En Marin route de Pessan 32000 Auch (Gers en Gascogne) ZI du

Plus en détail

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET Introduction A l instar de tous les pays qui ont adhéré à

Plus en détail

coopérative féminine pour la lutte contre la pauvreté en milieu rural

coopérative féminine pour la lutte contre la pauvreté en milieu rural ACTIVITE D ASSISTANCE ANNUELLE AUX ENFANTS ET AUX FEMMES SESSION DE SEPTEMBRE 2012 Identité du responsable du projet : COULIBALY NAINELMAN PRESIDENT Type d assistance demandée (cochez les cases correspondantes):

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

Module de formation. L assainissement en milieu rural

Module de formation. L assainissement en milieu rural Module de formation L assainissement en milieu rural Sur la base des retours d expérience de programmes d assainissement réalisés dans quatre pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal), Eau Vive

Plus en détail

La Fondation Société Générale pour la solidarité

La Fondation Société Générale pour la solidarité La Fondation Société Générale pour la solidarité F O N D A T I O N P O U R L A S O L I D A R I T É La Fondation d entreprise Société Générale pour la Solidarité Elle intervient en faveur de l insertion

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

PARTENARIAT AVEC AGRISUD

PARTENARIAT AVEC AGRISUD PARTENARIAT AVEC AGRISUD Depuis 2008, un partenariat cadre Constatant que, dans certains cas, l organisation de l offre locale ne permettait pas de répondre à la demande de ses Villages en produits frais,

Plus en détail

Ailleurs Solidaires «Quoi de plus beau dans la vie que d allumer dans une âme l étincelle de la joie»

Ailleurs Solidaires «Quoi de plus beau dans la vie que d allumer dans une âme l étincelle de la joie» «Quoi de plus beau dans la vie que d allumer dans une âme l étincelle de la joie» www.ailleurs-solidaires.org Ailleurs Solidaires est une association loi 1901, à but non lucratif et à vocation humanitaire,

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. +de 200. 100ène. 1 mission. + de 700. + de 80. 150 apprentis au CFAAM. enfants parrainés. forages chaque année

CHIFFRES CLÉS. +de 200. 100ène. 1 mission. + de 700. + de 80. 150 apprentis au CFAAM. enfants parrainés. forages chaque année CHIFFRES CLÉS +de 200 enfants accueillis chaque année + de 60 Une 100ène d écoliers à la maternelle patients en régime interne à la rééducation 80 forages chaque année 1000 enfants parrainés 60 salles

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec :

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec : De l Eau de Là Madagascar 2009 Le Chantier Ecole d Ambodikakaze Projet présenté par CALA (Comité d'aide aux Lépreux d'antalaha) Côte de la vanille Madagascar janvier 2009 De l Eau de Là Chantier Ecole

Plus en détail

L Essentiel de l année 2012-2013

L Essentiel de l année 2012-2013 L Essentiel de l année 2012-2013 Le mot de la Présidente Chers Membres de «Toutes à l école», chères Administratrices, chers Amis, Je tiens à vous remercier pour votre présence à notre Assemblée Générale

Plus en détail

Robin des Watts énergie solidaire

Robin des Watts énergie solidaire Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Écoles de Pont-Bochet & Adrien-Jeandin Ouâda Burkina Faso Carte

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation KROUSAR THMEY - Nouvelle famille Première fondation cambodgienne d aide à l enfance défavorisée LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation Janvier à juillet

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

coopération par le sport Moulay-Bousselham (côte nord-ouest)

coopération par le sport Moulay-Bousselham (côte nord-ouest) coopération par le sport Moulay-Bousselham (côte nord-ouest) Organisé depuis 2009, Deux sessions par an depuis 2011, à Moulay-Bousselham et Ruissia (côte nord-ouest) " un village de pêcheurs Sur la côte

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE

PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE A B C D PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE E FORMATION SCOLAIRE OU PAR APPRENTISSAGE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE LA FORCE D UN RÉSEAU D ÉTABLISSEMENTS

Plus en détail

Rapport de résultats et d impact

Rapport de résultats et d impact Rapport de résultats et d impact «L énergie solaire pour les femmes de Monzonblena et Kossa au Mali» Villages de Monzonblena et Kossa Carte du Mali Localisation: Début du projet : Août 2010 Durée du projet

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA Réseau d Appui aux Initiatives Locales BP 11 468 Tél. : 00 227 96 29 18 55 Fax: 00 227 09 75 29 66 Niamey NIGER Email: railniger@yahoo.fr PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

Plus en détail

PLAN D ACTION ACTIONS A COURTS ET MOYENS TERMES VISIBILITE DE SYMBIOSE-TOGO CONTEXTE/BESOIN

PLAN D ACTION ACTIONS A COURTS ET MOYENS TERMES VISIBILITE DE SYMBIOSE-TOGO CONTEXTE/BESOIN PLAN D ACTION Une élaboration claire et précise des prochaines activités de l'association est de première importance. Le temps et les énergies des bénévoles sont des ressources précieuses qu'il importe

Plus en détail

11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture

11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture 10 jeunes orphelins hébergés au centre d accueil et de formation et pris en charge totalement par la structure 11 jeunes filles vulnérables apprenties en coiffure et en couture 44 jeunes en situation précaire

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail

Les énergies renouvelables au profit des populations sahéliennes : Les solutions du CILSS

Les énergies renouvelables au profit des populations sahéliennes : Les solutions du CILSS Comité permanent Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel Permanent Inter States Committee for Drought Control in the Sahel Les énergies renouvelables au profit des populations sahéliennes

Plus en détail

35 projets humanitaires et sociaux

35 projets humanitaires et sociaux PROGRAMME AFRIQUE FONDACIO UN MOUVEMENT AU SERVICE DE l humain L aventure naît à Poitiers en 1974, à l initiative de jeunes adultes qui souhaitaient s engager au service d un monde plus humain. Fondacio

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

ANNEE SCOLAIRE 2010-2011. L ECOLE Saint Jean Baptiste de SALEMATA.

ANNEE SCOLAIRE 2010-2011. L ECOLE Saint Jean Baptiste de SALEMATA. ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 L ECOLE Saint Jean Baptiste de SALEMATA. PRESENTATION L école de la mission catholique de Salémata a été créée en 1999 sous le nom d école des parents et elle était composée de

Plus en détail

Projet. Equipement numérique

Projet. Equipement numérique Projet Equipement numérique Service Mécénat Région Ile de France 7 mars 2013 Notre mission NOTRE MISSION Apprentis d Auteuil est une fondation reconnue d utilité publique qui éduque et forme plus de 13

Plus en détail

Editos. «Ensemble, sauvons des enfants»

Editos. «Ensemble, sauvons des enfants» Dossier partenariat Editos «L année 2014 est une année importante pour La Chaîne de l Espoir qui a vu la concrétisation de projets qui lui tiennent particulièrement à coeur : création et équipement du

Plus en détail

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE

Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE Les relations entre les Normes minimales de l INEE et les Normes minimales de SPHERE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE Norme INEE #1 sur la Participation communautaire : la participation Les membres des communautés

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE CENTRES RITIMO DE LA REGION BRETAGNE 1. IDENTIFICATION ET COORDONNEES DE L ORGANISME (! ATTENTION IL S'AGIT

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Gaz de France et le développement durable

Gaz de France et le développement durable Gaz de France et le développement durable L engagement pour des territoires durables Groupe de pilotage «Entreprises Collectivités» Comité 21 20 juin 2006 Isabelle ARDOUIN DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet «L énergie solaire pour soutenir l éducation des enfants de Dioumanzana» Carte du Mali Pays : Mali Lieu d intervention : Village de Dioumanzana, unité de développement 721, commune

Plus en détail

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires

France Active, un réseau au service des personnes, de l emploi et des territoires RAPPORT D ACTIVITE 2012 Le mot du Président Depuis 2005, nous accompagnons et finançons des personnes à la recherche d un emploi, qui créent leur propre entreprise, et des entreprises solidaires qui créent

Plus en détail

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS

Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Que serait une garderie respectueuse des principes du développement durable? Spécificités d une garderie durable au sein d un EMS Mars 2011 La garderie durable Pourquoi? Qu est-ce que c est? Les principes

Plus en détail

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI Sidiki TRAORE Professeur Directeur Général de l Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux INFTS Bamako,Mali INTRODUCTION Deux

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

L ESSENTIEL 2013-2014. La mission de Toutes à l école

L ESSENTIEL 2013-2014. La mission de Toutes à l école L ESSENTIEL 2013-2014 La mission de Toutes à l école L association Toutes à l école s est fixée pour mission d apporter assistance à l enfance en difficulté, en participant à la mise en place et au développement

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

L énergie solaire pour soutenir l éducation des enfants de l école de Zantiguila au Mali

L énergie solaire pour soutenir l éducation des enfants de l école de Zantiguila au Mali L énergie solaire pour soutenir l éducation des enfants de l école de Zantiguila au Mali Rapport de résultats et d impact Pays : Lieu d intervention : Mali Début du projet : Août 2013 Durée du projet :

Plus en détail

L utilité des Banques Céréalières

L utilité des Banques Céréalières L utilité des Banques Céréalières Au Sahel Octobre 2011 2 Les Banques Céréalières Suite à la sécheresse et la grande crise de 1973, les BC se sont développées dans les pays du Sahel. Au Burkina, en 2002

Plus en détail

Axe prioritaire I: Capacité d insertion professionnelle :

Axe prioritaire I: Capacité d insertion professionnelle : ANNEXE 1 au dossier de présentation pour la presse au sujet du lancement du 2 e tour du PIC EQUAL Présentation des axes prioritaires avec une esquisse des mesures cofinancées pour l exercice 2004-2006:

Plus en détail

NOS MISSIONS HUMANITAIRES COURTES

NOS MISSIONS HUMANITAIRES COURTES NOS MISSIONS HUMANITAIRES COURTES SOMMAIRE Partir en mission humanitaire.2 Effectuer une mission humanitaire.3 Nos partenaires au Sud.4 Leurs actions..5 Leurs besoins.6 Ce qu ils nous demandent 7 Le coût

Plus en détail

COOPÉRATION INTERNATIONALE

COOPÉRATION INTERNATIONALE COOPÉRATION INTERNATIONALE Patrick Devedjian se rend au Cambodge pour signer la convention de coopération décentralisée entre le Département et la Province de Siem Reap et suivre l évolution des programmes

Plus en détail

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam MISSION DE L ADOPTION INTERNATIONALE - AMBASSADE DE FRANCE AU VIETNAM Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam Par Mélanie Biraghi Chargée de mission Adoption & Protection

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

MALI Etude des cas Gestion Améliorée de l Environnement : Femmes et les Energies Nouvelles et Renouvelables (FENR)

MALI Etude des cas Gestion Améliorée de l Environnement : Femmes et les Energies Nouvelles et Renouvelables (FENR) MALI Etu s cas Gestion Améliorée l Environnement : Femmes et les Energies Nouvelles et Renouvelables (FENR) 2. Lieu d exécution : Régions Koulikoro, Ségou et Sikasso 3. Pério d exécution : Octobre 1996

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain

Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain Communiqué de presse Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain Dès les premières heures qui ont suivi le raz-de-marée du Golfe du Bengale du 26 décembre 2004, la Croix-Rouge luxembourgeoise a lancé

Plus en détail

EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES. Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR

EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES. Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR EST-CE QUE LA MICROFINANCE REPOND AUX BESOINS DES AGRICULTEURS MALGACHES? Mamy RAJOHANESA PCA de FIFATA MADAGASCAR Madagascar en chiffres 19 millions d habitants 587 000 km2 Un PIB de 250 $ US par habitant

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

La caravane solidaire au cœur du Maroc

La caravane solidaire au cœur du Maroc CŒUR DE GAZELLES La caravane solidaire au cœur du Maroc Association caritative reconnue d intérêt général depuis 2001 EDITO Cœur de Gazelles est une association de bénévoles motivés qui s engage chaque

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR RAMARCEL BENJAMINA RAMANANTSOA

ALLOCUTION DE MONSIEUR RAMARCEL BENJAMINA RAMANANTSOA ALLOCUTION DE MONSIEUR RAMARCEL BENJAMINA RAMANANTSOA Ministre de l Emploi, de l Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle de Madagascar UNESCO, Mercredi 13 mai 2015, 10h30-11h00 Avant

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012

PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE. Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 D. Briaumont PANORAMA SUR L AIDE ALIMENTAIRE EN FRANCE Les niveaux de vie en 2010 extraits de INSEE Première N 1412 - septembre 2012 Carine Burricand, Cédric Houdré, Eric Seguin, division Revenus et patrimoine

Plus en détail

Projet Humanitaire au Togo au collège Yanfouom

Projet Humanitaire au Togo au collège Yanfouom Projet Humanitaire au Togo au collège Yanfouom Soutien scolaire et animation Du 1 er au 21 août 2010-1 - Sommaire Demande de subventions.3 Notre projet.4 Destination : le Togo...5 Le collège Yanfouom.6

Plus en détail

ASSOCIATION LES RESTAURANTS DU COEUR

ASSOCIATION LES RESTAURANTS DU COEUR ASSOCIATION LES RESTAURANTS DU COEUR «L association a pour objet d aider et d apporter, sur le territoire de la Seine Maritime, une assistance bénévole aux personnes en difficulté, en luttant contre la

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

COOPERATION ANGERS - BAMAKO

COOPERATION ANGERS - BAMAKO 1 COOPERATION ANGERS - BAMAKO RAPPORT D ACTIVITES 2013 SOMMAIRE 2 Préambule I. Actions Ville d Angers 1) Education - Jeunesse 2) Santé 3) Sports et Loisirs 4) La Maison du Partenariat Angers-Bamako 5)

Plus en détail

SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE

SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE SENSIBILISATION À L AUTOPRODUCTION ACCOMPAGNÉE : FAIRE ET EN FAISANT SE FAIRE Dans le contexte actuel de croissance des difficultés économiques, financières et sociales des plus pauvres, les collectivités

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Rapport de Mission Opération hygiène et bucco dentaire en prolongement des actions éducatives menées par JPE dans la province de Tiznit

Rapport de Mission Opération hygiène et bucco dentaire en prolongement des actions éducatives menées par JPE dans la province de Tiznit Rapport de Mission Opération hygiène et bucco dentaire en prolongement des actions éducatives menées par JPE dans la province de Tiznit Tiznit, le 23 Juin 2010 A l initiative d une équipe de dentistes

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION INTRODUCTION Comment peut-on se loger et se nourrir quand on n a plus d argent,

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Direction de l'éducation et de la jeunesse Secrétariat général 5e commission RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Séance du 28 mai 2015 OBJET : MISE EN PLACE D UN CHÈQUE DE RENTRÉE À DESTINATION DE TOUS LES

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Valeur ajoutée et rentabilité

Valeur ajoutée et rentabilité 6 e Forum Mondial de l Eau Solutions Existantes Titre de la Solution : Gestion sociale des forages en zone rurale Cas d étude : Tchad Groupe-cible 1.1.2: D ici à 20xx, garantir que la population rurale

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet «L énergie solaire, un moteur pour le centre de santé de Dioumanzana» au Mali Pays Lieu d intervention Début du projet Durée du projet Objectif : Nombre de bénéficiaires Budget :

Plus en détail