SOMMAIRE A. LES REALISATIONS DE CODEGAZ EN 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE A. LES REALISATIONS DE CODEGAZ EN 2011"

Transcription

1

2 SOMMAIRE A. LES REALISATIONS DE CODEGAZ EN L accès à l eau et à l assainissement 2. L équilibre alimentaire et le traitement de la malnutrition 3. L appui à la santé 4. La formation et l enseignement 5. L enfance 6. L accès à l énergie 7. Les actions de développement micro-économique 8. Les actions humanitaires d urgence 9. Le développement durable B. REMERCIEMENTS Rapport moral CODEGAZ

3 1. L accès à l eau et à l assainissement 1.1. Burkina Faso : Provinces de Boulkiemde et du Bam. Accès à l eau et à l assainissement pour des populations rurales ou semi rurales Dans le prolongement des actions menées au Burkina Faso depuis plusieurs années au bénéfice des populations privées d accès à l eau de façon pérenne, CODEGAZ a conduit sur la commune de Koudougou la réalisation d un forage neuf et la réhabilitation de six autres forages. L association a également mis en œuvre le système d irrigation d un jardin potager attenant à l école primaire «Dapoya 2», qui avait fait l objet précédemment d un projet de construction de classes, le but de ce jardin potager étant d offrir à moyen terme une nourriture diversifiée aux quelque 600 enfants inscrits à l école. L ensemble de ces projets a été réalisé grâce à des partenariats financiers avec la CCAS, la CMCAS des Hauts de Seine, et l Agence de l Eau Rhin Meuse. Enfin, outre le contrôle du fonctionnement des comités de gestion villageoise de l eau sur 9 forages réhabilités entre 2007 et 2011, CODEGAZ a choisi d auditer l ensemble des travaux effectués depuis le début de l année au sein de l école de Dapoya 2, du centre culturel «Laafi» et du cours «Placide Yameogo» concernant l assainissement via la mise en place de latrines dans ces établissements recevant des populations jeunes. Dans la province du Bam (communes de Guibare - Kongoussi - Rouko Tikare), CODEGAZ a procédé à la réhabilitation de 7 forages. Ces réhabilitations s inscrivent dans un programme qui compte, désormais, un parc total de 58 ouvrages forés ou réhabilités par CODEGAZ depuis 2007 (41 dans la Province du Bam et 17 dans la Province de Boulkiemde). Par ouvrage, ce sont environ 900 à 1000 habitants qui de nouveau bénéficient d une Rapport moral CODEGAZ

4 eau potable sur l ensemble de l année, alors qu auparavant ils devaient effectuer de longs trajets à pied pour s approvisionner, ou bien ne disposaient dans leurs villages que de puits peu profonds qui sont asséchés de mars à juin. Parallèlement, comme à Koudougou, les bénévoles de CODEGAZ contribuent systématiquement, en coordination avec les autorités locales, à la création de comités villageois de gestion des forages, et sensibilisent ces comités aux questions d hygiène et d appropriation morale et financière de l entretien de ces ouvrages. Ce programme a été réalisé en partenariat avec la CREA (Rouen, et plusieurs communes de l Agglomération Rouennaise). 1.2.Togo : audit des installations existantes et remise en état d une installation d adduction d eau située à l INFA ( institut national de formation agricole) à Tové Pour permettre aux étudiants de l INFA de jouir d une auto suffisance alimentaire et d effectuer les stages nécessaires à leurs cursus scolaires et à leur insertion professionnelle, 2 forages et 2 systèmes d adduction d eau attenants avaient été réalisés en 2009 (projets de maraîchage et d un poulailler). Certains dysfonctionnements mis en évidence en 2011 empêchaient le fonctionnement nominal des installations, par ailleurs non encore réceptionnées suite aux troubles sociaux majeurs intervenus dans ce pays en En collaboration avec l association «Cœur Monde» partenaire du projet, Codegaz a fait procéder fin 2011 aux réparations indispensables et du ressort de la maîtrise d ouvrage, sur l un des deux systèmes d adduction puis à la réception des installations. Une formation pratique à leur entretien a été organisée et il a enfin été procédé au transfert de propriété des ouvrages à la Direction de l INFA. Ce projet avait été mené à bien en partenariat avec l Agence de l Eau Rhin Meuse, Cœur Monde, et «les Ovalies» (association des étudiants de l Institut Polytechnique LaSalle de Beauvais - tournoi universitaire annuel & européen de rugby). Rapport moral CODEGAZ

5 1.3. Cambodge : eau et assainissement pour les provinces de Kampong Speu et de Banteay Meanchey. La construction de 79 forages, de 38 latrines, et la fourniture de près de 950 systèmes de filtration de l eau à usage familial - projet commencé courant 2010 et qui s est achevé au printemps de cette année - ont été très importantes pour le quotidien d environ bénéficiaires ; ceux-ci ont tous vu leurs conditions de vie s améliorer sensiblement et pour certains d entre eux, leur autonomie financière s est accrue car ils n ont plus été contraints d acheter leur eau, ou bien, libérés de la corvée d aller la chercher très loin, ont pu se consacrer à d autres activités leur permettant d écouler leur production maraîchère permise en partie par la disponibilité de l eau. Ce programme a été conduit en partenariat avec l Agence de l Eau Rhin Meuse, la CCAS, la CMCAS de Lyon, le CEDAC (relai local de CODEGAZ), et l Ami de l Enfant Réfugié - AER (ONG Française). Rapport moral CODEGAZ

6 2. La sécurité alimentaire et le traitement de la malnutrition 2.1. Cambodge : augmentation de la production céréalière dans les provinces de Kampong Speu, Udong et de Siem Reap. Dans les districts d Udong (province de Kampong Speu) et dans le district de Siem Reap, un important programme de formation sur le SRI, la culture maraîchère et l élevage de volailles a été mis en place auprès de fermiers. Un programme de microcrédit leur est également proposé pour l achat de matériel d élevage de volailles. 50 familles et 10 agro-entrepreneurs (pour la gestion de fermes multi- usages) ont bénéficié de ce programme dans le district d Udong et 52 familles dans la province de Siem Reap. Outre le rétablissement de l équilibre alimentaire de ces populations et la réduction des problèmes de santé liés à la malnutrition, ces programmes permettent la lutte contre la pauvreté des familles de paysans défavorisés tout en préservant les ressources naturelles. Ils favorisent également l autonomie économique de ces populations par la revente des surplus de production sur les marchés locaux, tout en redynamisant l élevage et en diversifiant la production vivrière. Ces programmes ont été réalisés grâce au soutien de GrDF, de la Direction de la Recherche et de l Innovation de GDF SUEZ, GRTgaz Région Val de seine. La mise en œuvre a été effectuée par le CEDAC (partenaire local de CODEGAZ au Cambodge). Rapport moral CODEGAZ

7 2.2. Madagascar : Projet Spiruline à Morondava ( région Menabe) Ce projet, qui a débuté en 2001 à Morondava ( Madagascar ), a consisté à développer la production de spiruline dans la région du Menabe afin de traiter les conséquences de la malnutrition modérée à Madagascar. La ferme de spiruline, ainsi mise en place et exploitée par l association SPIRMEN (diocèse de Morondava), a connu une expansion quasi continue pour atteindre fin 2011 une surface de bassins de production de 2500 m 2. L'année 2011 a vu plusieurs réalisations importantes : - construction d'un nouveau bassin de 200 m 2, financé par le Rotary Club de Blois - extension de l'installation de séchage de la spiruline financée sur les fonds propres de SPIRMEN - réfection de l'installation sanitaire (WC et fosse septique) également financée sur fonds propres CODEGAZ 2.3. Madagascar : projets SRI dans les régions d Itassy et du Menabe. De novembre 2010 à juillet 2011, un projet d agriculture rizicole selon la méthode biologique du Système de Riziculture Intensif (SRI) a été mis en œuvre à destination d une population de paysans pauvres de 9 villages de la commune rurale de Morarano (Région d Itassy). Ces paysans sont principalement des agriculteurs vivant de la récolte de riz. Des parcelles trop exigües (25 ares en moyenne) et des rendements insuffisants (2 t/ha) ne leur permettent pas de se nourrir toute l année, ce qui les oblige à s endetter en période de soudure. Le programme mis en œuvre par l association malgache Taoezaka («la courageuse entreprise»), en partenariat avec CODEGAZ, a permis de former 1117 paysans, dont 450 femmes, aux méthodes de l agriculture biologique du Système de Riziculture Intensive (SRI). L objectif principal de cette formation est l augmentation de leur production de riz (grâce au doublement des rendements et la Rapport moral CODEGAZ

8 baisse des coûts de production) pour lutter contre la malnutrition et la pauvreté (développement de l élevage, scolarisation des enfants ). En complément, une formation aux cultures maraîchères de contre-saison, ainsi qu à l'amélioration des sols par la fabrication de composts naturels, a été dispensée (abandon des engrais chimiques pour une culture biologique). Dans les villages d Ankirijibe, d Andromena et de Croisement Belo de la région du Menabe (Sud- Ouest de Madagascar), un programme de formation au SRI et à la culture maraichère de contresaison a été réalisé pour la quatrième fois, avec en complément le renforcement de la connaissance des méthodes SRI auprès des enseignants, en utilisant une pédagogie fondée sur l observation des bonnes pratiques par les enfants scolarisés. Au total, ce sont 115 paysans formés qui ont appliqué les principes du SRI et ont pu doubler le rendement des rizières, permettant ainsi de réduire la malnutrition dans ces villages. Les partenaires de ces programmes sont la Direction de la Recherche et de l Innovation, GRTgaz Région Val de Seine, et GrDF du Groupe GDF SUEZ. Rapport moral CODEGAZ

9 3. L appui à la santé 3.1. Madagascar : Bâtiment d accueil des malades et des personnes âgées (Morondava) Sur le site de la congrégation des sœurs Delanoue de Morondava ( Madagascar ), un bâtiment a été construit par CODEGAZ en 2011 afin de pouvoir remplir les missions solidaires suivantes auprès des personnes les plus vulnérables de la société malgache : 1. Accueil, soins et enseignement des handicapés physiques et mentaux 2. Accueil et soins aux vieillards, en particulier ceux malades Rapport moral CODEGAZ

10 3.2 Algérie : Appui médical aux populations du Sud CODEGAZ a effectué en 2011 l expédition de matériels médicaux, ainsi que la mise en place d un équipement médical complémentaire, pour deux centres de soins du Sud algérien ( wilaya d Adrar ) ; un fauteuil adapté a été également donné à un jeune enfant fortement handicapé. Ces actions ont été réalisées dans le cadre du programme sociétal financé par la Direction Exploration Production de GDF SUEZ. 3.3.Inde : Accès à la santé au sein d un dispensaire réhabilité par CODEGAZ dans le village de Luvara ( Gujarât ) Parmi les différents volets du programme sociétal soutenu par la Direction GNL de GDF SUEZ, l aide au développement du village de Luvara a permis aux populations de ce village d avoir à nouveau accès à la santé de proximité par la réhabilitation d un dispensaire désaffecté jusqu en Il est désormais ouvert deux fois par semaine, les permanences sont assurées par 2 équipes de médecins et une aide soignante formée grâce au programme mis en œuvre par CODEGAZ. Les coûts de fonctionnement de ce dispensaire ont été pris en charge par PETRONET (partenaire industriel de GDF SUEZ en Inde ) en Rapport moral CODEGAZ

11 4. La formation et l enseignement 4.1. Burkina Faso : construction de salles de classes à Kassou L école de Kassou ( Burkina Faso région de Koudougou ) a fait l objet en 2011 de la construction d un bâtiment de 4 classes permettant d accueillir 320 élèves supplémentaires en début d année Cette réalisation a été financée par la filiale GrDF du Groupe GDF SUEZ Madagascar : construction d une école à Bemokidjy Le partenariat entre la collectivité territoriale française de Grand Quevilly (76) et CODEGAZ a permis la reconstruction en 2011 d une école détruite par un cyclone à Bemokidjy (Madagascar région du Menabe). Cette école compte maintenant 4 classes nouvelles et une salle des professeurs. Elle peut accueillir 200 élèves. Rapport moral CODEGAZ

12 4.3. Madagascar : construction d une école à Antsirabé CODEGAZ a réalisé la construction d une école dite «verte» à Antsirabé en partenariat avec Cœur Monde, ONG française. 6 classes nouvelles ont été ainsi mises à disposition de 200 élèves pour leur enseignement primaire et procurer à une partie d entre eux une formation professionnelle agricole. Des cours du soir pour adultes sont également organisés, grâce à ces nouveaux locaux, au bénéfice des agriculteurs de la région afin d améliorer leurs techniques de culture et d améliorer ainsi leur équilibre alimentaire Madagascar : construction d une école à Bétania ( Région du Menabe ) Dans le cadre du jumelage entre les villes de Grand Quevilly (Seine Martime) et Morondava, CODEGAZ a fait construire une première tranche de 3 salles de classes, au bénéfice de 120 élèves malgaches ; sans cette construction, ces enfants n auraient pas pu être scolarisés, étant donné que Bétania se situe sur une île au large de Morondava. Ces locaux seront mis en service début Rapport moral CODEGAZ

13 4.5. France : Don de matériel informatique (matériels recyclés issus de l entreprise GDF SUEZ). 18 PC portables ont été transférés aux écoles ou associations des villes de La Croix Saint- Ouen (93), Noisy le Grand (77), et Saint Rome de Tarn (12), de même que 4 unités centrales, 4 écrans et 1 imprimante à une école de Stains (93) Egypte : Prévention et formation professionnelle Dans le cadre du second programme sociétal en Egypte soutenu par la Direction de la Stratégie et de Développement Durable, la Direction GNL et la Direction Exploration Production (via la filiale GDF SUEZ Exploration Egypt B.V.) de GDF SUEZ, les actions solidaires se poursuivent avec les Scouts Marins d Alexandrie, dans le cadre de la prévention de l échec scolaire, auprès de 775 enfants de 31 classes de la banlieue Ouest d Alexandrie (Abukir et El Montazah). Au terme de ce programme en février 2012, 83% des enfants auront réussi le passage dans la classe supérieure, 13% auront redoublé et 1,5% été réorientés, soit moins de 20 enfants abandonnant l école. En outre, CODEGAZ a préparé en 2011 un programme de formation professionnelle permettant l accueil en cours du soir à 60 jeunes défavorisés auprès de l Institut Don Bosco à Alexandrie, en vue d acquérir une qualification sanctionnée par un diplôme d électricien, de plombier, de chauffagiste. Un programme de micro-crédits, mis en place en 2012, devrait aider ensuite ces jeunes qualifiés à s installer à leur compte. Rapport moral CODEGAZ

14 5. L enfance 5.1.Inde : Anchal un foyer d accueil pour les enfants des rues de Dehli La condition des femmes et des filles sans domicile, en Inde en particulier, est très préoccupante : les filles, plus encore que les garçons, subissent les agressions de la rue et leur situation de personnes en souffrance est tout à fait dramatique. Lors d une mission en 2008, CODEGAZ a rencontré l association indienne Jamghat dont le projet est d aider les enfants des rues de Delhi, grâce à une prise en charge complète des cas les plus désespérés dans un foyer d accueil. CODEGAZ a décidé d apporter son aide pour l ouverture d un foyer pour les filles (Anchal). Elles peuvent ainsi troquer leur vie de mendiantes contre une vraie vie d enfant proche de la vie de famille avec école, jeux, sorties en groupes. Deux salariées, embauchées par Jamghat assurent le fonctionnement du foyer et sont partie prenante du projet éducatif. La contribution de la Fondation d entreprise GDF SUEZ a permis l ouverture de ce foyer pour les filles en octobre Egypte : finalisation de la construction du centre d accueil des enfants des rues d Alexandrie La première tranche fonctionnelle du centre d accueil des enfants des rues d Alexandrie a été achevée en 2011 en partenariat avec CARITAS Egypte. Le centre devrait être inauguré au printemps 2012 si la situation locale le permet et après aménagements intérieurs terminés. Il devrait à partir de fin Janvier 2012 pouvoir accueillir jusqu à 1000 enfants par an dans le but de les mettre à l abri des dangers de la rue, les nourrir, les soigner et tenter de les resocialiser dans des circuits de formation scolaire ou professionnelle (obtention de papiers d identité, recherche des parents). Rapport moral CODEGAZ

15 Cette construction a été cofinancée par la filiale GDF SUEZ Exploration Egypt B.V. et la Fondation d entreprise GDF SUEZ dans le cadre du programme sociétal Egypte. 5.3.Inde : Le VCC (Vidyadeep Community College) de Bharuch dédié aux filles adivasis (aborigènes) Grâce à la surélévation de l internat de ce collège (900 m2 supplémentaires) financée par la Direction GNL de GDF SUEZ et supervisée par CODEGAZ, les sœurs du Vidyadeep Community College de Bharuch ont pu augmenter le nombre d internes de 150 à 220 jeunes filles de la caste sociale la plus démunie ( les adivasis c est-à-dire les aborigènes mis à l écart dans la société indienne ) ; ces jeunes filles peuvent suivre un cursus de jardinière d enfants et quelques anciennes élèves, ayant trouvé du travail à Bharuch, y trouvent un hébergement sécurisé. Un nouveau filtre à eau à osmose inverse a été ajouté en 2011, pour les besoins des élèves supplémentaires. 5.4.Burkina Faso : collectes de fournitures scolaires et vêtements A l occasion de la mission effectuée par l équipe GrDF en janvier, un don de 30 kg de vêtements d enfants collectés en France par deux antennes régionales du Secours Catholique a été remis à l association de parents d élèves de l école de Nayalgué à Koudougou. L achat local de fournitures scolaires et de chaussures pour 20 petits pensionnaires de l association AVO a été par ailleurs permis grâce au fruit d une seconde collecte (donations de salariés de GrDF de l URG Bourgogne). Rapport moral CODEGAZ

16 5.5.Egypte : Actions en faveur des enfants qui travaillent A Aboukir (région d Alexandrie), en partenariat avec les Scouts Marins d Alexandrie, CODEGAZ a permis l accueil dans un centre de jeunesse de 25 enfants qui travaillent, afin de leur dispenser une formation scolaire (acquisition des compétences basiques : lecture, écriture, calcul et sportive). Cette action fait l objet d un mécénat financier de la part de la Direction GNL de GDF SUEZ. 5.6.Egypte : Actions de promotion des femmes Plus de 6000 femmes en milieu rural (sur 2 ans) reçoivent une formation à leurs droits, à l hygiène, à la puériculture, et au planning familial. 500 enfants sont accueillis en garderie. Ces programmes, mis en œuvre par CARITAS Egypte, sont soutenus financièrement par la Direction de la Stratégie et du Développement Durable de GDF SUEZ. Rapport moral CODEGAZ

17 5.7.Egypte : Prise en charge éducative d enfants handicapés défavorisés En partenariat avec le Collège Saint- Marc d Alexandrie, 38 familles démunies, ayant des enfants handicapés, ont bénéficié en 2011 d une aide financière de CODEGAZ destinée à l inscription de leurs enfants au centre de vie de ce collège. Elles bénéficient ainsi pendant 2 ans d une réduction de 25 à 50 % des frais d inscription au centre de vie, selon leurs revenus. Ce projet a été financé par la Direction GNL de GDF SUEZ Parrainages d enfants : Roumanie, Madagascar, Burkina Faso En 2011, CODEGAZ a poursuivi sa coopération avec «Les Amis des Enfants du Monde» (AEM) de Madagascar, ainsi qu avec «Les Amis d Enfance Avenir», une association de familles adoptives et d aide à l enfance en difficulté de Roumanie et de Madagascar. Un parrainage en partenariat avec l Association pour la Veuve et l Orphelin a été maintenu en 2011 au Burkina Faso, permettant ainsi de contribuer à la scolarisation et l alimentation de 6 enfants de familles très défavorisées. Rapport moral CODEGAZ

18 6. L accès à l énergie 6.1. Inde : Expertise dans le cadre du programme Rassembleurs d énergies Le programme Rassembleurs d Energies, lancé par le Groupe GDF SUEZ en 2011, a pour objectif de favoriser le développement économique et social des territoires isolés par l accès à l énergie ; il contribue également à réduire la précarité énergétique tant au niveau européen que mondial. Dans ce cadre, CODEGAZ est venu en appui de la Direction de la Stratégie et du Développement Durable de GDF SUEZ pour apporter son expertise technique pour l évaluation d un partenaire économique (Entrepreneur «social» indien HPS - Husk Power System) qui déploie un concept nouveau d électrification dans des zones rurales reculées de l Inde. L originalité des «mini power plants» (petites centrales électriques et son réseau local de distribution) diffusées par HPS est d utiliser des déchets organiques (principalement des cosses de riz) pour produire localement du biogaz servant lui-même à la production d électricité. L énergie électrique est utilisée pour l éclairage des foyers, le fonctionnement des pompes d irrigation et des moulins. 6.2.Burkina Faso : Expérimentation de fours Au titre de la lutte contre la déforestation, une étude de faisabilité est en cours pour mettre en place des fours à économie de bois, à partir de premières réalisations expérimentales auprès de l école de Dapoya 2, en partenariat avec l association des parents d élèves qui gère la cantine des écoliers. Rapport moral CODEGAZ

19 6.3. Inde : un chauffe-eau solaire pour le VCC Collège de Baruch ( Gujarât ) Un chauffe eau solaire, a été installé sur le toit de l internat du VCC Collège de Baruch (programme sociétal en Inde financé par la Direction GNL de GDF SUEZ ), et assure comme prévu une économie de 50% du gaz utilisé pour la cuisine et un confort amélioré pour les élèves (douches chaudes en hiver). Le chauffe-eau avec ses panneaux solaires ( arrière-plan ) et son ballon d eau chaude Rapport moral CODEGAZ

20 7.Les actions de développement micro-économique 7.1. MADAGASCAR : création d emplois durables à la ferme de spiruline de Morondave SPIRMEN, l association malgache qui exploite la ferme de spiruline de Morondave (Madagascar ) a produit, en 2011, Kg de spiruline dont 44% sont destinés à des dons (distributions gratuites pour 25% à des personnes défavorisées) et à des dispensaires (ventes à prix réduits pour 19%) Cette association désormais autonome techniquement et financièrement emploie 30 personnes toutes salariées et affiliées à une caisse de retraite et bénéficiant ainsi que leur famille de la gratuité des soins au dispensaire voisin Egypte : un programme de microcrédits en préparation Un programme de microcrédits a été mis en préparation avec Caritas Egypte dans le cadre du programme sociétal Egypte conduit par CODEGAZ. Il a pour objet de fournir, pendant 3 ans, 350 prêts à des familles défavorisées en vue de créations d emplois ou d activité d auto-entrepreneurs. Rapport moral CODEGAZ

21 8. Les actions humanitaires d urgence 8.1 Haïti : poursuite de l aide aux sinistrés de la catastrophe humanitaire de Suite à la terrible catastrophe naturelle survenue à Haïti le 12 janvier 2010, CODEGAZ est intervenue pour apporter une aide aux populations sinistrées. En 2010, dans un premier temps, afin de répondre à l urgence, du matériel et des consommables médicaux ont été envoyés par container pour y être distribués. Dans un deuxième temps, une participation à l effort de reconstruction nécessaire auprès des sinistrés de la ville de Gressier, (destructions d environ 80% des habitations) a permis à 30 familles vulnérables de retrouver des conditions de logement décents dans des abris transitionnels. Des travaux de construction d ouvrages sont en cours depuis mai 2011, afin de rendre l accès à l eau potable de manière sécurisée, équitable et pérenne aux personnes déplacées victimes du tremblement de terre et des zones touchées par l épidémie de choléra (environ personnes) : - Construction de 4 forages neufs dans les localités de Gressier, de Segretier, de Gran Savane et de Cour Neuve - La réhabilitation de la source Macomme dans la Section Communale de Morne à Bateau. - La réhabilitation de la source Merger 2 à Gressier. - L installation d une pompe à bras sur le forage de la Gare du Sud à Gressier - Mise en place de comités de gestion des points d eau à l hygiène dans les localités précitées. - Campagne de promotion et de sensibilisation de l hygiène et des sanitaires auprès des bénéficiaires. Rapport moral CODEGAZ

22 Ces interventions ont pu être menées grâce à la mobilisation de nombreux salariés du Groupe GDF SUEZ, au cofinancement de l association Caisse des Dépôts et Consignations-Tiers Monde, de la filiale Storengy (Branche Infrastructures), de la Branche Energie France (CHP MOP Toulouse), de la filiale GAZOCEAN, de la Direction de la Communication et de la Communication Financière du Groupe GDF SUEZ, et enfin de la CMCAS des Hauts de Seine Cambodge : Aide alimentaire d urgence suite aux inondations dans le district de Ponhea Loeu, province de Kandal. Les populations du Cambodge connaissent depuis octobre 2011 une période très difficile car le pays est ravagé par d importantes inondations. Des milliers de familles ont donc été obligées de s éloigner de leurs habitations pour sauver leur vie et préserver leurs biens et leurs animaux. Pour aider ces personnes en détresse, pour la seconde fois, CODEGAZ a répondu à l appel de l'association locale LE REFUGE (représentée par M. Saran Meas), en leur adressant une subvention d urgence recueillie auprès des adhérents donateurs de l Association. Fin novembre 2011, dans cette province située à 60 km Nord d'ouest de Phnom Penh sur la rive de Tonlé Sap, une distribution de kg de riz a été réalisée auprès de 70 familles. Rapport moral CODEGAZ

23 9. Le développement durable La contribution de CODEGAZ dans le domaine du développement durable, consiste, à la demande du Groupe GDF SUEZ, à recycler des matériels déclassés de l entreprise à des fins humanitaires, associatives ou de développement économique des populations vulnérables. 9.1.France. Emmaüs France : cession de véhicules déclassés Dans le cadre de l accord national porté par le Groupe GDF SUEZ avec Emmaüs France, CODEGAZ a effectué en 2011 la cession à cette association de 33 véhicules, en provenance majoritairement de GRT Gaz et partiellement de Storengy, filiales de GDF SUEZ. 9.2.France. les Restaurants du Cœur : cession de véhicules et de matériels informatiques L Association «Les Restos du cœur (officiellement «Les Restaurants du Cœur les Relais du Cœur») a pour objet d aider et d apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique. Les Restos du Cœur assurent le transport des produits alimentaires vers les centres de distribution. L ancienneté de son parc automobile occasionne des frais d entretien importants. L objectif est donc pour cette association de renouveler régulièrement ce parc afin d assurer sa mission d intérêt général à moindre coût. En 2011, CODEGAZ a procédé à la cession de 28 véhicules (27 de GRT Gaz et 1 de GrDF) De même, l ensemble des équipes de bénévoles et/ou membres des Restos du Cœur. ont bénéficié en 2011 d un don de 535 unités centrales, essentiellement des ordinateurs portables en partenariat avec la Direction des Services Informatiques (DSI) de GDF SUEZ. Rapport moral CODEGAZ

24 9.3.France. Associations de la Ville du Havre/ remise de 100 postes informatiques Dans le cadre de ses nombreux partenariats avec la ville du Havre et plus particulièrement en matière de responsabilité sociétale, CODEGAZ a permis à la Délégation Régionale GDF SUEZ de Haute Normandie de remettre en décembre 2011, 100 postes informatiques issus du parc du Groupe à 32 associations havraises. Erik Levilly / Ville du Havre Ce matériel avait été à cette occasion reconditionné par les Ateliers du Bocage (filiale d Emmaüs France spécialisée dans la réinsertion), qui a réalisé cette opération dans le cadre du programme AdB- SolitaTech (important programme de mécénat technologique en France). Ces équipements permettront aux utilisateurs de faire un premier pas dans le domaine du numérique et/ou d approfondir leur pratique. Cette opération a été possible grâce au partenariat avec la Direction des Services Informatiques (DSI) de GDF SUEZ qui a cédé en vue de cette opération 550 ordinateurs, aux Ateliers du Bocage, ces deux entités ayant passé des conventions spécifiques avec CODEGAZ. 9.4.Burkina Faso : cession d un véhicule pour le transport du coton, encadré par Ingalañ et B.K.B (Breizh Kengred Burkina) En 2007, Ingalañ, association française de promotion et de développement du commerce équitable, est impliquée à la demande du Conseil Régional de la Bretagne dans un programme de production de coton biologique et équitable en Afrique de l'ouest (Mali, Burkina Faso). Dans ce contexte, un fourgon, recyclé par l association Codegaz auprès de cette association, et chargé de tricoteuses professionnelles et familiales manuelles, d un groupe électrogène et d une bio bêche a été acheminé le 1 er avril 2011 dans la commune de Tiefora (province de Comoé). Rapport moral CODEGAZ

25 B. Remerciements Dans un contexte politique parfois tumultueux, notamment en Afrique du Nord et en Afrique sub-saharienne, CODEGAZ a dû faire preuve d une grande pugnacité et d une extrême vigilance pour mener à bien ses projets en L implication et la compétence de l ensemble de ses membres et le soutien de ses partenaires ont permis de se réunir autour du même objectif : soulager la souffrance des populations les plus déshéritées et leur redonner un espoir de vie décente. Nous tenons à remercier tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet objectif humanitaire commun (par ordre alphabétique) : Alain ALEXANDRE, Micheline ALIZON, François BARBIER, Michel BAYLE, Jean- Charles BERTIN, Farid BITOUT, Jean Claude BLOSSIER, Jean-Claude BOISNEL, Joël BOITTOUT, Dalila BOUZAK, Georges BRANCHU, Clara et Pierre BRESSON, Gérard BRUYERE, Francis CADARS, Jean Noël CANUT, Gérard CAVALIE, Francis CHARTRON, Marylène CHEVALIER, Jean-Pierre CLEMENT, Clothilde COQUANTIN, Catherine COUE, Amadou COULIBALY, Didier CRAMETTE, Amal DACI, Patrick DANET, Patrick DEGUETTE, Michel DEHU, Marie DE RENTY, Jean DESFORGES, Jacqueline EPOUDRY, Marie-Jeanne FARRUGIA, Gilles FERDANI, Farida FERGUENE, Arnaud FRESSE, Eric FROIDEVAUX, Gérard GALLIAN, Bernard GERVAIS, Hubert GIRARD, Thierry GOMEZ, Sophie GORSE, Marie-Claire GRACIA, Patrice GUERY, Didier GUIER, François GUILLEMINOT, Annick HANQUET, Mustapha HARKOUK, Valérie JEAN, Claude JOCHUM, Daniel JOUAN, Hervé JOURDE, Marie-Jo JOUSSELIN, Sandrine KRUBA-ROBIN, Corinne LALO, Véronique et Christian LARTAUD, Jacques LELEU, Bernard LEVEQUE, Claudine L HUILLIER, Isabelle LUCAS, Claude MAHUZIER, Véronique MAMBRE, Stéphane MAUREL, Jean-Marc MAZEAS, Alexandre M BAPPE-EKEDI, Saran MEAS, Mohammed MEKIBES, Alain et Liliane MONNET, Dalia MOUFID, Hong-Phuc NGUYEN, Alain OSCAR, Jean PADERNO, Bertrand PATY, Patrick PELLE, Vincent PISMONT, Florent RICHARD, Patrick RISCHARD, Sangeeta RAWAT, Sylvain RIVIERE, Christian SAVART, Danièle et Antoine SCOTTO, Lofti SELLAH, Dararith SEN, Jean Paul SERIN, Jérôme SIVOYON, Ouarda SMIDA, Denis et Sophie SUPLY, Louis TOTTEL, Bruno VALLEE, Aurélie VANHOYE, Noëla VAZQUEZ, Didier VILLENEUVE, Benjamin YAMEOGO. Rapport moral CODEGAZ

ECOLES DE LA TERRE Le Book 2014

ECOLES DE LA TERRE Le Book 2014 ECOLES DE LA TERRE Le Book 2014 DEUX ASSOCIATIONS POUR LUTTER CONTRE LA MISERE ECOLES DE LA TERRE ASSOCIATION [SUISSE] o Nom : ASSOCIATION ECOLES DE LA TERRE o Adresse : Rue de la Fontenette 11 1227 CAROUGE

Plus en détail

Récapitulatif des actions menées sur Madagascar. PAYS d intervention : Madagascar. Démarrage des actions 1981 Actions toujours en cours

Récapitulatif des actions menées sur Madagascar. PAYS d intervention : Madagascar. Démarrage des actions 1981 Actions toujours en cours PAYS d intervention : Madagascar Démarrage des actions 1981 Actions toujours en cours 1981 * Expéditions de médicaments au dispensaire d Antoinette Corteyn - Fort Dauphin * L hospice des pauvres (orphelinat

Plus en détail

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES HAITI DEUX ANS APRES Les actions de la Commission européenne pour reconstruire le pays Janvier 2012 Table of contents 1 L aide de l UE en bref 3 2 L aide humanitaire de la Commission européenne à Haïti.

Plus en détail

Consolider le développement du Jardin

Consolider le développement du Jardin Association «Solidarité & Initiative» pour le développement du Jardin de Cocagne de la Haute Borne pour la création de la Table de Cocagne de la Haute Borne Projet 2014 Adresse : 10 rue Héloïse Europarc

Plus en détail

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire.

ACTED. Bien que les guerres soient officiellement terminées, il persiste des conflits localisés à l Est du territoire. Chargé de Logistique RDC Closing date: 04 Sep 2015 I. ACTED ACTED ACTED est une association de solidarité internationale française qui a pour vocation de soutenir les populations vulnérables de par le

Plus en détail

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET Introduction A l instar de tous les pays qui ont adhéré à

Plus en détail

QUELS FINANCEMENTS POUR LA FILIERE ASSAINISSEMENT?

QUELS FINANCEMENTS POUR LA FILIERE ASSAINISSEMENT? QUELS FINANCEMENTS POUR LA FILIERE ASSAINISSEMENT? Christian HOUDUS Eau Vive 5ièmes Assises de la coopération décentralisée et de la solidarité internationale Yvelines - Conseil général Marly-le-Roi 12

Plus en détail

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE L intervention d urgence Au 29 juin, CARE continue de concentrer ses activités d urgence sur trois secteurs géographiques: Pétion-ville, Carrefour,

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA Réseau d Appui aux Initiatives Locales BP 11 468 Tél. : 00 227 96 29 18 55 Fax: 00 227 09 75 29 66 Niamey NIGER Email: railniger@yahoo.fr PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

Plus en détail

La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011

La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011 Dossier de presse 09 mai 2011 La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat d entreprise 2011 Communiqué de Presse La Fondation Schneider Electric reçoit l Oscar ADMICAL du Mécénat

Plus en détail

LE PROJET. Enfants du Jardin d Enfants

LE PROJET. Enfants du Jardin d Enfants CONSTRUCTION ET ENTRETIEN DU VILLAGE D ENFANTS SOS A SAVANNAKETH, LAOS BENEFICIAIRES : VILLAGE 150 ENFANTS, JARDIN D ENFANTS 60 ENFANTS, CENTRE SOCIAL 60 ENFANTS PROJET SOUTENU PAR LE MINISTERE DE LA COOPERATION

Plus en détail

au Cambodge et aux Philippines

au Cambodge et aux Philippines Nos centres scolaires et foyers d accueil pour bâtir des hommes au Cambodge et aux Philippines L enfant que nous aidons aujourd hui sauvera son pays demain Qui sommes-nous? Notre vision Face la souffrance

Plus en détail

Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO

Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO Présentation de la mission de réalisation du 16 Octobre au 10 Décembre 2010 Electrification des écoles et formation au métier d électricien en installations

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

ANNEXE. Le Projet. Augmenter l Accès à une Education de Qualité en Haïti

ANNEXE. Le Projet. Augmenter l Accès à une Education de Qualité en Haïti LEG/SGO-HA-37219927 ANNEXE Le Projet Augmenter l Accès à une Education de Qualité en Haïti I. Objectif 1.01 Les objectifs généraux du Projet sont d appuyer les objectifs suivants du Plan Opérationnel de

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

Rapport moral 2009 (approuvé par l Assemblée générale du 08/06/2010)

Rapport moral 2009 (approuvé par l Assemblée générale du 08/06/2010) Rapport moral 2009 (approuvé par l Assemblée générale du 08/06/200) Les freins au développement Deux ans de sécheresse, qui s'ajoutent à une pauvreté générale, à des perturbations de la production et à

Plus en détail

RESTAURATION LOGEMENTS

RESTAURATION LOGEMENTS LES PRESTATIONS MINISTERIELLES au 1 er janvier 2014 La restauration collective RESTAURATION 927 structures de restauration collective réparties en 322 restaurants financiers, 74 restaurants inter administratifs

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Groupe de travail «Dynamiser la prévention»

Groupe de travail «Dynamiser la prévention» Plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux Groupe de travail «Dynamiser la prévention» 15 octobre 2014 Réunion du 15 octobre Déroulement de la réunion : - Don alimentaire

Plus en détail

Projet de réinsertion socio-scolaire et professionnelle

Projet de réinsertion socio-scolaire et professionnelle Projet de réinsertion socio-scolaire et professionnelle RESUME DU PROJET Titre du projet : Réinsertion socio-scolaire et professionnelle des enfants et jeunes qui ont de la déficience intellectuelle de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières DOSSIER DE PRESSE Améliorer l hébergement des plus défavorisés : Un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières Paris, le mardi 3 février 2015 Contact presse Ministère du Logement, de

Plus en détail

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Uniterres. Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux Le réseau des épiceries solidaires A.N.D.E.S. Uniterres Assurer la sécurité alimentaire des plus démunis et soutenir une agriculture durable et locale Rapprocher l aide alimentaire et les producteurs locaux

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Creusement d un puits pour une utilisation maraîchère à Fandène, Sénégal» Village de Diayane Localisation: Village de Diayane dans la commune de Fandene, département de Thiès, à 77

Plus en détail

CULTURE ECONOMIE. Ass. S.E.F. INTERLOCUTEURS FRANCO MALGACHE

CULTURE ECONOMIE. Ass. S.E.F. INTERLOCUTEURS FRANCO MALGACHE Siège social Ass. S.E.F. INTERLOCUTEURS FRANCO MALGACHE FAITES PARTIE DES INTERLOCUTEURS EN ADHÉRANT à l'ass. S.E.F. Franco-Malgache Le Poitou-Charentes avec Madagascar 79 320 Moncoutant FRANCOPHONIE CULTURE

Plus en détail

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Lille - Marchiennes, le 21 mars 2009 6600 arbres pour la Forêt Domaniale de Marchiennes Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Forêt de l Avenir Crédit Agricole

Plus en détail

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique

Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique Le Réemploi du matériel informatique au service de l Insertion, de l Environnement et de la lutte contre la fracture numérique AG2I / R2D2 : En Marin route de Pessan 32000 Auch (Gers en Gascogne) ZI du

Plus en détail

Proposition de projet pour le soutien à l occasion des 100 ans d ecobeton water technologies

Proposition de projet pour le soutien à l occasion des 100 ans d ecobeton water technologies Proposition de projet pour le soutien à l occasion des 100 ans d ecobeton water technologies Accès à l eau potable et à l assainissement dans les Andes du Sud en Equateur Région de Saraguro-Oña ecobeton

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

CARITAS ITALIANA. pour la présentation des Micro Projets de Développement. à Caritas Italiana

CARITAS ITALIANA. pour la présentation des Micro Projets de Développement. à Caritas Italiana CARITAS ITALIANA L I G N E S D I R E C T R I C E S pour la présentation des Micro Projets de Développement à Caritas Italiana A DRESS ET CONTACT Les MicroProjets doivent être adressés à Caritas Italiana

Plus en détail

Le marketing de l assainissement en pratique! Paris 16/06/2015

Le marketing de l assainissement en pratique! Paris 16/06/2015 Le marketing de l assainissement en pratique! Paris 16/06/2015 Le marketing de l assainissement 2 1. Le Gret et les projets d eau et d assainissement 2. Le marketing, c est quoi? 3. Le marketing de l assainissement

Plus en détail

BAOBAB. Berre Association Ô Bénin Aide et Bénévolat. Association Loi 1901. n W134001205 Quartier de l Epine «Les Ruelles» 13130 BERRE l ETANG

BAOBAB. Berre Association Ô Bénin Aide et Bénévolat. Association Loi 1901. n W134001205 Quartier de l Epine «Les Ruelles» 13130 BERRE l ETANG BAOBAB Berre Association Ô Bénin Aide et Bénévolat Association Loi 1901. n W134001205 Quartier de l Epine «Les Ruelles» 13130 BERRE l ETANG Alfakoara PRÉSENTATION DE L ASSOCIATION L association BAOBAB

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN. Mardi 03 décembre 2013 à 10h30

DOSSIER DE PRESSE. INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN. Mardi 03 décembre 2013 à 10h30 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN Mardi 03 décembre 2013 à 10h30 Adoma - Résidence sociale «Le Grand Cèdre» 114, rue Joseph Hue, 76250, DÉVILLE-LÈS-ROUEN

Plus en détail

Association suisse d aide aux orphelins du Burkina Faso

Association suisse d aide aux orphelins du Burkina Faso Association suisse d aide reconnue d utilité publique Président: Gérald Ortelli, rue des Merisiers 4, 1870 Monthey/VS, 024 471 69 73 Secrétaire: Françoise Frund, route de la Crottaz 12, 1802 Corseaux,

Plus en détail

Projet de création d'un centre de santé (dispensaire - maternité) à Diabal - Sénégal

Projet de création d'un centre de santé (dispensaire - maternité) à Diabal - Sénégal Projet de création d'un centre de santé (dispensaire - maternité) à Diabal - Sénégal Organisme sollicitant la demande Association Pour le Développement de Diabal - Sénégal 10 rue de vannes 29 200 Brest

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

Charte de protection des mineurs

Charte de protection des mineurs «Mes enfants, soyez joyeux!» Charte de protection des mineurs Au sein de l Académie Musicale de Liesse Mise à jour août 2014 L ensemble des adultes intervenant au sein de l Académie Musicale de Liesse

Plus en détail

Plan de présentation

Plan de présentation Prise en charge de la sécurité alimentaire par la communauté dans Charlevoix Sécurité Alimentaire Charlevoix Novembre 2010 Plan de présentation Dénicher des partenaires Proposer une démarche Faire un état

Plus en détail

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 C est avec plaisir que je vous présente le rapport d activités de l APRHQ pour l année qui s est terminée le 31 août

Plus en détail

Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS

Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS Aides financières pour les patients de moins de 60 ans atteints de maladie chronique Véronique LACROIX FRANCOIS Définition Qu est ce qu une pathologie chronique? «C est une maladie de longue durée, évolutive,

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

CENTRES SCOLAIRES ET FOYERS D ACCUEIL AU CAMBODGE ET AUX PHILIPPINES

CENTRES SCOLAIRES ET FOYERS D ACCUEIL AU CAMBODGE ET AUX PHILIPPINES 2013 CENTRES SCOLAIRES ET FOYERS D ACCUEIL AU CAMBODGE ET AUX PHILIPPINES Bâtir les hommes et les femmes de demain L enfant que nous aidons aujourd hui sauvera son pays demain OÙ EN SOMMES-NOUS? Nos 7

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique

COUR DES COMPTES. Synthèse. du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique COUR DES COMPTES Synthèse du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique Janvier 2011 L emploi des fonds collectés par les associations en faveur des victimes du Tsunami du 26 décembre

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 Aider les plus démunis à rester connectés Connexions Solidaires ouvre à Saint-Denis Grâce au soutien de la Mairie, du Centre Communal d Action Sociale (CCAS)

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Valoriser les déchets organiques en énergie et engrais dans les pays en développement

Valoriser les déchets organiques en énergie et engrais dans les pays en développement Association loi 1901 Valoriser les déchets organiques en énergie et engrais dans les pays en développement Sensibilisation des élèves du 93 Développement durable Aide au développement économique Conseil,

Plus en détail

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont :

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont : La Ville de la Possession est engagée depuis plus de 30 ans dans des actions de coopération décentralisée. Elle est la ville pionnière de La Réunion à développer des actions de coopération avec des villes

Plus en détail

L éducation au Bénin : «Nous étions aveugles, maintenant, nous commençons à y voir clair!»

L éducation au Bénin : «Nous étions aveugles, maintenant, nous commençons à y voir clair!» L éducation au Bénin : «Nous étions aveugles, maintenant, nous commençons à y voir clair!» Richard Gerster* Le nombre des élèves augmente rapidement au niveau primaire. Au Bénin, un pays d Afrique de l

Plus en détail

CON STRUCTION D UN ORPH ELIN AT A SAURAH A, DISTRICT DE CH ITWAN, N EPAL.

CON STRUCTION D UN ORPH ELIN AT A SAURAH A, DISTRICT DE CH ITWAN, N EPAL. CON STRUCTION D UN ORPH ELIN AT A SAURAH A, DISTRICT DE CH ITWAN, N EPAL. Remarques préliminaires : En dépit des belles images véhiculées par l Himalaya, le Népal reste l un des pays parmi les plus pauvres

Plus en détail

L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES. Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres

L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES. Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres L de l IDA PARITÉ HOMMES-FEMMES Le Fonds de la Banque mondiale pour les plus pauvres Promotion de l égalité des sexes

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

URGENCE ASIE DU SUD. Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005

URGENCE ASIE DU SUD. Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005 INFORMATION PRESSE URGENCE ASIE DU SUD Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005 A ce jour, l'unicef France a fait parvenir un total de 40 millions d'euros en Asie du Sud. Le dernier envoi, d'un

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Compte-rendu de la 2 nde Commission Participative Mobilité Energie et Environnement

Compte-rendu de la 2 nde Commission Participative Mobilité Energie et Environnement Compte-rendu de la 2 nde Commission Participative Mobilité Energie et Environnement 26 novembre 2014-20h à 22h15 Présences : cf. annexe 1. Secrétariat : Sabine Girard Animation : Emmanuel Cappellin Présentation

Plus en détail

L Essentiel de l année 2012-2013

L Essentiel de l année 2012-2013 L Essentiel de l année 2012-2013 Le mot de la Présidente Chers Membres de «Toutes à l école», chères Administratrices, chers Amis, Je tiens à vous remercier pour votre présence à notre Assemblée Générale

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Aide au rétablissement et à la reconstruction

Aide au rétablissement et à la reconstruction PROGRAMME D AIDE AUX SINISTRÉS À LA SUITE DES INONDATIONS D AVRIL 2011 AU QUÉBEC Aide au rétablissement et à la reconstruction Ce programme d aide s adresse aux propriétaires occupants dont la résidence

Plus en détail

Communiqué. Emmaüs sans frontières. 31 mai 2011. Centre socio culturel. Thann EMMAÜS CERNAY. Rendez vous le 31 mai à 14h. Centre socio culturel

Communiqué. Emmaüs sans frontières. 31 mai 2011. Centre socio culturel. Thann EMMAÜS CERNAY. Rendez vous le 31 mai à 14h. Centre socio culturel Emmaüs sans frontières Communiqué 31 mai 2011 Centre socio culturel Thann ************************ CERNAY EMMAÜS A l occasion de la tournée de mobilisation d Emmaüs International, EMMAÜS CERNAY accueillera,

Plus en détail

La société de coopérative de fabrication de. chicouangue. A besoin de vous. présentation de la coopérative

La société de coopérative de fabrication de. chicouangue. A besoin de vous. présentation de la coopérative La société de coopérative de fabrication de chicouangue A besoin de vous présentation de la coopérative 1 2 La société de coopérative de fabrication de chicouangue A besoin de vous présentation de la coopérative

Plus en détail

FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE. Fondation sous l égide de la Fondation de France

FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE. Fondation sous l égide de la Fondation de France FONDATION L ÉCHIQUIER DE LA RÉUSSITE 14, rue d Ouessant - 75015 Paris. Tél : 01 78 09 88 00 Mail : fondationechiquierdelareussite@a2consulting.fr Fondation sous l égide de la Fondation de France Pourquoi

Plus en détail

Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad

Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad Notre projet en 2009 Prendre soin des orphelins, des nouveaux-nés, des femmes ayant des problèmes d allaitement, des prématurés et des enfants malnutris

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM)

Guide de création d une maison d assistants maternels (MAM) 2013 (MAM) Édito Le Conseil général et la Caisse d allocations familiales du Finistère favorisent le développement des modes d accueil de la petite enfance Le Conseil général du Finistère et la Caisse

Plus en détail

Micro-irrigation à Madagascar

Micro-irrigation à Madagascar P R AVSF - J. Mas A X IS LES EXPÉRIENCES I N N O VA N T E S D AV S F PAYS Madagascar TITRE DU PROJET SCAMPIS Développement des Systèmes de Micro-irrigation BÉNÉFICIAIRES DIRECTS Plus de 10 000 familles

Plus en détail

au service de chacun!

au service de chacun! Les associations sanitaires et sociales : au service de chacun! Petite enfance Handicap Jeunes en danger Santé Personnes âgées Pauvreté, Exclusion * «L association est la convention par laquelle deux ou

Plus en détail

Plan d orientations stratégiques 2012-2016

Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Agence Française de Développement Établissement public, l Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser

Plus en détail

Ma future formation. 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle?

Ma future formation. 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle? Ma future formation 1. Quelle est la formation en cursus complet? 2. Qui accède à la formation partielle? 3. Qu est-ce que la Validation des acquis de l expérience (VAE)? 4. Comment se passent les stages?

Plus en détail

2 Rapport d'activité 2014 Fondation d'entreprise Nexans

2 Rapport d'activité 2014 Fondation d'entreprise Nexans Editorial : pour une énergie électrique solidaire 3 Fondation Antenna : l'innovation fait entrer la lumière dans les habitations 4 Electrification de l'hôpital d'ipamu avec ESF 5 Un centre de santé électrifié

Plus en détail

Microfinance plus: comment lier la microfinance à d autres services pour toucher les plus pauvres?

Microfinance plus: comment lier la microfinance à d autres services pour toucher les plus pauvres? Microfinance plus: comment lier la microfinance à d autres services pour toucher les plus pauvres? MCA2 // Microfinance Modérateur Christophe Villa Professeur, Chaire microfinance, Audencia Intervenants

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Construction d un centre informatique à Dalifort» Quartier de Dalifort Intitulé du projet «Construction d un centre informatique à Dalifort, Sénégal» Lieu d intervention Quartier

Plus en détail

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE 15/01/10-08:01 - Page 1/3 Ref. Doc. : 2500-4318690-8 A : Service de presse / VEOLIA ENVIRONNEMENT Mot-Clé : VEOLIA BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet «L énergie solaire, un moteur pour le centre de santé de Dioumanzana» au Mali Pays Lieu d intervention Début du projet Durée du projet Objectif : Nombre de bénéficiaires Budget :

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire DOSSIER DE PRÉSENTATION S o m m ai r e SolidaireVille, plateforme innovante de micro-dons. Une première!...3 Des projets au service du développement

Plus en détail

APPENDICE A. DESCRIPTION DU PROJET D Elevage de lapins de l Adjido Bénin

APPENDICE A. DESCRIPTION DU PROJET D Elevage de lapins de l Adjido Bénin APPENDICE A DESCRIPTION DU PROJET D Elevage de lapins de l Adjido Bénin I. Introduction Le présent Appendice décrit les activités qui doivent être réalisées, ainsi que les résultats qui doivent être obtenus,

Plus en détail

Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation

Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation Le programme ANO (Assainissement Nord Ouest) a été mis en œuvre par un consortium de trois associations : o Action contre la Faim (ACF),

Plus en détail

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE

THEME 5: CONDITIONS DE VIABILITE FINANCIERE DE LA MICROFINANCE AGRICOLE RESEAU DES CAISSES POPULAIRES DU BURKINA ********************************* Fédération des Caisses Populaires du Burkina (F.C.P.B.) Tél.: 50.30.48.41, Fax : 50.30.49.10 ; E-mail : fcpb@fasonet.bf ; Adresse

Plus en détail

PROJET CANTINE ET PROMOTION DE L HYGIENE EN MILIEU SCOLAIRE A TANGASSOGO ET GAH RAPPORT DE MISE EN OEUVRE

PROJET CANTINE ET PROMOTION DE L HYGIENE EN MILIEU SCOLAIRE A TANGASSOGO ET GAH RAPPORT DE MISE EN OEUVRE PROJET CANTINE ET PROMOTION DE L HYGIENE EN MILIEU SCOLAIRE A TANGASSOGO ET GAH RAPPORT DE MISE EN OEUVRE Mai 2013 INTRODUCTION Le projet cantine et promotion de l hygiène en milieu scolaire est la suite

Plus en détail

ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE

ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE ASSEMBLÉE DES COMMUNAUTÉS DE FRANCE L évolution des effectifs intercommunaux NOTE TECHNIQUE Juillet 2012 1. Une augmentation des effectifs dans les collectivités locales La fonction publique territoriale

Plus en détail

BUSINESS PLAN POUR UN PROJET DE PROMOTION ET DE COMMERCIALISATION DE SPIRULINE : MICROCREDIT SOUS FORME DE PACKS DE SPIRULINE

BUSINESS PLAN POUR UN PROJET DE PROMOTION ET DE COMMERCIALISATION DE SPIRULINE : MICROCREDIT SOUS FORME DE PACKS DE SPIRULINE BUSINESS PLAN POUR UN PROJET DE PROMOTION ET DE COMMERCIALISATION DE SPIRULINE : MICROCREDIT SOUS FORME DE PACKS DE SPIRULINE I. PRESENTATION DU PROJET I.1 Concept L activité de promotion et de commercialisation

Plus en détail

LA RéPOnSe COLLeCTive. Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat

LA RéPOnSe COLLeCTive. Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat LA RéPOnSe COLLeCTive des entreprises de SAnTé Aux POPuLATiOnS en SiTuATiOn de détresse Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat Qui sommes nous?

Plus en détail

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Numéro WHH du projet: AF 1519 / COD 1063-07 Numéro KfW du projet : KfW 2007 65 537

Plus en détail

Informations Ge ne rales

Informations Ge ne rales Résultats de l enquête sur le développement des structures PEP vers le tourisme social Cette enquête ne comprend que les centres désirant intégrer un possible partenariat entre Atout France, la Caisse

Plus en détail

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR RAPPORT GLOBAL 2012 JORDANIE Présence du HCR en 2012 Nombre de bureaux 1 Effectifs totaux 222 Internationaux 23 Nationaux 77 JEA 3 VNU 7 Autres 112 Faits marquants Aperçu L environnement de protection

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * *

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Direction Générale de la Santé Direction des Laboratoires Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * PLAN DE FORMATION DES PERSONNELS

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail