Solidarité Haïti : un an de mobilisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Solidarité Haïti : un an de mobilisation"

Transcription

1 Solidarité Haïti : un an de mobilisation Le 12 janvier 2010, un violent séisme frappe Haïti. Le bilan est effroyable : morts, blessés et 1.5 million de sans-abri. Une semaine après le désastre, la première équipe Electriciens sans frontières rejoint Portau-Prince. En un an, 90 bénévoles Electriciens sans frontières se sont succédé pour répondre aux besoins électriques de la population haïtienne et des organisations lui venant en aide. Retour sur douze mois de mobilisation. Électriciens sans Frontières Dès l annonce de la catastrophe, Electriciens sans frontières mobilise ses moyens humains et matériels avec l appui de ses 15 délégations régionales et de ses principaux partenaires (Croix- Rouge française, Médecins sans frontières, Ministère des affaires étrangères et européennes, Ambassade de France en Haïti). Depuis le début de nos opérations en Haïti le 24 janvier 2010, 90 bénévoles se sont ainsi relayés, par équipes de quatre ou cinq, pour répondre aux nombreuses sollicitations et aux innombrables besoins en matière de sécurisation et d alimentation électriques. L association n a jamais relâché ses efforts pour participer à l amélioration des conditions de vie de la population locale. Pourquoi Electriciens sans frontières est-elle présente en Haïti? Depuis 8 ans, l association intervient suite à catastrophe naturelle. Electriciens sans frontières était à Bam, en Iran suite au séisme, en Indonésie après le tsunami de 2004, au Pakistan après le tremblement de terre de La fragilité initiale des institutions haïtiennes et l ampleur des dégâts qu elles ont subis font de la situation en Haïti un désastre sans précédent et un défi sans équivalent pour tous ceux qui œuvrent à la reconstruction. Electriciens sans frontières est l association de solidarité internationale de référence dans le domaine du rétablissement de l accès à l électricité pour les populations et les établissements communautaires sinistrés mais aussi pour les ONG humanitaires présentes sur place. Electriciens sans frontières aide ainsi tous ceux qui aident et qui ont besoin d électricité pour accomplir leurs missions! Juste après le séisme, Electriciens sans frontières a évalué précisément les besoins prioritaires des acteurs de la coopération internationale : les bénévoles ont éclairé les chantiers de recherche de victimes dans les décombres, sécurisé les installations électriques dans les bases de vie des ONG, installé des groupes électrogènes dans les hôpitaux, avec la Croix Rouge notamment. 1

2 Une fois l extrême urgence «passée», les Electriciens sans frontières ont rétabli l éclairage de nombreuses écoles et orphelinats à l aide de panneaux solaires et de plusieurs camps de réfugiés avec des groupes électrogènes. 5 mois après le séisme, Electriciens sans frontières a réalisé l électrification de l hôpital de Médecins Sans Frontières Suisse à Léogâne et mis en place une centrale solaire sur le camp de l Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) à Santos 17. Fin 2010, Electriciens sans frontières est intervenu pour électrifier un atelier de menuiserie mis en place par Handicap International ainsi qu un centre de traitement du choléra pour Médecins du Monde. La solution photovoltaïque étant particulièrement pertinente dans ce contexte, Electriciens sans frontières a engagé, courant mai, un grand projet d éclairage à l aide de lampadaires photovoltaïques dans les camps des communes de Carrefour, Léogâne et Port-au-Prince pour améliorer la vie des habitants de ces camps, faire reculer la violence et garantir leur sécurité. Pour l ensemble de ses actions, Electriciens sans frontières collabore étroitement avec ses partenaires haïtiens afin que les installations soient pérennes et qu elles puissent être entretenues par les acteurs locaux. L association s investit, entre autres, dans la création d un centre de formation professionnelle avec le Père Armand Franklin à Hinche. Quelles sont les personnes envoyées en Haïti par Electriciens sans frontières? Tous ceux qui partent pour Electriciens sans frontières sont bénévoles. Nous veillons à créer des équipes complémentaires alliant sens du relationnel, compétences techniques et savoir faire en gestion de projets. Les qualités humaines et organisationnelles sont aussi indispensables que les connaissances techniques. Parce qu ils ont pour mission de se mettre «à la disposition» des haïtiens et des organisations présentes en Haïti, les Electriciens sans frontières doivent faire preuve de réactivité, disponibilité, adaptation, humilité et discernement pour répondre avec pertinence aux nombreuses sollicitations. Pour certains, partir en mission pour Electriciens sans frontières en Haïti était un «baptême du feu». C était un pari, c est une réussite. Bien accompagnés par des volontaires expérimentés, tous ont été à la hauteur de la confiance qui leur a été accordée. Les Electriciens sans frontières partis en Haïti ont le sentiment d avoir vécu une expérience très formatrice ; ils ont affronté des situations déroutantes, fait preuve d inventivité avec les moyens mis à leur disposition pour proposer des solutions efficaces et pertinentes dans un contexte très dur. Pourquoi l association intervient-elle toujours en Haïti un an après la catastrophe? La situation en Haïti est différente de celles que nous avons pu rencontrer lors de nos précédentes interventions post catastrophe naturelle. L intensité et la concentration du séisme associé au grand nombre de victimes et à la fragilisation des institutions locales font de ce séisme un cas particulier. L ensemble du pays, notamment les institutions, a été ébranlé. A l heure actuelle, plus de 90 % des gravats n ont pas encore été évacués, et la reconstruction n est qu une cible lointaine pour toutes celles et ceux qui continuent de vivre au quotidien dans des conditions épouvantables. Un an après le drame, beaucoup reste à faire. Les démarches de renforcement des autorités et de la 2

3 société civile constituent certes un axe incontournable de l aide à ce pays sinistré, mais cela prendra du temps, et un an après le drame, beaucoup reste à faire pour assurer à court terme des conditions de vie décente à la population. L amélioration des conditions de vie et l accès aux services essentiels est un préalable indispensable à toute démarche de long-terme. L intervention d Electriciens sans frontières demeure plus que jamais utile et nous poursuivrons notre action tant que celle-ci sera pertinente et efficace et tant que nous réussirons à mobiliser des ressources! C est la première fois que nous sommes présents en continu dans un pays sur une aussi longue durée. Cela est rendu possible grâce au soutien de nos partenaires notamment le groupe EDF, notre partenaire historique, mais aussi la Fondation de France, la Mairie de Paris, le Conseil Régional de Martinique, l ADEME, des syndicats d électrification, des entreprises locales de distribution, Cegelec, SPIE ou encore les dons de particuliers. Nous avons également pu bénéficier de l appui matériel des sociétés Legrand, ERDF, Nature & Découvertes et Silec Câble Electriciens sans frontières accompagne les Haïtiens, mais n a pas vocation à se substituer aux opérateurs locaux. L association veille à partager son expérience et transmettre ses connaissances afin que les Haïtiens puissent être acteurs de la reconstruction de leur pays. Aider ceux qui aident La première phase de notre action a été consacrée au soutien à diverses organisations françaises de secours telles que la protection civile, les pompiers et le SAMU. Nos interventions ont ensuite consistées pour une large part à l appui à des ONG internationales (MSF, CRF, HI). Ces actions ont permis d alimenter ou de sécuriser les installations électriques de structures de santé (hôpitaux de Léogâne, Choscal, Tabarre, Martissant, Saint-Louis, atelier orthopédique à Port-au-Prince, centre de soins Saint-Martin à Delmas ), de campements accueillant les populations sinistrées ou bien encore de basevie hébergeant le personnel et le matériel des ONG. Nos bénévoles ont en outre formé des agents volontaires de la compagnie nationale d électricité (EDH) pour la distribution dans divers sites d hébergement de lampes solaires fournies par la Banque mondiale. 3

4 De la lumière dans les camps de réfugiés Un partenariat tripartite avec Electricité d Haïti (EDH) et la mairie de Léogâne a permis la mise en place d un éclairage public alimenté par des groupes électrogènes sur 11 sites d hébergements de la commune (Ballon Pré, Bellevue, Borno, Destra, Fonsable, Gérard Christophe, Mon Petit Village, Petit Paradis, Sainte Croix, Sainte Rose, Terrain lacul). A Carrefour, ce sont 3 camps qui ont été électrifiés (Fontamara 43, Domaine idéal et Christophe Channel). A Delmas, Electriciens sans frontières a également réalisé l éclairage de sites abritant des sinistrés avec la Croix-Rouge française (OPHSP, Delmas 83 et Delmas 33 : Lindor 1 et 2). Quelques grosses réalisations Enfin, notre association est intervenue en appui technique pour alimenter des installations importantes avec l Organisation Internationale des Migrations (OIM) pour l électrification solaire d un camp de réfugiés à Croix-des- Bouquets (Santos 17) et avec MSF Suisse pour la réalisation de l électrification d un hôpital de 1200 m² à Léogane (photo ci-contre) alimenté par 4 groupes électrogènes (P. totale 280 kva). Grâce à cette mobilisation constante, plus de 150 sites ont été alimentés, sécurisés et/ou éclairés en un an par Electriciens sans frontières en Haïti. Les différents chantiers ont été menés le plus souvent possible en faisant travailler des haïtiens : l électrification du camp de Hinche a ainsi été réalisée avec le lycée électrotechnique local et les chantiers d éclairage des camps de réfugiés avec des électriciens haïtiens et les populations des sites concernés. Le transfert de compétences est un objectif cher à Electriciens sans frontières. 4

5 Bilan financier* et matériel de nos interventions de post urgence Budget réalisé HT: Haïti Tremblement de terre Interventions post-urgence Dépenses en euros % Ressources en euros % Dons de matériels neufs Achats de matériel % Dons Entreprises (dont EDF ) % 10 tonnes dont : Transport matériel % Dons Associations % Silec câble 20 km de cables Transport Bénévoles (Véhicule + Avion) % Dons Collectivité territoriales % ERDF 22 groupes électrogènes Frais de mission % Particuliers % Nature et découvertes 200 panneaux solaires Main d'oeuvre locale % Autres organismes privés et divers % Legrand 100 coffrets de chantiers, hublots, baladeuses Frais communications et bancaires, divers % Valeur marchande estimée en euros Total % Total % Solde du projet au /12/10 *Chiffres provisoires dans l attente de l'approbation des comptes par le commissaire aux comptes Nos principaux partenaires : Médecins sans frontières, la Croix-Rouge française, Handicap International, Caritas, Shelterbox/Rotary International, ACTED, Pharmaciens sans frontières, Architectes sans frontières, Architectes de l urgence, Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, AMI, Progressio, Global Heath Action, NEGES Foundation, OMS, OIM Nos principaux soutiens : Le groupe EDF, ADEME, Cegelec, Collège Charles Péguy Bobigny, Comités d entreprises de TENE, Melun, Alpes du Sud, SNET et Sicae, Communauté de Communes du Creusot, Conseil Régional de Martinique, Entraide Solidarité, Europe Tiers Monde, Fondation de France, Gaz de Barr, La main tendue, Legrand, Mairies de Paris, Bourg la Reine, Saint- Avé et Séné, Nature et Découvertes, SDEA, SDEC Energie, SDEEG, SDER 24, SICAE- OISE, SIGAZ, SIGEIF, Silec Cable, SPIE, Transénergie, URM Electriciens sans frontières remercie tous ses partenaires ainsi que tous ceux qui nous ont fait confiance en soutenant nos actions en Haïti. 5

6 90 bénévoles en mission et 20 en appui et suivi Ressources humaines en hommes.jour en 2010 Bénévoles en mission h.j Mécénat de compétence EDF 400 h.j Bénévoles en appui et suivi 750 h.j Total h.j Valorisation en euros Répondre aux besoins immédiats et préparer l avenir La population haïtienne - et particulièrement les sinistrés du tremblement de terre - est aujourd hui confrontée à une crise sanitaire catastrophique. Le risque épidémique de choléra vient aggraver une situation de grande précarité, dans des camps plus que jamais exposés aux pluies torrentielles et aux cyclones. L appui à l amélioration des conditions de vie et de sécurité dans les sites d hébergement mis en place pour les sans toit, restera par conséquent une priorité pour Electriciens sans frontières dans les mois qui viennent. Parallèlement, notre association continuera de s associer aux efforts conjoints du gouvernement haïtien, des collectivités locales et de la communauté internationale pour reconstruire le pays. Electriciens sans frontières mettra notamment ses compétences au service de la remise sur pied des systèmes d éducation et de santé à travers des projets ciblés et concrets. Un an après le séisme en Haïti du 12 janvier 2010, environ un million de personnes sont toujours sans abri. De nombreux sites d hébergement pour les réfugiés et les personnes déplacées victimes du séisme ont été mis en place. Un grand nombre d entre eux ont été réalisés avec des structures légères, quelques uns avec des structures en dur. Nombre de ces installations devraient perdurer pendant plusieurs années, le temps que le processus de reconstruction pérenne se traduise concrètement sur le terrain. 6

7 Des Lampadaires PhotoVoltaïques pour les camps de réfugiés En partenariat avec les mairies concernées, Electriciens sans frontières mène depuis le mois d août un projet «LPV», soutenu notamment par la Fondation de France, l ADEME, le Conseil régional de Martinique, la Mairie de Paris, le SIGEIF et l association Europe Tiers Monde, qui vise à éclairer plusieurs dizaines de camps situés sur les communes de Port-au-Prince, Léogâne et Carrefour, regroupant plus de réfugiés, grâce à la mise en place de 350 lampadaires solaires et à la fourniture de 4000 lampes solaires individuelles. Electriciens sans frontières contribue ainsi concrètement à l amélioration des conditions de vie et de sécurité (cf. le récent rapport d Amnesty International) - notamment autour des points d eau et des latrines pour des dizaines de milliers d Haïtiens réfugiés dans des camps montés dans l urgence mais qui pourraient être amenés à durer plusieurs années. Bilan financier* et matériel du projet LPV Budget prévisionnel/réalisé HT: Lampadaires solaires pour les camps de réfugiés Dépenses en euros Dépenses totales prévisionnelles Dépenses réalisées Ressources en euros Ressources totales prévisionnelles Matériel (350 lampadaires, 1000 lampes individuelles solaires) Fondation de France Préfinancement (remplacement des batteries, maintenance 5 ans) ADEME Frais de mission Installation du matériel Conseil général de martinique Apport Electriciens sans frontières/autres bailleurs Divers (télécom, assurances ) Mairie de Paris Coûts administratifs SIGEIF Total au 31/12/ Total *Chiffres provisoires dans l attente de l'approbation des comptes par le commissaire aux comptes 7

8 Nous aider à continuer à apporter de la lumière dans les camps et les quartiers En 2011, Electriciens sans frontières continue son action dans les camps de réfugiés et les quartiers en reconstruction afin d apporter un peu de vie et de renforcer la sécurité à la nuit tombée à partir de solutions d'éclairage par des lampadaires photovoltaïques. Après cette première phase de 350 lampadaires, nous poursuivons cette action et visons l implantation de lampadaires photovoltaïques. Mais le financement reste à trouver! A raison de l unité (maintenance et entretien compris sur une durée de cinq années), nous sommes donc à la recherche de (1,625 millions d'euros) supplémentaires. Par exemple : l éclairage un camp de réfugiés comprenant 550 familles soit 2800 personnes nécessite 5 lampadaires photovoltaïques en moyenne. Vous pouvez financer l installation par Electriciens sans frontières d un ou plusieurs lampadaires en Haïti. Avec 2 500, un lampadaire photovoltaïque est installé et 100 familles seront durablement éclairées. Envoyez vos dons à : Electriciens sans frontières Solidarité Haïti 9, avenue Percier Paris 8

Solidarité Haïti : 4 mois de mobilisation

Solidarité Haïti : 4 mois de mobilisation Solidarité Haïti : 4 mois de mobilisation Le 12 janvier 2010, un violent séisme frappe Haïti. Le bilan est effroyable : 220 000 morts, 5000 personnes handicapées et aujourd hui près d 1,7 million de sans-abri.

Plus en détail

Guide. méthodologique. Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti

Guide. méthodologique. Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti Guide méthodologique Réduction des risques naturels en zone urbaine en Haïti mieux prendre en compte le risque naturel dans l urbanisation et l aménagement du territoire Préface Monsieur Yves Germain

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Haïti 2015. Handicap International - Information Fédérale Fiche pays Haïti 2015 08 FR

Haïti 2015. Handicap International - Information Fédérale Fiche pays Haïti 2015 08 FR Haïti 2015 MANDAT Présente en Haïti avant le séisme de janvier 2010, Handicap International est intervenue dès le lendemain du tremblement de terre et de déployer des moyens considérables afin de venir

Plus en détail

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES HAITI DEUX ANS APRES Les actions de la Commission européenne pour reconstruire le pays Janvier 2012 Table of contents 1 L aide de l UE en bref 3 2 L aide humanitaire de la Commission européenne à Haïti.

Plus en détail

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES La réalisation d un PCS doit être l occasion de travailler avec différents partenaires et de créer un réseau. L objectif est de faire en sorte de bien définir qui

Plus en détail

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2

Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 Chargé(e) de Reporting H/F Desks 1 et 2 L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population Juin 2014 Volume 13, numéro 4 La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti Dans ce numéro Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population - Mise en œuvre de la Politique

Plus en détail

Rapport de résultats et d impact

Rapport de résultats et d impact Rapport de résultats et d impact «L énergie solaire pour les femmes de Monzonblena et Kossa au Mali» Villages de Monzonblena et Kossa Carte du Mali Localisation: Début du projet : Août 2010 Durée du projet

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Ce matin, tout va encore plus vite que d habitude. Un client vous demande de devancer sa livraison. Mais votre

Plus en détail

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/1270 (1999) 22 octobre 1999 RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD Le Programmes des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances,

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet «L énergie solaire, un moteur pour le centre de santé de Dioumanzana» au Mali Pays Lieu d intervention Début du projet Durée du projet Objectif : Nombre de bénéficiaires Budget :

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017

PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 PLAN STRATÉGIQUE 2014-2017 Présentation Ce plan stratégique décrit les orientations qu a résolu d adopter le (CJSS) pour la réalisation de sa mission 1 au cours de la période 2014-2017. Il vise à guider

Plus en détail

Formation «Alzheimer et Éthique» Ordre de Malte France, une force au service du plus faible

Formation «Alzheimer et Éthique» Ordre de Malte France, une force au service du plus faible Formation «Alzheimer et Éthique» Ordre de Malte France, une force au service du plus faible L Ordre de Malte France Organisation caritative alliant programmes dans la durée et missions d urgence en France

Plus en détail

Le HCR et l actuelle crise de la protection des réfugiés en Europe Genève MCEI 12 Novembre 2015

Le HCR et l actuelle crise de la protection des réfugiés en Europe Genève MCEI 12 Novembre 2015 Le HCR et l actuelle crise de la protection des réfugiés en Europe Genève MCEI 12 Novembre 2015 Anja Klug Directrice du bureau de liaison du HCR pour la Suisse et le Liechtenstein Structure de la présentation

Plus en détail

L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte. Garantir la performance de vos investissements dans le temps

L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte. Garantir la performance de vos investissements dans le temps L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte Garantir la performance de vos investissements dans le temps L exploitation-maintenance : assurer un fonctionnement durable de vos parcs la

Plus en détail

Séisme au Népal. Appel aux dons

Séisme au Népal. Appel aux dons Séisme au Népal Appel aux dons Urgence dédiée à la zone la plus touchée, et plus précisément vers le village de Laprak et la région du Manaslu (région de l épicentre du séisme) Pour la première fois depuis

Plus en détail

PROFIL DE POSTE INTITULE DU POSTE : DIRECTEUR/TRIC RESSOURCES HUMAINES I- CONTEXTE :

PROFIL DE POSTE INTITULE DU POSTE : DIRECTEUR/TRIC RESSOURCES HUMAINES I- CONTEXTE : PROFIL DE POSTE INTITULE DU POSTE : DIRECTEUR/TRIC RESSOURCES HUMAINES I- CONTEXTE : Asmae - Association Soeur Emmanuelle est une ONG de solidarité internationale spécialisée dans le développement de l

Plus en détail

VOTRE DON CONTINUE DE FAIRE TOUTE LA DIFFÉRENCE HAÏTI CINQ ANS APRÈS LE SÉISME

VOTRE DON CONTINUE DE FAIRE TOUTE LA DIFFÉRENCE HAÏTI CINQ ANS APRÈS LE SÉISME VOTRE DON CONTINUE DE FAIRE TOUTE LA DIFFÉRENCE HAÏTI CINQ ANS APRÈS LE SÉISME FAITS SAILLANTS Plus de 5 millions de survivants du séisme ont reçu de l aide. Plus de 1 million d articles de secours ont

Plus en détail

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE 15/01/10-08:01 - Page 1/3 Ref. Doc. : 2500-4318690-8 A : Service de presse / VEOLIA ENVIRONNEMENT Mot-Clé : VEOLIA BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016

Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Réunion de haut niveau sur le partage au plan mondial des responsabilités par des voies d admission des réfugiés syriens Genève, 30 mars 2016 Note d information Introduction Le conflit en République arabe

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Projet «La lumière à Konna»

Projet «La lumière à Konna» Janvier 2011 Projet «La lumière à Konna» Contexte : Les pays en développement sont aujourd hui conscients du défi que leur impose la mise en place d une énergie propre et économe dans leur processus de

Plus en détail

Soins de santé et violence

Soins de santé et violence Soins de santé et violence La nécessité d une protection efficace Document d orientation préparé à l occasion de la réunion de haut niveau sur les soins de santé et la violence, et la nécessité d une protection

Plus en détail

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP)

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) 1. Synthèse + plan Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince

Plus en détail

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés Fonds européen pour les Réfugiés 2008-2013 APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés 1 Introduction : La décision n 573/2007/CE du Parlement européen

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges «Promouvoir l égalité des chances pour les enfants issus de milieux défavorisés» Territoires concernés : Actions menées en région Provence Alpes Côte d Azur (France)

Plus en détail

RÉPONSE AU TREMBLEMENT DE TERRE EN HAÏTI. Un message de la Présidente-Directrice Générale

RÉPONSE AU TREMBLEMENT DE TERRE EN HAÏTI. Un message de la Présidente-Directrice Générale RÉPONSE AU TREMBLEMENT DE TERRE EN HAÏTI BILAN DES CINQ ANS JANVIER 2015 Un message de la Présidente-Directrice Générale Cinq années après le tremblement de terre mortel qui a dévasté Haïti, des millions

Plus en détail

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la L association Demain est souscriptrice de la plupart des contrats d assurance santé, prévoyance et retraite assurés par Groupama Gan Vie et distribués par Gan Assurances. Gan Evolution Santé, Gan Alterego

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Établir un budget est une étape indispensable pour aborder sereinement un projet et rechercher des soutiens financiers auprès de partenaires privés et publics.

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

LA RéPOnSe COLLeCTive. Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat

LA RéPOnSe COLLeCTive. Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat LA RéPOnSe COLLeCTive des entreprises de SAnTé Aux POPuLATiOnS en SiTuATiOn de détresse Adhérez à Tulipe! La plaquette d information pour tout savoir sur notre politique de partenariat Qui sommes nous?

Plus en détail

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec :

De l Eau de Là CALA 2009. En partenariat avec la communauté Urbaine d Antalaha. Et en collaboration avec : De l Eau de Là Madagascar 2009 Le Chantier Ecole d Ambodikakaze Projet présenté par CALA (Comité d'aide aux Lépreux d'antalaha) Côte de la vanille Madagascar janvier 2009 De l Eau de Là Chantier Ecole

Plus en détail

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015 L Etat dans l Eure Juin 2015 SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure A compter du 1er juin, le Service Civique devient universel : tout jeune de 16 à 25 ans qui voudra s'engager

Plus en détail

OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation

OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation N 2015-019 OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation Par délibération du 20 janvier 2015, il a été décidé de lancer une consultation d entreprises pour la modernisation

Plus en détail

Échange de volontaires en service civique

Échange de volontaires en service civique Échange de volontaires en service civique BOURGOGNE / CAP OCCIDENTAL / MAULE Informations générales destinées aux candidats Table des matières Table des matières... 1 L échange de volontaires... 2 Pourquoi

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Projet. Equipement numérique

Projet. Equipement numérique Projet Equipement numérique Service Mécénat Région Ile de France 7 mars 2013 Notre mission NOTRE MISSION Apprentis d Auteuil est une fondation reconnue d utilité publique qui éduque et forme plus de 13

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION

INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION Organisation Non Gouvernementale (ONG) créée en 1967, reconnue d utilité publique depuis 1981. Volontariat de Solidarité Internationale : INFORMATIONS SUR L INTERMEDIATION 1 SOMMAIRE LA GUILDE... 3 QU

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Accueil des migrants. Jeudi 17 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE. Accueil des migrants. Jeudi 17 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE Accueil des migrants Jeudi 17 septembre 2015 Lors de sa conférence de presse semestrielle, le Président de la République a présenté l action de la France face à la crise migratoire qui

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

Promotion Santé Suisse

Promotion Santé Suisse Promotion Santé Suisse Qu est-ce que promouvoir la santé? «La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014 Comité de Pilotage du 7 juin 204 SDE65 juin204 Comité de Pilotage du 7 juin 204 présentation du projet. Rappel sur l organisation du projet (SDE - B. Rouch) 2. Quelques repères sur la mobilité électrique

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail

Concours "Électrification durable à

Concours Électrification durable à Concours "Électrification durable à Madagascar" Elèves des lycées techniques et professionnels de l'académie de Rouen : BTS électrotechnique, Bac technologique STI - génie électrotechnique Sciences et

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires

cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires Emergesat : un conteneur humanitaire Emergesat est un conteneur conçu sur-mesure pour les besoins des équipes opérationnelles

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA Ouagadougou, 05 Mars 2015 1

Plus en détail

Projet de Service spécifique Antenne PSE de Coronmeuse 2014-2020

Projet de Service spécifique Antenne PSE de Coronmeuse 2014-2020 2014-2020 ANTENNE PSE DE CORONMEUSE Place Coronmeuse, 21 4040 HERSTAL 04/248 80 58 pse.herstal-coron@provincedeliege.be Code Fase : 5605 Projet de Service spécifique Antenne PSE de Coronmeuse 2 Sommaire

Plus en détail

UEM. recrute. le groupe

UEM. recrute. le groupe le groupe UEM recrute électricité chaleur gaz éclairage public tv, internet, téléphonie par le câble gestion des réseaux de distribution édition informatique services associés UEM en bref Entreprise incontournable

Plus en détail

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Marc-André CHRYSOSTOME Généralités Présentation État des lieux Mission de SREP et Approche Expérience

Plus en détail

4ème Colloque sur la Finance et la Technologie Appliquée Portefeuille et Projets Financés par le Groupe Banque Mondiale en Haïti

4ème Colloque sur la Finance et la Technologie Appliquée Portefeuille et Projets Financés par le Groupe Banque Mondiale en Haïti 4ème Colloque sur la Finance et la Technologie Appliquée Portefeuille et Projets Financés par le Groupe Banque Mondiale en Haïti Port-au-Prince le 8 Avril, 2014 Rappel du Cadre Stratégique de l Assistance

Plus en détail

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02 PROGRAMME PRINCIPAL 02 WO/PBC/4/2 page 33 Direction générale 02.1 Cabinet du directeur général 02.2 Conseiller spécial et commissions consultatives 02.3 Supervision interne Résumé 61. La propriété intellectuelle

Plus en détail

Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur

Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur Plaisians, le 21/07/14 Table des matières Le projet Sigmah Le logiciel Sigmah La phase 2 : vers une «adoption étendue» Membres

Plus en détail

Les inégalités contre les risques majeurs

Les inégalités contre les risques majeurs Les inégalités contre les risques majeurs Étude de cas Partie 3 I. Approfondir le dossier documentaire sur les inégalités face aux risques majeurs A. Une bibliographie Une visite à ton CDI est indispensable.

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

Une nouvelle approche du Conseil en développement du conseil en levée de fonds & de l investissement...

Une nouvelle approche du Conseil en développement du conseil en levée de fonds & de l investissement... Une nouvelle approche du Conseil en développement du conseil en levée de fonds & de l investissement... Un engagement Voyez cette brochure comme une invitation à nous rencontrer physiquement afin de discuter

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays.

Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays. Inter Amérique : Le forum des donateurs d ADRA promouvra une plus grande mise en réseau entre les sections locales de tous les pays. ADRA et les leaders de l église osent pour une photo de groupe lors

Plus en détail

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation?

Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre. Qu est-ce que la Journée mondiale de l alimentation? Journée mondiale de l alimentation : le 16 octobre Cette activité pédagogique offre aux élèves un aperçu des 3 pays touchés par des crises alimentaires majeures de cette année : Le Pakistan, Haïti et le

Plus en détail

Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire.

Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire. Donnez de la valeur à votre ISF! Agissons ensemble pour un monde plus fraternel et solidaire. Fondacio, un mouvement au service de l humain. Cette aventure œcuménique naît à Poitiers en 1974, à l initiative

Plus en détail

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015

direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 direction régionale des affaires culturelles Champagne-Ardenne Collectivité territoriale demande de subvention 2015 L'exemplaire original est à retourner impérativement avant le 31 janvier 2015 Il doit

Plus en détail

Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur

Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur Sigmah : des ONG humanitaires coopérent pour répondre à un besoin du secteur Plaisians, le 21/09/15 Table des matières Le projet Sigmah Le logiciel Sigmah La phase 2 : vers une «adoption étendue» Membres

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité MINISTERE D ETAT CHARGE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES GUINEENS DE L ETRANGER ====== MINISTERE DELEGUE DES GUINEENS DE L ETRANGER INTERVENTION DE MADAME

Plus en détail

Projet de stratégie financière pour l OMS

Projet de stratégie financière pour l OMS CONSEIL EXÉCUTIF EB136/36 Cent trente-sixième session 24 décembre 2014 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire Projet de stratégie financière pour l OMS Rapport du Secrétariat 1. En mai 2014, la Soixante-Septième

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Conférence Régionale sur l Assurance et la Réassurance des Risques liés aux Catastrophes Naturelles en Afrique Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Présenté par Mr Abdelkrim

Plus en détail

COOPERATION ANGERS - BAMAKO

COOPERATION ANGERS - BAMAKO 1 COOPERATION ANGERS - BAMAKO RAPPORT D ACTIVITES 2013 SOMMAIRE 2 Préambule I. Actions Ville d Angers 1) Education - Jeunesse 2) Santé 3) Sports et Loisirs 4) La Maison du Partenariat Angers-Bamako 5)

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE

EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE L IAGU est une ONG internationale spécialisée dans la recherche/action, l appui technique et l information dans le domaine de l environnement

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

FESTIVAL DU SCOUTISME. 1 er JUILLET Place Broglie STRASBOURG

FESTIVAL DU SCOUTISME. 1 er JUILLET Place Broglie STRASBOURG FESTIVAL DU SCOUTISME 1 er JUILLET Place Broglie STRASBOURG Dossier de partenariat Qu est ce que le scoutisme page 2 La manifestation du 1 er Juillet page 3 Pourquoi s engager avec le scoutisme page 4

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

Enquête sur les allégations visant l Association des

Enquête sur les allégations visant l Association des Enquête sur les allégations visant l Association des pompiers autochtones du Manitoba 2014 Contexte La Direction générale des services d examen et d enquête du Ministère a reçu des allégations de détournement

Plus en détail

Retour/Réinstallation des Déplacés Procédures Standard pour la Mise à Jour du Registre de Déplacement Juin 2011

Retour/Réinstallation des Déplacés Procédures Standard pour la Mise à Jour du Registre de Déplacement Juin 2011 Retour/Réinstallation des Déplacés Procédures Standard pour la Mise à Jour du Registre de Déplacement Juin 2011 CONTEXTE L enregistrement des personnes déplacées internement et affectées par le séisme

Plus en détail

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets»

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» «Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» Santé et bien- être au travail Risques psychosociaux du travail- Handicap- Gestion des âges Diversité. SynergenceA propose aux entreprises

Plus en détail

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, +

Permettez à un jeune de consolider sa formation professionnelle à l international dans le domaine de l humanitaire, + Valorisez votre entreprise en devenant mécène pour orphelins sida international! Michel JONASZ «Le temps de la solidarité est venu. Il n est plus possible de croire que l on peut vivre heureux sans se

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LA POSTE Société Anonyme au capital de 3.400.000.000 euros, dont le siège social est situé 44 Boulevard de Vaugirard 75757 PARIS cedex 15, immatriculée au RCS Paris

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat

Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Devenir une force au servir du plus faible Proposition de mécénat Contribuer à former des jeunes au métier d ambulancier Contact : Catherine Scordia - Direction des formations c.scordia@ordredemaltefrance.org

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION. Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne. Volet coopération européenne DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Fonds Régional d Appui à la Sensibilisation Européenne et à la Coopération européenne Volet coopération européenne Dénomination de la structure : Titre du projet : Date

Plus en détail

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010 22 juin 2011 L AFD en Outre-mer en 2010 Qui sommes-nous? Un EPIC, sous tutelle des ministères : des Affaires Etrangères et Européennes de l Economie, des Finances et de l Industrie de l Intérieur, de l

Plus en détail

Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise

Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise Bienvenue auprès de l Assurance immobilière Berne (AIB) Entreprise Nous assurons ce que vous avez construit sans pourquoi ni comment. Ainsi, l ensemble des propriétaires immobiliers des environ 400 000

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE. Temples d Angkor. (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon

ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE. Temples d Angkor. (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon ELECTRIFICATION SOLAIRE D UNE ECOLE Temples d Angkor (Cambodge) ONG : Ecole du Bayon 1 Présentation de l ONG L association Ecole du Bayon L association SEP du Bayon est une association loi 1901 créée en

Plus en détail

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron Contexte 1. La commune de Bron : 39 000 habitants 2 quartiers ZUS Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre 6 000 9 500 39 000 d habitants Plus

Plus en détail