MISSION DE SUIVI/MONITORING DES SITES DE DEPLACES DANS LE NORD DU BENIN. Date de la mission : Du 15 au 21 Décembre 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MISSION DE SUIVI/MONITORING DES SITES DE DEPLACES DANS LE NORD DU BENIN. Date de la mission : Du 15 au 21 Décembre 2010"

Transcription

1 MISSION DE SUIVI/MONITORING DES SITES DE DEPLACES DANS LE NORD DU BENIN Date de la mission : Du 15 au 21 Décembre 2010 James Léon-Dufour, Physical Site Planner ERT/UNCHR Abraham Asondou, Field Program UNHCR 1

2 Objectifs : La mission avait pour objectif principal : - de faire le suivi/monitoring sur les sites installés afin de constater l effectivité de l utilisation des abris mis à la disposition des populations sinistrées. - d analyser les problèmes rencontrés par les personnes déplacées sur les sites. - formuler au besoin des recommandations. Agenda de la mission : 15 Decembre 2010 : - Départ de la mission de Cotonou pour Parakou 16 Decembre 2010 : - Départ de Parakou pour Malanville - Rencontre de la Présidente du comité local de la Croix Rouge et de son secrétaire : briefing - Visite du site ANINTOUNGA 17 Decembre 2010 : -Visite de trois autres sites à savoir Madécali, Garou, Goroudjindé -Départ pour Karimama -Rencontre et entretien avec le Maire : briefing 18 Decembre 2010 : - Visite de trois sites (Djankongakoara, Mongouroudo et Maizakoukoara) 19 Decembre 2010 : - Départ pour Malanville 20 Decembre 2010 : -Départ pour Parakou 21 Decembre 2010 : - Départ pour Tchaourou -Rencontre et entretien avec le Maire suivi de la visite dans les hameaux sinistrés -Retour pour Cotonou. 2

3 Parcours et sites visités 3

4 Commune de Malanville Après un briefing avec la Présidente du Comité Local de la Croix Rouge et de son secrétaire, nous nous sommes rendus sur le premier site situé au bord de la SOTA et visible du pont qui sépare le Bénin du Niger qui est ANINTOUNGA. Notons que dans la commune de Malanville 04 sites ont été installés : Anintounga, Madécali, Garou et Goroudjindé. Site de Anintounga 4

5 Nous avons compté 46 tentes qui abritent 236 personnes. Ce site est opérationnel depuis le 08/12/2010. Les personnes se sont déplacés de 300 mètres environ de leurs abris détruits. Situation Eau, hygiène et assainissement : Absence de point d eau potable ; ils boivent l eau du fleuve ; ils ne disposent plus des comprimés d Aquatabs; absence également de latrines et des douches, néanmoins des douches de fortune sont érigées. Education : Les enfants vont normalement à l école Santé : Existence d un centre de santé, situé environ à 1.km du site Sécurité alimentaire/nutrition : Ce sont de populations qui vaquent normalement à leurs activités dont la principale est la pêche. Protection : Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. Site d Anintounga 5

6 Site de Madécali Il est situé environ à 45km de Malanville sur piste et à 2km du fleuve Niger. Habitent sur ce site 522 personnes pour 94 tentes érigées. Activités principales : pêche, culture du riz, de l oignon et du piment. Eau, hygiène et assainissement : Existence d un seul point d eau de forage qui se révèle être insuffisant d après la population. Des dizaines de femmes se retrouvent à ce point d eau et attendent pratiquement une demi journée pour se servir. Ils auraient besoin des Aquatabs pour les pêcheurs qui restent des jours sur le fleuve et qui sont contraints à boire l eau du fleuve. Absence de latrines et des douches, néanmoins des douches de fortune sont érigées. Education : Les enfants vont normalement à l école qui n est pas très éloignée du site. 6

7 Santé Existence d un dispensaire situé environ à 1km qui est fréquenté. Sécurité alimentaire/nutrition Des vivres ont été distribués par le PAM (haricot, mais, riz), une ration de 21jours ; mais le besoin demeure. Seule la Croix Rouge leur a offert des nattes et couvertures. A la question de savoir la raison qui explique leur présence aussi massive à notre rencontre, ils nous ont répondu : «nous attendons l étranger de peur qu il ne vienne en notre absence les mains chargées de vivres car on préférait les recevoir directement nous-mêmes». Nous leur avons signifié qu ils doivent reprendre le cours de leur vie normal sans attendre aucune aide specifique. Protection Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. Site de Madécali 7

8 Site de Garou Situé environ à 40km de Malanville et à 100m du fleuve, ce site abrite 766 personnes pour 158 tentes toutes venues des hameaux de Mouré Gabou, Tongakouka. Eau, hygiène et assainissement : Inexistence de point d eau potable ; l eau du fleuve est celle qui est bue. Les comprimés Aquatabs sont terminés. Souhaite d être doté d un point d eau. 8

9 Education : «Les enfants ne vont plus à l école depuis que nous avons quitté notre village car la distance qui les sépare actuellement du site n est pas négligeable, l école étant située à Toungatedji» voilà ce qu ils nous répondu à la question de savoir si les enfants fréquentaient normalement. Santé Un centre de santé est situé dans la localité à environ 4 km du site. Sécurité alimentaire/nutrition Le PAM a distribué des vivres. C est une population visiblement qui manque de nourriture. Des nattes et des couvertures ont été distribués par la Croix Rouge Protection Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. Site de Garou 9

10 Site de Goroudjindé Ce site est opérationnel depuis le 20/11/2010.Il abrite une population de 1203 personnes pour 232 tentes, qui sont venues des hameaux de Anatounga, Abdoutounga, Maidalmoutounga, Hanatounga, Dabatounga et de Goroudjindé Centre. Eau, hygiène et assainissement : Existence d un point d eau (puits) mais qui est impropre à la consommation. Il aurait souhaité la construction d un forage. Rupture de comprimés Aquatabs. On note également l absence de latrines 10

11 Education : Les enfants vont normalement à l école ; l école est située presque en face du site. Le Directeur de l école rencontré, nous a néanmoins confié qu il existe plus de 90 enfants retenus aux champs ou par la pêche par les parents pour manque de kits scolaire. Santé : Absence d un centre de santé.les femmes enceintes sont obligées de se rendre à Tombouctou pour des visites médicales en parcourant au moins 15km. Sécurité alimentaire/nutrition Le PAM a distribué des vivres. C est une population visiblement qui manque de nourritures et souhaite d ailleurs en bénéficier d avantage. Ils ont bénéficié également des nattes et des couvertures et quelques kits de cuisine de la Croix Rouge Protection Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. Site de Gouroudjindé 11

12 Commune de Karimama Karimama est l une des communes de l Alibori qui compte environ habitants. Le Maire visiblement content de nous voir s est rendu disponible malgré son emploi de temps bien chargé.il nous a conduit sur trois (03)sites sur les quatre(04) que compte la commune, avec sa barque motorisée. Il a également témoigné toute sa gratitude et celle de sa population envers le HCR et nous a tout de même fait savoir que c est une occasion unique pour ses populations qui ne veulent plus subir les affres de l inondation de recreer sur les sites installés leurs nouveaux villages compte tenu de la très grande proximité avec le Fleuve Niger. 12

13 Site de Djankongakora Site de Djankongakora Ce site est situé à 44km sur le fleuve Niger de Karimama Centre. Il est situé dans l arrondissement de Monsey. Les habitants de ce site proviennent du village Motatounga. On compte (25) vingt cinq tentes pour une population de 175 personnes. Eau, hygiène et assainissement : Le besoin en eau potable se pose avec une grande acuité.une eau de source a été découverte mais sa consommation pose un sérieux problème d hygiène et d assainissement car des animaux boivent à cette source. Le Maire a souhaité que des jerricanes soit distribués afin de traiter au mieux l eau avec des comprimés Aquatabs et a même souhaité de les aider à faire des forages en se servant de cette eau de source qui pourrait egalement deservir tout l arrondissement de Monsey ou tout au moins les deux premiers sites visités (Djankongakora et Mongouroudo). 13

14 Education : Une école est située juste en face de ce site à environ 200m Santé : Le centre de santé est situé à 2km de Monsey Dendi et le Maire étant Docteur de profession les soigne au besoin mais périodiquement (médecine foraine). Sécurité alimentaire/nutrition Le besoin en nourriture se pose avec acuité car il ne dispose plus de matériels de pêche pour reprendre leur activité halieutique la seule pratiquée. Ils souhaiteraient donc qu on leur fournisse du matériels de pêche. Protection Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. 14

15 Site de Mangouroudo Ce site abrite 337 personnes pour 79 tentes. Il est situé à 1km du 1 er site. Ces populations viennent des villages de Sangrii, Babahili, Shagarana, Mangouroudo, et Bakoussokoara Eau, hygiène et assainissement Le besoin en eau potable se pose avec une grande acuité. Le souhait de l autorité communale est le même que sur le premier site. Education : Une école existe dans le village et n est pas très éloignéé du site. Santé : Le village est doté d un centre de santé. Sécurité alimentaire/nutrition Le besoin en terme d aliments ne se pose pas trop car c est une population visiblement assez dévouée qui se donne à la pèche, à la culture du riz et de l oignon. Le PAM a distribué des vivres de même que le gouvernement qui a offert seul à l arrondissement de Monsey 690sacs de mais de 50kg et 181 sacs de riz de 20kg. Protection Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. Site de Mangouroudo 15

16 Site de Maizakoukoara Les habitants de ce site viennent des villages de Goroubé, Marigongo, Zibagoroungui. Ce site abrite 255 personnes pour 56 tentes. Il est situé à 4km du site de Mangouroudo (15 minutes en moto). Eau, hygiène et assainissement Le besoin en eau potable se pose avec une grande acuité. Le souhait de l autorité communale est le même que sur le premier site. Education : Aucune école n existe dans le village et n est proche de ce site. Les parents sont obligés de payer des instituteurs qui donnent des cours à domicile à leur enfant. Ils souhaitent vivement que les autorités ou des partenaires les aident a construire une école dans leur village. Santé : Le village n est pas doté d un centre de santé. Ils se rendent à Mongouroudo ou à 6km de la frontière les séparant du Niger. Sécurité alimentaire/nutrition Le besoin en terme d aliments ne se pose pas trop avec autant d acuité car c est une population visiblement dévouée qui pèche, cultive le riz et de l oignon. Ils ont reçu des vivres du PAM ainsi que du gouvernement. Site de Maizakoukoara 16

17 Commune de Tchaourou 6 villages sinistrées C est la plus grande commune du Bénin qui compte 7 arrondissements dont les plus touchés aux dires du Maire Mr BIO SOUNON Bouko sont Bétérou et Sanson. Tchaourou a bénéficié de 215 tentes au total mais qui ne sont pas encore installées. Le Maire nous a confié qu un conseil communal extraordinaire se réunira le jeudi 23 Décembre pour se pencher sur la répartition qui se fera des tentes dans les 6 villages sinistrées. Nous nous sommes rendus à Kpéssou, Wari Maro, Kaki Koka et Angaradedebou pour constater les dégâts occasionnés par les dernières inondations. Mais nous avons constaté que les cases détruites sont du fait des eaux de ruissellement et des pluies torrentielles, des dispositions étaient déjà prises en offrant à certaines populations des tentes du Sahel 17

18 de la DPPC. Aux dires du Maire les toutes premières statistiques ont enregistrées plus de 500 habitations détruites et plus de 5000 sans abris. Toutefois, nous lui avons fait savoir de veiller à récupérer les tentes une fois que les populations auraient reconstruit leur habitation. Maison détruite dans le village de Kpessou 18

19 Recommandations : - Une mission de monitoring devra se rendre dans le courant de janvier 2011 sur tous les sites installés dans le nord et surtout à Bako Maka.Cette mission devra au niveau de Tchaourou vérifier l effectivité de la distribution des tentes dans les communes sinistrées. - Le cluster relèvement immédiat doit prendre la relève pour l aide à la reconstruction des maisons détruites par l inondation. Les populations sont informées que les tentes sont récupérables. - Le cluster wash devra voir dans quelles mesures il peut satisfaire au besoin d infrastructure sanitaire sur les sites ou dans les villages. La réhabilitation de certains puits est nécessaire car il représente un danger pour la population de même que la consommation de l eau du fleuve. - L installation de coupe feu et de fosses a ordures devra être réalisées par le partenaires Croix Rouge en charge de l installation des sites dans les plus brefs délais. Contacts de certaines personnes ressources o Mme Ali Bouraima Radi : Présidente Croix Rouge locale Malanville : o Mr Calixte Hessou : SG Croix Rouge Locale, Malanville : o Mr Tiny Amadou, C/SAEF, mairie de Malanville ; o Mr Danbaro Anassi, Secrétaire General, mairie de Malanville : o Dr Bello Moussa, Maire de Karimama : o Mr Moumouni Moudo, Président Croix Rouge locale, Karimama : o Mr Bassarou Adamou, Chef d Arroondissement, Monsey /Karimama: o Mr Zibo Issaka, CA Kompa/Karimama, /

20 Fabrication de filets de pêche dans le village de Anintounga Cuisson des poissons dans le village de Djankongakora Réunion avec la Croix Rouge et les chefs du site de Madecali Fabrication d une extension en matériaux locaux a Maizakoukora Enregistrement des sinistrés pour les élections a Maizakoukora Retour en bateau sur le fleuve Niger Cotonou le 24 décembre

RAPPORT CAMPAGNE DE DISTRIBUTION GRATUITE DE KITS D HYGIENE AUX MENAGES SINISTRES PAR LES INONDATIONS DANS LES COMMUNES DE MALANVILLE ET DE KARIMAMA

RAPPORT CAMPAGNE DE DISTRIBUTION GRATUITE DE KITS D HYGIENE AUX MENAGES SINISTRES PAR LES INONDATIONS DANS LES COMMUNES DE MALANVILLE ET DE KARIMAMA R é p u b l i q u e d u B é n i n M I N I S T E R E D E L A S A N T E D i r e c t i o n D é p a r t e m e n t a l e d e l a S a n t é d u B o r g o u e t d e l A l i b o r i Z o n e S a n i t a i r e M

Plus en détail

RAPPORT DE SUPERVISION DU MONITORING DES RELAIS COMMUNAUTAIRE : HUITIEME TRIMESTRE

RAPPORT DE SUPERVISION DU MONITORING DES RELAIS COMMUNAUTAIRE : HUITIEME TRIMESTRE RAPPORT DE SUPERVISION DU MONITORING DES RELAIS COMMUNAUTAIRE : HUITIEME TRIMESTRE I.R 1.2 : Dans chacune des 23 zones sanitaires, le niveau de performance des services de santé et services à base communautaire

Plus en détail

ETAT D EVALUATION DES BESOINS D APPUI A L UNION DES COMORES

ETAT D EVALUATION DES BESOINS D APPUI A L UNION DES COMORES UNION DES COMORES ----------- Unité-Solidarité-Développement ----------- MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L INFORMATION, CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS ------- DIRECTION GENERALE DE LA SECURITE

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 PARTENAIRES PRESENTS Oxfam, IRC, ACF-E, UNICEF, ACTED, AEN, CICR, ASDAP,

Plus en détail

Rapport d Evaluation

Rapport d Evaluation Rapport d Evaluation Rapid Response Mechanism RRM Badounabi Kendo, Prefecture du Mbomou 20 27 Février, 2014 Photo de maison détruite à Banoudabi Kendo, Mbomou. Présenté par l équipe RRM ACTED République

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI Date de démarrage : 1993 Maître d œuvre Actuel : RAIL Zone d intervention : Commune urbaine de Partenaires Financiers : Conseil General

Plus en détail

Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire

Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire Date : L évaluation multisectorielle s est déroulée du 26 au 28/08/2015. Zone d évaluation : Localité

Plus en détail

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE L intervention d urgence Au 29 juin, CARE continue de concentrer ses activités d urgence sur trois secteurs géographiques: Pétion-ville, Carrefour,

Plus en détail

A agrafer à la fiche d enquête impérativement. Logement dans une concession avec cour et plusieurs logements

A agrafer à la fiche d enquête impérativement. Logement dans une concession avec cour et plusieurs logements 62 Numéro questionnaire (par équipe) Numéro échantillon Date de l enquête: Nom de la famille déplacée Ville/Commune Latitude (GPS) - si applicable 1. SITUATION ABRI 1. Comment définiriez-vous l abri actuel?

Plus en détail

Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire

Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire La localité de Nola, évaluée par l équipe RRM de PU-AMI du 9 au 11 novembre 2015. Plusieurs quartiers de Nola, ainsi que des villages localisés le long

Plus en détail

BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA

BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA Qu est-ce la boite à images? Cette boite à images est un appui visuel pour les relais communautaires, agents de santé,

Plus en détail

Niger Zinder, Juin 2015. Examens réussis pour le Collège!

Niger Zinder, Juin 2015. Examens réussis pour le Collège! Niger Zinder, Juin 2015 Examens réussis pour le Collège! La semaine dernière, du 15 au 18 juin, les 8 élèves du CM2 à l école de l Association, ont passé leur examen, dans l espoir de commencer le Collège

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

TOURNEES DE NDZUWANI- GOLD MOIS DE NOVEMBRE 2014

TOURNEES DE NDZUWANI- GOLD MOIS DE NOVEMBRE 2014 TOURNEES DE NDZUWANI- GOLD MOIS DE NOVEMBRE 2014 L Agenda de Ndzuwani- Gold avait prévu des visites de travail dans les régions de Ouani, Domoni et Nioumakele. C est en ce sens que les chargés de mission

Plus en détail

Title: Récapitulatif : Impacts, Réponses, Actions à suivre par secteur à la suite TS Isaac

Title: Récapitulatif : Impacts, Réponses, Actions à suivre par secteur à la suite TS Isaac Title: Récapitulatif : Impacts, Réponses, Actions à suivre par secteur à la suite TS Isaac Aperçu général Couverture des besoins humanitaires en cours Préparation de la réponse au risque de flambées du

Plus en détail

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES HAITI DEUX ANS APRES Les actions de la Commission européenne pour reconstruire le pays Janvier 2012 Table of contents 1 L aide de l UE en bref 3 2 L aide humanitaire de la Commission européenne à Haïti.

Plus en détail

Eau et Assainissement pour l Afrique TERMES DE REFERENCE

Eau et Assainissement pour l Afrique TERMES DE REFERENCE Eau et Assainissement pour l Afrique 01 BP : 4392 Cotonou Benin; Tel : + 229 21311093 ; Email: wsabenin@wsafrica.org; TERMES DE REFERENCE Services de consultants pour une étude d état des lieux dans le

Plus en détail

CONCEPTUELLES DE LA MEO DU PARZDS. d'appui/projets. AIMS Institutionnel. Appui au SYLOS PARZDS SYLOS. Amélioration du B-E Populations

CONCEPTUELLES DE LA MEO DU PARZDS. d'appui/projets. AIMS Institutionnel. Appui au SYLOS PARZDS SYLOS. Amélioration du B-E Populations CADRE CONCEPTUEL DE LA MEO DU PASS Pyramide sanitaire Production Niveaux Central Structures Ministère + Autres acteurs Type d'appui/projets AIMS Institutionnel PNDS Politiques de santé Orientations stratégiques

Plus en détail

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CHAPITRE II : APPLICABLES A LA ZONE N Caractère de la zone : Il s agit d une zone naturelle et forestière protégée en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur

Plus en détail

PROJET CANTINE ET PROMOTION DE L HYGIENE EN MILIEU SCOLAIRE A TANGASSOGO ET GAH RAPPORT DE MISE EN OEUVRE

PROJET CANTINE ET PROMOTION DE L HYGIENE EN MILIEU SCOLAIRE A TANGASSOGO ET GAH RAPPORT DE MISE EN OEUVRE PROJET CANTINE ET PROMOTION DE L HYGIENE EN MILIEU SCOLAIRE A TANGASSOGO ET GAH RAPPORT DE MISE EN OEUVRE Mai 2013 INTRODUCTION Le projet cantine et promotion de l hygiène en milieu scolaire est la suite

Plus en détail

Description de l action

Description de l action Description de l action Quels sont les objectifs de l action? Améliorer les conditions sanitaires des populations sinistrées tout en favorisant la dynamique de retour vers les quartiers d origine. Quel

Plus en détail

Rapport MORAL ET FINANCIER DE L AIDE AUX SINISTRES ET DU COLMATAGE DE LA DIGUE DU BARRAGE DE TOUGOURI

Rapport MORAL ET FINANCIER DE L AIDE AUX SINISTRES ET DU COLMATAGE DE LA DIGUE DU BARRAGE DE TOUGOURI 1 DIOCESE DE KAYA *** PAROISSE DE TOUGOURI *** CELLULE PAROISSIALE POUR LE DEVELOPPEMENT ET LA SOLIDARITE (CPDES-TOUGOURI) *** Tel. 40 45 86 49 BP. 169 Kaya Mail. cpdes.tougouri@gmail.com Rapport MORAL

Plus en détail

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge «Des toilettes dans mon école» au Cambodge Proposition de projet Localisation : Début du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : Budget : 5 441 Durée : Le village de Boeng Kieb dans la commune de

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

SITUATION GENERALE Description du phénomène

SITUATION GENERALE Description du phénomène BULLETIN N 007 REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana Tanindrazana Fandrosoana ------------------- MINISTERE DE L INTERIEUR ------------------ BUREAU NATIONAL DE GESTION DES RISQUES ET DES CATASTROPHES -----------------

Plus en détail

JMP. Agenda WASH pour l après-2015 : Introduction. Fondamentaux. Réduction des inégalités. Niveaux de service. Cadres autres que les ménages

JMP. Agenda WASH pour l après-2015 : Introduction. Fondamentaux. Réduction des inégalités. Niveaux de service. Cadres autres que les ménages Agenda WASH pour l après-2015 : Cibles et indicateurs JMP Photo : UNICEF. Femmes, quelquesunes avec de conteneurs d eau dans leurs têtes, croissent une route qui a été inondée par les eaux d une inondation

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE : ACTION GLOBALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA DANS LES COMMUNES DE KARIMAMA ET MALANVILLE AU BENIN

RAPPORT D ACTIVITE : ACTION GLOBALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA DANS LES COMMUNES DE KARIMAMA ET MALANVILLE AU BENIN RAPPORT D ACTIVITE : ACTION GLOBALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA DANS LES COMMUNES DE KARIMAMA ET MALANVILLE AU BENIN 2009 Unité de Réflexion et d Action des Communautés Africaines - 33 rue Polonceau - 75018

Plus en détail

Présentation de la Boîte à images

Présentation de la Boîte à images Présentation de la Boîte à images Cette boîte à images est un outil développé par Le Partenariat pour sensibiliser le public aux thématiques «Eau / hygiène / assainissement». Elle peut être utilisée dans

Plus en détail

L accès à l eau et à l assainissement en Afrique subsaharienne. 14 février 2013 Collège Les Petits Sentiers, Lucé

L accès à l eau et à l assainissement en Afrique subsaharienne. 14 février 2013 Collège Les Petits Sentiers, Lucé L accès à l eau et à l assainissement en Afrique subsaharienne 14 février 2013 Collège Les Petits Sentiers, Lucé SEVES L ASSOCIATION Systèmes Economiquement Viables pour l Eau aux Suds Association loi

Plus en détail

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature.

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature. La planète bleue Exercice Fiche n / Élève A l aide des documents que tu as consultés, réponds aux Où trouve-t-on de l eau dans l Univers? Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une

Plus en détail

Projet Pilote Assainissement

Projet Pilote Assainissement Projet Pilote Assainissement Origine du projet En 2009, Eau Vive a réalisé une étude sur l assainissement en milieu rural auprès de 3.400 ménages au Burkina Faso, Mali, Niger et Sénégal. Les DirecFons

Plus en détail

Projet «l amélioration des conditions de scolarisation à l école d Agadir n Ait Abd» )

Projet «l amélioration des conditions de scolarisation à l école d Agadir n Ait Abd» ) LISTE DES 29 PROJETS SELECTIONNES DANS LE CADRE DE L APPEL A PROJETS 2010 «INITIATIVES JEUNES SOLIDAIRES» Décision du 7 juin 2010 Projet «Les gondoliers de l amazone» : Association des Étudiants Volontaires

Plus en détail

Rapport d Activité IDO Janvier-Juin 2012

Rapport d Activité IDO Janvier-Juin 2012 Rapport d Activité IDO Janvier-Juin 2012 Les six premiers mois de 2012 ont été très actifs pour IDO, avec au Tchad, le recrutement de notre deuxième permanent, et une activité d inventaire, diagnostique,

Plus en détail

DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE

DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE DOCUMENT DE PRESENTATION DE LA THEMATIQUE : EAU & ASSAINISSEMENT EN COTE D IVOIRE 1 CONTEXTE Face aux effets des changements climatiques qui ont pour corollaires entre autres, l appauvrissement des sols,

Plus en détail

Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain

Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain Communiqué de presse Tsunami 10 ans après : retour sur le terrain Dès les premières heures qui ont suivi le raz-de-marée du Golfe du Bengale du 26 décembre 2004, la Croix-Rouge luxembourgeoise a lancé

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA MISSION DE CADRAGE ET DE SOLIDARITE ENVERS LES COLLECTIVITES ACCUEILLANT DES REFUGIES SYRIENS 18-26 mars 2013

COMPTE RENDU DE LA MISSION DE CADRAGE ET DE SOLIDARITE ENVERS LES COLLECTIVITES ACCUEILLANT DES REFUGIES SYRIENS 18-26 mars 2013 COMPTE RENDU DE LA MISSION DE CADRAGE ET DE SOLIDARITE ENVERS LES COLLECTIVITES ACCUEILLANT DES REFUGIES SYRIENS 18-26 mars 2013 Simoné Giovetti, Cités Unies France, version avril 2013. 1 Première communication

Plus en détail

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato 1 ONG ENTRAIDE-BENIN www.entraide-africa.org PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato Novembre 2013 2 1- PRESENTATION GENERALE ET RESUME Nom du Demandeur Adresse

Plus en détail

Votre don en action. CARE Canada 9 Chemin Gurdwara Suite 200 Ottawa, ON K2E 7X6 Canada tél 613.228.5679 site web care.ca

Votre don en action. CARE Canada 9 Chemin Gurdwara Suite 200 Ottawa, ON K2E 7X6 Canada tél 613.228.5679 site web care.ca Un an après le séisme et le tsunami dévastateurs qui se sont abattus sur le Japon, CARE continue de soutenir les communautés qui se remettent de la catastrophe. Le 11 mars 2011, la côte nord-est de la

Plus en détail

Bulletin humanitaire Niger. Sécurité alimentaire: des villages des départements de Bosso et Goudoumaria sont en vulnérabilité

Bulletin humanitaire Niger. Sécurité alimentaire: des villages des départements de Bosso et Goudoumaria sont en vulnérabilité Bulletin humanitaire Niger Numéro 09 06 mars 2013 Au sommaire Sécurité alimentaire: Bosso et Goudoumaria LE NIGER ET LA CRISE MALIENNE Nb.de réfugiés 50.000 Nb.de ménages 10.000 sont en vulnérabilité modérée

Plus en détail

Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009

Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009 Niger Inondations Rapport de Situation 3 7 septembre 2009 Ce rapport a été préparé par OCHA/Niger. Il couvre la période allant du 6 au 7 septembre. I. Priorités Démarrage des travaux des sous-comités sectoriels

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00 PARTENAIRES PRESENTS UNICEF, DGPC, DNACPN, DRH Gao, Cluster Abri/UNHCR,

Plus en détail

Enquête auprès des ménages sinistrés par les inondations à Niamey, République du Niger

Enquête auprès des ménages sinistrés par les inondations à Niamey, République du Niger Enquête auprès des ménages sinistrés par les inondations à Niamey, République du Niger Septembre 2012 ACTED BUREAU DE NIAMEY Niamey, BP 14 004, rue Issa Béri, IB 32, 4eme et 5eme porte à droite, Tel: +227

Plus en détail

QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) A remplir par l enquêteur. Nom de l enquêteur.

QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) A remplir par l enquêteur. Nom de l enquêteur. MUTUELLE de SANTE COMMUNALE QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) (s entretenir avec les conseillers chacun dans son village d origine) A remplir par l enquêteur Identifiant

Plus en détail

L HYGIENE A L ECOLE : PRATIQUES ESSENTIELLES A PROMOUVOIR

L HYGIENE A L ECOLE : PRATIQUES ESSENTIELLES A PROMOUVOIR L HYGIENE A L ECOLE : PRATIQUES ESSENTIELLES A PROMOUVOIR Mali Septembre 2013 Promouvoir l hygiène à l école Pourquoi? 1. Pour apprendre aux élèves comment éviter les maladies les plus courantes : Les

Plus en détail

Sécurité alimentaire et moyens d existence : dimension genre

Sécurité alimentaire et moyens d existence : dimension genre Sécurité alimentaire et moyens d existence : dimension genre En Guinée, les femmes et les hommes ont des rôles et des responsabilités différents et complémentaires en assurant le bien-être alimentaire

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

Réduire la vulnérabilité à l insécurité alimentaire : expérience de la Croix-Rouge malienne

Réduire la vulnérabilité à l insécurité alimentaire : expérience de la Croix-Rouge malienne Étude de cas De l urgence au développement Réduire la vulnérabilité à l insécurité alimentaire : expérience de la Croix-Rouge malienne Le Mali est l un des pays les plus pauvres du monde. Selon l indice

Plus en détail

La prévention et le contrôle du choléra Présentation du guide de formation. Module 1

La prévention et le contrôle du choléra Présentation du guide de formation. Module 1 La prévention et le contrôle du choléra Présentation du guide de formation Module 1 Introduction Le présent guide montre comment prévenir le choléra et les décès dans vos communautés. Ces diapositives

Plus en détail

URGENCE ASIE DU SUD. Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005

URGENCE ASIE DU SUD. Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005 INFORMATION PRESSE URGENCE ASIE DU SUD Point sur les actions UNICEF au 25 février 2005 A ce jour, l'unicef France a fait parvenir un total de 40 millions d'euros en Asie du Sud. Le dernier envoi, d'un

Plus en détail

LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN. Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr

LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN. Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr Pays de l Afrique de l Ouest limité par : l Océan Atlantique au sud le Nigeria à l Est le Togo à l Ouest le Niger au Nord Est

Plus en détail

Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Bach Thong, au Vietnam

Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Bach Thong, au Vietnam Améliorer l assainissement pour les minorités ethniques de Bach Thong, au Vietnam Rapport de résultats et d impact Localisation du projet Date de début Septembre 2013 Durée du projet Objectif Nombre de

Plus en détail

Complementarities between urban infrastructural projects and decentralized cooperation A case study from Benin

Complementarities between urban infrastructural projects and decentralized cooperation A case study from Benin Coopération Benin Union Européenne Complementarities between urban infrastructural projects and decentralized cooperation A case study from Benin Présenté par M. Seidou Mako Imorou, Director General, Department

Plus en détail

Présentation de l'association

Présentation de l'association Présentation de l'association 1 Takita est une association créée en 1995. Takita va d'ailleurs fêter son 20 ième anniversaire en 2015! C'est la rencontre d'un musicien (percussionniste béninois) et d'une

Plus en détail

Inondation 2011 Projet de Plan de Communication

Inondation 2011 Projet de Plan de Communication Cluster «communication» Inondation 2011 Projet de Plan de Communication Contexte et justification De Septembre à Décembre 2010, 51 des 77 communes que compte le Bénin ont connu de graves catastrophes liées

Plus en détail

création d un réseau d alimentation en eau

création d un réseau d alimentation en eau Association)Talam)Léman (Cervens, France) Groupement)d Intérêt)Economique)Tagazt)) (Agadez,)Niger)) ) du Chablais au Sahara. des partenariats solidaires création d un réseau d alimentation en eau ) Pré-projet

Plus en détail

T H I E S SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Thiès

T H I E S SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Thiès T H I REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

EVALUATION RAPIDE INTER-AGENCES PARTIE QUANTITATIVE

EVALUATION RAPIDE INTER-AGENCES PARTIE QUANTITATIVE EVALUATION RAPIDE INTER-AGENCES PARTIE QUANTITATIVE NIGER REGION DE DIFFA EXTENSION DU CONFLIT DU NORD-EST NIGERIA AU NIGER MARS 2015 0 TABLE DES MATIERES SOMMAIRE... 2 Liste des acronymes... 3 Liste des

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES A - AIDE AU DEVELOPPEMENT DU VILLAGE DE MEH. 1 - Les objectifs du projet

RAPPORT D ACTIVITES A - AIDE AU DEVELOPPEMENT DU VILLAGE DE MEH. 1 - Les objectifs du projet RAPPORT D ACTIVITES Objet : Compte rendu d activités de l association «ISSIA Pourquoi Pas» au Burkina Faso 2010-2012. Destinataire : Direction Générale du Suivi des ONG Ouagadougou Burkina Faso. A - AIDE

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE METHODOLOGIE D ELABORATION Reproduction interdite sans autorisation préalable Cette méthodologie d élaboration a été développée par l qui est une Association de Loi 1901 dont

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 150,220 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 150,220 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. DONNEES CLES 150,220 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. 71 647 Réfugiés vivent dans les sites. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS 1 31 Octobre 2015 69 002

Plus en détail

COMMUNICATION PRESENTEE PAR : Adrien T. DOSSOU, Directeur Général de la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB)

COMMUNICATION PRESENTEE PAR : Adrien T. DOSSOU, Directeur Général de la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB) REPUBLIQUE DU BENIN -------------------- MINISTERE DE L ENERGIE, DES RECHERCHES PETROLIERES ET MINIERES, DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES -------------------- DIRECTION GENERALE

Plus en détail

Lutte contre les maladies hydriques et le choléra

Lutte contre les maladies hydriques et le choléra Lutte contre les maladies hydriques et le choléra La sensibilisation de la population Guide à l intention des agents sensibilisateurs République Démocratique du Congo Mission Sud-Ouest Projet de Réduction

Plus en détail

MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD

MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD MISE A JOUR SUR L URGENCE AU LAC NO. 18 UNHCR TCHAD 29 Avril- 07 Mai 2015 Débarquement des réfugiés Nigériens en provenance de Kaiga Kindiria. Mai 2015, Photo /UNHCR DERNIERS DEVELOPPEMENTS Suite à l information

Plus en détail

Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO

Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO Energies Sans Frontières A TANGHIN BURKINA FASO Présentation de la mission de réalisation du 16 Octobre au 10 Décembre 2010 Electrification des écoles et formation au métier d électricien en installations

Plus en détail

«Zem, le Bénin à deux roues!» Circuit 9 jours / 7 nuits. Voyageurs du Monde et Nomade. Vols réguliers Paris / Cotonou / Paris (Air France)

«Zem, le Bénin à deux roues!» Circuit 9 jours / 7 nuits. Voyageurs du Monde et Nomade. Vols réguliers Paris / Cotonou / Paris (Air France) «Zem, le Bénin à deux roues!» Circuit 9 jours / 7 nuits Voyageurs du Monde et Nomade Vols réguliers Paris / Cotonou / Paris (Air France) Hébergement selon programme Pension complète Pièce d identité :

Plus en détail

Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad

Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad Notre projet en 2009 Prendre soin des orphelins, des nouveaux-nés, des femmes ayant des problèmes d allaitement, des prématurés et des enfants malnutris

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES INTENTION DE RETOUR DES DÉPLACÉS INTERNES A BANGUI

ENQUÊTE SUR LES INTENTION DE RETOUR DES DÉPLACÉS INTERNES A BANGUI Organisation Internationale pour les Migrations ENQUÊTE SUR LES INTENTION DE RETOUR DES DÉPLACÉS INTERNES A BANGUI Janvier 2014 Copyright : IOM - GC RESUME L analyse présentée dans ce rapport est tirée

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

Réduction des risques de catastrophes

Réduction des risques de catastrophes Réduction des risques de catastrophes FICHE-INFO ECHO shortage Faits & chiffres En 2014, 13 % des fonds humanitaires d ECHO ont été consacrés à des activités de réduction des risques de catastrophe (RRC),

Plus en détail

PROJET : ASSAINISSEMENT DE LA VILLE D INGALL 3 ème PHASE. RAPPORT D ACTIVIE 4 ème PROGRAMMATION

PROJET : ASSAINISSEMENT DE LA VILLE D INGALL 3 ème PHASE. RAPPORT D ACTIVIE 4 ème PROGRAMMATION PROJET : ASSAINISSEMENT DE LA VILLE D INGALL 3 ème PHASE RAPPORT D ACTIVIE 4 ème PROGRAMMATION Mai 2013 Quelques informations Organisation Le comité de salubrité s est réuni le 03 Mars. Je t enverrai le

Plus en détail

Dans ce numéro : Participation massive pour le premier tour des élections présidentielles au Mali, selon l'onu.

Dans ce numéro : Participation massive pour le premier tour des élections présidentielles au Mali, selon l'onu. N 375 du 31 Juillet 2013 Dans ce numéro : ONU-MALI : Participation massive pour le premier tour des élections présidentielles au Mali, selon l'onu. 1-2 Participation massive pour le premier tour des élections

Plus en détail

Projet de construction de trois écoles primaires : Doulé, Dian et Libbé /Commune Rurale de Baye/ Pays Dogon/ Mali

Projet de construction de trois écoles primaires : Doulé, Dian et Libbé /Commune Rurale de Baye/ Pays Dogon/ Mali Projet de construction de trois écoles primaires : Doulé, Dian et Libbé /Commune Rurale de Baye/ Pays Dogon/ Mali Résumé du Projet Dans leur Déclaration du Millénaire (2000), les Nations Unies ont défini

Plus en détail

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte VILLE DE MONTMORENCY Plan communal de sauvegarde c r h w t a Les risques majeurs Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte à quoi sert ce document d information? Ce guide pratique présente les différents

Plus en détail

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement Siège social sis Avenue de l Indépendance à 100m de BAMELEC, e-mail : info@vitalite-plus.org - Bangui, RCA Site web: www.vitalite-plus.org

Plus en détail

SYNTHÈSE DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT COMMUNAL. commune de DJOUGOU

SYNTHÈSE DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT COMMUNAL. commune de DJOUGOU SYNTHÈSE DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT COMMUNAL commune de DJOUGOU 2011-2015 SYNTHÈSE DU PLAN DE DÉVELOPPEMENT COMMUNAL DJOUGOU 2011-2015 I. AVANT PROPOS Dans le cadre du renforcement des capacités des Organisations

Plus en détail

République Démocratique du Congo. Province Orientale GOUVERNEMENT PROVINCIAL Ministère Provincial du Plan, Budget, Portefeuille et Investissements

République Démocratique du Congo. Province Orientale GOUVERNEMENT PROVINCIAL Ministère Provincial du Plan, Budget, Portefeuille et Investissements République Démocratique du Congo Province Orientale Ministère Provincial du Plan, Budget, Portefeuille et Investissements REPERTOIRE DES FICHES DES PROJETS D INVESTISSEMENTS INSCRITS DANS LE PROJET D EDIT

Plus en détail

RESULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION 2014

RESULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION 2014 EHPAD LA CHAUMIERE DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION 2014 Elven, 12 août 2014 OBJET : Dans le but d évaluer et d améliorer la qualité de la prise en charge et des prestations proposées au sein de notre

Plus en détail

Canada DBV Bulletin d information

Canada DBV Bulletin d information Programme mixte des réfugiés désignés par un bureau des visas Réinstallation des réfugiés au Canada DBV Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet

Plus en détail

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du 12 aout 2015

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du 12 aout 2015 Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du 12 aout 2015 Participants : Liste scannée annexée 2015 Lieu : HCR, Goma le 12 aout Le présent compte rendu reprend les recommandations et

Plus en détail

Evaluation du Projet «Pour un service d hydraulique pérenne» dans l Atacora au Bénin

Evaluation du Projet «Pour un service d hydraulique pérenne» dans l Atacora au Bénin Evaluation réalisée avec l appui du F3E pour ELECTRICIENS SANS FRONTIERES (257 Ev) Evaluation du Projet «Pour un service d hydraulique pérenne» dans l Atacora au Bénin Date : Mai 2008 Auteur : Daniel THIEBA

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau Tout connaître sur l assurance et les dommages causés par l eau Les dommages causés par l eau : première cause de réclamation en assurance habitation Les dommages causés par l eau représentent environ

Plus en détail

APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE

APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE Message de Rajkala.P Le 30 Décembre un cyclone s est abattu sur la côte de Pondichéry et du Tamil Nadu. Des vents d une force impressionnante ont dévasté la ville de Pondichéry

Plus en détail

Construction d un centre de formation professionnelle

Construction d un centre de formation professionnelle Projet d appui au développement de la communauté locale Construction d un centre de formation professionnelle Ile Sainte Marie, Madagascar (2015 2017) Contexte Situé dans l'océan Indien, Madagascar est

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS. 49 813 Réfugiés recensés par les autorités DONNEES CLEES 49 813 Réfugiés recensés par les autorités 36 383 Réfugiés vérifiés et préenregistrés par le HCR depuis Mai 2013 CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES NIGERIANS 29

Plus en détail

Valeur ajoutée et rentabilité

Valeur ajoutée et rentabilité 6 e Forum Mondial de l Eau Solutions Existantes Titre de la Solution : Gestion sociale des forages en zone rurale Cas d étude : Tchad Groupe-cible 1.1.2: D ici à 20xx, garantir que la population rurale

Plus en détail

Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha

Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha Depuis le mois de novembre 2012, les réfugiés du camp dont le statut a été rejeté

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE et GARDERIE PERISCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE et GARDERIE PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR RESTAURATION SCOLAIRE et GARDERIE PERISCOLAIRE Préambule général RESTAURANT SCOLAIRE La commune de CRAON organise pour les écoles maternelles et élémentaires de la commune un service

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL à l appui d une demande de crédit de Fr. 207'000.- pour la réfection de la toiture-terrasse du bâtiment de liaison des 2 corps principaux du collège

Plus en détail

Mékong, la mère. de tous les fleuves. Le Mékong s élargit au sud de Luang Prabang, où il inonde régulièrement la région

Mékong, la mère. de tous les fleuves. Le Mékong s élargit au sud de Luang Prabang, où il inonde régulièrement la région 16 Mékong, la mère de tous les fleuves Quatrième fleuve de l Asie par le débit (après le Yangzi Jiang, le Gange- Brahmapoutre et l Ienisseï), le Mékong naît au Tibet. Après avoir contourné l Himalaya,

Plus en détail

Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres. Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois

Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres. Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois BRAVO! Vous arrosez avec l eau de pluie Vous gagnez 100 Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres L équipe suivante joue 2 Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois BRAVO!

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Creusement d un puits pour une utilisation maraîchère à Fandène, Sénégal» Village de Diayane Localisation: Village de Diayane dans la commune de Fandene, département de Thiès, à 77

Plus en détail

Stage interculturel et international 1 MED-1500. Rapport de stage: Dispensaire St-Dominique de Lalane-Diassap

Stage interculturel et international 1 MED-1500. Rapport de stage: Dispensaire St-Dominique de Lalane-Diassap Stage interculturel et international 1 MED-1500 Rapport de stage: Dispensaire St-Dominique de Lalane-Diassap Remis à: Dre Janie Giard et Chloé De Bellefeuille Vigneau Par: Caroline Corbeil et Alexandra

Plus en détail

Étude de capitalisation d expériences EHA et propositions de choix technologiques et d approches adaptées au contexte insulaire

Étude de capitalisation d expériences EHA et propositions de choix technologiques et d approches adaptées au contexte insulaire Étude de capitalisation d expériences EHA et propositions de choix technologiques et d approches adaptées au contexte insulaire La zone étudiée Les infrastructures EHA Les modes de gestion Proposition

Plus en détail

Le journal de Bemena Numéro n 1

Le journal de Bemena Numéro n 1 Voici la première édition du «Journal de Bemena». Vous le recevrez régulièrement, dès que de nouvelles informations nous parviendront. Bien entendu, nous continuerons à mettre à jour la rubrique «Actu»

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA Réseau d Appui aux Initiatives Locales BP 11 468 Tél. : 00 227 96 29 18 55 Fax: 00 227 09 75 29 66 Niamey NIGER Email: railniger@yahoo.fr PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE CCFG/TERA

Plus en détail

Rapport de mission de supervision

Rapport de mission de supervision Rapport de mission de supervision 11-17 Novembre 2012 Département de l Alibori et de l Alibori I Introduction contexte Le MEDISTOCK demeure l un des logiciels efficaces dans la gestion des médicaments

Plus en détail

Que fait MSF? Evaluation de la situation. Evaluation de la situation

Que fait MSF? Evaluation de la situation. Evaluation de la situation Que fait MSF? La malnutrition Lorsqu une population se trouve confrontée à une crise alimentaire ou à une famine¹, il est primordial pour les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) d agir vite et bien.

Plus en détail

11 Evaluation de la situation sanitaire aux Gonaïves,OPS/OMS, Décembre 2004.

11 Evaluation de la situation sanitaire aux Gonaïves,OPS/OMS, Décembre 2004. 23 La couverture en assainissement est de 31,2% pour la totalité du pays, 43,4% pour le milieu urbain et 25,2% pour le milieu rural (2002). Il n'y a pas de réseaux publics de collecte des eaux usées, et

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL L accueil collectif de mineurs intercommunal est une action dépendante de la Communauté de Communes Epte-Vexin-Seine. Habilité par le ministère

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme. Eaubonne. 6.a. Annexes sanitaires - Notice. Département du Val d Oise

Plan Local d Urbanisme. Eaubonne. 6.a. Annexes sanitaires - Notice. Département du Val d Oise Département du Val d Oise Eaubonne Plan Local d Urbanisme 6.a. Annexes sanitaires - Notice Vu pour être annexé à notre délibération du 2 avril 2013 approuvant le P.L.U. Le Maire Normes concernant la

Plus en détail