MISSION DE SUIVI/MONITORING DES SITES DE DEPLACES DANS LE NORD DU BENIN. Date de la mission : Du 15 au 21 Décembre 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MISSION DE SUIVI/MONITORING DES SITES DE DEPLACES DANS LE NORD DU BENIN. Date de la mission : Du 15 au 21 Décembre 2010"

Transcription

1 MISSION DE SUIVI/MONITORING DES SITES DE DEPLACES DANS LE NORD DU BENIN Date de la mission : Du 15 au 21 Décembre 2010 James Léon-Dufour, Physical Site Planner ERT/UNCHR Abraham Asondou, Field Program UNHCR 1

2 Objectifs : La mission avait pour objectif principal : - de faire le suivi/monitoring sur les sites installés afin de constater l effectivité de l utilisation des abris mis à la disposition des populations sinistrées. - d analyser les problèmes rencontrés par les personnes déplacées sur les sites. - formuler au besoin des recommandations. Agenda de la mission : 15 Decembre 2010 : - Départ de la mission de Cotonou pour Parakou 16 Decembre 2010 : - Départ de Parakou pour Malanville - Rencontre de la Présidente du comité local de la Croix Rouge et de son secrétaire : briefing - Visite du site ANINTOUNGA 17 Decembre 2010 : -Visite de trois autres sites à savoir Madécali, Garou, Goroudjindé -Départ pour Karimama -Rencontre et entretien avec le Maire : briefing 18 Decembre 2010 : - Visite de trois sites (Djankongakoara, Mongouroudo et Maizakoukoara) 19 Decembre 2010 : - Départ pour Malanville 20 Decembre 2010 : -Départ pour Parakou 21 Decembre 2010 : - Départ pour Tchaourou -Rencontre et entretien avec le Maire suivi de la visite dans les hameaux sinistrés -Retour pour Cotonou. 2

3 Parcours et sites visités 3

4 Commune de Malanville Après un briefing avec la Présidente du Comité Local de la Croix Rouge et de son secrétaire, nous nous sommes rendus sur le premier site situé au bord de la SOTA et visible du pont qui sépare le Bénin du Niger qui est ANINTOUNGA. Notons que dans la commune de Malanville 04 sites ont été installés : Anintounga, Madécali, Garou et Goroudjindé. Site de Anintounga 4

5 Nous avons compté 46 tentes qui abritent 236 personnes. Ce site est opérationnel depuis le 08/12/2010. Les personnes se sont déplacés de 300 mètres environ de leurs abris détruits. Situation Eau, hygiène et assainissement : Absence de point d eau potable ; ils boivent l eau du fleuve ; ils ne disposent plus des comprimés d Aquatabs; absence également de latrines et des douches, néanmoins des douches de fortune sont érigées. Education : Les enfants vont normalement à l école Santé : Existence d un centre de santé, situé environ à 1.km du site Sécurité alimentaire/nutrition : Ce sont de populations qui vaquent normalement à leurs activités dont la principale est la pêche. Protection : Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. Site d Anintounga 5

6 Site de Madécali Il est situé environ à 45km de Malanville sur piste et à 2km du fleuve Niger. Habitent sur ce site 522 personnes pour 94 tentes érigées. Activités principales : pêche, culture du riz, de l oignon et du piment. Eau, hygiène et assainissement : Existence d un seul point d eau de forage qui se révèle être insuffisant d après la population. Des dizaines de femmes se retrouvent à ce point d eau et attendent pratiquement une demi journée pour se servir. Ils auraient besoin des Aquatabs pour les pêcheurs qui restent des jours sur le fleuve et qui sont contraints à boire l eau du fleuve. Absence de latrines et des douches, néanmoins des douches de fortune sont érigées. Education : Les enfants vont normalement à l école qui n est pas très éloignée du site. 6

7 Santé Existence d un dispensaire situé environ à 1km qui est fréquenté. Sécurité alimentaire/nutrition Des vivres ont été distribués par le PAM (haricot, mais, riz), une ration de 21jours ; mais le besoin demeure. Seule la Croix Rouge leur a offert des nattes et couvertures. A la question de savoir la raison qui explique leur présence aussi massive à notre rencontre, ils nous ont répondu : «nous attendons l étranger de peur qu il ne vienne en notre absence les mains chargées de vivres car on préférait les recevoir directement nous-mêmes». Nous leur avons signifié qu ils doivent reprendre le cours de leur vie normal sans attendre aucune aide specifique. Protection Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. Site de Madécali 7

8 Site de Garou Situé environ à 40km de Malanville et à 100m du fleuve, ce site abrite 766 personnes pour 158 tentes toutes venues des hameaux de Mouré Gabou, Tongakouka. Eau, hygiène et assainissement : Inexistence de point d eau potable ; l eau du fleuve est celle qui est bue. Les comprimés Aquatabs sont terminés. Souhaite d être doté d un point d eau. 8

9 Education : «Les enfants ne vont plus à l école depuis que nous avons quitté notre village car la distance qui les sépare actuellement du site n est pas négligeable, l école étant située à Toungatedji» voilà ce qu ils nous répondu à la question de savoir si les enfants fréquentaient normalement. Santé Un centre de santé est situé dans la localité à environ 4 km du site. Sécurité alimentaire/nutrition Le PAM a distribué des vivres. C est une population visiblement qui manque de nourriture. Des nattes et des couvertures ont été distribués par la Croix Rouge Protection Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. Site de Garou 9

10 Site de Goroudjindé Ce site est opérationnel depuis le 20/11/2010.Il abrite une population de 1203 personnes pour 232 tentes, qui sont venues des hameaux de Anatounga, Abdoutounga, Maidalmoutounga, Hanatounga, Dabatounga et de Goroudjindé Centre. Eau, hygiène et assainissement : Existence d un point d eau (puits) mais qui est impropre à la consommation. Il aurait souhaité la construction d un forage. Rupture de comprimés Aquatabs. On note également l absence de latrines 10

11 Education : Les enfants vont normalement à l école ; l école est située presque en face du site. Le Directeur de l école rencontré, nous a néanmoins confié qu il existe plus de 90 enfants retenus aux champs ou par la pêche par les parents pour manque de kits scolaire. Santé : Absence d un centre de santé.les femmes enceintes sont obligées de se rendre à Tombouctou pour des visites médicales en parcourant au moins 15km. Sécurité alimentaire/nutrition Le PAM a distribué des vivres. C est une population visiblement qui manque de nourritures et souhaite d ailleurs en bénéficier d avantage. Ils ont bénéficié également des nattes et des couvertures et quelques kits de cuisine de la Croix Rouge Protection Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. Site de Gouroudjindé 11

12 Commune de Karimama Karimama est l une des communes de l Alibori qui compte environ habitants. Le Maire visiblement content de nous voir s est rendu disponible malgré son emploi de temps bien chargé.il nous a conduit sur trois (03)sites sur les quatre(04) que compte la commune, avec sa barque motorisée. Il a également témoigné toute sa gratitude et celle de sa population envers le HCR et nous a tout de même fait savoir que c est une occasion unique pour ses populations qui ne veulent plus subir les affres de l inondation de recreer sur les sites installés leurs nouveaux villages compte tenu de la très grande proximité avec le Fleuve Niger. 12

13 Site de Djankongakora Site de Djankongakora Ce site est situé à 44km sur le fleuve Niger de Karimama Centre. Il est situé dans l arrondissement de Monsey. Les habitants de ce site proviennent du village Motatounga. On compte (25) vingt cinq tentes pour une population de 175 personnes. Eau, hygiène et assainissement : Le besoin en eau potable se pose avec une grande acuité.une eau de source a été découverte mais sa consommation pose un sérieux problème d hygiène et d assainissement car des animaux boivent à cette source. Le Maire a souhaité que des jerricanes soit distribués afin de traiter au mieux l eau avec des comprimés Aquatabs et a même souhaité de les aider à faire des forages en se servant de cette eau de source qui pourrait egalement deservir tout l arrondissement de Monsey ou tout au moins les deux premiers sites visités (Djankongakora et Mongouroudo). 13

14 Education : Une école est située juste en face de ce site à environ 200m Santé : Le centre de santé est situé à 2km de Monsey Dendi et le Maire étant Docteur de profession les soigne au besoin mais périodiquement (médecine foraine). Sécurité alimentaire/nutrition Le besoin en nourriture se pose avec acuité car il ne dispose plus de matériels de pêche pour reprendre leur activité halieutique la seule pratiquée. Ils souhaiteraient donc qu on leur fournisse du matériels de pêche. Protection Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. 14

15 Site de Mangouroudo Ce site abrite 337 personnes pour 79 tentes. Il est situé à 1km du 1 er site. Ces populations viennent des villages de Sangrii, Babahili, Shagarana, Mangouroudo, et Bakoussokoara Eau, hygiène et assainissement Le besoin en eau potable se pose avec une grande acuité. Le souhait de l autorité communale est le même que sur le premier site. Education : Une école existe dans le village et n est pas très éloignéé du site. Santé : Le village est doté d un centre de santé. Sécurité alimentaire/nutrition Le besoin en terme d aliments ne se pose pas trop car c est une population visiblement assez dévouée qui se donne à la pèche, à la culture du riz et de l oignon. Le PAM a distribué des vivres de même que le gouvernement qui a offert seul à l arrondissement de Monsey 690sacs de mais de 50kg et 181 sacs de riz de 20kg. Protection Aucun problème de protection ne nous a été signalé suite à notre demande. Site de Mangouroudo 15

16 Site de Maizakoukoara Les habitants de ce site viennent des villages de Goroubé, Marigongo, Zibagoroungui. Ce site abrite 255 personnes pour 56 tentes. Il est situé à 4km du site de Mangouroudo (15 minutes en moto). Eau, hygiène et assainissement Le besoin en eau potable se pose avec une grande acuité. Le souhait de l autorité communale est le même que sur le premier site. Education : Aucune école n existe dans le village et n est proche de ce site. Les parents sont obligés de payer des instituteurs qui donnent des cours à domicile à leur enfant. Ils souhaitent vivement que les autorités ou des partenaires les aident a construire une école dans leur village. Santé : Le village n est pas doté d un centre de santé. Ils se rendent à Mongouroudo ou à 6km de la frontière les séparant du Niger. Sécurité alimentaire/nutrition Le besoin en terme d aliments ne se pose pas trop avec autant d acuité car c est une population visiblement dévouée qui pèche, cultive le riz et de l oignon. Ils ont reçu des vivres du PAM ainsi que du gouvernement. Site de Maizakoukoara 16

17 Commune de Tchaourou 6 villages sinistrées C est la plus grande commune du Bénin qui compte 7 arrondissements dont les plus touchés aux dires du Maire Mr BIO SOUNON Bouko sont Bétérou et Sanson. Tchaourou a bénéficié de 215 tentes au total mais qui ne sont pas encore installées. Le Maire nous a confié qu un conseil communal extraordinaire se réunira le jeudi 23 Décembre pour se pencher sur la répartition qui se fera des tentes dans les 6 villages sinistrées. Nous nous sommes rendus à Kpéssou, Wari Maro, Kaki Koka et Angaradedebou pour constater les dégâts occasionnés par les dernières inondations. Mais nous avons constaté que les cases détruites sont du fait des eaux de ruissellement et des pluies torrentielles, des dispositions étaient déjà prises en offrant à certaines populations des tentes du Sahel 17

18 de la DPPC. Aux dires du Maire les toutes premières statistiques ont enregistrées plus de 500 habitations détruites et plus de 5000 sans abris. Toutefois, nous lui avons fait savoir de veiller à récupérer les tentes une fois que les populations auraient reconstruit leur habitation. Maison détruite dans le village de Kpessou 18

19 Recommandations : - Une mission de monitoring devra se rendre dans le courant de janvier 2011 sur tous les sites installés dans le nord et surtout à Bako Maka.Cette mission devra au niveau de Tchaourou vérifier l effectivité de la distribution des tentes dans les communes sinistrées. - Le cluster relèvement immédiat doit prendre la relève pour l aide à la reconstruction des maisons détruites par l inondation. Les populations sont informées que les tentes sont récupérables. - Le cluster wash devra voir dans quelles mesures il peut satisfaire au besoin d infrastructure sanitaire sur les sites ou dans les villages. La réhabilitation de certains puits est nécessaire car il représente un danger pour la population de même que la consommation de l eau du fleuve. - L installation de coupe feu et de fosses a ordures devra être réalisées par le partenaires Croix Rouge en charge de l installation des sites dans les plus brefs délais. Contacts de certaines personnes ressources o Mme Ali Bouraima Radi : Présidente Croix Rouge locale Malanville : o Mr Calixte Hessou : SG Croix Rouge Locale, Malanville : o Mr Tiny Amadou, C/SAEF, mairie de Malanville ; o Mr Danbaro Anassi, Secrétaire General, mairie de Malanville : o Dr Bello Moussa, Maire de Karimama : o Mr Moumouni Moudo, Président Croix Rouge locale, Karimama : o Mr Bassarou Adamou, Chef d Arroondissement, Monsey /Karimama: o Mr Zibo Issaka, CA Kompa/Karimama, /

20 Fabrication de filets de pêche dans le village de Anintounga Cuisson des poissons dans le village de Djankongakora Réunion avec la Croix Rouge et les chefs du site de Madecali Fabrication d une extension en matériaux locaux a Maizakoukora Enregistrement des sinistrés pour les élections a Maizakoukora Retour en bateau sur le fleuve Niger Cotonou le 24 décembre

RAPPORT CAMPAGNE DE DISTRIBUTION GRATUITE DE KITS D HYGIENE AUX MENAGES SINISTRES PAR LES INONDATIONS DANS LES COMMUNES DE MALANVILLE ET DE KARIMAMA

RAPPORT CAMPAGNE DE DISTRIBUTION GRATUITE DE KITS D HYGIENE AUX MENAGES SINISTRES PAR LES INONDATIONS DANS LES COMMUNES DE MALANVILLE ET DE KARIMAMA R é p u b l i q u e d u B é n i n M I N I S T E R E D E L A S A N T E D i r e c t i o n D é p a r t e m e n t a l e d e l a S a n t é d u B o r g o u e t d e l A l i b o r i Z o n e S a n i t a i r e M

Plus en détail

RAPPORT DE SUPERVISION DU MONITORING DES RELAIS COMMUNAUTAIRE : HUITIEME TRIMESTRE

RAPPORT DE SUPERVISION DU MONITORING DES RELAIS COMMUNAUTAIRE : HUITIEME TRIMESTRE RAPPORT DE SUPERVISION DU MONITORING DES RELAIS COMMUNAUTAIRE : HUITIEME TRIMESTRE I.R 1.2 : Dans chacune des 23 zones sanitaires, le niveau de performance des services de santé et services à base communautaire

Plus en détail

ONG - AKARASS. Action pour un Développement Durable RAPPORT DE MISSION

ONG - AKARASS. Action pour un Développement Durable RAPPORT DE MISSION ONG - AKARASS Action pour un Développement Durable RAPPORT DE MISSION Mission d enregistrement des réfugié maliens au Niger et des retournés nigériens en partenariat UNHCR conduite par l ONGAKARASS du

Plus en détail

Rapport d Evaluation

Rapport d Evaluation Rapport d Evaluation Rapid Response Mechanism RRM Badounabi Kendo, Prefecture du Mbomou 20 27 Février, 2014 Photo de maison détruite à Banoudabi Kendo, Mbomou. Présenté par l équipe RRM ACTED République

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 PARTENAIRES PRESENTS Oxfam, IRC, ACF-E, UNICEF, ACTED, AEN, CICR, ASDAP,

Plus en détail

ETAT D EVALUATION DES BESOINS D APPUI A L UNION DES COMORES

ETAT D EVALUATION DES BESOINS D APPUI A L UNION DES COMORES UNION DES COMORES ----------- Unité-Solidarité-Développement ----------- MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L INFORMATION, CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS ------- DIRECTION GENERALE DE LA SECURITE

Plus en détail

RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham

RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham RECAPITULATIF DISTRIBUTION DE NFI 16 mai 26 juin 2015 Préf. S. Préfec Ouham Nana- Bakassa village Type de ménage Date Nb ménages bénef

Plus en détail

TOURNEES DE NDZUWANI- GOLD MOIS DE NOVEMBRE 2014

TOURNEES DE NDZUWANI- GOLD MOIS DE NOVEMBRE 2014 TOURNEES DE NDZUWANI- GOLD MOIS DE NOVEMBRE 2014 L Agenda de Ndzuwani- Gold avait prévu des visites de travail dans les régions de Ouani, Domoni et Nioumakele. C est en ce sens que les chargés de mission

Plus en détail

Votre don en action. CARE Canada 9 Chemin Gurdwara Suite 200 Ottawa, ON K2E 7X6 Canada tél 613.228.5679 site web care.ca

Votre don en action. CARE Canada 9 Chemin Gurdwara Suite 200 Ottawa, ON K2E 7X6 Canada tél 613.228.5679 site web care.ca Un an après le séisme et le tsunami dévastateurs qui se sont abattus sur le Japon, CARE continue de soutenir les communautés qui se remettent de la catastrophe. Le 11 mars 2011, la côte nord-est de la

Plus en détail

Rapport sur la situation des personnes déplacées internes (PDIs) dans le village de Tassakane

Rapport sur la situation des personnes déplacées internes (PDIs) dans le village de Tassakane Vue des abris précaires des PDIs dans le village de Tassakane Rapport sur la situation des personnes déplacées internes (PDIs) dans le village de Tassakane Commune d Alafia Région de Tombouctou, Mali 20/05/2015

Plus en détail

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement Siège social sis Avenue de l Indépendance à 100m de BAMELEC, e-mail : info@vitalite-plus.org - Bangui, RCA Site web: www.vitalite-plus.org

Plus en détail

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du jeudi 24 septembre 2015

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du jeudi 24 septembre 2015 Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du jeudi 24 septembre 2015 Participants : AIDES, CNR, MERCY CORPS, NCA, UNHCR, PU-AMI, UVEDS, OCHA, FEDEM, IRC, CENTRE TULIZENI, AHSDI, HANDICAP

Plus en détail

Bulletin humanitaire Niger. Situation épidémiologique difficile en 2013 pour le Niger, même tendance pour 2014. 355 millions fonds requis (en US$)

Bulletin humanitaire Niger. Situation épidémiologique difficile en 2013 pour le Niger, même tendance pour 2014. 355 millions fonds requis (en US$) Bulletin humanitaire Niger Numéro 38 novembre 2013 Situation épidémiologique P.1 Réfugiés maliens P.3 La situation épidémiologique a été difficile en 2013 pour le Niger et risque de l être encore en 2014.

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. DONNEES CLEES 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. 63 645 Réfugiés vivent dans les sites. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS 11 24 Mai 2015 70 323

Plus en détail

Les objectifs sont quasiment les mêmes que les mois passés à quelques nuances près : I. Du remboursement et placement de quelques groupements :

Les objectifs sont quasiment les mêmes que les mois passés à quelques nuances près : I. Du remboursement et placement de quelques groupements : RAPPORT D ACTIVITES MENSUEL, MAI 2011 Voilà comme à l accoutumée, et cela, pour le cinquième mois consécutif, le rapport mensuel d activités du mois. A l instar des mois précédents, ce mois a connu quelques

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL à l appui d une demande de crédit de Fr. 207'000.- pour la réfection de la toiture-terrasse du bâtiment de liaison des 2 corps principaux du collège

Plus en détail

A agrafer à la fiche d enquête impérativement. Logement dans une concession avec cour et plusieurs logements

A agrafer à la fiche d enquête impérativement. Logement dans une concession avec cour et plusieurs logements 62 Numéro questionnaire (par équipe) Numéro échantillon Date de l enquête: Nom de la famille déplacée Ville/Commune Latitude (GPS) - si applicable 1. SITUATION ABRI 1. Comment définiriez-vous l abri actuel?

Plus en détail

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du 08 juillet 2015

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du 08 juillet 2015 Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du 08 juillet 2015 Participants : Liste scannée annexée Lieu : UNHCR, Goma le 08 juillet 2015 Le présent compte rendu reprend les recommandations

Plus en détail

Rapport de Mission Opération hygiène et bucco dentaire en prolongement des actions éducatives menées par JPE dans la province de Tiznit

Rapport de Mission Opération hygiène et bucco dentaire en prolongement des actions éducatives menées par JPE dans la province de Tiznit Rapport de Mission Opération hygiène et bucco dentaire en prolongement des actions éducatives menées par JPE dans la province de Tiznit Tiznit, le 23 Juin 2010 A l initiative d une équipe de dentistes

Plus en détail

QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) A remplir par l enquêteur. Nom de l enquêteur.

QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) A remplir par l enquêteur. Nom de l enquêteur. MUTUELLE de SANTE COMMUNALE QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) (s entretenir avec les conseillers chacun dans son village d origine) A remplir par l enquêteur Identifiant

Plus en détail

Cliquez sur l image pour l agrandir

Cliquez sur l image pour l agrandir Dans le détail, le principal contributeur à l évaluation globale est la qualité de réponse aux besoins. Si les Français sont particulièrement satisfaits par l accueil en mairie (57% en ont une évaluation

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CEREMONIE DE CLOTURE

COMPTE RENDU DE CEREMONIE DE CLOTURE ASSOCIATION LIAISON DES FEMMES NONGTAABA DU BURKINA (ALFNB) Récépissé n 2006-121 /MATD/ Burkina Faso Unité Progrès Justice SG/DGLPAP/DOASOC Tél :70 47 18 91 ou 75 94 55 94 COMPTE RENDU DE CEREMONIE DE

Plus en détail

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE

MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL D HISTOIRE NATURELLE CONVENTION D UTILISATION COMMUNE DES INSTALLATIONS DETECTION-INCENDIE et INTRUSION 2 MUSEE DEPARTEMENTAL DES ANTIQUITES MUSEUM MUNICIPAL

Plus en détail

BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA

BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA BOITE A IMAGES POUR LA COMMUNICATION SUR LA PREVENTION ET LA LUTTE CONTRE LE CHOLERA Qu est-ce la boite à images? Cette boite à images est un appui visuel pour les relais communautaires, agents de santé,

Plus en détail

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE)

TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) TITRE DU PROJET Construction d un complexe de santé pour le compte de l ONG Education Pour la Santé et la Promotion de l Emploi (EPSPE) PAYS ET REGION DE MISE EN ŒUVRE DU PROJET Ce projet sera mise en

Plus en détail

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI

PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI PRESENTATION SYNOPTIQUE DE COOPERATION DECENTRALISEE ORSAY-DOGONDOUTCHI Date de démarrage : 1993 Maître d œuvre Actuel : RAIL Zone d intervention : Commune urbaine de Partenaires Financiers : Conseil General

Plus en détail

Espérance. Partage. Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména

Espérance. Partage. Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména Espérance et Partage Projet de construction d une maison d accueil et du siège de notre ONG à N Djaména Espérance et Partage, Association suisse d aide aux malades et orphelins du Sida au Tchad, ONG reconnue

Plus en détail

Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha

Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha Forum Tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux Appel urgent concernant la situation des réfugiés du camp de Choucha Depuis le mois de novembre 2012, les réfugiés du camp dont le statut a été rejeté

Plus en détail

Présentation de l'association

Présentation de l'association Présentation de l'association 1 Takita est une association créée en 1995. Takita va d'ailleurs fêter son 20 ième anniversaire en 2015! C'est la rencontre d'un musicien (percussionniste béninois) et d'une

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE. Mission de vérification des conditions préalables en vue de la mise en place d une mutuelle de santé à Mengong

RAPPORT D ETUDE. Mission de vérification des conditions préalables en vue de la mise en place d une mutuelle de santé à Mengong PROGRAMME GERMANO-CAMEROUNAIS DE SANTE / SIDA (PGCSS) VOLET MICRO ASSURANCE / MUTUELLES DE SANTE ET PVVS B.P. 7814 / YAOUNDE / CAMEROUN TEL. ( 00237 ) 2221 18 17 FAX ( 00237 ) 2221 91 18 Email komi.ahawo@gtz.de

Plus en détail

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE L intervention d urgence Au 29 juin, CARE continue de concentrer ses activités d urgence sur trois secteurs géographiques: Pétion-ville, Carrefour,

Plus en détail

Dans la plupart de ces cantines une contribution symbolique en espèces est demandée comme apport de la communauté. Cette contribution est de 300 F

Dans la plupart de ces cantines une contribution symbolique en espèces est demandée comme apport de la communauté. Cette contribution est de 300 F Démarrage du programme Programme de cantines très ancien au Sénégal (Etat ayant depuis longtemps développé un programme de cantines, intervention du PAM depuis les années 70, intervention de CPI depuis

Plus en détail

Programme de Réalisation de puits

Programme de Réalisation de puits Programme de Réalisation de puits Zones d intervention : Mananjary - Région de Vatovavy Fitovinany (6 puits) Financé par Le Conseil Général de l Ain Rapport définitif Avril 2007 En France LA Rochetonnerie,

Plus en détail

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013 EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna Informations générales : Date à laquelle le rapport d évaluation rapide est rédigé. Noms (en entier) et désignation du responsable

Plus en détail

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007

RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 RAPPORT GENERAL SYNTHESE DU SEMINAIRE DE DEMARRAGE DU PROGRAMME D APPUI AU DEVELOPPEMENT RURAL (PADER), COTONOU LES 13 ET 14 MARS 2007 2 Du 13 au 14 Mars 2007 a eu lieu au Palais des Congrès de Cotonou,

Plus en détail

Niger Zinder, Juin 2015. Examens réussis pour le Collège!

Niger Zinder, Juin 2015. Examens réussis pour le Collège! Niger Zinder, Juin 2015 Examens réussis pour le Collège! La semaine dernière, du 15 au 18 juin, les 8 élèves du CM2 à l école de l Association, ont passé leur examen, dans l espoir de commencer le Collège

Plus en détail

JMP. Agenda WASH pour l après-2015 : Introduction. Fondamentaux. Réduction des inégalités. Niveaux de service. Cadres autres que les ménages

JMP. Agenda WASH pour l après-2015 : Introduction. Fondamentaux. Réduction des inégalités. Niveaux de service. Cadres autres que les ménages Agenda WASH pour l après-2015 : Cibles et indicateurs JMP Photo : UNICEF. Femmes, quelquesunes avec de conteneurs d eau dans leurs têtes, croissent une route qui a été inondée par les eaux d une inondation

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015

RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015 RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015 13 août au 13 septembre 2015 Participants : Lucas BELAHSSEN, Laura ALVAREZ, Léna PREVOT, Djamel RADJA, Maurane LE STRAT Nous sommes finalement partis à 4 car Laura

Plus en détail

Tél : 04 71 02 06 33 - Fax : 04 71 02 06 33 Email : ec43.pub.brivescharensac.mat@ac-clermont.fr

Tél : 04 71 02 06 33 - Fax : 04 71 02 06 33 Email : ec43.pub.brivescharensac.mat@ac-clermont.fr L école maternelle La Mouteyre p ub école Publique Maternelle La Mouteyre 10, rue des lilas 43700 BRIVES CHARENSAC lique du pôle petite enfance Tél : 04 71 02 06 33 - Fax : 04 71 02 06 33 Email : ec43.pub.brivescharensac.mat@ac-clermont.fr

Plus en détail

Titre III : Médecine de prévention.

Titre III : Médecine de prévention. Titre III : Médecine de prévention. Article 10 Modifié par Décret n 2011-774 du 28 juin 2011 - art. 19 Un service de médecine de prévention, dont les modalités d organisation sont fixées à l article 11,

Plus en détail

Service Prévention et Sécurité CNRS DR18

Service Prévention et Sécurité CNRS DR18 Service Prévention et Sécurité CNRS DR18 Fiche de lecture : Loi n 2010-751 du 05/07/2010 relative à la rénovation du dialogue social et comportant diverses dispositions relatives à la fonction publique

Plus en détail

Enquête de la SATISFACTION Décembre 2001

Enquête de la SATISFACTION Décembre 2001 -1- PADME Service Permanent de Marketing et d Evaluation d Impact En collaboration avec le programme de Afin de bien servir la clientèle et de contribuer à la réduction de la pauvreté, le PADME est en

Plus en détail

Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire

Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire Date : L évaluation multisectorielle s est déroulée du 26 au 28/08/2015. Zone d évaluation : Localité

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué!

URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué! URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué! Un feu? Une inondation? Une explosion? Un arbre est tombé sur votre maison suite à une tempête? Un refoulement d égout? Voici les étapes à suivre, en bref : 1. Communiquez

Plus en détail

Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa.

Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa. Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa. Mise à jour Niger Mai 2015 Contexte Présentement la situation sociopolitique du Niger reste marquée par les attaques du

Plus en détail

Module de formation. L assainissement en milieu rural

Module de formation. L assainissement en milieu rural Module de formation L assainissement en milieu rural Sur la base des retours d expérience de programmes d assainissement réalisés dans quatre pays du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal), Eau Vive

Plus en détail

CONCEPTUELLES DE LA MEO DU PARZDS. d'appui/projets. AIMS Institutionnel. Appui au SYLOS PARZDS SYLOS. Amélioration du B-E Populations

CONCEPTUELLES DE LA MEO DU PARZDS. d'appui/projets. AIMS Institutionnel. Appui au SYLOS PARZDS SYLOS. Amélioration du B-E Populations CADRE CONCEPTUEL DE LA MEO DU PASS Pyramide sanitaire Production Niveaux Central Structures Ministère + Autres acteurs Type d'appui/projets AIMS Institutionnel PNDS Politiques de santé Orientations stratégiques

Plus en détail

Suite aux réunions de travail et visites des infrastructures dans les villages de la communauté rurale de Suelle voici un résumé :

Suite aux réunions de travail et visites des infrastructures dans les villages de la communauté rurale de Suelle voici un résumé : Suite aux réunions de travail et visites des infrastructures dans les villages de la communauté rurale de Suelle voici un résumé : des travaux en cours portés par Kassoumaï, des nouveaux plans d actions

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL L accueil collectif de mineurs intercommunal est une action dépendante de la Communauté de Communes Epte-Vexin-Seine. Habilité par le ministère

Plus en détail

CODE LOCAL DE L ARRONDISSEMENT DE DEKANME

CODE LOCAL DE L ARRONDISSEMENT DE DEKANME REPUBLIQUE DU BENIN DEPARTEMENT DE L ATLANTIQUE ******** COMMUNE DE KPOMASSE CODE LOCAL DE L ARRONDISSEMENT DE DEKANME (commune de Kpomassè) Appui technique à l élaboration et à la rédaction du code local

Plus en détail

pour lutter et faire face au changement climatique

pour lutter et faire face au changement climatique rencontre du 16 décembre2015 Accès à l eau, accès à l électricité: des enjeux partagés pour lutter et faire face au changement climatique Accès à l eau, accès à l énergie, des enjeux partagés L eau, enjeu

Plus en détail

Le journal de Bemena Numéro n 1

Le journal de Bemena Numéro n 1 Voici la première édition du «Journal de Bemena». Vous le recevrez régulièrement, dès que de nouvelles informations nous parviendront. Bien entendu, nous continuerons à mettre à jour la rubrique «Actu»

Plus en détail

Rapport d activité. Village électoral dans le cadre des élections législatives du 30 avril 2011

Rapport d activité. Village électoral dans le cadre des élections législatives du 30 avril 2011 Front des organisations de la société civile pour des élections libres, transparentes et pacifiques. Rapport d activité Village électoral dans le cadre des élections législatives du 30 avril 2011 COTONOU,

Plus en détail

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato 1 ONG ENTRAIDE-BENIN www.entraide-africa.org PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato Novembre 2013 2 1- PRESENTATION GENERALE ET RESUME Nom du Demandeur Adresse

Plus en détail

Association Européenne des Rives de l Etang de BERRE RAPPORT BENIN 2008 ACTION HUMANITAIRE

Association Européenne des Rives de l Etang de BERRE RAPPORT BENIN 2008 ACTION HUMANITAIRE RAPPORT BENIN 2008 ACTION HUMANITAIRE 28 juillet 2008 Préambule : L AEREB en visite en 2007 dans le village de Koussoukouangou (l un des 7 Arrondissements de la commune de Boukombé) avait fait un état

Plus en détail

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Doubs - Besançon Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent ce weekend leur 25è

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 Portrait Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 L accélération de la survie, du développement et de la protection de l enfant à risque Trahantsoa : un

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

RAPPORT FINAL NARRATIF ET FINANCIER POUR LA FONDATION LOUISE GRENIER

RAPPORT FINAL NARRATIF ET FINANCIER POUR LA FONDATION LOUISE GRENIER RAPPORT FINAL NARRATIF ET FINANCIER POUR LA FONDATION LOUISE GRENIER Titre du projet : Construction de trente latrines et d un point d adduction d eau potable Résumé du projet : Le projet consiste à construire

Plus en détail

Rapport de mission de supervision

Rapport de mission de supervision Rapport de mission de supervision 11-17 Novembre 2012 Département de l Alibori et de l Alibori I Introduction contexte Le MEDISTOCK demeure l un des logiciels efficaces dans la gestion des médicaments

Plus en détail

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge «Des toilettes dans mon école» au Cambodge Proposition de projet Localisation : Début du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : Budget : 5 441 Durée : Le village de Boeng Kieb dans la commune de

Plus en détail

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CHAPITRE II : APPLICABLES A LA ZONE N Caractère de la zone : Il s agit d une zone naturelle et forestière protégée en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur

Plus en détail

BENIN. Bulletin d Information. Remise des équipements et intrants agricoles aux populations victimes d inondations

BENIN. Bulletin d Information. Remise des équipements et intrants agricoles aux populations victimes d inondations BENIN 2014 N 13 Janvier - Mars 2014 Bulletin d Information BULLETIN TRIMESTRIEL DE LA REPRÉSENTATION DE LA FAO AU BENIN La FAO soulage les agriculteurs sinistrés de Malanville et de Karimama Par José Graziano

Plus en détail

SITUATION GENERALE Description du phénomène

SITUATION GENERALE Description du phénomène BULLETIN N 007 REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana Tanindrazana Fandrosoana ------------------- MINISTERE DE L INTERIEUR ------------------ BUREAU NATIONAL DE GESTION DES RISQUES ET DES CATASTROPHES -----------------

Plus en détail

PARC NATIONAL DE XUAN THUY

PARC NATIONAL DE XUAN THUY PARC NATIONAL DE XUAN THUY Un projet de Vietnam and Friends I. A propos du Parc National Xuan Thuy Le Parc National Xuan Thuy est situé à 150km au sud-ouest de Hanoi, entre le Fleuve Rouge et la côte.

Plus en détail

Séisme au Népal. Appel aux dons

Séisme au Népal. Appel aux dons Séisme au Népal Appel aux dons Urgence dédiée à la zone la plus touchée, et plus précisément vers le village de Laprak et la région du Manaslu (région de l épicentre du séisme) Pour la première fois depuis

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Rapport d Activité IDO Janvier-Juin 2012

Rapport d Activité IDO Janvier-Juin 2012 Rapport d Activité IDO Janvier-Juin 2012 Les six premiers mois de 2012 ont été très actifs pour IDO, avec au Tchad, le recrutement de notre deuxième permanent, et une activité d inventaire, diagnostique,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2015-1588 du 4 décembre 2015 relatif à l organisation et au fonctionnement

Plus en détail

APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE

APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE APRES LE PASSAGE DU CYCLONE THANE Message de Rajkala.P Le 30 Décembre un cyclone s est abattu sur la côte de Pondichéry et du Tamil Nadu. Des vents d une force impressionnante ont dévasté la ville de Pondichéry

Plus en détail

LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN. Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr

LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN. Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr LA GESTION DE LA SECURITE ROUTIERE AU BENIN Nestor VITODEGNI nesvito@yahoo.fr Pays de l Afrique de l Ouest limité par : l Océan Atlantique au sud le Nigeria à l Est le Togo à l Ouest le Niger au Nord Est

Plus en détail

Introduction. La gestion locale des risques. Christian JEANDEMANGE. Bernard SACQUEPEE. Jean-Luc WYBO. Animateur, Lieutenant-colonel, ENSOSP

Introduction. La gestion locale des risques. Christian JEANDEMANGE. Bernard SACQUEPEE. Jean-Luc WYBO. Animateur, Lieutenant-colonel, ENSOSP Introduction Animateur, Lieutenant-colonel, ENSOSP L atelier s appuiera sur une expérience dans la commune de Wickerschwihr (Alsace) qui a mobilisé la population sur les conduites à adopter en cas de secousses

Plus en détail

Résumé du rapport de mission Plantations du Haut Penja Cameroun 2013

Résumé du rapport de mission Plantations du Haut Penja Cameroun 2013 Résumé du rapport de mission Plantations du Haut Penja Cameroun 203 - NATURE DE LA MISSION - DEMARCHE - INFORMATION UTILISEE La Compagnie Fruitière a confié à Vigeo une mission qui fait suite à une première

Plus en détail

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature.

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature. La planète bleue Exercice Fiche n / Élève A l aide des documents que tu as consultés, réponds aux Où trouve-t-on de l eau dans l Univers? Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une

Plus en détail

Le temps du repas est un moment privilégié pour les enfants : alimentation, éducation au goût, moment d échanges, temps de repos.

Le temps du repas est un moment privilégié pour les enfants : alimentation, éducation au goût, moment d échanges, temps de repos. VIE SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Restaurant Scolaire La commune de PLUDUNO met à disposition de tous les enfants des écoles maternelles et élémentaires publiques et privées un restaurant scolaire pour

Plus en détail

A Saint-Lô le 16 Avril 2009. M. Hrôlf LEMARCHANT Secrétaire de section CFDT. Section SDIS 50. M. Albert BAZIRE Président du Conseil d administration

A Saint-Lô le 16 Avril 2009. M. Hrôlf LEMARCHANT Secrétaire de section CFDT. Section SDIS 50. M. Albert BAZIRE Président du Conseil d administration A Saint-Lô le 16 Avril 2009 M. Hrôlf LEMARCHANT Secrétaire de section CFDT Section SDIS 50 À M. Albert BAZIRE Président du Conseil d administration Objet : Chartre «femme enceinte» Monsieur le président

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014 Introduction Les modalités d hospitalisations sous contraintes sous extrêmement encadrées d un point de vue légal et réglementaire. Deux lois sont venues récemment modifier la Loi de 1990 relative «aux

Plus en détail

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES HAITI DEUX ANS APRES Les actions de la Commission européenne pour reconstruire le pays Janvier 2012 Table of contents 1 L aide de l UE en bref 3 2 L aide humanitaire de la Commission européenne à Haïti.

Plus en détail

Mise à jour : novembre 2011

Mise à jour : novembre 2011 LE SERVICE DE MEDECINE PROFESSIONNELLE ET PREVENTIVE Mise à jour : novembre 2011 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Calvados 56 rue Bicoquet 14052 Caen cedex 4 Tél. : 02 31 15 50

Plus en détail

création d un réseau d alimentation en eau

création d un réseau d alimentation en eau Association)Talam)Léman (Cervens, France) Groupement)d Intérêt)Economique)Tagazt)) (Agadez,)Niger)) ) du Chablais au Sahara. des partenariats solidaires création d un réseau d alimentation en eau ) Pré-projet

Plus en détail

Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire

Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire La localité de Nola, évaluée par l équipe RRM de PU-AMI du 9 au 11 novembre 2015. Plusieurs quartiers de Nola, ainsi que des villages localisés le long

Plus en détail

Valeur ajoutée et rentabilité

Valeur ajoutée et rentabilité 6 e Forum Mondial de l Eau Solutions Existantes Titre de la Solution : Gestion sociale des forages en zone rurale Cas d étude : Tchad Groupe-cible 1.1.2: D ici à 20xx, garantir que la population rurale

Plus en détail

LA LETTRE N 11. Mission Edusol Route de désenclavement. Projets scolaires. Mai 2012

LA LETTRE N 11. Mission Edusol Route de désenclavement. Projets scolaires. Mai 2012 LA LETTRE N 11 Mai 2012 www.damchu.com lydialoir@gmail.com ASSOCIATION LOI 1901 AIDE AU DÉVELOPPEMENT DES VILLAGES DE LANG HOAI ET LUNG NGUU, APPARTENANT À LA MINORITÉ NUNG, PROVINCE DE CAO BANG NORD VIÊT

Plus en détail

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier Dans le cadre de mon expériment à l ICAM je suis parti l été dernier au Pérou pour quatre mois. Mon séjour a consisté en trois mois comme volontaire avec JVI, puis d un mois de tourisme. Mon objectif principal

Plus en détail

BILAN D ACTIVITES 2012 UNE BOUCHE SAINE = UNE VIE SAINE

BILAN D ACTIVITES 2012 UNE BOUCHE SAINE = UNE VIE SAINE + BILAN D ACTIVITES 2012 UNE BOUCHE SAINE = UNE VIE SAINE I PRESENTATION DE LDSDV-ONG A ADONKOI 1 Madame Moya Dina Akochi, Présidente Fondatrice de Les Dents, Souffle De Vie «LDSDV-ONG» a effectué, du

Plus en détail

Rapport de mission du 20 octobre au 4 novembre 2012 «Les Enfants de l Aïr»

Rapport de mission du 20 octobre au 4 novembre 2012 «Les Enfants de l Aïr» Rapport de mission du 20 octobre au 4 novembre 2012 «Les Enfants de l Aïr» Résultats de l enquête bucco-dentaire Madame MAGNE Catherine Assistante Dentaire L enquête a été menée dans 4 écoles de Kankan,

Plus en détail

VOTRE DON CONTINUE DE FAIRE TOUTE LA DIFFÉRENCE HAÏTI CINQ ANS APRÈS LE SÉISME

VOTRE DON CONTINUE DE FAIRE TOUTE LA DIFFÉRENCE HAÏTI CINQ ANS APRÈS LE SÉISME VOTRE DON CONTINUE DE FAIRE TOUTE LA DIFFÉRENCE HAÏTI CINQ ANS APRÈS LE SÉISME FAITS SAILLANTS Plus de 5 millions de survivants du séisme ont reçu de l aide. Plus de 1 million d articles de secours ont

Plus en détail

SYNTHESE D INSPECTIONS

SYNTHESE D INSPECTIONS Direction de l Inspection et des Etablissements Département Inspection en Contrôle du Marché Unité Inspection des dispositifs médicaux SYNTHESE D INSPECTIONS THEME : Prothèses Dentaires Il importe de souligner

Plus en détail

Title: Récapitulatif : Impacts, Réponses, Actions à suivre par secteur à la suite TS Isaac

Title: Récapitulatif : Impacts, Réponses, Actions à suivre par secteur à la suite TS Isaac Title: Récapitulatif : Impacts, Réponses, Actions à suivre par secteur à la suite TS Isaac Aperçu général Couverture des besoins humanitaires en cours Préparation de la réponse au risque de flambées du

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Direction Enfance et Vie Scolaire REGLEMENT INTERIEUR GARDERIES PERISCOLAIRES et RESTAURATION SCOLAIRE Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Le présent règlement s applique à compter du premier

Plus en détail

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES

CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES REGLEMENT INTERIEUR ASSAINISSEMENT CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de définir les conditions et modalités de déversement dans le réseau

Plus en détail

Mission de Développement économique Juillet 2013

Mission de Développement économique Juillet 2013 Mission de Développement économique Juillet 2013 Notre objectif ce mois ci était le développement de la coopérative agricole qui se compose de la coopérative de café/cacao, du groupement d avocat et du

Plus en détail

PROJET DE FINANCEMENT

PROJET DE FINANCEMENT Association Eau claire de la dune 2038 route de Pitegny F- 01170 Gex PROJET DE FINANCEMENT (2007/2008) (Infrastructures, équipements scolaires école d Inkaf, République du Niger) www.eauclairedeladune.org

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

Annexes : Tableau récapitulatif des catégories d assurés soumises ou non au parcours de soins.

Annexes : Tableau récapitulatif des catégories d assurés soumises ou non au parcours de soins. MINISTERE DES SOLIDARITES, DE LA SANTE, ET DE LA FAMILLE REPUBLIQUE FRANCAISE DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE Division des affaires communautaires et internationales Le ministre des solidarités, de la

Plus en détail

Présentation des termes et ratios financiers utilisés

Présentation des termes et ratios financiers utilisés [ annexe 3 Présentation des termes et ratios financiers utilisés Nous présentons et commentons brièvement, dans cette annexe, les différents termes et ratios financiers utilisés aux chapitres 5, 6 et 7.

Plus en détail

Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA Conclusions de fin de chantier

Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA Conclusions de fin de chantier Projet VN à DEMBELLA 2011 Page 1 sur 5 Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA de fin de chantier Objectifs : Il s agit d introduire sur la zone de Dembella la technique de construction de l association «Voûte

Plus en détail