Le Lien. Prenez le pouls avec le journal interne du CSSS d Antoine-Labelle. Dossier spécial sur nos nouveaux médecins p.11

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Lien. Prenez le pouls avec le journal interne du CSSS d Antoine-Labelle. Dossier spécial sur nos nouveaux médecins p.11"

Transcription

1 Le Lien Prenez le pouls avec le journal interne du CSSS d Antoine-Labelle Année 7, numéro 5 Novembre 2011 Nouveau scanneur Suivez-nous pour ne rien manquer Dossier spécial sur nos nouveaux médecins p.11 Depuis le 3 octobre dernier, la clientèle du Centre de santé et de services sociaux d Antoine- Labelle peut compter sur un tout nouveau scanneur, à la fine pointe de la technologie. Les administrateurs, membres de la direction ainsi que l équipe d imagerie médicale de l établissement étaient réunis afin d inaugurer le nouvel appareil. Suite page 3 Pour tout savoir! Semaine de la sécurité des patients Les Prix Hommage du conseil d administration Le Conseil d administration souhaite encourager le personnel, les médecins et bénévoles du CSSS d Antoine-Labelle à maintenir leurs efforts face à la qualité ainsi que la promotion des pratiques sécuritaires en reconnaissant formellement des individus qui se démarquent à ces égards. Suite page 9 Vaccination antigrippale On se protège et on protège ceux qu on aime! Le CSSS d Antoine-Labelle, ayant à cœur la sécurité des patients, a choisi cette année de souligner la Semaine nationale de la sécurité des patients qui s est tenue du 31 octobre au 4 novembre. Suite page 6 À lire également dans cette édition: Mot du DG 2 RSIPA 3 Vaccination antigrippale 4 AMPRO, la deuxième phase est lancée 5 Journée rose au CSSS 7 Projet ESE 14 Changement pour les repas de nuit 15 La DSI vous informe 16 «Tous ensemble, pour ajouter de la santé et du mieux-être dans nos communautés»

2 Le mot du Directeur général Même si 2011 a commencé avec des défis de taille, l année se terminera avec des réalisations dont nous pouvons être fiers. Cette édition du journal Le Lien a en effet de quoi nous réjouir. Elle fait état de plusieurs projets porteurs, réalisés et en développement. D abord, il faut souligner que depuis les dernières semaines, 7 nouveaux médecins sont arrivés dans l établissement et aucune de nos deux salles d urgence n a désormais recours à des médecins dépanneurs. Nous récoltons les fruits de plusieurs années de travail et d effort en termes de recrutement médical. Nous pouvons nous en réjouir. Il nous fait d ailleurs plaisir de vous les présenter dans un dossier spécial. Les activités organisées dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité des patients méritent également d être soulignées. C était l occasion pour tous les intervenants et gestionnaires de s inspirer des meilleures pratiques du réseau afin d en faire bénéficier notre clientèle et d améliorer la qualité de nos soins et services. Une autre bonne nouvelle : le projet du nouveau CLSC va bon train et la demande d injonction a été retirée. Une autre occasion de se réjouir est certainement l avancement du projet d économie d énergie. Ces importantes améliorations à trois de nos installations auront des impacts majeurs en réduisant significativement nos émissions de gaz à effets de serre et en générant des économies nettes de 1 M $ par an dès la fin de l autofinancement, soit dans 7 ans. Les bonnes nouvelles se poursuivent avec l installation du nouveau scanneur qui est maintenant en place avec une technologie de pointe, des logiciels perfectionnés et une équipe fraîchement formée. Nous vous annonçons que cette année se tiendront pour la toute première fois les Prix Hommage du conseil d administration afin reconnaître des membres du personnel, des médecins et des bénévoles qui se seront illustrés et qui auront contribué de façon particulière à l amélioration de l accès et de la qualité des soins et services. Aussi, le Comité du type d agrément envoyait en septembre dernier une lettre qui donnait suite aux preuves soumises par l établissement en vue de répondre aux exigences de la certification. Nous pouvons nous réjouir une fois de plus, car une autre étape a été franchie dans la démarche d Agrément. À cela, il faut ajouter que, même si la rigueur est toujours de mise, la situation financière s est nettement améliorée depuis l an dernier. Nous devons toutes ces réalisations à la rigueur et aux efforts qui sont déployés par les équipes cliniques, les équipes supports et à la collaboration transversale qui fait une réelle différence dans les activités et les opérations menées par l établissement. Profitons de ce vent favorable pour hisser les voiles et continuer de travailler à offrir une prestation de soins et de services de qualité. Jean-Pierre Urbain, Directeur général Page 2

3 Nouveau scanneur! Depuis le 3 octobre dernier, la clientèle du Centre de santé et de services sociaux d Antoine-Labelle peut compter sur un tout nouveau scanneur, à la fine pointe de la technologie. Les administrateurs, membres de la direction ainsi que l équipe d imagerie médicale de l établissement étaient réunis afin d inaugurer le nouvel appareil. Le nouveau scanneur comporte des logiciels évolués et 64 rangées de détecteurs, comparativement à l ancien appareil qui n en possédait que deux. Cet appareil de nouvelle génération permet désormais de réduire la durée des examens et l exposition des clients aux radiations. Grâce à des logiciels perfectionnés et à de nouvelles fonctionnalités, il rendra aussi disponible une gamme plus étendue d examens. Le service découlant de ce scanneur permettra progressivement à la population de pouvoir bénéficier d une panoplie d examens diagnostics sans avoir à se déplacer, mais permettra aussi aux professionnels de la santé de pouvoir explorer plus rapidement les patients aux prises avec des pathologies traumatiques, cardiologiques, mais également cancérologiques. L implantation se poursuit! Ce remplacement d équipement est rendu possible grâce à un programme de financement tripartite entre le Ministère de la Santé et des Services sociaux, l Agence de la Santé et des Services sociaux des Laurentides et le CSSS d Antoine- Labelle. Le coût estimé de ce remplacement est établi à $. Les installations physiques ont nécessité certains aménagements mineurs afin d accueillir le nouvel équipement. Les membres de l équipe d imagerie médicale ont suivi un programme complet de formation afin de pouvoir utiliser cet équipement sophistiqué à son plein potentiel. Mylène Perrier, Agente d information L implantation du Réseau de services intégrés pour les personnes âgées, connu sous le nom de RSI- PA, se poursuit. Ce nouveau projet est un véritable vent de changement, porteur d'améliorations extrêmement significatives pour le personnel et la clientèle. Ce système d information informatisé permettra de s'assurer que les personnes âgées en perte d'autonomie et leurs proches obtiendront, sans difficultés et sans interruption, les services dont elles ont besoin, qu'elles vivent à domicile ou en milieu d'hébergement. Évidemment, une telle innovation apportera de nouvelles façons de faire dans la pratique courante de plusieurs acteurs de notre établissement. Mylène Perrier, Agente d information Page 3

4 Et vous, pour qui vous ferez vous vacciner? La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le mardi 1 er novembre autant pour la population, la clientèle que pour nous les travailleurs de la santé. On se protège et on protège ceux qu on aime! Voici le slogan choisi cette année pour notre campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Afin de vous faciliter l accès à la vaccination, elle sera offerte directement sur votre département par les coordonnateurs et des collègues de travail, et ce, dès le 1 er novembre. Le personnel du bureau de santé offrira également la vaccination sur votre lieu de travail. La vaccination est le meilleur moyen pour prévenir la grippe et nous avons tous une bonne raison pour nous faire vacciner: -Je veux me protéger et protéger mes proches -Je veux protéger les patients les plus à risque car ils me tiennent à coeur -Je veux protéger mes confrères et consoeurs de travail Saviez-vous que... La grippe est une maladie contagieuse grave et potentiellement mortelle qui se transmet facilement. Le virus peut vivre 5 minutes sur nos mains et jusqu à 48 heures sur des surfaces (téléphone, clavier, vêtement etc.). Nous sommes contagieux de 24 à 48 heures avant le début des symptômes et 5 jours ou plus après. Les gens contagieux n ont pas toujours de symptômes. Environ 25% des travailleurs de la santé ont la grippe au cours de la saison hivernale et chaque personne qui a la grippe peut contaminer 3 ou 4 personnes de son entourage. La vaccination est le meilleur moyen de protection contre la grippe et ses complications. Les membres du conseil d administration et la direction générale joignent leur voix pour vous inviter à vous prévaloir de la vaccination contre la grippe saisonnière. Gaétan Chartrand, président Jean-Pierre Urbain, directeur général Page 4

5 AMPRO L obstétrique amorce la deuxième année du programme L équipe du département d obstétrique est fière d amorcer la deuxième année du programme AMPRO. Il s agit d une approche multidisciplinaire pour la prévention des risques obstétricaux. Ce programme complet, d une durée de trois ans, vise la sécurité des patientes, le perfectionnement professionnel et l amélioration de la performance des professionnels de la santé et des administrateurs des unités obstétricales hospitalières. Ce programme est répandu à l échelle provinciale et permet d harmoniser au sein des équipes et entre les établissement, les codes et les réflexes en cas d urgence en obstétrique. Le bilan de la première année se solde par plusieurs formations et exercices visant la mise à niveau des compétences et l établissement d un langage commun. Ainsi, l équipe complète partage un même code pour détecter les situations à risques et se communiquer rapidement les interventions à faire, et ce, sans aucune ambigüité. La deuxième année du programme vise des exercices de compétences et des simulations encore plus complexes afin de préparer l équipe à agir, dans les pires circonstances. «Être prêt à toute éventualité permet à l équipe de savoir comment intervenir le plus efficacement possible, sans céder à la panique. Un peu comme un pilote d avion qui arrive à faire un atterrissage d urgence dans le plus grand calme. Ces exploits sont dus notamment aux simulations qu ils ont faites. Ils savent quels gestes poser parce qu ils ont été préparés à ces situations.» explique Michelle Meilleure, directrice des services à la communauté. Une autre particularité de la deuxième année du programme est l implantation du «chat». Le «chat» permet à l équipe de faire un caucus de quelques secondes, malgré le bruit et la turbulence qu il peut y avoir dans la pièce au moment d une complication. Ce faisant, ils peuvent se concentrer et se communiquer les données permettant de déployer, en équipe, l intervention optimale. Le dre Ludivine Dugas, chef du département d obstétrique et madame Michèle Meilleur, directrice des services à la communauté, unissent leur voix pour dire merci et souligner l implication de chaque membre de l équipe envers cette démarche. C est en effet l adhésion de tous qui permet à l équipe de bâtir une confiance et une collaboration qui font toute la différence. Mylène Perrier, Agente d information Page 5

6 Semaine nationale de la sécurité des patients Le CSSS d Antoine-Labelle, ayant à cœur la sécurité des patients, a choisi cette année de souligner la Semaine nationale de la sécurité des patients en offrant à son personnel, aux membres du Comité des usagers et du Conseil d administration une programmation de conférences et d activités. L événement d une semaine s est déroulé du 31 octobre au 4 novembre. Les activités se sont tenues sous le thème des soins efficaces commencent par des communications efficaces. Ainsi, l ensemble des conférences et activités visaient à démontrer en quoi une bonne communication est un élément essentiel à la gestion des risques et comment les professionnels de la santé peuvent concrètement améliorer les mécanismes de communication au bénéfice des usagers. Des professionnels de partout dans le réseau ont partagé leur expertise et leur expérience en matière de sécurité. Des conférences ont été retransmises en visioconférence et sous forme de forums virtuels dans les différents sites de l établissement. Pour le CSSS d Antoine-Labelle, cette semaine d activités a été l occasion de s inspirer des meilleures pratiques dans le réseau en matière de sécurité des patients. Michèle Mayer, Directrice à la qualité des services Agrément Une autre étape est franchie Le Comité du type d agrément envoyait en septembre dernier une lettre qui donnait suite aux preuves soumises par l établissement en vue de répondre aux exigences de la certification. Cette lettre confirmait que les conditions étaient respectées. «Félicitations! Cette réalisation démontre l engagement et la détermination dont votre organisme a fait preuve à l égard de l amélioration continue de la qualité. Nous félicitons votre direction, votre personnel ainsi que les membres de votre équipe d agrément pour les efforts déployés et leur engagement à l égard de la prestation de services de santé sécuritaires et de qualité élevée.» Page 6

7 Journée rose pour la prévention du cancer du sein Le CSSS d Antoine-Labelle a invité son personnel, sa clientèle et toute la population à manifester son engagement pour la prévention du cancer du sein en portant un vêtement ou un ruban rose le 28 octobre dernier. L établissement se réjouit d avoir encore une fois cette année obtenu le meilleur taux régional de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein. Selon les dernières données transmises par l Agence de santé et de services sociaux des Laurentides, 62,9% des femmes admissibles au dépistage se sont inscrites au programme sur notre territoire, tandis que le taux moyen des Laurentides est à 51,6%. Il reste malgré tout de nombreuses femmes de 50 ans et plus dans la région qui ne donnent pas suite à l ordonnance qu elles reçoivent grâce à la lettre d invitation du Programme québécois de dépistage du cancer du sein à prendre rendez-vous pour une mammographie. C est pourquoi le CSSS d Antoine-Labelle a choisi la journée du 28 octobre pour souligner la journée Rose en invitant le personnel et la population à porter un vêtement ou un ruban rose. Le CSSS a remis aussi ce jourlà 200 œillets roses à ses clientes, et ce, dans ses différents sites. Le risque de décès par un cancer du sein diminue d environ 35% chez les femmes de 50 à 69 ans qui participent au programme de dépistage. De plus, un cancer décelé tôt augmente les chances de pouvoir traiter la maladie sans chirurgie majeure comme l ablation complète du sein et la chimiothérapie. Mylène Perrier, Agente d information Page 7

8 Le retour post-événement Capsule OMÉGA L équipe qui est intervenue lors d une crise d agressivité se doit de faire un retour post-événement pour prendre soin des intervenants qui ont été impliqués. On fait un retour post-événement : - quand l équipe ou un membre de l équipe est perturbé - dans tous les cas d intervention majeure (réussie ou moins réussie) - quand quelqu un est blessé (usager ou personnel) - quand le niveau de stress est élevé dans l équipe. On fait un retour post-événement pour : - ventiler les émotions (colère, perte de contrôle, anxiété, peur, etc.) - réviser ensemble l événement (établir et clarifier les composantes de l événement) - rétablir l équilibre émotionnel de l équipe dans sa relation avec l usager et entre les membres de l équipe - décoder les signes précurseurs - évaluer les interventions actuelles et planifier les interventions futures - dédramatiser l événement - identifier les améliorations à apporter pour rendre l environnement plus sécuritaire - maintenir une attitude professionnelle. Le retour post-événement est fait dans le but de prévenir et de nous améliorer dans nos interventions. Bon retour post-événement! Votre formatrice Oméga, France Denis Page 8

9 Cette année, les membres du CA remettront un prix reconnaissance Les notions de qualité et de sécurité sont au cœur des préoccupations et de la mission du CSSS d Antoine-Labelle. Ces notions placent les individus au premier plan en tant qu agent qui en sont les promoteurs à travers chacun de leurs gestes quotidiens. Le Conseil d administration souhaite donc encourager les intervenants du CSSS d Antoine-Labelle membres du personnel, médecins et bénévoles - à maintenir leurs efforts face à la qualité ainsi que la promotion des pratiques sécuritaires en reconnaissant formellement des individus qui se démarquent à ces égards. Cette volonté se concrétisera dès l an prochain par l entremise des Prix Hommage du Conseil d administration, qui seront décernés lors de la soirée reconnaissance ayant lieu tous les ans au printemps. Dès janvier 2012, des appels de candidatures seront lancés et vous serez invités à proposer des collègues qui vous inspirent en matière de qualité et de sécurité. Les candidats pourront ainsi être inscrits dans l une des trois grandes catégorie de prix suivantes. Prix - AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DES SOINS ET DES SERVICES Cet honneur vise à reconnaître les réalisations qui auront eu des effets positifs directs ou indirects sur l amélioration de la qualité des soins et des services dispensés aux usagers par les intervenants de notre établissement. Prix - AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ DES USAGERS Cette distinction vise à reconnaître les réalisations qui auront eu des effets positifs sur l amélioration du niveau de sécurité des interventions cliniques et services offerts aux usagers par les intervenants de notre établissement. Prix - ÉMINENCE PROFESSIONNELLE Le lauréat, comptant plus de 15 ans de service au sein de notre établissement, a marqué son environnement par ses qualités humaines et professionnelles ainsi que par ses initiatives ou réalisations remarquables. Jusqu à maintenant, la carrière de la personne a contribué à l amélioration de la qualité des services offerts par notre établissement, favorisant ainsi l état de santé et de bien-être de la population de notre MRC. Caroline Sigouin, Conseillère à la formation et au développement organisationnel Certains de vos collègues mériteraient l une de ces mentions? Surveillez l annonce de la période de mise en candidature, qui débutera en janvier prochain! Page 9

10 Pour une première année dans le réseau de la santé, une journée, le 13 octobre 2011, était dédiée à la promotion et à la reconnaissance d un service essentiel, celui de l hygiène & salubrité. Cette journée était parfaite pour remercier ces professionnels. Pour l occasion, un petit 3 à 4 a été organisé sur chacun des sites de notre CSSS afin de les remercier pour leur excellent travail. Des chandails ainsi que différents prix leur ont été remis. Un troisième déploiement pour la campagne de sensibilisation sur la tenue vestimentaire Une partie de l équipe au CSRR ayant pris la pose afin de montrer leurs beaux chandails. Un grand merci à nos commanditaires de la journée : Wood Wyant Laboratoires Choisy Ltée Ressources humaines du CSSS DRIST Gagnants d un panier cadeaux d une valeur de 40$ de chez Choisy : Gaétan Venne, CSRR (sur la photo) et Agénor Pelletier, HML Félicitations!!! Page 10

11 Dossier spécial Le CSSS vous présente 7 nouveaux médecins Le directeur général, monsieur Jean-Pierre Urbain et l agent recruteur, monsieur Patrice Deslauriers vous avaient annoncé au printemps dernier un bilan record pour le recrutement médical de Ils ont dit vrai. Depuis maintenant plusieurs semaines, le CSSS n a fait appel à aucun médecin dépanneur pour l une ou l autre de ses salles d urgences. Une très bonne nouvelle! Il nous fait plaisir de vous présenter 7 de ces nouveaux médecins qui pratiquent dans notre établissement depuis peu. C est donc au nom des membres du conseil d administration, de l équipe de direction, des gestionnaires, de tous les employés et de la clientèle que nous leur souhaitons la plus cordiale bienvenue. Dr Rabih Bahsoun L établissement a réussi à recruter cette année un nouvel anesthésiste pour le bloc opératoire de l Hôpital de Mont-Laurier. Dr Rabih Bashoun a été diplômé en médecine générale au Liban et a fait 4 années de résidence en anesthésie à Paris. Il a ensuite pratiqué deux ans en Arabie Saoudite avant de venir au Québec où il a pratiqué une année en anesthésie à l Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Il est chez nous depuis le début du mois de septembre, accompagné de sa femme Darine Darwiche qui est infirmière et de leur fille, Mia Bahsoun, âgée de 3 ans. Pour eux, les Hautes-Laurentides étaient le parfait compromis entre la ruralité et les services et activités disponibles. Dr Bahsoun est très heureux de l équipe du CSSS et apprécie beaucoup le calme et la beauté de la région. Sa famille et lui ont bien hâte de s adonner au traîneau à chien, à l équitation et de découvrir les joies de la chasse et de la pêche. Bienvenue à vous trois! Page 11

12 Bienvenue à nos nouveaux médecins Dr Martin-Pierre Boisvert Diplômé en médecine de l Université Laval en 2011, Dr Boisvert est originaire de Montréal. Il pratique la médecine générale à l urgence de Mont-Laurier. Il est établi dans la région depuis juin 2011 avec sa conjointe, Valérie Fournier, spécialiste en communication. Il a choisi de s établir dans la région pour pouvoir jouir d un havre de paix au bord de l eau, à 10 minutes de son lieu de travail. Dr Boisvert est amateur de canot-camping, de «Seadoo» et de «wakeboard». Nos lacs et nos rivières sauront certainement faire son bonheur! Bienvenue! Dr Martin Dubé et Dre Myriam Guindon Diplômés en médecine de l Université Laval en 2011, Dr Benoît Dubé et Dre Myriam Guindon ont fait leur résidence à Saint-Georges-de-Beauce. Ils sont originaires respectivement de Rimouski et de Saint- Faustin-du-Lac-Carré. Nouveaux mariés, ils connaissaient déjà les Laurentides et souhaitaient s y établir. Ils ont été charmés par le genre de pratique et les équipes de l établissement. Le support offert en début de pratique est également un élément qui les a séduit. Dr Dubé est en fonction à l urgence de l Hôpital de Mont-Laurier depuis le mois de septembre et Dre Guindon fera de l hospitalisation et de l obstétrique dès le mois de décembre. Elle fera également de la prise en charge, au plus grand bénéfice de la clientèle sans médecin de famille. Tous deux amateurs de plein air, ils comptent parmi leurs loisirs la randonnée et le vélo. Bienvenue à vous deux! Page 12

13 Même si les démarches administratives du Québec ne sont pas plus souples que chez lui, en France, Dr Calabrese a choisi de venir pratiquer dans notre établissement cette année. Pour lui, l accompagnement de Patrice Deslauriers a fait toute la différence et il tenait à le souligner. D origine française, Dr Calabrese a été diplômé en médecine générale en France en C est en 2005 qu il devient urgentologue et en 2006 qu il obtient une seconde spécialité en devenant intensiviste. Jusqu en 2011, il pratique dans de nombreux centres hospitaliers français avant d arriver au Québec en avril dernier. Il effectue un stage de trois mois en Abitibi- Témiscamingue et pratique maintenant à l urgence de l Hôpital de Mont-Laurier et pratiquera bientôt aux soins intensifs. Il est accompagné de sa conjointe Martine qui est prothésiste ongulaire et de leur fille, Chistina qui a quatre ans. Il se réjouit de l accueil qu il a reçu dans l établissement et aime la région pour sa tranquillité, sa beauté et la facilité d intégration. Il a bien hâte de découvrir tous les loisirs possibles ici, mais déjà, il affectionne le vélo, le patin à roues alignées et la marche. Bienvenue! Dre Caroline Laflamme Diplômée en médecine familiale de l Université Laval en juin 2011, Dre Caroline Leblond est originaire de Chicoutimi. Elle pratique la médecine générale à l unité de médecine du Centre de services de Rivière-Rouge. Son conjoint travaille à Montréal, mais elle désirait venir pratiquer en région. Le Centre de services de Rivière-Rouge est donc le parfait compromis. Dre Leblond avait fait son externat à l Hôpital et avait beaucoup aimé le style de pratique versatile et la polyvalence des professionnels de la santé au CSSS d Antoine- Labelle. Comme loisirs, elle affectionne le plein air, la randonnée, la raquette et la planche à neige. Pendant ses études, elle s est liée d amitié avec le Dre Caroline Laflamme, nouvellement en pratique, elle aussi au Centre de services de Rivière- Rouge. Bienvenue! Dr Stéphane Calabrese Diplômée en médecine familiale de l Université Laval en juin 2011, Dre Caroline Laflamme est originaire de Jonquière au Saguenay. Elle pratique la médecine générale à l urgence du Centre de services de Rivière-Rouge. Son conjoint, Charles Sylvestre est agent à la Sûreté du Québec. Elle est arrivée depuis le 15 août dernier et ses impressions générales sur la région varient de la beauté des couleurs à la dureté des chevreuils lorsqu ils frappent un capot. Côté loisirs, elle avoue que son expérience en ski est désastreuse mais apprécie beaucoup la raquette, le magasinage. Elle aime la pratique au Centre de services de Rivière-Rouge parce qu elle permet la gestion de cas de A à Z et pour l amabilité du personnel. Continuez de lui parler si vous la croisez à l épicerie, ça lui rappelle le Saguenay! Bienvenue! Dre Caroline Leblond Page 13

14 Faites partie du projet! Saviez-vous qu environ 20% des dépenses énergétiques de votre maison sont consacrées aux gros appareils ménagers? Le plus énergivore est le réfrigérateur, suivi par le congélateur, la laveuse, la sécheuse, le lave-vaisselle et la cuisinière. Si vous ou vos proches devez acheter ou remplacer un appareil, pensez à prendre un modèle homologué EnergyStar. Il consommera de 30% à50 % moins d énergie que les produits conventionnels. Trucs, jeux, vidéos et bien plus: Investissement $ Économies annuelles $ Réduction des gaz à effets de serre équivalente au retrait de voitures de la circulation par année... Page 14

15 Changement important pour l offre des repas aux employés de soir et de nuit Dans le but d uniformiser le service des repas de nuit pour tous ses installations, le CSSS doit mettre fin au privilège des repas gratuits pour le personnel de soir et de nuit, et ce, à compter du 21 novembre. Une nouvelle procédure sera effective dès la semaine prochaine tant à l Hôpital de Mont-Laurier, au Centre de services de Rivière-Rouge qu au Centre d Hébergement Sainte-Anne. Nous nous doutons que ce privilège devait être très apprécié, mais considérant que ces repas sortent des horaires standards de production et sont en petit volume, ils impliquent une logistique et des coûts importants pour l établissement. Le CSSS offre la possibilité de commander dans un délai de 24h les repas et de les facturer par le service alimentaire afin que le paiement soit chargé une fois par mois et retiré directement sur la paye. Les frais applicables sont les même que ceux chargés à tout autre employé à un autre moment de la journée. Pour réserver un repas, les membres du personnel devront avoir recours à un système de coupon en se présentant au service alimentaire. Il suffit de prendre connaissance du menu disponible sur place, de remplir le coupon et de le déposer dans une boîte annexée spécifiquement à cet effet. Le lendemain, les repas réservés pour les employés seront placés sous clé dans un réfrigérateur. Une personne mandatée par site sera responsable de remettre les repas réservés à leur nom aux employés. Le détail de cette marche à suivre sera disponible sur les boîtes de coupons et sur les réfrigérateurs pour chaque site. Nous tenons à rassurer le personnel qui doit pouvoir se dépanner à la dernière minute ; une attention particulière sera portée au contenu des distributrices où le service est disponible et quelques repas en surplus seront prévus afin d assurer l accès à des repas en tout temps pour dépanner les employés qui acceptent un quart de travail à la dernière minute. Cette mesure impliquait plus de repas par année et nous remercions tous les employés pour leur compréhension et leur collaboration à cette nouvelle façon de faire qui permettra au service alimentaire de rencontrer ses obligations dans le respect du budget qui lui est alloué. Bruno St-Hilaire Chef du service alimentaire AGA Assemblée générale annuelle d information du conseil d administration du CSSS d Antoine-Labelle Le conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux d Antoine-Labelle tiendra son assemblée générale annuelle d information, le lundi 28 novembre L activité se déroulera à l Auditorium du Centre de services de Rivière-Rouge dès 18 heures. Le rapport annuel d activités y sera présenté. Une période de questions est réservée pour le public. Bienvenue à toutes et à tous! Page 15

16 La DSI vous informe Bilan trimestriel des évaluations post code bleu La direction des soins infirmiers a déjà produit les 2 premiers bilans des évaluations post code bleu. Pour connaître les résultats, nous vous suggérons d en faire la demande à votre gestionnaire. Ces bilans sont produits pour nous permettre de nous inscrire dans une démarche d amélioration continue. Optimisation des ordonnances collectives La DSPH, le CMDP et la DSI se sont entendus sur une procédure à suivre dans le but de maximiser l utilisation des ordonnances collectives au CSSS et par le fait même, optimiser le rôle des infirmières. Pour vous ou votre unité/ service, si vous désirez élaborer une ordonnance collective, nous vous invitons à prendre connaissance de la procédure à suivre sur le répertoire Tous. Voici le chemin : T:\DSI\Suivi des ordonnances collectives\optimisation des ordonnances collectives.doc Dans le même ordre d idée, l OIIQ procède à la promotion du déploiement des ordonnances collectives en organisant dans toutes les régions du Québec des rencontres avec les principaux acteurs concernés. L OIIQ désire créer un répertoire de listes d ordonnances collectives élaborées dans les établissements. Ainsi, une direction des soins infirmiers qui est à la recherche d une ordonnance collective pour une situation clinique particulière pourrait obtenir rapidement cette information. Tableau de bord des indicateurs de la qualité des soins Depuis le 1 er avril 2011, la direction des soins infirmiers a développé un tableau de bord pour motoriser les indicateurs de la qualité des soins infirmiers au CSSS. Ce tableau de bord a été diffusé à vos gestionnaires. Nous vous invitons à en prendre connaissance et à en discuter en rencontre d équipe. Erreurs de médicaments Les conseillères cliniques ont procédé à une analyse exhaustive de toutes les erreurs d omission de médicaments sur 9 périodes. Elles ont pu découvrir les sources d erreurs par programme clientèle. Nous avons transmis ces informations aux gestionnaires de vos programmes et ensemble, nous avons élaboré des plans d amélioration qui vous seront présentés pour bonification et mise en place. Les erreurs de médicaments sont en hausse constante au CSSS et ont dépassé, pour la première fois, les 40% au total de tous les incidents/accidents déclarés. Pour la sécurité de la clientèle, nous devons au plus tôt, réduire les erreurs de médicaments. Prévention des chutes et soins aux usagers post chute Ce dossier a fait l objet du suivi post visite d inspection professionnelle de l OIIQ. Nous avons procédé au 5 ième audit d évaluation au cours du mois d octobre Nous vous invitons à communiquer avec votre gestionnaire pour connaître vos résultats. Nathalie Maurais, Directrice des soins infirmiers Page 16

17 Des nouvelles du CLSC Les travaux avancent à grands pas pour la construction de l édifice qui abritera le nouveau CLSC et l Unité de médecine familiale des Hautes-Laurentides. Il y a actuellement des consultations concernant l aménagement de chacun des bureaux. D autres détails seront publiés dans l édition de décembre. Bonne nouvelle: la demande d injonction a été abandonnée. Nouveautés au Centre de documentation 1. Le passage à l'acte dans la famille : perspectives psychologique et sociale Québec : Presses de l'université du Québec, Du trouble mental à l'incapacité au travail : une perspective transdiciplinaire qui vise à mieux saisir cette problèmatique et à offir des pistes d'intervention Québec : Presses de l'université du Québec, Lire des textes de recherche : guide convivial pour infirmiers et autres professionnels de la santé Davies, Barbara Toronto : Elvisier Mosby, Le combat thérapeutique : l'art de guérir par le conflit Salem, Gérard Paris : Armand Colin, Neurophysiologie : de la physiologie à l'exploration fonctionnelle Paris : Elvisier, Suivi médical et déficience intellectuelle : pratiques cliniques suggérées : services de réadaptation, services médicaux spécialisés, services professionnels L'Abbé, Yvon, Longueuil : Béliveau, Tempêtes dans ma tête : ma vie avec la maladie mentale April, Denis Montréal : Liber, Le yoga thérapeutique : une méthode de yoga et d'ayurveda au service de la santé et du bienêtre Mohan,A.G. Noisy-sur-École, France : De l'éveil, Distance professionnelle et qualité du soin Rueil-Malmaison : Lamarre : Wolters Kluwer, 2009 Monographie Page 17

18 Souper-spectacle $ nets et un touchant au revoir Le 29 octobre dernier se tenait au bloc G du Cégep de Mont-Laurier, le souper spectacle avec son fameux encan silencieux! Merci à Dre Kim Ouellette et à Dr Charles Paquette qui ont joué plusieurs pièces avant de céder les planches à l invité spécial, nul autre que Patrick Normand. Un délicieux souper 5 services a été servi cette année encore par le Domaine les Haut-Bois. En tout, l événement aura permis d amasser une somme de $ nets, un record pour cet événement. Ce fut l occasion pour le directeur général de présenter les nouveaux médecins de l établissement. Pauline Noël, directrice de la Fondation depuis maintenant 8 ans a reçu un touchant hommage afin de souligner sa précieuse contribution et de lui souhaiter un très bon départ à la retraite. Madame Noël a effectivement annoncé qu il s agissait de sa dernière activité et que, dès janvier prochain, elle passerait le flambeau. Pour l occasion, plusieurs membres de sa famille étaient présents. Félicitations à tous les organisateurs et merci à tous les généreux commanditaires et participants. Page 18

19 REMERCIEMENTS ET TÉMOIGNAGES C est avec beaucoup de tendresse que nous avons reçu la lettre témoignant de votre support à notre peine d avoir perdu un être qui nous était très cher et très précieux. C est donc avec la même gentillesse que nous vous envoyons un don pour les soins palliatifs. Merci à tous les membres de l équipe de soins palliatifs de l Hôpital de Mont-Laurier pour les bons soins apportés à notre mère lors de ses derniers jours de vie. La famille de Thérèse Whissel Les textes reproduits dans cette section sont publiés avec l autorisation des personnes ou tirés des journaux locaux. Le 21 août 2011 je me suis présenté à l urgence. La rapidité et l efficacité avec lesquelles j ai été traité m ont grandement impressionné. J en félicite tout le personnel! Grâce à vous, Dr Bailey et à votre équipe, j ai pu poursuivre des vacances en tout sérénité. Et pour cela je vous dis Merci! M. Aimé Auger Jr La famille de monsieur Henri Tremblay voudrait remercier les médecins, les infirmiers et tout le personnel du 6e sud du Centre de services de Rivières- Rouge pour leur dévouement sans borne. Page 19

20 Ici, au CSSS d Antoine-Labelle, on CENTRAIDE Tout au long des mois d octobre, novembre et décembre, vous serez sollicité à contribuer à la campagne de CENTRAIDE. Différents moyens de financement reviendront cette année : Formulaire de déductions à la source avec les talons de paie du 20 octobre à retourner à l attention de Fanny Laforest. Ce formulaire est également disponible en format électronique sur le répertoire informatique Tous / Formulaire / Centraide. En collaboration avec les services alimentaires, la galette CENTRAIDE sera de retour tout au long des mois de novembre et décembre. Des stationnements privilégiés seront tirés, 1 au Centre de services de Rivière-Rouge, 1 à l Hôpital de Mont-Laurier et 1 au Centre d hébergement Sainte-Anne. Des billets seront disponibles auprès des réceptionnistes des 3 sites dès lundi le 14 novembre jusqu au tirage le vendredi 25 novembre Afin de connaître les organismes associés de notre région qui bénéficient de la redistribution des fonds, vous pouvez aller sur le site maregioncentraide.com. Le dépannage alimentaire est la priorité de notre région et les demandes sont de plus en plus nombreuses et criantes surtout en cette période de l année. Donnez-nous le pouvoir d aider! Merci à tous pour votre précieux engagement. Ensemble, nous pouvons faire une différence. Fanny Laforest Responsable de la campagne CENTRAIDE du CSSS d Antoine-Labelle 2011 Page 20

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle

Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Le projet SyMO : Un outil informatisé de planification et de suivi de la clientèle Contexte du projet en soins palliatifs nombre de personnes atteintes de cancer dans la population. nombre de demandes

Plus en détail

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS SURVOL des ACTIVITÉS 2008-2009 Apporter un soutien direct à l élève qui vit une période de crise financière ou de diff icultés personnelles et encourager l élève à poursuivre ses études jusqu à l obtention

Plus en détail

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014

École secondaire de la Cité. Conseil d établissement 2013-2014 CE 12/13 17/12/13 2. École secondaire de la Cité Conseil d établissement 2013-2014 CÉ-12-13-PV-03 PROCÈS-VERBAL de la réunion du Conseil d établissement de l école secondaire de la Cité tenue le 17 décembre

Plus en détail

Prévention et paritarisme : une excellente tablée! Colloque annuel de l ASSTSAS 29 et 30 avril 2015

Prévention et paritarisme : une excellente tablée! Colloque annuel de l ASSTSAS 29 et 30 avril 2015 Prévention de la violence Julie Bastien, conseillère cadre clinique Sophie Bernard, psychoéducatrice et formatrice Oméga Nathalie Parent, éducatrice et formatrice Oméga Hôpital Rivière des Prairies Dans

Plus en détail

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel.

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel. Infos de chez-nous! Juin 2012 Sommaire 1-Soirée reconnaissance 2-Recrutement -Fête des Bénévoles -Page centrale: photos 3-Années de Fidélité -Milieu de formation -S. Cécile Fortier, 4-Soins infirmiers

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ AUX PROFITS DES ÉQUIPES DE FOOTBALL DES ASSOCIATIONS ET INSTITUTIONS DU QUÉBEC : En collaboration avec : INVITATION AUX DIRIGEANTS ET ADMINISTRATEURS

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS

Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Le 2 mai 2013 Aux professionnels du SAD membres de l APTS, Objet : Réponse à la lettre et pétition reçues le 5 avril 2013 des professionnels du SAD membres de l APTS Madame, Monsieur, Nous accusons réception

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015

CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES 2014-2015 RAPPORT ANNUEL DE GESTION ANNEXE 4 Fiches de reddition de comptes CSSS DES SOURCES REDDITION DE COMPTES Juin 2015 Chapitre IV Chapitre IV Fiche de reddition de comptes Objectifs de résultats Services

Plus en détail

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs I. Principes directeurs : Soins infirmiers directs 1. Perspectives du patient et de la famille

Plus en détail

Les avancées du Cégep de Saint Laurent

Les avancées du Cégep de Saint Laurent Les avancées du Cégep de Saint Laurent Plan de la présentation 1. Bilan de la formation en retraitement des endoscopes flexibles Ghislaine Morency, Cégep de Saint Laurent 2. Bilan de la formation en ligne

Plus en détail

PROJET. Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL

PROJET. Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL PROJET Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL JUIN 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. La mise en contexte...3 2. Les enjeux relatifs à la communication interne...3 2.1 La présence

Plus en détail

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections La contamination croisée positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections Lina Lauzier, inf., M. Sc. Directrice des soins infirmiers,

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers :

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers : ANNEXE 22 Adopté au comité directeur paritaire le 27 avril 2009 PLAN DE COMMUNICATION Organisation du travail et revalorisation des pratiques en soins de longue durée 1) Contexte Né du regroupement successif

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER CONVENTION DE DONATION Le Groupe Banque TD appuie et promeut la qualité et la sécurité des soins et services offerts

Plus en détail

KinLogix DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques.

KinLogix DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. KinLogix DME Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. Meilleurs renseignements. Meilleures décisions. Meilleurs résultats. Votre pratique repose sur l ensemble de vos décisions.

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Composition du comité... 3. Tenue des réunions... 3. Participation au conseil d administration et autres comités...

TABLE DES MATIÈRES. Composition du comité... 3. Tenue des réunions... 3. Participation au conseil d administration et autres comités... BILAN DES ACTIVITÉS 2013-2014 Comité des usagers Centre de réadaptation La Maison Mars 2014 TABLE DES MATIÈRES Composition du comité... 3 Tenue des réunions... 3 Participation au conseil d administration

Plus en détail

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille

Formations offertes par. Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Formations offertes par Vision Enfance et Famille Vision Enfance et Famille est un organisme qui regroupe des personnes-ressources du milieu des services

Plus en détail

Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle

Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle M e Annick Gariépy, Barreau du Québec M e Marie Christine Kirouack, Ad. E., PAMBA Congrès AJBQ 22 mai 2015 L archétype du bon

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

La conduite sécuritaire : un engagement dans la bonne voie. Colloque Via Prévention Le 8 novembre 2012

La conduite sécuritaire : un engagement dans la bonne voie. Colloque Via Prévention Le 8 novembre 2012 La conduite sécuritaire : un engagement dans la bonne voie Colloque Via Prévention Le 8 novembre 2012 Déroulement de la conférence 1. Introduction 2. Profil de l entreprise 3. Historique en santé et sécurité

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012 La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 1 Qu est-ce que la grippe? Infection virale aiguë des voies respiratoires Se propage facilement d un personne à l autre

Plus en détail

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles Règlement sur les modalités d adoption et de révision des plans d intervention des usagers Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles Règlement N o 11 Adopté le 15.02.2011 Assemblée publique et conseil d administration

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO)

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Survol Forum provincial de Rifssso le 27 octobre 2010 APR PSO : Introduction En mai 2006, le gouvernement ontarien lance la stratégie

Plus en détail

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC

CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC CHARGÉ(E) DE PROJETS D ÉDUCATION AU MOIS DU COMMERCE ÉQUITABLE DE QUÉBEC Mois du commerce équitable de Québec (MceQC) NAVTI Fondation Canad et L AMIE coordonnent la 12 e édition du Mois du commerce équitable

Plus en détail

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 Déjà, la routine d automne a repris sa place Pour la majorité d entre nous, le travail, l école, la garderie ont recommencé de façon

Plus en détail

INFOLETTRE PRINTEMPS 2014

INFOLETTRE PRINTEMPS 2014 INFOLETTRE PRINTEMPS 2014 Votre croissance cause t elle une pression sur votre fonds de roulement? Laboratoire BNK choisit Capital Conseil GCI Cargo choisit Capital Conseil Industrie de Palettes Standard

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

PRÉSENTATION CORPORATIVE

PRÉSENTATION CORPORATIVE PRÉSENTATION CORPORATIVE 2015 Table des matières QUI SOMMES-NOUS?... 2 Notre modèle d affaires... 2 Notre positionnement... 2 Notre mission... 3 Nos valeurs commerciales... 3 NOS PRODUITS... 4 NOS SERVICES...

Plus en détail

Unissez-vous à l ACIQ

Unissez-vous à l ACIQ Unissez-vous à l ACIQ NOTRE MISSION L Association des couples infertiles du Québec (ACIQ) a pour mission de représenter et de promouvoir les intérêts des couples infertiles du Québec afin que ceux-ci puissent

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

Normes de la LAPHO pour les services à la clientèle. Énoncé de politique

Normes de la LAPHO pour les services à la clientèle. Énoncé de politique Normes de la LAPHO pour les services à la clientèle Énoncé de politique Objectif : L objectif de cette politique est de mettre en place les directives pour la prestation de services aux personnes handicapées

Plus en détail

Le développement des compétences

Le développement des compétences Le développement des compétences Comment, qui Pas LE modèle mais UN modèle Je vous propose * Portrait de la région * D où je viens la performance * Pourquoi ce choix et les thèmes abordés * Arrivé du nouveau

Plus en détail

Sun Life. Programme d aide aux employés. Pour aider votre entreprise à mieux performer.

Sun Life. Programme d aide aux employés. Pour aider votre entreprise à mieux performer. Sun Life Programme d aide aux employés Des services professionnels et confidentiels pour aider à résoudre les problèmes susceptibles de nuire à la performance au travail. Pour aider votre entreprise à

Plus en détail

L allocution prononcée par Daniel Paré fait foi

L allocution prononcée par Daniel Paré fait foi Rencontre régionale pour la sécurité alimentaire CISSS de Chaudière-Appalaches Le jeudi 8 octobre 2015, à 8 h 45 Salle communautaire de Saint-Elzéar 707, rue Principale, Saint-Elzéar, G0S 2J0 L allocution

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL

MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL MÉMOIRE DU CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS DU CHUM À L'OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL LE 11 DÉCEMBRE 2006, À MONTRÉAL Document préparé par : Edgard Nassif, M.D., MBA Présentateur

Plus en détail

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour à toutes et à tous, Bonjour à toutes et à tous, Il nous fait un énorme plaisir de vous présenter la 13 e édition de notre journal local. Cet hiver, nous entamerons une fois de plus la nouvelle année sur le thème de la mobilisation.

Plus en détail

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises L Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a obtenu des fonds de l Agence de la santé publique du Canada afin de promouvoir

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

Soins partagés : un modèle de collaboration

Soins partagés : un modèle de collaboration Soins partagés : un modèle de collaboration Quatrième colloque interétablissements en psychiatrie et en santé mentale. 5 octobre 2007 Soins partagés : un modèle de collaboration Plan de présentation Le

Plus en détail

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4 Programmation Mieux comprendre pour mieux intervenir C est avec un grand plaisir que le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau vous convie à la 17e saison des Rendez-vous de la réadaptation. En vous présentant

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ

POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ But L objectif de cette politique est d assurer que la Lutheran Community Care Centre offre un environnement sécuritaire et accessible d une manière qui respecte la dignité et

Plus en détail

SOUPER BÉNÉFICE PRÉSENTATION DU PLAN DE PARTENARIAT MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC

SOUPER BÉNÉFICE PRÉSENTATION DU PLAN DE PARTENARIAT MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC SOUPER I BÉNÉFICE MERCREDI 25 FÉVRIER 2015 HÔTEL CHÂTEAU LAURIER QUÉBEC Sous la présidence d honneur de Monsieur René Rouleau Président du conseil et chef de la direction La Capitale groupe financier Partenaire

Plus en détail

Les centres de réadaptation

Les centres de réadaptation Les centres en déficience physique et en déficience intellectuelle ont pour mission d'offrir des services d'adaptation ou de réadaptation et d'intégration sociale à des personnes qui ont des besoins particuliers

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers RAPPORT ANNUEL 2012-2013 Conseil des Infirmières et Infirmiers PRÉSENTATION DES MEMBRES ÉLUS Fréderic Drolet, vice-président infirmier au soutien à domicile, CLSC Saint-Laurent Nicole Exina, secrétaire

Plus en détail

INSCRIPTION STAGE ATE 2015

INSCRIPTION STAGE ATE 2015 ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Techniques de bureautique 412.AA : «Coordination du travail de bureau» INSCRIPTION STAGE ATE 2015 C est le temps d y penser! 1 Témoignage de Michelle Éthier Enseignante en Techniques

Plus en détail

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord CSSS La Pommeraie, Hôpital Brome Missisquoi Perkins certifié de l Initiative Ami des bébés 1999 Hôpital recertifié 2004 CLSC certifié 2005 CSSS certifié mai 2010 Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Plus en détail

La Clinique Juridique du Mile End RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014

La Clinique Juridique du Mile End RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014 La Clinique Juridique du Mile End RAPPORT D ACTIVITÉS 2013-2014 Rapport d activités pour la période du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014 La Clinique en bref Depuis plus de 12 ans, la Clinique juridique

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Juin 2014. Rollande Thomas, 35 ans de services Infirmière auxiliaire. Gilles Levasseur, 10 ans de services Ouvrier d entretien

Juin 2014. Rollande Thomas, 35 ans de services Infirmière auxiliaire. Gilles Levasseur, 10 ans de services Ouvrier d entretien Infos de chez-nous! Juin 2014 Sommaire 1-Un bel été pour tous -Des années de fidélité 2-Des gens bien de chez nous 3-Gala reconnaissance 2014 4-Journée des préposées et des infirmières -Recrutement Un

Plus en détail

FAIRE DU DÉFI SANS AUTO SOLO UN SUCCÈS!

FAIRE DU DÉFI SANS AUTO SOLO UN SUCCÈS! FAIRE DU DÉFI SANS AUTO SOLO UN SUCCÈS! Guide du coordonnateur Édition 2015 Mot d Équipe Altius, partenaire régional Or du Défi La mission d'équipe Altius est d'augmenter la productivité et la rentabilité

Plus en détail

Aux étudiants de l UQAT

Aux étudiants de l UQAT Santé Marguerite-Turgeon Centre de santé Vallée-de-l Or Ministre Rémy-Trudel Ordre régional des infirmières et infirmiers de l Abitibi-Témiscamingue Gaz Métropolitain* Nicolas-Collard aux personnes handicapées

Plus en détail

Philosophie de gestion des ressources humaines

Philosophie de gestion des ressources humaines Philosophie de gestion des ressources humaines En collaboration avec la Direction des services à la clientèle et la Direction des ressources humaines Consultation faite auprès du Comité PDRH et du Comité

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

Merci de votre générosité!

Merci de votre générosité! Je désire faire un DON UNIQUE : Chèque ou mandat-poste à l ordre de : Fondation du CHUM Carte de crédit : d expiration : Courriel J aimerais que mon don soit anonyme. J aimerais recevoir de l information

Plus en détail

Quoi de Neuf? M E S S A G E DU P R É S I D E N T. Bonjour à tous et à toutes, proposées dans le plan. responsabilité.

Quoi de Neuf? M E S S A G E DU P R É S I D E N T. Bonjour à tous et à toutes, proposées dans le plan. responsabilité. Quoi de Neuf? M E S S A G E DU P R É S I D E N T Septembre 2010 Volume 6, n 4 D A N S CE N U M É R O : Mot du président 1 Congrès du 29 et 30 octobre 2010 Félicitations aux expositions Rapport d activités

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE EN ARTS DE LA SCÈNE CENTRE DES ARTS DE LA SCÈNE JEAN-BESRÉ SHERBROOKE Appel de projets 2014 CONSIGNES AUX DEMANDEURS DE RÉSIDENCE Veuillez, s il vous plaît : remplir le formulaire

Plus en détail

Comment devenir un employeur de choix

Comment devenir un employeur de choix Comment devenir un employeur de choix Qualité de l équilibre travail-vie personnelle Cahier Comment devenir un employeur de choix Qualité de l équilibre travail-vie personnelle AVERTISSEMENT La présente

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

MERCREDI 30 octobre 2013 à 19H15 Salle de conférences, Polyvalente La Forêt. Procès-verbal

MERCREDI 30 octobre 2013 à 19H15 Salle de conférences, Polyvalente La Forêt. Procès-verbal Commission scolaire Harricana COMITÉ CONSULTATIF SPORT ÉTUDIANT MERCREDI 30 octobre 2013 à 19H15 Salle de conférences, Polyvalente La Forêt Procès-verbal Présences : Mario Massé Julie Sigouin Jonathan

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2015 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 Table des matières Présentation...2 Mise en contexte...2 Notre mission...2 Nos employés...2 Plaintes et demandes d accommodement...2 Adoption

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Offre de formations 2015-2016. L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale) Offre de formations 2015-2016 Une offre originale par : L expertise nutritionnelle des formateurs L approche tridimensionnelle de l alimentation (biologique, psycho-sensorielle et socioenvironnementale)

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Excellent service, soins prodigués avec compassion

Excellent service, soins prodigués avec compassion Centre d accès aux soins communautaires du Centre Plan stratégique (2014-2017) Sommaire Excellent service, soins prodigués avec compassion EXCELLENT SERVICE, SOINS PRODIGUÉS AVEC COMPASSION Le Plan stratégique

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

COMMANDITE. possibilité de. et publicité dans le livret-souvenir

COMMANDITE. possibilité de. et publicité dans le livret-souvenir 2 14 COMMANDITE dans le livret-souvenir Elle est jeune. Elle est mature. Elle inspire. Elle bâtit. Elle accomplit. Ensemble, elles contribuent. gala Femmes de mérite est l une des principales activités

Plus en détail

Plan d action développement durable 2014-2016

Plan d action développement durable 2014-2016 Plan d action développement durable 2014-2016 Orientations 1. Informer, sensibiliser, éduquer, innover (information/éducatio n et formation / recherche et innovation). ORIENTATION PRIORITAIRE 1. Mieux

Plus en détail

Le RLISS du Nord-Est décerne le prix du Champion du changement sain à des bénévoles de Parry Sound

Le RLISS du Nord-Est décerne le prix du Champion du changement sain à des bénévoles de Parry Sound Le RLISS du Nord-Est décerne le prix du Champion du changement sain à des bénévoles de Parry Sound Le 20 avril 2015 Toc, toc! Qui est là? Quelque 100 personnes des plus dévouées qui soient et qui contribuent

Plus en détail

Daniel Garneau (conseiller-cadre à la Direction générale, Portneuf), Michel Delamarre, Guy Thibodeau

Daniel Garneau (conseiller-cadre à la Direction générale, Portneuf), Michel Delamarre, Guy Thibodeau INFO CIUSSS de la Capitale-Nationale Bulletin d information Dans ce numéro - Rencontres dans les régions de Charlevoix et Portneuf - Recrutement de cadres supérieurs. Bilan des travaux en cours - Budget

Plus en détail

Présentation Stratégie de prévention des chutes. CSSS Antoine Labelle Juin 2010

Présentation Stratégie de prévention des chutes. CSSS Antoine Labelle Juin 2010 Présentation Stratégie de prévention des chutes CSSS Antoine Labelle Juin 2010 1 L équipe de la présentation : Nathalie Maurais, directrice des soins infirmiers Mireille Beaulieu, conseillère cadre à la

Plus en détail

MOORE, France, secrétaire d assemblée. LARIVIÈRE, Amélie PLANTE, M. Serge ROY, Mme Julie

MOORE, France, secrétaire d assemblée. LARIVIÈRE, Amélie PLANTE, M. Serge ROY, Mme Julie PROCÈS-VERBAL DE LA SOIXANTE-NEUVIÈME (69 E ) RÉUNION RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES ETCHEMINS, TENUE LE 18 MARS 2014, À 19 HEURES, AU CENTRE ADMINISTRATIF

Plus en détail

Réalisez vos rêves de carrière

Réalisez vos rêves de carrière Réalisez vos rêves de carrière UN EMPLOYEUR DE CHOIX Premier employeur en TI au Canada, entreprise internationale en pleine croissance, CGI est constamment à la recherche de personnes compétentes, créatives

Plus en détail

2014 Congrès vétérinaire québécois

2014 Congrès vétérinaire québécois 2014 Congrès vétérinaire québécois 30 octobre au 1 er novembre 2014 Centre des de Québec une richesse à partager! Offre de commandite Ne manquez pas ce rendez-vous! Mot du PRÉSIDENT Cher partenaire, C

Plus en détail

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes

«Devenez efficaces en développement de produits» Bénéfices pour les entreprises participantes «Devenez efficaces en développement de produits» Une formule qui a fait ses preuves Pour faciliter l intégration des pratiques et favoriser le transfert des connaissances auprès des collègues, ce programme

Plus en détail

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec L événement Deux jours pour le leadership jeunesse offre à quelque 200 jeunes leaders des écoles secondaires EVB-CSQ

Plus en détail

Stratégies de recherche d emploi ou de stage

Stratégies de recherche d emploi ou de stage Stratégies de recherche d emploi ou de stage Service-conseil en gestion de carrière Service des stages et du placement 2015-2016 Pour prendre un rendez-vous: service.placement@polymtl.ca 1 Service conseil

Plus en détail

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1 Mini formation en coaching familial Il existe présentement un engouement important face au coaching familial un peu partout au Québec et ailleurs dans le monde. En effet, les émissions de télé telles que

Plus en détail

Rapport d activité 2011-2012

Rapport d activité 2011-2012 Rapport d activité 2011-2012 Association des étudiantes et étudiants de l Université du 3 e âge de Québec (AÉUTAQ) Avant-propos 3 e âg Q b ( E T Q), j le rapport des 2011-2012, une année marquée par le

Plus en détail

LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges)

LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges) LA GOUVERNANCE Conférencier, M. Claude Martin (présentation d un résumé des propos du conférencier et des échanges) Il détient une maîtrise en géographie (camionnage) de l Université Laval et obtient la

Plus en détail

Plan de Commandite et de publicité pour l événement bénéfice

Plan de Commandite et de publicité pour l événement bénéfice Plan de Commandite et de publicité pour l événement bénéfice Au profit de www.maisontangente.qc.ca La Maison Tangente, beaucoup plus qu un toit La Maison Tangente a ouvert ses portes le 1 er novembre 1983.

Plus en détail

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie

Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Nos outils jeunesse de sensibilisation et d éducation à la démocratie Directeur général des élections du Québec, 2009 Dépot légal - Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 Bibliothèque nationale

Plus en détail

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons Cher(ère) participant(e), Au nom de la Fondation du cancer du sein du Québec et de Virgin Radio 96, nous tenons à vous remercier pour votre intérêt et votre participation à l évènement Raser pour sauver

Plus en détail