Le Lien. Prenez le pouls avec le journal interne du CSSS d Antoine-Labelle. Dossier spécial sur nos nouveaux médecins p.11

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Lien. Prenez le pouls avec le journal interne du CSSS d Antoine-Labelle. Dossier spécial sur nos nouveaux médecins p.11"

Transcription

1 Le Lien Prenez le pouls avec le journal interne du CSSS d Antoine-Labelle Année 7, numéro 5 Novembre 2011 Nouveau scanneur Suivez-nous pour ne rien manquer Dossier spécial sur nos nouveaux médecins p.11 Depuis le 3 octobre dernier, la clientèle du Centre de santé et de services sociaux d Antoine- Labelle peut compter sur un tout nouveau scanneur, à la fine pointe de la technologie. Les administrateurs, membres de la direction ainsi que l équipe d imagerie médicale de l établissement étaient réunis afin d inaugurer le nouvel appareil. Suite page 3 Pour tout savoir! Semaine de la sécurité des patients Les Prix Hommage du conseil d administration Le Conseil d administration souhaite encourager le personnel, les médecins et bénévoles du CSSS d Antoine-Labelle à maintenir leurs efforts face à la qualité ainsi que la promotion des pratiques sécuritaires en reconnaissant formellement des individus qui se démarquent à ces égards. Suite page 9 Vaccination antigrippale On se protège et on protège ceux qu on aime! Le CSSS d Antoine-Labelle, ayant à cœur la sécurité des patients, a choisi cette année de souligner la Semaine nationale de la sécurité des patients qui s est tenue du 31 octobre au 4 novembre. Suite page 6 À lire également dans cette édition: Mot du DG 2 RSIPA 3 Vaccination antigrippale 4 AMPRO, la deuxième phase est lancée 5 Journée rose au CSSS 7 Projet ESE 14 Changement pour les repas de nuit 15 La DSI vous informe 16 «Tous ensemble, pour ajouter de la santé et du mieux-être dans nos communautés»

2 Le mot du Directeur général Même si 2011 a commencé avec des défis de taille, l année se terminera avec des réalisations dont nous pouvons être fiers. Cette édition du journal Le Lien a en effet de quoi nous réjouir. Elle fait état de plusieurs projets porteurs, réalisés et en développement. D abord, il faut souligner que depuis les dernières semaines, 7 nouveaux médecins sont arrivés dans l établissement et aucune de nos deux salles d urgence n a désormais recours à des médecins dépanneurs. Nous récoltons les fruits de plusieurs années de travail et d effort en termes de recrutement médical. Nous pouvons nous en réjouir. Il nous fait d ailleurs plaisir de vous les présenter dans un dossier spécial. Les activités organisées dans le cadre de la Semaine nationale de la sécurité des patients méritent également d être soulignées. C était l occasion pour tous les intervenants et gestionnaires de s inspirer des meilleures pratiques du réseau afin d en faire bénéficier notre clientèle et d améliorer la qualité de nos soins et services. Une autre bonne nouvelle : le projet du nouveau CLSC va bon train et la demande d injonction a été retirée. Une autre occasion de se réjouir est certainement l avancement du projet d économie d énergie. Ces importantes améliorations à trois de nos installations auront des impacts majeurs en réduisant significativement nos émissions de gaz à effets de serre et en générant des économies nettes de 1 M $ par an dès la fin de l autofinancement, soit dans 7 ans. Les bonnes nouvelles se poursuivent avec l installation du nouveau scanneur qui est maintenant en place avec une technologie de pointe, des logiciels perfectionnés et une équipe fraîchement formée. Nous vous annonçons que cette année se tiendront pour la toute première fois les Prix Hommage du conseil d administration afin reconnaître des membres du personnel, des médecins et des bénévoles qui se seront illustrés et qui auront contribué de façon particulière à l amélioration de l accès et de la qualité des soins et services. Aussi, le Comité du type d agrément envoyait en septembre dernier une lettre qui donnait suite aux preuves soumises par l établissement en vue de répondre aux exigences de la certification. Nous pouvons nous réjouir une fois de plus, car une autre étape a été franchie dans la démarche d Agrément. À cela, il faut ajouter que, même si la rigueur est toujours de mise, la situation financière s est nettement améliorée depuis l an dernier. Nous devons toutes ces réalisations à la rigueur et aux efforts qui sont déployés par les équipes cliniques, les équipes supports et à la collaboration transversale qui fait une réelle différence dans les activités et les opérations menées par l établissement. Profitons de ce vent favorable pour hisser les voiles et continuer de travailler à offrir une prestation de soins et de services de qualité. Jean-Pierre Urbain, Directeur général Page 2

3 Nouveau scanneur! Depuis le 3 octobre dernier, la clientèle du Centre de santé et de services sociaux d Antoine-Labelle peut compter sur un tout nouveau scanneur, à la fine pointe de la technologie. Les administrateurs, membres de la direction ainsi que l équipe d imagerie médicale de l établissement étaient réunis afin d inaugurer le nouvel appareil. Le nouveau scanneur comporte des logiciels évolués et 64 rangées de détecteurs, comparativement à l ancien appareil qui n en possédait que deux. Cet appareil de nouvelle génération permet désormais de réduire la durée des examens et l exposition des clients aux radiations. Grâce à des logiciels perfectionnés et à de nouvelles fonctionnalités, il rendra aussi disponible une gamme plus étendue d examens. Le service découlant de ce scanneur permettra progressivement à la population de pouvoir bénéficier d une panoplie d examens diagnostics sans avoir à se déplacer, mais permettra aussi aux professionnels de la santé de pouvoir explorer plus rapidement les patients aux prises avec des pathologies traumatiques, cardiologiques, mais également cancérologiques. L implantation se poursuit! Ce remplacement d équipement est rendu possible grâce à un programme de financement tripartite entre le Ministère de la Santé et des Services sociaux, l Agence de la Santé et des Services sociaux des Laurentides et le CSSS d Antoine- Labelle. Le coût estimé de ce remplacement est établi à $. Les installations physiques ont nécessité certains aménagements mineurs afin d accueillir le nouvel équipement. Les membres de l équipe d imagerie médicale ont suivi un programme complet de formation afin de pouvoir utiliser cet équipement sophistiqué à son plein potentiel. Mylène Perrier, Agente d information L implantation du Réseau de services intégrés pour les personnes âgées, connu sous le nom de RSI- PA, se poursuit. Ce nouveau projet est un véritable vent de changement, porteur d'améliorations extrêmement significatives pour le personnel et la clientèle. Ce système d information informatisé permettra de s'assurer que les personnes âgées en perte d'autonomie et leurs proches obtiendront, sans difficultés et sans interruption, les services dont elles ont besoin, qu'elles vivent à domicile ou en milieu d'hébergement. Évidemment, une telle innovation apportera de nouvelles façons de faire dans la pratique courante de plusieurs acteurs de notre établissement. Mylène Perrier, Agente d information Page 3

4 Et vous, pour qui vous ferez vous vacciner? La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté le mardi 1 er novembre autant pour la population, la clientèle que pour nous les travailleurs de la santé. On se protège et on protège ceux qu on aime! Voici le slogan choisi cette année pour notre campagne de vaccination contre la grippe saisonnière. Afin de vous faciliter l accès à la vaccination, elle sera offerte directement sur votre département par les coordonnateurs et des collègues de travail, et ce, dès le 1 er novembre. Le personnel du bureau de santé offrira également la vaccination sur votre lieu de travail. La vaccination est le meilleur moyen pour prévenir la grippe et nous avons tous une bonne raison pour nous faire vacciner: -Je veux me protéger et protéger mes proches -Je veux protéger les patients les plus à risque car ils me tiennent à coeur -Je veux protéger mes confrères et consoeurs de travail Saviez-vous que... La grippe est une maladie contagieuse grave et potentiellement mortelle qui se transmet facilement. Le virus peut vivre 5 minutes sur nos mains et jusqu à 48 heures sur des surfaces (téléphone, clavier, vêtement etc.). Nous sommes contagieux de 24 à 48 heures avant le début des symptômes et 5 jours ou plus après. Les gens contagieux n ont pas toujours de symptômes. Environ 25% des travailleurs de la santé ont la grippe au cours de la saison hivernale et chaque personne qui a la grippe peut contaminer 3 ou 4 personnes de son entourage. La vaccination est le meilleur moyen de protection contre la grippe et ses complications. Les membres du conseil d administration et la direction générale joignent leur voix pour vous inviter à vous prévaloir de la vaccination contre la grippe saisonnière. Gaétan Chartrand, président Jean-Pierre Urbain, directeur général Page 4

5 AMPRO L obstétrique amorce la deuxième année du programme L équipe du département d obstétrique est fière d amorcer la deuxième année du programme AMPRO. Il s agit d une approche multidisciplinaire pour la prévention des risques obstétricaux. Ce programme complet, d une durée de trois ans, vise la sécurité des patientes, le perfectionnement professionnel et l amélioration de la performance des professionnels de la santé et des administrateurs des unités obstétricales hospitalières. Ce programme est répandu à l échelle provinciale et permet d harmoniser au sein des équipes et entre les établissement, les codes et les réflexes en cas d urgence en obstétrique. Le bilan de la première année se solde par plusieurs formations et exercices visant la mise à niveau des compétences et l établissement d un langage commun. Ainsi, l équipe complète partage un même code pour détecter les situations à risques et se communiquer rapidement les interventions à faire, et ce, sans aucune ambigüité. La deuxième année du programme vise des exercices de compétences et des simulations encore plus complexes afin de préparer l équipe à agir, dans les pires circonstances. «Être prêt à toute éventualité permet à l équipe de savoir comment intervenir le plus efficacement possible, sans céder à la panique. Un peu comme un pilote d avion qui arrive à faire un atterrissage d urgence dans le plus grand calme. Ces exploits sont dus notamment aux simulations qu ils ont faites. Ils savent quels gestes poser parce qu ils ont été préparés à ces situations.» explique Michelle Meilleure, directrice des services à la communauté. Une autre particularité de la deuxième année du programme est l implantation du «chat». Le «chat» permet à l équipe de faire un caucus de quelques secondes, malgré le bruit et la turbulence qu il peut y avoir dans la pièce au moment d une complication. Ce faisant, ils peuvent se concentrer et se communiquer les données permettant de déployer, en équipe, l intervention optimale. Le dre Ludivine Dugas, chef du département d obstétrique et madame Michèle Meilleur, directrice des services à la communauté, unissent leur voix pour dire merci et souligner l implication de chaque membre de l équipe envers cette démarche. C est en effet l adhésion de tous qui permet à l équipe de bâtir une confiance et une collaboration qui font toute la différence. Mylène Perrier, Agente d information Page 5

6 Semaine nationale de la sécurité des patients Le CSSS d Antoine-Labelle, ayant à cœur la sécurité des patients, a choisi cette année de souligner la Semaine nationale de la sécurité des patients en offrant à son personnel, aux membres du Comité des usagers et du Conseil d administration une programmation de conférences et d activités. L événement d une semaine s est déroulé du 31 octobre au 4 novembre. Les activités se sont tenues sous le thème des soins efficaces commencent par des communications efficaces. Ainsi, l ensemble des conférences et activités visaient à démontrer en quoi une bonne communication est un élément essentiel à la gestion des risques et comment les professionnels de la santé peuvent concrètement améliorer les mécanismes de communication au bénéfice des usagers. Des professionnels de partout dans le réseau ont partagé leur expertise et leur expérience en matière de sécurité. Des conférences ont été retransmises en visioconférence et sous forme de forums virtuels dans les différents sites de l établissement. Pour le CSSS d Antoine-Labelle, cette semaine d activités a été l occasion de s inspirer des meilleures pratiques dans le réseau en matière de sécurité des patients. Michèle Mayer, Directrice à la qualité des services Agrément Une autre étape est franchie Le Comité du type d agrément envoyait en septembre dernier une lettre qui donnait suite aux preuves soumises par l établissement en vue de répondre aux exigences de la certification. Cette lettre confirmait que les conditions étaient respectées. «Félicitations! Cette réalisation démontre l engagement et la détermination dont votre organisme a fait preuve à l égard de l amélioration continue de la qualité. Nous félicitons votre direction, votre personnel ainsi que les membres de votre équipe d agrément pour les efforts déployés et leur engagement à l égard de la prestation de services de santé sécuritaires et de qualité élevée.» Page 6

7 Journée rose pour la prévention du cancer du sein Le CSSS d Antoine-Labelle a invité son personnel, sa clientèle et toute la population à manifester son engagement pour la prévention du cancer du sein en portant un vêtement ou un ruban rose le 28 octobre dernier. L établissement se réjouit d avoir encore une fois cette année obtenu le meilleur taux régional de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein. Selon les dernières données transmises par l Agence de santé et de services sociaux des Laurentides, 62,9% des femmes admissibles au dépistage se sont inscrites au programme sur notre territoire, tandis que le taux moyen des Laurentides est à 51,6%. Il reste malgré tout de nombreuses femmes de 50 ans et plus dans la région qui ne donnent pas suite à l ordonnance qu elles reçoivent grâce à la lettre d invitation du Programme québécois de dépistage du cancer du sein à prendre rendez-vous pour une mammographie. C est pourquoi le CSSS d Antoine-Labelle a choisi la journée du 28 octobre pour souligner la journée Rose en invitant le personnel et la population à porter un vêtement ou un ruban rose. Le CSSS a remis aussi ce jourlà 200 œillets roses à ses clientes, et ce, dans ses différents sites. Le risque de décès par un cancer du sein diminue d environ 35% chez les femmes de 50 à 69 ans qui participent au programme de dépistage. De plus, un cancer décelé tôt augmente les chances de pouvoir traiter la maladie sans chirurgie majeure comme l ablation complète du sein et la chimiothérapie. Mylène Perrier, Agente d information Page 7

8 Le retour post-événement Capsule OMÉGA L équipe qui est intervenue lors d une crise d agressivité se doit de faire un retour post-événement pour prendre soin des intervenants qui ont été impliqués. On fait un retour post-événement : - quand l équipe ou un membre de l équipe est perturbé - dans tous les cas d intervention majeure (réussie ou moins réussie) - quand quelqu un est blessé (usager ou personnel) - quand le niveau de stress est élevé dans l équipe. On fait un retour post-événement pour : - ventiler les émotions (colère, perte de contrôle, anxiété, peur, etc.) - réviser ensemble l événement (établir et clarifier les composantes de l événement) - rétablir l équilibre émotionnel de l équipe dans sa relation avec l usager et entre les membres de l équipe - décoder les signes précurseurs - évaluer les interventions actuelles et planifier les interventions futures - dédramatiser l événement - identifier les améliorations à apporter pour rendre l environnement plus sécuritaire - maintenir une attitude professionnelle. Le retour post-événement est fait dans le but de prévenir et de nous améliorer dans nos interventions. Bon retour post-événement! Votre formatrice Oméga, France Denis Page 8

9 Cette année, les membres du CA remettront un prix reconnaissance Les notions de qualité et de sécurité sont au cœur des préoccupations et de la mission du CSSS d Antoine-Labelle. Ces notions placent les individus au premier plan en tant qu agent qui en sont les promoteurs à travers chacun de leurs gestes quotidiens. Le Conseil d administration souhaite donc encourager les intervenants du CSSS d Antoine-Labelle membres du personnel, médecins et bénévoles - à maintenir leurs efforts face à la qualité ainsi que la promotion des pratiques sécuritaires en reconnaissant formellement des individus qui se démarquent à ces égards. Cette volonté se concrétisera dès l an prochain par l entremise des Prix Hommage du Conseil d administration, qui seront décernés lors de la soirée reconnaissance ayant lieu tous les ans au printemps. Dès janvier 2012, des appels de candidatures seront lancés et vous serez invités à proposer des collègues qui vous inspirent en matière de qualité et de sécurité. Les candidats pourront ainsi être inscrits dans l une des trois grandes catégorie de prix suivantes. Prix - AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DES SOINS ET DES SERVICES Cet honneur vise à reconnaître les réalisations qui auront eu des effets positifs directs ou indirects sur l amélioration de la qualité des soins et des services dispensés aux usagers par les intervenants de notre établissement. Prix - AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ DES USAGERS Cette distinction vise à reconnaître les réalisations qui auront eu des effets positifs sur l amélioration du niveau de sécurité des interventions cliniques et services offerts aux usagers par les intervenants de notre établissement. Prix - ÉMINENCE PROFESSIONNELLE Le lauréat, comptant plus de 15 ans de service au sein de notre établissement, a marqué son environnement par ses qualités humaines et professionnelles ainsi que par ses initiatives ou réalisations remarquables. Jusqu à maintenant, la carrière de la personne a contribué à l amélioration de la qualité des services offerts par notre établissement, favorisant ainsi l état de santé et de bien-être de la population de notre MRC. Caroline Sigouin, Conseillère à la formation et au développement organisationnel Certains de vos collègues mériteraient l une de ces mentions? Surveillez l annonce de la période de mise en candidature, qui débutera en janvier prochain! Page 9

10 Pour une première année dans le réseau de la santé, une journée, le 13 octobre 2011, était dédiée à la promotion et à la reconnaissance d un service essentiel, celui de l hygiène & salubrité. Cette journée était parfaite pour remercier ces professionnels. Pour l occasion, un petit 3 à 4 a été organisé sur chacun des sites de notre CSSS afin de les remercier pour leur excellent travail. Des chandails ainsi que différents prix leur ont été remis. Un troisième déploiement pour la campagne de sensibilisation sur la tenue vestimentaire Une partie de l équipe au CSRR ayant pris la pose afin de montrer leurs beaux chandails. Un grand merci à nos commanditaires de la journée : Wood Wyant Laboratoires Choisy Ltée Ressources humaines du CSSS DRIST Gagnants d un panier cadeaux d une valeur de 40$ de chez Choisy : Gaétan Venne, CSRR (sur la photo) et Agénor Pelletier, HML Félicitations!!! Page 10

11 Dossier spécial Le CSSS vous présente 7 nouveaux médecins Le directeur général, monsieur Jean-Pierre Urbain et l agent recruteur, monsieur Patrice Deslauriers vous avaient annoncé au printemps dernier un bilan record pour le recrutement médical de Ils ont dit vrai. Depuis maintenant plusieurs semaines, le CSSS n a fait appel à aucun médecin dépanneur pour l une ou l autre de ses salles d urgences. Une très bonne nouvelle! Il nous fait plaisir de vous présenter 7 de ces nouveaux médecins qui pratiquent dans notre établissement depuis peu. C est donc au nom des membres du conseil d administration, de l équipe de direction, des gestionnaires, de tous les employés et de la clientèle que nous leur souhaitons la plus cordiale bienvenue. Dr Rabih Bahsoun L établissement a réussi à recruter cette année un nouvel anesthésiste pour le bloc opératoire de l Hôpital de Mont-Laurier. Dr Rabih Bashoun a été diplômé en médecine générale au Liban et a fait 4 années de résidence en anesthésie à Paris. Il a ensuite pratiqué deux ans en Arabie Saoudite avant de venir au Québec où il a pratiqué une année en anesthésie à l Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Il est chez nous depuis le début du mois de septembre, accompagné de sa femme Darine Darwiche qui est infirmière et de leur fille, Mia Bahsoun, âgée de 3 ans. Pour eux, les Hautes-Laurentides étaient le parfait compromis entre la ruralité et les services et activités disponibles. Dr Bahsoun est très heureux de l équipe du CSSS et apprécie beaucoup le calme et la beauté de la région. Sa famille et lui ont bien hâte de s adonner au traîneau à chien, à l équitation et de découvrir les joies de la chasse et de la pêche. Bienvenue à vous trois! Page 11

12 Bienvenue à nos nouveaux médecins Dr Martin-Pierre Boisvert Diplômé en médecine de l Université Laval en 2011, Dr Boisvert est originaire de Montréal. Il pratique la médecine générale à l urgence de Mont-Laurier. Il est établi dans la région depuis juin 2011 avec sa conjointe, Valérie Fournier, spécialiste en communication. Il a choisi de s établir dans la région pour pouvoir jouir d un havre de paix au bord de l eau, à 10 minutes de son lieu de travail. Dr Boisvert est amateur de canot-camping, de «Seadoo» et de «wakeboard». Nos lacs et nos rivières sauront certainement faire son bonheur! Bienvenue! Dr Martin Dubé et Dre Myriam Guindon Diplômés en médecine de l Université Laval en 2011, Dr Benoît Dubé et Dre Myriam Guindon ont fait leur résidence à Saint-Georges-de-Beauce. Ils sont originaires respectivement de Rimouski et de Saint- Faustin-du-Lac-Carré. Nouveaux mariés, ils connaissaient déjà les Laurentides et souhaitaient s y établir. Ils ont été charmés par le genre de pratique et les équipes de l établissement. Le support offert en début de pratique est également un élément qui les a séduit. Dr Dubé est en fonction à l urgence de l Hôpital de Mont-Laurier depuis le mois de septembre et Dre Guindon fera de l hospitalisation et de l obstétrique dès le mois de décembre. Elle fera également de la prise en charge, au plus grand bénéfice de la clientèle sans médecin de famille. Tous deux amateurs de plein air, ils comptent parmi leurs loisirs la randonnée et le vélo. Bienvenue à vous deux! Page 12

13 Même si les démarches administratives du Québec ne sont pas plus souples que chez lui, en France, Dr Calabrese a choisi de venir pratiquer dans notre établissement cette année. Pour lui, l accompagnement de Patrice Deslauriers a fait toute la différence et il tenait à le souligner. D origine française, Dr Calabrese a été diplômé en médecine générale en France en C est en 2005 qu il devient urgentologue et en 2006 qu il obtient une seconde spécialité en devenant intensiviste. Jusqu en 2011, il pratique dans de nombreux centres hospitaliers français avant d arriver au Québec en avril dernier. Il effectue un stage de trois mois en Abitibi- Témiscamingue et pratique maintenant à l urgence de l Hôpital de Mont-Laurier et pratiquera bientôt aux soins intensifs. Il est accompagné de sa conjointe Martine qui est prothésiste ongulaire et de leur fille, Chistina qui a quatre ans. Il se réjouit de l accueil qu il a reçu dans l établissement et aime la région pour sa tranquillité, sa beauté et la facilité d intégration. Il a bien hâte de découvrir tous les loisirs possibles ici, mais déjà, il affectionne le vélo, le patin à roues alignées et la marche. Bienvenue! Dre Caroline Laflamme Diplômée en médecine familiale de l Université Laval en juin 2011, Dre Caroline Leblond est originaire de Chicoutimi. Elle pratique la médecine générale à l unité de médecine du Centre de services de Rivière-Rouge. Son conjoint travaille à Montréal, mais elle désirait venir pratiquer en région. Le Centre de services de Rivière-Rouge est donc le parfait compromis. Dre Leblond avait fait son externat à l Hôpital et avait beaucoup aimé le style de pratique versatile et la polyvalence des professionnels de la santé au CSSS d Antoine- Labelle. Comme loisirs, elle affectionne le plein air, la randonnée, la raquette et la planche à neige. Pendant ses études, elle s est liée d amitié avec le Dre Caroline Laflamme, nouvellement en pratique, elle aussi au Centre de services de Rivière- Rouge. Bienvenue! Dr Stéphane Calabrese Diplômée en médecine familiale de l Université Laval en juin 2011, Dre Caroline Laflamme est originaire de Jonquière au Saguenay. Elle pratique la médecine générale à l urgence du Centre de services de Rivière-Rouge. Son conjoint, Charles Sylvestre est agent à la Sûreté du Québec. Elle est arrivée depuis le 15 août dernier et ses impressions générales sur la région varient de la beauté des couleurs à la dureté des chevreuils lorsqu ils frappent un capot. Côté loisirs, elle avoue que son expérience en ski est désastreuse mais apprécie beaucoup la raquette, le magasinage. Elle aime la pratique au Centre de services de Rivière-Rouge parce qu elle permet la gestion de cas de A à Z et pour l amabilité du personnel. Continuez de lui parler si vous la croisez à l épicerie, ça lui rappelle le Saguenay! Bienvenue! Dre Caroline Leblond Page 13

14 Faites partie du projet! Saviez-vous qu environ 20% des dépenses énergétiques de votre maison sont consacrées aux gros appareils ménagers? Le plus énergivore est le réfrigérateur, suivi par le congélateur, la laveuse, la sécheuse, le lave-vaisselle et la cuisinière. Si vous ou vos proches devez acheter ou remplacer un appareil, pensez à prendre un modèle homologué EnergyStar. Il consommera de 30% à50 % moins d énergie que les produits conventionnels. Trucs, jeux, vidéos et bien plus: Investissement $ Économies annuelles $ Réduction des gaz à effets de serre équivalente au retrait de voitures de la circulation par année... Page 14

15 Changement important pour l offre des repas aux employés de soir et de nuit Dans le but d uniformiser le service des repas de nuit pour tous ses installations, le CSSS doit mettre fin au privilège des repas gratuits pour le personnel de soir et de nuit, et ce, à compter du 21 novembre. Une nouvelle procédure sera effective dès la semaine prochaine tant à l Hôpital de Mont-Laurier, au Centre de services de Rivière-Rouge qu au Centre d Hébergement Sainte-Anne. Nous nous doutons que ce privilège devait être très apprécié, mais considérant que ces repas sortent des horaires standards de production et sont en petit volume, ils impliquent une logistique et des coûts importants pour l établissement. Le CSSS offre la possibilité de commander dans un délai de 24h les repas et de les facturer par le service alimentaire afin que le paiement soit chargé une fois par mois et retiré directement sur la paye. Les frais applicables sont les même que ceux chargés à tout autre employé à un autre moment de la journée. Pour réserver un repas, les membres du personnel devront avoir recours à un système de coupon en se présentant au service alimentaire. Il suffit de prendre connaissance du menu disponible sur place, de remplir le coupon et de le déposer dans une boîte annexée spécifiquement à cet effet. Le lendemain, les repas réservés pour les employés seront placés sous clé dans un réfrigérateur. Une personne mandatée par site sera responsable de remettre les repas réservés à leur nom aux employés. Le détail de cette marche à suivre sera disponible sur les boîtes de coupons et sur les réfrigérateurs pour chaque site. Nous tenons à rassurer le personnel qui doit pouvoir se dépanner à la dernière minute ; une attention particulière sera portée au contenu des distributrices où le service est disponible et quelques repas en surplus seront prévus afin d assurer l accès à des repas en tout temps pour dépanner les employés qui acceptent un quart de travail à la dernière minute. Cette mesure impliquait plus de repas par année et nous remercions tous les employés pour leur compréhension et leur collaboration à cette nouvelle façon de faire qui permettra au service alimentaire de rencontrer ses obligations dans le respect du budget qui lui est alloué. Bruno St-Hilaire Chef du service alimentaire AGA Assemblée générale annuelle d information du conseil d administration du CSSS d Antoine-Labelle Le conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux d Antoine-Labelle tiendra son assemblée générale annuelle d information, le lundi 28 novembre L activité se déroulera à l Auditorium du Centre de services de Rivière-Rouge dès 18 heures. Le rapport annuel d activités y sera présenté. Une période de questions est réservée pour le public. Bienvenue à toutes et à tous! Page 15

16 La DSI vous informe Bilan trimestriel des évaluations post code bleu La direction des soins infirmiers a déjà produit les 2 premiers bilans des évaluations post code bleu. Pour connaître les résultats, nous vous suggérons d en faire la demande à votre gestionnaire. Ces bilans sont produits pour nous permettre de nous inscrire dans une démarche d amélioration continue. Optimisation des ordonnances collectives La DSPH, le CMDP et la DSI se sont entendus sur une procédure à suivre dans le but de maximiser l utilisation des ordonnances collectives au CSSS et par le fait même, optimiser le rôle des infirmières. Pour vous ou votre unité/ service, si vous désirez élaborer une ordonnance collective, nous vous invitons à prendre connaissance de la procédure à suivre sur le répertoire Tous. Voici le chemin : T:\DSI\Suivi des ordonnances collectives\optimisation des ordonnances collectives.doc Dans le même ordre d idée, l OIIQ procède à la promotion du déploiement des ordonnances collectives en organisant dans toutes les régions du Québec des rencontres avec les principaux acteurs concernés. L OIIQ désire créer un répertoire de listes d ordonnances collectives élaborées dans les établissements. Ainsi, une direction des soins infirmiers qui est à la recherche d une ordonnance collective pour une situation clinique particulière pourrait obtenir rapidement cette information. Tableau de bord des indicateurs de la qualité des soins Depuis le 1 er avril 2011, la direction des soins infirmiers a développé un tableau de bord pour motoriser les indicateurs de la qualité des soins infirmiers au CSSS. Ce tableau de bord a été diffusé à vos gestionnaires. Nous vous invitons à en prendre connaissance et à en discuter en rencontre d équipe. Erreurs de médicaments Les conseillères cliniques ont procédé à une analyse exhaustive de toutes les erreurs d omission de médicaments sur 9 périodes. Elles ont pu découvrir les sources d erreurs par programme clientèle. Nous avons transmis ces informations aux gestionnaires de vos programmes et ensemble, nous avons élaboré des plans d amélioration qui vous seront présentés pour bonification et mise en place. Les erreurs de médicaments sont en hausse constante au CSSS et ont dépassé, pour la première fois, les 40% au total de tous les incidents/accidents déclarés. Pour la sécurité de la clientèle, nous devons au plus tôt, réduire les erreurs de médicaments. Prévention des chutes et soins aux usagers post chute Ce dossier a fait l objet du suivi post visite d inspection professionnelle de l OIIQ. Nous avons procédé au 5 ième audit d évaluation au cours du mois d octobre Nous vous invitons à communiquer avec votre gestionnaire pour connaître vos résultats. Nathalie Maurais, Directrice des soins infirmiers Page 16

17 Des nouvelles du CLSC Les travaux avancent à grands pas pour la construction de l édifice qui abritera le nouveau CLSC et l Unité de médecine familiale des Hautes-Laurentides. Il y a actuellement des consultations concernant l aménagement de chacun des bureaux. D autres détails seront publiés dans l édition de décembre. Bonne nouvelle: la demande d injonction a été abandonnée. Nouveautés au Centre de documentation 1. Le passage à l'acte dans la famille : perspectives psychologique et sociale Québec : Presses de l'université du Québec, Du trouble mental à l'incapacité au travail : une perspective transdiciplinaire qui vise à mieux saisir cette problèmatique et à offir des pistes d'intervention Québec : Presses de l'université du Québec, Lire des textes de recherche : guide convivial pour infirmiers et autres professionnels de la santé Davies, Barbara Toronto : Elvisier Mosby, Le combat thérapeutique : l'art de guérir par le conflit Salem, Gérard Paris : Armand Colin, Neurophysiologie : de la physiologie à l'exploration fonctionnelle Paris : Elvisier, Suivi médical et déficience intellectuelle : pratiques cliniques suggérées : services de réadaptation, services médicaux spécialisés, services professionnels L'Abbé, Yvon, Longueuil : Béliveau, Tempêtes dans ma tête : ma vie avec la maladie mentale April, Denis Montréal : Liber, Le yoga thérapeutique : une méthode de yoga et d'ayurveda au service de la santé et du bienêtre Mohan,A.G. Noisy-sur-École, France : De l'éveil, Distance professionnelle et qualité du soin Rueil-Malmaison : Lamarre : Wolters Kluwer, 2009 Monographie Page 17

18 Souper-spectacle $ nets et un touchant au revoir Le 29 octobre dernier se tenait au bloc G du Cégep de Mont-Laurier, le souper spectacle avec son fameux encan silencieux! Merci à Dre Kim Ouellette et à Dr Charles Paquette qui ont joué plusieurs pièces avant de céder les planches à l invité spécial, nul autre que Patrick Normand. Un délicieux souper 5 services a été servi cette année encore par le Domaine les Haut-Bois. En tout, l événement aura permis d amasser une somme de $ nets, un record pour cet événement. Ce fut l occasion pour le directeur général de présenter les nouveaux médecins de l établissement. Pauline Noël, directrice de la Fondation depuis maintenant 8 ans a reçu un touchant hommage afin de souligner sa précieuse contribution et de lui souhaiter un très bon départ à la retraite. Madame Noël a effectivement annoncé qu il s agissait de sa dernière activité et que, dès janvier prochain, elle passerait le flambeau. Pour l occasion, plusieurs membres de sa famille étaient présents. Félicitations à tous les organisateurs et merci à tous les généreux commanditaires et participants. Page 18

19 REMERCIEMENTS ET TÉMOIGNAGES C est avec beaucoup de tendresse que nous avons reçu la lettre témoignant de votre support à notre peine d avoir perdu un être qui nous était très cher et très précieux. C est donc avec la même gentillesse que nous vous envoyons un don pour les soins palliatifs. Merci à tous les membres de l équipe de soins palliatifs de l Hôpital de Mont-Laurier pour les bons soins apportés à notre mère lors de ses derniers jours de vie. La famille de Thérèse Whissel Les textes reproduits dans cette section sont publiés avec l autorisation des personnes ou tirés des journaux locaux. Le 21 août 2011 je me suis présenté à l urgence. La rapidité et l efficacité avec lesquelles j ai été traité m ont grandement impressionné. J en félicite tout le personnel! Grâce à vous, Dr Bailey et à votre équipe, j ai pu poursuivre des vacances en tout sérénité. Et pour cela je vous dis Merci! M. Aimé Auger Jr La famille de monsieur Henri Tremblay voudrait remercier les médecins, les infirmiers et tout le personnel du 6e sud du Centre de services de Rivières- Rouge pour leur dévouement sans borne. Page 19

20 Ici, au CSSS d Antoine-Labelle, on CENTRAIDE Tout au long des mois d octobre, novembre et décembre, vous serez sollicité à contribuer à la campagne de CENTRAIDE. Différents moyens de financement reviendront cette année : Formulaire de déductions à la source avec les talons de paie du 20 octobre à retourner à l attention de Fanny Laforest. Ce formulaire est également disponible en format électronique sur le répertoire informatique Tous / Formulaire / Centraide. En collaboration avec les services alimentaires, la galette CENTRAIDE sera de retour tout au long des mois de novembre et décembre. Des stationnements privilégiés seront tirés, 1 au Centre de services de Rivière-Rouge, 1 à l Hôpital de Mont-Laurier et 1 au Centre d hébergement Sainte-Anne. Des billets seront disponibles auprès des réceptionnistes des 3 sites dès lundi le 14 novembre jusqu au tirage le vendredi 25 novembre Afin de connaître les organismes associés de notre région qui bénéficient de la redistribution des fonds, vous pouvez aller sur le site maregioncentraide.com. Le dépannage alimentaire est la priorité de notre région et les demandes sont de plus en plus nombreuses et criantes surtout en cette période de l année. Donnez-nous le pouvoir d aider! Merci à tous pour votre précieux engagement. Ensemble, nous pouvons faire une différence. Fanny Laforest Responsable de la campagne CENTRAIDE du CSSS d Antoine-Labelle 2011 Page 20

COLLABORATEURS CLINIQUES

COLLABORATEURS CLINIQUES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE QUÉBEC CONCEPTION Véronique Roberge, Infirmière clinicienne COLLABORATEURS CLINIQUES Céline Bergeron, Infirmière clinicienne spécialisée Sylvie Côté, Assistante infirmière

Plus en détail

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 C est avec plaisir que je vous présente le rapport d activités de l APRHQ pour l année qui s est terminée le 31 août

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers RAPPORT ANNUEL 2012-2013 Conseil des Infirmières et Infirmiers PRÉSENTATION DES MEMBRES ÉLUS Fréderic Drolet, vice-président infirmier au soutien à domicile, CLSC Saint-Laurent Nicole Exina, secrétaire

Plus en détail

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org Programmation Hiver-Printemps 2015 www.autismemonteregie.org Mission Autisme Montérégie est la seule association spécialisée en troubles du spectre de l autisme mandatée par l Agence de la santé et des

Plus en détail

21 novembre 2014. Programme de commandite

21 novembre 2014. Programme de commandite 21 novembre 2014 Programme de commandite Mot des présidents d honneur Daniel Proul & Ray Jr Courtemanche C est un réel plaisir pour nous de nous associer pour une deuième année consécutive à la soirée

Plus en détail

6 400 personnes, dont 1 400 Innus Stages d externat et de résidence en médecine familiale milieu de stages agréé par l Université Laval

6 400 personnes, dont 1 400 Innus Stages d externat et de résidence en médecine familiale milieu de stages agréé par l Université Laval VOCATION Centre hospitalier de soins généraux Centre d hébergement de soins de longue durée Centre local de services communautaires Établissement reconnu comme service de stabilisation médicale des traumatisés

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE!

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! ... e i o J é t i C! e r i r à r u e o Le C UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! EMPLOIS 2015 Le sourire, c est dans notre nature! 28, chemin des Cascades Lac-Beauport (Québec) G3B 0C4 Téléphone : (418) 849-7183

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006

Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006 Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 8, Numéro 6 Mai 2015 PROGRAMME ALLOCATION-LOGEMENT Le gouvernement du Québec a instauré un nouveau programme

Plus en détail

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013

Info Sein BULLETIN. Bulletin numéro 8 Avril 2014. Contenu. Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 BULLETIN Région de la Capitale-Nationale Bulletin numéro 8 Avril 2014 Contenu Les 15 ans du PQDCS : 1998-2013 Éditorial 1 Comité de suivi régional : un travail d équipe! 3 Coordination et organisation

Plus en détail

Au nom de toute la grande équipe de l école des Cœurs-Vaillants, nous vous souhaitons une bonne année scolaire 2015 2016.

Au nom de toute la grande équipe de l école des Cœurs-Vaillants, nous vous souhaitons une bonne année scolaire 2015 2016. Septembre 2015 Bonjour à toutes et à tous! Déjà un an pour l école des Cœurs-Vaillants! C est un deuxième départ où engagement, respect et bien-être seront au rendez-vous. Ainsi, nous souhaitons que l

Plus en détail

Absences : Mme Céline Leclair et M. Philip Cohen. Personne-ressource : Madame Céline Mercier

Absences : Mme Céline Leclair et M. Philip Cohen. Personne-ressource : Madame Céline Mercier PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES COLLINES, TENUE LE LUNDI, 14 DÉCEMBRE 2009 À 19H00, SALLE DE CONFÉRENCE DE L HÔPITAL MÉMORIAL

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Présences : Denyse April, Collège Héritage Gilles Coulombe, CSSS

Plus en détail

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4 Programmation Mieux comprendre pour mieux intervenir C est avec un grand plaisir que le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau vous convie à la 17e saison des Rendez-vous de la réadaptation. En vous présentant

Plus en détail

VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE. Madame la Présidente constate le quorum et déclare l assemblée ouverte à 19 h 10.

VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE. Madame la Présidente constate le quorum et déclare l assemblée ouverte à 19 h 10. PROCÈS-VERBAL DE LA CINQUANTE-SEPTIÈME (57 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE LE MARDI 19 MAI 2009 À 19 H À L AUDITORIUM

Plus en détail

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N L Actif VOLUME 8, NUMÉRO 3 B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N AOÛT 2014 Dans ce numéro : Nouvelles nutrition 1 Retour sur l assemblée générale annuelle 2014 Bénévoles recherchés 4 Jeu cognitif du

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom N O V E M B R E 2 0 1 4 L Info-Jamot Dates importantes 10 novembre spectacle LacrakBoom 11 novembre Jour du Souvenir 14 novembre Remise des bulletins de progrès aux parents Semaine du 17 au 21 novembre

Plus en détail

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles 4 e édition Génération 2.0 Dernièrement, en lisant un article dans L Actualité du mois de mars concernant les 18-30 ans, j ai constaté qu en général, les jeunes d aujourd hui sont conscients de leur rareté

Plus en détail

Un défibrillateur automatisé (DEA) pour la sécurité des citoyens

Un défibrillateur automatisé (DEA) pour la sécurité des citoyens Eau Courant, Numéro 41/ 2014-01 juin 2013 / Février 2014 Un défibrillateur automatisé (DEA) pour la sécurité des citoyens La Morandière Guylaine Blouin, propriétaire du dépanneur l Essenciel. Dépanneur

Plus en détail

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault.

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault. PROCÈS-VERBAL de la première (09-01) assemblée régulière de l année 2009 du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 janvier 2009, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski.

Plus en détail

Inscrivez-vous au tirage ou prenez une part supplémentaire pour augmenter vos chances de gagner en remplissant le formulaire d'inscription

Inscrivez-vous au tirage ou prenez une part supplémentaire pour augmenter vos chances de gagner en remplissant le formulaire d'inscription Inscrivez-vous au tirage ou prenez une part supplémentaire pour augmenter vos chances de gagner en remplissant le formulaire d'inscription GAGNANTS 2014 31 décembre 2014 Nicole Martel Technicienne en administration

Plus en détail

3.1 Adoption du procès-verbal du 14 juin 2011. 3.2 Suivis à la séance du 14 juin 2011. 3.3 Adoption du procès-verbal du 10 août 2011

3.1 Adoption du procès-verbal du 14 juin 2011. 3.2 Suivis à la séance du 14 juin 2011. 3.3 Adoption du procès-verbal du 10 août 2011 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES COLLINES, TENUE LE MERCREDI 28 SEPTEMBRE 2011 À 19 H, SALLE DE CONFÉRENCE DU CLSC DE CHELSEA

Plus en détail

École Le Petit Prince

École Le Petit Prince École Le Petit Prince 44, rue de Juan-les-Pins, Gatineau (Québec) J8T 6H2 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Procès verbal Mercredi 9 octobre 2013, à 19 h Sont présents : André Côté Parent Katya Coulombe Parent Martine

Plus en détail

Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval

Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval Conseil d administration 29 mai 2013 RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS ET BILAN FINANCIER 2012-2013 1 Mot du Président Il est important de souligner l équipe extraordinaire

Plus en détail

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement

Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Résultats du sondage sur la collaboration entre les CSSS et la première ligne médicale hors établissement Janvier 2015 Contributions Équipe de travail Réal Cloutier, Hôpital Rivière-des-Prairies Louise

Plus en détail

PROJET. Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL

PROJET. Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL PROJET Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL JUIN 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. La mise en contexte...3 2. Les enjeux relatifs à la communication interne...3 2.1 La présence

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

JUIN 2015. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. 5 Sortie à l intermiel CSP Soirée d information projets de 6 e année. Journée pédagogique

JUIN 2015. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. 5 Sortie à l intermiel CSP Soirée d information projets de 6 e année. Journée pédagogique École Emmanuel-Chénard DATES À RETENIR INFO-CHÉNARD JUIN 2015 JUIN 2015 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 1 2 3 4 5 Sortie à l intermiel CSP Soirée d information projets de 6 e année Camp le P tit bonheur

Plus en détail

de l élève Janvier 2014

de l élève Janvier 2014 Le uide de l élève Janvier 2014 Les cours, les horaires, la gestion du temps, la cote R, les cours d été, les dates butoirs, etc. C est beaucoup d informations nouvelles! Être bien informé sur les études

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives Assurances collectives Regroupement des organismes nationaux de loisir et de sport du Québec Conditions de renouvellement au 1 er avril 2015 et modification du choix d option Regroupement des organismes

Plus en détail

Programme Traumatologie. feuillet informatif. destiné aux usagers et à leurs proches

Programme Traumatologie. feuillet informatif. destiné aux usagers et à leurs proches Programme Traumatologie feuillet informatif destiné aux usagers et à leurs proches Centre de réadaptation Estrie, 2014 Présentation du programme Le programme Traumatologie est l un des cinq programmes

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

9 septembre 2013. Programme de partenariat. Présenté par. En collaboration avec

9 septembre 2013. Programme de partenariat. Présenté par. En collaboration avec 9 septembre 2013 Programme de partenariat Présenté par En collaboration avec Table des matières L Omnium Prestige Charles-Bruneau... 3 Le comité organisateur 2013... 3 La Fondation Centre de cancérologie

Plus en détail

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants :

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants : POLITIQUE TITRE : NUMÉRO : AD 001-001 REMPLACE DOCUMENT(S) SUIVANT(S), S IL Y A LIEU : Politique de déplacement des bénéficiaires PERSONNEL VISÉ : gestionnaires personnel de soutien soins aux patients

Plus en détail

Catalogue d offre de services de télésanté

Catalogue d offre de services de télésanté Catalogue d offre de services de télésanté Document révisé 2014 12 08 Ce document est basé sur le gabarit ITIL utilisé dans la région 05 - Estrie. Table des matières DEFINITIONS... III GLOSSAIRE ET ACRONYMES...

Plus en détail

Ordre du jour Séance ordinaire du 5 juin 2013 à 19h00 au Centre communautaire du Lac-Sainte-Marie. C-1-1 Rapport incendie du 24 avril au 27 mai 2013

Ordre du jour Séance ordinaire du 5 juin 2013 à 19h00 au Centre communautaire du Lac-Sainte-Marie. C-1-1 Rapport incendie du 24 avril au 27 mai 2013 MRC VALLÉE-DE-LA-GATINEAU PROVINCE DE QUÉBEC Ordre du jour Séance ordinaire du 5 juin 2013 à 19h00 au Centre communautaire du Lac-Sainte-Marie A) Ouverture et procédure 1) Appel à l ordre 2) Mot de bienvenue

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT

ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT L art de cultiver des savoirs, des expériences, des compétences et des talents www.chuq.qc.ca/fr/info_plus/formations_en_ligne DES ACTIVITÉS DE FORMATION EN LIGNE

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie ASSURANCE COLLECTIVE Desjardins & Cie Voici Contact 360 MC, une approche globale en gestion des invalidités qui forme un tout à valeur ajoutée pour un régime d assurance collective. Dans la vie, la santé

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Liste des sections du Guide

Liste des sections du Guide Introduction Liste des sections du Guide Introduction Aspects éthiques et légaux Identification des cibles Formulation de la question d intérêt Recherche de littérature Évaluation de la documentation Évaluation

Plus en détail

Le RLISS du Nord-Est décerne le prix du Champion du changement sain à des bénévoles de Parry Sound

Le RLISS du Nord-Est décerne le prix du Champion du changement sain à des bénévoles de Parry Sound Le RLISS du Nord-Est décerne le prix du Champion du changement sain à des bénévoles de Parry Sound Le 20 avril 2015 Toc, toc! Qui est là? Quelque 100 personnes des plus dévouées qui soient et qui contribuent

Plus en détail

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS Toute prise de décision implique un risque d erreur : elle exige donc le «courage de la responsabilité» nourri par la certitude que l engagement éthique est la marque

Plus en détail

Recevez, Monsieur, Madame, l expression de mes sentiments les meilleurs.

Recevez, Monsieur, Madame, l expression de mes sentiments les meilleurs. Centre universitaire de santé McGill McGill University Health Centre Les meilleurs soins pour la vie The Best Care for Life Arthur T. Porter, MD, DBA, FRCPC, FACR Directeur général et chef de la direction

Plus en détail

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec)

Modèle de curriculum vitae thématique. Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Modèle de curriculum vitae thématique Pierre Dupont 3700 rue Berri Montréal (Québec) Résidence : 514) 873-0000 Bureau : (514) 873-1111 Télécopieur : (514) 873-9304 Courriel : pdupont@pdup.com Cadre infirmier

Plus en détail

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INTRODUCTION En vertu de l article 61.1 de la Loi assurant l exercice des droits des personnes, en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et

Plus en détail

MOORE, France, secrétaire d assemblée. GUAY, M. Jean-Marc ROBERGE, Mme Gaétane ROY, Mme Julie

MOORE, France, secrétaire d assemblée. GUAY, M. Jean-Marc ROBERGE, Mme Gaétane ROY, Mme Julie PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION SPÉCIALE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES ETCHEMINS, TENUE LE 17 JUILLET 2014, À 18 H 30, AU CENTRE ADMINISTRATIF (SALLE DE RÉUNION

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées

Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées Bilan des réalisations 2014 à l égard des personnes handicapées Contexte Le bilan des réalisations à l égard des personnes handicapées présente les engagements de la Société de l assurance automobile du

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

BILAN IIBA Région de Québec. Saison 2010-2011. Assemblée générale annuelle. Québec, le 8 juin 2011

BILAN IIBA Région de Québec. Saison 2010-2011. Assemblée générale annuelle. Québec, le 8 juin 2011 BILAN IIBA Région de Québec Saison 2010-2011 (septembre 2010 à mai 2011) Assemblée générale annuelle Québec, le 8 juin 2011 Bilan 2010-2011 IIBA Région de Québec- 8 juin 2011 1 Mot du président Pour une

Plus en détail

Province de Québec Municipalité de Saint-Philippe. Sont absents Monsieur Gaétan Brosseau, maire Monsieur le conseiller Benoit Bissonnette

Province de Québec Municipalité de Saint-Philippe. Sont absents Monsieur Gaétan Brosseau, maire Monsieur le conseiller Benoit Bissonnette Province de Québec Municipalité de Saint-Philippe Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de la Municipalité de Saint-Philippe, tenue à la salle du conseil de l hôtel de ville, le 3 février

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

Cyberlettre de la Bibliothèque Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval

Cyberlettre de la Bibliothèque Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval Danielle Rose/CSSS Laval/Reg13/SSSS 2015-09-01 07:55 A Danielle Rose/CSSS Laval/Reg13/SSSS@SSSS cc ccc Josée Noël/CSSS Laval/Reg13/SSSS Objet Cyberlettre Septembre 2015 Septembre 2015 Cyberlettre de la

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Assemblée. générale annuelle. Participez! Mythes et réalités de notre système de santé public. À 18h à l école Jeanne-LeBer (2120, rue Favard)

Assemblée. générale annuelle. Participez! Mythes et réalités de notre système de santé public. À 18h à l école Jeanne-LeBer (2120, rue Favard) Volume 12 Numéro 1 Juin 2012 20 juin Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles Assemblée générale annuelle Participez! Mythes et réalités de notre système de santé public À 18h à l école Jeanne-LeBer

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT JOINDRE L ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES?

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT JOINDRE L ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES? Une maison, une vocation, un soutien QUI SOMMES-NOUS? La Maison de soins palliatifs Source Bleue a pour mission de prodiguer gratuitement des soins à des personnes atteintes d une maladie avec un pronostic

Plus en détail

Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement

Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement Travailler avec les propriétaires et les gestionnaires pour l accessibilité au logement Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Un engagement profond envers l apprentissage continu Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Table des matières Message du Bureau des affaires professionnelles...3

Plus en détail

Règlements du concours Un weekend parfait au Manoir du lac William avec la Forfaiterie et Un souper presque parfait.

Règlements du concours Un weekend parfait au Manoir du lac William avec la Forfaiterie et Un souper presque parfait. Règlements du concours Un weekend parfait au Manoir du lac William avec la Forfaiterie et Un souper presque parfait. Le consommateur est invité à participer au concours Un weekend parfait au Manoir du

Plus en détail

Générations + Le bulletin des 50 + en Appalaches

Générations + Le bulletin des 50 + en Appalaches SEMAINE DE L ACTION BÉNÉVOLE 2015 Générations + Le bulletin des 50 + en Appalaches Vol. 2, no 8, le 31 mars 2015 La Semaine de l'action bénévole 2015 aura lieu du 12 au 18 avril sous le thème «Le bénévolat,

Plus en détail

Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle

Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle Optimisez votre pratique: outils pour concilier travail et vie personnelle M e Annick Gariépy, Barreau du Québec M e Marie Christine Kirouack, Ad. E., PAMBA Congrès AJBQ 22 mai 2015 L archétype du bon

Plus en détail

Absent(e)s : Michel Dallaire, Ginette Girard et Linda Tremblay

Absent(e)s : Michel Dallaire, Ginette Girard et Linda Tremblay Procès-verbal de la réunion du conseil d'administration de l'association des retraités d'hydro- Québec, Saguenay-Lac-St-Jean-Chibougamau (ARS), tenue mardi le 3 mars 2015 à 10h30, salle André Allard, 1400,

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

I N F O I N F O C D C. Votre CDC en action. Sommaire

I N F O I N F O C D C. Votre CDC en action. Sommaire Co rpo rati on d e d év el opp emen t c o mmun autai re R o n d P oi nt I N F O C D C I N F O Bulletin mensuel de la CDC Rond Point Novembr e 2013, volum e 15 Sommaire Formations à venir Invitation à la

Plus en détail

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES

Rendez-vous. Programme. 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Programme 10 avril 2014 CENTRE FÉLIX-LECLERC 1001 RANG SAINT-MALO, TROIS-RIVIÈRES Rendez-vous Les partenaires du DAFA et le Conseil québécois du loisir sont heureux de vous accueillir à ce

Plus en détail

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Diamond, Centre de réadaptation InterVal Lyne Dufresne,

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

Affichage de poste. Serv. prof. CHSLD St-Eusèbe. Technicien(ne) en assistance sociale. 140 heures / 4 semaines CSN Catégorie 4 tech.

Affichage de poste. Serv. prof. CHSLD St-Eusèbe. Technicien(ne) en assistance sociale. 140 heures / 4 semaines CSN Catégorie 4 tech. Période d'affichage et de réception des candidatures : Salaire: 101344 9472 2586 Affichage de poste Technicien(ne) en assistance sociale Temps complet régulier 954 Serv. prof. CHSLD St-Eusèbe 140 heures

Plus en détail

Guide de référence. indemnisation des accidentés du travail. une entreprise? Comment établit-on les

Guide de référence. indemnisation des accidentés du travail. une entreprise? Comment établit-on les vail et quels ffre-t-il? Comment égorie de l entreprise? n la cotisation applicable ment établit-on les factures prise? Que faire si un travailleur ntracte une maladie attribuable ler d une décision concernant

Plus en détail

Procès-verbal de la séance ordinaire tenue le 12 octobre 2010, au lieu et à l heure habituels des sessions.

Procès-verbal de la séance ordinaire tenue le 12 octobre 2010, au lieu et à l heure habituels des sessions. MUNICIPALITÉ DE LAC-SAINT-PAUL M.R.C. D ANTOINE-LABELLE PROVINCE DE QUÉBEC Le, 12 octobre 2010 Procès-verbal de la séance ordinaire tenue le 12 octobre 2010, au lieu et à l heure habituels des sessions.

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA CONSULTATION PUBLIQUE ARRONDISSEMENT DE BROMPTON RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE

COMPTE-RENDU DE LA CONSULTATION PUBLIQUE ARRONDISSEMENT DE BROMPTON RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE COMPTE-RENDU DE LA CONSULTATION PUBLIQUE ARRONDISSEMENT DE BROMPTON RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE 13 JUIN 2012 19 h BUREAU D ARRONDISSEMENT DE BROMPTON SONT PRÉSENTS

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE

MOT DE LA PRÉSIDENTE RAPPORT D ACTIVITÉS 2011-2012 MOT DE LA PRÉSIDENTE L année 2011-2012 fut une année d imprévus. L absence de madame Hélène Blackburn, directrice générale, a demandé une réorganisation des tâches. Madame

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : Centre de santé et de services sociaux du Sud

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL)

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) Sophie Tremblay-Paquet, MD Résidente en Radiologie Diagnostique,

Plus en détail

Senior. Bon à savoir. + soins mode d emploi

Senior. Bon à savoir. + soins mode d emploi Chaque année, près de 5.000 patients âgés de plus de 75 ans sont hospitalisés à Saint-Luc. Tous ne sont pas soignés par un gériatre. Mais alors, qui est concerné par la gériatrie? Et en quoi consiste cette

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015 Dîner d information Programmes d études en toxicomanie CERTIFICAT EN TOXICOMANIE 8 avril 2015 Programmes de formation créditée en toxicomanie Offert dans différentes villes du Québec Certificat en toxicomanie

Plus en détail

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT»

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Page 1 ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Le Maire de la Commune de Labouheyre, Vu l article

Plus en détail

Bureau d assurance voyage inc.

Bureau d assurance voyage inc. Bureau d assurance voyage inc. Assurance voyage médicale 2014-2015 Plusieurs nouvelles prestations y compris une option sans franchise! Proposition en ligne disponible 24/7 Avez-vous pensé souscrire l

Plus en détail

Rapport du vice-président responsable de la prévention, de la réparation, du régime de retraite et des assurances pour l année 2014.

Rapport du vice-président responsable de la prévention, de la réparation, du régime de retraite et des assurances pour l année 2014. Rapport du vice-président responsable de la prévention, de la réparation, du régime de retraite et des assurances pour l année 2014. Présenté à l assemblée générale 2015-01. L année 2014 en a été une d

Plus en détail

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé La Maison mars-juin 2014 des familles Enfants, familles et célibataires bienvenus! L inscription pour participer aux activités est gratuite mais nécessaire. La Maison des familles a déménagé au 18/18bis,

Plus en détail

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET

I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 1 SOMMAIRE I- RAPPEL DU PROJET II- DEROULEMENT DU WEEK-END III- BILAN IV- BUDGET DU PROJET V- RETOUR DU PROJET 2 I- RAPPEL DU PROJET Impacts Environnement est une association étudiante dont les objectifs

Plus en détail

Mémoire de l Ordre des technologues professionnels du Québec. dans le cadre des consultations particulières

Mémoire de l Ordre des technologues professionnels du Québec. dans le cadre des consultations particulières Mémoire de l Ordre des technologues professionnels du Québec dans le cadre des consultations particulières Projet de Règlement remplaçant l actuel Code de déontologie des podiatres (Chapitre C-26, a. 87)

Plus en détail

185-11-2009 1.0 LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR (RÉSOLUTION 185-11-2009)

185-11-2009 1.0 LECTURE ET ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR (RÉSOLUTION 185-11-2009) CANADA, PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-AURÉLIE COMTÉ DE BEAUCE-SUD Procès-verbal d une assemblée régulière du Conseil municipal de Sainte-Aurélie, tenue le 9 novembre 2009, à 19 h, au 149, Chemin

Plus en détail

APIQ. Association des Patients Immunodéficients du Québec. PROCÈS-VERBAL de 2^ ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE AG-002-PV-09-2013

APIQ. Association des Patients Immunodéficients du Québec. PROCÈS-VERBAL de 2^ ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE AG-002-PV-09-2013 APIQ Association des Patients Immunodéficients du Québec 2^ ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE AG-002-PV-09-2013 PROCÈS-VERBAL de la 2*^ assemblée générale annuelle de l'association des Patients Immunodéficients

Plus en détail

Si vous désirez revivre de beaux moments, il vous est possible d acheter un DVD des activités de l édition

Si vous désirez revivre de beaux moments, il vous est possible d acheter un DVD des activités de l édition 2012, no. 01 25 janvier MUNICIPALITÉ DE SAINT-FLAVIEN 177, RUE PRINCIPALE ST-FLAVIEN (QUÉBEC) G0S 2M0 TÉL. : 418-728-4190 FAX : 418-728-3775 M unicipalité de Saint- Flavien Courriel : municipalite@st-flavien.com

Plus en détail

Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle

Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail