Trajectoire d Évolution du Système d Information de Pôle Emploi à horizon 2019

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trajectoire d Évolution du Système d Information de Pôle Emploi à horizon 2019"

Transcription

1 CCE du 21 avril 2015 Trajectoire d Évolution du Système d Information de Pôle Emploi à horizon 2019 Livrable phase 2 : Orientations SI DIRECTION DES SYSTÈMES D'INFORMATION

2 Agenda 1. Rappel de la démarche 2. Etat des lieux et grandes orientations 1. Phase I : l état des lieux 2. Les grandes orientations à l issue de la phase II 3. Les grandes orientations du SI à horizon Prochaine étape Phase III la trajectoire 1. Périmètre et planning d ensemble 2. Les sujets à approfondir

3 Rappel de la démarche, et objectif du document Initiée début 2014, la démarche TESI (Trajectoire d Évolution des Systèmes d Information) vise à dessiner le paysage informatique de Pôle emploi, à horizon 2019 et àen acter les grandes orientations et les conditions de mise en œuvre TESI a été structurée en 3 phases : (i) réflexion autour du SI existant et àvenir, (ii) construction de la cible au travers de l analyse de 5 axes fonctionnels ou techniques, (iii) définition de la trajectoire SI et des chantiers liés aux compétences et à l organisation 14/01/14 26/03/14 23/06/14 16/07/14 31/12/14 2 mois 2 3 mois 6 mois Phase 1 Phase 2 Phase 3 Réflexion autour du SI existant et à Construction de la cible Définition de la trajectoire SI venir SI 2019 Séminaire NANTES Séminaire LYON Séminaire STRASBOURG L objectif de ce document est de décrire les orientations SI qui ont été définies lors de la phase II du projet TESI et d instruire des chantiers d évolution du SI à adresser dans la phase III 3

4 La phase 1 a permis de décrire les grandes causes d évolution du SI de Pôle Emploi II Tendances IT I Réflexions Tripartite 2018 Orientations SI 2019 III Diagnostic SI Axes de diagnostic SI Enjeux fonctionnels Enjeux applicatifs Enjeux techniques 4 4

5 La phase 2 a permis l approfondissement des réflexions autour de 5 axes volontairement transverses et par endroits redondants, pour assurer ouverture, échange et couverture optimum des situations à prendre en considération Numérisation de l ODS aux DE et E Ouverture de l environnement de travail du Conseiller Développement d une plateforme numérique d échange Valorisation des données au service de l amélioration de la performance Les enjeux du virage numérique de l offre de service de PE ont été recensés et les sujets suivants ont été étudiés : (i) les services en auto délivrance, (ii) ceux renforçant l efficacité du rapprochement offre / profil, (iii) la personnalisation de l ODS, (iv) le renforcement de l accessibilité des contenus et services et (v) le multicanal Pour chaque sujet, les points suivants ont été traités : les évolutions majeures de l ODS numérique, les principales évolutions SI associées, les adhérences avec les projets en cours et une ébauche de l architecture cible Trois thématiques principales ont été étudiées : (i) nouvel environnement de travail : le cockpit, (ii) l optimisation des applications cœur métier et (iii) les corbeilles de tâches Pour chaque thématique, les grands principes, une première ébauche de la modélisation, ainsi que la vision cible et les impacts associés ont été identifiés et décrits Les enjeux de la mise en place d une plateforme numérique d échange ainsi que la typologie des partenaires existants ont été rappelés. Les différents types et techniques d échanges ont été présentés Les grandes lignes de la cible et les usages associés ont été identifiés Les briques "Échanges de données" (Open Data ), "Services partenaires" (Open API ), les liens inter applicatifs et les Services transverses de la plateforme ont été décrits Les 3 typologies de données partagées chez PE ont été rappelées et formalisées Des principes de gestion àinstaurer et faire respecter ont été édictés et décrits Les enjeux du Big Data ont été recensés, les 1ers cas d usage, démontrant l opportunité du concept, identifiés, l architecture cible dessinée et une ébauche de la gouvernance présentée Définition des services communs et référentiels Les sujets relatifs àla rénovation, parmi lesquels la Dé régionalisation, la Sortie Z/OS et la Stratégie Batch ont été traités (lotissement des travaux, paliers d évolution, roadmap, D autres sujets relatifs au fonctionnement de la DSI (Agilité, Fabrication et Opérations) ou à l architecture des SI (Gouvernance SOA) ont été revus et traités 5 * Voir la description détaillée en annexe

6 Agenda 1. Rappel de la démarche 2. Etat des lieux et grandes orientations 1. Phase I : l état des lieux 2. Les grandes orientations à l issue de la phase II 3. Les grandes orientations du SI à horizon Prochaine étape Phase III la trajectoire 1. Périmètre et planning d ensemble 2. Les sujets à approfondir

7 Synthèse des travaux de la phase 1 Trois facteurs interdépendants justifient la nécessité d évolution des SI de Pôle emploi et en déterminent les contours I Métier TRI II Tendances IT I Réflexions Tripartite 2018 Orientations SI 2019 III Diagnostic SI II Les groupes de travail de la convention Tripartite ont formulé 5 orientations stratégiques, qui doivent guider l évolution des systèmes d information de Pôle Emploi, d un point de vue métier Tendances IT Les tendances IT du marché ont été revues, afin d en identifier les incontournables ainsi que celles qui pourraient contribuer fortement à satisfaire les orientations stratégiques de Pôle Emploi III Diagnostic SI Le diagnostic a porté sur les différentes couches Applicative, Technique et Infrastructure et a permis d identifier, objectivement, les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces relatives au SI actuel Dans les pages suivantes, chacun des ces facteurs est développé et les sujets SI relatifs sont listés 7

8 I Synthèse des travaux de la phase 1 La convention Tripartite formule de nouvelles orientations stratégiques pour l institution. Les impacts de ces nouvelles orientations sur les SI de Pôle Emploi ont été identifiés MÉTIER TRI 1. Évolution du Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois (ROME) vers une approche par compétences 2. Accentuation de la différentiation pour les E et DE 3. Rupture qualitative sur le diagnostic 4. Enrichissement du dossier du Demandeur d emploi & simplification du processus d indemnisation 5. Optimisation des services existants et définition de nouveaux services numériques à destination des entreprises, agents et usagers IMPACTS SUR LE SI DE PÔLE EMPLOI Intégration des compétences dans les statistiques et le décisionnel, nouveaux indicateurs, support àla GPEC Rapprochement par compétences, impact SDR Implémentation et généralisation d une brique de structuration de données par analyse sémantique Proposition d une offre de service en libre accès sans conseiller référent a un impact SI important mais garder le référent semble acquis Intensification de l accompagnement pour les DE en Guidé et en Renforcé : renvoi vers le groupe Aide au diagnostic Outils d aide au diagnostic : aires de questionnement, aide contextualisée au questionnement et àla prescription et outil d évaluation de la distance à l emploi Outil d autoévaluation Dossier d inscription et instruction en dehors de la présence du DE Modification du processus de préinscription et EID Mise àdisposition du DE sur le WEB d un service de certification de l identité Évolution de la dématérialisation : Gestion de l ensemble des pièces dématérialisées Évolutions de pratiques, nouvelles notions professionnelles, remplacement de pans d activités Outils : Changement d ergonomies, fonctionnalité supplémentaires 8

9 II Synthèse des travaux de la phase 1 Les tendances IT du marché ont été étudiées et les impacts des nouvelles technologiques induisant de nouveaux comportements et usages au sein de notre écosystème ont été revus TENDANCES IT IMPACTS SUR LE SI DE PÔLE EMPLOI Une digitalisation de la relation client qui favorise une plus grande personnalisation des offres et une automatisation des tâches Favoriser la multicanalité et automatiser progressivement les activités àmoindre valeur ajoutée via un BPM Faciliter l ouverture des services et des données Pôle Emploi (Open Data, API Web, portails d applications) Mieux exploiter le patrimoine informationnel de Pôle emploi via le Big Data (Personnalisation de l offre de service, vision 360 du marché du travail) Une simplification de l environnement utilisateur qui vise une plus grande productivité des collaborateurs et contribue à une meilleure attractivité de l entreprise Homogénéiser l ergonomie des sites intranet et Internet grâce aux nouvelles IHMs Améliorer la productivité par les opportunités offertes par les nouveaux postes de travail Une consommation de services IT standardisés et àla demande offrant plus d agilité aux acteurs métiers Faciliter l intégration et la consommation de services externes Rendre le SI plus agile par la rationalisation des services internes Améliorer la qualité de services et notamment la résilience par l utilisation d un Datacenter virtuel et du cloud computing 9

10 III Synthèse des travaux de la phase 1 L analyse objective du patrimoine informatique et sa mise en perspective par rapport à l état de l art démontre à la fois la capacité du SI à répondre aux exigences actuelles de services, mais aussi, ses limites en terme d évolutivité Des fondamentaux assurés et un Si en évolution positive 1. Un service rendu en ligne avec les exigences des agents et des usagers 2. Les augmentations de volumes sont absorbés et les performances sont assurées 3. La stabilité du SI et sa fiabilité sont revenues au niveau attendu sur internet et en interne 4. La couverture et l intégration des services offerts aux conseillers et fonctions support a franchi un pas important 5. Les récentes évolutions des services offerts sur Internet (espace candidat, 100% Web ) sont appréciées 6. L ouverture vers les partenaires a pris un nouvel essor avec les échanges des Offres et CV 7. Le poste de travail et les infrastructures techniques répondent aux attentes et portent les évolutions Mais des limites sont identifiées Une dette technique qui perdure et pose clairement la question d une démarche volontariste de désengagement des technologies et composants obsolètes Des évolutions (métiers et technologiques) régulièrement apportées au prix d une complexité technique qui s amplifie et fragilise le SI Une prise en main des nouveaux services pour les conseillers et les internautes insuffisamment facilitée Des domaines applicatifs gérés «verticalement» rendant difficile le partage des données et services et laissant la place àla multiplicité des IHM, services et interfaces Des services standards/génériques qui doivent porter plus de fonctionnalités et être partagés (unicité) Des services d accès aux données à consolider/standardiser, àencadrer par une gouvernance ad' hoc et à sécuriser davantage Des processus projet agile qui doivent se généraliser en relation avec les utilisateurs et les équipes métiers Une productivité grevée par la multiplicité et l obsolescence des technologies mises en œuvre Une nécessaire consolidation des processus d authentification et filtrage des accès («permission d accès») 10

11 III Synthèse des travaux de la phase 1 L analyse objective du patrimoine informatique et sa mise en perspective par rapport à l état de l art démontre à la fois la capacité du SI à répondre aux exigences actuelles de services, mais aussi, ses limites en terme d évolutivité Cette situation fait peser des risques 1. Amplifier la complexité pour répondre aux attentes sans réinvestissement de fond sur le SI 2. Construire des nouveaux systèmes étanches pour apporter rapidement de la valeur et rendant difficile les cohabitations 3. Toucher les limites de l intégration de nouvelles opportunités technologiques Des opportunités majeures existent et doivent être saisies et articulées avec le prochain plan PE Des architectures qui sont àmaturitéet facilite les innovations Adopter les technologies WEB et les architectures REST Unifier et consolider les services métiers, l accès aux données dans le cadre d une architecture SOA généralisée Des solutions disponibles et intégrables dans notre SI 4. Ralentir l évolution des offres de services de Pôle emploi et pose des questions clés 1. Quel rythme et quel niveau de transformation sommes nous capables de porter? Au niveau du SI? Au niveau de la DSI? 2. Comment conjuguer au mieux le saut technologique du SI et la prise en charge dans les délais des attentes de la convention tripartite? 3. Quel niveau de cohabitation possible avec des solutions d attente produites parallèlement au SI PE? des solutions pour les IHM facilitant l expérience utilisateurs et les rendant indépendant des canaux de distribution et des médias des technologies de publication et d échange des données et services avec les partenaires (Open Data, Open API) des solutions de gestion de processus désormais àmaturité(bpm) de façon totalement dématérialisée les apports des technologies autour du Big Data Des savoir faire déjà éprouvés àla DSI devant être généralisés Les méthodes et outils de développement agile autour du WEB La dématérialisation des écahnges sous toutes leurs formes Les technologies du cloud (provisionning, virtualisation, ) en œuvre sur nos systèmes ouverts et l accès àdes services en Saas 11

12 Agenda 1. Rappel de la démarche 2. Etat des lieux et grandes orientations 1. Phase I : l état des lieux 2. Les grandes orientations à l issue de la phase II 3. Les grandes orientations du SI à horizon Prochaine étape Phase III la trajectoire 1. Périmètre et planning d ensemble 2. Les sujets à approfondir

13 Compréhension des orientations fonctionnelles majeures pour le SI 2020 Impulser une nouvelle dimension aux services offerts Coopération/co construction Usager/Conseiller Convergence des IHM amélioration de l expérience clients usagers et conseillers Partage des données et services, interactivité multiforme, Pilotage des processus partagés et dématérialisés Extension des services WEB et élargissement de l automatisation des processus : Extension des services en auto délivrance àdisposition des internautes Rapprochement O/D «multiforme» Automatisation liquidation par un renforcement de l acquisition des données Dématérialisation à 100% De nouvelles solutions pour faciliter. Analyse automatique des données offres et CV notamment Des services facilitant le conseil, les diagnostics et l auto délivrance Un conseiller connecté : collaboratif, réseau et partage de connaissance Echanges et ouverture de données Pôle emploi, plateforme de référence de l emploi en ligne Mise àdisposition de données et intégration de données partenaires Susciter et stimuler l innovation Mise àdisposition dans des formats standards et ouverts les éléments propices àla création de nouveaux usages Encourager au développement de ces nouveaux usages

14 des orientations fonctionnelles aux orientations SI Tendances qui vont structurer l évolution du SI Groupes de travail de la Convention Tripartite Diagnostic du SI Tendances IT I Solutions et principes d architecture qui vont supporter ces évolutions Réflexion selon 5 axes de travail pour décliner les tendances en solutions SI II Synthèse sur 6 orientations stratégiques du SI à horizon 2020

15 Les orientations du SI Pôle emploi pour 2020 Le SI 2020 au rendez vous de la révolution des usages liée aux 4 tendances du numérique (mobile, réseaux sociaux, big data, cloud) Systématiser les solutions portées par les architectures web (REST, NOSQL et SOA) et se désengager des solutions Mainframe Faire converger les IHM usager et conseiller vers les meilleurs pratiques du Web et mettre àdisposition nos services sur tous les médias (responsive design) Soutenir la relation multicanal entre l usager et PE en consolidant/resituant la connaissance de la relation usager et en assurant la continuité des actes via le BPM et en prenant en compte la multicanalité dès la conception Construire un système généralisé d accès et d échanges d informations basé sur un unique référentiel valorisant les données et les services partagé, sécurisé et protégé Structurer le SI de façon àsoutenir des cycles de vie différents pour être plus réactif et agile et répondre ainsi aux nouveaux usages Intégrer les nouvelles solutions (Big Data, moteur de règles et de suggestions, analyse sémantique, ) et faciliter la collaboration avec les solutions innovantes et les partenaires Généraliser les technologies du cloud en interne et en collaboration avec les partenaires et les services offerts en Saas 15

16 Les orientations du SI Pôle emploi pour 2020 Exploitation du patrimoine de données Vision cohérente et à jour des objets métiers partagés Mise à disposition des données et des services aux partenaires et au grand public (Open Data) et intégration des données et des services fournis par les tiers partenaires Valorisant les données Centré nouveaux usages Services accessibles n importe quand, n importe où et à partir de n importe quel canal Multiplication des capacités d interaction entre les usagers et Pôle emploi Nouvelles fonctionnalités mises à disposition des utilisateurs plus rapidement et plus fréquemment Simplification des accès (fédération, autoprovisionning ) Traçabilité et auditabilité Mise en œuvre de la sécurité interne au niveau de chaque composant applicatif Protégé SI 2020 Nativement multicanal Applications plus facilement utilisables et partagées entre les usagers, les conseillers et les partenaires Anticipation de la rupture technologique proposée par les acteurs majeurs du web Réduction de la dette technologique Utilisation de de nouvelles capacités à l état de l art Préférence au buy par rapport au build Réponses plus rapides aux nouvelles demandes des métiers et des usagers Fondé sur des composants du marché Disponible 24/7 Disponibilité 24/7 en toute situation même lors des déploiements Exécution simultanée de plusieurs versions d une même capacité applicative Résilience applicative et technique 16

17 Les orientations du SI Pôle emploi pour 2020 Classes de solutions Big Data Référentiel partagé des objets métiers Cache 360 Open Data / Open API Intégration données partenaire Gouvernance des données Data vizualisation Valorisant les données Centré nouveaux usages Nouveaux canaux d échanges: chat, assistant virtuel, click-to-chat, web callback, e-ateliers.. MOOC, elearning, salons virtuels Convergence IHM usagers / conseillers Responsive Design / Applications natives (ios, Android, Web) Déploiements fréquents, agilité Framework JS, NoSQL, Mashup Fédération d'identité (SSO, Interops-S) Gestion des identités et des accès (IAM) Auto-provisioning des habilitations Traçabilité, auditabilité Signature électronique Identité numérique Coffre-fort numérique Protégé SI 2020 Nativement multicanal Continuité multicanal Services partagés entre les canaux REST / SOA Gouvernance SOA Désengagement mainframe (z/os, PacBase, DL1, ) - dérgionalisation Traitements fil de l'eau BPM, BAM, Moteur de règles (BRMS) Content Delivery Network / Cloud storage SIG SaaS / Progiciels Analyse sémantique Appliance XML Outils collaboratifs Fondé sur des composants du marché Disponible 24/7 Résilience Cloud computing interne (Iaas, PaaS) Data Center Virtuel / Géoclustering Déploiements sans interruption de service Réseau WAN 17

18 Les orientations du SI Pôle emploi pour 2020 Architecture SI cible SI 2020 Infrastructures supportant toutes les nouvelles modalités de contact et d interaction entre les usagers et Pe et consolidées avec les interactions historiques pour fournir un suivi de la relation usager cohérent Usager Agent Partenaire Autres acteurs Portail L utilisateur «usager, agent, partenaire» a à disposition un portail ou «store» lui permettant de sélectionner ses applicatifs PN Portail vocal PE.fr Portail Agent Portail Partenaire PE Store et autres store FRONT PN Métier Applicatifs PN modulaires pour permettre la réutilisation et le partage entre les canaux PN Métier PN Métier PN Métier PN Métier PN Métier Apps API open data Accès aux données Échanges externes Modules applicatifs PN réalisés par défaut en techno web avec un rendu «responsive design». Déclinaison à l opportunité en application native ios, Android, WindowsMobile. SLD 360 Cache 360 Open data Services communs Lectures «massives» systématiquement dans un unique cache 360 quel que soit l applicatif servi : pe.fr, appli conseiller, appli partenaire, open api SLD Appli SLD Appli SLD Appli SLD Appli SLD Big Data Big data Authentification Sécurité Gestion des échanges Écritures systématiquement en mode service sur le SLD Applicatif maître du domaine BPM Services collaboratifs BACK SLD Domaines conçus sur la base de services autonomes et indépendants des applicatifs consommateurs. 18 Services réutilisables en interne Pe (applicatif conseiller, usager) et en externe Pe (partenaire, «innovateur»)

19 Les orientations SI induisent aussi une transformation de la DSI avec des impacts à différents niveaux Impact sur les modes de fonctionnement pour les projets pour le service Agilité et mode projets DevOps Productivité Méthodes et outils Impact sur les RH en terme de compétences et de nouveaux métiers Impact sur l Organisation et la Gouvernance notamment compte tenu des éléments communs : données, services, règles et processus 19

20 Agenda 1. Rappel de la démarche 2. Etat des lieux et grandes orientations 3. Les grandes orientations du SI à horizon Un SI centré nouveaux usages 2. Un SI nativement multicanal 3. Un SI valorisant les données 4. Un SI protégé 5. Un SI fondé sur des composants du marché 6. Un SI disponible 24/7 4. Prochaine étape Phase III la trajectoire

21 Un SI Centré nouveaux usages Nouveaux canaux d échanges: chat, assistant virtuel, click-to-chat, web callback, e-ateliers.. MOOC, elearning, salons virtuels Convergence IHM usagers / conseillers Responsive Design / Applications natives (ios, Android, Web) Déploiements fréquents, agilité Framework JS, NoSQL, Mashup centré nouveaux usages L essor des nouvelles tendances numériques transforment les comportements individuels et sociaux. Le système d information devient un vecteur du développement de l offre de service de Pôle emploi. Les capacités d interaction entre les usagers et Pôle emploi se multiplient (interaction avec un conseiller, autodélivrance au travers d applications web ou mobile, échanges de mails ou de courrier, visio, chat ). Les nouveaux modes de consommation, au premier rang desquels figure la mobilité, impactent à fois la nature des interactions avec le système d information et l ergonomie des applications (tactile). La réflexion concernant l évolution d un patrimoine informatique ne peut se faire sans une prise en compte des nouvelles technologies proposées par les acteurs majeurs du web et des cas d usage qu elles rendent possible. De plus, elles permettent notamment de fabriquer plus rapidement ou pour moins cher de nouvelles capacités. L usage réel des services rythme les évolutions de ceux-ci. Le système d information est conçu de façon modulaire pour soutenir ce nouveau rythme d évolution. 21

22 1 Un système d'information «Centré Nouveaux Usages» Convergence métier entre les différents canaux (1/4) DESCRIPTION DES FONDAMENTAUX D ARCHITECTURE Une structuration du SI en 2 couches découpées horizontalement plutôt qu en silos verticaux, permettant de mettre en œuvre des cycles différents pour plus d agilité et de réactivité : Usager Agent Partenaire Le Front, résolument tournée vers les échanges externes, contient l ensemble des applications pour chacun des canaux FRONT Le Back contient les données et services métiers, ainsi que des services fonctionnels (ex: GED) et techniques (ex: services de sécurité), tous transverses à l ensemble des canaux L agnosticité de cette couche vis à vis des canaux permet de garantir la cohérence des données et des processus vis à vis des canaux d accès Lecture BACK Lecture / Écriture Seule la couche frontale a connaissance de la notion de «canal». La couche back ne propose que des services transverses et donc potentiellement accessibles par plusieurs canaux distincts. La couche Back peut néanmoins prendre en compte la notion de rôle utilisateur du service pour en adapter le comportement Le modèle applicatif en couche PN/SLD ne change pas en cible et vient compléter cette structuration SI 22

23 1 Un système d'information «Centré Nouveaux Usages» Portail unique dédié à chaque typologie d utilisateurs DESCRIPTION DES FONDAMENTAUX D ARCHITECTURE Un portail peut permettre d assurer plusieurs fonctions : donner de l information, gérer des droits et afficher des applications (faire apparaître ou non les écrans) Le portail est un containeur applicatif de modules PN autonomes. Il offre une interface d accès unifiée, une expérience utilisateur sans couture apparente. Il permet la personnalisation de l environnement de travail en fonction du rôle utilisateur Il s agit ici de passer d une logique «d application», dédiée à une catégorie d utilisateur, àune logique module PN orienté activité métier Conçu nativement pour intégrer des composants hétérogènes, il permet aussi l utilisation de PN externes notamment les PNs partenaires PN externe Portail PN PN PN Sécurité Contexte Corbeilles FRONT EXISTANT Un bureau métier permettant l accès àdes applications Une conception orientée applications, conduisant àdes ensembles parfois monolithiques (ex : AUDE) La nécessité d utiliser un seul et même framework pour une application L impossibilité de réutiliser les applications pour d autres canaux CIBLE Un véritable containeur applicatif conçu pour intégrer des modules autonomes internes ou externes (mashup) La personnalisation du portail en fonction du profil d utilisateur et de choix individuels (store applicatif) L opportunité de diversifier les frameworks pour chaque module en fonction de l état du marché et de l adéquation au besoin 23

24 1 Un système d'information «Centré Nouveaux Usages» Découpage des applications en modules métiers autonomes DESCRIPTION DES FONDAMENTAUX D ARCHITECTURE La conception des IHMs comme une somme de modules PNs dont la granularité est alignée sur les activités métiers et/ou les objets métiers permet de raccourcir les cycles de déploiements Elle permet la mutualisation de certains modules PN entre différentes catégories d utilisateurs (usagers / agents ou partenaires / agents), ce qui évite les redondances de règles métiers et favorise la cohérence multicanal. 24 pe.fr Agent Usager Service A Agent EXISTANT IHM = Application Bureau métier Usager Internet Service B Portail Partenaires Usager Internet Partenaire Service C Une architecture existante qui vise principalement : Une étanchéité d exécution entre les deux canaux (interne et externe) pour éviter qu un incident sur un canal impacte l autre Un cycle d exploitation différencié entre les deux canaux afin de prendre en compte les exigences de disponibilité du canal Internet PN Métiers Portail Usagers PN Métiers CIBLE IHM = Σ modules Portail Agents Cockpit PN Métiers PN Métiers PN Métiers Portail Partenaires PN Métiers Service A Service B Service C Service D Service E Une architecture cible modulaire composée de : PN modulaires regroupant des fonctionnalités cohérentes entre elles au regard de l activité métier réalisée Modularité des PN plus fine permettant des mises en production plus fréquentes et plus ciblées Services autonomes non dépendants des canaux de distribution qui les consomment

25 1 Un système d'information «Centré Nouveaux Usages» Nouveaux services d échanges DESCRIPTION DES FONDAMENTAUX D ARCHITECTURE L architecture de la couche frontale doit être conçue pour permettre les échanges entre un usager et Pôle Emploi via différents canaux, sans que cela entraine une différenciation du service rendu Quel que soit le canal d entrée, l usager est identifié pour permettre, lors de la mise en contact effective, àl agent d accéder au dossier de l usager Tous les contacts entre l usager et Pôle Emploi ou un partenaire (lorsque ce contact a lieu au travers des services PE) sont tracés et centralisés Pôle Emploi met àdisposition des services de communication permettant l échange distant entre un usager et un partenaire. L accès àces services est contrôlé par une gestion des habilitations Certains services de communication peuvent être sourcés en externe Chat Cache 360 Visio Accueil Portail Agent Gestion des contacts Usagers Téléphoni e Gestion des habilitations Physique Agents Référentiel des individus E conference elearning, MOOC BACK Partenaires Employeurs Webdating FRONT 25

26 1 Un système d'information «Centré Nouveaux Usages» Framework récents sur l ensemble des canaux EXISTANT CIBLE Applications Applications PN v2 PN v3 PN v4 Noheto Tapestry Frameworks communs Noheto Utilisation de différents frameworks dont certains sont propriétaires Des frameworks qui changent en fonction de la typologie d utilisateur ainsi que du canal utilisé Une inertie face aux évolutions du marché, qu elles soient technologiques (HTML5, REST) ou ergonomiques (tactiles, responsive design ) Utilisation d un même ensemble de frameworks, non dédiés à une filière spécifique Framework du marché, minimisant les adaptations spécifiques, pour pouvoir évoluer en phase avec ce marché Alignement pour tous les canaux sur les ergonomies popularisées par le web pour faciliter l acquisition et la montée en compétences des utilisateurs 26

27 1 Un système d'information «Centré Nouveaux Usages» Conception d application Responsive Design EXISTANT CIBLE Applications Applications Des applications agents et partenaires conçues pour une situation de travail principalement sédentaire La prise en compte de la mobilité et de la diversité des terminaux d accès uniquement prise en compte pour la population usagers au travers de la conception d application en mode responsive design Utilisation d un framework du marché pour le développement des applications agents et partenaires pour disposer de l'opportunité de développer des applications Responsive Design non seulement pour les canaux internet, mais aussi pour les canaux agent en situation de mobilité. Il s agit là d une facilité et non d une contrainte à généraliser sur tous les PN. Bien qu il soit possible de distribuer sur les application stores une application HTML5 (qui permet dans une certaine mesure les interactions avec certaines fonctionnalités du mobile telle que la géolocalisation, l appareil photo, etc ) cette possibilité ne disqualifie pas le développement d applications native (ios, Android) si cela s avérait nécessaire. 27

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information.

D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue dans leur système d information. PACBASE «Interrogez le passé, il répondra présent.». Le Module e-business Les entreprises doivent aujourd hui relever un triple défi. D une part, elles ne peuvent faire table rase de la richesse contenue

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

APPLICATIONS MOBILES Catalogue de services Econocom-Osiatis 21.01.2014

APPLICATIONS MOBILES Catalogue de services Econocom-Osiatis 21.01.2014 APPLICATIONS MOBILES Catalogue de services 21.01.2014 Sommaire 1 2 Catalogue d applications mobiles types Organisation (5) Communication & Collaboration (3) Gestion d activités de services (3) CRM / B2C

Plus en détail

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI

Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI «Le service Orange, satisfait quand vous l'êtes» Orange Nouvelle Expérience (ONE) Zoom sur les solutions SI Stéphane Guérin Orange DSI Orange France Directeur Centre de Compétences Relation Client Août

Plus en détail

La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts

<Insert Picture Here> La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts Christophe Bonenfant Cyril Gollain La GRC en période de croissance Gouvernance Gestion

Plus en détail

Master Informatique et Systèmes. Architecture des Systèmes d Information. 03 Architecture Logicielle et Technique

Master Informatique et Systèmes. Architecture des Systèmes d Information. 03 Architecture Logicielle et Technique Master Informatique et Systèmes Architecture des Systèmes d Information 03 Architecture Logicielle et Technique Damien Ploix 2014-2015 Démarche d architecture SI : structuration en vues Quels métiers?

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware Transformation vers le Cloud Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware 1 Sommaire Introduction Concepts Les enjeux Modèles de déploiements Modèles de services Nos offres Nos Références

Plus en détail

Technologie data distribution Cas d usage. www.gamma-soft.com

Technologie data distribution Cas d usage. www.gamma-soft.com Technologie data distribution Cas d usage www.gamma-soft.com Applications stratégiques (ETL, EAI, extranet) Il s agit d une entreprise industrielle, leader français dans son domaine. Cette entreprise est

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Comment initialiser une démarche SOA

Comment initialiser une démarche SOA Comment initialiser une démarche SOA Placer l approche l SOA au cœur c de la vie du Système d Informationd Olivier Dennery IT Architect IBM certified BCS Application Innovation Objectifs Objectifs - Rappeler

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

Présentation de l offre de services 100% web. Réussir la mise en œuvre de Pôle emploi 2015

Présentation de l offre de services 100% web. Réussir la mise en œuvre de Pôle emploi 2015 Présentation de l offre de services 100% web Réussir la mise en œuvre de Pôle emploi 2015 L Offre de services dématérialisée porte l offre de services en ligne et l offre de services 100% web La convention

Plus en détail

Axe de valeur BMC Identity Management, la stratégie d optimisation de la gestion des identités de BMC Software TM

Axe de valeur BMC Identity Management, la stratégie d optimisation de la gestion des identités de BMC Software TM BROCHURE SOLUTIONS Axe de valeur BMC Identity Management, la stratégie d optimisation de la gestion des identités de BMC Software TM L IDENTITE AU COEUR DE VOTRE PERFORMANCE «En tant que responsable informatique,

Plus en détail

Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton

Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton Guillaume Garbey (Consultant sécurité) Contributeurs: Gilles Morieux, Ismaël Cisse, Victor Joatton Lyon, le 25 février 2009 Introduction à la gestion des identités et des accès Enjeux et objectifs Les

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus

Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus Portail collaboratif Intranet documentaire Dématérialisation de processus 2 Le groupe Divalto, Solutions de gestion Catalyseur de performance Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion

Plus en détail

THÉMATIQUES. Comprendre les frameworks productifs. Découvrir leurs usages. Synthèse

THÉMATIQUES. Comprendre les frameworks productifs. Découvrir leurs usages. Synthèse THÉMATIQUES Comprendre les frameworks productifs Découvrir leurs usages Synthèse 2 LES ENJEUX DES FRAMEWORKS D ENTREPRISE EN 2012 LE CONSTAT Ressources Recrutement Flexibilité Intérêt Montée en compétence

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

La CFDT & le Cloud. Retour d expérience

La CFDT & le Cloud. Retour d expérience La CFDT & le Cloud Retour d expérience Sommaire Présentation de la CFDT Les enjeux de la DSI & le Cloud Comment le Cloud sert les objectifs de la CFDT Conclusion Présentation de la CFDT Premier syndicat

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

Gestion Projet : Cours 2

Gestion Projet : Cours 2 Gestion Projet : Cours 2 Le Système d Information «Ensemble d acteurs humains et/ou applicatifs en interaction les uns avec les autres ayant pour but de traiter, diffuser, persister l information afin

Plus en détail

Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide

Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide Paul TERRAY, Consulting Manager, SOLLAN Alexis FRITEL, System Engineer, EMC 16/06/2015 Sommaire Partie 1 : Présentation de la problématique

Plus en détail

Augmenter l efficacité et la sécurité avec la gestion des identités et le SSO

Augmenter l efficacité et la sécurité avec la gestion des identités et le SSO Augmenter l efficacité et la sécurité avec la gestion des identités et le SSO Alexandre Garret Directeur des opérations - Atheos Charles Tostain Consultant Sécurité - IBM 24 Juin 2009 2009 IBM Corporation

Plus en détail

Quel ENT pour Paris 5?

Quel ENT pour Paris 5? Quel ENT pour Paris 5? Objectifs et Enjeux Contexte et ob jectifs du projet Objectifs Mettre à disposition des usagers de l établissement (étudiants, personnels, partenaires, contacts, internautes) : un

Plus en détail

Software Application Portfolio Management

Software Application Portfolio Management Environnement complet de consolidation du Patrimoine Applicatif & de production des Tableaux de bords d inventaire et de pilotage Software Application Portfolio Management Collecter Centraliser Normaliser

Plus en détail

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC)

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) SOMMAIRE (1/3) ENJEUX DE L INFORMATIQUE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 1. Depuis quand un programme de convergence informatique

Plus en détail

L architecture d entreprise ou comment prendre une longueur d avance

L architecture d entreprise ou comment prendre une longueur d avance POINT DE VUE L architecture d entreprise ou comment prendre une longueur d avance Delivering Transformation. Together. Pascal SILVESTRE Directeur en charge de l offre Architecture d Entreprise au sein

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté

Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté Optimiser vos méthodes d organisation (ITIL, COBIT, PRINCE2, ) par la mise en place d un processus de Gestion & Publication des connaissances adapté 25/07/06 JJ Mois Année Présentation générale & Présentation

Plus en détail

La gestion du cycle de vie des documents dans la banque de détail Société Générale : GED et Archivage électronique

La gestion du cycle de vie des documents dans la banque de détail Société Générale : GED et Archivage électronique Décembre 2007 JJ Mois Année La gestion du cycle vie s documents dans la banque détail Société Générale : GED et Archivage électronique 2 Sommaire Contexte : les projets GED et archivage électronique Constat

Plus en détail

Visual IT Operations Club «Production IT dans le domaine de l Assurance Sociale» Jeudi 20 Juin 2013

Visual IT Operations Club «Production IT dans le domaine de l Assurance Sociale» Jeudi 20 Juin 2013 Visual IT Operations Club «Production IT dans le domaine de l Assurance Sociale» Jeudi 20 Juin 2013 Métiers des CSM CCSS CAR CAMTI CARTI Quatre Organismes de droit privé investis d une mission de service

Plus en détail

Cadres d Architecture d Entreprise: >Cadre Commun d Urbanisation de l Etat >Cadre d AE du Club Urba-EA

Cadres d Architecture d Entreprise: >Cadre Commun d Urbanisation de l Etat >Cadre d AE du Club Urba-EA Cadres d Architecture d Entreprise: >Cadre Commun d Urbanisation de l Etat >Cadre d AE du Club Urba-EA www.urba-ea.org 1 Mardi de l Urba-EA du 03/07/2012 Club Urba-EA DISIC - Cigref Sommaire 2 Introduction

Plus en détail

L ÉCHANGE DE DONNÉES TEMPS RÉEL

L ÉCHANGE DE DONNÉES TEMPS RÉEL Talented Together L ÉCHANGE DE DONNÉES TEMPS RÉEL Retours d expériences avec Talend Julien DULOUT Manager Sopra Consulting Expert des offres BI, MDM & BigData Ludovic MONNIER Architecte Sopra Expert EAI

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

Et vous, qu attendez vous pour être Open?

Et vous, qu attendez vous pour être Open? Et vous, qu attendez vous pour être Open? une nouvelle aventure commence pour vous Rejoindre Open sera pour vous une nouvelle étape (ou la première!) de votre carrière que nous souhaitons enrichissante

Plus en détail

4 500 entreprises. 3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. clientes. de bulletins produits par mois. partenaires. en france.

4 500 entreprises. 3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. clientes. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. Yourcegid RH Y2 1 Yourcegid Ressources Humaines Spécialiste des logiciels de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, Cegid répond aux exigences de l entreprise d aujourd hui, quel que soit le secteur

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) RFI-2013-09 Demande d information Page 1/9 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) Socle de Ged-Archivage SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION...

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce

Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Assurance et Protection sociale Les enjeux du Digital Commerce Sortir des murs, démultiplier les contacts 2013 T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons nos Talents 1 Introduction Entre discours incantatoires

Plus en détail

ELABORATION D'UN AUDIT ET DU SCHÉMA DIRECTEUR DU SYSTÈME D INFORMATION DE LA CNOPS

ELABORATION D'UN AUDIT ET DU SCHÉMA DIRECTEUR DU SYSTÈME D INFORMATION DE LA CNOPS ELABORATION D'UN AUDIT ET DU SCHÉMA DIRECTEUR DU SYSTÈME D INFORMATION DE LA CNOPS Présentation à la journée des cadres de la CNOPS Hicham El Achgar Version 1.0 Rabat, le 26 mars 2011 1 Le sommaire Synthèse

Plus en détail

IT on demand & cloud professional services

IT on demand & cloud professional services IT on demand & cloud professional construisons ensemble l avenir de vos solutions informatiques les plus critiques IT on demand & cloud professional agréger un écosystème d applications et d infrastructures

Plus en détail

Guide Share France. Web Single Sign On. Panorama des solutions SSO

Guide Share France. Web Single Sign On. Panorama des solutions SSO Web Single Sign On Panorama des solutions SSO Agenda Concepts généraux Quelques solutions de Web SSO Questions & Réponses Définition Qu est-ce que le Single Sign-On? Solution visant à minimiser le nombre

Plus en détail

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com

Drive your success. «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com Drive your success «Un écosystème complexe implique une capacité de gestion temps réel des aléas» www.imagina-international.com ATEN, dix avantages au service de votre entreprise Qualité de mise en œuvre

Plus en détail

Sécuriser l accès aux applications et aux données. Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité

Sécuriser l accès aux applications et aux données. Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité Sécuriser l accès aux applications et aux données Charles Tostain, André Deville, Julien Bouyssou IBM Tivoli Sécurité 2 Agenda Gérer les identités : pourquoi et comment? Tivoli Identity Manager Express

Plus en détail

Famille IBM WebSphere Application Server

Famille IBM WebSphere Application Server IBM Famille IBM Le socle applicatif qui répond à vos besoins métier Points clés Bâtir un socle solide et réduire les coûts avec un serveur d applications répondant à vos besoins métier Gagner en agilité

Plus en détail

2008 : Diplômé Master 2 ASR (Architecture Système et Réseaux) Université d Evry (Evry - 91)

2008 : Diplômé Master 2 ASR (Architecture Système et Réseaux) Université d Evry (Evry - 91) Connaissances techniques Serveurs d application Langages et frameworks techniques Systèmes Réseaux et Sécurité IBM Tivoli Identity Manager (4.5, 4.6, 5.0, 5.1), IBM Tivoli Directory Server, IBM Tivoli

Plus en détail

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Sommaire Introduction... 3 Définition... 3 Les domaines d application de l informatique décisionnelle... 4 Architecture d un système décisionnel... 5 L outil Oracle

Plus en détail

Design. Search. Cloud AMOA ECM. Intégration. IT Solutions. Formation. Développement. Mobilité. Open source. Infogérance. Ergonomie

Design. Search. Cloud AMOA ECM. Intégration. IT Solutions. Formation. Développement. Mobilité. Open source. Infogérance. Ergonomie IT Solutions offrez plusieurs vies à vos contenus TM Formation Open source Search Infogérance Design Intégration Développement Mobilité Ergonomie AMOA ECM Cloud Conseiller, Accompagner, Former Proximité

Plus en détail

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft

Le Cloud Computing et le SI : Offre et différentiateurs Microsoft Le Cloud Computing désigne ces giga-ressources matérielles et logicielles situées «dans les nuages» dans le sens où elles sont accessibles via Internet. Alors pourquoi recourir à ces centres serveurs en

Plus en détail

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services ITIL V3 Objectifs et principes-clés de la conception des services Création : janvier 2008 Mise à jour : juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION Flexibilité et choix dans la gestion d infrastructure Le SI peut-il répondre aux attentes métier face à la complexité croissante des infrastructures et aux importantes contraintes en termes

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBILITE CONTINUE ET MOBILITE DES DONNEES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES

FAMILLE EMC VPLEX. Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters AVANTAGES FAMILLE EMC VPLEX Disponibilité continue et mobilité des données dans et entre les datacenters DISPONIBLITÉ CONTINUE ET MOBILITÉ DES DONNÉES DES APPLICATIONS CRITIQUES L infrastructure de stockage évolue

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail

Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs

Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs Intégration de systèmes client - serveur Des approches client-serveur à l urbanisation Quelques transparents introductifs Jean-Pierre Meinadier Professeur du CNAM, meinadier@cnam.fr Révolution CS : l utilisateur

Plus en détail

Atelier " Gestion des Configurations et CMDB "

Atelier  Gestion des Configurations et CMDB Atelier " Gestion des Configurations et CMDB " Président de séance : François MALISSART Mercredi 7 mars 2007 (Nantes) Bienvenue... Le thème : La Gestion des Configurations et la CMDB Le principe : Échanger

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Cloud Computing, Informatique en nuage, UnivCloud, Datacenters, SI, Iaas, Paas, Saas, fonction support, technologies, Innovations.

Cloud Computing, Informatique en nuage, UnivCloud, Datacenters, SI, Iaas, Paas, Saas, fonction support, technologies, Innovations. UnivCloud : Plate-forme mutualisée de services différenciés pour usages d'etablissements d'enseignement Supérieur et de Recherche et Applications métier Frédérick BIGRAT Université Numérique de Paris Île-de-France

Plus en détail

FAMILLE EMC RECOVERPOINT

FAMILLE EMC RECOVERPOINT FAMILLE EMC RECOVERPOINT Solution économique de protection des données et de reprise après sinistre en local et à distance Avantages clés Optimiser la protection des données et la reprise après sinistre

Plus en détail

HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS

HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS Pour éditeurs, intégrateurs et entreprises Qui sommes-nous? Présentation Aspaway Septembre 0 Sommaire PARTIE : Qui sommes-nous? PARTIE : Description de notre offre

Plus en détail

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15 Assemblée Générale SUdF 04 juin 2014 Agenda 1. Genèse du projet 2. Solution envisagée 3. Feuille de route 4. Point d étape Projet de modernisation des SI

Plus en détail

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale LIVRE BLANC Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale Mai 2010 Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale CA Service

Plus en détail

SOA : une brique de la 4 ième génération de l architecture informatique? Hervé Crespel Président du club urba-ea

SOA : une brique de la 4 ième génération de l architecture informatique? Hervé Crespel Président du club urba-ea SOA : une brique de la 4 ième génération de l architecture informatique? Hervé Crespel Président du club urba-ea Gartner 1992 : styles of client-server computing L origine du SOA? Presentation Presentation

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail.

Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail. Pilot4IT Tableaux de Bord Agréger et consolider l ensemble de vos indicateurs dans un même portail. Comment exploiter au mieux l ensemble de vos indicateurs? Avec la solution agile Pilot4IT Tableau de

Plus en détail

Comment activer un accès pratique et sécurisé à Microsoft SharePoint?

Comment activer un accès pratique et sécurisé à Microsoft SharePoint? DOSSIER SOLUTIONS SharePoint Security Solution de CA Technologies Comment activer un accès pratique et sécurisé à Microsoft SharePoint? agility made possible La solution de sécurité SharePoint proposée

Plus en détail

Master Informatique et Systèmes. Architecture des Systèmes d Information. 02 Architecture Applicative

Master Informatique et Systèmes. Architecture des Systèmes d Information. 02 Architecture Applicative Master Informatique et Systèmes Architecture des Systèmes d Information 02 Architecture Applicative Damien Ploix 2014-2015 Plan du chapitre 1 1.1 1.2 2 2.1 2.2 Architecture Applicative Modélisation des

Plus en détail

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together.

Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante. Delivering Transformation. Together. Réussir la transformation. Ensemble. Les défis de l expérience client différenciante Delivering Transformation. Together. Sopra Steria Consulting est l activité Conseil du Groupe Sopra Steria. Présent

Plus en détail

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE RH DE GAMMA. arcole rh. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE RH DE GAMMA. arcole rh. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Définir Analyser planifier optimiser mesurer Anticiper 01 DE GAMMA arcole rh T Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Accélérateur de Performance Métier L optimisation de la productivité de votre

Plus en détail

25 % EXPERTS PAR AN. + de 20. + de 35. près de 50 DE CROISSANCE DE L OPEN SOURCE ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE

25 % EXPERTS PAR AN. + de 20. + de 35. près de 50 DE CROISSANCE DE L OPEN SOURCE ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE PRESENTATION DE 700 25 % DE L OPEN SOURCE PAR AN DE CROISSANCE EXPERTS + de 20 ANNÉES D EXPERIENCE AU SERVICE DE L OPEN SOURCE + de 35 PARTENAIRES OPEN SOURCE près de 50 Smile Open Source Solutions - Toute

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une mission d expertise et de conseil (mission Cagir),

Cahier des charges pour la réalisation d une mission d expertise et de conseil (mission Cagir), Cahier des charges pour la réalisation d une mission d expertise et de conseil (mission Cagir), préalable à la mise en place d un système de gestion des identités et des rôles dans le SI Inra V1.0 5/10/2007

Plus en détail

Montréal. New York. Les fournisseurs et utilisateurs des technologies de l'information et de communication

Montréal. New York. Les fournisseurs et utilisateurs des technologies de l'information et de communication BPM: état de l art Qui sommes-nous? PAC en bref Stockholm Une société européenne indépendante De notoriété internationale Reconnue par tous les acteurs du marché Offrant une grande variété de prestations

Plus en détail

Entreprises Solutions

Entreprises Solutions ERP Entreprises Solutions Choisir un progiciel de gestion intégrée Questions de technologie? 1 Dans le choix d une solution de gestion intégrée de type PGI/ERP, les aspects fonctionnels sont clés. L entreprise

Plus en détail

GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION

GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION GÉNÉRATEUR DE PERFORMANCE CONSEIL EN SYSTÈMES D INFORMATION 15 30 50 80 100 IDENTITÉ LES CHIFFRES CLÉS 2006 2008 2010 CHIFFRE D AFFAIRES EN M 2011 2012 42 % 22 % Banque Finance Assurance Retraite Spécialiste

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information

Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information Conception, architecture et urbanisation des systèmes d information S. Servigne Maître de Conférences, LIRIS, INSA-Lyon, F-69621 Villeurbanne Cedex e-mail: sylvie.servigne@insa-lyon.fr 1. Introduction

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires

Agenda. Le problème -> La réponse : NADAP Les limites. NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Présentation NADAP Nouvelle Approche Dédiée aux Processus MAJ 17/10/2014 Rafael Gutierrez Agenda Le problème -> La réponse : NADAP Les limites NADAP pour les MOA, les MOE et les bénéficiaires Guides et

Plus en détail

FICHE PRODUIT COREYE CACHE Architecture technique En bref Plateforme Clients Web Coreye Cache applicative Références Principe de fonctionnement

FICHE PRODUIT COREYE CACHE Architecture technique En bref Plateforme Clients Web Coreye Cache applicative Références Principe de fonctionnement COREYE CACHE Solution d absorption de charge pour une disponibilité et une performance optimales des applications Web En bref Architecture technique La plateforme Coreye Cache délivre la majeure partie

Plus en détail

Système d information pour la gestion d un réseau d Université

Système d information pour la gestion d un réseau d Université Système d information pour la gestion d un réseau d Université Ibticem BEN SAID, ibticem.ben-said@u-bourgogne.fr Sophie BOURGERET, sbourgeret@u-bourgogne.fr Jean-Yves COLLIER, jean-yves.collier@u-bourgogne.fr

Plus en détail

Rapport technique n 8 :

Rapport technique n 8 : Modernisation de l action publique Groupe de travail interministériel sur les agences et opérateurs de l Etat Rapport technique n 8 : L'appui des têtes de réseau interministérielles en matière de fonctions

Plus en détail

Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization)

Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization) Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization) Préparé par : Zeus Kerravala Les cinq raisons majeures pour déployer SDN et NFV NetworkWorld,

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

AMUE : PRISME - Référentiel des données partagées. 3 décembre 2009

AMUE : PRISME - Référentiel des données partagées. 3 décembre 2009 AMUE : PRISME - Référentiel des données partagées 3 décembre 2009 1 Architecture cible 2 Fonctionnalités 3 Illustration 4 Technologie Sommaire 2 1 Architecture Sommaire 3 Architecture Vue d ensemble d

Plus en détail

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France.

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France. RESSOURCE PME Cahier des charges d un outil de gestion de la relation client (GRC) ou Customer Relationship Management (CRM) Guide d accompagnement. Ce document donne aux PME des clés pour mener à bien

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail