LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN"

Transcription

1 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Mars 2006

2 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS LMSC 2) Situation professionnelle actuelle 3) Parcours professionnel 4) Comparaison situation professionnelle actuelle et en début de carrière 5) Rôle du MS LMSC dans la carrière professionnelle 6) Signalétique 1

3 I. Objectifs de l él étude 2

4 Objectifs de l él étude Cette étude avait pour objectifs de : - Identifier les principales motivations qui ont conduit les anciens diplômés à prolonger leurs études en intégrant l ESSEC pour suivre le Mastère Spécialisé Logistique et Management de la Supply Chain. - Connaître les parcours professionnels des diplômés du MS Logistique et Management de la Supply Chain. - Analyser l impact du Mastère Spécialisé Logistique et Management de la Supply Chain dans la «trajectoire» professionnelle des diplômés. - Repérer le niveau de satisfaction actuel des anciens diplômés du MS Logistique et Management de la Supply Chain ESSEC. Méthodologie : Les résultats obtenus ont été redressés et extrapolés pour être représentatifs des 348 diplômés du MS Logistique et Management de la Supply Chain des promotions 1986 à

5 II. Résultats R détailld taillés 4

6 1. Motivations à faire le MS LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN 5

7 Motivations à faire un Mastère Spécialis cialisé Q1 : Pouvez-vous me dire tout d abord quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez souhaité faire un Mastère Spécialisé à l ESSEC? (Réponses spontanées) Elargir ses compétences à d'autres domaines Avoir une formation complémentaire Intérêt de la formation Spécialiser dans un domaine précis Se réorienter Renommée de l'école Pour avoir plus d'opportunité Progresser dans mon entreprise Autres 26% 23% 13% 13% 13% 10% 3% 7% 3% 6

8 Motivations à faire un Mastère Spécialis cialisé Q2 : Voici des raisons de faire un Mastère Spécialisé que nous ont données d autres personnes que nous avons interrogées. (Réponses assistées) Élargir ses compétences à d autres domaines Approfondir ses connaissances dans un domaine précis 19% 39% 36% 6% 26% 23% 48% 3% Se réorienter 10% 6% 23% 32% 29% Progresser dans mon entreprise 3% 20% 27% 50% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Primordiale Très importante Plutôt importante Plutôt pas importante Pas du tout importante 7

9 2. Situation professionnelle actuelle 8

10 Situation professionnelle actuelle Q3 : Êtes-vous actuellement? Q4 : Quel est votre statut? (Dans votre dernier emploi, quel était votre statut?) Travailleur indépendant 3% En activité professionnelle 100% CDI 97% 3% des diplômés sont (étaient) à temps partiel 9

11 Secteur d activitd activité Q5 : Dans quel secteur d activité travaillez-vous? (Dans votre dernier emploi, dans quel secteur d activité travaillez-vous?) Logistique 16% Cabinet de conseil 7% Pharmaceutique 7% Automobile 7% SSII et Conseil Informatique 7% Télécoms 7% Administrationd'Etat, Poste, Collecitivité Territoriale 4% Autre secteur industriels 4% Assurances 4% Industrie agro-alimentaire 3% Services 3% Chimie et plastique 3% Cosmétique 3% Grande Distribution 3% Transports 3% Santé 3% Bâtiment 3% Médias 3% Industrie 3% Autres 7% 100% 10

12 Profession / Activité Q6 : Pouvez-vous me dire quelle est votre activité? (Pouvez-vous me dire quelle était votre activité?) Achats / Approvisionnement / Logistique 28% Commercial / Ventes 16% Chef d'entreprise/ Direction générale 10% Conseil / Etude / Formateur 7% Finance 3% Autres (Chef de projet, responsable fabrication, etc) 36% 100% 11

13 Niveau de rémunr munération Q10a : Quel est (était) le montant de votre rémunération brute mensuelle incluant le variable? Q10b : Quelle est (quelle était) la part en pourcentage du variable dans votre rémunération? 100% 80% 100% Moyenne : 5452 Moyenne : 14.3% 80% 60% 40% 29% 43% 60% 40% 35% 42% 20% 3% 14% 11% 20% 10% 10% 3% 0% Moins de 2500 euros Entre 2501 et 4000 euros Entre 4001 et 6000 euros Entre 6001 et 8000 euros euros et plus 0% Pas de variable Entre 1% et 10% Entre 11% et 20% Entre 21% et 30% Entre 31% et 40% 12

14 Montant des avantages en nature Q11 : Selon vous, quel est (était) le montant annuel de vos avantages en nature? 100% 80% Moyenne : % 40% 30% 28% 20% 9% 19% 14% 0% Aucun avantage en nature Entre 1 et euros Entre 2001 et 4000 euros Entre 4001 et 6000 euros eur o s et plus 13

15 Nombre de personnes sous responsabilité et Taille de la société Q7 : Combien de personnes sont (ou étaient) sous votre responsabilité, directe ou indirecte? Q8 : Quelle est (quelle était) la taille de la société dans laquelle vous travaillez (travailliez)? Aucune personne 29% Aucun 3% 1 personne 13% De 1 à 9 salariés 3% Entre 2 et 5 personnes 13% De 10 à 49 salariés 7% Entre 6 et 10 personnes Entre 11 et 20 personnes 13% 13% De 100 à 499 salariés 16% Entre 21 et 50 personnes 6% De 500 à 1999 salariés 13% Plus de 100 personnes 13% 2000 salariés et plus 58% 0% 20% 40% 60% 0% 20% 40% 60% 80% 14

16 3. Parcours professionnel 15

17 Ancienneté et nombre de postes occupés Q12 : Combien d années avez-vous travaillé? Q13 : Combien de postes avez-vous occupé? 100% Moyenne : 8.8 années 100% 80% 80% Moyenne : 3.8 postes 60% 60% 40% 20% 19% 16% 29% 36% 40% 20% 16% 13% 23% 29% 13% 6% 0% 3 ans et moins Entre 4 et 5 ans Entre 6 et 10 ans Plus de 10 ans 0% 1 poste 2 postes 3 postes 4 à 5 postes 6 à 9 postes 10 postes et plus 16

18 Nombre d entreprises d fréquent quentéeses Q14a: Jusqu à aujourd hui, dans combien d entreprises différentes avez-vous travaillé? Q14b: Avez-vous toujours eu la même activité dans cette entreprise? Si travail dans 1 seule entreprise : 100% 80% Moyenne : 2.4 entreprises NON 60% 60% 48% 40% 29% OUI 40% 20% 10% 6% 4% 3% 0% 1 entreprise 2 entreprises 3 entreprises Entre 4 et 5 entreprises Entre 6 et 7 entreprises Plus de 7 entreprises 17

19 Travail à l étranger Q19a : Avez-vous travaillé à l étranger au cours de votre carrière? Q19b : Combien de temps a duré votre principale expérience à l étranger? NON 55% Si oui : 100% 80% Moyenne : 18 mois 60% 43% 40% 21% 29% OUI 45% 20% 0% 7% Quelques mois 1 an Entre 2 et 3 ans Entre 6 et 10 ans Aucun des diplômés travaillent actuellement à l étranger 18

20 Soutien pour la carrière re Q20 : Pouvez-vous me dire si les acteurs suivants ont été un soutien pour votre carrière? (Plusieurs réponses possibles) Si «Coach», quel était ce coach? Famille (parents, conjoint, enfants) 52% Collaborateurs 39% Mentor (senior, personne de votre environnement professionnel) 39% Réseau de diplomés de l'essec 36% Réseau de diplomés de votre formation initiale 19% Choix personnel 10% Personne 7% Type de coach % Coach privé 50% Supérieur hiérarchique 50% 19

21 Étape dans la carrière re Q21 : A quelle étape de votre carrière vous situez-vous? Q22 : Si vous vous sentez bloqué (e) dans votre carrière, quelles en sont les raisons? Vous êtes en plein 77% développement Politique interne de l'entreprise 33% Conjoncture économique 11% Vous êtes à mi-carrière 16% Manque d'opportunité dans mon entreprise 11% Le fait d'être une femme 11% Votre évolution Maternité/enfants en bas âge 11% professionnelle plafonne 3% Non mobilité géographique 11% Age 11% Vous êtes en Autres 11% réorientation 4% 0% 20% 40% 60% 80% 100% 71% des diplômés disent ne pas se sentir bloqués dans leur carrière 20

22 4. Comparaison situation professionnelle actuelle et en début d de carrière re 21

23 Secteur d activitd activité actuel et en début d de carrière re Comparaison du secteur d activité dans la situation professionnelle actuelle et en début de carrière Actuelle En début de carrière Logistique 16% 20% Cabinet de conseil 7% 10% Pharmaceutique 7% 7% Automobile 7% 10% SSII et Conseil Informatique 7% 7% Télécoms 7% 7% Administrationd'Etat, Poste, Collecitivité Territoriale 4% 3% Autre secteur industriels 4% 3% Assurances 4% 3% Industrie agro-alimentaire 3% 3% Services 3% 3% Chimie et plastique 3% Cosmétique 3% - Grande Distribution 3% 7% Transports 3% 3% Santé 3% 3% Bâtiment 3% 3% Médias 3% - Industrie 3% 3% Immobilier - 3% Autres 7% 2% 100% 100% 22

24 Profession / Activité actuelle et en début d de carrière re Comparaison de l activité professionnelle actuelle et en début de carrière : Actuelle En début de carrière Achats / Approvisionnement / Logistique 28% 29% Commercial / Ventes 16% 16% Chef d'entreprise/ Direction générale 10% 10% Conseil / Etude / Formateur 7% 7% Finance 3% 3% Autres (chef de projet, responsable fabrication, etc) 36% 35% 100% 100% 23

25 Taille de l entreprise l actuelle et en début d de carrière re Comparaison de la taille de l entreprise actuelle et en début de carrière selon le Mastère Spécialisé : Actuelle En début de carrière Aucun salarié 4% - De 1 à 9 salariés 4% - De 10 à 49 salariés 12% 8% De 50 à 99 salariés - 8% De 100 à 499 salariés 4% 31% De 500 à 1999 salariés 15% 11% 2000 salariés et plus 61% 42% 100% 100% 24

26 5. Rôle du MS LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN dans la Carrière re Professionnelle 25

27 Formation initiale Q23: Avant votre Mastère, quelle était votre formation initiale? 100% 80% 71% 60% 40% 26% 20% 3% 0% Ecole d'ingénieur + Formation scientifique Ecole de commerce + Formation Economie-gestion Formation Droit+Lettres+IEP 26

28 Rôle du Mastère Spécialis cialisé dans le parcours professionnel Q24a : Diriez-vous que dans votre parcours professionnel, votre Mastère Spécialisé à joué un rôle : Q24b : Pour quelles raisons? (Questions ouvertes) Plutôt important 29% Très important 26% Primordial 45% Permet des débouchés importants 27% Renommée de l'ecole 23% Permet d'avoir d'autres connaissances 18% Réorientation 14% Permet de trouver plus facilement le premier emploi 9% Formation complémentaire 5% Apport des connaissances spécialisées 5% Autres 9% 71% 27

29 Rôle du Mastère Spécialis cialisé dans la rémunr munération Q25a : Et sur votre niveau de rémunération actuelle, a-t-il joué un rôle? Q25b : Valorisation du salaire par le M.S de l ESSEC : 100% Pas du tout important 6% Primordial 7% Très important 16% 80% 60% Plutôt pas important 26% 68% 40% 20% 19% 13% 36% 13% Plutôt important 45% 0% Aucune influence 10% 7% 2% Plus de 5% Plus de 10% Plus de 15% Plus de 25% Plus de 50% Plus de 75% 28

30 Autres bénéfices b du Mastère Spécialis cialisé dans la carrière re Q26 : En dehors de ces apports, quels autres bénéfices pour votre carrière avez-vous perçu? Contenu et qualité de la formation 31% Réseau / Notoriété 20% Avoir des opportunités de carrière 16% Aucun 26% Autres 7% 100% 29

31 Rôle du Mastère Spécialis cialisé dans la carrière re Q27a : Et dans votre réseau relationnel, ce Mastère Spécialisé a-t-il eu un rôle? Q27b : Et dans la recherche d un emploi, a-t-il eu un rôle? Pas du tout important 10% Primordial 2% Très important 10% Pas du tout important 19% Primordial 19% Très important 13% Plutôt pas important 39% 51% Plutôt pas important 7% 74% Plutôt important 39% Plutôt important 42% 30

32 Satisfaction vis-à-vis du Mastère Spécialis cialisé obtenu Q28a : En définitive, diriez-vous que, globalement, vous êtes «tout àfait», «plutôt», «plutôt pas», ou «pas du tout» satisfait du Mastère Spécialisé que vous avez obtenu? Q28b : Pour quelles raisons? Plutôt satisfait 42% Tout à fait satisfait 58% Contenu et qualité de la formation 42% Avoir des opportunités de carrière 26% Cela correspondait à mes attentes 10% Réseau / Notoriété 3% Aucun 3% Autres 10% 100% 31

33 Importance des différentes composantes dans la valeur du Mastère Spécialis cialisé Q29a : Pour chaque composante du M.S que je vais vous citer maintenant, dites-moi s il est «primordial», «très important», «plutôt important», «plutôt pas important», ou «pas du tout important» dans la valeur qu a, selon vous, un Mastère Spécialisé de l ESSEC : Le label ESSEC Les relations entreprises Le corps professoral Le contenu du programme Le Responsable Pédagogique Le réseau des diplômés Le label M.S. 32% 55% 13% 20% 37% 40% 3% 22% 36% 36% 6% 23% 32% 45% 17% 33% 33% 10% 7% 10% 13% 57% 13% 7% 19% 52% 29% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Primordiale Très importante Plutôt importante Plutôt pas importante Pas du tout importante 32

34 Reconnaissance de l importance l du Mastère Spécialis cialisé Q30 : Selon vous, votre Mastère est-il reconnu dans les grilles de salaire de votre entreprise actuelle? Q31 : En définitive, diriez-vous que ce Mastère Spécialisé a été un accélérateur de votre carrière? NON 45% Non, probablement pas 4% Non, certainement pas 4% Oui, probablement 39% OUI 55% Oui, certainement 53% 92% 33

35 6. Signalétique 34

36 Sexe et Age des répondants r S1 : Sexe du répondant : S2 : Age du répondant : Femme 23% Entre 35 et 44 ans 77% Entre 45 et 54 ans 4% Entre 25 et 34 ans 19% Homme 77% 35

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MARKETING MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS ASSURANCE - FINANCE Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT

DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTERS :

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTERS : INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTERS : Finance d entreprise et pratique des marchés financiers Stratégie et finance d'entreprise en Europe Gestion financière

Plus en détail

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 Paris, le 24 janvier 2011 - NOTE OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 L enquête réalisée sur l insertion des diplômés 2009 de Sciences Po a permis de recueillir des

Plus en détail

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien La présente enquête-métier a pour objet de recueillir des informations pouvant donner en substance, une vision globale d un métier, de son

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

Sécurité extérieure et sécurité intérieure UE (SESI)

Sécurité extérieure et sécurité intérieure UE (SESI) INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2014 MASTER SCIENCES POLITIQUES ET SOCIALES. MENTION POLITIQUES EUROPEENNES SPECIALITE : Sécurité extérieure et sécurité intérieure UE

Plus en détail

Pour commencer, quelques questions pour mieux vous connaître...

Pour commencer, quelques questions pour mieux vous connaître... Pour commencer, quelques questions pour mieux vous connaître... Vous êtes... Une femme Un homme Quel est votre âge? Avez-vous d'autres personnes à charge : parents, etc.? Oui Non Combien avez-vous d'enfants?

Plus en détail

Tableau de bord Processus PA 17 : «Suivre l étudiant diplômé» Enquête d insertion professionnelle sur les étudiants diplômés en 2011

Tableau de bord Processus PA 17 : «Suivre l étudiant diplômé» Enquête d insertion professionnelle sur les étudiants diplômés en 2011 Cette enquête d insertion professionnelle a été réalisée d avril à juin 2012 auprès des étudiants diplômés en 2011 des Masters «Finance et Banque», «Comptabilité, Contrôle, Audit» ou «Distribution et Marketing»

Plus en détail

7 étudiants sur 10 trouvent leur premier emploi grâce à leur stage

7 étudiants sur 10 trouvent leur premier emploi grâce à leur stage 7 étudiants sur 10 trouvent leur premier emploi grâce à leur stage (enquête jeunes diplômés à paraître le 18 septembre 2006) L esiea propose la création d un label qualité-stage qui repose sur la rémunération

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 7 Novembre 2011 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 7 Novembre 2011 Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne

Plus en détail

Tableau de bord Processus PA 17 : «Suivre l étudiant diplômé» Enquête d insertion professionnelle sur les étudiants diplômés en 2012

Tableau de bord Processus PA 17 : «Suivre l étudiant diplômé» Enquête d insertion professionnelle sur les étudiants diplômés en 2012 Cette enquête d insertion professionnelle a été réalisée d avril à juin 2013 auprès des étudiants diplômés en 2011 des Masters «Finance et Banque», «Comptabilité, Contrôle, Audit» ou «Distribution et Marketing»

Plus en détail

Enquête sur. rémunération

Enquête sur. rémunération Enquête sur les juristes d entreprise et leur rémunération Cette note de synthèse est le résultat d une enquête sur le métier de Juriste d entreprise, menée conjointement par l AFJE, Association Française

Plus en détail

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2014 MASTERS :

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2014 MASTERS : INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2014 MASTERS : Finance d entreprise et pratique des marchés financiers Stratégie et finance d'entreprise en Europe Gestion financière

Plus en détail

Questionnaire pour l étude «Emploi Jeun ESS» - 1ère version

Questionnaire pour l étude «Emploi Jeun ESS» - 1ère version Questionnaire pour l étude «Emploi Jeun ESS» - 1ère version 17 décembre 2013 Le questionnaire est composé de quatre parties : - Présentation du répondant - Attentes quant à l emploi - Engagement et économie

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Juin 2014 Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Intervenants Caroline MARROT Associée Deloitte José BAGHDAD Directeur Deloitte Vincent Michelet SODEXO Hervé Cardelli SANOFI Stéphane

Plus en détail

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs Carrières ENQUÊTE - Contrôleurs de gestion : une rémunération à géométrie variable Le baromètre des fonctions financières DFCG - Michael Page - Option Finance Combien d années d ancienneté avez-vous dans

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION, MENTION ADMINISTRATION PUBLIQUE SPECIALITE ADMINISTRATIONS LOCALES ET REGIONALES EN EUROPE ALORE

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION, MENTION ADMINISTRATION PUBLIQUE SPECIALITE ADMINISTRATIONS LOCALES ET REGIONALES EN EUROPE ALORE INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2014 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION, MENTION ADMINISTRATION PUBLIQUE SPECIALITE ADMINISTRATIONS LOCALES ET REGIONALES EN EUROPE ALORE

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-68 septembre 2015 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

Enquête Rémunération

Enquête Rémunération Enquête Rémunération Décembre 2011 Synthèse des résultats Méthodologie : Cette enquête a été menée auprès de 274 personnes salariées, indépendantes ou responsables d agence issues du métier de la communication.

Plus en détail

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Opinion & Corporate Marion Desreumaux,

Plus en détail

Search. L'innovation dans la recherche de cadres et d information stratégique. contact@inovasearch.com. www.inovasearch.com. cv@inovasearch.

Search. L'innovation dans la recherche de cadres et d information stratégique. contact@inovasearch.com. www.inovasearch.com. cv@inovasearch. L'innovation dans la recherche de cadres et d information stratégique 01 83 64 88 78 contact@inovasearch.com cv@inovasearch.com INOVA Search 8 rue de berri 78008 PARIS INOVA search INOVA Search innove

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens.

Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens. Image et attachement des Français à la profession de pharmacien Enquête quantitative réalisée pour l Ordre national des pharmaciens 10 Novembre 2009 1 Sommaire Dispositif méthodologique p3 Résultats détaillées

Plus en détail

BAROMETRE 2014 DU MANAGEMENT ET DES MANAGERS DE TRANSITION. 2 ème édition 29 avril 2013

BAROMETRE 2014 DU MANAGEMENT ET DES MANAGERS DE TRANSITION. 2 ème édition 29 avril 2013 BAROMETRE 2014 DU MANAGEMENT ET DES MANAGERS DE TRANSITION 2 ème édition 29 avril 2013 Introduction Bienvenue à toutes et à tous! Baromètre 2014 des managers et management de transition: résultats Laurent

Plus en détail

Master Comptabilité, Contrôle, Audit. Situation générale des diplômés 2007/2008 au 1er mars 2010

Master Comptabilité, Contrôle, Audit. Situation générale des diplômés 2007/2008 au 1er mars 2010 007/008 Faculté des Sciences Economiques et de Gestion Master Comptabilité, Contrôle, Audit Lieu de formation : Clermont-Ferrand Situation générale des diplômés 007/008 au er mars 00 Au er mars 00 Total

Plus en détail

Description du marché de l interim management

Description du marché de l interim management Description du marché de l interim management en Belgique Etude réalisée à la demande de a division of Septembre 2008 Market Probe Europe guy.morre@askbmi.com Sommaire 1. Objectifs de l étude 2. Méthodologie

Plus en détail

Licence professionnelle Réseaux et télécommunications spécialité administration et sécurité des réseaux (AESR)

Licence professionnelle Réseaux et télécommunications spécialité administration et sécurité des réseaux (AESR) IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Réseaux et télécommunications spécialité administration et sécurité des réseaux (AESR) / Objectifs de cette licence professionnelle :

Plus en détail

Résultats d'ensemble des licences professionnelles

Résultats d'ensemble des licences professionnelles Université d'auvergne 009/00 Résultats d'ensemble des licences professionnelles Références de l'enquête : 9 diplômés issus de la promotion 009/00 de l'ensemble des licences professionnelles de l'université

Plus en détail

EDUNIVERSAL. Classement SMBG* 2013-2014 des meilleurs Licences, Bachelors et Grandes Ecoles. *SMBG est une marque du Groupe Eduniversal

EDUNIVERSAL. Classement SMBG* 2013-2014 des meilleurs Licences, Bachelors et Grandes Ecoles. *SMBG est une marque du Groupe Eduniversal EDUNIVERSAL Classement SMBG* 2013-2014 des meilleurs Licences, Bachelors et Grandes Ecoles *SMBG est une marque du Groupe Eduniversal Contact : Marie-Anne BINET Responsable des classements SMBG France

Plus en détail

Enquête 1 er emploi 2012

Enquête 1 er emploi 2012 Enquête 1 er emploi 2012 Filières initiale et externe Enquête réalisée en Avril-Mai 2013 auprès de la promotion 2012 Filières Initiale et Externe (appelées FI dans la suite de l enquête) Nombre de diplômés

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

Baromètre Image des Assureurs

Baromètre Image des Assureurs Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2005-5 édition www.ifop.com Baromètre Image des Assureurs Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 5ème édition

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Enquête menée auprès des diplômés 2009, 30 mois après l obtention du diplôme En 2009, 08 étudiants ont obtenu une licence professionnelle

Plus en détail

Situation au 01/01/2009

Situation au 01/01/2009 Master 2 professionnel Technologies de l'internet Sciences Nombre de diplômés : 30 / Nombre de répondants : 28 Taux de réponse : 93% Origine des étudiants Répartition par sexe Taux de réponse : 10 Situation

Plus en détail

QUE DEVIENNENT NOS ETUDIANTS DIPLÔMÉS DE MASTER 2? Enquête à 30 mois - Promotion 2008-2009 Master 2 Management International

QUE DEVIENNENT NOS ETUDIANTS DIPLÔMÉS DE MASTER 2? Enquête à 30 mois - Promotion 2008-2009 Master 2 Management International QUE DEVIENNENT NOS ETUDIANTS DIPLÔMÉS DE MASTER 2? Master 2 Management International 33 inscrits 9 diplômés (selon méthodologie ministérielle) 4 ont répondu 9 femmes 5 hommes Etudes postérieures au diplôme

Plus en détail

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Remarque préliminaire : les dates d arrêt de la Cifre s étalent sur toute l année 2011, ce qui entraîne

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013

Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Etude de Satisfaction auprès des acquéreurs & vendeurs des réseaux adhérents Février 2013 Contacts BVA Xavier PACILLY Emilie CHARASSON Contacts SYREMI Jean LAVAUPOT Gabriel PACHECO Introduction 2 Contexte

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS Master Langue Française Appliquée Finalité : Professionnelle et Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

Enquête : «Etudiants, qu attendez-vous des entreprises?» - Confidentiel -

Enquête : «Etudiants, qu attendez-vous des entreprises?» - Confidentiel - Forum COMUTEC 17 novembre 2011 Enquête : «Etudiants, qu attendez-vous des entreprises?» Enquête menée via Ipads, le 17 novembre 11, par meilleures-entreprises.com directement auprès de 155 étudiants présents

Plus en détail

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim

Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi. juin 2013. Regards croisés sur l intérim Les dossiers de l Observatoire des Métiers et de l Emploi juin 2013 Regards croisés sur l intérim regards croisés sur l intérim L Observatoire des Métiers et de l Emploi s est vu confier, depuis 2008,

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT «PROMOTION SOCIALE» POUR LES SALARIES

DEMANDE DE FINANCEMENT «PROMOTION SOCIALE» POUR LES SALARIES N de dossier : DEMANDE DE FINANCEMENT «PROMOTION SOCIALE» Cadre réservé à l administration Entretien complémentaire : OUI (joindre le compte-rendu d entretien) Effectué le : Par : Visa direction : Je soussigné(e)

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

Licence professionnelle Qualité-Sécurité-Environnement

Licence professionnelle Qualité-Sécurité-Environnement Promotion 212/213 Situation au 1er mars 21 Site : Le Puy-en-Velay Objectif de cette licence professionnelle : Licence professionnelle Qualité-Sécurité-Environnement La Licence Professionnelle Qualité-Sécurité-Environnement

Plus en détail

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 1 ère Partie Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Formation, statut, mobilité, rémunération, motivation Introduction.

Plus en détail

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes

Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Bibliothèque de questions Questions spécifiques aux organismes Dans le cadre du baromètre social institutionnel, vous avez la possibilité de poser quelques questions spécifiques à votre organisme et à

Plus en détail

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets G R E F Bretagne INSERTION PROFESSIONNELLE des bénéficiaires d un CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) IROISE PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région 8 bénéficiaires

Plus en détail

Les masters concernés :

Les masters concernés : Les masters concernés : Master Informatique Recherche Master Compétence complémentaire en informatique (CCI) Master Electronique Master Système d Information et Réseaux (SIR) METHODOLOGIE / OBJECTIFS /

Plus en détail

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES

LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LA SECONDE PARTIE DE CARRIÈRE : COMPARAISON HOMMES/FEMMES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-11 MARS 2014 Situation professionnelle des femmes et des hommes cadres selon la génération Opinion des femmes

Plus en détail

Master Marketing et commercialisation

Master Marketing et commercialisation aculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE 9/ Master Marketing et commercialisation Lieu de formation : Clermont errand Le Master spécialité marketing et commercialisation comporte parcours : -

Plus en détail

SMBG-EDUNIVERSAL Dossier de presse

SMBG-EDUNIVERSAL Dossier de presse SMBG-EDUNIVERSAL Dossier de presse Classement SMBG 2012-2013 des Meilleurs Licences, Bachelors et Grandes Ecoles Post-Bac / Post-Prépa Contact : Marie-Anne BINET Responsable des classements SMBG-EDUNIVERSAL

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR RÉMUNÉRATION EN 2012

LES CADRES ET LEUR RÉMUNÉRATION EN 2012 LES CADRES ET LEUR RÉMUNÉRATION EN 2012 LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-66 SEPTEMBRE 2013 La rémunération des cadres en 2012 Infl uence de l âge des cadres et des caractéristiques de l entreprise Les

Plus en détail

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2

BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 BAROMÈTRE EMPLOI VAGUE 2 Juillet 2014 CONTACT TADDEO 137, rue de l Université 75007 Paris Méthodologie Enquête réalisée par TNS Sofres, en ligne auprès d un échantillon de 502 cadres du secteur privé,

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant

Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Les Français, l Ecole et le métier d enseignant Quel regard aujourd hui? Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle au

Plus en détail

Licences OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. à l'université de Limoges

Licences OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. à l'université de Limoges Université de Limoges Licences Lettres / Langues et Sciences Humaines LA SITUATION des diplômés NON RÉINSCRITS à l'université de Limoges Résultats par mention (promotion 2005-2006) Retrouvez les publications

Plus en détail

Licences Pro OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines. à l'université de Limoges

Licences Pro OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines. à l'université de Limoges Université de Limoges Licences Pro Lettres / Langues et Sciences Humaines L'insertion professionnelle des diplômés DEs licences professionnelles à l'université de Limoges Résultats par (promotion 2007-2008)

Plus en détail

LES CLÉS DE SUCCÈS DE L INTÉGRATION DES JEUNES TALENTS. Janvier 2015

LES CLÉS DE SUCCÈS DE L INTÉGRATION DES JEUNES TALENTS. Janvier 2015 LES CLÉS DE SUCCÈS DE L INTÉGRATION DES JEUNES TALENTS Janvier 2015 SOMMAIRE SYNTHÈSE 3 MÉTHODOLOGIE & PROFIL DES RÉPONDANTS 9 NIVEAU DE SATISFACTION DE L INTÉGRATION DANS L ENTREPRISE 13 ATTENTES ET DÉCEPTIONS

Plus en détail

SUPPLEO CONSEIL CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

SUPPLEO CONSEIL CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI SUPPLE CSEIL SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET SUPPLE CSEIL www.suppleo-conseil.fr

Plus en détail

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes

ENQUÊTE. Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes ENQUÊTE Auprès des courtiers et des assureurs sur le rôle et la valeur ajoutée des courtiers grossistes INTRODUCTION Jean-Paul Babey Président du Syndicat 10 PRÉSENTATION DU SYNDICAT 10 : LES MEMBRES Enquête

Plus en détail

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto. Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.com QUI SOMMES NOUS? Un positionnement unique : le premier distributeur

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

ADEME. Les Français et les Energies Renouvelables. Baromètre 2010

ADEME. Les Français et les Energies Renouvelables. Baromètre 2010 ADEME Les Français et les Energies Renouvelables Baromètre Contexte de l étude La France mise sur le développement des énergies et matières renouvelables pour : Réduire sa dépendance à la fois sur le plan

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé

Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Les Français et les retraites Volet 4 : la santé Sondage réalisé par pour et Publié le jeudi 11 décembre 2014 Levée d embargo le mercredi 10 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 18 octobre 2010 8 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Palais du Luxembourg 18 octobre 2010 1 Palais du Luxembourg 8 èmes Rencontres de l

Plus en détail

Les Français et les points de vente connectés. Octobre 2012

Les Français et les points de vente connectés. Octobre 2012 Les Français et les points de vente connectés Octobre 01 Note méthodologique Étude réalisée pour : Wincor Nixdorf Échantillon : Echantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée

Plus en détail

Enquête bien-être au travail des salariés

Enquête bien-être au travail des salariés Présentation petit déjeuner RH & Com Linking http://labrh.opinion-way.com Enquête bien-être au travail des salariés Décembre 2012 Note méthodologique Echantillon représentatif de 1014 salariés français

Plus en détail

La formation professionnelle en Europe

La formation professionnelle en Europe Baromètre de l Observatoire Cegos La formation professionnelle en Europe + Focus sur la réforme en France 23 juin 2015 Méthodologie L'Observatoire Cegos a conduit cette étude entre les mois d avril et

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI

ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI Syndicat des Sociétés de Services et des Conseils en Informatique ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI VOTRE SOCIETE 1. Quelle est la taille de votre entreprise? Taille de l'ent reprise 0 ou 1 salarié 39 % 39 %

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance 9/ Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle Cette

Plus en détail

Les projets rêvés par les Français

Les projets rêvés par les Français pour Les projets rêvés par les Français Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les projets rêvés des Français B Le logement idéal des Français et l achat immobilier 2 1 La

Plus en détail

Fidelity International

Fidelity International Fidelity International Les Français et l assurance-vie 9 novembre 2006 Département Finance FICHE TECHNIQUE Méthodologie : Enquête téléphonique auprès de 2 échantillons représentatifs: Echantillon maître

Plus en détail

Effectifs et taux de réponse par discipline

Effectifs et taux de réponse par discipline observatoire régional #36 Synthèse régionale août 2013 à Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2012 des diplômés de Master mixte promotion 2010 349 diplômés de M2 mixte en 2010 sur 399 interrogés

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet / Objectifs de cette licence professionnelle

Plus en détail

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison pour Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison Enquête auprès de la population étudiante Vague 2 Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de

Plus en détail

Insertion des diplômés du Master de l'ecole de Management de Normandie

Insertion des diplômés du Master de l'ecole de Management de Normandie Insertion des diplômés du Master de l'ecole de Management de Normandie ENQUETE INSERTION 2012 Auteur CCI Caen Normandie Nom du filtre Master EMN Date de génération du rapport 31/05/2012 09:16:00 CCI de

Plus en détail

E nquête Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs

E nquête Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs civils, agronomes et bioingénieurs, sur les avantages, les possibilités offertes par les entreprises en matière de formation et la satisfaction des

Plus en détail

REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE

REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE REGARD SUR LE NIVEAU DES SALAIRES EN FRANCE Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique & Opinion Gaspard Lancrey-Javal, Chef de groupe au Département Politique & Opinion

Plus en détail

D U T R É S E A U X E T

D U T R É S E A U X E T IUT DE CLERMONT-FERRAND D U T R É S E A U X E T T É L É C O M M U N I C A T I O N S ( R & T ) Taux de réponses de la promotion 2002 : 83% Site d Aubière dans le Puy de Dôme (63) L A S I T UA T I O N G

Plus en détail

Les Français et les sites de rencontre

Les Français et les sites de rencontre 13 février 2012 Présentation des résultats N 110 080 Contacts : François Kraus francois.kraus@ifop.com 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 Les Français et les sites de rencontre Sondage réalisé à l occasion

Plus en détail

Les Français et la confiance

Les Français et la confiance pour Les Français et la confiance Septembre 2011 Note méthodologique Etude réalisée pour : Cityzencar Echantillon : Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs

Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs Février 2011 Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates value Méthodologie

Plus en détail

Master Droit pénal, sciences criminelles et criminologie appliquée

Master Droit pénal, sciences criminelles et criminologie appliquée Master Droit pénal, sciences criminelles et criminologie appliquée Enquête menée auprès des diplômés 2009, 30 mois après l obtention du diplôme En 2009, 2 étudiants ont obtenu un master «Droit pénal, sciences

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES RETRAITES DE L ARTISANAT ET DE LEURS CONJOINTS. Partenaire media

OBSERVATOIRE DES RETRAITES DE L ARTISANAT ET DE LEURS CONJOINTS. Partenaire media OBSERVATOIRE DES RETRAITES DE L ARTISANAT ET DE LEURS CONJOINTS Partenaire media 2 I. PRESENTATION DE L ETUDE Objectifs et méthodologie Objectifs Dans le cadre du partenariat noué entre la MNRA et la FENARA,

Plus en détail

Cursus scolaire avant le départ

Cursus scolaire avant le départ Depuis sa création en aout 2007, 326 participants sont partis dans le cadre du programme GO CAMPUS. CALVIN-THOMAS a effectué une enquête auprès des participants partis depuis au moins un an. Voici un compte-rendu

Plus en détail

regards sur les métiers de l assistanat

regards sur les métiers de l assistanat regards sur les métiers de l assistanat good to know you* Le centre expert métiers de l assistanat, étudie les grandes tendances relatives à ces métiers pour vous apporter son regard d expert. À ce titre,

Plus en détail