LES PIEUX COMMUNAUTÉ DECOMMUNE.S

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES PIEUX COMMUNAUTÉ DECOMMUNE.S"

Transcription

1 LES PIEUX COMMUNAUTÉ DECOMMUNE.S 1/2 BUREAU DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PIEUX DECISION PRISE EN APPLICATION DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Le vendredi 30 Octobre Deux Mil Neuf, à 8 heures 00, le Bureau de la Communauté de Communes des Pieux, dûment convoqué, s'est réuni à la Maison de la Communauté de Communes des Pieux, sous la présidence de Monsieur Philippe AUCHER, Président de la Communauté de Communes des Pieux. Nombre de Membres: 9 Nombre de présents: 9 Nuls - Blancs - Abstention: 0 Exprimés: Pour 9 - Contre 0 Présents: Mesdames THOMlNET Odile, LE BIEZ Martine, Messieurs AUCHER Philippe, BERNARD Olivier, COTTEBRUNE Bruno, LEBATARD Yves, FAUCHON Patrick, CADO Maurice, LECESNE Patrice. Réf - no OBJET: Patrimoine - les Pieux - Zone des Hauts vents - Société CRU - Bail dérogatoire du 23/11/2009 au 21/10/2011 Le Groupe CRIT est un acteur reconnu dans le domaine des Ressources Humaines et des services aux entreprises. La Direction régionale de CRIT, pôle de travail temporaire et recrutement du groupe, souhaite intégrer le pôle de promotion de l'emploi et de la formation créé sur la zone des Hauts Vents aux Pieux. L'avis du Bureau est demandé pour conclure un bail dérogatoire avec cette Société, pour une durée de 23 mois. SOUS-PREFECTURE REÇU LE: Aussi: Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, \ - 6 NOV. 2009, DE CHERBOURG Vu le Code du Commerce et notamment son article L portant sur la dérogation aux dispositions applicables aux baux commerciaux, N0 37 _ 2009 Adresser toute correspondance à Monsieur le Président de la Communauté de Communes des Pieux 31. Route de Flamanville - B.P LES PIEUX - Téléphone: Télécopie:

2 2/2 Vu la délibération no 2007/115 du 14 Décembre 2007 autorisant la location temporaire de locaux sur la zone des Hauts vents aux Pieux et fixant les tarifs de location, Vu la demande du CRIT en date du 22 Octobre 2009, Par ces motifs : Le Bureau Communautaire après en avoir délibéré: ARTICLE 1 : accepte de louer, à titre temporaire et précaire, les locaux à usage de bureaux dénommés salle no 4, salle n 5 et salle no 6, situés dans le bâtiment B, sis sur la parcelle cadastrée AO 32-27, rue Froide aux Pieux (50340), à la Société CRIT - Direction Régionale - 9, voie des Clouets au Val de Rueil (27102), représentée par sa Présidente, Madame Nathalie JAOUL ARTICLE 2 ; dit que cette location temporaire prendra effet au Lundi 23 Novembre 2009 et jusqu' au Vendredi 21 Octobre 20 Il inclus. ARTICLE 3: autorise le Président ou le Vice-Président délégué à signer toute pièce nécessaire à l'exécution de la présente décision, notamment le bail dérogatoire. ARTICLE 4: dit que la présente décision peut faire l'objet d'un recours pour excès de pouvoir devant le Tribunal Administratif de Caen (Calvados) dans un délai de deux mois à compter de sa publication et de sa réception par le représentant de l'etat. ARTICLE 5 : dit que le Président et le Directeur Général de la Communauté de Communes des Pieux seront chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution de la présente décision. lt\\. Philippe ï<\ucher () G H 1 l'loo") LE~:k (,., i((y~'ion "61J \.orl ~:ca:~;:~n ::1:J:06 /41!?.oo~ N

3 1/7 PROJET DE BAIL DEROGATOIRE Baii dérogatoire établi pour la location à titre précaire de iocaux à usage exclusif de bureaux - Zone des Hauts Vents - Commune des Pieux (50340) Considérant: le Code du Commerce et notamment son Titre IV - Chapitre V - Section 2 portant sur la durée des baux commerciaux et en particulier son article L portant sur la dérogation possible du chapitre V, la délibération n' du Conseil Communautaire en date du 14 Décembre 2007 portant sur la location de locaux, zone des Hauts vents aux Pieux, en la forme de baux dérogatoires, la décision du Bureau communautaire cette demande, acceptant En conséquence, entre les soussignées: La Communauté de Communes des Pieux, représentée par Monsieur Bruno Cottebrune, Vice - Président chargé du développement local économique et rural, doment mandaté par arrété n' SG/03/2008 de Monsieur le Président de la Communauté de Communes des Pieux, en date du 18 Avril 2008, dénommée ci - dessous «la Communauté de Communes», d'une part, Et La Société CRIT dont le siège social est situé à Paris (75017), 2, rue Toulouse Lautrec - immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le n' , représentée par sa Présidente, Madame Nathalie JAOUl dénommée ci - dessous «le preneur» d'autre part, La Communauté de Communes des Pieux et le preneur étant dénommés ci - conjointement: «les co - signataires» dessous, IL EST CONVENU ET ARRÊTÉ CE QUI SUIT,../.,, Réf, Délibération n 115/2007 du 14/12/ ce document est un projet de bail dérogatoire

4 2/7 BAIL DEROGATO!RE 1 - MISE A DISPOSITION ARTICLE 1 - Objet du contrat: 1-1 La Communauté de Communes consent au preneur, CRIT, qui accepte expressément, un bail par référence expresse aux dispositions de l'article L du Code du Commerce et par conséquent, dérogatoire en toutes ses dispositions au statut des baux commerciaux régi par les articles L et suivants du Code du Commerce pour les locaux ci.- après désignés et dont les conditions sont définies ci - après. 1-2 Le preneur déclare expressément qu'il a parfaite connaissance des dispositions de l'article L susvisé et qu'il a la volonté commune avec la Communauté de Communes, de déroger au statut de la propriété commerciale, résultant des dispositions précitées, en ce qui concerne le présent bail conclu en application dudit article L régissant cette faculté de dérogation légale aux dispositions du statut des baux commerciaux codifié aux articles L et suivants du Code du Commerce. 1-3 La Communauté de Communes donne en location, sous forme de bail à loyer, précaire et dérogatoire, au preneur, qui l'accepte, des locaux à usage exclusif de Bureaux, tels que ces locaux existent, s'étendent et se poursuivent avec toutes leurs aisances et dépendances, sans qu'il soit besoin d'en faire une plus ample désignation, le preneur déclarant parfaitement les connaltre pour les avoir vus et visités en vue du présent contrat de bail précaire et dérogatoire. 1-4 La mise à disposition des locaux accordée par la Communauté de Communes des Pieux ne confère au preneur aucun droit de maintien dans les lieux, tel qu'il est prévu dans la législation sur les loyers en matière de locaux d'habitation, professionnels, administratifs ou commerciaux, ni aucun droit à la propriété commerciale, et ce conformément aux dispositions du Titre IV du Code de Commerce et notamment son article L Le preneur ne pourra revendiquer les dispositions pré-citées pour exiger le renouvellement du présent contrat, auquel, d'ailleurs, il renonce expressément. 1-5 Les locaux loués sont à usage exclusif du preneur, exception faite pour les parties communes (hall d'accueil, couloirs et sanitaires, etc.. ) tels que définis sur le plan annexé aux présentes. ARTICLE 2 - Désignation: 2-1 Les locaux à usage de bureaux sont situés dans le bâtiment «B» - parcelle cadastrée AO 32-27, rue Froide - Commune des Pieux (Manche ), formant le lot 7 du lotissement artisanal «les Hauts Vents» autorisé par arrêté préfectoral du 4 Mars 1981 et sont composés de 3 Bureaux, représentant une surface totale de 57 m', dits salle n 4, salle n 5 et salle n S'il Y a lieu, les parties communes (hall d'accueil, couloirs et sanitaires) sont utilisables par le preneur. ARTICLE 3 - Durée: 3-1 Le bail dérogatoire est consenti pour une durée déterminée, non renouvelable et accepté par le preneur dûment informé, notamment par l'article 1 ci - dessus. Le bail dérogatoire commence à courir le Lundi 23 Novembre 2009 à 8 heures pour se terminer, de plein droit, le Vendredi 21 Octobre 2011 à 16 heures..j.. Réf. Délibération n 115/2007 du 14/12/ ce document est un projet de bail dérogatoire

5 3/7 3-2 Ledit bail dérogatoire prendra fin par la seule survenance du terme sans qu'il soit besoin d'un congé ou qu'une notification soit délivrée ainsi que les co - signataires en ont expressément convenu. En conséquence, le preneur s'oblige à libérer les lieux à l'expiration du bail dérogatoire et à les restituer libres de tout occupant, matériel et mobilier au plus tard à cette date, à défaut son expulsion pourra être poursuivie sur simple ordonnance de référé rendue par Monsieur le Président du Tribunal d'instance de Cherbourg - Octeville, exécutoire en provision, nonobstant opposition ou appel. 3-3 En outre, le preneur qui se maintiendrait indûment dans les lieux loués au - delà du terme du présent bail dérogatoire sera redevable de plein droit d'une indemnité mensuelle égale au double du loyer ci - après stipulé et ce, sans préjudice de tous autres dommages et intérêts. 3-4 Il est rappelé que, de convention expresse entre les co - signataires, ce bail déroge aux dispositions des articles L et suivants du Code du Commerce, conformément aux termes de l'article L dudit Code. Il - CONDITIONS D'EXPLOITATION ARTICLE 4 - Assurances: Le preneur devra assurer, à compter de la prise de possession des locaux et tenir constamment assuré pendant le cours du contrat de bail précaire et dérogatoire, l'ensemble des biens mobiliers et immobiliers installés dans les locaux loués ainsi que ces derniers. Cette assurance prendra en charge, notamment, la responsabilité civile du preneur et devra être suffisante, notamment, contre les risques locatifs, les dégâts des eaux, les explosions de gaz et tous autres risques, subis par les personnes fréquentant les locaux loués, quel que soit le statut juridique de ces personnes. Il remettra, au moment de la prise de possession des locaux loués, une attestation valable pour la durée de la location et devra justifier de ces assurances et de l'acquit régulier des primes à toute réquisition de la Communauté de Communes des Pieux. ARTICLE 5 - Description des équipements et installations: S'il Y a lieu, un inventaire des matériels mis à disposition sera établi, contradictoirement, à la prise de possession des lieux par un état des lieux d'entrée et, à la fin du présent bail dérogatoire par un état des lieux de sortie. Cet inventaire précisera la situation juridique des biens et leur état. ARTICLE 6 - Lois - Règlements: 6-2 Le preneur devra se conformer aux prescriptions existantes ou à venir relatives aux nuisances de toutes sortes pouvant résulter de l'exploitation des installations. Il est tenu d'appliquer les réglements édictés dans l'intérêt de la conservation des ouvrages, de la sécurité publique. 6-3 Mesures d'urgence: outre les mesures prévues aux alinéas précédents, la Communauté de Communes peut, en cas de carence grave du preneur, de menace à l'hygiène ou à la sécurité, de mise en danger des personnes, prendre toute mesure adaptée à la situation. 6-4 Le preneur répondra seul des sanctions dont il pourrait faire l'objet en cas d'infraction, quelqu'en soit la nature, dans l'exercice de son activité....j... Réf. Délibération n 115/2007 du 14/12/ ce document est un projet de bail dérogatoire

6 4/7 6 5 Les conséquences financières de ces décisions sont à la charge du preneur, sauf cas de force majeure, destruction totale des ouvrages, retard imputable à la Communauté de Communes des Pieux ou circonstances indépendantes de la volonté de celle - ci. ARTICLE 7. Cession Sous - Location: 7 1 Le preneur ne pourra pas sous - louer en tout ou en partie les lieux loués, par voie de location - gérance ou autrement, ni concéder à quelque titre et sous quelque modalité que ce soit, fût - ce à titre gratuit ou temporairement, l'usage des lieux loués. Toutefois, il est convenu entre les co - signataires, que l'accord de la Communauté de Communes à la cession,du bail dérogatoire, à la sous - location ou au prét des locaux au profit d'une Société appartenant au groupe CRIT, est acquis de plein droit par la signature du présent bail dérogatoire, sans qu'il soit besoin de respecter des formalités particulières, notamment sans devoir appeler la Communauté de Communes à concourir au contrat de sous - location, étant précisé que le preneur avisera la Communauté de communes, par courrier recommandé avec accusé de réception, de la sous - location ou du prét au profit d'une Société appartenant au groupe CRIT, au minimum huit (8) jours avant la prise d'effet effective de l'occupation des locaux par ladite Société et que ladite Société fera parvenir, avant toute occupation des locaux, objets du présent bail dérogatoire, à la Communauté de Communes, une attestation d'assurances couvrant l'ensemble des biens mobiliers et immobiliers, objets du présent bail dérogatoire. 7 2 Le non - respect de l'alinéa 1 du présent article entraîne de plein droit la déchéance du contrat. ARTICLE 8. Préavis - Résiliation - Déchéance du contrat - Fin d'exploitation: 8-1 Pour les locations supérieures à un (1) mois, le preneur pourra mettre fin à la présente convention, à tout moment, charge à lui de prévenir la Communauté de Communes des Pieux, par lettre recommandée avec accusé de réception, transmise au moins 3 (trois) jours avant la date souhaitée pour la résiliation, et un (1) mois, si le preneur est titulaire d'un contrat de bail dérogatoire d'une durée de plus de six (6) mois. 8-2 La résiliation interviendra de plein droit et d'office, sans aucun préavis ni formalité et sans aucune indemnité au profit du preneur, en cas de liquidation judiciaire du preneur. 8-3 La résiliation pourra intervenir également en cas de non - respect des clauses de la présente convention ou de non - payement d'un seul terme de loyer, après un simple commandement à payer ou à exécuter, la Communauté de Communes des Pieux avisant le preneur de son intention de résilier la présente convention par lettre recommandée avec accusé de réception. 8-4 Tous les fra'is engendrés seront à la charge du preneur défaillant. 8-5 Le preneur défaillant devra, sans délai aucun, retirer ou faire retirer tout matériel lui appartenant, dans le délai imparti aux articles précédents. Faute de quoi, le preneur est informé que tout matériel qui serait sa propriété et qui se trouverait dans les locaux loués au moment de la reprise des locaux par la Communauté de communes serait, sous contrôle d'huissier, déplacé par la Communauté de Communes dans un endroit fermé, inaccessible au public. La Communauté de Communes s'engage à conserver la garde des biens déplacés appartenant au preneur pendant trois jours entiers, consécutifs. A l'issue de ces trois jours, la Communauté de Communes pourra disposer de ces biens selon son bon vouloir, comme par exemple dons El des oeuvres caritatives reconnues d'utilité publique, vente, destruction, etc Tous les frais engendrés, y compris les frais d'huissier, de déménagement, etc... par une défaillance du preneur seront El la charge pleine et entière du preneur..../... Réf. Délibération n 115/2007 du 14112/2007. ce document est un projet de bail dérogatoire

7 5/7 ARTICLE 9 - Remise des clefs: 9-1 Un état de remise des clefs sera établi, contradictoirement, lors de la prise de possession des biens loués, sous condition expresse de la présentation, par le preneur, d'une attestation d'assurance telle que définie à l'article 4, prise pour les locaux loués. Le preneur rendra les clefs des locaux le jour où finira le présent bail dérogatoire ou le jour du déménagement si celui - ci le précédait, nonobstant tout prétendu délai de faveur, d'usage ou de tolérance. 9-2 La remise des clefs ou leur acceptation pour la Communauté de Communes ne portera aucune atteinte au droit de ce dernier de répéter contre le preneur le coût des réparations de toute nature dont celui - ci est tenu suivant la Loi et les clauses et conditions de la présente convention. 9-3 Les clefs étant hiérarchisées dans un organigramme établi par la Communauté de Communes, il appartiendra au preneur de demander à la Communauté de Communes, tout remplacement ou reproduction desdites clefs. Les frais engendrés par la' réfection de clefs seront à la charge pleine et entiére du preneur qui devra, lors de l'état des lieux de sortie remettre l'ensemble des clefs confiées, y compris celles qui ont été refaites et payées par lui, le preneur n'étant pas autorisé à modifier les ouvertures des locaux loués, quelles qu'elles soient ENTRETIEN - TRAVAUX ARTICLE 10 - Entretien du matériel et des installations: 10-1 La Communauté de Communes des Pieux s'engage à entretenir le matériel et les installations louées, sous réserve que le preneur en use en conformité avec leur usage habituel Le preneur ne pourra faire dans les locaux loués, aucun travail d'aménagement intérieur, ni aucun changement de distribution, sans accord préalable de la Communauté de Communes. Il souffrira l'exécution de toutes les réparations, reconstructions, surélévations et travaux quelconques, même de simple amélioration, que la Communauté de Communes estimerait utiles et qu'elle ferait exécuter pendant le cours du bail précaire et provisoire dans les locaux loués ou dans l'immeuble dont ils dépendent, et le preneur ne pourra demander aucune indemnité, diminution, ni interruption de payement de la redevance, quelles que soient l'importance et la durée de ces travaux, même si cette durée excédait quarante jours, sauf en cas de force majeure le preneur devra 'Informer sans délai la Communauté de Communes des travaux de renouvellement qu'il aurait à effectuer quand bien même il n'en résulterait aucun dommage apparent. Il supportera personnellement et intégralement les conséquences directes ou indirectes de toute nature qui pourraient résulter d'un retard de sa part dans l'exécution de cette obligation La Communauté de communes des Pieux a donné son accord pour l'apposition d'une enseigne appartenant au Preneur, sur la façade du bàtiment «B» abritant les locaux loués par le preneur, étant précisé qu'en sa qualité de propriétaire des murs, la Communauté de communes des Pieux s'est chargée, à ses frais, de poser cette enseigne, à l'endroit indiqué par le preneur et accepté par la Communauté de communes des Pieux Si le preneur souhaitait changer l'enseigne posée, ou apposer affiche ou écriteau, il devra obtenir l'accord écrit préalable de la Communauté de Communes, qui, en cas d'accord, se chargera à ses frais, d'apposer le nouveau matériel sur la façade du bâtiment «B»..../.. Réf. Délibération n 115/2007 du 14/12/ ce document est un projet de bail dérogatoire

8 6/7 IV - CONDITIONS FINANCIERES ARTICLE 11 - Lover dû à la Communauté de Communes: 11-1 Le preneur est tenu de verser, à la Communauté de Communes des Pieux, le loyer fixé par la délibération n0115/2007 du Conseil Communautaire réuni le 14 Décembre 2007, étant précisé que la zone des Hauts Vents n'est pas assujettie au payement de la TVA 11-2 le loyer s'entend avec les charges comprises, c'est - à - dire comprenant la fourniture d'électricité et d'eau le preneur aura accès à la ligne téléphonique dans les locaux équipés, charge à lui de souscrire, à ses frais, tout abonnement et à régler toutes les consommations Le montant du loyer sera révisé chaque 1 e, Janvier, sur la base des évolutions de l'indice national du coût de la construction - dernier indice connu. ARTICLE 12 - Dépôt de garantie: Le preneur est dispensé du versement d'un dépôt de garantie. ARTICLE 13 - Impôts et charges divers: 13-1 En sa qualité de propriétaire, la Communauté de Communes des Pieux fera son affaire du payernent des impôts existants ou à venir dus en sa qualité de propriétaire, notamment les impôts fonciers Le preneur devra acquitter exactement les divers impôts, contributions et taxes à sa charge et dont la Communauté de Communes des Pieux pourrait étre responsable sur le fondement des dispositions fiscales en vigueur. Il devra justifier de leur acquit, notamment en fin de bail et avant tout enlèvement d'objets mobiliers, matériel et marchandises saisissables. ARTICLE 14 - Mise en demeure: V - AUTRES DISPOSITIONS Toute mise en demeure dans le cadre des présentes et de leurs suites, sauf disposition contraire expresse, est réalisée par leure recommandée avec accusé de réception. Tout délai relatif à la mise en demeure est décompté, sauf disposition contraire, à partir de sa date de réception par le preneur..,,/... Réf. Délibération n 115/2007 du 14/12/ ce document est un projet de bail dérogatoire

9 7/7 ARTICLE 15 - Élection de domicile; Pour l'exécution de la présente convention et de ses suites, les co - signataires font élection de domicile à leur adresse 'Indiquée en téte des présentes. En cas de changement de domiciliation du preneur et à défaut pour lui de l'avoir signifié par lettre recommandée avec accusé de réception, il est expressément convenu que toute délivrance sera valablement faite si elle l'a été au domicile susvisé. ARTICLE 16 - Modification de la convention; Toute modification du présent bail précaire et dérogatoire devra faire l'objet d'un avenant approuvé par décision du Bureau communautaire de la Communauté de Communes des Pieux. ARTICLE 17 - Exposition aux risques; Le locataire est avisé que la Commune des PIEUX est recensée dans l'édition 2006 (derniére édition connue) du dossier départemental des risques majeurs comme présentant un risque connu d'érosion marine et nucléaire, dans l'édition DIREN de l'atlas régional des zones inondables (mis à jour en 2004), n'est pas inscrite dans le périmètre de prescription d'un plan de prévention des risques naturels, a fait l'objet, en 1999, de deux arrêtés de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, et est inscrite dans le périmètre particulier d'intervention du site nucléaire de Flamanville. ARTICLE 18 - Documents contractuels; Le contrat de bail précaire et dérogatoire est composé des documents indissociables suivants: 1. Contrat de bail dérogatoire et attestation de renonciation expresse au statut des baux commerciaux 2. Plans, 3. Délibération n' 115/2007 du Conseil Communautaire du 14/12/2007, autorisant la mise en location sous forme de bail précaire et dérogatoire, 4. Décision n' xxxxx du Bureau Communautaire du xxxxxxx portant location à la Société CRIT, 5. État d'entrée des lieux et matériels mis à disposition. 6. fiche d'exposition aux risques fournie par la Préfecture de la Manche (dernière édition connue au 27/06/2006), 7. Etat des risques naturels et technologiques et son annexe ARTICLE 19 - Contentieux; Le présent contrat sera soumis à la Loi française et interprété conformément aux principes d'interprétation du droit français et tout contentieux sera traité par le Tribunal compétent. ARTICLE 20 - Ampliations; Ampliations de la présente convention seront transmises >- au Preneur, >- à Madame le receveur communautaire Fait, en Deux exemplaires originaux, aux Pieux, le Le preneur' Le Vice - Président délégué" Bruno Cottebrune "Merd de bien vouloir faire précéder de la mention du nom el prénom du signataire et de la mention manuscrite "Lu el Approuvé" et, le cas échéant. d'apposer la cachet de la Société Réf. Délibération n' 115/2007 du 14/12/ ce document est un projet de bail dérogatoire

N Rue Commune Etage Bâtiment Porte. Dépendances dont le locataire a la jouissance exclusive

N Rue Commune Etage Bâtiment Porte. Dépendances dont le locataire a la jouissance exclusive CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE Entre les soussignés, M., Mme, Mlle (nom, prénom, adresse) désigné(s) ci-après le bailleur et M., Mme, Mlle (nom, prénom, adresse) désigné(s) ci-après le preneur il a été convenu

Plus en détail

CONVENTION DE LOCATION

CONVENTION DE LOCATION CONVENTION DE LOCATION ANNEXE PROJET ENTRE LES SOUSSIGNES : HABITAT SUD DEUX SEVRES» dont le siège est à NIORT, 8 Rue François Viète, représenté par son Directeur Général, Monsieur Philippe VARENNE, Et,

Plus en détail

RESIDENCE. Coco MANDAT DE GESTION GARANTIES LOCATIVES

RESIDENCE. Coco MANDAT DE GESTION GARANTIES LOCATIVES RESIDENCE Coco MANDAT DE GESTION GARANTIES LOCATIVES Inscrit au Registre des Mandats de location sous le numéro : PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE Au Profit de : L'AGENCE IMMOBILIERE «OPEN IMMOBILIER»

Plus en détail

PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE

PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE Inscrit au Registre des Mandats de location sous le numéro : PROCURATION ET MANDAT DE GESTION LOCATIVE Au Profit de : L'AGENCE IMMOBILIERE «OPEN IMMOBILIER» Carte professionnelle N 2010 140 G délivrée

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment son article 26,

Vu la Constitution, notamment son article 26, Loi n 6-79 organisant les rapports contractuels entre les bailleurs et les locataires des locaux d'habitation ou à usage professionnel promulguée par le Dahir n 1-80-315 (17 safar 1401) (B.O. 21 janvier

Plus en détail

L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX

L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX L'EXPLOITATION COMMERCIALE DES BIENS COMMUNAUX PROBLEME Les communes sont parfois propriétaires d'un patrimoine important et susceptible de leur procurer des ressources qu'elles doivent gérer selon les

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil. Entre les soussignés :... Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et :...

CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil. Entre les soussignés :... Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et :... CONTRAT DE LOCATION Articles 1714 à 1751 du Code Civil BOX AUTOMOBILE N.. / NIVEAU.. Entre les soussignés : Dénommé ci-après, le BAILLEUR Et : IL A ETE CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT : Dénommé ci-après,

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS D après la loi n 89-462 du 6 juillet 1989 (JO 08/07 /89) modifiée par la loi du 21 juillet 1994 (JO 24/07/94) Le présent contrat de location est composé: d'une première

Plus en détail

LOCAL COMMERCIAL 16 RUE JEANNE D'ARC CONVENTION D'OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA VILLE

LOCAL COMMERCIAL 16 RUE JEANNE D'ARC CONVENTION D'OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA VILLE LOCAL COMMERCIAL 16 RUE JEANNE D'ARC CONVENTION D'OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC DE LA VILLE SERVICE DES AFFAIRES FONCIERES ET DOMANIALES ENTRE : La Ville de ROUEN représentée par Monsieur Edgar MENGUY,

Plus en détail

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX

MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX MARIGNAN AVOCATS NEWSLETTER BAUX COMMERCIAUX APPORTS DE LA LOI DU 18 JUIN 2014, DITE «LOI PINEL» ET DE SON DÉCRET D APPLICATION novembre 2014 Newsletter Baux Commerciaux La loi relative à l artisanat,

Plus en détail

MANDAT DE GESTION LOCATIVE

MANDAT DE GESTION LOCATIVE MANDAT DE GESTION LOCATIVE LE MANDAT EST OBLIGATOIRE Mandat établi conformément à : La Loi n 70-9 du 2 janvier 1970 La Loi n 89-462 du 6 juillet 1989 et au Décret n 72-678 du 20 juillet 1972. Carte Professionnelle

Plus en détail

LAVIGNE & ZAVANI. Administration de biens Syndics de Copropriété. - page 1 -

LAVIGNE & ZAVANI. Administration de biens Syndics de Copropriété. - page 1 - LAVIGNE & ZAVANI Administration de biens Syndics de Copropriété - page 1 - CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE (Mandant : personne physique) Loi n 70-09 du 2 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 Juillet 1972)

Plus en détail

MANDAT DE GESTION N (Loi 70.09 du 02-01-70 art. 6 & 7 - Décret 72.678 du 20-07-72 art. 64, 66 et 67 Article 1984 et suivant du Code Civil)

MANDAT DE GESTION N (Loi 70.09 du 02-01-70 art. 6 & 7 - Décret 72.678 du 20-07-72 art. 64, 66 et 67 Article 1984 et suivant du Code Civil) MANDAT DE GESTION N (Loi 70.09 du 02-01-70 art. 6 & 7 - Décret 72.678 du 20-07-72 art. 64, 66 et 67 Article 1984 et suivant du Code Civil) ENTRE LES SOUSSIGNES Nom..... Prénom........ Date de naissance

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ Rappel des dispositions légales : loi nº 2005-32 du 18 janvier 2005 art. 115 Journal Officiel du 19 janvier 2005, art. L. 632-1 du Code de le construction et de l'habitation

Plus en détail

Ci-après désigné «le preneur» ET : Cas de figure : M.., demeurant

Ci-après désigné «le preneur» ET : Cas de figure : M.., demeurant CONVENTION DE LOCATION AUX FINS D UN HEBERGEMENT TEMPORAIRE (convention tripartite entre un bailleur privé 1 fournissant le logement, le logeur 2 tenu de l obligation d hébergement, et l occupant hébergé)

Plus en détail

RESIDENCE. La Passerelle MANDAT DE GESTION

RESIDENCE. La Passerelle MANDAT DE GESTION RESIDENCE La Passerelle MANDAT DE GESTION MANDAT DE GÉRANCE N (Articles 1984 et suivants du Code civil, loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d'application n 72-678 du 20 juillet 1972) ENTRE LES SOUSSIGNÉS,

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-LOCATION D UN LOCAL D HABITATION

CONTRAT DE SOUS-LOCATION D UN LOCAL D HABITATION CONTRAT DE SOUS-LOCATION D UN LOCAL D HABITATION Le présent contrat est exclu du champ d'application des lois N 48-1360 du 01.09.1948 et 89-462 du 06.07.1989 modifiée à l'exception de l'article 8 Entre

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX APPARTENANT AU DOMAINE PRIVE DEPARTEMENTAL

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX APPARTENANT AU DOMAINE PRIVE DEPARTEMENTAL CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX APPARTENANT AU DOMAINE PRIVE DEPARTEMENTAL ENTRE : Le Département des YVELINES représenté par M. Le Président du Conseil Général, spécialement autorisé à intervenir

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUE DE LA SOUS-LOCATION

LE GUIDE PRATIQUE DE LA SOUS-LOCATION LE GUIDE PRATIQUE DE LA SOUS-LOCATION La sous-location permet à un locataire de mettre à disposition son logement temporairement et ce, en contrepartie d un loyer. Cette pratique est pourtant parfois utilisée

Plus en détail

B. I. L. BÂTIMENT INDUSTRIEL LOCATIF

B. I. L. BÂTIMENT INDUSTRIEL LOCATIF B. I. L. BÂTIMENT INDUSTRIEL LOCATIF Zone industrielle 2 rue Gustave Eiffel 60800 Crépy-en-Valois B. I. L. BÂTIMENT INDUSTRIEL LOCATIF PRÉSENTATION GÉNÉRALE LOCALISATION Dans la Zone industrielle de Crépy-en-Valois,

Plus en détail

MANDAT DE GESTION LOCATION ET GERANCE

MANDAT DE GESTION LOCATION ET GERANCE MANDAT DE GESTION (Articles 1984 et suivants du Code Civil loi n 70-9 du 2 Janvier 1970 et décret d application n 72-678 du 20 Juillet 1972) LOCATION ET GERANCE N ENTRE LES SOUSSIGNES, M..... demeurant..........

Plus en détail

Bail à usage d emplacement De stationnement

Bail à usage d emplacement De stationnement Bail à usage d emplacement De stationnement Article 1714 et suivants du code civil Exclu de la loi du 6 juillet 1989 modifiée ENTRE LES SOUSSIGNÉS, DÉNOMMÉS «LE BAILLEUR» Et «LE LOCATAIRE», LOCAUX LOUES

Plus en détail

Nantes Métropole Communauté Urbaine, représentée par Monsieur Jean-Pierre FOUGERAT, Vice-président, dûment à cet effet par délibération en date du

Nantes Métropole Communauté Urbaine, représentée par Monsieur Jean-Pierre FOUGERAT, Vice-président, dûment à cet effet par délibération en date du Page 1 / 5 Convention portant mise à disposition au profit de la Maison de l Emploi de la Métropole Nantaise de locaux situés 8 rue d Angleterre à Nantes : le Nouveau Malakoff ENTRE LES SOUSSIGNES : Nantes

Plus en détail

Contrat de location meublé (résidence principale du locataire)

Contrat de location meublé (résidence principale du locataire) Contrat de location meublé (résidence principale du locataire) Le présent contrat de location meublée, consenti à titre de résidence principale, est régi par les dispositions impératives de l'article L

Plus en détail

Résidence pour Personnes Âgées de 76 logements-foyers collectifs à ROUEN «rue de la Maladrerie»

Résidence pour Personnes Âgées de 76 logements-foyers collectifs à ROUEN «rue de la Maladrerie» Résidence pour Personnes Âgées de 76 logements-foyers collectifs à ROUEN «rue de la Maladrerie» C O N V E N T I O N D E L O C A T I O N Entre les soussignés : Le Centre Communal d Action Sociale (ci-après

Plus en détail

Contrat de bail commercial

Contrat de bail commercial Lettres & contrats pour les entrepreneurs indépendants Louer Contrat de bail commercial Un contrat de bail commercial ne doit pas nécessairement être aussi étendu qu on le croit généralement. En effet,

Plus en détail

CONVENTION PLURIANNUELLE-TYPE DE PATURAGE EN ALPAGE

CONVENTION PLURIANNUELLE-TYPE DE PATURAGE EN ALPAGE Annexe 3 CONVENTION PLURIANNUELLE-TYPE DE PATURAGE EN ALPAGE LES SOUSSIGNES : d une part agissant en qualité de propriétaire, et, d autre part agissant en qualité de locataire, A été arrêté d un commun

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REGION LANGUEDOC - ROUSSILLON DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Réunion du 22 juillet 2005 N 01.42 LISTE DES EMPLOIS POUVANT BÉNÉFICIER D'UN LOGEMENT DE FONCTION Vu le Code Général des Collectivités Territoriales

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE

CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE CONTRAT DE PRESTATION DE SERVICE ENTRE L Association de Gestion de l Espace La Grappe, l AGELAG, représentée par son Président Philippe CREACH Ci- après dénommée le «Prestataire» ET La société au capital

Plus en détail

SECTION 3 ENTREPRISES UTILISANT UNE ADRESSE DITE DE DOMICILIATION [DB 4G223]

SECTION 3 ENTREPRISES UTILISANT UNE ADRESSE DITE DE DOMICILIATION [DB 4G223] Références du document 4G223 Date du document 25/06/98 SECTION 3 Entreprises utilisant une adresse dite de domiciliation Dans le cadre des mesures destinées à faciliter la création des entreprises, la

Plus en détail

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ ENTRE LES SOUSSIGNÉS : annexe 4 Modèles de convention d occupation précaire 1. Convention d hébergement ENTRE L HÉBERGEANT ET L HÉBERGÉ CAS DE FIGURE Le propriétaire des locaux frappés d un arrêté de police tenu à l obligation

Plus en détail

(Articles 1984 et suivants du Code civil, loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d'application n 72-678 du 20 juillet 1972)

(Articles 1984 et suivants du Code civil, loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d'application n 72-678 du 20 juillet 1972) MANDAT DE GÉRANCE N (Articles 1984 et suivants du Code civil, loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d'application n 72-678 du 20 juillet 1972) ENTRE LES SOUSSIGNÉS, ci-après dénommés «LE MANDANT» et «LE

Plus en détail

IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT :

IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT : GUIDE DE L HÉBERGEMENT ET DU LOGEMENT L occupant hébergé Ci-après désigné par les mots «L occupant hébergé» IL A ÉTÉ CONVENU CE QUI SUIT : CONDITIONS PARTICULIERES Article 1 - Objet de la convention La

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE A USAGE EXCLUSIVEMENT D HABITATION

CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE A USAGE EXCLUSIVEMENT D HABITATION CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE A USAGE EXCLUSIVEMENT D HABITATION Entre le propriétaire bailleur: RICHARD Jean-Christophe 560 Rte de Cry 74380 Arthaz PND Mobile: 06 11 566 068 Mail : contact@locweb.com Et

Plus en détail

Conditions générales de Ventes

Conditions générales de Ventes CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE LA SOCIETE RELATIA DEFINITIONS : Pour la bonne compréhension des présentes, il est convenu des définitions suivantes : «Le Client» : toute société qui contracte en vue

Plus en détail

Article 3 : Demeurent en dehors du champ d'application de la présente loi :

Article 3 : Demeurent en dehors du champ d'application de la présente loi : Location-accession à la propriété immobilière (Leasing) Dahir n 1-03-202 du 16 ramadan 1424 portant promul gation de la loi n 51-00 relatif à la location -accession à la propriété immobilière (B.O. du

Plus en détail

Annexe 2 à la délibération n 5/07 Année Scolaire.

Annexe 2 à la délibération n 5/07 Année Scolaire. Annexe 2 à la délibération n 5/07 Année Scolaire. CONVENTION D OCCUPATION PRECAIRE D UN LOGEMENT DE FONCTION Aux termes de l article R. 216-15 du Code de l Education, relatif aux concessions de logements

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNES,

ENTRE LES SOUSSIGNES, CONVENTION PORTANT MISE A DISPOSITION au profit de l INSTITUT des ETUDES AVANCEES de Nantes des locaux de bureaux situé 5 Allée Jacques Berque à Nantes ENTRE LES SOUSSIGNES, Nantes Métropole Communauté

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL. Résidence de tourisme 4 étoiles «FONT BLANCHE» à VARS LES CLAUX 05560. Mr et /ou Mme... Demeurant à...

BAIL COMMERCIAL. Résidence de tourisme 4 étoiles «FONT BLANCHE» à VARS LES CLAUX 05560. Mr et /ou Mme... Demeurant à... BAIL COMMERCIAL Résidence de tourisme 4 étoiles «FONT BLANCHE» à VARS LES CLAUX 05560 ENTRE LES SOUSSIGNÉS Mr et /ou Mme... Demeurant à...... Ci-après dénommée «Le BAILLEUR» d'une part, ET LA SOCIETE SOFIMONT

Plus en détail

DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC

DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC Convention d exploitation d une fourrière de véhicules à moteur pour la commune de Baziège LES INTERVENANTS Convention conclue entre les soussignés: D une part, la commune

Plus en détail

BAIL D APPARTEMENT M...... domicilié à... IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT :

BAIL D APPARTEMENT M...... domicilié à... IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : BAIL D APPARTEMENT Entre les soussignés : M.. domicilié à Tél... dénommé le «Bailleur», ET M...... domicilié à Tél.. dénommé le «Preneur». IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : Article 1 Objet Par la présente,

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D'UN LOGEMENT D'HABITATION

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D'UN LOGEMENT D'HABITATION XXXXFR CONVENTION DE MISE A DISPOSITION D'UN LOGEMENT D'HABITATION Entre les soussignés : La S.A. DYNAMIC OFFICE, ayant son siège à 3200 AARSCHOT, Tiensestraat 49, représentée par son administrateur délégué.

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE

CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE CONTRAT DE DOMICILIATION COMMERCIALE Entre la Société BOX OFFICE, SARL, au capital de 10 000 dont le siège social est situé 11/13 Avenue Barthélémy Thimonnier - 69300 CALUIRE immatriculée au Répertoire

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION À TITRE GRATUIT COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX - ATELIER D ECO SOLIDAIRE

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION À TITRE GRATUIT COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX - ATELIER D ECO SOLIDAIRE CONVENTION DE MISE A DISPOSITION À TITRE GRATUIT COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX - ATELIER D ECO SOLIDAIRE ENTRE : La Communauté Urbaine de Bordeaux (Cub), Etablissement Public Administratif créé par la

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION

CONTRAT DE DOMICILIATION ENTRE LES SOUSSIGNES : D'une part : La société AF.R 28 Rue de la Bretonnerie 95300 PONTOISE SAS au capital de 200.000 euros, inscrite au RCS PONTOISE B 379.873.300 N agrément : 000244 Représentée à l effet

Plus en détail

BAIL A LOYER (DROIT COMMUN)

BAIL A LOYER (DROIT COMMUN) BAIL A LOYER (DROIT COMMUN) LE PRESENT CONTRAT DE BAIL A LOYER EST ETABLI ENTRE : SARL GREEN HILL Représenté par Jean-Philippe COURTEL 34, bd de Grand Case 97150 SAINT MARTIN Cell :0690.22.21.20 jpcourtel@hotmail.com

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE www.rezavacances.com

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE www.rezavacances.com ENTRE LES SOUSSIGNES, CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE www.rezavacances.com Monsieur et/ou Madame [ ], né(e) le à, demeurant [ ], à [ ]; Numéro de téléphone fixe: Numéro de téléphone portable: Email: ;

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ

BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ Hôtels et Résidences BAIL COMMERCIAL MEUBLÉ «VITTEL Les COLONIES» APPARTEMENT N : PARKING N.. ENTRE Les Soussignés Monsieur (et, ou) Madame :.. Demeurant à : Rue ou lieu dit : Tél domicile :. Bureau :..

Plus en détail

CONTRAT DE SERVEUR DEDIE HEBERGEMENT GESTION DE NOM DE DOMAINE ET MAIL

CONTRAT DE SERVEUR DEDIE HEBERGEMENT GESTION DE NOM DE DOMAINE ET MAIL CONTRAT DE SERVEUR DEDIE HEBERGEMENT GESTION DE NOM DE DOMAINE ET MAIL Entre, DiffusionNet, SARL au capital de 7 700 uros, RCS 435 068 440 de Reims, Allée des Bleuets - 51400 LES PETITES LOGES, ci-après

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE. (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats :

CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE. (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats : 1 CONTRAT DE GESTION IMMOBILIERE (Loi n 70-09 du 02 Janvier 1970, décret n 72-678 du 20 juillet 1972) N du registre des mandats : ENTRE LES SOUSSIGNES ET Usufruitiers des droits immobiliers ci-après énoncés,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT

CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT CONDITIONS GENERALES DE RESERVATION ET D HEBERGEMENT Les présentes conditions générales de réservation et d hébergement s appliquent à toutes les réservations d hébergement de biens situés au Château les

Plus en détail

CONVENTION DE LOCATION

CONVENTION DE LOCATION CONVENTION DE LOCATION MEUBLÉE SAISONNIÈRE LA PRÉSENTE CONVENTION DE LOCATION EST COMPOSÉE : d'une première partie comprenant toutes les dispositions particulières et spécifiques de la présente location;

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale

CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale Entre la société PRESTAFORMA 98 bis Boulevard de LA TOUR-MAUBOURG 75007 PARIS SAS AU CAPITAL DE 40 000,00 immatriculé au Greffe du Tribunal de Commerce

Plus en détail

ENGAGEMENT DE CAUTION CONJOINTE ET SOLIDAIRE

ENGAGEMENT DE CAUTION CONJOINTE ET SOLIDAIRE ENGAGEMENT DE CAUTION CONJOINTE ET SOLIDAIRE Je soussigné (Nom, Prénoms) demeurant. déclare par la présente, me porter caution conjointe, solidaire et personnelle, sans bénéfice de discussion ni de division,

Plus en détail

Bail de location d un emplacement de stationnement

Bail de location d un emplacement de stationnement Soumis aux dispositions des articles 1709 et suivants du Code civil Entre les soussignés : Propriétaire bailleur : Nom et prénom : Demeurant : Téléphone / E-mail : Dénommé(s) ci-après «BAILLEUR», (au singulier)

Plus en détail

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété.

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété. GARANTIES LOCATIVES LES SERVICES D ATI GESTION LA GESTION LOCATIVE (quittancement, reddition mensuelle des comptes, suivi des travaux ) LE SYNDIC DE COPROPRIETE LA MISE EN LOCATION (sélection des locataires,

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL SOUMIS AUX ARTICLES L.145-1 ET SUIVANTS DU CODE DE COMMERCE ET DES DISPOSITIONS NON CODIFIEES DU DECRET DU 30/09/1953

BAIL COMMERCIAL SOUMIS AUX ARTICLES L.145-1 ET SUIVANTS DU CODE DE COMMERCE ET DES DISPOSITIONS NON CODIFIEES DU DECRET DU 30/09/1953 BAIL COMMERCIAL SOUMIS AUX ARTICLES L.145-1 ET SUIVANTS DU CODE DE COMMERCE ET DES DISPOSITIONS NON CODIFIEES DU DECRET DU 30/09/1953 Entre les soussigné(e)s : Acquéreur : D une part, Ci-après dénommé(e)

Plus en détail

Conditions générales Logement conventionné

Conditions générales Logement conventionné Conditions générales Logement conventionné 1. La Durée La location est consentie pour une durée de trois ans renouvelable automatiquement par tacite reconduction. 2. Conditions financières de la location

Plus en détail

Mise à disposition d'un local

Mise à disposition d'un local Mise à disposition d'un local La mise à disposition des locaux obéit à un certain nombre de règles visant à assurer l égalité de traitement entre les citoyens. L'article L.2144-3 du Code général des collectivités

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL DE BIENS IMMOBILIERS MEUBLES DANS UNE RESIDENCE AVEC SERVICES SOUMIS AUX ARTICLES L. 145-1 ET SUIVANTS DU CODE DE COMMERCE ET DES

BAIL COMMERCIAL DE BIENS IMMOBILIERS MEUBLES DANS UNE RESIDENCE AVEC SERVICES SOUMIS AUX ARTICLES L. 145-1 ET SUIVANTS DU CODE DE COMMERCE ET DES Résidence «Saint Pierre» - Bail commercial page 1 BAIL COMMERCIAL DE BIENS IMMOBILIERS MEUBLES DANS UNE RESIDENCE AVEC SERVICES SOUMIS AUX ARTICLES L. 145-1 ET SUIVANTS DU CODE DE COMMERCE ET DES DISPOSITIONS

Plus en détail

Garanties diverses fournies par le crédit- preneur

Garanties diverses fournies par le crédit- preneur Garanties diverses fournies par le crédit- preneur 1.- Cautionnement solidaire par la société Est à l'instant intervenu aux présentes :, agissant ici au nom et en sa qualité de président de la société

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE

COMMISSION PERMANENTE Délibération affichée, rendue exécutoire, après transmission au Contrôle de la Légalité le : 19/12/12 AR n : A078-227806460-20121214-67141-DE-1-1_0 REPUBLIQUE FRANÇAISE CONSEIL GENERAL DES YVELINES 2012-CP-4407.1

Plus en détail

Sont convenus de ce qui suit: Article 1. M. MARTINET Vincent est autorisé(e) à occuper le logement ci-après désigné.

Sont convenus de ce qui suit: Article 1. M. MARTINET Vincent est autorisé(e) à occuper le logement ci-après désigné. 47, rue de Cochet - 91510 LARDY : 01.64.59.25.20 : 01.60.82.23.42 : 0912276e@ac-versailles.fr Site : http://www.clg-tillion-lardy.ac-versailles.fr/ CONVENTION D OCCUPATION PRECAIRE D UN LOGEMENT VACANT

Plus en détail

LA GESTION DE VOTRE PATRIMOINE

LA GESTION DE VOTRE PATRIMOINE LA GESTION DE VOTRE PATRIMOINE La Société IMMO 97.1 dont le siège social est 8, Place Créole Marina Bas du Fort (97190 GOSIER) est implantée sur l'île de la Guadeloupe depuis 1989 IMMO 97.1, constituée

Plus en détail

Flash. Flash d information Immobilier. Parution du décret Pinel du 3 novembre 2014

Flash. Flash d information Immobilier. Parution du décret Pinel du 3 novembre 2014 SEPTEMBRE OCTOBRE NO VEMBRE 2014 Flash Dans ce numéro Baux 1-3 Vente immobilière 3-4 Diagnostic technique 4-5 Parution du décret Pinel du 3 novembre 2014 Flash d information Immobilier Le décret d application

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX Entre les soussignés : La Ville de Noyon, représentée par son Maire en exercice, Monsieur Patrick DEGUISE, dûment habilité à cet effet par délibération du conseil

Plus en détail

Contrat de bail de parking et garage

Contrat de bail de parking et garage Contrat de bail de parking et garage CONTRAT DE BAIL DE PARKING ET GARAGE 2/7 Bail de parking et garage entre (nom(s), prénom(s), adresse, raison sociale, siège social) : 1... Soussigné(e)(s) de première

Plus en détail

Le mandant donne pouvoir au mandataire de gérer tant activement que passivement les biens et droits immobiliers lui appartenant et situés :

Le mandant donne pouvoir au mandataire de gérer tant activement que passivement les biens et droits immobiliers lui appartenant et situés : MANDAT DE GERANCE PERSONNE PHYSIQUE N Articles 1984 et suivants du Code civil loi n 70-9 du 2 janvier 1970 et décret d application n 72-678 du 20 juillet 1972 ENTRE LES SOUSSIGNES, ci-après dénommés «LE

Plus en détail

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA LOI N 2014-626 DU 18 JUIN 2014 RELATIVE À L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRÈS PETITES ENTREPRISES DITE «LOI PINEL» Liste des mesures Modification des dispositions

Plus en détail

CONTRAT DE BAIL. Ce logement a été attribué en tenant compte, notamment, de la situation sociale, familiale et financière du locataire.

CONTRAT DE BAIL. Ce logement a été attribué en tenant compte, notamment, de la situation sociale, familiale et financière du locataire. CONTRAT DE BAIL 1. La société HABITATIONS SUD Luxembourg SCRL Dont l adresse est la suivante : 18, rue des Métallurgistes 6791 ATHUS (Siège social) 9, rue de la Sambre 6700 ARLON (Siège administratif)

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Entre les soussignés, M., Mme, Mlle (nom, prénom)... né le...à... demeurant... désigné(s) ci-après le bailleur et M., Mme, Mlle (nom, prénom)... né le...à... demeurant...

Plus en détail

Les principales mesures de la loi Pinel en matière de bail commercial

Les principales mesures de la loi Pinel en matière de bail commercial Les principales mesures de la loi Pinel en matière de bail commercial Article juridique publié le 13/03/2015, vu 1511 fois, Auteur : Avocat David MICHEL La loi relative à l'artisanat, aux commerces et

Plus en détail

LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL?

LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL? 0 LE LOGEMENT EST VENDU : QUE DEVIENT LE BAIL? Rien n interdit au propriétaire de mettre en vente le bien loué pendant la durée de la location. En soi, la vente du bien loué ne met pas fin au bail, mais

Plus en détail

POSSIBILITES D EXPLOITATION

POSSIBILITES D EXPLOITATION POSSIBILITES D EXPLOITATION I - Les différentes possibilités d implantation sur le plan juridique Lorsque vous créez votre entreprise se pose à vous le problème du choix de l'implantation géographique

Plus en détail

CAUTIONNEMENT EN CAS DE COLOCATION BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution)

CAUTIONNEMENT EN CAS DE COLOCATION BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution) I - RÉFÉRENCES LOGEMENT CAUTIONNEMENT EN CAS DE COLOCATION BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution) II - RENSEIGNEMENTS CONCERNANT

Plus en détail

Ci-après dénommée : "LE PROPRIETAIRE" ou «SEQUANO Aménagement»

Ci-après dénommée : LE PROPRIETAIRE ou «SEQUANO Aménagement» Entre les soussignées : La société SEQUANO Aménagement, société anonyme d économie mixte, au capital de 9.726.252,00, dont le siège social est en l Hôtel du Département de Seine-Saint-Denis à BOBIGNY (93000),

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LES CHALETS DE LA VOLOGNE

CONTRAT DE LOCATION LES CHALETS DE LA VOLOGNE CONTRAT DE LOCATION LES CHALETS DE LA VOLOGNE 52 Boulevard de Granges 88400 Gérardmer Tél. 03 29 63 09 33 ou 06 79 68 71 25 http://www.chaletsdelavologne.com contact@chaletsdelavologne.com ENTRE LES SOUSSIGNES,

Plus en détail

BAIL COMMERCIAL TYPE EN APPLICATION DU DECRET DU 30-09-1953 ET DES TEXTES SUBSEQUENTS DE BIENS IMMOBILIERS

BAIL COMMERCIAL TYPE EN APPLICATION DU DECRET DU 30-09-1953 ET DES TEXTES SUBSEQUENTS DE BIENS IMMOBILIERS BAIL COMMERCIAL TYPE EN APPLICATION DU DECRET DU 30-09-1953 ET DES TEXTES SUBSEQUENTS DE BIENS IMMOBILIERS EH PAD E VIAN LES BA IN S ENTRE LES SOUSSIGNES : Monsieur Madame. demeurant.. Ci-après désigné

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION Logement conventionné à Loyer Social ou Très Social

CONTRAT DE LOCATION Logement conventionné à Loyer Social ou Très Social CONTRAT DE LOCATION Logement conventionné à Loyer Social ou Très Social (Loi du 6 juillet 1989 CCH : Article L.321-1 à L.321-7 et L. 321-8 à L. 321-12) ENTRE LES SOUSSIGNES Nom et prénom : Adresse : c

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE SAISONNIERE - Page N 1 - CONTRAT DE LOCATION MEUBLEE SAISONNIERE Entre les soussignés : IDENTIFICATION DES PARTIES La société «NEOTHEM», société à responsabilité limitée, au capital de 15,000,00 euros, ayant son siège

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES. Objet du marché n 2015-06

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES. Objet du marché n 2015-06 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Objet du marché n 2015-06 Contrat Groupe assurance complémentaire santé (Article 40 du Code des marchés publics) MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric

Plus en détail

BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005. Conditions particulières

BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005. Conditions particulières ENTRE LES SOUSSIGNEES : BAIL DE LOCATION Locaux meublés Hors du champ d application de la loi du 18 janvier 2005 Conditions particulières Association pour l accueil et l hébergement Des élèves de TELECOM-Lille

Plus en détail

M... propriétaire, ... ..., ...

M... propriétaire, ... ..., ... Contrat de location I. Identification des parties Bailleur(s) M.... propriétaire, demeurant à... dénommé(s) au présent acte le(s) bailleur(s). Locataire(s) L association ou l organisme..., dont le siège

Plus en détail

FOURNITURE DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE MUNICIPALE

FOURNITURE DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE MUNICIPALE GROUPEMENT DE COMMUNES FERRIÈRE-SUR-BEAULIEU ET BEAULIEU-LÈS-LOCHES FOURNITURE DE REPAS POUR LE SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE MUNICIPALE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

CONITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES DE LA CORDEE

CONITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES DE LA CORDEE CONITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES DE LA CORDEE 1. Objet Les présentes conditions générales ont pour objet de déterminer les modalités et conditions selon lesquelles LA CORDEE, SAS au capital

Plus en détail

Propriété immobilière - Locationaccession

Propriété immobilière - Locationaccession Propriété immobilière - Locationaccession Version consolidée en date du 26 octobre 2011 La loi n 51-00 relatif à la location-accession à la propriété immobilière 1 Telle qu elle a été modifiée par: Dahir

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du jeudi 8 décembre 2011

Délibération au Conseil Municipal du jeudi 8 décembre 2011 Délibération au Conseil Municipal du jeudi 8 décembre 2011 64 Conclusion d'une convention de mise à disposition d un club house et d aires d évolution au Training Club Canin, Route de l Oberjaegerhof à

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DES YVELINES. CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION 86 av de Paris 78000 VERSAILLES

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DES YVELINES. CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION 86 av de Paris 78000 VERSAILLES REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DES YVELINES CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION 86 av de Paris 78000 VERSAILLES ENTRE LES SOUSSIGNES: M. Salvador MUNOZ ZARATE Demeurant : Reinekamp 6, 30880 Laatzen

Plus en détail

POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL

POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL POLE TECHNOLOGIQUE DE SFAX -CONTRAT DE BAIL DE LOCAL Il a été convenu ce qui suit entre : La société de gestion de la technopole de Sfax, société anonyme au capital de 01 million de dinars immatriculée

Plus en détail

Commission Administration Générale - Marchés et Travaux du 29 janvier 2008

Commission Administration Générale - Marchés et Travaux du 29 janvier 2008 2008/8890 Direction Centrale de l'immobilier PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Administration Générale - Marchés et Travaux du 29 janvier 2008 Objet : Lyon 8e -

Plus en détail

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement.

Le loyer pour l intégralité du séjour est du à l arrivée dans l appartement. Nos Conditions Générales 1. Usage de l appartement L appartement est loué à usage exclusif d habitation et ce à titre provisoire. Le locataire, préalablement à sa réservation, déclare que la réservation

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNES IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT

ENTRE LES SOUSSIGNES IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT Mandat de gestion MANDAT DE GERANCE OPERATION «VILLA FLORA» (SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE) GESTION DE LOGEMENTS NUS Le mandat est obligatoire (art.6 Loi du 2 Janvier 1970) N... du registre des mandats ENTRE

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

MANDAT «CONFIANCE» DE GESTION LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970 et LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970

MANDAT «CONFIANCE» DE GESTION LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970 et LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970 MANDAT «CONFIANCE» DE GESTION LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970 et LOI N 70-9 du 2 Janvier 1970 N d inscription au registre des mandats N ENTRE LES SOUSSIGNES NOM :.. Prénoms:... NOM de jeune fille (s il y

Plus en détail

LES CONDITIONS GÉNÉRALES DU CONTRAT

LES CONDITIONS GÉNÉRALES DU CONTRAT LES CONDITIONS GÉNÉRALES DU CONTRAT 1) DUREE DU CONTRAT Le bail est consenti pour une durée au moins égale à TROIS ANS si le bailleur est une personne physique ou une société civile familiale. Le bail

Plus en détail

DOSSIER A COMPLETER PAR LA CAUTION SOLIDAIRE

DOSSIER A COMPLETER PAR LA CAUTION SOLIDAIRE DOSSIER A COMPLETER PAR LA CAUTION SOLIDAIRE PIECES A FOURNIR Un dossier incomplet ne peut pas être examiné. La remise d un dossier ne préjuge pas de son acceptation définitive. Toute candidature est conditionnée

Plus en détail

IMMEUBLE COMMUNAL 20 RUE LETHUILLIER PINEL ROUEN ATHLETIC CLUB CONVENTION DE MISE A DISPOSITION

IMMEUBLE COMMUNAL 20 RUE LETHUILLIER PINEL ROUEN ATHLETIC CLUB CONVENTION DE MISE A DISPOSITION IMMEUBLE COMMUNAL 20 RUE LETHUILLIER PINEL ROUEN ATHLETIC CLUB CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SERVICE DES AFFAIRES FONCIERES ET DOMANIALES ENTRE : La Ville de ROUEN représentée par Monsieur Edgar MENGUY,

Plus en détail

CONVENTION TYPE D OCCUPATION PRECAIRE ET REVOCABLE DU DOMAINE PUBLIC ACTIVITE : OCCUPATION A LA DEMANDE. N du

CONVENTION TYPE D OCCUPATION PRECAIRE ET REVOCABLE DU DOMAINE PUBLIC ACTIVITE : OCCUPATION A LA DEMANDE. N du CONVENTION TYPE D OCCUPATION PRECAIRE ET REVOCABLE DU DOMAINE PUBLIC ACTIVITE : OCCUPATION A LA DEMANDE N du Entre d une part La Communauté d'agglomération Sophia Antipolis Sise Hôtel de Ville BP 2205

Plus en détail

«SOCIETE DU LOGEMENT DE GRACE-HOLLOGNE» Société coopérative à responsabilité limitée agréée par la Société Wallonne du Logement

«SOCIETE DU LOGEMENT DE GRACE-HOLLOGNE» Société coopérative à responsabilité limitée agréée par la Société Wallonne du Logement «SOCIETE DU LOGEMENT DE GRACE-HOLLOGNE» Société coopérative à responsabilité limitée agréée par la Société Wallonne du Logement Siège social Rue Nicolas Defrêcheux 1-3 à 4460 Grâce-Hollogne Téléphone :

Plus en détail

MANDAT DE VENTE AVEC DEMARCHARGE

MANDAT DE VENTE AVEC DEMARCHARGE MANDAT DE VENTE AVEC DEMARCHARGE (article 6 loi N 70-9 du 2 janvier 1970 et articles 72 et suivants du décret N 72-678 du 20 juillet 1972) (1) AVEC EXCLUSIVITE (1) SEMI EXCLUSIVITE (1) SANS EXCLUSIVITE

Plus en détail