Le rôle d un SMI pour assurer une maîtrise globale des risques d une entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le rôle d un SMI pour assurer une maîtrise globale des risques d une entreprise"

Transcription

1 Le Sytème de Management Intégré Le rôle d un SMI pour assurer une maîtrise globale des risques d une entreprise ISO 9001, ISO et OHSAS ISO ISO OHSAS Systèmes conjoints ou systèmes de management intégré...7 Le SMI : présentation...7 Exemples de systèmes intégrés...8 La méthode PRISM...8 Présentation de la méthode...8 Mise en place...8 Bénéfices...8 Les auteurs...9 LRQA Business Assurance...9 Améliorer la performance, Réduire le risque

2 ISO 9001, ISO et OHSAS Incontournables pour une maîtrise de risques, ces référentiels visent chacun la maîtrise de certains risques que doivent affronter les organisations et les entreprises. Quels sont leurs enjeux, leurs objectifs et leurs limites? Pour parvenir au succès, les organisations doivent généralement articuler leur stratégie autour des trois axes suivant : L efficacité économique, permettant de dégager les ressources nécessaires à la réalisation de leurs missions. La conformité aux lois et règlement, permettant d ancrer leurs activités dans le contexte législatif dans lequel elles évoluent. La responsabilité sociale ou conduite responsable, permettant de légitimer leurs activités dans le contexte social. Néanmoins, cet environnement économique, réglementaire et social est en évolution constante et de plus en plus rapide. Les cycles économiques se raccourcissent (pour exemple, les contrats de service public passés avec l Etat ou les administrations territoriales sont conclus pour 7 ans aujourd hui contre 30 ans auparavant). La crise a engendré une incertitude affectant la visibilité des entreprises qui s est réduite de plusieurs mois à quelques semaines. Sur le plan réglementaire, on assiste à une augmentation de la complexité des contraintes, qu il s agisse des réglementations sectorielles qui structurent fortement les marchés (alimentaire, cosmétique, matériaux de construction, machine ) ou des exigences environnementales et santé-sécurité qui ont fortement progressé dans les années Ainsi, les entreprises peuvent avoir des difficultés à identifier les exigences applicables et à mettre en œuvre des dispositions de veille pour se préparer aux changements à venir. Sur le plan sociétal, les relations multiacteurs et les attentes des parties intéressées en découlant se multiplient. A titre d exemple, pour réaliser une extension de ses activités impliquant la construction de nouveaux bâtiments, le chef d entreprise doit composer avec les actionnaires et/ou les banques pour le financement, les clients attachés à la continuité des activités, les administrations (permis, autorisations diverses), les salariés pour prendre en compte les changements de postes et de conditions de travail mais également les riverains dans le cadre d enquêtes publiques. Pour les dirigeants, il apparaît de plus en plus difficile de maîtriser l ensemble des paramètres pouvant impacter leur stratégie et d effectuer les choix nécessaires pour l atteinte de leurs objectifs. Les approches par les «systèmes de management» sont une des réponses à ces enjeux en fournissant une vision objective des menaces et des opportunités d une organisation. Les choix stratégiques peuvent être ainsi pris tout en dimensionnant les ressources en fonction de l importance des risques identifiés. L environnement économique, réglementaire et social est en évolution constante et de plus en plus rapide.

3 ISO 9001 Le système de management ISO 9001 est focalisé sur la maîtrise des exigences associées à la réalisation d un produit ou d un service. A l origine, la version 1994 focalisait sur le process de production ; la version 2000 a intégré à ce process les activités supports comme les achats, les ressources humaines et la maintenance ; enfin, la version 2008 a ouvert une terminologie, au départ très industrielle, aux secteurs des services. Atouts et avantages d un système de management IS Ce système de management permet d arriver à la maîtrise : Des exigences du client (axe efficacité économique) : maîtrise du non-respect des exigences d un client et de l insatisfaction en découlant qui peut être exprimée par des réclamations, plaintes, pénalités, mauvaise réputation, Des exigences réglementaires associées au produit ou à la prestation (axe conformité aux lois et règlements) : maîtrise du contexte dans lequel l entreprise réalise la prestation. On sort des simples exigences du client et l entreprise prouve ainsi son professionnalisme en prenant en compte les exigences sociétales de son activité et peut ainsi anticiper et compléter les exigences de ses clients et de ses marchés. Des exigences internes de l entreprise (axe efficacité économique) : l ISO 9001:2008 développe des principes fondamentaux structurés autour de l approche processus pour améliorer la performance de l entreprise. Un système de management ISO 9001 centré sur la réalisation des produits et services et la satisfaction des clients offre donc les avantages suivants : Une bonne maîtrise de la démarche d amélioration continue et de l approche processus. Une très bonne connaissance du fonctionnement des processus. Les limites d un Système de Management de la Qualité ISO 9001 Actuellement on rencontre les limites suivantes : Un système de management ISO 9001 aura tendance à produire des fonctionnements trop endogènes. La majorité des indicateurs de ses processus est centré sur l interne, dans une approche de conformité plutôt que d efficacité. Un trop grand nombre de reporting et d indicateurs entraîne souvent des difficultés de communication. Aujourd hui, le management de système Qualité doit pleinement intégrer une gestion des risques dans les processus, tournée vers la satisfaction client et la production de valeurs ajoutées et répondant aux facteurs extérieurs. La mise en place d un système de management intégré (SMI) est l une des étapes nécessaires à l ouverture des systèmes qualité. Pour aller plus loin : lrqa.fr/iso9001

4 ISO Un système de management ISO est focalisé sur la maîtrise des impacts environnementaux associés au process de production, c est-à-dire à la réalisation d un produit ou d un service. Atouts et avantages d un système de management ISO Ce système de management permet d arriver à la maîtrise : Des impacts environnementaux (axe conduite responsable) : l amélioration de la maîtrise des impacts environnementaux permet de légitimer les activités dans le contexte social. Des exigences réglementaires associées au produit ou à la prestation (axe conformité aux lois et règlements) : maîtrise des exigences législatives et réglementaires environnementales concernant non seulement la réalisation du produit et/ou de la prestation mais aussi de l ensemble des moyens nécessaires à leur réalisation. Au-delà de la maîtrise des risques liés aux autorisations réglementaires d exploitation et à la responsabilité juridique de l entreprise, cette démarche permet d anticiper les risques d obsolescence de produit/process liés aux futures contraintes réglementaires. Une démarche ISO a aussi un réel intérêt économique car la mise en conformité réglementaire des process de l entreprise en dehors de cette démarche engendre des coûts. L apparition d un sinistre, un rachat, un investissement dans l outil de production ou même des plaintes émanant des parties prenantes peuvent montrer des écarts majeurs et conduire actionnaires, assureurs et, administration à exiger une mise à niveau réglementaire drastique. Un passif environnemental important pourrait mettre en péril la pérennité de l entreprise. Les systèmes de management environnemental ont essentiellement pour rôle d aider les entreprises à répondre à ces enjeux en identifiant les opportunités environnementales mais aussi économiques. À ces gains s ajoutent les diminutions des coûts liés aux accidents et à la pollution ainsi que la réduction des primes d assurance qui peuvent être significatives dans certains cas. Enfin, la démarche ISO permet également de favoriser les actions réalisées en interne notamment lors des appels d offre public qui doivent prendre systématiquement en compte les objectifs de développement durables (article 5 du code des marchés publics). Un système de management ISO offre donc les avantages suivants : Enjeux externes : facilitant la mise en conformité réglementaire, la démarche ISO a un impact favorable sur l image de marque de la société et la confiance de la clientèle. Facteur de différenciation positive vis-à-vis de la concurrence sur le marché, elle augmente aussi les chances de sélection dans le cadre des appels d offre. Enjeux internes : la réduction des impacts environnementaux et des coûts associés s appuie sur une meilleure connaissance de la réglementation. La démarche est un outil de gestion du risque et des coûts induits (plan de continuité d activité, impact sur les polices d assurances). Démarche fédératrice au sein de l entreprise, impliquant l encadrement, elle favorise la réactivité et l anticipation, une meilleure traçabilité, la confiance des parties intéressées (clients, fournisseurs ). Enjeux liés à la conformité réglementaire : la démarche ISO permet de prendre en compte le risque juridique en matière environnementale et notamment la responsabilité pénale du chef d établissement, renforcée depuis 2008 dans la législation*. Les limites du système de management Le système de management ISO rencontre parfois des difficultés de mise en place car l entreprise est évaluée sur sa capacité à maîtriser ses impacts les plus significatifs. Le système de management ISO peut alors ne pas metre en évidence la nécessité d une remise en question globale (qui concernerait par exemple l implantation inappropriée d un site de production). Enfin, les organismes avancés dans leur démarche trouvent peu d axes de progrès et, pour poursuivre leur démarche d amélioration, sont contraintes de recourir à des actions chronophages pour un gain limité. Pour aller plus loin : lrqa.fr/iso14001 Un système de management ISO est focalisé sur la maîtrise des impacts environnementaux L INSEE a publié en 2008 une étude sur les bénéfices de l ISO Les résultats suggèrent que les établissements certifiés concentrent leurs efforts sur des actions susceptibles de réduire non seulement leur impact négatif sur l environnement mais aussi leurs coûts de production. Toutes choses égales par ailleurs, l acquisition de la certification ISO s accompagne d une réduction immédiate des prélèvements d eau de l ordre de 8 % (voir ci-dessous). Elle est suivie d une diminution progressive des émissions de dioxyde de carbone ainsi que des consommations de combustibles. Enfin, après une augmentation initiale de la consommation d électricité, la consommation d énergie diminue de 1 % par an après la certification....* *Source : «La norme ISO est-elle efficace? Une étude économétrique sur l industrie française», par Nicolas Riedinger et Céline hévenot, Insee, in Économie et Statistique N 411, * la responsabilité juridique en matière environnementale a été renforcée depuis 2008 avec la loi du 1 er août 2008 qui inscrit la responsabilité pénale du chef d établissement en cas de dommages graves causés à la qualité des eaux de surface et souterraines, à l état des sols et aux espèces et habitats naturels protégés.

5 OHSAS Essentiellement techniques dans le début des années 80, ces démarches ont évolués avec des changements réglementaires majeurs (directive n 89/391/CEE du 12 juin 1989, dite «directive-cadre» qui définit les principes fondamentaux de la protection des travailleurs). Cette directive, transposée en 1991 en droit français, a marqué une réelle avancée pour la santé et la sécurité des salariés. Ainsi, l évaluation des risques est une obligation à la charge de l employeur. Par la réduction des accidents du travail depuis les années 1970, les démarches de prévention ont permis d améliorer les conditions de travail et la sécurité notamment dans certains d activités comme le BTP ou la métallurgie. Néanmoins, le nombre de maladies professionnelles a été multiplié par cinq sur la dernière décennie et le coût des accidents du travail est en forte augmentation. Atouts et avantages du référentiels OHSAS Un système de management OHSAS est focalisé sur la maîtrise des risques Santé-Sécurité des salariés et des sous-traitants concourant à la réalisation d un produit ou d un service. Ce système de management permet d arriver à la maîtrise : Des risques opérationnel Santé et Sécurité (axe conduite responsable) : l amélioration de la maîtrise des risques santé et sécurité (qu ils s agissent de risques physiques ou des risques psychosociaux) permet de légitimer les actions menées par la direction auprès des salariés de la société. Des exigences réglementaires associées au produit ou à la prestation (axe conformité aux lois et règlements) : au-delà de la maîtrise des risques concernant la responsabilité juridique de l entreprise, cette démarche permet d anticiper les risques d obsolescence des process de production liés aux futures contraintes réglementaires. Un système de management OHSAS offre donc les avantages suivants : Enjeux externes : preuve de professionnalisme, reconnaissance des salariés, confiance des clients et réponses aux exigences propres à certains secteurs d activités. Enjeux internes : au-delà des considérations économiques (maîtrise des coûts de cotisation Accident du travail et maladies professionnelle), la démarche répond à de réels enjeux sociaux et humains. Par l amélioration des conditions de travail, elle permet de conserver les talents et de renfoncer l attractivité de l entreprise pour de nouveaux recrutements. Fédératrice, elle met en œuvre une dynamique de changement. Enjeux liés à la conformité réglementaire : la démarche permet de focaliser les actions sur les enjeux prioritaires et de dépasser l aspect technique par la mise en place d un système de management. Facteur de cohésion et de dynamique internes, le référentiel OHSAS favorise la remise en question des modes de fonctionnement de l entreprise, et la mesure des coûts des risques. Au plan économique, le référentiel permet d identifier et de maîtriser les risques liés, par exemple, aux accidents du travail (impact sur les primes et cotisations de sécurité sociale qui sont calculées en fonction de l accidentologie de l entreprise). Quelques chiffres Le taux de cotisation moyen en France est d environ 2,1% avec de fortes variations en fonction des secteurs. Les coûts indirects représentent environ 3 fois le coût direct soit 6.3% de la masse salariale de l entreprise. Le coût moyen direct d un accident du travail est de et de pour un accident grave. Pour aller plus loin : carsat.fr Un système de management OHSAS est focalisé sur la maitrise des risques Santé-Sécurité des salariés et des sous-traitants concourant à la réalisation d un produit ou d un service

6 Les limites du référentiel OHSAS Le développement des démarches de management de santé-sécurité est récent. Une des principales difficultés est l absence de norme internationale ISO dans ce domaine. En 1996, l ISO avait tenté de développer une norme internationale. En France, lors d une consultation nationale associant pouvoirs publics, partenaires sociaux et réseaux de prévention, il avait conduit au consensus d opposition suivant : une norme internationale entrerait en concurrence avec la réglementation nationale, secondement il était impossible de transposer une démarche «qualité des produits» dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail qui relève du champ des relations sociales, et troisièmement le développement de normes internationales risquerait de mener à une certification qui induirait des coûts additionnels sans valeur ajoutée. Les oppositions conjuguées de la France et de plusieurs autres pays tels que l Allemagne et les États-Unis, répétées en 2000, ont conduit l ISO en 2007 à abandonner pour le moment le projet de normalisation au plan international. L OIT est alors désignée comme la structure la plus appropriée pour développer un cadre référentiel. Néanmoins, le système de management de la santé-sécurité s est largement développé dans les entreprises s inspirant de référentiels internationaux (ILO/OHS, OHSAS 18001) ou nationaux (MASE). Récente, cette démarche n a pas encore de limites mais la mise en œuvre d un système de management santé-sécurité au travail à des freins identiques à la démarche de prévention. Les freins organisationnels : Dans un contexte économique difficile, les organismes ont axés leur priorité sur l efficacité économique et la maîtrise des risques associés au système qualité avec des bénéfices à court termes reléguant les démarches de prévention en second plan. Ainsi, les démarches de prévention globales sont peu présentes. Les freins financiers : À court terme, investir dans la prévention comporte des coûts pour les entreprises, même si cette démarche représente une plus-value à plus longue échéance. La Loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) 2010 a modernisé le système d incitation financière, prévu par l accord du 12 mars 2007 sur la prévention, la tarification et la réparation des risques professionnels. Pour encourager les entreprises à s engager dans une démarche de prévention des risques professionnels, le système de tarification prend en compte la performance des entreprises (accidentologie) mais également des contrats de prévention permettant aux PME de bénéficier d aides financières sous forme de subventions. Les freins juridiques : La jurisprudence récente de la Cour de cassation a permis une reconnaissance plus facile de l existence d une faute inexcusable de l employeur dans le cas de non-respect réglementaire. Cette évolution devrait aussi inciter l employeur a constamment renforcer la sécurité dans l entreprise, même si dans certains cas il semblerait qu elle puisse avoir des effets contraires : l employeur hésiterait parfois à décrire exhaustivement les risques professionnels dans le document unique (DU) par exemple, une description complète du risque pouvant au contraire constituer une présomption de preuve qu il y a bien «conscience du danger». Parallèlement, certains experts constatent une extension continue du champ de la responsabilité pénale (incriminations liées à la négligence, l imprudence notamment) même si ce mouvement de judiciarisation accrue doit être relativisé dans la mesure où moins de la moitié des infractions relevées par l Inspection du travail en matière de sécurité du travail donnent lieu à des poursuites pénales. Pour aller plus loin : lrqa.fr/ohsas18001

7 Systèmes conjoints ou systèmes de management intégré Le Système de Management Intégré (SMI) : présentation Un système de management «ISO» a un champ d application défini : Client, Environnement, Sécurité, Néanmoins, la frontière entre ces différents champ d applications est variable d une organisation à l autre et peuvent se chevaucher. Ainsi, des sujets communs peuvent être traités au travers d un système de management ou d un autre. Différent en cela d un système conjoint, un système de management intégré est un système de management global permettant d utiliser les mêmes outils de management sur des applications différentes (client, environnement, sécurité, ). Le SMI s applique donc à l ensemble des activités et des sites de l entreprise. Le SMI permet ainsi d élaborer et de mettre en œuvre une véritable stratégie d entreprise unique inscrite dans une vision globale, déclinée sur les différents axes (économique, sociétal, environnemental) et dans les différents domaines Qualité, Environnement, Santé-Sécurité La différence d un SMI par rapport à des systèmes de management conjoints réside dans le fait que l analyse des données est réalisée en parallèle, puis consolidée dans une approche unifiée. Même s il ne supprime pas les limites des systèmes uniques ou séparées, le SMI permet d identifier les actions se situant aux frontières des différentes applications du système de management, d optimiser les ressources à mettre en œuvre et d éviter l incohérence des choix stratégiques. Le SMI permettra notamment de repérer des coûts cachés liés à des optimisations réalisées dans un service mais susceptibles d entraîner des coûts supplémentaires dans un autre. La mise en place d un SMI est adaptable à toute structure, aussi bien pour les PME-PMI que pour les organisations les plus complexes. prestataires, sous-traitants, pouvoirs publics ) et décidant des priorités à donner aux actions à entreprendre. Un système de management de risques et des audits adaptés aux enjeux des organisations, répondant de façon individualisée aux problématiques particulières de chaque entreprise, adapté au degré de maturité de chaque organisation et susceptible d évoluer dans le temps. Une réduction de la documentation applicable et l émission de messages cohérents à l ensemble du personnel. Le retour d expérience : la mise en place d un système intégré valorise un investissement déjà réalisé dans la mise en place d un précédent référentiel. Au niveau de la certification et des audits tierce-partie : Une stratégie d audit en cohérence avec les objectifs de l entreprise. Une réduction des durées d audit et une rationalisation des ressources mobilisées lors de l audit. Une communication plus simple donc plus efficace vis-à-vis de l extérieur et un avantage concurrentiel vis-à-vis des entreprises mono certifiées. Néanmoins, vis-à-vis des équipes, la démarche se doit de rester cohérente et même si le pilotage des systèmes peut être différent, au risque de contradiction, elle devra être intégrée au niveau opérationnel. L intégration des 3 systèmes génériques (9001/14001/18001) au sein d un vrai SMI a pour but d éviter la juxtaposition de systèmes divers, pénalisant l entreprise par les multiples redondances et l empilage de coûts de gestion qu impliquent les «faux» systèmes intégrés ou systèmes dit combinés. Toutefois, vu la complexité croissante des systèmes de management à mettre en place, LRQA propose une démarche progressive : à la portée de toutes les entreprises, la méthode PRISM permet d obtenir la certification par étapes. SMI : -25 % durée d'audit Quelques chiffres Le Système de Management Intégré suppose acquis des prérequis et un certain niveau d exigence. C est pourquoi il convient de considérer les points suivants avant de valider la mise en œuvre d une démarche SMI : Les acteurs sont ils identiques en termes de responsabilité du système? Le degré de maturité du système (Qualité en général) permet-il l intégration de plusieurs démarches? Les outils d amélioration (AMDEC, lean, 6 sigma ou 5S) sont-ils déployés? Les problématiques santé-sécurité, environnement et qualité produit ou client sont-elles toutes complexes (ainsi un secteur avec de forts enjeux sur les 3 problématiques pourra s orienter sur des systèmes conjoints pour ne pas multiplier les informations à traiter lors des prises de décision)? La démarche d amélioration continue est-elle partagée et les changements nécessaires liés à la mise en place d un système intégré sont-ils acceptés? La direction souhaite-t-elle la mise en place d un système intégré? Le SMI permet de réduire le nombre de jours d'audit nécessaires Avantages et atouts du SMI : Une vision globale permettant d assurer la cohérence entre différents systèmes de management pour maîtriser les différents risques. Une stratégie d entreprise à moyen et long termes intégrant l ensemble des parties intéressées dans et en dehors de l entreprise (personnel, clients, Jours d'audit Systèmes conjoints SMI SMS EMS QMS

8 Exemples de systèmes intégrés Une entreprise qui mène, conjointement ou successivement, deux démarches de certification ou davantage peut avoir intérêt à mettre en place un système de management conjoint ou un système de management intégré. Le choix appartient à l entreprise, il s effectuera en fonction des problématiques spécifiques de chacun des référentiels et de leur degré d importance dans l entreprise. Les systèmes de management QSE (Qualité Sécurité Environnement) peuvent être associés diversement selon les bénéfices attendus. Système intégré Qualité-Sécurité Le savoir-faire des entreprises repose sur ses équipes, tout accident humain entraîne donc un manque de compétences qui est susceptible d impacter la qualité des produits réalisés et des services fournis. Le système intégré Qualité-Sécurité permet donc, à l interne, d identifier les compétences critiques (polyvalence des équipes) et, à l externe, de renforcer son attractivité et d attirer de nouveaux talents. Système intégré Qualité Environnement L intégration Qualité Environnement permet d assurer la prise en compte de l environnement au niveau de la conception produit, l analyse de la valeur et l écoute du marché. La prise en compte de l environnement dans la conception produit doit également s étendre aux sous-traitants et concerne l ensemble de la supply chain de l entreprise. Avec la flambée du coût des énergies qui devrait se poursuivre dans les prochaines années, la maîtrise de l énergie constitue également un enjeu majeur. Encore trop peu développées dans les entreprises certifiées, les démarches structurées et intégrées permettent de combiner l efficacité des process et la maîtrise de l énergie. Système intégré Environnement- Santé /Sécurité Le système intégré Environnement et Santé/Sécurité est très répandu, ces deux systèmes visant à mettre en œuvre une démarche de prévention des risques avec des acteurs souvent communs (le responsable sécurité-environnement). La méthode PRISM : pour une mise en place réussie du SMI Présentation de la méthode PRISM PRISM (Progressive Route Into Systems Management) est un système de management intégré par étapes. Il s agit d une méthode d audit unique qui permet à toute organisation déjà certifiée ISO 9001 d intégrer progressivement et à son rythme une certification ISO et/ou OHSAS PRISM a été spécifiquement conçu pour permettre l intégration des systèmes de management, en développant et en optimisant les synergies entre eux. L outil se veut simple, et basé sur du pragmatisme opérationnel pour garantir une facilité d accès à la certification selon ISO /ou OHSAS La méthode PRISM permet à l entreprise de diminuer ses coûts fixes, d améliorer sa rentabilité et sa performance et d éviter toute duplication. PRISM est aussi un moyen pratique de démontrer l engagement de l entreprise dans une démarche de développement durable. La preuve de cet engagement étant formalisée à chaque étape par une attestation spécifique délivrée par LRQA. Mise en place de la méthode PRISM Nous procédons de façon progressive en 6 étapes pour l obtention d une nouvelle certification. C est l entreprise qui choisit son propre rythme de validation de chacune des six étapes. Il faudra toutefois tenir compte qu entre chaque étape, une période maximale de 12 mois sera autorisée. Il va de soi que l on peut combiner différentes phases. Parcourir PRISM en 6 étapes Etape 1 Vous vous engagez à l obtention d une certification supplémentaire. Etape 2 Conception de votre système de management : analyse de risques préliminaires, identification des principales exigences applicables et programme d action associés qui fixent la feuille de route. Etape 3 Finalisation de l état des lieux et établissement du programme d action. Feuille de route définitive. Etape 4 Mise en œuvre de la feuille de route : les risques significatifs sont maîtrisés et des améliorations sont déjà visibles dans la maîtrise opérationnelle. Etape 5 Audit opérationnel du système de management Assurance. Etape 6 Efficacité de votre système de management démontrée. Après avoir parcouru cette dernière étape avec succès, vous obtiendrez une certification ISO et/ou OHSAS officielle décernée par Lloyd s Register Quality Bénéfices : la démarche PRISM Permet une réelle intégration des systèmes de management et évite toute duplication Démontre l engagement de l entreprise dans une démarche ou S adapte au rythme de l entreprise en procédant par étapes Certifie graduellement grâce à une attestation LRQA de chaque étape Vous bénéficiez de la longue expérience des systèmes de management de LRQA Permet de remettre en cause les habitudes destructrices de valeurs en apportant un regard neuf Garantit la pérennité de votre activité Pour aller plus loin : lrqa.fr/prism

9 Les auteurs de ce livre blanc Florent BROUZES Après une première expérience de 3 ans chez EDF en tant que Pilote multi-sites du projet de certification Environnement ISO et Sécurité OHSAS 18001, Florent Brouzes a passé 24 mois chez Bouygues Construction à un poste de Responsable QSE, puis a travaillé sur un projet, toujours en HSE, en Tunisie pour General Electric, avant de rejoindre LRQA France en mai Florent est actuellement Responsable d audit Qualité Sécurité Environnement Senior et Coordinateur Technique de Grand Compte. Luc LICATA-MESSANA Ancien Directeur de Laboratoire et ayant travaillé plus de 15 ans dans le domaine de la mise sur le marché de substances et préparations chimiques, et particulièrement dans les cosmétiques, Luc Licata-Messana est aujourd hui Responsable d audit pour LRQA France en Qualité, Sécurité et Environnement depuis plus de 8 ans. Il est également Responsable Produits de Développement Durable et Responsabilité Sociétale de l Entreprise. Il est auditeur et formateur pour la France et les autres entités de LRQA dans le monde. Frédéric QUEMENER Sapeur-Pompier Volontaire pendant ses études de 1995 à 2000, Frédéric a fait ses premières armes en qualité au cours de deux années en alternance auprès de la Société OTOR en tant qu apprenti qualité. Il a ensuite intégré la Société Linpac Plastics pour une courte durée en 2001 dans le cadre de son Mastère en Intelligence Economique et Management de Projets. Il a ensuite passé quatre années chez la Société Allard Emballages à un poste de Responsable QHSE avant de rejoindre LRQA France en janvier Il est aujourd hui Responsable d audit Qualité Sécurité Environnement. LRQA BUSINESS ASSURANCE Faire vivre le système intégré : le Business Assurance Même si de nombreuses entreprises n adoptent les systèmes de management que dans un but de conformité normative, les clients de LRQA, toute en respectant rigoureusement les normes, vont bien au-delà de la simple conformité. Ils bénéficient de toute une palette de services leur permettant d augmenter leur performance et réduire leurs risques actuels et futurs. C est ce que nous avons regroupé sous l appellation Business Assurance. Le concept part d une vision du marché et des risques de l entreprise qui apparaissent de plus en plus spécifiques à chaque secteur voir même à chaque entreprise. Le Business Assurance se propose ainsi d adresser les différents enjeux génériques d une organisation (économique, environnementaux, sociétaux) en focalisant le service d audit sur les risques propres auxquels l entreprise est confrontée. C est notre approche thématique basée sur les enjeux réels de l organisation, qui permettra un pilotage de l audit non pas, par les clauses des normes, mais par un fil conducteur lié à la stratégie de l entreprise. Ainsi les visites périodiques dites de «suivi» ou de «surveillance» deviennent de véritables outils de focalisation des systèmes de management intégré sur «l essentiel utile». À propos de LRQA Business Assurance Lloyd s Register Quality Assurance est le leader mondial de l audit et de la certification de systèmes de management d entreprises à valeur ajoutée et compte parmi ses clients plus de la moitié des 200 premiers groupes mondiaux. LRQA dispose d un savoir-faire internationalement reconnu dans le domaine de la certification tierce-partie et des prestations associées, y compris la validation, la vérification et la formation dans un large éventail de normes et de programmes. Par sa politique de Business Assurance, LRQA vise à offrir à ses clients des prestations adaptées à leurs besoins, afin de les aider à tirer le meilleur parti de leurs systèmes de management pour réduire leurs risques et améliorer leur performance. Reconnu dans le monde entier pour son expertise technique, LRQA investit massivement dans la formation de ses auditeurs afin d assurer une qualité de service optimale. Spécialistes dans leurs domaines, nos auditeurs se basent sur leurs connaissances approfondies et leur savoir-faire afin de vous aider à relever les défis de votre secteur. En outre, leur compréhension générale de l entreprise vous permet de tirer profit des résultats d audit directement en rapport direct avec les priorités de votre organisation. LRQA, organisme accrédité, ayant plus de 25 ans d expérience dans le monde auprès de plus de clients, délivre des certificats crédibles bénéficiant de la confiance des donneurs d ordre internationaux. LRQA est membre du groupe Lloyd s Register (www.lr.org). Pour connaître la solution adaptée à votre entreprise, envoyez un à l adresse ou rendez-vous sur lrqa.fr. Pour plus d informations sur les formations LRQA, rendez-vous sur Nous veillons à ce que toutes les informations fournies soient exactes et à jour. Toutefois, LRQA n accepte aucune responsabilité en cas d inexactitude ou de modification des informations. LRQA Lloyd s Register Quality Assurance Ltd Tous droits réservés. Lloyd s Register Quality Assurance France S.A.S. Tour Swiss Life - 1 boulevard Vivier Merle LYON Cedex 03 Tél. : Fax :

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification

HEG Gestion de la Qualité L.Cornaglia. Les référentiels SMI, normes, processus de certification Les référentiels SMI, normes, processus de certification 1 Définitions selon le Guide ISO/IEC 2:2004 Norme Document, établi par consensus et approuve par un organisme reconnu, qui fournit, pour des usages

Plus en détail

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement

JECO journée des éco-entreprises. Présentation de l événement JECO journée des éco-entreprises Présentation de l événement Atelier Valoriser sa démarche environnementale UN LEVIER DE CROISSANCE POUR L ENTREPRISE Objectifs Faire un panorama des différents référentiels

Plus en détail

Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes

Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT OUTIL DE PILOTAGE MIS A LA DISPOSITION DES ORGANISMES Système : ensemble d éléments

Plus en détail

La certification dans les Organismes de Protection Sociale

La certification dans les Organismes de Protection Sociale La certification dans les Organismes de Protection Sociale Quelles certifications sont représentées dans le secteur? Quelles initiatives sont actuellement menées? Comment appréhende-t-on les certifications

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

Bâtir un système intégré

Bâtir un système intégré Florence GILLET-GOINARD Bâtir un système intégré Qualité/Sécurité/Environnement De la qualité au QSE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3651-8 CHAPITRE 1 Un système intégré, quels enjeux? 1. QU EST-CE

Plus en détail

ISO 27001 conformité, oui. Certification?

ISO 27001 conformité, oui. Certification? ISO 27001 conformité, oui. Certification? Eric Wiatrowski CSO Orange Business Services Lead Auditor ISMS Conférences normes ISO 27001 21 Novembre 2007 1 sommaire Conformité vs certification La démarche

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions ISO 26000 Kezako che cosa è C est quoi donc Qué es Was ist das Hablas ISO 26 000 Do you speak ISO 26000 26000 L ISO en 10 questions 7 Bonnes questions centrales Environnement pratiques des affaires SOMMAIRE

Plus en détail

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme

AGROALIMENTAIRE. Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000. Présentation de la norme AGROALIMENTAIRE Système de management de la sécurité des denrées alimentaires ISO 22 000 Présentation de la norme 25 mars 2006-1 - Table des matières CHAPITRE 1 La normalisation : une démarche au service

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Sommaire. Introduction...

Sommaire. Introduction... Sommaire Introduction... XI 1 Historique du développement durable et de la responsabilité sociétale... 1 1 Quelle est la définition du concept de développement durable?... 3 2 Quels sont les principes

Plus en détail

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle 2 isrs 7 : pour la santé de votre entreprise Pour répondre à l accroissement des multiples exigences de vos Parties Intéressées,

Plus en détail

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES

MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES ACTION COLLECTIVE REGIONAL DE PROMOTION DU MANAGEMENT DE L ENVIRONNEMENT PAR ETAPES CAHIER DES CHARGES DE LA CONSULTATION Avec le soutien de : Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Rhône-Alpes 75

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Former pour construire. Savoir pour agir.

Former pour construire. Savoir pour agir. Former pour construire. Savoir pour agir. Catalogue des Formations Savoir et transformer les risques en succès. Mesure de la réussite? Résilience à la récession? Justification de la valeur? Partout et

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise

La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Du mardi 3 décembre au vendredi 6 décembre 2013 La certification pour améliorer l organisation de votre entreprise Eric PIBOYEUX Président de la commission Jeunes FEDEREC Anne-Claire BEUCHER Responsable

Plus en détail

Pierre Dumont, Quality Assurance Manager EBRC

Pierre Dumont, Quality Assurance Manager EBRC Orchestrer l ensemble de vos processus dans un seul Système de Gestion Intégré INTEGRATED MANAGEMENT SYSTEM (IMS) Pierre Dumont, Quality Assurance Manager EBRC TRUSTED DATACENTRE, CLOUD & MANAGED SERVICES

Plus en détail

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 Retours d expériences d organismes certifiés par AFNOR Certification Étude Certification ISO 50001 Octobre 2014 Trois ans après la publication de la norme

Plus en détail

Le pilotage et les outils du développement durable

Le pilotage et les outils du développement durable Le pilotage et les outils du développement durable ANCI Création mars 2010 PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements Présentation du Groupe PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements 4 engagements prioritaires

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000

5 Evaluation simplifiée AFAQ 26000 Le Groupe AFNOR et ses métiers www.afnor.org Comprendre la norme ISO 6000 Lignes directrices relatives à la Identifier, valoriser, évaluer, soutenir le déploiement & la diffusion de «solutions de référence»

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org

Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement. www.evaluation-envol-afnor.org Une réponse concrète et adaptée pour valoriser votre engagement pour l environnement www.evaluation-envol-afnor.org Quelques mots à propos du groupe Afnor Opérateur central du système français de normalisation

Plus en détail

Normes et marquage CE

Normes et marquage CE Nathalie Maraval Délégation Afnor Midi-Pyrénées Normes et marquage CE CCI du Lot - 17 Le Groupe AFNOR : Un groupe de services pour développer et valoriser vos performances Opérateur central du système

Plus en détail

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE DOSSIER L ASSURANCE QUALITE L Assurance Qualité DOSSIER N D4-2-GW0301 Satisfaction.fr 164 ter rue d Aguesseau 92100 Boulogne Billancourt 01.48.25.76.76 http://www.satisfaction.fr/ Page 1 Définition Normalisée.

Plus en détail

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE

PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE PRINCIPES ET ENJEUX DU MANAGEMENT INTEGRE QSE Convergences et spécificités des référentiels ISO 9001 / 14001 / OHSAS 18001 Vianney BOCK 14, rue Cassini 06300 NICE Phone : +33 4 93 56 46 92 Mobile : +33

Plus en détail

Gestion des. Des solutions informatiques enfin accessibles aux PME

Gestion des. Des solutions informatiques enfin accessibles aux PME Gestion des Des solutions informatiques enfin accessibles aux PME RH Gestion des temps Gestion du recrutement Gestion des emplois et des compétences Gestion de la Ce guide a été réalisé à l initiative

Plus en détail

Management de la Qualité et de la performance

Management de la Qualité et de la performance Rodez, le mardi 28 mai 2013 Management de la Qualité et de la performance Qualité : une nouvelle méthode pour améliorer et faire reconnaitre les performances des TPE/PME! Patrice GARCIA Délégué Régional

Plus en détail

La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux

La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux C.E.R.A. Cellule Économique Rhône-Alpes Observatoire Régional du BTP La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux Edition décembre 2006 INTRODUCTION Les

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

When Recognition Matters

When Recognition Matters When Recognition Matters PROGRAMME DE PARTENARIAT DU PECB www.pecb.com A propos du PECB /// Le PECB (Professional Evaluation and Certification Board) est un organisme de certification des personnes pour

Plus en détail

Groupe AFNOR au service de votre performance

Groupe AFNOR au service de votre performance Groupe AFNOR au service de votre performance GROUPE AFNOR Les clés de votre différenciation et de votre développement AFNOR est un groupe de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques

QBE France. Votre partenaire en gestion de risques QBE France Votre partenaire en gestion de risques QBE, un savoir-faire reconnu et des équipes professionnelles à l écoute des entreprises et des courtiers QBE, un leader mondial de l assurance et de la

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

LA QUALITE, L ASSURANCE DE LA QUALITE ET LA CERTIFICATION ISO 9001

LA QUALITE, L ASSURANCE DE LA QUALITE ET LA CERTIFICATION ISO 9001 LA QUALITE, L ASSURANCE DE LA QUALITE ET LA CERTIFICATION ISO 9001 I/ HISTORIQUE DE LA QUALITE La qualité est un souci permanent de l homme depuis longtemps. Jusqu au XIX ème siècle, c est l ère artisanale

Plus en détail

MANUEL Q S E. Mise à jour : Mai 2014. Qualité - Sécurité - Environnement

MANUEL Q S E. Mise à jour : Mai 2014. Qualité - Sécurité - Environnement MANUEL Q S E Mise à jour : Mai 2014 Qualité - Sécurité - Environnement Editorial BÂTIMENTS - Privé - Public - Industriel La société RIVASI BTP est implantée dans la Drôme et les Bouches-du-Rhône. Elle

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014

RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014 RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION INC - 27 janvier 2014 DIAGNOSTIC DU RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION SOMMAIRE La formation et le RIF : constats Les engagements de la COG Ucanss 2013-2016 La création

Plus en détail

De l HACCP à l ISO 22000

De l HACCP à l ISO 22000 Préface La vulgarisation scientifique est une tâche noble et difficile qui nécessite une parfaite connaissance du sujet et des qualités pédagogiques indéniables. Olivier Boutou possède les deux et l exercice

Plus en détail

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007.

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007. NOTE AU LECTEUR Fondée en 1961, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) est une référence en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

Programme EcoEntreprise

Programme EcoEntreprise Programme EcoEntreprise Evaluer, Maîtriser et Valoriser le développement durable en entreprise Laetitia Estève Floch Le Landeron, le 3/11/2011 Constats: Exigences croissantes des prescripteurs: collectivités

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques!

Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques! Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques! les facteurs exogènes n ont pas un pouvoir explicatif déterminant de l efficacité commerciale d un point de vente «j

Plus en détail

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Maitriser le questionnement à 360 Etre pertinent dans ses questions est au moins aussi important que de savoir maîtriser sa présentation

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC

ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC IFA INSTITUT DE FORMATION EN ALTERNANCE NOS BREVETS DE TECHNIC BTS Assistant de gestion PME-PMI Pilotez la gestion d une entreprise Objectifs : Cette formation conduit au métier

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

Les méthodes d intéressement pour motiver ses employés

Les méthodes d intéressement pour motiver ses employés Les méthodes d intéressement pour motiver ses employés Petit déjeuner des PME Fédération des entreprises romandes Genève, Rue de Saint Jean 98 Jean-Pierre Cubizolle Vendredi 21 octobre 2011 Hostettler,

Plus en détail

CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE. France Congrès

CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE. France Congrès CHARTE QUALITE & DEVELOPPEMENT DURABLE France Congrès La Charte s adresse à tous les sites d accueil de manifestations des Villes membres de France Congrès désirant intégrer la qualité et le développement

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines

DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines DOSSIER DE CANDIDATURE Management des Ressources Humaines Si vous êtes : une entreprise française, PME ou ETI filiale d aucun grand groupe Conditions de participation Alors vous pouvez concourir dans une

Plus en détail

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Enjeux L accélération des délais de clôture ou Fast Close s est tout d abord très largement répandu dans les grandes entreprises

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

INTERNATIONAL FOOD STANDARD (IFS)

INTERNATIONAL FOOD STANDARD (IFS) INTERNATIONAL FOOD STANDARD (IFS) SIAL 2008 21 octobre 2008, Mezzanine Hall 3 1 www.ifs-online.eu IFS : Sommaire L assurance qualité IFS Le projet IFS Environnement Questions/réponses L outil E-learning

Plus en détail

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace 1 Table of Contents 3 Manque de centralisation 4 Manque de données en temps réel 6 Implémentations fastidieuses et manquant de souplesse 7

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN Certification CQPM réf : 2008 07 69 0272 Animateur de la démarche LEAN pour l amélioration de la performance et des processus. BUTS DE LA FORMATION : Etre

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI)

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) de La Gestion des Talents L impact de la Gestion des Talents sur l entreprise 23 % 4,6 % d augmentation d augmentation du chiffre d affaires par employé de la capitalisation

Plus en détail

Formation Logistique Transport

Formation Logistique Transport CONSEIL ET FORMATION POUR LES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES Formation Logistique Transport Qualité Démarches de progrès Développement des compétences Sécurité des personnes Catalogue de Formations 2015

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

ISO 9001. LA norme de référence des démarches qualité, reconnue dans le monde entier.

ISO 9001. LA norme de référence des démarches qualité, reconnue dans le monde entier. MAÎTRISEZ LA PERFORMANCE ISO 9001 LA norme de référence des démarches qualité, reconnue dans le monde entier. LA PERFORMANCE, COMMENT? La performance s obtient par la maîtrise des processus-clés qui contribuent

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

PME / PMI Gagnez en compétitivité

PME / PMI Gagnez en compétitivité PME / PMI Gagnez en compétitivité STRATÉGIE DE L ENTREPRISE > STRATÉGIE PME Cible : Dirigeants d entreprises de production ou de services à l industrie, prioritairement celles de plus de 20 salariés. Objectif

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

QUESTIONNAIRE Responsabilité Civile

QUESTIONNAIRE Responsabilité Civile QUESTIONNAIRE Responsabilité Civile RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DE LA SECURITE : ACTIVITES DE SURVEILLANCE ET DE GARDIENNAGE (activités régies par le livre VI du Code de la sécurité intérieure)

Plus en détail

INSTITUT LRQA DES SYSTEMES DE MANAGEMENT. Formations 2015. LRQA Business Assurance Améliorer la performance, réduire le risque

INSTITUT LRQA DES SYSTEMES DE MANAGEMENT. Formations 2015. LRQA Business Assurance Améliorer la performance, réduire le risque INSTITUT LRQA DES SYSTEMES DE MANAGEMENT Formations 2015 LRQA Business Assurance Améliorer la performance, réduire le risque Nos atouts Une notoriété internationale Leader mondial de la certification,

Plus en détail

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Risk Advisory Février 2014 Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Des points de vue sur vos sujets de préoccupation dans les domaines de la gestion des risques,

Plus en détail

Sommaire. 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

Sommaire. 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Audit qualité Programme de formation Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme

Plus en détail

ATELIER ISO 26000 13/10/2011. Pascal THOMAS Délégué Régional AFNOR Evaluateur RSO. Pascal THOMAS Délégué Régional Est

ATELIER ISO 26000 13/10/2011. Pascal THOMAS Délégué Régional AFNOR Evaluateur RSO. Pascal THOMAS Délégué Régional Est ATELIER ISO 26000 Pascal THOMAS Délégué Régional AFNOR Evaluateur RSO Pascal THOMAS Délégué Régional Est Responsable d audit ICA QSE IATF Diversité Energie Consultant en éco-conception et développement

Plus en détail

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Vérification environnementale Association Québécoise de Vérification Environnementale CONTEXTE ET ENJEU La préservation de l environnement devient

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte La GRH constitue une préoccupation permanente de toute entreprise, de tout dirigeant, qu il s agisse de

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

LE «COQ» ET LES COUTS RESULTANT DE LA NON-QUALITE

LE «COQ» ET LES COUTS RESULTANT DE LA NON-QUALITE LE «COQ» ET LES COUTS RESULTANT DE LA NON-QUALITE Finalité de la démarche Evaluer les coûts résultant de la non-qualité.. Prérequis Notions élémentaires sur la démarche qualité et ses outils. 1 Les définitions

Plus en détail

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire

d actions Le plan édition 2014 Agenda Économies d énergie et déplacements Management et mobilisation des salariés Liens avec le territoire Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS 3D ÉNERGIES et déplacements Management et mobilisation des salariés édition 2014 Liens avec le territoire Le plan d actions Fédérateur d énergies Agenda SIEDS SÉOLIS GÉRÉDIS

Plus en détail

EDITORIAL. Développez Vos Compétences, Anticipez L Avenir! Fatima Zahra ABBADI Executive Manager

EDITORIAL. Développez Vos Compétences, Anticipez L Avenir! Fatima Zahra ABBADI Executive Manager EDITORIAL Dans un contexte économique et géopolitique en transition, le Maroc se voit aujourd hui de plus en plus interpellé à relever des challenges tant nationaux qu internationaux avec des exigences

Plus en détail

Conditions générales pour la certification de systèmes de

Conditions générales pour la certification de systèmes de Page : 1 de 5 1 Généralités Le Service de Certification ESCEM propose aux entreprises de certifier leurs Systèmes de Management Qualité (SMQ), Santé Sécurité au travail (SMS) ou Environnement (SME). Les

Plus en détail

Les outils classiques de diagnostic stratégique

Les outils classiques de diagnostic stratégique Chapitre I Les outils classiques de diagnostic stratégique Ce chapitre présentera les principaux outils de diagnostic stratégique dans l optique d aider le lecteur à la compréhension et à la manipulation

Plus en détail

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI.

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. L ISO/IEC 27001 de BSI - votre premier choix en matière de sécurité de l information. BSI est l organisme de normalisation

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Les dossiers de l Obser vatoire du Travail Temporaire Juillet 2009 Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Sommaire 1 Introduction 3 1.1

Plus en détail

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix.

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne ISO 9001 quand nous en voyons une. Nous pouvons vous aider à avoir

Plus en détail