PREFECTURE DE LA MANCHE - DDTM 50

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PREFECTURE DE LA MANCHE - DDTM 50"

Transcription

1 PREFECTURE DE LA MANCHE - DDTM 50 Réalisation d un Schéma de Développement Durable de la Vallée de la Sélune Atelier 2 : ÉCONOMIE / AGRICULTURE ETHEIS Conseil 2 avenue du 6 Juin Caen Tél Fax : mail : - Site internet :

2 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50 Thèmes abordés aujourd hui Economie Agriculture

3 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50 Thèmes abordés aujourd hui Agriculture

4 Population et évolutions sociodémographiques Un territoire qui évolue positivement après 30 ans de diminution Avec près de habitants en 2007, les 4 cantons de la vallée de la Sélune ont tous connu une croissance de leur population. C est toutefois le canton de Ducey qui se démarque avec une très forte croissance de près de 13% de sa population sur la période. Evolutions CC du canton de Ducey -0,9% 3,1% -0,7% 2,8% 12,7% CC de St-Hilaire-du-Harcouët 0,3% -2,3% -4,7% -1,9% 0,6% CC de St-James -7,6% -2,4% 0,4% -2,7% 0,5% Canton Isigny-le-Buat -10,9% -0,1% 1,9% -4,6% 4,7% Sélune -3,3% -1,0% -1,9% -1,4% 3,7% 4

5 Population et évolutions sociodémographiques Un territoire relativement âgé Le Département de la Manche, contrairement à l Ille-et-Vilaine ou au Calvados, apparaît relativement âgé. Le territoire de la Sélune ne fait pas exception et présente même un profil plus âgé que le profil départemental avec des indice de jeunesse inférieurs à 1 dans tous les cantons (plus de «+de 60 ans» que de «- de 20 ans» sur le territoire). Le canton de St-Hilaire est le plus âgé avec un indice de 0,7 et plus de 30% de personnes âgées de plus de 60 ans (les autres cantons maintiennent des proportions à 27 et 28% sauf Ducey, dont la part de plus de 60 ans diminue de 28 à 26% de la population dans la période, et dont les moins de 15 ans passe dans le même temps de 18 à 20% de la population). Plus de 60 ans 13% Moins de 20 ans 36% Structure par âge de la population de la Vallée de la Sélune 1% 2% 3% 4% 4% 6% 12% 15% 14% 15% 21% 19% 10% 9% 13% 13% 12% 9% 14% 12% 11% 9% 13% 13% 10% 11% 13% 14% 9% 12% 13% 13% 12% 8% 12% 9% 10% 9% 7% 9% 7% 9% 6% 8% 6% 7% 10% 6% 5% 7% 7% 6% 6% 5% 9% 7% 6% 6% 5% 6% Plus de 60 ans 25% Moins de 20 ans 22% 80 ans et plus ans ans ans ans ans ans ans Prospective SCoT : l INSEE prévoit que le bassin d Avranches regroupera plus de 32% de plus de 60 ans d ici à 2015 et 38% en ans 0-4 ans 5

6 Population et évolutions sociodémographiques Les classes d âge en 2007 (source INSE RP 2007) Un territoire vieillissant Une démographie très différenciée entre Ducey et les 3 autres cantons Sur ces derniers une perte de jeunes et de jeunes actifs Une attractivité à renforcer et à déployer territorialement 0-19 ans ans ans 60 ans et plus Population totale CC du Canton de Ducey CC de St Hilaire CC de St James Isigny-le-Buat Vallée de la Sélune ans ans ans 60 ans et plus CC du Canton de Ducey CC de St Hilaire CC de St James Isigny-le-Buat Vallée de la Sélune % -6% 16% 3% 6

7 Population et évolutions sociodémographiques actifs occupés salariés (82%) Apprentissage - Stage (3%) Emplois aidés (1%) Intérim (2%) Contrats à durée déterminée (8%) Titulaires de la fonction publique et contrats à durée indéterminée (85%) 100% % % % 80% % CC de St HilaireIsigny-le-BuatCC de St James CC du Canton de Ducey total 7

8 Population et évolutions sociodémographiques 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% CSP des actifs ayant un emploi en % 38% 37% 29% 38% 47% 29% 27% 26% 26% 14% 25% 20% 14% 16% 13% 5% 16% 22% 4% 5% 8% 5% 4% 8% 10% 6% 8% 7% 7% 8% 9% 14% 7% 9% 6% Ouvriers Employés Professions intermédiaires Cadres et professions intellectuelles sup. Artisans, commerçants, chefs d'entreprise Agriculteurs exploitants Un profil sociodémographique des habitants du territoire relativement homogène avec néanmoins des spécificités sur Ducey et Isigny le Buat. 8

9 Emplois sur le territoire d étude de la Sélune emplois en emplois en 2007 contre en 1999 Soit une croissance de 3% soit plus de 310 emplois CC Ducey 24% CC St Hilaire 42% CC St Hilaire Isigny-le-Buat CC St James Evolution du nombre d'emplois sur les 4 secteurs de la Vallée de la Sélune ( ) CC St James 22% Isigny-le-Buat 12% CC Ducey 24% 9% 1% -2% -4% CC St Hilaire Isigny-le-Buat CC St James CC Ducey Manche 9

10 Économie - emploi : migrations domicile - travail Les 4 cantons de la Sélune : emplois sur la zone actifs ayant un emploi Le territoire montre donc un indicateur de concentration d emploi plutôt favorable, de 98 emplois pour 100 actifs occupés. Le territoire est assez peu dépendant de pôles d emplois extérieurs. Migrations interne : actifs vivent et travaillent sur place Les actifs du territoire occupent un peu moins de 70% des emplois locaux (67%) Sorties de la Sélune : actifs occupés Soit 37% des actifs occupés du territoire. Les principaux échanges ont lieu dans d autres secteurs de la Manche (67%, notamment Avranches : 957, Romagny : 205, Mortain : 192, St- Martin-des-Champs : 161) et vers l Ille-et-Vilaine (20%, notamment Fougère : 215) Entrées dans la Sélune :

11 Économie - emploi : migrations domicile - travail Des migrations domicile - travail équilibrées au sein des quatre cantons 11

12 1 344 établissements (hors agriculture) en 2010 Nombre d'établissements par secteur d'activités au 1er janvier 2010 (SIRENE 2010) CC Ducey CC St-Hilaire CC St James Isigny Ensemble Ensemble Industrie Construction Commerce, transports, services, dont commerce et réparation Administration publique, enseignement, santé, action sociale Evolution du nombre d'établissements (hors agriculture) : +31% au global, +48% sur la commune-canton d'isigny-le-buat, +38% sur la CC du Canton de Ducey, +31% sur la CC de St-Hilaire-du-Harcouët, +16% sur la CC de St James Source : INSEE SIREN Industrie Construction 138% Commerce, transports, services, 121% dont commerce, réparation auto 103% 89% 39% 38% 40% 33% 32% 31% 12% 6% 9% 3% 16% 16% 27% 71% 46% 57% 48% Administration publique, enseignement, santé, action sociale Evolution globale 34% 17% 11% 10% 3% 31% CC Ducey -4% CC Saint-Hilaire-du- Harcouët -8% -6% 12 CC Saint-James Isigny-le-Buat Vallée de la Sélune

13 Emplois sur le territoire d étude de la Sélune Isigny-le-Buat CC St Hilaire-du-Harcouët 972 emplois salariés emplois salariés Agriculture, Sylviculture Administration publique, enseignement, santé, action sociale 27% Agriculture, Sylviculture et pêche 2% Industrie 20% Commerce, transport et services divers 40% Construction 11% CC St-James emplois salariés Agriculture, Sylviculture et pêche 2% Industrie 21% Administration publique, enseignement, santé, action sociale 10% Commerce, transport et services divers 25% Construction 7% et pêche 2% Industrie 56% CC Ducey emplois salariés Agriculture, Sylviculture Administration publique, et pêche enseignement, santé, 1% action sociale 13% Administration publique, enseignement, santé, action sociale 44% Construction 7% Commerce, transport et services divers 25% Industrie 54% Commerce, transport et services divers 26% Construction 7% 13

14 73% des établissements du territoire ne comptent pas de salariés, 1% comptent plus de 50 salariés mais regroupent 44% des emplois salariés de la Vallée de la Sélune 73% Établissements actifs par tranche d'effectifs salariés au 31/12/2008 Nombre de salariés par tranche d'effectif des établissements au 31/12/2008 Source : INSEE CLAP 44% 22% 25% 12% 18% 0% 2% 2% 1% 0 1 à 9 10 à à ou plus 14

15 Premiers Constats Axe autoroutier de premier plan : A84 (Saint James / Ducey / Avranches) Mais en marge des grandes agglomérations régionales Ou Entre Rennes et Caen - Brest et Rouen Les analyses conduites dans le cadre du SCoT pointent des bassins de vie distincts par leur orientation économique dominante : Des bassins de vie fortement résidentiels : Saint James Des bassins de vie plutôt industriel et monospécialisés : Ducey (poids de Vuitton) Des bassins de vie plutôt industriel et non monospécialisés : Saint Hilaire du Harcouët (incluant le canton d Isigny le Buat) Une éligibilité récente du Pays de la Baie au Fonds National de Revitalisation des territoires début 2010 (permettant un soutien de OSEO aux entreprises en difficultés et aux entreprises en besoin d appui à leur développement) : 3 plans de Sauvegarde représentant la suppression de 170 emplois dont deux sur le territoire : Jean Chéreau SAS (Avranches / Ducey) et ALLIORA (St Hilaire du Harcouët) 15

16 Premiers Constats Des parcs / zones d activités au sein de chaque territoire communautaire Une commercialisation (souvent accompagnée) des parcs et zones d activités ralentie ces dernières années compte tenu du contexte économique défavorable, mais constat d une légère reprise ces derniers mois (plus de contacts, mais des concrétisations à finaliser) L implantation d entreprises est essentiellement due à un développement endogène (création d entreprises, réimplantation d entreprises au sein d espaces économiques modernes, besoin de développement des entreprises locales) La dynamique liée à l A84 est pointée par l ensemble des acteurs mais pas obligatoirement en termes d implantation d entreprises. Les entreprises en place bénéficient de cette infrastructure de premier plan, les positionnant ainsi à proximité de grands axes de communication d envergure nationale et internationale (notion : conforte l existant) Néanmoins, l attractivité territoriale liée à l A84 s est a priori plus concentrée sur Avranches Toutefois, certains acteurs n ont ni l impression de bénéficier pleinement de l A84, ni l impression d en pâtir Le développement du Très Haut Débit : certaines zones sont potentiellement «raccordables», la fibre optique dessert mais difficulté de trouver un opérateur qui propose le service (puis à quel coût) Existence d un outil de promotion des espaces économiques proposés par la CCI (Espaces Manche) Il n existe pas de spécialisation de parcs d activités (mis à part pour les activités commerciales) 16

17 Des entreprises conséquentes au sein de chaque territoire Les tricots Saint James ~ 280 personnes Établissement de travail protégé ~ 230 personnes Super U ~ 65 personnes Roger Lebois ~ 40 personnes CC de Saint James Electropoli ~ 180 personnes Lactalis ~ 300 personnes (aug. de la production de 25 %) Sirec ~ 200 personnes Isigny le Buat Les transports Jourdan ~ 240 personnes ALLIORA ~ 250 personnes SODIAMA ~ 110 personnes Leclerc ~ 85 personnes M. Mangeas ~ 80 personnes CC de Saint Hilaire du Harcouët Louis Vuitton ~ 600 personnes Chéreau ~ 380 personnes Compagnie des Fromages : Cœur de Lion ~ 172 personnes Lainé TP ~ 60 personnes Laiterie AGRIAL ~ 50 personnes CC du Canton de Ducey 17

18 Les parcs d activités Communauté de Communes de Saint James - Zone d Activités de la Croix Vincent Première tranche totalement commercialisée, deuxième tranche (12,5 hectares dont 5 hectares de disponible) en cours de commercialisation et une troisième tranche est envisagée à moyen terme La commune / canton d Isigny le Buat Deux zones d activités sont identifiées celle du grand chemin et celle des Biards (le long de la RD 976) Sur chacune des zones il reste une disponibilité de 3 hectares + potentiel identifié pour les années à venir sur les Biards Communauté de Communes du Canton de Ducey - Syndicat Mixte de Baie Développement Parc de l Estuaire à Poilley (25 hectares dt 7,5 de disponible) Zone d Activités du Guermon à Juilley (implantation de l entreprise Louis Vuitton) Extension du Parc de la Baie sur la commune de St Quentin (vocation commerciale) + sur Avranches (ZA du Rocher à St Senier : 13 hectares (à commercialiser) ; ZAdu V à Pontaubault (5 hectares - plus de disponibilité) Communauté de Communes de Saint Hilaire du Harcouët Le territoire compte une petite quinzaine de zone d activités (dt 1 seule intercommunale) de taille très variable représentant près de 137 hectares dont une 50 hectares de disponible tant sur Saint Hilaire / Parigny que sur les communes du territoire Dans le cadre de réflexions prospectives une soixantaine d hectares pourrait être mise à la commercialisation Soit : 9 grandes zones, plus d une quinzaine de petites / Environ 130 hectares commercialisés / Disponible = entre 80 hectares disponibles et plus de 80 hectares en potentiel! 18

19 Schéma de COhérence Territoriale du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel Extrait du DOG Phase Document d Orientations Générales Mise en œuvre de la politique d aménagement des zones d activités 19

20 9/11/2009 Politique d aménagement des zones d activité 20 20

21 9/11/2009 Politique d aménagement des zones d activité 21

22 l immobilier d entreprises Territoire de la Communauté de Communes de Saint James La CdC dispose d une pépinière d entreprises / hôtel d entreprises tertiaire La structure joue son rôle, néanmoins, la faiblesse voire l absence de turn-over est actuellement pointée par le territoire (une réflexion va être enclenchée sur ce sujet) Actuellement l ancien siège social d Electropoli, implanté sur la première tranche de la zone d activités, est en vente (près de m² de bureaux) La commune / canton d Isigny le Buat Une réflexion est actuellement en cours pour relancer une politique d atelier relais (orientation à l étude : petites cellules pour des besoins liées à l artisanat ou à des petites activités commerciales) Territoire de la Communauté de Communes de Saint Hilaire du Harcouët La communauté de communes et la commune de St Hilaire mettent à disposition 4 ateliers relais Au sein de la maison des entreprises, trois bureaux sont mis à la disposition d entreprises (tous sont loués) Les réflexions liées au développement économique ont pointé l éventualité d une pépinière d entreprises voire d ateliers relais (mais difficulté de définir les besoins compte tenu de l extrême diversité des demandes formulées) Inadéquation entre la politique d immobilier d entreprise et le potentiel d accueil 22

23 Commerce / évasion commerciale Le développement du Parc de la Baie (vocation commerciale) sur le territoire d Avranches a renforcé l attractivité d Avranches et ainsi modifié certaines attractivités commerciales (meilleure résistance à Caen et Rennes sur certains secteurs). Pour les quatre territoires, les situations sont très diverses : Pour Ducey, Avranches est le pôle commercial du territoire Pour St James, Avranches s est rapproché du territoire (en distance temps) et il est constaté une forte évasion commerciale et une réelle difficulté pour développer l activité commerciale sur le secteur Pour Isigny le Buat, le discours est plus partagé et dépend du lieu de résidence (il existe une relative partition entre Avranches et Saint Hilaire du Harcouët - avec pour cette dernière un marché très attractif) Saint Hilaire du Harcouët reste plus autonome et plus structuré en matière commerciale (notion de bassin de vie alimenté par la présence d équipements scolaires, médicaux, privés conséquents). Néanmoins, conscient de ne pas proposer l ensemble de la palette commerciale (évasion vers Avranches et vers Rennes) Impact de la démographie et du profil des habitants (si les migrations domicile travail étaient plus importantes l évasion serait encore plus forte) 23

24 Commerce / Artisanat Une ORC en cours de définition sur le secteur de Saint Hilaire du Harcouët et sur celui d Isigny le Buat La problématique de la transmission d entreprises est pointée par la plupart des acteurs contactés / rencontrés Plusieurs difficultés sont identifiées : viabilité économique de l entreprise ; le manque de repreneur ; le coût excessif de certaine reprise À l échelle départementale : 18,80% des chefs d entreprises ont plus de 54 ans La densité moyenne des entreprises artisanales en 2010 est établie à 15,37 pour habitants dans le département de la Manche St Hilaire du Harcouët : 235 entreprises 20,16 pour habitants Isigny le Buat : 62 entreprises 19,36 pour habitants Ducey : 127entreprises 17,70 pour habitants Saint James : 11 entreprises 15,95 pour habitants Observatoire de la Chambre de Métiers 24

25 Les activités commerciales et artisanales Alimentation Production Bâtiment Services Total Ducey Isigny le Buat St Hilaire du Harcouët Saint James Total Sélune Observatoire de la Chambre de Métiers 25

26 Conclusion de la CCI Centre et sud Manche : diagnostic Opération Rurale Collective Le commerce de la zone étudiée s avère dans une situation difficile, marquée par une diminution importante du nombre d établissements de moins de 300 m² depuis 2001 ; la grande distribution est d autre part peu représentée. La démographie, très défavorable, est un des principaux facteurs de cette évolution : moins d habitants = moins de clients ; sans doute cet aspect peut ainsi rebuter d éventuels investisseurs et créateurs. Seule la communauté de communes de Saint-Hilaire-du-Harcouët «résiste», avec une démographie qui s est maintenue depuis 1999 et un tissu commercial encore conséquent. (Isigny a progressé aussi!) Le constat ainsi établi permet pleinement de justifier la mise en place d une ORC, afin de moderniser les commerces existants et les adapter à la demande des consommateurs. Le territoire fait face à un problème d attractivité générale, qui va bien au-delà de la seule problématique «commerce», qui est néanmoins essentielle : les commerçants ont besoin de clients et donc d habitants mais, pour en attirer de nouveaux, le Mortainais doit présenter un équipement commercial de qualité. 26

27 Impact économique de la production d électricité hydraulique (premières données) 22 millions de KWH soit l équivalent de la consommation de habitants Personnel actuel sur site : 4 personnes sur les deux sites (qui travaillent aussi dans l orne et dans les côtes d Armor). Correspond à environ 3 ETP sur la Sélune (conduite/ouvrage). Il y a 15 ans c était environ 15 agents. Beaucoup d évolution automatisation. Très très peu de sous-traitance locale Fiscalité : Vezins environ 120 K /an et Roche qui boit 25 K /an 27

28 Quelques questions Risques de pollution avec impact sur la vallée? Projet de plateforme stockage de métaux en transit sur Isigny (avis favorable du conseil municipal en novembre 2011)? Observatoire de la Chambre de Métiers 28

29 Enjeux de territoire Liens avec le projet de développement de la vallée Points forts / opportunités Un développement de l emploi entre 1999 et 2007 (+3% ; personnes) même s il reste inférieur à la moyenne départementale (+9%) et aussi une croissance des établissements Une situation géographique privilégiée : Présence de l A84 et de la RD Entre Rennes et Caen et entre Brest et Rouen Un développement endogène renforcé par l A84 Des infrastructures économiques sur l ensemble du territoire avec des disponibilités foncières très importantes Un tissu / maillage d entreprises conséquent (commerciales, artisanales et industrielles) diversifié dans sa structure et d un secteur à l autre Des entreprises / établissements structurants sur les 4 territoires Le développement du Très Haut Débit sur l ensemble du territoire Le lien qualitatif avec le cadre de vie mais enjeux de réciprocité impérative Très haut débit opportunité pour le développement touristique 29

30 Enjeux de territoire Liens avec le projet de développement de la vallée Points faibles / Menaces Un territoire en marge des grandes agglomérations régionales et de leurs dynamiques Pas de stratégie formalisée à l échelle du territoire d étude en matière de développement des zones d activités (notion de Concurrence / des zones d activités mixtes «similaires») Un développement quasi-exclusivement lié à un développement endogène - Quid de l exogène Quelques outils développés liés à la création d entreprises (existence de Pays de la Baie Initiative, 1 Hôtel d entreprises, quelques ateliers relais) mais des réflexions en cours Un vieillissement de la population et une démographie qui a été faible impactant l offre commerciale et artisanale Une attractivité commerciale accrue sur Avranches Un maillage artisanal et commercial à pérenniser sur l ensemble du territoire (ORC en cours de validation sur St Hilaire et sur Isigny le Buat) Une augmentation de l artificialisation au détriment des terres agricoles et espaces naturels L impact négatif sur le paysage par une urbanisation non maîtrisée et non qualitative Le niveau d attractivité générale du territoire rayonne sur la vallée 30

31 Enjeux de territoire Liens avec le projet de développement de la vallée Points faibles / Menaces Pertes liées à la fin de la production hydraulique : ressources financières, emploi et énergie renouvelable 31

32 Enjeux de territoire Liens avec le projet de développement de la vallée Enjeux Un enjeu d image et de marketing territorial à formaliser Une Stratégie de Développement économique (notamment vis-à-vis des zones d activités) à définir tant sur le foncier que sur l animation économique. Stratégie d actions à définir sur l endogène et sur l exogène. Lien entre le foncier et le maintien de l activité agricole et/ou d espaces naturels Qualification des zones d activités et des offres de services de celles-ci : Quid du Très Haut Débit (impact / offre / services) pour les entreprises Qualité Paysagère des zones : cadre de vie et territoire traversé par les touristes Un enjeu identitaire Le fil rouge de la qualité (qualité des entreprises, des parcs d activité ) La présence de services, d artisans, de commerces facilitateur pour le développement touristique THD : facteur positif Attractivité résidentielle : une économie présentielle importante (commerciale, artisanale, services publics et privés) 32

33 Présence de la fibre optique sur le territoire d étude Source : Manche Numérique : carte interactive 33

34 Couverture ADSL Source : Manche Numérique : carte interactive 34

35 EPN et Visio-relais 3 espaces Publics numériques : Ducey : Pôle culturel Saint James : Informatique pour tous Isigny le Buat : Base de Loisirs de la Masure 2 relais visio-relais de service public Saint James et St Hilaire du Harcouët Source : Manche Numérique : carte interactive 35

36 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50 Thèmes abordés aujourd hui Economie

37 Agriculture premiers résultats du diagnostic Près de 80% du territoire occupé par l agriculture Zone d agriculture dynamique, intensive, avec une forte densité d agriculteurs (petites exploitations). Tendances : baisse du nombre d exploitations / agrandissement Les agriculteurs exploitants représentent 9 % de la population active (contre 6% dans la Manche) et de manière globale le secteur agricole représente 11,5% des emplois (contre 5,6% dans la Manche) Production laitière : 80% du produit agricole actuel 17% 15% 14% 13% 11% 11% 9% 9% 8% 8% 7% 6% CC du Canton de Ducey CC de St Hilaire CC de St James Isigny-le-Buat Vallée de la Sélune Manche Part des agriulteurs exploitants dans population active 1999 Part des agriulteurs exploitants dans population active 2007 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50

38 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50 Agriculture économie /social Enjeux de territoire -Agriculture en «bonne santé». Une agriculture intensive et dynamique qui «tient» le territoire rural - Géographie et pratiques qui rendent la production laitière performante (climat, qualité des sols pour le fourrage, prairies..) - Bon taux de renouvellement des exploitations (installation de jeunes agriculteurs) Points forts / opportunités - Revenus plutôt sécurisés (diversification) -Travail en réseau / Animation agricole locale : Pays + chambre d agriculture + animation via les GVA (groupement de vulgarisation agricole) et CRDA - PIDIL (programme pour l installation et le développement des initiatives locales) «Valoriser et renforcer à l échelle locale les dispositifs d installation pour assurer le renouvellement des chefs d exploitation présents sur le territoire du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel» : actions en faveur du renouvellement des agriculteurs et du développement des exploitations - Opportunité d installation en maraichage (niche)

39 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50 Agriculture économie /social Enjeux de territoire - Des gîtes labellisés, gîtes ruraux ou non ( dont part de gîtes non déclarés qui semble importante) - Commercialisation de produits du terroir (issus de la production laitière), existence de marques Bienvenue à la Ferme et Manche Terroir - Des productions compatibles avec le développement des circuits-courts (ex: viande) Points forts / opportunités - Projet de mise en place d une plateforme circuits-courts (regroupement virtuellement ou matériellement de produits locaux à destination des acheteurs : restaurateurs, restauration collective..) enjeu de moyens. - Premiers résultats de l enquête hébergeurs/restaurateurs : 7 restaurateurs sur 9 pensent qu il faudrait améliorer les circuits d approvisionnement : en augmentant le nombre de producteurs locaux (pas assez nombreux / diversifiés, en créant des regroupements / des points de vente identifiés et en améliorant la visibilité de l existant, en diminuant les tarifs)

40 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50 Agriculture économie/social/ gouvernance Enjeux de territoire - L activité agricole est directement conditionnée par la Politique Agricole Commune (PAC). En particulier le secteur laitier (prix du lait)/circuits longs Incidence sur la maîtrise des risques économiques et l évolution des productions sur le territoire. Ex: suite crise du lait la part des cultures a augmenté - Contexte économique : risques sur diminution élevage Points faibles / Menaces - Exploitations agricoles morcelées et dispersées - Exploitations plus petites que dans d autres territoires donc revenu individuel à l ha plus bas - Compétition sur le foncier - Installations complexes même si les jeunes sont motivés. Plus d agrandissements que d installations Risques sur le dynamisme du territoire

41 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50 Agriculture économie/social/ gouvernance Enjeux Enjeux de territoire - Enjeu de maintien de la population agricole Aide à l installation et au développement - Enjeu de maintien de la production laitière et élevage - Enjeu de diminution de la vulnérabilité économique Des leviers de conversion mais des techniques pointues à maîtriser -Enjeux de restructuration foncière de exploitations. Des échanges de terres possibles? - Enjeu de développement touristique. Valorisation touristique du Pays - Enjeu d appui à l installation notamment dans des filières courtes - Enjeu de développement de la filière bois (essentiellement demande) - Développement des circuits-courts (par maintien des outils de transformation : laiteries / abattoirs, structuration des filières ) enjeux de moyens Des leviers cités : réorganisation foncière des exploitations, diversification, aide à l installation notamment production à fortes VA / circuits-courts Liens avec le projet de développement Opportunités foncières liées à l opération : - Libération d espaces permettrait de recréer de l espace agricole (élevage) - Evolution des circulations (actuellement autour des masses d eau) - Possibilités d installation notamment pour production avec petites surfaces (maraîchage) - Lien avec la diversification touristique (hébergement, produits, restauration..)

42 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50 Agriculture environnement - Part importante de prairies Enjeux de territoire - De réels efforts réalisés depuis plusieurs années qui ont permis de réduire considérablement les impacts de l agriculture sur les milieux (nitrates/phosphates/pesticides/sédiments) - Certains agriculteurs et groupements très moteurs dans l évolution des pratiques. Ex : actions des GVA en faveur de techniques innovantes et respectueuses de l environnement Points forts / opportunités - Très forte baisse de l utilisation des engrais par valorisation des effluents d élevages - La quasi-totalité des bâtiments d élevages passés aux normes - Normes en faveur de la protection de l environnement /eau - Du conseil technique également (SAGE, CATER, Chambre d agriculture, INRA ) Mais nécessaire montée en puissance pour réellement atteindre les objectifs

43 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50 Agriculture environnement Enjeux de territoire - De réels leviers d amélioration sur l érosion à mobiliser (leviers d animation et de subvention) notamment via les compétences d aménagement des collectivités, l activité agricole - Zones remembrées ont tendances à être replantées en partie. - Un travail d inventaire des haires sur Isigny + Charte de gestion du bocage en cours + opérations de reboisement avec associations locales de boisement (ASL). Points forts / opportunités - Opportunité de la prise de compétence aménagement par les CDC. (ex : Saint James, qui bénéficie des services d un agent pour le boisement). Réflexions en cours sur aménagement foncier / d échange à l amiable de terres sur Saint-Hilaire - Développement de la filière bois : favoriser le maintien/renforcement du bocage par la valorisation économique du bois de haies réelle marge de dynamisation de la filière bois notamment en augmentant la demande (via demande collectivités en particulier). L organisation ASL déjà en place.

44 SDD Vallée de la Sélune DDTM 50 Agriculture environnement Enjeux de territoire - Artificialisation de sols agricoles (8% des sols naturels ou agricoles ont été urbanisés dans la Manche entre 2006 et 2010) - Modes de production dépendants du contexte économique et du fonctionnement de la PAC Impératifs économiques filières longues percutent parfois les impératifs environnementaux Points faibles / Menaces - Baisse des surfaces de prairies temporaires depuis 2000 / augmentation des surfaces cultivées - Bassin versant inter-régional : capacité à agir sur la partie amont plus limitée - Zone très remembrée dans les années 70 - Des acteurs partagés sur l état actuel des impacts de l agriculture sur le milieu /eau (allant d une incidence faible à forte incidence : plantes invasives baie) - Taille des exploitations. Exploitations agricoles morcelées et dispersées - Pluviométrie rend système tout herbe difficile à mettre en œuvre

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic SauveterredeGuyenne Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire PLU Phase 1 diagnostic Agglomération bordelaise Libourne CastillonlaBataille SteFoylaGrande Bergerac SauveterredeGuyenne

Plus en détail

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions Le territoire de la Seine-et-Marne 85 km Le plus grand département francilien : 5 915 km² Des infrastructures développées : 4 autoroutes (A4, A5, A6, A104)

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil)

Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil) F ENERGIE CHAMPS ABORDES Schéma synthétique du bilan énergétique d un territoire (réalisation : Etheis Conseil) Le schéma ci-dessus représente les éléments à analyser pour l évaluation du bilan énergétique

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la 1 2 3 Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la Tour. Un espace naturel et récréatif: La Bourbre,

Plus en détail

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité Agriculture et haute valeur environnementale Territoires, emplois, filières pour la qualité 2 Edito Vers une agriculture à haute valeur environnementale. Soutenir le développement agricole et rural d un

Plus en détail

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 PSADER du Haut-Bugey Présentation du programme d actions Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 Territoire du Haut-Bugey Un bassin de 60 000 habitants (géographiquement très concentrés) Deux «capitales»

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Diagnostic stratégique des sites ATP Rencontre avec l Association Nancy Porte Sud

Diagnostic stratégique des sites ATP Rencontre avec l Association Nancy Porte Sud Diagnostic stratégique des sites ATP Rencontre avec l Association Nancy Porte Sud AGEPERS Jeudi 19 septembre 2013 Objectifs du diagnostic stratégique des sites ATP Observer entre 2007 et 2013 les évolutions

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale

Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois. Une expérience de redynamisation territoriale Mutation des territoires d activités économiques à Aulnay-sous-Bois Une expérience de redynamisation territoriale 2 structures : Développer l emploi l entrepreneuriat et l attractivité économique de la

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques du territoire

Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques du territoire Evaluation Charte du pays Cœur d Hérault Séminaire/ ateliers du 30 janvier 2013 Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques

Plus en détail

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1

Révision du SCoT du Pays Segréen. Réunion publique lundi 30 novembre 2015. Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 Révision du SCoT du Pays Segréen Réunion publique lundi 30 novembre 2015 Révision du SCoT du Pays Segréen Comité technique Novembre 2015 1 SOMMAIRE Point d étape / avancement du SCoT Présentation du projet

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

La fiche d'information sur les territoires. Communauté de communes d' Avranches-Mont-Saint-Michel. Géographie. Démographie.

La fiche d'information sur les territoires. Communauté de communes d' Avranches-Mont-Saint-Michel. Géographie. Démographie. La fiche d'information sur les territoires Communauté de communes d' Avranches-Mont-Saint-Michel Président de l'epci : M. Guénhaël HUET, conseiller municipal d'avranches, député. Géographie Périmètre :

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

SCoTEMS Démarche / Contexte

SCoTEMS Démarche / Contexte SCoTEMS Démarche / Contexte EMS : Communauté de Communes Eure Madrie Seine 23 communes 30 000 habitants 1 Le SCoTEMS Démarche entamée en 2006 Le SCoTa été validé le 28 septembre 2010 Rapport de Présentation

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La localisation

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

SYNTHESE DES ETUDES. Diagnostic territorial lié à la fermeture des sites de Bretteville s/odon et de Mondeville

SYNTHESE DES ETUDES. Diagnostic territorial lié à la fermeture des sites de Bretteville s/odon et de Mondeville SYNTHESE DES ETUDES Conseil Mutations Reconversions Diagnostic territorial lié à la fermeture des sites de Bretteville s/odon et de Mondeville Développement PREFECTURE DU CALVADOS Accompagnement Entreprises

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

Porter à connaissance foncier du Psader

Porter à connaissance foncier du Psader Porter à connaissance foncier du Psader Réunion de restitution mercredi Service Départemental de la Savoie 40 rue du Terraillet 73190 St Baldoph 04 79 28 74 27 direction@safer73.com Département Etudes

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal

Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal 1/ 40 Phase 1 : Diagnostic territorial et Etat Initial de l Environnement Réunion publique Plan Local d Urbanisme (PLUi) et Règlement Local de Publicité (RLPi) Intercommunal Plan d intervention 2/ 40 1.

Plus en détail

2009-2011: une première mission de prospection exogène

2009-2011: une première mission de prospection exogène 2009-2011: une première mission de prospection exogène Le contexte Dès 2007, les acteurs institutionnels (Etat, Conseil Régional d'aquitaine, Conseil Général des Landes, Communautés de Communes d Hagetmau,

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes

un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes chefs d entreprises, porteurs de projets un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes UNE VOCATION LOGISTIQUE, INDUSTRIELLE et agro-alimentaire le parc de kergoët au

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

forum transmission reprise

forum transmission reprise La rencontre entre cédants et repreneurs d ents haute gironde forum JEUDI SALLE FÊTES DES 15H-20HPugnac 21 octobre haute gironde forum Le Syndicat Mixte du Pays de la Haute Gironde (plus de 80 000 habitants,

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural En Centre Bretagne Un territoire enclavé entre les axes routiers Rennes Brest / Quimper (RN12 et RN 164)

Plus en détail

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional

Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional Réunion territoriale sur le projet de Parc Naturel Régional 12 réunions d octobre à décembre 2013 Un PNR c est quoi? C est un label réservé aux territoires remarquables (paysages/nature/patrimoine culturel)

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010

SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010 SCOT sur le périmètre de la Conférence du Pays du Saint-Quentinois SEMINAIRE DU 17 JUIN 2010 Présentation des grandes lignes du diagnostic et de l él état initial de l environnementl Le contenu du SCOT

Plus en détail

La forêt source de produits d avenir : une énergie actuelle, le bois d œuvre de demain, des produits à inventer.

La forêt source de produits d avenir : une énergie actuelle, le bois d œuvre de demain, des produits à inventer. La forêt source de produits d avenir : une énergie actuelle, le bois d œuvre de demain, des produits à inventer. Rechercher la compétitivité, s inscrire dans la modernité et l auto développement Union

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Agence CITTE CLAES - AEThIC Environnement 2014 LES PARAMETRES SUPRA COMMUNAUX 106 LES EQUIPEMENTS DE LA COMMUNE 110 ANALYSE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE 123

Agence CITTE CLAES - AEThIC Environnement 2014 LES PARAMETRES SUPRA COMMUNAUX 106 LES EQUIPEMENTS DE LA COMMUNE 110 ANALYSE SOCIO-DEMOGRAPHIQUE 123 2 EME PARTIE : DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE 105 LES PARAMETRES SUPRA COMMUNAUX 106 1. LA DIRECTIVE TERRITORIALE D AMENAGEMENT DE L ESTUAIRE DE LA LOIRE 106 2. LE SCOT DE LA METROPOLE NANTESSAINTNAZAIRE 107

Plus en détail

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU

SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON D OULCHY-LE-CHATEAU Diagnostic préalable au Document d Aménagement Commercial Décembre 2012 1 SOMMAIRE INTRODUCTION.........3 1. ENJEUX

Plus en détail

Diagnostic et état initial de l environnement!

Diagnostic et état initial de l environnement! 1! Le contenu du SCOT! Phase 1! Diagnostic et état initial de l environnement! Prospective (scénarios)! Phase 2! Phase 3! Phase 4! Elaboration du Plan d Aménagement et de Développement Durable (PADD)!

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

ETUDE LOGEMENT GLOBALE

ETUDE LOGEMENT GLOBALE ETUDE LOGEMENT GLOBALE SYNTHESE DU DIAGNOSTIC Avril 2016 Siège social : Espace Eiffel 18-20, rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 fax. 04 78 27 70 72 www.adequation-france.com SAS au capital de

Plus en détail

du Massif du Jura Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement

du Massif du Jura Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement Schéma interrégional d aménagement & de de développement du Massif du Jura & perspectives Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement du Massif du Jura Le territoire Massif du Jura Arc montagneux

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

Enseignement et formation

Enseignement et formation TERRITOIRE Enseignement et formation Un réseau éducatif dense marqué par l importance de l enseignement Il existe un lien étroit entre la répartition spatiale des équipements d enseignement et la localisation

Plus en détail

Atelier Infrastructures et Mobilité Réseaux 16 avril 2015. Raphaël Rogé Caisse des Dépôts

Atelier Infrastructures et Mobilité Réseaux 16 avril 2015. Raphaël Rogé Caisse des Dépôts Atelier Infrastructures et Mobilité Réseaux 16 avril 2015 Raphaël Rogé Caisse des Dépôts LES INFRASTRUCTURES NUMÉRIQUES Aménagement numérique et technologies Levier de croissance, de compétitivité et d

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

ATELIER COMMERCE ATELIER DEMOGRAPHIE

ATELIER COMMERCE ATELIER DEMOGRAPHIE ATELIER COMMERCE 1. La vitalité des centres-villes et centres-bourgs ruraux Difficulté de restauration mises aux normes Préserver le commerce local Maintien de l artisanat et des services Maintien du lien

Plus en détail

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales

Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Compétitivité internationale des industries françaises des filières animales Carl Gaigné Directeur de Recherche INRA RMT Economie des filières animales Compétitivité des filières animales françaises 10/12/13

Plus en détail

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd)

Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015. Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) Conseil syndical du SCOT des Monts du Lyonnais mardi 3 février 2015 Débat sur le Projet d aménagement et de développement durables (Padd) 1. Le rôle du Padd dans le Schéma de cohérence territoriale 2.

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014

SCOT DU SAUMUROIS. Diagnostic Territorial Septembre 2014 SCOT DU SAUMUROIS Diagnostic Territorial Septembre 2014 SOMMAIRE I. LE TERRITOIRE II. LES HOMMES III. LES ENTREPRISES 2 LE TERRITOIRE 3 Le SCOT du SAUMUROIS 4 Les projets structurants Projets urbains :

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Projet de territoire du Pays d Ancenis

Projet de territoire du Pays d Ancenis Communauté de Communes du Pays Projet de territoire du Pays KPMG Secteur public Réalisé avec le soutien financier de la Région des Pays de la Loire une entité de droit suisse. Tous droits réservés. Imprimé

Plus en détail

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Lycée agricole Edgar Pisani, Montreuil-Bellay (49) 11 octobre 2012 1. La PRI Jules Rieffel 1.1 Les

Plus en détail

SCOT du Pays de Saintonge Romane! 11 JUILLET 2014

SCOT du Pays de Saintonge Romane! 11 JUILLET 2014 11 JUILLET 2014 1 DÉROULEMENT Des temps de présentation Des tables-rondes Des débats Fin du séminaire : 16h45 2 3 Contenu et objectifs du SCOT Un SCOT, c est avant tout un projet de territoire à moyen

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

Devenir maraîcher en Picardie

Devenir maraîcher en Picardie Devenir maraîcher en Picardie Vous envisagez une reconversion professionnelle en agriculture, Vous voulez créer, reprendre une entreprise ou vous associer, Venez tester votre projet dans un cadre sécurisé.

Plus en détail

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010

L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 L e conomie sociale et solidaire dans le de partement de la Loire en 2010 I. Chiffres généraux Année 2010 Nombre d'établissements Effectifs au 31/12 Nombre d'etp Rémunération brute annuelle en Associations

Plus en détail

S implanter et Entreprendre à Dunkerque

S implanter et Entreprendre à Dunkerque > Situé au cœur de l Europe du Nord Ouest, en bordure de la mer du Nord et près de la frontière franco-belge, le territoire est composé de 20 communes pour une population de plus 210.000 habitants. S implanter

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3 Sommaire Introduction... 2 Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3... 3 OPPORTUNITES... 3... 3 Organisation du secteur... 4... 4 FAIBLESSES... 4... 4 Demande... 4... 4 OPPORTUNITES... 4... 5 Promotion et

Plus en détail

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014 Compte-rendu Atelier 1 : Comment créer de la valeur ajoutée et de la richesse à partir des ressources territoriales? Ressources territoriales : agriculture diversifiée (mais

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales : Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire SCoT de la CUA 53 Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales: Quelles difficultés surmonter?

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. REQUALIFIER ET SPECIFIER LES ZONES ET LES SERVICES ASSOCIES

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

Centre d Animation d Information et Relais Economique

Centre d Animation d Information et Relais Economique www.caire-haguenau.fr Campanile Hôtel LES PINS 84 route de Strasbourg - BP 70273 F-67500 HAGUENAU Cedex Tél 0033 (0) 3 88 63 39 00 Fax 0033 (0) 3 88 63 39 01 Email : caire@ville-haguenau.fr Les voies d

Plus en détail

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des

Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio. Une initiative des Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Parcours vers la conversion : Découvrir l outil VISA pour le bio Animateur : Sylvie Dulenc - Chambre d agriculture de l Hérault Intervenants

Plus en détail

Compte rendu par atelier : forum de la transition

Compte rendu par atelier : forum de la transition Compte rendu par atelier : forum de la transition Chaque restitution est détaillée de façon à respecter la fiche cadre remplie lors de la journée. L intérêt de ce compte rendu est de permettre à tous les

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Synthèse Janvier 2014. numérique & territoires. d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr

Synthèse Janvier 2014. numérique & territoires. d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr numérique & territoires Synthèse Janvier 2014 Impact territorial des Réseaux d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr synthèse Le diagnostic établi fin 2013 par l IDATE pour le compte de

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS

RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS SCHEMA DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL 2006-2012 RAPPEL DES ENJEUX ET PRECONISATIONS Le Roannais apparaît comme un territoire homogène constitué autour d un pôle d attraction central : l agglomération de Roanne.

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail