Paramètres Vous pouvez consulter ces paramètres sur Les chiffres pour établir vos déclarations retraite

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Paramètres 2014. Vous pouvez consulter ces paramètres sur Les chiffres pour établir vos déclarations retraite"

Transcription

1 Paramètres 2014 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite Audiens Retraite Arrco - Audiens Retraite Agirc Sommaire Les plafonds des régimes... page 1 Les modalités Arrco (Audiens Retraite Arrco)... pages 2 et 3 Les modalités Agirc (Audiens Retraite Agirc)... pages 3,4 et 5 Les modalités communes Arrco / Agirc... page 5 1. Les plafonds des régimes Permanents & intermittents Permanents Intermittents Cadres Tranches de salaires Année Trimestre Mois 30 e Semaine Journée TA Arrco Fraction du salaire du premier euro , au plafond de la Sécurité sociale TB Arrco (non cadres) Fraction du salaire entre le plafond ,60 Sécurité sociale et 3 fois le plafond Sécurité sociale intermittents non cadres techniques et artistiques, seuls les plafonds annuels sont applicables : Plafond TA annuel : Plafond TB Arrco annuel : TB Agirc Fraction du salaire entre le plafond , Sécurité sociale et 4 fois le plafond Sécurité sociale TC Agirc Fraction du salaire comprise entre , fois le plafond Sécurité sociale et 8 fois le plafond Sécurité sociale Vous pouvez consulter ces paramètres sur Paramètres Page 1

2 2. Les modalités Arrco (Audiens Retraite Arrco) Taux de cotisation En application de l accord du 13 mars 2013 sur les retraites complémentaires, les taux obligatoires en ARRCO évoluent au 1 er janvier Si vous cotisez au taux appelé de 7,50% sur la tranche A et/ou 20% sur la tranche B, votre entreprise est concernée par le relèvement des taux TA, TB. Les nouveaux taux obligatoires sont les suivants : Personnel non cadre permanent ou intermittent (administratif, technique) : 7,63 % sur la tranche A* et 20,13 % sur la tranche B. Personnel artistique : 8,75 % sur la tranche A* et 20,13 % sur la tranche B. Personnel cadre permanent ou intermittent (administratif, technique, artistique) : 7,63 % sur la tranche A*. La répartition entre la part salariale et la part patronale pour le personnel permanent est de : 50 % / 50% pour les entreprises ayant employé leur premier salarié avant le ; 40 % / 60 % pour les entreprises ayant employé leur premier salarié après le * Le taux sur TA et la répartition sur TA et TB peuvent être différents en application d obligations résultant de Conventions collectives, d accords de retraite ou de conditions particulières adoptées au sein de l entreprise. Personnel journaliste pigiste : 12,5 % sur le salaire total en retraite Audiens Retraite Arrco et 0,5 % sur le salaire total en frais de gestion. La répartition entre la part salariale et la part patronale est de : 40 % / 60 %. Evolution des règles d arrondis Dès 2014, les taux doivent avoir deux décimales après la virgule au maximum. En cas de taux sur 3 décimales identiques entre les parts patronale et salariale, finissant par 5, l arrondi supérieur sera affecté à la part patronale. Exemple : Soit une cotisation salariale et patronale avec un taux identique (3,815%). Le taux arrondi au centième donnera : 3,82% pour la part patronale et 3,81% pour la part salariale. Paramètres Page 2

3 La rémunération soumise à cotisation La rémunération est calculée : Pour les permanents : d une part, sur la fraction de salaire limitée au plafond de la Sécurité sociale, dite tranche A, déterminée prorata temporis ; d autre part, sur la fraction du salaire comprise entre le plafond de la Sécurité sociale et limitée à trois fois ce plafond, dite tranche B, déterminée prorata temporis. Pour les intermittents : - Non cadre, Agent de maitrise non cadre, Artiste : pour déterminer les tranches (TA et TB), ce sont les plafonds annuels qui doivent être retenus, quelle que soit la durée du travail, soit pour 2014 : Plafond TA = Ce qui correspond à un salaire brut d au moins Plafond TB = exemple 1 4 jours de travail rémunérés : 800 => TA Arrco = 800 et TB Arrco = 0 - exemple jours de travail rémunérés : => TA Arrco = et TB Arrco = exemple jours de travail rémunérés : => TA Arrco = et TB Arrco = (TA + TB = ) - Cadre : pour déterminer la tranche TA, c est le plafond journalier qui doit être retenu, déterminé prorata temporis, soit pour 2014 : Plafond TA = exemple pour 4 jours de travail rémunérés : 800 => TA Arrco = (4x172 ) = Les modalités Agirc (Audiens Retraite Agirc) Taux de cotisation En application de l accord du 13 mars 2013 sur les retraites complémentaires, les taux obligatoires en AGIRC évoluent au 1 er janvier Si vous cotisez au taux appelé de 20,30% sur les tranche B et C, hors CET, votre entreprise est concernée par le relèvement des taux TB et TC prévu au 1 er janvier Les nouveaux taux obligatoires sont les suivants : Ce minimum de cotisation concerne le personnel permanent et intermittent des articles 4-4 bis et 36 (cadres et assimilés). Taux net appelé Part salariale Part patronale sur tranches B et C sur tranche B sur tranche C sur tranche B sur tranche C 20,43 % 7,75 % selon accord 12,68 % selon accord entre employeur entre employeur et salariés pour la part des 20 % ; et salariés pour la part des 20 % ; 0,29 % au delà 0,14 % au delà Evolution des règles d arrondis Dès 2014, les taux doivent avoir deux décimales après la virgule au maximum. Les règles d arrondis sont identiques à celles appliquées en ARRCO, et décrites ci-avant. Paramètres Page 3 Assiette des cotisations des cadres (Agirc)

4 La cotisation est calculée sur la partie du salaire supérieure au plafond de la Sécurité sociale (TA) et limitée à huit fois le plafond de la Sécurité sociale (TA + TB + TC) calculée en fonction de la durée du travail (prorata temporis). Il s agit de l assiette sociale, identique à celle déclarée à l Urssaf. Contribution exceptionnelle et temporaire (CET) Elle concerne l ensemble des salariés relevant du régime des cadres. Jusqu en 2012, la cotisation CET était déclarée sur une seule ligne avec pour assiette la tranche T8. Depuis 2013, la cotisation CET, due pour tous les salariés cadres, est en partie regroupée avec les cotisations retraite Agirc. Elle est déclarée ainsi sur vos bordereaux d appel de cotisations: CET TA 0,35% CET & Retraite TB Agirc 20,78% CET & Retraite TC Agirc 20,78% Elle s élève à : 0,35 % part patronale : 0,22 % part salariale : 0,13 % Garantie minimale de points (GMP) Les entreprises doivent verser des cotisations permettant aux salariés cadres et assimilés d acquérir un minimum de 120 points en La cotisation minimale est due pour les salaires inférieurs ou égaux aux salaires «charnières» transitoires mentionnés ci-dessous : Période Année 2014 Journée (intermittents) 189,85 Mois (permanents) 3 453,33 Année (permanents et intermittents) ,96 Les montants minima de cotisation 2013 sont maintenus de façon transitoire pour le début de l année 2014 (1). Montant de la cotisation GMP provisoire Personnel permanent Personnel intermittent Annuelle Mensuelle A la journée Cotisation nette Cotisation nette Part Part Cotisation nette Part Part due due salariale patronale due salariale patronale 795,12 66,26 25,13 41,13 3,65 1,38 2,27 (1) Les valeurs définitives seront fixées en avril 2014, avec effet rétroactif au 01/01/2014. La garantie minimale de points est calculée en fonction de la durée du travail. Paramètres 2014 Page 4

5 Association pour l emploi des cadres (APEC) Concerne les salariés visés aux articles 4 et 4 bis uniquement (cadres et assimilés). La cotisation proportionnelle Elle est calculée sur les tranches A et B. Le taux est de 0,06 %, réparti entre l employeur pour 0,036 % et le salarié pour 0,024 %. 4. Les modalités communes Agirc / Arrco Cas particuliers pour les salariés de plus de 65 ans non retraités, la part patronale et la part salariale des cotisations sont dues. pour les salariés relevant principalement d un régime spécial de Sécurité sociale, seule la part patronale est due. pour les retraités, quel que soit l âge, reprenant une activité, la part patronale et la part salariale des cotisations sont dues. pour les salariés bénéficiant de la retraite progressive (loi n du 5 janvier 1988) la part patronale et la part salariale sont dues. Association pour le fonds de financement de l Agirc et de l Arrco (AGFF) Concerne le financement des charges liées aux liquidations des droits à la retraite complémentaire au taux plein dès 60 ans. Les cotisations sont encaissées par Audiens Retraite Arrco et par Audiens Retraite Agirc dans les mêmes conditions que les cotisations de retraite complémentaire. Personnel cadre Personnel non cadre Part salariale Part patronale 2 % sur la tranche A Arrco 2 % sur la tranche A Arrco 0,80 % 1,20 % 2,20 % sur la tranche B Agirc 2,20 % sur la tranche B Arrco 0,90 % 1,30 % Le dispositif de l AGFF est maintenu jusqu au 31/12/2018. Paramètres Page 5

LIMITES INFERIEURES ET SUPERIEURES DES TRANCHES B et C SOUMISES A COTISATIONS

LIMITES INFERIEURES ET SUPERIEURES DES TRANCHES B et C SOUMISES A COTISATIONS 1. LIMITES INFERIEURES ET SUPERIEURES DES TRANCHES B et C SOUMISES A COTISATIONS Références : Arrêté du 18 novembre 2009 (J.O. du 26 novembre 2009) portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour

Plus en détail

Comment identifier les sommes isolées? 4. Quelle est l assiette de cotisations pour les salariés non-cadres? 7

Comment identifier les sommes isolées? 4. Quelle est l assiette de cotisations pour les salariés non-cadres? 7 SOMMAIRE Comment identifier les sommes isolées? 4 Quelle est l assiette de cotisations pour les salariés non-cadres? 7 Quelle est l assiette de cotisations pour les cadres? 11 Repères 17 AVERTISSEMENT

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093

LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093 PARIS, le 13/08/01 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2001-093 OBJET : Situation des personnes assurant la vente de produits à domicile, par démarchage

Plus en détail

Le régime d assurance chômage des intermittents

Le régime d assurance chômage des intermittents Pégase 3 Le régime d assurance chômage des intermittents Dernière révision le 24/04/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Calcul du plafond...3 Régime classique... 3

Plus en détail

DÉCLARATIONS DUCS-EDI PARAMÈTRES RETRAITE

DÉCLARATIONS DUCS-EDI PARAMÈTRES RETRAITE SI VOTRE CONTRAT RELEVAIT DE KLESIA NOUVEAUTÉ À PARTIR DES DÉCLARATIONS DE COTISATIONS DU 4 E TRIMESTRE 2014 Pour un établissement historiquement adhérent du groupe D&O et également du groupe Mornay, alors

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 5. Cumul emploi retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 5. Cumul emploi retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CUMUL EMPLOI ET RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 5 JUIN 2015 Cumul emploi retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes Paramètres 2015 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés Audiens Retraite Arrco Audiens Retraite Agirc Audiens prévoyance Congés Spectacles Sommaire... Les plafonds des

Plus en détail

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée. CIRCULAIRE COMMUNE Circulaire Agirc-Arrco 2010-19-DRE Objet : Paramètres 2011 Madame, Monsieur le directeur, Je vous prie de bien vouloir trouver en annexe l'ensemble des paramètres utiles à compter du

Plus en détail

LE PETIT PAIE. Les pratiques clés en 21 fiches. Éléments actualisés. Jean-Pierre Taïeb

LE PETIT PAIE. Les pratiques clés en 21 fiches. Éléments actualisés. Jean-Pierre Taïeb LE PETIT 2016 PAIE Les pratiques clés en 21 fiches Éléments actualisés Jean-Pierre Taïeb Table des matières Fiche 1 Présenter le bulletin de paie Fiche 2 Fixer la rémunération en conformité avec le SMIC

Plus en détail

Fiche 8. Surcote, retraite progressive et cumul emploi-retraite

Fiche 8. Surcote, retraite progressive et cumul emploi-retraite CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 février 2006 à 9 h 30 "Examen de la surcote" Fiche N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Fiche 8 Surcote, retraite progressive et cumul

Plus en détail

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2016

APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2016 APPRENTIS BASES DE COTISATIONS SOCIALES 2016 Références Code du travail Loi n 92-675 du 17 juillet 2015 portant diverses dispositions relatives à l apprentissage et à la formation professionnelle Arrêté

Plus en détail

LIMITES INFERIEURES ET SUPERIEURES DES TRANCHES B et C SOUMISES A COTISATIONS

LIMITES INFERIEURES ET SUPERIEURES DES TRANCHES B et C SOUMISES A COTISATIONS 1. LIMITES INFERIEURES ET SUPERIEURES DES TRANCHES B et C SOUMISES A COTISATIONS Références : Arrêté du 12 décembre 2012 (J.O. du 21 décembre 2012) portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour

Plus en détail

La surcotisation du temps partiel et du temps non complet

La surcotisation du temps partiel et du temps non complet FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Octobre 2004 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Service Gestion des carrières Service Documentation La surcotisation du temps partiel et du temps non complet Références

Plus en détail

Présentation des règles du Régime spécial

Présentation des règles du Régime spécial Présentation des règles du Régime spécial 1 Détermination du droit Nature de la pension Ancienneté Jouissance immédiate Proportionnelle Jouissance différée Jouissance immédiate 2 Catégories d emploi 3

Plus en détail

Descriptif des prestations sur le bulletin de rente

Descriptif des prestations sur le bulletin de rente Descriptif des prestations sur le bulletin de rente Préretraite Adrien BARRE Marie-Thérèse Menut Paris - La Défense Détail de la rente de préretraite et des précomptes sociaux 1 La rente de préretraite

Plus en détail

COTISATIONS 2015 POUR L EMPLOI D APPRENTIS

COTISATIONS 2015 POUR L EMPLOI D APPRENTIS N 92 - FORMATION n 11 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 2 septembre 2015 ISSN 1769-4000 COTISATIONS 2015 POUR L EMPLOI D APPRENTIS L essentiel L ACOSS a publié le 24 juillet 2015 une lettre-circulaire

Plus en détail

Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017

Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017 Chiffres de référence au 1 er juillet 2016 et 1 er février 2017 Pôle gestion et accompagnement du personnel Service conseil statutaire Références : SO/MC Contact : 02.96.58.64.09 conseil.statutaire@cdg22.fr

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE GESTION ÉTAT/ACOSS ACCOMPAGNEMENT D UNE PERSONNE EN FIN DE VIE APEC : CONTRIBUTION FORFAITAIRE ANNUELLE

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE GESTION ÉTAT/ACOSS ACCOMPAGNEMENT D UNE PERSONNE EN FIN DE VIE APEC : CONTRIBUTION FORFAITAIRE ANNUELLE N-Nour MARS 2010 CONVENTION D OBJECTIFS ET DE GESTION ÉTAT/ACOSS La Convention d Objectifs et de Gestion (COG) pour la période 2010/2013 vient de recevoir un avis favorable du conseil d administration

Plus en détail

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le Directeur, l'expression de ma considération distinguée.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le Directeur, l'expression de ma considération distinguée. Le 16/12/2016 CIRCULAIRE 2016-11-DRJ Sujet : Paramètres 2017 Madame, Monsieur le Directeur, Je vous prie de bien vouloir trouver en annexe l'ensemble des paramètres utiles à compter du 1 er janvier 2017

Plus en détail

1. Le traitement indiciaire de l agent

1. Le traitement indiciaire de l agent Fiche statutaire La paie 1. Le traitement indiciaire de l agent Il est fixé en fonction du grade de l agent et de l échelon auquel il est parvenu ou de l emploi auquel il a été nommé par référence à un

Plus en détail

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2016

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2016 ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2016 Références Article 47 de la Loi n 92-147 du 31/12/92 de finances rectificative pour 1992 (J.O. du 5/01/1993)

Plus en détail

GMP (Garantie minimale de points) des cadres

GMP (Garantie minimale de points) des cadres Pégase 3 GMP (Garantie minimale de points) des cadres Dernière révision le 30/04/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 3 Cotisation minimale à l AGIRC... 3 Comment se

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO COTISATIONS ET POINTS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 3 JUIN 2015 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

ACCORD SUR LES RETRAITES COMPLEMENTAIRES DU 30 OCTOBRE 2015 Questions/réponses pour les front-office

ACCORD SUR LES RETRAITES COMPLEMENTAIRES DU 30 OCTOBRE 2015 Questions/réponses pour les front-office ACCORD SUR LES RETRAITES COMPLEMENTAIRES DU 30 OCTOBRE 2015 Questions/réponses pour les front-office 1 - Pourquoi un nouvel accord sur les retraites complémentaires? Les régimes Agirc et Arrco sont aujourd

Plus en détail

LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE. 2 janvier 2008. Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008.

LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE. 2 janvier 2008. Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008. LE R E C O U V R E M E N T SECURITE SOCIALE 2 janvier 2008 Prélèvements sociaux sur les avantages de préretraites LFSS 2008 Table des Préretraites LFSS 2008 1. Introduction L objectif de ce document est

Plus en détail

Affilier vos salariés > Situations particulières > Retraités en activité. Nouvelles dispositions pour le cumul emploi-retraite

Affilier vos salariés > Situations particulières > Retraités en activité. Nouvelles dispositions pour le cumul emploi-retraite Affilier vos salariés > Situations particulières > Retraités en activité Nouvelles dispositions pour le cumul emploi- DATE : 6 mai 2009 Réf : Circulaire n 2009-04 En application de la loi N 2008-1330 du

Plus en détail

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée. CIRCULAIRE COMMUNE 2012-01 -DRE Objet : Paramètres 2012 Madame, Monsieur le directeur, Je vous prie de bien vouloir trouver en annexe l'ensemble des paramètres utiles à compter du 1 er janvier 2012 pour

Plus en détail

TABLEAU DES ASSIETTES ET TAUX DE COTISATIONS SOCIALES ET FISCALES SUR SALAIRES AU 1 ER JANVIER 2014

TABLEAU DES ASSIETTES ET TAUX DE COTISATIONS SOCIALES ET FISCALES SUR SALAIRES AU 1 ER JANVIER 2014 TABLEAU DES ASSIETTES ET DE COTISATIONS SOCIALES ET FISCALES SUR SALAIRES AU 1 ER JANVIER 2014 SMIC : 9,53 horaire 1 445,38 mensuel Plafond mensuel sécurité sociale : 3 129 Maladie, maternité, invalidité,

Plus en détail

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée. CIRCULAIRE COMMUNE 2005-19 -DRE Paris, le 13/12/2005 Objet : Paramètres 2006 Madame, Monsieur le directeur, Je vous prie de bien vouloir trouver en annexe l'ensemble des paramètres utiles à compter du

Plus en détail

Salariés JANVIER 2015. Comment lire votre relevé de carrière?

Salariés JANVIER 2015. Comment lire votre relevé de carrière? Salariés JANVIER 2015 Comment lire votre relevé de carrière? Qu est-ce que le relevé de carrière? Véritable récapitulatif de l activité professionnelle, le relevé de carrière détaille les droits que vous

Plus en détail

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2016 ET CHARGES SOCIALES 2016 L essentiel

PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2016 ET CHARGES SOCIALES 2016 L essentiel N 14 SOCIAL n 5 FORMATION n 3 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 14 janvier 2016 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR 2016 ET CHARGES SOCIALES 2016 L essentiel Un arrêté du 17

Plus en détail

RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ARRCO AGFF

RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ARRCO AGFF RETRAITES COMPLEMENTAIRES AGIRC ARRCO AGFF Accord du 18 mars 2011 Considérant le rôle et la mission d intérêt général des régimes de retraite complémentaire dans la protection sociale en France, Considérant

Plus en détail

Au plan légal, le SMIC a été revalorisé au 1 er janvier 2016 à 9,67 euros de l heure, soit 1.466,62 euros pour 151,67 heures par mois.

Au plan légal, le SMIC a été revalorisé au 1 er janvier 2016 à 9,67 euros de l heure, soit 1.466,62 euros pour 151,67 heures par mois. Les salaires minimaux applicables au 1 er janvier 2016 pour le personnel des entreprises d esthétique cosmétique relevant de la convention collective de l esthétique cosmétique. Les textes applicables

Plus en détail

PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR

PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR PRINCIPALES DISPOSITIONS DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU TRAVAIL DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR DOCUMENT D INFORMATION ELABORE PAR LE SERVICE AGREMENTS DU CONSEIL GENERAL Obligatoirement

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 001 La ffrranchiise de cottiisattiion L assiietttte fforrffaiittaiirre Le rrembourrsementt de ffrraiis prroffessiionnells Le rrembourrsementt

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-091

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-091 MONTREUIL, le 29/12/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-091 OBJET : Stagiaires convention tripartite - gratification titres restaurant

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-088

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-088 Montreuil, le 18/12/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-088 OBJET : Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie

Plus en détail

CHARGES SOCIALES 2010

CHARGES SOCIALES 2010 CHARGES SOCIALES 2010 Plafond sécurité sociale Plafond de sécurité sociale Périodicité 2009 Année 34 620 Trimestre 8 655 Mois 2 885 Quinzaine 1 430 Semaine 666 Jour 159 Heure (1) 1 22 pour une durée de

Plus en détail

INDEMNITES JOURNALIERES COMPLEMENTAIRES Comment les réintégrer lors de l établissement des bulletins de salaire?

INDEMNITES JOURNALIERES COMPLEMENTAIRES Comment les réintégrer lors de l établissement des bulletins de salaire? INDEMNITES JOURNALIERES COMPLEMENTAIRES Comment les réintégrer lors de l établissement des bulletins de salaire? Régime d indemnisation de la CARPILIG/P La CARPILIG/P garantit un complément de prestations

Plus en détail

Pégase 3 Cotisation vieillesse des salariés à temps partiels. Dernière révision le 30/10/2006.

Pégase 3 Cotisation vieillesse des salariés à temps partiels. Dernière révision le 30/10/2006. Pégase 3 Cotisation vieillesse des salariés à temps partiels Dernière révision le 30/10/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Pourquoi un tel dispositif?... 3 Régimes concernés...

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n 2012 0000103

LETTRE CIRCULAIRE n 2012 0000103 LETTRE CIRCULAIRE n 2012 0000103 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.035.6;1035.62;1.035.5 Montreuil, le 11/12/2012 11/12/2012 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE SOUS DIRECTION

Plus en détail

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE N DSS/5B/2016/71

CIRCULAIRE INTERMINISTERIELLE N DSS/5B/2016/71 MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES Direction de la sécurité sociale Sous-direction

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2010-010

LETTRE CIRCULAIRE N 2010-010 Montreuil, le 21/01/2010 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION, DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE LETTRE CIRCULAIRE N 2010-010 OBJET : Barèmes 2010 applicable au volontariat associatif, au volontariat civil

Plus en détail

La proratisation du plafond de la Sécurité Sociale

La proratisation du plafond de la Sécurité Sociale Pégase 3 La proratisation du plafond de la Sécurité Sociale Dernière révision le 07/06/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire La périodicité en jours... 3 La périodicité en heures...

Plus en détail

Création d entreprise et pension d invalidité

Création d entreprise et pension d invalidité Création d entreprise et pension d invalidité La pension d invalidité est une aide financière destinée à faire face aux difficultés suite à la perte totale ou partielle d un travail en raison de son état

Plus en détail

Fiche 3 : La situation actuelle de l AGIRC et de l ARRCO

Fiche 3 : La situation actuelle de l AGIRC et de l ARRCO Secteur Retraite et Protection sociale Retraite complémentaire AGIRC / ARRCO Confédération Française de l'encadrement-cgc Fiche 3 : La situation actuelle de l AGIRC et de l ARRCO 1. Données financières

Plus en détail

Chiffres et taux SOCIAL 2014

Chiffres et taux SOCIAL 2014 Chiffres et taux SOCIAL 2014 DV-LOG INFOS PAYES 2014 PAGE 1 Chiffres et taux SOCIAL 2014 Lundi 6 Janvier 2014 Cet article est encours de rédaction. n'hésitez pas à revenir un peu plus tard pour découvrir

Plus en détail

LE PETIT PAIE. Les pratiques clés en 21 fiches. Jean-Pierre Taïeb

LE PETIT PAIE. Les pratiques clés en 21 fiches. Jean-Pierre Taïeb LE PETIT 2016 PAIE Les pratiques clés en 21 fiches Jean-Pierre Taïeb le Petit paie Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ACOSS : Agence centrale des organismes de Sécurité sociale AGFF : Association

Plus en détail

Circulaire sociale Janvier 2014

Circulaire sociale Janvier 2014 Circulaire sociale Janvier 2014 Chers adhérents, le service juridique d ALLIZE PLASTURGIE vous alerte ce jour des évolutions des principaux chiffres clés au 1 er janvier 2014 SMIC Décret n 2013-1190 du

Plus en détail

Résumé : Trois ordonnances successives ont modifié les conditions d assujettissement à la contribution supplémentaire FNAL de 0,4%.

Résumé : Trois ordonnances successives ont modifié les conditions d assujettissement à la contribution supplémentaire FNAL de 0,4%. Ministère de la santé et des solidarités Ministère délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement

Plus en détail

Aide mémoire des cotisations sociales

Aide mémoire des cotisations sociales Aide mémoire des cotisations sociales Livre blanc Auteur : Audrey Debonnel www.editions-tissot.fr Editions Tissot - 1 - Aide mémoire des cotisations sociales Les cotisations sociales sont des prélèvements

Plus en détail

SOMMAIRE. Qui affilie les salariés à employeurs multiples? 3. Quelle est l assiette de cotisations? 4 AVERTISSEMENT

SOMMAIRE. Qui affilie les salariés à employeurs multiples? 3. Quelle est l assiette de cotisations? 4 AVERTISSEMENT SOMMAIRE Qui affilie les salariés à employeurs multiples? 3 Quelle est l assiette de cotisations? 4 AVERTISSEMENT La mise à jour de cette notice date de juillet 2010. Certaines règles exposées dans cette

Plus en détail

Plafond de la Sécurité sociale pour 2012

Plafond de la Sécurité sociale pour 2012 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction du Développement Social Statut et convention collective Destinataires Tous services Contact Tél : 01 55 44 27 15 / 27 18 Fax : 01 55

Plus en détail

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016

LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 CHAMBRE SYNDICALE DES INDUSTRIES DU BOIS DU BAS-RHIN BP 68055 3, rue Jean Monnet ECKBOLSHEIM 67038 STRASBOURG Cedex Tel: 03.88.10.28.00 - Fax:03.88.77.80.02 LES NOUVEAUTES SOCIALES DE JANVIER 2016 Objet

Plus en détail

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement

4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement 4. Les sommes versées lors de la rupture du contrat à durée indéterminée : l indemnité de licenciement Tout salarié titulaire d un contrat à durée indéterminée, licencié alors qu il compte 1and ancienneté

Plus en détail

L emploi saisonnier. La mobilité au service de la sécurisation des parcours professionnels dans l Industrie Touristique

L emploi saisonnier. La mobilité au service de la sécurisation des parcours professionnels dans l Industrie Touristique L emploi saisonnier La mobilité au service de la sécurisation des parcours professionnels dans l Industrie Touristique Définition du saisonnier par la CCN CHRD Article 14 de la convention collective nationale

Plus en détail

INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR

INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR INDEMNISATION VOUS REPRENEZ UNE ACTIVITÉ POLE-EMPLOI.FR REPRENDRE UNE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE SANS PERTE DE REVENU Ce dispositif concerne les bénéficiaires de l allocation d aide au retour à l emploi

Plus en détail

CALCUL DE LA REMUNERATION D UN APPRENTI ET SIMULATION AIDE CNDS EX POITOU CHARENTES

CALCUL DE LA REMUNERATION D UN APPRENTI ET SIMULATION AIDE CNDS EX POITOU CHARENTES CALCUL DE LA REMUNERATION D UN APPRENTI ET SIMULATION AIDE CNDS EX POITOU CHARENTES Quel est le salaire de l apprenti? Sous réserve de dispositions contractuelles ou conventionnelles plus favorables, l

Plus en détail

PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988

PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988 PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE (COMMERCES DE DÉTAIL) IDCC 1539 Convention collective nationale du 15 décembre 1988 REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE PERSONNEL

Plus en détail

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée. Paris, le 16/12/2009 CIRCULAIRE COMMUNE 2009-30 -DRE Objet : Paramètres 2010 Madame, Monsieur le directeur, Je vous prie de bien vouloir trouver en annexe l'ensemble des paramètres utiles à compter du

Plus en détail

CHARGES SOCIALES SUR REMUNERATION DU PERSONNEL COMMUNAL

CHARGES SOCIALES SUR REMUNERATION DU PERSONNEL COMMUNAL Montbéliard, le 06/01/201 /2014 CHARGES SOCIALES SUR REMUNERATION DU PERSONNEL COMMUNAL Plafond mensuel au 1.1.2014 : 3129 EUROS Arrêté rêté du 7 Novembre 2013 REGIME SPECIAL CNRACL (agents stagiaires

Plus en détail

Le régime des cotisations

Le régime des cotisations Le régime des cotisations 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 20 janvier 2011 Sommaire La contribution sociale

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] Les. mannequins A JOUR AU

[ Entreprise & administration ] Les. mannequins A JOUR AU [ Entreprise & administration ] Les mannequins A JOUR AU 1 er janvier 2009 L es personnes qui exercent l activité de mannequin relèvent du régime des salariés et doivent être affiliées au régime général,

Plus en détail

LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999

LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999 LE REGIME DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE MIS EN PLACE LE 1 ER JUILLET 1999 Le régime de retraite supplémentaire mis en place à compter du 1 er Juillet 1999 au profit des agents ANPE est institué par le décret

Plus en détail

Mémento Liste des charges sociales sur les salaires. CSG et CRDS dont 5,1% CSG déductible. CSG déductible CGS non déductible et CRDS

Mémento Liste des charges sociales sur les salaires. CSG et CRDS dont 5,1% CSG déductible. CSG déductible CGS non déductible et CRDS Mémento 2006 Liste des charges sociales sur les salaires Salariés permanents Nature des cotisations A verser à l'urssaf CSG et CRDS dont 5,1% CSG déductible Maladie, maternité, invalidité, décès,solidarité

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2014 ET CHARGES SOCIALES 2014 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2014 ET CHARGES SOCIALES 2014 L essentiel N 5 SOCIAL n 5 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 9 janvier 2014 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2014 ET CHARGES SOCIALES 2014 L essentiel Un arrêté du 7 novembre 2013, publié

Plus en détail

Pégase 3. GMP des cadres Dernière révision le 24/03/2014.

Pégase 3. GMP des cadres Dernière révision le 24/03/2014. Pégase 3 GMP des cadres 2014 Dernière révision le 24/03/2014 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire Principe... 3 Les valeurs définitives pour 2014... 3 Comment se calcule la GMP mensuellement?... 3 Gestion

Plus en détail

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le directeur, l'expression de ma considération distinguée. CIRCULAIRE COMMUNE 2009-1 -DRE Paris, le 05/01/2009 Objet : Paramètres 2009 Madame, Monsieur le directeur, Je vous prie de bien vouloir trouver en annexe l'ensemble des paramètres utiles à compter du 1

Plus en détail

Loi du 30 mars 1994 portant des dispositions sociales, M.B. 31 mars 1994.

Loi du 30 mars 1994 portant des dispositions sociales, M.B. 31 mars 1994. Version 11-03-2011 PARTIE X Titre IV La cotisation spéciale pour la sécurité sociale 1. Bases légales et réglementaires 2. Généralités 3. Montant de la cotisation spéciale pour la sécurité sociale qui

Plus en détail

Nouveau Régime Fiscal

Nouveau Régime Fiscal INFORMATIONS LÉGALES Décembre 2013 ADP Micromegas vous accompagne Nouveau Régime Fiscal Contributions patronales des Frais de santé Contributions salariales et patronales des Prévoyances Et p 1 ADP Micromegas

Plus en détail

RH PAYE version 5.19b standard 4.16

RH PAYE version 5.19b standard 4.16 RH PAYE version 5.19b standard 4.16 Cette notice vous présente toutes les nouveautés et améliorations de cette nouvelle version. Nous vous rappelons la nécessité de procéder à des sauvegardes régulières

Plus en détail

PRORATISER LE PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE EN PAYE

PRORATISER LE PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE EN PAYE PRORATISER LE PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE EN PAYE Rappel du Plafond de la Sécurité Sociale 2010 Plafond de Sécurité Sociale Année 34620 Trimestre 8655 Mois 2885 Quinzaine 1443 Semaine 666 Jour 159 heure

Plus en détail

Entreprises artistiques et culturelles

Entreprises artistiques et culturelles L essentiel du régime de PRÉVOYANCE et SANTÉ Convention collective n 3226 Les entreprises adhérentes à la Convention collective nationale des doivent adhérer au régime de prévoyance et santé conventionnel.

Plus en détail

Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2016

Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2016 Annexes ( Guide pratique Chèque emploi associatif ) Janvier 2016 Frais professionnels Limites d exonération des allocations forfaitaires (Arrêté du 20 décembre 2002 modifié) Nature de l indemnité 2016

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 19 DÉCEMBRE 2003 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES A PARTIR DE L ANNÉE 2004

ACCORD NATIONAL DU 19 DÉCEMBRE 2003 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES A PARTIR DE L ANNÉE 2004 ACCORD NATIONAL DU 19 DÉCEMBRE 2003 SUR LE BARÈME DES APPOINTEMENTS MINIMAUX GARANTIS DES INGÉNIEURS ET CADRES A PARTIR DE L ANNÉE 2004 Les signataires ont décidé de fixer dans les conditions ci-après

Plus en détail

I Durée minimale de travail hebdomadaire

I Durée minimale de travail hebdomadaire Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 33.13 13/12/2013 La loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Fiche n 6 : le temps partiel (article 12 de la loi) L article 12 de la

Plus en détail

La validation des services auxiliaires pour la retraite

La validation des services auxiliaires pour la retraite La validation des services auxiliaires pour la retraite La validation des services auxiliaires permet la prise en compte de services effectués en qualité d agent public non fonctionnaire pour le calcul

Plus en détail

Pégase 3 La location gérance. Dernière révision le 20/04/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 La location gérance. Dernière révision le 20/04/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 La location gérance Dernière révision le 20/04/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Revenus soumis à cotisations... 3 Cotisations CSG et CRDS... 4 Cotisations d assurance

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE DÉTERMINÉE A TEMPS COMPLET SANS TERME PRECIS

CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE DÉTERMINÉE A TEMPS COMPLET SANS TERME PRECIS CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE DÉTERMINÉE A TEMPS COMPLET SANS TERME PRECIS Sur papier à en-tête de l entreprise. Entre les soussignés : Entreprise (dénomination sociale ou nom et prénoms de l employeur),

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE INDÉTERMINÉE A TEMPS COMPLET

CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE INDÉTERMINÉE A TEMPS COMPLET SYNHORCAT - Contrat de travail à durée indéterminée à temps complet Juin 2012 CONTRAT DE TRAVAIL A DURÉE INDÉTERMINÉE A TEMPS COMPLET Sur papier à en-tête de l entreprise. Entre les soussignés : Entreprise

Plus en détail

Newsletter Sociale Janvier Complémentaire

Newsletter Sociale Janvier Complémentaire Newsletter Sociale Janvier 2014 - Complémentaire Remarque Newsletter initiale de janvier (reprise page8) Sommaire 1. Modification base forfaitaire Apprenti (Janvier 2014) 2. Modification du taux de cotisation

Plus en détail

RECUEIL DES MASSES SALARIALES 2011 CNRACL

RECUEIL DES MASSES SALARIALES 2011 CNRACL RECUEIL DES MASSES SALARIALES 2011 CNRACL Objectifs de l enquête... 3 1. Eléments demandés... 3 2. Informations préalables... 3 2.1. Plafonds de sécurité sociale... 3 2.2. Valeur indice fonction publique

Plus en détail

Tax-Shift : Réduction des cotisations sociales patronales. Introduction

Tax-Shift : Réduction des cotisations sociales patronales. Introduction Mémorandum D E : Laurent Dear & Olivier Willez D ATE : 16 février 2016 C O NCE R NE : Tax-Shift : Réduction des cotisations sociales patronales Introduction L Accord de Gouvernement du 9 octobre 2014 a

Plus en détail

Qualifications visées par le Contrat de Professionnalisation. Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle délivré par l'etat;

Qualifications visées par le Contrat de Professionnalisation. Un diplôme ou un titre à finalité professionnelle délivré par l'etat; Le contrat de professionnalisation Objectifs Le contrat de professionnalisation est une des deux formes de contrats en alternance (avec le contrat d apprentissage) mises à la disposition de l employeur

Plus en détail

Le congé de mobilité. Synthèse. A savoir. Sommaire

Le congé de mobilité. Synthèse. A savoir. Sommaire Le congé de mobilité Synthèse Le congé de mobilité a pour finalité de permettre aux entreprises de mieux anticiper les mutations économiques et de sécuriser les transitions professionnelles en permettant

Plus en détail

Pégase 3 Le maintien du net avec subrogation. Dernière révision le 24/10/2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 Le maintien du net avec subrogation. Dernière révision le 24/10/2005. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 Le maintien du net avec subrogation Dernière révision le 24/10/2005 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire L arrêt de la Cour de Cassation... 3 Rappels sur les IJSS... 3 Maintien

Plus en détail

Le nouveau crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE)

Le nouveau crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) Le nouveau crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) Ce nouveau crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) instauré par la troisième loi de finances rectificative pour 2012 est

Plus en détail

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2015 ET CHARGES SOCIALES 2015 L essentiel

PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2015 ET CHARGES SOCIALES 2015 L essentiel N 12 SOCIAL n 10 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 8 janvier 2015 ISSN 1769-4000 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2015 ET CHARGES SOCIALES 2015 L essentiel Un arrêté du 26 novembre 2014,

Plus en détail

Convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et ses textes associés : entrée en vigueur

Convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et ses textes associés : entrée en vigueur CIRCULAIRE N 2014-19 DU 2 JUILLET 2014 Direction des Affaires Juridiques INSW0021-JLE Titre Convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et ses textes associés : entrée en vigueur Objet

Plus en détail

ANNEXE 10 AUTRES ANNEXE

ANNEXE 10 AUTRES ANNEXE ANNEXE 10 AUTRES ANNEXE 10-1 DÉCISION DE L AGIRC DU 16 JUIN 1988 ANNEXE 10-2 AVIS D INTERPRÉTATION DU 19 MARS 1990 RELATIF À L ARTICLE 31 ANNEXE 10-3 RELATIF À L ARTICLE 31 ANNEXE 10-4 AVIS D INTERPRÉTATION

Plus en détail

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2016

Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires. Année 2016 Tableau des cotisations sociales appliquées aux salaires Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 31/03/2016 Dernière mise à jour de la fiche : 31/03/2016 Tableau

Plus en détail

Notice appel retraite de base RBL 2016

Notice appel retraite de base RBL 2016 Notice appel retraite de base RBL 2016 Les Taux d appel En 2016, les taux et les assiettes se décomposent comme suit : Un premier taux de 8,23 % de 0 à 1 PASS Un deuxième taux de 1,87 % de 0 à 5 PASS Au

Plus en détail

Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise

Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise www.cterrier.com 1/5 17/02/2006 Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour

Plus en détail

Au 1 er janvier 2008

Au 1 er janvier 2008 ANNEXE 1 à la Circulaire 2007/2008.5 AVANTAGES EN NATURE Au 1 er janvier 2008 I - NOURRITURE Evaluation * 4,25 par repas en 2008 Lorsque l employeur fournit la nourriture, cet avantage est évalué suivant

Plus en détail

Les politiques de l emploi

Les politiques de l emploi Les politiques de l emploi Emplois d avenir Contrat de génération Loi de sécurisation de l emploi 26 septembre 2013 1 Emplois d avenir Créé par la loi du 26 octobre 2012 Proposer des solutions d emploi

Plus en détail

Dans le régime général de sécurité sociale, avant 60 ans, les personnes handicapées dont la capacité de travail est réduite des deux tiers au moins et

Dans le régime général de sécurité sociale, avant 60 ans, les personnes handicapées dont la capacité de travail est réduite des deux tiers au moins et N 3184 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 26 juin 2001. PROPOSITION DE LOI visant à permettre aux personnes handicapées

Plus en détail

La retraite par répartition

La retraite par répartition Le système de retraite français repose sur les principes de la répartition et de la solidarité entre les générations. Les cotisations des actifs servent à payer les pensions des retraités actuels. Quel

Plus en détail

Revalorisation de la GMP pour 2013

Revalorisation de la GMP pour 2013 Pégase 3 Revalorisation de la GMP pour 2013 Dernière révision le 03/04/2013 http://www.adpmicromegas.fr Sommaire Principe... 3 Les valeurs définitives pour 2013... 3 Comment se calcule la GMP mensuellement?...

Plus en détail