Investir dans une villa Un bon placement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Investir dans une villa Un bon placement"

Transcription

1 Investir dans une villa Un bon placement

2 Considérations générales sur la maison individuelle L'acquisition d'une villa repose en 1 er lieu sur des critères émotionnels La villa sert prioritairement à se loger et n'est que rarement utilisée comme placement financier

3 1. Comparatif des charges entre un logement en location et en propriété propre

4 1. Locataire propriétaire / les écarts Le propriétaire va voir sa charge "loyer" fluctuer en fonction des taux d'intérêts Le locataire va être soumis à l'offre et à la demande des appartements en location / à l'évolution des taux d'intérêts et du coût de la vie Le propriétaire doit assumer les charges d'entretien et des charges annexes (fiscalité / assurances /...)

5 1. Taux d'intérêt et indice des loyers Indice des loyers Taux hypothécaire variable Source BNS

6 1. Conclusions sur locataires - propriétaires Les charges du propriétaires ont une marge de fluctuation relativement importante, mais généralement limitée dans le temps Les charges pour le locataire, sur une très longue période, sont plus importantes que celles du propriétaire. Cette augmentation est liée notamment à l'amélioration de la qualité du parc locatif et du besoin avéré en logements plus grands et mieux équipés Etre propriétaire d'une maison individuelle / appartement en PPE est un bon placement sur le long terme

7 2. Comparatif en terme de placements financiers Immobilier Obligations de la Confédération SMI

8 2. Evolution de la valeur des biens immobiliers Prix nominaux, valeurs trimestrielles, Indice 1975 = Logements en location Logements en PPE 250 Maisons individuelles Source: Wüest & Partner

9 2. Placements obligataires en % Taux des obligations de la Confédération (10 ans) Taux hypothécaire variable moyen Evolution d'un placement type obligataire : base taux moyen de 4 % Base : 364

10 2. Evolution du Swiss Market Index Indice 1975 = 100 1'300 S M I 1' Source: Datastream

11 2. Commentaires sur les différents types de placement Un placement sur des actions ou obligations reste le plus rentable à long terme La progression de la valeur du bien est plus importante dans le domaine de l'appartement PPE et du locatif résidentiel L'investissement dans une maison individuelle est un placement sûr avec une volatilité et une rentabilité plus faible Le moment de l'acquisition et l'emplacement vont grandement influencer le rendement futur de l'investissement réalisé

12 3. Tendances sur le marché suisse des maisons individuelles Selon des sondages, les MI sont toujours le rêve de la familletype suisse La volonté politique de densifier les zones habitées est souhaitable du point de vue de l'aménagement du territoire. Il faut noter que ce sont avant tout les immeubles locatifs qui vont tirer profit de cette tendance et non pas les MI Le potentiel pour les MI dans les zones périphériques est toujours existant. La demande des MI a tendance à se déplacer en raison de prix plus bas vers les zones périphériques, le long des axes de communication (routiers ferroviaires) Source: Datastream

13 3. Tendances sur le marché suisse des maisons individuelles Les prix des MI ont connu une accélération moins forte dans les dernières années que les autres types d'habitation Cette tendance va probablement persister. En 2009, il est attendu une augmentation nominale des prix de l'offre des MI d'environ 1%. A l'exception des quelques endroits présentant des tendances spéculatives, l'offre de MI se réduira simultanément avec la demande en 2009 Source: Datastream

14 3. Tendances sur le marché suisse des maisons individuelles Il existe plusieurs éléments qui font baisser l'attraction des maisons individuelles (MI): - La "réurbanisation" provoque une rareté de surfaces disponibles près des centres urbains et une augmentation très forte du prix des terrains - Les prix des MI sont devenus trop élevés pour une grande partie de la population - Les nombreux immigrants cherchent principalement des logements de location - Les raisons structurelles (p.ex. politique d'aménagement du territoire / évolution démographique) Source: Datastream

15 3. Tendances sur le marché suisse des maisons individuelles L'évolution démographique affaiblit la demande de MI car c'est exactement une partie de cette génération de "baby-boom" qui décide de vendre ou quitter les MI. La tendance de familles plus petites est un autre élément qui va faire diminuer la demande. De plus, les MI des années 50/60 et plus vieilles sont souvent démodées. Pour l'acheteur, cela engendre des coûts de rénovations ou de transformations qui doivent être pris en compte et qui font baisser le prix

16 Autorisations de construire et demandes de permis en Suisse MI: maisons individuelles, IH: immeubles d habitation 45'000 40'000 Demandes IH Autorisations IH Demandes MI Autorisations MI 35'000 30'000 25'000 20'000 15'000 10' Source: Schweizer Baublatt, Credit Suisse Economic Research

17 4. Perceptions des tendances par le Credit Suisse Marché Le renchérissement et la raréfaction des matières premières engendrent une sensibilisation accrue de la population suisse à la protection de l'environnement, au réchauffement climatique, à la pénurie et au prix de l'énergie Acquéreur Le désir d'une meilleure qualité d'habitat (p. ex. meilleure qualité de l'air) ne cesse de croître Besoin de diminution de la consommation d'énergie afin d'économiser sur les coûts Constructeur Les maîtres d'ouvrage sont de plus en plus nombreux à se conformer au standard Minergie, celui-ci répondant de façon optimale au besoin d'une meilleure qualité d'habitat combinée à une baisse de la consommation d'énergie 1 Source: Sustainability Affairs, RPA 2 Plan d'action de l'ofen pour l'efficacité énergétique, Mesures dans le domaine du bâtiment, février 2008; Révision des Modèles de prescriptions énergétiques des cantons (MoPEC), avril 2008

18 4. Bénéfices financiers d'une construction Minergie Le surcoût lié au respect du standard Minergie ne nécessite pas de fonds propres supplémentaires Dans le calcul de la capacité à supporter la charge, prise en compte de coûts d énergie plus faibles, sous forme de frais accessoires moins élevés Amortissement annuel plus faible grâce à la meilleure préservation de la valeur du bien immobilier Prise en charge des frais de certification Minergie jusqu'à concurrence de CHF 3'500.-

19 Avez-vous des questions?

20 Clause de non-responsabilité Ce document a été élaboré par le service Economic Research du Credit Suisse et n est pas le résultat d une étude financière propre. Il n est donc pas soumis aux «Directives visant à garantir l indépendance de l analyse financière» de l Association suisse des banquiers. La présente publication a un but purement informatif. Les opinions qu elle contient sont celles du service Economic Research du Credit Suisse au moment de la mise sous presse (sous réserve de modifications). Ce document peut être cité en mentionnant la source. Copyright 2008, Credit Suisse.

FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES

FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES Octobre 2011 Gabriela TURCATTI Jordi GUILLO SOMMAIRE IMMOBILIER SUISSE 3 CATÉGORIES L immobilier résidentiel 4 L immobilier commercial 5 L immobilier de bureau 5

Plus en détail

8 Certifications Minergie

8 Certifications Minergie 8 Chapitre 8 Être Minergie, est-ce aussi être «autrement»? Pour de nombreux acteurs du marché immobilier, un label de durabilité devrait s accompagner d une appréciation de la valeur de leur immeuble,

Plus en détail

La gestion d une coopérative d habitation et autres maîtres d ouvrage d utilité publique. Les clés du succès

La gestion d une coopérative d habitation et autres maîtres d ouvrage d utilité publique. Les clés du succès La gestion d une coopérative d habitation et autres maîtres d ouvrage d utilité publique Les clés du succès Programme et règlement des cours Session 2015 2016 Rte des Plaines-du-Loup 32 Case postale 227

Plus en détail

LITHOS Fondation de placement immobilier

LITHOS Fondation de placement immobilier LITHOS Fondation de placement immobilier La Fondation LITHOS est une fondation de placement immobilier suisse, au sens des articles 80 et suivants du Code Civil Suisse, répondant aux exigences de l Office

Plus en détail

4 Rendement des immeubles multifamiliaux

4 Rendement des immeubles multifamiliaux 4 Rendement des immeubles multifamiliaux Chapitre 4 Rendement des immeubles multifamiliaux 80 ans d observation du rendement Les immeubles multifamiliaux bénéficient depuis longtemps de l engouement des

Plus en détail

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Octobre 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Octobre 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Loi sur l'aide au logement (LAL2) 1)

Loi sur l'aide au logement (LAL2) 1) 30 janvier 2008 Loi sur l'aide au logement (LAL2) 1) Etat au 1 er janvier 2015 Le Grand Conseil de la République et Canton de Neuchâtel, vu l'initiative législative populaire cantonale "Pour la construction

Plus en détail

La gestion professionnelle d une coopérative d habitation et autre maître d ouvrage d utilité publique. Les clés du succès

La gestion professionnelle d une coopérative d habitation et autre maître d ouvrage d utilité publique. Les clés du succès La gestion professionnelle d une coopérative d habitation et autre maître d ouvrage d utilité publique Les clés du succès Programme et règlement des cours - 6 modules Rte des Plaines-du-Loup 32 Cp 227

Plus en détail

Règlement d'exécution de la loi sur l'aide au logement

Règlement d'exécution de la loi sur l'aide au logement 22 décembre 2008 Règlement d'exécution de la loi sur l'aide au logement Le Conseil d'etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi sur l'aide au logement, du 30 janvier 2008 1), arrête : CHAPITRE

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

App. à louer: indices de loyer de marché et de l'offre Suisse (1) Surf. de bureau: indices de loyer de marché et de l'offre Suisse (2)

App. à louer: indices de loyer de marché et de l'offre Suisse (1) Surf. de bureau: indices de loyer de marché et de l'offre Suisse (2) Méta-Analyse immobilière - UBS: La revalorisation du Franc Suisse a fait dégrader la compétitivité de l'économie nationale suisse. Le marché immobilier résidentiel suisse devrait être peu touché par l'affaiblissement

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Asset Management Real estate research & strategy Pour investisseurs qualifiés Le marché suisse de l immobilier UBS Global Asset Management, Global Real Estate Research & Strategy - Switzerland Avril 2013

Plus en détail

Le Secteur du Logement en France 2013 : Activité et Données de Cadrage. Dernières tendances et perspectives

Le Secteur du Logement en France 2013 : Activité et Données de Cadrage. Dernières tendances et perspectives Le Secteur du Logement en France : Activité et Données de Cadrage Dernières tendances et perspectives Septembre Depuis le début de l année, l activité immobilière se dégrade progressivement, et ce tant

Plus en détail

Assainissement énergétique

Assainissement énergétique Assainissement énergétique Opportunités énergétiques et économiques Pierre Renaud, Directeur, Planair SA Conseiller en matière d énergie pour le Jura bernois Apéritif-énergie 1 2 Plan de la présentation

Plus en détail

STAGE DÉVELOPPEMENT DURABLE HABITER ET HABITAT

STAGE DÉVELOPPEMENT DURABLE HABITER ET HABITAT STAGE DÉVELOPPEMENT DURABLE HABITER ET HABITAT Marie Monferrand 21 janvier 2014 L'immobilier dans l Économie nationale 22 % du Produit Intérieur Brut dépenses en logement ==> dépenses courantes : 303 Milliards

Plus en détail

Les fonds immobiliers suisses grandis par la crise

Les fonds immobiliers suisses grandis par la crise Les fonds immobiliers suisses grandis par la crise 17 septembre 2009 Serge Courtet Director Sommaire 1. Faits à propos des placements immobiliers en Suisse 2. Marché immobilier suisse soutenu malgré la

Plus en détail

BCV FONDS STRATÉGIQUE. La diversification au service de la performance

BCV FONDS STRATÉGIQUE. La diversification au service de la performance BCV FONDS STRATÉGIQUE BCV strategic fund La diversification au service de la performance Placez votre argent Vous disposez d un capital dont vous n avez pas besoin dans l immédiat et vous désirez profiter

Plus en détail

Investissements immobiliers en Suisse

Investissements immobiliers en Suisse Investissements immobiliers en Suisse - UBS: La revalorisation du CHF a fait dégrader la compétitivité de l économie nationale suisse. Le manque d opportunités d'investissement et l évolution des taux

Plus en détail

À la recherche du rendement perdu Investissements immobiliers indirects, quels risques et opportunités aujourd hui?

À la recherche du rendement perdu Investissements immobiliers indirects, quels risques et opportunités aujourd hui? À la recherche du rendement perdu Investissements immobiliers indirects, quels risques et opportunités aujourd hui? Nicolas Di Maggio, CIIA 5 et 6 novembre 2014 Sommaire Marché Suisse Description et évolution

Plus en détail

10 Cycle de vie des immeubles de bureaux

10 Cycle de vie des immeubles de bureaux 10 Cycle de vie des immeubles de bureaux Surfaces de bureaux et mutations structurelles Les immeubles de bureaux sont exposés à trois cycles distincts: premièrement, au cycle de vie de tout objet immobilier,

Plus en détail

Modification du code des obligations / Bail à loyer - Procédure de consultation

Modification du code des obligations / Bail à loyer - Procédure de consultation Monsieur Joseph Deiss Conseiller fédéral Chef du Département fédéral de l économie Palais fédéral 3003 Berne Bâle, le 29 mars 2006 A.98/GHE/och Modification du code des obligations / Bail à loyer - Procédure

Plus en détail

Aide à l'application EN-14 Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) Edition janvier 2010

Aide à l'application EN-14 Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) Edition janvier 2010 Aide à l'application EN-14 Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) Contenu Le présent document traite des exigences relatives au décompte individuel des frais de chauffage et

Plus en détail

Déroulement. Arc lémanique «État des lieux» Indicateurs Courtiers Partenaires ICP. Questions & réponses. Président du CA. Directeur.

Déroulement. Arc lémanique «État des lieux» Indicateurs Courtiers Partenaires ICP. Questions & réponses. Président du CA. Directeur. présentent Déroulement Mot de bienvenue Bilan 1 année Arc lémanique «État des lieux» Indicateurs Courtiers Partenaires ICP Conclusion & Perspectives Questions & réponses Anthony Collé Président du CA

Plus en détail

Marché immobilier suisse

Marché immobilier suisse Asset Management Real estate research & strategy Novembre 2014 Marché immobilier suisse UBS Global Asset Management, Global Real Estate Research & Strategy Switzerland Novembre 2014 Certains segments du

Plus en détail

Votation communale du 28 septembre 2014. Valorisation de la zone de «Montmoirin»

Votation communale du 28 septembre 2014. Valorisation de la zone de «Montmoirin» Votation communale du 28 septembre 2014 Valorisation de la zone de «Montmoirin» La votation communale coïncidant avec la votation fédérale, il est important de bien vérifier que les bulletins de votes

Plus en détail

L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête:

L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du... 1, arrête: Code des obligations (Bail à loyer) Modification du... L'Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du..., arrête: I. Le titre huitième (Du bail à loyer) du code des

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

Pour l optimisation des investissements de rénovation. L outil d aide à la décision

Pour l optimisation des investissements de rénovation. L outil d aide à la décision Pour l optimisation des investissements de rénovation L outil d aide à la décision Le secteur de la rénovation fourmille d idées reçues «Rénover fait plonger le rendement et provoque des pertes» «Il faut

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL COMMUNE DE VAL-DE-RUZ RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GÉNÉRAL à l appui d une demande d un crédit d'engagement de CHF 160'000.- pour la rénovation et l isolation des façades du bâtiment sis à l

Plus en détail

Le service d information sur les économies. d énergie du Jura bernois. Apéro-énergie Moutier 2015

Le service d information sur les économies. d énergie du Jura bernois. Apéro-énergie Moutier 2015 Le service d information sur les économies d énergie du Jura bernois Apéro-énergie Moutier 2015 Présenté par le conseiller en matière d énergie pour le Jura Bernois : Pierre Renaud économies d énergie

Plus en détail

Comment héberger 10 millions d'habitants?

Comment héberger 10 millions d'habitants? Comment héberger 10 millions d'habitants? Philippe Thalmann EPFL / Commission fédérale du logement C'est possible! 2 millions d'habitants de plus nécessitent environ 1 million de logements Un peu plus

Plus en détail

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il?

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il? Le Crédit Renting Le Renting Financier est une forme de financement d un investissement similaire au leasing financier (leasing opérationnel) mais qui se distingue néanmoins de ce dernier par la hauteur

Plus en détail

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres.

Financement Hypothécaire. Financementhypothecaire.ch. Votre propre logement. Le prix du rêve. Constituer vos fonds propres. Edition 2010 Financementhypothecaire.ch Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis peu à devenir propriétaire? Cette brochure vous aidera

Plus en détail

Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices

Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices Solution idéale pour l assainissement de l enveloppe des édifices Exploitation énergétique efficiente agissons MAINTENANT! Changement climatique La consommation d énergie globale et par conséquent l émission

Plus en détail

Adoptées par la présidence du PDC suisse le 25 juillet 2014 à Berne

Adoptées par la présidence du PDC suisse le 25 juillet 2014 à Berne Des logements équitables pour tous Positions sur la politique du logement en Suisse Adoptées par la présidence du PDC suisse le 25 juillet 2014 à Berne Introduction La population des villes et des agglomérations

Plus en détail

PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER

PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER PRINCIPE DE LA LOI SCELLIER Afin de relancer le marché de l'immobilier neuf, la construction, et d'une manière plus générale le bâtiment, le gouvernement et le parlement ont voté, dans la loi de finances

Plus en détail

Neuf 22 26 30-4.1 19.4 15.1. Revente 148 159 157-4.0 7.4-1.1. Neuf 481 503 522 5.6 4.6 3.7 Revente 464 495 522 7.6 6.8 5.4

Neuf 22 26 30-4.1 19.4 15.1. Revente 148 159 157-4.0 7.4-1.1. Neuf 481 503 522 5.6 4.6 3.7 Revente 464 495 522 7.6 6.8 5.4 COMMENTAIRE Services économiques TD 1 mars 214 LE MARCHÉ DE L HABITATION DE LA RÉGION DU GRAND TORONTO : PLUSIEURS MARCHÉS, PLUSIEURS SITUATIONS Faits saillants Bien que la robuste croissance des prix

Plus en détail

Credit Suisse 1a Immo PK Présentation du produit

Credit Suisse 1a Immo PK Présentation du produit Le cercle d investisseurs est limité aux institutions de prévoyance professionnelle suisses exemptées d impôts ainsi qu aux caisses suisses d assurances sociales et de compensation exemptées d impôt Credit

Plus en détail

Contexte économique :

Contexte économique : Analyse de Marché Mai 2013 Contexte économique : En ce début d année, l économie suisse est stimulée par des nouvelles favorables des marchés financiers internationaux et par le regain de dynamisme, qui

Plus en détail

Investissements socialement responsables à Retraites Populaires, un axe majeur de la politique de développement durable de l entreprise

Investissements socialement responsables à Retraites Populaires, un axe majeur de la politique de développement durable de l entreprise Investissements socialement responsables à Retraites Populaires, un axe majeur de la politique de développement durable de l entreprise Perry Fleury, responsable RH et DD Forum durable Suisse romande 2

Plus en détail

Données statistiques

Données statistiques Données statistiques Févr. 2002 Les logements vacants à Genève Résultats de l enquête de juin 2001 Edition Responsable de la publication Office cantonal de la statistique (OCSTAT) Genève Dominique Frei,

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Immobilier. Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Immobilier Nicolas Di Maggio, CIIA (BCV) 22.11.2013 Contenu Marché suisse description et évolution bulle immobilière et position de la BNS Marchés internationaux cycles immobiliers Investissements immobiliers

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 11 avril 2014 Marie-Pierre Fleury Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Emprunts

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

Aide à l'application Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) dans les bâtiments à construire Edition décembre 2007

Aide à l'application Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) dans les bâtiments à construire Edition décembre 2007 Aide à l'application Décompte individuel des frais de chauffage et d'eau chaude (DIFC) dans les bâtiments à construire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la

Plus en détail

Loyer basé sur les coûts: mode d emploi

Loyer basé sur les coûts: mode d emploi Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Office fédéral du logement OFL Loyer basé sur les coûts: mode d emploi 5 e Forum des coopératives suisses d habitation 27 septembre

Plus en détail

Le marché immobilier a de beaux jours devant lui!

Le marché immobilier a de beaux jours devant lui! Point de vue macroéconomique Le marché immobilier a de beaux jours devant lui! par Bruno Jacquier Bonne surprise pour l économie Suisse! Alors que nous redoutions une stagnation, le Produit Intérieur Brut

Plus en détail

Règlement de placement

Règlement de placement Règlement de placement 1. But et fondements Le Conseil de fondation édicte les directives suivantes sur la base de l article 6 du règlement d organisation du 20.02.2007 ainsi que sur les articles 71 LPP

Plus en détail

BULLETIN STATISTIQUE MENSUEL

BULLETIN STATISTIQUE MENSUEL DIMINUTION DE L ÉCART ENTRE LES TAUX DE CHÔMAGE À GENÈVE ET EN SUISSE Dans le canton de Genève, le taux de chômage augmente de 0,1 point en décembre 2014 et se fixe à 5,4 %. En Suisse, il augmente de 0,2

Plus en détail

L immobilier est il encore un placement intéressant? Wavre, le jeudi 03 avril 2014

L immobilier est il encore un placement intéressant? Wavre, le jeudi 03 avril 2014 L immobilier est il encore un placement intéressant? Wavre, le jeudi 03 avril 2014 SOMMAIRE Comportement de l immobilier belge Qui sommes-nous? Structure et méthodologie L investissement immobilier en

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Z Service de l économie, du logement et du tourisme (SELT) Logement Rue Caroline 11 1014 Lausanne Tél. 021 316 64 00 www.vd.ch/logement Aide linéaire NOTICE 1.0 Avril 2008 AIDE CANTONALE A LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Instruments de financement

Instruments de financement Aide-mémoire No 13f de la série publications Instruments de financement Coopératives d'habitation Suisse fédération des maîtres d'ouvrage d'utilité publique (ci-après dénommée fédération) gère un fonds

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

Financer. Des hypothèques simples et avantageuses pour réaliser votre projet immobilier. je connais mon banquier je connais mon banquier

Financer. Des hypothèques simples et avantageuses pour réaliser votre projet immobilier. je connais mon banquier je connais mon banquier je connais mon banquier je connais mon banquier je connais mon banquier je connais mon banquier Des hypothèques simples et avantageuses pour réaliser votre projet immobilier je connais mon banquier je

Plus en détail

Déclaration intermédiaire du Conseil d administration portant sur la période du 1 er juillet 2015 au 30 septembre 2015

Déclaration intermédiaire du Conseil d administration portant sur la période du 1 er juillet 2015 au 30 septembre 2015 Communiqué de presse Information réglementée Embargo 29 octobre 2015 17h40 CREATING VALUE IN REAL ESTATE Déclaration intermédiaire du Conseil d administration portant sur la période du 1 er juillet 2015

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle

Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle Version 01.01.2015 Encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle De quoi s'agit-il? Pour financer la propriété d'un logement pour vos propres besoins, vous pouvez retirer

Plus en détail

Description d'emplacement avec trois modules

Description d'emplacement avec trois modules pour la commune Payerne (5822) Contenu Focus logements en location 2 Focus surfaces de bureaux et surfaces de vente 6 Focus logements en propriété 10 Base des données 14 Informations sur la situation de

Plus en détail

Remarques introductives de Jean-Pierre Roth

Remarques introductives de Jean-Pierre Roth abcdefg Conférence de presse Zurich, le 11 décembre 2008 Remarques introductives de Jean-Pierre Roth Notre évaluation de la situation conjoncturelle et monétaire a changé considérablement depuis notre

Plus en détail

Code des obligations. (Bail à loyer) Modification du 13 décembre 2002. Délai référendaire: 3 avril 2003

Code des obligations. (Bail à loyer) Modification du 13 décembre 2002. Délai référendaire: 3 avril 2003 Délai référendaire: 3 avril 2003 Code des obligations (Bail à loyer) Modification du 13 décembre 2002 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 15 septembre 1999

Plus en détail

Nouvelles modalités d'application de la LDTR, loyers après travaux. Georges Monticelli, Juriste Office des autorisation de construire DCTI

Nouvelles modalités d'application de la LDTR, loyers après travaux. Georges Monticelli, Juriste Office des autorisation de construire DCTI Nouvelles modalités d'application de la LDTR, loyers après Georges Monticelli, Juriste Office des autorisation de construire DCTI Contexte Modifications légales en relation avec la loi sur l'énergie du

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Menu Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Fiscalité

Plus en détail

Enquête relative à la promotion des maîtres d'ouvrage d'utilité publique en Suisse

Enquête relative à la promotion des maîtres d'ouvrage d'utilité publique en Suisse Enquête relative à la promotion des maîtres d'ouvrage d'utilité publique en Suisse L'ASH a réalisé une enquête auprès d'experts à propos de la situation du marché du logement et des mesures de promotion

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

Fiche communale BOURG LES VALENCE

Fiche communale BOURG LES VALENCE Fiche communale BOURG LES VALENCE Synthèse de l entretien en commune du 30 juin 2011 CARACTERISTIQUES GENERALES DE LA COMMUNE La ville de Bourg les Valence est traversée par différents axes de communication

Plus en détail

hypotheque24.ch, Financement Hypothécaire Votre propre logement Le prix du rêve Constituer vos fonds propres www.hypotheque24.ch

hypotheque24.ch, Financement Hypothécaire Votre propre logement Le prix du rêve Constituer vos fonds propres www.hypotheque24.ch hypotheque24.ch, hypotheque24.ch membre du groupe PréviaConsult, CP 185, 1630 Bulle Edition 2013 Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

CLL COOPERATIVE DU LOGEMENT LUTRY BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 ACTIF

CLL COOPERATIVE DU LOGEMENT LUTRY BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 ACTIF CLL COOPERATIVE DU LOGEMENT LUTRY BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 ACTIF Actifs circulants Liquidités BCV c/gestion no 907.40.17 Fr. 565'503.55 Fr. 355'971.70 BCV c/c no 332.32.56 81'020.80 33'424.85 UBS c/courant

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

Le Québec en quête de croissance

Le Québec en quête de croissance ASDEQ Conjoncture et perspectives économiques 2014 Le Québec en quête de croissance Montréal 29 novembre 2013 Yves St-Maurice Directeur principal et économiste en chef adjoint Mouvement Desjardins Contexte

Plus en détail

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy Résumé abrégé des applications de Tribut TAX et TAXEasy TRIBUT SA, 3172 Niederwangen Tel 031 980 16 16 / FAX 031 980 16 19 Hotline: 08:00 12:00 031 980 16 17 Homepage: http://www.tribut.ch E-Mail: mailto:tribut@tribut.ch

Plus en détail

Avez-vous l intention d acquérir un bien immobilier?

Avez-vous l intention d acquérir un bien immobilier? Avez-vous l intention d acquérir un bien immobilier? CONSTITUTION DE PATRIMOINE Votre famille s agrandit ou vous avez tout simplement envie de profiter du confort qu offre une maison individuelle ou un

Plus en détail

Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers

Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers Rendements en immobilier et méthode de fixation des loyers Constats et solutions pour préserver le parc de logements locatifs privés Les Entretiens sur l habitat Montréal, 26 mars 2013 Par Hans Brouillette

Plus en détail

Calcul du facteur alpha pour la période péréquative quadriennale 2012 à 2015

Calcul du facteur alpha pour la période péréquative quadriennale 2012 à 2015 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Politique budgétaire, péréquation financière, statistique financière Septembre 2012 Calcul du facteur alpha pour la période

Plus en détail

Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015

Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015 PERSPECTIVES 2015 Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015 Diego Franzin, Directeur de la Gestion Actions Européennes Janvier 2015 Actions européennes : perspectives Diego Franzin Directeur de la Gestion

Plus en détail

La fixation des loyers, la fiscalité des propriétaires et la rentabilité de l'immobilier MYTHES ET RÉALITÉS DE LA PÉNURIE DE LOGEMENTS LOCATIFS

La fixation des loyers, la fiscalité des propriétaires et la rentabilité de l'immobilier MYTHES ET RÉALITÉS DE LA PÉNURIE DE LOGEMENTS LOCATIFS IRIS Institut de recherche et d informations socio-économiques La fixation des loyers, la fiscalité des propriétaires et la rentabilité de l'immobilier MYTHES ET RÉALITÉS DE LA PÉNURIE DE LOGEMENTS LOCATIFS

Plus en détail

Présentation du contre-projet du Conseil d Etat à l initiative «Stop à la pénurie de logements» et des outils existants en faveur du logement

Présentation du contre-projet du Conseil d Etat à l initiative «Stop à la pénurie de logements» et des outils existants en faveur du logement Présentation du contre-projet du Conseil d Etat à l initiative «Stop à la pénurie de logements» et des outils existants en faveur du logement Département des institutions et de la sécurité Cuarnens, le

Plus en détail

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure Prêts hypothécaires Des financements sur mesure Vous projetez d acheter un logement? Si vous rêvez de devenir propriétaire, vous allez commencer par rechercher le bien immobilier approprié. L analyse détaillée

Plus en détail

Financer son propre logement

Financer son propre logement Financer son propre logement Plan de la présentation : fonds propres fonds propres Page 2 Comment devenir Quelles sont les étapes du d un logement? fonds propres 1. Etablissement d un budget (quel loyer

Plus en détail

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Un communiqué de presse de Fribourg, le 26 août 2010 "Open Days Rénover selon MINERGIE " Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Bon nombre de propriétaires se contentent

Plus en détail

LDTR et LAAL. Principes et application pratique

LDTR et LAAL. Principes et application pratique Service Service des communes des communes et du logement et du logement LDTR et LAAL Principes et application pratique Plan LDTR/LAAL Principes communs d application (immeubles assujettis - notion de pénurie)

Plus en détail

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Septembre 2012 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Septembre 2012 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, les assurances ont accru leur contribution à la création

Plus en détail

Projet de loi relative à la promotion du logement et de l habitat. Conférence de presse du 13 mai 2013 Commission du logement du 13 mai 2013

Projet de loi relative à la promotion du logement et de l habitat. Conférence de presse du 13 mai 2013 Commission du logement du 13 mai 2013 Projet de loi relative à la promotion du logement et de l habitat. Conférence de presse du 13 mai 2013 Commission du logement du 13 mai 2013 1 Brève présentation du marché du logement au Grand-Duché de

Plus en détail

Celui qui rénove malin ne fait que des gagnants

Celui qui rénove malin ne fait que des gagnants Elcotherm SA Téléfon 081 725 25 25 Siège principal Vilters Téléfax 081 723 13 59 Sarganserstrasse 100 info@ch.elco.net CH-7324 Vilters www.elco.ch Téléphone Vente 0844 44 33 23 Service (24h/24) 0848 808

Plus en détail

Les Demandes de Crédit :

Les Demandes de Crédit : Les Demandes de Crédit : Le rôle d une banque commerciale et les différents types de crédits Christian Turbé, Membre de la Direction, BCGE Office de la Promotion Économique du Canton de Genève Petit- Déjeuner

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2011

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2011 OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2011 Les 3 et 4 janvier 2011 Résultats détaillés Nexity Contacts TNS Sofres : TNS Sofres a choisi d utiliser du papier 100% recyclé Stratégies d'opinion Laurence BEDEAU / Sarah

Plus en détail

Edmond de Rothschild Real Estate SICAV

Edmond de Rothschild Real Estate SICAV Edmond de Rothschild Real Estate SICAV Jaume Sabater Gérant, Département Fonds de Placement Swiss Real Estate Funds Day Janvier 2013 Mise en place d une philosophie d investissement et facteurs d influence

Plus en détail

hypofinance Pour accéder à la propriété Augmentez vos chances de réussite

hypofinance Pour accéder à la propriété Augmentez vos chances de réussite hypofinance Augmentez vos chances de réussite Pour accéder à la propriété De quels fonds propres disposez-vous pour acquérir un logement? Comment amortir? Les charges liées à un tel achat peuvent-elles

Plus en détail

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients Prêts hypothécaires résidentiels BSI Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients 3 BSI, VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE Depuis plus d un siècle, BSI met un point d honneur à proposer à ses

Plus en détail

Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck

Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck Conférence de presse «Stimuler l'éco-construction» 8 février 2007 Intervention d Evelyne Huytebroeck Le potentiel d'amélioration environnementale et énergétique des bâtiments en région bruxelloise est

Plus en détail

IMMObILIER // dossier. dossier surchauffe immobilière. arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE

IMMObILIER // dossier. dossier surchauffe immobilière. arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE IMMObILIER // dossier dossier arc lémanique: état de SuRChAuFFE IMMObILIèRE 66 // 67 market.ch - mai 2012 Aurélia Brégnac L attractivité de l Arc lémanique n est plus à démontrer. De Genève à Montreux,

Plus en détail

Relève du PSADER Non. Gestion de l'avance "crédit européen" Non. Contexte

Relève du PSADER Non. Gestion de l'avance crédit européen Non. Contexte Fiche Action DV2B0221 Intervenir en faveur du ré-investissement des bourgs et des quartiers en qualifiant l'offre d'hébergement Type de contrat DV Contrat de développement durable de Rhône-Alpes Contrat

Plus en détail

Lausanne. Rénovation d immeubles : Avantages fiscaux et impact sur la valeur. Tournée de présentation 2015. Yvan Schmidt i Consulting 02.09.

Lausanne. Rénovation d immeubles : Avantages fiscaux et impact sur la valeur. Tournée de présentation 2015. Yvan Schmidt i Consulting 02.09. Lausanne Tournée de présentation 2015 Rénovation d immeubles : Avantages fiscaux et impact sur la valeur Yvan Schmidt i Consulting 02.09.2015 Les éléments clé lors d une rénovation - Etat locatif (net)

Plus en détail

Projet de nouvelle estimation des immeubles

Projet de nouvelle estimation des immeubles Assemblée générale de Pic-Vert Assprop.ge 24 mars 2015 Projet de nouvelle estimation des immeubles Serge Dal Busco, conseiller d'etat chargé du département des finances 31.03.2014 - Page 1 Historique Dernière

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et Benoist APPARU présentent 6 mesures pour améliorer le Diagnostic de Performance

Plus en détail

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne»

Présentation de la fondation. «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Présentation de la fondation «Pour offrir du loyer accessible à la classe moyenne» Conseil des 50 - UCV - 26 novembre 2015 1 Sommaire Une solution innovante à un enjeu sociétal Un positionnement clair

Plus en détail

Genève, le 1 er février 2011. Information N 1/2011. Déductibilité des frais d'entretien des immeubles privés. Table des matières

Genève, le 1 er février 2011. Information N 1/2011. Déductibilité des frais d'entretien des immeubles privés. Table des matières REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des finances Administration fiscale cantonale AFC Direction générale Case postale 3937 1211 Genève 3 N/réf. : DHL/YG/SL Genève, le 1 er février 2011 Information

Plus en détail

Prix immobiliers, taux d'intérêt, loyers et revenus

Prix immobiliers, taux d'intérêt, loyers et revenus Prix immobiliers, taux d'intérêt, loyers et revenus Prof. Laboratoire d'économie urbaine et de l'environnement (LEUrE) Evolution des prix immobiliers 2000 2012: +61% selon CIFI, +98% selon FPRE 2 Forte

Plus en détail