Bulletin d information. Chardonne. Corseaux. Corsier. Jongny. La Tour. Nombre d interventions par commune

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bulletin d information. Chardonne. Corseaux. Corsier. Jongny. La Tour. Nombre d interventions par commune"

Transcription

1 1/5 Bulletin d information Décembre 27 JANVIER Circulation Contrôles radar Conducteurs contrôlés Vevey Montreux 86 Accidents... matériels Corsier La Tour avec blessés) 77 9 Février 28 Conducteurs dénoncés Vevey Montreux % 7% 25% 4%* 31% 13% * il s agit de pourcentages arrondis mortels 1 Corsier La Tour POLICE 2. Police d ordre Nombre d par commune VEVEY LA TOUR-DE-PEILZ 35 Corsiersur-Vevey MONTREUX 9 Troubles à l ordre public Recherche de personnes disparues Alarmes diverses banques, poste, cas privés) Nuisances sonores Demandes d assistance Ivresses au volant Infractions à la loi sur la circulation routière dénonciations 78 dénonciations

2 3. Prévention Actions de prévention itati POLICE itati Ces actions comprennent principalement : les entrées et sorties d écoles, les contrôles de circulation, les surveillances, les contacts avec la population,divers contrôles, les patrouilles pédestres, les présences préventives et service d ordre lors de manifestations. 621 VEVEY LA TOUR-DE-PEILZ Corsiersur-Vevey MONTREUX /7 Bilan En janvier, le jardin de circulation pour les élèves de 5 ème année du district a été déployé au rez inférieur du centre des congrès de Montreux. Ceux-ci ont pu bénéficier d'un cours théorique avant la mise en pratique à bicyclette ou en kart. Ils ont également pu aiguiser leurs réflexes sur le simulateur-vélo du TCS. Les personnes à mobilité réduite du Foyer des Eglantines ont aussi pu profiter de cette infrastructure à deux reprises. Cela leur a permis de revoir ou d'apprendre) les règles élémentaires de la circulation routière. Actions à venir... En cette période hivernale, il n'est pas rare de voir des conducteurs de véhicules circuler avec des vitres givrées partiellement dégagées. Cela présente un danger potentiel car la visibilité est réduite. Des contrôles de circulation seront effectués. Ce sujet fait l'objet du "conseil du mois" qui est affiché dans les piliers publics et visible sur notre site internet. Diverses actions de prévention/information dans les zones 3 km/h seront également menées. 4. Judiciaire Personnes contrôlées / arrestations / interpellations151 Dénonciations LF/stupéfiants CSU Centre de secours et d urgences) Courses ambulances

3 6. Interventions : bref aperçu du mois 3/7 3 travailleurs en situation illégale sont contrôlés par les inspecteurs de chantier sur un complexe en construction. Ces personnes sont amenées au poste de police où un examen de situation est fait. Un rapport de dénonciation sera établi à l encontre de l employeur. Au volant de sa voiture, une automobiliste circule en direction de. A un certain moment, elle veut obliquer à gauche. Alors qu elle s engage, elle coupe la priorité à un motard. Lors de son freinage d urgence, le motocycliste chute sur la chaussée se blessant à la jambe. Rapport d accident établi par Police Riviera. Chailly Lors d un contrôle de circulation, un individu roulant sans permis de conduire et ayant subtilisé la voiture de son père est intercepté. Il est conduit au poste de police pour la suite de la procédure effectuée par la gendarmerie. Clarens Un citoyen nous informe que 2 véhicules distincts portent le même numéro de plaques. A l'heure de l'appel, il s'avère que ces 2 véhicules sont stationnés à 2 endroits différents. Sur place, la patrouille constate que les plaques posées sur l'un des véhicules sont fausses. Le propriétaire des autos incriminées reconnaît avoir fait fabriquer un jeu de plaques lors d'un séjour dans son pays d'origine. Ses propos étant quelque peu nébuleux, il est acheminé dans nos locaux pour des contrôles plus approfondis. A cet endroit, il est découvert sur sa personne 2 permis de conduire étrangers, vierges de toute inscription et portant le même numéro de série. Affaire transmise à l'autorité compétente. La Centrale d'engagement et de transmission nous informe d un accident frontal impliquant 2 véhicules. Les pompiers se déplacent pour désincarcérer 2 occupants. Le CSU et la REGA sont engagés. Une des personnes est héliportée au CHUV et décédera quelques heures après. Des faits, il ressort que la victime, au volant de son véhicule a dévié de sa trajectoire pour une raison indéterminée pour finalement emboutir le véhicule qui arrivait en face. L'épouse de la victime a été transportée à l'hôpital dans un état critique. Rapport établi par Police Riviera. Lors d'une patrouille pédestre dans une cour d'école, la patrouille interpelle 4 jeunes 1 majeur et 3 mineurs) qui consommaient du whisky Coca. Une seconde bouteille d'alcool fort se trouvait à proximité. Des recherches, il ressort que ces 2 bouteilles ont été achetées par l'individu majeur et qu'il les a partagées avec ses copains. Les bouteilles sont remises à leur propriétaire. Ce dernier sera dénoncé pour avoir offert de telles boissons alcoolisées à des mineurs. Lors d un contrôle de circulation, les agents interceptent un véhicule avec à bord 3 occupants. Une forte odeur de marijuana se dégageant de l habitacle, les intéressés sont contrôlés. Il est découvert sur eux des sachets contenant des produits stupéfiants. Ils sont conduits au poste de police pour la suite de la procédure et dénoncés à l autorité compétente. Au terme des procédures, ils sont relaxés. La Centrale d'engagement et de transmission signale un dégagement de fumée situé au 5ème étage d un immeuble. Les locataires sont absents. Les pompiers pénètrent dans l appartement grâce à une clé remise par une parenté. Sur le balcon, ils constatent que la fumée provenait d une plante ornementale dont le terreau se consumait. Le sinistre est maîtrisé. Pas de dégâts. Le feu a pris en raison d un mégot mal éteint. Constat effectué par la gendarmerie. La Centrale d'engagement et de transmission signale un accident entre une voiture et un scooter. Sur place, les policiers constatent que les véhicules ont été déplacés. En fait, un automobiliste circulant sur la route de Lavaux, en direction de Lausanne, s est mis en ordre de présélection pour tourner à gauche. Lors de sa manœuvre, gêné par le soleil, il n a pas remarqué un scooter arrivant en face de lui. Constat établi par Police Riviera. Corsier La Centrale d'engagement et de transmission nous informe qu elle vient de recevoir l appel d un homme qui s inquiète de n avoir plus de nouvelles de son frère, lequel n a pas repris son travail depuis 2 jours. Sur place, la patrouille demande l intervention du serrurier pour une ouverture forcée. Un homme sans vie, allongé sur son lit, est retrouvé. L affaire est remise à l'autorité compétente

4 4/7 6. Interventions : bref aperçu du mois suite) La Centrale d'engagement et de transmission signale que le patron d un établissement public se déplace à son négoce suite à une alarme qui s est déclenchée. Sur place, le propriétaire demande l intervention de la police car il lui semble entendre du bruit à l intérieur. Sur place, les lieux sont bouclés et le local fouillé. Rien à signaler. Un automobiliste circule sur la route de Châtel-St-Denis, en direction de. Arrivé au giratoire des Terreaux, ce dernier n accorde pas la priorité à un cyclomotoriste arrivant à sa gauche. Sous l effet du choc, le pilote chute sur la chaussée. Il est transporté à l hôpital pour un contrôle. Constat et rapport établis par l'autorité compétente. La Centrale d'engagement et de transmission signale un individu perturbé qui tient des propos incohérents au téléphone. Une patrouille se rend sur place. Devant la porte de l appartement, l individu déclare qu il a une arme à feu sur lui et qu il va ouvrir la porte. Les policiers ordonnent à cette personne de lâcher son arme et d ouvrir. A l intérieur, l individu, connu de nos services, jette son arme. Il a dans son slip 2 couteaux de cuisine et derrière lui une baïonnette. Il est maîtrisé, entravé, puis conduit au poste où il est examiné par le médecin de service. Le praticien ordonne son hospitalisation dans une clinique spécialisée. Glion Suite à un accident domestique durant lequel le doigt d'une fillette a été sectionné lors de travaux sur un vélo d'appartement effectués par le papa, les ambulanciers demandent à une patrouille de se rendre au domicile de la victime pour tenter de retrouver le bout de phalange. Les recherches entreprises ne permettent pas de le retrouver. La Centrale d'engagement et de transmission signale un accident impliquant 4 véhicules. Une automobiliste a parqué sa voiture en oubliant de tirer le frein à main et d engager une vitesse. Le véhicule, parqué en pente, s est déplacé. Lors de sa course, il a heurté consécutivement 3 voitures parquées. Rapport d accident établi par Police Riviera. Lors d un contrôle de circulation, un automobiliste est soumis à un test éthylomètre qui se révèle positif. Au terme de la procédure, le conducteur est ramené à son domicile. La Tour-de-Peilz Suite au téléphone d un parent provenant de l étranger n ayant plus de nouvelles de sa sœur âgée vivant dans la région, les agents de police interviennent dans un immeuble locatif où vit l intéressée. Des gémissements provenant de son logement interpellent les agents. Il est fait appel à un serrurier. A l intérieur de l appartement, la dame est retrouvée allongée dans le couloir, consciente. Elle déclare avoir chuté la veille au soir et ne pas avoir eu la force de se relever. Au vu de son état d affaiblissement, elle est prise en charge par les ambulanciers et conduite à l hôpital pour y recevoir des soins. Une enseignante de cette localité a été témoin d une scène qui s est passée à la gare. Alors que le train direct arrivait en gare, elle a vu un jeune homme traverser les voies devant le convoi par jeu devant ses copains. Elle a immédiatement informé la direction des écoles en leur communiquant les coordonnées de ce jeune homme. Des contacts sont entrepris entre le répondant de proximité, le chargé de prévention et la direction des écoles. Un agent en patrouille pédestre est interpellé par un individu n ayant plus de nouvelles de sa mère âgée. Des agents se rendent dans l immeuble locatif où vit l intéressée. Personne ne répondant à la porte, il est fait appel à un serrurier. A l intérieur de l appartement, la dame est retrouvée allongée au sol, faible et déshydratée. Les pompiers interviennent avec la grande échelle pour l évacuation par une fenêtre du 4 ème étage. Elle est ensuite prise en charge par une ambulance qui la conduit à l hôpital. Une collision a eu lieu entre une voiture et un chien, lequel a traversé la chaussée après être sorti du parc où il avait été lâché par son propriétaire. L'animal décède pendant le trajet le conduisant chez le vétérinaire. A la demande du conducteur, aucun constat n est établi. Il s arrange avec le propriétaire pour les dégâts causés à son véhicule. Intervention des agents dans un bus des VMCV pour un individu ivre créant du scandale. L intéressé, violent, est maîtrisé et conduit au poste de police pour les contrôles d usage. Il s avère qu il avait sur lui 2 pulls volés portant encore l étiquette du prix. Il est ensuite placé en cellule pour y cuver son vin et dénoncé à l autorité compétente

5 5/7 6. Interventions : bref aperçu du mois suite) Lors d une patrouille pédestre au port, 4 jeunes sont identifiés, puis contrôlés. 2 jeunes sont porteurs de produits stupéfiants. Une dénonciation leur est annoncée. Montreux La Centrale d engagement et de transmission nous signale une bagarre sur les quais. Sur place, les agents de police remarquent un individu qui brise, à l'aide d'une barre en fer, la vitre arrière d'un véhicule en stationnement, avant de prendre la fuite. Rapidement interpellé, ce personnage, mineur, est acheminé dans nos locaux, à disposition de l autorité compétente pour la suite des opérations. 2 auteurs d une tentative de vol avec effraction dans une boutique de vêtements sont arrêtés en flagrant délit par les agents de police suite à l appel d un témoin. Ils sont conduits au poste de police pour la suite de la procédure, puis remis à l autorité compétente. Intervention des agents pour un accident impliquant un véhicule seul en cause. Le conducteur, sous l influence de boissons alcoolisées, circulait sur la Grand-Rue lorsqu il perd la maîtrise de son véhicule, lequel entre en collision avec une benne de chantier déposée en bordure de chaussée. Violent et injurieux, l intéressé est maîtrisé pour être conduit à l hôpital pour une prise de sang. Il est ensuite acheminé au poste de police pour la suite de la procédure et mis en cellule. Un rapport d accident est établi par Police Riviera. La Centrale d'engagement et de transmission nous informe d un accident de circulation près du chantier du National. Sur place, la patrouille constate la présence d'un véhicule sur le côté droit de la chaussée. Sur le siège conducteur, se trouvait un individu visiblement sous l'influence de l'alcool. Questionné, ce personnage a d'emblée déclaré qu'il avait passé la soirée dans un établissement public de la ville et que l'auteur de cet accident est un inconnu à qui il a remis les clefs de son auto pour rejoindre son domicile. Ce personnage a pris la fuite après avoir embouti un socle en béton soutenant un mât, implanté au centre de la chaussée. Tous les éléments relevés sur place prouvant que l'individu rencontré est bien le chauffeur et l'auteur de l'accident, ce personnage a été acheminé dans nos locaux pour la procédure ivresse. Rapport d'accident avec ivresse établi par Police Riviera. Un automobiliste signale la conduite dangereuse d'un conducteur circulant sur la route cantonale entre Villeneuve et Montreux. Grâce aux informations, il est rapidement intercepté. Refusant d'obtempérer aux injonctions de la police, il est maîtrisé pour être acheminé dans nos locaux. Les tests ivresse et drogue se révèlent négatifs. Toutefois, ce personnage reconnaît avoir consommé des médicaments pouvant occasionner, selon le médecin requis pour l'occasion, des vertiges et des somnolences. L'auteur, ayant commis plusieurs infractions entre Villeneuve et notre territoire, a été remis à la gendarmerie pour la suite de la procédure. Le Centre d'intervention régional nous avise d un accident, peu après la sortie de l autoroute. Sur place, la patrouille constate que seule une voiture est en cause, laquelle se trouve sur le flanc gauche. Son conducteur déclare avoir perdu la maîtrise de sa machine sur une plaque de verglas alors qu il sortait de l autoroute. Rapport établi par Police Riviera. Un adolescent trisomique s'est échappé d un centre spécialisé. Des recherches sont lancées et un collègue signale un individu au comportement bizarre dans un établissement public veveysan. Sur place, la patrouille constate qu il s agit de la personne mentionnée ci-dessus. Elle est reconduite et remise à qui de droit. Lors d une patrouille, les policiers constatent la présence d un individu au comportement suspect. Lors des contrôles d usage, il s avère que ce monsieur est recherché pour une amende impayée. Il est conduit au poste de police afin qu'il la règle. Un rapport d intervention sera établi par nos services. Vevey Suite à un appel du personnel d un établissement public, les agents interviennent pour une personne agressive. Sur place, la patrouille constate qu un motard donnait des coups d accélérateur avec sa machine et tentait de se rapprocher du trottoir laissant présager qu il désirait forcer le passage de l entrée de la discothèque. Désigné comme étant le fauteur de troubles, ce personnage tente de s éloigner en s élançant sur la chaussée, manquant de peu de se faire renverser par les voitures roulant normalement. Alors qu il le rattrapait, un agent de police évite de justesse un coup de casque, mais reçoit en plein visage un violent coup de poing. L individu est maîtrisé et menotté, puis conduit au poste de police pour la suite de la procédure. Il s avère qu il se trouvait sous l emprise de l alcool et de drogues. Il sera déféré à l autorité compétente. Le policier blessé reçoit des soins à l hôpital

6 6/7 6. Interventions : bref aperçu du mois suite) La Centrale d'engagement et de transmission nous informe qu une femme est tombée d une fenêtre au 2 ème étage d un motel. Ivre, elle est distraite par son portable et bascule par la fenêtre ouverte de sa chambre. Souffrant d une fracture au nez et d une coupure à l arcade sourcilière, elle est acheminée à l hôpital par les ambulanciers. L affaire est remise à l autorité compétente. Le gérant d un fast food sollicite notre intervention pour un jeune qui a frappé une employée. Sur place, les policiers rencontrent l enfant et l employée. Cette dernière déclare que depuis une quinzaine de jours, ce jeune homme de 12 ans fait la manche dans le hall du restaurant. La vendeuse a prié cet enfant de quitter les lieux et l a raccompagné à la sortie. A ce moment, le gamin lui a asséné un coup de pied dans les jambes, puis dans le dos en précisant qu il allait revenir avec du monde. La Centrale d'engagement et de transmission est informée. Une patrouille de gendarmerie prend en charge cet enfant. L auteur d un vol d argent dans un magasin est interpellé par les agents de police grâce à un signalement fourni. Il est remis à la gendarmerie pour la suite de la procédure. 4 patrouilles de Police Riviera interviennent dans un établissement public suite à une bagarre impliquant plusieurs personnes. 2 ambulances prennent les blessés légers en charge pour les conduire vers les hôpitaux de la Riviera. Les protagonistes ainsi que le responsable du bar se réservent le droit de déposer plainte auprès de la gendarmerie. Durant l intervention, un tiers a entravé l action de la police. Ivre, il est conduit au poste et placé en cellule. Un rapport de dénonciation est établi par Police Riviera. En cours de patrouille, les policiers sont approchés par le gérant d'une boutique qui signale avoir été victime d'un vol à l'étalage commis par un jeune homme qui a pris la fuite en direction de la gare. Suite aux recherches effectuées, un individu répondant au signalement de l'auteur a pu être interpellé alors même qu'il cachait son butin sous sa veste. Ce personnage est acheminé dans nos locaux pour être remis à la gendarmerie. La Centrale d'engagement et de transmission demande une patrouille pour la porte d un magasin restée ouverte. Sur place, les policiers constatent que la vitre est brisée. Les nombreux objets de valeur ordinateurs portables, etc.) ornant les locaux n ont pas été emportés. Il s agit d un dommage à la propriété. Quelques minutes après l arrivée de la patrouille, le gérant d un établissement nocturne signale qu il a vu l auteur du dommage. Le signalement est diffusé sur les ondes. Des recherches en ville sont entreprises. Une plainte sera déposée par le gérant du magasin. La Centrale d'engagement et de transmission demande une patrouille pour une jeune femme qui veut se jeter sous le train en gare de Vevey. Sur place, les policiers rencontrent le chef de gare qui désigne une femme allongée sur un banc, qui peu de temps avant se trouvait sur les voies, les bras écartés. A première vue, cette femme souffre de troubles psychiques. Elle est conduite au poste où elle est examinée par un médecin. Décision est prise de placer cette personne dans une clinique spécialisée. L affaire est remise à l'autorité compétente. La gérante d un magasin de la place signale qu un individu a volé 2 pantalons et une chemise. La personne est directement conduite au poste de gendarmerie de Vevey. Lors de la fouille, il est découvert des produits stupéfiants. Dénonciation par la gendarmerie. Rapport d intervention par Police Riviera. Lors d une patrouille pédestre sur les quais de la gare, les policiers constatent la présence d un individu somnolant dans la salle d attente. Suite aux divers contrôles, il s avère que cette personne est en possession d un sachet contenant de la marijuana. Elle est conduite dans nos locaux pour l établissement de la dénonciation. Les pompiers interviennent pour un dégagement de fumée dans les locaux du syndicat UNIA, sis à la Grande Place. Le périmètre est bouclé. Après de nombreuses recherches, il s avère que l origine du sinistre est due à un mégot de cigarette lancé dans une bouche d égouts et qui a mis le feu à un tas de feuilles mortes. Un automobiliste, sous l emprise de l alcool, enfonce avec son véhicule une signalisation de chantier avant de heurter une moto en stationnement dans une cour d école. Grâce à un signalement fourni, l intéressé est retrouvé à son domicile peu après. Il est soumis à un test à l éthylomètre qui se révèle positif, puis conduit à l hôpital pour la suite de la procédure, au terme de laquelle il est reconduit à son domicile. Un rapport d accident est établi par Police Riviera

7 7/7 6. Interventions : bref aperçu du mois suite) La Centrale d'engagement et de transmission nous informe que suite à un accident sur le viaduc de Chillon, une jeune femme aurait sauté par-dessus la barrière de sécurité. Police Riviera et le SDIS se rendent sous le viaduc pour tenter de retrouver le corps de la victime alors que le Centre d'intervention régional se déplace sur l'autoroute pour déterminer les causes. Les recherches entreprises permettent de localiser le corps de cette personne. Le mari a été pris en charge par la gendarmerie. 7. Information Dans sa séance du 24 janvier 28, le Comité de direction Sécurité Riviera a admis le décompte de répartition des charges à supporter par les communes en regard du bouclement des comptes 27. Il est à relever avec satisfaction une diminution de charge d'environ 9% par rapport au budget 27. Le nouveau statut du personnel est entré en vigueur le 1er janvier 28 et concerne tous les employés de l'association Sécurité Riviera

Bulletin d information. Corseaux. Corsier. Jongny. La Tour. Nombre d interventions par commune

Bulletin d information. Corseaux. Corsier. Jongny. La Tour. Nombre d interventions par commune 1/5 Bulletin d information Octobre 27 NOVEMBRE 27 1. Circulation Contrôles radar Conducteurs contrôlés 754 7 586 Accidents... matériel 23 155 19 25 55 62 Corsier La Tour avec blessés) 91 14 Décembre 27

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011 SÛRETÉ DU QUÉBEC MRC DES MASKOUTAINS Saviez-vous que? Mercredi le 15 juin, des policiers de la MRC des Maskoutains se sont présentés au parc des Pins, situé sur la rue Viger à Saint-Hyacinthe sur l heure

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 17 AU 23 JUIN 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 17 AU 23 JUIN 2014 Saviez-vous que? Avec la fin des classes et l arrivée des vacances estivales, des centaines de jeunes de la région reprendront possession de leurs bicyclettes et se déplaceront dans leur quartier ou leur

Plus en détail

Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey.

Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey. ETUDE DU CAS N 1 Le 31 octobre 2011, un Renault Trafic emprunte tranquillement et furtivement des petits chemins détournés, de la commune du Bugey. A un croisement, les deux occupants sont contrôlés par

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

Formation SDIS 14 Page 1-06/09/2010 Adj Thérin

Formation SDIS 14 Page 1-06/09/2010 Adj Thérin Formation SDIS 14 Page 1-06/09/2010 «Les véhicules des services d incendie et de secours et le nouveau code de la route» Le nouveau code de la route, pris en application des décrets du 22 mars 2001 (publiés

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR

OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR OUTILS DE SENSIBILISATION : PIÉTON / CYCLISTE / AUTOMOBILISTE / CYCLOMOTEUR Piétons Les causes possibles d'accidents impliquant des piétons et des véhicules sont bien connues. La négligence, l'inattention

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 18 DÉCEMBRE AU 6 JANVIER 2015

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 18 DÉCEMBRE AU 6 JANVIER 2015 (Volet criminalité) Résumé de l actualité policière VENDREDI 19 DÉCEMBRE St-Hyacinthe, avenue Bourdages (Pont Barsalou) : Les policiers ont procédé à l arrestation d un homme et d une femme respectivement

Plus en détail

Enfants sur le chemin de l école

Enfants sur le chemin de l école Enfants sur le chemin de l école Sécurité et autonomie bpa Bureau de prévention des accidents Des trajets scolaires adaptés aux enfants, des leçons d éducation routière, des patrouilleurs scolaires, des

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

Statistique vaudoise des accidents

Statistique vaudoise des accidents Statistique vaudoise des accidents 2013 Table des matières Page Page 1 Table des matières Influence de l'alcool 2 Légendes et abréviations 18 Ivresse et circulation Accidentologie dans le temps 19 Ivresses

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR Introduction: - Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans. - C'est entre 14 et 18 ans qu'il y a le plus de cyclomotoristes

Plus en détail

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone

Contrôle routier du 26 juin 2015. Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contrôle routier du 26 juin 2015 Rond point des 4 Vents à Villeneuve les Maguelone Contacts presse : Préfecture de région : 04 67 61 61 25 pref-communication@herault.gouv.fr Facebook : facebook.com/prefet34lr

Plus en détail

Enquête Comprendre Pour Agir

Enquête Comprendre Pour Agir Enquête Comprendre Pour Agir Analyse d un accident Proposition d un module pédagogique Démarche Définition de l Enquête Comprendre Pour Agir Définition de l accident (2 diapositives) Présentation de cette

Plus en détail

LE DEPISTAGE DE L'IMPREGNATION ALCOOLIQUE

LE DEPISTAGE DE L'IMPREGNATION ALCOOLIQUE LE DEPISTAGE DE L'IMPREGNATION ALCOOLIQUE PLAN DU COURS 1. Définitions. Le DIA La CEA La CEI 2. Quels sont les personnes et les véhicules concernés? 3. Quand effectue - ton un DIA? Le DIA est obligatoire

Plus en détail

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique AFFAIRES RESOLUES VIDEOPROTECTION mai 2011 VIDEO PROTECTION : Sécurité publique MARSEILLE (13) Viols 1 interpellation Le 21 puis le 22 mai 2011, les enquêteurs de la sûreté départementale des Bouchesdu-Rhône

Plus en détail

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE

ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER ASSOCIAZIONE DEI SERVIZI DELLA CIRCOLAZIONE Catalogue des compétences Catégorie M 22 mars 2011 Principe de base pour la

Plus en détail

Infractions dans la circulation routière: LCR + ordonnances et liens avec le CPS

Infractions dans la circulation routière: LCR + ordonnances et liens avec le CPS Infractions dans la circulation routière: LCR + ordonnances et liens avec le CPS Notes de cours du Prof. Nicolas QUELOZ (Décembre 2005) 1. Introduction La question de la sécurité sur les routes d une part

Plus en détail

PER I TURISTI STRANIERI: GUIDARE IN ITALIA. Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie:

PER I TURISTI STRANIERI: GUIDARE IN ITALIA. Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie: Location de voitures Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie: - Permis de conduire en cours de validité, obtenu depuis au moins 1 an, donnant l'autorisation de conduire

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

PERMIS A POINTS. Faisons le point

PERMIS A POINTS. Faisons le point PERMIS A POINTS Faisons le point Capital de départ 12 POINTS (6 points pendant la période probatoire de 3 ans) 1, 2, 3, 4 ou 6 points sont retirés à chaque infraction. Quand il ne reste plus aucun point,

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A.

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. INTRODUCTION Moyens de transport = élément clé de expansion économique; Certains effets

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

Savoirs de base en sécurité routière mars 2006

Savoirs de base en sécurité routière mars 2006 Sétra Savoirs de base en sécurité routière mars 2006 Le mécanisme d accident Avertissement : cette série de fiches est destinée à fournir une information rapide. La contrepartie est le risque d erreur

Plus en détail

Le guide pratique du constat amiable

Le guide pratique du constat amiable À lire dès maintenant et à conserver dans votre véhicule Réf. 180216 09 2008 - - Crédit photo : Ce guide vous sera utile en cas d accident ou d'incident lié à votre véhicule. La signature du constat amiable

Plus en détail

4. CIRCULATION RÈGLES DE LA ROUTE

4. CIRCULATION RÈGLES DE LA ROUTE R è g l e s d e l a r o u t e Détecteurs de radar Il est illégal au Nouveau-Brunswick de posséder et d utiliser des détecteurs de radar. 4. CIRCULATION RÈGLES DE LA ROUTE Toute personne qui ne respecte

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail

100 questions sur le livre de code

100 questions sur le livre de code 100 questions sur le livre de code 1)quel poids maximum de matériel peut transporter un véhicule conduisible avec un permis B(3,5 tonnes) 2)citer 3 catégories de conducteurs soumis à une visite médicale

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure a pour but de vous donner des conseils pratiques et des informations

Plus en détail

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan

LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Département du Morbihan LES OPERATIONS (outils pédagogiques, types d'interventions) Durant l'année scolaire, l'éducation routière cycliste Dans les écoles : Chaque année, le comité intervient auprès des élèves de CM des écoles

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION Etre capable d apprécier le cadre juridique d intervention et mettre en œuvre la procédure judiciaire. Connaître et articuler les cadres juridiques des interventions. Etre capable de situer son action

Plus en détail

GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO. 7 e édition

GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO. 7 e édition GUIDE DE SÉCURITÉ À VÉLO 7 e édition AVANT DE PARTIR UN VÉLO EN ORDRE c est important A Vérifiez la pression des pneus B Vérifiez si la chaîne saute C Vérifiez l état des freins D Vérifiez l équipement

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

Multirisque habitation. Des garanties et services pour la protection de votre logement et de vos proches.

Multirisque habitation. Des garanties et services pour la protection de votre logement et de vos proches. Multirisque habitation Des garanties et services pour la protection de votre logement et de vos proches. BON À SAVOIR! ÉTUDIANT DÉCOUVREZ NOTRE MRH ÉTUDIANTS AVEC SON TARIF (4) UNIQUE À 68 Du studio au

Plus en détail

La sécurité routière C est la responsabilité de tous

La sécurité routière C est la responsabilité de tous La sécurité routière C est la responsabilité de tous Excès de vitesse...2 Facultés affaiblies et fatigue...4 Ceintures de sécurité et sièges d auto...6 Distraction du conducteur...8 Excès de vitesse Connaissez

Plus en détail

Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch

Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch boire ou conduire Alcool et drogues dans le trafic routier conséquences et risques www.fachstelle-asn.ch Que se passe-t-il quand on boit de l alcool? Que se passe-t-il dans le corps? Un petit pourcentage

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route?

Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route? Auto Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route? Le guide pratique du constat amiable Pour trouver toutes les démarches en cas d accident Ce guide vous sera utile en

Plus en détail

Votre séjour à Paris en toute sécurité

Votre séjour à Paris en toute sécurité Votre séjour à Paris en toute sécurité Cité internationale universitaire de Paris 17, boulevard Jourdan 75014 Paris FONDATION NATIONALE RECONNUE D UTILITÉ PUBLIQUE PAR DÉCRET DU 6 JUIN 1925 www.ciup.fr

Plus en détail

Par accident, on entend un événement soudain dont la cause ou l une des causes est extérieure

Par accident, on entend un événement soudain dont la cause ou l une des causes est extérieure titre V VIVIUM TRAVEL RELAX préambule Pour autant que le véhicule désigné aux conditions particulières de la présente police auto bénéficie de la garantie Vivium car relax, le preneur d assurance peut

Plus en détail

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents

Alcool au volant. Pour rouler sereinement vers votre avenir. bpa Bureau de prévention des accidents Alcool au volant Pour rouler sereinement vers votre avenir bpa Bureau de prévention des accidents A votre santé! Dans la circulation routière, de nombreux accidents sont causés par des conducteurs alcoolisés.

Plus en détail

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et la sécurité

Plus en détail

Chaque aspect de votre transport professionnel assuré de manière optimale

Chaque aspect de votre transport professionnel assuré de manière optimale Chaque aspect de votre transport professionnel assuré de manière optimale Vous rendre chez des clients, aller chercher des matières premières, livrer des produits finis, transporter du matériel En tant

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

L'acheminement des ressources

L'acheminement des ressources Partie 2 L acheminement des ressources Planifier l'organisation et la prestation des secours et prévoir des modalités d'intervention de manière à assurer, en fonction de l évaluation et de la classification

Plus en détail

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans

Suspension 3 ans (sans sursis) Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans. 6 Suspension 3 ans. 6 Suspension 3 ans - Annulation 3 ans Conduite en état d'ivresse ou sous l'emprise d'un état alcoolique (de 0,8 g/l de sang ou 0,4 mg/l d'air expiré Refus de se soumettre au contrôle d'alcoolémie ou de produits stupéfiants. Conduite sous l'influence

Plus en détail

Aide médicale urgente Gratuit - 24 h/24 À partir de n importe quel téléphone, cabine, même GSM hors réseau

Aide médicale urgente Gratuit - 24 h/24 À partir de n importe quel téléphone, cabine, même GSM hors réseau Numéros utiles Aide médicale urgente Gratuit - 24 h/24 À partir de n importe quel téléphone, cabine, même GSM hors réseau Police fédérale Obligatoire en cas d accident avec des blessés si le recours au

Plus en détail

DF-CORSE. Nous vous demandons de bien vouloir respecter les points essentiels suivants:

DF-CORSE. Nous vous demandons de bien vouloir respecter les points essentiels suivants: Information Bonjour Un grand merci pour votre participation à cet événement. La société PEKO, Peter Koch, offre à nouveau son service de pneus pour les trois jours à Lédenon. Veuillez svp vous adresser

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière 1 Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière Introduction L Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

Plus en détail

Si seulement j avais su. Informations sur les effets de l alcool sur la conduite automobile.

Si seulement j avais su. Informations sur les effets de l alcool sur la conduite automobile. Si seulement j avais su Informations sur les effets de l alcool sur la conduite automobile. Chère lectrice, cher lecteur Consommation d alcool et conduite automobile ne font pas bon ménage. On le sait

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Elle a pris connaissance de la procédure judiciaire. Elle a entendu M. D.M., ainsi que M. E.P., officier de police judiciaire.

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Elle a pris connaissance de la procédure judiciaire. Elle a entendu M. D.M., ainsi que M. E.P., officier de police judiciaire. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COMMISSION NATIONALE DE DÉONTOLOGIE DE LA SÉCURITÉ Saisine n 2008-108 AVIS ET RECOMMANDATIONS de la Commission nationale de déontologie de la sécurité à la suite de sa saisine, le

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable La qualité et la précision des informations sur le constat amiable permettront une meilleure indemnisation. Pour définir clairement

Plus en détail

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 16 mai 2001

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 16 mai 2001 MINISTERE DE L EQUIPEMENT, J. 5242 DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 16 mai 2001 Question n 1 Un automobiliste arrive à une intersection où est implanté

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés.

La Réforme 2010. - Je peux stationner dans une zone de rencontre uniquement sur des emplacements aménagés. La Réforme 2010 - La consommation de drogue peut être décelée avec un test salivaire ou urinaire. - La première cause de mortalité des jeunes de 18 à 24 ans au volant est l alcool. - Dans une «zone 30»les

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire

Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire DOSSIER DE PRESSE 01/09/2014 Alcool au volant : tous responsables? La question de la co-responsabilité sera enfin posée au Tribunal de Saint Nazaire Avec l appui de la Ligue Contre la Violence Routière,

Plus en détail

Accidents à un seul véhicule sans piéton

Accidents à un seul véhicule sans piéton Accidents à un seul véhicule sans piéton Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont

Plus en détail

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments FACULTÉS AFFAIBLIES Alcool Drogues Médicaments NE CONDUISEZ PAS! L alcool, les drogues et certains médicaments affectent votre capacité de conduire. Si vous conduisez avec les facultés affaiblies, vous

Plus en détail

Réseau des Centres Européens des Consommateurs

Réseau des Centres Européens des Consommateurs Le tourisme en Grèce Réseau des Centres Européens des Consommateurs Cette brochure vous donnera des informations sur la conduite en Grèce. Toutefois, les informations que vous y trouverez ne sont pas exhaustives

Plus en détail

la sécurité en voiture. Les trois phases complémentaires de la sécurité :

la sécurité en voiture. Les trois phases complémentaires de la sécurité : la sécurité en voiture. Pour exercer la sécurité automobile on doit prendre en compte non seulement le véhicule et le comportement du conducteur au volant mais également l'environnement routier (infrastructures,

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

Multirisque habitation. Des garanties et services pour la protection de votre logement et de vos proches.

Multirisque habitation. Des garanties et services pour la protection de votre logement et de vos proches. Multirisque habitation Des garanties et services pour la protection de votre logement et de vos proches. Bon À SAVOIR! Étudiant Découvrez notre MRH étudiants avec son tarif unique à 68 (3) Du studio au

Plus en détail

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx

Projet d action de prévention routière. la société xxxxxx Projet d action de prévention routière À l attention de: Le aa/aa/ 2013 la société xxxxxx Comité du VAL D OISE CATALOGUE DES ACTIONS EN ENTREPRISE Association Prévention Routière (APR) Crée en 1949 loi

Plus en détail

La Société d assurance automobile du Québec

La Société d assurance automobile du Québec CHAPITRE 2 : La Société d assurance automobile du Québec La SAAQ 1. Vrai ou faux? Il n est pas nécessaire, pour une victime d accident d automobile résidente du Québec, de déterminer le responsable de

Plus en détail

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation

BILAN ROUTIER UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! 7 principales causes de collisions à Montréal. Portrait de la sécurité routière et de la circulation BILAN ROUTIER Portrait de la sécurité routière et de la circulation 2010 UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE! Le partage de la route en milieu urbain est l enjeu qui pose le plus grand défi autant aux usagers

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Conseil national de la sécurité routière Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Sommaire 27 novembre 2012 : Manuel Valls, ministre de l Intérieur, relance le Conseil national de la sécurité routière (CNSR)

Plus en détail

Savoir-vivre. Accessibilité. Conseils. pour bien. Sécurité. Respect. Voyager. Confort

Savoir-vivre. Accessibilité. Conseils. pour bien. Sécurité. Respect. Voyager. Confort Respect Savoir-vivre Conseils Confort 4 pour bien Accessibilité Voyager Sécurité! A l arrêt de bus A l arrêt, faites signe au conducteur pour qu il s arrête. Les passagers sont priés de faire l appoint

Plus en détail

Les 5 étapes du management des. risques routiers. pour les entreprises et les collectivités

Les 5 étapes du management des. risques routiers. pour les entreprises et les collectivités Les 5 étapes du management des risques routiers pour les entreprises et les collectivités Qu'est-ce que le C.P.A.T.S.? Le C.P.A.T.S., Centre de Psychologie Appliquée aux Transports et à leur Sécurité,

Plus en détail

Conduire. Mark Tant et Guido Baten

Conduire. Mark Tant et Guido Baten Conduire Mark Tant et Guido Baten A juste titre ou non, la voiture est parfois un signe extérieur de richesse. L utilisation de la voiture, en tant que conducteur, n implique cependant pas que le fait

Plus en détail

En cas d échec à l attestation de 1 er niveau, vous ne pourrez pas passer le BSR. La conduite d un cyclo est donc impossible.

En cas d échec à l attestation de 1 er niveau, vous ne pourrez pas passer le BSR. La conduite d un cyclo est donc impossible. ASSR Passer son attestation : Lors du passage de l attestation de 1 er ou 2 ème niveau, 20 questions vont vous être posées. Vous devrez répondre correctement à au moins 10 questions pour réussir le test.

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Guide. d ivresse. de gestion de la crise. en entreprise

Guide. d ivresse. de gestion de la crise. en entreprise Guide de gestion de la crise d ivresse en entreprise L IVRESSE SUR LES LIEUX DE TRAVAIL Ce guide pratique se veut un outil répondant aux besoins exprimés par les entreprises. Il répond uniquement à la

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010.

RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010. RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010. Arbres -Il est défendu de planter des clous ou d abîmer les arbres de quelques façons que

Plus en détail

Physique. interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage

Physique. interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage Physique 45 L adhérence des pneus objectif disciplinaire : interaction pneu-chaussée facteurs liés à l adhérence calcul de la distance de freinage objectif sécurité routière : oinformer l élève sur l importance

Plus en détail

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission.

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission. Fiche n 68 164 Parfois les sapeurs-pompiers, sont amenés pour porter secours à entrer par effraction soit par la fenêtre ou par la porte. Cette action est appelée «ouverture de porte». Textes de référence

Plus en détail

PERMIS À POINTS. Préservez votre capital points L S C O N P R É V E N I O N. www.groupama.fr

PERMIS À POINTS. Préservez votre capital points L S C O N P R É V E N I O N. www.groupama.fr PERMIS À POINTS C O N S E I L S P R É V E N T I O N Préservez votre capital points www.groupama.fr SOMMAIRE 1 Le principe du permis p. 4 2 Le permis probatoire en quelques points p. 4 3 Comment fonctionne

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SCOOTER (version 20110604) entre Scenic Tours sprl (propriétaire loueur) et le client/locataire/conducteur qui accepte.

CONTRAT DE LOCATION SCOOTER (version 20110604) entre Scenic Tours sprl (propriétaire loueur) et le client/locataire/conducteur qui accepte. Scenic Tours sprl tel/fax +32-(0)82-21 96 37 Chaussée Romaine, 10 gsm +32-(0)475-24 26 50 B5500 Dinant email info@scenic-tours.be Belgium www.scenic-tours.be TVA: BE 865.731.136 Entreprise n : 0865.731.136

Plus en détail

Le printemps de la sécurité routière dans la Somme

Le printemps de la sécurité routière dans la Somme Invitation presse Amiens, le 5 avril 2013 Le printemps de la sécurité routière dans la Somme Du samedi 6 au samedi 13 avril 2013 Conférence de presse du préfet le mardi 9 avril à Amiens M. Jean-François

Plus en détail

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 202 20 DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE /24 2/24 Quelques données sur les radars dans le département En 202,

Plus en détail

Livret. Médecins. de Sécurité à l usage des. Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur

Livret. Médecins. de Sécurité à l usage des. Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur Conseil National de l Ordre des Livret de Sécurité à l usage des Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur OBSERVATOIRE POUR LA SECURITE DES MEDECINS : RECENSEMENT NATIONAL

Plus en détail

1. Prendre toutes les mesures raisonnables nécessaires pour assurer la protection du personnel, des clients, des biens et du public.

1. Prendre toutes les mesures raisonnables nécessaires pour assurer la protection du personnel, des clients, des biens et du public. Section C CONSIGNES DE SÉCURITÉ ET AUTRES À L INTENTION DES PERSONNES NON MEMBRES DU PERSONNEL CN APPELÉES À TRAVAILLER SUR UNE EMPRISE FERROVIAIRE (L «EMPRISE CN») Introduction Le présent document décrit

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

RAPPORT D'ACCIDENT VÉHICULE D'AUTOMOBILE

RAPPORT D'ACCIDENT VÉHICULE D'AUTOMOBILE Gouvernement du Canada Government of Canada RAPPORT D'ACCIDENT VÉHICULE D'AUTOMOBILE N du véhicule Rapport confidentiel à l'intention de l'avocat-conseil en cas de litige Ministère Direction de l'accident

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

LE MALAISE I - LA VICTIME CONSCIENTE QUI SE PLAINT D UN MALAISE EST LE POLICIER.

LE MALAISE I - LA VICTIME CONSCIENTE QUI SE PLAINT D UN MALAISE EST LE POLICIER. FICHE TECHNIQUE N 08 1 Etre capable d adapter des gestes et techniques professionnels en intervention en rapport avec la nature des risques rencontrés. Le policier doit être capable, devant une victime

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail