PRESENTATION DU PROJET OBJECTIFS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESENTATION DU PROJET OBJECTIFS"

Transcription

1 COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION MOBILISATION CITOYENNE POUR LE SUIVI PARTICIPATIF DU BIP DANS LA REGION DE L EXTREME-NORD N DP1/SUBV/ PRESENTATION DU PROJET Le projet «Mobilisation citoyenne pour le suivi participatif du budget d investissement public dans la région de l Extrême-Nord» est financé par le Programme d Appui à la Société Civile (PASC). Il vise à promouvoir la bonne gouvernance à travers le suivi participatif du Budget d Investissement Public. Cette action est mise en œuvre par la CADEPI en partenariat avec APDC et Public Concern. Le Projet intervient dans trois communes dont Moutourwa dans le département du Mayo-Kani, Mokolo dans le département de Mayo-Tsanaga et Maroua 2 e dans le département du Diamaré. OBJECTIFS L objectif global du Projet est de promouvoir la participation des citoyens et la transparence dans la gestion des affaires locales en vue d améliorer la qualité des projets communaux. Il s agit, à travers ce projet, de renforcer le pouvoir de décision des citoyens à la base, de mettre à leur disposition des outils du suivi de proximité des investissements communaux et d améliorer le principe de reddition ou de redevabilité des élus vis-à-vis des citoyens. Plus spécifiquement, il s agit de : - Renforcer les capacités des communautés sur le suivi participatif des projets communaux d investissement public; - Promouvoir l adoption et la mise en œuvre des budgets participatifs dans les communes concernées RESULTATS ATTENDUS - Les organisations à base communautaire mettent en œuvre efficacement les mécanismes de suivi participatif et de contrôle citoyen du BIP au niveau communal; - Les Communes cibles adoptent et élaborent le budget participatif. 1

2 ZONE D INTERVENTION DU PROJET Le projet est mis en oeuvre dans trois communes de la région de l Extrême-Nord à savoir la commune de Moutourwa dans le département du Mayo-Kani, la commune de Maroua 2 e dans le département du Diamaré et la commune de Mokolo dans le département de Mayo-Tsanaga. Ce projet est un «pilote» et devrait s étendre progressivement sur l ensemble des communes de la région de l Extrême-Nord. GROUPES CIBLES Les groupes cibles du Projet sont: - Les membres des comités techniques communaux de suivi d exécution physico-financière des BIP, - Les organisations à base communautaire constituées des comités villageois de développement, les comités de veille citoyenne, les associations des parents d Elèves (APE), les comités de gestion des points d eau, les comités de santé, les organisations religieuses, et trois communes de la région de l Extrême-Nord. DUREE et BUDGET DU PROJET La durée du Projet est de 16 mois, de décembre 2013 à mars Le budget du projet est de FCFA dont FCFA soit 90, 43% financés par le Programme d Appui à la Société Civile (PASC) et FCFA soit 9,57% représentent la contribution de CADEPI et ses partenaires. PRINCIPALES REALISATIONS DU PROJET - Mise en place des comités locaux de suivi de l exécution physique des projets ; - Réalisation d un diagnostic sur les mécanismes d élaboration communal et d exécution du budget d investissement public dans les communes de Maroua 2 e, Moutourwa et Mokolo ; 2

3 Atelier de restitution des résultats du diagnostic à Mokolo Atelier de restitution des résultats du diagnostic à Maroua 2 ème - Sensibilisation et information des principaux acteurs sur l importance du suivi de l exécution des projets issus du Budget d Investissement Public et sur la pratique du budget participatif ; Photo de famille après l atelier d information et de sensibilisation avec les chefs de canton de l arrondissement de Moutourwa Information des populations par voie d affichage 3

4 Affichage des projets BIP dans les lieux publics (Commune, marchés, ) - Formation des élus locaux et des OSC sur la décentralisation, la démocratie, la participation citoyenne au développement et l élaboration du budget participatif ; Photo de famille lors de la formation à Mokolo - Suivi participatif des réalisations des projets BIP (exécution physique) dans les communes de Maroua 2 e, Moutourwa et Mokolo ; 4

5 Suivi participatif en images dans la Commune de Moutourwa Construction d un module de salles à l EP Groupe II Moutourwa, BIP Malfaçons constatés au lycée de Noubou, Commune de Moutourwa 5

6 PERSPECTIVES - Tenue des ateliers de formations des élus locaux et des OSC sur la décentralisation, la démocratie et la participation citoyenne au développement dans les communes de Maroua 2 e et Moutourwa ; - Production d un guide sur l élaboration du budget participatif et l exécution des projets d investissement public ; - Formation des comités locaux de suivi de l exécution des projets d investissement Public ; - Vulgarisation des textes de lois sur la décentralisation ; - Participation aux comités départementaux de suivi de l exécution physico-financière d investissement publique ; - Création d une plate-forme de concertation et d échange entre les communes et les comités en charge du suivi de réalisations des projets d investissement ; - Plaidoyer auprès des maires de la création d une ligne pour le soutien et l accompagnement des comités locaux de suivi participatif des réalisations du BIP dans leurs actions de dénonciation (malfaçon, détournement de projets ) Pour plus d informations Contacter le Chef de Projet aux adresses suivantes : - Tél : / Mail : Visiter le site web de CADEPI : 6

MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA

MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA Préparé par l ARD de Kaolack Dans le Cadre de la Convention PNDL Enda ECOPOP Table des matières Sigles et acronymes

Plus en détail

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun)

EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) EXPÉRIENCES DE TRAVAIL D ASSOAL AVEC L ADMINISTRATION : COGESTION DE LA STRATEGIE NATIONALE DE FINANCEMENT DU LOGEMENT SOCIAL (Cameroun) Présentation: Achille Ndaimai Atelier International sur les Droits

Plus en détail

http://jaga.afrique-gouvernance.net La gestion adaptée et inclusive des affaires publiques en Afrique

http://jaga.afrique-gouvernance.net La gestion adaptée et inclusive des affaires publiques en Afrique Compte-rendu de l'atelier 4 http://jaga.afrique-gouvernance.net La gestion adaptée et inclusive des affaires publiques en Afrique Contexte et problématique La gestion des affaires publiques en Afrique

Plus en détail

REPUBLIQUE DU SENEGAL PROJET D AMELIORATION DE L ENVIRONNEMENT SCOLAIRE - PHASE II (PAES2)

REPUBLIQUE DU SENEGAL PROJET D AMELIORATION DE L ENVIRONNEMENT SCOLAIRE - PHASE II (PAES2) REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un but Une foi MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT ELEMENTAIRE PROJET D AMELIORATION DE L ENVIRONNEMENT SCOLAIRE - PHASE II (PAES2) MODELE DE

Plus en détail

TRANSPARENCE ET GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES AU SENEGAL: EXPERIENCE DE L ONG L

TRANSPARENCE ET GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES AU SENEGAL: EXPERIENCE DE L ONG L TRANSPARENCE ET GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES AU SENEGAL: EXPERIENCE DE L ONG L LA LUMIERE LALUMIERE - ABATTOIRS BP: 310 TAMBACOUNDA SENEGAL TEL./ FAX: +221 33 981 01 01 EMAIL: sabodala2004@yahoo.fr

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

DOCUMENT DE STRATEGIE OPERATIONNELLE 2012-2014

DOCUMENT DE STRATEGIE OPERATIONNELLE 2012-2014 DOCUMENT DE STRATEGIE OPERATIONNELLE 2012-2014 Autorisation N 01387/RDA/J06/BAPP du 26/12/2006 OAPI Arrêté N 07/1441/OAPI/DG/DPG/SSD du 20/07/2007 Compte bancaire FIRST TRUST SAVINGS AND LOAN (FTSL) N

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 1096 CIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche PROMOTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL ET D APPUI AU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO

Plus en détail

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou»

Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Le projet «Lutter contre l abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou» Résumé du projet L action vise principalement à lutter contre l abandon scolaire et renforcer l accès à l éducation des jeunes

Plus en détail

Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo

Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo Plaidoyer pour la prise en compte des changements climatiques dans les plans de développement communaux: initiative pilote dans la région des plateaux au Togo. Présenté par DJELOU Kobla AFHON-Togo PLAN

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

Appel à candidatures pour le recrutement d un cadre de suivi et d un responsable de l information et de la communication

Appel à candidatures pour le recrutement d un cadre de suivi et d un responsable de l information et de la communication REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON UNION EUROPEENNE EUROPEAN UNION COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION Programme d Appui à la Société Civile Civil Society

Plus en détail

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA GOUVERNANCE LOCALE, DE L ADMINISTRATION ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES Elaboré par la Direction Générale

Plus en détail

Charte des relations

Charte des relations Charte des relations entre Élus, membres des Conseils consultatifs de quartier et agents des services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane Bellevue, Brest-Centre 1 Europe, Lambezellec Quatre

Plus en détail

OUTIL N 1 / GRILLE DE DIAGNOSTIC

OUTIL N 1 / GRILLE DE DIAGNOSTIC COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE ET ACCÈS AUX DROITS OUTIL N 1 / GRILLE DE DIAGNOSTIC Evaluer la prise en compte des droits, de la gouvernance démocratique et de l État de droit dans un projet de coopération

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT Logos Sdis Inspection Union académique départementale CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT La présente convention intervient : entre Le Service Départemental d Incendie et de Secours de représenté par :, Président

Plus en détail

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013 Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun Le 5 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Contexte du Programme 2. Objectifs et méthode du Programme 3. Activités prévues dans

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL.

Les partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SEDL. Quel statut choisir? es partenaires sont les autorités locales et régionales qui s engagent à mettre en oeuvre des activités dans le cadre de la SED. es associations des pouvoirs locaux et régionaux, ainsi

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

Présentation des 6 projets financés sur le FED via le PESCC

Présentation des 6 projets financés sur le FED via le PESCC Présentation des 6 projets financés sur le FED via le PESCC 6projets financés couvrant 7 régions pour un montant total 106 594 738 MRO dont 95 588 077MRO sur contribution FED. Un projet mis en œuvre par

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL ASSOAL

RAPPORT ANNUEL ASSOAL ASSOAL 1 Association des Amoureux du Livre Organisation dotée du statut consultatif spécial du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC) BP: 5268 Yaoundé-Cameroun siège national: Quartier

Plus en détail

Le Bénin, pays en voie de développement, est préoccupé par l atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement. A cet effet, il s efforce de mener des actions en vue de réduire le seuil de pauvreté

Plus en détail

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau ROYAUME DU MAROC Secrétariat d État chargé de l Eau et de l Environnement Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau Mohamed HACHIMI Du 08 au 09/07/2009 à Tunis Gouvernance au niveau des Agences

Plus en détail

FONDS D APPUI AUX PROJETS (FAP) PHASE II

FONDS D APPUI AUX PROJETS (FAP) PHASE II Contact Congo : Cellule exécutive Case J 043V OCH Moungali III Tel : 00 242 666 35 88 Mail : coord_pcpacongo@yahoo.fr Contact France : Comité Français pour la Solidarité Internationale (CFSI) Tel : 00

Plus en détail

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Compte rendu de l assemblée générale de la mutuelle de santé communautaire de Meskine (MuSaCoM) Maroua, Cameroun 27 mai

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE

RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES ACTEURS DU DÉVELOPPEMENT LOCAL ET DE LA DÉCENTRALISATION / ÉLÉMENTS DE MÉTHODE POUR LA PLANIFICATION LOCALE SOMMAIRE 93 93 PERMETTRE LE RENFORCEMENT DE LA DÉMOCRATIE LOCALE

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Création d une plateforme de la rénovation énergétique sur le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin

Création d une plateforme de la rénovation énergétique sur le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin Création d une plateforme de la rénovation énergétique sur le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin Le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin Première Agglomération

Plus en détail

ASSOAL En partenariat avec

ASSOAL En partenariat avec ASSOAL En partenariat avec AC-BP-FL, le PNDP? et le FEICOM? JOURNEES NATIONALES DE LA TRANSPARENCE BUDGETAIRE Contexte PREMIERE EDITION YAOUNDE, OCTOBRE 2014 TERMES DE REFERENCE Au Cameroun, la loi constitutionnelle

Plus en détail

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES

CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES CHARTE DE LA VIE ASSOCIATIVE DE SAINT-GILLES Une charte, un partenariat entre la commune et les associations de Saint-Gilles Mise à jour le 04/12/2014 Respect des engagements - Information - Responsabilité

Plus en détail

Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base

Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base Rencontre entre acteurs financés sur le programme thématique ANE/AL de l'ue: «Décentralisation et

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan

1981-1982 : Maîtrise en gestion des entreprises de l université d Abidjan. 1980-1981 : Licence en gestion des entreprises de l université d Abidjan NOM : APPIA PRENOM : KOUACHI Jean-Baptiste Nationalité: Ivoirienne FONCTION : Economiste, Conseiller Technique ADRESSE ACTUELLE : 01 BP 945 Abidjan 01 Email : appiajb@yahoo.fr MOBILE : 225 07-92- 78-95//02

Plus en détail

Nom et Prénoms: VOKOUMA / BOUSSARI Karimatou Jocelyne

Nom et Prénoms: VOKOUMA / BOUSSARI Karimatou Jocelyne Fiche de Compte rendu de mission Nom et Prénoms: VOKOUMA / BOUSSARI Karimatou Jocelyne Lieu de la mission: Dakar/ Sénégal Type de programme concerné : Nature de la mission : Recherche Action Suivi CSE

Plus en détail

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle

Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN. Note conceptuelle Journée mondiale d action 2014 du Réseau de la société civile du mouvement SUN Contexte Note conceptuelle 2013 a été une année marquante pour la nutrition, qui a fait suite à de nombreuses années de revendication

Plus en détail

Complementarities between urban infrastructural projects and decentralized cooperation A case study from Benin

Complementarities between urban infrastructural projects and decentralized cooperation A case study from Benin Coopération Benin Union Européenne Complementarities between urban infrastructural projects and decentralized cooperation A case study from Benin Présenté par M. Seidou Mako Imorou, Director General, Department

Plus en détail

Association Contractante : NOVA Centre per a la Innovació Social

Association Contractante : NOVA Centre per a la Innovació Social Association Contractante : NOVA Centre per a la Innovació Social Appel à services: Cartographie et diagnostique participatif des acteurs et des priorités de la santé communautaire dans la région de Taza

Plus en détail

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato

ONG ENTRAIDE-BENIN. PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato 1 ONG ENTRAIDE-BENIN www.entraide-africa.org PROJET : Appui à la scolarisation des enfants démunis de la localité d Akogbato Novembre 2013 2 1- PRESENTATION GENERALE ET RESUME Nom du Demandeur Adresse

Plus en détail

La participation du Burundi aux sommets internationaux sur l HIMO

La participation du Burundi aux sommets internationaux sur l HIMO Insérez une photo de votre projet/programme La participation du Burundi aux sommets Pascal Midende, Directeur Secrétariat Technique PTPGU Financé par : Gouvernement du Burundi Contexte de ces rencontres

Plus en détail

Le Programme National d E-gouvernance (PNEG) est un document définissant les grands axes stratégiques de mise en œuvre de l Egouvernance

Le Programme National d E-gouvernance (PNEG) est un document définissant les grands axes stratégiques de mise en œuvre de l Egouvernance L E-gouvernance à Madagascar Le PNEG Le Programme National d E-gouvernance (PNEG) est un document définissant les grands axes stratégiques de mise en œuvre de l Egouvernance à Madagascar L E-gouvernance

Plus en détail

CCI CENTRE ET SUD MANCHE

CCI CENTRE ET SUD MANCHE CONVENTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL ANNEE 2009 CCI CENTRE ET SUD MANCHE SERVICE APPUI AUX ENTREPRISES CONVENTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL - CCICSM/CCxxx n aaa - Entre les soussignés, La Chambre de Commerce

Plus en détail

Annexe n I : Plan d action Activités Produits attendus Indicateurs Echéance (2012-2014) Budget en FCA

Annexe n I : Plan d action Activités Produits attendus Indicateurs Echéance (2012-2014) Budget en FCA N Domaine de résultats 1 Structure organisationnelle 2 Relations OI autres acteurs (administration, secteur privé, ONG, CLA, Partenaires). 3 Mobilisation des moyens financiers logistiques Annexe n I :

Plus en détail

DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA

DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA DG EAC, Unité Jeunesse - PEJA DRJSCS-MP Janvier 2012 ecdc.europa.eu L UNION EUROPEENNE (UE) et le CONSEIL DE L EUROPE (COE) UNION EUROPEENNE Supranational 27 Etats membres Bruxelles, Luxembourg Strasbourg

Plus en détail

PLANIFICATION REGIONALE DE AProCA 2007-2011

PLANIFICATION REGIONALE DE AProCA 2007-2011 ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE COTON AFRICAINS BP 1799 Bamako / Mali Tel: + (223) 222 63 67 Quartier Sema 1, rue 50, Porte 1107 Email: communication@aproca.net, sp@aproca.net Site: www.aproca.net PLANIFICATION

Plus en détail

L EXPERIENCE DU FEICOM EN MATIERE DE FINANCEMENT DES PROJETS COMMUNAUX

L EXPERIENCE DU FEICOM EN MATIERE DE FINANCEMENT DES PROJETS COMMUNAUX RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail - Patrie REPUBLIC OF CAMEROON Peace - Work - Fatherland Yaoundé, le 22 mai 2008 DIRECTION GENERALE L EXPERIENCE DU FEICOM EN MATIERE DE FINANCEMENT DES PROJETS COMMUNAUX

Plus en détail

La démarche d. développement durable à Bourg-la

La démarche d. développement durable à Bourg-la La démarche d développement d durable à Bourg-la la-reine 8 février f 2010 Ordre du jour La démarche développement durable à Bourg-la-Reine Convention des Maires Bilan carbone Agenda 21 Bilan Carbone :

Plus en détail

Charte de la vie associative

Charte de la vie associative COMMUNE DE ROQUES SUR GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE Charte de la vie associative Engagements réciproques entre la MUNICIPALITE et les ASSOCIATIONS Roquoises Sommaire : Page - Préambule 2 - Engagements

Plus en détail

Les maisons de quartier : Un atout pour le développement social. Préparé par B. AZZAM

Les maisons de quartier : Un atout pour le développement social. Préparé par B. AZZAM Préparé par B. AZZAM Les principaux axes de l exposé : Pourquoi des maisons de quartier à Agadir? La mise en place des maisons de quartier; Les résultats obtenus après la mise en service des maisons de

Plus en détail

Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations.

Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations. Mes vives remerciements aux organisateurs de nous avoir permis de communiquer par écrit nos points de vue et recommandations. Quelques éléments de réponse à l examen de la crise de la gouvernance en Afrique

Plus en détail

COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION ------------ PASC

COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION ------------ PASC REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON UNION EUROPEENNE EUROPEAN UNION COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION ------------ PASC Programme d Appui à la Société Civile

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

Présentation succincte du projet

Présentation succincte du projet Présentation succincte du projet Titre du projet : Création d espaces de vie et d animation pour seniors Résumé du projet : Le projet de création d espaces de vie et d animation pour seniors contribue

Plus en détail

Appui au Renforcement des Capacités des Organisations de la Société Civile et des Autorités Locales dans les Pôles de Développement (ARCOAL-PDD)

Appui au Renforcement des Capacités des Organisations de la Société Civile et des Autorités Locales dans les Pôles de Développement (ARCOAL-PDD) Appui au Renforcement des Capacités des Organisations de la Société Civile et des Autorités Locales dans les Pôles de Développement ARCOAL-PDD PRODUCTION D UN FILM DOCUMENTAIRE SUR LE PROGRAMME D APPUI

Plus en détail

CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL

CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL A l issue des travaux de la Conférence nationale des services publics en milieu rural, l Etat, les collectivités territoriales,

Plus en détail

Introduction. La prépondérance des espaces de dialogue dans la qualité de vie au travail. La chaire Management et Santé au Travail

Introduction. La prépondérance des espaces de dialogue dans la qualité de vie au travail. La chaire Management et Santé au Travail La prépondérance des espaces de dialogue dans la qualité de vie au travail Emmanuel Abord de Chatillon Institut d Administration des Entreprises de Grenoble abord@iae-grenoble.fr 1 La chaire Management

Plus en détail

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine Journée «Promotion d une économie territoriale coopérante pour lutter contre la pauvreté et l exclusion sociale.» Vers des P Actes européens. Réunion accueillie par le Comité des Régions européennes Bruxelles,

Plus en détail

ATELIER CITOYEN LA CHAPELLE 19 juin 2012 Compte rendu de séance

ATELIER CITOYEN LA CHAPELLE 19 juin 2012 Compte rendu de séance ATELIER CITOYEN LA CHAPELLE 19 juin 2012 Compte rendu de séance Cette cinquième séance de travail de l atelier «la Chapelle» a été organisée dans le cadre de la co-élaboration du projet d aménagement du

Plus en détail

signature du contrat local de santé du grand nancy 2013-2017

signature du contrat local de santé du grand nancy 2013-2017 signature du contrat local de santé du grand nancy 2013-2017 Vendredi 15 mars 2013 Dossier de presse CONTACTS presse Grand Nancy : Élise FRISONI - 03 83 91 84 25 / 06 21 90 53 00- elise.frisoni@grand-nancy.org

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. +de 200. 100ène. 1 mission. + de 700. + de 80. 150 apprentis au CFAAM. enfants parrainés. forages chaque année

CHIFFRES CLÉS. +de 200. 100ène. 1 mission. + de 700. + de 80. 150 apprentis au CFAAM. enfants parrainés. forages chaque année CHIFFRES CLÉS +de 200 enfants accueillis chaque année + de 60 Une 100ène d écoliers à la maternelle patients en régime interne à la rééducation 80 forages chaque année 1000 enfants parrainés 60 salles

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20. Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français

COMMUNIQUE DE PRESSE. RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20. Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français COMMUNIQUE DE PRESSE RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20 Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français Cette année, elle sera célébrée le vendredi 17 octobre à l Institut Français de Bobo-Dioulasso

Plus en détail

Atelier 2 renforcement des compétences et formations

Atelier 2 renforcement des compétences et formations Atelier 2 renforcement des compétences et formations 1 er thème: L eau potable Titre de la formation: La gestion intégrée des ressources en eau Cibles: les exploitants, les élus, les maîtres d ouvrages

Plus en détail

PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE!

PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE! PROJET PILOTE MONTRÉALAIS L ÉCONOMIE SOCIALE J ACHÈTE! Danny Roy, agent de développement Économie sociale Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal droy@credemontreal.qc.ca 514 842-2400, poste 2500

Plus en détail

GUIDE D ORIENTATION AUX ORGANISATIONS DE BASE

GUIDE D ORIENTATION AUX ORGANISATIONS DE BASE FONDS D APPUI AUX INITIATIVES RAPPROCHEES (FAIR) GUIDE D ORIENTATION AUX ORGANISATIONS DE BASE I. Contexte/justification II. Eligibilité des actions 1 III. IV. Eligibilité des demandeurs Durée d exécution

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DU PROJET DE MISE EN PLACE DES BUREAUX DE PROXIMITE AVEC LES CITOYENS (BPC) DANS NEUF MUNICIPALITES TUNISIENNES

TERMES DE REFERENCE DU PROJET DE MISE EN PLACE DES BUREAUX DE PROXIMITE AVEC LES CITOYENS (BPC) DANS NEUF MUNICIPALITES TUNISIENNES TERMES DE REFERENCE DU PROJET DE MISE EN PLACE DES BUREAUX DE PROXIMITE AVEC LES CITOYENS (BPC) DANS NEUF MUNICIPALITES TUNISIENNES Composante : Communication 1- CONTEXTE GENERAL A travers son programme

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Annexe n 3 - Cadre logique 2009-2012

Annexe n 3 - Cadre logique 2009-2012 1. Objectifs globaux 1. Contribuer à l atteinte des Objectifs du Millénaire (ODM) par la réalisation d actions de proximité (éducation, santé, eau potable, etc.) ; 2. Promouvoir la bonne gouvernance en

Plus en détail

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial Note conceptuelle Forum Social Mondial 2015 - Tables rondes Les contributions des acteurs territoriaux à la promotion de la cohésion sociale et du développement durable aux niveaux local, national et mondial

Plus en détail

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Termes de Référence Evaluation Intermédiaire Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Composante géré par EPD Introduction Le Programme d'appui à la Société Civile en Tunisie (PASC

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Programme des Nations Unies pour le Développement MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES

Plus en détail

Irriguer des projets pour demain Projet AGIRE Projet d Amélioration de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau

Irriguer des projets pour demain Projet AGIRE Projet d Amélioration de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau Irriguer des projets pour demain Projet AGIRE Projet d Amélioration de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau Une coopération entre le Grand Lyon et la Haute-Matsiatra à Madagascar Les partenaires du

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

NOTE DE POSITION DE LA SOCIETE CIVILE CENTRAFRICAINE

NOTE DE POSITION DE LA SOCIETE CIVILE CENTRAFRICAINE NOTE DE POSITION DE LA SOCIETE CIVILE CENTRAFRICAINE Une réunion de restitution de la rencontre des représentants de la société civile avec la délégation de l Union européenne le 21 Novembre 2014 en vue

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

OPÉRATION FAIS-TOI ENTENDRE!

OPÉRATION FAIS-TOI ENTENDRE! L OPÉRATION FAIS -TOI ENTENDRE Monique Lalonde Nathalie Ratté Journées annuelle s de santé publique 26 novembre 2012 Plan de la présentation OPÉRATION FAIS-TOI ENTENDRE! Les questions de départ L action

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

GUIDE DU BENEVOLE. Mai 2011

GUIDE DU BENEVOLE. Mai 2011 Mai 2011 GUIDE DU BENEVOLE Le présent document précise les engagements de tout adhérent 1 à Electriciens sans frontières. Ces engagements déclinent de manière opérationnelle les valeurs et principes énoncées

Plus en détail

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session MANAGEMENT ET STRATEGIES D ENTREPRISES Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum par Développer une démarche logique de planification de projet. Se perfectionner

Plus en détail

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes

«Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes «Un emploi, un avenir» en Équateur Projet d aide à l insertion économique des jeunes Proposition de projet Localisation: Début du projet : Durée du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : San Carlos

Plus en détail

Europe. Les priorités de l Uniopss

Europe. Les priorités de l Uniopss Europe Le single market act et la stratégie Europe 2020 imposent un rythme de réformes dense à l Europe, particulièrement dans cette période de crise. L Acte pour le marché unique, adopté par la Commission

Plus en détail

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006

Contrat Global pour l Eau. Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations- Partenariat Référence/Version. : OP/F/ Date : 03/04/06 Page : 1/18 IX ème programme Contrat Global pour l Eau Délibération du Conseil d Administration N 06-22 en date du 30 novembre 2006 Opérations-

Plus en détail

Présenté: é Mme Antoinette PA AH. Point focal REFACOF Cameroun ( Réseau des Femmes Africaines pour la Gestion Communautaire des Forêts)

Présenté: é Mme Antoinette PA AH. Point focal REFACOF Cameroun ( Réseau des Femmes Africaines pour la Gestion Communautaire des Forêts) OCBB: OBSERVA ATOIRE DES CULT TURES BA AKA ET BANTOU CA AMEROU UN Présenté: é Mme Antoinette PA AH Directrice de l OCBB(Observatoire des Cultures Baka et Bantou pour l Education Environnementale et le

Plus en détail

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org

Le fonds de dotation. Titre. www.artisandumonde.org Le fonds de dotation d Artisans du Monde Faire un don Pour construire un monde plus juste au Nord comme au Sud Titre Crédit photo : Ellas Cuentan www.artisandumonde.org 1 Fonds de dotation d Artisans du

Plus en détail

STRASBOURG et la RUSSIE : des liens privilégiés

STRASBOURG et la RUSSIE : des liens privilégiés STRASBOURG et la RUSSIE : des liens privilégiés Strasbourg attache une importance toute particulière aux relations de coopération avec la Russie, qui se traduisent au quotidien et depuis de nombreuses

Plus en détail

Le projet associatif décline et précise la raison

Le projet associatif décline et précise la raison association pour adultes et jeunes handicapés du Val-de-Marne Projet associatif Le projet associatif décline et précise la raison d être et les statuts de l association. Il constitue le document de référence

Plus en détail

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION

1. ANTÉCÉDENTS ET JUSTIFICATION REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES ARCHIVES INFORMATION DOCUMENTATION ET RELATIONS PUBLIQUES TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT TECHNIQUE

Plus en détail

Yèré Yiriwa. Rapport narratif annuel. Renforcement des capacités et de dialogue pour lutter contre la pauvreté en milieu rural au Mali.

Yèré Yiriwa. Rapport narratif annuel. Renforcement des capacités et de dialogue pour lutter contre la pauvreté en milieu rural au Mali. Yèré Yiriwa Rapport narratif annuel Renforcement des capacités et de dialogue pour lutter contre la pauvreté en milieu rural au Mali. Période : janvier décembre 2008 «YERE YIRIWA, en langue nationale Bambara

Plus en détail

La gestion par objectifs: le développement de la qualité scolaire au Luxembourg

La gestion par objectifs: le développement de la qualité scolaire au Luxembourg La gestion par objectifs: le développement de la qualité scolaire au Luxembourg Démarche, accompagnement et outils Amina KAFAÏ-AFIF Plan de la présentation I. Démarche du développement scolaire I. 1. Démarche

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

BUDGET PARTICIPATIF ET MOBILISATION DES RESSOURCES POUR LE FINANCEMENT DE LA LOCALISATION DES OMD

BUDGET PARTICIPATIF ET MOBILISATION DES RESSOURCES POUR LE FINANCEMENT DE LA LOCALISATION DES OMD REPUBLIQUE DU SENEGAL COMMUNE DE MATAM BUDGET PARTICIPATIF ET MOBILISATION DES RESSOURCES POUR LE FINANCEMENT DE LA LOCALISATION DES OMD PRESENTEE PAR Mr Abdoulaye Drame Maire de Matam Ouagadougou du 24

Plus en détail

RAPPORT D'ACTIVITES DE L'ANNEE 2011

RAPPORT D'ACTIVITES DE L'ANNEE 2011 RAPPORT D'ACTIVITES DE L'ANNEE 2011 Rapport présenté par l ONG A.V.E.S Texte Kpalimé BP: 694, Quartier Atakpamékondji Tel : (00228)24 42 62 51 Cel : (00228)90 89 21 22 Em@l: avestogo@hotmail.com Site web:

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE MUTUELLE SOCIALE?

QU EST-CE QU UNE MUTUELLE SOCIALE? MINISTÈRE DE LA FAMILLE, DE LA FEMME ET DES AFFAIRES SOCIALES RÉPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION -DISCIPLINE -TRAVAIL DIRECTION DE LA SECURITE SOCIALE ET DE LA MUTUALITE QU EST-CE QU UNE MUTUELLE SOCIALE?

Plus en détail

Politique cyclable de Nantes Métropole. H. Bedok

Politique cyclable de Nantes Métropole. H. Bedok Politique cyclable de Nantes Métropole H. Bedok 1. La politique cyclable à Nantes Métropole 2. L'accueil de Velo-City 1. La politique cyclable à Nantes Métropole 2. L'accueil de Velo-City Des objectifs

Plus en détail

Rapport de la séance de travail avec les Organisations de la Société Civile (OSC) du Bassin du Congo, du 13 au 15 mars 2012 à Brazzaville

Rapport de la séance de travail avec les Organisations de la Société Civile (OSC) du Bassin du Congo, du 13 au 15 mars 2012 à Brazzaville Projet «Observation Indépendante de l application de la loi forestière et de la gouvernance (OIFLEG) en appui aux APV FLEGT dans le Bassin du Congo» BP 254, Brazzaville, République du Congo Tel (242) 06

Plus en détail