Estimation fine du trafic urbain à partir de capteurs mobiles *

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Estimation fine du trafic urbain à partir de capteurs mobiles *"

Transcription

1 Estimation fine du trafic urbain à partir de capteurs mobiles * SCHWING Alexandre - INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE EN INFORMATIQUE ET EN AUTOMATIQUE 2004, Route des lucioles - BP SOPHIA ANTIPOLIS France RESUME. Cet article présente une approche sur l'estimation fine du trafic urbain à partir de véhicules équipés de capteurs (caméra, GPS, capteurs à ultrasons, odomètre, etc...). Traditionnellement, cette estimation est basée sur les données du trafic (débit, densité, taux d'occupation, vitesse,...) mesurées en un certain nombre de points du réseau par le biais de capteurs de type boucles magnétiques. De nos jours, avec l'apparition et le développement de nouveaux moyens de mesures, une estimation temps réel plus fine est possible. Nous allons donc décrire dans une première partie les matrices Origine- Destination (O-D), présenter ensuite un panorama des modèles d'estimation existant, pour finir avec une proposition de solution que l'on peut apporter à ce type de problème. ABSTRACT. This paper describes an approach based on a precise estimation of urban traffic by probing vehicles (equipped with cameras, GPS, ultrasound sensors, odometer, etc...). Usually, the estimation is based on traffic data (flow, density, occupancy rate, speed...) measured in several stations of the network by inductive loop detectors. Recent developments in new measurement tools yield more precise estimations in real time. The first part of this paper explains the Origin-Destination (O-D) matrices, the second describes the several existing estimation models and the third chapter concludes in proposing an approach to solve the problem concerned. MOTS-CLES : Estimation du trafic, capteurs mobiles, estimation de matrice O-D dynamique, véhicule automatisé, véhicule sonde, temps de parcours, gestion temps réel du trafic, système de localisation, prédiction du comportement du trafic, Intelligent Transportation System. KEY WORDS : Traffic estimation, mobiles sensors, dynamic O-D matrix estimation, automated vehicle, probe vehicle, travel time, real time traffic management, positioning system, traffic behaviour prediction, Intelligent Transportation System. * Cette synthèse bibliographique à été réalisée au sein du laboratoire de l'inria de Sophia Antipolis sous la responsabilité de Phillipe MUSSI

2 1. Introduction La notion de temps, sa perception, son utilisation et sa gestion ont pris une importance essentielle dans l'organisation et le fonctionnement de nos sociétés. Dans le domaine des transports de personnes aussi bien que de marchandises, les gains de temps constituent une des motivations majeures des investissements. Ainsi, habituellement, les données mesurées ou estimées concernant les temps de parcours permettent de dimensionner et de justifier les infrastructures routières. Les enjeux d'une meilleure connaissance des temps de parcours en milieu urbain sont multiples. De nombreux scénarios ont été envisagés et un nombre important de modèles ont été développés pour essayer de répondre à ce type de problème. Quelque systèmes mis en place fonctionnent d'ailleurs correctement, comme les panneaux à messages variables installés sur les autoroutes. Mais ceux-ci ne servent qu'à avertir le conducteur de la situation actuelle. Aucun système mis en place à ce jour ne permet de distribuer des informations personnalisées aux conducteurs en fonction de leur position dans un réseau urbain. A long terme, il est envisageable d'arriver à anticiper les flux de trafic en fonction de différents facteurs tels que la météo, des événements ponctuels (le marché, un concert, les départs en vacances,...), ou encore des changements de l'infrastructure routière (travaux, changement du sens de la circulation) à partir d'un nombre réduit de véhicules instrumentés. La principale donnée utilisée dans les simulations de trafic sont lesmatrices Origine - Destination (O-D), qui permettent de modéliser les demandes de trajet dans le réseau considéré. C est donc ce type de données que l on va chercher à déterminer à partir des sources d informations dont nous disposons. L'objectif de cet article est simple : Faire un état de l'art des méthodes d'estimation des matrices O-D et des différents projets concernant la gestion du trafic en milieu urbain utilisant des véhicules instrumentés. Proposer une ébauche de solution adaptée aux véhicules instrumentés. La principale difficulté rencontrée lors de l'estimation de matrices O-D est de réussir à concilier rapidité de calcul et précision de l'estimateur. En effet, les réseaux urbains sont souvent très complexes, avec de nombreux itinéraires possibles pour aller d un point à un autre, ce qui implique des temps de calculs importants. Par ailleurs, l'utilisation de véhicules équipés de capteurs, d'un système de localisation et de transmission de données permet de collecter des données précises et pertinentes sur l'état du trafic, non plus en des points fixes mais sur des tronçons de réseau entier et ceci en temps réel. Il est donc utile de se demander si une voiture bien instrumentée peut remplacer de nombreux capteurs disséminés dans le réseau. Nous allons développer ces différents points dans la suite. Enfin, cette synthèse bibliographique s'inscrit dans le cadre du projet MobiVIP (Véhicules Individuels Publics pour la Mobilité en centre ville), qui s'intéresse au déploiement intégré de services de mobilité en milieu urbain basés sur un système de transport - les Véhicules Individuels Publics - et un système d'information s'intégrant dans la politique de gestion globale des déplacements à l'échelle d'un centre ville (pour plus d'informations, consulter l'adresse suivante :

3 2. Etat de l'art 2.1. Matrices Origine - Destination Description des matrices O-D Une matrice Origine - Destination (O-D) est une matrice bidimensionnelle ou chaque cellule contient une loi de probabilité de la demande de voyage entre chaque origine (ligne) et chaque destination (colonne). Une matrice O-D peut être obtenue par le comptage des voitures sur chaque point d'entrée et de sortie du réseau grâce à des capteurs fixes. De tels aperçus sont coûteux en temps, en main-d'oeuvre et en investissements. En outre, ces approches impliquent l'utilisation de modèles permettant d'estimer la demande sur chaque parcours du réseau. Ces approches conventionnelles souffrent également d'autres inconvénients, tels qu'une incapacité à refléter les changements dûs à l'influence de certains facteurs. Par conséquent la matrice précédemment mesurée peut rapidement devenir obsolète, et on se doit de répéter ces aperçus afin d'obtenir une mise à jour constante, ce qui est prohibitif en termes de coûts. Il parait donc évident d'utiliser des matrices O-D dépendantes du temps, donc dynamiques. Ces matrices sont tridimensionnelles, chaque matrice bidimensionnelle extraite formant une matrice O-D à une date t donnée [Paramahamsan & al. 1999] Valeur historique et notion de déviation Les valeurs historiques sont une moyenne calculée sur plusieurs jours ou plusieurs semaines et qui permettent d'avoir en quelque sorte un point de départ lors de l'estimation des matrices O-D. Deux types de données historiques sont disponibles. D'une part, les valeurs historiques concernant les matrices O-D et d'autre part les valeurs historiques relatives aux comptages. Etant donné que nous connaissons les valeurs historiques des matrices O-D, il est intéressant, lors de la résolution du problème, de considérer la différence entre ces valeurs historiques et les matrices O-D estimées. On l'appelle la déviation. Ce changement de variable permet notamment de supposer que les erreurs commises lors de l'estimation sont centrées. Une fois que les déviations ont été estimées, il suffit de leur ajouter les valeurs historiques des matrices O-D pour obtenir la matrice O-D estimée [Antille. 2000] Principales données utilisées Pour obtenir la loi de probabilité de la demande de voyage à une date donnée, plusieurs possibilités nous sont offertes. Le temps de parcours moyen constitue un indicateur synthétique, immédiatement compréhensible et facile à manipuler, de la quantité d'écoulement du trafic sur un réseau. Communiqué en temps réel aux usagers, le temps de parcours constitue une aide au choix d'itinéraire, mais aussi un élément de confort lors des déplacements. Influant sur le choix d'itinéraire, il devient également un outil de régularisation des flux au service des sociétés d'exploitation. De plus, il est possible d estimer la vitesse et le temps de parcours moyen d'un flot de véhicules à partir de la vitesse du véhicule instrumenté [Paruchuri & al. 2002]

4 Par ailleurs, grâce aux véhicules instrumentés, l interprétation de certaines actions est rendue possible. Par exemple, une caméra fixée à l'avant du véhicule permet de constater la cause d'un freinage. Réussir à déterminer les causes des ralentissements du trafic peut être une source d'informations très pertinente. Cela peut servir à ôter les informations dépendantes d'une voiture mais garder celles influentes sur le trafic global. La principale difficulté réside dans l'automatisation de l interprétation de ces informations Problème de fusion des données Les véhicules instrumentés sont par nature équipés de nombreux capteurs. Ces capteurs sont autant de sources d informations hétérogènes, et afin de tirer profit de l'ensemble de ces sources, il est utile de pouvoir fusionner les données. Cette fusion permet de gérer diverses informations, complémentaires et redondantes, issues de sources hétérogènes, afin de faire face à l'imperfection de ces informations et d'obtenir la meilleure connaissance possible de la situation étudiée au sens d'un certain critère. Plusieurs cadres théoriques proposent des formalismes permettant d'opérer la fusion de données, parmi lesquels on peut citer la théorie des probabilités, la théorie de l'évidence ou encore l utilisation de réseaux neuronaux. Ces techniques ont trouvé des applications dans de nombreux domaines où le développement de nouvelles technologies offre toujours plus d'informations sur l'état d'un système [El Fouazi 2003] Systèmes existants Projets développés L'APTS 1 est le projet fédérateur américain concernant l'étude et la gestion du trafic. Le but de ce projet est de permettre à tous l'accès aux informations routières, de donner des outils d'aide à la décision et d'augmenter la qualité de service aux usagers. L'APTS propose des outils efficaces pour la localisation de véhicules, la gestion d'une flotte de véhicules, la commande des feux de signalisation et l'envoi d'informations personnalisées [Casey & al. 2000]. Sur les cinq grandes catégories que couvre l'apts, l'application qui nous intéresse plus particulièrement est le système de gestion de flotte (Fleet Management Systems). Les technologies utilisées par ce système sont décrites ci-dessous : Automatic Vehicle Location (AVL) Systems : Ce sont des systèmes de localisation de véhicule qui fonctionnent en mesurant la position en temps réel de chaque véhicule et en transmettant l'information à un central (cf page 6). Ils sont fréquemment employés pour identifier les coordonnées des véhicules afin de satisfaire au mieux les demandes d'estimation du trafic. Ils servent également à fournir les coordonnées des lieux d'incidents pour répondre aux situations d'urgence. Transit Operations Software : Ce type de logiciel sert à la gestion des flottes de véhicules. Il permet d identifier les points de congestion, d alerter le contrôleur des d accidents en synthétisant les données sur une interface ergonomique. 1 Advanced Public Transportation Systems - 4 -

5 Comunications Systems : Les systèmes de communications permettent la transmission de données entre véhicules ou avec un central. Les systèmes de communications sont composés la plupart du temps des technologies et des applications sans fil (VHF, GSM, GPS, UMTS, WiFi, etc...). Geographic Information Systems (GIS) : Les systèmes d'information géographiques jouent un rôle important dans le suivi de véhicules. Cela permet l affichage des positions temps réel des véhicules sur une carte, et d associer ces positions à d autres données (par exemple une photo prise par le véhicule au même moment). Cela implique l utilisation des techniques de map-matching 2 à l aide de carte numérique (type Navtech par exemple) et des données corrélées issues des différents capteurs de position et de vitesse (GPS, odomètre). Automatic Passenger Counters : Ce système permet d évaluer les flux de trafic en temps réel grâce à un comptage automatique des véhicules en point du réseau. Traffic Signal Priority System : A partir des flux de trafic présent sur une intersection, ce système permet d optimiser la gestion des feux. Cela peut être très utile pour les bus, et permet une augmentation du nombre de personnes traversant l intersection pendant un cycle. La ville de Boston à mis en place le DynaMIT 3 qui utilise de nombreuses techniques parmi celles décrites ci-dessus. DynaMIT est un système temps réel qui permet de donner des prédictions des flux de trafic (Network State Estimation) et de guider les automobilistes (Prediction-based Guidance Generation) [Ben-Akiva & al. 1998]. Les informations utilisées pas le système de simulation sont issues de véhicules sondes, de capteurs fixes et de systèmes de détection d incidents. En plus de cela, des données historiques sont indispensables au fonctionnement de la simulation (les matrices O-D historiques), ces données étant remise à jour régulièrement à partir des estimations faites. Il est donc nécessaire de vérifier la consistance du schéma numérique utilisé. A Naples, une flotte de véhicules à été utilisée comme source de données pour augmenter la capacité de supervision du trafic et ainsi définir une meilleure stratégie de sa gestion [Gortan & al. 2000]. Ces véhicules étaient équipés d un système de guidage et permettaient l acquisition de leurs vitesses et positions en temps réel. Chaque véhicule avait à son bord un ordinateur pour l acquisition et le traitement des données, un GPS différentiel et une liaison GSM pour transférer les données à la station de contrôle. Un autre modèle d estimation du trafic utilisant des données provenant à la fois de capteurs fixes et de véhicules sondes a été étudié en 2001 à Singapour [Cheu & al. 2001]. Ce modèle regroupe 3 modules : Le module du véhicule sonde qui mesure la vitesse grâce à un GPS différentiel embarqué. Les capteurs fixes qui permettent l estimation du flux de trafic en différents points du réseau 2 Recalage de la position des véhicules sur une carte 3 Dynamic Network Assignement for the Management of Information to Travelers - 5 -

6 Un module de fusion de données qui utilise un réseau neuronal pour combiner les différentes sorties des deux modules précédents. Les résultats de l expérience menée montrent que les estimations de la densité ainsi que la vitesse du flot de véhicules sont très précises (erreur maximale calculée par la méthode des moindres carrés 7 %) Techniques utilisées De nombreuses applications, comme les systèmes de navigation embarqués, ont besoin de la position précise des véhicules utilisant le réseau urbain et ceci en temps réel. La plupart de ces services doivent aussi pouvoir afficher la position des véhicules sur une carte avec une erreur maximale connue. Deux types d informations sont donc requis, la position absolue du véhicule (ex : latitude/longitude) et la localisation du véhicule par rapport au réseau urbain. Un inventaire des techniques existantes en matières de véhicules instrumenté à été fait par l Intelligent Transportation System [Turner & al. 1998]. Chaque système présente ses avantages et ses inconvénients qui vont être décrits ci-dessous. Il existe 4 grandes catégories : Signpost-Based Automatic Vehicle Location (AVL) Figure 1. Système AVL L emploi de cette technique permet une mise en place rapide et relativement simple. Il est possible d effectuer un comptage des véhicules, permettant la génération de matrices O-D. Mais le système offre une couverture limitée à un réseau en-dehors duquel les véhicules ne serve plus, la maintenance à assurer est importante et les progrès du système GPS l ont rendu obsolète

7 Automatic Vehicle Identification (AVI) Figure 2. Système d identification automatique des véhicules Ce système présente l avantage d être entièrement automatisé, ce qui assure un faible taux d erreur et un rendement élevé de collection des données. Cela implique aussi très peu d équipements embarqué (donc un coût peu élevé) et un taux de détection des véhicules supérieur à 80 %. De plus, ce système permet l identification des véhicules. Par contre, les problèmes de limitation géographique et du nombre de véhicules équipés se posent encore, en plus de l importante capacité de stockage de données nécessaire. Ground-Based Radio Navigation / Cellular Geo-location Figure 3. Système de localisation terrestre - 7 -

8 Le principal avantage de cette méthode réside dans le fait qu il n y a aucun équipement embarqué à installer. Le simple fait d avoir un téléphone mobile allumé permet une localisation (avec une erreur comprise entre 100 et 600 mètres). Le système n est donc pas limité par le nombre de personnes équipées, et peut ainsi permettre une étude à grande échelle. Cependant, la précision de la localisation n est pas suffisamment précise pour une étude en centre ville 4. De plus, ce système pose un problème de respect de la vie privée étant donné que l on peut obtenir l identité de chaque personne ayant un portable. Global Positioning System (GPS) Figure 4. Système de positionnement global Cette technique de localisation est relativement peu coûteuse mis à part la première installation, et son développement permet l acquisition de données sur un nombre important de véhicules. Aujourd hui, l outil le plus souvent utilisé est donc le système de positionnement global (type GPS ou bientôt EGNOS/GALILEO). Celui ci est très souvent hybridé à un ou plusieurs autres capteurs tels qu un odomètre, un gyroscope, des capteurs à ultrasons ou encore des outils de map-matching. L utilisation combinée ou non de ces capteurs dépend du paramètre RNP (Required Navigation Performance). De plus, la capacité de ces systèmes à identifier chaque véhicule est essentielle. Afin de répondre au RNP, la combinaison de différents capteurs, comme le GPS (éventuellement différentiel) hybridé 5, a pu être employée pour augmenter la précision du positionnement géométrique. Par ailleurs, les techniques de map-matching ne permettent pas seulement de localiser un véhicule sur une carte mais aussi d accroître la précision du positionnement en fonction de la qualité de la carte numérique. 4 L UMTS permettra une précision bien plus importante 5 On appelle hybridé un GPS couplé à au moins un autre capteur - 8 -

9 Deux algorithmes de positionnement intégrés sont développés pour des applications de transport : Le premier est une Extension du Filtre de Kalman (EFK) pour l'hybridation du système de positionnement global avec un odomètre pour fournir le positionnement continu dans des zones urbanisées, lorsque les signaux GPS sont indisponibles (tunnels, rues étroites et immeubles). Le second reprend le même algorithme EFK mais en y intégrant des données de carte numérique pour à la fois localiser un véhicule sur la route et améliorer la précision de la localisation. Les résultats montrent qu une localisation précise à 30 mètres est assurée dans 90 % des situations dans un environnement de centre ville et sur une durée de quatre heures pour un GPS hybridé. L'intégration des données de carte à cet algorithme permet une amélioration significative de la précision du positionnement. Cet algorithme donne des résultats bien plus précis encore avec un GPS différentiel (précision submétrique) [Ochieng & al. 2004]. De plus, une décision fondée sur un grand nombre d informations d origines et de natures variées est généralement plus fiable et plus précise qu une décision ne dépendant que d un seul type ou d une seule source d informations. La mise en place d un tel système nécessite donc une fusion des données. Par ailleurs, dans un futur proche, le système européen EGNOS/GALILEO prévoit une précision en ville inférieure au mètre, indépendamment d autres systèmes de localisation. Un inconvénient de ces systèmes de positionnement, en plus du fait qu ils soient obligés de détecter 4 satellites pour assurer une localisation précise, réside dans le fait que la taille des données est conséquente, et leur traitement requiert un certain temps. Cependant, il existe des applications de réduction de données qui savent traiter efficacement ce type de problème

10 3. Conclusion Le problème de l'estimation en temps réel de matrices O-D sur un réseau urbain est, comme nous avons pu nous en apercevoir, un probléme complexe. Les fortes dépendances temporelles entre les flots de véhicules nécessitent une mise à jour constante des données pour que l estimation faite soit fidèle à la réalité. Le filtre de Kalman est idéal pour résoudre ce genre de problèmes, car il stocke et met à jour à chaque itération les valeurs estimées. Toutefois, il est diffcile de modifier sa structure lorsque l'on veut incorporer de nouvelles informations. Par ailleurs, la formulation en moindre carrés permet d intégrer facilement des équations supplémentaires, ce qui est indispensable lorsque différentes sources de données doivent être utilisées en même temps. De plus, aujourd hui le suivi de véhicules pose de moins en moins de problèmes grâce au développement croissant des systèmes de positionnement globaux. Le système GPS couplé à d autres capteurs équipant le véhicule est relativement simple à mettre en place, et son coût est relativement faible par rapport à d autres sytèmes existant. L'application de cette méthode sur un réseau à l échelle d un centre ville laisse entrevoir un véritable potentiel pour l'utilisation de données concernant les véhicules traqués dans les processus d'estimation. Cela rend possible l optimisation du trafic dans les zones concernées. Toutefois, ce qui a été présenté ici n'est qu'une ébauche et la finalisation d'une méthode efficace incorporant les nouvelles informations nécessitera certainement encore de longues années de recherche. 4. Remerciements Je tiens tout d abord à remercier Philippe Mussi, mon maitre de stage, qui m a guidé dans mes recherchese et m a suivi tout au long du stage. Ephie Deriche, assistante du projet MASCOTTE 6, sans laquelle ma convention de stage ne serait jamais arrivée à temps. Jean-Claude Bermond, le responsable scientifique du projet MASCOTTE, qui m a acceuilli dans son équipe. Et enfin toutes les personnes que j ai pu rencontrer au sein de l INRIA, Michel Syska qui m a donné quelques conseils de recherche, ainsi que toute l équipe des stagiaires. 6 Méthodes Algorithmiques, Simulation, Combinatoire et Optimisation des Télécommunications

11 5. Bibliographie [Antille 2000] Antille N., "Incorporation de données d'itinéraires pour l'estimation dynamique de matrices origine-destination par filtre de Kalman", Ecole polytechnique Fédérale de Lausanne, [Ben-Akiva & al. 1998] Ben-Akiva M., Bierlaire M., Koutsopoulos H., Mishalani, R., "DynaMIT : a simulation-based system for traffic prediction", Proceedings of the DACCORD, Massachussets Institute of Technology, ITS Program, [Casey & al. 2000] Casey R., Labell N., Sheehan T., Brown A., "Advanced Public Transportation Systems Deployment in the United States Update 2000", U.S. Department of Transportation, Research and Special Programs Administration, Décembre [Cheu & al. 2001] Cheu R.L., Lee D.H., Xie C., "An arterial speed estimation model fusing data from stationary and mobile sensors", IEEE Intelligent Transportation Systems, Proceedings, Oakland, août [El Fouazi 2003] El Fouazi N.E., "Fusion numérique d'informations multi-sources et extraction de connaissances : application à l' ingénierue du trafic", Revue des Nouvelles Technologies de l'information, Numéro spécial "Entreposage et fusion de données", pp.61-74, [Gortan & al. 2000] Gortan L., Toffolo S., Dragonieri M., "The Floating Cars to Evaluate New Strategies for the Environment", Proceedings of the 7th World Congress on Intelligent Transport Systems, Turin, November [Ochieng & al. 2004] Ochieng W.Y., Quddus M.A., Noland R.B., "Integrating Positioning Algorithms for Transport Telematics Applications", Imperial College London, [Paramahamsan & al. 1999] Paramahamsan H., Van Aerde M., Rakha H., Trani A., "Fundamental Properties of Synthetic O-D Generation, Formulations and Solutions" Virginia Polytechnic Institute and State University, [Paruchuri & al. 2002] Paruchuri P., Pullalarevu A.R., Kamalakar K., "Multi Agent Simulation of Unorganized Traffic", International Joint Conference on Autonomous Agents and Multi-Agent Systems, Bologna, Italy, 2002, pp [Turner & al. 1998] Shawn M. Turner, William L. Eisele, Robert J. Benz, Douglas J. Holdener, ITS Probe Vehicle Techniques, "Travel Time Data Collection Handbook", Federal HighWay Administration, Mars

Fiabilité et pertinence des données Floating Car Data. dans le cas d études de trafic routier

Fiabilité et pertinence des données Floating Car Data. dans le cas d études de trafic routier Fiabilité et pertinence des données Floating Car Data dans le cas d études de trafic routier Introduction Les études de trafic nécessitent des données d entrées, et notamment : - Des données de comptage

Plus en détail

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel Comment anticiper le temps réel? Une solution basée sur un modèle pour prévoir le trafic en temps réel PTV Optima est la clé pour une gestion du trafic réussie. Cette solution basée sur un modèle propose

Plus en détail

Système d aide à la décision pour la gestion du trafic en temps réel, basé sur la simulation de trafic, l implémentation à San Diego.

Système d aide à la décision pour la gestion du trafic en temps réel, basé sur la simulation de trafic, l implémentation à San Diego. Système d aide à la décision pour la gestion du trafic en temps réel, basé sur la simulation de trafic, l implémentation à San Diego. Emmanuel Bert*, TSS-Traffic Simulation Systems Alexandre Torday, TSS-Traffic

Plus en détail

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées?

Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Comment les cartes annuelles de la qualité de l air sont-elles réalisées? Les cartes «annual air quality» montrent le résultat du couplage de deux méthodes d évaluation de la qualité de l air : l interpolation

Plus en détail

Nouveau Centre de service de MAN Truck & Bus Deutschland GmbH Mannheim basée à Hirschberg (Allemagne) Un gain de volume de plus de 1 100 m³

Nouveau Centre de service de MAN Truck & Bus Deutschland GmbH Mannheim basée à Hirschberg (Allemagne) Un gain de volume de plus de 1 100 m³ SSI SCHAEFER LOCATION STORE MANAGEMENT (LSM) Nouveau Centre de service de MAN Truck & Bus Deutschland GmbH Mannheim basée à Hirschberg (Allemagne) Un gain de volume de plus de 1 100 m³ Nouvel entrepôt

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino avec MailFlow Analyzer TM un produit de l Infrastructure Management Suite TM Copyright COOPERTEAM SOFTWARE 2013 La gestion de

Plus en détail

PRIME/ESSENTIAL NAVIGATION QUICK START GUIDE

PRIME/ESSENTIAL NAVIGATION QUICK START GUIDE PRIME/ESSENTIAL NAVIGATION QUICK START GUIDE FR Configuration initiale 1. Sélectionnez votre langue préférée, puis touchez pour confirmer la sélection. Vous pourrez la modifier par la suite dans les paramètres

Plus en détail

SOLUTIONS DE NAVIGATION PROFESSIONNELLE POUR POIDS LOURDS ET FLOTTES DE VÉHICULES

SOLUTIONS DE NAVIGATION PROFESSIONNELLE POUR POIDS LOURDS ET FLOTTES DE VÉHICULES SOLUTIONS DE NAVIGATION PROFESSIONNELLE POUR POIDS LOURDS ET FLOTTES DE VÉHICULES EXISTE-T-IL DES OUTILS CAPABLES DE VOUS ORIENTER EN TOUTE SÉCURITÉ? Routes étroites, ponts bas, aucune possibilité de faire

Plus en détail

LA GESTION D ASTREINTE White Paper

LA GESTION D ASTREINTE White Paper LA GESTION D ASTREINTE White Paper GENERALITES SUR LA GESTION D ASTREINTE :... 2 POURQUOI METTRE EN PLACE UNE GESTION D ASTREINTE AUTOMATISEE?... 2 LA TRANSMISSION DE L INFORMATION, LE NERF DE LA GESTION

Plus en détail

ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l

ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l ITS Switzerland - EPFL 29/10/2014 La stratégie d information multimodale du Grand Lyon : la coopération public/privée pour la mobilité urbaine et l innovation Contexte de la mobilité urbaine Besoins Population

Plus en détail

«L autobus communicant»

«L autobus communicant» «L autobus communicant» Comment le satellite peut-il contribuer à la valorisation des déplacements dans les transports métropolitains? Sébastien AMBELLOUIS Sebastien.ambellouis@inrets.fr Contexte Projet

Plus en détail

UN OUTIL INNOVANT POUR L'EXPLOITATION ROUTIERE

UN OUTIL INNOVANT POUR L'EXPLOITATION ROUTIERE GEREZ LOCALISEZ SIMPLIFIEZ PRISM UN OUTIL INNOVANT POUR L'EXPLOITATION ROUTIERE PRISM (Patrouillage Routier Informatisé et Suivi de Main courante) est un système d'information routière spécialement développé

Plus en détail

Modélisation et simulation du trafic. Christine BUISSON (LICIT) Journée Simulation dynamique du trafic routier ENPC, 9 Mars 2005

Modélisation et simulation du trafic. Christine BUISSON (LICIT) Journée Simulation dynamique du trafic routier ENPC, 9 Mars 2005 Modélisation et simulation du trafic Christine BUISSON (LICIT) Journée Simulation dynamique du trafic routier ENPC, 9 Mars 2005 Plan de la présentation! Introduction : modèles et simulations définition

Plus en détail

Système de régulation dynamique pour la mise en service du tunnel de Toulon

Système de régulation dynamique pour la mise en service du tunnel de Toulon Journée d'information et d'échanges sur les Systèmes de Transport Intelligents (STI) Système de régulation dynamique pour la mise en service du tunnel de Toulon Nicolas DITCHI Réseau Scientifique et Technique

Plus en détail

Sanef / Direction des Nouvelles Technologies / Franck Rivey (franck.rivey@sanef.com)

Sanef / Direction des Nouvelles Technologies / Franck Rivey (franck.rivey@sanef.com) Sanef / Direction des Nouvelles Technologies / Franck Rivey (franck.rivey@sanef.com) Quels sont les usages des données FCD pour un gestionnaire de routes. L augmentation constante du nombre d équipements

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT EN CONDITIONS RÉELLES DE GESTION DES INCIDENTS NRBC ET MATIÈRES DANGEREUSES

ENTRAÎNEMENT EN CONDITIONS RÉELLES DE GESTION DES INCIDENTS NRBC ET MATIÈRES DANGEREUSES ENTRAÎNEMENT EN CONDITIONS RÉELLES DE GESTION DES INCIDENTS NRBC ET MATIÈRES DANGEREUSES INTRODUCTION: UN DÉFI MONDIAL L éventualité d attaques NRBC ou de déversements délibérés ou involontaires de substances

Plus en détail

Le futur de la conduite automobile. Tendances technologiques du trafic routiers. Séminaire AWK FOCUS, 6 mai 2015

Le futur de la conduite automobile. Tendances technologiques du trafic routiers. Séminaire AWK FOCUS, 6 mai 2015 Le futur de la conduite automobile Tendances technologiques du trafic routiers Séminaire AWK FOCUS, 6 mai 2015 Dr Christian Blanc, consultant Peter Geissbühler, responsable de secteur www.awk.ch Contenu

Plus en détail

Interaction véhicule-infrastructure intelligente

Interaction véhicule-infrastructure intelligente XIXème FORUM Systèmes et Logiciels pour les NTIC dans le transport Interaction véhicule-infrastructure intelligente Jean-Hubert WILBROD Interaction véhicule-infrastructure intelligente Sommaire Du contact

Plus en détail

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION

CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION Laboratoire Systèmes de Vision Embarqués CEA/SACLAY DEPARTEMENT DES TECHNOLOGIES DES SYSTEMES INTELLIGENTS SERVICE ARCHITECTURES ET CONCEPTION RT LIST DTSI - LSVE CEA/SACLAY 91191 GIF-SUR-YVETTE CEDEX

Plus en détail

Sécurité routière et Usager

Sécurité routière et Usager Session Sécurité routière et Usager Président : Michel LABROUSSE MEDDE DIT Modérateur : Julien VICK SER Communication entre Infrastructure et véhicule pour l amélioration de la sécurité Intervenants :

Plus en détail

Rapport de méthodologie:

Rapport de méthodologie: Rapport de méthodologie: "Laboratoire on chip/lab-on-chip/loc" REMARQUE : La méthode employée est en tout point similaire à celle utilisée en groupe. Contents Rapport de méthodologie:... 1 "Laboratoire

Plus en détail

STAR-CITY. Analyse et prédiction du trafic routier à l aide des technologies du web sémantique

STAR-CITY. Analyse et prédiction du trafic routier à l aide des technologies du web sémantique 1 STAR-CITY Analyse et prédiction du trafic routier à l aide des technologies du web sémantique IFT6282 Paul Molins ARTICLE Auteurs : Freddy Lécué, Simone Tallevi-Diotallevi, Jer Hayes, Robert Tucker,Veli

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Conception multi-agent d un système d aide à la décision collective

Conception multi-agent d un système d aide à la décision collective Conception multi-agent d un système d aide à la décision collective Justification automatique pour la confrontation des opinions Maxime Morge Philippe Beaune Équipe SMA / Centre SIMMO École Nationale Supérieure

Plus en détail

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car

La voiture électrique connectée. Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car La voiture électrique connectée Conférence ASPROM 18 novembre 2011 Samuel Loyson Directeur marketing, connected car Les communications en temps réèl constituent un enabler clé pour les futurs systèmes

Plus en détail

Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119)

Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119) Projet CoDrive : utilisation des données de véhicules communicants, intégration avec un système de gestion de trafic (119) Résumé : La diffusion large des smartphones et des suivis dédiés de flottes de

Plus en détail

1 - Identification des contraintes régissant l alerte

1 - Identification des contraintes régissant l alerte FICHE N 13 : ÉLABORER UNE CARTOGRAPHIE DE L ALERTE Si le document final du PCS ne contient que le règlement d emploi des moyens d alerte en fonction des cas envisagés (cf. fiche suivante), l obtention

Plus en détail

GIND5439 Systèmes Intelligents. Septembre 2004

GIND5439 Systèmes Intelligents. Septembre 2004 GIND5439 Systèmes Intelligents Septembre 2004 Contenu du cours Introduction aux systèmes experts Intelligence artificielle Représentation des connaissances Acquisition de connaissances Systèmes à base

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

Estimation d'indicateurs d'exposition et de performance en sécurité routière à partir de l observation en continu d une flotte de véhicules

Estimation d'indicateurs d'exposition et de performance en sécurité routière à partir de l observation en continu d une flotte de véhicules Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Estimation d'indicateurs d'exposition et de performance en sécurité routière à partir de l observation en

Plus en détail

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Du SmartWay à la route intelligente électrifiée Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Réf. CN 901 BS CB DM Lausanne, le 29 0ctobre 2003 La route intelligente électrifiée

Plus en détail

Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits

Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits Authentification, Sécurisation, & Tracking de vos équipements et produits La sécurisation de vos produits par l implémentation d une solution fiable, économique et performante Sommaire 1. L intérêt de

Plus en détail

Passeport de compétences Informatique Européen - PCIE

Passeport de compétences Informatique Européen - PCIE Passeport de compétences Informatique Européen - PCIE Toute personne désirant faire le point sur ses compétences réelles en bureautique et les valider par une certification européenne Obtenir une certification

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

L ESSENTIEL DE LA GEOLOCALISATION SELON ATILOG

L ESSENTIEL DE LA GEOLOCALISATION SELON ATILOG L ESSENTIEL DE LA GEOLOCALISATION SELON ATILOG 1. SES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES ET SON FONCTIONNEMENT Le principe de fonctionnement est le suivant : Selon une fréquence paramétrable, les boîtiers installés

Plus en détail

Title Text. Outil intégré de collecte, d'analyse et de visualisation de données de mobilité

Title Text. Outil intégré de collecte, d'analyse et de visualisation de données de mobilité Title Text Outil intégré de collecte, d'analyse et de visualisation de données de mobilité Contenu de la présentation Schéma général et avancement Suivi et administration Validation des entrevues Enrichissement

Plus en détail

CHAPITRE 6. Capteurs intelligents

CHAPITRE 6. Capteurs intelligents CHAPITRE 6 Capteurs intelligents Gwenaëlle TOULMINET asi 2002-2003 1 Introduction Développement industriel nécessite une instrumentation coûteuse Maîtrise des procédés de fabrication. Maîtrise de la qualité

Plus en détail

Thibault Denizet. Introduction à SSIS

Thibault Denizet. Introduction à SSIS Thibault Denizet Introduction à SSIS 2 SSIS - Introduction Sommaire 1 Introduction à SQL Server 2008 Integration services... 3 2 Rappel sur la Business Intelligence... 4 2.1 ETL (Extract, Transform, Load)...

Plus en détail

Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs. Introduction

Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs. Introduction Atelier 3 : Information de sécurité embarquée ; Systèmes coopératifs Introduction Contexte Directive ITS (2010/40) : spécifications de l action c Priorisation et spécifications des systèmes coopératifs

Plus en détail

Simulation dynamique du trafic

Simulation dynamique du trafic Simulation dynamique du trafic Présentation au CETE Méditerranée le 15 JUIN 2007 Christine BUISSON LICIT Objectifs de la présentation Vous proposer une boite à outil minimale de questions à se poser pour

Plus en détail

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise Gérer le risque opérationnel ORM - Operational Risk Management Juin 2008 Xavier Flez yphise@yphise.com Propriété Yphise GM Gouvernance PR Projets IS Systèmes d Information SO Service Management 1 Le risque

Plus en détail

Avertissements et mises en garde

Avertissements et mises en garde Les panneaux d avertissement et de mise en garde illustrés ci-dessous sont présentés dans ce manuel et sont aussi apposés sur l appareil. Ils indiquent les méthodes sûres et correctes pour manipuler le

Plus en détail

5T Tecnologie Telematiche per i Trasporti ed il Traffico a Torino

5T Tecnologie Telematiche per i Trasporti ed il Traffico a Torino 5T Tecnologie Telematiche per i Trasporti ed il Traffico a Torino Francesca Marinetto Business Development L agénce 5T est l agence régionale qui travaille dans le domaine des systèmes ITS (Intelligent

Plus en détail

Objectifs. Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique. Amélioration de fonctions existantes

Objectifs. Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique. Amélioration de fonctions existantes Le projet Objectifs Un complément au projet TEOR (Rouen) Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Guidage optique Amélioration de fonctions existantes Développement de nouvelles fonctionnalités Objectifs Système

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer les conditions de circulation sur l A31

DOSSIER DE PRESSE. Améliorer les conditions de circulation sur l A31 1 DOSSIER DE PRESSE Améliorer les conditions de circulation sur l A31 SOMMAIRE Communiqué de synthèse 1. 2. 3. 4. L adaptation des vitesses, c est quoi? L activation du dispositif de régulation du trafic

Plus en détail

DESCRIPTION FONCTIONNELLE ET TECHNIQUE DE LA CHAÎNE HOMOLOGUEE

DESCRIPTION FONCTIONNELLE ET TECHNIQUE DE LA CHAÎNE HOMOLOGUEE DESCRIPTION FONCTIONNELLE ET TECHNIQUE DE LA CHAÎNE HOMOLOGUEE CHAINE DE CONTROLE AUTOMATIQUE FIXE (CAF) AVEC L EQUIPEMENT EMBARQUE EUROTOLL (EEEUROTOLL) Version de la chaîne : [EEEUROTOLL 1.3.4].[CAF

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS

GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS GEOLOCALISATION DES PRODUITS PANORAMA DES ENVIRONS Cette extension du programme «VisualQie Entreprise» vous permet des visualisations graphiques immédiates de la situation géographique de tous vos produits

Plus en détail

B C. Amélioration des performances. des lignes de bus. Notions de base. Bruxelles, 5ème rendez-vous de Progrès, le 17 novembre 2005

B C. Amélioration des performances. des lignes de bus. Notions de base. Bruxelles, 5ème rendez-vous de Progrès, le 17 novembre 2005 Bruxelles, 5ème rendez-vous de Progrès, le 17 novembre 2005 Amélioration des performances A Les B C D En des lignes de bus enjeux de la progression des bus Quelques exemples de problèmes rencontrés Les

Plus en détail

CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE?

CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE? CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE? LA NÉCESSITÉ DE DÉMATÉRIALISER LES PROCESSUS GUIDE ÉLECTRONIQUE DE L'ÉCONOMIE DE L'INFORMATION POURQUOI VOUS DEVEZ

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS La gestion et la maîtrise des flux entrants et sortants du magasin nécessite la mise en œuvre d un dispositif à trois composantes : la classification

Plus en détail

Hyper vision - sureté des infrastructures et des hommes

Hyper vision - sureté des infrastructures et des hommes Hyper vision - sureté des infrastructures et des hommes Parce que les données sont précieuses, quelles méritent d être protégées, parce que vos infrastructures ne doivent pas être perméables, ouvertes

Plus en détail

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Des coûts réduits et un service de meilleure qualité grâce à l'intégration dynamique et multimode de la flotte privée et du transport sous traité

Plus en détail

Système intelligent du BRT de Urumqi

Système intelligent du BRT de Urumqi Système intelligent du BRT de Urumqi SUN Lian, Centre de recherche des projets de trafic de la municipalité d Ürümqi Le système de BRT à Ürümqi Ürümqi est situé au nord de la région autonome Ouïgoure du

Plus en détail

Comment s harmoniser à l architecture canadienne?

Comment s harmoniser à l architecture canadienne? L'implantation du centre de gestion de la mobilité urbaine (CGMU) de Montréal dans le cadre de l'architecture canadienne 2010 Comment s harmoniser à l architecture canadienne? Hugues Bessette, ing Chef

Plus en détail

DOCUMENT POUR LA COMMISSION TRAN - VOITURES AUTONOMES, L'AVENIR DU TRANSPORT ROUTIER?

DOCUMENT POUR LA COMMISSION TRAN - VOITURES AUTONOMES, L'AVENIR DU TRANSPORT ROUTIER? DIRECTION GÉNÉRALE DES POLITIQUES INTERNES DÉPARTEMENT THÉMATIQUE B: POLITIQUES STRUCTURELLES ET DE COHÉSION TRANSPORT ET TOURISME DOCUMENT POUR LA COMMISSION TRAN - VOITURES AUTONOMES, L'AVENIR DU TRANSPORT

Plus en détail

X. Analyse des Coûts et Planification Financière

X. Analyse des Coûts et Planification Financière X. Analyse des Coûts et Planification Financière Introduction à la planification et à la régulation des services de transport public urbains X-1 Les briques pour la planification et l analyse Conception

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LES ASPECTS TECHNIQUES DES ARMES A SOUS-MUNITIONS

PROPOSITIONS SUR LES ASPECTS TECHNIQUES DES ARMES A SOUS-MUNITIONS GROUPE D EXPERTS GOUVERNEMENTAUX DES HAUTES PARTIES CONTRACTANTES À LA CONVENTION SUR L INTERDICTION OU LA LIMITATION DE L EMPLOI DE CERTAINES ARMES CLASSIQUES QUI PEUVENT ÊTRE CONSIDÉRÉES COMME PRODUISANT

Plus en détail

L ANALYSE DU RISQUE DE FAILLITE PAR LE BIAIS DES SYSTÈMES DE L INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

L ANALYSE DU RISQUE DE FAILLITE PAR LE BIAIS DES SYSTÈMES DE L INTELLIGENCE ARTIFICIELLE L ANALYSE DU RISQUE DE FAILLITE PAR LE BIAIS DES SYSTÈMES DE L INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Paul Pașcu, Assist Prof, PhD, Ștefan cel Mare University of Suceava Abstract: This article aims to present a number

Plus en détail

Des ve hicules connecte s sans compromettre la se curite des personnes et des biens

Des ve hicules connecte s sans compromettre la se curite des personnes et des biens Des ve hicules connecte s sans compromettre la se curite des personnes et des biens 1. Enjeux et objectifs Le monde automobile doit répondre à des attentes client en constante évolution apportées notamment

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

CartoCom Localisation de véhicules en temps réel avec l Owasys 22A

CartoCom Localisation de véhicules en temps réel avec l Owasys 22A CartoCom Localisation de véhicules en temps réel avec l Owasys 22A Tél : 03 86 48 01 75 / Fax : 03 86 48 01 78 1. Le suivi de flotte en GPRS...2 1.1 Principe de la localisation en temps réel...2 1.2 Suivi

Plus en détail

LES NOUVEAUX VÉHICULES CONNECTÉS PERMETTENT UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ NOTE D'APPLICATION

LES NOUVEAUX VÉHICULES CONNECTÉS PERMETTENT UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ NOTE D'APPLICATION LES NOUVEAUX VÉHICULES CONNECTÉS PERMETTENT UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ NOTE D'APPLICATION INTRODUCTION L'ère du terminal intelligent a permis aux utilisateurs de rester constamment connectés, et ce grâce

Plus en détail

Développement d un système d information pour piétons

Développement d un système d information pour piétons Développement d un système d information pour piétons François Voisard EPFL - TOPO Introduction Depuis plusieurs années, les systèmes de guidage routier sont clairement établis sur le marché automobile.

Plus en détail

FICHES PEB & METIERS LES PROTECTIONS SOLAIRES

FICHES PEB & METIERS LES PROTECTIONS SOLAIRES FICHES PEB & METIERS LES PROTECTIONS SOLAIRES Introduction Les réglementations PEB régionales prennent en compte des consommations énergétiques pour le refroidissement. En outre, les réglementations d

Plus en détail

Projet : Réalisation d une base de. données. Sujet : Gestion des ressources humaines. Logiciel : Microsoft Access

Projet : Réalisation d une base de. données. Sujet : Gestion des ressources humaines. Logiciel : Microsoft Access Projet : Réalisation d une base de données Sujet : Gestion des ressources humaines Logiciel : Microsoft Access Encadré par : M. Mohamed Saïd ZERRADSAHLI Réalisé par : Ben Abdelmoumen Ibtissam Challaoui

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 4: l approche processus et le management du système d informations

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU

ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU ETUDE DE FAISABILITÉ POUR LA PORTABILITÉ DE LA CARTOGRAPHIE DU SDIS 35 SUR DES OUTILS MOBILES Stagiaire : Elodie GAILLARD Responsables : Anne LE GAL / Cyril PATRAULT Stage de Master 2 SIGAT réalisé du

Plus en détail

SOLUTION GESTION FLOTTE MOBILE EN PARTENARIAT AVEC

SOLUTION GESTION FLOTTE MOBILE EN PARTENARIAT AVEC www.etick-algerie.com Etudes Télécoms Informatique & Conseils Kateb SOLUTION GESTION FLOTTE MOBILE EN PARTENARIAT AVEC WWW.I2B-DZ.COM SOMMAIRE 1. Solution de géo localisation 2. Problématique de la gestion

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Valoriser les données internes et externes 3 avril 2014 Ordre du jour UNE INTRODUCTION À L ANALYSE DE DONNÉES Analyse de données et l intelligence

Plus en détail

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Quebec PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Direction de la formation générale

Plus en détail

Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation

Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Étapes du développement et de l utilisation d un modèle de simulation Formulation du problème Cueillette et analyse de données Conception

Plus en détail

LE PARKING INTELLIGENT

LE PARKING INTELLIGENT LE PARKING INTELLIGENT La solution Parkassist, développée par le groupe TKH, vous offre une approche centralisée de l ensemble des activités associées aux parcs de stationnement et services. PARKING INTELLIGENT

Plus en détail

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova

DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova DA MOTA Anthony - Comparaison de technologies : PhoneGap VS Cordova I. Introduction Dans une période où la plasticité peut aider à réduire les coûts de développement de projets comme des applications mobile,

Plus en détail

pour quoi faire? Introduction au Séminaire «Véhicules traceurs» Toulouse le 10/12/2010 03/01/2011 François PEYRET LCPC/MACS/GEOLOC

pour quoi faire? Introduction au Séminaire «Véhicules traceurs» Toulouse le 10/12/2010 03/01/2011 François PEYRET LCPC/MACS/GEOLOC Les véhicules v traceurs : pour quoi faire? Introduction au Séminaire «Véhicules traceurs» Toulouse le 10/12/2010 03/01/2011 François PEYRET LCPC/MACS/GEOLOC 1 Plan de l exposl exposé Qu est-ce qu un véhicule

Plus en détail

Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel. Meylan - France Avril 2012

Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel. Meylan - France Avril 2012 Inventorier, surveiller, localiser vos biens nomades en temps réel Meylan - France Avril 2012 LA SOCIETE FIREFLIES RTLS SAS (*) est une société grenobloise qui conçoit, réalise et installe des solutions

Plus en détail

Journée SIG Rail Juin 2011. Analyse des environnements radio et GPS

Journée SIG Rail Juin 2011. Analyse des environnements radio et GPS Journée SIG Rail Juin 2011 Analyse des environnements radio et GPS Intervenant Olivier DERVYN, Responsable de l offre Machine to Machine OPEN olivier.dervyn@open-groupe.com Sylvie SALLAFRANQUE, Key Account

Plus en détail

Utilisation d'un modèle routier hybride sur un aéroport

Utilisation d'un modèle routier hybride sur un aéroport Vers la transition énergétique Utilisation d'un modèle routier hybride sur un aéroport ATEC ITS France 2015 DOCUMENT PUBLIC Modélisation routière à Paris-Charles de Gaulle 1 Introduction Présentations

Plus en détail

IV. Conception du réseau et des lignes

IV. Conception du réseau et des lignes IV. Conception du réseau et des lignes Introduction à la planification et à la régulation des services de transport public urbains IV-1 Les briques pour la planification et l analyse Conception des horaires

Plus en détail

HMS-GRM. www.hms.com.tn

HMS-GRM. www.hms.com.tn HMS-GRM www.hms.com.tn 1 Optez pour une solution ergonomique d utilisation intuitive La gestion du matériel est en grande partie un exercice d'équilibre. Elle exige aux entreprises de réaliser leurs objectifs

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

Présentation de la gamme des PGI/ERP modulaires Wavesoft

Présentation de la gamme des PGI/ERP modulaires Wavesoft Solutions ouvertes pour esprits ouverts Présentation de la gamme des PGI/ERP modulaires Wavesoft Sommaire WaveSoft en quelques chiffres Positionnement des Éditions (Gammes) Standard Professionnelle Entreprise

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique

Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Introduction Description du logiciel Smart-MED-Parks Article technique Depuis le lancement du projet en février 2013, différentes actions ont été effectuées dans le but d'accroître la sensibilisation et

Plus en détail

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] [Notre mission] Développer la compétitivité des entreprises par le biais de l innovation :

Plus en détail

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA Étude Total Economic Impact réalisée par Forrester Pour SAP Directrice du projet : Shaheen Parks Avril 2014 Analyse des coûts projetés de SAP HANA Économies réalisables en migrant vers SAP HANA Synthèse

Plus en détail

PAUL CORREIA 6 e édition

PAUL CORREIA 6 e édition GUIDE PRATIQUE DU PAUL CORREIA 6 e édition Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13367-7 Table des matières AVANT-PROPOS.......................................................... 1 Organisation de l

Plus en détail

BAAN IVc. Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator

BAAN IVc. Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator BAAN IVc Guide de l'utilisateur BAAN Data Navigator A publication of: Baan Development B.V. B.P. 143 3770 AC Barneveld Pays-Bas Imprimé aux Pays-Bas Baan Development B.V. 1997 Tous droits réservés. Toute

Plus en détail

Outil de navigation et guidage GPS pompier Spécial DFCI

Outil de navigation et guidage GPS pompier Spécial DFCI Projet GEOLOCALISATION Outil de navigation et guidage GPS pompier Spécial DFCI 06-03-CGx-01 Votre interlocuteur : Sylvain LIAGRE Responsable département Applications de Mobilité TEL : +33(0)5 63 73 50

Plus en détail

Téléphonie mobile comme indicateur de localisation de population

Téléphonie mobile comme indicateur de localisation de population Observation dynamique de la densité de population à partir de la téléphonie mobile - Etude de cas sur le Territoire de Belfort Séminaire sur les recueils de données organisé par le CERTU : Paris, le 25

Plus en détail

Elma m l a ki i Haj a a j r a Alla a Tao a uf u i f q B ur u kkad a i i Sal a ma m n a e n e Be B n e a n b a d b en e b n i b i Il I ham

Elma m l a ki i Haj a a j r a Alla a Tao a uf u i f q B ur u kkad a i i Sal a ma m n a e n e Be B n e a n b a d b en e b n i b i Il I ham Exposé: la technique de simulation MONTE-CARLO Présenté par : Elmalki Hajar Bourkkadi Salmane Alla Taoufiq Benabdenbi Ilham Encadré par : Prof. Mohamed El Merouani Le plan Introduction Définition Approche

Plus en détail

Documentation Ellipses Windows. Auteur : Léonard FRECHET Date : 10/01/07 Diffusion : Publique ELLIPSES 2000. Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS

Documentation Ellipses Windows. Auteur : Léonard FRECHET Date : 10/01/07 Diffusion : Publique ELLIPSES 2000. Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS ELLIPSES 2000 Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS SOMMAIRE I. Introduction à Ellipses SMS... 3 II. Deux modes de fonctionnement... 3 1. Au travers d Ellipses 2000... 3 2. Utilisation normale (en vue d

Plus en détail

Société de Geo-engineering

Société de Geo-engineering Gestion de la maintenance des réseaux le géoréférencement inertiel direct, technologie automatisée d'acquisition d'objets 2D / 3D vers les SIG Société de Geo-engineering Activité d'expertise et d'ingénierie

Plus en détail

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr SCHEMA DE CONNEXION Les schémas ci-dessous montrent l intégralité des installations possibles entre des instruments et un ordinateur où le Multiplexeur NMEA joue un rôle prépondérant. Dans chaque cas l

Plus en détail

IV. CAPACITE ET VITESSE

IV. CAPACITE ET VITESSE IV. CAPACITE ET VITESSE EN FONCTION DE LA GEOMETRIE DES ROUTES ET DES TUNNELS ROUTIERS IV.1. Introduction Cette partie traite des différents mouvements de la circulation à l intérieur d un tunnel routier

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail