Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle. François Casalonga Service d imagerie HP Clairval

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle. François Casalonga Service d imagerie HP Clairval"

Transcription

1 Prise en charge des métastases osseuses en radiologie interventionnelle François Casalonga Service d imagerie HP Clairval

2 Introduction La présence de métastases osseuses est la cause la plus fréquente de douleurs liées au cancer Fréquentes dans l évolution de la maladie Sein, poumon, prostate, rein et thyroïde le plus souvent en cause

3 Associé au traitement général par chimiothérapie ou hormonothérapie, leur traitement repose classiquement sur l administration de biphosphonates, d antalgiques, de radiothérapie et de chirurgie Développement de gestes d imagerie interventionnelle comme alternative en cas de traitement partiel, impossible ou avec trop d effets secondaires

4 La prise en charge commence par la biopsie percutanée Vertébroplastie Cimentoplastie Destruction thermique par radiofréquence ou cryothérapie Choix de la technique en fonction du but: stabilisation, soulagement ou destruction tumorale

5 Vertébroplastie Indications: Tassements vertébraux Métastases lytiques, fractures porotiques Vertèbres préfracturaires, destruction à plus de 50% en dorsale et 40% en lombaire Douleurs mécaniques rachidiennes

6 Contre-indications Infection Compression médullaire Thrombopénie inférieure à Contre-indications relatives: Rupture du mur postérieur Epidurite

7 Technique Hospitalisation courte de 48h Patient en DV, sédation ou AG, antibioprophylaxie Abord uni ou bi pédiculaire (intercostotransversaire pour l étage thoracique) Injection de 3 à 6 cc de ciment Durée: 10 à 20 minutes par étage Possibilité de traiter plusieurs étages lors de la même session et de réaliser des biopsies

8

9 Possibilité de biopsie pendant l intervention

10

11 Fracture tassement de T7, abord unipédiculaire gauche, contrôle en temps réel lors de l injection du ciment,

12 Contrôle final, remplissage correct de la vertèbre

13 Métastase lytique douloureuse de T4 avec rupture du mur postérieur, abord intercosto-transversaire sous contrôle scannographique, remplissage sous contrôle scopique

14 Fracture tassement pathologique de L1 avec lyse pédiculaire gauche, possibilité de remplissage contrôlé du pédicule

15

16

17

18 Complications Compression médullaire par fuite postérieure ou recul du mur postérieur, urgence neurochirurgicale, très rare Embolie pulmonaire de ciment, environ 20%, exceptionnellement symptomatique Compression radiculaire, rare, si symptomatique: AINS, infiltration Fracture des vertèbres adjacentes, toujours y penser en particulier si réapparition précoce des douleurs

19

20

21

22 Résultats Effet spectaculaire Disparition des douleurs profondes dans les 24h Très souvent douleurs superficielles sur le trajet de ponction pendant 24 à 48h Possible majoration de la douleur pendant 24h, inflammation discale? De préférence avant la radiothérapie

23 Autres cimentoplasties Sacroplastie Cotyle++

24 Métastase lytique des cotyles d un cancer du rein, douleurs mécaniques, résultats clinique excellent, immédiat et durable

25

26 Métastase lytique du cotyle d un cholangiocarcinome, petite fuite intraarticulaire et dans les parties molles sans conséquence, disparition des douleurs après une brève majoration de 24h

27 Lésion lytique cotyle gauche, cancer de l œsophage, Douleurs mécaniques et inflammatoires mais interrogatoire difficile, notion d urgence, patient de 43 ans, résultats moyen après cimentoplastie, IRM après montre une importante inflammation péri-tumorale: couplage avec radiofréquence ou radiothérapie. IMPORTANCE DE L EXAMEN CLINIQUE ET DE L IMAGERIE PREOPERATOIRE POUR DEFINIR LA MEILLEURE STRATEGIE

28 Traitements combinés Radiofréquence Cryothérapie +/- cimentoplastie Intérêt dans les douleurs inflammatoires associées, destruction complète de la lésion pour traitement curatif de lésion unique

29

30

31 Installation du patient dans le scanner sous anesthésie générale.

32 Lésions lytiques des deux cotyles, cancer du sein métastatique, douleurs mécaniques et inflammatoires, couplage radiofréquence et cimentoplastie. Dans un deuxième temps fracture du cotyle droit, possibilité d ancrage d une PTH dans le ciment sur le versant cotyloïdien

33 Lésion mixte lytique et condensante du sacrum dans le cadre d un cancer du rectum, couplage radiofréquence et cimentoplatsie, diminution des douleurs mécaniques mais pas d effet sur les douleurs de neurogènes de sciatique

34 Cryothérapie avec cimentoplastie d une lésion secondaire d un cancer de l endomètre de l ischion droit. Visualisation du glaçon pendant la cryothérapie et donc des limites d ablation

35 Même lésion, aspect IRM avant et après avec dévascularisation de la lésion, aspect typique d inflammation périphérique après cryothérapie. Bonne réponse clinique

36 Récidive d un cancer du rectum dans le sacrum et muscle coccygien gauche, cryothérapie à visée curative, dévascularisation de la lésion sur les contrôles IRM

37 Conclusion Prise en charge mulidisciplinaire Discussion des cas en RCP méta os Association à la radiothérapie Consultation et examen clinique par le radiologue Soulager, prévenir les complications, réduire la durée d hospitalisation et améliorer la qualité de vie

La radiologie interventionnelle dans la douleur du cancer : quelles techniques? quelles indications?

La radiologie interventionnelle dans la douleur du cancer : quelles techniques? quelles indications? La radiologie interventionnelle dans la douleur du cancer : quelles techniques? quelles indications? 6 ème journée des actualités de la douleur 25 février 2016 Gilles Piana Unité de radiologie interventionnelle

Plus en détail

Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle. Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne

Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle. Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne Traitement des métastases osseuses par radiologie interventionnelle Réunion 3C 31 mai 2013 Iñaki ZUAZO Radiologie CHCB Bayonne Introduction Métastases osseuses (MO) fréquentes (20%) Pronostic variable

Plus en détail

VERTEBROPLASTIE du SUJET AGE

VERTEBROPLASTIE du SUJET AGE VERTEBROPLASTIE du SUJET AGE J. CHIRAS, E. CORMIER, F CLARENCON Département de Neuroradiologie - GH La Pitie- Salpetriere Paris (France) VERTEBROPLASTIE = INJECTION DE CIMENT CORPS VERTEBRAL LESION TUMORALE

Plus en détail

EM KOCHEIDA, G SALIOU, J FRANC, F DEMUYNCK, P LEHMANN, B VANDEEN ABEEL, R BOUAZIZ, JN VALLEE, H DERAMOND

EM KOCHEIDA, G SALIOU, J FRANC, F DEMUYNCK, P LEHMANN, B VANDEEN ABEEL, R BOUAZIZ, JN VALLEE, H DERAMOND EM KOCHEIDA, G SALIOU, J FRANC, F DEMUYNCK, P LEHMANN, B VANDEEN ABEEL, R BOUAZIZ, JN VALLEE, H DERAMOND Service d Imagerie Médicale - Pr VALLEE Groupe hospitalier CHU Nord Place Victor Pauchet 80054 Amiens,

Plus en détail

Vertébroplastie Cimentoplastie. X. Buy, J Palussiere, A. Gangi

Vertébroplastie Cimentoplastie. X. Buy, J Palussiere, A. Gangi Vertébroplastie Cimentoplastie X. Buy, J Palussiere, A. Gangi Vertébroplastie Injection de ciment dans un corps vertébral Objectifs: Consolidation + Antalgie Historique 1987, Deramond and Galibert, Neurochirurgie

Plus en détail

Introduction. Fractures tassements vertébraux. Plan. Cimentoplastie. Kyphoplastie LES TRAITEMENTS ORTHOPEDIQUES EN RADIOLOGIE

Introduction. Fractures tassements vertébraux. Plan. Cimentoplastie. Kyphoplastie LES TRAITEMENTS ORTHOPEDIQUES EN RADIOLOGIE LES TRAITEMENTS ORTHOPEDIQUES EN RADIOLOGIE Dr S. Welschbillig Anesthésiste-Réanimateur Introduction Technique en plein essor Imagerie performante Coopération entre les équipes radiologie anesthésie orthopédie

Plus en détail

Intérêt de la cryothérapie dans la prise en charge des métastases osseuses

Intérêt de la cryothérapie dans la prise en charge des métastases osseuses Intérêt de la cryothérapie dans la prise en charge des métastases osseuses Gilles Piana Unité de radiologie interventionnelle Institut Paoli-Calmettes, Marseille Lésions osseuses secondaires Fréquentes

Plus en détail

Contexte. Cimentoplastie. RCP métastases osseuses. Traitement des métastases osseuses en Radiologie Interventionnelle. Améliorations du pronostic

Contexte. Cimentoplastie. RCP métastases osseuses. Traitement des métastases osseuses en Radiologie Interventionnelle. Améliorations du pronostic Traitement des métastases osseuses en Radiologie Interventionnelle Cimentoplastie Contexte Améliorations du pronostic Augmentation de la fréquence des douleurs chroniques Y. Rolland Département d Imagerie

Plus en détail

Thermoablation dans la prise en charge des lésions osseuses et des parties molles

Thermoablation dans la prise en charge des lésions osseuses et des parties molles Thermoablation dans la prise en charge des lésions osseuses et des parties molles Marie Faruch Bilfeld, Hélène Chiavassa Gandois, Franck Lapègue, Nicolas Sans CHU Toulouse Purpan Epidémiologie des métastases

Plus en détail

Les tumeurs osseuses du RACHIS

Les tumeurs osseuses du RACHIS Les tumeurs osseuses du RACHIS Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu

Plus en détail

CANCER SECONDAIRE DES OS

CANCER SECONDAIRE DES OS Cancer secondaire des os C'est la plus fréquente des tumeurs osseuses (60%) Adultes ou vieillards Tumeur primitive connue ou non (révélatrice dans 30 % des cas) Clinique Cancer secondaire des os Découverte

Plus en détail

Quelle imagerie en cas de douleurs vertébrales aiguës s?

Quelle imagerie en cas de douleurs vertébrales aiguës s? 12 ème rencontre sur les urgences et complications sévères chez le patient cancéreux Quelle imagerie en cas de douleurs vertébrales aiguës s? Dr J. Alexiou Service d Imagerie Médicale Institut Bordet Douleur

Plus en détail

Pr Bruno Kastler Chef de service Radiologie, PU-PH, CHRU de Besançon

Pr Bruno Kastler Chef de service Radiologie, PU-PH, CHRU de Besançon Problématiques I Enjeux I Innovations I Progrès PROGRAMME DU 16 avril 2015 Pr Bruno Kastler Chef de service Radiologie, PU-PH, CHRU de Besançon Problématiques I Enjeux I Innovations I Progrès PROGRAMME

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE ET DE SECURITE DE L IMPLANT INTRAVERTEBRAL SPINE JACK :

ETUDE DE FAISABILITE ET DE SECURITE DE L IMPLANT INTRAVERTEBRAL SPINE JACK : ETUDE DE FAISABILITE ET DE SECURITE DE L IMPLANT INTRAVERTEBRAL SPINE JACK : Résultats à 3 mois E DE ROQUEFEUIL DURANDEAU (1), X BARREAU(1), C RENAUD (2), JM VITAL (1), V DOUSSET (1) (1) Bordeaux-France

Plus en détail

Biopsies percutanées

Biopsies percutanées Intérêt des biopsies percutanées scanoguidées en pathologie ostéoarticulaire Sigmann MH, Pearson E, Runge M, Bonneville JF Service de Radiologie B (CHU Besançon) Biopsies percutanées En 1930 : diagnostic

Plus en détail

A MICHELOT (1), V TISSOT (1), N MODRUZ (2), S HUE (2), E RIVOAL (2), R KACZMAREK (2), M NONENT (1) (1): Service de Radiologie et Imagerie médicale,

A MICHELOT (1), V TISSOT (1), N MODRUZ (2), S HUE (2), E RIVOAL (2), R KACZMAREK (2), M NONENT (1) (1): Service de Radiologie et Imagerie médicale, A MICHELOT (1), V TISSOT (1), N MODRUZ (2), S HUE (2), E RIVOAL (2), R KACZMAREK (2), M NONENT (1) (1): Service de Radiologie et Imagerie médicale, CHRU Brest. (2): Service de Radiologie et Imagerie médicale,

Plus en détail

Ostéome ostéoïde : du diagnostic au traitement. O. Bonnefoy, Radiologue Centre hospitalier Général de Pau

Ostéome ostéoïde : du diagnostic au traitement. O. Bonnefoy, Radiologue Centre hospitalier Général de Pau Ostéome ostéoïde : du diagnostic au traitement. O. Bonnefoy, Radiologue Centre hospitalier Général de Pau 05 59 72 67 02 olivier.bonnefoy@ch-pau.fr Cas Clinique Mr R. 20 ans, footballeur, douleur de la

Plus en détail

Douleurs cancéreuses osseuses et complexes

Douleurs cancéreuses osseuses et complexes Réunion Concertation Pluridisciplinaire Douleurs cancéreuses osseuses et complexes Yan Rolland, Estelle Botton Centre Eugène Marquis RENNES Généralités Patients cancéreux ayant douleur réfractaire malgré

Plus en détail

Sommaire Discospondylite. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi

Sommaire Discospondylite. diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Sommaire 092. Discospondylite diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Spondylodiscite à pyogènes Clichés standards - Souvent normaux le premier mois puis : - Pincement discal - Déminéralisation de

Plus en détail

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006)

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) 1. Epidémiologie Les ostéosarcomes ou sarcomes ostéogèniques sont des tumeurs rares,

Plus en détail

PROCÉDURES INTERVENTIONNELLES DU BASSIN : QUELLE VOIE D ABORD D

PROCÉDURES INTERVENTIONNELLES DU BASSIN : QUELLE VOIE D ABORD D PROCÉDURES INTERVENTIONNELLES DU BASSIN : QUELLE VOIE D ABORD D CHOISIR? T MOSER, X BUY, J JEANTROUX, CH TOK, F IRANI, A GANGI Strasbourg - France PROCÉDURES INTERVENTIONNELLES DU BASSIN : QUELLE VOIE

Plus en détail

LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents. J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille

LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents. J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille LOMBOSCIATIQUES 130 cas récents J.R. ALLIEZ, N.HILAL, C. BALAN B.ALLIEZ C.H.U. Nord Neurochirurgie Marseille T.M.S. NOV.2005 Définition Lombo : Syndrome rachidien Sciatique : Syndrome radiculaire Chronique

Plus en détail

Infections ostéo articulaires. P r S Matheron Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Bichat Claude Bernard

Infections ostéo articulaires. P r S Matheron Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Bichat Claude Bernard Infections ostéo articulaires P r S Matheron Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Bichat Claude Bernard Novembre 2010 Infections ostéo articulaires Plusieurs tableaux cliniques Mais

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE (CNEDiMTS) AVIS DE LA COMMISSION. 31 mai 2011 CONCLUSIONS

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE (CNEDiMTS) AVIS DE LA COMMISSION. 31 mai 2011 CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE (CNEDiMTS) AVIS DE LA COMMISSION 31 mai 2011 CONCLUSIONS CONFIDENCE SPINAL CEMENT SYSTEM, dispositif pour Nom : vertébroplastie

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Référentiel métastases osseuses

Référentiel métastases osseuses Référentiel métastases osseuses Pascale Jacoulet, Pneumologie/IRFC, CHU Besançon Sébastien Aubry, Imagerie ostéo-articulaire, CHU Besançon Hervé Chataigner, Chirurgie Orthopédique et Rachidienne, Clinique

Plus en détail

TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008

TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008 TROISIEME PRIX LEO PHARMA Sotest 2008 MA Nadil*, Y Bouras*, M Fadili*, M Ouarab*, C Schwartz** *Service de Traumato-Orthopédie, Chu Ibn Rochd de Casablanca, Maroc **Service d orthopédie, Hôpital Louis

Plus en détail

INFORMATION DES PATIENTS CONCERNANT LA REALISATION D UNE LIBERATION POSTERIEURE POUR STENOSE LOMBAIRE. (encore appelée canal lombaire étroit)

INFORMATION DES PATIENTS CONCERNANT LA REALISATION D UNE LIBERATION POSTERIEURE POUR STENOSE LOMBAIRE. (encore appelée canal lombaire étroit) 1 INFORMATION DES PATIENTS CONCERNANT LA REALISATION D UNE LIBERATION POSTERIEURE POUR STENOSE LOMBAIRE (encore appelée canal lombaire étroit) associée éventuellement à une arthrodèse (fusion de 2 ou plusieurs

Plus en détail

CHONDROSARCOME MESENCHYMATEUX DU RACHIS LOMBAIRE DE L'ENFANT. DEVENIR A 10 ANS

CHONDROSARCOME MESENCHYMATEUX DU RACHIS LOMBAIRE DE L'ENFANT. DEVENIR A 10 ANS CHONDROSARCOME MESENCHYMATEUX DU RACHIS LOMBAIRE DE L'ENFANT. DEVENIR A 10 ANS Gérard DELEPINE (2) Nicole DELEPINE (1) JC DESBOIS (1) D GOUTALLIER (2) (1) Oncologie Pédiatrique - www.nicoledelepine.fr

Plus en détail

Traitement des Tumeurs Osseuses

Traitement des Tumeurs Osseuses Traitement des Tumeurs Osseuses Grands principes Exemples pratiques A. Babinet Introduction Tumeurs Bénignes Tumeurs Malignes Métastases Tumeurs Bénignes Extratumorale ou intratumorale Fonction Récidive

Plus en détail

Techniques combinées du squelette axial: embolisation et ablation percutanée. F.Bing, J.Garnon, E. Boatta, G.Tsoumakidou, MA Thenint, A.

Techniques combinées du squelette axial: embolisation et ablation percutanée. F.Bing, J.Garnon, E. Boatta, G.Tsoumakidou, MA Thenint, A. Techniques combinées du squelette axial: embolisation et ablation percutanée F.Bing, J.Garnon, E. Boatta, G.Tsoumakidou, MA Thenint, A. Gangi Contexte Finalité de l ablation percutanée: -Traitement curatif

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ATTEINTS DE METASTASES OSSEUSES

PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ATTEINTS DE METASTASES OSSEUSES Centre JEAN PERRIN PRISE EN CHARGE DES PATIENTS ATTEINTS DE METASTASES OSSEUSES PRINCESSE FLORE ROYAT Avec le soutien du laboratoire 14 octobre 2010 Prise en charge médicamenteusem des douleurs des métastases

Plus en détail

Monsieur R. Monsieur R. Quelle est la phase de la maladie de ce patient en 2007? MIB - Oncologie - Cancérologie W Jacot.

Monsieur R. Monsieur R. Quelle est la phase de la maladie de ce patient en 2007? MIB - Oncologie - Cancérologie W Jacot. Item 142 Prise en charge globale et terminale de la maladie métastatique. A Chapelle Homme de 61 ans 2007 : Aénocarcinome prostatique, métastatique d emblée (os), PSA > 2000 Bon état général (IK 80%) Pas

Plus en détail

Étude de l ostéosarcome chez le patient de plus de 50 ans

Étude de l ostéosarcome chez le patient de plus de 50 ans Étude de l ostéosarcome chez le patient de plus de 50 ans Christine TEMPELAERE Pr Anract, Dr Babinet, Dr Biau, Dr Larousserie Samedi 18 octobre 2014 Introduction Localisation: 90% métaphyse des os longs

Plus en détail

INJECTION PERIDURALE THERAPEUTIQUE PAR LE HIATUS COCCYGIEN S. AZZOUZ,

INJECTION PERIDURALE THERAPEUTIQUE PAR LE HIATUS COCCYGIEN S. AZZOUZ, INJECTION PERIDURALE THERAPEUTIQUE PAR LE HIATUS COCCYGIEN S. AZZOUZ, Hôpital Militaire Universitaire Spécialisé de Staoueli DEFINITION La Hernie Discale est une saillie que fait un disque intervertébral

Plus en détail

Métastases osseuses des cancers broncho-pulmonaires. Dr Fahed Zairi Service de neurochirurgie CHU de Lille

Métastases osseuses des cancers broncho-pulmonaires. Dr Fahed Zairi Service de neurochirurgie CHU de Lille Métastases osseuses des cancers broncho-pulmonaires Dr Fahed Zairi Service de neurochirurgie CHU de Lille Introduction L os (squelette axial++) est le troisième site métastatique après le poumon et le

Plus en détail

Dans tous les cas il s agit d une intervention majeure, techniquement difficile, qui peut imposer une hospitalisation relativement prolongée et le

Dans tous les cas il s agit d une intervention majeure, techniquement difficile, qui peut imposer une hospitalisation relativement prolongée et le ARTHRODESE LOMBAIRE L arthrodèse lombaire est une intervention chirurgicale qui a pour objectif de bloquer définitivement une ou plusieurs des articulations intervertébrales de la colonne lombaire. La

Plus en détail

DANS LA NEUROARTHROPATHIE DE CHARCOT

DANS LA NEUROARTHROPATHIE DE CHARCOT L IMAGERIE DE L ATTEINTE RACHIDIENNE DANS LA NEUROARTHROPATHIE DE CHARCOT S Aubry (1,2), L Brazeau (2), D Bergeron (2) 1 - Service de Radiologie A, CHU Besançon 2- Département de Radiologie, CHU Sherbrooke

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE ONCOLOGIE LA SOLUTION DE PRÉVENTION DE LA FRACTURE DE LA HANCHE

TRAUMATOLOGIE ONCOLOGIE LA SOLUTION DE PRÉVENTION DE LA FRACTURE DE LA HANCHE TRAUMATOLOGIE ONCOLOGIE LA SOLUTION DE PRÉVENTION DE LA FRACTURE DE LA HANCHE TRAUMATOLOGIE ONCOLOGIE LA FRACTURE DE LA HANCHE : UN PROBLÈME MAJEUR DE SANTÉ PUBLIQUE Plus de 2 millions de fractures de

Plus en détail

Prise en charge des métastases osseuses

Prise en charge des métastases osseuses «Les incontournables 2013 en Cancérologie» Prise en charge des métastases osseuses Dr Jean-Pierre CASEZ Service de Rhumatologie Centre Hospitalier d Annecy Dr Pierre-Yves BRARD Service de médecine nucléaire

Plus en détail

Intérêt de la vertébroplastie dans les tassements vertébraux traumatiques récents

Intérêt de la vertébroplastie dans les tassements vertébraux traumatiques récents Intérêt de la vertébroplastie dans les tassements vertébraux traumatiques récents J GABRILLARGUES, E CHABERT, B CLAISE, N CHETRUS, JL MICHEL NEURORADIOLOGIE / RADIOLOGIE A echabert@chu-clermontferrand.fr

Plus en détail

Institut Rizzoli. Méta OstéoS ChondroS Ewing Myelomes Lymphomes MFH FibroS Chordomes

Institut Rizzoli. Méta OstéoS ChondroS Ewing Myelomes Lymphomes MFH FibroS Chordomes LES METASTASES OSSEUSES D ORIGINE INCONNUE Dr H. NOURI STAFF INTER-SERVICES OCTOBRE 2008 INTRODUCTION Le squelette est un site métastatique fréquent pour de multiples carcinomes. 3 à 4% des métastases

Plus en détail

Lésions du rachis et des tissus mous adjacents

Lésions du rachis et des tissus mous adjacents CHAPITRE 13 Lésions du rachis et des tissus mous adjacents PLAN DU CHAPITRE ATTEINTES ISOLÉES DU CORPS VERTÉBRAL ATTEINTES DE L'ARC POSTÉRIEUR ANOMALIES DES APOPHYSES ARTICULAIRES POSTÉRIEURES OU DES LIGAMENTS

Plus en détail

LES CANCERS DIGESTIFS

LES CANCERS DIGESTIFS LES CANCERS DIGESTIFS Les cancers digestifs n ont souvent pas de symptômes. Ils peuvent toucher tous les organes : œsophage, estomac, foie, pancréas, rectum, colon Cancer colorectal C est une transformation

Plus en détail

RADIOFRÉQUENCE. Hervé Laumonier Clinique du Tondu- Bordeaux

RADIOFRÉQUENCE. Hervé Laumonier Clinique du Tondu- Bordeaux RADIOFRÉQUENCE Hervé Laumonier Clinique du Tondu- Bordeaux Principe des traitements percutanés mini invasifs Efficacité anti-tumorale Micro-ondes pallier aux C.I chirurgicales Cryoablation Durée des procédures

Plus en détail

SPONDYLOLISTHESIS ARTHROSIQUE LOMBAIRE

SPONDYLOLISTHESIS ARTHROSIQUE LOMBAIRE SPONDYLOLISTHESIS ARTHROSIQUE LOMBAIRE P. ANTONIETTI Clinique Jouvenet - PARIS Le spondylolisthésis arthrosique (SPLA) s oppose au spondylolisthésis par lyse isthmique comme nous l avons vu. En particulier,

Plus en détail

Sémiologie et examen clinique du rachis. Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège

Sémiologie et examen clinique du rachis. Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège Sémiologie et examen clinique du rachis Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège Anatomie de la colonne vertébrale Axe central du corps Joue plusieurs rôles -support -mouvement du tronc

Plus en détail

GYNAZUR avril Pierre AZUAR

GYNAZUR avril Pierre AZUAR GYNAZUR 17-18 avril 2014 Pierre AZUAR OBSERVATION N 1 Mme BAR.. M.. 52 ans Nullipare Réglée Tabac : 1 paquet Aucun antécédent médical ou chirurgical En mai 2010 : Mammographie : Sein droit, quadrant inféro

Plus en détail

métastase au cours du cancer

métastase au cours du cancer Je comprends ce qu'est une métastase au cours du cancer Un cancer peut, dans certains cas, se compliquer par l apparition de métastases. Une métastase correspond à la dissémination de cellules cancéreuses

Plus en détail

Traitement du Kyste Anévrysmal de l os.

Traitement du Kyste Anévrysmal de l os. Traitement du Kyste Anévrysmal de l os. www.nicoledelepine.fr Introduction Le kyste anévrysmal est une dystrophie pseudo tumorale rare dont le diagnostic parfois difficile et l évolution capricieuse peuvent

Plus en détail

Radiothérapie stéréotaxique des localisations osseuses

Radiothérapie stéréotaxique des localisations osseuses Radiothérapie stéréotaxique des localisations osseuses Yoann POINTREAU Institut inter-régional de Cancérologie - Le Mans CHRU Bretonneau Tours 1 Déclaration d intérêts NOVARTIS TAKEDA ROCHE SANOFI ARCHIMEDES/KYOWA

Plus en détail

SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD. Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A

SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD. Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A SERVICE DE RADIOLOGIE HOPITAL 20 AOUT CASABLANCA CHU IBN ROCHD Matusila.J El benna.n Moussali.N Gharbi.A INTRODUCTION Les métastases représentent la pathologie tumorale rachidienne la plus courante. Leur

Plus en détail

Peut-il y avoir une place pour la cryothérapie guidée par imagerie dans le traitement des récidives locales des sarcomes des tissus mous?

Peut-il y avoir une place pour la cryothérapie guidée par imagerie dans le traitement des récidives locales des sarcomes des tissus mous? Peut-il y avoir une place pour la cryothérapie guidée par imagerie dans le traitement des récidives locales des sarcomes des tissus mous? N. Lippa, P. Sargos, B. Dallaudière, F. Cornelis Introduction (1)

Plus en détail

Modalités thérapeutiques dans le traitement de la douleur. Marie-Chantal Côté Anesthésiologiste Hôtel-Dieu de Lévis

Modalités thérapeutiques dans le traitement de la douleur. Marie-Chantal Côté Anesthésiologiste Hôtel-Dieu de Lévis Modalités thérapeutiques dans le traitement de la douleur Marie-Chantal Côté Anesthésiologiste Hôtel-Dieu de Lévis Nociceptive Douleur Neuropathique Somatique Viscérale Périphérique Centrale Psychologique

Plus en détail

FACULTÉ DE MÉDECINE HENRI WAREMBOURG

FACULTÉ DE MÉDECINE HENRI WAREMBOURG UNIVERSITÉ DU DROIT ET DE LA SANTÉ - LILLE 2 FACULTÉ DE MÉDECINE HENRI WAREMBOURG Année 2014 T H È S E P O U R L E D I P L Ô M E D ' É T A T D E D O C T E U R E N M É D E C I N E OSTEOPLASTIES PERCUTANEES

Plus en détail

Journées Françaises de Radiologie octobre 2013 Paris

Journées Françaises de Radiologie octobre 2013 Paris Philippe Brunner, Nicolas Amoretti, Felipe Soares, Eliott Brunner, Elodie Cazaux, Mathieu Liberatore, Jean-Michel Cucchi, Michel -Yves Mourou, Serge Houllier, Stéphane Chanalet Hôpital Princesse Grace

Plus en détail

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin

METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS. Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin METASTASES OSSEUSES : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS Dr Marie-Ange Mouret-Reynier Oncologie Médicale M Centre Jean Perrin QU EST CE QU UNE UNE METASTASE OSSEUSE? Foyer tumoral dans les structures osseuses Multiplication

Plus en détail

Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré.

Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré. Aspect IRM des principales complications urgentes du rachis opéré. S Chinellato, G Koch, M Nonent, D Colin, P Mériot, D Ben Salem Service de Radiologie CHU La Cavale Blanche Brest. HIA Brest INTRODUCTION

Plus en détail

N oubliez pas de vous munir de vos anciens examens pour une comparaison et surtout de respecter les recommandations qui vous sont faites.

N oubliez pas de vous munir de vos anciens examens pour une comparaison et surtout de respecter les recommandations qui vous sont faites. Formulaire d information VERTEBROPLASTIE Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé une vertébroplastie. Elle sera pratiquée avec votre consentement. Vous avez en effet la liberté de l accepter ou

Plus en détail

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS 2005 Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa 1 Plan Introduction Epidémiologie Evaluation initiale Stratégie thérapeutique

Plus en détail

Traumatisme rachidien

Traumatisme rachidien Ce que doit savoir l'équipe paramédicale. Les traumatismes vertèbro-médullaires Traumatisme rachidien Généralités Importants signes neurologiques et instabilité. Signes neurologiques score ASIA : score

Plus en détail

Item 154 : Tumeurs des os primitives et secondaires

Item 154 : Tumeurs des os primitives et secondaires Item 154 : Tumeurs des os primitives et secondaires Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Circonstances révélatrices... 1 2 Bénin ou malin?...2 3 Tumeurs primitives...3

Plus en détail

Hôpital Princesse Grace Monaco Hôpital l Archet CHU Nice Centre d Imagerie Médicale Ajaccio Journées Françaises de Radiologie octobre 2013 Paris

Hôpital Princesse Grace Monaco Hôpital l Archet CHU Nice Centre d Imagerie Médicale Ajaccio Journées Françaises de Radiologie octobre 2013 Paris Philippe Brunner, Nicolas Amoretti, Felipe Soares, Eliott Brunner, Maxime Challali, Jean-Michel Cucchi, Olivier Brocq, Mathieu Liberatore, Michel-Yves Mourou, Serge Houllier Hôpital Princesse Grace Monaco

Plus en détail

L instabilité rachidienne

L instabilité rachidienne L instabilité rachidienne Dr Pierre Coloma, neurochirurgien Dr Sébastien Le Pape, chirurgien orthopédiste + (In)stabilité : définitions Stabilité : capacité des vertèbres à rester cohésives lors des mouvements

Plus en détail

TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES

TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES TUMEURS à CELLULES GÉANTES Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Tumeurs à cellules géantes Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Age moyen : 30

Plus en détail

Item n 215 : Rachialgies

Item n 215 : Rachialgies Généralité Interrogatoire Item n 215 : Rachialgies ATCD : cancer, tuberculose,... Caractéristique de la douleur : Siège et irradiation (radiculalgie) Horaire : inflammatoire ou mécanique Intensité : EVA

Plus en détail

Place de la radiofréquence dans le cancer du rein

Place de la radiofréquence dans le cancer du rein Place de la radiofréquence dans le cancer du rein N.Annane;F.Alibenamara,S.Berkane,L.Abid Service de chirurgie viscérale et oncologique. Hôpital de Bologhine. Alger Introduction Le cancer du rein est en

Plus en détail

TRAITEMENT DES GRANDS SARCOMES DES TISSUS MOUS DES MEMBRES. H.Nassi CHU d Oran

TRAITEMENT DES GRANDS SARCOMES DES TISSUS MOUS DES MEMBRES. H.Nassi CHU d Oran TRAITEMENT DES GRANDS SARCOMES DES TISSUS MOUS DES MEMBRES H.Nassi CHU d Oran INTRODUCTION Les sarcomes constituent un groupe large et complexe de tumeurs rares d origine mésenchymateuse. L incidence de

Plus en détail

LA RCP. Comment établir tous ensemble un projet thérapeutique en cas de cancer métastatique? Glehen olivier

LA RCP. Comment établir tous ensemble un projet thérapeutique en cas de cancer métastatique? Glehen olivier LA RCP Comment établir tous ensemble un projet thérapeutique en cas de cancer métastatique? Glehen olivier Hospices Civils de Lyon Centre Hospitalier Lyon Sud Aspects réglementaires RCP Aspects réglementaires

Plus en détail

Douleurs et cancer. Cas clinique

Douleurs et cancer. Cas clinique Douleurs et cancer Cas clinique Un patient de 54 ans vous consulte pour toux persistante A l interrogatoire, vous retrouvez un tabagisme actif à 40PA, une perte de poids de 5 kilos en trois semaines, une

Plus en détail

Thermo-ablation percutanée pulmonaire:

Thermo-ablation percutanée pulmonaire: REUNION REGIOANLE ONCOMIP RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE Thermo-ablation percutanée pulmonaire: Indications, faisabilité, complications et résultats Dr Samia COLLOT Dr Marion JAFFRO Service de Radiologie

Plus en détail

DESTRUCTION D OSTEOME OSTEOÏDE PAR AGENT PHYSIQUE,

DESTRUCTION D OSTEOME OSTEOÏDE PAR AGENT PHYSIQUE, DESTRUCTION D OSTEOME OSTEOÏDE PAR AGENT PHYSIQUE, PAR VOIE TRANSCUTANEE, AVEC GUIDAGE PAR SCANOGRAPHIE (HORS RACHIS) Classement CCAM : 14 - Code : non codé Octobre 2006 Service évaluation des actes professionnels

Plus en détail

Item 197 : Douleur thoracique aiguë

Item 197 : Douleur thoracique aiguë Item 197 : Douleur thoracique aiguë Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Généralités... 1 2 Douleur de la paroi thoracique antérieure... 2 3 Douleur thoracique latérale... 3 OBJECTIFS

Plus en détail

EPREUVE DE DOSSIERS partie numéro 1 ENOE Une femme africaine de 46 ans, vivant en Côte d Ivoire, est adressée en consultation pour douleurs dorsales évoluant depuis 2 mois. La douleur irradie en hémi-ceinture

Plus en détail

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne

Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Centre Jean PERRIN Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - LA RADIOTHERAPIE METABOLIQUE DES METASTASES OSSEUSES HYPERALGIQUES Dr Danielle MESTAS Médecine Nucléaire La radiothérapie

Plus en détail

Calendrier optimal du traitement de la fracture vertébrale par compression avec un implant intravertébral

Calendrier optimal du traitement de la fracture vertébrale par compression avec un implant intravertébral Calendrier optimal du traitement de la fracture vertébrale par compression avec un implant intravertébral A DENIS (1), X BARREAU (2), V DOUSSET (2), S LUC (2), JM VITAL (2), JJ RAILHAC (1), N SANS (1)

Plus en détail

Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS

Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS Dr Damien Le Pennec Problématique du délai Contenu de la première consultation : Anticipation des prises en charge Prise en charge diagnostique

Plus en détail

EVALUATION RADIO- CLINIQUE DE LA VERTEBROPLASTIE A PLUS DE 10 ANS

EVALUATION RADIO- CLINIQUE DE LA VERTEBROPLASTIE A PLUS DE 10 ANS EVALUATION RADIO- CLINIQUE DE LA VERTEBROPLASTIE A PLUS DE 10 ANS J FRANC, P LEHMANN, G SALIOU, EM KOCHEIDA, P MONET, D LEGARS, H DERAMOND Service d Imagerie Médicale - Pr Deramond Groupe hospitalier CHU

Plus en détail

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive

Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Référentiels Marocains de Chirurgie Cancérologique Digestive Chirurgie des métastases hépatiques des cancers colorectaux Pr Belkouchi - Pr Chihab - Pr Zentar - Pr Benkabbou 1. Introduction La présence

Plus en détail

Les infiltrations sous contrôle tomodensitométriques en pratique libérale :

Les infiltrations sous contrôle tomodensitométriques en pratique libérale : Les infiltrations sous contrôle tomodensitométriques en pratique libérale : aspects pratiques, prise en charge des patients et gestion des échecs Dr O Sisteron, Dr T Balme Service de Radiologie - Polyclinique

Plus en détail

Tumeurs Bénignes 2. TCG Kyste Anévrysmal. Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant

Tumeurs Bénignes 2. TCG Kyste Anévrysmal. Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant Tumeurs Bénignes 2 TCG Kyste Anévrysmal Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant Introduction Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Age moyen : 30 ans (16 à 64) 80 % entre 15 et 30 Hommes

Plus en détail

Douleur et métastases. N Cantagrel CETD Toulouse 2010

Douleur et métastases. N Cantagrel CETD Toulouse 2010 Douleur et métastases osseuses N Cantagrel CETD Toulouse 2010 Epidemiologie Tumeur Incidence 1 Incidence 2 Après un cancer primitif, 20% présentent une localisation secondaire osseuse Coleman 1997 (1)

Plus en détail

Cas de la semaine # 47

Cas de la semaine # 47 Cas de la semaine # 47 25 Septembre 2017 Préparé par Dre Fatima Ameur fellow Dre Manon Bélair MD Hôpital Notre Dame, CHUM Département de radiologie Faculté de médecine Histoire Clinique Pas d antécédents

Plus en détail

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006)

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) 1. Epidémiologie Les ostéosarcomes ou sarcomes ostéogèniques sont des tumeurs rares,

Plus en détail

Cours de sémiologie 03 - LOMBOSCIATIQUE - Chapitre 09 - Appareil locomoteur - Dr. TIOURSI. LOMBOSCIATIcUE

Cours de sémiologie 03 - LOMBOSCIATIQUE - Chapitre 09 - Appareil locomoteur - Dr. TIOURSI. LOMBOSCIATIcUE Cours de sémiologie 03 - LOMBOSCIATIQUE - Chapitre 09 - Appareil locomoteur - Dr. TIOURSI LOMBOSCIATIcUE I - Définition : La sciatique est une affection fréquente le plus souvent bénigne et parfois très

Plus en détail

Abords percutanés thoraciques. F.JAUSSET Radiologie Brabois

Abords percutanés thoraciques. F.JAUSSET Radiologie Brabois Abords percutanés thoraciques F.JAUSSET Radiologie Brabois Introduction - Indications extrêmement fréquentes en oncologie - Simplicité et rapidité - Peu de complication grave - Guidage sous scanner+++

Plus en détail

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Une ostéolyse type Ic, II, III dans la classification de Lodwick Une réaction périostée plurilamellaire, spiculée ou discontinue avec triangle de Codman

Plus en détail

UE appareil locomoteur Ronéo n : 31

UE appareil locomoteur Ronéo n : 31 Date : 22/03/2012 Professeur : Trojani Nombre de pages : 6 UE appareil locomoteur Ronéo n : 31 Intitulé du cours : Tumeurs osseuses Chef Ronéo : Sarah Binôme : Emilien et Camille Corporation des Carabins

Plus en détail

LE CANCER DU PANCREAS

LE CANCER DU PANCREAS LE CANCER DU PANCREAS Docteur Nicolas Williet, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris & Comité de Rédaction du site web de la Fédération Francophone de Cancérologie Digestive Ce document est destiné

Plus en détail

Imagerie médicale : dans quel but?

Imagerie médicale : dans quel but? Imagerie médicale : dans quel but? Technique d Imagerie Interventionnelle Benoît ît GALLIX UFR Médecine Montpellier-Nimes Obtenir des éléments diagnostiques par analyse sémiologique d images Guider des

Plus en détail

TRAITEMENT CHIRURGICAL PAR VOIE POSTÉRIEURE (LAMINECTOMIE OU LAMINOPLASTIE) D UN CANAL CERVICAL ÉTROIT AVEC MYÉLOPATHIE

TRAITEMENT CHIRURGICAL PAR VOIE POSTÉRIEURE (LAMINECTOMIE OU LAMINOPLASTIE) D UN CANAL CERVICAL ÉTROIT AVEC MYÉLOPATHIE Cachet du médecin INFORMATION PRÉOPÉRATOIRE TRAITEMENT CHIRURGICAL PAR VOIE POSTÉRIEURE (LAMINECTOMIE OU LAMINOPLASTIE) D UN CANAL CERVICAL ÉTROIT AVEC MYÉLOPATHIE PATIENT(E) Nom Prénom NATURE DE L INTERVENTION

Plus en détail

Inauguration Mardi 24 novembre h30 à l IRCAD

Inauguration Mardi 24 novembre h30 à l IRCAD Dossier de Presse Première Plate-forme d IRM interventionnelle en Europe dédiée aux soins, à la recherche et à l enseignement Inauguration Mardi 24 novembre 2009 17h30 à l IRCAD Cet événement s inscrit

Plus en détail

! J ai mal au dos depuis que j ai repris le tennis! ! C est depuis mon accident de voiture!

! J ai mal au dos depuis que j ai repris le tennis! ! C est depuis mon accident de voiture! Deux histoires cliniques CAT devant une douleur thoracique d origine ostéo-articulaire Erick Legrand Service de Rhumatologie CHU et Université d Angers! Etudiant en médecine, dorsalgie post séance de tennis,

Plus en détail

4ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique TEST Q.C.M. Et REPONSES

4ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique TEST Q.C.M. Et REPONSES 4ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique TEST Q.C.M. Et REPONSES Niort Jeudi 24 avril 2008 QCM 1 La chirurgie des cancers du poumon stade IV peut être curatrice: A- En cas de métastase cérébrale.

Plus en détail

LE TRAITEMENT ENDOVEINEUX DES VARICES PAR RADIOFREQUENCE

LE TRAITEMENT ENDOVEINEUX DES VARICES PAR RADIOFREQUENCE LE TRAITEMENT ENDOVEINEUX DES VARICES PAR RADIOFREQUENCE Vous souffrez de varices (insuffisance veineuse) en rapport avec le mauvais fonctionnement d une veine superficielle, appelée veine saphène, qui

Plus en détail

Tumeurs osseuses secondaires (154e) Professeur Jean-Philippe Vuillez Octobre 2003

Tumeurs osseuses secondaires (154e) Professeur Jean-Philippe Vuillez Octobre 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Tumeurs osseuses secondaires (154e) Professeur Jean-Philippe Vuillez Octobre 2003 Physiologie et histologie osseuses Cancérologie fondamentale

Plus en détail