Assemblée générale du 18 juin 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assemblée générale du 18 juin 2014"

Transcription

1 Assemblée générale du 18 juin 2014 Bienvenue, merci de votre présence et de votre participation Soyons efficaces, nous avons 63 points à l'ordre du jour : PROPOSITION : VOTE A MAIN LEVEE pour la plupart des points, et vote électronique pour les sujets délicats. 20:46:52

2 Ordre du jour (1/3) 1 20 Élections : président, scrutateurs, secrétaires Rapport du conseil syndical / contrôle ARC Information sur les procédures de recouvrement en cours et vote sur des ventes forcées 54 à Approbation des comptes 2013 sous réserves Répartition d'anciens soldes créditeurs Décision sur le prix de l'eau chaude Fixation du budget prévisionnel 2015 Désignation du syndic Election au conseil syndical Provision spéciale pour travaux futurs, placements Montant plancher pour la consultation du conseil syndical Montant plancher pour mise en concurrence Autorisation d'engager des dépenses hors budget Modalités de consultation des pièces comptables 62

3 Ordre du jour (2/3) Autorisation permanente donnée à la police de pénétrer dans les parties communes Autorisation de poursuite en cas de non-respect du règlement de copropriété Autorisation de débarras d'office des box et caves Mise en place d'un livret d'accueil ; Comité des résidents M. Jacaria : fermeture Vigik de toutes les portes des sous-sols M. Jacaria : vidéo-surveillance dans toutes les entrées M. Tassart : fermeture de l'ensemble de la résidence Fermeture permanente des deux portails piétons Réfection de la trémie de sortie du garage Réfection de la trémie d'entrée du garage Reprise de l'étanchéité de la cour de Pôle Emploi

4 Ordre du jour (3/3) Reprise de la zone d'enrobé rouge rue de Thionville Réparation de canalisations fuyardes dans les soussols rue de l'ourcq Remplacement des portes de l'ascenseur 9 Réfection de l'habillage de mur en zinc entre le 29 et le 31 rue de l'ourcq

5 Rapport du conseil syndical 5 7 réunions depuis la dernière AG : merci à tous les membres du conseil. Vous avez été informés tout au long de l'année par affichage dans les entrées, sur et grâce au rapport d'activité du conseil joint à la convocation. L'essentiel : La mise en concurrence des chauffagistes La détection de la légionelle Les garages et le stationnement dans la cour La sécurité (vidéo, interphones...) Le respect de l'esthétique extérieure Les travaux Eurobail La société de services d'urgence Le remplacement des fenêtres Le remplacement des robinets d'arrêt privatifs

6 Contrôle des comptes Le rapport et les réponses d'immo de France ont été joints à la convocation et mis en ligne Un suivi comptable / recouvrement sérieux par Immo de France Appels réalisés : ,40 Charges courantes : ,43 Excédent à rembourser : ,97

7 Des charges maîtrisées, un budget prudent Budget 2014 voté :

8 7 Action Information sur les procédures de recouvrement en cours déterminée et suivi tout au long de l'an- née Pour éviter des pertes irrécouvrables (plus tôt la procédure est lancée, moins le syndicat risque des pertes) Si les difficultés persistent sans raison compréhensible : mise en vente (3 propriétaires concernés cette année)

9 Trois propositions de vente forcée 54 à 62 Trois propositions de vente forcée Si les sommes dues sont réglées, la procédure est aussitôt interrompues (en général, on ne va que très rarement jusqu'à la vente) Avant d'en arriver là, contacter le syndic à la moindre difficulté de paiement.

10 Vente forcée des lots Mizrahi 54 à 56 Autoriser la vente forcée des lots appartenant à M. ou Mme Albert MIZRAHI. Mise à prix correspondant au montant des charges impayées (estimation). Estimation à 0 des sommes définitivement perdues.

11 Autorisation de saisie Immobilier's à 59 Autoriser la saisie immobilière des lots appartenant à la société Immobilier's 26. Mise à prix correspondant au montant des charges impayées (estimation). Estimation à 0 des sommes définitivement perdues.

12 Autorisation de saisie Dhoorah 60 à 62 Autoriser la saisie immobilière des lots appartenant à Mlle Marie DHOORAH. Mise à prix correspondant au montant des charges impayées (estimation). Estimation à 0 des sommes définitivement perdues.

13 8 Approbation des comptes 2013 Oui, sous réserve des modifications demandées par l'auditeur de l'arc. Sujet de principe : les subventions pour réalisation de l'audit énergétique, non recouvrées par la faute d'immo de France : Immo de France doit les prendre en charge.

14 Répartition d'anciens soldes créditeurs 9 Des copropriétaires ont vendu leur bien Ils n'ont pas réclamé le solde créditeur de leur compte ; le syndic n'a pas leurs coordonnées et n'a pas l'obligation de les joindre Proposition de répartir entre les copropriétaires présents aujourd'hui les soldes créditeurs enregistrés jusqu'en 2010, soit 1855,53 Décision de principe de rembourser (en majorant les appels de charge) si un de ces copropriétaires venait réclamer son dû.

15 10 Le prix de l'eau chaude L'auditeur de l'arc a observé il y a deux ans que le prix de l'eau chaude est sous-estimé, ce qui encourage la surconsommation et fait peser la charge de ce service sur tous les copropriétaires, sans tenir suffisamment compte de la consommation de chacun, mesurée par les compteurs. Nous avons réalisé une partie du réalignement nécessaire l'an dernier, il faut terminer la mise à jour.

16 10 Inéquitable N'incite pas à réduire la consommation

17 10 Prix de l'eau chaude Effet de l'augmentation de l'an dernier : 1. la consommation a commencé à baisser Conso Conso 2. globale 2012 : m3 (à 11,43 ) globale 2013 : m3 (à 13,14 ) la somme nouvellement répartie aux compteurs a permis de diminuer d'autant les frais de chauffage répartis aux millièmes. 2012, EC aux compteurs : , EC aux compteurs : soit en moins sur le poste chauffage

18 10 Prix de l'eau chaude Prix initial : 11,43 Après augmentation en ,14 Prix correct calculé par l'arc: 14,94 Impact (+ 14%) annuel selon la consommation : m3 / an : + 18 / an m3 / an : + 90 / an Proposition : retenir le prix calculé par l'arc.

19 11 Voter un budget 2015 prudent

20 12 Désignation du syndic Bilan 2013 : encore des difficultés de gestion courante. Proposition de contrat : même tarif que l'an dernier. Evaluation ARC : le contrat est en-dessous du niveau du marché Proposition : reconduire Immo de France cette année encore.

21 14 Conseil syndical Les membres actifs sortants se présentent pour un nouveau mandant de trois ans (Alloul, Amamra, Azoulay, Bertram, Capron, de Feuilhade, Delrieux, Dragon, Elfassy, Favaretto, Llop, Pellissier, Tordjman, Touati) Deux nouveaux candidats : Mme Pavel (entrée 7) M. Valensi (entrée 1) Rappel : les fonctions sont bénévoles et nécessitent du temps, de l'implication et votre soutien.

22 15 à 24 Nous Autorisations diverses et déclarations de principe examinons maintenant une série de déclarations de principe, autorisations ou obligations fixées par l'assemblée générale vis à vis du syndic, du conseil syndical ou des copropriétaires.

23 15 Provision spéciale pour travaux futurs Nouvelle procédure (loi ALUR) Proposition de ne pas constituer de provision spéciale cette année Proposition de lancer un audit global partagé de la résidence (recommandation de l'arc) pour évaluer l'état général (exemple : canalisations d'eaux usées, électricité, façade) avant de décider l'ordre de priorité des travaux à réaliser)

24 16 Placement de la trésorerie Cette résolution autorise le placement des provisions spéciales pour travaux ET LE PLACEMENT DE LA TRESORERIE COURANTE

25 17 Montant plancher de consultation du conseil syndical Jusqu'ici le conseil syndical vise préalablement toute facture ou marché de plus de 300 Proposition Rappel : de relever ce seuil à 500 toutes les factures sont vérifiées en fin d'année au moment de la préparation des comptes annuels.

26 18 Montant plancher de mise en concurrence Jusqu'ici la mise en concurrence est obligatoire pour tout marché ou devis de plus de Proposition de maintenir ce seuil.

27 19 Autorisation d'engagement de dépenses par le conseil syndical Jusqu'ici le conseil syndical peut engager des dépenses (urgence ou entretien) : HT au maximum par opération 5 opérations au maximum par an Exemple : peinture des garages Proposition de maintenir ces conditions.

28 19 Exemples de travaux ponctuels à lancer après l'ag

29 19 Exemples de travaux ponctuels à lancer après l'ag

30 19 Exemples de travaux ponctuels à lancer après l'ag Transformateur EDF enterré utilisé comme dépôt d'ordures sauvages rue de Thionville : habillage par une grille avec serrure EDF Stationnement sauvage dans la cour : installation d'une herse anti-recul côté rue Léon Giraud Contrôle vidéo des évacuations d'eaux usées et pluviales pour mettre fin à des dégâts des eaux répétitifs (entrées 6/7)

31 20 Consultation des pièces comptables chez le syndic Le conseil syndical et l'arc vérifient toutes les factures et les comptes. Chaque copropriétaire peut en faire autant au cours des six jours précédant la réunion de l'assemblée générale qui doit approuver les comptes.

32 21 Autorisation de pénétrer dans les parties communes Renouvellement d'une autorisation déjà votée : la police et la gendarmerie peuvent pénétrer en permanence dans les parties communes. (le sujet général de la sécurité dans la résidence sera abordé à partir du point 25

33 22 Autorisation de poursuite en cas de non respect du règlement de copropriété En 2013 ont été adressés des courriers aux copropriétaires ne respectant pas les règles d'aspect extérieur notamment (ex. cahier des charges de remplacement des fenêtres). Certains ont corrigés les défauts, merci à eux. La résolution permettra de poursuivre ceux qui n'auront pas réagi.

34 Autorisation de débarras d'office des box et caves aux frais des copropriétaires concernés 23 Il reste quelques box et caves encombrés. La résolution autorise le nettoyage par une entreprise, avec imputation des frais sur les charges du copropriétaire concerné. Le vidage d'un box coûtera environ XXX.

35 24 Comité des résidents et livret d'accueil Le comité des résidents réunira copropriétaires ET locataires Il établira un projet de livret d'accueil qui rappellera les obligations des uns et des autres pour bien VIVRE ENSEMBLE (bruit, propreté, travaux, etc...) Le livret d'accueil sera soumis au vote de l'ag l'an prochain, diffusé à chaque arrivant dans la résidence et mis en ligne sur le site du conseil.

36 Vivre ensemble? (quelques exemples) 24 Ne pas modifier les parties communes (évacuations d'eau, circuits d'eau, de gaz, de chauffage, portes, sols, murs porteurs ) sans autorisation Emmener ses ordures jusqu'au conteneur et nettoyer quand on a sali des parties communes Veiller au calme de la résidence (pas de bruit, pas de feux d'artifice) Etre attentif à ses voisins (personnes âgées, malades...) Intervenir quand on constate une incivilité (le syndic, le gardien, le conseil syndical ne peuvent pas tout faire)

37 Vivre ensemble? (quelques exemples) 24

38 Sécurité dans la résidence 25 à 36 Plusieurs points ont été mis à l'ordre du jour par des copropriétaires. Le conseil syndical vous propose une démarche progressive : 1. Généraliser les interphones vidéo avec Vigik (fin des codes d'accès) 2. Contrôler en tous temps les portails piétons par pass Vigik (les résidents entrent et sortent quand ils le souhaitent, les extérieurs font le tour jour et nuit) 3. Installer la vidéo surveillance dans les entrées seulement lorsque ce sera nécessaire

39 Contrôles des accès sous-sols par Vigik 25 à 27 Proposition d'un copropriétaire : contrôler tous les accès sous-sols par pass Vigik (21 / 54 / 88 ); or il faut au préalable avoir équipé tous les résidents en pass Vigik. Proposition de REJETER la résolution. Il faut d'abord terminer la pose des interphones vidéo dans les entrées et ensuite ce sujet pourra être examiné.

40 Fermeture totale de la résidence 32 à 33 Proposition d'un copropriétaire : clôturer entièrement la résidence (vote de principe). Ce vote a déjà eu lieu l'an dernier : rejet à une forte majorité. Proposition dans un premier temps de fermer en permanence les accès piétons côté rue de l'ourcq et rue Léon-Giraud pour éviter la traversée de la résidence par des personnes extérieures (voir les points 34 à 36 ) Proposition de fermer la zone EDF

41 Contrôle des portails piétons par Vigik 34 à 36 Accès rue de l'ourcq et rue Léon-Giraud : ils sont aujourd'hui condamnés de 22h30 à 06h00 et ouverts le reste du temps. Proposition : les contrôler avec un pass Vigik (entrée comme sortie) Avantage : permet aux résidents de passer à toute heure et interdit en permanence le passage de personnes extérieures à la résidence Inconvénient : dépense -faible- de 2445 en version Vigik,de 3669 en version audio (les visiteurs peuvent vous appeler) A réaliser après l'installation des interphones

42 Contrôle des portails piétons par Vigik 34 à 36 Proposition de voter les travaux en version Vigik Un appel de fonds en janvier 2015 Le montant de la quote-part est indiqué pour Studio/F3/F6 5 / 14 / 21

43 Contrôle des portails piétons par Vigik 34 à 36

44 La modernisation progressive des interphones et contrôles d'accès L'interphone Au rez de chaussée, un boitier d'appel pour les visiteurs, avec lecteur Vigik et caméra video sans fil. Le boitier appelle au choix un téléphone fixe ou mobile, ou l'un puis l'autre Vous disposez de badges Vigik pour entrer Vous répondez, et décidez d'ouvrir en appuyant sur une touche du téléphone

45 Travaux divers 37 à 53 Nous examinons maintenant une série de travaux d'entretien, plus ou moins indispensables et plus ou moins coûteux. A chaque fois, le montant de la quote-part est indiqué pour Studio/F3/F6

46 Trémie de sortie du garage 37 à 39 Le béton dégradé doit être déposé, l'étanchéité doit être reprise et une nouvelle couche de finition doit être posée. Proposition de voter ces travaux pour un montant maximal de XXX Le conseil syndical choisira l'entreprise au meilleur rapport qualité/prix. Financement en 2 appels de fonds oct14, jan15 Quote-part par box : 22,50

47 Trémie de sortie du garage 37 à 39

48 Trémie d'entrée dans le garage 40 à 42 Le béton dégradé doit être déposé, l'étanchéité doit être reprise et une nouvelle couche de finition doit être posée. Proposition de voter ces travaux pour un montant maximal de XXX Le conseil syndical choisira l'entreprise au meilleur rapport qualité/prix. Financement en 2 appels de fonds oct14, jan15 Quote-part par box : 15

49 Trémie d'entrée dans le garage 40 à 42

50 Réfection étanchéité, cour Pole Emploi 43 à 45 Le béton dégradé doit être déposé, l'étanchéité doit être reprise et une nouvelle couche de finition doit être posée. Eurobail devait financer ces travaux s'il pouvait ouvrir un puits de lumière. Opposition de la SCI Trois Rivières. Médiation proposée par le conseil syndical. Proposition de voter ces travaux pour un montant maximal de XXX. Financement en 2 appels de fonds avr15, jul15. Quote-part 56 / 140 / 217 Si la médiation proposée aboutit, les travaux seront pris en charge par Eurobail.

51 43 à 45 La cour de Pôle Emploi

52 Réfection étanchéité, rue de Thionville 46 à 48 Des infiltrations à chaque pluie dans les garages. Un test a montré que l'étanchéité sous la zone d'enrobé rouge était hors d'usage. Proposition de refaire cette étanchéité et donc de voter ces travaux pour un montant maximal de Financement en 2 appels de fonds avr15, jul15. Quote-part 50 / 124 / 192

53 Réfection étanchéité, rue de Thionville 46 à 48

54 Réparation de canalisations fuyardes 49 à 51 Dans les sous-sols, côté rue de l'ourcq (locaux Eurobail), des canalisations «parties communes» d'évacuation d'eaux usées/pluviales sont fuyardes. Proposition de voter ces travaux pour un montant maximal de Financement en 1 appel de fonds juillet14 Quote-part 6 / 14 / 22

55 Remplacement des portes ascenseur 9 Erreur sur la convocation, il ne s'agit pas de remplacer l'ascenseur entier mais seulement des portes intérieures de la cabine. L'ascensoriste indique qu'elles sont à bout de souffle et expliquent une partie des pannes. Dépense de à charge des résidents de l'entrée 9 Financement en 1 appel de fonds juillet14 Si les travaux étaient votés, proposition de remplacer aussi la face extérieure au rez de chaussée avec un matériau plus résistant que la laque actuelle. Quote-part (ascenseurs 8/9) 6 / 15 / à 53

56 Remplacement des portes ascenseur 7? à? Oubli d'immo de France sur la convocation, le remplacement des portes d'ascenseur 7 devait également être proposé au vote.

57 Remplacement des portes ascenseur 8? à Les? copropriétaires de l'entrée 8 sont-ils intéressés par un changement des portes de leurs ascenseurs?

58 Remplacement des portes ascenseur 7? à? Oubli d'immo de France sur la convocation, le remplacement des portes d'ascenseur 7 devait également être proposé au vote.

59 62 à 63 Défaut Travaux : réfection du chaperon 29/31 Ourcq d'étanchéité au sommet du mur entre le 29 (Pôle Emploi) et le 31 (entrée 10) rue de l'ourcq. Proposition de voter ces travaux pour un montant maximal de sous condition de partage par moitié avec le propriétaire du bâtiment mitoyen. Financement en 1 appel de fonds juillet14

60 Assemblée générale du 18 juin 2014 Résidence Aquarius Merci de votre présence et de votre participation, N'oubliez pas de rendre votre carte de vote avant de partir. Bonne soirée

Guide. de la copropriété

Guide. de la copropriété Guide de la copropriété 3F acteur majeur de l'habitat social 3F construit et gère des logements sociaux. Son parc s élève à près de 190 000 logements dont plus de 100 000 en Île-de-France. 3F est composé

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE Avant-propos Cher copropriétaire, Vous venez d acquérir un logement dans un immeuble en copropriété. Nous sommes heureux de vous accueillir et nous vous souhaitons d y vivre

Plus en détail

Convocation à l'assemblée Générale

Convocation à l'assemblée Générale RECOMMANDEE A.R. IMMEUBLE LE SQUARE DES ARTS II 59/61RUE DU CHATEAU DES RENTIERS 75013 PARIS Convocation à l'assemblée Générale Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous remercions de bien vouloir participer

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010

CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre 2007 et arrêté NOVELLI du 19 mars 2010 DIRECTION COPROPRIETE 51 rue Louis Blanc 92917 PARIS LA DEFENSE Cedex 01 46 91 25 25 ENTRE LES SOUSSIGNES : CONTRAT DE SYNDIC n Conforme à l'avis du Conseil National de la Consommation du 27 septembre

Plus en détail

dans votre résidence...

dans votre résidence... Coopération et Famille 17, rue de Richelieu 75038 Paris cedex 01 Conception & Réalisation : - Crédit-photos : Getty Images - Fotolia DE VOTRE COPROPRIÉTÉ BienvenueLES CLÉS dans votre résidence... Votre

Plus en détail

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE

LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE LOTISSEMENTS TRANSACTIONS GESTION DE BIENS - SYNDIC DE COPROPRIETES LES REGLES GENERALES DE LA COPROPRIETE DEFINITIONS LA COPROPRIETE La copropriété est l organisation de l ensemble immobilier répartie

Plus en détail

1.1 La comptabilité pour un syndicat de copropriétaires : qu est-ce que c est?

1.1 La comptabilité pour un syndicat de copropriétaires : qu est-ce que c est? On a souvent tendance à voir la comptabilité comme quelque chose d inaccessible ou d inutile «parce que çà marche bien dans sa copropriété jusqu à présent». Il est cependant nécessaire de plus de rigueur

Plus en détail

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d information pour les copropriétaires Le décret comptable Quelques repères......pour mieux comprendre Juin 2007 Plan du guide

Plus en détail

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 1 Le règlement de copropriété Le règlement de copropriété est avant tout un contrat interne, dont les copropriétaires sont les parties contractantes.

Plus en détail

Guide simplifié du locataire

Guide simplifié du locataire mais assez complêt Guide simplifié du locataire OBLIGATIONS ET CONSEILS EN MATIÈRE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Nous voulons vous aider à récupérer votre dépôt de garantie LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS LA COPROPRIÉTÉ Quatrième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2006 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002, 2006 ISBN

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL SYNDICAL DU 14/03/2013 Résidence DU PARC 78620 L ETANG LA VILLE

COMPTE-RENDU CONSEIL SYNDICAL DU 14/03/2013 Résidence DU PARC 78620 L ETANG LA VILLE COMPTE-RENDU CONSEIL SYNDICAL DU 14/03/2013 Résidence DU PARC 78620 L ETANG LA VILLE Le conseil syndical du Syndicat des Copropriétaires de la résidence du PARC s est réuni le jeudi 14 mars 2013 à 20h00

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE SEANCE DE L ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE DES COPROPRIETAIRES. Résidence 1 ALLEE DES EMPLES (5101)

PROCES-VERBAL DE SEANCE DE L ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE DES COPROPRIETAIRES. Résidence 1 ALLEE DES EMPLES (5101) CABINET BETTI 21 rue Georges Clémenceau 95110 SANNOIS 01.30.25.71.30. 01.30.25.36.81. : Location/Vente 01.34.05.10.12. 01.34.05.10.15. : cabinet.betti@orange.fr PROCES-VERBAL DE SEANCE DE L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE Avril 2013 Sommaire SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ 6 FONCTIONNEMENT ET VIE DE LA COPROPRIÉTÉ Quel est son rôle? Comment est rémunéré votre syndic? Les différents acteurs Assemblée Générale

Plus en détail

Le Guide Dégât des eaux

Le Guide Dégât des eaux Les fiches pratiques Oralia Fiche N 019 Edition Juin 2011 Le Guide Dégât des eaux Qu est-ce qu un dégât des eaux p. 1 Que faire après un dégât des eaux p. 2 La recherche de fuite p. 2 La convention CIDRE

Plus en détail

LES MAJORITES EN COPROPRIETE

LES MAJORITES EN COPROPRIETE LES MAJORITES EN COPROPRIETE Mise à jour : 08/09/2008 MAJORITE - Majorité dite de droit commun qui s applique s il n en est autrement ordonné par la loi Art. 24 alinéa 1 loi 10.07.1965 - Extension de l

Plus en détail

Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014. Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés

Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014. Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés Rencontre des Responsables de copropriétés de Neuilly sur Seine, le 14 octobre 2014 Focus sur quelques obligations applicables aux copropriétés Sommaire Domaine Sécurité et sanitaire Mise en sécurité des

Plus en détail

PROCES VERBAL ASSEMBLEE DU 24/05/2011

PROCES VERBAL ASSEMBLEE DU 24/05/2011 PROCES VERBAL ASSEMBLEE DU 24/05/2011 A rappeler impérativement N/Réf. : 374/AG520 Syndicat des Copropriétaires LES FLORIANES DE GERLAND Lyon, le 25 mai 2011 PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE DU 24/05/2011

Plus en détail

AUDIT GLOBAL PARTAGÉ pour les copropriétés de moins de 50 lots

AUDIT GLOBAL PARTAGÉ pour les copropriétés de moins de 50 lots Cahier des charges de consultation expérimental AUDIT GLOBAL PARTAGÉ pour les copropriétés de moins de 50 lots Date de mise à jour : 06/01/14 SOMMAIRE 0. Introduction 1. Cadre de la mission 2. Constitution

Plus en détail

Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt

Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt Eléments utilisés: Copropriété: 31, rue des Abondances 92100 Boulogne-Billancourt Notice explicative sur la ventilation de la facture EDF annuelle entre les différents postes de consommation à répartir

Plus en détail

01.46.36.21.90 Télécopie : 01.46.36.65.44 Paris, le 16 décembre 2008

01.46.36.21.90 Télécopie : 01.46.36.65.44 Paris, le 16 décembre 2008 1 Service copropriétés 12 rue de la Chine 75020 PARIS 01.46.36.21.90 Télécopie : 01.46.36.65.44 Paris, le 16 décembre 2008 PROCES VERBAL DU CONSEIL SYNDICAL DU 11 DECEMBRE 2008 1 ) Point sur la trésorerie

Plus en détail

Le cabinet est situé à Uccle à proximité de l Observatoire, au numéro 35 Avenue Houzeau.

Le cabinet est situé à Uccle à proximité de l Observatoire, au numéro 35 Avenue Houzeau. Syndic d immeuble Présentation : En tant que professionnel du chiffre et agrée comptable fiscaliste, notre société prend en charge la gestion administrative, financière et technique, de votre bien en privilégiant

Plus en détail

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1443024/verifiez-les-comptes-de-votre-copropriet...

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1443024/verifiez-les-comptes-de-votre-copropriet... Page 1 sur 6 ACTUALITÉS SIMULATEURS SERVICES VIDÉOS FORUM ÉVÈNEMENTS Toute l information juridique et pratique pour agir Aide Newsletter Accueil > Immobilier > Copropriété > Vérifiez les comptes de votre

Plus en détail

ORDRE DU JOUR. La gouvernance, la refonte des statuts et du règlement. Questions/Réponses. Les travaux de canalisation et leur financement

ORDRE DU JOUR. La gouvernance, la refonte des statuts et du règlement. Questions/Réponses. Les travaux de canalisation et leur financement ORDRE DU JOUR La gouvernance, la refonte des statuts et du règlement Le projet de budget Questions/Réponses Les travaux de canalisation et leur financement L éventuel passage en copropriété Conclusion

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Exercice précédent approuvé

I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Exercice précédent approuvé Etat financier après répartition au 31/12/2010 (date de clôture de l'exercice) ANNEXE 1 I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Trésorerie Provisions et avances 50 Fonds placés 51 Banques ou fonds disponibles

Plus en détail

SÉNAT 5 novembre 1985 PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986

SÉNAT 5 novembre 1985 PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986 PROPOSITION DE LOI adoptée le N 18 SÉNAT 5 novembre 1985 PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1985-1986 PROPOSITION DE LOI MODIFIÉE PAR LE SÉNAT modifiant la loi n 65-557 du 10 juillet 1965 fixant le statut de

Plus en détail

La C.N.A.B Confédération Nationale des Administrateurs de Biens et Syndics de Copropriété. vous informe

La C.N.A.B Confédération Nationale des Administrateurs de Biens et Syndics de Copropriété. vous informe La C.N.A.B Confédération Nationale des Administrateurs de Biens et Syndics de Copropriété vous informe COPROPRIETE : Décret n 2004-479 du 27 mai 2004 modifiant le décret n 67-223 du 17 mars 1967 Principaux

Plus en détail

Le recouvrement judiciaire des créances

Le recouvrement judiciaire des créances «Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC CONDITIONS PREALABLES : 1/ DEFINIR LE MONTANT PRECIS DE LA CREANCE (de quand à quand? 2/ AVOIR UNE CRÉANCE QUI RÉPONDE

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Le déroulement de l'enquête

Le déroulement de l'enquête Le déroulement de l'enquête Nous vous remercions de participer à notre enquête sur les charges de copropriété, dont nous publierons les résultats, dans notre mensuel et sur notre site, fin 2010, dès que

Plus en détail

«Le salon indépendant de la Copropriété» 4 ème édition du salon de l ARC LE SUIVI DES IMPAYES PAR LE CONSEIL SYNDICAL

«Le salon indépendant de la Copropriété» 4 ème édition du salon de l ARC LE SUIVI DES IMPAYES PAR LE CONSEIL SYNDICAL «Le salon indépendant de la Copropriété» 4 ème édition du salon de l ARC LE SUIVI DES IMPAYES PAR LE CONSEIL SYNDICAL Pourquoi un suivi? Les conséquences d un manque de suivi des impayés par le CS Frais

Plus en détail

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu.

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. Vous êtes victime ou responsable d un dégât des eaux? Pas de panique. Dans la majorité des cas, ces

Plus en détail

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX SECTEUR AGRICOLE LE PRÊT AGRI-TRAVAUX Le prêt agri-travaux, c est quoi? Le prêt agri-travaux est un prêt délivré par Action logement, qui finance les travaux d'installation ou d'amélioration dans votre

Plus en détail

40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru

40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru ARC Abus n 1767: 25 03 09/ 40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru retour abus Comment faire pour étudier facilement son contrat de syndic, savoir s il est «correct»

Plus en détail

Copropriété & accessibilité

Copropriété & accessibilité Note technique Copropriété & accessibilité Résumé de la législation relative aux travaux d accessibilité des BHC (Bâtiments d Habitation Collectifs) existants Les copropriétés relèvent de la réglementation

Plus en détail

Etre. syndic bénévole. en toute sécurité avec l ARC ;:> Association des Responsables de Copropriété

Etre. syndic bénévole. en toute sécurité avec l ARC ;:> Association des Responsables de Copropriété Etre syndic bénévole en toute sécurité avec l ARC ;:> Association des Responsables de Copropriété SOMMAIRE I- Pourquoi devient-on syndic bénévole? 1. Les raisons économiques. 2. Les raisons liées à la

Plus en détail

L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété. Petit. mémo. copropriétaire

L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété. Petit. mémo. copropriétaire L essentiel à retenir quand on achète ou possède un bien en copropriété Petit mémo du copropriétaire Petit mémo du copropriétaire Etre copropriétaire : C est avoir des droits mais aussi des obligations

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE SEANCE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DES COPROPRIETAIRES. Immeuble sis à ROUBAIX, 120 avenue Jean Lebas

PROCES-VERBAL DE SEANCE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DES COPROPRIETAIRES. Immeuble sis à ROUBAIX, 120 avenue Jean Lebas PROCES-VERBAL DE SEANCE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DES COPROPRIETAIRES Immeuble sis à ROUBAIX, 120 avenue Jean Lebas Le 20 Juin 2013 à 17H30, sur convocation adressée individuellement à tous les

Plus en détail

Feuille de route du copropriétaire

Feuille de route du copropriétaire Feuille de route du copropriétaire Que vous soyez déjà copropriétaire dans un immeuble géré par le cabinet IFNOR ou que vous veniez juste de faire l acquisition d un bien immobilier, nous avons voulu au

Plus en détail

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc.

Réduire sa facture énergétique, panorama complet. Obligations réglementaires, aides, etc. Réduire sa facture énergétique, panorama complet Obligations réglementaires, aides, etc. VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS EN DIRECTION DES COPROPRIETES CONSTAT: 80% du parc immobilier de Saint-Mandé est

Plus en détail

La suppression du poste de gardien

La suppression du poste de gardien La suppression du poste de gardien Comment ça marche Comment ça marche? Pourquoi supprimer? Avantages et inconvénients? Quelles économies? Cadre légal et réglementaire Réduction n est pas suppression Si

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC Conforme à l arrêté du 19 mars 2010

CONTRAT DE SYNDIC Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 CONTRAT DE SYNDIC Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 ENTRE LES SOUSSIGNES 1. SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES Le syndicat PRINCIPAL de l immeuble sis à 4/40 rue du Commandant René Mouchotte, représenté par

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION LOCKIMMO SYNDIC

MANUEL D UTILISATION LOCKIMMO SYNDIC MANUEL D UTILISATION LOCKIMMO SYNDIC LOCKimmo Logiciels de gestion immobilière Table des matières Paramétrage de votre copropriété...4 1ère Étape : Création de votre fiche Syndic...4 2ème Étape : Création

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DE CONSTAT D'ÉTAT DES LIEUX

PROCÈS VERBAL DE CONSTAT D'ÉTAT DES LIEUX Maître N d'étude : Tél. : Fax : email : @ PROCÈS VERBAL DE CONSTAT D'ÉTAT DES LIEUX Référence du dossier : xxxxxxxxxxxxxx Page 1/8 PROCÈS VERBAL DE CONSTAT L'AN DEUX MILLE DOUZE ET LE VENDREDI NEUF NOVEMBRE

Plus en détail

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive.

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. Moderne et pratique, nous remplaçons définitivement l'envoi traditionnel

Plus en détail

Vanves le 26 mars 2012. Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat 48 14 avenue Pasteur 92170 Vanves

Vanves le 26 mars 2012. Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat 48 14 avenue Pasteur 92170 Vanves Madame Castagnet, bat 48 Monsieur Pellé, bat 48 Madame Olive, bat 48 14 avenue Pasteur 92170 Vanves Madame Chauvelot, bat 49 Madame Croiset, bat 49 Monsieur Szojchert, bat 49 Madame Zapater, bat 49 Madame

Plus en détail

50 Fonds placés 102 Provisions pour travaux

50 Fonds placés 102 Provisions pour travaux ANNEXE 1 Cela veut dire que ce tableau doit correspondre aux comptes établis «après répartition» des excédents ou insuffisances budgétaires Vérifiez que la date correspond bien à votre fin d exercice.

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Syndical 5 juillet 2011 et 6 septembre 2011

Compte rendu du Conseil Syndical 5 juillet 2011 et 6 septembre 2011 Compte rendu du Conseil Syndical 5 juillet 2011 et 6 septembre 2011 5 juillet 2011 Présents : Mmes Burel, Naudet, Couzon, Chabal, Desaunay, Gueslot, MM. Billy, Delaruelle, Delpech, Maroun, Matura, Méré,

Plus en détail

Association des Responsables de Copropriété

Association des Responsables de Copropriété Association des Responsables de Copropriété L ARC, Association des Responsables de Copropriété, est une association à but non lucratif (loi de 1901) créée en 1987. Elle est implantée, en 2015, sur plus

Plus en détail

Le rôle du syndic. Introduction

Le rôle du syndic. Introduction Le rôle du syndic Introduction Le syndic constitue un concept nouveau dans la société marocaine. Il est apparu avec l apparition de la copropriété. Celle ci a été régie pendant longtemps par le Dahir de

Plus en détail

Immeuble collectif AQC

Immeuble collectif AQC AQC Immeuble collectif Comment bien utiliser votre assurance construction «Dommages-Ouvrage»? Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité

Plus en détail

Livret-guide du nouveau copropriétaire. ce que vous devez savoir. Les contacts utiles

Livret-guide du nouveau copropriétaire. ce que vous devez savoir. Les contacts utiles Les contacts utiles Pour plus d informations sur les modalités de fonctionnement d une copropriété, sur vos droits et vos devoirs en tant que copropriétaire, ou pour vous aider à résoudre des difficultés

Plus en détail

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair LES RÉPARATIONS locatives Le petit mémo pour y voir plus clair En matière de réparations locatives, les obligations du bailleur et celles du propriétaire sont définies par le Décret du 26 aôut 1987 et

Plus en détail

COPROPRIETE. Principales dispositions du décret 27 mai 2004 (JO du 4.6.04)

COPROPRIETE. Principales dispositions du décret 27 mai 2004 (JO du 4.6.04) COPROPRIETE Principales dispositions du décret 27 mai 2004 (JO du 4.6.04) La loi SRU du 13 décembre 2000 contient de nouvelles dispositions qui ont modifié la loi du 10 juillet 1965 : elles visent à améliorer

Plus en détail

Syndicat des Copropriétaires Les Jardins d Alexandre

Syndicat des Copropriétaires Les Jardins d Alexandre Syndicat des Copropriétaires Les Jardins d Alexandre Procès-verbal de l'assemblée du C.A. du syndicat des Jardins d'alexandre tenu le 21 juillet 2014 à 14:10 hrs au 1923 rue Alexandre-De Sève, au condo

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! sommaire Entrée et cuisine... p.4- Pièce à vivre... p.-7 Salle de bain, wc... p.8-9 Immeuble collectif... p.10 Maison

Plus en détail

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés?

LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? LOI ALUR : Quoi de nouveau dans les copropriétés? La loi du 24 Mars 2014 dite «loi ALUR», publiée au J.O. du 26/03/2014 a apporté quelques modifications notables dans le domaine du droit de la copropriété.

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS INTRODUCTION Ce document est une check-list des choses à vérifier lorsque l on reçoit un appartement en VEFA (donc sur plan). AFFAIRES A APPORTER : 1stylo 1bloc dur

Plus en détail

FUITE OU PROBLÈME CONDUITE D'EAU PROBLÈME D'ÉLECTRICITÉ. Que fait le réparateur?

FUITE OU PROBLÈME CONDUITE D'EAU PROBLÈME D'ÉLECTRICITÉ. Que fait le réparateur? FUITE OU 4 DE GAZ 5 6 AUTRES S DÉGÂTS À VOTRE TOIT le Chute de tuiles Un événement soudain générant une infiltration d'eau dans votre toit ou une situation dangereuse fixer une bâche remettre les tuiles

Plus en détail

Copropriété ANONYME CARNET D ENTRETIEN DYNAMIQUE

Copropriété ANONYME CARNET D ENTRETIEN DYNAMIQUE Copropriété ANONYE place GPE 69000 GPE CARNET D ENTRETIEN DYNAIQUE Cécile BARNASSON Pierre OLIVIER Jean-Luc PAYNO 27/11/2013 COPRO+ SAS au capital de 100 000 - SIRET 511 383 242 00019 RCS Lyon 10 rue des

Plus en détail

Comment sont prises les décisions?

Comment sont prises les décisions? Comprendre TRAVAUX EN COPROPRIETÉ Comment sont prises les décisions? Des règles différentes en fonction des travaux Entreprendre des travaux en copropriété nécessite souvent de suivre un processus assez

Plus en détail

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT PRESTATIONS DÉTAILS I. Assemblée générale I. 1 Préparation de l assemblée générale. a) Etablissement de l ordre

Plus en détail

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires

Arrêtons. Chapitre I er. - Les assemblées générales de copropriétaires Règlement grand-ducal du 13 juin 1975 prescrivant les mesures d'exécution de la loi du 16 mai 1975 portant statut de la copropriété des immeubles. - base juridique: L du 16 mai 1975 (Mém. A - 28 du 23

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national.

SYNDIC. - Création d une immatriculation obligatoire de toutes les copropriétés au sein d un registre national. SYNDIC 1- Immatriculation de la copropriété 2- Gestion de la copropriété 3- Transparence et prévention des difficultés 1- Immatriculation de la copropriété Portée - Création d une immatriculation obligatoire

Plus en détail

ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF. Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.)

ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF. Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.) ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.) PROGRAMME DE LA REUNION Objectifs de cette étude Moyens mis en œuvre Programme Coûts Et

Plus en détail

SUIVI DES DOSSIERS prochain conseil 31/01/2014 /Page 1/7

SUIVI DES DOSSIERS prochain conseil 31/01/2014 /Page 1/7 SUIVI DES DOSSIERS prochain conseil 31/01/2014 /Page 1/7 NATURE DES TRAVAUX Devis demandés Montant des devis reçus en Euros TTC Date d appel de fonds Choix de la Société Date prévisionnelle Indiquée en

Plus en détail

CONSEIL SYNDICAL DU 13 Décembre 2012 COPROPRIETE L ECUME. Pour le Conseil Syndic : Mme ALAUZUN, Mme TAVERNIER, Messieurs DROUET, PARISE et VANDEPUTTE

CONSEIL SYNDICAL DU 13 Décembre 2012 COPROPRIETE L ECUME. Pour le Conseil Syndic : Mme ALAUZUN, Mme TAVERNIER, Messieurs DROUET, PARISE et VANDEPUTTE CONSEIL SYNDICAL DU 13 Décembre 2012 COPROPRIETE L ECUME Etaient Présents : Pour le Conseil Syndic : Mme ALAUZUN, Mme TAVERNIER, Messieurs DROUET, PARISE et VANDEPUTTE Pour le Syndic : Mlle NOWACKI Valérie

Plus en détail

DEPENSE ET CHARGES PUR LE LOCATAIRE ET LE PROPRIÉTAIRE

DEPENSE ET CHARGES PUR LE LOCATAIRE ET LE PROPRIÉTAIRE DEPENSE ET CHARGES PUR LE LOCATAIRE ET LE PROPRIÉTAIRE http://droit-finances.commentcamarche.net/immobilier-location/l100-charges-et-reparationsqui-paie-quoi.php3 Ils ont Les contentieux sont fréquents

Plus en détail

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE

FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE FICHE N 14 - INDIVISION, USUFRUIT, DROIT D USAGE D UN LOT DE COPROPRIETE Les règles de gestion posées par la loi du 10 juillet 1965 fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis sont à compléter

Plus en détail

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs

Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Septembre 2012 Les répartiteurs de frais de chauffage dans les immeubles collectifs Immeubles collectifs (gérance et copropriété) Depuis une ordonnance n 2011-504 du 9 mai 2011, l article L 241-9 du Code

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

Le service d appels d offres

Le service d appels d offres Le service d appels d offres Demande de devis Le site Mon-immeuble.com vous propose un service d appels d offres accessible par le menu «Appels d offres». Ce service est réservé aux membres du Club MI

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

IL A ÉTÉ CONVENU ET ARRÊTÉ CE QUI SUIT :

IL A ÉTÉ CONVENU ET ARRÊTÉ CE QUI SUIT : CONTRAT DE SYNDIC Mandat n.. ENTRE LES SOUSSIGNÉS : «Le syndicat des copropriétaires» du... Représenté par le Président de Séance... Agissant en exécution de la décision de l assemblée générale du... Ci-après

Plus en détail

RÉNOVATION EN COPROPRIÉTÉ : COMMENT MOBILISER LES COPROPRIÉTAIRES?

RÉNOVATION EN COPROPRIÉTÉ : COMMENT MOBILISER LES COPROPRIÉTAIRES? L e s e s s e n t i e l s d e l a c o p r o p r i é t é RÉNOVATION EN COPROPRIÉTÉ : COMMENT MOBILISER LES COPROPRIÉTAIRES? Informer, consulter, se concerter et décider tous ensemble Table des matières

Plus en détail

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE DU MERCREDI 23 AVRIL 2014 à 18 h 30

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE DU MERCREDI 23 AVRIL 2014 à 18 h 30 Syndicat des Copropriétaires de l immeuble : 105 Quai Jules Guesdes 11 Rue Charles Fourrier 94 400 VITRY SUR SEINE PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE DU MERCREDI 23 AVRIL 2014 à 18 h 30 Mesdames et

Plus en détail

LE GUIDE-DEGAT DES EAUX

LE GUIDE-DEGAT DES EAUX LE GUIDE-DEGAT DES EAUX Vous êtes victime ou responsable d'un dégât des eaux? Votre assurance habitation couvre ce sinistre dans la majorité des cas. Qu'est-ce qu un dégât des eaux (DDE)? Le DDE est le

Plus en détail

La Loi ALUR : les éléments importants. concernant la copropriété. et leurs délais d application

La Loi ALUR : les éléments importants. concernant la copropriété. et leurs délais d application La Loi ALUR : les éléments importants concernant la copropriété et leurs délais d application La loi ALUR a été signée par le Président de la République le 24 mars 2014 et publiée au Journal Officiel le

Plus en détail

MORVAN & EDGAR QUINET SA

MORVAN & EDGAR QUINET SA MORVAN & EDGAR QUINET SA SP/MEQ/102014 FONDEE EN 1933 Mandat n 14 CONTRAT DE SYNDIC (LOI ALUR) - IMM... AG././2014 ENTRE LES SOUSSIGNES Le SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES de l'immeuble sis :...... Représenté

Plus en détail

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment Impôts 2015 TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans particuliers professionnels du bâtiment travaux relevant des taux réduits attestation Les principaux taux de TVA depuis le 1er

Plus en détail

Guide pratique de la copropriété

Guide pratique de la copropriété ANCC Association Nationale de la Copropriété et des Copropriétaires 13 rue Littré 75006 PARIS Téléphone : 01.42.22.14.14 Télécopie : 01.42.22.69.69 Guide pratique de la copropriété Ce guide a été réalisé

Plus en détail

Droit de la copropriété

Droit de la copropriété Le règlement de la copropriété Généralités Le règlement de copropriété a pour objet de fixer les droits et les obligations des copropriétaires. Il régit également la vie de la copropriété. Il a un caractère

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Rencontre de la Communauté d Agglomération de Val Maubuée Du 16 juin 2015 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE

Rencontre de la Communauté d Agglomération de Val Maubuée Du 16 juin 2015 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE Du 16 juin 2015 LA MAITRISE DES CHARGES GRACE A OSCARVILLE I. DES CHARGES DE COPROPRIETE DE PLUS EN PLUS LOURDES A SUPPORTER Répartition des charges par poste au niveau national (total=44,4 /m2 SHAB/an)

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Les novations dans la copropriété

Les novations dans la copropriété Les novations dans la copropriété Le document que nous publions a comme objet de faire le point sur les dernières modifications importantes en matière de copropriété. Ce secteur de la consommation est

Plus en détail

Contrat de mandat de syndic de copropriété

Contrat de mandat de syndic de copropriété Contrat de mandat de syndic de copropriété 1. Parties au contrat... 3 2. Fonctions... 3 3. Durée du contrat... 3 4. Disposition fiscale... 3 5. Liste des prestations de gestion courante... 4 6. Forfait

Plus en détail

Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux

Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux Comment mobiliser les copropriétaires et financer de gros travaux Saint-Mandé Cycle de formations mai-juin : Comment réaliser des économies d'énergie dans votre copropriété? VILLE DE SAINT-MANDE: LES ACTIONS

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

Les dispositions de la loi ALUR

Les dispositions de la loi ALUR Les dispositions de la loi ALUR Actualité juridique publié le 23/04/2014, vu 1176 fois, Auteur : JurisConseils Le Conseil constitutionnel avait été saisi sur plusieurs dispositions de la loi Alur. On attendait

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical

Copropriété. Syndical en. Je veux entrer au Conseil Syndical Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions Je veux entrer au Conseil Syndical Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12 82 Fax : 01 40 30 12

Plus en détail

I.P.G. Immobilière Parisienne de Gestion Administrateur de Biens 58 rue Beaubourg 75003 PARIS

I.P.G. Immobilière Parisienne de Gestion Administrateur de Biens 58 rue Beaubourg 75003 PARIS I.P.G. Immobilière Parisienne de Gestion Administrateur de Biens 58 rue Beaubourg 75003 PARIS Tel : 01 42 78 43 08 Fax : 01 42 78 68 85 Paris, date de la poste IMMEUBLE : C2461 PARKING LES TROIS VALLÉES

Plus en détail

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété.

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété. GARANTIES LOCATIVES LES SERVICES D ATI GESTION LA GESTION LOCATIVE (quittancement, reddition mensuelle des comptes, suivi des travaux ) LE SYNDIC DE COPROPRIETE LA MISE EN LOCATION (sélection des locataires,

Plus en détail

La réunion a commencée à 8h30 et s est terminée à 11h30

La réunion a commencée à 8h30 et s est terminée à 11h30 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL SYNDICAL DE LA RESIDENCE LE GRAND SUD Le vendredi 12 décembre 2014 Les membres du Conseil Syndical se sont réunis dans les locaux du cabinet FONCIA CARRERE TIXADOR

Plus en détail

OUI OUI NON. Principalement circulateur de chauffage avec variateur de vitesse IEE 0,23 des logements individuels.

OUI OUI NON. Principalement circulateur de chauffage avec variateur de vitesse IEE 0,23 des logements individuels. PRIME ÉNERGIE E5 VARIATEUR DE FRÉQUENCE (dont circulateur de chauffage IEE 0,23) Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif

Plus en détail