Chapitre 16 : Equilibres d oxydoréduction CHAPITRE 16 : EQUILIBRES D OXYDOREDUCTION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 16 : Equilibres d oxydoréduction CHAPITRE 16 : EQUILIBRES D OXYDOREDUCTION"

Transcription

1 CHAPITRE 16 : EQUILIBRES D OXYDOREDUCTION DOCUMENT DE COURS I. Equilibres d oxydoréduction (aussi appelés équilibres redox) 1. Couple redox Définition : Un réducteur (Red) est une espèce qui peut céder un ou plusieurs électrons. Un oxydant (Ox) est une espèce qui peut capter un ou plusieurs électrons A tout oxydant correspond un réducteur selon la demi- équation redox : Ox + ne - = Red L oxydant et le réducteur forment un couple redox, noté Ox/Red. Couples Zn 2+ /Zn Cl 2 /Cl - Demi- équation redox Zn 2+ (aq) + 2e - = Zn(s) Ox Red Cl 2 (g) + 2e - = 2Cl - (aq) Ox Red Rappel : écriture des demi- équations d oxydoréduction en milieu acide Exemple : Cr 2 O 2-7 /Cr 3+ 1) On écrit de part et d autre du signe = les deux partenaires du couple. 2) On assure la conservation des éléments autres que H et O. 3) On assure la conservation de l élément O avec des molécules d eau. 4) On assure la conservation de l élément H avec des protons H + 5) On assure la conservation de la charge avec des électrons e -. Application : Ecrire la demi- équation électronique correspondant au couple MnO 4 - / Mn 2+ Remarque : En milieu basique, il n est pas judicieux de faire apparaître H + dans l équation. Comment procéder? On assure la conservation de l élément O avec HO - et celle de H avec H 2 O. Exemple : Cr 2 O 2-7 /Cr 3+ : Cr 2 O H 2 O + 6 e - = 2 Cr HO - Astuce : autre manière de trouver la demi- équation en milieu basique : Ecrire la demi- équation en milieu acide. Ajouter autant d ions HO - que nécessaire de chaque côté pour faire disparaître les ions H + (H + + HO - = H 2 O). Exemple : Cr 2 O 2-7 /Cr 3+ Demi- équation en milieu acide : Cr 2 O H e - = 2 Cr H 2 O Ajout des ions HO - de part et d autre : + 14 HO HO - Bilan : Cr 2 O H 2 O + 6 e - = 2 Cr H 2 O + 14 HO - En simplifiant les H 2 O qui apparaissent des deux côtés : Cr 2 O H 2 O + 6 e - = 2 Cr HO - Application : Ecrire la demi- équation électronique correspondant au couple MnO 4 - / Mn 2+ en milieu basique : Commentaire : si rien n est précisé (ou exigé), toujours utiliser les demi- équations en milieu acide. 1

2 2. Couples de l eau L eau est un ampholyte redox. Elle est oxydante dans le couple H 2 O/H 2. Demi- équation : Remarque : ce couple est souvent noté H + /H 2, mais il s agit bien d un couple de l eau. Elle est réductrice dans le couple O 2 /H 2 O. Demi- équation : 3. Nombre d oxydation n.o. Le nombre d oxydation d un élément chimique est le reflet de son état d oxydation, c est à dire du nombre d électrons qu il a (formellement ou réellement) perdu, que cet élément soit seul ou dans un édifice polyatomique. C est un nombre entier, algébrique (positif si des électrons ont été perdus, ou négatif si des électrons ont été gagnés), noté en chiffres romains. a) Règles utiles à la détermination des n.o. 1) Le n.o. d un élément dans une espèce monoatomique est égal à la charge algébrique de cette espèce. Espèce Na Cl - Fe 2+ Fe 3+ n.o. 2) Quand deux éléments sont unis par une liaison covalente, les électrons de la liaison sont attribués arbitrairement à l élément le plus électronégatif. (S il s agit de deux éléments identiques, le doublet est partagé équitablement entre les deux électrons). Le n.o. de chaque élément est alors égal à la charge formelle qui lui est ainsi attribué. H 2 O : Bilan : Pour O : Pour les deux H (identiques) : Nombre d électrons de valence de O : 6 Nombre d électrons de valence de H : 1 Nombre d électrons «appartenant» à 2x2 + 2x2 = 8 Nombre d électrons «appartenant» à O dans la molécule : (2dnl + 2 liaisons) H dans la molécule : 0 n.o. (O) dans H 2 O 6-8 = - II n.o. (H) dans H 2 O 1-0 = +I NO - 2 : Remarque : détermination du n.o. de O dans H 2 O 2 : 2

3 3) Dans un édifice polyatomique, n. o. = charge globale de l édifice. Exemple : NO 2 - : On a trouvé n.o. (N) = +III ; n.o. (O) = - II pour tous les oxygènes, +III + 2x(- II)= - 1 = charge globale de l édifice. Bilan : Comment déterminer le n.o. d un élément? S il s agit d une espèce monoatomique, on regarde directement la charge. S il s agit d un édifice polyatomique : o Si sa formule de Lewis est simple, on peut utiliser la règle 2. o S il s agit d un oxyde (M X O Y où M est un métal) ou d un hydroxyde (M X (OH) Z ), il existe une astuce liée à la règle 3 : O est l élément le plus électronégatif (après F). Dans les oxydes, on a donc toujours n.o.(o)=- II. H est peu électronégatif. Dans les hydroxydes, on a toujours n.o.(h)=+i. On en déduit le n.o. de M grâce à la règle 3. n.o. du manganèse dans MnO - 4 : Règle 3 : n. o. = charge globale de l édifice donc n.o. (Mn) + 4 x n.o. (O) = - 1. Or dans un oxyde, n.o. (O)= - II. Donc n.o. (Mn) = xII = +VII. n.o. du chrome dans Cr 2 O 7 2- : b. Propriétés du n.o. Lorsqu un élément est oxydé, son nombre d oxydation augmente ; lorsqu un élément est réduit, son nombre d oxydation diminue. La variation de n.o. correspond au nombre d électrons transférés. Fe /Fe Zn(s) = Zn 2+ (aq) + 2e - Zn 2+ /Zn n.o.(zn)=0 à n.o.(zn)=+ii Oxydation n.o.(fe)=+iii à n.o.(fe)=+ii Fe 3+ (aq) + e - = Fe 2+ (aq) Réduction 2 électrons échangés, variation du n.o. de 2 1 électron échangé, variation du n.o. de 1 Lorsqu un élément est oxydé, le plus grand nombre d oxydation accessible (dans des conditions usuelles) correspond à son nombre d électrons de valence (seuls électrons facilement arrachés). Exemple : Le chrome 24 Cr a électrons de valence, son plus grand nombre d oxydation accessible lors d une oxydation est donc Lorsqu un élément est réduit, le plus grand nombre d oxydation accessible correspond à l ajout du nombre d électrons qui confère à l élément la configuration électronique d un gaz noble. Exemple : Il manque.. électrons à l oxygène pour atteindre la configuration électronique d un gaz noble. Le nombre d oxydation maximum accessible par O lors d une réduction est donc On peut ainsi prévoir les nombres d oxydation extrêmes d un élément à partir de sa position dans le tableau périodique. 3

4 Exemple : Le carbone Voici la 2 ème ligne du tableau périodique Li Be B C N O F Ne a) Quel est le nombre d oxydation maximal (le plus positif) du carbone? Le plus négatif? b) En considérant que l électronégativité de H est inférieure à celle de C, donner une molécule dans laquelle le n.o. de C est le plus positif possible, et une dans laquelle il est le plus négatif possible. 4. Couples usuels (à connaître) Couple : Ox / Red Demi équation Commentaires - MnO / 4 Mn 2+ MnO 4 - (aq) + 8H + (aq) + 5e - Mn 2+ (aq) L ion permanganate est un très bon = + 4H Permanganate n.o.(mn)=+vii n.o.(mn)=+ii 2 O(l) oxydant, fréquemment utilisé. Cr 2 O 7 2- Dichromate ClO - Hypochlorite H 2 O 2 Peroxyde d hydrogène / / / Cr 3+ Cl - Chlorure H 2 O Cr 2O 7 2- (aq) n.o.(cr)=+vi ClO - (aq) n.o.(cl)=+i H 2 O 2 (aq) n.o.(o) = - I + 14H + (aq) + 6e - = + 2H + (aq) + 2e - = + 2H + (aq) + 2e - = 2 Cr 3+ n.o.(cr)=+iii Cl - (aq) n.o.(cl)=- I 2 H 2 O(l) n.o.(o)=- II + 7H 2 O(l) + H 2 O(l) L ion dichromate est un très bon oxydant, fréquemment utilisé bien que toxique. Les ions hypochlorite sont de très bons oxydants. Ce couple est présent dans l eau de Javel Le peroxyde d hydrogène est un bon oxydant. C est le constituant de l eau oxygénée. 5. Réaction redox en solution : transfert direct d électrons Lorsqu un oxydant Ox 1 et un réducteur Red 2 sont en solution, il s établit un équilibre redox mettant en jeu un transfert d électron de Red 2 vers Ox 1. Le transfert d électrons est direct. Attention : Les électrons n existent pas libres dans l eau : tout électron libéré par un réducteur doit être capté par un oxydant. Les électrons ne doivent donc pas apparaître dans le bilan de la réaction. Un gain d électrons correspond à une réduction. Une perte d électrons correspond à une oxydation. Exemple 1 : Réaction de Cu 2+ avec Zn : Couples Demi- équation redox (écrite dans le sens adapté à l expérience) Zn 2+ /Zn Zn(s) = Zn 2+ (aq) + 2e - (1) Cu 2+ /Cu Cu 2+ (aq) + 2e - = Cu(s) (2) Bilan : (1)+(2) : Cu 2+ (aq) + Zn(s) = Cu(s) + Zn 2+ (aq) Dans le sens direct, Cu 2+ est réduit (gain de deux électrons) et Zn(s) est oxydé (perte de deux électrons). 4

5 Exemple 2 : Réaction de Cr 2 O 2-7 avec I - Couples Demi- équation redox (écrite dans le sens adapté à l expérience) Cr 2 O 2-7 /Cr 3+ I 2 /I - Bilan : II. Piles électrochimiques On parle de réaction électrochimique lorsque le transfert d électrons est indirect (passage par un circuit extérieur). 1. Etude de la pile Daniell a) Schéma de l expérience b) Observations Un courant circule spontanément de la plaque de.. vers la plaque de.. Au bout d un temps suffisamment long, on observe un dépôt de cuivre sur la plaque de cuivre, et l épaisseur de la plaque de zinc diminue. c) Interprétation Des électrons circulent de la plaque de zinc vers la plaque de cuivre. D où proviennent les électrons? Les électrons sont libérés par :.. Qu advient- il des électrons? Les électrons n existent pas libres en solution aqueuse, et ils ne s accumulent pas. Ils sont consommés à l interface métal/solution par.. Bilan : Il y a transfert spontané du zinc vers les ions Cu 2+. Le transfert se fait de façon indirecte (via un circuit extérieur). Equation bilan :.. Intérêt : on a créé un générateur de courant électrique, appelée pile électrochimique (ou «pile» dans la vie courante). 5

6 2. Description de la pile a. ½ pile Cette pile est constituée de deux ½ piles. Définition : Une ½ pile est un ensemble constitué par : - les deux espèces Ox et Red d un couple - un électrolyte en contact avec un conducteur électronique Solution ionique capable de faire circuler un courant de façon ionique (conductivité non nulle) Métal appelé électrode. Remarque : Par extension, certaines ½ piles sont appelées électrodes. Couple : Ag + /Ag Electrode : Ag(s) (conducteur électronique) Electrolyte : solution de (Ag +, NO 3 - ) (conducteur ionique) Couple : Electrode : Electrolyte : Définitions : L électrode siège de la réduction est appelée cathode. C est le pôle (+) de la pile, de potentiel le plus élevé. L électrode siège de l oxydation est appelée anode. C est le pôle (- ) de la pile, de potentiel le plus faible. Pour la pile Daniell, le cuivre joue le rôle de cathode (on y observe la réduction de Cu 2+ ) et le zinc d anode (on y observe l oxydation de Zn). b. Circulation du courant Dans les électrodes métalliques et dans le circuit extérieur, la circulation du courant est assurée par Dans les électrolytes, la circulation du courant est assurée par. Entre les deux électrolytes, la circulation du courant est assurée par le pont salin. Il s agit d un gel contenant une solution aqueuse contenant des ions (il faut faire attention à choisir des ions qui ne réagissent pas avec les ions des deux électrolytes). La circulation du courant dans le pont salin est assurée par les ions présents. Le pont salin permet également d assurer l électroneutralité des solutions. La jonction électrolytique (jonction entre les deux électrolytes) peut également être assurée par une paroi poreuse perméable aux ions. Schéma récapitulatif : Nature et circulation des porteurs de charge dans la pile Daniell 6

7 c. Représentation schématique de la pile On parcourt «l intérieur de la pile» : d. Force électromotrice Définition : On appelle force électromotrice (fem) d une pile e=(v + - V - ) i=0 Remarque : avec cette définition, e>0 car V + > V - Pour la mesurer, on ferme le circuit entre les deux électrodes par un voltmètre : e. Capacité d une pile On appelle capacité d une pile la quantité maximale de charge électrique qu'elle peut fournir au cours de sa décharge. Dans le système international, elle s'exprime en coulomb, mais on utilise souvent l ampère- heure (1 A h = C). Exemple : Supposons une pile Daniell constituée de la façon suivante : Excès Excès 100 ml de solution de concentration 0,1mol.L ml de solution de concentration 0,1mol.L -1 Déterminons la capacité maximale de cette pile.

8

9 Document 1 : Etat standard L état standard d une espèce chimique dans un état physique donné et à une température T donnée est défini conventionnellement : - La pression est la pression standard p =1 bar. - L état standard dépend de la phase dans laquelle se trouve le constituant : S il s agit d un gaz, l état standard est : ce constituant, gazeux, se comportant comme un gaz parfait, sous la pression p =1 bar et à la température T. S il s agit d un solide ou d un liquide, l état standard est : ce constituant solide ou liquide, pur, sous la pression p =1 bar et à la température T. S il s agit d un soluté, l état standard est : ce soluté, à la concentration C =1 mol.l - 1, sous la pression p =1 bar et à la température T, le soluté se comportant comme s il était infiniment dilué (pas d interactions entre les solutés). Conséquence : l activité d un constituant dans son état standard vaut 1. Document 2 : Potentiel d oxydoréduction E(Ox/Red) d un couple ½ pile relative au couple Ox/Red Selon la nature du couple constituant la demi- pile et les concentrations des solutions, E(Ox/Red) prend des valeurs différentes, qui peuvent être positives ou négatives. a) Mesure de E(Ag + /Ag) pour [Ag + ]=0,1 mol.l - 1 et à 25 C. b) Mesure de E(Zn + /Zn) pour [Zn + ]=0,1 mol.l - 1 et à 25 C. Document 3 : Quelques potentiels standard à 25 C Couple E (V) H 2 O 2 /H 2 O 1,78 MnO - 4 /Mn 2+ 1,51 Cr 2 O 2-7 /Cr 3+ 1,33 O 2(g) /H 2 O 1,23 ClO - /Cl - 0,89 Ag + /Ag (s) 0,80 Fe 3+ /Fe 2+ 0,77 Cu 2+ /Cu (s) 0,34 H + /H 2(g) 0 Pb 2+ /Pb (s) - 0,13 Fe 2+ /Fe (s) - 0,44 Zn 2+ /Zn (s) - 0,76 Na + /Na (s) - 2,71

10 Document 4 : Electrodes de référence Exemple : Electrode au calomel saturé (ECS) (couple Hg 2 Cl 2 (s)/hg(l). Hg 2 Cl 2 est le calomel) Montrer que le potentiel de cette électrode est constant. Et en pratique? Pour mesurer le potentiel d une ½ pile, on réalise une pile avec l ECS et on mesure la ddp entre les deux électrodes : Remarque : A cause de la toxicité du mercure, l utilisation de l ECS est en recul, au profit d électrode non toxique comme l électrode au chlorure d argent :

Chapitre VIII-3 Equilibres d Oxydoréduction

Chapitre VIII-3 Equilibres d Oxydoréduction Chapitre VIII-3 I- Généralités...2 1- Nombre d oxydation...2 a- Définition...2 b- Couple d oxydoréduction...2 2- Equilibre électrochimique...3 3- Equation-bilan d oxydoréduction...3 4- Electrode ou demi-pile...4

Plus en détail

I. Quels sont les deux types de transfert spontané d électrons? I.1. Transferts spontanés directs d électrons

I. Quels sont les deux types de transfert spontané d électrons? I.1. Transferts spontanés directs d électrons Chapitre : Les piles électrochimiques Chapitre : Les piles électrochimiques Objectifs : Schématiser une pile ; Utiliser le critère d évolution spontanée pour déterminer le sens de déplacement des porteurs

Plus en détail

T STI2D-SIN CHIMIE DEUXIÈME PARTIE : «TRANSPORT» 2016 / 2017 COURS TP SUR LE CHAPITRE 9 «PILES ET ACCUMULATEURS DANS LE TRANSPORT»

T STI2D-SIN CHIMIE DEUXIÈME PARTIE : «TRANSPORT» 2016 / 2017 COURS TP SUR LE CHAPITRE 9 «PILES ET ACCUMULATEURS DANS LE TRANSPORT» T STI2D-SIN CHIMIE DEUXIÈME PARTIE : «TRANSPORT» 2016 / 2017 COURS TP SUR LE CHAPITRE 9 «PILES ET ACCUMULATEURS DANS LE TRANSPORT» Introduction : Qu est-ce qu une pile? Qu est-ce qu une batterie d accumulateurs?

Plus en détail

PILES ET ACCUMULATEURS. I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques

PILES ET ACCUMULATEURS. I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques PILES ET ACCUMULATEURS I Les générateurs électrochimiques II Oxydoréduction III Systèmes électrochimiques I piles et générateurs électrochimiques a- Les différentes piles et accumulateurs existants. Les

Plus en détail

Capacité 2-Savoir déterminer le no d un élément dans un édifice O N Déterminer le nombre d oxydation de l élément soufre dans les édifices SO 2,

Capacité 2-Savoir déterminer le no d un élément dans un édifice O N Déterminer le nombre d oxydation de l élément soufre dans les édifices SO 2, LES SAVOIR-FAIRE DU CHAPITRE- AUTOEVALUATION Enoncés et compétences évaluées Capacité 1-Savoir prévoir les NO extrêmes d un élément O N Déterminer les no extrêmes des éléments du bloc s, du bloc p, les

Plus en détail

Piles électrochimiques

Piles électrochimiques Piles électrochimiques I. Définitions et structure d une pile 1. Généralités Au cours d'une réaction d'oxydo-réduction, il y a échange d'électrons entre deux couples. Cette échange peut se faire directement

Plus en détail

Réactions d Oxydoréduction

Réactions d Oxydoréduction Réactions d Oxydoréduction GENERALITES et ASPECT QUALITATIF Ox 2 Ox 1 Oxydant E 0 2 E 0 1 E 0 Ox 1 + Red 2 Red 1 +Ox 2 Red 2 Red 1 Réducteur 1 Oxydation et réduction Historiquement, l oxydation est la

Plus en détail

Un oxydant est une espèce chimique capable de capter un ou plusieurs électrons.

Un oxydant est une espèce chimique capable de capter un ou plusieurs électrons. Nom :.. Prénom :.. Classe :. Activité ① OBJECTIFS Faire la différence entre oxydant, réducteur, oxydation et réduction. Ecrire une demi-équation d oxydo-réduction et du couple correspondant. 1- Oxydant

Plus en détail

Chapitre 1 : Oxydoréduction

Chapitre 1 : Oxydoréduction Chapitre 1 : Oxydoréduction 1. Définitions Définitions : On appelle oxydant une entité (atome, molécule ou ion) capable de capter au moins un électron (noté e ) au cours d une réaction chimique : Oxydant

Plus en détail

Chapitre n 8 L E S P I L E S

Chapitre n 8 L E S P I L E S Chapitre n 8 L E S P I L E S T ale S I- Présentation 1 )Transferts d électrons a) Transfert spontané direct Lorsque les espèces chimiques participant à une réaction d oxydo-réduction en solution aqueuse

Plus en détail

CORRECTION EXERCICES SUR OXYDO-REDUCTION / PILES

CORRECTION EXERCICES SUR OXYDO-REDUCTION / PILES CORRECTION EXERCICES SUR OXYDO-REDUCTION / PILES 1 EXERCICE 1 : Couples en présence : Fe 2+ /Fe E o 1 = 0,44 V Ag + /Ag E o 2 = + 0,80 V 1.) D après les valeurs des potentiels : E o 1 < E o 2 OX FORT :

Plus en détail

est un oxydant ; couple rédox Cl 2 n 2 red 1 ox 2

est un oxydant ; couple rédox Cl 2 n 2 red 1 ox 2 OXYDO RÉDUCTION ) Couple rédox Réaction rédox a Couple rédox Réducteur : atome, molécule ou ion pouvant donner des électrons Na! Na + e Oxydant : ' ' '' '' ' ' accepter '' Cl 2 2e! 2Cl Na est un réducteur

Plus en détail

LES PILES I) TRANSFERT SPONTANÉ D ÉLECTRONS II) CONSTITUTION D UNE PILE III) FONCTIONNEMENT D UNE PILE IV) ÉTUDE QUANTITATIVE D UNE PILE.

LES PILES I) TRANSFERT SPONTANÉ D ÉLECTRONS II) CONSTITUTION D UNE PILE III) FONCTIONNEMENT D UNE PILE IV) ÉTUDE QUANTITATIVE D UNE PILE. chapitre C7 LES PILES Introduction I) TRANSFERT SPONTANÉ D ÉLECTRONS I.1. Transfert spontané direct I.2. Transfert spontané indirect II) CONSTITUTION D UNE PILE II.1. Définition d une pile II.2. Les composants

Plus en détail

8-Énergie chimique. Première partie. Stockage et conversion de l énergie chimique

8-Énergie chimique. Première partie. Stockage et conversion de l énergie chimique 8-Énergie chimique Première partie Stockage et conversion de l énergie chimique 8-Énergie chimique Page 2 sur 6 Voir la recherche correspondante. Deuxième partie Les piles : un mode de stockage de l énergie

Plus en détail

Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie

Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie I. Peut-on prévoir l évolution d une pile? 1. Mise en évidence expérimentale du sens spontané de

Plus en détail

Chapitre 20 Réactions d oxydo-réduction

Chapitre 20 Réactions d oxydo-réduction Chapitre 20 Réactions d oxydo-réduction 1-Les objectifs du chapitre Ce que je dois connaître Les notions d'oxydant, réducteur et nombre d'oxydation (n.o.) la formule de Nernst Les électrodes de référence

Plus en détail

E Q U I L I B R E D O X Y D O R E D U C T I O N

E Q U I L I B R E D O X Y D O R E D U C T I O N REACTIONS EN SOLUTION AQUEUSE R.Duperray Lycée F.BUISSON PTSI E Q U I L I B R E D O X Y D O R E D U C T I O N «One day sir, you may tax it» Michael Faraday (1791-1867) en réponse à Mr Gladstone, le chancelier

Plus en détail

La classification quantitative des couples oxydants réducteurs

La classification quantitative des couples oxydants réducteurs La classification quantitative des couples oxydants réducteurs Niveau : 12 Durée Pré requis : - Oxydoréduction - couple oxydant-réducteur Objectifs : connaissances de la notion de potentiel d un couple

Plus en détail

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat

Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat Professeur : Mohamed lemine ould Hasnat I. Mesure et calcul en chimie 1.1. De la concentration massique à la concentration molaire 1.1.1. De la masse à la quantité de matière : Par définition : La masse

Plus en détail

Table des matières. Physique - Chimie - CPGE TSI - Établissement Saint Joseph - LaSalle

Table des matières. Physique - Chimie - CPGE TSI - Établissement Saint Joseph - LaSalle Table des matières C5 Réactions d oxydo-réduction................................. 2 5.1 Génréralités.......................................... 2 5.2 Nombres d oxydation....................................

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE PILE? COMMENT FONCTIONNE-T-ELLE?

QU EST-CE QU UNE PILE? COMMENT FONCTIONNE-T-ELLE? Objectifs : Réaliser et étudier le fonctionnement de deux piles. QU EST-CE QU UNE PILE? COMMENT FONCTIONNE-T-ELLE? Un grand nombre d appareils électriques fonctionnent avec des piles. Elles convertissent

Plus en détail

3. a. La nature de l électrolyte différencie les piles salines et alcalines. b. Il existe aussi des piles boutons, des piles à combustibles.

3. a. La nature de l électrolyte différencie les piles salines et alcalines. b. Il existe aussi des piles boutons, des piles à combustibles. 1. Mots manquants a. transformation chimique b. réducteur c. électrons d. réducteur ; oxydant e. charge ; éléments f. accumulateurs 2. QCM a. Fe2+ (aq). b. a = 1 ; b = 2 ; c = 2. c. Ag+(aq) est l oxydant

Plus en détail

Piles et accumulateurs, une. réponse au défi énergétique

Piles et accumulateurs, une. réponse au défi énergétique Piles et accumulateurs, une 6h15 réponse au défi énergétique Qu'est-ce qu'une pile? Comment fonctionne-t-elle? 1) Quelles sont les caractéristiques des piles et des accumulateurs? activité : Piles et accumulateurs

Plus en détail

7. Oxydoréduction Résumé Exercices

7. Oxydoréduction Résumé Exercices Sciences BMA Ébénisterie 1/6 Ch. 7. Oxydoréduction 7. Oxydoréduction Résumé Exercices Objectifs : Identifier l'oxydant et le réducteur, l'oxydation et la réduction. Écrire la demi-équation d'un couple

Plus en détail

Le potentiel de la pile est lié aux composants des deux cellules de demi-réaction et dépend des concentrations en ions des deux solutions.

Le potentiel de la pile est lié aux composants des deux cellules de demi-réaction et dépend des concentrations en ions des deux solutions. Relions les 2 bornes de la pile au moyen d un voltmètre. On y lit une différence de potentiel (ddp) de 1,09 volt. Cette ddp entre les 2 électrodes représente le potentiel de la pile, appelé également force

Plus en détail

Les piles électrochimiques

Les piles électrochimiques PROF: Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx I/Présentation de la pile Daniell Les piles électrochimiques La pile Daniell

Plus en détail

Piles et accumulateurs

Piles et accumulateurs Chapitre 2 Chimie Piles et accumulateurs Objectifs Distinguer les différentes sortes de piles : piles salines, piles alcalines et piles à combustible Connaître le principe de fonctionnement des accumulateurs

Plus en détail

Chapitre 18 : Oxydoréduction, piles et accumulateurs

Chapitre 18 : Oxydoréduction, piles et accumulateurs Chapitre 18 : Oxydoréduction, piles et accumulateurs I. Piles et accumulateurs Ce sont des générateurs électrochimiques (qui produisent de l énergie électrique à partir d énergie chimique) comportant deux

Plus en détail

Chapitre IV - Réactions d oxydo-réduction. Réactions d oxydo-réduction

Chapitre IV - Réactions d oxydo-réduction. Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydoréduction I Généralités I Définitions a. Oxydant et Réducteur Un oxydant (Réducteur) est une espèce chimique qui fixe (cède) des électrons. Lorsqu un oxydant fixe des électrons il est

Plus en détail

Chapitre III : Oxydoréduction

Chapitre III : Oxydoréduction Plan (Cliquer sur le titre pour accéder au paragraphe) ********************** I- GENERALITES...2 1- Nombre d oxydation... 2 2- Equation-bilan d oxydoréduction... 3 3- Couple d oxydoréduction... 3 4- Electrode

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 19. Piles et oxydoréduction. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 19. Piles et oxydoréduction. Exercices d application. 5 minutes chrono! Sirius 1 ère S Livre du professeur Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. transformation chimique b. réducteur c. électrons d. réducteur ; oxydant e. charge ; éléments

Plus en détail

Chapitre :6 «Les piles et l oxydoréduction»

Chapitre :6 «Les piles et l oxydoréduction» Chapitre :6 «Les piles et l oxydoréduction» I. Qu'est-ce qu'un couple oxydant-réducteur? 1. Oxydants et réducteurs Un oxydant est une espèce capable de. Un réducteur est une espèce capable de... 2. Couple

Plus en détail

1/5. Partie : Agir Défis du XXI e s Thème : Convertir l'énergie et économiser les ressources Chapitre XX PILES ET OXYDORÉDUCTION

1/5. Partie : Agir Défis du XXI e s Thème : Convertir l'énergie et économiser les ressources Chapitre XX PILES ET OXYDORÉDUCTION Partie : Agir Défis du XXI e s Thème : Convertir l'énergie et économiser les ressources Chapitre XX PILES ET OXYDORÉDUCTION Compétences attendues : Pratiquer une démarche expérimentale pour réaliser une

Plus en détail

Réactions d' oxydoréduction. Chimie 12

Réactions d' oxydoréduction. Chimie 12 Réactions d' oxydoréduction Chimie 12 Définitions Une oxydation est une réaction au cours de laquelle un élément perd des électrons. Oxydation du Cuivre : Cu Cu 2+ + 2 e - Une réduction est une réaction

Plus en détail

Table des matières. Aspect thermodynamique des réactions rédox. S.Boukaddid Oxydo-réduction MP2

Table des matières. Aspect thermodynamique des réactions rédox. S.Boukaddid Oxydo-réduction MP2 Aspect thermodynamique des réactions rédox Table des matières 1 Pile électrochimique 2 1.1 Demi-pile....................................... 2 1.2 Réactions aux électrodes...............................

Plus en détail

Fiche pédagogique enseignant CHIMIE

Fiche pédagogique enseignant CHIMIE Pays Cadre Niveaux Discipline Programme Thème du programme Sujet Roumanie Lycées à section bilingue francophone Classes de XIIe Chimie Curriculum spécifique aux sections bilingues http://www.vizavi-edu.ro/fr/ressources/baccalaureat/textes-officielsprogrammes/74.html

Plus en détail

Tester ses connaissances. Apprendre à résoudre. 1. Expression et calcul de la capacité en A h. 2. Énergie totale fournie. 3.

Tester ses connaissances. Apprendre à résoudre. 1. Expression et calcul de la capacité en A h. 2. Énergie totale fournie. 3. LIVRE CHAPITRE 9 COMMENT FONCTIONNENT LES PILES ET ACCUMULATEURS? PAGE 131 à 134 Tester ses connaissances 1 : A et C. 2 : A et B. 3 : C. 4 : A et B. 5 : B et C. 6 : B. 7 : B. 8 : A et B. Les piles : Apprendre

Plus en détail

RAPPELS DE COURS CHIMIE

RAPPELS DE COURS CHIMIE RAPPELS DE COURS CHIMIE Partie II: Piles et accumulateurs, Réactions d oxydoréduction 1. Piles et accumulateurs usuels a) Différents types de générateurs électrochimiques Il existe de nombreux moyens de

Plus en détail

THÈME MONDE DE LA MATIERE / MONDE OBJET CH. III RÉACTIONS CHIMIQUES ENTRE UN MÉTAL ET UN ION RÉACTIONS D OXYDORÉDUCTION

THÈME MONDE DE LA MATIERE / MONDE OBJET CH. III RÉACTIONS CHIMIQUES ENTRE UN MÉTAL ET UN ION RÉACTIONS D OXYDORÉDUCTION TP - COURS 1STD2A THÈME MONDE DE LA MATIERE / MONDE OBJET CH. III RÉACTIONS CHIMIQUES ENTRE UN MÉTAL ET UN ION RÉACTIONS D OXYDORÉDUCTION IV. RÉACTION D OXYDO RÉDUCTION a) Définition Une réaction d oxydoréduction

Plus en détail

Chapitre XXII : Diagrammes E-pH et E-pL

Chapitre XXII : Diagrammes E-pH et E-pL Chapitre XXII : Diagrammes E-pH et E-pL Plan : ********************** I- Conventions de tracé des diagrammes E-pH 3 1- Présentation générale 3 3- Concentration totale ou de travail ou de tracé d espèces

Plus en détail

DS n 7 - PcSI (Corrigé) - Samedi 14 mai 2011

DS n 7 - PcSI (Corrigé) - Samedi 14 mai 2011 pcsi, Lycée Camille Vernet DS n 7 PcSI - corrigé 1/5 DS n 7 - PcSI (Corrigé) - Samedi 14 mai 011 Notation : (X) représente l activité de X. Problème 1 Détermination du produit de solubilité du chromate

Plus en détail

I. Etude préliminaire. Faire les montages proposés et répondre aux questions dans l ordre.

I. Etude préliminaire. Faire les montages proposés et répondre aux questions dans l ordre. TP 9 chimie : Terminale REALISATION ET ETUDE DE PILES Objectif : Montrer qu une transformation chimique spontanée impliquant un échange d électrons peut avoir lieu soit en mélangeant les espèces chimiques

Plus en détail

Chimie et énergie : première partie

Chimie et énergie : première partie Chimie et énergie : première partie 1. De l énergie pour faire de la chimie Film extraction et raffinage du cuivre à partir de la mine de Chukikamata Chili (700000t/an) Les utilisations du cuivre o Cuivre

Plus en détail

Chapitres 13 et 14. Concepts clés À savoir

Chapitres 13 et 14. Concepts clés À savoir Concepts clés À savoir Chapitres 13 et 14 Demi-réaction (p. 561) Réduction [GER-AO] (p. 562) Oxydation [LEO-AR] (p. 562) RÉDOX [RED OX] (p. 562) Écrire des demi-réactions dans des solutions acides (p.

Plus en détail

Chapitre 11 Piles et accumulateurs

Chapitre 11 Piles et accumulateurs Chapitre 11 Piles et accumulateurs I. Caractéristiques des piles et évolutions technologiques Activités documentaires Document 1 : Document 2 : Document 3 : Différences entre piles salines et piles alcalines

Plus en détail

La classification qualitative des couples oxydants réducteurs

La classification qualitative des couples oxydants réducteurs Niveau : 12 Durée 1 h Pré requis : La classification qualitative des couples s s - identification des ions positifs - connaissance de la réaction d oxydoréduction Objectifs : connaissances : - comparaison

Plus en détail

Partie 2. Cinétique des réactions d oxydo-réduction 2.1. Courbes courant-potentiel

Partie 2. Cinétique des réactions d oxydo-réduction 2.1. Courbes courant-potentiel Energie chimique et énergie électrique Partie 2. Cinétique des réactions d oxydo-réduction 2.1. Courbes courant-potentiel Objectifs du chapitre Notions à connaître : Courbe courant-potentiel sur une électrode

Plus en détail

Exercices d entrainement

Exercices d entrainement Exercices d entrainement Exercice 1 : Répondre par vrai ou faux. a. Une réduction est un gain d électrons b. Une espèce chimique capable de céder des électrons est un réducteur. c. Les ions cuivre (II)

Plus en détail

DS n 8 - PCsi (3h30) - Samedi 14 mai 2011

DS n 8 - PCsi (3h30) - Samedi 14 mai 2011 pcsi, Lycée Camille Vernet DS n 8 PCsi 1/6 DS n 8 - PCsi (3h30) - Samedi 14 mai 2011 Solutions aqueuses Les copies mal présentées, voire illisibles sont corrigées aux risques et périls de l auteur. Il

Plus en détail

COURS DE CHIMIE N 5 REACTIONS D'OXYDO-REDUCTION Loi de Nernst

COURS DE CHIMIE N 5 REACTIONS D'OXYDO-REDUCTION Loi de Nernst COURS DE CHIMIE N 5 REACTIONS D'OXYDO-REDUCTION Loi de Nernst I/ Généralités 1/ Définitions a/ Oxydo-réduction Les réactions «redox» sont des échanges d'électrons entre des anions, des cations ou des molécules

Plus en détail

DM 17 : les piles-correction

DM 17 : les piles-correction DM 17 : les piles-correction Exercice 1 : une pile zinc-fer Soit une pile zinc-fer qui met en jeu les couples Zn 2+ (aq) / Zn (s) et Fe 2+ (aq) / Fe (s). Cette pile débite dans un circuit série comportant

Plus en détail

Thermodynamique de l oxydoréduction

Thermodynamique de l oxydoréduction Thermodynamique de l oxydoréduction Chapitre 6 : relation entre les grandeurs de réaction et les potentiels d électrodes. Enthalpie libre électrochimique. la pile à hydrogène Cours de chimie de seconde

Plus en détail

T ÉLECTROCHIMIE NS

T ÉLECTROCHIMIE NS ÉLECTROCHIMIE NS L électrochimie est la branche de la chimie qui étudie l interconversion entre l énergie électrique et l énergie chimique. Un processus électrochimique est une réaction d oxydoréduction

Plus en détail

Oxydoréduction 1 Oxydation et réduction, oxydants et réducteurs

Oxydoréduction 1 Oxydation et réduction, oxydants et réducteurs Oxydoréduction 1 Oxydation et réduction, oxydants et réducteurs Définitions Une réaction d'oxydoréduction est une réaction de transfert d électrons. Oxyder une espèce chimique (atome, ion ou molécule)

Plus en détail

Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011

Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011 Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011 Savoir ce qu est la masse atomique et être capable de la déterminer à partir du tableau périodique des éléments. Masse moléculaire

Plus en détail

Réactions d oxydoréduction

Réactions d oxydoréduction Réactions d oxydoréduction Ce document a pour objectif de présenter de manière synthétique quelques bases concernant les réactions d oxydoréduction et leurs principales applications que sont les piles

Plus en détail

Les notions à acquérir

Les notions à acquérir Pile de Volta Les notions à acquérir A) Vocabulaire à apprendre à maîtriser dans ce chapitre Oxydant réducteur oxydé Réduit couple redox couple oxred (réaction d )oxydation (réaction de) réduction bilan

Plus en détail

TP C4 : ELECTROCHIMIE CORROSION. I) Tracé d une courbe intensité potentiel : montage à 3 électrodes :

TP C4 : ELECTROCHIMIE CORROSION. I) Tracé d une courbe intensité potentiel : montage à 3 électrodes : TP C4 : ELECTROCHIMIE CORROSION Capacités exigibles : Mettre en œuvre un protocole expérimental utilisant des courbes intensité-potentiel. Mettre en œuvre un protocole illustrant les phénomènes de corrosion

Plus en détail

Term STL SPCL Lycée Ste Anne- Verdun

Term STL SPCL Lycée Ste Anne- Verdun Chimie et développement durable CHAPITRE I. Des synthèses forcées L ELECTROLYSE Objectifs : Électrolyse, électrosynthèse, photosynthèse. - Réaliser expérimentalement et interpréter quelques électrolyses,

Plus en détail

CHI Corrigé. Forme E. Équilibre chimique et oxydoréduction

CHI Corrigé. Forme E. Équilibre chimique et oxydoréduction CHI-5043 Corrigé Forme E Équilibre chimique et oxydoréduction Conception : Isabelle Lapierre, C.S. des Laurentides. janvier 2003. Modifié par Sylvain Lavallée, C.S. Chemin-du-Roy, 2011. 1. a) Ni +2 est

Plus en détail

E le + petit réducteur = SO 2 est oxydé

E le + petit réducteur = SO 2 est oxydé 3OS 1. a) (Cr) 1.33 le grand oxydant Cr O 7 - se réduit (Sn).15 Réduction : Cr O 7-1 H 6e - le petit réducteur Sn est oxydé Cr 3 7 H O Oxydation : Sn Sn e - x3 Cr O 7-1 H 3 Sn Cr 3 7 H O 3 Sn b) (fer).77

Plus en détail

i) Quelle forme géométrique possède ce cristal?...

i) Quelle forme géométrique possède ce cristal?... Concentration & solutions électrolytiques Situation déclenchante Comment obtenir une solution électrolytique? Ex : cristal de chlorure de sodium et de fluorure de calcium. i) Quelle forme géométrique possède

Plus en détail

Solutions aqueuses 2 : réactions d oxydo-réduction

Solutions aqueuses 2 : réactions d oxydo-réduction Chapitre 7 : Solutions aqueuses 2 : réactions d oxydo-réduction Pierre-Alexis GAUCHARD UE1 : Chimie Chimie physique Agrégé de chimie, Docteur ès sciences Année universitaire 2010/2011 Université Joseph

Plus en détail

Classification des couples REDOX M N+ /M et H + /H 2

Classification des couples REDOX M N+ /M et H + /H 2 CHIMIE NOM : T. P. n Prénom : Classe : Classification des couples REDOX M N+ /M et H + /H 2 Matériel disponible : Quatre tubes à essais Quatre béchers ou pots en verre Un dispositif de filtration (entonnoir,

Plus en détail

IC9 Oxydoréduction Constante d équilibre et dosage

IC9 Oxydoréduction Constante d équilibre et dosage PTSI Thermodynamique Ma /05/0 ICn o 9 IC9 Oxydoréduction I Constante d équilibre et dosage On fait réagir les ions Ce 4+ sur les ions F e 2+. ) Écrire l équation-bilan de la réaction. Donner l expression

Plus en détail

Cours : Antiseptique et désinfectant

Cours : Antiseptique et désinfectant Cours : Antiseptique et désinfectant BO STI2D Première : Santé - Prévention et soin Notions et contenus Antiseptiques et désinfectants Réactions d oxydo-réduction et transferts d électrons Concentrations

Plus en détail

1. Les notions à acquérir au cours de ce chapitre. 1.2 Les compétences à acquérir au cours de ce chapitre. 2. Rappel : Les nombres d oxydation

1. Les notions à acquérir au cours de ce chapitre. 1.2 Les compétences à acquérir au cours de ce chapitre. 2. Rappel : Les nombres d oxydation 2OS 1. Les notions à acquérir au cours de ce chapitre 1.1 Vocabulaire à maîtriser après ce chapitre oxydoréduction oxydation réduction combustion thermolyse oxydant oxydé réducteur réduit couple ox/red

Plus en détail

TP N 10-PROF : LES PILES ELECTROCHIMIQUES

TP N 10-PROF : LES PILES ELECTROCHIMIQUES Objectifs : TP N 10-PROF : LES PILES ELECTROCHIMIQUES Montrer qu une transformation chimique spontanée impliquant un échange d électrons peut avoir lieu soit en mélangeant les espèces chimiques de deux

Plus en détail

S 5 F. solution d acide chlorhydrique

S 5 F. solution d acide chlorhydrique I) Action des ions hydrogène sur un métal : 1) Réaction sur le fer : a) Expérience : Dans un tube à essai contenant de la poudre de fer, nous versons 3 ml d'une solution d'acide chlorhydrique très concentrée.

Plus en détail

Terminale spécialité_thème 1_LES MATERIAUX Cycle de vie des matériaux_ae 2 LA CORROSION

Terminale spécialité_thème 1_LES MATERIAUX Cycle de vie des matériaux_ae 2 LA CORROSION LA CORROSION La corrosion des métaux est favorisée lorsque l atmosphère est humide et contient des espèces ioniques dissoutes. Pour mettre en évidence, le phénomène de corrosion en milieu maritime, nous

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

Oxydo-réduction page 1/10 OXYDO-RÉDUCTION

Oxydo-réduction page 1/10 OXYDO-RÉDUCTION Oxydo-réduction page 1/10 I Généralités OXYDO-RÉDUCTION 1 Couples rédox ox + n e - 1 red : couple redox ox/red Sens 1 = réduction = gain d e - ; ox est réduit ; ox est l accepteur d e - Sens = oxydation

Plus en détail

Analyse des documents et synthèse

Analyse des documents et synthèse Correction pile Analyse des documents et synthèse 1. Pour chacune des piles, écrire les demi-équations électroniques pour chaque couple quand la pile débite, puis justifier le sens des électrons dans le

Plus en détail

Chimie. Premier exercice : Liaisonschimiquesde l oxygène (7 points)

Chimie. Premier exercice : Liaisonschimiquesde l oxygène (7 points) Épreuve de Chimie Nom : N o : Série : E2 Date : 27/05/2015 Classe : 3 e Durée : 60 minutes Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte deux pages numérotées 1/2 et 2/2. L usage

Plus en détail

Chapitre 5 Piles et accumulateurs

Chapitre 5 Piles et accumulateurs Voir livre Nathan Technique T ERM STI2D p157 à 170 1) rappel : oxydoréduction On plonge un clou en fer dans du sulfate de cuivre. Après quelques minutes un dépôt rouge est observé sur le clou. Que s'est

Plus en détail

LES PILES. Qr = 0 / C1 = 0

LES PILES. Qr = 0 / C1 = 0 1 EQUILIBRE DE REACTIONS D'OXYDOREDUCTION Rappel : une réaction d'oxydoréduction est une transfert d'électrons entre deux couples d'oxydoréduction. Observation : Si on met du zinc dans une solution cuivrique,

Plus en détail

CHIMIE GENERALE. Exercices du 23 décembre C. Friedli. Eau et Solutions (série 9 solution)

CHIMIE GENERALE. Exercices du 23 décembre C. Friedli. Eau et Solutions (série 9 solution) CHIMI GNRAL xercices du 23 décembre 2005 C. Friedli au et Solutions (série 9 solution) 1. On écrit l'équilibre chimique de solubilité et l'expression du produit de solubilité. On exprime la concentration

Plus en détail

T3 Comment protéger un véhicule contre la corrosion?

T3 Comment protéger un véhicule contre la corrosion? T3 Comment protéger un véhicule contre la corrosion? I) La corrosion : Observer les images suivantes et les décrire en faisant abstraction des objets qu elles représentent mais de l état dans lequel se

Plus en détail

Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques.

Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques. Activité documentaire : piles et accumulateurs électrochimiques. Objectif : décrire une pile à l échelle microscopique en termes de transformations chimiques. Document 1 : à la source des piles modernes,

Plus en détail

Un oxydant est une espèce chimique capable de capter un ou plusieurs électron(s).

Un oxydant est une espèce chimique capable de capter un ou plusieurs électron(s). Rappels d oxydo-réduction Un oxydant est une espèce chimique capable de capter un ou plusieurs électron(s). Un réducteur est une espèce chimique capable de céder un ou plusieurs électron(s). Un couple

Plus en détail

Les réactions en milieu aqueux

Les réactions en milieu aqueux Les réactions en milieu aqueux Les propriétés générales des solutions une solution est un mélange homogène de deux substances ou plus la substance présente en plus grande quantité est le solvant la substance

Plus en détail

CHAPITRE III ATOMES DANS LES MOLÉCULES

CHAPITRE III ATOMES DANS LES MOLÉCULES CHAPITRE III ATOMES DANS LES MOLÉCULES Liaison chimique On appelle liaison chimique le phénomène qui décrit le fait que des noyaux, entités de charge positive, sont astreints à rester dans une même zone

Plus en détail

DEUXIEME PARTIE ASPECT QUANTITATIF

DEUXIEME PARTIE ASPECT QUANTITATIF OXYDOREDUCTION DEUXIEME PARTIE ASPECT QUANTITATIF Walther Nernst E = E 0 + (RT/nF) ln [Ox]/[Red] 1 Classement qualitatif des couples d oxydoréduction Il est possible de classer qualitativement les couples

Plus en détail

électrons courant Cu e Cu Zn Zn e

électrons courant Cu e Cu Zn Zn e 20. ÉLECTROCHIMIE 20.1. La pile de Daniell Cu 2 Zn Cu Zn 2 peut se réaliser de deux façons différen- La réaction d oxydoréduction tes : 1 comme les réactions effectuées au chapitre précédent, c est-à-dire

Plus en détail

T3 : COMMENT PROTÉGER UN VÉHICULE CONTRE LA CORROSION?

T3 : COMMENT PROTÉGER UN VÉHICULE CONTRE LA CORROSION? Première ASSP Sciences T3 : COMMENT PROTÉGER UN VÉHICULE CONTRE LA CORROSION? Objectifs : Connaissances visées : Savoir que certains facteurs favorisent la corrosion. Savoir qu un métal s oxyde. Savoir

Plus en détail

A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques

A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques 1. Réactions chimiques On appelle réaction ou transformation physicochimique le processus par lequel une ou plusieurs substances se transforment en une ou

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées N.B. : Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur d'énoncé, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES CHIMIE GENERALE DOSAGES D OXYDOREDUCTION

TRAVAUX PRATIQUES CHIMIE GENERALE DOSAGES D OXYDOREDUCTION TRAVAUX PRATIQUES CHIMIE GENERALE DOSAGES D OXYDOREDUCTION Lycée St François de Sales Gien Année 2012-2013 BTS Première Année - 1 - Etalonnage des réactifs d oxydoréduction 1. Etalonnage des solutions

Plus en détail

Chimie Analytique I: Chapitre 12 Les réactions redox

Chimie Analytique I: Chapitre 12 Les réactions redox Chimie Analytique I: Chapitre 12 Les réactions redox 12.1 Préambule Définition. Une réaction d'oxydo-réduction (ou redox) est une réaction qui implique un transfert d'électrons d'un réactif à un autre.

Plus en détail

Thème : TRANSPORT Sous-thème : Mise en mouvement Chapitre T6 : LES PILES ET ACCUMULATEURS

Thème : TRANSPORT Sous-thème : Mise en mouvement Chapitre T6 : LES PILES ET ACCUMULATEURS Thème : TRANSPORT Sous-thème : Mise en mouvement Chapitre T6 : LES PILES ET ACCUMULATEURS Notions et Contenus Transformation chimique et transfert d'énergie sous forme électrique. Piles, accumulateurs,

Plus en détail

Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal

Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal 40 Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal Classification qualitative des couples redox: ion métallique métal I. FORCE D UN COUPLE OXYDANT RÉDUCTEUR 1. Comparaison du Fer et

Plus en détail

1/ Soit une solution de sulfate de cuivre de concentration 0.1 M à laquelle on ajoute du zinc

1/ Soit une solution de sulfate de cuivre de concentration 0.1 M à laquelle on ajoute du zinc 1/ Soit une solution de sulfate de cuivre de concentration 0.1 M à laquelle on ajoute du zinc métallique en excès. -Que se passe-t-il? -Calculer la constante de la réaction -Calculer la concentration finale

Plus en détail

Épreuve de CHIMIE Examen 1, Décembre 2014 Classe : 1SA 1SB Durée : 100 min

Épreuve de CHIMIE Examen 1, Décembre 2014 Classe : 1SA 1SB Durée : 100 min Nom : N o : Épreuve de CHIMIE Examen 1, Décembre 2014 Classe : 1SA 1SB Durée : 100 min L usage d une calculatrice programmable est interdit Ce sujet comporte 6 pages numérotées de 1/6 à 6/6 Premier exercice

Plus en détail

OXYDOREDUCTION Aspect quantitatif

OXYDOREDUCTION Aspect quantitatif P.C.E.M.1 PHYSICOCHIMIE DES SOLUTIONS ACQUEUSES Cours de Thierry BRIERE OXYDOREDUCTION Aspect quantitatif Cette page est mise à disposition sous un contrat Creative Commons. Vous pouvez l utiliser à des

Plus en détail

Problème 2 : Solution aqueuse (rédox et complexation) Enoncé

Problème 2 : Solution aqueuse (rédox et complexation) Enoncé Problème Problème : Solution aqueuse (rédox et complexation) noncé 1 Lors du dosage du diiode I en solution aqueuse par une solution de thiosulfate de sodium, l ion thiosulfate SO est oxydé en ion tétrathionate

Plus en détail

Corrigé de l examen du 31 mai heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre parcours sur votre copie.

Corrigé de l examen du 31 mai heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre parcours sur votre copie. U.E. LC102 Année 2006-07 2 nd Semestre Corrigé de l examen du 31 mai 2007 2 heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre parcours sur votre copie. Exercice I: oxydo-réduction

Plus en détail

Diagrammes d Ellingham

Diagrammes d Ellingham Diagrammes d Ellingham Les oxydes Les règles de calcul de l état d oxydation d un élément dans une structure chimique quelconque L effet d une oxydation ou d une réduction sur l état d oxydation d un élément

Plus en détail

COURS 1 : concentre-chimie.unamur.be.

COURS 1 : concentre-chimie.unamur.be. concentre-chimie.unamur.be didactique.chimie@unamur.be COURS 1 : Matière États de la matière et composition des mélanges (notions d'atome, de molécule, d élément, d'ion) Configuration électronique, couche

Plus en détail

الشھادة المتوسطة مسابقة في مادة الكیمیاء الرقم:

الشھادة المتوسطة مسابقة في مادة الكیمیاء الرقم: الاسم: مسابقة في مادة الكیمیاء الرقم: المدة: ساعة واحدة Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte deux pages numérotées et 2. Traiter les trois exercices suivants: Premier exercice

Plus en détail

U.E. LC102 Année nd Semestre Seconde session

U.E. LC102 Année nd Semestre Seconde session U.E. LC102 Année 200910 2 nd Semestre Seconde session Examen du 23 juin 2010 durée : 2 heures Calculatrice type «collège» autorisée Documents interdits Les exercices sont indépendants et peuvent être traités

Plus en détail