SAIN T-L AUREN T D U VAR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SAIN T-L AUREN T D U VAR"

Transcription

1 SAIN T-L AUREN T D U VAR CENTRE MEDICO CHIRURGICAL LIVRET D ACCUEIL 231, avenue Docteur Maurice Donat Saint-Laurent du Var Tél. : Fax :

2 Avenue Pierre Sauvaigo P5 Avenue Pierre Ziller vers CANNES A B Avenue Bellissime CMS Rue du Cdt Cahuzac P2 D C Avenue Docteur Maurice Donat E LAM L K CIM F G Route des Vespins P7 H P3 I Rue P. Barthélémy Avenue des Magnolias Palais Cycas I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I SNCF CMC 1 CMC 2 URGENCES P1 N CMC 3 ACCUEIL SNCF PLAN DE SITUATION DE L INSTITUT ARNAULT TZANCK SNCF ST-LAURENT DU VAR Bd. de Lattre de Tassigny Gare SNCF Route de la Gare vers NICE A Centre médico ChirurGiCAL 1 accueil, réception, hospitalisation et chirurgie. B Centre médico ChirurGiCAL 2 Chirurgie ambulatoire, radiologie, scintigraphie, service d urgences et Kinésithérapie. N Centre médico ChirurGiCAL 3 Urgences, Réanimation Cardiaque, Unité de Dialyse Médicalisée. C E D Centre médico-social Endoscopies, Soins externes, Laser Hospitalisation en médecine, Hémodialyse. direction Géné rale, AdministrAtion de L hémodialyse, LAborAtoire d AnALyses médicales F G H I Centre d imagerie médicale Scanner et IRM. Centre de ConsuLtAtions 1 Centre de ConsuLtAtions 2 Balcons de Port St-Laurent. K L Centre technico AdministrAtif soins A domicile Centre AdministrAtif h.a.d.

3 Editorial Les Médecins, la Direction et le Personnel de l Institut Arnault TZANCK vous souhaitent la bienvenue dans leur Etablissement et vous remercient de votre confiance. Cet Etablissement, créé en 1972 par le Docteur Maurice Donat avec l aide des Volontaires du Sang du département et pour ces mêmes volontaires qui y sont toujours préférentiellement accueillis, est un Hôpital Privé à but non lucratif, géré par une Association loi 1901 : l Association des Amis de la Transfusion. Le mode de gestion est totalement désintéressé et les excédents éventuellement réalisés sont uniquement utilisés pour améliorer le plateau technique médical et les prestations que nous offrons à nos patients dans le respect de notre éthique sociale et associative. Les efforts déployés depuis de nombreuses années par les équipes médicales, paramédicales et administratives dans les domaines de l amélioration continue de la qualité, ont été reconnus par la Haute Autorité de Santé, qui a certifié sans réserve ni recommandation en novembre 2012, l Institut Arnault TZANCK. Nous nous efforcerons de rendre votre séjour le plus agréable possible et restons à votre disposition, avec l aide des Usagers de l Institut Arnault TZANCK et de nos Bénévoles, pour gérer au mieux de nos possibilités les éventuels problèmes que vous pourriez rencontrer. Ce livret d Accueil vous permettra de connaître mieux notre Etablissement, ainsi que les autres Etablissements qui font partie du Groupe Arnault TZANCK. Docteur Jean-Marie SALVADORI Directeur Général 3 Sommaire LE PLAN DE SITUATION 2 L EDITORIAL 3 L HISTORIQUE 4 L INSTITUT ARNAULT TZANCK 5-13 LE SERVICE AMBULATOIRE L HOSPITALISATION LE REGLEMENT INTERIEUR LES DROITS DU PATIENT L IDENTITOVIGILANGE 26 LA LUTTE CONTRE LA DOULEUR 28 L HOSPITALISATION A DOMICILE 31 LES SOINS INFIRMIERS A DOMICILE 32 LE GROUPE A. TZANCK 33 LES CLINIQUES À MOUGINS 34 LES MAISONS DE RETRAITE 35 L ADHESION A NOS ASSOCIATIONS 36 Infographique : GENIAUX DESIGN Imprimerie : FAC COPIES IMPRIMEUR Crédits Photos : GENIAUX DESIGN, rangizzz, grieze, hannamonika, auremar, beerkoff, lilibella, 18percentgrey, Yuri Arcurs - FOTOLIA.COM Edité en Août 2013

4 Historique LE CENTRE MÉDICO CHIRURGICAL DE L INSTITUT ARNAULT TZANCK à été inauguré le 4 mars 1972 par le DOCTEUR MAURICE DONAT Né le 26 mars 1913 à MURASSON (Aveyron), le Docteur Maurice Donat suit des études de médecine à la faculté de Montpellier. Major de l internat des Hôpitaux de Nice, il s installe comme Chirurgien à Nice en Poussé par des sentiments humanitaires, il prend une part active et courageuse dans la Résistance où il est nommé Chirurgien Responsable des Alpes-Maritimes et du Maquis Sud des Basses-Alpes. La création de l Institut Arnault TZANCK. Après avoir créé en 1946 le premier Centre de Transfusion Sanguine des Alpes-Maritimes, le Docteur Maurice Donat, soucieux d offrir aux malades du Département un établissement de soins de qualité, fonde avec les Volontaires du Sang du Département, le Centre Médico Chirurgical qu il inaugure en 1972 en présence du Préfet R.G. Thomas. Ce Centre Médico Chirurgical a été dénommé Arnault TZANCK en hommage au Docteur Arnault TZANCK, l un des pionniers de la transfusion sanguine. L Institut Arnault TZANCK s est par la suite très rapidement développé sous l impulsion du Docteur Donat qui y intégra les dernières innovations en matière de médecine et de chirurgie et mit en place des équipes médicales de qualité. De nombreux autres établissements et de nombreuses autres activités gérés par des associations à but non lucratif régies par la loi du 1er juillet 1901, ont par la suite été réalisés à l institut A.TZANCK. Aujourd hui, l Institut A. TZANCK comprend sur le site de Saint-Laurent du Var : l Trois établissements de santé : le Centre Médico-chirurgical, l ESPIC de Cardiologie Médico-chirurgicale, le Centre d Hémodialyse. l De nombreuses activités : Centre d Imagerie Médicale (IRM, Scanner), Centres de Consultations n 1 et 2 (77 médecins spécialistes), Centre Technico-Administratif (Services de Soins à Domicile, Hospitalisation à domicile...), Centre Administratif et Social (self-service du personnel, services sociaux ). Le groupe Arnault Tzanck Le Docteur Maurice Donat développe ensuite le Groupe Arnault TZANCK sur le site de Mougins, dans un parc de 4 hectares où sont désormais implantés la Clinique Médicale PLEIN CIEL, la Clinique Chirurgicale l ESPE- RANCE, le Centre de Convalescence et de Soins de Suite SAINT BASILE, la Résidence Retraite des «3S», une unité d Auto dialyse, un Centre de Consultations pluridisciplinaire, un Centre de Radiologie et de Sénologie, un Centre de Kinésithérapie et Balnéothérapie, un Centre de Cancérologie (Radiothérapie-chimiothérapie), un Centre de Médecine Nucléaire et un PETSCAN. Les activités sociales de l Institut Arnault TZANCK se poursuivent sur l ensemble du département des Alpes- Maritimes avec : l Six services de Soins à Domicile pour personnes âgées de 60 ans et plus ou personnes adultes de moins de 60 ans atteintes de pathologies chroniques ou présentant un handicap d une capacité totale de 510 places couvrant 96 communes. l Un service de 30 places de Soins Infirmiers à Domicile réservés aux patients atteints du SIDA, au suivi de l observance des trithérapies, de l algologie (douleur) et des soins palliatifs. l Un Service d Hospitalisation à Domicile de 30 places. 4 l Une Maison de Retraite conventionnée avec l Aide Sociale (à Guillaumes). Des partenariats avec les structures hospitalières publiques (Centre Hospitalier de Grasse et le Centre Hospitalier d Antibes) et les médecins radiologues libéraux ont été développés dans le cadre de Groupements d Intérêt Economique qui gèrent 1 I.R.M. et 1 Scanner à Grasse, 1 I.R.M. à Antibes, 1 IRM et un scanner à Mougins. Le Docteur Donat s est éteint en Janvier Il a laissé derrière lui un ensemble médico-chirurgical très performant, unique en son genre et a su donner à ses successeurs l élan nécessaire à la poursuite de son œuvre. Docteur Jean-Marie SALVADORI Directeur Général

5 Le Centre Médico Chirurgical La capacité d hospitalisation de ces établissements de soins et d hospitalisation privée à but non lucratif est de 271 lits et places ainsi répartis : l 68 lits de Cardiologie Médico-chirurgicale, dont : 8 lits de Réanimation Cardiaque, 8 lits de Soins Intensifs Cardiologiques, 28 lits en Unité de Surveillance Continue. Salle de chirurgie cardiaque A Entrée L institut Arnault TZANCK comprend sur le site de Saint- Laurent du Var différents Etablissements gérés par des Associations à but non lucratif régies par la loi du 1er juillet 1901 dont : Le Centre Médico Chirurgical, l Espic de cardiologie médico-chirurgicale et le centre d hémodialyse. Les Conseils d Administration qui gèrent ces Associations sont composés de personnalités et d Amis de la Transfusion tous bénévoles. Les Etablissements sont conventionnés avec l Agence Régionale de Santé Provence Alpes Côte d Azur et les principaux Organismes Sociaux. Une convention d Aide Sociale a été signée avec le Conseil Général des Alpes-Maritimes et un accord d association au service public hospitalier avec le CHU de Nice, approuvé par l Agence Régionale de Santé PACA pour les malades admis dans les services de Chirurgie et de Réanimation Cardiaques (ESPIC). l 72 lits de Chirurgie Générale et de Spécialité, dont : 20 lits en Unité de Surveillance Continue. l 56 lits de Médecine, dont : 8 lits de Réanimation Polyvalente, 12 lits en Unité de Surveillance Continue. l 42 postes d hémodialyse, dont : 12 postes en Unité de Dialyse Médicalisée, 2 postes réservés à la dialyse hors centre. l 33 places de Chirurgie et d Anesthésie Ambulatoire. l 1 service d Accueil des Urgences avec 4 places d hospitalisation de courte durée. 5 Endoscopie digestive

6 Entrée B Les spécialités pratiquées habituellement dans l établissement sont : CHIRURGIE : Salle l Chirurgie Cardiaque, l Chirurgie Générale, l Chirurgie Digestive, l Chirurgie de l Obésité, l Chirurgie Orthopédique, l Chirurgie Thoracique, l Chirurgie Vasculaire, l Chirurgie Urologique, l Chirurgie Ophtalmologique, l Chirurgie O.R.L., l Chirurgie Stomatologie, l Chirurgie Réparatrice et Esthétique. l Coelio-Chirurgie, l Chirurgie Robotique. l 3 spécialités sont autorisées pour l activité de soins de traitement du cancer pour les pathologies digestives, urologiques et thoraciques MÉDECINE : Services réservés aux malades en phase aiguë ou hospitalisés en vue d explorations : l Cardiologie l Diabétologie l Endocrinologie-Nutrition, l Gastro-entérologie, l Hépatologie l Hypertension, l Néphrologie l Pneumologie, l Rhumatologie. Chirurgie ophtalmologique HÉMODIALYSE : hybride l 42 postes de reins artificiels dont : 30 en unités de dialyse et 12 en unités de dialyse médicalisée. Poste d hémodialyse Chirurgie orthopédique 6

7 Son plateau technique compor te L INSTITUT ARNAULT TZANCK EN QUELQUES CHIFFRES : Nombre de malades traités par an au Centre Médico Chirurgical : patients (dont en ambulatoire) l Nombre annuel de malades traités au service des urgences : patients l Nombre de journées d hospitalisation : l Nombre de séances de dialyse : l Nombre de salariés : 800 sur le site de Saint Laurent du Var (Centre Médico Chirurgical + Centre d Hémodialyse + Soins a domicile) Service d accueil des urgences Un Service d accueil des urgences, ouvert 24h/24 avec présence permanente d un médecin urgentiste et d une infirmière diplômée d état comprenant 6 box isolés et 4 lits d Hospitalisation de courte durée. Les Médecins de ce service d Urgence font appel, lorsque cela est nécessaire, à l ensemble des Médecins spécialistes de l Institut Arnault TZANCK qui assurent pour leur part une garde ou une astreinte par spécialité. 18 sites opératoires dont : Douze Salles d opération qui bénéficient de tout le matériel nécessaire à la chirurgie moderne où sont pratiquées toutes les disciplines hors chirurgie cardiaque. Deux sont équipées de flux laminaires et deux de microscopes opératoires. Des salles de chirurgie générale, chirurgie digestive, chirurgie orthopédique et Chirurgie vasculaire avec poses d endoprothèses aortiques et périphériques. Une salle opératoire d urologie robotisée équipé d un robot chirurgical Da Vinci utilisé pour pratiquer des interventions délicates et en particulier la prostatectomie totale pour cancer localisé de la prostate. Il est également équipé des dernières technologies concernant le traitement endoscopique des lithiases urinaires avec 7 l utilisation d urétéroscopes souples numériques et laser pour la fragmentation des calculs et d un Laser Revolix permettant la vaporisation mais aussi l énucléation des adénomes volumineux tout en diminuant le risque hémorragique et la durée d hospitalisation. Un bloc d endoscopie de deux salles avec vidéo-endoscopie et écho-endoscopie Le secteur d'endoscopie digestive comporte tous les matériels nécessaires à la réalisation d'actes diagnostics et thérapeutiques en endoscopie digestive. Les patients bénéficient de l'utilisation d'endoscopes à la pointe du progrès dont certains ne sont pas encore commercialisés. Il en est de même pour la vidéo-capsule au niveau de l'estomac, de l'intestin grêle et du côlon. Un centre pluri-disciplinaire de chirurgie de l obésité animé par les 3 chirurgiens digestifs de l établissement. Ce centre fait la preuve d une double compétence : travail multi-disciplinaire permettant une prise en charge globale du patient obèse par différents spécialistes. maîtrise des différentes techniques chirurgicales : gastroplastie par anneau, sleeve gastrectomy, by-pass gastro-jéjunal, dérivation bilio-pancréatique. Chirurgie de l Obésité B Entrée

8 Un bloc opératoire de chirurgie cardiaque avec 3 salles d opération dont 2 salles dotées de flux laminaire offrant les meilleures conditions d'asepsie, et d une salle hybride équipée d un matériel d imagerie La Salle Hybride également de pratiquer les implantations de pacemakers et défibrillateurs, l ablation des sondes de stimulation cardiaque hors d usage par laser et bien d autres techniques, en offrant, si nécessaire, la possibilité d un abord chirurgical à tout moment. Un département de cardiologie interventionnelle disposant de deux salles d'angiographie numérisée attenantes à une unité d'accueil des urgences cardiologiques où sont réalisés tous les examens invasifs de cardiologie de l'adulte : bilans hémodynamiques de valvulopathie, coronarographies, explorations électrophysiologiques endocavitaires et tous les traitements, en urgence si nécessaire : angioplastie des coronaires, valvuloplastie, ablation des troubles rythmiques guidés par cartographie. Cardiologie Une Unité d exploration fonctionnelle de Cardiologie regroupant les examens d épreuve d effort, échocardiographie couleur, échocardiographie transoesophagienne, échocardiographie de stress, holter, doppler, tilt-test. Un service de Médecine Nucléaire avec trois gamma-caméras dont une spécialisée en Cardiologie. interventionnelle numérisée de très haut niveau à bras robotisé. Cette salle est dédiée à la chirurgie miniinvasive des valvulopathies aortiques dégénératives par cathétérisme thérapeutique chez les patients trop fragiles pour pouvoir bénéficier d une c h i r u r g i e conventionnelle à thorax ouvert. Cette salle d intervention hybride permet Chirurgie Cardiaque Le Ser vice Ambulatoire Le service de chirurgie Ambulatoire constitue une alternative à l hospitalisation. Il est composé de trois unités totalisant 33 postes : l Le secteur Ambulatoire Chirurgical. l Un bloc d Endoscopie de deux salles avec vidéo-endoscopie et écho-endoscopie. l Une Unité de Traitement Multidisciplinaire par Laser. Informations : voir page 10 ambulatoire box de chirurgie Un Un Service de Radiologie doté des installations les plus modernes et les plus performantes : 4 salles de radiologie, 2 salles d angiographie numérisées, permettant la radiologie interventionnelle, 1 salle d ostéo-densitométrie, 1 Unité d Echographie, mammographie. Un Centre de Kinésithérapie avec Balnéothérapie Piscine avec jets de massage. R é é d u c a - tion rhumatologique, o r t h o p é - dique, respiratoire et uro- g ynécologique. 8

9 Le Centre Médico Social Le bâtiment comprend : LE CENTRE D HÉMODIALYSE (entrée D) : (reins artificiels) dont la capacité est de : l 28 postes de traitement (générateurs individuels monitorisés réservés aux insuffisants rénaux chroniques). l 2 postes utilisés pour l entrainement à la dialyse hors centre. l 2 postes réservés au repli des patients dialysés hors centre. Il existe également une unité médicalisée de 12 postes située au centre médico chirurgical N 3 entrée N. LES SERVICES D HOSPITALISATION EN MÉDECINE (entrée D) : Les deux services d hospitalisation en Médecine de l Etablissement sont situés dans ce bâtiment au rez-de-chaussée et au 2 e étage. Salle cathétérisme endoscopie digestive Poste d hémodialyse D C Entrée Entrée LE SERVICE DES SOINS EXTERNES (entrée C) : Endoscopies, salle de plâtre, Centre laser situés au niveau -1. 9

10 Les modalités spécifiques du Ser vice Ambulatoire Informations administratives : (voir conditions d admission en hospitalisation). Informations médicales relatives à un acte ambulatoire : AVANT D ÊTRE PRIS EN CHARGE À LA CLINIQUE : l Dans la majorité des cas votre médecin vous demandera d être «à jeun» pour votre propre sécurité. Il est donc impératif de ne pas boire (même un verre d eau) 6 heures avant votre intervention, de ne pas fumer et de ne pas manger 8 heures avant. Le patient doit habiter à moins d une heure de transport d un centre de soin en cas d urgence qui serait la conséquence de la pratique ambulatoire. Le patient doit avoir le téléphone. PENDANT LA PÉRIODE AMBULATOIRE : Vous serez surveillé en permanence par votre médecin anesthésiste pendant l acte opératoire (ou endoscopique). Vous séjournerez dans une salle de réveil dans les suites immédiates de cet acte. Les modalités d établissement du programme opératoire tiennent compte des impératifs liés aux types d intervention, aux délais de surveillance postopératoire et au temps présumé de récupération postanesthésique. La surveillance postopératoire s effectue dans les box individualisés du service d accueil en présence de personnels soignants, infirmier(es) et aides soignant(es) et sous le contrôle du médecin anesthésiste qui reste à l écoute de votre suivi. Il vous sera servi une légère collation. En outre, différents distributeurs payants sont à votre disposition dans la clinique. ORL l Certains médicaments doivent être pris le jour de l intervention, votre médecin anesthésiste vous le précisera au cours de sa consultation. Choix des patients, critères : Le patient doit être accompagné pour le retour au domicile. Le patient doit pouvoir être surveillé par un proche la nuit suivant l intervention. 10

11 B Entrée LA SORTIE : Vous pourrez quitter la clinique (le Centre Médico Chirurgical) le jour même, dès que votre état de santé le permettra après autorisation médicale, et à condition : l d être accompagné, l de ne pas conduire dans les 24 heures suivant l intervention, l de ne pas être seul la première nuit, l d être à moins d une heure d un centre de soins, l d être en possession des documents suivants : Ordonnance avec médicaments antidouleur, Bulletin de sortie avec les numéros de téléphone à connaître en cas de problème, Le rendez-vous avec votre médecin. Hospitalisation éventuelle : Si les conditions de sortie ne sont pas remplies, le malade peut alors être hospitalisé dans un service de l établissement. ORGANISATION ET PERMANENCE DU PERSONNEL : l Le service ambulatoire est ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 19h30 et le samedi de 7h30 à 13 heures, en fonction des besoins. 11 l Tous les médecins du Centre Médico Chirurgical interviennent dans la structure ambulatoire. l Le Médecin coordinateur est un médecin anesthésiste réanimateur. l Le personnel est composé d une équipe comprenant des infirmiers (es), des aides soignant(es) et des agents hôteliers ainsi que des agents administratifs. La Charte complète du Service Ambulatoire est disponible au Bureau des Entrées.

12 Entrée Entrée Entrée B F G Imagerie Médicale Niveau -1 du Centre Médico Chirurgical B l Radiologie conventionnelle, numérique, échographie, mammographie, angiographie, ostéo-densitométrie. l Radiologie interventionnelle vasculaire, urologique, digestive. l Médecine nucléaire Trois gamma-caméras dont une spécialisée en cardiologie. Radiologie Le Centre d Imagerie Médicale Le bâtiment comprend : Un appareil d Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) de puissance 1.5 TESLA géré par un Groupement d Intérêt Economique qui réunit l Association des Amis de la Transfusion et 104 médecins radiologues libéraux. Un Scanner haut de gamme (64 barrettes) géré par le Centre Azuréen de Tomodensitométrie. L es C ons ult at ions interventionnelle Les cabinets de consultations sont répartis dans deux bâtiments : l le centre de consultations n 1 : entrée G et H l le centre de consultations n 2 : entrée I Scintigraphie 77 médecins spécialistes ont leur cabinet de consultation dans ces centres. (voir feuillet annexé «Liste des médecins»). 12

13 Le Centre Technico- Adm inis t rat if La Direction, l Administration et la Comptabilité des 6 Services de Soins à Domicile qui couvrant 96 communes du littoral, du moyen et du haut pays et prennent en charge 510 malades par jour, sont installées au Centre Technico-Administratif de l Institut Arnault TZANCK. Ces services proposent une alternative à l hospitalisation, permettent aux personnes âgées de 60 ans et plus ou aux personnes adultes de moins de 60 ans atteintes de pathologies chroniques ou présentant un handicap, de rester dans leur milieu familial et de recevoir les soins infirmiers et de nursing nécessités par leur état de santé. Un Service expérimental de 30 places de Soins Infirmiers à Domicile réservés aux patients atteints du sida, au suivi de l observance des trithérapies, à l algologie (douleur) et aux soins palliatifs. Dans ce bâtiment sont également installés les Services Comptables du Centre Médico- Chirurgical et les Services Techniques de la Fédération de l Institut Arnault TZANCK. Le Centre Administratif et Social Il abrite les services administratifs et comptables de la Fédération, le Self Service du personnel, les services sociaux, et le service d Hospitalisation à Domicile (HAD). K L Entrée Entrée Éducation Thérapeutique du Patient L'établissement propose aux patients deux programmes d'éducation thérapeutique agrée par l'agence Régionale de Santé PACA : l "Education thérapeutique des patients coronariens chroniques". Pour tous renseignements téléphoner au l "Education thérapeutique des patients insuffisants rénaux avant le stade de suppléance rénale". Pour tous renseignements téléphoner au Le Laboratoire d analys es m édicales Le Laboratoire d Analyses Médicales JS Bio se trouve dans le bâtiment qui abrite l Etablissement Français du Sang Alpes- Méditerranée indépendant de l Institut Arnault Tzanck. Il est spécialisé en hématologie, hémostase, biochimie, bactériologie et virologie. 13 E Entrée

14 H os pit alis at ion Admissions au Centre Médico Chirurgical /1/ ENTREES Dans tous les cas, votre hospitalisation doit être demandée par un médecin. Sauf cas d urgence, les entrées ont lieu tous les jours de 14h00 à 17h00. L heure d admission est conditionnée par la 1ère lettre de votre nom. Pour les patients en ambulatoire, entrée B, les admissions se font à partir de 7h00 le matin. Pour le service Endoscopie, entrée C, les admissions se font à partir de 8h. Merci de respecter l heure d arrivée communiquée par le service des entrées et/ou le secrétariat des médecins. L admission d un mineur est prononcée, sauf urgence, après accord du père ou de la mère ou du tuteur légal ou de l autorité judiciaire. N oubliez pas de vous munir d un justificatif de l autorité parentale (livret de famille ou extrait d acte de naissance, d une pièce d identité et le cas échéant de l extrait du jugement de divorce). /2/ INSCRIPTIONS Pour faciliter les formalités d admission, des formulaires de pré-admission sont à votre disposition aux secrétariats médicaux des médecins exerçant dans l Etablissement ou au Bureau des Entrées (pour les hospitalisations) et aux accueils des services ambulatoires (pour les patients en ambulatoire). Ce document doit être renvoyé dûment rempli le plus tôt possible (quelle que soit la date d entrée prévue) accompagné de la photocopie de la carte de sécurité sociale et éventuellement de votre carte de mutuelle. Ce document est aussi disponible en ligne sur le site web de l Institut Arnault TZANCK: /3/ DOCUMENTS Les documents que vous aurez à présenter lors de l admission sont les suivants: l Bulletin d admission établi par le médecin qui vous prendra en charge pendant votre hospitalisation. l Carte Nationale d Identité ou Passeport ou Carte de Séjour (pour les étrangers) l Carte Vitale en cours de validité ou attestation d affiliation à un régime de couverture sociale. l Carte de mutualiste (éventuellement) l Attestation de domicile. Pour les ressortissants de la CEE suivant le pays d origine : 1) En cas d urgence : Carte Européenne d Assurance Maladie délivrée ou attestation provisoire ex E111 2) En cas d hospitalisation programmée : Imprimé E 112 PRISE EN CHARGE La présomption de droits s applique aux assurés sociaux relevant des grands régimes (régime général, agricole, sections locales professions libérales et commerçants...) et présentant leur carte vitale en cours de validité le jour de l admission. La prise en charge préalable à l admission reste obligatoire pour les patients relevant des autres régimes sociaux (Carte Européenne d Assurance Maladie ou attestation provisoire, assurances privées, ) Si le malade n est pas l assuré, il doit vérifier que le nécessaire a été fait auprès de l Organisme d Assurance Maladie de l ayant-droit (conjoint, concubin, enfants...) Volet de soins gratuits et volet de diagnostic (si le malade bénéficie de l article 115 du Code des Pensions Militaires...) Triptyque établi par l employeur s il s agit d un accident de travail. 14 /4/ OBJETS PERSONNELS Il vous est demandé : l D apporter vos résultats d examens, radiographies, documents médicaux, ordonnances correspondant aux traitements médicamenteux habituels et de les remettre à l infirmière du service qui vous accueillera (n oubliez pas de récupérer ces documents au moment de votre départ). N oubliez pas également votre carnet de santé. l De vous munir des objets personnels suivants : Nécessaire de toilette (courant 220 V), Chemise de nuit ou pyjama, Robe de chambre, Mouchoirs à usage unique, Pantoufles, Linge de rechange, Serviettes de toilette, Serviettes de table, Boîte ou étui pour prothèse dentaire ou auditive, si nécessaire. l De n apporter que le minimum d objets, effets de valeur ou argent liquide. Seuls, ceux déposés dans le coffre de la clinique sont garantis par la Direction (Loi du 6 juillet Décret du 27 mars 1993). Les sommes d argent, effets de valeurs... ainsi que les autres biens dont la nature justifie la détention (clefs, papiers d identité...) peuvent être déposés dans le coffre de l Etablissement. En aucun cas le dépôt n est obligatoire mais la responsabilité de l Etablissement ne peut être engagée que pour les biens ayant fait l objet d un dépôt sauf pour les personnes incapables d effectuer ce dépôt lors de leur admission. Les objets abandonnés (retrait non effectué ou objets non déposés) seront remis après une période d un an à la Caisse de Dépôts et Consignations pour les valeurs et au Service des Domaines pour y être

15 mis en vente pour les autres biens. L Etablissement ne peut être rendu responsable des dépôts confiés à son insu au personnel. /5/ PROVISIONS DEMANDEES A L ENTREE l Pour les Assurés Sociaux et les Mutualistes, il sera demandé une provision : S ils ne présentent pas leur prise en charge ou si leur carte d Assuré Social mentionne des droits périmés. Si la prise en charge n est pas établie à 100%. Dans ce cas, la provision n excèdera pas le montant prévisible de la participation personnelle légale (ticket modérateur) pour la durée de l hospitalisation et au maximum pour un mois. Pour les hospitalisés redevables du forfait journalier institué par la loi n du 19 janvier 1983, une provision en fonction de la durée probable d hospitalisation sera demandée. l Pour les hospitalisés qui ne sont ni assurés sociaux, ni mutualistes : Une provision correspondant à la totalité des frais probables d hospitalisation et suppléments sera demandée. Outre les suppléments, l intégralité des frais de séjour ainsi que les honoraires devront être réglés à la sortie si les documents réclamés à l entrée ne sont pas fournis le jour du départ. /6/ SEJOUR Pendant votre séjour, un personnel dévoué et compétent sera à votre service. Si vous avez un renseignement à demander, un souhait à exprimer, adressez-vous à la Surveillante de votre étage ou au service d Accueil (poste 3912) du lundi au vendredi de 8h30 à 17h 00, au bureau des entrées (poste 3911) tous les jours de 17h00 à 17h45, le samedi de 8h30 à 17h15 et le dimanche de 12h30 à 17h45. Frais d Hospitalisation L Etablissement est conventionné avec l Agence Régionale de Santé, la Caisse Régionale d Assurance Maladie et les principaux organismes sociaux. Les services de Chirurgie Cardiaque et de Réanimation Cardiaque sont conventionnés avec l Aide Sociale et associés au Service Public Hospitalier. Les tarifs en vigueur sont fixés par un contrat signé entre l Etablissement et l Agence Régionale de Santé Provence Alpes Côte d Azur. /1/ LES FRAIS DE SEJOUR Ils comportent : Des forfaits de séjour et de soins dénommés «Groupes Homogènes de Séjour» (G.H.S.) établis selon la classification des Groupes Homogènes de Malade (G.H.M.). La liste et les tarifs de ces forfaits sont fixés par arrêtés ministériels au niveau national et affectés des coefficients géographiques applicables à l Etablissement. Sauf pour le Département de Cardiologie Médico-chirurgicale ces forfaits ne comprennent pas : l Les honoraires des praticiens, y compris ceux afférant aux examens de laboratoire et le cas échéant, les rémunérations des personnels qu ils prennent en charge directement. l Les honoraires des auxiliaires médicaux, à l exclusion de ceux afférant aux soins infirmiers. Le cas échéant, des suppléments journaliers peuvent être facturés en sus de ces forfaits (réanimation, soins intensifs, extrêmes hauts ). Des forfaits de séance de traitement de l insuffisance rénale chronique par épuration extrarénale dénommés «Dialyse» établis selon une classification tenant compte des modalités de prise en charge du patient. Un forfait dénommé «Accueil et Traitement des Urgences» (A.T.U.) pour les patients non programmés, admis dans le Service d Accueil des Urgences (U.P. A.T.O.U.) et non hospitalisés, complété éventuellement par un forfait «Groupe Homogène de Séjour Ambulatoire» pour la prise en charge des patients admis dans la zone de surveillance de très courte durée. Certains médicaments et dispositifs médicaux particulièrement coûteux, dont la liste et les tarifs sont fixés par arrêtés ministériels, sont facturables en sus. L établissement tient à disposition des patients, sur simple demande auprès du service des admissions, le détail des tarifs de la clinique par acte. /2/ LES HONORAIRES Les honoraires médicaux sont régis essentiellement par la Classification Commune des Actes Médicaux (CCAM). La Classification Commune des Actes Médicaux est la liste des actes médicaux techniques, codée, commune aux secteurs privé et public, qui permet la description de l activité médicale (liste établie par décision de l Union Nationale des Caisses d Assurance Maladie). Ce codage permet l identification de chaque acte médical par un code particulier auquel on affecte une tarification. Le Directeur Général de l Institut Arnault Tzanck, comme l a souhaité le Conseil d Administration pour réaffirmer l éthique associative et sociale de l Etablissement et le Président de la Conférence Médicale d Etablissement conscients des enjeux économiques et sociaux que recouvrent aujourd hui les problématiques d accès aux soins, ont pris l initiative de conclure avec l Assurance Maladie une charte d engagement citoyen, afin de mettre en œuvre, de manière volontariste et privilégiée, l ensemble des dispositifs contenus dans l avenant n 8 et le Contrat d Accès aux Soins. Dans un esprit de responsabilité partagée, les partenaires s engagent à garantir, dans cet Etablissement, que les assurés pourront bénéficier de tous les avantages conférés par la mise en oeuvre du Contrat d Accès aux Soins, en termes d application des tarifs opposables et d élargissement de la base de remboursement. Dans le cadre de la lutte contre les exclusions, conformément à la loi du 27 juillet 1999 et suivant les dispositions des articles L et L861-5 du Code de la Sécurité Sociale, l Etablissement accepte les patients titulaires de la Couverture Maladie Universelle de base ou complémentaire. A Entrée 15

16 H os pit alis at ion En application du contrat signé avec l Agence Régionale de Santé et de la Convention Nationale des Médecins, nous tenons à vous préciser les frais qui resteront à votre charge ou à celle de votre mutuelle. /3/ DANS TOUS LES CAS l Pour les frais de séjour : chambre particulière (hors prescription médicale imposant l isolement), hébergement (ainsi que les repas et les boissons) d un accompagnant, frais de téléphone, de wifi location de téléviseur, boissons supplémentaires, prestations exceptionnelles ayant fait l objet d une demande écrite, tout ce qui n est pas indiqué comme étant couvert par le Groupe Homogène de Séjour, donne lieu à supplément établi sur relevé correspondant, conformément au tarif en vigueur affiché dans le hall d entrée du Centre Médico-Chirurgical. Il convient de préciser que les textes réglementaires laissent à la charge de l assuré le paiement de ces suppléments, y compris pour le jour de sortie, quelle que soit l heure de sortie. l Pour les honoraires médicaux : En cas d appel à des praticiens autorisés au dépassement d honoraires conventionnels (secteur 2), le patient pourra supporter des suppléments d honoraires pour lesquels il aura été préalablement informé ainsi que les actes hors nomenclature de biologie. /4/ SI VOUS ETES PRIS EN CHARGE A 100 % C est le cas si vous relevez d une situation d exonération du ticket modérateur (à partir du 31 ème jour d hospitalisation, acte médical ou chirurgical suivant codage de la CCAM, Couverture Maladie Universelle complémentaire, accident du travail, Article 115 code des pensions militaires d invalidités et victimes de guerre). Outre les suppléments décrits au paragraphe ci-dessus, la loi du 19 janvier 1983 a institué un forfait journalier hospitalier. Les textes en vigueur laissent ce forfait à la charge de l assuré, y compris pour le jour de sortie, quelle que soit l heure de sortie. Le montant est fixé par les textes en vigueur. La loi a également prévu une participation de l assuré pour les actes dont le montant est supérieur ou égal à un montant fixé par décret. /5/ SI VOUS DEVEZ SUPPORTER LE TICKET MODERATEUR (En règle générale 20 % des frais) Outre les suppléments affichés dans le hall d entrée du Centre Médico Chirurgical, vous aurez à payer : a) Si vous n êtes pas mutualiste : Le ticket modérateur, pour les frais de séjour et les honoraires, est à votre charge pendant les 30 premiers jours. b) Si vous êtes mutualiste : Si votre mutuelle a passé une convention avec notre Etablissement, le montant du ticket modérateur est pris en charge en totalité (sauf exception du ticket modérateur résiduel). Si votre mutuelle n a pas passé de convention, vous devrez régler ces frais qui vous seront remboursés ultérieurement, intégralement ou en partie, par votre mutuelle. Des accords particuliers préférentiels ont été établis entre l Institut Arnault TZANCK et la CEGEMA ainsi qu avec la Mutualité Fonction Publique (MFP). /6/ SI VOUS N ETES NI ASSURE SOCIAL NI MUTUALISTE ET POUR LES INTERVENTIONS DE CHIRURGIE ESTHETIQUE L ensemble des prestations, des suppléments et des honoraires est à votre charge. 16 Pour les actes de Chirurgie Esthétique, le praticien qui vous prendra en charge établira préalablement un devis conforme aux dispositions de l article D 6322 du Code de la Santé Publique. Certains régimes ont des prestations différentes, le Bureau des Entrées pourra vous renseigner. Les formalités de sortie Votre séjour se termine : Les sorties ont lieu sur décision médicale à partir de 10h, la Surveillante de l étage vous remettra vos résultats d examens et vos radiographies. Avant votre départ, vous devrez obligatoirement vous présenter au Bureau des Sorties. Vous allez quitter l Etablissement : Si vous demandez à sortir contre avis médical, vous devez signer une attestation déchargeant le médecin et l Etablissement de toute responsabilité. Si votre état de santé l exige, et sur prescription médicale seulement, vous pourrez être transporté par un taxi ou une ambulance privée. Dans ce cas, demandez un certificat médical attestant la nécessité de ce transport au médecin qui vous a suivi pendant votre hospitalisation. Le choix de l'ambulance ou du taxi est laissé à votre discrétion. Nous vous demandons de bien vouloir consacrer quelques instants à noter vos impressions et vos suggestions sur le questionnaire d enquête permanente que vous trouverez dans le livret d accueil, concernant les points suivants : Séjour dans l Etablissement, Soins reçus, Personnel, Nourriture, Observations particulières. Vous pourrez remettre ce QUESTIONNAIRE rempli au Bureau des Sorties. La Direction en prendra connaissance et vous remercie pour votre collaboration qui l aidera ainsi à améliorer le fonctionnement de l établissement et surtout les conditions de séjour des malades.

17 Le Règlement Intérieur (extraits) POUR FACILITER VOTRE SEJOUR VOUS POUVEZ CONSULTER CETTE RUBRIQUE DE RENSEIGNEMENTS (classés par ordre alphabétique) ANIMAUX Dès l admission dans l Etablissement, le présent règlement oblige à la fois l Etablissement, le patient, ses accompagnants, ses visiteurs. Le règlement intérieur complet de l Etablissement est à la disposition des patients au bureau des entrées. l le NOVOTEL CAP 3000 : Tél (Réservations préférentielles auprès de l hôtel) l le GABIAN : Tél AMBULANCES Ils ne peuvent être admis dans l Etablissement, même dans le hall d entrée. ASCENSEURS ACCOMPAGNANTS Les lits pour accompagnants sont disponibles sur demande avant 18 h à la Surveillante (pour les chambres particulières seulement). Tarifs ou réservations préférentiels, pour les accompagnants des malades de l Institut Arnault Tzanck, auprès de l hôtel : Si l état de santé du patient l exige, il peut être transporté à sa sortie par une ambulance privée. Dans ce cas, il doit demander au médecin qui l a suivi pendant son hospitalisation, un certificat médical attestant la nécessité de ce transport. Le choix de l ambulance est laissé à sa discrétion. AMBULATOIRE (CHIRURGIE) Voir page Ils sont interdits aux enfants non accompagnés. Merci de n utiliser que les ascenseurs «visiteurs». ASSISTANTE SOCIALE Une assistante sociale se tient à la disposition des patients de l Institut Arnault Tzanck au poste 3970 de 9h15 à 16h00 (lundi, mardi, jeudi et vendredi). NICE AEROPORT CAP , avenue de Verdun Saint-Laurent du Var Tél Fax : à 500m. de Tzanck et à 200m. de la plage! 103 ChAmbres CLimAtisees A 15 mn à pied de l Institut Arnault Tzanck Restauration 24h/24 et 7J/7 Terrasse - Jardin - Piscine Parking privé et gratuit web corner et wifi gratuit Navette Hôtel / Aéroport sur simple demande Tarif Privilège pour accompagnants HOTEL LE GABIAN *** 932, route des Vespins - Quartier Les Paluds Saint-Laurent du Var Tél. +33 (0)

18 Le Règlement Intérieur (extraits) ASSOCIATION DES USAGERS DE L INSTITUT A. TZANCK Le 18 décembre 2005 a été créée l Association des Usagers dont le Président est Monsieur Lucien COCHETEUX (secrétariat : ) L Association des Usagers a pour missions essentielles de : l Représenter les Usagers dans les instances internes et externes aux Etablissements de Santé. l Faire respecter les droits des patients, mais aussi leurs devoirs. l Veiller à l information des patients. l Participer à l évaluation de la satisfaction des patients. l Représenter les Usagers dans les Commissions des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la Prise en Charge (C.R.U.Q.P. C.). l Participer à la démarche qualité de l Etablissement. BÉNÉVOLES L Etablissement géré par une Association Loi 1901, bénéficie d une équipe de membres bénévoles qui tiennent le kiosque à journaux et sont à l écoute des patients de 9h30 à 12h du lundi au vendredi (sauf week-end et jours fériés) et de 14h30 à 17h du lundi au samedi (sauf dimanche et jours fériés) (Poste 5096). BOISSONS Afin d éviter la manipulation d argent pendant le séjour, des carnets de tickets sont vendus au bureau des soins externes (CMC 2). Les tickets non utilisés en fin de séjour seront remboursés. Des distributeurs de boissons chaudes et froides sont à la disposition des patients à la cafétéria (située au rez-de-chaussée du C.M.C. 2). La Société de Service qui a mis ces appareils à la disposition du public est seule responsable de leur bon fonctionnement. Il est recommandé de ne pas apporter aux malades des boissons ou aliments sans avis du Médecin. L introduction dans l Etablissement de boissons alcoolisées est formellement interdite. BRUIT Les visiteurs et les malades sont tenus d observer le silence dans les couloirs et sont priés d éviter tout bruit pouvant perturber le calme de l Etablissement. Pour le repos de tous, les patients doivent réduire le volume radio et télévision à partir de 21 heures. Les conversations dans les couloirs sont à éviter. Lorsqu un malade ou un visiteur, dûment averti, cause des désordres persistants, le Directeur ou son représentant prend, si nécessaire, avec l accord du médecin, toutes les mesures appropriées pouvant aller, éventuellement, jusqu à l exclusion de l intéressé. CERTIFICATION DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ La Certification est une procédure d évaluation externe aux Etablissements de santé, effectuée par des professionnels indépendants de l Etablissement de santé et de ses organismes de Tutelle, concernant l ensemble de son fonctionnement et de ses pratiques. Elle vise à s assurer que les conditions de sécurité, de qualité des soins et de prise en charge du patient sont mises en œuvre dans l Etablissement de santé. Cette procédure est obligatoire et intervient périodiquement tous les 4 ans. L Organisme chargé de mener la certifcation est la Haute Autorité de santé (H.A.S.). Le Centre Médico-chirurgical de l Institut Arnault TZANCK a été certifié avec succès sans réserve ni recommandation par la Haute Autorité de Santé en novembre 2012 avec 80 % de notes en A (Vous pourrez trouver l intégralité du compte rendu sur le site Internet de la H.A.S.: CHAMBRES Il est proposé des chambres à un ou deux lits, offrant le confort suivant : l cabinet de toilette avec W.C. et douche dans toutes les chambres individuelles et la quasi totalité des chambres à deux lits, l télévision, l téléphone, wifi, l interphone relié avec le personnel soignant, l distribution oxygène et vide, l climatisation. Si le patient désire la présence d une personne de son entourage auprès de lui, il peut demander une chambre particulière avec un lit d accompagnant, qui sera accordée dans la mesure de nos disponibilités. CIRCULATION Les patients et visiteurs doivent respecter la signalisation. Le code de la route est applicable aux abords de nos Etablissements. Pas de stationnement devant les Unités de Réanimation ni dans les zones où celui-ci est interdit comme zones pompiers, zones urgences, zones réservée aux ambulances. En cas de stationnement illicite ou dangereux, la Direction peut être amenée à faire enlever les véhicules en infraction. 18

19 C. L. A. N. Le Règlement Intérieur (extraits) En référence à la circulaire DHOS / E1 n du 29 mars 2002, le Centre Médico Chirurgical de l Institut Arnault TZANCK, a mis en place un Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition (C.L.A.N.). Le C.L.A.N a pour mission de donner son avis ou faire des propositions pour l amélioration de la prise en charge nutritionnelle des patients et de la qualité de l ensemble de la prestation alimentation-nutrition, y compris, en ce qui concerne les projets d aménagement pouvant avoir des incidences dans ce domaine. CLIMATISATION Toutes les chambres de nos Etablissements sont climatisées. Pour en assurer un bon fonctionnement, il est nécessaire de maintenir fermées portes et fenêtres. (COMITÉ) DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES EQUIPE OPÉRATIONNELLE D HYGIÈNE (E.O.H) Toute hospitalisation dans un établissement de soins expose notre organisme aux bactéries de notre peau, de nos muqueuses et à celles de l environnement. Tout acte invasif peut favoriser la pénétration de ces bactéries et augmenter ainsi le risque infectieux. Ce risque est donc inévitable. Pour le combattre, l Institut Arnault Tzanck a développé une politique coordonnée de maîtrise du risque infectieux, avec l'existence d une Equipe Opérationnelle d'hygiène (EOH) et la rédaction chaque année d'un programme prévisionnel ciblé de lutte contre les infections nosocomiales. Le programme prévisionnel comporte des actions de : Prévention l En rédigeant et en appliquant des règles de bonnes pratiques en hygiène, l En utilisant les antibiotiques de façon raisonnée selon des protocoles validés en mettant en place des mesures spécifiques lors de découverte de bactéries multi-résistantes, l En mettant à votre disposition des solutions hydro-alcooliques pour la désinfection des mains. Surveillance l En réalisant des enquêtes d incidence et de prévalence afin de surveiller le taux d infections nosocomiales de notre établissement, l En participant à des réseaux de surveillance multicentrique pour évaluer la qualité et l efficacité des mesures prises, l En participant à un INTERCLIN, l En exerçant un suivi régulier des bactéries infectantes de l environnement. Evaluation l En contrôlant le respect des règles de bonnes pratiques en hygiène, l En participant aux évaluations nationales proposées par le Ministère de la santé. Formation l En formant régulièrement le personnel aux règles de bonnes pratiques en hygiène, à la prévention de la transmission des infections, l En ayant des correspondants en hygiène dans chaque service. 19 Communication l En diffusant sur le site internet du Ministère des Afffaires Sociales et de la Santé le résultat de l Indice Composite des Activités de Lutte Contre les Infections Nosocomiales (ICALIN). Notre établissement est classé A correspondant aux structures les plus en avance. COMITÉ DU MÉDICAMENT ET DES DISPOSITIFS MÉDICAUX STÉ- RILES (COMEDIMS) Ce comité est particulièrement chargé de veiller à la bonne utilisation des médicaments et des dispositifs médicaux stériles et au respect des recommandations en matière de prescription et de lutte contre la iatrogénie médicamenteuse. COMITÉ DE PILOTAGE DU MANA- GEMENT DE LA PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE Un comité de management de la prise en charge médicamenteuse constitué par des médecins des différents secteurs d activité et de différentes spécialités a été créé. Il participe à l amélioration de la qualité et de la sécurité de la prise en charge du circuit du médicament. CONFÉRENCE MÉDICALE D ETABLISSEMENT (CME) Les médecins de l Institut Arnault Tzanck sont tous réunis pour former la CME. Tous les médecins ont élu, spécialité par spécialité, leur représentant qui siège au comité technique de la CME. Ces représentants ont à leur tour élu un bureau qui comprend 8 membres dont un président, deux vice-présidents et un secrétaire. Son rôle est de : l veiller à l indépendance professionnelle des praticiens, l participer à l évaluation des soins, l donner son avis sur la politique médicale de l Etablissement, l donner son avis sur l élaboration des prévisions annuelles d activité de l Etablissement.

20 Le Règlement Intérieur (extraits) CONTRAT PLURIANNUEL D OBJEC- TIFS ET DE MOYENS (C.P.O.M) L établissement a signé un Contrat Pluriannuel d Objectifs et de Moyens avec l Agence Régionale de Santé de Provence-Alpes-Côte d Azur. Ce contrat a pour objet en particulier : de déterminer les orientations stratégiques de l établissement, de définir les objectifs en matière de qualité et de sécurité des soins, de favoriser la participation de l établissement aux réseaux. COURRIER Le courrier est distribué chaque jour dans les Services. Une boîte aux lettres est située dans le Hall d Accueil du Centre Médico Chirurgical pour le courrier départ. (La levée a lieu chaque jour au plus tard à 14 h sauf weekend). COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE (C.M.U.) L établissement reçoit les bénéficiaires de la couverture maladie universelle et s est engagé à apporter son concours aux personnes intéressées dans leur demande d affiliation au régime général sur critère de résidence ou pour attribution de la protection complémentaire en matière de santé. CULTE Les Ministres du Culte des différentes confessions peuvent rendre visite aux patients s ils en expriment le désir. Les surveillantes de chaque service disposent d une liste avec les coordonnées des représentants locaux des principales confessions. DÉCHETS Des corbeilles sont à la disposition des patients dans les salles de bain et dans les chambres. Il est interdit de jeter quoi que ce soit dans les W.C. DIÉTÉTICIENNE La diététicienne de l Etablissement tient compte des régimes particuliers dans la préparation des repas. Elle rend visite aux patients qui en expriment le désir et à ceux dont l état de santé le nécessite. DIRECTION l Conseil d Administration de l association: Président : Monsieur Jean-Pierre MASCARELLI Vice-présidents : Docteur Bernard GAUTHIER et Professeur Patrice KREITMANN l Direction Générale : Directeur Général : Docteur Jean-Marie SALVADORI Directeur : Monsieur Patrick GAILLET l Directions Opérationnelles : Pharmacie : Madame Marie GANDOIN Ressources Humaines : Madame Nancy ROUX (Centre Médico Chirurgical) Madame Nathalie MORALDO (Centre d Hémodialyse) Soins et Plateaux Techniques : Madame Linda MASCOLO Hémodialyse : Madame Colette GROLLIER Services Économiques : Madame Agnès JEAUFFROY Comptabilité Centre Médico Chirurgical : Monsieur Lucien FRANCO Facturation Centre Médico Chirurgical : Monsieur Jean-Marc SAULI Services Techniques : Monsieur Bertrand ROULANT Service Informatique : Monsieur Claude JANSEN Assurance Qualité : Madame Chantal SALARD DIRECTIVES ANTICIPÉES voir «Droits du patient» page 30 DOCUMENTS ADMINISTRATIFS Responsable de l accès aux documents administratifs : Mr Lucien FRANCO Téléphone : Télécopie : Adresse : Centre technico Administratif - Avenue du Commandant Cahuzac St Laurent du Var Cedex. DOMMAGES MATÉRIELS Il est rappelé au patient qu il est responsable des dégâts ou accidents qui pourraient être occasionnés par le matériel personnel qu il utiliserait au sein de la Clinique. Il lui appartient donc de vérifier qu il est garanti par son assurance pour cette utilisation qui, en aucun cas, ne peut être faite sans l accord de la Direction ou de ses représentants autorisés. Cette obligation est valable pour tous les appareils, y compris pour les ordinateurs. DOSSIER DU PATIENT voir «Droits du patient» page 27. DOULEUR voir «Droits du patient» page 28. ELECTRICITÉ Pour éviter éventuellement des perturbations dans l installation électrique et une gêne aux malades voisins, il est interdit, sans autorisation spéciale de la Direction, de brancher des appareils électriques, de radio, de télévision, des ordinateurs etc. ENFANTS En application de la législation actuelle et pour leur sécurité, les visites des enfants sont interdites dans les étages. 20

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

CROIX-ROUGE FRANÇAISE Hôpital d'enfants Margency. 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91

CROIX-ROUGE FRANÇAISE Hôpital d'enfants Margency. 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91 DOSSIER ADMINISTRATIF DU PATIENT A renvoyer à Christine ANDRIEUX 18, rue Roger Salengro 95580 MARGENCY Tél 01.34.27.42.09 Fax

Plus en détail

Sommaire. Clinique de Chirurgie Esthétique. Présentation de la Clinique... p.2. L équipe médicale... p.3. L hospitalisation... p.3. Le séjour... p.

Sommaire. Clinique de Chirurgie Esthétique. Présentation de la Clinique... p.2. L équipe médicale... p.3. L hospitalisation... p.3. Le séjour... p. Sommaire Présentation de la Clinique... p.2 L équipe médicale... p.3 L hospitalisation... p.3 Le séjour... p.4 La sortie... p.5 La Démarche Qualité... p.6 La Charte de la personne hospitalisée... p.7/8

Plus en détail

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes EN/SPEC/AMB/780/01 DU 25/01/11 RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes 1/9 Les exigences de la Chirurgie Ambulatoire L ensemble des recommandations ci-dessous doit être respecté.

Plus en détail

Guide et recommandations

Guide et recommandations LA VEILLE DE VOTRE INTERVENTION : APPELER le 04 72 19 32 39 entre 14H et 17H * * Appeler le vendredi si intervention le lundi Guide et recommandations 1/9 Les exigences de la Chirurgie Ambulatoire Un séjour

Plus en détail

NOM DE L ETABLISSEMENT

NOM DE L ETABLISSEMENT NOM DE L ETABLISSEMENT : CSSR LES LAURIERS Adresse : 8 ROUTE DE CARBON BLANC BP 119-33306 LORMONT CEDEX Tél. 05.56.77.37.37 Fax. : 05.56.31.53.35 Mail : cssr.lauriers@ugecamaq.fr Site Internet : www.cssr-leslauriers.fr

Plus en détail

Maison Saint Vincent Villa Concha Soins de suite et de réadaptation

Maison Saint Vincent Villa Concha Soins de suite et de réadaptation Maison Saint Vincent Villa Concha Soins de suite et de réadaptation 17 rue d Hapéténia 64 702 Hendaye cedex Tél : 05 59 20 70 33 Fax : 05 59 48 07 63 direction@stvincentconcha.fr Bienvenue Plan d accès

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR «L établissement est soumis aux dispositions du décret 2004-1247 du 26 Novembre 2004 relatif au contrat de séjour ou document individuel de prise en charge prévu par l

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

Décret relatif. Sur le rapport du ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées,

Décret relatif. Sur le rapport du ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées, Décret relatif aux conditions techniques de fonctionnement des établissements de santé qui exercent l activité de traitement de l insuffisance rénale chronique par la pratique de l épuration extrarénale

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Tunis Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE Juillet 2015 LA CMU COMPLÉMENTAIRE La CMU complémentaire offre une couverture maladie complémentaire

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT (à l attention du résident)

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT (à l attention du résident) Page 1/7 I - CONDITIONS GENERALES DE FONCTIONNEMENT La Maison de Retraite est un établissement de statut public, elle est administrée par un Conseil d Administration et par un Directeur nommé par le Ministère.

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE

LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE CENTRE HOSPITALIER La Palmosa LIVRET DE CHIRURGIE AMBULATOIRE Ce document a pour but de vous aider et de vous accompagner dans les différentes étapes de votre prise en charge. Vous êtes invités à le garder

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

«Sous-section 1 : Dispositions générales

«Sous-section 1 : Dispositions générales Version octobre 2008 DHOS/O1/DOCUMENT DE TRAVAIL MINISTERE DE LA SANTE, DE la JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE REPUBLIQUE FRANÇAISE PROJET DE DECRET relatif aux conditions d implantation applicables

Plus en détail

L ivret. Hospitalisation

L ivret. Hospitalisation L ivret Hospitalisation H ô p i t a l P r i v é l e s F r a n c i s c a i n e s - N î m e s BIENVENUE, L ensemble des praticiens et des salariés vous remercie de votre confiance et met tout en œuvre pour

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR

CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR CONTRAT DE SEJOUR ACCUEIL DE JOUR «EHPAD LA PROVIDENCE» 9 RUE DE LA SAFOURNIERE BP 50131 63500 ISSOIRE Tél : 04.73.89.19.81 Fax : 04.73.96.37.01 Mail : laprovidenceissoire@wanadoo.fr www.ehpad-laprovidence-issoire.com

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Casablanca Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

bienvenue à la clinique de valère

bienvenue à la clinique de valère bienvenue à la clinique de valère une clinique de spécialistes spécialement à votre service SOMMAIRE Bienvenue Votre arrivée à la Clinique S informer, communiquer, lire Vos soins et traitements A l heure

Plus en détail

«Au Gré du Vent» - 05.55.84.89.89 05.55.84.89.80 ehpad.allassac@wanadoo.fr

«Au Gré du Vent» - 05.55.84.89.89 05.55.84.89.80 ehpad.allassac@wanadoo.fr «Au Gré du Vent» - 05.55.84.89.89 05.55.84.89.80 ehpad.allassac@wanadoo.fr LE MOT D ACCUEIL Madame, Mademoiselle, Monsieur, Bienvenue à l'e.h.p.a.d «Au Gré du Vent», "Maison de Retraite Publique" d ALLASSAC

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Médecine Soins de suite et Réadaptation

LIVRET D ACCUEIL. Médecine Soins de suite et Réadaptation LIVRET D ACCUEIL Médecine Soins de suite et Réadaptation Bâtiment Champagne 2 ème étage service de Médecine / SSR Entrée des services Bâtiment Bourgogne 34 rue de la Pitié BP 10107 52301 Joinville Cedex

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

Règlement de maison. Visites

Règlement de maison. Visites Règlement de maison Les résidents jouissent d une liberté d action dans la mesure où elle n entrave pas celle des autres pensionnaires et dans les limites du présent règlement. Visites Les pensionnaires

Plus en détail

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement)

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement) Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Alors complétez et adressez cette fiche à : Mutuelle MYRIADE - Service Conventionnement Tiers Payant Allée de la Capère

Plus en détail

BIENVENUE A LA RESIDENCE SIMONE VEIL

BIENVENUE A LA RESIDENCE SIMONE VEIL RÉSIDENCE SIMONEVEIL 10 RUE BOURGELAT 94700 MAISONS-ALFORT Livret d accueil Résidence Simone VEIL MAISONS-ALFORT Isatis Date de parution 2014 BIENVENUE A LA RESIDENCE SIMONE VEIL La résidence Simone VEIL

Plus en détail

des Anciens de la Cité

des Anciens de la Cité 28-29 août 2010 Formulaire d inscription 2010 Nom : Prénom : Nom de jeune fille (porté lors du séjour à la Cité internationale) : Nationalité : Date de Naissance : Dates de résidence à la cité internationale

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage

LIVRET D ACCUEIL. Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage LIVRET D ACCUEIL Vue générale du bâtiment Jeanne Mance Médecine - soins de suite et de réadaptation au 2ème étage Médecine Soins de suite et de réadaptation Hôpital Saint-Charles - 4 rue Charles de Gaulle

Plus en détail

LA CMU COMPLÉMENTAIRE

LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale

Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale Unité de Surveillance Continue Médicale (USCM) Madame, Monsieur, L un de vos proches est hospitalisé dans l Unité de Surveillance

Plus en détail

CONTRAT DE SÉJOUR (Loi n 2002-2 du 2 janvier 2002)

CONTRAT DE SÉJOUR (Loi n 2002-2 du 2 janvier 2002) République Française CCAS DE BRIGNOLES Accueil de Jour «Lou Soulèu de Maïa» Le présent contrat est conclu entre : CONTRAT DE SÉJOUR (Loi n 2002-2 du 2 janvier 2002) Le CCAS de BRIGNOLES représenté par

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

PASSEPORT AMBULATOIRE

PASSEPORT AMBULATOIRE 2013 PASSEPORT AMBULATOIRE Vous allez prochainement être admis dans notre unité d anesthésie et de chirurgie ambulatoire. Notre équipe médicale et soignante sera heureuse de vous y accueillir pour un séjour

Plus en détail

1. L HAD : UN MODE D HOSPITALISATION À PART ENTIÈRE

1. L HAD : UN MODE D HOSPITALISATION À PART ENTIÈRE 1. L HAD : UN MODE D HOSPITALISATION À PART ENTIÈRE Le code de la santé publique (CSP) considère les structures d HAD comme des alternatives à l hospitalisation. L article R. 6121-4 du CSP définit que

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

Pour les modalités d admission, de suspension ou d interruption, se référer au livret d accueil.

Pour les modalités d admission, de suspension ou d interruption, se référer au livret d accueil. PREAMBULE : Le présent règlement de fonctionnement décrit les modalités mises en œuvre par le service pour remplir sa mission. Il est le garant du respect du droit commun qui s applique à tout citoyen

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Octobre 2014 AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie La couverture indispensable de toutes vos dépenses hospitalières Swiss santé Hospitalisation et chirurgie L hospitalisation, tout le monde y pense un jour ou l autre, surtout lorsqu un proche, suite à

Plus en détail

Votre examen ou votre opération en ambulatoire

Votre examen ou votre opération en ambulatoire Votre examen ou votre opération en ambulatoire Introduction Qu est-ce que la chirurgie ambulatoire? La chirurgie ambulatoire est une intervention programmée sur une seule journée. Ainsi, vous êtes admis

Plus en détail

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE Introduction L assurance obligatoire soins de santé et indemnités est une branche de la sécurité sociale à côté des branches relatives aux: - accidents de travail et

Plus en détail

RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT

RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT RESIDENCE DU VAL REGLEMENT INTERIEUR FOYER-LOGEMENT Le présent règlement intérieur est applicable aux résidents ayant signé le contrat de séjour du foyer-logement du Val, conformément aux dispositions

Plus en détail

Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale

Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale Chapitre 117 Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale Y. NICOL 1. Introduction Au moment où nous rédigeons ces lignes, la question de l accès aux soins des

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS)

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) ENTRE : Monsieur HERIAUD, Directeur Général du CENTRE

Plus en détail

VILLE DE VALOGNES - ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS -

VILLE DE VALOGNES - ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS - VILLE DE VALOGNES - ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS - RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ACTIVITÉS ORGANISÉES DANS LE CADRE DES «MERCREDIS LOISIRS» ET DES «PETITES VACANCES SCOLAIRES» ARTICLE 1 - FONCTIONNEMENT La propose

Plus en détail

ZOAST (ZONE ORGANISÉE D ACCÈS AUX SOINS TRANSFRONTALIERS)

ZOAST (ZONE ORGANISÉE D ACCÈS AUX SOINS TRANSFRONTALIERS) ZOAST La convention «ZOAST Ardennes» met en œuvre des dispositifs de simplifications administrative et financière en matière d accès aux soins à l étranger. Celle-ci garantit aux patients, dans le cadre

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME Tél : 04.94.96.33.32 Fax : 04.94.56.77.67 Contact : lestilleuls@ste-maxime.fr - 1 - Madame, Monsieur, Le Conseil

Plus en détail

Contrat de soins / Document individuel de prise. Définition des objectifs de la prise en charge

Contrat de soins / Document individuel de prise. Définition des objectifs de la prise en charge DUREE DEFINITION CONTRAT DE SOINS Contrat de soins / Document individuel de prise en charge au SSIDPA Le contrat de soins définit les droits et les obligations de l'établissement et de l usager avec toutes

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Clinique Ste ISABELLE Tel : 03 22 25 33 55 236 Rte Amiens ~ABBEVILLE

Clinique Ste ISABELLE Tel : 03 22 25 33 55 236 Rte Amiens ~ABBEVILLE La clinique Ste Isabelle Le bâtiment du service Salle N 1 de dialyse Accès au service Salle N 2 de dialyse Poste entraînement à l autodialyse. Hall d entrée du service Cabinet des Néphrologues Salle d

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET REGLEMENT DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège MAJ mars 2014 1 Vu le code de l Education. Vu le code général des collectivités territoriales Vu la loi n 809 du 13 Août 2004 et notamment

Plus en détail

Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts.

Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts. Bonjour et bienvenue sur le module «complémentaire santé» des ateliers d arts. La chambre a négocié pour vous des tarifs préférentiels avec le cabinet Jadis pour vous proposer 4 niveaux de garantie. -

Plus en détail

Présentation CERN. Assurance Maladie en France

Présentation CERN. Assurance Maladie en France Présentation CERN Assurance Maladie en France lundi 14 novembre 2011 Assurance Maladie 101 CPAM organisme de droit privé exerçant une mission de service publique, gèrent l assurance maladie et assurent

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l emploi et de la solidarité

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l emploi et de la solidarité J.O n 101 du 30 avril 2002 page 7790 texte n 8 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi et de la solidarité Décret n 2002-637 du 29 avril 2002 relatif à l accès aux informations

Plus en détail

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Historiquement le Centre SSR St Christophe était une Maison de Repos, La Désix, créée en 1958 sur la commune de Sournia.

Plus en détail

ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR

ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR ENTREPRISES DU COMMERCE DE GROS RÉGIME FRAIS DE SANTÉ VOS SALARIÉS MÉRITENT LE MEILLEUR ÉVOLUTION DU CONTEXTE LÉGAL Conformément aux dispositions de la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013,

Plus en détail

Livret d accueil en Secteur Ambulatoire ou en Hôpital de jour

Livret d accueil en Secteur Ambulatoire ou en Hôpital de jour Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière 47/83 Boulevard de l Hôpital 75651 Paris Cedex 13 Livret d accueil en Secteur Ambulatoire ou en Hôpital de jour Que devez-vous savoir? Service de Stomatologie et Chirurgie

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014)

REGLEMENT INTERIEUR. (mise à jour du 22/09/2014) UNIVERSITE MONTPELLIER 2 Sciences et Techniques REGLEMENT INTERIEUR (mise à jour du 22/09/2014) Sommaire 1. Champ d application 2. Assemblée générale, Direction de l Unité et Conseil de laboratoire 3.

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Le contrat de séjour est conclu entre :

CONTRAT DE SEJOUR. Le contrat de séjour est conclu entre : CONTRAT DE SEJOUR Le contrat de séjour est conclu entre : D'une part, LE LIEU DE VIE LA PORTE OUVERTE MAS DE PEYRE 46250 GINDOU Représenté par ses permanents, Monsieur et Madame BORIE Et d'autre part,

Plus en détail

COORDINATION & ADMINISTRATIF

COORDINATION & ADMINISTRATIF NUTRITION ARTIFICIELLE GUIDE DES TRANSITIONS VERS L ÂGE ADULTE 1 COORDINATION & ADMINISTRATIF Vous trouvez ci-après de nombreuses informations sur les aspects très pratiques et formalistes du passage vers

Plus en détail

HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins!

HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins! HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins! PROTÉGEZ-VOUS CONTRE LES FRAIS D HOSPITALISATION ÉLEVÉS! Une hospitalisation peut coûter cher et l intervention de l assurance maladie

Plus en détail

MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF. Docteur Philippe NAVARRO

MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF. Docteur Philippe NAVARRO MALADIES DU FOIE ET DE L APPAREIL DIGESTIF ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE Docteur Philippe NAVARRO ANCIEN INTERNE DES HOPITAUX CHEF DE CLINIQUE A LA FACULTE 13.1.12597.3.C ------ Les Terrasses de Bonneveine

Plus en détail

Devenir acteur de santé

Devenir acteur de santé de cadres de santé d ambulanciers d auxiliaires de puériculture école d infirmiers de bloc opératoire des aides-soignants école d infirmiers anesthésistes Les écoles et instituts de formation aux professions

Plus en détail

FICHE D INFORMATION GENERALE EHPAD

FICHE D INFORMATION GENERALE EHPAD FICHE D INFORMATION GENERALE EHPAD Fiche à conserver FORMALITES D ADMISSION L admission est prononcée par le Directeur, après constitution d un dossier administratif et d un dossier médical. Afin de constituer

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

36 rue des Loges 37460 VILLELOIN COULANGE

36 rue des Loges 37460 VILLELOIN COULANGE Commun lecture/dossier ADMISSION/ contrats séjours/contrat temporaire 04-2009 1 36 rue des Loges 37460 VILLELOIN COULANGE Commun lecture/dossier ADMISSION/ contrats séjours/contrat temporaire 04-2009 2

Plus en détail

ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE. Docteur Philippe NAVARRO

ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE. Docteur Philippe NAVARRO ENDOSCOPIE ECHOGRAPHIE PROCTOLOGIE Docteur Philippe NAVARRO ANCIEN INTERNE DES HOPITAUX CHEF DE CLINIQUE A LA FACULTE 13.1.12597.3.C ------ Les Terrasses de Bonneveine Bât B - 141 Avenue de Hambourg -

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE Ste BERNADETTE 10, rue du 8 mai 85450 CHAMPAGNE LES MARAIS

MAISON DE RETRAITE Ste BERNADETTE 10, rue du 8 mai 85450 CHAMPAGNE LES MARAIS Un soutien aux aidants familiaux Une aide pour le maintien à domicile Une transition avant une entrée en établissement L accueil de jour est une solution adaptée et réactive pour une prise en charge occasionnelle,

Plus en détail

CHARTE DE L ENFANT HOSPITALISÉ

CHARTE DE L ENFANT HOSPITALISÉ CHARTE DE L ENFANT HOSPITALISÉ 1 2 L Hôpital d Enfants de l Association Saint-François d Assise est situé dans le quartier de la Source de Saint-Denis, entre le jardin de l Etat et le Boulevard sud, 60

Plus en détail

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ

santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ santé Nos expertises au service des salariés et des entreprises LE GUIDE PRATIQUE SANTÉ 2 INTRODUCTION LE GROUPE AG2R LA MONDIALE, UNE EXPERTISE COMPLÈTE EN ASSURANCE DE PROTECTION SOCIALE ET PATRIMONIALE

Plus en détail

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016

INFORMATIONS ET REGLEMENT DU C.I.G.A.L.E. 2015/2016 Associations Familiales Laïques - Conseil Départemental 27, rue Lavoisier - 67200 Strasbourg - tél. : 03.88.29.06.49 Permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9h à 12h courriel : info@afl67.com -

Plus en détail

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE

GARANTIES. Étudiants NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants NOUS SOMMES PARCE BIEN QUE PLACÉS VOUS ÊTES POUR PLUS VOUS QU UN COMPRENDRE MÉDECIN, NOUS NOUS ENGAGEONS À ÊTRE PLUS QU UNE MUTUELLE Étudiants 5 raisons de choisir la Mutuelle du Médecin Une

Plus en détail

mis SANTÉ en toute simplicité, en toute liberté.

mis SANTÉ en toute simplicité, en toute liberté. mis SANTÉ en toute simplicité, en toute liberté. mis SANTÉ c est bon de savoir où l on va... Ë Une gamme de garanties adaptées à votre nouvelle vie : Simpliciti vous bénéficiez d une couverture Hospitalisation

Plus en détail

1 Définition des activités interventionnelles sous imagerie médicale (R.6123-128 du code de la santé publique) :

1 Définition des activités interventionnelles sous imagerie médicale (R.6123-128 du code de la santé publique) : 1 Définition des activités interventionnelles sous imagerie médicale (R.6123-128 du code de la santé publique) : Ces activités comprennent : 1 les actes électrophysiologiques : - de rythmologie interventionnelle

Plus en détail

Pour notre assurance santé, nous faisons confiance au spécialiste!

Pour notre assurance santé, nous faisons confiance au spécialiste! Assurance santé Pour notre assurance santé, nous faisons confiance au spécialiste! Spécial frontaliers suisses hors canton de Genève Swiss santé Consultations médicales, pharmacie, hospitalisation, soins

Plus en détail

SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE FICHE D INSCRIPTION

SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE FICHE D INSCRIPTION SERVICE DE GARDE D ENFANTS MALADES A DOMICILE Coordonnées de l enfant FICHE D INSCRIPTION Nom :. Prénom(s) :. Date de naissance : Coordonnées des parents ou tuteurs de l enfant Nom : Prénom : Lien de parenté

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE Aux termes de la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi, tous les salariés doivent bénéficier d une complémentaire santé. L employeur devra,

Plus en détail

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr 05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr Bienvenue Madame, Monsieur, La Direction et le personnel vous souhaitent la bienvenue à la Résidence L Orée du Lac. Nous

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

CONTRAT DE SEJOUR. Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes CENTRE HOSPITALIER DE VERDUN B.P. 20 713 55107 Verdun cedex Tél. 03 29 83 84 85 Accueil : poste 2770 Secrétariat de direction : poste 6467 Fax 03 29 83 64 74 ou 03 29 83 64 59 CONTRAT DE SEJOUR Etablissement

Plus en détail

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne Professions indépendantes Votre carte Vitale et votre carte Européenne Edition 2014 AIDE VOTRE POUR CARTE VITALE UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL La carte Vitale est une carte à puce dont

Plus en détail

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010)

PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER. (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) PROPOSITION POUR LA PROTECTION SOCIALE DES VOLONTAIRES DU SERVICE CIVIQUE EN MISSION A L ETRANGER (Loi n 2010-241 du 10 mars 2010) SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRESENTATION DES ACTEURS LA CFE... 4 WELCARE...

Plus en détail

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Cliniques et hôpitaux privés, on peut tous y aller! Accessibles à tous Les cliniques et hôpitaux privés accueillent tous les patients y compris ceux qui

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Direction Enfance et Vie Scolaire REGLEMENT INTERIEUR GARDERIES PERISCOLAIRES et RESTAURATION SCOLAIRE Article 1 : ENTREE EN VIGUEUR DU PRESENT REGLEMENT Le présent règlement s applique à compter du premier

Plus en détail

Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Lien de parenté avec le résident :

Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Nom : Prénom : Date de naissance : Adresse : Lien de parenté avec le résident : Tel : 04.92.83.98.00 Fax : 04.92.83.61.78 E-mail : hl.castellane@wanadoo.fr 1 CONTRAT DE SEJOUR Le présent contrat est conclu entre : L Hôpital Local de Castellane représenté par son Directeur, sa Directrice,

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

SPVIE SANTÉ PARTICULIER

SPVIE SANTÉ PARTICULIER SPVIE SANTÉ PARTICULIER Brochure Valable à compter du 1 er Décembre 2013 1 Vos AVANTAGES SPVIE SANTÉ PARTICULIER. Aucune sélection médicale à l entrée.. Une couverture immédiate à la souscription, sans

Plus en détail

Santé senior. À portée de tous. Partenaire

Santé senior. À portée de tous. Partenaire Santé senior À portée de tous Partenaire de : 32 combinaisons pour une couverture sur mesure DÉTERMINEZ VOS BESOINS Vous bénéficiez au minimum de toutes les garanties de base qui incluent le remboursement

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Etablissement Public Départemental " Les 2 Monts " Foyer Occupationnel «Le Logis du Roch» - 17210 MONTLIEU-LA-GARDE

CONTRAT DE SEJOUR. Etablissement Public Départemental  Les 2 Monts  Foyer Occupationnel «Le Logis du Roch» - 17210 MONTLIEU-LA-GARDE CONTRAT DE SEJOUR Etablissement Public Départemental " Les 2 Monts " Foyer Occupationnel «Le Logis du Roch» - 17210 MONTLIEU-LA-GARDE Γ 05 46 04 59 10 05 46 04 47 59 email : epd2monts.montlieu@sil.fr Préambule

Plus en détail