Centre des congrès. de Rennes Métropole CHOIX DU LAUREAT DU CONCOURS DE MAITRISE D OEUVRE MERCREDI 23 JUIN Vue de la salle 300 places

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre des congrès. de Rennes Métropole CHOIX DU LAUREAT DU CONCOURS DE MAITRISE D OEUVRE MERCREDI 23 JUIN 2010. Vue de la salle 300 places"

Transcription

1 Centre des congrès de Rennes Métropole CHOIX DU LAUREAT DU CONCOURS DE MAITRISE D OEUVRE MERCREDI 23 JUIN 2010 Vue de la salle 300 places Vue depuis la place Sainte-Anne

2 SOMMAIRE FICHE 1 : COMMUNIQUE DE PRESSE FICHE 2 : LE PROJET ARCHITECTURAL FICHE 3 : LA MAITRISE D ŒUVRE FICHE 4 : ETAPES ET CHIFFRES CLES FICHE 5 : VISUELS DISPONIBLES Plan de masse

3 Rennes, le 23 juin 2010! Centre des congrès de Rennes Métropole CHOIX DU LAUREAT DU CONCOURS DE MAITRISE D OEUVRE Lors du Conseil communautaire du 18 juin 2009, les élus de Rennes Métropole se sont prononcés sur le choix du «Couvent des Jacobins» pour la réalisation d un Centre des Congrès, afin de conforter le rayonnement de la métropole en Bretagne, en France et en Europe et permettre la restauration d un patrimoine majeur de la ville de Rennes et son affectation à une vocation qui le fait revivre au cœur de la cité. Après l'appel à candidature de juillet dernier pour le concours de maîtrise d œuvre, ce ne sont pas moins de 109 cabinets d'architecture internationaux, ont répondu. Le jury du concours de la maîtrise d'œuvre a eu lieu le 10 novembre dernier et a retenu quatre candidatures pour la seconde phase du projet : l'équipe de Renzo Piano (Paris), celle de Marc Barani (Nice), celle de Jean Guervilly (Saint-Brieuc), et l'équipe de Tadao Ando (Osaka). A l issue du jury, c est le projet de l équipe de Jean Guervilly qui sera proposé aux élus communautaires lors du conseil de Rennes Métropole du 8 juillet prochain pour la maîtrise d œuvre de la construction du Centre de Congrès. Le projet propose une architecture élégante, qui accompagne et met en valeur le couvent, le confortant dans son statut de monument, élément majeur de la composition d ensemble et raison du choix de l implantation du Centre des Congrès sur ce site. Le signal lumineux de la tour-clocher vient subtilement souligner l entrée et l imbrication des deux architectures : celle de la partie neuve et celle du couvent. Le projet de l équipe de Jean Guervilly présente un fonctionnement optimisé, notamment par les larges surfaces d exposition et de restauration proposées. Flexibles, modulaires, elles seront essentielles dans le futur Centre des Congrès. Des espaces extérieurs viennent compléter les salles du centre des congrès et fournissent ainsi des espaces de respiration et d agrément. L ensemble de ces qualités fonctionnelles seront des atouts pour la commercialisation du site. Elles offrent les meilleures garanties quant aux perspectives économiques d exploitation du projet. Le projet respecte les délais et l enveloppe financière de la maîtrise d ouvrage. Les phases d'études devraient durer deux ans avant le démarrage des travaux, pour une livraison prévue en 2016.! Agence Communiqués Anne Sophie Pinon Tél: Mail:

4 LE PROJET ARCHITECTURAL 1- LES INTENTIONS Consciente que le Couvent des Jacobins renferme une charge symbolique très forte pour les Rennais comme pour la Bretagne tout entière, l équipe de Jean Guervilly s est particulièrement attachée à ne pas dissocier valeur esthétique et valeur d usage. Aménager, transformer, faire évoluer un édifice comme le Couvent des Jacobins c est en conserver l âme, le lieu, le paysage, mais aussi établir un dialogue avec une création contemporaine et créer une nouvelle dynamique. L opportunité est donnée d ouvrir le couvent à la ville et au monde et de retrouver sous une forme actualisée son rayonnement passé. La question centrale est de ne pas reléguer l ouvrage initial au rang d alibi patrimonial et de réinvestir avec pertinence les espaces du couvent, auxquels vont dorénavant s agréger de nouveaux volumes. Face au couvent, l équipe s est employée à restituer les principaux volumes patrimoniaux dans leur intégrité initiale, pour y installer des espaces particuliers du programme. Ainsi, le réfectoire, la salle capitulaire, l escalier mais aussi l église sont dégagés de tout plancher intermédiaire pour être affectés, dans leur ampleur d origine, à des espaces d exposition spécifiques, un restaurant particulier ou encore l auditorium. 2- LES CONCEPTS URBAINS Le projet est binaire par définition. D un côté, le couvent restructuré est restitué à l espace public avec la solennité qui convient et retrouve sa place dans le nouveau plateau piétonnier de la place Sainte-Anne. De l autre, un ouvrage rapporté surgit, qu il s agit de greffer au précédent avec retenue. Le couvent s est configuré dans une échelle de temps séculaire, le nouvel édifice ne saurait imposer d un seul trait les canons esthétiques de la dernière décennie. L introduction d un troisième élément, sous la forme d un atrium ouvert à la lumière, assure à la fois la liaison interne des espaces et la transition d une expression architecturale à l autre. Sur la rue d Echange, c est la façade du volume créé qui se retourne et glisse jusqu au collatéral. Les lignes se prolongent d un ouvrage à l autre dans l entrelacs de leurs différentes matérialités. Dans les nouvelles perspectives créées par la reconfiguration de l îlot Bonne Nouvelle, le couvent tient le premier plan, alors que le nouveau volume se dresse en retrait, sans dépasser les faîtages actuels, et s annonce simplement par le glissement d une expression contemporaine calme sur un ouvrage ancien. Pas de rupture franche mais une cohabitation assumée qui évacue volontairement toute spéculation sur la recherche d une prouesse formelle ou la valeur esthétique d un épiderme rapporté. L attention se porte encore sur l inscription dans le contexte urbain, et plus précisément celui de la place. A l intérieur du Centre, le jardin du cloître reste en place. Les sols retrouvent leur niveau d origine et un traitement évoquant les jardins conventuels sera créé. 3- PARTI ARCHITECTURAL DE MISE EN VALEUR Afin de mettre en valeur le monument qu est le Couvent des Jacobins, l équipe de Jean Guervilly a cherché, lors de la conception du projet, à respecter les espaces originaux de l édifice. Il fallait pour cela libérer au maximum les lieux patrimoniaux des contraintes du programme et en conséquence chercher le plus possible à aménager, dans les infrastructures, les grandes salles demandées au programme.

5 C est ce que les architectes proposent, non seulement dans le terrain aux abords du monument, mais aussi en aménageant une salle de 500 places sous l assiette d une partie de l église, de la tour-clocher et des chapelles adjacentes, ainsi que sous l aile Ouest des bâtiments conventuels. L ensemble des maçonneries anciennes étant alors repris en sous-œuvre et les fouilles réalisées sous surveillance archéologique. Les surfaces nécessaires à aménager étant ainsi disposées, les planchers existants de l église et de l aile Ouest ont pu être dégagés pour libérer les volumes anciens. Le cloître et ses galeries bien sûr, la salle capitulaire, le réfectoire, l escalier mais aussi le volume de son église, très particulier par ses proportions étroites et profondes qui soulignent sa hauteur. C est à partir de ces principes que l équipe établit un programme de restauration, de conservation et de mise en valeur des bâtiments anciens, protégés au titre des monuments historiques. Le niveau du sol ancien sera retrouvé et respecté. Le clocher et les chapelles attenantes recevront un couvrement contemporain, traité par le prolongement de l architecture adossée au monument. Un signal éclairé de nuit, tel une gigantesque lanterne, poursuivra le clocher vers le ciel. Les fonctions d accueil mises en place à l intérieur du clocher et des chapelles sont traitées de façon contemporaine comme des «boîtes dans la boîte». L ensemble de l église retrouve son volume initial, les planchers intermédiaires qui nuisent à sa lecture sont supprimés. La charpente est reprise pour évoquer une charpente médiévale lambrissée. Ainsi ce lieu patrimonial pourra être utilisé comme un auditorium recevant 300 places Les bâtiments conventuels voient l ensemble de leurs façades, charpentes et couvertures restaurées. 4- UN NOUVEAU VOLUME PREND PLACE Le bâtiment neuf développe les surfaces attendues dans un rapport équilibré entre volumes enchâssés et volumes émergents. L impact du bâti en est d autant réduit et, depuis la place Sainte-Anne, le regard embrasse d abord l ensemble du couvent révélé, qui devient maintenant une pièce majeure dans la perspective générale du quartier. Seule la tour- clocher donne l indice d une transformation plus conséquente et invite à glisser le regard vers la rue d Echange, où s annonce progressivement l intervention contemporaine. Pour le piéton sur la place, rien ne dépasse de l ouvrage rapporté. Les toitures du couvent coiffent des parois rénovées que les percements ont remises en lumière. La ligne de ciel n a pas été modifiée. Depuis la rue de Saint-Malo, rien ou presque ne transparaît du volume adossé. C est sur la rue d Echange que l ouvrage est le plus manifeste. En vis-à-vis de l arrière de la salle de la Cité, l encorbellement est spectaculaire par l élancement du premier étage sur le porche d entrée, encore renforcé par la découverte soudaine du patio Sud, 7 mètres plus bas. Sur tout son périmètre extérieur, le bâtiment va chercher la lumière naturelle pour en faire bénéficier au maximum les plateaux intérieurs. De ce projet architectural ressort un coût conforme aux prévisions, assorti d une prédisposition des espaces offrant toute l évolutivité attendue, avec le souci constant d une empreinte environnementale optimisée. Façade Sud rue d Echange

6 LA MAITRISE D ŒUVRE EQUIPE J.GUERVILLY A.C PERROT D.CRAS F.MAUFFRET Jean GUERVILLY Né en 1946, Jean Guervilly est diplômé de l Ecole Spéciale d Architecture de Paris en Architecte conseil de la MIQCP (Mission Interministérielle pour la qualité des constructions publiques), il a construit des logements et de nombreux équipements publics. Primé d une Mention spéciale à l Équerre d Argent 2008 pour le Pôle Universitaire de Biologie à Paris ZAC Masséna, construit en association avec François Mauffret et souvent sélectionnés pour l Equerre d Argent, notamment avec la salle omnisport de Saint-Brieuc, l institut pour la formation professionnelle à Plérin, la salle multifonction du Havre, la rénovation extension du stade de la Roche sur Yon, et plus récemment le palais des sports de Toulouse. Il construit aujourd hui, le complexe sportif ZAC Beaujon, opération pilote HQE Ville de Paris et, avec Françoise Mauffret, le pôle mère enfant du centre hospitalier André Grégoire à Montreuil sous Bois. Alain Charles PERROT Né en 1945, Alain Charles Perrot est diplômé de l Ecole Spéciale d Architecture en 1968 et diplômé d Etudes Supérieures d Histoire et de Conservation des Monuments Historiques en Reçu au concours d architecte des bâtiments de France en Il devient Architecte en chef des Monuments Historiques en 1983 et inspecteur Général des Monuments Historiques. Il a restauré le Parlement de Bretagne suie à l incendie de février 1994 et la chapelle St Yves à Rennes. Il a également restauré de nombreux bâtiments remarquables à Paris dont le Grand Palais des Champs Elysées, le Palais Garnier et le Conseil d Etat. David CRAS Né en 1953 David Cras es diplômé de l Ecole d Architecture de Rennes en Architecte conseil de la Manche depuis 2003, enseignant à l Ecole Nationale supérieure d Architecture de Bretagne. Il a construit de nombreux équipements publics en Bretagne. Primé à plusieurs reprises du prix d architecture de Bretagne depuis 1992 pour ces bâtiments notamment la salle multfonctions Le Ponant à Pacé, le groupe scolaire de Ploumagoar, l EHPAD de Lanvollon en association avec Jean Guervilly. Françoise MAUFFRET Née en 1960, Françoise Mauffret est diplômée de l Ecole d Architecture de Paris Belleville en 1987, élève d Henri CIRIANI. Architecte conseil de la Sarthe et architecte conseil de la MIQCP (Mission Interministérielle pour la qualité des constructions publiques). Primée d une mention spéciale à l Equerre d Argent 2008 pour le Pôle universitaire de Biologie à Paris ZAC Masséna, construit en association avec Jean Guervilly. Elle a construit le centre de rééducation fonctionnelle de Varennes Jarcy en 1998, des logements à Saint- Nazaire en 1999 ainsi que l école maternelle et primaire de Nuillé sur Vicoin, projet primé par le Conseil Général de la Mayenne en Elle construit aujourd hui, avec Jean Guervilly, le pôle mère enfant du centre hospitalier André Grégoire à Montreuil sous Bois. Economiste ECB Nantes/La-Roche-Sur-Yon BET Structure ALTO Gentilly BET Fluide et VDI BETEREM Rennes BET Développement Durable TERAO Raoust Paris Acousticien Avel acoustique Paris Scénographe Architecture et technique Montigny le Brenneux Géotechnique BSO Saint-Brieuc

7

8 ETAPES ET CHIFFRES CLES CALENDRIER GENERAL DE L OPERATION : CHOIX DU SITE Juin 2009 CONCOURS DE MAÎTRISE D'ŒUVRE Juillet 2009 à Juin 2010 ETUDES DE MAÎTRISE D ŒUVRE, PERMIS DE CONSTRUIRE, ENQUÊTE PUBLIQUE, ETUDE PREALABLE DE SECURITE PUBLIQUE, Fin CONSULTATIONS TRAVAUX. FOUILLES ARCHEOLOGIQUES PREVENTIVES TRAVAUX De 2013 à début 2016 ENVELOPPE FINANCIERE D INVESTISSEMENT : L enveloppe globale d investissement (études préalables, provision pour fouilles archéologiques, frais de concours, travaux, études, équipements) est estimée à !.HT, valeur juillet Le coût prévisionnel des travaux et équipements scénographiques confiés à l équipe de maîtrise d œuvre est de !.HT, valeur juillet FINANCEMENT PREVISIONNEL HORS RENNES METROPOLE Pour le Centre des Congrès Montant Subventionnable (M! HT) CG 35 (CPER) Etat (CPER) Région (Contrat de pays) Région (CPER) FEDER 41, ,095 3,905 2 Pour l Auditorium et la restauration du bâtiment classé Monument Historique, des aides ont été demandées à l Etat et à la Région. ELEMENTS DU PROGRAMME une surface utile totale d environ m", soit m" de Surface Hors Œuvre Nette - un auditorium de 1000 places pouvant accueillir congrès, conventions, conférences, spectacles et orchestres; - un auditorium de 300 places pour petits congrès, conférences et spectacles ; - un niveau modulable dédié aux expositions ; - un niveau polyvalent restauration/exposition ; - une salle de 500 places à plat polyvalente ; - un ensemble de 20 salles de réunion modulables pouvant accueillir réunions, séminaires, cocktails, concours, situé dans la partie patrimoniale du Couvent des Jacobins.

9 VISUELS DISPONIBLES Vue du foyer Vue de la salle 3000 places Vue depuis la place Saint-Anne Vue du grand auditorium Vue de Masse Vue depuis l espace d exposition Façade Sud Coupe AA!

Pose de la première pierre du Centre des congrès de Rennes Métropole Lundi 24 février 2014

Pose de la première pierre du Centre des congrès de Rennes Métropole Lundi 24 février 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Pose de la première pierre du Centre des congrès de Rennes Métropole Sommaire > Communiqué de presse > Le projet architectural > La

Plus en détail

Visite de l'état d'avancement du chantier de construction du Centre des congrès de Rennes Métropole

Visite de l'état d'avancement du chantier de construction du Centre des congrès de Rennes Métropole Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Visite de l'état d'avancement du chantier de construction du Centre des congrès de Rennes Métropole Sommaire > Communiqué de presse

Plus en détail

le futur centre des congrès de Rennes Métropole Illustrations Labtop / Jean Guervilly Couvent des Jacobins

le futur centre des congrès de Rennes Métropole Illustrations Labtop / Jean Guervilly Couvent des Jacobins le futur Illustrations Labtop / Jean Guervilly e x p o s i t i o n Couvent des Jacobins du 16 novembre au 18 décembre 2010 Illustrations Labtop / Jean Guervilly 1. histoire Le couvent des Jacobins dans

Plus en détail

Le Couvent des Jacobins en lévitation

Le Couvent des Jacobins en lévitation Lundi 2 février 2015 Le Couvent des Jacobins en lévitation Le couvent des Jacobins en lévitation SOMMAIRE Communiqué de presse Le projet architectural La maîtrise d'oeuvre L'entreprise générale Destination

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf

LA TOUR A PLOMB. couëron. ESPACE CULTUREL ET ASSOCIATIF de. Quai Emile Paraf couëron Espace culturel et associatif Quai Emile Paraf ANNÉE DE MISE EN SERVICE : 2009 Maître d ouvrage : Commune de Couëron (44) MaîtrISE d ŒUVRE : Sophie BLANCHET, architecte urbaniste, La Rochelle Benoit

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008

SMAS de Lalinde. Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale. Présentation du 28 octobre 2008 SMAS de Lalinde Construction d un Pôle de Services à la Personne et d une Maison Médicale Présentation du 28 octobre 2008 CONSTAT Les locaux et bâtiment du CIAS sont inadaptés : ils ne répondent plus aux

Plus en détail

Visite RICS «32 Blanche» Paris 9e

Visite RICS «32 Blanche» Paris 9e Visite RICS «32 Blanche» Paris 9e Mardi 28 février 2012 en compagnie de CALQ Architecture, maître d oeuvre d exécution Restructuration lourde d un ensemble immobilier «32 BLANCHE» Paris 9e Description

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

Mardi 21 juin 2016 VISITE DE LA CITÉ INTERNATIONALE PAUL RICŒUR

Mardi 21 juin 2016 VISITE DE LA CITÉ INTERNATIONALE PAUL RICŒUR Mardi 21 juin 2016 VISITE DE LA CITÉ INTERNATIONALE PAUL RICŒUR VISITE DE LA CITÉ INTERNATIONALE PAUL RICOEUR SOMMAIRE Communiqué de presse Le projet architectural La maîtrise d'oeuvre Etapes et chiffres

Plus en détail

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012?

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? Textes en vigueurs : Arrêté du 26 octobre 2010, arrêté du 28 décembre 2012, arrêté du 11 décembre 2014. Fiche d'application du 26 Février

Plus en détail

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU

ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU ATELIER URBAIN QUARTIER CHARLES DE GAULLE 28 SEPTEMBRE 2015 COMPTE RENDU Présents : Corinne Valls, Maire de Romainville, Asma GASRI, Présidente de Romainville Habitat, Maire adjointe habitat et Hygiène

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs

Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs semaine de l architecture Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs Adresse : rue Paris, Coulaines Surface : 7 125 m2 Parti architectural : un équipement facteur de

Plus en détail

RdC. Halls d accès. commerces. circulations horizontales. Bureaux. circulations verticales. Sanitaires. rue Du chemin VErt. rue BrEGuEt.

RdC. Halls d accès. commerces. circulations horizontales. Bureaux. circulations verticales. Sanitaires. rue Du chemin VErt. rue BrEGuEt. 1 DESiGn contemporain Le rez-de-chaussée de PariSquare, aux accès sécurisés par 15 caméras de vidéo-surveillance, est irrigué par une voie reliant les rues Chemin vert et Breguet. PariSquare dispose d

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot

Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot DOSSIER DE PRESSE Lancement évènementiel des travaux de modernisation de l hôpital Edouard Herriot 1. Demain, un hôpital restructuré pour mieux accueillir et mieux soigner 2. 2014 2018 : réorganiser le

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château centre d interprétation de l architecture et du patrimoine Localisation

Plus en détail

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine La localisation La ville d Argenteuil, 100 000 habitants, 3ème ville d Ile de France, est située

Plus en détail

Nom du service 2013 - Ville de Rezé 1

Nom du service 2013 - Ville de Rezé 1 Nom du service 2013 - Ville de Rezé 1 La nouvelle équipe municipale 2 Le nouveau conseil municipal 3 La refonte du Dialogue citoyen 4 La nouvelle organisation du Dialogue Citoyen 5 Conférences citoyennes

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2014

Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2014 Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CPER 2007-2013 UNIVERSITE DE PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2007

DOSSIER DE PRESSE JUIN 2007 DOSSIER DE PRESSE JUIN 2007 Contact ceroc Jean-François Simon 8, avenue des Thébaudières 44 800 Saint Herblain 02 40 94 79 50 ceroc.nantes@ceroc.fr www.ceroc.fr Contact presse Brigi e Lioret 06 81 59 85

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

ELEMENTS DE REFLEXION SUR LA RENOVATION D UNE MAISON EN CENTRE-BOURG

ELEMENTS DE REFLEXION SUR LA RENOVATION D UNE MAISON EN CENTRE-BOURG ELEMENTS DE REFLEXION SUR LA RENOVATION D UNE MAISON EN CENTRE-BOURG Rue du Calvaire R u e d e l a M a i r i e Mairie Place Renaudot Boulangerie Rue d es Potiers COMMUNE DE SAINT JEAN LA POTERIE CONSEIL

Plus en détail

BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca

BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca Réaménagement de l autoroute Bonaventure à l entrée du centre-ville Sommaire des études de faisabilité Avril 2007 BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca Autoroute_Bonaventure_vue_aérienne_2004.jpg Vue

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN INTERNAT DE 200 PLACES ET RENOVATION GLOBALE

CONSTRUCTION D UN INTERNAT DE 200 PLACES ET RENOVATION GLOBALE Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2015 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CONSTRUCTION D UN INTERNAT DE 200 PLACES ET RENOVATION

Plus en détail

Pôle de la Direction des Interventions Sanitaires et Sociales

Pôle de la Direction des Interventions Sanitaires et Sociales Nantes (44) ôle de la Direction des Interventions Sanitaires et Sociales rogramme: Bureaux, services d'aide à l'enfance, centre médico-social Maîtrise d'ouvrage: Conseil Général de Loire-Atlantique MO

Plus en détail

PATRIMOINE NATUREL ET ÉCOLOGIQUE UNIQUE EN FRANCE. Faites de la Drôme l épicentre de vos événements.

PATRIMOINE NATUREL ET ÉCOLOGIQUE UNIQUE EN FRANCE. Faites de la Drôme l épicentre de vos événements. Entre Romans et Valence, la capitale stratégique du Sud Rhône Alpes : la Drôme, vous offre de nombreux attraits culturels, historiques et gastronomiques. Un département aux multiples facettes, composées

Plus en détail

Le "#cloud.paris", l'autre Silicon Valley...

Le #cloud.paris, l'autre Silicon Valley... Le "#cloud.paris", l'autre Silicon Valley... Par Sébastien Chabas, le 18/02/2016 et modifié le 14/03/2016 UN PROJET/ UNE PARTICULARITE. Après trois ans et demi de travaux, le "#cloud.paris", restructuré

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Mercredi 29 octobre 2014 Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION HAMADRYADE AVIGNON / AGROPARC Un parti architectural qui repose sur des principes simples pour un espace positif Les atouts et contraintes du site contribuent largement au dessin

Plus en détail

Transformation de la piscine Paul Asseman en complexe aquatique

Transformation de la piscine Paul Asseman en complexe aquatique Transformation de la piscine Paul Asseman en complexe aquatique 1) Le projet Ouverte en 1971, la piscine municipale Paul Asseman est un des nombreux équipements sportifs qui maillent le territoire dunkerquois.

Plus en détail

La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque et et son quartier d insertion.

La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque et et son quartier d insertion. La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque Bibliothèque et et son quartier d insertion. Mémoire présenté par la Bibliothèque nationale

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Construction Ossature bois

Construction Ossature bois Construction Ossature bois Pourquoi une construction à ossature bois?: Arguments en faveur de la construction bois : Utilisation de matériaux renouvelables Optimisation des délais de construction Limitation

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC RELATIVE A LA GESTION DES LOCAUX D ACTIVITE

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC RELATIVE A LA GESTION DES LOCAUX D ACTIVITE DIRECTION DE L ECONOMIE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR RAPPORTEUR : M. HOULLEGATTE DÉLIBÉRATION D_2015_137 SÉANCE DU 26 JUIN 2015 DELEGATION DE SERVICE PUBLIC RELATIVE A LA GESTION DES LOCAUX D ACTIVITE

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNE DE RODEZ CESSION LOT B1- PROGRAMME IMMOBILIER RESIDENTIEL CONSULTATION DE PROMOTEURS ET D ARCHITECTES PHASE 1- CANDIDATURES

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

Contrat-Collèges 2004-2014 Dix années pour offrir les meilleures conditions de réussite aux élèves des 13 collèges publics du département

Contrat-Collèges 2004-2014 Dix années pour offrir les meilleures conditions de réussite aux élèves des 13 collèges publics du département DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 16 septembre 2014 Contrat-Collèges 2004-2014 Dix années pour offrir les meilleures conditions de réussite aux élèves des 13 collèges publics du département Bureau des surveillants

Plus en détail

CONCEPTION D UN ENSEMBLE IMMOBILIER 3 18,20 rue des Pyrénées, 75020 - Opération Paris Pyrénées Maître d ouvrage: ICADE TERTIAL / RATP

CONCEPTION D UN ENSEMBLE IMMOBILIER 3 18,20 rue des Pyrénées, 75020 - Opération Paris Pyrénées Maître d ouvrage: ICADE TERTIAL / RATP SOMMAIRE CONCEPTION D UN ENSEMBLE IMMOBILIER 3 18,20 rue des Pyrénées, 75020 - Opération Paris Pyrénées Maître d ouvrage: ICADE TERTIAL / RATP CONSTRUCTION DE BUREAUX ET COMMERCES 5 avenue de la Porte

Plus en détail

les nouveaux espaces publics des quartiers nord

les nouveaux espaces publics des quartiers nord les nouveaux espaces publics des quartiers nord Comité de suivi du 7 avril 2006 SEM SEM Amiens Amiens Aménagement _ 7 _ avril 7 avril 2006 2006 _ ESE _ ESE bet bet ingénierie Charles VICARINI concepteur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE juillet 2013

DOSSIER DE PRESSE juillet 2013 DOSSIER DE PRESSE juillet 2013 Orgeval 2015 : une maison de quartier et une salle municipale pour les habitants Conférence de presse vendredi 12 juillet 2013, 10 heures Groupe scolaire Gallieni Contact

Plus en détail

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002 A IDENTIFICATION 1. APPELLATION actuelle Barthélémy-Vimont et Centre Wiliam-Hingston Autre(s) appellation(s) 2. No. dossier 45 3. No. réf. Archives CSDM 42B-42C / 42B-42C 4. ANNÉE de construction 1972

Plus en détail

Culture & Patrimoine

Culture & Patrimoine Culture & Patrimoine Musée du Transbordeur Rochefort 17 Surface: 200 m² Budget: 200 000 HT Maître Ouvrage: CDA du Pays Rochefortais Concours: 2002 Equipe : Architecte mandataire : BPG+ Associés Economiste

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Présentation de l équipe Les compétences du Nord France Convention Bureau sont à la disposition des organisateurs d évènements professionnels pour la tenue de leur manifestation en Région Nord-Pas de Calais:

Plus en détail

Bibliothèque universitaire des Sciences campus d Orléans-la-Source

Bibliothèque universitaire des Sciences campus d Orléans-la-Source Bibliothèque universitaire des Sciences campus d Orléans-la-Source Bâtiment Lauréat du Prix de l Equerre d Argent 2005 La Bibliothèque Universitaire des Sciences d Orléans est située dans le paysage verdoyant

Plus en détail

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL 25 juin 2013 - Brest CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL Au cœur de Brest, sur le nouveau quartier emblématique des Capucins en cours de création, un équipement de 3700m² tourné vers l international

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

PROJET D EXTENSION DE LA FONDATION SUISSE / PAVILLON LE CORBUSIER DEVENEZ MÉCÈNE

PROJET D EXTENSION DE LA FONDATION SUISSE / PAVILLON LE CORBUSIER DEVENEZ MÉCÈNE PROJET D EXTENSION DE LA FONDATION SUISSE / PAVILLON LE CORBUSIER DEVENEZ MÉCÈNE PAVILLON LE CORBUSIER CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS LA FONDATION SUISSE, UN MANIFESTE DE STYLE INTERNATIONAL

Plus en détail

Equipement. Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon. Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème

Equipement. Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon. Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème Couverture du bassin extérieur par une structure gonflable Chatillon Groupe scolaire et bâtiment d extension Paris 20 ème Eglise Saint- Thomas Vaulx-en-Velin Centre d'accueil thérapeutique rue de Thionville

Plus en détail

DOSSIER D'INFORMATION :

DOSSIER D'INFORMATION : Atelier d'architecture Nantes : 24 ter, rue Armand Brossard 44000 Nantes Tél. 02 51 25 01 50 Fax 02 51 25 01 55 Paris : 26, rue Rémy Laurent 92260 Fontenay-aux-Roses Tél. 01 55 52 13 13 Fax 01 55 52 13

Plus en détail

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP

UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP UNIVERSITES DE PARIS Paris 4 : Centre Clignancourt Paris 7 : constructions sur le site de Paris Rive Gauche Paris 6 : campus de Jussieu INALCO IPGP Etudiants 300000 Enseignants et chercheurs 95000 Personnels

Plus en détail

REFERENCES & PRESENTATION DE L AGENCE

REFERENCES & PRESENTATION DE L AGENCE REFERENCES & PRESENTATION DE L AGENCE SARL Frédéric MAURET Architecte du Patrimoine 11 rue Marceau 44000 NANTES T. 06 98 98 66 44 - fmauret@free.fr SARL Frédéric MAURET, Architecte du Patrimoine PATRIMOINE

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

Le contexte. Pour mémoire

Le contexte. Pour mémoire Le contexte Un des objectifs principaux de la construction d un nouvel espace culturel était d offrir à Gap, ville de 40 000 habitants, métropole des Alpes du Sud et aux communes du Pays Gapençais, une

Plus en détail

Le projet Stanton Williams

Le projet Stanton Williams Musée d Art de Nantes Extension et rénovation du musée des Beaux-Arts Le projet Stanton Williams... Dossier de presse Contact presse Mairie de Nantes Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE. Guide des pièces à fournir. Gagnons du temps! www.ressonslelong.fr

PERMIS DE CONSTRUIRE. Guide des pièces à fournir. Gagnons du temps! www.ressonslelong.fr PERMIS DE CONSTRUIRE Gagnons du temps! Guide des pièces à fournir www.ressonslelong.fr SOMMAIRE LE PERMIS DE CONSTRUIRE? :... 03 PC1 : LE PLAN DE SITUATION... 04 PC2 : LE PLAN DE MASSE... 05-06 PC3 : LE

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

Minimiser les points d appui / maximiser la lumière Immeuble de bureaux - ZAC Rive Gauche Austerlitz, Paris 13 ème

Minimiser les points d appui / maximiser la lumière Immeuble de bureaux - ZAC Rive Gauche Austerlitz, Paris 13 ème Minimiser les points d appui / maximiser la lumière Immeuble de bureaux - ZAC Rive Gauche Austerlitz, Paris 13 ème Immeuble de bureaux, ZAC Paris Rive Gauche Austerlitz PLANCHE I. Minimiser les points

Plus en détail

LAURÉAT CONSTRUCTION PUBLIQUE NEUVE

LAURÉAT CONSTRUCTION PUBLIQUE NEUVE ÉCOLE ÉDOUARD LACOUR / AGEN LAURÉAT CONSTRUCTION PUBLIQUE NEUVE Maîtrise d ouvrage : Ville d Agen Maîtrise d œuvre : Atelier d architectes KOCKEN et DUVETTE - Anne COQUEL (architecte) - BET OTCE Entreprises

Plus en détail

Maître d ouvrage: Commune de Saint-Flour Hôtel de Ville 1 place d Armes 15100 Saint-Flour

Maître d ouvrage: Commune de Saint-Flour Hôtel de Ville 1 place d Armes 15100 Saint-Flour A m é n a g e m e n t s H ô t e l d e s I m p ô t s E n t r é e d e s A g i a l s Maître d ouvrage: Commune de Saint-Flour Hôtel de Ville 1 place d Armes 15100 Saint-Flour Maître d œuvre - Pilotage: S.C.P.

Plus en détail

OUVERTURE OFFICIELLE RÉSIDENCE ÉTUDIANTE ET SALLE DE LECTURE DU PAVILLON DES SŒURS-GRISES

OUVERTURE OFFICIELLE RÉSIDENCE ÉTUDIANTE ET SALLE DE LECTURE DU PAVILLON DES SŒURS-GRISES OUVERTURE OFFICIELLE RÉSIDENCE ÉTUDIANTE ET SALLE DE LECTURE DU PAVILLON DES SŒURS-GRISES AOÛT-SEPTEMBRE 2014 L UNIVERSITÉ CONCORDIA : FIÈRE GARDIENNE D UN TRÉSOR MONTRÉALAIS Voilà près de 150 ans, les

Plus en détail

Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire

Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire EDITO Conformément aux engagements du maire, les équipements de proximité sont au cœur de notre action municipale. Ainsi le conseil

Plus en détail

Dossier de presse Projet urbain partenarial (PUP) Darcieux - Collonges à Saint Genis Laval. 31 août 2015

Dossier de presse Projet urbain partenarial (PUP) Darcieux - Collonges à Saint Genis Laval. 31 août 2015 Dossier de presse Projet urbain partenarial (PUP) Darcieux - Collonges à Saint Genis Laval 31 août 2015 Un nouveau projet d aménagement pour Saint Genis Laval! A deux pas du centre bourg de Saint Genis

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable.

Dossier de Présentation DREDA. Des Racines Et Des Ailes. Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. Dossier de Présentation DREDA Des Racines Et Des Ailes Bâtir une vision d entreprise pour un avenir durable. DREDA, ambitions du projet Le projet DREDA, futurs locaux de Manutan France et centre européen

Plus en détail

SOMMAIRE. SITUATION & ACCÈS p.6. PRÉSENTATION p.3. SURFACES p.10. PLANS p.12 SPACE PLANNING. VISUELS p. 28. p.31

SOMMAIRE. SITUATION & ACCÈS p.6. PRÉSENTATION p.3. SURFACES p.10. PLANS p.12 SPACE PLANNING. VISUELS p. 28. p.31 151-155 RUE DE BERCY PARIS 12 e WWW.VIVACITY-PARIS.FR DOCUMENT ET PERSPECTIVE NON CONTRACTUELS SOMMAIRE 1 PRÉSENTATION p.3 2 SITUATION & ACCÈS p.6 3 SURFACES p.10 4 PLANS p.12 5 SPACE PLANNING 6 VISUELS

Plus en détail

Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange. Septembre 2012

Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange. Septembre 2012 Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange Septembre 2012 Sommaire Le projet Retour au naturel Les travaux Historique et calendrier des travaux L inauguration p. 3 p. 4 p.

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 Communiqué de presse - septembre 2012 En ligne sur CMB lutte contre les passoires thermiques! Dossier de presse CMB, depuis près de 30 ans, travaille à

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Chandray Fougères (35)

DOSSIER DE PRESSE. Le Chandray Fougères (35) DOSSIER DE PRESSE Le Chandray Fougères (35) Dans un édifice rénové bénéficiant d'une double vue panoramique sur Fougères et ses environs, 79 appartements du F1 au F5 sont proposés à la vente à des prix

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

OPERATION «90 BOULEVARD VINCENT AURIOL» Restructuration de l école maternelle. photo panoramique. Réunion de concertation

OPERATION «90 BOULEVARD VINCENT AURIOL» Restructuration de l école maternelle. photo panoramique. Réunion de concertation OPERATION «90 BOULEVARD VINCENT AURIOL» Restructuration de l école maternelle. photo panoramique Réunion de concertation LES PROJETS DU QUARTIER REALISES A VENIR Résidence sociale 145 logements 68 bvd

Plus en détail

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL SOMMAIRE 1 I SITUATION / BESOINS / ATTENTES 2 ENJEUX DU PROJET ET OBJECTIFS DE LA MAITRISE D OUVRAGE 3 PROJET D ETABLISSEMENT

Plus en détail

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ]

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] UNE FAÇADE EMBLÉMATIQUE D UN NOUVEAU PAYSAGE URBAIN Dans l influence immédiate du quartier de La Défense, West Plaza dévoile des lignes pures et une architecture transparente

Plus en détail

Home Passive Home. La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement

Home Passive Home. La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement 1 Home Passive Home La rénovation passive, basse et très basse énergie des maisons bruxelloises Bruxelles Environnement Les valeurs patrimoniales des maisons bruxelloises Atouts et contraintes pour une

Plus en détail

Recomposer une centralité autour de la gare de Noisy Champs :

Recomposer une centralité autour de la gare de Noisy Champs : Ec D ol oc e d um 'a r en ch t s ite ou ct u m re is d au e l a dr v oi ill td e & 'a ut de eu s r t er rit o ire s. RITA EL KOUHEN Recomposer une centralité autour de la gare de Noisy Champs : desservir,

Plus en détail

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté

Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté Quartier Beau Soleil Zone d Amd Aménagement Concerté Présentation générale du cahier des charges et de la démarche d accompagnement auprès des acquéreurs Cabinet D.LENOIR ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS INDIVIDUELS

Plus en détail

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts 2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts DESCRIPTION ET PLAN L église paroissiale de Cernay- La- Ville inscrite à l inventaire des Monuments

Plus en détail

Ensemble, la ville de demain

Ensemble, la ville de demain Ensemble, la ville de demain Parce que la ville est en profonde mutation, il faut créer une rupture dans les modes de penser et de faire. apporte une réponse innovante par une approche métier audacieuse,

Plus en détail

INAUGURATION Extension de l'iut BrestMorlaix

INAUGURATION Extension de l'iut BrestMorlaix Dossier de presse INAUGURATION Extension de l'iut BrestMorlaix 6 novembre 2015-14h00 IUT Brest-Morlaix Contact : Direction Développement Économique Enseignement supérieur 1 Morlaix Communauté : 02 98 15

Plus en détail

Les études préalables

Les études préalables Les études préalables Décidée dès 2001, la rénovation a fait l objet de trois ans de consultations et d études préalables. Le programme technique détaillé a été approuvé par le Conseil municipal de janvier

Plus en détail

RENNES SAINTE-THÉRÈSE. Image non contractuelle

RENNES SAINTE-THÉRÈSE. Image non contractuelle RENNES SAINTE-THÉRÈSE Image non contractuelle Avec sa ligne élancée et ses matériaux harmonieux, Le Grand Angle montre la direction du nouveau centre-ville! Image non contractuelle Une résidence au cœur

Plus en détail

UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS

UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS LES LABORATOIRES D AUBERVILLIERS UNE ARCHITECTURE INDUSTRIELLE EXCEPTIONNELLE AUX PORTES DE PARIS Location d espaces - contact Sorana Munteanu s.munteanu@leslaboratoires.org / 01 53 56 15 91 1 Un lieu-mémoire

Plus en détail

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com www.groupe-sodec.com Accompagner les projets des villes et des territoires Nos projets de centres commerciaux sont aussi les vôtres. La confiance et l écoute réciproques sont les meilleurs garants de leur

Plus en détail

La Région Réunion soutient le développement équilibré des communes

La Région Réunion soutient le développement équilibré des communes La Région participe à la relance de la commande publique La Région Réunion soutient le développement équilibré des communes Avec le Plan régional d Aides aux Communes, le Plan Régional de Relance Des équipements

Plus en détail

LA MAISON. Maison. La Celle Saint-Cloud (78) www.architecturedecollection.fr. 2 950 000 euros

LA MAISON. Maison. La Celle Saint-Cloud (78) www.architecturedecollection.fr. 2 950 000 euros 2 950 000 euros Maison La Celle Saint-Cloud (78) Année 2009 Surface 405 m 2 Chambre 5 Salle de bains 3 Garage oui Jardin 2 782 m 2 LA MAISON Terrasse 1967 Piscine oui non Cette maison d architecte a été

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

RRésidence. ealista. Rennes centre (35)

RRésidence. ealista. Rennes centre (35) RRésidence ealista Rennes centre (35) Rennes : Une ville résolument étudiante Elue régulièrement parmi les villes les plus dynamiques et les plus agréables de France par le magazine l Express, Rennes offre

Plus en détail

Développements McGill inc. et Thibault, Messier, Savard et Associés

Développements McGill inc. et Thibault, Messier, Savard et Associés Développements McGill inc. et Thibault, Messier, Savard et Associés Centre 7400 (ancienne Institution des sourds-muets) Synthèse des s patrimoniales et des orientations de conservation 7400, boul. Saint-Laurent,

Plus en détail