^DOSSIER ^REVERSE LOGISTIQUE. OCT 07 Mensuel OJD : Surface approx. (cm²) : Page 1/8

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "^DOSSIER ^REVERSE LOGISTIQUE. OCT 07 Mensuel OJD : 3401. Surface approx. (cm²) : 3004. Page 1/8"

Transcription

1 ^DOSSIER ^REVERSE LOGISTIQUE Page 1/8 Le marche lie aux retours des produits en lm de vie el des dechets a éte évalué en France en 2004 a 5 6 milliards d euros pour les entre prises concernees (Source Eurostaf) 2006} Eléments de recherche : ou Fédération des Entreprises Industrielles et Commerciales Internationales de la Mécanique et de l'electronique :

2 La reverse logistique, un marché à part entière Page 2/8 La reverse logistique est un marché multifacettes souvent difficile à appréhender. Mais les entreprises ont pris conscience qu'il représente un gisement d'économies important. De leur côté, les prestataires s'intéressent au volume d'affaires croissant que constituent la collecte et le traitement des déchets. REPERAGE l Les prestataires logistiques, concurrents des spécialistes des déchets. l En matière de reverse, la logistique des invendus et de l'après-vente et la logistique des déchets obéissent à deux logiques très différentes. l Quatre éco-organismes ont été agréés par les pouvoirs publics en France pour collecter et traiter les déchets électriques et électroniques (D3E). Certains industriels, comme Xerox, ont bien compris l'importance de la reverse logistique. Le géant américain de la bureautique a demande à Proxidis qui gère ses entrepôts de s'occuper aussi de ses déchets de maintenance en développant un savoirfaire de planification et d'optimisation des tournées de collecte. L'industriel demande aussi à scs prestataires charges des livraisons (TNT pour les pièces détachées, Geodis ou GMT pour les imprimantes, NRJ pour les équipements plus lourds) de réfléchir aux synergies possibles. "Nous essayons autant que faire se peut de récupérer les machines usagées au moment où nous en livrons des nouvelles", explique Jean Durand, directeur support et logistique de la filiale française. Les machines récupérées sont de préférence réorientées vers le marché de l'occasion. Si cela n'est pas possible, Xerox les démantèle et récupère toutes les pièces réutilisables pour la production de machines neuves. Celles qui ne le sont pas sont réaffectées si possible à la maintenance. "Il faut optimiser les flux de retour avec nos prestataires mais toute notre action vise à les restreindre des ledéparten concevant des produits fiables, ou à les valoriser en concevant des produits recyclables. Nous sommes allés très loin dans cette démarche puisque nous récupérons déjà 87% de nos machines et quelles sont recyclables à plus de 90%!", se félicitè le manager logistique. Jotre action vise restreindre les flux le retour en concevant Ies", JEAN DURAND, DIRECTEUR SUPPORT ET LOGISTIQUE CHEZ XEROX Un circuit de retour spécifique FagorBrandt a, lui, confié à Geodis la tâche de rationaliser les flux des équipements électroménagers qui lui sont retournés. Ceuxci sont minimes : 0,2 à 0,3 % des 2,5 millions d'appareils vendus chaque année par le groupe en France sont refusés à la livraison et 0,2 % des produits doivent être rapatriés après l'intervention du service après-vente. "C'est peu, mais nous avons demande à Geodis qui s'occupe de toutes nos livraisons de mettre en place un circuit de retour spécifique. Notre prestataire fait remon- Un marché de 5.6 milliards d'euros Eurostaff a publié en avril 2006 une étude sur le marché de la "reverse logitics". Le marché lié aux retours des produits en fin de vie et des déchets a été évalué en France en 2004 à 5,6 milliards d'euros pour les entreprises concernées. La part du transport et de la logistique (coût d'enlèvement, de transport, de regroupement et de tri) est difficile à estimer: 2,2 à 3,9 milliards d'euros selon les hypothèses, dont probablement plus de la moitié pour le transport. Selon l'étude, le marché est en croissance de 3 à 5% par an et la reverse logistique liée aux produits en fin de vie et aux déchets représente déjà 5 à 10% de l'activité des prestataires logistiques. Eléments de recherche : ou Fédération des Entreprises Industrielles et Commerciales Internationales de la Mécanique et de l'electronique :

3 ter par ses agences les produits sur sa plate-forme logistique centrale de Mitry-Mory en région parisienne", indique François Mas sotte, directeur logistique opérations. Là, les opérateurs de Geodis effectuent les opérations de contrôle et de tri définies par un cahier des charges très précis. Selon leur état, les lave-vaisselle, lave-linge et cuisinières sont reaffectés aux stocks principaux de produits finis dont dispose Fagor- Brandt à Meung-sur-Loire, près d'orléans, et à Satolas, à côté de Lyon. Ils sont ensuite rms en vente sur les réseaux de second choix ou tout simplement considérés comme des dechets à traiter. Ils rejoignent alors le circuit de collecte et de traitement des déchets d'équipements électriques et electroniques (D3E) dont l'organisation a été confiée a l'éco-organisme Écosystèmes. "Les D3E nous posaient un problème spécifique, en raison de kur importance, maîs surtout parce que nous nous. s avons demande à mre prestataire de mettre n place un circuit de retour pacifique", FRANÇOIS MASSOTTE, DIRECTEUR LOGISTIQUE OPÉRATIONS DE FAGORBRANDT Xerox a demande à ses transporteurs, tels que NRJ chargé des livraisons des équipements lourds, de refléchir aux synergies possibles à développer en matière de reverse logistique. retrouvions face à une sorte de trou noir. Alors que d'autres flux de reverse sont bien connus, nous ne savions pas en l'espèce où étaient les produits! Nous ne pouvions donc pas travailler seuls et avons choisi de miituahser les moyens de collecte et de traitement au sein d'eco-syternes", explique Marc Heude, responsable environnement produits. Rapatriement des invendus de toutes sortes, service après-vente, maintenance, retour de produits en milieu de vie destinés à trouver une seconde jeunesse sur le marché de l'occasion ou retour de produits en fin de vie destinés à être purement et simplement détruits. "La reverse logistique est un marché multifacettes que les entreprises ont souvent du mal à appréhender. Maîs il faut qu'elles comprennent toutes, comme l'ont fait Xerox ou FagorBrandt, qu'il s'agit d'un domaine stratégique!", insiste Valérie Fernandes, responsable du master spécialisé en management des activités logis- Page 3/8 Distribution pharmaceutique: une traçabilité des retours perfectible Les flux de retour auxquels sont confrontés les distributeurs pharmaceutique sont bien rodés recupération dans les pharmacies de produits usagés et non-ré-utilisables, retour vers les laboratoires des colis livrés par erreur ou réceptionnés abîmés sur les plates-formes de distribution ou retour de produits des pharmacies vers les platesformes pour des raisons commerciales, quand par exemple une officine estime qu'elle a certaines références en surplus "Ce dernier flux est de lom le plus important alors que les autres sont marginaux ll concerne de l'ordre de 3% des boites vendues dans la journée", relève Angela Groscolas directeur qualité et directeur pharmaceutique d'ocp, qui livre quotidiennement à travers la France plus de 4 millions de boîtes de medicaments a partir d'un stock de références Le flux lié aux invendus ne pose pas de problème particulier sur le plan opérationnel "Nos chauffeurs qui livrent les pharmacies deux fois par jour récupèrent simplement les produits lors des tournees suivantes Ces retours nous génèrent en revanche un problème de coût, non de transport maîs de traitement ll faut contrôler les médicaments pour éviter les remises en stocks inadéquates, ce qui prend du temps et mobilise du personnel dans chacune des plates-formes ' "ll faut contrôler les médicaments pour éviter les remises en stocks inadéquates", ANGELA GROSCOLAS, DIRECTEUR QUALITÉ ET DIRECTEUR PHARMACEUTIQUE D'OCP Ce retour des médicaments depuis les pharmacies pose en outre un problème éthique. "Il est impossible de savoir dans quelles conditions le produit à été conserve et certains produits sensibles, notamment ceux assujettis a la chaîne du froid, sont détruits directement lorsqu'ils reviennent D autre part, comment savoir que le pharmacien rend bien le produit qu'on lui a livré'', ajoute la responsable d'ocp La traçabilité actuelle des produits ne permet pas de le préciser Et même lorsqu'elle aura été améliorée comme le stipule un arrête ministériel, il ne sera pas possible de suivre les medicaments a la boîte LAFSSAPS a en effet décidé de mettre en place une traçabilité pariet ll faudrait alors avoir recours à la RFID comme certains distributeurs pionniers ont commence à le faire sur des produits sensibles (Eurodep notamment), pour suivre les boîtes elles-mêmes. "La traçabilité des lots est un premier pas Fera-t-on un jour de la traçabilite a la boîte en France comme cela se fait déjà en Italie et en Belgique, pour des questions liées la-bas au remboursement'", s'interroge Angela Groscolas Les problemes lies a la contrefaçon (plusieurs cas se sont posés cette année en Europe) posent en tout cas le problème avec une acuité nouvelle. Eléments de recherche : ou Fédération des Entreprises Industrielles et Commerciales Internationales de la Mécanique et de l'electronique :

4 Page 4/8 tiques de l'école Supérieure de Commerce Bretagne-Brest. Gisement d'économies Et l'enseignante-chercheur d'étayer son propos : "Hors D3E, les coûts liés à la gestion des retours sont estimés en Europe à 4 % du coût logistique global. Cela peut sembler minime deprime abord et expliquer pourquoi la reverse logistique est trop souvent gérée sans réelle optimisation. Maîs les choses sont en train de changer: les entreprises réalisent qu'il y a là un gisement d'économies d'autant plus important que leurs opérations logistiques directes sont déjà tres pointues. Des études ont montré que la mise en place d'un système de reverse logistique efficient pouvait faire baisser les coûts logistiques annuels de 10% '". Un autre facteur explique la préoccupation croissante cles entreprises pour cette logistique inverse. "Lapression environnementale et, e marché des dechets en france Quatre éco-organismes ont été agrees par les pouvoirs publics en France pour collecter et traiter les déchets électriques et électroniques (D3E) > European Recycling Platform (ERP) a été créé en 2004 par HP, Sony, Braun et Electrolux pour mettre en place une gestion paneuropéenne de leurs OSE dans les pays suivants. France, Espagne, Portugal, Royaume-Uni, Irlande, Allemagne, Autriche, Pologne et Italie ERP fait appel a deux "general contractors", le groupe français Geodis et l'allemand CCR qui realise pour son compte la logistique, le traitement, le recyclage et le suivi des opérations > Eco-Systèmes a été créé en juillet 2005 à l'initiative de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FGO), du groupement interprofessionnel des fabricants d'appareils ménagers (Gifam) et du Syndicat des industries de matériels audivisuels et électronique (Simavelec) > Ecologic a été créé en décembre 2005 par 150 industriels (Brother, Fujifilm, Kodak, Pioneer, Sagem, Epson, Sharp, Daewoo, Lexmark ) DHL Exel Supply Cham s'est vu confier le traitement exclusif des déchets en France. > Récylum a ete créé en mai 2005 par les principaux fabricants de lampes (Philips, Osram, Sylvania et General Electric) Quatre prestataires logistiques se partagent la collecte des lampes en France Sodicome, Coved, Remondis et Schroll. pour ce qui nous concerne, l'obligation faite aux industriels de collecter, valoriser et recycler leurs produits enfin de vie change la donne! Jusqu'à présent, nos flux de reverse étaient peu importants puisque les retours de produits neufs, quelle que soit la raison du retour, représentent moins de 0,5 % des ventes. Avec les OSE, on se retrouve face à un flux nouveau, difficile à estimer encore avec précision, maîs considérabk. Sa montée en puissance va nous obliger à structurer davantage notre reverse logistique", considère Eric Seurin, directeur des achats et de la logistique du groupe Legrand, qui a confié à l'éco-organisme European Recycling Platform (ERP) le traitement de ses déchets électriques et électroniques. Sous l'impulsion des réglementations européennes, de nouvelles filières de collecte et de recyclage ont vu le jour. A vrai dire, le phénomène n'est pas nouveau : les Eléments de recherche : ou Fédération des Entreprises Industrielles et Commerciales Internationales de la Mécanique et de l'electronique :

5 piles et les accumulateurs domestiques doivent être recycles depuis 1991, les vehicules hors d'usage depuis 2000, les pneus usages depuis 2002 et les D3E depuis l'année derniere. Maîs il prend de l'ampleur. Une nouvelle réglementation européenne relative aux piles et accumulateurs professionnels, adoptée à Bruxelles, devrait être transférée dans le droit français en fin d'année 2007 "On assiste à une généralisation du recyclage Pour cela, une industrie de «déconstruction», des produits s'est créée ou va se creer dans chaque filiere C'est un marche de Avec les D3E, on se retrouve face à un flux nouveau qui va nous obliger à structurer davantage notre reverse ERIC SEURIN, DIRECTEUR DES ACHATS ET DE LA LOGISTIQUE DE LEGRAND proximité non délocahsable et ks grands opérateurs logistiaens ne veulent pas manquer cette opportunite", observe Daniel Duponchelle, président du groupe lensois specialise dans la collecte et le traitement des dechets industriels LNDE (La Nordiste de l'environnement). Marché en pleine évolution Difficile de savoir quel chiffre d'affaires vont engendrer pour les prestataires les retours de produits en fin de vie. On sait seulement le sujet porteur : "Le marché des déchets est en pleine évolution. En ce qui concerne les D3E, les choses se sont précisées en France avec la création des quatre eio-orgammes, European Recycling Platform (ERP), Ecologic, Ecosystèmes et Récylum, ce dernier ne s'occupant spécifiquement que des lampes usagées. Maîs les prix du marché ne sont pas encore définitivement fixes ll est trop tôt pour avancer des chiffres d'autant ' que beaucoup de choses dépendent de l'attitude des consommateurs Page 5/8 Q U E S T I O N S À... Laurence Fauque, déléguée générale de la Ficime* "Nous avons choisi la pluralité en matière ctéco-organismes" Logistiques Magazine- Vous avez plaidé pour que se créent en France plusieurs éco-organismes habilités a gerer les OSE alors que cela n'est pas le cas dans d'autres pays européens. Laurence Fauque: C'était le souhait des organisations professionnelles en France qui étaient donc plutôt favorables a ce que l'on crée plusieurs eco-organismes C'est ce qui a éte fait avec Eco-Systèmes, European Recycling Platform (ERP) et Ecologic, sans oublier Recylum l'organisme charge de la collecte et du traitement des lampes usagées Leurs modèles sont différents Eco-Systèmes est un organisme dont le capital est ouvert aux fabricants et aux distributeurs ERP a quatre actionnaires, Ecologic rassemble principalement des producteurs et son capital est ouvert Cette pluralite etait importante pour que nos adhérents aient un choix qui corresponde au mieux à leurs propres critères financiers commerciaux et ethiques Libre à eux ensuite d'adhérer a tel ou tel organisme, ce qu'ils font car l'on retrouve des adhérents de la dans chacun des écoorganismes Motre rôle de Fedération a éte de leur apporter tous les élements nécessaires pour qu'ils éclairent leurs choix Signalons qu'aucun de nos adhérents n a choisi de creer sa propre filiere de collecte de traitement comme le permet la reglementation L Wl Quelle proportion de vos adhérents s'est aujourd'hui engagée auprès d'éco-organsimes? Et quels ont été les critères de choix de leurs partenaires? L F. 'Une petite moitie de nos adhérents est concernee, comme les producteurs de materiel electronique grand public ou d outillage electroportatif Le choix de l'éco-organisme est pour eux strategique et relève de la direction generale Entrent en considération des critères financiers et d'autres intimement liés à la nature du produit Les choix peuvent être très differents et les coûts tres variables selon qu'il s'agisse de produits lourds ou legers faciles à démonter ou non etc Les considérations logistiques sont bien sûr également importantes ll faut notamment bien prendre en considération les distributeurs qui jouent un rôle important sur le plan logistique car ce sont souvent eux qui livrent les produits aux clients finaux et les reprennent Ils sont donc a même de donner la plus grande coherence possible à l ensemble de l'organisation La réglementation impose d'ailleurs aux distributeurs de reprendre un appareil ancien lorsqu'ils revendent un appareil neuf du même type L M. Se dirige-t-on vers d'autres réglementations et donc vers la création d'autres filières de reverse logitique et de traitement de déchets que celle concernant les D3E? L F C'est indéniable La sensibilisation à l'environnement et au recyclage des produits va croissant ll existait d'ailleurs des filières concernées avant les D3E, pour la collecte et le recyclage des huiles des pneus usages ou des piles et accumulateurs domestiques On constate une généralisation du recyclage des produits, y compris professionnels La nouvelle directive europeenne relative aux piles et accumulateurs ainsi qu à leurs déchets prevoit d'ailleurs une extension des obligations aux entreprises Elle concerne nombre de nos adhérents D'une manière générale se dessine une reflexion de plus en plus approfondie sur les notions d'éco-conception, c'est à dire sur la maniere de fabriquer des produits qui, dès leur conception sont penses pour ètre faciles à démanteler, a recycler voire à réutiliser, ce qui ne sera pas sans conséquence positive sur les flux de reverse logistique des entreprises Propos recueillis par Philippe Desfilhes * Fédération des entreprises intermtionales de la mëcanique et de l électronique regroupant 350 entreprises totalisant en France un chiffre d affaires annuel de 42 milliards d euros Eléments de recherche : ou Fédération des Entreprises Industrielles et Commerciales Internationales de la Mécanique et de l'electronique :

6 Page 6/8 Le recyclage passe par des opérations de démantelement des equipements usages Mats les objectifs sont éleves puisque l'ambition est de traiter 4 kg de D3Eparan et par habitant en France Une chose est sure, nombre de prestataires comptent bien trouver de nouveaux debouchés importants sur le marche des dechets '", indique lean-louis Demeulenaere, directeur general adjoint de Geodis en charge de la strategie et du developpement De fait, Geodis, DHL Exel Sup ply Chain, Heppner, Norbert Dentressangle ou encore le groupe anglais Wincanton, qui a ouvert en 2006 un site de recyclage et de valorisation dcs D3E dans le nord de l'angleterre, font partie de ceux qui ont pris résolument les devants "La reverse logistique est un axe de developpement strate gtque Nous disposons dans ce domaine à une offre plunsecto mlle qui nous permet de traiter les retours des invendus et ceux issus des services après-vente de nos clients distributeurs et indus tnels", explique Jean-Louis Demeulenaere Geodis s est aussi beaucoup investi dans la gestion des produits en milieu de vie "C'est un marche que nous, deve loppons depuis pres de 15 ans, avec une expertise d'abord mono pays, puis avec de grands clients internationaux tels qu'ibm", poursuit le dirigeant Le groupe français travaille pour le géant de Pmformatique au niveau europeen depuis 1998 II récupère les PC et le materiel de bureautique et les envoie sur son centre de traitement de Mayence en Allemagne, ou ils sont testes, ines puis "remanufacture';" si necessaire avant de trouver une seconde utilisation Le logisticien s est vu par ailleurs confier par Samsung Electronics en juin dernier, outre l'organisa Eléments de recherche : ou Fédération des Entreprises Industrielles et Commerciales Internationales de la Mécanique et de l'electronique :

7 Page 7/8 don de la distribution de ses produits neufs de Samsung Electronics France, la prise en charge de la reverse logistique de ses D3E. Cohérence à l'échelle européenne Au sein du groupe, les prestations liées à la gestion des dechets en fin de vie font l'objet d'une organisation specifique dans la mesure où Valencia, sa filiale lyonnaise, intervient en tant que "General contracter" Autrement dit, elle identifie, audite et sélectionne les différents prestataires, garantit la conformité avec la législation en vigueur et assure la traçabilité de l'ensemble des processus de collecte et de traitement et ce, a l'échelle de l'europe. Geodis a d'ailleurs éte retenu par l'ecoorganisme European Recycling Platform pour développer une solution de collecte et de traitement des D3E qui soit la même en France, en Espagne, au Por- DUS avons choisi de itualiser les moyens de île el de traitement", MARC HEUDE, RESPONSABLE ENVIRONNEMENT PRODUCTS CHEZ FAGORBRANDT tugal, en Irlande et au Royaumeuni. "Partout, les opérations ont commence. Nous travaittons à partir d'une structure centralisée le call center de Valenda traite des appels venant d'industriels ou de dédiettenes de tous les pay* concernés et nous coordonnons les opérations en nous appuyant sur des centaines de partenaires locaux dont nous pilotons tous les flux", rapporte Jean-Louis Demeulenaere. En matière de reverse, la logistique des invendus et de l'aprèsvente et la logistique des déchets obéissent à deux logiques très différentes. "La reverse logistique des invendus ou de l'après-vente est integree à la supply chain gbbale. Il s'agit d'une activite traditionnette des prestataires. On peut seulement regretter que la plupart d'entre eux s'y investissent trop peu pour une simple raison : elle est coûteux au regard de l'importance des flux et les prestations sont plus difficiles à rentabiliser pour eux que celles de logistique directe Les D3E forment par contre un marché émergent maîs où les forces L'enlèvement des gras appareils électroménagers a un coût qu'il s'agit de diminuer par la biais du recyclage et de la valorisation des déchets. s points relais, une solution efficace pour la reverse La vente à distance et notamment le e-commerce ont besoin d'une logistique des retours particulièrement performante "Les clients n'hésitent pas à faire jouer leur droit de rétractation Les flux sont bien sûr tres variables Ils dépendent de la politique commerciale de chaque "e-vendeur" et de la nature des produits Les livres ou les CD sont peu retournés Par contre, le textile ou les produits a connotation tres marketing ont des taux de retours importants, qui peuvent dépasser 10% des ventes", indique Dominique du Châtelier, secrétaire général de la Fevad, l'organisme représentatif des entreprises de vente à distance Pickup Services, dont le métier est d'optimiser le fonctionnement de réseaux de points relais en les équipant d'un systeme d'informations spécialisé, s'est penché sur la question, comme l'explique Diego Magdelenat, son président "Les points relais permettent d'améliorer la prise en En France, Pickup Services a pour client le réseau des 3000 points-relais A2PAS du groupe Altadis. charge des retours pour les chargeurs et de réduire son coût Équipé d'un terminal Pickup Services, l'opérateur du point relais identifie le retour et qualifie son motif. Le transporteur et le chargeur sont informés en temps réel et l'objet retourné peut être routé directement, en fonction de son état, vers le stock du chargeur un atelier de réparation ou un recycleur" Les retours de pièces détachées IBM sont gérées de cette façon en Australie Les techniciens du groupe déposent leurs pièces dans les points relais du réseau Droppomt La l'operateur enregistre les références de la pièce et son état pour l'orienter vers la bonne destination IBM réduit ainsi le cycle de remise en service de ses pièces usagées et économise plusieurs transports et tns mutiles En France Pickup Services a notamment pour client le réseau des 3000 points-relais A2PAS du groupe Altadis "Au sem de ce réseau, nous travaillons avec chaque chargeur pour lui faire bénéficier d'une procédure de traitement sur mesure de ses retours", indique Diego Magdalena! Lorsqu'un colis ou une pièce en retour est scannée dans un point AP2S, le terminal le reconnaît et peut ainsi guider étape par étape le debitant dans le déroulé de la procédure prévue "En déplaçant en point relais des opérations SAV réalisées jusquelà a domicile, comme par exemple lors des campagnes de remplacement de modems ADSL, certains chargeurs peuvent réaliser des economies considérables tout en améliorant la satisfaction de leure clients", conclut le dirigeant Eléments de recherche : ou Fédération des Entreprises Industrielles et Commerciales Internationales de la Mécanique et de l'electronique :

8 Page 8/8 en présence sont différentes"-, relève Michel Toury, directeur supply chain du distributeur de matériel électrique Rexel. Sur ce terrain, les prestataires logistiques entrent en concurrence avec les spécialistes des déchets qui ont pour eux l'avantage d'être déjà équipes pour traiter cette filière. Les appels d'offre passés par Récylum, l'éco-organisme chargé de la collecte et du traitement des lampes usagées ont ainsi débouché sur la sélection de spécialistes de la collecte des déchets et non pas de logisticiens purs et durs. Et, de son côté, Eco-Systèmes a sélectionné une vingtaine d'opérateurs, pour la plupart issus du monde des déchets. Multiplier les points de collecte "Lès gros équipements électroménagers sont récupérés et traités par des industriels équipes de broyeurs du type de ceux, utilisés par l'industrie automobile (CFF Recycling, Gallo, GDE...) et les petits appareils par les acteurs traditionnels des déchets (Sita, Véolia ou Coved). Cette façon défaire permet de multiplier les points de collecte car ces spécialistes disposent de multiples filiales dans le secteur de l'environnement et des moyens de transporter par bennes les déchets", explique Marc Heude, le responsable environnement produits de FagorBrandt. De leur côté, les prestataires, à l'instar de Geodis au sem d'erp ou de DHL Exel Supply Chain verse logistique tun axe de veloppement. JEAN-LOUIS DEMEULENAERE, DIRECTEUR GÉNERAL ADJOINT DE GEODIS FagorBrandt a, lui, confié à Geodis la tâche de rationaliser les flux des équipements électroménagers qui lui sont retournés. qui a été retenu par EcoLogic pour organiser et gérer la collecte et le traitement des D3E, les logisticiens mettent en avant leurs outils et leur capacité d'organisation. Quelle sera la part du marché qui leur reviendra? "// est là encore trop tôt pour le dire car le monde du traitement des déchets est encore loin d'être mature. Ilest encore très atomisé et, en France en tout cas, encore en cours d'industnalisation, sachant quil réserve une juste part, aux associations cantatives", explique Jean-Louis Demeulenaere. Les logisticiens devront donc affiner leur stratégie pour tirer le meilleur parti de ces nouveaux marchés. Des alliances sont en train de se nouer avec les spécialistes des déchets. Là encore, Geodis qui s'est associé avec Sita et DHL Supply Chain qui a pour partenaire Valdelec sur le marché des D3E, ont pris une longueur d'avance. Philippe Desfilhes Eléments de recherche : ou Fédération des Entreprises Industrielles et Commerciales Internationales de la Mécanique et de l'electronique :

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile

2 nd vie des produits technologiques. Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile 2 nd vie des produits technologiques Ecocitoyenneté et nouveaux modèles économiques dans la téléphonie mobile SOMMAIRE Electronique Grand Public : un marché de masse! Un cadre réglementaire : depuis 2006

Plus en détail

L offre se structure

L offre se structure Avec le renforcement des directives (DEEE, RoHS, VHU ) visant à protéger l environnement et le développement des flux poussés (promotions, sourcing lointain), les besoins en logistique des retours augmentent.

Plus en détail

Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages

Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages IMPACT DE LA LOGISTIQUE RETOUR SUR LA COLLECTE DES EMBALLAGES PERDUS EN CHD Publication octobre 2013 Etude cofinancée par la FNB, l ADEME et Adelphe, filiale d Eco-Emballages 2 Synthèse La mise en place

Plus en détail

CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque. Dossier de presse (décembre 2014)

CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque. Dossier de presse (décembre 2014) CONDI SERVICES, prestataire de services logistiques crée sa marque Dossier de presse (décembre 2014) CONTACT PRESSE : Stéphanie Riquet 06 78 15 53 88 stephanieriquet@icloud.com CONDI SERVICES, PRESTATAIRE

Plus en détail

dossier de presse AsTre 2012>2013 Version 1 octobre 2012

dossier de presse AsTre 2012>2013 Version 1 octobre 2012 dossier de presse ASTRE 2012>2013 Version 1 octobre 2012 Le Groupement ASTRE connecte l Europe Créé en 1992, ASTRE est un réseau de PME solides et indépendantes devenu aujourd hui le premier groupement

Plus en détail

Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées.

Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées. Domaine de recherche récent : - incompris - mal maîtrisé Certaines entreprises cherchent des opportunités pour combiner : - la responsabilité environnementale - la valeur ajoutée jusqu alors inexploitées.

Plus en détail

Présentation ERP. Présentation d ERP Organisation d ERP Présentation d ERP. Présentation d ERP ERP SAS FRANCE

Présentation ERP. Présentation d ERP Organisation d ERP Présentation d ERP. Présentation d ERP ERP SAS FRANCE Présentation ERP Présentation d ERP Société créée en France en 2002 4 membres fondateurs : Braun-Gillette, Electrolux, Hewlett Packard et Sony EUROPEAN RECYING PLATFORM E R P Société par actions simplifiée

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Contact presse : Conchi Delage Zetes Tél : 46 11 43 00 Conchi.delage@fr.zetes.com Pour de plus amples informations : www.zetes.fr 1 Sommaire 1. Fiche d identité a) Positionnement

Plus en détail

Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique

Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique Définition : Gestion de la Chaine Logistique «Supply Chain Management» ou «La gestion de la chaîne logistique» est fait l'activité consistant à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015

DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015 DOSSIER DE PRESSE ASTRE 2015 VERSION 2 JANVIER 2015 Le Groupement ASTRE connecte l Europe Créé en 1992, ASTRE est un réseau de PME solides et indépendantes devenu aujourd hui le premier groupement européen

Plus en détail

La Place des Consignes dans la LOGISTIQUE B2B

La Place des Consignes dans la LOGISTIQUE B2B La Place des Consignes dans la LOGISTIQUE B2B Paris - Mines 16 MARS 2011 SOMMAIRE La LOGISTIQUE B2B marchés acteurs solutions Le marché de la pièce détachée et la place des consignes : les attentes des

Plus en détail

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus.

l'ouverture d'un centre logistique totalement dédié à un pure-player du e-commerce, Zooplus. Rhenus Logistics, prestataire logistique global du e-commerce et du commerce multi-canal En Allemagne, deuxième marché du e-commerce en Europe, Rhenus Logistics a été l'un des pionniers de la logistique

Plus en détail

!!!!!!!!!!!!!!! REVUE DE PRESSE

!!!!!!!!!!!!!!! REVUE DE PRESSE REVUE DE PRESSE Mai 2014 05 MAI 14 Hebdomadaire OJD : 1696 38 RUE CROIX DES PETITS CHAMPS CS 30 016 75038 PARIS CEDEX 01-01 53 45 96 52 Surface approx. (cm²) : 147 N de page : 3 Page 1/1 ERP France convainc

Plus en détail

Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche»

Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche» Filière de Collecte et de Revalorisation des équipements destinés aux «Métiers de Bouche» Objectifs: - Anticiper les exigences européennes en matière de taux de collecte - Organiser via un Eco-organisme

Plus en détail

Bilan des filières R-E-P 2013

Bilan des filières R-E-P 2013 Mardi 6 Mai 2014 Bilan des filières R-E-P 2013 Les grandes actions des filières L émergence de nouvelles REP Données chiffrées des filières R-E-P 1ères Rencontres 1 1/ Les grandes actions des filières

Plus en détail

Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother

Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother Guide de reprise pour recyclage des consommables et produits Brother 02 REPRISE ET RECYCLAGE DES CONSOMMABLES USAGÉS... 04 Retour des cartouches d encre... 05 Retour postal (toner et tambour)... 06 Dépose

Plus en détail

La carte d'achat dans les organisations françaises

La carte d'achat dans les organisations françaises CHAPITRE 2 La carte d'achat dans les organisations françaises Pour bien appréhender l'usage efficace de la carte d'achat, il est important de toujours la considérer comme un moyen d'exécution de la commande.

Plus en détail

Le Risk Management de la Supply Chain : Le facteur humain

Le Risk Management de la Supply Chain : Le facteur humain Le Risk Management de la Supply Chain : Le facteur humain Laurent GREGOIRE Directeur de la Logistique et de l Amélioration Continue, Georgia-Pacific Professeur Associé responsable du DEA Logistique et

Plus en détail

N 1 de la pièce d occasion garantie

N 1 de la pièce d occasion garantie N 1 de la pièce d occasion garantie 12 QUALITÉ CONTRÔLE SÉCURITÉ www.surplusmotos.com PLAQUETTE SMOT EXE3.indd 3 L entreprise surplus motos La création d un nouveau process industriel Nous développons

Plus en détail

Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE 17/06/2015

Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE 17/06/2015 Intégrer la supply chain et la RSE dans le cycle de vie des produits le cas des DEEE Introduction / présentation Impact de la réglementation Influence de la technique sur la logistique Mobiliser l ensemble

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES

LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES SYNTHÈSE DE L ÉTUDE FILIÈRE 2014 LES FRANCAIS ET LE RECYCLAGE DES PILES ET PETITES BATTERIES Comprendre, évaluer, agir QUI EST COREPILE? Créé en 2003, COREPILE est un éco-organisme sous agrément d État

Plus en détail

Le service intégré FACILITIES SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE. ESPACEs PROPRETÉ. BÂtIMENT

Le service intégré FACILITIES SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE. ESPACEs PROPRETÉ. BÂtIMENT FACILITIES Le service intégré Accueil SÉCURITÉ ASSISTANCE AÉROPORTUAIRE ESPACEs VERTs multitechnique PROPRETÉ BÂtIMENT logistique 1 facility management hard services multitechnique BÂtIMENT TRAVAUX NEUFS

Plus en détail

La logistique. Contenu

La logistique. Contenu La logistique La logistique est définie comme la planification, l'organisation, le contrôle et la gestion du matériel et des flux de produits et des services avec le flux d'informations associées. La logistique

Plus en détail

Octobre 2011. GUIDE de BONNES PRATIQUES RELATIF à la DISTRIBUTION. de PRODUITS ELECTRIQUES et ELECTRONIQUES sur INTERNET

Octobre 2011. GUIDE de BONNES PRATIQUES RELATIF à la DISTRIBUTION. de PRODUITS ELECTRIQUES et ELECTRONIQUES sur INTERNET Octobre 2011 GUIDE de BONNES PRATIQUES RELATIF à la DISTRIBUTION de PRODUITS ELECTRIQUES et ELECTRONIQUES sur INTERNET Préambule Le présent document a pour objet de définir un certain nombre de bonnes

Plus en détail

Le Groupement ASTRE. Le Groupement s articule autour de trois pôles d expertise complémentaires :

Le Groupement ASTRE. Le Groupement s articule autour de trois pôles d expertise complémentaires : Le Groupement Astre QUI SOMMES NOUS? Pour nous situer Le Groupement ASTRE Créé en 1992, ASTRE est devenu le premier groupement européen de transport et de logistique. L objectif de ce regroupement étant

Plus en détail

COMITE SYNDICAL du 10 décembre 2007

COMITE SYNDICAL du 10 décembre 2007 SYNDICAT MIXTE DES HAUTS-DE-SEINE POUR L ELIMINATION DES ORDURES MENAGERES COMITE SYNDICAL du 10 décembre 2007 DÉLIBÉRATION N 04/2007 OBJET : Autorisation donnée au Président de signer avec l Association

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

Enquête Logistique : Entreprises Prestataires de services

Enquête Logistique : Entreprises Prestataires de services Enquête Logistique : Entreprises Prestataires de services Date de réponse : 1. Fiche identité de l entreprise Nom de l entreprise : Raison sociale : N SIRET : Code APE : Forme juridique : Activités principales

Plus en détail

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08

Fiche Bilan Final PLASTYL. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation. Taux de 100% 0,08 PLASTYL ILE-DE-FRANCE (78) Activité : Industrie du caoutchouc et des plastiques (Fabrication de films et feuilles en polystyrène) Effectif 2006 : 17 Chiffres d affaires 2006 : 5 000 K Euros Principales

Plus en détail

Témoignage Cophana Distribution

Témoignage Cophana Distribution Témoignage 15 juin 2010 Agenda Présentation : Le métier et domaine d activités Les besoins détectés La mise en place Le change management Conclusion 2 Agenda Présentation : Le métier et domaine d activités

Plus en détail

Point de Vue. Etude du coût de gestion des palettes dans le système échange. Consulting Services. Secteur Transport et Logistique

Point de Vue. Etude du coût de gestion des palettes dans le système échange. Consulting Services. Secteur Transport et Logistique Point de Vue Etude du coût de gestion des palettes dans le système échange Consulting Services Secteur Transport et Logistique La palette : une douloureuse épine dans le pied des transporteurs! Répartition

Plus en détail

NSE INTÉGRATEUR DE SUPPORT SERVICE E-LETTER N 8 / DÉCEMBRE 2005

NSE INTÉGRATEUR DE SUPPORT SERVICE E-LETTER N 8 / DÉCEMBRE 2005 NSE INTÉGRATEUR DE SUPPORT SERVICE E-LETTER N 8 / DÉCEMBRE 2005 SOMMAIRE NSE INTÉGRATEUR DE SUPPORT SERVICES DIVERSIFICATION CLIENTS DÉMARCHE DE CERTIFICATION ISO 14001 Depuis plus de 20 ans, NSE Services

Plus en détail

Des colis sur mesure et une productivité dix fois supérieure à un traitement manuel

Des colis sur mesure et une productivité dix fois supérieure à un traitement manuel Système de colisage automatique Des colis sur mesure et une productivité dix fois supérieure à un traitement manuel Suivez-nous sur Un procédé unique pour emballer vos commandes Un colis sur mesure et

Plus en détail

NOUVELLE CONSIGNE : LES APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES USAGÉS DOIVENT ETRE RECYCLÉS

NOUVELLE CONSIGNE : LES APPAREILS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES USAGÉS DOIVENT ETRE RECYCLÉS 35 bd de Sébastopol 75001 Paris Directrice de la communication : Véronique Menseau e.mail : menseau@syctom-paris.fr tél : 01 40 13 17 86 Site web : www.syctom-paris.fr www.syctom-isseane.com Service presse

Plus en détail

TRACENET FICHE SIGNALÉTIQUE

TRACENET FICHE SIGNALÉTIQUE TRACENET FICHE SIGNALÉTIQUE FILIÈRE PORTEUR Thématique(s) Equipe JOUET ET PUERICULTURE FJP, FÉDÉRATION DU JOUET ET DE LA PUERICULTURE Co-design PLM SCM Traçabilité Dématérialisation des flux logistiques

Plus en détail

Le décret 2005-829 du 20 juillet 2005 met en place la gestion sélective des DEEE, les Déchets d Equipements Electriques et Electroniques.

Le décret 2005-829 du 20 juillet 2005 met en place la gestion sélective des DEEE, les Déchets d Equipements Electriques et Electroniques. Gestion des DEEE par les artisans distributeurs : petit guide pratique 2006-2007 PRÉAMBULE Le décret 2005-829 du 20 juillet 2005 met en place la gestion sélective des DEEE, les Déchets d Equipements Electriques

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en GESTION DES TRANSPORTS ET LOGISTIQUE D ENTREPRISE

PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en GESTION DES TRANSPORTS ET LOGISTIQUE D ENTREPRISE PROFIL D ENSEIGNEMENT BACHELIER en GESTION DES TRANSPORTS ET LOGISTIQUE D ENTREPRISE Une formation aux couleurs de la HELHa L'enseignement de la Haute École Louvain en Hainaut donne une place centrale

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES

NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES Vous trouverez dans cette note, les informations suivantes : 1. DEFINITION D UN EMBALLAGE MENAGER 2. QUELLES SONT LES ENTREPRISES CONCERNEES? 3.

Plus en détail

Guide pratique Détenteurs Professionnels. Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous?

Guide pratique Détenteurs Professionnels. Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous? Guide pratique Détenteurs Professionnels Les lampes usagées ne se jettent plus: elles doivent être recyclées! Et vous qu en faites-vous? Plusieurs solutions existent : Les faire enlever gratuitement par

Plus en détail

EXTRAITS DU CODE DE L ENVIRONNEMENT. Partie législative. Section 2: Conception, production et distribution de produits générateurs de déchets

EXTRAITS DU CODE DE L ENVIRONNEMENT. Partie législative. Section 2: Conception, production et distribution de produits générateurs de déchets le Code de l Environnement p. 1 EXTRAITS DU CODE DE L ENVIRONNEMENT Partie législative Section 2: Conception, production et distribution de produits générateurs de déchets des déchets issus de leurs produits

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE N 6. «Lancement du Catalogue RésALIS 2103!» Atelier de Travail du Mercredi 27 MARS 2013 à POMPAIRE

CAHIER TECHNIQUE N 6. «Lancement du Catalogue RésALIS 2103!» Atelier de Travail du Mercredi 27 MARS 2013 à POMPAIRE CAHIER TECHNIQUE N 6 «Lancement du Catalogue RésALIS 2103!» Atelier de Travail du Mercredi 27 MARS 2013 à POMPAIRE SOMMAIRE DU CAHIER TECHNIQUE N 6 PREAMBULE FICHE N 1 FICHE N 1 FICHE N 1 FICHE N 1 PROCESSUS

Plus en détail

Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale

Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale 1 La gestion commerciale 1.1 Les origines de la gescom et la GesProd La concurrence acharnée et l'incertitude économique au niveau mondial imposent aux entreprises

Plus en détail

Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale. Asurances, soins, biens médicaux

Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale. Asurances, soins, biens médicaux Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale 2003 Asurances, soins, biens médicaux Une culture globale et entrepreneuriale orientée client Innovation et fonctionnement en réseau

Plus en détail

La fin de vie des équipements TIC et leur traitement. Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014

La fin de vie des équipements TIC et leur traitement. Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014 La fin de vie des équipements TIC et leur traitement Gilles DRETSCH RSE/Environnement CRiP 9 avril 2014 Les principales réglementations Déchets Directive RoHS : RoHS signifie Restriction of the use of

Plus en détail

Objectifs de la spécialité. Métiers

Objectifs de la spécialité. Métiers Objectifs de la spécialité La logistique est devenue une fonction essentielle dans la réussite d une entreprise. Fonction transversale, elle harmonise l ensemble des opérations internes et externes à l

Plus en détail

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons La Solution Pour Le Secteur Des Boissons Avec Tectura, Bénéficiez D une Solution Spécialement Adaptée A Votre Métier Les contraintes liées au secteur de la fabrication de boissons sont toujours plus complexes

Plus en détail

Une autre expérience du relais DOSSIER DE PRESSE

Une autre expérience du relais DOSSIER DE PRESSE Une autre expérience du relais DOSSIER DE PRESSE ÉDITO Un relais est avant tout un lieu de services et non pas un simple dépôt de stockage de marchandises! C est à partir de cette idée simple que depuis

Plus en détail

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 Quatre volets - Description et périmètre de la logistique - La logistique

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

Prestations de pose des nouveaux compteurs communicants Gazpar

Prestations de pose des nouveaux compteurs communicants Gazpar Prestations de pose des nouveaux compteurs communicants Gazpar Ce support a pour objectifs de : Présenter de manière synthétique le Projet Compteurs Communicants Gaz Présenter l ensemble du périmètre des

Plus en détail

Réparation et réutilisation des appareils électroménagers : de prévention des déchets, outil de développement durable

Réparation et réutilisation des appareils électroménagers : de prévention des déchets, outil de développement durable Réparation et réutilisation des appareils électroménagers : outil de prévention des déchets, outil de développement durable Une des priorités de la nouvelle directive européenne qui va être transposée

Plus en détail

Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe

Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe Jean-Patrice Netter, Président de Diagma La France paraît-il n exporte pas assez. C est vrai que la France n est pas

Plus en détail

Chiffre d'affaires et volume correspondant pour chaque produit étudié en 2004

Chiffre d'affaires et volume correspondant pour chaque produit étudié en 2004 Observatoire des activités postales : année 2004 Publié le 11 avril 2006 Préambule En 2005, l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes a entrepris de créer un observatoire

Plus en détail

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques

Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Plan individuel de prévention et de gestion des déchets pour les déchets d équipements électriques et électroniques Le plan doit être introduit en langue française ou néerlandaise. Les données sont reprises

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

Le groupe LINDE : Un acteur mondial

Le groupe LINDE : Un acteur mondial Stéphane Jardin Le groupe LINDE : Un acteur mondial Une présence mondiale dans plus de 100 pays, plus de 20 000 collaborateurs répartis sur l ensemble des continents. Le Groupe LINDE Numéro un européen

Plus en détail

ÉDITORIAL E-LETTER N 7 / JUIN 2005

ÉDITORIAL E-LETTER N 7 / JUIN 2005 ÉDITORIAL E-LETTER N 7 / JUIN 2005 SOMMAIRE LE «ONE ROOF CONCEPT» LOGISTIQUE : UN NOUVEAU SERVICE CALL CENTER INTERFACE CLIENT SYNERGIE Le «One Roof Concept» Depuis plus de 20 ans, NSE Services a développé

Plus en détail

= Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED

= Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED Dossier de Presse Octobre 2014 LCIE Bureau Veritas + PISEO + Serma Technologies = Sécurité + performance + fiabilité des appareils d éclairage à LED ForumLED Europe Grande Halle de La Villette 211 avenue

Plus en détail

Votre partenaire spécialisé en solutions logicielles. pour les entreprises prospères du secteur du bois

Votre partenaire spécialisé en solutions logicielles. pour les entreprises prospères du secteur du bois Votre partenaire spécialisé en solutions logicielles pour les entreprises prospères du secteur du bois Histoire En 1999, l'entreprise TimberTec est fondée sous forme de SARL par les ingénieurs Andreas

Plus en détail

Filière Adaptée - Protégée. Ateliers de Tissonvilliers ZAE les Tissonvilliers 14 avenue des Entrepreneurs 95400 Villiers-le-Bel

Filière Adaptée - Protégée. Ateliers de Tissonvilliers ZAE les Tissonvilliers 14 avenue des Entrepreneurs 95400 Villiers-le-Bel Filière Adaptée - Protégée Ateliers de Tissonvilliers ZAE les Tissonvilliers 14 avenue des Entrepreneurs 95400 Villiers-le-Bel 1 La Filière Adaptée-Protégée L ADEP (Association de Défense et d Entraide

Plus en détail

LE SECHE-LINGE. Fiche synthèse produit

LE SECHE-LINGE. Fiche synthèse produit LE SECHE-LINGE Fiche synthèse produit Le sèche linge 2 LES DIFFERENTS TYPES DE SECHE-LINGE : Sèche-linge à condensation (classique) : la vapeur refroidie est transformée en eau via un condenseur. L eau

Plus en détail

La préparation de commandes Kardex Plus rapides et plus sûres : Les solutions de préparation de commandes Kardex Remstar

La préparation de commandes Kardex Plus rapides et plus sûres : Les solutions de préparation de commandes Kardex Remstar Solutions de préparation de commandes Kardex La préparation de commandes Kardex Plus rapides et plus sûres : Les solutions de préparation de commandes Kardex Remstar Solutions de préparation des commandes

Plus en détail

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2014. 9 e ÉDITION RGP. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION RGP SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET RGP 2. Date de création Société indépendante

Plus en détail

Fost+ fait ses comptes, IEW aussi!

Fost+ fait ses comptes, IEW aussi! Fost+ fait ses comptes, IEW aussi! Juillet 2006 Avis d IEW quand aux déclarations de FOST+ (Rapport annuel 2005) Table des matières 0. Introduction... 1 1. Cadre légal... 2 2. Qui est FOST+?... 3 3. Objectifs

Plus en détail

Le BTP s ouvre à l économie circulaire : comment faire de vos déchets des ressources?

Le BTP s ouvre à l économie circulaire : comment faire de vos déchets des ressources? Jeudi 22 octobre 2015 9H 12H30 Cabinet Enckell Avocats 250, rue Saint Jacques 75005 Paris 10 ème édition Le BTP s ouvre à l économie circulaire : comment faire de vos déchets des ressources? CONTACTS Enckell

Plus en détail

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE

RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RÉPARATION DE MATÉRIEL ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE...

Plus en détail

AKEANCE CONSULTING CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION

AKEANCE CONSULTING CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION Octobre 2015 Pour vos appels d offres CABINETS DE CONSEIL EN SCM 10 e ÉDITION AKEANCE CONSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET Akeance Consulting

Plus en détail

Commission AILLERET : A propos de la stratégie colis/express.

Commission AILLERET : A propos de la stratégie colis/express. Commission AILLERET : A propos de la stratégie colis/express. La mondialisation des échanges, le développement du e.commerce, l interdépendance des économies, les délocalisations des centres de production,

Plus en détail

CITWELL CONSULTING CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

CITWELL CONSULTING CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 9 e ÉDITIN CITWELL CNSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET CITWELL CNSULTING 2. Date

Plus en détail

ELYKA CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

ELYKA CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offres. 10 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2015 Pour vos appels d offres CABIETS DE CSEIL E SCM 10 e ÉDITI ELYKA SupplyChainMagazine.fr 19, rue SaintGeorges 94700 MaisonsAlfort 1. M DU CABIET ELYKA 2. Date de création 2003 3. om du principal

Plus en détail

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010 áå ΩINSTITUT SUPERIEUR DU MANAGEMENT Supply chain management NESTLE Les Rois de la Supply Chain 2010 Cabinet ISM Abidjan, Cocody,Bvd F. Mitterand, Riviera Bonoumin, Immeuble La Paix 22 BP 876 Abidjan 22

Plus en détail

Le Groupe 3SI lance Dispeo

Le Groupe 3SI lance Dispeo Le Groupe 3SI lance Dispeo Une nouvelle filiale de service dotée du plus grand centre français de préparation de commandes ouvert aux enseignes de e-commerce 5 avril 2013 Dossier de presse Sommaire Le

Plus en détail

«Relation Constructeur/Fournisseurs : vers une évolution des rôles?»

«Relation Constructeur/Fournisseurs : vers une évolution des rôles?» Dossier du mois Octobre 2005 «Relation Constructeur/Fournisseurs : vers une évolution des rôles?» Thierry Koscielniak Chef de Projet Logistique 1 - Les changements significatifs que l on peut observer

Plus en détail

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr

SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES. www.sita.fr SITA DEEE UNE SOLUTION RESPONSABLE POUR LA GESTION DE VOS DÉCHETS D ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES ET ÉLECTRONIQUES www.sita.fr UN PARTENAIRE EXPERT POUR OPTIMISER LA GESTION DE VOS DEEE SITA DEEE a été créée

Plus en détail

Collecte et recyclage : Notre contribution page 3 Montant des éco-participations au 1 er avril 2014 de chaque éco-organisme

Collecte et recyclage : Notre contribution page 3 Montant des éco-participations au 1 er avril 2014 de chaque éco-organisme DEEe Collecte et recyclage : page 2 des déchets d équipements électriques et électroniques (deee) 10 catégories à recycler page 3 Collecte et recyclage : des déchets d ameublement (éco-mobilier) page 3

Plus en détail

AGELIS FORMATION SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LOGISTIQUE GESTION DE PRODUCTION

AGELIS FORMATION SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LOGISTIQUE GESTION DE PRODUCTION AGELIS FORMATION SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LOGISTIQUE GESTION DE PRODUCTION : LE SPECIALISTE DE LA SUPPLY CHAIN AGELIS : L'EXPERTISE SUPPLY CHAIN Un service dédié au supply chain management parce que le

Plus en détail

La canet te : L'emballage durable de choix

La canet te : L'emballage durable de choix La canet te : L'emballage durable de choix La canette : L'emballage durable de choix La canette est l'emballage boisson qui offre un impact moindre sur l'environnement La canette : durablement actuelle

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

: en savoir plus. ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler

: en savoir plus. ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler : en savoir plus ü Un conditionnement grande contenance facilitant le stockage et la manutention de vos équipements à recycler ü Une offre packagée pour faire recycler vos équipements électriques et électroniques

Plus en détail

AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT

AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT AVIS PUBLIC D OPPORTUNITÉ DE LA CNCP SUR LA CRÉATION DES CERTIFICATIONS RELEVANT DE L ENREGISTREMENT DE DROIT Université Paris Diderot / Paris 7 Intitulé du diplôme : Licence Professionnelle Protection

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

Toute la logistique se met au vert

Toute la logistique se met au vert N 65-10 SEPTEMBRE 2009 Toute la logistique se met au vert Les chariots écologiques Immobilier logistique et développement durable Formation L offre et l emploi Supply chain Les produits frais Commerce

Plus en détail

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique?

COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? COMMENT EXTERNALISER SA e-logistique? Lorraine La logistique, maillon essentiel du e-commerce, a un impact direct sur la satisfaction du client. Néanmoins, face à l accumulation des commandes, nombre d

Plus en détail

La chaîne du froid chez Système U. Centrale Régionale SUD

La chaîne du froid chez Système U. Centrale Régionale SUD La chaîne du froid chez Système U Centrale Régionale SUD Introduction Le service Qualité Système U Sud. La sécurité des consommateurs, clients des magasins U, est liée en partie à la maîtrise de l'hygiène,

Plus en détail

1. Le cadre réglementaire et institutionnel du marché de la livraison de colis de l Union. a/ La notion de colis

1. Le cadre réglementaire et institutionnel du marché de la livraison de colis de l Union. a/ La notion de colis Livre vert de la Commission européenne «Un marché intégré de la livraison de colis pour soutenir la croissance du commerce électronique dans l UE» Réponse à la consultation publique Contribution de la

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

NM: Cette gamme ne présente-t-elle pas des doublons avec celle de Candriam?

NM: Cette gamme ne présente-t-elle pas des doublons avec celle de Candriam? Naïm Abou-Jaoudé, directeur général de Candriam et président de New York Life Investment Management International - FR - "Nous allons lancer une plate-forme luxembourgeoise de distribution des boutiques

Plus en détail

ÉDITORIAL- NSE UN SEUL ET MEME GROUPE POUR PLUS DE SYNERGIE INDUSTRIELLE ET DE SATISFACTION CLIENT

ÉDITORIAL- NSE UN SEUL ET MEME GROUPE POUR PLUS DE SYNERGIE INDUSTRIELLE ET DE SATISFACTION CLIENT E-letter n 24 - Janvier 2012 SOMMAIRE ÉDITORIAL INTERVIEW AVEC CDISCOUNT - FRANCOIS MOREAU Le groupe NSE, c'est plus de 800 personnes au service de donneurs d'ordres dans les domaines de l'aéronautique

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE LES CONSOMMATEURS EUROPEENS VOTENT POUR LE VERRE DATE DU COMMUNIQUE : LUNDI 20 AVRIL 2009 LIEU : BRUXELLES LIEU: BRUXELLES Trois quarts des familles choisissent le verre comme meilleur

Plus en détail

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable I PRESENTATION DES THEORIES 1 La chaîne logistique traditionnelle 2 Supply chain 3 Supply chain in reverse logistics La gestion globale de la chaîne logistique dans la logistique inversée (verte) II L

Plus en détail

Le rôle des technologies de l information dans la performance logistique

Le rôle des technologies de l information dans la performance logistique Le rôle des technologies de l information dans la performance logistique Prof. Dr. Werner DELFMANN Département planification opérationnelle et logistique, Université de Cologne (Allemagne) Dipl- Kfm. Martin

Plus en détail

ACCENTURE CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

ACCENTURE CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 9 e ÉDITIN ACCENTURE SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET Accenture 2. Date de création 1973

Plus en détail

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Connectez toutes vos applications Pilotez vos processus métiers POUR UNE CIRCULATION COHERENTE,CONTINUE ET COLLABORATIVE

Plus en détail

2016 4e édition. Manager en systèmes logistiques. Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme. Ensemble pour créer des valeurs

2016 4e édition. Manager en systèmes logistiques. Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme. Ensemble pour créer des valeurs 2016 4e édition Manager en systèmes logistiques Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme Ensemble pour créer des valeurs En collaboration avec : Manager diplômé en systèmes logistiques

Plus en détail

Catégorie d initiative 8 : Mener des actions éco-exemplaires dans le domaine de la réparation et du réemploi Synthèse de 3 initiatives

Catégorie d initiative 8 : Mener des actions éco-exemplaires dans le domaine de la réparation et du réemploi Synthèse de 3 initiatives Catégorie d initiative 8 : Mener des actions éco-exemplaires dans le domaine de la réparation et du réemploi Synthèse de 3 initiatives Descriptif : Cette catégorie porte sur des initiatives émanant de

Plus en détail

Annexe sur la maîtrise de la qualité

Annexe sur la maîtrise de la qualité Version du 09/07/08 Annexe sur la maîtrise de la qualité La présente annexe précise les modalités d'application, en matière de maîtrise de la qualité, de la circulaire du 7 janvier 2008 fixant les modalités

Plus en détail