N 94. Décembre Tarifs Augmentation. Service compris. * voir détails p.3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 94. Décembre 2014. Tarifs 2015. Augmentation. Service compris. * voir détails p.3"

Transcription

1 N 94. Décembre 2014 Tarifs 2015 Augmentation * Service compris * voir détails p.3

2 SOMMAIRE - PARTENAIRES Éditorial Tarifs éditorial 3 tarifs unim 2015, augmentation 0! 4.5 nouvelle législation en matière d'assurance automobile 6.7 médecin de l'administration pénitentiaire philippe glasser Les médias nationaux font état de l augmentation prévisible de vos cotisations d assurance en Dans ce contexte, nous avons le plaisir de vous annoncer une très bonne nouvelle qui fait la couverture de votre revue UNIM INFO. Pour votre contrat PRÉVOYANCE et votre contrat CABINET DE GROUPE, l UNIM, avec son partenaire assureur Allianz, ont décidé une nouvelle fois de ne pas augmenter vos cotisations (hors indexation et changement de tranche d âge, contractuels). Depuis 1999, date du début de notre partenariat avec la Compagnie Allianz, vous pouvez noter une très grande stabilité de nos tarifs et nous sommes fiers de vous en faire bénéficier. Les observateurs neutres feront le même constat. Augmentation Service compris prévoyance insuffisance de couverture des régimes obligatoires 11 assurance emprunteurs nouveau tarif non fumeur option perte de profession michel de montaigne expert en calculs 14 zassistance et services zdu côté de votre patrimoine 15 humour 16 Complémentaire santé Collective NOS PARTENAIRES A l UNIM, les équilibres techniques sont respectés dans votre intérêt pour et encore pour longtemps. A l UNIM, en Prévoyance, pas de majoration brutale Nous vous rappelons que notre contrat EMPRUNTEUR prévoit un tarif linéaire : à l UNIM, il n y a pas de majoration en cours de contrat et les cotisations n évoluent pas pendant toute la durée du prêt. En COMPLÉMENTAIRE SANTÉ, 2015 sera une année de transition suite aux modifications prévues par les pouvoirs publics : tous les contrats Santé vont être amenés à évoluer, compte tenu d une part de la nouvelle détermination de la notion de "contrat responsable", d autre part de la mise en place du contrat destiné au personnel des cabinets médicaux et paramédicaux. Dans ce contexte, nous serons amenés à faire évoluer notre offre en améliorant vos garanties, les décrets d application prévoyant une mise en place au 1 er avril Nous ne manquerons pas de vous informer de ces modifications dans le prochain UNIM INFO de mars Le Conseil d Administration et son Président vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d année. Votre dévoué Docteur François GOLLÉ Président de l'unim PREVOYANCE. hors indexation (votre garantie progresse de 1,5 %, votre cotisation évolue du même montant). hors changement de tranche d'âge CABINET DE GROUPE. hors indexation. hors changement de tranche d'âge COMPLEMENTAIRE SANTE. hors changement d'âge. les contrats vont évoluer au 1 er avril 2015 (lors du renouvellement de la gamme SANTE et du lancement du contrat collectif ANI, qui concerne le personnel des Cabinets Médicaux et Paramédicaux) EMPRUNTEUR Le tarif est figé pendant la durée de vie du contrat A l'unim PAS DE SURPRISe > Assurances < > Assistance et services < > Protection juridique générale < > Télésécurité < Tél (N Azur - prix d'un appel local) > Locations de véhicules < Véhicules de tourisme Grâce à :. une gestion maîtrisée au siège de l'association UNIM. * hors indexation et changement de tranche d'âge. la force et la sécurité d'un partenaire de qualité : Allianz ** l'actualisation se fera au 1 er avril (lors du renouvellement de la gamme santé et du lancement du contrat collectif ANI). Unim Info N 94/Décembre 2014 Directeur de publication : Docteur François Gollé Conception graphique : Lez'Arts boutic N dépôt légal : 3870/99 2 UNIM INFO N 94 Décembre 2014 UNIM INFO N 94 Décembre

3 actu assurance Les impacts de la nouvelle législation en matière d'assurance automobile La nouvelle loi vise à accroître la concurrence entre les sociétés d assurances et favoriser la maîtrise du budget assurance des consommateurs. Bon à savoir Ce qui va changer pour votre assurance auto : La réparation de votre véhicule en cas de sinistre auto Avant la loi votre assureur vous proposait éventuellement, au moment de la déclaration de votre sinistre, un garagiste agréé. Désormais vous avez le libre choix du réparateur après un sinistre auto. Votre assureur doit vous informer que vous disposez du libre choix du garagiste pour faire réparer votre automobile, en cas de sinistre garanti par votre contrat. La résiliation de votre contrat d'assurance auto Avant la loi Vous étiez obligé de résilier votre contrat à son échéance annuelle : vous deviez alors envoyer à votre assureur une lettre recommandée en respectant un préavis de deux mois maximum avant cette date d échéance (sauf achat d un véhicule plus puissant, destruction de votre véhicule ou augmentation, sous certaines conditions, de votre prime d assurance). La nouvelle loi introduit un nouveau droit de résiliation Vous êtes libre de résilier à tout moment votre assurance auto, passé un délai d un an après la souscription, sans pénalité, ni frais. ; Obtenez votre tarif assurance auto en moins d 1 minute! Sur le site de notre partenaire Allianz Bon à savoir c est le nouvel assureur qui devra veiller à la permanence de la couverture d assurance et qui effectuera pour l assuré les démarches de résiliation. Objectifs de la nouvelle loi w Faciliter la résiliation du contrat auto en permettant aux assurés de résilier à tout moment au terme d un délai d un an. w Faire jouer la concurrence entre les sociétés d assurances en termes de prix et de garanties pour bien choisir son assurance auto. Un conseiller local UNIM/ALLIANZ 4 UNIM INFO N 94 Décembre 2014 prendra contact avec vous UNIM INFO N 94 Décembre

4 Philippe Glasser, médecin de l'administration pénitentiaire Médecin généraliste à Strasbourg, le Dr Philippe Glasser assure également depuis 1989 des consultations à la maison d arrêt de l Elsau, située dans un quartier de la capitale alsacienne. Il nous a expliqué ses conditions de travail et raconté son quotidien, où la routine n a pas sa place. Médecin généraliste depuis 1978, Philippe Glasser a rapidement cherché à élargir son horizon de travail et sa clientèle. Rattaché à l Hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin) jusqu en 1983, il a ensuite installé son cabinet à Strasbourg et postulé pour tenir des consultations à la maison de correction située au cœur de la ville. «J étais le seul candidat et j ai obtenu le poste» raconte-t-il. En 1989, ses consultations sont transférées à la maison d arrêt flambant neuve de l Elsau, construite pour regrouper et remplacer deux établissements du centre-ville de Strasbourg ainsi que les prisons de Haguenau et Saverne (Bas-Rhin). Depuis 25 ans, il y tient une permanence tous les matins, sauf le mardi, au sein d une équipe de quatre médecins généralistes. L établissement compte à l heure actuelle quelque 780 détenus, soit bien plus que sa capacité théorique (environ 450 places). Les cellules de 9 m 2, initialement prévues pour un détenu, sont pour la plupart occupées par deux personnes. Cette surpopulation carcérale - qui n est pas nouvelle en France -, ne facilite pas les conditions de vie des détenus. Elle impose également un rythme de travail soutenu au personnel médical qui intervient dans l établissement. Un dépistage systématique L unité de l Elsau est pourtant plutôt bien équipée pour traiter les différentes pathologies en présence. Elle abrite une infirmerie, un bureau d examen, une salle d attente, une salle de soins, un cabinet de kinésithérapie, un cabinet dentaire ainsi qu un bureau où interviennent régulièrement divers médecins spécialistes : ophtalmologue, gynécologue, ORL, etc. Il existe également un service psychiatrique, avec deux médecins spécialisés. De plus, les détenus ont accès à un terrain de sports et à un chemin de promenade. Ils peuvent également se rendre dans une bibliothèque et disposent d un atelier où sont proposées quelques activités et formations : cariste, manutentionnaire, apprentissage du code de la route, etc. Chaque nouveau détenu est systématiquement examiné à son arrivée, pour dépister d éventuelles pathologies : hépatite, virus du SIDA, tuberculose... Le service de santé de la maison d arrêt est rattaché au centre hospitalier de Strasbourg, lequel réalise notamment les bilans biologiques des prélèvements que le premier lui fournit. «Les problèmes de dépendance à l alcool, à la drogue, les pathologies dentaires, les traumatismes dus au sport ou aux bagarres sont très fréquents en milieu carcéral, ajoute le Dr Glasser. Nous devons parfois composer avec des détenus qui manifestent des exigences impossibles à satisfaire...» «Ce n est pas rose tous les jours» Tous les jours, deux patients en moyenne nécessitent des soins spécifiques à l hôpital de Strasbourg, par exemple pour réaliser un bilan précis d une maladie ou passer une échographie. «Dans ces cas-là, les délais sont assez longs (parfois plus d un mois, NDLR) car nous devons coordonner notre action avec l hôpital, la police et le service pénitentiaire chargé de véhiculer les détenus» précise le Dr Glasser. La plupart des personnes emprisonnées à la maison d arrêt de l Elsau effectuent de courtes peines, généralement comprises entre un et vingt-quatre mois, de sorte qu un renouvellement important s opère parmi la population carcérale. Le service de santé traite en permanence de nouveaux patients. L équipe médicale entretient globalement de bonnes relations avec les détenus, ce qui n empêche pas Philippe Glasser de porter un regard mitigé sur le régime carcéral : «les conditions matérielles sont encore acceptables mais après 25 ans d utilisation, les équipements sont devenus vétustes. S y ajoutent des problèmes de comportement et d éducation difficiles à régler. Bref, ce n est pas rose tous les jours...» n Pascal Piatkowski n ( Les problèmes de ) dépendance à l alcool, à la drogue, les pathologies dentaires, les traumatismes dus au sport ou aux bagarres sont très fréquents en milieu carcéral. Plusieurs types d établissement en France Au 1 er novembre 2014, les prisons françaises comptaient détenus pour un peu plus de places, selon les statistiques de l'administration pénitentiaire. Les maisons d arrêt (98 en France) reçoivent les prévenus en attente de jugement et les condamnés dont le reliquat de peine est théoriquement inférieur ou égal à un an. Les centres de détention (25) accueillent des condamnés qui présentent «de meilleures perspectives de réinsertion» (peines plus courtes) que les détenus des «Maisons centrales» (6), qui enferment des condamnés aux peines les plus longues. Leur régime de détention est essentiellement axé sur la sécurité, et les perspectives de réinsertion beaucoup plus lointaines. Les centres pénitentiaires (43) sont des établissements mixtes : ils reçoivent à la fois des prévenus et des détenus de courtes et longues peines. Il en existe 6 pour les mineurs. 6 UNIM INFO N 94 Décembre 2014 UNIM INFO N 94 Décembre

5 prévoyance unim Ce n est pas la vocation d un régime obligatoire de mettre en place des garanties adaptées à chaque cas particulier. ; C est justement notre mission avec la prévoyance UNIM soyez bien assurés et préservez les intérêts de votre famille en cas de décès Chaque situation est particulière et nécessite une étude sur mesure. des exemples concrets Médecin, 42 ans, marié, 2 enfants Organisme/ Garanties Indemnisation Les régimes obligatoires et les compléments UNIM Chiffre d'affaires avant le décès e/an, Revenu net avant impôts de e/an CARMF Régime obligatoire de e 100% 80% Objectif : disposer d'un capital permettant à sa famille de faire face à ses obligations (frais d'obsèques, impôts...) Recommandation UNIM : 1 Chiffre d'affaires annuel au minimun soit e UNIM Garantie décès et PTIA* Cotisation UNIM 415,80 e/an soit 1,14 e/jour de e 60% 40% 20% 0% Incapacité/ Invalidité Décès Régimes Obligatoires chirurgien dentiste, 47 ans, marié, 2 enfants Chiffre d'affaires avant le décès e/an, Revenu net avant impôts de e/an Objectif : disposer d'un capital permettant à sa famille de faire face à ses obligations (frais d'obsèques, impôts...) Recommandation UNIM : 1 Chiffre d'affaires annuel au minimun soit e Organisme/ Garanties CARCDSF Régime obligatoire UNIM Garantie décès et PTIA* Cotisation UNIM 508,20 e/an soit 1,39 e/jour Indemnisation de e de e Compléments UNIM PARAMÉDICAL, 42 ans, marié, 2 enfants (Infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoptistes, pédicures, podologues...) Organisme/ Garanties CARPIMKO Régime obligatoire Indemnisation de e à e Soyez prévoyant et mettez votre famille à l abri du besoin Chiffre d'affaires avant le décès e/an, Revenu net avant impôts de e/an Objectif : disposer d'un capital permettant à sa famille de faire face à ses obligations (frais d'obsèques, impôts...) Recommandation UNIM : 1 Chiffre d'affaires annuel au minimun soit e *PTIA : Perte Totale et Irréversible d'autonomie La famille de l adhérent prévoyant pourra faire face financièrement aux difficultés alors que la famille de l adhérent qui n a pas réactualisé ses garanties en fonction de l évolution de son activité professionelle, de son chiffre d'affaires et de sa situation familiale, se retrouvera dans une situation financière délicate. UNIM Garantie décès et PTIA* Cotisation UNIM 323,40 e/an soit 0,89 e/jour de e Contactez votre correspondant local UNIM/ALLIANZ ou l'unim au UNIM INFO N 94 Décembre 2014 UNIM INFO N 94 Décembre

6 Garanties décès Les + UNIM assurance emprunteurs pour vous, votre conjoint et vos salariés jusqu'à Toujours moins cher -50% pour assurer vos crédits Aujourd'hui vous pouvez choisir votre assurance emprunteurs w Capital doublé en cas de décès par accident, triplé en cas de décès suite à un accident de la circulation wversement d une avance immédiate de e au conjoint dès que l UNIM est informée du décès wdouble effet familial : Cette garantie s applique aux Adhérents mariés. En cas de décès avant l âge de 60 ans du conjoint d un assuré prédécédé, laissant un ou plusieurs enfants à charge au sens fiscal, il est versé au profit de ceux-ci un capital d un montant égal à celui de la classe garantie en cas de décès par maladie. Comment déterminer le montant de votre capital nécessaire en cas de décès? Il est défini en fonction de votre activité professionnelle, de votre chiffre d affaires, de votre situation familiale et patrimoniale. Vous pouvez par exemple prendre comme référence une année de chiffre d affaires au minimum. nouveauté 2014 Pour tous vos nouveaux crédits privés ou professionnels l'unim propose un tarif spécial "Non fumeur" Contactez votre correspondant local ou Unim Emprunteurs /80 Garanties complémentaires arente de conjoint : la certitude pour votre conjoint de disposer d un revenu mensuel régulier, revalorisé. arente éducation : l UNIM accompagne vos enfants jusqu à 25 ans s ils poursuivent leurs études. Contactez votre correspondant local et les conseillers UNIM Réactualisez vos garanties : Etude et devis gratuits /90 Une fois de plus, l'unim a fait novation Vous perdez votre profession, l'unim solde votre prêt! Un chirurgien-dentiste a contracté un prêt, sur les conseils de son assureur, il a souscrit l'option "Perte de Profession*" Unim Il perd son pouce*. En règle générale, il doit continuer à rembourser ses échéances, sauf à l'unim qui solde l 'intégralité du capital restant dû! *Voir conditions générales 10 UNIM INFO N 94 Décembre 2014 UNIM INFO N 94 Décembre

7 michel de montaigne expert en calculs Erudit, curieux et grand voyageur, l inventeur du concept de l introspection a souffert durant les quinze dernières années de sa vie de violentes et fréquentes coliques néphrétiques. Une pathologie qu il décrit avec verve et en vieux français dans son œuvre phare, les Essais. Quel est le point commun entre le philosophe Michel Eyquem de Montaigne, dit Montaigne, et le chanteur Georges Brassens? Ces deux personnages illustres ont chacun souffert durant leur existence de coliques néphrétiques, que l on nommait gravelle à l époque de la Renaissance. Hospitalisé à plusieurs reprises, l auteurcompositeur-interprète français dut même parfois quitter précipitamment la scène en plein concert pour aller se faire soigner. Mais revenons au fondateur de l introspection, qui naît le 22 février 1533 au château de Montaigne en Périgord, non loin de Bordeaux. Bien que noble, son père décide de le faire élever dans un village, au milieu de gens modestes. «Il voulait me former à une vie frugale et austère, explique Montaigne dans plusieurs écrits. Son but était de me rallier le peuple et cette condition d hommes qui a besoin de notre aide.» Au lieu de commencer par apprendre le français, le jeune Montaigne passe des mains de sa nourrice dans celles d un précepteur allemand qui lui parle exclusivement en latin. Il attendra d avoir plus de six ans pour entendre son premier mot de français. Scolarisé au collège de Guyenne à Bordeaux, il pratique avec aisance la discussion et la joute rhétorique et montre une attirance pour le théâtre. À vingt-quatre ans, à l issue de ses études de Droit, Montaigne est nommé conseiller à la Cour des aides de Périgueux puis, après la suppression de celle-ci en 1557, au Parlement de Bordeaux. Il semble promis à un bel avenir politique mais rechigne à s investir dans ses fonctions : «Les affaires publiques n étaient pas de mon gibier», dit-il. Il se lie d amitié avec un autre conseiller de la cour, Étienne La Boëtie, un jeune magistrat auteur dès l âge de seize ans du Discours de la servitude volontaire. Montaigne décrit avec poésie cette amitié devenue légendaire : «Si on me presse de dire pourquoi je l aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu en répondant : Parce que c était lui, parce que c était moi (...)». Habitué aux aventures amoureuses, le philosophe se console de la mort prématurée de son ami en épousant Françoise de la Chassaigne le 23 septembre La jeune femme, âgée de 20 ans, est issue d une famille de parlementaires bordelais (son père devient président du Parlement en 1569). Un penchant pour l introspection Témoin des malheurs de son temps, Montaigne assiste impuissant aux massacres de la Saint Barthélemy (1572), aux fureurs de la Ligue, aux atrocités commises durant les guerres de religion. Il participe aux États généraux de Blois, à l époque où le duc et le cardinal de Guise sont assassinés par Henri III. Affecté par la mort de son père et celle de cinq de ses six filles, il choisit de se retirer dans son manoir et de mener une vie paisible auprès de sa femme et de sa dernière fille. Alors que ses amis l enjoignent d écrire l histoire de son temps, lui penche pour l introspection : «J aime mieux me faire historien au petit pied. Je me retire et me renfonce en moimême, je raconte mes pensées et mes sentiments.» Il donne le nom d Essais à ces confessions, qui alimenteront plus tard la réflexion de Shakespeare, Pascal, Heidegger, Nietzsche ou encore Proust. Dans son ouvrage, Montaigne s attache à peindre l homme à partir de sa propre expérience. Il propose des réflexions personnelles ainsi que de nombreuses citations grecques et latines. Il virevolte d une pensée à l autre, se pose mille questions qu il résout à sa manière, sans chercher à asséner une quelconque vérité. A l image de Rabelais, Montaigne s en prend aux travers de son époque : les superstitions de l Église, les mœurs des moines, les injustices comme la torture et l inquisition, etc. «Combien j ai vu de condamnations plus criminelles que le crime!» écrit-il. En philosophie, il est un des premiers à observer les phénomènes naturels. Il admet uniquement ce que sa raison ou son expérience personnelle sont capables de lui confirmer, comme un précurseur de l œuvre de Descartes... «La belle lumière de la santé» Montaigne a quarante-quatre ans lorsqu il commence à souffrir de calculs rénaux. Il décrit abondamment ses douleurs et ses petits bonheurs de malade, surtout dans le troisième volume des Essais, comme dans ce passage : «mes reins ont duré un âge, sans altération ; il y en a tantôt un autre, qu'ils ont changé d'état» (Livre III, chapitre XIII, page 1702). Ses fréquents épisodes de rétention urinaire le poussent à témoigner : «L'opiniâtreté de mes pierres, spécialement en la verge, m'a parfois jeté en longues suppressions d'urine, de trois, de quatre jours : et si avant en la mort, que c'eût été folie d'espérer l'éviter, voire désirer, vu les cruels efforts que cet état m'apporte.» (Livre III, chapitre IV, page 1308). Il disserte également longuement sur la délivrance procurée par l'expulsion du calcul, «mais est-il rien doux, au prix de cette soudaine mutation ; quand d'une douleur extrême, je viens par le vidange de ma pierre, à recouvrer, comme d'un éclair, la belle lumière de la santé» (Livre III, chapitre XIII, page 1702) et décrit par le détail les douleurs préalables : «on te voit suer d'ahan, pâlir, rougir, trembler, vomir jusques au sang, souffrir des contractions et convulsions étranges, dégoutter parfois de grosses larmes des yeux, rendre les urines épaisses, noires et effroyables, ou les avoir arrêtées par quelque pierre épineuse et hérissée qui te point, et écorche cruellement le col de la verge, entretenant cependant les assistants d'une contenance commune» (Livre III, chapitre XIII, page 1699). Lors de son périple de dix-huit mois en France, en Allemagne, en Autriche, en Suisse et en Italie, commencé en 1580, il alterne visites de personnalités et cures thermales, à Plombières, Préchacq, Barbotan, Bagnères-de-Bigorre, aux Eaux-Chaudes... Du 17 septembre 1580 au 31 mars 1581, soit 195 jours, Montaigne expulse une quinzaine de calculs. Il adopte le célèbre primum non nocere («d abord, ne pas nuire») cher à tous les étudiants en médecine : «Je hais les remèdes qui importunent plus que la maladie» (Livre III, chapitre XIII, page 1690). Cette santé précaire ne l empêche cependant pas d exercer les fonctions de maire de Bordeaux durant cinq années ( ). Montaigne meurt dans son château le 13 septembre 1592, à 59 ans. Plusieurs lettres d amis, datées d octobre 1592 et février 1593, parlent d une mort «prise avec douceur». Celle d Etienne Pasquier, écrite vingt-sept ans plus tard, évoque une «esquinancie» (tumeur de la gorge) qui l aurait privé de la parole durant ses trois derniers jours. Pasquier rapporte que Montaigne a fait convoquer par écrit dans sa chambre sa femme et quelques gentilshommes du voisinage. Alors que la messe se déroule en leur présence, le philosophe rend l âme au moment de l élévation. Selon son vœu, sa veuve le fait transporter à Bordeaux en l église des Feuillants où il est inhumé. Son cœur est resté dans l'église de Saint-Michel de Montaigne. Un an après son décès, son épouse commande aux sculpteurs Prieur et Guillermain un cénotaphe monumental couvert par le gisant de Montaigne en armure, le heaume derrière la tête, un lion couché à ses pieds. En 1886, ce cénotaphe sera transféré en grande pompe dans le grand vestibule de la faculté des lettres de Bordeaux, aujourd hui Musée d Aquitaine. [Source : Daniel Bonnefon, Les Écrivains célèbres de la France, Librairie Fischbacher, 1895] n Pascal Piatkowski n 12 UNIM INFO N 94 Décembre 2014 UNIM INFO N 94 Décembre

8 Adhérents Unim, vous bénéficiez des garanties Assistance et Services Vous êtes bien protégés! Vos garanties Assistance et Services sont assurées par Mondial Assistance 1 seul interlocuteur 1 seul numéro Nos à communiquer lors de votre appel : 1. Votre N d adhérent Unim et Services : le N du contrat Groupe Assistance Assistance et Services 24h/24 dans le monde entier +33 (0) Humour visite inopinée d'un Un paysan reçoit la SAF et d'un inspecteur RS fonctionnaire de l'u îtrait qu'il ne paie pas ra pa ap il r ca il, va du tra rsonnel. pe n correctement so l'urssaf : Le fonctionnaire de de vos salariés ainsi que te lis - J'aimerais voir la! ye pa leurs fiches de e: Le fermier : a le garçon de ferm / 0 - O.K.! D'abord il y 40 ie pa le aine et je suite il travaille 35h/sem En t. er uv co le ment et aine semaine + le loge m se elle travaille 35h/ il y a la cuisinière : semaine + logement et 0 / et je lui donne 30 couvert. heures par et" : il travaille 18 Enfin, il y a "Simpl % de tous 80 it e) et accompl jour (126h/semain e. Je lui donne 10 par rm les travaux de la fe nourriture et son logesa ie pa il semaine, et ment. eille de i achète une bout Le samedi soir je lu a femme! ion, il dort avec m whisk y et, à l'occas vail : L'inspecteur du tra 'on veut voir! qu i lu t - C'est ça! C'es Du côté de votre patrimoine Réduction d impôt Girardin industrielle 2015 : soyez les premiers! Exemple ent d'investissem = Apport revenu le r su t pô im réduction d Accessible dès 5 0 pôt im d' de réduction stress? Il y a différents nive aux de stress : - Un monsieur s'arrê te pour faire mon ter stoppeuse dans sa voiture. Elle est be une autolle et jeune! Soudain, la demoi selle s'évanouit da ns sieur file à toute vi tesse pour la faire l'auto et le monadmettre à l'hôpita Ça, c'est du STRE l. SS... - A l'hôpital, on an no le monsieur qui se nce qu'elle est enceinte et on félicite ra bientôt "papa"! Ça, c'est du STRE SS... - Le monsieur dit qu'il n'est pas le pè re et qu'il ne la connait même pa s. Mais la demoiselle affirme que c'est bi en LUI, le papa! Alors, le STRESS augmente d'un cr an... - Alors, le monsieur demande un test d'adn pour prouve qu'il n'est pas le pè r re du bébé. Après le résultat, le docteur dit que le monsieur est stérile depuis sa naissan ce., Donc qu'il n est pa s le père du bébé Il est soulagé,! Mais le stress revi ent qu'il a trois enfant vite car le monsieur se met à penser s... ET ÇA C'EST DU TR Dispositif d investissement établi dans les années 1980 vous permettant d obtenir une forte réduction d impôt sur le revenu en subventionnant des biens industriels classiques (BTP essentiellement), correspondant à une réalité économique, destinés à être loués à des sociétés participant au développement de l Outremer. Premiers dossiers = Meilleures rentabilités Le fermier : us! C'est moi!... Il est en face de vo Qu'est- ce que le ÈS, TRÈS GROS ST RESS!!! Notre partenaire vous propose l investissement Girardin Industrielle et/ou l investissement Girardin Sociale (LODEOM). Notre partenaire assure votre assistance sur le plan juridique et fiscal sur toutes vos opérations : estimations d impôt sur le revenu, mise en place du dossier, envoi des justificatifs fiscaux, établissement ou aide à la déclaration de revenus, etc. Les investissements préconisés n accusent aucun sinistre. > Pour plus d informations sur ces solutions Contactez l'unim 14 UNIM INFO N 94 Décembre UNIM INFO N 94 Décembre

9 Complémentaire santé collective* obligatoire pour tous vos salariés *Contrat ANI (Accord National Interprofessionnel) 1 er janvier 2016 : mise en place de la complémentaire santé collective obligatoire. En l'absence d'accord, les entreprises ont l'obligation de proposer à leurs salariés un régime, mis en place par décision unilatérale, au moins égal au socle minimal fixé par décret. Vous avez des collaborateurs, vous êtes concernés par la complémentaire santé collective L UNIM proposera 5 Formules comportant une gamme de garanties conformes à la nouvelle législation (contrat Responsable). Vous pourrez, en tant qu employeur, choisir celle qui vous paraîtra la plus conforme à l intérêt de votre cabinet ou de votre société et aux besoins de votre ou de vos salariés. Nous vous présenterons ces 5 formules dans le prochain UNIM INFO. Service Complémentaire Santé /86 1, Rue Lançon METZ Cedex 1 Tél Fax Mail :

UNIM. Prévoyance Complémentaire Santé Garantie des emprunts. Professionnels de la Santé. www.allianz.fr www.unim.asso.fr

UNIM. Prévoyance Complémentaire Santé Garantie des emprunts. Professionnels de la Santé. www.allianz.fr www.unim.asso.fr Professionnels de la Santé UNIM Prévoyance Complémentaire Santé Garantie des emprunts www.allianz.fr www.unim.asso.fr Union Nationale pour les Intérêts de la Médecine La prévoyance Une gamme de contrats

Plus en détail

Régime d assurance collective conçu exclusivement à l intention des membres. En vigueur au 1 er mai 2015

Régime d assurance collective conçu exclusivement à l intention des membres. En vigueur au 1 er mai 2015 Régime d assurance collective conçu exclusivement à l intention des membres En vigueur au 1 er mai 2015 Assurance médicaments, soins de santé et voyage FKQ ASSURANCE Une gamme de protections complètes

Plus en détail

Assurance de Prêt Prévoir La meilleure protection pour votre projet immobilier

Assurance de Prêt Prévoir La meilleure protection pour votre projet immobilier Assurance de Prêt Prévoir La meilleure protection pour votre projet immobilier ENTRE NOUS C EST FACILE DE SE COMPRENDRE Pourquoi souscrire une assurance de prêt? Lorsque vous contractez un emprunt auprès

Plus en détail

Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel

Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS ASSURANCE DÉCÈS Février 2006 Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel Sachez anticiper pour préserver votre outil de

Plus en détail

Valeur Prévoyance. Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel

Valeur Prévoyance. Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel ASSURANCE DÉCÈS PROTEGER SON PATRIMOINE PROFESSIONNEL AVEC UN CAPITAL DECES, C EST UNE PRIORITE Pour préserver votre parimoine professionnel et choisir la solution qui convient à votre situation, rencontrez

Plus en détail

PROTéGER ÊTRE PROTéGÉ

PROTéGER ÊTRE PROTéGÉ prévoyance PROTéGER ÊTRE PROTéGÉ L OFFRE AG2R LA MONDIALE POUR LES PROFESSIONNELS AG2R LA MONDIALE offre une gamme étendue de solutions de santé, prévoyance, épargne, retraite. professionnels santé Complémentaire

Plus en détail

Actif. Actif. Actif. Protégez-vous en toutes circonstances Santé. Retraite GAMME. Prévoyance Prévoyance Madelin

Actif. Actif. Actif. Protégez-vous en toutes circonstances Santé. Retraite GAMME. Prévoyance Prévoyance Madelin GAMME PRÉVOYANCE Document à caractère publicitaire Prévoyance Prévoyance Madelin Retraite Protégez-vous en toutes circonstances Santé ENTRE NOUS, C EST FACILE DE SE COMPRENDRE Prévoyance Prévoyance Madelin

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance La loi n 2014 344 sur la consommation dite loi «Hamon» du 17/03/2014 élargit la possibilité, sous certaines conditions, de résilier un contrat (ou

Plus en détail

Une offre de protection sociale globale pour les Travailleurs Non Salariés : Prévoyance + Frais Généraux + Santé.

Une offre de protection sociale globale pour les Travailleurs Non Salariés : Prévoyance + Frais Généraux + Santé. Positionnement Cible Caractéristiques Conditions d adhésion Produit Tarifs Les + À votre disposition Une offre de protection sociale globale pour les Travailleurs Non Salariés : Prévoyance + Frais Généraux

Plus en détail

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance.

Appréciation du correcteur. Il est interdit aux candidats de signer leur composition ou d y mettre un signe quelconque pouvant indiquer sa provenance. DANS CE CADRE Académie : Session : Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Épreuve/sous épreuve : NOM : (en majuscule, suivi s il y a du nom d épouse) Prénoms : Né(e) le : N du candidat

Plus en détail

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle Le PACK Expat CFE Retraite Prévoyance Santé Épargne Santé et Prévoyance Votre statut d expatrié rend votre protection en santé et prévoyance facultative. Pour conserver les mêmes avantages qu en France,

Plus en détail

Partenaire du SIMBAN, La Médicale fait bénéficier ses adhérents de conditions exclusives!

Partenaire du SIMBAN, La Médicale fait bénéficier ses adhérents de conditions exclusives! RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE Stéphane LAROCHELLE n client : 0C25803Y n contrat : 00958351UL date d expiration : 31/12/2015 Partenaire du SIMBAN, La Médicale fait bénéficier ses adhérents de conditions

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes

Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes Le titre de l avenant doit être écrit à la section «Conditions particulières» du contrat d assurance. Quant aux informations requises

Plus en détail

ASSUREZ VOTRE EMPRUNT ET GAGNEZ EN CONFORT GARANTIE EMPRUNTEUR

ASSUREZ VOTRE EMPRUNT ET GAGNEZ EN CONFORT GARANTIE EMPRUNTEUR ASSUREZ VOTRE EMPRUNT ET GAGNEZ EN CONFORT GARANTIE EMPRUNTEUR BIEN ASSURER SON EMPRUNT IMMOBILIER POURQUOI C EST IMPORTANT? L'assurance emprunteur n'est pas obligatoire légalement, mais elle est incontournable.

Plus en détail

ASSOCIATIONS INTERMÉDIAIRES 28 MAI - TOURCOING 02 JUIN - BRUAY

ASSOCIATIONS INTERMÉDIAIRES 28 MAI - TOURCOING 02 JUIN - BRUAY LA GENERALISATION DE L ACCES A UNE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE ET COLLECTIVE AU 1 ER JANVIER 2016 ASSOCIATIONS INTERMÉDIAIRES 28 MAI - TOURCOING 02 JUIN - BRUAY CCN ESS 1 OBJET DE LA REFORME La réforme

Plus en détail

Admission (Formalités d ) : Formalités médicales ou non-médicales (questionnaire médical, examens

Admission (Formalités d ) : Formalités médicales ou non-médicales (questionnaire médical, examens Par un langage simple et clair pour faciliter la lecture de nos courriers Les Services aux Clients Santé font de la satisfaction de leurs clients une priorité. Pour vous offrir un service de qualité, nous

Plus en détail

Retraite complémentaire (PERP, Plan d Epargne Retraite Populaire)

Retraite complémentaire (PERP, Plan d Epargne Retraite Populaire) Assurance Arrêts de travail Cette assurance s appelle aussi l assurance complément de revenus (ou assurance perte de revenus). En cas d arrêt de travail dû à la maladie, à un accident vous conserverez

Plus en détail

Santé et prévoyance collective, la réponse des assureurs aux nouvelles obligations

Santé et prévoyance collective, la réponse des assureurs aux nouvelles obligations Santé et prévoyance collective, la réponse des assureurs aux nouvelles obligations 2 Présentation S.A. à DIRECTOIRE ET CONSEIL DE SURVEILLANCE. DIRIGEANTS : THIERRY NEFF PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE LAURENT

Plus en détail

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA

ASSURANCE DéCèS GROUPAMA ASSURANCE DéCèS GROUPAMA Pour préserver l avenir de vos proches www.groupama.fr Lorsque l on a une famille, on a naturellement envie de l accompagner le plus longtemps possible et de la protéger. Ce qu

Plus en détail

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières

Mémento. de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents. GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon. Table des matières Mémento de l assurance-accidents selon la loi fédérale sur l assuranceaccidents (LAA) GENERALI Assurances Générales SA, 1260 Nyon Table des matières Base légale de l assurance Page Personnes assurées 1.

Plus en détail

L Aphnu, toujours à vos côtés en cas de coup dur

L Aphnu, toujours à vos côtés en cas de coup dur APHNU - votre partenaire santé et prévoyance L Aphnu, toujours à vos côtés en cas de coup dur Des garanties conçues avec et pour les praticiens hospitaliers en partenariat avec A P H N U APHNU Le partenaire

Plus en détail

Mutuelle Obligatoire : attention à bien vérifier la conformité de votre contrat

Mutuelle Obligatoire : attention à bien vérifier la conformité de votre contrat N U M E R O 2 - M A R S 2 0 1 5 LEGISLATION Mutuelle Obligatoire : attention à bien vérifier la conformité de votre contrat Dans le cadre de l Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013, les

Plus en détail

gan alterego prévoyance La prévoyance complémentaire des Professionnels Indépendants

gan alterego prévoyance La prévoyance complémentaire des Professionnels Indépendants gan alterego prévoyance La prévoyance complémentaire des Professionnels Indépendants Objet Gan AlterEgo Prévoyance est un contrat Groupe à adhésion facultative souscrit par l association DEMAIN. Il complète

Plus en détail

Régime d assurance collective conçu à l intention des membres de l Association chiropratique canadienne

Régime d assurance collective conçu à l intention des membres de l Association chiropratique canadienne Régime d assurance collective conçu à l intention des membres de l Association chiropratique canadienne Assurance médicaments et assurance soins de santé Assurance vie du membre & des personnes à charge

Plus en détail

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec

L Environnement Social de l Artisan. En partenariat avec L Environnement Social de l Artisan En partenariat avec SOMMAIRE Présentation de l APTI Les besoins d un jeune créateur La loi Madelin La Santé La Prévoyance La Retraite L environnement social de l artisan

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

58 ème CONGRES DE L UIA Florence, Italie 29 octobre 02 novembre 2014

58 ème CONGRES DE L UIA Florence, Italie 29 octobre 02 novembre 2014 58 ème CONGRES DE L UIA Florence, Italie 29 octobre 02 novembre 2014 COMMISSIONS DROIT DES ASSURANCES/ DROIT MEDICAL Vendredi 31 Octobre 2014 LA TECHNOLOGIE MEDICALE DE POINTE ET SON COUT N GANN Supermann

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

4. L assurance maladie

4. L assurance maladie L ASSURANCE MALADIE 73 4. L assurance maladie Comme l assurance maladie est obligatoire, toute personne domiciliée en Suisse doit être convenablement couverte. C est actuellement le cas, avec un très large

Plus en détail

VADE-MECUM D EXERCICE LIBERAL

VADE-MECUM D EXERCICE LIBERAL Commission nationale d Entraide VADE-MECUM D EXERCICE LIBERAL Conseil national de l Ordre des médecins nov. 2004 (MAJ nov. 2006) Formalités administratives obligatoires pour l exercice de la médecine Exigées

Plus en détail

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP Contexte dans le BTP Une nouvelle réglementation De nouvelles obligations pour les entreprises Qui est concerné? Les entreprises sans complémentaire santé Les entreprises avec complémentaire santé Dispenses

Plus en détail

Assurance individuelle de protection du revenu. Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux

Assurance individuelle de protection du revenu. Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux Assurance individuelle de protection du revenu Protéger son revenu, c est protéger ce qu on a de plus précieux Quel est votre actif le plus précieux? Vous croyez peut-être que votre maison, votre voiture

Plus en détail

une solution pour chaque étape de la vie

une solution pour chaque étape de la vie particuliers F D une solution pour chaque étape de la vie Pourquoi dois-je m assurer? Dans la vie, il y a un temps pour tout et une assurance pour chaque situation. Quelle que soit la vôtre, AXA vous conseille.

Plus en détail

Professionnels de Santé

Professionnels de Santé Professionnels de Santé Des solutions d assurance et d assistance spécifiquement adaptées à votre activité et à votre vie privée. www.allianz.fr Avec vous de A à Z En partenariat avec : Union Nationale

Plus en détail

infirmier kinésithérapeute avocat artisan commerçant

infirmier kinésithérapeute avocat artisan commerçant 2012 ASSURANCE EMPRUNTEUR La mutuelle des professions libérales et indépendantes Professions Libérales & Indépendantes médecin AMPLI-EMPRUNTEUR Spécial Professions Libérales chirurgien dentiste vétérinaire

Plus en détail

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle

Le PACK Expat CFE. Santé et Prévoyance. Offre individuelle Le PACK Expat CFE RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Santé et Prévoyance En tant qu expatrié, votre couverture Santé et Prévoyance devient facultative. Pour vous permettre de conserver les mêmes avantages

Plus en détail

ATOLL PRÉVOYANCE. Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle

ATOLL PRÉVOYANCE. Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle ATOLL PRÉVOYANCE PROFESSIONS PARAMÉDICALES Choisir ATOLL PRÉVOYANCE : un acte responsable vis-à-vis de ses proches, de soi et de son activité professionnelle Les prestations versées par votre régime obligatoire

Plus en détail

Assurances SGP - Questions fréquement posées - Août 2007. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l.

Assurances SGP - Questions fréquement posées - Août 2007. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. Assurances SGP - Questions fréquement posées - Août 2007 Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. 38, Avenue de la Porte de Hal B-1060 Bruxelles Tél. (32) 02 539 23 19 - Fax. (32) 02 539

Plus en détail

ASSURER VOS PROJETS PROFESSIONNELS

ASSURER VOS PROJETS PROFESSIONNELS ASSURER VOS PROJETS PROFESSIONNELS Le professionnel libéral, en qualité de chef d entreprise, se doit de couvrir sa responsabilité civile professionnelle ainsi que celle de ses collaborateurs ; il doit

Plus en détail

Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale):

Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale): Etre expatrié ou s expatrier à l étranger Frais de santé au 1er euro (prise en charge intégrale): L assurance frais de santé est une couverture santé intégrale. En effet, elle couvre 100% du prix des soins

Plus en détail

Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/

Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/ Assurance-accidents obligatoire (LAA) Dispositions légales et possibilités de complément/ Assurance-accidents obligatoire (LAA)/ L assurance-accidents obligatoire (LAA) assure employé et employeur contre

Plus en détail

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais

Après les années MEP, les années mis. Pour ma mutuelle, je sais où je vais Après les années MEP, les années mis Pour ma mutuelle, je sais où je vais Bienvenue dans vos années mis Vos études sont terminées, il vous faut donc passer de votre mutuelle étudiante à une mutuelle spécialisée

Plus en détail

Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise?

Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise? L accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 La loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Comment appliquer l obligation d assurance santé en entreprise? Le 1er janvier 2016 au

Plus en détail

Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA

Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA Mémento concernant l assurance-accidents obligatoire selon la LAA Assurance Base légale de l assurance La loi fédérale sur l assurance-accidents (LAA) du 20 mars 1981 ainsi que les ordonnances qui s y

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

Protégez votre avenir et celui de vos proches.

Protégez votre avenir et celui de vos proches. Professionnels de la santé aviva.fr/pro Protégez votre avenir et celui de vos proches. Professionnel, comme vous. Le médecin a, trop souvent, une prévoyance mal organisée et sous-évaluée par rapport aux

Plus en détail

OFFRE DUO Avec nous, en santé comme en prévoyance, votre protection va vraiment plus loin!

OFFRE DUO Avec nous, en santé comme en prévoyance, votre protection va vraiment plus loin! OFFRE DUO Avec nous, en santé comme en prévoyance, votre protection va vraiment plus loin! 45% des agents des départements et régions ont déjà choisi nos trois mutuelles professionnelles. 7 bonnes raisons

Plus en détail

ACAT-France. Et si la prison n était pas toujours la solution? SANCTIONNER AUTREMENT. Et si la prison n était pas toujours la solution?

ACAT-France. Et si la prison n était pas toujours la solution? SANCTIONNER AUTREMENT. Et si la prison n était pas toujours la solution? ACAT-France. Et si la prison n était pas toujours la solution? SANCTIONNER AUTREMENT Et si la prison n était pas toujours la solution? ACAT-France. Et si la prison n était pas toujours la solution? ACAT-France.

Plus en détail

Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l.

Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013. Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. Assurances SGP - Questions fréquemment posées - Août 2013 Scouts et Guides Pluralistes de Belgique (SGP) a.s.b.l. 38, Avenue de la Porte de Hal B-1060 Bruxelles Tél. (32) 02 539 23 19 - Fax. (32) 02 539

Plus en détail

Marathon de Prague 2010. Conditions d annulation et d interruption de voyage.

Marathon de Prague 2010. Conditions d annulation et d interruption de voyage. Marathon de Prague 2010. Conditions d annulation et d interruption de voyage. ASSURANCE ANNULATION ET INTERRUPTION DE VOYAGE : 4,8% du prix total du voyage (arrondi à 25 ). DEFINITIONS. Contrat de voyage

Plus en détail

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale

Le salaire des internes en DES de Médecine Générale Le salaire des internes en DES de Médecine Générale *************** «Le salaire est la contrepartie du travail fourni» Guide pratique du droit au travail, La Documentation Française. **************** (I)

Plus en détail

Libre choix du réparateur en assurance automobile

Libre choix du réparateur en assurance automobile Mise à jour du 05/01/2015 Libre choix du réparateur en assurance automobile Que dit la Loi? La Loi impose aux Assureurs de mentionner la faculté pour l assuré, en cas de dommage garanti par le contrat,

Plus en détail

ssurance de prêt Choisissez la meilleure protection pour toute la durée de votre prêt Irrévocabilité des garanties Maintien du tarif

ssurance de prêt Choisissez la meilleure protection pour toute la durée de votre prêt Irrévocabilité des garanties Maintien du tarif ssurance de prêt Choisissez la meilleure protection pour toute la durée de votre prêt Irrévocabilité des garanties Maintien du tarif L assurance n est plus ce qu elle était. Pourquoi souscrire une assurance

Plus en détail

Une assurance complémentaire santé immédiate et sans limite d âge

Une assurance complémentaire santé immédiate et sans limite d âge Santé Une assurance complémentaire santé immédiate et sans limite d âge Esprit Vitalité Pas de questionnaire médical, des forfaits adaptés. Une cagnotte en cas d hospitalisation. Chez AXA, notre volonté

Plus en détail

familles particuliers

familles particuliers TARIFS 2015 INCHANGÉS * *à l exception de la nouvelle tranche d âge 81 ans et plus tarifs 2015 familles particuliers Mutuelle fondée en 1880 par les Compagnons du devoir familles-particuliers tarifs 2015

Plus en détail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail L assurance belge contre les maladies professionnelles et les accidents du travail occupe une place particulière dans

Plus en détail

Allianz Assurance Emprunteur Comparaison critères objectifs CCSF

Allianz Assurance Emprunteur Comparaison critères objectifs CCSF Allianz Assurance Emprunteur Comparaison critères objectifs CCSF Le présent document est communiqué à titre d information, il décrit de manière générale les garanties proposées par le contrat Allianz Assurance

Plus en détail

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ

QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE GUIDE PRATIQUE ASSURÉ QUALIOPÉE PRÉVOYANCE ENTREPRISE VOTRE CONTRAT PRÉVOYANCE EN PRATIQUE Votre entreprise a mis en place un contrat de prévoyance complet : garanties +

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vous êtes condamné VOUS ÊTES CONDAMNÉ PÉNALEMENT Le juge a statué sur votre cas et vous a condamné. Que vous reste-il

Plus en détail

Les assurances du médecin libéral

Les assurances du médecin libéral Les assurances du médecin libéral Patrice MARIE Un médecin est un chef d'entreprise. Il doit donc souscrire des assurances afin de couvrir toutes les facettes de son activité. Certaines sont obligatoires,

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir!

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! AGAMY 25/06/15 Par Philippe BARRAUD, Inspecteur Collectives AXA ENTREPRISES & Dominique THIERY, Agent AXA Patrimoine & Prévoyance

Plus en détail

GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. au 1 er janvier 2016, ce qu il faut savoir. www.probtp.com

GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. au 1 er janvier 2016, ce qu il faut savoir. www.probtp.com GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ au 1 er janvier 2016, ce qu il faut savoir. www.probtp.com NOUVELLE RÉGLEMENTATION CE QU IL FAUT RETENIR Au plus tard, le 1 er janvier 2016, les entreprises devront

Plus en détail

APPENDIcE «M» RÉgIME D ASSURANcE SALAIRE EN cas D INVALIDITÉ DE LONgUE DURÉE 1. Hydro-Québec 2. But du régime 3. Assureur 4.

APPENDIcE «M» RÉgIME D ASSURANcE SALAIRE EN cas D INVALIDITÉ DE LONgUE DURÉE 1. Hydro-Québec 2. But du régime 3. Assureur 4. APPENDICE «m» régime d assurance salaire en cas d invalidité de longue durée 1. Hydro-Québec Date de mise en vigueur : 1 er janvier 1977 Ce document est publié à titre d information et ne constitue pas

Plus en détail

Pour préserver votre niveau de vie et celui de vos proches

Pour préserver votre niveau de vie et celui de vos proches PROFESSIONNELS Atoll Prévoyance Pour préserver votre niveau de vie et celui de vos proches Atoll Prévoyance professions libérales Votre solution en cas d arrêt de travail, d invalidité, de décès Atoll

Plus en détail

AMMA vous épaule en toutes circonstances.

AMMA vous épaule en toutes circonstances. L allocation gratuite de l INAMI pour médecins, dentistes, pharmaciens et kinésithérapeutes Maladie, accident, pension, AMMA vous épaule en toutes circonstances. A L L O C A T I O N I N A M I Qu est-ce

Plus en détail

PLAN EXPERT TNS. Prévoyance : En pourcentage de la base des garanties, de 1 à 4 plafonds annuels de la Sécurité Sociale

PLAN EXPERT TNS. Prévoyance : En pourcentage de la base des garanties, de 1 à 4 plafonds annuels de la Sécurité Sociale PLAN EXPERT TNS Type de contrat Cotisations et assiette de prestations Garanties Capital décès / PTIA Prévoyance complémentaire des Experts Partenaires Prévoyance : En pourcentage de la base des garanties,

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire L analyse de la MNT sur le projet de décret Patrick DOS Vice-Président de la MNT Participation des employeurs

Plus en détail

Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes

Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes Le décret n 2014-1374 du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier

Plus en détail

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé

Parce que tout repose sur vous Reposez-vous sur nous pour votre couverture Prévoyance et Santé! Conjugo TNS : offre Prévoyance/Santé www.alico.fr Document à caractère non contractuel Votre courtier Alico, l expert en assurance emprunteur et en prévoyance Alico est un acteur international de premier plan en assurances de personnes depuis

Plus en détail

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE.

édition 2009 / 2010 Les essentiels 50 conseils Guide pratique hors-série pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. édition 2009 / 2010 Les essentiels Guide pratique hors-série 50 conseils pour payer moins d impôts UNE RELATION DURABLE, ICI, ça CHANGE LA VIE. Avant-Propos Déductions, réductions et crédits d impôt de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Droit d accès

GUIDE PRATIQUE. Droit d accès 111 GUIDE PRATIQUE Droit d accès QU EST-CE QUE LE DROIT D ACCÈS? page 2 COMMENT EXERCER SON DROIT D ACCÈS? page 3 POUR ACCÉDER A QUOI? page 5 QUELLE RÉPONSE ATTENDRE? page 6 QUAND ET COMMENT SAISIR LA

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

APICIL FLEX Santé La garantie santé de votre entreprise à la carte

APICIL FLEX Santé La garantie santé de votre entreprise à la carte ENTREPRISES APICIL FLEX Santé La garantie santé de votre entreprise à la carte Ensemble, dessinons votre Protection Sociale Durable APICIL FLEX Santé Un large choix de garanties pour une complémentaire

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

PRODUITS DE PREVOYANCE IMPERIO. Ce document ne peut être ni communiqué ni distribué, sans l accord exprès d IMPERIO.

PRODUITS DE PREVOYANCE IMPERIO. Ce document ne peut être ni communiqué ni distribué, sans l accord exprès d IMPERIO. PRODUITS DE PREVOYANCE IMPERIO Ce document ne peut être ni communiqué ni distribué, sans l accord exprès d IMPERIO. 1 GAMME DE SOLUTIONS PREVOYANCE IMPERIO PRECISO HOSPITALIS EDUCALIA SERENITE Plus ASSURANCE

Plus en détail

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 2014-2015 LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 ASSURANCES DE PERSONNES Les bases de l assurance collective et de la loi Madelin 3 Les régimes obligatoires de protection sociale 4 Santé

Plus en détail

RC Max XL. Tous couverts, partout dans le monde!

RC Max XL. Tous couverts, partout dans le monde! RC Max XL Tous couverts, partout dans le monde! La RC Max en bref 1. La RC Max est offerte à vie aux bons conducteurs : titulaires d un contrat R.C. Auto au B-M -2 chez AG Insurance ; automatiquement et

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

Assurance Santé et Prévoyance. PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence.

Assurance Santé et Prévoyance. PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence. Assurance Santé et Prévoyance PACK PRO ENTREPRISE Exigez la référence. CIPRÉS vie Pack Pro Entreprise TNS Les solutions Prévoyance et Santé à la hauteur de vos ambitions. Ne choisissez plus entre performance

Plus en détail

Mieux comprendre l assurance avec Generali

Mieux comprendre l assurance avec Generali Mieux comprendre l assurance avec Generali Prévoyance : mieux comprendre ce qu il se passe en cas d invalidité Dans une précédente parution, nous avons abordé le thème de la prévoyance individuelle en

Plus en détail

Portefeuille des produits d assurance individuelle à prestations du vivant. Protection du revenu personnel, du style de vie et de l entreprise

Portefeuille des produits d assurance individuelle à prestations du vivant. Protection du revenu personnel, du style de vie et de l entreprise Portefeuille des produits d assurance individuelle à prestations du vivant Protection du revenu personnel, du style de vie et de l entreprise MARCHÉ DES PROFESSIONNELS Police de la Série Professions OBJECTIF

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord :

Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Questions sur la négociation de l accord : Complémentaire santé PQSR (Pas de Question Sans Réponse) Date de création : 31/03/2014 Date de mise à jour : 25/09/2014 SOMMAIRE : Questions sur la négociation de l accord : LEGENDE : rouge : question

Plus en détail

Le Pack Expat CFE collectif

Le Pack Expat CFE collectif Pour mes salariés, la parfaite continuité avec leur protection sociale française! Le Pack Expat CFE collectif Humanis et la CFE, vous permettent de protéger efficacement vos salariés Santé Une couverture

Plus en détail

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite www.irp-auto.com IRP AUTO Qui sommes-nous? Nos métiers IRP AUTO, est le groupe de protection sociale des professionnels de l automobile. Il regroupe des

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé L entreprise Forme juridique, au capital de dont le siège est à Code NAF n SIRET Effectif salarié : Représentée par

Plus en détail

Assurance Assistance Rapatriement et Hospitalisation dans le cadre de missions à l étranger et DOM TOM. Fiche pratique

Assurance Assistance Rapatriement et Hospitalisation dans le cadre de missions à l étranger et DOM TOM. Fiche pratique Fiche pratique Assurance Assistance Rapatriement et Hospitalisation dans le cadre de missions à l étranger et DOM TOM Titulaire du marché : FILHET ALLARD ET CIE / CHARTIS Echéance du marché : 1 er juillet

Plus en détail

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE

UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE UN REVENU QUOI QU IL ARRIVE Bienvenue chez P&V En vous confiant à P&V, vous choisissez un assureur qui recherche avant tout l intérêt de ses assurés. Depuis son origine, en 1907, P&V s appuie sur des valeurs

Plus en détail

POUR TOUS VOS BESOINS D ASSURANCES DES NOTAIRES DU QUÉBEC CHAMBRES :: PRENDRE SON ÉLAN, EN PARFAIT ÉQUILIBRE. Résumé du régime d assurance association

POUR TOUS VOS BESOINS D ASSURANCES DES NOTAIRES DU QUÉBEC CHAMBRES :: PRENDRE SON ÉLAN, EN PARFAIT ÉQUILIBRE. Résumé du régime d assurance association POUR TOUS VOS BESOINS D ASSURANCES :: PRENDRE SON ÉLAN, EN PARFAIT ÉQUILIBRE Résumé du régime d assurance association CHAMBRES DES NOTAIRES DU QUÉBEC 02 VOIR LOIN, VIVRE BIEN POUR TOUS VOS BESOINS D ASSURANCES

Plus en détail

PLURIELLE. Une solution sur-mesure, pour protéger la santé de vos salariés et les performances de votre entreprise

PLURIELLE. Une solution sur-mesure, pour protéger la santé de vos salariés et les performances de votre entreprise PLURIELLE Une solution sur-mesure, pour protéger la santé de vos salariés et les performances de votre entreprise COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ENTREPRISE Une formule de complémentaire santé collective souple,

Plus en détail

Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital.

Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital. SOLLICITUDES ASSURANCE OBSÈQUES MGEN Prendre soin des miens jusqu à la fin, pour moi, c est capital. Sans questionnaire médical Capital décès garanti mgen.fr Mutuelle Santé Prévoyance Autonomie Retraite

Plus en détail

Les assurances du particulier. Place Reine Astrid 12-6820 FLORENVILLE. Tél : 061/31.22.33 - Fax : 061/31.53.03 info@verdun.be - www.verdun.

Les assurances du particulier. Place Reine Astrid 12-6820 FLORENVILLE. Tél : 061/31.22.33 - Fax : 061/31.53.03 info@verdun.be - www.verdun. Les assurances du particulier Place Reine Astrid 12-6820 FLORENVILLE Tél : 061/31.22.33 - Fax : 061/31.53.03 info@verdun.be - www.verdun.be Verdun-Bastogne sa Depuis plus de 40 ans, nous mettons notre

Plus en détail

Santé - Prévoyance Entreprise

Santé - Prévoyance Entreprise Santé - Prévoyance Entreprise Pourquoi mettre en place ou faire évoluer votre dispositif de couverture sociale? Répondre à un besoin indispensable en santé et prévoyance pour vos salariés et leur famille

Plus en détail

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie»

Dossier de presse. «Choisissez l offre qui va avec votre vie» Dossier de presse «Choisissez l offre qui va avec votre vie» SOMMAIRE Renouveler l offre, un enjeu stratégique pour le groupe p.03, mutuelle professionnelle p.03 Un environnement économique, réglementaire

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail