Le guide du. micro paiement. Monétisez vos contenus et services numériques. Okea - mousesanya / Fotolia.com Conception graphique :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le guide du. micro paiement. Monétisez vos contenus et services numériques. Okea - mousesanya / Fotolia.com Conception graphique : 06 70 77 60 03"

Transcription

1 Le guide du micro paiement Monétisez vos contenus et services numériques Okea - mousesanya / Fotolia.com Conception graphique : Édition 2010

2 2010 Introduction : le contexte de l industrie des contenus et services numériques La prédominance d un modèle d affaires tiré par la publicité 4 La généralisation d un modèle d affaire «Freemium» mixte 4 Vers une industrie forte des contenus et services numériques payants 5 Chapitre 1 Tout savoir sur le micro-paiement Définitions 6 Le marché des contenus et services payants et les usages 7 Les grandes familles de solutions de micro-paiement 12 Les caractéristiques clés d une solution de micro-paiement 12 Apprécier la performance réelle d une solution de micro-paiement 15 Les acteurs du micro-paiement 17 Le micro-paiement sur le web 19 Le micro-paiement sur le 20 Chapitre 2 Se lancer Définir sa stratégie 23 Elaborer son «mix» produit 23 Choisir et mettre en œuvre les solutions de micro-paiement 24 Générer de l audience 25 Optimiser ses actions marketing 25 Chapitre 3 Les solutions de micro-paiement MPME Micro paiement Mobile & Enablers 28 SMS+ et MTPremium Appel surtaxé (SVA) 34 Carte bancaire - CB 36 Paypal 38 itunes 40 Google checkout, 42 Annexe - en savoir plus sur l éditeur L AFMM 44 3

3 Introduction Le contexte de l industrie des contenus et services numériques 2010 La prédominance d un modèle d affaires tiré par la publicité Sur l fixe, le modèle d affaires qui a largement prédominé dans les années 2000 est un modèle économique privilégiant un accès libre et gratuit aux contenus pour constituer une audience rémunérée par la publicité. Ce modèle dominant s est rapidement imposé sous l impulsion des moteurs de recherche et des portails, dont il servait à l évidence les intérêts. Pourtant, un modèle complémentaire de revenus de contenus et de services payants s est progressivement développé sur l internet fixe chez certains éditeurs et, de manière beaucoup plus répandue, sur les s avec les kiosques des opérateurs Télécom (SMS+, Gallery...). En dépit de la résistance des consommateurs à payer des contenus, de la persistance de contenus concurrents gratuits et du scepticisme des médias, des offres de solutions de paiement simples se sont créées pour permettre à ces éditeurs de «monétiser» leurs contenus. La généralisation d un modèle d affaire «Freemium» mixte Avec le temps, le modèle tout publicitaire tant vanté outre-atlantique comme modèle de référence sur l fixe apparaissait de plus en plus difficilement réplicable dans les pays européens où le bassin d audience, comme les ressources publicitaires, sont significativement moindres. Les années de crise économique ( ) ont montré ensuite combien la dépendance à une source de revenus unique (la publicité) pouvait être une stratégie risquée en période de récession où les revenus publicitaires sont les premiers à refluer. De nombreux éditeurs ont finalement infléchi leur stratégie pour diversifier leurs revenus, faisant généralement coexister modèle d affaires «payant» et «gratuit», créant même pour l occasion, un néologisme : le «Freemium». Vers une industrie forte des contenus et services numériques payants En parallèle, le lancement par Apple de l iphone en Juin 2007 et le développement de la 3G permet enfin l essor de l internet. La mise en œuvre d un écosystème autour d une marketplace (Appstore) vite imitée par d autres (Sony, Microsoft, Google, etc...) conforte le modèle des kiosques poussés par les opérateurs et dynamise l industrie des contenus et services numériques. Les éditeurs de presse, tout au moins ceux qui n avaient pas jusque là de formule payante, lancent leurs offres tarifaires en complément de leur édition du jour gratuite. Le secteur de la musique en ligne, aidé par la loi Hadopi, multiplie les services d écoute légale en ligne ouverts à tous en même temps qu il propose des formules payantes, sur ou sur, le plus souvent par abonnement. Le secteur des jeux et des paris en ligne qui réalise déjà près d 1 Milliard d euros en 2009 (et probablement autant à travers des sites illégaux) se structure pour développer un marché porté par la dérégulation récente du marché. Les petites annonces de tous types (immobilier, auto, rencontre, etc.) poursuivent de leur côté leur croissance avec un modèle mixte gratuit/payant pour l annonceur. Plus que jamais, monétiser ses contenus est devenu un enjeu stratégique pour les éditeurs de contenus numériques et de services interactifs. C est la raison pour laquelle l AFMM a souhaité élaborer ce guide pratique avec un objectif simple : répondre à une demande croissante de la part des acteurs du marché de trouver une cartographie claire des solutions de micro-paiement et leur permettre de monétiser leurs contenus pour structurer une industrie forte des contenus et services numériques. 4 5

4 C hapitre1 Tout savoir sur le micro-paiement Le marché des contenus et services payants et les usages Le marché des contenus et des services est un marché avec un potentiel considérable : Tout savoir sur le micro paiement 59 M d abonnés s 1 en France dont 16M équipés de la 3G et 39 M d internautes équipés 2 à 98% avec une liaison haut débit sont des acheteurs potentiels de services et contenus numériques. Définitions 59 millions Abonnés s 39 millions Internautes Qu est ce qu un micro-paiement? Il n y a pas véritablement de définition précise des micro-paiements. Il s agit dans les faits de paiements de faibles montants, de l ordre de quelques dizaines de centimes à quelques euros. Dans le monde des transactions physiques, ces faibles montants sont réglés le plus souvent avec des espèces. Dans l économie numérique, où ces transactions de faibles montants peuvent représenter une part importante des transactions d achats de services ou de contenus numériques (musique, jeux en ligne, presse, etc.), il a fallu trouver des solutions adaptées sur le plan ergonomique, comme sur celui des coûts, pour permettre ces transactions. Le contexte réglementaire La Directive sur les services de paiement (DSP) est une directive européenne promulguée en 2007 et transposée en France pour une entrée en vigueur fin Cette initiative de la Commission a pour ambition de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros commune à l ensemble des pays européens pour assurer une saine concurrence au sein du SEPA. Elle dérégule l activité de paiement, jusque là monopole bancaire, pour l ouvrir à des acteurs nouveaux, les «établissements de paiement». Elle définit notamment les paiements de faible montant et permet une mise en œuvre simplifiée de la monnaie électronique et des services de paiement de montants unitaires inférieurs à 30. Le boom de l Plus de 9 français 3 sur 10 sont aujourd hui équipés d un et 1 français sur 5 (21,3%) est équipé d un Smartphone 4. L utilisation de l internet par les utilisateurs s a explosé, grâce à l arrivée du haut débit, l ergonomie des Smartphones, leur facilité à passer du réseau à un réseau wifi et l engouement des consommateurs pour les forfaits illimités 3G proposés par les opérateurs s. Près d un utilisateur sur deux (48,5%) a déjà consulté au moins une fois un site depuis son téléphone et un sur 3 (31,8%) l a fait dans les 30 derniers jours. 1 utilisateur sur 3 s est connecté à dans les 30 derniers jours. 1. Source ARCEP Source Baromètre Médiamétrie Ces les chiffres sont sortis de l étude «Enquête Médiamétrie réalisée du 6 au 20 avril 2010 auprès de individus âgés de 15 à 60 ans», comme tous les chiffres de ce guide qui ne font référence à aucune source. 4. Smartphone ou téléphone intelligent : téléphone évolué doté de capacité proches d un véritable ordinateur : fonctions bureautiques (agenda, carnet d adresses, prise de note, messagerie,...), multimédia (photo, musique, vidéo, jeux, applications, ) et navigation sur internet. 6 7

5 Tout savoir sur le micro paiement Mobinautes de ans : fréquence de connexion Q : D une façon générale, à quelle fréquence vous connectez-vous personnellement à depuis votre téléphone? 55,1% 2% 30,4% 12,5% 10,5% 11,2% 11,4% 22,0% Ne sait pas Moins souvent 1 à 3 fois par mois Environ 1 fois par semaine 2 à 5 fois par semaine Environ 1 fois par jour Plusieurs fois par jour Etude AFMM 2010 Plus de la moitié (55%) des mobinautes se connectent toutes les semaines. Et 44% des équipés Smartphone le font plusieurs fois par jour. Equipés ans Tout savoir sur le micro paiement Plus d 1/4 des équipés s ont déjà acheté un jeu, une musique, une vidéo, une sonnerie ou un fond d écran sur l fixe. L achat de contenus et services s s intensifie On constate une appétence accrue des utilisateurs équipés s pour l achat de contenu et services s. 37,5% des utilisateurs équipés de ont déjà effectué un achat de service ou de contenu numérique sur fixe. 21,7% l ont fait sur l internet. Achat sur internet fixe : les types d achat Q : Lorsque vous vous connectez à l internet fixe, vous est-il déjà arrivé de faire des achats de contenus ou de services numériques de faible montant (- de 10 euros) ou les activités payantes suivantes? Contenus : jeux,musique, vidéos, sonneries, fonds d écrans Service pratique : annuaire, services géolocalisés, Autres services ou contenu numérique Jeux en ligne, sondage, paris sportifs Informations en ligne Service communautaire, rencontre 7,7% 7,7% 12,6% 11,4% 9,8% 26,4% Soit 37,5% des équipés de 15 à 60 ans qui ont déjà effectué un achat de service ou de contenu numérique sur internet fixe. Etude AFMM 2010 La convergence fixe- devient une réalité Les efforts des constructeurs pour développer des terminaux communicants permettant de se connecter «sans couture» d un réseau à un autre, se traduisent concrètement dans les usages: les utilisateurs s passent alternativement d un réseau 3G à un réseau Wifi et de l internet à l internet fixe. Si seulement 19% des équipés s se sont déjà connectés à l internet en wifi depuis leur téléphone, ce chiffre atteint 63,5% chez les équipés Smartphone. 31,9% des équipés Smartphone le font même plusieurs fois par jour. Plus d 1 équipé Smartphone sur 2 (47%) s est déjà connecté à l en wifi au cours du dernier mois. Conséquence de ces nouveaux usages, où l utilisateur bascule de manière transparente du réseau fixe au réseau, un éditeur ne doit pas seulement raisonner en termes de solution de micro paiement fixe ou, mais avoir une approche globale permettant d accompagner l utilisateur lorsqu il choisit de migrer d un canal à un autre (fixe, ). Equipés ans Achat sur internet : les types d achat Q : Lorsque vous vous connectez à des sites depuis votre téléphone, vous est-il déjà arrivé de faire des achats ou les activités payantes suivantes? Contenus : jeux,musique, vidéos, sonneries, fonds d écrans Service pratique : annuaire, services géolocalisés, Autres services ou contenu numérique Jeux en ligne, sondage, paris sportifs Informations en ligne Service communautaire, rencontre 4,8% 4,8% 4,3% 4,2% 6,4% 16,0% Soit 21,7% des équipés de 15 à 60 ans qui ont déjà effectué un achat de service ou de contenu numérique sur internet. Etude AFMM 2010 Parmi les utilisateurs s, ceux équipés de Smartphone et plus spécifiquement d iphone sont ceux qui achètent le plus : Près d un utilisateur d iphone sur 2 (44%) a déjà effectué un achat sur l (hors applications depuis l Appstore). Les profils des acheteurs en ligne de contenus et services diffèrent légèrement selon les canaux où s effectue l achat : ainsi, si les acheteurs sur internet fixe sont plutôt des hommes (57,3%), ils sont un peu plus âgés sur l internet fixe (36,1% de 35 à 49 ans) que sur l internet (31,7% ont entre 15 et 24 ans). Ils sont majoritairement CSP+ (38,1% sur le fixe et 35,3% sur ). 8 9

6 Tout savoir sur le micro paiement Tout savoir sur le micro paiement La confiance dans le paiement sur s s accroit Les utilisateurs s sont de plus en plus confiants à l égard du paiement. Un utilisateur sur deux et près de 71% des mobinautes sont prêts à effectuer des achats depuis leur. Micro paiement : probabilité d effectuer des achats sur téléphone Q. De façon générale et sans parler du mode de paiement, quel montant maximum seriez-vous prêt à payer pour des achats effectués depuis votre téléphone? Les mobinautes possesseurs de Smartphone plébiscitent le modèle «Freemium». 9 utilisateurs sur 10 d iphone ont déjà téléchargé une application gratuite et plus de la moitié (51,5%) en ont déjà acheté au moins une. Ils privilégient en masse (68%) l achat d une application commercialisée à un prix plus élevé mais avec une offre d essai plutôt qu une application sans période d essai. Micro paiement : téléchargement d applications Q : Avez-vous déjà téléchargé une ou plusieurs application(s) à partir d un store d applications sur votre? Equipés ans sous total prêts à payer 50,9% L utilisateur utilise en règle générale indifféremment plusieurs moyens de paiement : 2,5 moyens de paiement sur le fixe en moyenne, nettement plus que sur l internet (1,1 seulement). La consécration du modèle Freemium Le Freemium 49,1% 4,2% 9,1% 12,7% 24,9% 28,6% Equipés sous total prêts à payer 70,9% 29,2% 8,8% 15,4% 18,1% Mobinautes N est pas prêt à effectuer des achats depuis son Des achats de plus de 50 euros Des achats de 50 euros maximum Des achats de 30 euros maximum Uniquement des petits montants (moins de 10 euros) Etude AFMM 2010 Equipés Smartphone Oui, une (des) application(s) gratuite(s) Oui, une (des) application(s) payante(s) Oui, des applications gratuites et payantes Non, aucune application, qu elle soit gratuite ou payante Ne sait pas 43,8% Un marché des contenus de plus d 1 Milliard d euros en pleine expansion 90,3% Le marché des contenus payants, tous canaux numériques confondus ( fixe et ) est estimé à un peu plus de 1,3 Milliard d euros en Ce marché en pleine expansion affiche une croissance moyenne régulière de plus de 15% par an sur ces dernières années. Les principaux usages rencontrés concernent la musique, les jeux en ligne, la vidéo en ligne (VOD, replay), l actualité et les news, les paris et jeux d argent, etc. La multiplication des terminaux s (Téléphones, Smartphones, lecteurs MP3, tablettes graphiques, PC portables, TV, consoles de jeux,..) ouvre un champ nouveau d expansion à ce marché en pleine croissance. 5,5% 5,3% 4,7% 1,2% 0,1% 51,5% 46,6% 54,8% Equipés smartphone hors iphone Equipés iphone Etude AFMM 2010 Le «Freemium» néologisme anglosaxon récent est un business model assez classique qui mixe des contenus gratuits («Free») financés par un modèle publicitaire et des contenus payants («Premium»). L objectif poursuivi est de constituer une audience fidélisée au moyen des contenus gratuits, pour la rentabiliser avec les revenus issus de la vente de contenus en multipliant les passerelles entre contenus gratuits et contenus à plus forte à valeur ajoutée payants. C est le modèle utilisé notamment par de nombreux éditeurs de presse, de musique et de jeux! 1. Source Copilot Partners Mars

7 Tout savoir sur le micro paiement Abonnement MODE TARIFAIRE PRODUIT COMMISSION Recouvrement /garantie Tout savoir sur le micro paiement NIVEAU TARIFAIRE Les grandes familles de solutions Durée de micro-paiement Il existe sur l internet fixe et une grande Libre diversité choix de Prix solutions choisi dans de micro-paiement, parfois assez différentes dans les fonctionnalités proposées et qui peuvent néanmoins être une regroupées gamme du prix en trois familles : tarifaire Le paiement à partir d une carte bancaire; Le paiement sur facture opérateur ou Fournisseur d Accès internet (FAI) : SMS+, MPME, Audiotel, internet+; Le paiement via un compte : itunes, PayPal, Amazon, Google Checkout, etc. Paiement sur facture opérateur Délai de reversement Pour bien comprendre les différences entre les solutions de micro-paiement, quelle que soit leur catégorie, il convient de prendre en compte les caractéristiques clés suivantes : Le parc adressable Il s agit ici, pour un éditeur, de se poser les quelques questions qui lui permettront d évaluer son marché total potentiel. Combien de clients sont potentiellement compatibles avec la solution de paiement proposée? Parmi ceux-ci, quel est le pourcentage de clients qui l utilisent régulièrement? Et lorsque les chiffres existent, quelle adéquation y a t-il entre la cible visée par l éditeur et les utilisateurs de la solution proposée : s agit-il d une clientèle jeune, de CSP+, de seniors, etc...? Le parcours client Le parcours client, c est-à-dire l ergonomie de la solution doit également être pris en compte dans le choix d une solution, tant celle-ci est déterminante dans le «taux de conversion» c est à dire le pourcentage de clients qui franchissent toutes les étapes du paiement jusqu au règlement final. Traditionnellement une opération de micro-paiement s effectue en plusieurs étapes : SOLUTIONS DE MICRO PAIEMENT Inscription préalable Optionnelle Paiement par carte bancaire Paiement sur compte Affichage du prix Identification Authentification Confirmation du paiement Les caractéristiques clés d une solution de micro-paiement Les grandes familles de solutions de micro-paiement Paiement à l'acte Abonnement Durée Contenu numérique MODE TARIFAIRE Libre choix du prix TYPE DE PRODUIT NIVEAU TARIFAIRE Bien matériel COMMISSION Prix choisi dans une gamme tarifaire Taux de reversement Recouvrement /garantie Délai de reversement L inscription préalable (étape optionnelle): Certaines solutions (itunes, Paypal, Google Checkout, Amazon Payments) demandent en effet une inscription préalable pour créer son compte et y rentrer ses coordonnées de règlement. Lorsqu un client utilise pour la première fois une solution de paiement de ce type chez un éditeur, il est alors automatiquement routé vers un formulaire d inscription avant d effectuer sa première transaction. La plupart des ces inscriptions on the fly sont simples et rapides mais elles peuvent néanmoins constituer parfois un frein à l achat, surtout pour des achats d impulsion. La présentation du prix avant paiement: Cette étape est faite directement par l éditeur sur son site fixe ou, souvent sur la base de recommandations émises par les offreurs de solution de paiement afin de respecter des standards simples d utilisation en toute transparence et qui ne perturbent pas le client. Il est capital en effet que la transaction et son montant soient clairement affichés aux yeux du client avant de lui demander d engager son paiement. L identification et l authentification du client : une fois l achat confirmé par le client, une phase d identification s engage. Celle-ci peut s effectuer par exemple, en renseignant un numéro de carte bancaire, un numéro de compte ou un nom d abonné au service de micro-paiement. L utilisateur peut aussi être identifié de façon automatique, par exemple par son numéro de téléphone (cas d un achat sur débité sur la facture du client), par son adresse IP ou par un «cookie» (achat sur fixe et paiement sur la facture FAI), ce qui rend la transaction plus fluide. Dans certaines solutions, on peut même demander une authentification complémentaire au client pour s assurer de l identité de celui qui engage la transaction : il peut s agir d un mot de passe (exemple Paypal ou itunes), d un code imprimé sur une carte bancaire, ou de toute autre donnée complémentaire (par exemple un numéro communiqué par SMS lors d une transaction carte bancaire «3D secure»). Il s agit dans tous les cas de trouver le juste milieu entre le bon niveau de sécurité qui rassurera le consommateur et la simplicité d utilisation dans la transaction qui minimisera les taux d abandon. 12 Paiement sur 13

8 Tout savoir sur le micro paiement Tout savoir sur le micro paiement La confirmation de l exécution de la transaction de micro-paiement: Cette opération se fait généralement par l affichage d une confirmation de la transaction, attestant que la transaction de micro-paiement a bien été effectuée avec la mention du prix qui sera débité. Elle est même dans certaines solutions complétée par un SMS ou un mail récapitulatif de confirmation. On le voit, toutes les solutions ne sont pas égales sur le plan de l ergonomie. Les plus simples peuvent s effectuer en deux clics (un clic pour choisir le produit ou service que l on souhaite acquérir et un clic pour confirmer le paiement), d autres au contraire peuvent demander plus d étapes, voire une rupture de canal. Sécurité de paiement Ce point est également un point crucial d une solution de micro-paiement. Quelle sécurité offre le paiement et quelle en est la perception par le consommateur? Il faut comprendre qu une transaction de micro-paiement est toujours un compromis entre une ergonomie simple et un certain nombre de contrôles de sécurité. Trop de contrôles peuvent décourager l utilisateur au milieu de la transaction. A l inverse la perception d une faible sécurité peut le dissuader d entrée de jeu par manque de confiance. Le type de produit Le type de produit que l éditeur envisage peut parfois entrer en ligne de compte. Certaines offres de paiement, notamment celles d itunes ou des opérateurs s sont restreintes à la vente de produits numériques, là où d autres solutions traitent indifféremment produits physiques et numériques. Formats tarifaires Il est important également de bien prendre en compte les formats tarifaires gérés par la solution. Toutes les solutions de micro-paiement permettent évidemment l achat à l acte. Certaines proposent des formats tarifaires complémentaires telles que les abonnements ou le paiement à la durée.. Niveaux tarifaires Il s agit ici de bien comprendre les niveaux tarifaires proposés pour bien choisir la ou les solutions les mieux adaptées aux offres tarifaires. Certaines solutions ne gèrent que les micro-paiements, d autres, tous les types de paiements, mais avec parfois une structure de coûts qui dissuade l utilisation pour des faibles montants. Ensuite, pour certaines solutions c est l éditeur qui fixe son prix comme il l entend. D autres en revanche procèdent avec des niveaux tarifaires, comme par exemple itunes ou les solutions de paiement des opérateurs s. Reversement Enfin, last but not least, les conditions commerciales proposées par les différentes solutions. Comme ces différentes solutions cherchent à se démarquer les unes les autres, elles affichent généralement des tarifications très différentes (grilles de reversement, taux de commission, frais fixes, minimum de facturation, coûts fixes mensuels). C est pourquoi il est important de calculer un coût complet en valeur absolue, en prenant en compte l ensemble des éléments de façon à comparer les coûts au total de chiffre d affaires espéré en déterminant sur 100 clients le taux de transformation espéré dans la transaction et en appliquant ensuite les grilles qui permettront un calcul complet du chiffre d affaires net. De même, il convient de prendre en compte le délai avec lesquelles les sommes sont crédités sur le compte de l éditeur : celui-ci peut en effet varier de quelques jours à quelques semaines. Recouvrement / Garantie de paiement Il convient également de considérer les conditions contractuelles liées au recouvrement. La solution propose t-elle une garantie de paiement, c est à dire l assurance pour l éditeur d être réglé, même en cas de défaillance du payeur final? Lorsque cette clause est proposée, elle s assortit généralement de conditions particulières que l éditeur doit respecter (par exemple une obligation d authentification). Relance client Certaines solutions offrent aussi la possibilité de prolonger la relation initiée avec le client après la livraison du contenu ou du service en récupérant automatiquement un identifiant qui permet de conserver les données historiques du client et de le relancer. Ce type de fonctionnalité constitue un «plus» appréciable car il permet ainsi de mieux rentabiliser l investissement toujours coûteux d acquisition du contact, optimisant ainsi la «Lifetime value 1» du client. Autres caractéristiques Enfin, pour que le tableau soit complet, il convient également de regarder comment sont traités certains sujets annexes, qui peuvent être couteux pour l éditeur comme le suivi client et le traitement des anomalies (incidents de livraison, contestation). Dans certaines solutions, le traitement des réclamations client peut-être facturé, dans d autres celles-ci peuvent être partiellement automatisées avec des solutions de type «selfcare» généralement peu onéreuses. Apprécier la performance réelle d une solution de micro-paiement De nombreux critères sont donc à prendre à compte dans le calcul de la performance d une solution de paiement. Attention à ne pas s arrêter au simple taux de reversement qui ne peut déterminer à lui seul le revenu final net généré par la solution. On peut ainsi construire une grille d appréciation permettant à chaque éditeur d évaluer, à travers différents «filtres», la performance (voire les performances comparées) d une solution de micro-paiement envisagée à travers le flux de revenus nets attendu, véritable critère objectif de l efficacité d une solution de micro-paiement. Par exemple, quelle est, sur l ensemble de sa base de clients potentiels c est à dire ceux qui visitent son site - le % utile de visiteurs équipés de cette solution? Sur ce parc adressable, quel est le taux de transformation, c est à dire le % moyen d utilisateurs qui va jusqu au bout de la transaction? Sur le montant total de chiffre d affaire résultant des transactions abouties, quelle est la part nette revenant à l éditeur, déduction faite des frais conservés par l opérateur de paiement? Et compte tenu des taux d impayés, quel va être le revenu final net attendu par l éditeur? Ainsi dans l exemple ci-dessus, d une solution de paiement équipant 90% d une cible de consommateurs arrivant sur le site d un éditeur, on peut calculer le pourcentage de ceux qui susceptibles de payer avec cette solution, soit 900 clients «utiles» pour l éditeur. Puis, sur la base du taux de transformation observé dans la transaction (fixé ici dans l exemple à 85,6%) on obtient 750 transactions abouties. 1. La Customer life time value ou la valeur vie d un client est la somme des profits actualisés attendus sur la durée de vie d un client. Elle est élaborée à partir de la durée de vie moyenne d un client et de l évolution théorique de sa consommation, diminuée du coût d acquisition client

9 Tout savoir sur le micro paiement Tout savoir sur le micro paiement En prenant le taux (ici 70%) conservé par l éditeur pour une transaction de 1, déduction faite de la part revenant à la solution de paiement on obtient un CA éditeur de 525 et si l on a 3% d impayés (dans le cas d un paiement non garanti) comme dans l exemple choisi, on obtient alors 509 de CA net pour l éditeur en final de «l entonnoir» suivant : Apprécier la performance réelle d'une solution de micro-paiement NOMBRE DE VISITEURS 1000 visiteurs PARC ADRESSABLE UTILE 1000 x 90% = 900 clients "utiles" TAUX DE TRANSFORMATION (ergonomie) 900 x 85,6% = 750 transactions abouties TAUX DE REVERSEMENT 750 x 1 x 70% = 525 de CA TAUX DE RECOUVREMENT 525 x 97% = 509 de CA net Ce calcul simple permet ainsi de mesurer en valeur absolue le flux de revenus nets attendu par l éditeur et de comparer les performances des différentes solutions de paiement. Il convient ensuite pour faire un calcul complet de prendre en compte les caractéristiques complémentaires qui peuvent impacter le choix : liberté de fixer les prix ou niveaux tarifaires, coût du support client, possibilité de relance? etc. Les acteurs du micro-paiement Dans la chaine de valeur générique du micro-paiement, on trouve généralement 3 types de fonctions, outre celles remplies par l éditeur de services. Selon les cas de figure, ces fonctions peuvent être remplies par des acteurs différents dans la chaine de valeur, ou regroupées chez un même acteur. Les acteurs du micro-paiement L opérateur de solution de paiement Typiquement, l opérateur de la solution de paiement prend en charge la gestion au quotidien de la solution de micropaiement avec les services associés qui vont avec : comptabilisation des transactions, débit des comptes, sécurisation du système, gestion des incidents, réclamations, reporting etc. L intégrateur Il peut-être nécessaire dans certains cas de figure d avoir recours à un intégrateur technique (parfois appelé affiliateur), pour raccorder et interfacer le système d information de l éditeur à une ou plusieurs solutions de paiement. Là encore, cette fonction de raccordement peut s accompagner de services complémentaires, comme par exemple de regrouper pour un même éditeur, dans un reporting unique l ensemble des flux de transactions en provenance de plusieurs solutions de paiement. Le distributeur Chaîne de valeur type des acteurs du micro-paiement Editeur Distributeur Intégrateur Gère la relation contractuelle avec l'éditeur Assure l'intégration de la solution technique Enfin, une fonction de distribution, tenue par l acteur qui gère la relation contractuelle vis à vis de l éditeur. Dans certains cas de figure, cette fonction peut s accompagner également de services annexes précisant les règles ou les conditions de mise en avant des contenus de l éditeur, ou d apport de trafic. Rôles des acteurs dans la chaine de valeur Opérateurs de solution de paiement Opère la solution de paiement Ainsi, pour les solutions de micro-paiement sur facture FAI ou opérateur, l on peut rencontrer deux cas de figure : l éditeur contracte avec un (ou plusieurs) opérateurs s et s interface directement avec la solution de paiement; l éditeur contracte directement avec des distributeurs qui se chargent alors d offrir un service de guichet unique en raccordant l éditeur à plusieurs types de solution de micro-paiement. Les principaux distributeurs sur le marché sont : Allopass, CellPass (Cellfish Media), Echovox, FKtel, HighConnexion, Hi-media Payments, MBlox, Mediaplazza, MobileMediaCom, Netsize, Rentabiliweb, etc

10 Tout savoir sur le micro paiement Rôle des acteurs dans la chaîne de valeur / 1 Chaîne de valeur du micro-paiement sur facture (opérateur ou FA)I Editeur Distributeur Intégrateur ou Opérateurs Télécom Opérateurs de solution de paiement Tout savoir sur le micro paiement Pour les solutions de paiement sur internet fixe à partir d un compte, l ensemble des fonctions est généralement directement géré par l opérateur de la solution de paiement. paiement internet fixe Chaîne de valeur du micro-paiement par compte Editeur Distributeur Intégrateur Opérateurs de solution de paiement Opérateurs de solution de paiement via compte Distributeurs Opérateurs Télécom (1) l ensemble des distributeurs de solutions de paiement sur facture est disponible sur le site Dans le cas d un micro-paiement par carte bancaire, l éditeur contracte en règle générale avec sa banque qui le renvoit vers un partenaire technique chargé d intégrer et d opérer la solution de paiement. Solution opérateur de paiement Editeur Distributeur Banque Intégrateur (1) Opérateurs de solution de paiement Intégrateur Carte Bancaire Nb : Avec la réforme introduite par la DSP (Directive Sur les Paiements), l éditeur peut également signer directement avec un opérateur de paiement qui remplira l ensemble des fonctions décrites précédemment. Avec les boutiques (Stores) proposées par de nombreux opérateurs de solutions de paiement (Appstore d Apple, Ovi de Nokia, Androïd Market de Google, Windows Mobile Marketplace de Microsoft, Blackberry App World de RIM) l ensemble de ces fonctions sont généralement regroupées par l acteur qui opère la boutique. Stores Chaîne de valeur du micro-paiement par carte bancaire Chaîne de valeur du micro-paiement (Store) Editeur Distributeur Intégrateur STORES : Appstore, Androïd, Windows Mobile, Ovi, Blackberry App Opérateurs de solution de paiement Le micro-paiement sur le web Le micro-paiement sur s est développé vers la fin des années 90 avec la volonté d un certain nombre d éditeurs de développer des services et contenus numériques payants, principalement autour de la musique, des jeux, des produits de personnalisation et de l information économique. Un marché du micro paiement initialement bipolaire Le marché s est longtemps partagé entre la carte bancaire, qui s est imposée rapidement sur le e-commerce et les solutions de paiement sur facture proposées par les opérateurs de télécom d autre part : internet+ lancé par les FAI en 2005 et qui permet d imputer, en deux clics, l achat d un contenu ou d un service sur la facture de son opérateur internet ; l envoi d un code à un numéro SMS+ pour récupérer en retour un code d accès à l application ou au service demandé et imputer la dépense sur sa facture de téléphonie ; l appel d un numéro vocal surtaxé pour récupérer un code d accès à l application ou au service demandé et imputer la dépense sur sa facture de téléphonie fixe ou. Le développement des solutions de micro-paiement liées à un compte Les années 2000 voient éclore bon nombre de solutions de micro paiement dont beaucoup ont disparu faute d une distribution suffisante auprès des internautes. Avec les années, PayPal, et dans une moindre mesure, GoogleCheck et Amazon Payments, se sont installés durablement sur le marché en s appuyant sur la puissance de distribution de leurs maisons mères. L essor du modèle boutique (Store) Plus récemment, Apple a décliné sur le son approche de boutique intégrée d itunes, initialement conçue pour la musique à d autres marchés (vidéos, podcasts, applications) suscitant sur le marché une floraison de «marketplaces»

11 Tout savoir sur le micro paiement es paiement sur internet fixe 2 Tout savoir sur le micro paiement Equipés ans ayant effectué un achat sur internet fixe Les abonnements tirent la croissance Fin 2007, internet+ introduit le paiement d abonnements qui rencontre un vif succès, tirant la croissance des services et contenus payants sur fixe avec un taux de croissance supérieur à 130%, dépassant 40M de services numériques payés sur facture FAI. Plus récemment, les opérateurs Telecom ont lancé sur le même modèle, la solution MPME (Micro-Paiement Mobile & Enablers) qui permet également de facturer des services et contenus numériques à l acte ou à l abonnement en utilisant la facture s. Les affiliateurs offrent une solution one stop shopping Devant la multiplicité des solutions de paiement, des agrégateurs de solutions de paiement, aussi appelés affiliateurs ou facilitateurs se sont constitués. En agrégeant de nombreuses solutions de micro-paiement françaises et parfois mêmes étrangères, ils simplifient la tâche aux éditeurs en leur offrant une infrastructure de one stop shopping. En cumulant les solutions de paiement les plus adaptées aux cibles d un éditeur, ils permettent ainsi d augmenter globalement le nombre d achats et donc le chiffre d affaires. Ils proposent la plupart du temps un ensemble de services complémentaires (production de contenus, référencement, génération de trafic, etc.), pour constituer une audience de qualité monétisable Les principaux affiliateurs sont Allopass, CellPass, Optelo, Rentabiliweb, Echovox, HiMedia, etc. Le micro-paiement sur le Le succès du SMS+ Modes de paiement sur fixe Q : Avec quels modes de paiement avez-vous effectué vos achats de contenus ou de services numériques de faible montant (- de 10 euros) sur l internet fixe (plusieurs réponses possibles)? Carte Bancaire Paiement sur facture opérateur / FAI SMS + + Appel surtaxé Paiement via comptes Paypal itunes 15,6% 24,6% 32,7% 30,4% Etude AFMM 2010 Sur le, les premières infrastructures de paiement en ligne sont arrivées avec la solution multi opérateurs SMS+ (puis MMS+) développée par les opérateurs au début des années Elle a permis aux éditeurs et aux annonceurs de proposer à leurs clients des contenus et services par SMS ou MMS accessibles via un numéro court (à 5 chiffres) unique quelque soit l opérateur. Tous les terminaux étant compatibles, la solution SMS+ proposée permet de toucher 100% des utilisateurs. Le client est alors débité sur la facture de son opérateur des contenus et services achetés. La facilité avec laquelle on peut solliciter l utilisateur pour des achats d impulsion en publiant dans un magazine, sur un écran de télévision ou à l antenne un code court facilement mémorisable, rencontre un vif succès auprès des éditeurs. Le 34% 41,7% 69% équipés iphone 62,1% 76,1% 43,9% pour les 15/34 ans CA éditeur généré se développe rapidement avec une croissance à deux chiffres pour atteindre près de 300 M en La croissance forte des abonnements Plus d 1/4 des équipés s ont déjà acheté un jeu, une musique, une Devant ce succès, les opérateurs introduisent en 2007 la possibilité de proposer ces services SMS/MMS à l abonnement (MT premium). vidéo, une sonnerie ou un fond d écran sur l fixe. En un peu plus de deux ans, le poids des abonnements atteint 30% du CA SMS+ 2009, avec une croissance très forte (+119%). Le boom de l internet Avec le développement de l internet, les opérateurs mettent en place un portail multi opérateurs, Gallery. Véritable carrefour d audience des mobinautes, il offre un ensemble de services s interactifs et de contenus numériques fournis par des éditeurs et réglés par l utilisateur sur sa facture : 60M de services ont ainsi été facturés en 2009 avec une forte croissance continue (+33%). Le développement des solutions de micro-paiement sur Devant le fort développement de l internet et la montée en puissance des Smartphones offrant une meilleure ergonomie de transactions, les solutions de paiement déjà disponibles sur l internet fixe se développent sur l internet. La carte bancaire tout d abord, qui permet de régler ses achats en rentrant ses coordonnées bancaires (numéro de carte, date de validité et code du pictogramme), puis PayPal avec son système de login et mot de passe qui évite au mobinaute de saisir ses coordonnées bancaires. Plus récemment, les opérateurs s introduisent en 2010 la solution de paiement sur facture opérateur MPME (Micro Paiement Mobile & Enablers). Elle permet de facturer, en deux clics, des contenus sur l internet ou fixe mais également au sein d une application (paiement «inapp») téléchargée depuis toute boutique («store»). Elle permet ainsi des achats à l acte ou à l abonnement. Modes de paiement sur Q : Avec quels modes de paiement avez-vous effectué ces achats sur depuis votre (plusieurs réponses possibles)? En étant débité directement sur la facture de l opérateur Par carte bancaire Via un compte paypal L affirmation du modèle boutique 17,8% 34,8% Avec 58,2% des utilisateurs ayant déjà réalisé un achat hors application sur leur, le moyen de paiement le plus utilisé est le débit sur la facture de l opérateur. 58,2% Nombre moyen de solutions de paiement utilisées : 1,1 Etude AFMM 2010 Le succès des ventes de musique, de vidéos et de podcasts sur le web pousse Apple à dupliquer itunes sur le et à créer un store dédié aux applications (Appstore). Devant le succès rencontré par cette approche, de nombreux fournisseurs d OS s ou de téléphone se décident à proposer leur propre boutique : OVI pour Nokia, Androïd Market pour Google, Windows Mobile Market Place de Microsoft, Blackberry App World de RIM

12 C hapitre2 Se lancer Quelle stratégie? Pour un éditeur, se lancer dans la commercialisation de contenus s payants nécessite de se poser quelques questions préalables indispensables : Quelle stratégie mettre en place pour construire sa présence sur fixe et? Comment définir son «mix» produit? Quelles sont les infrastructures de paiement adaptées? Comment générer l audience nécessaire? Comment optimiser ses actions marketing? La plupart des prestataires proposant des solutions de paiement offrent une gamme large d offres de services pour accompagner les éditeurs dans leur démarche de conception de contenus et services fixes ou s et leur «monétisation» (ex : développer un service d écoute musicale, un jeu vidéo, des alertes news, de la consultation payante d informations économiques, des jeux en ligne, etc). Ceci permet aux éditeurs un gain appréciable dans la mise en œuvre de leurs services. Définir sa stratégie Inutile de se précipiter tête baissée dans le choix d une solution de micro-paiement. Il faut tout d abord élaborer la stratégie que l on souhaite mettre en place. En tout premier lieu, il appartient de bien définir les cibles privilégiées que l on souhaite toucher (professionnels en entreprise, jeunes, seniors, etc.) ainsi que les zones géographiques envisagées. Il faut ensuite réfléchir à la façon dont on va construire sa présence sur l internet fixe ou. Veut-on développer un site autonome ou faut-il se concentrer plutôt sur une présence dans une ou plusieurs boutiques ou portails? Veuton jouer sur plusieurs tableaux et, dans ce cas, comment bien positionner le curseur entre ces deux extrêmes pour développer à la fois une politique de vente directe efficace en complément d une distribution indirecte? Elaborer son «mix» produit Il s agit ensuite, pour l éditeur, de définir précisément les éléments constitutifs de sa politique produit. Si l on a développé un service sur l internet fixe, comment tenir compte des spécificités du (par exemple, la taille d affichage, les écrans tactiles, vitesse du réseau, etc.) pour repenser entièrement la conception du service offert aux consommateurs? A l inverse, si l on a développé un service, comment le décliner sur l internet fixe pour tirer partie au mieux de la complémentarité fixe/? Comment organiser sa chaine de production pour produire des contenus originaux? Sur quels éléments s appuyer pour matérialiser le service rendu : faut-il développer une application à installer sur le téléphone du client et, si oui, quelles plateformes de développement faut-il privilégier? Faut-il concevoir des widgets? Quelle présence prévoir sur les moteurs de recherche? Quel ensemble de produits périphériques au corps du service rendu faut-il prévoir pour rendre le service attractif (alertes, personnalisation, flux d information, quizzes, jeux, forums d animation, etc.). Quel mix prévoir entre service gratuit et payant? Comment s organiser pour fournir la masse critique de contenus nécessaire à la construction d une audience, qui permette de commercialiser les services Premium prévus? Qu est ce que le marché visé est prêt à accepter? A noter que 70% des équipés Smartphone préfèrent payer une application plus chère après une offre d essai plutôt que de l acheter directement à un prix plus bas. Se lancer 22 23

13 Se lancer Se lancer Les affiliateurs Les affiliateurs ou facilitateurs agrégent de nombreuses solutions de micro-paiement françaises et parfois mêmes étrangères, ils simplifient la tâche aux éditeurs en leur offrant une infrastructure de one stop shopping. En cumulant les solutions de paiement les plus adaptées aux cibles d un éditeur, ils permettent ainsi d augmenter globalement le nombre d achats et donc le chiffre d affaires. Ils proposent également la plupart du temps un ensemble de services complémentaires (production de contenus, référencement, génération de trafic, etc.), pour constituer une audience de qualité monétisable. Choisir et mettre en œuvre les solutions de micro-paiement Une fois la stratégie fixe et/ou arrêtée et le mix produit défini, se posent alors les questions du paiement et de la solution la plus appropriée. En réalité, la plupart du temps, il ne s agit pas pour l éditeur de sélectionner une solution de micro-paiement unique, mais plutôt la combinaison de solutions les plus adéquates pour un marché donné. Règle d or à observer Juxtaposer les solutions de paiement en nombre raisonnable cependant pour élargir les options de paiement proposées permet d augmenter mécaniquement le chiffre d affaire. C est alors et seulement à ce stade de la réflexion que l on doit se poser les questions clés évoquées précédemment. Quels sont les moyens de paiement les plus adaptés à la cible visée selon les critères énumérés : en fonction des montants à facturer selon les modalités tarifaires à mettre en œuvre (acte, abonnement) par rapport aux terminaux envisagés (, fixe) souplesse tarifaire offerte (Peut-on fixer librement les prix?) canaux de commande (fixe, ) envisagés etc. Quels moyens (en ressources comme en délais) sont nécessaires pour se raccorder aux solutions de paiement envisagées? Dans le cas où l on gère des abonnements faut-il interfacer le système d information de la gestion client avec le système de paiement? Quelles sont les conditions économiques de fonctionnement de la solution de paiement? Y a t-il des frais d initialisation, un minimum de facturation, des coûts fixes récurrents? Sous quel délai les sommes sont-elles versées à l éditeur? Y a t-il une garantie de paiement et, dans l affirmative, sous quelles conditions? Générer de l audience Une fois les mécanismes de facturation mis en place, vient alors la question de la génération de trafic pour accroître l audience sur le ou les services édités, «booster» les téléchargements d applications, de «widgets» ou les inscriptions à un service. Comment jouer sur la panoplie des outils existants (SMS, MMS, ) pour recruter et fidéliser une audience? Comment référencer efficacement son site dans les portails, sur les moteurs de recherche, dans les «marketplaces» et les stores? Y a-t-il des mécanismes de promotion possibles? Comment mettre en œuvre une affiliation? Comment tirer parti des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) pour faire connaître son service et fidéliser ses clients. Faut-il avoir recours à la publicité sur fixe ou ainsi que dans les médias traditionnels? Quel ordre de grandeur raisonnable faut-il prévoir et quel bon ratio définir entre ces différents médias? Optimiser ses actions marketing Très vite, se pose alors à l éditeur la question de l optimisation de ses actions marketing pour maîtriser globalement ses coûts. Comment recruter et fidéliser efficacement au meilleur coût? Comment obtenir un bon taux de transformation des «leads/prospects» pour les convertir en clients? Quel bon mix d action marketing déployer? Comment améliorer la Customer Life Time value et tirer le meilleur part des investissements importants consentis pour recruter des clients? Dans ce contexte, les outils de mesure et de reporting sont évidemment clés dans l analyse de la performance des actions de marketing? Quels tableaux de bord et outils d interrogation me sont fournis pour analyser mes ventes? Quels outils de relance à travers la solution de micro-paiement permettent de faire de la relance client ou de la promotion (cross-promotion, annonce d un nouveau service, d une nouvelle version etc.)? Customer life time value La Customer life time value ou la valeur vie d un client est la somme des profits actualisés attendus sur la durée de vie d un client. Elle est élaborée à partir de la durée de vie moyenne d un client et de l évolution théorique de sa consommation, diminuée du coût d acquisition client. Enfin, de quelle infrastructure de service client et d après vente puis-je disposer? Dois-je constituer un service pour traiter les demandes? Y a t-il des outils de «self-care» en ligne qui permettent de prendre en compte ces demandes et de minimiser les charges de prise en compte? 24 25

14 C hapitre3 Les solutions de micro paiement Choisir ses solutions de micro paiement Cataloguer des solutions de paiement est toujours un exercice délicat, car il n existe pas de solutions de micro-paiements intrinsèquement meilleures que d autres. En revanche, il y a toujours des solutions plus adaptées que d autres à une situation donnée (internet fixe, internet, applications s), à une cible de clientèle (jeunes, seniors, population active, etc.), à un type particulier de produits (biens matériels ou contenus numériques), ou de formats tarifaires (achat à l acte, abonnement, durée). Une grille de lecture permettant d apprécier les solutions de micro-paiement Les solutions de micro paiement L objectif de la dernière partie de ce guide est de fournir une grille de lecture synthétique des principales solutions de micro-paiement à travers les critères simples décrits au premier chapitre. Cette grille est complétée d un aperçu des principales cinématiques de paiement (parcours clients) permettant d apprécier la fluidité de leur ergonomie. Apprécier les taux de transformations En reprenant les caractéristiques rassemblées dans ce catalogue, en les complétant avec les données économiques détaillées 1 recueillies auprès des distributeurs de ces solutions, puis en appliquant la méthode décrite au chapitre précédent page 15 et 16, chacun pourra apprécier la performance réelle des solutions de paiement. Il s agit ici d apprécier les taux de transformations des solutions décrites (c est à dire le nombre de transactions de micro-paiement abouties) pour déterminer celles qui seront les plus adaptées à la situation de l éditeur. Juxtaposer les solutions les plus pertinentes Ce guide insiste sur la pertinence pour l éditeur, d offrir à l internaute le choix entre plusieurs solutions de paiements de manière à optimiser Apprécier les la chances performance d engager le réelle client d'une dans son solution acte d achat de micro-paiement jusqu à l achèvement de la transaction de paiement. NOMBRE DE VISITEURS 1000 visiteurs PARC ADRESSABLE UTILE 1000 x 90% = 900 clients "utiles" TAUX DE TRANSFORMATION (ergonomie) 900 x 85,6% = 750 transactions abouties TAUX DE REVERSEMENT 750 x 1 x 70% = 525 de CA TAUX DE RECOUVREMENT 525 x 97% = 509 de CA net 1. La grande diversité des modèles économiques selon les distributeurs et leur fluctuation dans le temps ne permet pas d en faire une compilation exhaustive dans le présent guide) 26 27

15 Les solutions de micro paiement Les solutions de micro paiement Micro-Paiement Mobile & Enablers (MPME) Sur un site internet un achat en 2 clics Description Solution de micro-paiement sur facture Type de produit Service ou contenu numérique fixe Marché adressable en France 56 millions d abonnés L ensemble des clients des opérateurs SFR, Bouygues Telecom, Orange Formats tarifaires Commission Abonnement Grille de reversement propre à chaque opérateur et/ou distributeur et à chaque intégrateur selon le niveau tarifaire Applications Parcours client 1 er clic sur le bouton de paiement Présentation du récapitulatif de l achat (panier) 2 ème clic de confirmation de l achat Pas de création de compte, de saisie de données personnelles, ni de login/password Niveaux tarifaires Prix choisis parmi 40 paliers tarifaires par l éditeur 8 Abonnement 4 par semaine En savoir plus 10 par mois Sur la solution : Sur la liste des distributeurs : Le client souhaite s abonner à un service sur le site internet de l éditeur. Depuis une application, facturez une nouvelle fonctionnalité, débloquez un contenu prémium Le client souhaite débloquer le niveau supérieur de son jeu. Il valide son Le client peut abonnement sur la accéder au contenu. page de confirmation de son opérateur. Il valide son achat sur la page de confirmation de son opérateur. Il accède à la version débloquée du jeu. Sur un site web, proposez l achat via le, pour un paiement à portée de main Les de la solution Paiement en 2 clics : parcours fluide, authentification automatique du client, pas de saisie d information Large gamme de paliers tarifaires Cinématique identique pour l achat à l acte et l abonnement Fluidité de l Abonnement (sans engagement avec tacite reconduction) Le client sélectionne un contenu sur le site internet de l éditeur et initie son achat en saisissant son numéro de. Il reçoit un message sur son lui permettant de valider son achat sur la page de confirmation de son opérateur et d obtenir le code d accès au contenu. Le client saisit ce code sur le site internet de l éditeur. Il accède ainsi au contenu acheté

16 Les solutions de micro paiement Les solutions de micro paiement SMS+ abonnement (MT Premium) Description Solution de micro-paiement sur facture Type de produit Service ou contenu numérique fixe Marché adressable en France 56 millions d abonnés L ensemble des clients des opérateurs SFR, Bouygues Telecom, Orange Formats tarifaires Parcours client Envoi de 1 ou plusieurs SMS Sur le web : Réception d un code web par SMS à ressaisir sur le web pour authentification Niveaux tarifaires Le client souhaite s abonner à un service de téléchargement de musiques 1 Il envoie le mot clé MUSIC au pour s abonner 2 Il reçoit alors un SMS rappelant toutes les informations clés du service et lui demandant de confirmer son abonnement. 3 Le client confirme son abonnement. 4 Il reçoit le lien lui permettant d accéder au service durant toute la durée de son abonnement. Abonnement 4,5 Abonnement (MT Premium) 4,5 SMS+ acte Commission En savoir plus Grille de reversement propre à chaque opérateur et/ou distributeur et à chaque intégrateur selon le niveau tarifaire Sur la solution : Sur la liste des distributeurs : Les de la solution Notoriété de la marque SMS + (66% des équipés s de 15 à 60 ans connaissent le logo) Universalité du SMS (95,9% des ans ont déjà envoyé un SMS) Simplicité d envoi d un SMS Facilité / rapidité d intégration dans le cas d un numéro mutualisé Le client souhaite acheter un jeu. 1 Il envoie le mot clé JEU au Il reçoit alors un lien lui permettant de télécharger le jeu et de jouer

17 Les solutions de micro paiement Les solutions de micro paiement Sur l internet fixe Description Solution de micro-paiement sur facture internet Type de produit Service ou contenu numérique 1 L utilisateur sélectionne le contenu qu il souhaite acheter, et confirme sa commande. Marché adressable en France 34 millions d abonnés L ensemble des clients des opérateurs Alice, Bouygues Telecom, Free, Orange, SFR Formats tarifaires Commission fixe Abonnement De 70% (jusqu à 1) à 90 % selon le niveau tarifaire et le FAI et/ou l intégrateur Les Parcours client Paiement sur site web ou (en wifi) 1 er Clic sur le bouton de paiement Présentation du récapitulatif de l achat (panier) 2 ème clic de confirmation de l achat Authentification automatique du client depuis son domicile, aucune saisie personnelle Niveaux tarifaires Prix librement fixés par l éditeur Abonnement En savoir plus Sur la solution : de la solution 5 par semaine par mois 2 Il clique sur le bouton + pour payer sur sa facture internet. Il est alors automatiquement reconnu (par son adresse IP) 3 Un panneau de confirmation aux couleurs de son FAI lui demande de confirmer sa transaction. 4 Il reçoit alors une confirmation de l exécution de sa transaction d achat. Paiement en deux clics, authentification automatique du client (pas de saisie de données personnelles) Cinématique identique pour l achat à l acte et l abonnement Fluidité de l Abonnement (sans engagement avec tacite reconduction) Niveaux tarifaires jusqu à 30 Facilité d intégration (sans kit d installation) 32 33

18 Les solutions de micro paiement Les solutions de micro paiement Appel surtaxé (SVA) Sur l internet fixe et l Description Solution de micro paiement sur facture fixe ou selon l appel Type de produit Service ou contenu numérique fixe Marché adressable en France 56 millions d abonnés 35 millions d abonnés au téléphone fixe L ensemble des clients des opérateurs de téléphonie fixe et Formats tarifaires Parcours client Appel vers le numéro surtaxé Sur le web : code web obtenu lors de la communication vocale à ressaisir sur le web pour authentification Niveaux tarifaires 1 Le client souhaite acheter un contenu. Il selectionne le paiement par service vocal. Abonnement selon la durée de l appel Abonnement 0,337 TTC/min 0,562 TTC/appel 1,349 TTC/appel + 0,337 /mn 2 Un panneau s affiche lui demandant d appeler un service vocal surtaxé en indiquant au besoin une référence produit. Commission En savoir plus Grille de reversement propre à chaque opérateur et/ou distributeur Sur la solution : auprès de chaque opérateur ou distributeur Votre code * * * * VALIDER Les de la solution 3 Le client rentre alors le code donné par le serveur vocal et peut alors accéder au contenu recherché. Simplicité d un appel vocal Possibilité d être facturé sur la ligne fixe (notamment professionnelle) Facilité d intégration quand les numéros sont mutualisés (1j vs. 5j) Pas de frais d installation 34 35

19 Les solutions de micro paiement Les solutions de micro paiement Carte Bancaire CB Sur l internet fixe Description Solution de micro-paiement par carte bancaire Type de produit Service ou contenu numérique Bien matériel 1 L utilisateur choisit de payer avec sa carte bancaire. fixe Applications Marché adressable en France 58,5 millions de cartes bancaires 88% des 18 ans et plus possèdent une carte bancaire Formats tarifaires Parcours client Saisie des informations de la carte bancaire Saisie optionnelle d un code d authentification (selon les banques) Niveaux tarifaires 2 Il renseigne non numéro de carte bancaire, sa date de validité et le code de contrôle au dos de la carte. Abonnement* Prix librement fixés par l éditeur sans limite tarifaire * nécessite de demander les coordonnées de la carte à chaque renouvellement Commission Variable selon les cartes et les banques En savoir plus Sur la solution : Auprès de chaque banque 3 Optionnel : Selon la banque du client, un code complémentaire d authentification (envoyé par SMS par la banque, obtenu sur une calculette remis par la banque, etc.) peut parfois être demandé dans la transaction. Les de la solution Universalité de la carte bancaire : mode de paiement très largement développé en France Fixation des prix par l éditeur entièrement libres sans limitation de montants Possibilité de facturer les biens matériels Interbancarité de la solution Sur l internet Même cinématique que sur l internet fixe

20 Les solutions de micro paiement Les solutions de micro paiement Sur l internet fixe ou Description Solution de paiement par compte fixe Marché adressable en France 8 millions de comptes ouverts Marché adressable potentiel Ensemble des internautes (fixe et ) bancarisés Formats tarifaires Applications Type de produit Service ou contenu numérique Parcours client Création d un compte lorsque l utilisateur n en a pas Saisie de l identifiant ( ) qui peut être automatisée (cookie) et du mot de passe dans la transaction de paiement Confirmation de la transaction Débit sur carte bancaire ou par prélèvement Niveaux tarifaires Bien matériel Prix librement fixés par l éditeur sans limite tarifaire 1a 1 ère étape (pour le 1 er achat uniquement) : Ouverture d un compte Paypal. Lors de son premier achat, si l acheteur en ligne ne possède pas de compte Paypal, il doit en ouvrir un, en renseignant d abord ses coordonnées dans un formulaire. 1b Il complète ensuite par son et le mot de passe qu il choisit. Il enregistre enfin les coordonnées de la carte bancaire qui sera débitée. 2 Lors d un achat le mobinaute sélectionne PayPal comme mode de paiement. Commission Coût fixe (0,25 )+ commission variable selon le volume de ventes mensuelles de 3,4% (<2500 /mois) à 1,4% (> /mois) Les En savoir plus Sur la solution : de la solution 3 Il indique son et son mot de passe pour valider son paiement. L achat est alors effectué. Il reçoit une confirmation de l exécution de sa transaction. Pas de coordonnées bancaires à saisir Facilité d intégration Fixation des prix par l éditeur entièrement libre sans limitation de montants Possibilité de facturer les biens matériels 38 39

Le guide du. Micro-Paiement. Monétisez vos contenus et services numériques. Okea - mousesanya / Fotolia.com Conception graphique : 06 70 77 60 03

Le guide du. Micro-Paiement. Monétisez vos contenus et services numériques. Okea - mousesanya / Fotolia.com Conception graphique : 06 70 77 60 03 Le guide du Micro-Paiement Monétisez vos contenus et services numériques Okea - mousesanya / Fotolia.com Conception graphique : 06 70 77 60 03 Édition 2010 2010 Introduction - Le contexte de l industrie

Plus en détail

Le Paiement sur Facture Opérateur

Le Paiement sur Facture Opérateur Le Paiement sur Facture Opérateur Dossier de presse 2011 Contact Presse : Samira Fertas, Com & Co +33 (0)1 43 55 20 61 + 33 (0)6 15 41 20 59 http://www.afmm.fr/espacepresse 1 Sommaire 1. Une industrie

Plus en détail

MICRO-PAIEMENT MOBILE & ENABLERS PRÉSENTATION

MICRO-PAIEMENT MOBILE & ENABLERS PRÉSENTATION MICRO-PAIEMENT MOBILE & ENABLERS PRÉSENTATION les Kiosques - Novembre 2010 - Document non contractuel Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. PRINCIPE GÉNÉRAUX

Plus en détail

Étude clients 2010. Chiffres clés du micro-paiement web et mobile

Étude clients 2010. Chiffres clés du micro-paiement web et mobile Étude clients 2010 Chiffres clés du micro-paiement web et mobile Sommaire : Le micro-paiement sur l Internet fixe Types d achat Usage des différentes solutions de paiement Perception des différentes solutions

Plus en détail

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011

Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011. 28 avril 2011 Solutions de paiement sur facture opérateur: bilan 2010 et perspectives 2011 28 avril 2011 Agenda Observatoire 2010 des solutions de paiement sur facture opérateur Internet+ / MPME: une proposition de

Plus en détail

Etude AFMM 2011. Document réservé à l AFMM et à ses partenaires 18 janvier 2011

Etude AFMM 2011. Document réservé à l AFMM et à ses partenaires 18 janvier 2011 Etude AFMM 2011 Document réservé à l AFMM et à ses partenaires 18 janvier 2011 Remarque liminaire : l étude clients AFMM 2011 Pour la 2 ème année consécutive, l AFMM a choisi Médiamétrie pour réaliser

Plus en détail

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité.

SMS+ PRÉSENTATION. Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. SMS+ PRÉSENTATION Document non-contractuel, propriété de Bouygues Telecom, juin 2012 Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. PRINCIPE GÉNÉRAUX DE L OFFRE SMS+

Plus en détail

Définitions. Sites et applications mobiles : de quoi parle-t-on?

Définitions. Sites et applications mobiles : de quoi parle-t-on? Sites et applications mobiles : de quoi parle-t-on? Définitions Une application mobile est un programme téléchargeable conçu pour fonctionner sur un système d exploitation mobile donné. Adaptée aux téléphones

Plus en détail

COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE?

COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE? COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE? Application web vs. native Application mobile web Application mobile native Créer une application Pourquoi développer une appli? Quelles questions se poser? Concevoir

Plus en détail

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes 1/213 3/213 6/213 9/213 12/213 3/214 5/214 Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes Le marché pour les smartphones et les tablettes En 213, on a dénombré plus de 24,1 millions

Plus en détail

Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur. Octobre 2008

Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur. Octobre 2008 Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur Octobre 2008 Contexte «Internet en mobilité» renvoie aujourd hui à un potentiel d usages d encore mal identifiés. Apple a proposé

Plus en détail

CREER UNE APPLICATION MOBILE

CREER UNE APPLICATION MOBILE Le cap des 1 million d applications pour Smartphones et tablettes numériques a été franchi en décembre 2011. La boutique en ligne d applications d Apple a quant à elle enregistré 25 milliards de téléchargements

Plus en détail

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne?

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne? SYNTHÈSE Le marché des contenus et des services payants en ligne, historiquement fort en France sur la téléphonie fixe autour de Télétel puis d Audiotel s est développé autour de nouveaux canaux de diffusion

Plus en détail

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1

Baromètre Internet+ 18 février 2010. Baromètre Internet+ (18 février 2010) 1 Baromètre Internet+ 18 février 2010 1 Sommaire Accueil Hélène Viot-Poirier, Présidente de l association Internet+ Baromètre Internet+ 2009 Remi Provendier, DG Innovation Marketing, SFR Bilan & perspectives

Plus en détail

les guides pratiques du cours des parents maîtriser les achats sur mobile

les guides pratiques du cours des parents maîtriser les achats sur mobile les guides pratiques du cours des parents maîtriser les achats sur mobile 1 je m informe sur les différents moyens de paiement permettant d effectuer des achats sur mobile avec son mobile, votre ado peut

Plus en détail

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus Bien choisir son smartphone avec Les prix bas, la confiance en plus BIEN CHOISIR SON SMARTPHONE Comment bien choisir un Smartphone? Les systèmes d exploitation et les critères techniques à la loupe pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2010

DOSSIER DE PRESSE 2010 DOSSIER DE PRESSE 2010 CONTACT PRESSE Virginie DEBUISSON v.debuisson@valeurdimage.com 04.76.70.93.54 Caroline MARTIN c.martin@valeurdimage.com 06.76.81.20.21 www.mootwin.com SOMMAIRE 3. MOOTWIN, lance

Plus en détail

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40%

LES CHIFFRES. Répartition des équipés mobile en France (sexe) 58,60% 41,10% Répartition des équipés mobile en France (âge) 14,90% 22,40% LA REVOLUTION MOBILE AURA-T-ELLE LIEU : LES CHIFFRES LES CHIFFRES 1. UTILISATEURS 1.1 France En France, 3 ème trimestre 2010 : 45,9 millions de personnes équipées d un téléphone mobile 13,7 millions de

Plus en détail

Chapitre 3 Site et/ou application mobile : aide à la décision

Chapitre 3 Site et/ou application mobile : aide à la décision Livre blanc des Applications Mobiles Chapitre 3 Site et/ou application mobile : aide à la décision Vous hésitez entre développer une application mobile ou un site web mobile? Faut-il faire un choix? Comment

Plus en détail

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE

L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE L OFFRE, LA METHODOLOGIE, LE SAVOIR-FAIRE Applications Smarphones et Tablettes Tactiles RDMobile 64 Boulevard Malesherbes, 75008 Paris +33 1 77 19 16 07 www.rdmobile.fr SOCIETE RDMobile se positionne comme

Plus en détail

«BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL!

«BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL! «BÉNÉFICIEZ DE LA PUISSANCE D UN PORTAIL E-COMMERÇANTS POUR DÉVELOPPER VOTRE ACTIVITÉ EN MAGASIN ET SUR LE WEB, TIREZ PARTI DU CROSS-CANAL!» Annuaire Présentez gratuitement votre enseigne, ajoutez votre

Plus en détail

INTERNET + 2.0 PRÉSENTATION

INTERNET + 2.0 PRÉSENTATION INTERNET + 2.0 PRÉSENTATION Ensemble, protégeons l'environnement. N'imprimez ce document qu'en cas de nécessité. CHIFFRES CLÉS INTERNET+ Un marché français de 66 M de montant facturé en 2010 (+65% vs 2009)

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

pour vos ventes à distance

pour vos ventes à distance professionnels ENTREPRISES ASSOCIATIONS ENCAISSEMENT à distance Découvrez nos solutions d encaissement par carte pour vos ventes à distance L encaissement à distance est un moyen efficace pour vous permettre

Plus en détail

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009

Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 Médias360 Les Chiffres-Clés de la Convergence 2009 LES DERNIERES TENDANCES MEDIAS ET NUMERIQUES Département Télécoms Cinéma et Comportements Médias Sommaire Contexte et Objectifs...3 Contenu du dossier...4

Plus en détail

dossier de presse Lancement de la version pour mobiles du site web municipal

dossier de presse Lancement de la version pour mobiles du site web municipal dossier de presse Rencontre du vendredi 20 janvier 2012 à 10h, salle des adjoints, hôtel de ville de Rezé. Lancement de la version pour mobiles du site web municipal Contact presse Maxime Malette 02 40

Plus en détail

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant

10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant 10 indicateurs clé de performance (KPI) incontournables pour e-commerçant Oubliez le nombre de visites sur votre boutique en ligne, le nombre de pages vues et même votre positionnement de mots clés sur

Plus en détail

Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision

Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision Le coût, la valorisation et l'évolution des usages de l'offre gratuite des SMAD des éditeurs de services de télévision 28 juillet 2015 2 STRUCTURE DE L ÉTUDE Les nouveaux visages de la télévision de rattrapage.

Plus en détail

Simplicité ET Sécurité: Le m-commerce, attention au décollage

Simplicité ET Sécurité: Le m-commerce, attention au décollage Simplicité ET Sécurité: Le m-commerce, attention au décollage François Jeanne, journaliste et éditorialiste atelier-media@atelier.fr www.atelier.fr 1- L envol des smartphones - En Août 2010, 15% des abonnés

Plus en détail

Marc BESNARD Sept. 2012

Marc BESNARD Sept. 2012 Marc BESNARD Sept. 2012 Table des matières INTRODUCTION... 1 1. Le marché de la VOD... 2 1.1. De la consommation illégale à la consommation légale... 2 1.2. Eviter le phénomène de VOD à prix bradé... 2

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet

JANNEAU Julien. Conférence : Les clés de succès sur Internet HYMBERT Medhi JANNEAU Julien Master 2 SCPN Conférence : Les clés de succès sur Internet Introduction : Depuis sa démocratisation durant les années 2000, la toile Internet a complètement «explosée» devant

Plus en détail

La révolution mobile : les nouveaux usages

La révolution mobile : les nouveaux usages La révolution mobile : les nouveaux usages Marketing mobile : de quoi parle-t-on? «Le marketing mobile consiste à utiliser le téléphone pour atteindre le consommateur et le faire réagir de façon ciblée,

Plus en détail

Troisième édition 2 e trimestre 2012

Troisième édition 2 e trimestre 2012 Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Troisième édition 2 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université Paris-Dauphine, sous la direction

Plus en détail

M-fundraising Le fundraising à l heure du mobile?

M-fundraising Le fundraising à l heure du mobile? M-fundraising Le fundraising à l heure du mobile? Qui êtes-vous? http://fundraisers.trial.bkrender.mobi Qui sommes-nous? Marie Guitard Responsable de l'offre Conseil Jean-Christophe Camus Chef de projet

Plus en détail

Offres & services. WEBSITING 7, rue rougemont - 75009 Paris / contact@websiting.fr www.websiting.fr / 01 75 51 48 85

Offres & services. WEBSITING 7, rue rougemont - 75009 Paris / contact@websiting.fr www.websiting.fr / 01 75 51 48 85 Offres & services l agence Fondée en 2009, Websiting a élu domicile au cœur de Paris. Agence Digitale, spécialisée dans la création de sites Internet sur-mesure. NOTRE RéuSSITE PASSE PAR la vôtre websiting

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS INSTALLATION Une équipe d experts informatiques dédiée à votre bien-être numérique. FORMATION MAINTENANCE CATALOGUE DES FORMATIONS Retrouvez tous les avis clients sur bdom.fr B dom est une entreprise de

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

le cours des parents maîtriser leur consommation multimédia sur mobile

le cours des parents maîtriser leur consommation multimédia sur mobile le cours des parents maîtriser leur consommation multimédia sur mobile vos ados peuvent réaliser de nombreux achats multimédias sur mobile par micro paiement On peut aujourd hui acheter ou s abonner à

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents

Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents 2013 Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents Document édité par Forecomm - Août2013 SOMMAIRE Découvrir la solution Qu est-ce que mymozzo? Processus de création

Plus en détail

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R

Les clés d un bon référencement en 2011. Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les clés d un bon référencement en 2011 Renaud Alquier: gérant et fondateur de l agence interactive LaNouvelle R Les points de contact sur Internet et l art du multi canal GÉNÉRER DU TRAFIC, DE LA NOTORIÉTÉ,

Plus en détail

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 N i c o l a s C h u Réussir un projet de site web 6 e édition Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 annexe E UMTS GPRS MPEG4 i-modetm

Plus en détail

DIGIWORLD SUMMIT 2011. L offre, la consommation et les usages du jeu vidéo sur les réseaux : état des lieux et perspectives de développement

DIGIWORLD SUMMIT 2011. L offre, la consommation et les usages du jeu vidéo sur les réseaux : état des lieux et perspectives de développement Note d information - Paris, 15 novembre 2011 DIGIWORLD SUMMIT 2011 L offre, la consommation et les usages du jeu vidéo sur les réseaux : état des lieux et perspectives de développement Dans le cadre de

Plus en détail

Sage Business Mobile Nouveautés 2013. Copyright 2013 1

Sage Business Mobile Nouveautés 2013. Copyright 2013 1 Sage Business Mobile Nouveautés 2013 Copyright 2013 1 Le saviez-vous? Depuis sa sortie en 2010, Sage Business Mobile a été téléchargé par Plus de 17,000 clients! Copyright 2013 2 Fonctionnalités majeures

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

Mise en concurrence Cahier des charges

Mise en concurrence Cahier des charges Mise en concurrence Cahier des charges Date : mercredi 23 mai 2012 1 Sommaire I. PRESENTATION GENERALE DU PROJET 3 A. CONTEXTE 3 B. HISTORIQUE 3 II. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE 4 A. OUTILS ATTENDUS

Plus en détail

Guide de l Antiquaire sur Internet

Guide de l Antiquaire sur Internet Guide de l Antiquaire sur Internet A mettre entre les mains de tous les Antiquaires! Comprenez les secrets d internet Découvrez les solutions pour y être présent Augmentez vos ventes rapidement http://www.guide-antiquaires.com

Plus en détail

Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en Janvier 2011

Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en Janvier 2011 Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en en-famenne Janvier 2011 Centre de compétence Programme Introduction Technologies mobiles: le contenant Tactile non, multitouch oui!

Plus en détail

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 PROGRAMME DE LA JOURNEE Matinée : Rapide tour de table Présentation des différents OS + notion d anti-virus Guide

Plus en détail

Dématérialisation et mobilité

Dématérialisation et mobilité Dématérialisation et mobilité Comment gérer le dernier maillon du processus? 1 LA DEMATERIALISATION, UN ENJEU ECONOMIQUE ET ECOLOGIQUE La dématérialisation n est pas un sujet nouveau pour les entreprises,

Plus en détail

Depuis 1998 : deux fois par an

Depuis 1998 : deux fois par an Depuis 1998 : deux fois par an Une base de données complète sur les internautes Pour identifier le profil des visiteurs d environ 200 sites, plus de 100 chaînes ou rubriques de portails, 1 couplage et

Plus en détail

Transformer ses visiteurs

Transformer ses visiteurs Transformer ses visiteurs en clients Oloron 26/11/2009 1/ Acquisition de trafic 2/ Augmentation du taux de transformation 3/ Fidélisation de vos clients 4/ Développer sa clientèle Transformer ses visiteurs

Plus en détail

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet Mobile

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet Mobile SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet Mobile LES OFFRES TOUT-EN-UN - MT BOX Pro : la Triple Play pour les

Plus en détail

Tablettes, e-readers : sauveurs ou fossoyeurs de la presse? CFPJ 13/07/2010 Emmanuel Vacher DGA Développement Partenariats

Tablettes, e-readers : sauveurs ou fossoyeurs de la presse? CFPJ 13/07/2010 Emmanuel Vacher DGA Développement Partenariats Tablettes, e-readers : sauveurs ou fossoyeurs de la presse? CFPJ Emmanuel Vacher DGA Développement Partenariats 1 SOMMAIRE 1. Internet : un écosystème «nativement» peu favorable aux marques de Presse Magazine

Plus en détail

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé?

n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? n 7 OPTIMISATION DU TUNNEL DE COMMANDE Etes-vous sûrs d avoir déjà tout testé? Le tunnel de commande, correspond aux différentes étapes que suit l acheteur, de son arrivée sur le site e-commerçant à la

Plus en détail

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET?

COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? COMMENT RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES POUR UN SITE INTERNET? 1. Présentation 1.1 Les coordonnées Mentionnez ici les coordonnées exactes de l entreprise ou de la collectivité (adresse postale, numéro de

Plus en détail

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G +

SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE. SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G + SOMMAIRE SOLUTIONS DE TELEPHONIE MOBILE SOLUTIONS DE TELEPHONIE FIXE SOLUTIONS INTERNET - ADSL PRO - Hébergement de site web - Internet 3G + LES OFFRES TOUT-EN-UN - MT BOX Pro : la Triple Play pour les

Plus en détail

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France

Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Etude de marché de la Vidéo à la Demande en France Présenté par : Damien Guiavarch Sommaire 1. Introduction... 3 2. Présentation de la VàD... 4 2.1 Technologie de la VàD... 4 2.2 La VàD dans le monde...

Plus en détail

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET

WF MEDIA.INFO ET N OUBLIONS PAS QU UNE COMMUNICATION RÉUSSIE, C EST AVANT TOUT UN IMPACT MESURABLE ET WF MEDIA.INFO WF MEDIA.INFO, AGENCE DE COMMUNICATION SUR CMS OPEN SOURCE AU SOLUTION PROPRIETAIRE, C EST UNE VISION OPÉRATIONNELLE ET RÉALISTE DE LA COMMUNICATION DES ENTREPRISES D AUJOURD HUI. QUE VOUS

Plus en détail

Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet

Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet Camping, une suite pour développer & fidéliser votre clientèle sur tous les canaux Internet appyourself répond à tous vos besoins de communication sur Internet Votre Client Vous Nous Quelles sont ses habitudes?

Plus en détail

Kodiz : La clé universelle de l internet mobile

Kodiz : La clé universelle de l internet mobile Kodiz : La clé universelle de l internet mobile KODIZ : DÉMOCRATISER LE WEB MOBILE Introduction ou état des lieux de l univers mobile Ces dernières années, l Internet mobile marque un tournant, poussant

Plus en détail

TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+

TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+ TOGO CELLULAIRE LE GUIDE DU MC+ Le marché On peut distinguer trois acteurs : - Togo cellulaire, - les éditeurs de services, - et les utilisateurs finaux c est-à-dire les abonnés au réseau Togo cellulaire.

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Pour mieux répondre aux besoins de nos clients, UCOPIA sort la toute dernière version de la solution, disponible dès septembre 2014. Chaque evolution dans cette version

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents. Document édité par Forecomm - Avril 2013

Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents. Document édité par Forecomm - Avril 2013 2013 Solution de publication digitale sur smartphones et tablettes pour tous vos documents Document édité par Forecomm - Avril 2013 sommaire Découvrir la solution Qu est-ce que mymozzo? Processus de création

Plus en détail

La Téléphonie mobile. Choisir une offre forfaitisée et modulaire adaptée aux usages Smartphone en entreprise SFRBUSINESSTEAM.FR

La Téléphonie mobile. Choisir une offre forfaitisée et modulaire adaptée aux usages Smartphone en entreprise SFRBUSINESSTEAM.FR La Téléphonie mobile Choisir une offre forfaitisée et modulaire adaptée aux usages Smartphone en entreprise SFRBUSINESSTEAM.FR Téléphonie Mobile Pour qui? Pour tous vos collaborateurs : Ayant besoin de

Plus en détail

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay

Générer du trafic payant. Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay Générer du trafic payant Laurent BIZOT, Oxatis Lucile Chanel, ebay 13 et 14 mai 2011 Trouvez des nouveaux clients Adaptez-vous aux évolutions du E-Commerce Allez chercher les clients où ils se trouvent

Plus en détail

Q&A 1. Qu est ce que AdKash? 2. Pourquoi AdKash est innovative par rapport aux autres systèmes de publicité Mobile?

Q&A 1. Qu est ce que AdKash? 2. Pourquoi AdKash est innovative par rapport aux autres systèmes de publicité Mobile? 1. Qu est ce que AdKash? AdKash est une plateforme innovante de publicité mobile crée par WOR(l)D. L innovation de AdKash se situe dans la technologie de consigne de la publicité sur Mobile comme dans

Plus en détail

Ateliers Jur@TIC. votre site web

Ateliers Jur@TIC. votre site web Ateliers Jur@TIC Créer ou améliorer votre site web La démarche d Ateliers Jur@TIC Jur@TIC intermédiaire entre les entreprises du Jura et les professionnels TIC Objectif des ateliers : Faire mieux connaître

Plus en détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail VENTE ACHETER Optimiser son expérience client dans la vente au détail Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Oct 2015 Livre Blanc www.maxymiser.fr Depuis quelques années, les professionnels de la vente au détail

Plus en détail

Informatique - Services - Développement - Internet

Informatique - Services - Développement - Internet Informatique - Services - Développement - Internet CRÉATEUR DE SOLUTIONS INFORMATIQUES POUR LES ENTREPRISES CMS Tesibo : Création de site internet Création de boutique en ligne Factoweb : Gestion de votre

Plus en détail

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT I. Définition Ensemble des dispositifs ou opérations de marketing et de supports ayant pour but d optimiser la qualité de la relation clients de fidéliser et de

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Comment maîtriser Scoop.it Business

GUIDE D UTILISATION. Comment maîtriser Scoop.it Business GUIDE D UTILISATION Comment maîtriser Scoop.it Business Table des matières I. SCOOP.IT, PLATEFORME DE PUBLICATION PAR CURATION... 3 1. Sélectionner du contenu... 3 2. Editer le contenu... 6 3. Partager

Plus en détail

Flashcode. Ce développement des code-barre 2D est plus avancé au Japon où :

Flashcode. Ce développement des code-barre 2D est plus avancé au Japon où : Flashcode Simple, direct, rapide et innovant, flashcode réduit radicalement le nombre de clics pour accéder à des services ou à des contenus de l'internet mobile. Flashcode est un code barre 2D qui, scanné

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL

VIENNE LONDRES MUNICH BERLIN ZURICH PARIS HONG KONG PEKIN MOSCOU ISTANBUL Enterprise Email Marketing Solutions & Services IMPLI PERT CATION INE N DÉLIV RABIL CE ITÉ W N E S Guide Pratique de l Emailing 2012 Conseils pratiques sur la meilleure façon de mettre en place des emails

Plus en détail

http5000 Mag #1 Sites internet & applications mobiles Site internet pour la Croix-Rouge p. 8 Référencement On site / Off site

http5000 Mag #1 Sites internet & applications mobiles Site internet pour la Croix-Rouge p. 8 Référencement On site / Off site http5000 Mag #1 Sites internet & applications mobiles Site internet pour la Croix-Rouge p. 8 Référencement p.11 On site / Off site MyAppli pour les restaurants p.14 http5000 u création de site internet

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

Capitaliser sur le mobile pour renforcer sa stratégie marketing. Le mardi 4 février 2014 Niort Le jeudi 6 février 2014 - Bressuire

Capitaliser sur le mobile pour renforcer sa stratégie marketing. Le mardi 4 février 2014 Niort Le jeudi 6 février 2014 - Bressuire Capitaliser sur le mobile pour renforcer sa stratégie marketing Le mardi 4 février 2014 Niort Le jeudi 6 février 2014 - Bressuire Les enjeux de l Internet mobile Part des Smartphones dans la vente des

Plus en détail

Observatoire Economique des Services Mobiles

Observatoire Economique des Services Mobiles mai 2011 Observatoire Economique des Services Mobiles Le mobile au cœur des stratégies des éditeurs de contenus et des annonceurs >> édito Nous vivons en ce moment une véritable révolution dans les usages

Plus en détail

L AVENIR MULTI MÉ DIA

L AVENIR MULTI MÉ DIA L AVENIR MULTI MÉ DIA INFORMER, ALERTER, RECRUTER, FIDÉLISER... Vos options sont multiples. XCITE est le partenaire idéal pour répondre à vos besoins en vous proposant une gamme de produits et de solutions

Plus en détail

Baromètre de suivi des services mobiles

Baromètre de suivi des services mobiles Baromètre de suivi des services mobiles N 08023387 Bruno Lenain Directeur de Département Manuel Lhoir Directeur de Clientèle 13 mai 2009 1 Sommaire Pages Contexte et objectifs 3 Démarche méthodologique

Plus en détail

Quels choix privilégier pour améliorer sa visibilité auprès des «mobinautes»?

Quels choix privilégier pour améliorer sa visibilité auprès des «mobinautes»? Quels choix privilégier pour améliorer sa visibilité auprès des «mobinautes»? Vivian VIDAL Fondateur du Cabinet 4V Le référencement naturel d'un site web Quels choix privilégier pour améliorer sa visibilité

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Huitième édition 3 e trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

ARTICLE 2 FONCTIONNEMENT DE L OFFRE SMS+ CLASSIC

ARTICLE 2 FONCTIONNEMENT DE L OFFRE SMS+ CLASSIC Version Octobre 2013 Société Française du Radiotéléphone Siège administratif : Tour Séquoia - 1 place Carpeaux 92915 PARIS LA DEFENSE Siège social : 42, avenue de Friedland 75008 PARIS SA au capital de

Plus en détail

Applications smartphones : enjeux et perspectives pour les communautés de l'eglise Catholique. Application Smartphone 1

Applications smartphones : enjeux et perspectives pour les communautés de l'eglise Catholique. Application Smartphone 1 Applications Smartphone Applications smartphones : enjeux et perspectives pour les communautés de l'eglise Catholique Application Smartphone 1 Patrice de Saint Stéban Ingénieur en Informatique École EPITA

Plus en détail

CRM PERFORMANCE CONTACT

CRM PERFORMANCE CONTACT CRM PERFORMANCE CONTACT PREMIUM 3ème génération Un concentré de haute technologie pour augmenter de 30 % vos rendez-vous Le Vinci, 2 place Alexandre Farnèse 84000 Avignon Tél : + 33 (0)4 90 13 15 88 Télécopie

Plus en détail

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr «Comment bien choisir sa plateforme e-commerce» Merci de mettre votre portable en mode silencieux Mais vous pouvez twitter C est au programme - Les solutions open source - Les plateformes en mode SAAS

Plus en détail

COMPRENDRE LA VOIX SUR IP EN ENTREPRISE

COMPRENDRE LA VOIX SUR IP EN ENTREPRISE COMPRENDRE LA VOIX SUR IP EN ENTREPRISE Tout savoir sur les avantages de la téléphonie du 21 e siècle et comment votre entreprise saura en profiter. I N T R O D U C T I O N MOINS CHER PLUS CONFORTABLE

Plus en détail