Renforcement musculaire en Rééducation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Renforcement musculaire en Rééducation"

Transcription

1 Renforcement musculaire en Rééducation A. YAHIA, MH ELLEUCH Service de Médecine Physique Hôpital Habib Bourguiba SFAX Cours collège du

2 Plan Objectifs Définitions Rappel physiologique Les modes de travail musculaire Techniques de renforcement Méthodes de renforcement Modalités d évaluation

3 Objectifs Les objectifs peuvent être classés en trois catégories: Objectifs curatifs: Traiter un déficit musculaire survenu suite à un traumatisme ou à une immobilisation Dans le cadre de lésions musculaires ou tendineuses, Redonner aux structures leurs qualités antérieures de résistance aux contraintes

4 Objectifs Objectifs préventifs: Prévenir les récidives De lésions ligamentaires D accidents musculaires De tendinopathies Prévention des chutes chez les personnes âgées Prévention de l amyotrophie due à l immobilisation

5 Objectifs Objectifs palliatifs: Compenser la perte de certains muscles Exemple: Renforcement des membres supérieurs chez le paraplégique

6 Définitions La force: Capacité à déformer, déplacer, ou modifier la trajectoire d un objet Capacité motrice qui permet à l homme de vaincre une résistance ou de s y opposer par un effort intense de sa musculature Loi de Newton: F= m*a (produit de la masse par l accélération)

7 Définitions La puissance: Produit de la force par la vitesse Elle s exprime en watts (W) Elle est significative de la performance du muscle, notamment dans les gestes rapides Le travail : Produit de la force par le déplacement Il s exprime en joules (J) Il est en rapport avec les capacités énergétiques du muscle

8 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Différents facteurs interviennent dans le processus de développement de la force. Ils sont de 3 ordres : Les facteurs structuraux Les facteurs nerveux Les facteurs d étirement

9 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Les facteurs structuraux: Touchent à la composition même du muscle (myofibrilles, enveloppes musculaires). L augmentation de la force est obtenu par l augmentation du volume musculaire c est à dire par une hypertrophie des fibres musculaires.

10 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Les facteurs nerveux Recrutement des fibres Synchronisation des unités motrices (UM) ou coordination intramusculaire Coordination intermusculaire

11 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Les facteurs nerveux Recrutement des fibres: 2 types de fibres dans le muscle : Les fibres lentes de type I Les fibres rapides de type II Les fibres de type II sont divisées en fibre II A et fibres II B

12 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Les facteurs nerveux Recrutement des fibres: Loi de Henneman Les fibres lentes sont recrutées avant les fibres rapides La charge légère entraîne un recrutement des fibres lentes La charge moyenne entraîne un recrutement des fibres lentes et II A La charge lourde entraîne un recrutement des fibres lentes,ii A et II B

13 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Les facteurs nerveux Recrutement des fibres: Loi de Henneman

14 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Les facteurs nerveux Recrutement des fibres: Conséquences pratiques Pour mobiliser les fibres de type II B et donc les développer, les charges devront être importantes. Pour recruter et développer les fibres de type I (fibres d entraînement): Durée importante Augmentation progressive de l intensité des charges Volume de travail important (plus de série)

15 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Les facteurs nerveux La synchronisation des unités motrices : UM est constitué d une fibre nerveuse (axone) et de l ensemble des fibres musculaires qui en dépendent Plus la coordination intra musculaire fonctionne, plus le nombre de fibres musculaires innervées simultanément est important

16 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Les facteurs nerveux La coordination intermusculaire: Renvoie à la capacité: de contracter uniquement le muscle concerné par le mouvement et de relâcher ceux qui ne le sont pas (les antagonistes)

17 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Les facteurs d étirement Cet étirement correspond à une contraction excentrique. Met en jeu le réflexe myotatique (contraction réflexe d un muscle suite à son propre étirement). S effectue dans les mouvements de force explosive

18 Bases physiologiques Principes à connaître : Les mécanismes de la force Les facteurs d étirement Un muscle réagit d autant mieux qu il a été préalablement étiré. L étirement optimise les facteurs nerveux et structuraux en jouant sur les composantes élastiques du muscle.

19 Bases physiologiques Les mécanismes de la force Conséquences pratiques: 3 zones Au delà de 15 répétitions: développent des facteurs énergétiques et plus précisément l endurance à la force. De 3 à 12 répétitions: développement du volume musculaire, avec une efficacité très grande pour des série de 10 répétitions pour développer l hypertrophie. De 1 à 3 répétitions, l amélioration de la force est essentiellement due aux facteurs nerveux et n engendre pas d augmentation du volume musculaire.

20 Modes de travail musculaire Mode statique ou isométrique Mode dynamique qui comprend : Travail concentrique Travail excentrique Travail pliométrique Travail isocinétique

21 Modes de travail musculaire Mode isométrique: Définition: Contraction musculaire sans raccourcissement ou allongement des insertions Pas de variation de longueur La force interne et la force externe sont égales

22 Modes de travail musculaire Mode isométrique: Avantages: Contrôle facile des contraintes exercées sur le muscle luimême et les structures environnantes Lutter contre l amyotrophie Adapté à certains muscles de type tonique fonctionnant essentiellement sur ce mode Muscles du tronc. Muscles de la hanche

23 Modes de travail musculaire Mode isométrique: Inconvénients: Son utilisation exclusive n est pas adaptée à des muscles de type phasique ou mixte. Nécessité de faire varier l angle articulaire.

24 Modes de travail musculaire Mode dynamique Travail concentrique: Définition: La force interne (développée par le muscle) est supérieure à la force externe (ou résistance) Il y a rapprochement des segments autour d une articulation donnée Le muscle se contracte tout en se raccourcissant

25 Modes de travail musculaire Mode dynamique Travail concentrique: Avantages: Favorable à la récupération de l amyotrophie. Sollicite peu les structures passives du muscle (utile lorsque les structures musculaires ou tendineuses sont encore fragiles).

26 Modes de travail musculaire Mode dynamique Travail excentrique: Définition: La force interne est inférieure à la force externe Le muscle est contracté tout en étant allongé

27 Modes de travail musculaire Mode dynamique Travail excentrique: Avantages: Les contractions excentriques sont souvent proches de la fonction. Elles permettent de renforcer les structures passives du muscle.

28 Modes de travail musculaire Mode dynamique Travail excentrique: Inconvénients: Ces modes peuvent être dangereux si les exercices sont mal dosés Les niveaux d intensité restent toutefois le plus souvent très inférieurs à ce que l on peut rencontrer dans le sport.

29 Modes de travail musculaire Mode dynamique Travail pliométrique: Est la combinaison d une contraction type concentrique immédiatement précédée d une contraction type excentrique. L allongement bref et intense du muscle déclenche le réflexe myotatique provoquant une profonde contraction de ce même muscle

30 Modes de travail musculaire Mode dynamique Travail isocinétique: Mode de contraction musculaire volontaire dynamique Vitesse constante grâce à une résistance auto-adaptée Régulation de vitesse assurée par un dynamomètre isocinétique

31

32 Modes de travail musculaire Mode dynamique Travail isocinétique:

33 Les techniques de renforcement Le renforcement musculaire: musculaire Définitions: Redonner à un muscle ou à un groupe musculaire une force normale. La musculation: Vise à augmenter la force d'un muscle dans le but de lui permettre de meilleures performances Domaine du sport : athlétisation; Domaine du handicap : paraplégique La distinction est parfois difficile à effectuer et on passe insidieusement d'une méthode à l'autre

34 Les techniques de renforcement musculaire 1) La technique des séries: Utiliser des charges variant de 60% à 85% de la RM Faire 6 à 8 répétitions de l'exercice par série Répéter les séries 6 à 10 fois Exemple : 7 séries de 8 répétitions avec une charge de 70%

35 Les techniques de renforcement musculaire 2) La technique des paliers: Utiliser des charges modifiées à chaque série Diminuer le nombre de répétitions en fonction de l'augmentation de la charge Exemple : 2 séries de 10 répétitions avec une charge de 60% 2 séries de 5 répétitions avec une charge de 70% 2 séries de 3 répétitions avec une charge de 90%

36 Les techniques du renforcement musculaire 3) La technique pyramidale: Utiliser des charges variables et progressives à chaque série et réduire le nombre de répétitions suivant la charge Exemple : 1 séries de 8 répétitions avec une charge de 75% 1 séries de 6 répétitions avec une charge de 80% 1 séries de 4 répétitions avec une charge de 85% 1 séries de 2 répétitions avec une charge de 90% 1 séries de 1 répétitions avec une charge de %

37 Les techniques du renforcement musculaire 3) La technique pyramidale:

38 Les techniques du renforcement musculaire 4) La technique maximale: Faire 1 ou 2 répétitions (maximum 3) avec une charge maximale Répéter les séries de 3 à 5 fois Exemple : 3 séries de 2 répétitions avec une charge de 95 à 100 %

39 les méthodes de renforcement musculaire: 1) Renforcement musculaire statique ou isométrique: Travail statique intermittent de TROISIER: +++ Succession de Phases de travail statique continu Phases de repos de même durée Cette méthode s'adresse à un muscle faible Objectif: Récupérer une force normale ou le plus fonctionnelle possible.

40 Les méthodes de renforcement musculaire 1) Renforcement musculaire statique ou isométrique: Travail statique intermittent de TROISIER: +++ Protocole : Définir la capacité maximale de travail statique d'un muscle. - Recherche de la FMM : A l'aide d'un dynamomètre on mesure la charge maximale que le patient peut supporter en contraction statique pendant un temps proche de 0. -La FMT : FMT = 4/3 FMM -La CU : c'est la charge que l'on utilise pour le travail CU = FMT/2 6 secondes de travail avec la CU/ 6 secondes de repos.

41 Les méthodes de renforcement musculaire La séance comporte 50 à 60 répétitions de la contraction avec CU Si on obtient moins de 50 contractions on réduit la CU de 20 % Si on obtient plus de 70 contractions on augmente la CU de 20 % A partir de la 2 ème semaine de rééducation la CU utilisée devient : CU = FMT + 6% 2

42 Les méthodes de renforcement musculaire 2) Le renforcement musculaire dynamique: Il existe de nombreuses méthodes de renforcement musculaire dynamique tel que la méthode de Delorme et Watkins, Rocher La méthode la plus utilisée est celle de DOTTE: Méthode de renforcement musculaire dynamique à charge directe croissante et progressive.

43 Les méthodes de renforcement musculaire PROTOCOLE : Méthode de DOTTE 3 séries de 10 mouvements. La 1 ère série avec 2/5 de RM: Échauffement La 2 ème série avec 3/5 de RM: Échauffement La 3 ème série avec 4/5 de RM: Renforcement Le temps de repos = 2 x le temps de travail. PLANNING : 1 séance / jour Le 5 ème jour: nouveau test pour réaliser une progression. 5 à 8 semaines de renforcement

44 Les méthodes de renforcement musculaire Autres méthodes de renforcement: Si muscle très faible: Massage stimulant Électrostimulation Biofeedback

45 Moyens d évaluation Testing musculaire (cotation de 0 à 5) Analytique Globale Évaluation isocinétique +++ Plus objective Plus précise Protocole: Vitesse rapides (puissance et travail, 15 répétitions) Vitesse lente (pic de couple, 3 à 5 répétitions) Mode excentrique: (résistance à l étirement)

Gymnase du Bugnon OC sport. Le développement de la force

Gymnase du Bugnon OC sport. Le développement de la force Gymnase du Bugnon OC sport Le développement de la force Les trois principales formes de la force Force-endurance Force-maximale Force-explosive Force-vitesse Force de démarrage Relation Force Vitesse -

Plus en détail

La force: généralités

La force: généralités La force: généralités La force : définitions En tant que caractéristique mécanique du mouvement : Toute cause capable de modifier l état de repos ou de mouvement d un corps. En tant que propriété humaine

Plus en détail

Développement de la force:

Développement de la force: Développement de la force: méthodes concentrique et. Les régimes de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Ans Le concentrique Définition La contraction

Plus en détail

Méthodes concentrique et. Isométrique. Le concentrique Définition. Jeannot AKAKPO CESA - EMSP 1. 4 grands régimes. de contraction.

Méthodes concentrique et. Isométrique. Le concentrique Définition. Jeannot AKAKPO CESA - EMSP 1. 4 grands régimes. de contraction. Méthodes concentrique et isométrique. Les régimes r de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Anisométriques Le concentrique Définition - EMSP 1 L

Plus en détail

Les méthodes excentriques et combinées. Les types de contraction. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP 1

Les méthodes excentriques et combinées. Les types de contraction. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP 1 Les méthodes excentriques et combinées. Jeannot AKAKPO EMSP -CESA 1 Les types de contraction 5 types de contraction Isométrique: insertions immobiles ou fixes Anisométrique: insertions mobiles Isocinétique

Plus en détail

Rééducation du genou. Place de l isocinétisme 26/10/13' Mode isocinétique. Contraction. Mode isocinétique. Caractéristiques Test du genou

Rééducation du genou. Place de l isocinétisme 26/10/13' Mode isocinétique. Contraction. Mode isocinétique. Caractéristiques Test du genou Rééducation du genou Place de l isocinétisme Mode isocinétique Mode de contraction à vitesse constante Appareil isocinétique : mesure de la force maximale développée par le patient à vitesse constante.

Plus en détail

Théorie de l entraînement

Théorie de l entraînement Théorie de l entraînement Les facteurs de condition physique Graphique: HEGNER 2006 2 Kraft Manifestation de la force Force maximale Déployer la plus grande force possible Enduranceforce Maintenir un effort

Plus en détail

LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES

LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES LE DEVELOPPEMENT PRECOCE DE LA PUISSANCE CHEZ LES JEUNES UNE PRIORITE DANS LA STRATEGIE DU SAVOIR S ENTRAÎNER 1 La CP5 pourrait aussi définir son objet de la façon suivante Le développement de toutes les

Plus en détail

LES CAPACITES PHYSIQUES. Sommaire

LES CAPACITES PHYSIQUES. Sommaire LES CAPACITES PHYSIQUES Sommaire Définitions Classification A. Les qualités physiques distinguées par Weineck 1) L endurance 2) La force 3) La souplesse 4) La vitesse 5) La capacité de coordination 6)

Plus en détail

Différents formes d étirements Avant l échauffement Catégorie : DYNAMIQUE Type : activo-dynamique et balistique

Différents formes d étirements Avant l échauffement Catégorie : DYNAMIQUE Type : activo-dynamique et balistique Étirement Les étirements sont des exercices spécifiques destinés à améliorer la mobilité par un allongement progressif du muscle au maximum de son amplitude. Les étirements améliorent l amplitude articulaire

Plus en détail

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur»

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur» Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Entraîneur» Thématique 3 : Facteurs Déterminants de l Activité et de la Performance Module : CG 3.3.3. : Optimisation des Facteurs Neuromusculaires de l

Plus en détail

Mécanismes de développement de la force. VERGNE Morgan

Mécanismes de développement de la force. VERGNE Morgan Mécanismes de développement de la force Définition de la force Capacité d un muscle à fournir une contraction intense pour exercer une tension maximale. Force maximale : 100% de la force disponible, permet

Plus en détail

RENFORCEMENT MUSCULAIRE

RENFORCEMENT MUSCULAIRE RENFORCEMENT MUSCULAIRE 1. Objectifs ü Améliorer les performances actives du sujet de façon qu il soit à l aise dans ses activités quotidiennes. ü Redonner à des muscles déficitaires leurs capacités antérieures.

Plus en détail

La pliométrie: aspects pratiques

La pliométrie: aspects pratiques La pliométrie: aspects pratiques CESA Les régimes de contraction 4 grands régimes de contraction Isométrique Concentrique Excentrique Pliométrique Anisométriques Régimes de contraction et méthodes d entraînement

Plus en détail

Insuffisance musculaire

Insuffisance musculaire Evaluation, Rééducation A. Thevenon 2012 Evaluation Force Fatigue Volume Allongement? Geste Coordination Rapidité Action Fonction Participation Evaluation Force Testing manuel 0 Aucune évidence de contractilité

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA FORCE (MUSCULAIRE)

LES MECANISMES DE LA FORCE (MUSCULAIRE) BPJEPS AF 2017 Guillaume BOUDÉ F LES MECANISMES DE LA FORCE (MUSCULAIRE) OBJECTIFS EC définir la Force et différencier les types de Forces. EC connaître et comprendre les mécanismes de la Force. EC connaître

Plus en détail

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE TOUTES LES DIAPOSITIVES SONT PROTEGEES PAR UN COPYRIGHT ET NE PEUVENT ETRE REPRODUITES SANS L ACCORD DE L IAAF Didier Beuchat 08.08.2012 Pourquoi un renforcement

Plus en détail

ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5

ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5 ENSEIGNER ET EVALUER LA MUSCULATION EN CC5 Merci à C. ANTOINE, J.L. ABAD et B. MEARD P. GADUEL Evaluation Les textes de référence Avec des objectifs multiples Enseigner c est gérer des variables Des données

Plus en détail

La kinésithérapie active. Ludovic BINDER Cadre de santé kinésithérapeute 2011/2012

La kinésithérapie active. Ludovic BINDER  Cadre de santé kinésithérapeute 2011/2012 La kinésithérapie active Ludovic BINDER www.lbinder.fr Cadre de santé kinésithérapeute 2011/2012 La mobilisation active Déplacement d une ou des articulations par le sujet au moyen de sa musculature de

Plus en détail

10/08/2011 Intervention Michel Pradet 1

10/08/2011 Intervention Michel Pradet 1 INTERETS DE LA PREPARATION PHYSIQUE CHEZ LE JEUNE GOLFEUR Se préparer au mieux à la pratique d un véritable «sport de compétition» 10/08/2011 Intervention Michel Pradet 1 Le Golf victime de son histoire

Plus en détail

Nicolas FABRE STAPS Tarbes. 1 CM Physio L2 2005

Nicolas FABRE STAPS Tarbes. 1 CM Physio L2 2005 LA SOUPLESSE Nicolas FABRE STAPS Tarbes 1 CM Physio L2 2005 LA SOUPLESSE 1. Les différentes formes de souplesse 1.1. La souplesse générale et la souplesse spécifique 1.2. Les souplesses statique et dynamique

Plus en détail

Musculation. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers

Musculation. Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Musculation Formation ADEPS LBFA Educateur - Lancers Cette présentation a été réalisée pour le compte de la LBFA et de l ADEPS en 2015-2016 par : Marc Delforge Mise en page : Simon Berteau MS Educateur

Plus en détail

Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon. Nicolas Babault

Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon. Nicolas Babault Les méthodes de développement de la FORCE Nicolas Babault Les 2 relations fondamentales Isométrie : relation force longueur Principes de Dynamique : relation force vitesse l entraînement musculaire Principes

Plus en détail

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD

Musculation et développement de la force Cours de Alain BOUDARD FACULTE DES SCIENCES DU SPORT ET DU MOUVEMENT HUMAIN L1 STAPS Toulouse Méthodologie du travail universitaire APDP : Activités Physiques de Développement Personnel Musculation et développement de la force

Plus en détail

EVALUATIONS MEDICO-SPORTIVES CMTS 2A

EVALUATIONS MEDICO-SPORTIVES CMTS 2A EVALUATIONS MEDICO-SPORTIVES CMTS 2A EVALUATIONS MEDICO-SPORTIVES CMTS 2A Unité Corse d isocinétisme Biodex S4 Pro Exercices sur dynamomètre à vitesse constante (iso cinétique) - test maximal Résistance

Plus en détail

Fréquences cardiaques

Fréquences cardiaques Fréquences cardiaques La fréquence cardiaque maximale (FCM) correspond à la valeur la plus élevée pouvant être atteinte. La formule la plus répandue est 220 - âge quel que soit le sexe Reiss & Prévost

Plus en détail

La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée

La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée La P.P.G. La Préparation Physique Généralisée Introduction Dans l entraînement, quelque soit les discipline, il y a des moments dans l année où l on ne fait pas n importe quoi! Quel que soit l athlète,

Plus en détail

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire

STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES. Sommaire STRUCTURE ET CONTRACTION MUSCULAIRES Sommaire A. La structure musculaire 1. Les fibres musculaires 2. La répartition des fibres 3. Les facteurs induisant leur transformation B. Les différents types de

Plus en détail

Plan Le secteur extracellulaire

Plan Le secteur extracellulaire Plan Introduction 1. Composants de l explosivité et de la force 2. Physiologie de l explosivité 3. La pliométrie 4. La planification des charges d explosivité puissance 5. Les méthodes de développement

Plus en détail

CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS!

CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS! CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS! VENDREDI 7 OCTOBRE 2016 Patricia MARTIN, Kinésithérapeute Formatrice en prévention Physique AU MENU CE SOIR Les étirements : Définition Les étirements: Pourquoi? Les

Plus en détail

Formation «culturisme» BPAGFF Dominique Dumas Diététicienne-Nutritionniste du sport Educatrice sportive BEES2 HACUMESE

Formation «culturisme» BPAGFF Dominique Dumas Diététicienne-Nutritionniste du sport Educatrice sportive BEES2 HACUMESE Formation «culturisme» BPAGFF Dominique Dumas Diététicienne-Nutritionniste du sport Educatrice sportive BEES2 HACUMESE Gamme montante : Progression adaptative vers une certaine intensité dans la charge,

Plus en détail

ACTIVITE D ENTRETIEN : MUSCULATION Approche didactique et pistes pédagogiques

ACTIVITE D ENTRETIEN : MUSCULATION Approche didactique et pistes pédagogiques ACTIVITE D ENTRETIEN : MUSCULATION Approche didactique et pistes pédagogiques A. Présentation de l activité (d après P. SENERS, EPScolaire tome 5) La musculation regroupe l ensemble des procédés qui consistent

Plus en détail

TRAVAIL EXCENTRIQUE ET GAIN D AMPLITUDE

TRAVAIL EXCENTRIQUE ET GAIN D AMPLITUDE TRAVAIL EXCENTRIQUE ET GAIN D AMPLITUDE Bruno LEMARCHAND Congrès SRMKS/SMSOI 2 novembre 2013 CONTRACTION EXCENTRIQUE DEFINITION : Association contraction musculaire avec allongement du complexe musculo-tendineux

Plus en détail

La Puissance en Cyclisme. Séminaire des Cadres Techniques 2014

La Puissance en Cyclisme. Séminaire des Cadres Techniques 2014 La Puissance en Cyclisme Séminaire des Cadres Techniques 2014 La Puissance en Cyclisme 1. Introduction 2. Physiologie de la Puissance 3. Les deux Composantes de la Puissance 4. Entrainement et Puissance

Plus en détail

Organiser L3 à travers l expérimentation du mobile 2 «entretien de la forme».

Organiser L3 à travers l expérimentation du mobile 2 «entretien de la forme». Proposition d un 2 ème cycle en MUSCULATION de Niveau 4 BAC PRO Leçons L1 L2 THÈMES DE TRAVAIL POUR LA LEÇON Identifier les charges de personnelles sur chaque atelier. Convertir ses résultats pour obtenir

Plus en détail

Puissance -Capacité VEGA 2011

Puissance -Capacité VEGA 2011 Puissance -Capacité FILIERES ENERGETIQUES ANAEROBIE ALACTIQUE ANAEROBIE LACTIQUE AEROBIE SUBSTRATS ENERGETIQUES UTILISES ATP CP GLYCOGENE GLUCOSE GLUCIDES LIPIDES DELAIS D INTERVENTION DU MECANISME INSTANTANNE

Plus en détail

Proposition : Cycle «Musculation» 2 nde BEP. Avec matériel

Proposition : Cycle «Musculation» 2 nde BEP. Avec matériel Séance n 1 : DECOUVERTE SECURITAIRE DES ATELIERS Proposition : Cycle «Musculation» 2 nde BEP Avec matériel Mises en oeuvre Ex de séance Organisation - Présentation de l activité - Présentation des équilibres

Plus en détail

Entraînement des jeunes

Entraînement des jeunes «L activité physique est un facteur stimulant de la croissance chez l enfant. Cette activité lui est donc profitable physiquement, mais aussi intellectuellement et socialement. Tous les sports méritent

Plus en détail

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE

ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE ENTRAINEMENT DE LA FORCE ET DE LA FORCE REACTIVE TOUTES LES DIAPOSITIVES SONT PROTEGEES PAR UN COPYRIGHT ET NE PEUVENT ETRE REPRODUITES SANS L ACCORD DE L IAAF Didier Beuchat 08.08.2012 Pourquoi un renforcement

Plus en détail

Le Jeune Aurélien CESA 2012

Le Jeune Aurélien CESA 2012 Le Jeune Aurélien CESA 2012 Le Jeune Aurélien 1 LES MÉCANISMES DE LA FORCE Définition de la force: C est la capacité à mobiliser ou à résister à une charge importante grâce à des tensions musculaire Le

Plus en détail

RENFORCEMENT MUSCULAIRE

RENFORCEMENT MUSCULAIRE DIMANCHE 4 AVRIL Le renforcement musculaire RM c est quoi?à quoi ça sert? Comment ça se fait? Un peu d anat. et de physio Un peu de technique (matos, musique, construction de séances ) Ateliers par 2 Elaboration

Plus en détail

Raphaël LECA & E.Lê Germain

Raphaël LECA & E.Lê Germain Les capacités motrices (ou qualités physiques) Raphaël LECA & E.Lê Germain Les capacités motrices (ou qualités physiques) E.Lê Germain R.Leca Centre Universitaire it i Condorcet UE 55 Stage en club sportif

Plus en détail

Définitions. Force endurance: méthode de développement. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP. La force endurance. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP 1 FORCE ENDURANCE

Définitions. Force endurance: méthode de développement. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP. La force endurance. Jeannot AKAKPO - CESA/EMSP 1 FORCE ENDURANCE - CESA/EMSP Force endurance: méthode de développement. CESA/EMSP. Normes de surcharge et méthodes de développement Définitions La force endurance Capacité du système neuromusculaire àmaintenir un pourcentage

Plus en détail

degrés, quatrième secteur, le point mort haut

degrés, quatrième secteur, le point mort haut 35 0 degrés, quatrième secteur, le point mort haut Exercice n : extension de la jambe en position assise Assis, cuisses en appui sur un banc, pieds lestés, relever la jambe jusqu à la hauteur du genou.

Plus en détail

Musculation & préparation physique

Musculation & préparation physique Musculation & préparation physique Launchpad RAPPEL La force musculaire La charge maximale développée par un muscle ou un groupe de muscles est désignée par le terme de force. Celui qui développe au maximum

Plus en détail

Le système musculaire

Le système musculaire Le système musculaire Ils représentent environ 40% de votre poids corporel. Vous les utilisez à tous les jours pour effectuer une gamme de mouvements. Cependant, très peu de gens peuvent les identifier.

Plus en détail

Echauffement et Préparation Physique Générale (PPG): Pourquoi, Comment?

Echauffement et Préparation Physique Générale (PPG): Pourquoi, Comment? Echauffement et Préparation Physique Générale (PPG): Pourquoi, Comment? Conférence AJA Marathon / Crédit Mutuel 6 avril 2016 Yoann CABAJ Echauffement Routine précompétitive ou pré-entraînement -> préparer

Plus en détail

Les lésions myotendineuses 4

Les lésions myotendineuses 4 S.Abellaneda, PhD, Docteur en Sciences de la Motricité, Kinésithérapeute. Les lésions myotendineuses 4 Les lésions myotendineuses des muscles ischio-jambiers. Un des accidents sportifs les plus courants.

Plus en détail

Tests isociné+ques des membres inférieurs Quand faut- il les réaliser? Que faut- il en a1endre?

Tests isociné+ques des membres inférieurs Quand faut- il les réaliser? Que faut- il en a1endre? Tests isociné+ques des membres inférieurs Quand faut- il les réaliser? Que faut- il en a1endre? Dr Damien MONNOT Médecine du Sport Principes de l isocinétisme Contraction musculaire: rappels Contraction

Plus en détail

Mobilisations générales

Mobilisations générales Plan du cours 1. Partie introductive 2. Terminologie articulaire 3. Mobilisations générales 4. Physiologie musculaire 5. Renforcement : travail musculaire 6. Etirements 7. Démarche thérapeutique 1 Mobilisations

Plus en détail

La science et l entraînement de karaté D R W. D E X T E R S H I M 8 E D A N I K D J U I N

La science et l entraînement de karaté D R W. D E X T E R S H I M 8 E D A N I K D J U I N La science et l entraînement de karaté D R W. D E X T E R S H I M 8 E D A N I K D J U I N 2 0 1 2 Apprentissage d une nouvelle aptitude Trois stades de l apprentissage d une nouvelle aptitude : 1. Stade

Plus en détail

L échauffement. Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon.

L échauffement. Diplôme Universitaire de Préparation physique. Centre d'expertise de la Performance G. Cometti Dijon. Diplôme Universitaire de préparation physique "Gilles Cometti" L échauffement Gilles Cometti Nicolas Babault Gaëlle Deley Bibliographie D. Bishop Diplôme Universitaire de Préparation physique Rôles de

Plus en détail

Formation Sport Santé et Préparation Physique

Formation Sport Santé et Préparation Physique Formation Sport Santé et Préparation Physique 30/11/12 à l UPEC La force et son développement, au service de la santé et à travers les âges Quelques rappels : La force a besoin d un point d appui pour

Plus en détail

Méthodes de musculation. Planification et intérêt dans la pratique sportive

Méthodes de musculation. Planification et intérêt dans la pratique sportive Méthodes de musculation. Planification et intérêt dans la pratique sportive Philippe Connes (MCU) Université des Antilles et de la Guyane Le muscle Tendon musculaire Corps La fibre musculaire (FM) Le muscle

Plus en détail

Les procédés d entraînement

Les procédés d entraînement Les procédés d entraînement Sources : Biologie du sport. Jürgen Weineck. Vigot, Paris, 1992. Les bases de l entraînement sportif, Ed. Revue EPS, Paris, 1992. Diviser pour mieux régner, in Sport et Vie

Plus en détail

La réathlétisation, l union de compétences

La réathlétisation, l union de compétences La réathlétisation, l union de compétences Hervé Jaccard, répondant en physiothérapie du sport, DAL, CHUV, Lausanne Stéphane Maeder, préparateur physique, responsable Centre Sport & Santé, UNIL-EPFL, Lausanne

Plus en détail

L échauffement «Russe»

L échauffement «Russe» L échauffement «Russe» C est en 1966 que Mastérovoï mais au point une procédure d échauffement qui est restée sous l appellation d échauffement russe. Les nombreux accidents constatés chez des sprinters

Plus en détail

PROJET SPORTIF METHODE DES EFFORTS MAXIMAUX

PROJET SPORTIF METHODE DES EFFORTS MAXIMAUX PROJET SPORTIF METHODE DES EFFORTS MAXIMAUX (travail pyramidal croissant sur le nombre de répétitions et décroissant sur les charges) Agit sur la structure du muscle et sur les facteurs nerveux (recrutement

Plus en détail

MUSCULATION

MUSCULATION MUSCULATION 2014-2015 Carnet appartenant à : Nom : Prénom : Classe : Rappel de quelques notions : Sécurité : * Verrouillage articulaire, bassin en rétroversion, dos droit et entièrement en contact avec

Plus en détail

Conditionnement Physique. Yan Leroux, De La Salle PAF3O/4O

Conditionnement Physique. Yan Leroux, De La Salle PAF3O/4O Conditionnement Physique Yan Leroux, De La Salle PAF3O/4O Pourquoi s entraîner? Il faut à la base se fixer un objectif. Le tout est un élément clé afin d optimiser votre entraînement et vos résultats!

Plus en détail

Namurois M., Bauvir Ph. Service de Médecine de l Appareil locomoteur Prof. J.M. Crielaard

Namurois M., Bauvir Ph. Service de Médecine de l Appareil locomoteur Prof. J.M. Crielaard Namurois M., Bauvir Ph. Service de Médecine de l Appareil locomoteur Prof. J.M. Crielaard Juin 2016 1 Objectifs de l exposé Rappel des principes de rééducation Effets du travail musculaire sur : o Phénomène

Plus en détail

MÉTHODES DE DÉVELOPPEMENT DE LA FORCE

MÉTHODES DE DÉVELOPPEMENT DE LA FORCE MÉTHODES DE DÉVELOPPEMENT DE LA FORCE MÉTHODES CONCENTRIQUES Vianney SELIN viaselin@gmail.com 1 SOMMAIRE LA LOGIQUE ZATSIORSKI METHODE DES CONTRASTES DE CHARGE METHODES DESCENDANTES METHODE CONCENTRIQUE

Plus en détail

Je sollicite donc votre précieuse aide pour cette étude, via le questionnaire suivant, remplissage en ligne (5minutes).

Je sollicite donc votre précieuse aide pour cette étude, via le questionnaire suivant, remplissage en ligne (5minutes). Bonjour, Je suis le Dr Kathleen BOJOLY, médecin du sport à Lyon. J ai été missionnée par le Dr Belleudy, médecin fédéral de la FFME (Fédération Francaise de Montagne et d Escalade), pour réaliser une étude

Plus en détail

Développement des capacités musculaires Musculation appliquée aux sports collectifs et individuels

Développement des capacités musculaires Musculation appliquée aux sports collectifs et individuels Développement des capacités musculaires Musculation appliquée aux sports collectifs et individuels La musculation 1. Définitions erzy Pierre «Procédé d entraînement caractérisé par la répétition méthodique

Plus en détail

Pendant combien de temps les muscles peuvent-ils fournir un effort maximal grâce à leur seule réserve d ATP?

Pendant combien de temps les muscles peuvent-ils fournir un effort maximal grâce à leur seule réserve d ATP? 188 P a r t i e 2 1 2 3 4 5 Si une situation d urgence vous oblige à quitter les lieux à toute vitesse, quelle source d énergie immédiatement disponible vous permettra de le faire? a) Les granules de glycogène

Plus en détail

PROGRAMME DE MUSCULATION

PROGRAMME DE MUSCULATION PROGRAMME DE MUSCULATION Conseils de Shifu Le programme que vous avez devant vous est constitué de manière progressive. En effet, au fur et à mesure de votre travail personnel vous développerez vos capacités

Plus en détail

LA MOBILITE ou LA SOUPLESSE

LA MOBILITE ou LA SOUPLESSE LA MOBILITE ou LA SOUPLESSE Elle se définit comme la capacité et la propriété qu a un individu de réaliser seul ou avec de l aide des mouvements avec la plus grande amplitude articulomusculaire possible.

Plus en détail

Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE

Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE Aspects biologiques de l'échauffement SOMMAIRE Déroulement d'un échauffement type Effets provoqués par l'échauffement Autres formes d'échauffement DEROULEMENT D'UN ECHAUFFEMENT TYPE Un bon échauffement

Plus en détail

Sarah Delanoë CR EPMM Sports pour Tous - Pays de la Loire SOUPLESSE ET ETIREMENTS

Sarah Delanoë CR EPMM Sports pour Tous - Pays de la Loire SOUPLESSE ET ETIREMENTS SOUPLESSE ET ETIREMENTS 1 La souplesse : «la souplesse est définie comme l aptitude particulière d un sujet à réaliser certains mouvements avec le maximum de facilité et d amplitude» Qualité physique agissant

Plus en détail

Titre : Recommandations pour le développement des qualités physiques des enfants en bonne santé

Titre : Recommandations pour le développement des qualités physiques des enfants en bonne santé Publié sur : Plateforme Activités Physiques et Sportives Ressource : Synthèse conférence du 12/10/2015 intitulée : le développement des qualités physiques chez l enfant Auteur : Michael GOUFIER Date :

Plus en détail

Manque d'endurance retard sur trajectoire du volant = mauvais geste technique

Manque d'endurance retard sur trajectoire du volant = mauvais geste technique (Remarques et explications) Ce petit explicatif est destiné à ceux qui se posent des questions quant à l'intérêt et à la nécessité de bien se préparer physiquement (c'est à dire travailler l'endurance,

Plus en détail

Dossier de prise en charge Profil : Rodde Sébastien

Dossier de prise en charge Profil : Rodde Sébastien 2015/2016 Dossier de prise en charge Profil : Rodde Sébastien Le dossier retrace le suivi du pratiquant du 7/03/2016 jusqu au 13/05/2016 Dossier réalisé par Rodde Sébastien 2015/2016 Sommaire Fiche d état

Plus en détail

Rodde Sébastien UC 6, 7, 8, / Dossier d animation. Dossier réalisé par Rodde Sébastien

Rodde Sébastien UC 6, 7, 8, / Dossier d animation. Dossier réalisé par Rodde Sébastien Rodde Sébastien UC 6, 7, 8, 9 2015/20 16 Dossier d animation Dossier réalisé par Rodde Sébastien 2015/2016 Sommaire Fiche d état civil et identification de la personne Définitions des objectifs Identification

Plus en détail

LE MOUVEMENT. C. Notions de bioénergétique

LE MOUVEMENT. C. Notions de bioénergétique LE MOUVEMENT Energie de la contraction structure musculaire différents types de contraction C. Notions de bioénergétique Dans un système biologique, les réactions chimiques sont des moyens de transfert

Plus en détail

HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES

HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES HYPERTROPHIE MUSCULAIRE: LES METHODES Structures anatomiques concernées Hypertrophie Sarcoplasme Fibres et myofibrilles Vascularisation Tissu conjonctif Hypertrophies: les différentes formes Hypertrophie

Plus en détail

Installation des Contractures Musculaires

Installation des Contractures Musculaires Installation des Contractures Musculaires MEDECINE & MUSIQUE Montpellier 10-11 Octobre 2003 G. Péninou Docteur en Biomécanique Laboratoire d analyse du mouvement EFOM Paris Définition La Contracture est

Plus en détail

L ENTRAINEMENT PHYSIQUE UNE NECESSITE A ENSEIGNER EN PLONGEE. Sylvie B / E4 STAGE INITIAL INITIATEUR 18/10/15

L ENTRAINEMENT PHYSIQUE UNE NECESSITE A ENSEIGNER EN PLONGEE. Sylvie B / E4 STAGE INITIAL INITIATEUR 18/10/15 L ENTRAINEMENT PHYSIQUE UNE NECESSITE A ENSEIGNER EN PLONGEE UNE NÉCESSITÉ EN PLONGEE! CONDITION PHYSIQUE = PREALABLE INDISPENSABLE EN PLONGEE PREVENTION ACCIDENTS PLONGEE INTEGREE CURSUS PLONGEUR PLAISIR

Plus en détail

LE TEMPS D ENTRAÎNEMENT COMPOSANTES DE L ENTRAÎNEMENT LA FRÉQUENCE D ENTRAÎNEMENT LE VOLUME D ENTRAÎNEMENT L INTENSITÉ D ENTRAÎNEMENT

LE TEMPS D ENTRAÎNEMENT COMPOSANTES DE L ENTRAÎNEMENT LA FRÉQUENCE D ENTRAÎNEMENT LE VOLUME D ENTRAÎNEMENT L INTENSITÉ D ENTRAÎNEMENT UNITÉ 4.0 - COMPOSANTES DE L ENTRAÎNEMENT UNITÉE 4.1 - PRINCIPES D ENTRAÎNEMENTS LOCAL 34 -VIDÉO- LOCAL 34 COMPOSANTES DE L ENTRAÎNEMENT LE TEMPS D ENTRAÎNEMENT La totalité du temps consacré à l entraînement.

Plus en détail

REEDUCATION Épicondylalgies Pierre Ducoms

REEDUCATION Épicondylalgies Pierre Ducoms REEDUCATION Épicondylalgies Pierre Ducoms INDEX I. EPICONDYLALGIE SIMPLE (non fissuraire) II. EPICONDYLALGIE FISSURAIRE III. EPICONDYLALGIE OPEREE Rencontres Ortho-Kinés - Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac

Plus en détail

Les capacités motrices (ou qualités physiques)

Les capacités motrices (ou qualités physiques) UFRSTAPS Le Creusot UE45 septembre 2014 Les capacités motrices (ou qualités physiques) Raphaël LECA www.culturestaps.com Les capacités motrices (ou qualités physiques) R.Leca Centre Universitaire Condorcet

Plus en détail

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Educateur»

Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Educateur» Cours généraux de la formation «Moniteur Sportif Educateur» Thématique 4 : Aspects sécuritaires et préventifs Module 2 : Prévention des blessures du geste sportif Session de formation 2013-2014 Préambule

Plus en détail

LES METHODES ET PROCEDES D ENTRAINEMENT YD CTN VTT 1

LES METHODES ET PROCEDES D ENTRAINEMENT YD CTN VTT 1 LES METHODES ET PROCEDES D ENTRAINEMENT YD CTN VTT 1 LES TYPES D ENTRAÎNEMENT L entraînement de la force L entraînement par intervalles L entraînement continu Les circuits d entraînement YD CTN VTT 2 ENTRAÎNEMENT

Plus en détail

Proposition d un cycle en MUSCULATION de Niveau 3 CAP-BEP

Proposition d un cycle en MUSCULATION de Niveau 3 CAP-BEP Proposition d un cycle en MUSCULATION de Niveau 3 CAPBEP Leçons THEMES DE TRAVAIL POUR LA LEÇON L1 Acquisition de connaissances sécuritaires et posturales : C est l enseignant qui valide les postures L2

Plus en détail

DE LA FATIGUE AUX TROUBLES POSTURAUX

DE LA FATIGUE AUX TROUBLES POSTURAUX DE LA FATIGUE AUX TROUBLES POSTURAUX G. Péninou Docteur en Biomécanique Laboratoire d analyse du mouvement EFOM Boris Dolto - Paris Effort musculaire et fatigue En situation statique: Un travail musculaire

Plus en détail

SKI : Risque de blessures aux sports d'hiver, comment les éviter avec un entrainement adapté sur Power Plate!

SKI : Risque de blessures aux sports d'hiver, comment les éviter avec un entrainement adapté sur Power Plate! SKI : Risque de blessures aux sports d'hiver, comment les éviter avec un entrainement adapté sur Power Plate! Des millions de Français prennent la direction des stations de sports d hiver Chaque année

Plus en détail

La Genevoise Conseils d entraînement

La Genevoise Conseils d entraînement La Genevoise Conseils d entraînement Nouveauté proposée par le Genève Marathon for Unicef en 2010, la Genevoise est une course de 5 km exclusivement réservée aux femmes. Elle proposera cette année un parcours

Plus en détail

Le renforcement musculaire par le travail statique intermittent

Le renforcement musculaire par le travail statique intermittent Condûite à tenir devant... Le renforcement musculaire par le travail statique intermittent C. CHAUVI N * Ann. Kinésithér., 980, 7, 297-302 Cette contribution est le volet ((pratique» qui complète la présentation

Plus en détail

Les lésions musculaires

Les lésions musculaires Les lésions musculaires Courbature Définition Se traduit par une douleur musculaire qui apparaît après l exercice Peut durer de 24 à 48h Cause Petits épanchements de sang provoqués par rupture des capillaires

Plus en détail

Du travail répétitif au travail statique. Marie Authier, Ph.D Ergonome consultante

Du travail répétitif au travail statique. Marie Authier, Ph.D Ergonome consultante Du travail répétitif au travail statique Marie Authier, Ph.D Ergonome consultante Troubles musculosquelettiques reliés au travail Inconfort, douleur ou lésion qui affecte le dos, les membres supérieurs

Plus en détail

FICHE n 4 LES QUALITES PHYSIQUES

FICHE n 4 LES QUALITES PHYSIQUES Interdépendance des qualités motrices ENDURANCE VITESSE FORCE ADRESSE SOUPLESSE Endurance vitesse Mobilité Et agilité Endurance Musculaire Force endurance Vitesse maximale Force maximale Habilité coordination

Plus en détail

Dr Mauger SAMU 27 CHI Eure seine

Dr Mauger SAMU 27 CHI Eure seine Dr Mauger SAMU 27 CHI Eure seine musculaires:classification Extrinsèque: contusion ( dilacération des fibres musculaires) Choc externe appliqué sur le muscle Entre joueurs, chute au sol, choc contre objet

Plus en détail

REATHLETISATION: DU CABINET AU STADE

REATHLETISATION: DU CABINET AU STADE REATHLETISATION: DU CABINET AU STADE Paul Albert TERRASSE K i n é s i t h é r a p e u t e Préparateur Physique Thierry MARC Yoan PEREIRA INTRODUCTION Evolution conceptuelle Parent pauvre de la réathlétisation

Plus en détail

Livret d entraînement en musculation

Livret d entraînement en musculation Livret d entraînement en musculation «Etre capable de choisir des exercices sollicitant tel ou tel muscle ou groupes musculaires, de concevoir le contenu de séances d entraînement (volumes, intensités,

Plus en détail

Varier les modes de résistances

Varier les modes de résistances Varier les modes de résistances La musculation utilise différentes formes de résistances qui vont de la masse corporelle aux machines guidées en passant par les poids libres que sont les barres et les

Plus en détail

SEANCE N 3 : Mettre en évidence ses points forts et ses points faibles afin de Bénéficier d un apprentissage et d un entraînement adéquats

SEANCE N 3 : Mettre en évidence ses points forts et ses points faibles afin de Bénéficier d un apprentissage et d un entraînement adéquats SEANCE 3 : Mettre en évidence ses points forts et ses points faibles afin de Bénéficier d un apprentissage et d un entraînement adéquats CIRCUIT TRAINING 1 VISE : Accompagner un projet Sportif (Puissance)

Plus en détail

Rencontres Ortho-Kinés. 10 Juin Clinique du Sport de Bordeaux - Mérignac

Rencontres Ortho-Kinés. 10 Juin Clinique du Sport de Bordeaux - Mérignac Rencontres Ortho-Kinés 10 Juin 2016 Clinique du Sport de Bordeaux - Mérignac SUTURE DE LA COIFFE ET REPRISE D ACTIVITES Boris Magnan, kinésithérapeute Pierre Abadie, chirurgien orthopédiste INTRODUCTION

Plus en détail

LE TRAVAIL MANUEL. Position : gynécologique, surtout soutenir la tête pour éviter une contraction parasite des abdominaux.

LE TRAVAIL MANUEL. Position : gynécologique, surtout soutenir la tête pour éviter une contraction parasite des abdominaux. TOMBE AUX EXAMENS LE TRAVAIL MANUEL Permet de rééduquer et aborder la sphère périnéale Le toucher vaginal = base de notre intervention. I) Le toucher vaginal Position : gynécologique, surtout soutenir

Plus en détail

PLAN DONNÉES SCIENTIFIQUES ET PROCÉDÉS D ENTRAÎNEMENT. Introduction. B Les 3 systèmes de resynthèse de l ATP 25/01/11

PLAN DONNÉES SCIENTIFIQUES ET PROCÉDÉS D ENTRAÎNEMENT. Introduction. B Les 3 systèmes de resynthèse de l ATP 25/01/11 PLAN DONNÉES SCIENTIFIQUES ET PROCÉDÉS D ENTRAÎNEMENT S. VAUCELLE UE 30.S UFRSTAPS Toulouse Introduction I Energétique de la contraction musculaire II Les processus physiologiques et l entraînement sportif

Plus en détail

2.4 Le principe de surcompensation

2.4 Le principe de surcompensation Le principe de surcompensation se trouve à la base de la plupart des théories d'entraînement, et de la programmation dans l'enchaînement des charges de travail. Il est basé sur l'hypothèse de restauration,

Plus en détail

Douleurs antérieures du genou. Syndrome rotulien ou syndrome douloureux fémoro-patellaire

Douleurs antérieures du genou. Syndrome rotulien ou syndrome douloureux fémoro-patellaire Douleurs antérieures du genou Syndrome rotulien ou syndrome douloureux fémoro-patellaire Introduction Les douleurs antérieures du genou sont très fréquentes, en particulier chez les personnes jeunes et

Plus en détail