Zoom Communauté urbaine de Marseille Provence Métropole

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Zoom 2012. Communauté urbaine de Marseille Provence Métropole"

Transcription

1 Zoom 2012 Communauté urbaine de Marseille Provence Métropole

2 Organisation Identité Communauté urbaine de Marseille Provence Métropole Les Docks Atrium 10.7 BP Marseille Cedex 02 Tél. / Fax : Président : Monsieur Eugène CASELLI Superficie : Nombre de communes adhérentes : 18 Population de la ville-centre : habitants Population totale de la communauté urbaine : habitants Population totale du Département : habitants Autre appellation de la communauté urbaine : Marseille Provence Métropole (MPM) Bureau Il est composé du Président de la Communauté urbaine, des 33 Vice-Présidents délégués dont les 18 Maires des communes membres, du Président de la Commission des Marchés Publics et d un Conseiller délégué. Les Présidents délégués de chaque Commission siègent également au sein du Bureau. Conseil Il est composé de 157 conseillers et se réunit au moins 4 fois par an. Services Direction général des Services : Joël Raffin Organigramme général Effectif global permanent au 31 décembre 2011 : agents permanents 12 non permanents dont titulaires et 243 non titulaires Répartition des effectifs permanents : Par statut : titulaires et 231 non titulaires Par filière : Administrative : 687 (608 titulaires - 79 non titulaires) Technique : (3 140 titulaires non titulaires) Culturelle : 4 (titulaires) Sportive : 0 Médico-sociale : 3 (2 titulaires - 1 non titulaire) Hors filières (emploi spécifiques culturels) : 0

3 Organisation Par catégorie : Catégorie A : Catégorie B : Catégorie C : 391 agents 268 agents agents Répartition des agents non permanents (x) : 0 assistantes maternelles 0 contrats emploi consolidés 0 emplois jeunes 10 emplois de cabinet 0 vacataires (guides conférenciers) 0 apprentis 1 emploi saisonnier ou occasionnel 1 personne bénéficiant d une rémunération accessoire autorisée Bâtiments communautaires : 120 sites Parc automobile : 803 véhicules légers 960 autres véhicules

4 Principales missions opérationnelles : Ports de plaisance Les missions générales La gestion du Domaine Public Maritime - Attribution des postes à flots - Attribution des postes à terre - Gestion des plans d eau - Gestion des terre-pleins - Gestions des contrats - Elaboration et application des règlements de police des ports La gestion de l évènementiel - Aide à l organisation de régates - Aide à l organisation des salons nautiques - Logistique nécessaire à l organisation de diverses manifestations. Entretien et maintenance des équipements portuaires - Etudes - Travaux d entretien et de maintenance d équipements et d ouvrages maritimes Développement des ports de plaisance - Travaux de restructuration - Travaux de mise aux normes environnementales - Travaux sécuritaires - Rénovation des modes de gestions Les Ports de plaisance en quelques chiffres Avec ses 24 ports de plaisance, ses 125 kms de côte et ses anneaux, le littoral de Marseille Provence Métropole représente le premier pôle de plaisance français et le deuxième d'europe. Forte d un potentiel maritime et économique unique, Marseille Provence Métropole dispose de tous les atouts pour asseoir sa position de capitale européenne de la plaisance.

5 Principales missions opérationnelles : Ports de plaisance LES 24 PORTS DE PLAISANCE Budget annuel 2011 DEPENSES D EXPLOITATION : 6,7 M DEPENSES D INVESTISSEMENT : 2,65 M RECETTES D EXPLOITATION : 7,38 M Les projets en programmation et le bilan des réalisations : Sausset les Pins Le projet de rénovation de l aire technique est en cours de conception. La rénovation porte sur la mise aux normes de l aire de carénage et sur le remplacement de la station d avitaillement. Réalisation au premier semestre La digue ouest a été restructurée afin de permettre une meilleure protection du plan d eau par mauvais temps. Un point propre a été créé dans le cadre du plan de gestion des déchets issus de l activité de la plaisance.

6 Principales missions opérationnelles : Ports de plaisance Carry-le-Rouet Le projet de rénovation de l aire technique est en cours de conception. La rénovation porte sur la mise aux normes de l aire de carénage, la réhabilitation d une grue de levage, le confortement du quai d accueil, la création d un point propre, la création d un local d exploitation pour le fermier et sur le remplacement de la station d avitaillement. Les sanitaires publics du port ont été réhabilités et sont aux normes d accessibilité PMR. Des vestiaires à l usage des agents du port ont été créés. Le Rouet Suite à des phénomènes récurrents d ensablement de la passe du port, une étude propre à changer l accès au port est en cours. Selon les conclusions de l étude, les travaux relatifs au changement de l accès au port devraient s achever au cours du deuxième trimestre Vieux port Darses du J4: Marseille sera capitale européenne de la culture en Les travaux sont en cours de réalisation et l équipement sera livré pour le mois de mars La darse "ouest" aura vocation à accueillir des manifestations temporaires (événements type «Tour de France à la voile», accueil d unités prestigieuses type vieux gréements, ) ainsi que des navettes à passagers. La darse «Est» aura, pour sa part, une fonction d accueil et d exposition de bateaux du patrimoine méditerranéen, de type barquette traditionnelle, en lien notamment avec le MuCEM (Musée des civilisations de l Europe et de la Méditerranée). Requalification de l'anse du Pharo : le projet d aménagement du Centre Ville, prévoit un cheminement continu du Fort Saint Jean jusqu aux Catalans. L anse du Pharo, constitue une portion importante de ce nouveau parcours qui sera traitée pour partie en promenade paysagère. Une aire technique portant sur les activités logistiques dévolues au nautisme sera conservée : chantier naval et aire de carénage. Aménagement du Vieux Port : la réalisation de la semi-piétonisation du Vieux Port vise à reconquérir un espace saturé par les conflits d'usages et à redéfinir les fonctions spatiales des différents quais. La première phase d'aménagement, centrée sur le quai des belges, est en cours de réalisation pour s achever en janvier Restructuration et renforcement des équipements d'accueil et des équipements fonctionnels du Vieux Port de Marseille : le projet d installation de la Capitainerie actuelle aux anciennes Consignes Sanitaires est en phase conception. L équipement sera livré au cours du premier trimestre Pointe Rouge Requalification de l'espace voile légère : la mise en place de modules en bois en remplacement des divers bâtiments préfabriqués et conteneurs débutera durant le premier semestre Création d un quai d accueil pour les bateaux de passage. Mise en place d un ponton pour l accostage de la navette «expérimentale» entre le Vieux Port et la Pointe Rouge. La station d avitaillement a été mise aux normes et remplacée par un équipement neuf.

7 Principales missions opérationnelles : Ports de plaisance Un point propre a été créé dans le cadre du plan de gestion des déchets issus de l activité de la plaisance. Frioul Des études pour l extension des capacités d accueil du port ainsi que la consolidation de la digue «Est» sont en cours. Modernisation des sanitaires de l ilot Cormoran : l équipement sera livré au mois d avril Création d'une gare maritime au Frioul : le débarcadère du Frioul a été modifié avec création d un ponton et séparation des flux d'entrée/sortie. L'espace d'attente, d'une capacité de 450 passagers, est ombragé et protégé du vent et accessible aux personnes à mobilité réduite. L équipement a été livré au mois de juin Un point propre a été créé dans le cadre du plan de gestion des déchets issus de l activité de la plaisance. Un programme de remplacement des quais et des pontons en béton armé débutera en 2013 pour s achever en La Ciotat Travaux de renforcement de l'ouvrage de protection du port Bérouard. L équipement a été réalisé au mois de juillet La restructuration des sanitaires du port dans le cadre de l aménagement du littoral, démarrera au mois de novembre 2012 pour s achever au mois d avril Un point propre a été créé dans le cadre du plan de gestion des déchets issus de l activité de la plaisance. Le port de la Ciotat a été labellisé en Gestion Environnementale Portuaire (GEP) par l AFNOR en Il est le premier port de plaisance de la Communauté urbaine à être certifié GEP. Opérations Communes à l ensemble des Ports de Marseille 1-Ports Propres et Plan de réception et de traitement des déchets Dans le cadre de l action «Ports propres» et du Plan de réception des déchets approuvé en 2007 : - Création de 4 déchèteries portuaires (point propre) entre 2009 et 2012 sur les Ports de Plaisance de Sausset les Pins, Pointe Rouge, La Ciotat et du Frioul. - Mise en œuvre d un marché de collecte et de traitement des déchets issus de l activité de la plaisance. - Mise en place de pompes à eaux noires sur les ports de plaisance du vieux port de Marseille, du Frioul, de la Pointe Rouge et de la Ciotat. - Mise aux normes de l aire de carénage de la Société Carène Services située sur le Port de la Pointe Rouge. - Installation sur l ensemble des ports communautaires de moyens de lutte contre les pollutions accidentelles par hydrocarbures. 2- Certification Afnor en Gestion Environnementale Portuaire : Le port de La Ciotat a obtenu le 28/09/2011, pour 3 ans, la première certification en matière de gestion environnementale des 24 ports de plaisance que compte la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole.

8 Principales missions opérationnelles : Ports de plaisance Les Ports en devenir de certification GEP : le Port de plaisance de la Pointe Rouge (2012/ 2013), Le Port de plaisance de Sausset-les-Pins (2013/2014), le Port de plaisance de Carry le Rouet (2014/2015), le port de plaisance du Frioul (2015) 3- Développement d un réseau «WIFI» Dans l optique d offrir plus de services à ses usagers, MPM développe un programme pour couvrir à terme en wifi l ensemble de ses ports. 4- Accessibilité des Etablissements Recevant du Public (ERP) et des Installations Ouvertes au Public (IOP) La loi n du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, implique des travaux et autres aménagements des capitaineries et sanitaires publics. Les ports diagnostiqués en 2010/2011 sont ceux de Sausset-les-Pins, Carry-le- Rouet, Vieux Port de Marseille, Frioul, La Ciotat 5- Mise en place d un outil de gouvernance : la «Charte de Progrès» Rédigée avec l'ensemble des acteurs du nautisme, la Charte de Progrès a pour objectifs l'amélioration des conditions d'accueil, la rationalisation du mécanisme d'attribution des places et l'amélioration de la qualité des services techniques. Dans ce cadre, quatre commissions thématiques paritaires ont été créées en 2009 afin de mieux associer les représentants des usagers des ports aux décisions qui les concernent dans les domaines de l attribution de places, des travaux, du règlement de police des ports et de l événementiel.

9 Principales missions opérationnelles : Collecte et traitement des ordures ménagères Les missions La Communauté urbaine Marseille Provence Métropole coordonne sur son territoire l ensemble des opérations de collecte et de traitement des déchets ménagers et assimilés. L activité se décline dans les domaines principaux suivants : Les collectes des Ordures Ménagères et des encombrants ; Les collectes sélectives, le tri et la valorisation des déchets recyclables ; Le transfert et le transport des déchets ; Le traitement des déchets ultimes ; La mise en place et la gestion des équipements de proximité : 18 déchèteries, 2 plates-formes spécialisées; Le développement de nouvelles filières de valorisation : collecte et traitement des déchets d équipements électriques, des cartouches d impression, des papiers de bureaux, etc ; La poursuite de la réhabilitation et de la post exploitation du Centre de Stockage des Déchets de la Crau ; Le suivi technique de l exploitation du Centre de Traitement Multi filières «CTM» de Fos sur Mer ; Le développement du compostage domestique. Les tonnages annuels d ordures ménagères Durant l année 2011, les 18 communes membres de la Communauté urbaine ont produit un total de tonnes de déchets dont : tonnes ont été valorisées, soit 27,1%, tonnes ont été traitées en centre de stockage de déchets ultimes et au Centre de Traitement Multifilières (CTM). MPM a collecté sur l année 2011 : tonnes d Ordures Ménagères résiduelles (OMr), soit 418,3 kg/hab/an, tonnes d encombrants sur la voie publique, soit 15 kg/hab/an, tonnes de Collecte sélective, soit 32 kg/hab/an qui se répartissent comme suit : o o Collecte en Porte à Porte (PàP) : tonnes de déchets recyclables Collecte en Point d Apport Volontaire (PAV) tonnes de verre tonnes de Journaux Revues Magazines (JRM) tonnes d emballages tonnes de Bi-Flux (emballages + JMR) Le taux de valorisation de la Collecte Sélective est de 91% tonnes de déchets issus des déchèteries, dont 72,6% ont été valorisés tonnes de déchets collectés sur les plateformes (hors encombrants voies publiques), dont 72% ont été valorisés

10 Principales missions opérationnelles : Collecte et traitement des ordures ménagères tonnes d autres collectes qui se répartissent comme suit : tonnes de cartons de professionnels 633 tonnes d algues 365 tonnes de papiers administratifs 35 tonnes de DASRI Entre 2010 et 2011, les tonnages d ordures ménagères résiduelles collectés ont augmenté de 0,3 % sur l ensemble du territoire. Parallèlement, le poids de collecte par habitant a évolué de 0,2%. Les tonnages d encombrants de voie publique ont sensiblement diminué entre 2010 et 2011 (baisse de 17,7%). Les tonnages réceptionnés en déchèterie ont évolué de manière significative pour certains flux : +21,8% pour les huiles, +14,9% de Déchets Dangereux des Ménages, +12,7% pour les DEEE et -29,1% pour les piles. Les tonnages entrants sur les plateformes ont légèrement diminué entre 2010 et 2011 (-0,7%), avec une nette baisse des gravats (-6,5%). Avec la fin de la mise en service industrielle en 2011, le CTM de Fos a pris en charge tonnes d OMr et tonnes de boues de la station d épuration. 89,4% des déchets y sont acheminés par voies ferrées. Les modalités de gestion Sur la commune de Marseille la collecte des Ordures Ménagères est mixte (régie et prestataires privés) selon un découpage géographique dont l unité est l arrondissement. 11 arrondissements sont collectés en régie et 5 par des prestataires privés. La collecte sur les communes hors Marseille se fait selon un régime unique (régie ou prestataires privés) : 8 communes sont collectées en régie et 9 par des prestataires privés. La collecte sélective en porte à porte s effectue : En régie pour 6 arrondissements de Marseille, la zone test de Septèmes-les-Vallons et Allauch ; Par des prestataires privés pour 3 arrondissements de Marseille et 14 communes. La plupart des missions de traitement des déchets sont assurées par des prestataires privés, hormis le contrôle d accès des centres de transfert de Marseille et la gestion des déchèteries en haut de quais. Le Centre Technique Multifilières de Fos sur Mer est exploité dans le cadre d une Délégation de Service Public (DSP).

11 Principales missions opérationnelles : Collecte et traitement des ordures ménagères Dans le cadre de la gestion en régie, du suivi de l ensemble des marchés publics et de la DSP inhérents aux missions qui lui incombent, MPM a mobilisé en 2011 un effectif de 1680 agents ce qui représente 42% de son effectif global. Les dépenses Le prix du service de collecte et d élimination des déchets comprend les coûts de la collecte, les coûts de transfert, de traitement et d enfouissement des refus. Le montant annuel des dépenses de collecte et de traitement (hors propreté) comprend l ensemble des dépenses de fonctionnement (marchés publics, locations, fournitures divers et études), et d investissement, les charges salariales des agents, ainsi qu une partie des frais de fonctionnement de l administration générale (frais de structure, indemnités d élus). Les dépenses de fonctionnement du budget annexe collecte s élèvent à 185 M au titre de l année Les dépenses des directions opérationnelles représentent 57% de ces dépenses et les dépenses de personnel, 36%. Les dépenses d investissement s élèvent à 15 M au titre de l année Les dépenses d équipement (bennes, bacs, conteneurs de Collecte Sélective, réhabilitation du centre de stockage de La Crau) représentent près de 63% des dépenses d investissement contre 37% pour les dépenses financières (remboursement de prêts). Le financement La principale ressource financière du service «collecte et traitement des déchets» est la Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) qui représente près de 89% des recettes. Les autres recettes fiscales sont la Redevance Spéciale de l abonnement des commerçants pour 4,2%, et la Redevance Spéciale des professionnels sur les plateformes de tri à hauteur de 1,3%. Enfin la vente des papiers et des matériaux, les subventions et soutiens des diverses organismes représentent 5,5% des autres recettes. Au titre de l année 2011, le montant des recettes de fonctionnement s élève à 185,75 M, soit une hausse de 6,3% par rapport à 2010.

12 Principales missions opérationnelles : Assainissement Missions Mètres cubes produits par jour : m 3 /j Origine : Canal de Marseille, Canal de Provence, Forages Aubagne, Forages Gémenos Mode de production : Usines de potabilisation à l'ozone, filtre à sable, membranes Mode de distribution : réseau en pression Mode d intervention : Exploitation et entretien en DSP 2 régies directes (Gémenos et Plan de Cuques Maître d'ouvrage pour les travaux neufs Budget annuel (compte administratif 2011) Fonctionnement : 15,3 M (dépenses) 20 M (recettes) Investissement : 14,8 M (dépenses) 26 M (recettes) Prix de vente de l eau : sur la base de 120 m 3 au 1 er janvier ,78 TTC le m 3 pour le plus bas à Gémenos - 304,41 TTC le m 3 pour le plus haut au Rove - 240,87 TTC le m 3 pour la commune de Marseille Mode de tarification : - Proportionnel à la consommation pour les communes d'allauch, Cassis, Gémenos ZI, La Ciotat, Marignane, Marseille et Septèmes Les Vallons - Abonnement + Part proportionnelle à la consommation pour les communes de Carnoux, Carry Le Rouet, Ceyreste, Châteauneuf Les Martigues, Ensuès La Redonne, Gémenos Village, Gignac La Nerthe, Le Rove, Plan de Cuques, Roquefort La Bédoule, Saint Victoret et Sausset Les Pins. Actions novatrices Amélioration de la régulation des filtres de l'usine de production d'eau potable d'aubagne (sécurisation). Projets Adduction d'eau : =>Protection du canal de Marseille contre les eaux de ruissellements. =>Sécurisation du Canal de Marseille et des ouvrages de distribution contre les risques de noyades par la pose de clôtures, =>Creusement de la galerie des Janots entre Cassis et La Ciotat qui permettra une sécurisation, fiabilisation et augmentation du débit d'adduction pour les communes de l'est de MPM. =>Sécurisation de l'alimentation en eau brute de la station de potabilisation de Sainte Marthe. =>Redimensionnement de l'évacuateur de crues sur le barrage de Saint Christophe pour une période de retour 1000 ans. =>Production d'eau potable : =>Renouvellement des équipements des stations de potabilisation de Giraudet au Pennes Mirabeau et de Valtrède à Châteauneuf Les Martigues. => Augmentation de la capacité de potabilisation de l usine de production d eau potable de La Ciotat

13 Principales missions opérationnelles : Assainissement Missions Kilomètres de réseau : km Mode d épuration : 10 stations d'épuration de type biologique Mode d intervention : - Exploitation et entretien en DSP - 2 régies directes - Maître d'ouvrage pour les travaux neufs. Budget annuel (compte administratif 2011) Fonctionnement : 30,2 M (dépenses) 42 M (recettes) Investissement : 26 M (dépenses) 29 M (recettes) Taxe de raccordement à l égout : Pour un logement de 100 m 2 de SHON sur la commune de Marseille, la Participation pour Raccordement à l Egout (PRE) s élève à au cours du 2 ème semestre 2011 Tarif : sur la base de 120 m 3 au 1 er janvier ,17 TTC pour le plus bas sur Gémenos -176,74 TTC pour le plus haut sur Le Rove -137,11 TTC pour la commune de Marseille Projets Protection de l'environnement Etudes pour la réalisation d'un complexe de bassins de rétention sur le réseau unitaire, au cours Pierre Puget, à l'avenue du Général Leclerc au tunnel de l'ajout. Assainissement des Calanques d'ensuès la Redonne. Recherche de filières d'élimination alternatives à la mise en décharge des boues suite aux modifications du complexe Géolide entrainant la production d'un nouveau type de boues séchées urbaines. Accompagnement au développement Diverses opérations de requalification urbaine et de développement des réseaux, sur l'ensemble du territoire de la communauté urbaine. Entretien du patrimoine Réhabilitation et entretien des équipements et des réseaux, sur l'ensemble du territoire de la communauté urbaine

14 Principales missions opérationnelles : Transports urbains I - Réseau RTM Mode de gestion EPCI Nouveau contrat d exploitation entre MPM et la RTM au 1 er janvier A compter du 1 er avril 2011, le Transport PMR a été confié à la RTM (cf paragraphe spécifique cidessous) sur l ensemble du territoire des 18 communes de MPM Budget annuel (compte administratif 2011 de la RTM ; y compris activité PMR) Fonctionnement : 307 million (dépenses) 315 millions (recettes) Investissement : 66 millions (dépenses) 85 millions (recettes) Réseau Métro-Bus-Tram Kilomètres parcourus par an : 25, 7 millions de km en 2011 Population desservie : 4 communes du PTU desservies (Marseille, Allauch, Plan-de-Cuques et Septèmes) soit environ habitants. 160 millions de voyages en 2011 Composition du parc : 595 bus ; 36 rames de métro et 26 rames de tramway Nombre d agents : agents (y compris personnel affecté au Transport PMR) Transport des personnes à mobilité réduite (gestion confiée à la RTM au 1 er avril 2011) Le service fonctionne tous les jours de l année de 6h du matin à 1h soit 18h/24h sauf le 1 er mai. Kilomètres parcourus par an : Km* effectués sur le territoire communautaire (18 communes) Population desservie : transport à la demande de porte à porte des personnes à mobilité réduite sur le périmètre urbain de MPM : * personnes transportées y compris les accompagnateurs Mode de transport : minibus Composition du parc : 17 minibus pouvant prendre en charge 3 fauteuils et 5 personnes assises. Nombre d agents : 39 (compris dans l effectif des agents RTM) * du 1 er avril 2011 au 31 mars 2012 Tarification Réseau Métro-Bus-Tram - Prix du billet au 31 décembre 2011 : 1,50 (Titre SOLO) ou 1,26 (trajet unitaire rechargé sur Carte Personnelle) - Prix de l abonnement au 31 décembre 2011 : hebdo 12 ; mensuel 43 ; annuel 420 Tarifs réduits/sociaux : Jeunes de de 26 ans (étudiant, scolaires, stagiaires formation professionnelle, service civique) = Baisse des tarifs au 1 er août 2011 = abonnement annuel à 210, abonnement mensuel à Boursiers et chômeurs non indemnisés de 26 ans = abonnement annuel 170 et mensuel à Gratuité = RSA (anciens Rmistes et bénéficiaires API sous contrat d insertion), chômeurs indemnisés non imposables, seniors + 65 ans non imposables Demi-Tarif = Seniors + 65 ans imposables (sur la carte à réserve d argent) ; bénéficiaires de la CMUC

15 Principales missions opérationnelles : Transports urbains Transport des personnes à mobilité réduite (gestion confiée à la RTM au 1 er avril 2011) Le territoire est découpé en 3 zones : est, centre, ouest. Tarif pour l usager : 2 pour un trajet à l intérieur d une zone. 3, 5 par trajet pour 2 zones et plus. Mesures en faveur du transport en commun Libre circulation sur le TER dans Marseille et Septèmes-les-Vallons pour les abonnés RTM Réduction sur les titres combinés TER + RTM : les titulaires d abonnements mensuels ou annuels combinés paient leur abonnement urbain à 45% du tarif public Réduction sur les titres combinés cars interurbains + RTM : les titulaires d abonnements hebdomadaires, mensuels et annuels combinés paient leur abonnement urbain à 45% du tarif public Pour les abonnés annuels RTM, l abonnement «Vélo» est offert (1 doit être crédité au moment de l inscription, puis tarifs «le Vélo» appliqués) Gratuité des parkings relais pour les abonnés Couloir de bus : 26 km de couloirs réservés dont 16 km avec séparateur physique franchissable 10 km avec marquage au sol Signalisation tricolore commandée par bus : non Signalisation tricolore commandée par tramway : oui Information en temps réel : oui pour tramway et métro, partiel sur certains pôles d échanges pour les bus Secteur interdit aux VP : rues piétonnes en centre-ville Création de parking de dissuasion : Moyens mis en œuvre pour la mixité VP et TC : (liaison centre-ville-parkings périphériques) : Parcs relais gérés par la RTM : en terminus métro : à la Rose (415pl) ; Bougainville (184 pl) ; Fourragère (485pl) ; Louis Armand (89pl) ; sur le tracé du métro : Timone (350pl) ; Frais Vallon (128pl) ; St Just (321pl) Parcs de périphérie non gérés par la RTM : Malpassé (160pl) ; Grognarde (70pl), la Parette (75pl), Dromel (200pl) % recettes trafic par rapport aux dépenses de fonctionnement : taux de couverture RTM en 2011 est de 0.43 Taxe de versement transport : 144, 4 M (passage du taux de 1.8% à 2%) Projets Allongement des rames du tramway de à 42.50m Prolongement Nord de la ligne M2 du métro de Bougainville à Capitaine Gèze, 900m en surface et création d une station et d un pôle d échanges. Le projet est établi (juillet 2012) MES prévue 2015 Prolongement du tramway Canebière-Rome-Castellane. MES prévue en projets de BHNS = Castellane-Luminy (centre-ville domaine universitaire) dans le cadre du Plan Campus (9.5 km MES fin 2014) ; Château Gombert St Jérôme (6km MES fin 2013) ; Bougainville Saint Antoine (11 km MES fin 2013) Révision du PDU = Arrêt Projet fin 2012 / Approbation Juin 2013

16 Principales missions opérationnelles : Transports urbains II - Les autres réseaux de transports collectifs : 1 Transport régulier hors Marseille : par cars Mode de gestion Une régie directe pour le réseau d Allauch et Plan-de-Cuques Des marchés publics pour les communes périphériques : Cassis, Gémenos, Carry, Sausset-les-Pins, Ensuès-la-Redonne, Roquefort-la-Bédoule Des marchés publics pour le transport scolaire Une délégation de service public pour La Ciotat Budget annuel 2011 Le transport régulier hors Marseille comprend le transport scolaire et les réseaux urbains : Transport scolaire Budget MPM 2011 : 5,5 M Tarif carte de transport scolaire train ou car : 70 primaire 100 secondaire - 40 secondaire boursier Tarif carte de transport scolaire train ou car combiné RTM : 210 secondaire + étudiant 170 pour les secondaires boursiers Réseaux Urbains Budget MPM 2011 : 3,3 M (sans la régie) Kms parcourus : Lignes régulières vers la Ciotat, Marseille et Gémenos : Kilométrage km/ Fréquentation voyageurs Réseau Marcouline (Carnoux, Roquefort-la-Bédoule, Cassis) : Kilométrage km/ Fréquentation voyageurs Réseau Côte bleue (Châteauneuf-les-Martigues, Sausset-les-Pins, Carry-le-Rouet) : km/ Fréquentation voyageurs Bus des Cigales (desserte interne de Gémenos): km/fréquentation voyageurs Bus des Collines (Allauch, Plan-de-Cuques) : km/fréquentation voyageurs Lignes urbaines Ensuès-la-Redonne, le Rove : km/fréquentation voyageurs Navettes estivales Cassis : kms/fréquentation voyages DSP CIOTABUS : pour la commune de La Ciotat et Ceyreste : kms Fréquentation : Participation 2011 de MPM : 2,9M Tarifs selon les réseaux hors Marseille : - Ticket à l unité de 0,8 à 2 - Carnet de 10 tickets : entre 6 et 14,7 euros - Abonnement mensuel : 18 ou 14 (-26 ans), pour Ciotabus : 19 ou 12,8 (scolaires, apprentis, étudiants)

17 Principales missions opérationnelles : Transports urbains 2 La desserte des îles du Frioul Mode de gestion Délégation de Service Public Kilomètres parcourus par an : rotations soit environ miles Population desservie : résidents principaux + résidents secondaires + plaisanciers + touristes passagers Mode de transports : maritime Composition du parc : 3 navires de 196 places Nombre d agents : 30,35 personnes (effectif équivalent temps plein) Budget annuel 2011 Fonctionnement : 3,5 M HT (dépenses) 4 M HT (recettes) Détail des recettes : 3,2 M HT (recettes commerciales), 0,6 M HT (contribution financière forfaitaire de MPM) + 0,2 M HT de compensation financière. Prix du billet : Normal : 10 ; familles : 7, 5 ; groupe : 9 ; trajet simple : 5 ; résident : 5 ; Plaisancier : 8 ; combiné (If + Frioul) normal : 15 ; combiné famille : 11,25 ; combiné Groupe : 13,5 Prix de l abonnement : o mensuel résident ou plaisancier : 40 o mensuel résident navettes+rtm : 41 o annuel scolaires dans le primaire : 90 o annuel lycéen : 120 o annuel étudiant : 190 o annuel lycéen ou collégien boursier : 40 o annuel scolaire étudiant navettes+rtm : 240 o annuel scolaire boursier navettes+rtm : 190 Tarifs sociaux : gratuit pour les bénéficiaires du RSA Mesures en faveur du transport en commun : titres combinés navettes maritimes + RTM Information en temps réel : gare maritime du Vieux Port : heures et destinations des départs Projets Remplacement de la gare maritime obsolète du Vieux Port Mise en place du système billettique Transpass pour les usagers réguliers de la ligne (résidents, plaisanciers, travailleurs) 3 Le Vélo en libre-service «Le VELO» Mode de gestion Marché public passé en 2006 couplé avec 105 abris tram pour une durée de 15 ans Population desservie : Marseille centre, soit du 1 er au 9 ème arrondissement dans l hyper centre et sur les axes importants Mode de transport : vélo DECAUX Composition du parc : 130 stations vélos vélos en libre-service Nombre de locations quotidiennes en 2011 : 1 782

18 Principales missions opérationnelles : Transports urbains Nombre moyen d abonnés «longue durée» en 2011 : Nombre moyen d abonnés «courte durée» en 2011 : Nombre d agents : 60 Budget annuel 2011 Compte administratif 2011 du délégataire : Pour 2011 Dépenses 3,6 M TTC Recettes vélos 0,27 M TTC Redevance d occupation du domaine public TTC versée à MPM au titre des abris Tram et des stations vélos Investissement pour MPM : néant Prix de l abonnement : abonnement annuel de caution ; la 1 er ½ heure gratuite, la demiheure suivant 0,5 Prix pour une utilisation de courte durée : la 1 er ½ heure gratuite, la demi-heure suivante 1, caution de 150 bloquée sur carte bancaire.

19 Principales missions opérationnelles : Action foncière Budget annuel Budget consacré aux réserves foncières en 2012 : Pour les acquisitions ZAC : par an Surfaces acquises pour les ZAC d intérêt communautaire ces 5 dernières années : m² - ZAC Florides : m² - ZAC Empallières : m² - ZAC Athélia V : m² - ZAC Aiguilles : m² Mode de gestion du patrimoine : 3 ZAC gérées en régie 1 ZAC gérée en concession Remarques Le service «foncier opérationnel» intervient de manière transversale en accompagnement des directions de la Communauté urbaine dans la maîtrise foncière nécessaire pour la réalisation des opérations de MPM. Ses activités courantes sont : - favoriser les procédures d acquisitions amiables ; - participer à des thématiques foncières avec des partenaires au titre de conventions ; - mettre en œuvre les diverses procédures opérationnelles d acquisitions foncière, comme l expropriation, les constitutions de servitudes, le droit de délaissement, l exercice du droit de préemption (DIA). Pour mémo, le nombre de DIA présentées en : 2009 : : : Nombre de préemptions et coût annuel : 2009 : 2 pour un montant de euros 2010 : 3 pour un montant de euros 2011 : 4 pour un montant de euros Le service «stratégie foncière» a pour missions : - mettre en œuvre les actions partenariales visant au maintien et à la promotion de l activité agricole sur le territoire communautaire initiées en 2009 ; - veiller à la mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre des ZAC ; - réaliser un référentiel foncier «pilote» permettant de traduire la réalité foncière dans un Plan d Action Foncière ; - étudier les ressources internes à même de permettre la surveillance du foncier.

20 Principales missions opérationnelles : Urbanisme opérationnel Pas de ZAC créées en ZAC Athélia V créée en 2010 Pas de ZAC créée en 2011 Pas de lotissements demandés en 2009, 2010, 2011 Superficies concernées en m2 en 2010 : m² Pour mémo 4 ZAC d intérêt communautaire : - 3 ZAC en régie : o ZAC des Florides( Marignane), o ZAC Empallières (St Victoret), o ZAC Athélia V (La Ciotat) - 1 ZAC en concession : ZAC des Aiguilles (Ensues-la-Redonne) Avancement : ZAC Florides : - finalisation des travaux de la première tranche - lancement des travaux de la 2 ème tranche ZAC Empallières : approbation du dossier de réalisation- lancement des études projet ZAC Athélia V - Approbation du cahier des charges de cession de terrain et de ses annexes - Notification de la maîtrise d'œuvre - lancement d'études (géotechnique, potentiel énergies renouvelables )

Principales missions opérationnelles : Transports urbains

Principales missions opérationnelles : Transports urbains I Réseau RTM Type de gestion : EPCI Intégration de 2 nouvelles missions en 2012 : Exploitation d un service de navette maritime ; Gestion de la gare routière Marseille St Charles Réseau Métro Bus Tram

Plus en détail

Zoom 2013. Communauté urbaine Marseille Provence Métropole

Zoom 2013. Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Zoom 2013 Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Organisation Identité Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole Les Docks Atrium 10.7 BP

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT

DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT 2009-2013 Plan quinquennal d investissement Signature de 20 conventions de partenariat Entre le Conseil général des Bouches-du-Rhône Et La Communauté urbaine

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Les Mobilités dans les Territoires

Les Mobilités dans les Territoires Rencontres Scientifiques & Techniques Territoriales Les Mobilités dans les Territoires La gestion du stationnement et les politiques de mobilités Economie du Stationnement, Maitrise du Stationnement et

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques :

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques : Principales missions opérationnelles : Action économique, tourisme, e ACTION ECONOMIQUE Missions Nombre de personnes affectées au service du développement économique :66 postes Surfaces en hectares (cumul)

Plus en détail

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC

PLUi HI PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC I PLAN LOCAL D URBANISME INTERCOMMUNAL TENANT LIEU DE PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT CONCERTATION DU PUBLIC CAHIER N 1 / AVRIL 2015 LANCEMENT DE LA PROCÉDURE Le a pour objectif de définir un projet urbain

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Le financement de long terme des projets du secteur public local

Le financement de long terme des projets du secteur public local Le financement de long terme des projets du secteur public local 2 3 1. Les missions du fonds d épargne Les missions du fonds d épargne Au sein de la Caisse des Dépôts, le fonds d épargne a pour missions

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de ses 18 communes membres. Collecte des déchets ménagers

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

Intégrer la dimension économique dans les projets de rénovation urbaine

Intégrer la dimension économique dans les projets de rénovation urbaine Intégrer la dimension économique dans les projets de rénovation urbaine SOMMAIRE 1. Présentation d Epareca 2. Modalités d intervention de l Etablissement 3. Opération à vocation commerciale : l exemple

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007

L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007 L expérience d une SEM de transport française: «Transports de l Agglomération de Montpellier» (TaM) 1978-2007 RABAT JOURNEE D ETUDE DU 27 NOVEMBRE 2007 Marc le Tourneur Directeur Général de TaM SOMMAIRE

Plus en détail

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Mardi 17 novembre 2015 Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Les élus du Bureau de la Métropole Rouen Normandie se sont réunis hier soir, lundi 16 novembre. Les délibérations prises par les élus confirment

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES CONVENTION DE GESTION ENTRE LE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES ET LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES ANNEXE PROJET ENTRE : Le Département des Deux-Sèvres, représenté par M. Eric GAUTIER, Président

Plus en détail

L O G E M E N T S O C I A L

L O G E M E N T S O C I A L L O G E M E N T S O C I A L OUTILS ET PUBLICS Juillet 2013 1 L HABITAT SOCIAL : UN ENJEU MAJEUR EN PAYS D AIX Une compétence obligatoire L «Equilibre social de l habitat» est l une des 4 compétences obligatoires

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Plan Collecte. Pourquoi l étude? Comment faire l étude? Les solutions proposées p pour atteindre nos objectifs PLAN COLLECTE

Plan Collecte. Pourquoi l étude? Comment faire l étude? Les solutions proposées p pour atteindre nos objectifs PLAN COLLECTE PLAN COLLECTE POURQUOI L ETUDE? Rappel des attentes - dysfonctionnements et contraintes Aspect financier Définition des objectifs du service Rappel des actions engagées COMMENT FAIRE L ETUDE? Méthodologie

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME

AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME AIDE À L HÔTELLERIE DE TOURISME En vue de développer la capacité et la qualité de l hébergement touristique sur le territoire hautmarnais, et d aider à la mise aux normes sécurité et accessibilité des

Plus en détail

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4 S O M M A I R E ARTICLE 1 Objet du Marché ARTICLE 2 Pièces constitutives du marché ARTICLE 3 Programme d'étude ARTICLE 4 Délais d exécution ARTICLE 5 Propriété des études et documents ARTICLE 6 Secret

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble

Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble 2. Programme et coût des équipements publics CONSEIL MUNICIPAL du 12 mai 2011 Ville d Herblay Services Techniques Subdivision Aménagement et Développement

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier BREST 28 et 29 NOVEMBRE 2013 POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier Présentation de la SPLA SOREQA SPLA à vocation métropolitaine crée

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

Caractérisation technique du service

Caractérisation technique du service rapport sur le prix et la qualité du service public de l assainissement non collectif 2012 3 Caractérisation technique du service Présentation du territoire desservi Le service est géré au niveau communal

Plus en détail

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond

Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Nouveau départ pour la gare de Saint-Chamond Depuis une dizaine d années, le pôle d échanges de Saint-Chamond connaît une fréquentation en hausse, avec en 2012, environ 3300 voyages par jour. C est la

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline. COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006

ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline. COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006 Version du 1 er Août 2007 Concession d Aménagement Ville de Rouen ZAC LUCILINE (1035) Réalisation de l opération d aménagement de la ZAC Luciline COMPTE RENDU ANNUEL A LA COLLECTIVITE Actualisé au 31/12/2006

Plus en détail

UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008

UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008 22 & 23 janvier 2008, Skhirat, Maroc UN EXEMPLE DE SOCIETE D ECONOMIE MIXTE DANS LE DOMAINE DES TRANSPORTS TaM 1978-2008 Marc le Tourneur, Directeur Général SOMMAIRE 1. L ORGANISATION DES DEPLACEMENTS

Plus en détail

L exploitation du service est assurée sur l ensemble du territoire du SIRATROM de La Guerche-sur-l'Aubois selon les fréquences énoncées ci-après :

L exploitation du service est assurée sur l ensemble du territoire du SIRATROM de La Guerche-sur-l'Aubois selon les fréquences énoncées ci-après : Délibération n 2 Convention de prestation de service avec le SIRATROM CONVENTION DE PRESTATIONS DE SERVICE Entre : le SMIRTOM du Saint-Amandois, domicilié Avenue Gérard Morel 18200 DREVANT, représenté

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007 LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE Le budget est l'acte par lequel sont prévues et autorisées par l'assemblée délibérante les recettes et les dépenses d'un exercice. Le budget de la Communauté

Plus en détail

Inauguration d une station Electra à Cassis

Inauguration d une station Electra à Cassis Dossier de presse Inauguration d une station Electra à Cassis Les stations Electra de MPM sont des infrastructures de recharge pour la mobilité électrique Vendredi 5 juin à 10h30, à Cassis www.station-electra.fr

Plus en détail

Intitulé du poste : Ingénieur études marketing transports urbains

Intitulé du poste : Ingénieur études marketing transports urbains FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Ingénieur études marketing transports urbains Direction Générale : DIRECTION GÉNÉRALE DES SERVICES URBAINS N 90581 Sous-direction/Service : Service des Transports Urbains

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE AVIS D APPEL A PROJET CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE Etablissement Organisateur de la consultation Métropole Européenne de Lille

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

... ... N SIRET: / / / / / / / / / / / / / / / (fourni par l INSEE) Activité exercée :.. Code postal / / / / / / Commune :... Courriel :. @..

... ... N SIRET: / / / / / / / / / / / / / / / (fourni par l INSEE) Activité exercée :.. Code postal / / / / / / Commune :... Courriel :. @.. DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE AU DEVELOPPEMENT DU E-TOURISME I - RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE PORTEUR DE PROJET Raison sociale : Nom de la personne ou de la collectivité..... Forme juridique N

Plus en détail

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003

OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Agence d Urbanisme et d Aménagement du Territoire Toulouse Aire Urbaine OUTIL DE VEILLE SCHEMA DE COHERENCE TERRITORIALE DE L'AGGLOMERATION TOULOUSAINE CONSOMMATION DE L'ESPACE EXERCICE 2003 Décembre 2003

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES

DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES DEMANDE D AIDE A LA MISE EN CONFORMITE DES RACCORDEMENTS AUX EAUX USEES Cadre réservé à l administration Date de dépôt N dossier Mairie des Herbiers Direction des services techniques 6 rue du Tourniquet

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

La mise en place de projets pilotes doit également être favorisées (démarches exemplaires et reproductibles sur d autres communes du Parc).

La mise en place de projets pilotes doit également être favorisées (démarches exemplaires et reproductibles sur d autres communes du Parc). En 2013, le Parc des Monts d'ardèche accompagne les communes et communautés de communes, associations pour concrétiser des projets novateurs et expérimentaux. 13 thèmes, sur lesquels le Parc s engage à

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF 3 CP 13-247 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF 4 CP 13-247 5 CP 13-247 ANNEXE 2 A LA DELIBERATION : FICHES PROJETS 6 CP 13-247 FICHE PROJET DU DOSSIER N 13004475 Commission Permanente du 4

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES»

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES» Dossier de Presse Pension de Famille «LES PLEIADES» 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Juin 2014 - Construction de la Pension de Famille «LES PLEIADES», Aix-en-Provence (route

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

Fiche de financement. Troglodytes. Troglodytes C. PETITEAU

Fiche de financement. Troglodytes. Troglodytes C. PETITEAU Fiche de financement Troglodytes C. PETITEAU Troglodytes TROGLODYTES Constats Une offre de sites de visite troglodytiques significative (13 sites) mais une offre d hébergements et une capacité d accueil

Plus en détail

Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville

Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville Le soutien à l immobilier d entreprises Cycle «Habitat, cadre de vie et gestion urbaine» 24 novembre 2015 La Région et

Plus en détail

Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord

Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord Projets Gare routière Sud Accès sud gare TER Gare routière Nord Sommaire Politique de réaménagement des gares Qu est-ce qu un pôle d échanges et pourquoi un pôle d échanges à Voiron? État d avancement

Plus en détail

Une nouvelle navette maritime entre La Pointe-Rouge et les Goudes :

Une nouvelle navette maritime entre La Pointe-Rouge et les Goudes : Dossier de presse Une nouvelle navette maritime entre La Pointe-Rouge et les Goudes : Voyage inaugural de la navette jeudi 2 juillet 2015 Retrouvez toute l actualité de MPM, les communiqués et les dossiers

Plus en détail

HABITAT ET CADRE DE VIE

HABITAT ET CADRE DE VIE HABITAT ET CADRE DE VIE Dans le cadre de sa politique d'action sociale résolument axée vers la prévention et en faveur de la préservation de l'autonomie des retraités, l'assurance retraite apporte son

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement

Principales missions opérationnelles : Politique d environnement Présentation L année 2013 a été marquée par la conduite de démarches d envergure, transversales et fondatrices des politiques publiques de MPM en matière de lutte contre le changement climatique, d aménagement

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION NOM DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION : ADRESSE : TELEPHONE : FAX : COURRIEL : QUESTIONNAIRE REMPLI PAR : FONCTION :. POURQUOI

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Découvrez votre nouveau réseau de transports en commun!

Découvrez votre nouveau réseau de transports en commun! Découvrez votre nouveau réseau de transports en commun! b Stan est le réseau de transports urbains qui dessert les 20 communes de l agglomération. Chaque jour, ce sont 110 000 voyages qui sont réalisés

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT LOCATIF SOCIAL LOCATIF Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux

Plus en détail

Présentation du Budget Primitif 2015 Budget Principal- M14

Présentation du Budget Primitif 2015 Budget Principal- M14 Présentation du Budget Primitif 2015 Budget Principal- M14 Recettes réelles de l année 2015 en quelques chiffres 80 004 540,99 Fiscalité 35 262 643,00 Excédents exercice antérieur 18 760 611,75 Emprunts

Plus en détail

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014

PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 Pôle Services Urbains CCSPL RM / VILLE du 01/12/2015 N 1 PARKINGS EN OUVRAGE RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE ANNEE 2014 PREAMBULE Les délégations de service public des parcs en ouvrage s inscrivent dans

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Syndicat Mixte à la Carte 0 du Haut Val de Sèvre et Sud Gâtine Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Date de Présentation : 5 juin 0 Présidente : Marie-Françoise

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Mesure Axe 3 : La compétitivité du territoire : organiser le territoire sur de nouveaux paramètres de performance Service instructeur Direction de l Agriculture, de l Alimentation et de la Forêt

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012

SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012 SERVICE PUBLIC DE TRANSPORTS COLLECTIFS Synthèse du rapport annuel du Délégataire 2012 L EXERCICE 2012 EN QUELQUES POINTS CLEFS : - 2012 : troisième année d exploitation du contrat de DSP 2010-2016. Rappel

Plus en détail

Pourquoi la fusion? Quelques dates :

Pourquoi la fusion? Quelques dates : PRESENTATION DE Pourquoi la fusion? Quelques dates : Loi n 2010-1563 du 16 décembre 2010 : réforme des collectivités territoriales. 07 septembre 2012 : notification de l arrêté préfectoral du fixant le

Plus en détail

Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération

Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération Mise en place d un Système d Informations Géographiques d agglomération Rapporteur : M. Jean-Pierre TAILLARD, Vice-Président Commission n 5 séance des 26/05/04, favorable 23/03/05 et 20/05/05 Bureau séance

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis

II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis II.3. Apprentissage Action : Aides individuelles aux apprentis OBJECTIFS Aider les apprentis et les jeunes assimilés aux apprentis suivant une formation dans les Centres de Formation d Apprentis (CFA)

Plus en détail