Allize-Plasturgie RAPPORT ANNUEL 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Allize-Plasturgie RAPPORT ANNUEL 2014"

Transcription

1 RAPPORT ANNUEL 2014

2 SOMMAIRE ACTIONS MENEES AU NIVEAU D ALLIZE-PLASTURGIE Allizé-Plasturgie : L union Interrégionale 4 Une meilleure proximité pour vous accompagner 5 Le Conseil d administration d Allizé-Plasturgie 6 Une pluralité de services 7 Zoom sur les services, les outils de veille et d anticipation o Accompagnement juridique et Gestion des Ressources Humaines 8 o Intelligence économique 9 o Innovation matériaux et process 10 o Innov Days : sources d inspiration! 11 o Hygiène Sécurité Environnement 12 o L actualité de la filière plasturgie et composites en ligne 13 o Plastilien : LE magazine de la filière plasturgie 14 o Allizé Day : le rassemblement annuel de toute la filière 15 ACTIONS MENEES AU NIVEAU D ALLIZE-PLASTURGIE RHÔNE-ALPES REPRESENTATION D ALLIZE-PLASTURGIE RHONE-ALPES Composition du Conseil d Administration 18 Evolution du nombre d adhérents 19 L activité des différents services : Juridique, Hygiène Sécurité Environnement, Observatoire Economique 22 ACCOMPAGNEMENT GLOBAL 23 Dialogue Social - Comité Stratégique Prospectif (CSP) 23 Contrat d Objectif Emploi Formation Plasturgie (COEF) 23 Rapport d activité

3 Pages ACTIONS DEDIEES AUX RESSOURCES HUMAINES EN RHONE-ALPES 25 Action «ADC+» (Action Développement des Compétences) 25 PLAN D ATTRACTIVITE 26 Mondial des Métiers 26 La Plasturgie en 3 actes 28 Job Dating, Apprentissage Dating, Village de la Plasturgie 28 Journées Portes Ouvertes 31 Promotion Filière 32 ANALYSE PLASTURGIE SUR LA REGION RHÔNE-ALPES 32 Radar Plus état des lieux en La Commission Paritaire du Haut Bugey (CPHB) 38 Rapport d activité

4 Première partie LES ACTIONS MENEES AU NIVEAU D ALLIZE-PLASTURGIE Rapport d activité

5 Allizé-Plasturgie, Union Interrégionale de la Plasturgie composée de sept syndicats régionaux Allizé-Plasturgie Auvergne Allizé-Plasturgie Bourgogne Allizé-Plasturgie Franche-Comté Allizé-Plasturgie Lorraine Allizé-Plasturgie Languedoc-Roussillon Allizé-Plasturgie Provence-Alpes-Côte d Azur Allizé-Plasturgie Rhône-Alpes Ce sont plus de 800 entreprises de la filière plasturgie qui, au travers de leur syndicat régional respectif, sont rassemblées au sein de cette organisation. Rapport d activité

6 Allizé-Plasturgie se décline en 8 implantations de proximité à la disposition des entreprises sur un territoire qui rassemble plus de 40% de la plasturgie française. Allizé-Plasturgie est membre actif de la Fédération de la Plasturgie et est pilotée par un Conseil d Administration composé d industriels issus des différentes régions et représentatifs de la diversité (tailles, technologies, marchés) des entreprises adhérentes. En terme de pilotage, rappelons que chaque Syndicat Régional fonctionne en effet sous l autorité et le contrôle de son propre Conseil d Administration, composé en moyenne d une douzaine d Administrateurs. Certains d entre eux sont également membres du Conseil d Administration d Allizé- Plasturgie (qui compte à ce jour 22 administrateurs) et qui est présidé par Monsieur Sylvain RAUX (CGL PACK) Ainsi au travers de ces instances régionales, ce sont environ plus de 70 industriels qui s impliquent dans le pilotage et la stratégie d Allizé-Plasturgie. Rapport d activité

7 Rapport d activité

8 Une pluralité de services assurés par 120 collaborateurs totalement dédiés à l accompagnement des entreprises de la filière plasturgie. Rapport d activité

9 Accompagnement juridique & GRH Droit social Accompagnement en gestion des Ressources Humaines Droit des affaires et des contrats Droit de la sous-traitance Fiscalité L équipe juridique répond chaque année à plus de appels téléphoniques, et à des dizaines de milliers de mails, et se rend aussi régulièrement «sur le terrain» en entreprise. Elle organise tout au long de l année des journées thématiques et anime des formations relevant de ses domaines de compétences. L équipe est également en mesure d aider à anticiper les évolutions sociales, sociétales et réglementaires ainsi que leurs conséquences en termes d organisation, de relations avec les partenaires sociaux, de politique managériale et de mobilisation des salariés. L équipe juridique conduit régulièrement des réflexions de fonds sur des sujets correspondant aux préoccupations de nos adhérents comme le «Benchmark social», tout en proposant un ensemble de modules de formation sur les grandes thématiques du droit qui peuvent être suivies dans le cadre du «Parcours social». Le service juridique participe également aux réflexions de la Branche notamment au sein de la «Commission Politique RH» et du «Comité des Relations inter-entreprises et de sous-traitance». Enfin le service juridique est au coeur des actions de lobbying menées par la Branche (Délais de paiement, Loi Hamon, réforme de la sous-traitance, approvisionnement des matières premières, etc.). Rapport d activité

10 Intelligence économique Le service d Intelligence Economique d Allizé-Plasturgie met à disposition plusieurs outils mutualisés, dédiés aux entreprises de la filière plasturgie, afin de les aider dans leurs prises de décisions stratégiques. Des publications, chiffres et études sont également régulièrement mis à disposition des adhérents. L équipe multilingue, composée d experts dans la collecte et l analyse d informations, répond aussi aux problématiques marketing individuelles des entreprises en réalisant des études documentaires, des enquêtes clients et des veilles personnalisées. > La veille quotidienne Tous les adhérents d Allizé-Plasturgie reçoivent chaque soir une alerte qui relaie l actualité mondiale de la filière (de la production de matières plastiques au recyclage), actualité des entreprises, innovations, tendances,. Cette alerte est basée sur la surveillance en continue de plus de 500 sites Internet via des logiciels spécialisés. Un service simple adapté à la fois aux PME et aux grands groupes. 96% des destinataires se déclarent satisfaits de ce service! > La conjoncture plasturgie Outil mensuel de suivi de la conjoncture économique de la Fédération de la Plasturgie et des Composites, il permet de situer et d anticiper les évolutions d activité dans la plasturgie. Les résultats, envoyés aux répondants sont des points de repère pour le pilotage des entreprises. Cette étude dote la profession d arguments objectifs, quantitatifs et qualitatifs, pour mener des actions de lobbying au nom de la filière (respect des délais de paiement, pression réglementaire, besoins en financement, etc.). > Le baromètre des matières plastiques Le baromètre est l outil de la profession dédié au suivi et à l anticipation des conditions d achats des matières plastiques dans la filière. Il analyse au plus près du terrain les prix des polymères, non pas seulement sous la forme d indices indiquant des fluctuations mais en donnant un prix bas/ prix haut / prix médian. De plus, le baromètre donne une vision des évolutions de prix attendues par les acheteurs ainsi qu un suivi précis des incidents d approvisionnements (Force Majeure, allongements des délais, grade non disponible, ). Rapport d activité

11 > Innovation matériaux et process Animée par une équipe d'ingénieurs qui s'appuie sur un réseau d'experts de la filière plasturgie, la Materiautech est un support technologique pour les industriels qui sont à la recherche d'informations pour le développement de produits innovants. L intérêt majeur de la Materiautech est de concentrer sur un seul lieu toute l information disponible sur les matières, les procédés de transformations, les applications et les tendances du monde de la plasturgie. Grâce à des échantillons mis à disposition, les visiteurs disposent d'un large panel de matières permettant d'orienter leur choix. Des bases de données permettent d'aller plus loin dans la recherche afin d'obtenir des informations complémentaires comme par exemple la tenue thermique, le comportement à la coloration, au vieillissement, sans oublier leur compatibilité pour des applications alimentaires ou médicales... Rapport d activité

12 > Les Innov Days : sources d inspiration! Les Innov Days sont conçues comme des journées techniques d information et d échanges sur des sujets innovants, elles sont des sources puissantes d inspiration et de contacts à la disposition des entreprises, elles permettent de diffuser les expérimentations les plus actuelles liées à la filière plasturgie. Rapport d activité

13 > Hygiène Sécurité Environnement L équipe HSE accompagne les entreprises sur la réglementation et ses évolutions. C est aussi l aide à la gestion des risques (analyse, document unique, risques chimiques, diagnostic environnement) ; > enviroplast.org : l outil de veille HSE dédié à la filière plasturgie et composites Depuis 2013, c est l équipe HSE d Allizé-Plasturgie qui a en charge pour l ensemble de la profession, la veille environnementale. C est elle qui anime la communauté des professionnels HSE abonnés au site enviroplast.org. Enviroplast est la veille réglementaire sécurité environnement qui permet aux plasturgistes : D'obtenir uniquement les textes en vigueur qui concernent la plasturgie parmi les dizaines de textes qui paraissent au quotidien en réglementation sécurité et environnement D'avoir uniquement le contenu du texte qui s'applique aux plasturgistes D'avoir la possibilité de rechercher la règlementation environnementale applicable en fonction de la situation ICPE (Installation Classée pour la Protection de l'environnement) du site D'avoir la possibilité d'extraire la liste des textes spécifiquement applicables au site D'avoir des explications et décryptages de la lecture des texte Rapport d activité

14 > L actualité de la filière plasturgie accessible en ligne Deux outils complémentaires avec des objectifs qui leur sont propres... Le portail Le portail permet de disposer en un seul lieu de toute l information dédiée à la filière plasturgie dans les domaines les plus variés (économiques, sociaux, juridiques, veille technologique, veille règlementaire, environnementale...) avec des angles de vues adaptables (de la dimension régionale, à la dimension nationale) et totalement personnalisable selon les centres d intérêt de chacun. Le compte twitter : https://twitter.com/allizeplast Le compte twitter s adresse à un public plus large, dans la perspective de faire passer des messages positifs sur la filière plasturgie au sein des réseaux sociaux et est aussi un pertinent outil de veille et de lobbying... Rapport d activité

15 Plastilien : LE magazine de la Plasturgie et des composites Plastilien est le magazine d'information de la plasturgie et des composites, réalisé et publié par Allizé- Plasturgie à destination de ses adhérents. En moyenne, la version imprimée de Plastilien est lu chaque mois par environ personnes et la version en ligne sur le portail allize-plasturgie.org par plus de visiteurs par an. Selon l enquête de lectorat réalisée par E & Y: 93,2 % des personnes déclarent lire Plastilien «régulièrement» 77 % s en déclarent «satisfaits» 13,5% «très satisfaits». Rapport d activité

16 > Allizé Day = le rassemblement annuel de toute la filière plasturgie! Allizé Day est le rendez-vous annuel d Allizé-Plasturgie qui réunit plus de 500 chefs d entreprises. Cet événement a pour ambition de leur proposer matière à réflexion pour aller de l avant, gagner en performance, mais aussi être porteur de rêves. Y sont privilégiées les interventions de personnalités qui viennent partager une expérience, une réflexion, une vision. Prochaine édition Jeudi 8 octobre 2015! Rapport d activité

17 Seconde partie LES ACTIONS MENEES AU NIVEAU D ALLIZE-PLASTURGIE RHÔNE-ALPES Rapport d activité

18 Représentation d Allizé-Plasturgie Rhône-Alpes en 2014 ADMINISTRATEURS Les administrateurs Emmanuelle PERDRIX Présidente ROVIP Sylvain RAUX Vice-Président CGL PACK Philippe REMENIERAS Secrétaire VERCORS THERMOFORMAGE Christophe TORRES Trésorier EXSTO Vincent PIRAUD Administrateur KPLAST Yvan RIVA Administrateur AG PLAST Dominique ROULLET-REVOL Administrateur A.RAYMOND Ermete MASCIOTRA Administrateur MTS François-Xavier LEMASSON Administrateur EUROSTYLE SYSTEMS Philippe CRUAU Administrateur MECAPLAST FRANCE Pierre SEGOL Administrateur ELIAN, A. SCHULMAN Thierry EYRARD Administrateur FRESENIUS MEDICAL CARE SMAD Marc Antoine BLIN Administrateur RYB Thierry d ALLARD Administrateur STYL MONDE Délégué Régional : Benoît DORSEMAINE Délégués Régionaux Adjoints : Elisabeth GARNIER / Olivier COURTY Rapport d activité

19 Evolution du nombre d adhérents, typologie géographique, effectif, filière Le nombre d'adhérents est une composante importante dans la construction de l'image d'allizé-plasturgie Rhône-Alpes. La représentation en nombre de l'organisation professionnelle assoit sa notoriété auprès des acteurs institutionnels, Etat, collectivités territoriales. C'est pour eux un indicateur de mesure de la crédibilité d'allizé-plasturgie Rhône-Alpes qui les fait s'engager politiquement et financièrement dans des actions au bénéfice de la filière plasturgie rhônalpine. Au 31 décembre 2014, Allizé-Plasturgie Rhône-Alpes comptait 434 adhérents, dont 30 nouvelles entreprises et 25 démissions. Rapport d activité

20 Les nouveaux adhérents d Allizé-Plasturgie Rhône-Alpes en 2014 Raison sociale Département Catégorie Effectifs ACTIFOR RHONE AUTRE 1-9 ALPES CONNECTIQUE SERVICES SAVOIE PLASTURGISTE AMINEAU LOIRE-ATLANTIQUE AUTRE APIRA PLASTURGIE SAVOIE PLASTURGISTE 1-9 ARRK LCO PROTOMOULE HAUTE-SAVOIE AUTRE ASSURIS RHONE AUTRE 1-9 CCM AIN PLASTURGISTE CEICA INDUSTRIE AIN PLASTURGISTE CMSI AIN PLASTURGISTE DECORACET AIN UTILISATEUR 1-9 ESAT CROIX ROUGE FRANCAISE DROME UTILISATEUR GILAC PROFESSIONEL AIN PLASTURGISTE GSF ORION AIN AUTRE HELIOSCOPIE ISERE AUTRE INLAB ISERE AUTRE 1-9 INTERPLASTICS ETRANGER PLASTURGISTE MG2 AIN AUTRE 1-9 MONTAGE DIFFUSION TECHNIQUE ISERE AUTRE 1-9 MT ROBOT AG ETRANGER AUTRE NEGOFILTRES SEINE ET MARNE AUTRE 1-9 ORELA ILE ET VILAINE PLASTURGISTE POLYMER COMPOUNDERS LIMITED ETRANGER PLASTURGISTE ROSE SA AIN PLASTURGISTE SEPRO ROBOTIQUE VENDEE CONSTRUCTEUR-MOULISTE SIEVE FRANCE RHONE UTILISATEUR 1-9 SISA PLASTIC HAUTE-SAVOIE PLASTURGISTE SONIA B DESIGN AIN PLASTURGISTE 1-9 SR2P AIN PLASTURGISTE TEXEN SERVICES AIN PLASTURGISTE YVROUD SARL LOIRET AUTRE 1-9 Rapport d activité

21 Les entreprises ayant mis un terme à leur adhésion en 2014 Entreprise Département Catégorie Effectifs AMPHENOL SOCAPEX HAUTE-SAVOIE AUTRE CHAPPEL DEVELOPPEMENT PLASTIQUES HAUTE-SAVOIE PLASTURGISTE COMAPLEX RHONE PLASTURGISTE ET2C ISERE PLASTURGISTE 1-9 GILAC AIN PLASTURGISTE GROUPE SOLID AIRE AIN SERVICES HARMONYL PLASTIQUE ISERE PLASTURGISTE HEYR MOULES SA AIN CONSTRUCTEUR-MOULISTE ICTDP NORD PLASTURGISTE JV PLAST AIN PLASTURGISTE LUNETTES REGE ET ASSOCIES AIN AUTRE MECA FONCTION ISERE CONSTRUCTEUR-MOULISTE MICEL LOIRE PLASTURGISTE MODELAGE MARTIN LOIRE CONSTRUCTEUR-MOULISTE 1-9 PANELCO SAS AIN INTEGRE PLASTI RHONE ALPES LOIRE MATIERE PLASTIQUE REACOMPOSIT DROME PLASTURGISTE REAPLASTIC DROME PLASTURGISTE REVETEMENT PISCINE CONCEPT RHONE AUTRE ROTOMOD ARDECHE PLASTURGISTE RX SOLUTIONS HAUTE-SAVOIE AUTRE 1-09 SECAD AIN CONSTRUCTEUR-MOULISTE SOFRAS RHONE AUTRE TECHNIFILM DROME PLASTURGISTE VALLA RHONE CONSTRUCTEUR-MOULISTE Rapport d activité

22 L équipe Allizé Plasturgie Rhône-Alpes L équipe, composée de quatre chargés d affaires, accompagne les adhérents sur l ensemble des services qu apporte Allizé Plasturgie. Les chargés d affaires se répartissent la région par zones géographiques, associées aux départements. Ils représentent les interlocuteurs privilégiés des adhérents et se chargent d orienter en fonction des besoins vers les collaborateurs d Allizé-Plasturgie. En 2014, les chargés d affaires ont effectué plus de 650 visites en entreprise qui ont permis d être au plus près des adhérents et de mettre en place des projets d accompagnement en formation, d aide financière, de montée et qualification des compétences, de recherche de nouvelle matière et/ou procédés. L activité des différents services sur le plan juridique, Hygiène Sécurité Environnement, et de l Observatoire Economique Le Service Juridique : Composé d une équipe de 7 juristes expérimentés, il témoigne toute l année d une réactivité constante, afin de donner entière satisfaction aux adhérents. Le service juridique a répondu au titre de l année 2014, à plus de sollicitations, dont provenant de la région Rhône Alpes. Le Service Hygiène Sécurité Environnement L activité du Service Hygiène Sécurité Environnement en 2014 a connu un maintien des appels et une forte croissance des journées d interventions en entreprise. Sur l année, le nombre d appels sur la zone Allizé Plasturgie s est stabilisé à 500 contacts, la région Rhône- Alpes quant à elle a enregistré 300 appels d industriels. Le nombre annuel de journées d interventions en entreprise est passé de 50 à 140. L Observatoire économique : L année 2014 a été marquée par une progression importante du nombre de répondants à l Observatoire économique sur la Région. Alors que le nombre de réponses au niveau national s est stabilisé à 190, le nombre moyen mensuel de répondants sur Rhône-Alpes est passé de 95 en 2013 à 103 en 2014 avec un niveau sur le deuxième semestre de 107 répondants par mois. Rapport d activité

23 L accompagnement global d Allizé-Plasturgie Rhône-Alpes Dialogue social Comité Stratégique Prospectif Le Comité Stratégique Prospectif (CSP) est une instance de dialogue social territorial qui réunit des représentants patronaux (Allizé Plasturgie Rhône Alpes) et des représentants des cinq organisations syndicales de salariés suivantes : CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT-FO Cette instance de concertation a pour objectifs d échanger entre partenaires sociaux sur les grandes orientations de notre profession sur la Région Rhône Alpes. Suite à l important travail réalisé en 2013 dans la cadre du lancement du Contrat Objectif emploi Formation (COEF), l année 2014 a connu une dynamique moins présente du Comité Stratégique Prospectif, la construction et le suivi des actions dans le cadre du Coef étant venu, en partie, se substituer au CSP, une partie des membres des 2 instances étant identique. Le Contrat Objectif Emploi Formation Plasturgie COEF Pour rappel, depuis près de 20 ans, la Plasturgie en Rhône Alpes met en œuvre, avec le soutien des pouvoirs publics, des actions aux services des entreprises de la filière visant à renforcer leur compétitivité (développement commercial, optimisation financière, accompagnement RH, ) Dans le cadre d une volonté commune de cohérence et de lisibilité de l ensemble des actions menées sur la filière Rhône-Alpine, il a été décidé l élaboration de deux accords-cadres complémentaires : L élaboration d un contrat de performance du pôle de compétitivité PLASTIPOLIS. Le Contrat d Objectif Emploi Formation (COEF) entre la branche, l Etat et la Région Rhône-Alpes, accord pluriannuel ( ) Depuis 2009, en effet, les pouvoirs publics ont souhaité développer un lien plus significatif entre stratégie économique, emploi formation et dialogue sociale. Le COEF prend ainsi toute son ampleur représentant avant tout une démarche d anticipation et de dialogue avec les partenaires régionaux, dans un cadre centré sur les domaines de l économie, l emploi et la formation. La démarche du COEF (Contrat d Objectifs Emploi Formation pluriannuel) amorcée en 2013, et portée par Allizé-Plasturgie Rhône-Alpes, pour s achever en 2016, s inscrit dans une forte volonté de la filière, de Rapport d activité

24 développer une stratégie de croissance de l activité plasturgie en favorisant la formation et l emploi, et ainsi mieux répondre aux besoins des entreprises en recherche de personnel qualifié. Ce contrat COEF a été élaboré à l issue d un diagnostic réalisé par un cabinet conseil indépendant, qui a permis de dresser un état des lieux de l emploi et la formation en région Rhône-Alpes dans notre branche, et de réfléchir avec l ensemble des acteurs ainsi à la mise en place d un plan d actions. Ainsi, il a été convenu de mettre en œuvre l action du COEF autour des trois axes principaux suivants : En premier lieu, il s agit de concilier la performance économique et la performance sociale des entreprises, et aider ces dernières à anticiper les mutations économiques. La seconde priorité est de favoriser l accès à l emploi, le développement des compétences et la sécurisation des parcours professionnels. Les entreprises de plasturgie sont souvent confrontées, à ce jour, à la difficulté de recruter des personnes qualifiées. La profession exige actuellement une meilleure technicité, une réelle polyvalence alliée à une capacité d autonomie pour être compétitif dans un contexte de concurrence exacerbée. Ce constat met en exergue la nécessité de faciliter l évolution et la mobilité professionnelles des salariés du secteur de la plasturgie. Par ailleurs, le développement durable et l éco-conception constituent un enjeu significatif, à intégrer dans les priorités des entreprises de plasturgie. La poursuite du dialogue social de branche est également un critère à ne pas négliger, tant dans l intérêt des plasturgistes, sur le plan de la conception et de l innovation, que dans celui des salariés (élévation de compétences et meilleure motivation). Enfin, le 3 ème axe du COEF réside dans la nécessité d améliorer l attractivité de la filière dans les territoires. Suite à la signature du Coef en Décembre 2013, l année 2014 a été consacrée à la formalisation de l ensemble des actions engagées par les partenaires du Contrat selon les 3 axes prioritaires définis. De nouvelles actions ont été construites et lancées. Parmi les plus marquantes, nous retiendrons : - L enquête RADAR+ menée sur 200 entreprises de la Région (dont 100 dans le Haut-Bugey) avec l intégration d une composante ressources humaines renforcée. - L étude de faisabilité d un Groupement d Employeurs Plasturgie Lyon Métropole (7 territoires identifiés dans un rayon de 40 kms autour de Lyon). - Lancement de l opération ADC+ Rhône-Alpes (Action Développement des Compétences) pour former 100 salariés et 50 tuteurs sur la Région. 3 CQP (Conduite d Equipement de Fabrication, Assemblage Parachèvement Finition et Montage Réglage) composent cette nouvelle opération ADC+. Rapport d activité

25 Actions dédiées aux Ressources Humaines en Rhône-Alpes Action «ADC +» (Action Développement des Compétences) Il existe sur le territoire du Haut-Bugey une inadéquation importante et grandissante entre l offre et la demande d emploi et notamment en plasturgie. Un des axes de travail pour pallier à cet état de fait consiste à monter le niveau de compétences de la population active (salariés et intérimaires de la plasturgie, demandeurs d emploi). L enjeu : Construire un plan de formation capable de répondre aux mutations techniques, organisationnelles des entreprises du bassin avec pour cible les salariés en poste et les fonctions clés impactant l avenir de la filière et les demandeurs d emploi, futur vivier de compétences. Pour les salariés en place l objectif est d élever leur niveau de compétences et anticiper les évolutions métiers (Production, méthodes, management de proximité). Pour les demandeurs d emplois et le personnel de travail temporaire, sécuriser un parcours de formation qualifiant avec à la clé l employabilité et le développement d un vivier ressources pour le bassin. Pendant la période de formation des salariés, l'activité de l'entreprise est maintenue par l'intégration des demandeurs d'emplois, préalablement formés aux postes de production. Le GEP, Groupement d'employeurs Plasturgie, est partenaire pour le portage salarial de ceux ci. L'action ADC+ a été élaborée avec le soutien financier de l'etat, de l Europe (Fond Social Européen FSE), l'opca DEFI, la Communauté de Communes d'oyonnax. L'action ADC+ a permis de former 49 salariés avec plus de 8000 heures de formation, 20 sur le CQP Assemblage Parachèvement et 29 sur le CQP Conduite d Equipement de Fabrication. Une manifestation a été organisée en collaboration avec le GEP Plastic Vallée le 10 décembre au Stade de l USO à Oyonnax pour valoriser les premiers salariés diplômés CQP de la Plasturgie a également vu le lancement de l opération ADC+ Rhône-Alpes démarrée en septembre et qui se prolongera jusqu à fin Fort du succès de la première vague, les entreprises du bassin du Haut-Bugey ont rapidement adhéré au nouveau dispositif. Au 31 décembre 2014, 12 entreprises et 30 salariés avaient déjà adhéré à cette nouvelle opération ADC+. La répartition des salariés : - 8 personnes en CQP Conduite d Equipement de Fabrication - 13 personnes en CQP Assemblage Parachèvement Finition - 9 personnes en CQP Montage Réglage Equipement de Fabrication Rapport d activité

26 Plan d attractivité Promotion des métiers LE MONDIAL DES METIERS La 18 ème édition du Mondial des Métiers, du 6 au 9 février 2014, a connu un grand succès avec près de visiteurs dans les locaux d Eurexpo. Cet évènement reste une manifestation particulièrement appréciée par les jeunes en cours d orientation, voire des adultes en réorientation ou encore, en recherche d emploi pour certains. L espace de la Plasturgie et des composites a suscité un véritable engouement chez les jeunes visiteurs, venus de différents départements de la région Rhône-Alpes. En 2014, le salon était orienté sur la thématique de l égalité professionnelle «Femmes / Hommes». Comme chaque année, les équipes d Allizé-Plasturgie, du Cirfap ont pu organiser cette manifestation, avec le précieux concours du Lycée Arbez Carme, du Lycée Hector Guimard, de l IUT de Chambéry, l ITECH, l INSA, Pep-Compositec, Plastipolis et du Lycée Vaucanson, partenaires de longue date dans la réalisation de ce projet. Donner au public un éclairage sur les applications de la plasturgie et des composites d aujourd hui A l entrée de l espace, étaient exposées des pièces surprenantes, tant par leur design, que par leur technicité. Les visiteurs ont pu observer des personnages «grandeur nature» utilisés pour la signalétique aux abords des écoles pour la sécurité des enfants, une borne d urgence pour autoroute, un hublot pour Airbus A350, des raquettes de tennis de compétition, un canoë, un pare-chocs de Clio, des casques de pompier, une protection de nuque pour coureur automobile, une centrale vapeur, un vélo de piste. Plus que jamais, la plasturgie trouve sa place dans tous les secteurs de marché! Rapport d activité

27 Cette illustration diversifiée met en exergue la présence de la plasturgie dans notre vie quotidienne, mais est aussi le reflet d une activité très développée dans les entreprises de notre territoire. Ce même constat, a également aidé les jeunes à prendre conscience de la diversité des métiers offerts par la filière de la plasturgie et des composites, notamment en région Rhône-Alpes. En effet, depuis plusieurs années, de nombreux dirigeants rencontrent des difficultés pour recruter des personnels qualifiés de différents niveaux. Démonstrations et informations métiers Le camion Destination Plasturgie a, une fois de plus, suscité un vif enthousiasme auprès des visiteurs. Des élèves apprentis ont ainsi expliqué le principe de transformation du plastique via l injection, et le thermoformage. Il était par ailleurs impératif d informer le public sur la volonté, de notre profession, de s impliquer sur les aspects du recyclage et de l éco-conception. Ainsi, les jeunes ont eu la possibilité d intégrer les chutes des voiturettes en plastique, dans le broyeur, implanté sur le stand. Ces dernières ont été transformées ensuite en mousquetons, par procédé d injection. En parallèle, l équipe de Pep-Compositec proposait au public une démonstration de moulage au diaphragme, pour la réalisation de revêtements techniques, ultra-résistants destinés aux secteurs de l aéronautique, de l automobile ou encore du sport. Les apprentis du Cirfap et de la matériautech ont effectué des démonstrations de matières et présenté des échantillons de plastique étonnants, parfois parfumés, irisés, changeant de couleur Les métiers de conception étaient également à l honneur. Ainsi, l Itech et l Insa ont proposé des simulations de conception d un objet par ordinateur, et apporté un éclairage sur les formations supérieures rattachées à la plasturgie. L Itech a présenté, sur écran plasma, la conception d une coquelle avec son couvercle. En parallèle, la démonstration par simulation portait sur la fabrication d un bouchon de gourde pour l équipe de l Insa. L IUT de Chambéry a de son côté, effectué des réalisations d objets au moyen d une imprimante 3D, outil d avenir pour la conception et la fabrication de prototypes et de petites séries de pièces. Rapport d activité

28 La plasturgie en trois actes Il s agit d une action de promotion des métiers de la plasturgie développée par Allizé-Plasturgie Rhône-Alpes en partenariat avec les collèges et les entreprises du bassin d Oyonnax. Cette action s'inscrit dans le cadre du nouveau Parcours de Découverte des Métiers et des Formations (PDMF), mis en place par l'eduction Nationale et qui prévoit dès la classe de 5 ème, un focus particulier sur les métiers. Ce public cible a donc été retenu pour proposer aux principaux des collèges du bassin du Haut-Bugey un dispositif en trois actes qui concerne collégiens et professeurs. Le projet se déroule sur 3 étapes - Acte 1 2 jours en novembre 2013: immersion des enseignants en entreprises pour une observation concrète de leur activité, des métiers, des fonctions transverses ; - Acte 2 mars 2014 : accueil de professionnels de la plasturgie dans les classes ; - Acte 3 du 7 au 11 avril 2014 : accueil des classes en entreprises, dans le cadre des Journées Portes Ouvertes et de la Semaine de l Industrie. L opération Plasturgie en 3 actes a démarré en novembre 2014, 6 enseignants sont impliqués dans ce dispositif. JOB Dating, APPRENTISSAGE Dating, Village Plasturgie à Oyonnax dans l'ain 1 Matinée JOB DATING APPRENTISSAGE DATING, jeudi 26 juin 2014 Le département de l'ain concentre 39 % des effectifs de la plasturgie rhônalpine, notamment dans le Haut- Bugey, autour de la ville d'oyonnax. 71% des dirigeants déclarent avoir des difficultés de recrutement pour les métiers liés à la production (source Radar Haut-Bugey). Paradoxalement alors que l'offre de formation est présente au lycée Arbez Carme en formation initiale temps plein (Bac Pro Plasturgie, BTS Euro Plastic) et en formation sous statut "apprenti" via le CIRFAP (également Bac Pro Plasturgie et BTS Euro plastic) les objectifs de remplissage des sections ne sont pas atteints. De plus le bassin oyonnaxien connait le plus fort taux de décrochage scolaire de Rhône-Alpes. Les acteurs locaux, Mairie d'oyonnax, Mission locale Action Jeunes, centres sociaux et Allizé-Plasturgie Rhône- Alpes se sont mobilisés pour organiser une matinée dédiée à la Plasturgie à laquelle tous les jeunes du bassin, Rapport d activité

29 en recherche d'emplois, d'orientation, d'entreprises pour un stage, contrat d'apprentissage ont été conviés. La matinée s'est déroulée en deux temps : - Une table ronde qui réunissait des dirigeants d'entreprises pour qu'ils expriment leurs attentes en termes de compétences mais aussi de savoir-être. Des apprentis témoignaient de leur expérience en entreprise, de leur motivation lors de l'orientation vers cette filière de formation. - Des rencontres "job dating" rythmées (20 mn de d'échanges) entre les jeunes, et les responsables des Ressources Humaines de différentes entreprises qui présentaient leurs savoir-faire, secteurs d'activité et recueillaient les CV. Plus de 300 jeunes sont venus assister à cette matinée. Rapport d activité

30 2 Village PLASTURGIE lors de l'arrivée du Tour de France, Oyonnax ville étape Le Tour de France cycliste est le troisième évènement médiatique au niveau mondial (après la coupe du monde de football et les jeux olympiques) Oyonnax, ville candidate à l'édition 2014, a été choisie comme ville étape pour l'arrivée le mercredi 16 juillet. Cette manifestation est couverte par plus de 400 journalistes pour 190 pays. L'ensemble des acteurs de la Plasturgie dont Allizé-Plasturgie Rhône-Alpes ont souhaité être présent lors de cette arrivée. Une ligne de production opérationnelle fabriquait in situ des "cup" (gobelets) jaune, couleur officielle du Tour de France, distribués à des milliers de visiteurs. Plusieurs espaces showroom étaient dédiés à l'exposition des produits conçus et fabriqués par les entreprises plasturgistes de la Plastics Vallée. Une ligne de production sous chapiteau en action de fabrication Un espace showroom dédié aux produits conçus sur le bassin Rapport d activité

31 Journées Portes Ouvertes La Plasturgie expliquée aux élèves du collège Jacques Prévert Andrézieux Bouthéon dans la Loire La Loire totalise 6,5 % des effectifs salariés de la Plasturgie. Les dirigeants des entreprises sont confrontés à des problématiques de recrutement d'autant plus importantes que la filière de formation est inexistante dans ce département. Une trentaine d'entreprises est implantée dans les zones industrielles de la plaine du Forez. Des noms comme DESJOYAUX, leader de la conception de piscines, identifié commercialement par le grand public, possède un site de production non loin d'andrézieux Bouthéon. Durant deux jours les 16 et 17 octobre 2015, tous les collégiens de l'établissement Jacques Prévert ont été initiés aux techniques de transformation des matières plastiques et aux métiers de la Plasturgie. La découverte était rythmée en deux temps : information en salle pour présenter la Plasturgie, les secteurs d'applications, les enjeux stratégiques vis-à-vis du développement durable, les filières de formation, puis découverte des processus de fabrication dans l'unité d'apprentissage mobile MAJOR, gérée par Destination Plasturgie. La promotion de la filière Plasturgie a été complétée pour les classes de troisième par des visites d'entreprises : Loire Plastic Industrie et Actipack. Ces deux entités font partie du groupe Axium et sont complémentaires quant à leurs offres produits. Les jeunes collégiens ont ainsi visualisé les métiers liés à la production par injection et injection soufflage de pots et bouchons pour la cosmétique, pharmacie, agroalimentaire Cluses en Haute-Savoie, les 10 novembre et 9 décembre 2014 Cluses, au cœur de la vallée de l'arve, est reconnue pour le savoir-faire des entreprises sur les techniques de décolletage qui relèvent des métiers de la métallurgie. Cependant de plus en plus de pièces techniques complexes sont conçues à partir de composants métalliques et de composants en matières plastiques : pièces pour la connectique, domotique Des entreprises comme SOMFY, AMPHENOL SOCAPEX, SAVOY INTERNATIONAL ne sont pas affiliées à la Plasturgie mais entrent dans la catégorie des entreprises dites intégrées : elles ont développé un département R&D qui portent sur la connaissance des matériaux plastiques, l'innovation et ont besoin de compétences qui relèvent de la filière de formation en plasturgie. Rapport d activité

32 Le lycée des Métiers de l'industrie Charles Poncet et le lycée professionnel de l'arve comptent près de 1500 élèves et étudiants post baccalauréat. Les sections sont majoritairement à option technologique, sciences de l'ingénieur, en adéquation avec la demande des industriels du bassin. L'ensemble des élèves de seconde, première, option STI, ont bénéficié de la venue du camion pédagogique de la Plasturgie pour découvrir les procédés de transformation présents dans l'unité mobile : injection, thermoformage, extrusion. Ces trois technologies font partie des référentiels de l'éducation nationale pour l'obtention des diplômes bac pro et BTS. Les parents étant partie prenante quant à l'orientation de leurs enfants, un flyer imprimé en 1500 exemplaires a été distribué aux familles, pour les inviter à découvrir elles aussi l'unité mobile de Destination Plasturgie et vaincre ainsi quelques préjugés sur les matériaux plastiques en général. Promotion de la filière Des journées spécifiques pour promouvoir la Plasturgie auprès des jeunes ont été organisées sur la région : Journée Découverte industrie à Saint-Marcellin (38) le 30 janvier 14 Journée Villefranche sur Saône le 11 juin 2014 Ecole de la 2 ème chance à Valence le 2 juillet 2014 Manifestation Plastics Vallée Football Club, Fête de la science dans le Haut-Bugey (01) le 6 septembre 2014 Forum des métiers à Villefontaine (69) et à Moutiers (73) les 14 octobre et 4 décembre 2014 Présence dans les collèges de Belleveaux, Bonneville (74) les 5 et 8 décembre 2014 Rapport d activité

33 Analyse Plasturgie sur la région Rhône-Alpes (Radar+) Le Radar est un dispositif de veille stratégique novateur qui permet de suivre dans le temps la situation de la filière plasturgie sur un territoire en la replaçant dans son contexte national et international. Dans le Haut Bugey, ce sont 100 entreprises qui sont auditées tous les ans afin de suivre précisément les évolutions dans la situation de la filière locale. L enquête Radar Plus 2014 se voulait plus étoffée sur le volet ressources humaines en développant les besoins en compétences pour les années à venir. Elle avait également pour ambition de s adresser à un panel d entreprises plus important -200 entreprises sur la région- et sur une zone géographique plus étendue puisque du Haut Bugey, l enquête s est élargie à toute la Région Rhône-Alpes. Les résultats sont donc plus riches et doivent être traduits en plans d actions concrets pour les entreprises. En 2014, la région Rhône-Alpes reste leader de la plasturgie en France avec des forces indéniables : o Une forte présence de centres de formation, o La représentation de toute la chaîne de valeur (amont et aval), o Un équipement technique au-dessus de la moyenne, o Une bonne fidélisation et répartition des clientèles, o Un repositionnement amorcé pour certains sur des marchés porteurs, o Des capacités d investissement. Rapport d activité

34 Le tissu d entreprises n est pour autant pas homogène et certains bassins, avec les spécificités qui leur sont propres, nécessitent d adapter les actions à déployer. Face aux nombreuses opportunités et menaces sur les marchés de la plasturgie, les entreprises ont de plus en plus conscience du besoin d aller vers plus d innovation et de valeur ajoutée. Pour réussir, il va donc falloir faire face à certaines faiblesses et notamment le manque de méthodes et de structuration (expliqué par la petite taille des entreprises). Dans ce contexte, les aspects ressources humaines deviennent d autant plus prioritaires. En effet, une évolution réussie vers des produits à plus forte valeur ajoutée et des marchés porteurs ne se fera que par une montée en compétences significative des salariés. Nous pouvons noter que les industriels de la plasturgie ont un besoin toujours plus important de montée en compétences de leurs équipes et que les difficultés de recrutement persistent, voire s accentuent. Rapport d activité

35 Rapport d activité

Allize-Plasturgie RAPPORT ANNUEL 2013

Allize-Plasturgie RAPPORT ANNUEL 2013 RAPPORT ANNUEL 2013 SOMMAIRE ACTIONS MENEES AU NIVEAU D ALLIZE-PLASTURGIE 4 Allizé-Plasturgie : L union Interrégionale 5 Une meilleure proximité pour vous accompagner 6 Une pluralité de services 7 Zoom

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014

LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE. Réunion du 28 mars 2014 LE PROJET D ÉTABLISSEMENT DE L ENIL DE MAMIROLLE Réunion du 28 mars 2014 SOMMAIRE PARTIE 1 : Le Cadre de travail Pourquoi réaliser un Projet d Etablissement? Qu est-ce qu un Projet d Etablissement? Un

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi Cahier des charges à l'attention des Organismes de Formation PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI Action collective au profit des demandeurs d'emploi Formations organisées avec le concours financier du

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME)

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) Latifa ECHIHABI (Directeur Général, ANPME, 10, rue Ghandi, BP : 211, Rabat,

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Professionnelle Production industrielle spécialité design de produits et packaging Autorité responsable de

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 Charte Automobile 2008 et Charte Automobile 2012-2015 Les principales

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Plan de communication

Plan de communication Plan de communication Politique d établissement émis le : Avril 2007 Par Direction de la communication Table des matières 1 Etat des lieux 3 1.1 Le cadre et les définitions 3 1.2 Le contexte extérieur

Plus en détail

Un rayonnement transfrontalier Des rencontres d affaires utiles entre décideurs et donneurs d ordres JTELEC, le rendez-vous de toutes les énergies

Un rayonnement transfrontalier Des rencontres d affaires utiles entre décideurs et donneurs d ordres JTELEC, le rendez-vous de toutes les énergies www.fistexpo.com Un rayonnement transfrontalier Plus de 14 % des exposants et 15 % des visiteurs sont internationaux. Près de 40 entreprises et délégations commerciales originaires de différents pays européens

Plus en détail

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES Les rencontres emploi du numérique métropole 2014 du 11 mars au 17 avril 2014 EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES JOBS DATING VISITES

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

Attentes liées aux prestations

Attentes liées aux prestations Appel à propositions du 26/05/2014 "Diagnostics de Sécurisation des Parcours Professionnels" Attentes liées aux prestations Projet SECURI'PASS 2.0 Cette opération bénéficie du soutien financier de l'etat,

Plus en détail

Certificat de qualification professionnelle. Manager opérationnel

Certificat de qualification professionnelle. Manager opérationnel Certificat de qualification professionnelle Manager opérationnel CQP manager opérationnel septembre 2010 1 1. Origine de la demande Sommaire 2. Opportunité pour la création d un CQP manager opérationnel

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «USINE DU FUTUR EN REGION LORRAINE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Usine du Futur»? L Usine du Futur est l un des 34 plans industriels pilotés

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire )

La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Bientôt en Alsace : La meilleure main-d œuvre d Europe pour les métiers de la production en salles blanches (pharma, chimie, agro-alimentaire ) Création d une usine-école unique en Europe L Etat, dans

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois secteur de l industrie» Unité Territoriale

Plus en détail

Appel d'offres. Programme d'actions collectives de formation pour les centres de relation client TPE & PME situés en Ile de France - 2011.

Appel d'offres. Programme d'actions collectives de formation pour les centres de relation client TPE & PME situés en Ile de France - 2011. Appel d'offres Programme d'actions collectives de formation pour les centres de relation client TPE & PME situés en Ile de France - 2011 Contact: Sophie Hingant - Responsable Projets - tel : 01 40 08 16

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

DOCUMENT final 18 octobre 2013

DOCUMENT final 18 octobre 2013 Accord-cadre régional portant sur les Actions de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) pour les entreprises de la filière énergie en Franche-Comté ENTRE : L Etat, représenté par le Préfet

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseil et développement agricole de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi Cahier des charges à l'attention des Organismes de Formation PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI Action collective au profit des demandeurs d'emploi Formations organisées avec le concours financier du

Plus en détail

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi réflexion / Groupe de travail identifié Favoriser le rapprochement offre et demande d'emploi Impulser/soutenir

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi

DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi DOSSIER DE PRESSE Les centres de formation d apprentis du BTP poursuivent en 2013 leur mobilisation auprès des entreprises pour le recrutement d apprentis, dans le cadre de la prolongation de la convention

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines 1/ Les constats les plus marquants sont : - l absentéisme de courte durée qui continue d évoluer fortement et qui met sous

Plus en détail

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux SNUCLIAS FSU 173 rue de Charenton 75012 Paris 01 3 7 53 95 01 9 88 06 17 snuclias-fsu@orange.fr www.snuclias-fsu.fr Réforme de la Catégorie B s Territoriaux Le 21 février 2008, organisations syndicales,

Plus en détail

PRATIQUE. Le prêt de personnel à but non lucratif, une forme atypique d emploi et de travail

PRATIQUE. Le prêt de personnel à but non lucratif, une forme atypique d emploi et de travail innovation sociale en rhône-alpes FICHE n 27 PRATIQUE MutualisER des ressources HUMAINES Le prêt de personnel à but non lucratif, une forme atypique d emploi et de travail Les mutations des entreprises

Plus en détail

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale 2 ème CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION 8 juin 2006 ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale Contribution de la COMMUNAUTE URBAINE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ ACCORD DU 15 OCTOBRE

Plus en détail

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES Décembre 2013 Diagnostic de l emploi et de la formation dans le spectacle vivant et l audiovisuel en Rhône-Alpes

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

Colloque: «Conciliation des temps de vie professionnelle et familiale : Améliorer la vie de l'entreprise et agir pour l'égalité Femmes-Hommes»

Colloque: «Conciliation des temps de vie professionnelle et familiale : Améliorer la vie de l'entreprise et agir pour l'égalité Femmes-Hommes» Colloque: «Conciliation des temps de vie professionnelle et familiale : Améliorer la vie de l'entreprise et agir pour l'égalité Femmes-Hommes» Jeudi 26 Juin 2014 Château de Bouthéon, Andrézieux- Bouthéon

Plus en détail

Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales?

Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales? L EXPERT-COMPTABLE PILOTE DES MISSIONS DE CONSEIL SOCIAL : QUELS OUTILS, POUR QUELLES MISSIONS? Comment accompagner le chef d entreprise dans les relations sociales? P.1 COMMENT ACCOMPAGNER LE CHEF D ENTREPRISE

Plus en détail

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé L Exploratoire raconte la «belle histoire» d un territoire engagé à maintenir et accroître le niveau de santé de toute sa population,

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2012 2015

PROJET D ECOLE 2012 2015 PROJET D ECOLE 2012 2015 Former les futurs professionnels à l excellence des pratiques de soins Rédaction : P. Lombardo, Directeur des Soins en charge de l IFSI d Annecy IFSI Annecy Projet d Ecole 2012-2015

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN - Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois» Unité Territoriale 41 Cité Administrative

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion :

BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion : BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion : Page 1 sur 37 Sommaire 1. Récapitulatif des stages et tuteurs... 3 2. Contenu et définition des stages Contenu des stages... 4 Correspondance

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014. Ordre du jour

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014. Ordre du jour COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION Présents : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, GIM, UIMM 77 D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014 Ordre du jour 1. Adoption du compte-rendu de la séance du

Plus en détail

Les Métiers du Secrétariat et de la Bureautique

Les Métiers du Secrétariat et de la Bureautique Les Métiers du Secrétariat et de la Bureautique Mondial des Métiers 2008 Présentation des métiers Alors que l'on avait annoncé la quasi-disparition des secrétaires, supplantées par les ordinateurs, elles

Plus en détail

ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC

ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC ALTERNANCE / BTS AG MUC NRC IFA INSTITUT DE FORMATION EN ALTERNANCE NOS BREVETS DE TECHNIC BTS Assistant de gestion PME-PMI Pilotez la gestion d une entreprise Objectifs : Cette formation conduit au métier

Plus en détail

RHesilience. Découvrez comment mieux piloter le changement par la résilience

RHesilience. Découvrez comment mieux piloter le changement par la résilience RHesilience Résilience [n.f] : L entreprise résiliente est celle qui parvient à identifier et mobiliser ses ressources pour faire face à un environnement plus incertain et complexe Découvrez comment mieux

Plus en détail

Contacts presse Chef du service de presse : Cécilia Moussut-Duaygues Tél. : 01 41 06 59 10 / 06 60 55 59 07 - cecilia.moussut@studyrama.

Contacts presse Chef du service de presse : Cécilia Moussut-Duaygues Tél. : 01 41 06 59 10 / 06 60 55 59 07 - cecilia.moussut@studyrama. 2007 Contacts presse Chef du service de presse : Cécilia Moussut-Duaygues Tél. : 01 41 06 59 10 / 06 60 55 59 07 - cecilia.moussut@studyrama.com Attachées de presse : Stéphanie Aouini Tél : 01 41 06 59

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle commerce spécialité commerce B to B en milieu industriel Autorité responsable de la certification

Plus en détail

Licence Professionnelle Management de la petite ou moyenne entreprise-petite ou moyenne industrie (PME-PMI)

Licence Professionnelle Management de la petite ou moyenne entreprise-petite ou moyenne industrie (PME-PMI) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Professionnelle Management de la petite ou moyenne entreprise-petite ou moyenne industrie (PME-PMI) Université Pierre Mendes France- Grenoble- UPMF Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Entrepreneuriat de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels

H1302 - Management et ingénierie Hygiène Sécurité Environnement -HSE- industriels Appellations Adjoint / Adjointe au responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie Ingénieur / Ingénieure en traitement des déchets industriels Chargé / Chargée de l'hygiène et de la sécurité du

Plus en détail

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE 17 juillet 2013 LABEL RSE SCOP BTP PRÉAMBULE La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est la contribution des organisations au développement durable

Plus en détail

Licence professionnelle Management des relations commerciales

Licence professionnelle Management des relations commerciales IUP Management et Gestion des Entreprises Licence professionnelle Management des relations commerciales / Lieux Lieux de formation de formation : Aurillac, : Clermont-Ferrand et et Brioude Vichy Objectifs

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD

Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Les dossiers de l Obser vatoire du Travail Temporaire Juillet 2009 Les compétences des permanents face à la nouvelle activité que constitue le recrutement en CDI et en CDD Sommaire 1 Introduction 3 1.1

Plus en détail

RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014

RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014 RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION INC - 27 janvier 2014 DIAGNOSTIC DU RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION SOMMAIRE La formation et le RIF : constats Les engagements de la COG Ucanss 2013-2016 La création

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

27 événements en Drôme

27 événements en Drôme Annexe 1 : 27 événements en Drôme Du lundi 7 au vendredi 11 avril «Que se passe t-il derrière votre prise électrique?» à St Paul Trois Châteaux Organisateur : EDF Centrale nucléaire du Tricastin Lieu :

Plus en détail

Bourg-en-Bresse, le 6 juin 2013

Bourg-en-Bresse, le 6 juin 2013 Communiqué de presse Bourg-en-Bresse, le 6 juin 2013 Acquérir graduellement des logiciels innovants Douze PME de l Ain aidées par Mécabourg et l Espace Numérique Entreprises. Certaines témoigneront lors

Plus en détail

Etude de Rémunérations

Etude de Rémunérations 2014 Finance & Comptabilité Etude de Rémunérations Sommaire La tendance du marché de l emploi en Finance & Comptabilité...3 A propos de notre étude de rémunérations...5 La fidélisation et le recrutement

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur du courtage en assurances Action collective au profit des entreprises rattachées

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique Pour un adolescent, se projeter dans l avenir nécessite de : Se sentir bien au présent, être soutenu et encouragé dans son investissement scolaire.

Plus en détail

Envolez-vous vers votre réussite pro!

Envolez-vous vers votre réussite pro! Envolez-vous vers votre réussite pro! FORMATIONS DE CAP À BAC+5 2015/2016 http://www.erudis-formation.fr contact@erudis-formation.fr Bienvenue à ÉRUDIS Formation. Nous espérons que ce document vous apportera

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail