DOSSIER DE PRESSE. Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE. Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD

2 MIEUX SE COORDONNER POUR AMÉLIORER LE PARCOURS DE SOIN DU PATIENT QU EST-CE QUE LES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD (HCS)? Les Hôpitaux Champagne Sud (HCS) sont un regroupement, dans une même Direction, de tous les hôpitaux du département de l Aube et du Sézannais : - le CH de Troyes - le GHAM (Groupement Hospitalier Aube-Marne composé des établissements de Romilly-sur-Seine, Nogent-sur-Seine et Sézanne) - l EPSMA (Etablissement public de santé mentale de l Aube) de Brienne-le-Château - le CH de Bar-sur-Aube - le CH de Bar-sur-Seine Médecine, chirurgie, obstétrique, psychiatrie, soins à domicile,, soins de longue durée, soins de suite et de réadaptation, ces 5 hôpitaux publics assurent ensemble tous les soins auxquels un patient peut avoir besoin de recourir, hormis quelques spécialités très spécifiques propres aux CHU (tel que le soin des grands brûlés ou la neurochirgurgie).cet ensemble est, à ce jour, la seule Direction commune regroupant tout un département en France métropolitaine. Enfin, ce projet s écrit dans le respect des personnels. Un engagement a été pris auprès des instances : qu il n y ait pas de mutation contrainte. A contrario, celles et ceux qui souhaiteront profiter du rapprochement des hôpitaux pour enrichir leur parcours professionnel pourront le faire. POURQUOI LES HCS? Les coopérations hospitalières sont à la fois un choix de raison et une opportunité. Choix de raison, pour mieux assumer notamment le coût de la réglementation, celui des achats d équipements de pointe, la complexification des normes qualité, mais aussi une opportunité : celle de mieux coordonner la prise en charge des patients, d élargir notre offre de soin, d offrir de plus grands perspectives de carrière aux professionnels, d augmenter notre attractivité. En se regroupant, les Hôpitaux Champagne Sud garantissent l accès aux soins de habitants sur un territoire de plus de km². Ensemble, ils constituent un des plus gros acteurs sanitaires de la future région grand Est avec une demi-million de prises en charge par an, 333 millions d euros de budget, 2630 lits et places, (base chiffres clés 2014). Ensemble, ils constituent un pôle d attractivité pour les professionnels de santé de tous horizons. DOSSIER DE PRESSE - Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD 2/10

3 QUEL INTÉRÊT POUR LE PATIENT? Le patient va bénéficier d une offre de soin plus complète, mieux répartie géographiquement et d une prise en charge mieux coordonnée donc plus efficace. Quelques exemples : - Le développement des consultations avancées pour assurer une offre de soin plus variée sur l ensemble du territoire de santé (ex : les consultations avancées de cardiologie et d urologie réalisées au CH de Bar-sur-Aube par des médecins du CH de Troyes démarrées ces derniers mois ; d urologie à Romilly-sur-Seine à partir de septembre 2015, etc.). - La mise en place d une commission de long séjour pour mieux assurer trouver les solutions d aval sur pour le patient (HAD,, ) - La mise en place d un groupement de coopération numérique permettant de mieux suivre le patient (avec notamment un dossier de soin numérique partagé par les différents établissements et professionnels de santé grâce à un portail en ligne sécurisé) - Et de nombreux autres projets dès 2015/2016 CARTE DES HCS : Groupement Hospitalier Aube-Marne CH de Sézanne CH de Romilly-sur-Seine CH de Nogent-sur-Seine EPSM de l Aube - Brienne-le-Château CH de Bar-sur-Aube CH de Troyes CH de Bar-sur-Seine DOSSIER DE PRESSE - Troyes, le 10 septembre 2015 NAISSANCE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD 3/10

4 À PROPOS DES MEMBRES DES HCS Le Centre Hospitalier de Troyes est composé de trois sites : l hôpital des Hauts-clos, la résidence Comte Henri et le Domaine de Nazareth (). Il emploie personnes, dispose de lits et places et comprend 8 pôles : cancérologie, clinique médicale, vasculaire, chirurgie, mère-enfant, pôle urgences, pôle médico-techniques, pôle évaluation, sécurité et qualité des soins. Il abrite le SAMU 10 et son service d urgences reçoit plus de patients par an. site internet : Le Groupement Hospitalier Aube-Marne (GHAM) regroupe les sites hospitaliers de Nogent-sur-Seine, Romilly-sur-Seine et Sézanne. il offre 664 lits et places et emploi 673 personnes. Il est à double vocation : sanitaire et médico-social. Parmi ses principales activités : médecine, SSR, HAD,,, SSIAD (Service de soins infirmiers à domicile), HAD (Hospitalisation à domicile) et une structure d urgence avec UHCD et SMUR. site internet : L Établissement Public de Santé Mentale de l Aube (EPSMA) propose les équipements et services suivants : services d hospitalisation intersectorielle à Brienne-le-Château et à Troyes ; services de prise en charge sectoriels de proximité dans l ensemble dans les principales villes du département; une maison d accueil spécialisée (56 lits), la Fontaine de l Orme, à Brienne-le-Château. Il dispose de 238 lits et places de psychiatrie et emploie 658 personnes. Site internet : Le Centre Hospitalier Saint-Nicolas de Bar-sur-Aube assure une offre en médecine, soins de suite et de réadaptation, unité de soins de longue durée et. Il dispose de 190 lits et place et emploie 170 personnes. Le Centre Hospitalier de Bar-sur-Seine compte trois sites : l Hôpital Local, la Résidence Le Parc et la Résidence Fontarce, proposant ainsi 237 lits pour une activité de médecine, soins de suite et de réadaptation,,, traitement de la maladie d Alzheimer et maladies apparentées. Il emploie 195 personnes. LANCEMENT DES HÔPITAUX CHAMPAGNE-SUD 4/10

5 CHIFFRES CLÉS MOYENS MATÉRIELS RÉPARTITION DES LITS ET PLACES 293 lits 70 lits SSR 95 lits Court séjour 628 lits 460 lits et places de médecine 121 lits et places de chirurgie 51 lits gynécologie obstétrique SSR 79 lits Médico-social 100 lits HAD 40 places Court séjour 103 lits 85 lits et places de médecine 18 lits gynécologie obstétrique 40 lits 322 lits CH DE TROYES GHAM Psychiatrie 373 lits SSIAD 100 lits MAS 56 lits HAD 40 places Court séjour 753 lits 563 lits et places de médecine 121 lits et places de chirurgie 69 lits gynécologie obstétrique SSR 218 lits HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD 170 lits 920 lits HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD : 2630 LITS ET PLACES MAS SSR Psychiatrie 56 lits 22 lits Court séjour 238 lits 8 lits et places de médecine Court séjour - 50 lits Moyenne durée - 48 lits Longue durée - 55 lits 30 lits Géronto-psychiatrie - 55 lits Centre Post-Cure - 20 lits 130 lits Hospitalisation 72h - 10 lits 135 places HDJ Adultes - 92 places HDJ Enfants et Adolescents - 36 places Accueil Familial Thérapeutique - 7 places EPSM DE L AUBE - BRIENNE-LE-CHATEAU CH DE BAR-SUR-AUBE 30 lits SSR 22 lits Court séjour 10 lits et places de médecine 175 lits CH DE BAR-SUR-SEINE TITRE DU DOSSIER DE PRESSE 5/10

6 ACTIVITÉS HOSPITALISATION - COURT SÉJOUR HOSPITALISATION COMPLÈTE nombre de journées nombre d entrées directes nombre de jours de durée moyenne de séjour % de taux d occupation HOSPITALISATION DE SEMAINE nombre de journées nombre d entrées directes nombre de jours de durée moyenne de séjour % de taux d occupation HOSPITALISATION DE JOUR nombre de venues nombre de journées TRAITEMENT ET CURE AMBULATOIRE nombre de séances de dialyse nombre de séances en radiothérapie nombre de séances en chimiothérapie nombre d actes consultations (EDGAR) PASSAGES EXTERNES EN SECTEUR PUBLIC nombre de passages hors urgences MATERNITÉ nombre d accouchements nombre de naissances ACTES MÉDICO-TECHNIQUES LABORATOIRES ANATOMIE PATOLOGIE nombre d actes en PHN en actes CCAM cytogénétique radiologie scannographie IRM coronarographie médecine nucléaire bloc opératoire salles des naissances anesthésie explorations fonctionnelles activité MCO activité SSR activité HAD PHARMACIE rétrocessions URCC MÉDECINE D URGENCE nombre de passages aux urgences nombre de sorties SMUR nombre d affaires traitées au centre 15 nombre d appels décrochés au centre 15 nombre d entrées SUPH72 CHIFFRES CLÉS ,55 78,9% ,6 53,4% B&BHN ICR B&BHN ICR forfaits forfaits actes ICR ICR ICR ICR ICR ICR ICR ICR lignes préparations SUIVI À DOMICILE SSIAD (Service de Soins Infirmiers À Domicile) HAD (Hospitalisation À Domicile) jours de présence 466 séjours TITRE DU DOSSIER DE PRESSE 6/10

7 CHIFFRES CLÉS 156,9 EFFECTIF HOSPITALIER PERSONNEL MÉDICAL 120,5 15,7 14,3 87,1 74,4 12,2 31,61 39,39 11,0 6,2 6,8 21,9 23,5 11 6,2 2,8 2,5 5 HOPITAUX CHAMPAGNE SUD 344,18 (ETP moyen rémunéré en 2014) CH DE TROYES 264,25 (ETP moyen rémunéré en 2014) GROUPEMENT HOSPITALIER AUBE MARNE 40,3 (ETP moyen rémunéré en 2014) 20,7 0,85 0,8 1,86 4,95 7,68 0,4 0,75 1 0,79 EPSM DE L AUBE - BRIENNE-LE-CHÂTEAU 35,12 (ETP moyen rémunéré en 2014) CH DE BAR-SUR-AUBE 2,05 (ETP moyen rémunéré en 2014) CH DE BAR-SUR-SEINE 2,61 (ETP moyen rémunéré en 2014) Praticiens temps plein Praticiens temps partiel Praticiens contractuels Praticiens attachés Internes Cliniciens hospitaliers Assistants PERSONNEL NON-MÉDICAL 2 661, ,8 449,5 197,07 248,57 320,54 276,03 49,58 10,6 224,1 252,7 141,9 16,3 88,8 15,6 13, ,9 HOPITAUX CHAMPAGNE SUD 3 753,42 (ETP moyen rémunéré en 2014) CH DE TROYES 2 137,40 (ETP moyen rémunéré en 2014) GROUPEMENT HOSPITALIER AUBE MARNE 632,20 (ETP moyen rémunéré en 2014) 456,83 145,76 117,64 53,69 2,61 45,14 62,98 1,98 18,09 1,11 5,14 10,87 11,16 25,89 5,15 4,26 9,28 6,24 EPSM DE L AUBE - BRIENNE-LE-CHÂTEAU 623,23 (ETP moyen rémunéré en 2014) CH DE BAR-SUR-SEINE 192,13 (ETP moyen rémunéré en 2014) CH DE BAR-SUR-AUBE 168,46 (ETP moyen rémunéré en 2014) Personnel soignant Personnel technique Personnel médicotechnique Personnel socioéducatif Personnel administratif Contrats spécifiques TITRE DU DOSSIER DE PRESSE 7/10

8 CHIFFRES CLÉS MOYENS FINANCIERS BUDGET BUDGET TOTAL BUDGET SANITAIRE IFSI MAS SSIAD , , , , , ,77 INVESTISSEMENT EN ,93 % 4,98 % 5,18 % 0,74 % 87,16 % CH de Troyes CH de Bar-sur-Seine EPSM de l Aube GHAM CH de Bar-sur-Aube RÉPARTITION DU BUDGET 12,23 % 1,96 % 70,25 % 13,48 % 2,07 % CH de Troyes CH de Bar-sur-Seine EPSM de l Aube GHAM CH de Bar-sur-Aube TITRE DU DOSSIER DE PRESSE 8/10

9 CHIFFRES CLÉS EN SYNTHESE TITRE DU DOSSIER DE PRESSE 9/10

10 HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD 101 avenue Anatole France - CS TROYES Cedex Tél. Standard :

CHIFFRES CLéS % 64 %

CHIFFRES CLéS % 64 % CHIFFRES CLéS 957 12 3 50 % 64 % 879 497 64 127 893 88 2 7 8 0 3 8 2 105 625 227 573 348 150 817 1 602 312 655 Studio Réflex #sommaire Activité... Activité Services Médico-Techniques Consultations externes

Plus en détail

CHIFFRES CLES

CHIFFRES CLES CHIFFRES CLES 2009 www.chu-clermontferrand.fr CHIFFRES CLES 2009 activites de soins Origine géographique des patients Etablissement de proximité 63 % des patients hospitalisés du CHU sont originaires du

Plus en détail

2015 les Chiffres clés

2015 les Chiffres clés les Chiffres clés 2015 Activité médicale Répartition des lits et places par activité Le Centre Hospitalier compte 1250 lits et places, dont : 18 % Médecine, Chirurgie et Obstétrique (MCO) 579 9 % 46 %

Plus en détail

Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans 50 % 75 % 35 % 95 %

Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans 50 % 75 % 35 % 95 % Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans 50 % 75 % 35 % 95 % mars 2016 2 Chiffres clés 2015 Centre Hospitalier - Le Mans Lits et places 1693 au total 1 566 lits et 127 places* (au 31 décembre 2015)

Plus en détail

L ocalisation. LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau. Plan de Caen. 2 chiffres clés CHRU de Caen. Hôpital Côte de Nacre

L ocalisation. LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau. Plan de Caen. 2 chiffres clés CHRU de Caen. Hôpital Côte de Nacre Centre Hospitalier Régional Universitaire de Caen L ocalisation Plan de Caen Hôpital Côte de Nacre Centre Esquirol LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS Hôpital Clemenceau Résidence pour Personnes Agées 2 chiffres

Plus en détail

TABLEAU 1 Dépenses enregistrées au compte administratif définitif

TABLEAU 1 Dépenses enregistrées au compte administratif définitif TABLEAU 1 Dépenses enregistrées au compte administratif définitif SI 6 SI 4 SI 5 SI 3 SI 2 SI 1 1. Groupe 1 2. Groupe 2 3. Groupe 3 4. Groupe 4 services médico-techniques blocs labo imag. explo. Fonct.

Plus en détail

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT 2012-2016 Projet médical Ambert - Thiers Attachement des deux Commissions Médicales des deux établissements au besoin de santé publique sur ce territoire. Projet

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU CHAMPAGNE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD. Troyes, le 12 décembre 2016

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DU CHAMPAGNE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD. Troyes, le 12 décembre 2016 DOSSIER DE PRESSE Troyes, le 12 décembre 2016 LANCEMENT DU CHAMPAGNE DES HÔPITAUX CHAMPAGNE SUD L abus d alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. ORIGINE DU PROJET POURQUOI UN CHAMPAGNE

Plus en détail

FICHE DE POSTE DE CHEF D ETABLISSEMENT (Directeur d hôpital)

FICHE DE POSTE DE CHEF D ETABLISSEMENT (Directeur d hôpital) FICHE DE POSTE DE CHEF D ETABLISSEMENT (Directeur d hôpital) À remplir par le chef d établissement ou le directeur intérimaire I - INFORMATIONS INSTITUTIONNELLES SUR L ETABLISSEMENT Etablissement : (préciser

Plus en détail

Le C H U de Grenoble en chiffres

Le C H U de Grenoble en chiffres 2011 Le C H U de Grenoble en chiffres www.chu-grenoble.fr Le CHUG > chiffres clés 2011 Sommaire 1 7 8 9 11 12 L activité Nombre de lits et places par site Activité d urgence et d obstétrique Evolution

Plus en détail

2, rue de la Milétrie B.P POITIERS Cedex Tél :

2, rue de la Milétrie B.P POITIERS Cedex Tél : Chiffres Clés 2009 Réalisation : Direction des finances, de l'activité et de la contractualisation 2, rue de la Milétrie B.P. 577 86021 POITIERS Cedex Tél : 05 49 44 44 44 Capaciité d accueiill Lits et

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS 2012 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES

CHIFFRES CLÉS 2012 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CHIFFRES CLÉS 2012 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES LE CHU DE RENNES : 5 SITES DANS LA VILLE LE CHU DE RENNES Une capacité d hospitalisation de 1 661 lits et 193 places 16 pôles d activités médicales

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER LIMOGES ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (APRES MESURE DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE LA CLINIQUE DES ÉMAILLEURS 1, RUE VICTOR-SCHOELCHER 87000 LIMOGES JUIN 2007 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Nom de

Plus en détail

ANNEXE 1 ACTIVITE DE SOINS DE MEDECINE A TEMPS COMPLET. Implantations autorisées

ANNEXE 1 ACTIVITE DE SOINS DE MEDECINE A TEMPS COMPLET. Implantations autorisées ANNEXE 1 ACTIVITE DE SOINS DE MEDECINE A TEMPS COMPLET Territoire de santé Agglomérations d'implantation en nombre Objectifs quantifiés 2010: Activité en volume nombre de séjours Activités en volume prévues

Plus en détail

LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE LéMAN - MONT-BLANC. Hôpital local Dufresne Sommeiller La Tour. Hôpital local Reignier

LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE LéMAN - MONT-BLANC. Hôpital local Dufresne Sommeiller La Tour. Hôpital local Reignier LE GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE LéMAN - MONT-BLANC Hôpital local Dufresne Sommeiller La Tour Hôpital local Reignier LE GHT, UN ACCèS égal à DES SOINS SECURISéS ET DE QUALITé pour les HABITANTS

Plus en détail

L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir

L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir Pont-l Abbé, 6 mars 2017 COMMUNIQUE L Hôtel-Dieu de Pont-l Abbé, un hôpital résolument tourné vers l avenir Depuis 2012 et conformément au plan d adaptation «Hôtel-Dieu 2014», l établissement a connu d

Plus en détail

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS

ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS ADDITIF AU RAPPORT DE CERTIFICATION (SUITE À RAPPORT DE SUIVI) 2 ÈME PROCÉDURE CENTRE HOSPITALIER DE VITRY-LE-FRANÇOIS 2, RUE CHARLES SIMON BP 413 51308 VITRY-LE-FRANÇOIS CEDEX OCTOBRE 2009 PARTIE 1 Nom

Plus en détail

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition 1 2 Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition L observation est un enjeu préalable indispensable à l action publique, en amont une aide à la décision et au pilotage, en aval un socle pour

Plus en détail

Notre site Internet :

Notre site Internet : Entrée de l établissement Foyer d Accueil Médicalisé Centre Médico-Chirurgical Pôles de Psychiatrie Unité de Soins de Longue Durée Institut de Formation des Aides Soignants LES HOPITAUX DE LANNEMEZAN EN

Plus en détail

POLE DE SANTE SAINTE MARIE

POLE DE SANTE SAINTE MARIE POLE DE SANTE CLINIQUE SAINTE MARIE Crèche Inter-Entreprises Maison Médicale E.H.P.A.D. Centre de Psychothérapie Clinique Sainte-Marie Soins de Suites et de Rééducation Hôtel de Santé Radiologie POLE DE

Plus en détail

SIGNATURE DE LA CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE DE L AUBE ET DU SÉZANNAIS

SIGNATURE DE LA CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE DE L AUBE ET DU SÉZANNAIS SIGNATURE DE LA CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT HOSPITALIER DE TERRITOIRE DE L AUBE ET DU SÉZANNAIS DOSSIER DE PRESSE Troyes, le 8 juillet 2016 ÉCLAIRAGES SUR LES GROUPEMENTS HOSPITALIERS DE TERRITOIRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE ET LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST VENDREDI 18 NOVEMBRE 2011 A 11 heures Salle du Conseil - Centre Hospitalier de Crest

Plus en détail

LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE

LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE LE CENTRE HOSPITALIER REGIONAL EL HADJI AHMADOU SAKHIR NDIEGUENE DE THIES FACE AU DEFI DE LA QUALITE DES SOINS DE SANTE HISTORIQUE Construction année 1979 sur le site de l ancienne Maternité Régional

Plus en détail

Le personnel des établissements de santé dans le Nord-Pas-de-Calais en 2007

Le personnel des établissements de santé dans le Nord-Pas-de-Calais en 2007 juin 2008 N 26 Le personnel des établissements de santé dans le en 2007 Au 1er janvier 2007, les 201 établissements (*) de santé de la région emploient 75 200 personnes, soit environ 5 % de la population

Plus en détail

De l obligation de la mise en place des GHT à l opportunité de la création d un projet partagé Sécurité et Qualité des Soins

De l obligation de la mise en place des GHT à l opportunité de la création d un projet partagé Sécurité et Qualité des Soins Corinne LEJEUNE-FREMOND Praticien hospitalier - Coordonnateur de la Gestion des Risques Associés aux Soins Chef du pôle Evaluation, Sécurité et Qualité des soins Hôpitaux Champagne Sud Marie-Jeanne OLIVO

Plus en détail

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX Août 2016 Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX PLAN 1. PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT 2. MISSIONS GENERALES 3. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

N 24 Juin Service Etudes et Statistiques Direction de la Stratégie et de la Performance. Agence de Santé Océan Indien

N 24 Juin Service Etudes et Statistiques Direction de la Stratégie et de la Performance. Agence de Santé Océan Indien 24 Juin 2012 Ce document est une synthèse spécifique sur certaines activités autorisées, issues de la SAE 2010, en lien avec les axes stratégiques du PRS. En 2010, les établissements de santé publics et

Plus en détail

Chiffres-clés

Chiffres-clés Chiffres-clés 2014 7 2 3 5 10 0 0 8 4 Capacité d accueil 1319 lits 409 lits de médecine 117 lits de chirurgie 46 lits d obstétrique 136 lits de soins de suite et de réadaptation (SSR) (dont 15 lits d alcoologie)

Plus en détail

Pôle de Santé du Roussillon Jeudi 27 octobre 2016 à 16h00 à la Direction Générale du CH Perpignan

Pôle de Santé du Roussillon Jeudi 27 octobre 2016 à 16h00 à la Direction Générale du CH Perpignan Le Centre Hospitalier de Perpignan et l USSAP présentent leur projet : Pôle de Santé du Roussillon Jeudi 27 octobre 2016 à 16h00 à la Direction Générale du CH Perpignan Un Groupement pour une coopération

Plus en détail

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS Hôpital de demain : quelles perspectives Venise, 3 décembre 2010 www.anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des

Plus en détail

Système de santé (1) Offres de soins

Système de santé (1) Offres de soins Système de santé (1) Offres de soins Pr Pascal Astagneau Département de Santé publique L offre de soins, c est Prestations / actes médicaux : professionnels de santé Lieux de soins : hôpital, médico-social,

Plus en détail

Direction Version du 18 août 2016

Direction Version du 18 août 2016 ETABLISSEMENT PUBLIC de SANTE MENTALE ETIENNE GOURMELEN 1, rue Etienne Gourmelen CS 16003 29107 QUIMPER cedex Téléphone : 02-98-98-66-00 Télécopie : 02-98-98-66-30 courriel : direction@epsm-quimper.fr

Plus en détail

Parcours de soins, coopération entre hôpitaux et établissements du secteur médico-social : retour d expériences

Parcours de soins, coopération entre hôpitaux et établissements du secteur médico-social : retour d expériences Parcours de soins, coopération entre hôpitaux et établissements du secteur médico-social : retour d expériences Centre de santé «Santé et Prévention» Dr Edgar TISSOT Président Commission Médicale d Etablissement

Plus en détail

Bienvenue au Centre Hospitalier de Lannion-Trestel

Bienvenue au Centre Hospitalier de Lannion-Trestel Bienvenue au Centre Hospitalier de Lannion-Trestel Janvier 2016 1 Présentation Etablissement public de santé Centre Hospitalier de 709 lits et places couvrant un bassin de population de 93000 habitants

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL DE VILLENEUVE-SAINT-GEORGES

CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL DE VILLENEUVE-SAINT-GEORGES CENTRE HOSPITALIER INTERCOMMUNAL DE VILLENEUVE-SAINT-GEORGES Après la rénovation des façades et de l isolation des murs Voici les opérations majeures de la restructuration du Centre hospitalier La construction

Plus en détail

Firma BRAINS CONSULTING RECRUTEAZA MEDICI SPECIALISTI PENTRU SPITALE PUBLICE SI PRIVATE DIN Franta! Spécialiste en Anesthésie - Clinique

Firma BRAINS CONSULTING RECRUTEAZA MEDICI SPECIALISTI PENTRU SPITALE PUBLICE SI PRIVATE DIN Franta! Spécialiste en Anesthésie - Clinique Firma BRAINS CONSULTING RECRUTEAZA MEDICI SPECIALISTI PENTRU SPITALE PUBLICE SI PRIVATE DIN Franta! Anesthésie Spécialiste en Anesthésie - Clinique Clinique Praticien salarié entre 8.000 et 15.000 EUR

Plus en détail

JOURNEE EUROPEENNE DE L OBESITE

JOURNEE EUROPEENNE DE L OBESITE JOURNEE EUROPEENNE DE L OBESITE CENTRE HOSPITALIER DE MELUN : UNE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE ET GRADUEE DE L OBESITE 23 mai 2014 12h30-17h - Hall du bâtiment médico-chirurgical 23/05/2014 2 rue

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS Centre Hospitalier Régional Universitaire Nancy

CHIFFRES CLÉS Centre Hospitalier Régional Universitaire Nancy CHIFFRES CLÉS 2014 Centre Hospitalier Régional Universitaire Nancy STRUCTURE 1 914 lits dont 169 places* et 25 postes de dialyse Répartition des lits, places et postes par discipline H Capacités d accueil

Plus en détail

Hôpital Privé de l Ouest Parisien

Hôpital Privé de l Ouest Parisien Hôpital Privé de l Ouest Parisien 1 er juillet 2009 Page 1 13.01.10 Présentation générale Historique Positionnement actuel Orientations stratégiques Page 2 13.01.10 Quelques dates clés Locaux Mé édical

Plus en détail

Retour d expérience GHT de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest

Retour d expérience GHT de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest Retour d expérience GHT de la Haute-Garonne et du Tarn Ouest Bernard Bensadoun DAFAP CHU de Toulouse 27 avril 2017-2 ième Journée National Hospi Diag Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements

Plus en détail

Chiffres clés. Centre hospitalier de Saint-Nazaire.

Chiffres clés. Centre hospitalier de Saint-Nazaire. Chiffres clés 2014 Centre hospitalier de Saint-Nazaire www.hopital-saintnazaire.fr Le Centre hospitalier de Saint-Nazaire 1 Centre hospitalier 1 Unité de soins de longue durée 5 Établissements d'hébergement

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS Centre. Hospitalier. Régional. Universitaire. de Nancy

CHIFFRES CLÉS Centre. Hospitalier. Régional. Universitaire. de Nancy CHIFFRES CLÉS 2015 Centre Hospitalier Régional Universitaire de Nancy STRUCTURE 1 815 lits dont 174 places* et 25 postes de dialyse Répartition des lits, places et postes par discipline H Capacités d accueil

Plus en détail

SOMMAIRE II UN HOPITAL DE RECOURS ANCRE DANS SON TERRITOIRE

SOMMAIRE II UN HOPITAL DE RECOURS ANCRE DANS SON TERRITOIRE 2 SOMMAIRE I PRESENTATION GENERALE DE L ETABLISSEMENT Un hôpital au cœur de la ville Une organisation autour de 5 sites Une organisation interne autour de 12 pôles Quelques éléments d activité L attractivité

Plus en détail

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins Ministère de la santé et des sports Sous-direction de l organisation du système de soins Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins 5 juin 2009 Prémices de l hôpital de jour gériatrique

Plus en détail

L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP)

L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP) L intégration de la psychiatrie à un hôpital de spécialités médico-chirurgicales L exemple des hôpitaux universitaires de Paris (AP-HP) Emmanuel GODDAT directeur d hôpital, directeur adjoint aux relations

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE FICHE TECHNIQUE Tableau de bord des infections nosocomiales Version 2 I. INTRODUCTION 1. Quelle année de référence pour les limites de performance Les indicateurs

Plus en détail

Chiffres-clés CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX

Chiffres-clés CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX Chiffres-clés 2010 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BORDEAUX 2010 en images Robot chirurgical dernière génération, permet la chirurgie mini-invasive pour plusieurs spécialités : urologie, cardiologie,

Plus en détail

CHU de Nantes. Chiffres clés 2010

CHU de Nantes. Chiffres clés 2010 CHU de Nantes Chiffres clés 2010 CHU de Nantes Hôtel-Dieu hôpital Nord Laënnec hôpital Saint-Jacques hôpital mère-enfant maison Beauséjour la Seilleraye hôpital Bellier CHU de Nantes Centre hospitalier

Plus en détail

Grille de recueil Indicateurs de processus du thème «Qualité et sécurité du parcours du patient en chirurgie ambulatoire»

Grille de recueil Indicateurs de processus du thème «Qualité et sécurité du parcours du patient en chirurgie ambulatoire» Grille de recueil Indicateurs de processus du thème «Qualité et sécurité du parcours du patient en chirurgie ambulatoire» Expérimentation 2015-2016 Secteur Médecine, Chirurgie, Obstétrique (MCO) 1 Grille

Plus en détail

Conciliation médicamenteuse mode d emploi et retour d expérience en psychiatrie. Dr Anne Leblanc Etablissement Public de Santé Mentale de l Aube

Conciliation médicamenteuse mode d emploi et retour d expérience en psychiatrie. Dr Anne Leblanc Etablissement Public de Santé Mentale de l Aube Conciliation médicamenteuse mode d emploi et retour d expérience en psychiatrie Dr Anne Leblanc Etablissement Public de Santé Mentale de l Aube Présentation de l EPSMA Couvre le département aubois : psychiatrie

Plus en détail

Capacité d accueil. (au 31 décembre 2015)

Capacité d accueil. (au 31 décembre 2015) CHIFFRES CLÉS 2015 Capacité d accueil (au 31 décembre 2015) 1319 lits 407 lits de médecine 117 lits de chirurgie 42 lits d obstétrique 136 lits de soins de suite et de réadaptation (SSR) (dont 15 lits

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION DU SECTEUR DE LA SANTE de la wilaya de BLIDA 2016

RAPPORT DE PRESENTATION DU SECTEUR DE LA SANTE de la wilaya de BLIDA 2016 REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA SANTE DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION DE LA SANTE ET DE LA POPULATION DE LA WILAYA DE BLIDA RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés

Centre Hospitalier. Pontoise. Chiffres. Clés Centre Hospitalier Pontoise Chiffres Clés 2013 Capacité d accueil 961 lits 40 SSR 10 psychiatrie infanto-juvénile/ adolescents 201 EHPAD psychiatrie 106 adultes 76 obstétrique 137 chirurgie 391 médecine

Plus en détail

santé d'arcachon pôle T.4 - Identification des entrées Cadre de l'étude :. Pôle de santé d Arcachon

santé d'arcachon pôle  T.4 - Identification des entrées Cadre de l'étude :. Pôle de santé d Arcachon Cadre de l'étude :. Pôle d Arcachon Missions :.Etude d'implantation.conception du système.définition du design produit.définition du design graphique.fabrication et mise en place 35 Typologie :.Signalétique

Plus en détail

Les coûts par séjour en France en 2014 dans les services d hospitalisation de court séjour MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique)

Les coûts par séjour en France en 2014 dans les services d hospitalisation de court séjour MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique) Les coûts par séjour en France en 2014 dans les services d hospitalisation de court séjour MCO (Médecine, Chirurgie, Obstétrique) 1 Avertissements Ce document a été réalisé à titre gracieux, dans une optique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 3 juillet 2009 à 9h. CH de Fourmies, Salle du Conseil d Administration

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 3 juillet 2009 à 9h. CH de Fourmies, Salle du Conseil d Administration DOSSIER DE PRESSE Un nouvel appareil d IRM pour les patients Une opération de coopération public/privé au service d une politique sanitaire territoriale Vendredi 3 juillet 2009 à 9h CH de Fourmies, Salle

Plus en détail

CME. 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités

CME. 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités CME 10 novembre 2015 CPOM négocié de l AP-HP (avenant 2) Direction de l organisation médicale et Des relations avec les universités 1 RAPPEL DES ENGAGEMENTS Avenant 1 11 Engagements (1/2) Virage ambulatoire

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT 2014-2018 Machecoul Challans St Gilles Croix de Vie Les orientations du projet médical : Organiser et adapter le parcours de soins aux besoins de la personne âgée Améliorer la programmation

Plus en détail

L installation d un praticien dans une clinique privée

L installation d un praticien dans une clinique privée L installation d un praticien dans une clinique privée Sommaire I. Le secteur hospitalier privé en France Quelques chiffres Les restructurations engagées II. Avant de s installer dans une clinique Vérifier

Plus en détail

les évolutions du Centre hospitalier de Vitry-le-François

les évolutions du Centre hospitalier de Vitry-le-François Communiqué les évolutions du Centre hospitalier de Vitry-le-François 07-04-2017 Les évolutions de l Hôpital de Vitry-le-François annoncées le 31 mars par M. Christophe Lannelongue, Directeur de l ARS Grand

Plus en détail

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France Perspectives du financement des parcours de soins Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France 2 Les acteurs, leurs financements : l hôpital (1/2) Médecine chirurgie

Plus en détail

Permanence 24

Permanence 24 Février 2015 CH Montmorillon Secrétariat de Direction URGENCES >>> SAMU 15 >>> URGENCES - SMUR 05 49 83 83 00 Permanence 24 H/24 7j/7 «RECOURS CHU 86» 24H/24 7j/7 (réservé aux professionnels de santé)

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DES EFFECTIFS MEDICAUX DANS LES STRUCTURES D URGENCES BRETONNES. 18 novembre 2015 Journée du Collège de Médecine d Urgence de Bretagne

ETAT DES LIEUX DES EFFECTIFS MEDICAUX DANS LES STRUCTURES D URGENCES BRETONNES. 18 novembre 2015 Journée du Collège de Médecine d Urgence de Bretagne ETAT DES LIEUX DES EFFECTIFS MEDICAUX DANS LES STRUCTURES D URGENCES BRETONNES 18 novembre 2015 Journée du Collège de Médecine d Urgence de Bretagne PLAN Données démographiques et spécificités bretonnes

Plus en détail

A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS. du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille

A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS. du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille A LA DÉCOUVERTE DES ÉTABLISSEMENTS du Groupement des Hôpitaux de l'institut Catholique de Lille Nous sommes un ensemble universitaire d hôpitaux, de cliniques et d établissements médico-sociaux, d inspiration

Plus en détail

Journée d information "Exercer en Essonne"

Journée d information Exercer en Essonne Groupe Hospitalier Nord-Essonne Juvisy Longjumeau - Orsay Journée d information "Exercer en Essonne" L offre de soins en IDF Dense et diversifiée Région compte d importants Groupes Hospitaliers Universitaires

Plus en détail

Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU)

Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU) SIGLE Pôle Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU) 10 ème Journée Départementale de la Gérontologie 14 novembre 2014 Feytiat (87) Philippe VERGER Directeur de la politique gérontologique CHU de

Plus en détail

Le Centre Hospitalier Charles Perrens PRESENTATION 2016

Le Centre Hospitalier Charles Perrens PRESENTATION 2016 Le Centre Hospitalier Charles Perrens PRESENTATION 2016 Le territoire du CH Charles Perrens Population de Charles Perrens : 800 000 habitants en 2016 (source INSEE) 9 secteurs de psychiatrie adulte regroupés

Plus en détail

CLINIQUES UNIVERSITAIRES SAINT-LUC

CLINIQUES UNIVERSITAIRES SAINT-LUC Les Cliniques universitaires Saint-Luc Pourquoi PRINCE 2? P.Bouchat Directeur Informatique 8 Décembre 20 Où sommes-nous? 2 Nos missions Triple mission universitaire Les soins (de référence et de proximité)

Plus en détail

Éléments d activité. Des hommes et des femmes mobilisés. Exploitation - Investissements. Des projets pour moderniser. Chiffres Clés 2011

Éléments d activité. Des hommes et des femmes mobilisés. Exploitation - Investissements. Des projets pour moderniser. Chiffres Clés 2011 plaquette chiffre 2011 SEPT 2012:plaquette chiffre 2010 mai 2011.qxd 26/10/2012 10:12 Page 1 Éléments d activité Des hommes et des femmes mobilisés pour le patient Exploitation - Investissements Des projets

Plus en détail

Projet Régional de Santé de Bretagne Atlas du PRS édition 2014

Projet Régional de Santé de Bretagne Atlas du PRS édition 2014 Projet Régional de Santé de Bretagne 2012-2016 Atlas du PRS édition 2014 Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), troisième édition L objectif de l atlas du PRS est de présenter, au travers de cartes,

Plus en détail

Docteur DEBOFFLE. G.

Docteur DEBOFFLE. G. 1 SESSION INTER REGIONALE Les Coopérations : L Hôpital Public au cœur du mouvement. Journée du 11 janvier 2001, à l ENSP de Rennes. Docteur DEBOFFLE. G. 2 HOPITAL LOCAL : HOPITAL DE PROXIMITE Quelles Missions

Plus en détail

Dossier type d autorisation des structures de médecine d urgence. décrets n et du 22 mai 2006

Dossier type d autorisation des structures de médecine d urgence. décrets n et du 22 mai 2006 Dossier type d autorisation des structures de médecine d urgence décrets n 2006-576 et 2006-577 du 22 mai 2006 Le dossier type de demande d autorisation de faire fonctionner une structure de médecine d

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Groupement Hospitalier de Territoire BRESSE HAUT BUGEY

DOSSIER DE PRESSE Groupement Hospitalier de Territoire BRESSE HAUT BUGEY DOSSIER DE PRESSE Groupement ospitalier de Territoire CENTRE OSPITALIER DE BOURG-EN-BRESSE Présentation du Groupement hospitalier de territoire Depuis le mois de juillet 2016, un nouveau dispositif de

Plus en détail

Réalisation : Service communication octobre 2016 PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOINS

Réalisation : Service communication octobre 2016 PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOINS Réalisation : Service communication octobre 2016 PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOINS Sommaire Notes Service d Appui Présentation du CHD page 1 L organisation sectorielle page 2 L activité page 3 Pôle Nord-Est

Plus en détail

Aval des Urgences : Expériences du CHR Metz-Thionville. V. Anatole E. Gloagen K. Khalife, F. Braun

Aval des Urgences : Expériences du CHR Metz-Thionville. V. Anatole E. Gloagen K. Khalife, F. Braun Aval des Urgences : Expériences du CHR Metz-Thionville V. Anatole E. Gloagen K. Khalife, F. Braun I - PRESENTATION DU CHR METZ- THIONVILLE ET RAPPEL DES ENJEUX II - LE CONSTAT ET LA PROBLEMATIQUE III -

Plus en détail

INTRODUCTION. Nous vous en souhaitons une bonne lecture. D r Stéfanie Monod Cheffe du Service de la santé publique

INTRODUCTION. Nous vous en souhaitons une bonne lecture. D r Stéfanie Monod Cheffe du Service de la santé publique INFORMATION EN SANTé PUBLIQUE Santé et soins chiffres-clés édition 214 INTRODUCTION Le Service de la santé publique et Statistique Vaud se réjouissent de vous présenter aujourd hui le fruit d une nouvelle

Plus en détail

PLAQUETTE DE PRESENTATION DE CLINIQUE ENROTH

PLAQUETTE DE PRESENTATION DE CLINIQUE ENROTH PLAQUETTE DE PRESENTATION DE LA CLINIQUE ENROTH TABLE DES MATIERES BIENVENU... 3 1- LA CLINIQUE... 3 2- NOUS SERVICES... 3 a- LES CONSULTATIONS... 3 b- ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE... 4 c- CHIRURGIE...

Plus en détail

LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES Semaine bleue Auxerre 2013 LA FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES DEFINITION Ensemble des structures juxtaposées, coordonnées autour de la personne âgée, assurant «un continuum de prise en charge, sans rupture,

Plus en détail

Le Centre Hospitalier Alpes-Léman L hôpital public de référence de votre territoire

Le Centre Hospitalier Alpes-Léman L hôpital public de référence de votre territoire Le Centre Hospitalier Alpes-Léman L hôpital public de référence de votre territoire Le Centre Hospitalier Alpes Léman, une réponse adaptée aux missions de l Hôpital Public 1 >> une offre de soins complète

Plus en détail

Parcours de soins de la personne âgée

Parcours de soins de la personne âgée Parcours de soins de la personne âgée Filière Gérontologique Territoriale Vichy Dr Régine MOUSSIER- DUBOST Pôle Réadaptation & Gériatrie Centre Hospitalier Jacques LACARIN SGCA 31 mai 2013 Un territoire

Plus en détail

L hôpital Villiers Saint Denis

L hôpital Villiers Saint Denis L hôpital Villiers Saint Denis Etablissement de Santé Publique d Intérêt Collectif qui dépend d une Fondation hospitalière «La Renaissance Sanitaire» qui gère 2 établissements SSR : L hôpital Villiers

Plus en détail

Indicateurs de qualité et de sécurité des soins. Thème Infections associées aux soins (IAS)

Indicateurs de qualité et de sécurité des soins. Thème Infections associées aux soins (IAS) Indicateurs de qualité et de sécurité des soins Thème Infections associées aux soins (IAS) Grille de recueil, consignes de remplissage et éléments de preuves Indicateur de consommation de solutions hydroalcooliques

Plus en détail

projet d établissement opérations majeures de modernisation et d investissements partenariat avec le Centre médical bayère

projet d établissement opérations majeures de modernisation et d investissements partenariat avec le Centre médical bayère dossier de presse Présentation : Du projet d établissement 2015-2010 Des opérations majeures de modernisation et d investissements en découlant Du partenariat avec le Centre Médical Bayère Conférence de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Signature de deux conventions cadres de partenariat pour une meilleure prise en charge du patient

DOSSIER DE PRESSE Signature de deux conventions cadres de partenariat pour une meilleure prise en charge du patient Vendredi 17 avril 2015 DOSSIER DE PRESSE Signature de deux conventions cadres de partenariat pour une meilleure prise en charge du patient 1 SOMMAIRE Le communiqué de presse Page 3 Le partenariat CHU et

Plus en détail

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE LIVRET D ACCUEIL Madame, Monsieur, Ce livret contient des informations destinées

Plus en détail

Réseau local de services du Granit

Réseau local de services du Granit Réseau local de services du Granit 3569, rue Laval Lac-Mégantic (Québec) G6B 1A5 Tél. : 819 583-0330, poste 2255 Télec. : 819 583-5239 Site Web : santeestrie.qc.ca Juillet 2016 RLS du Granit Le réseau

Plus en détail

PASS CENTRE HOSPITALIER DE MELUN

PASS CENTRE HOSPITALIER DE MELUN PASS CENTRE HOSPITALIER DE MELUN HUCK Valérie Responsable Service Social Centre Hospitalier Marc Jacquet de Melun 2, rue Fréteau de Pény 77011 Melun Cedex 01 64 71 60 00 www.ch-melun.fr ORGANISATION ORGANISATION

Plus en détail

INFORMATION EN SANTÉ PUBLIQUE SANTÉ ET SOINS CHIFFRES-CLÉS

INFORMATION EN SANTÉ PUBLIQUE SANTÉ ET SOINS CHIFFRES-CLÉS INFORMATION EN SANTÉ PUBLIQUE SANTÉ ET SOINS CHIFFRES-CLÉS ÉDITION 216 INTRODUCTION Pour cette deuxième édition, le Service de la santé publique et Statistique Vaud se réjouissent de vous présenter le

Plus en détail

Le Campus Santé des Viviers. Namur le 10 mars Une dynamique

Le Campus Santé des Viviers. Namur le 10 mars Une dynamique Le Campus Santé des Viviers Namur le 10 mars 2017 Etude GHdC Le 19 janvier 2012, Jambes Centre d Etudes en Aménagement du Territoire UCL Une dynamique Le GHdC Le paysage institutionnel Belge et Wallon

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PONT SAINT ESPRIT JEUDI 10 DECEMBRE 2015

CENTRE HOSPITALIER DE PONT SAINT ESPRIT JEUDI 10 DECEMBRE 2015 CENTRE HOSPITALIER DE PONT SAINT ESPRIT JEUDI 10 DECEMBRE 2015 PARCOURS PATIENT : L ÉGALITE D ACCES? SOMMAIRE I LES TEXTES - Parcours de soins - Loi du 4 mars 2002 II LE SERVICE SSR SOINS PALLIATIFS -

Plus en détail

Activités sanitaires. Triplets autorisés. Activité Modalité Forme

Activités sanitaires. Triplets autorisés. Activité Modalité Forme Activités sanitaires Triplets autorisés 01 Médecine 00 Pas de modalité 01 Hospitalisation complète (24 heures consécutives ou plus) 01 Médecine 00 Pas de modalité 02 Hospitalisation à temps partiel de

Plus en détail

SANTÉ ET SOINS CHIFFRES-CLÉS

SANTÉ ET SOINS CHIFFRES-CLÉS CE DOCUMENT VOUS PRÉSENTE LES CHIFFRES-CLÉS DU SYSTÈME DE SANTÉ VAUDOIS. Le canton de dispose d un système de soins performant regroupant une grande diversité d acteurs. Médecins de famille et spécialistes,

Plus en détail

CAMPAGNE «CERTIFICATION» J-8! Bulletin n 14 du 11/09/2017

CAMPAGNE «CERTIFICATION» J-8! Bulletin n 14 du 11/09/2017 CAMPAGNE «CERTIFICATION» J-8! Bulletin n du /09/07 Restaurer la Confiance Rétablir le Collectif Renforcer la Cohésion Réinstaurer un bon Climat Réinvestir pour la Communauté Eure-Seine Pays d Ouche Le

Plus en détail

Chiffres clés. Centre hospitalier de Saint-Nazaire.

Chiffres clés. Centre hospitalier de Saint-Nazaire. Chiffres clés 2015 Centre hospitalier de Saint-Nazaire www.hopital-saintnazaire.fr Le Centre hospitalier de Saint-Nazaire 1 Centre hospitalier 1 Unité de soins de longue durée 5 Établissements d'hébergement

Plus en détail

L HOSPITAL DE LA CERDANYA L HÔPITAL DE CERDAGNE L Europe de la santé au service des patients. PARIS 14 d octobre 2008

L HOSPITAL DE LA CERDANYA L HÔPITAL DE CERDAGNE L Europe de la santé au service des patients. PARIS 14 d octobre 2008 L HOSPITAL DE LA CERDANYA L HÔPITAL DE CERDAGNE L Europe de la santé au service des patients PARIS 14 d octobre 2008 CERDANYA /CERDAGNE PARIS MONTPELLIER MADRID BARCELONA POINT DE DEPART Territoire qui

Plus en détail

Offre de la filière gériatrique

Offre de la filière gériatrique Offre de la filière gériatrique Palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie dans le cadre d hospitalisations programmées et non programmées En Cs, en HDJ, en hospitalisation complète

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PARA-MÉDICALISATION DE L HÉLICOPTÈRE DRAGON

DOSSIER DE PRESSE PARA-MÉDICALISATION DE L HÉLICOPTÈRE DRAGON DOSSIER DE PRESSE PARA-MÉDICALISATION DE L HÉLICOPTÈRE DRAGON 67 DE LA SÉCURITÉ CIVILE DE STRASBOURG PAR LE SAMU 67 DES HÔPITAUX UNIVERSITAIRES DE STRASBOURG Historique Dès 1976, après trois années d existence,

Plus en détail

C.H.A 112 rue Sadi Carnot B.P Armentières Cédex Tél Fax Contact Presse : Sylviane Peltier

C.H.A 112 rue Sadi Carnot B.P Armentières Cédex Tél Fax Contact Presse : Sylviane Peltier 1 Sommaire Communiqué de presse Présentation du Centre Hospitalier d Armentières Page 3 Présentation du CHRU de Lille Page 6 Qu est-ce qu un Groupement de Coopération Sanitaire? Page 9 Les fondements de

Plus en détail

OBSERVATION ET ADAPTATION DE

OBSERVATION ET ADAPTATION DE OBSERVATION ET ADAPTATION DE L OFFRE DE SOINS 14 ème séminaire annuel de l observation urbaine L accès aux services et aux équipements, des méthodes pour observer et décider 21 novembre 2016 Nathalie Villaudière

Plus en détail

LE CENTRE HOSPITALIER MAURICE DESPINOY UN ETABLISSEMENT EN PLEINE MUTATION

LE CENTRE HOSPITALIER MAURICE DESPINOY UN ETABLISSEMENT EN PLEINE MUTATION LE CENTRE HOSPITALIER MAURICE DESPINOY UN ETABLISSEMENT EN PLEINE MUTATION LE CENTRE HOSPITALIER MAURICE DESPINOY Nouvelle dénomination du CH de COLSON choisie sur délibération du Conseil de Surveillance

Plus en détail