Sous la direction de Rachid AZZOUZ et Marie-Laure GACHE (Académie de Créteil) Nadine BOUETTE Professeur en collège à Thiers (Puy-de-Dôme)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sous la direction de Rachid AZZOUZ et Marie-Laure GACHE (Académie de Créteil) Nadine BOUETTE Professeur en collège à Thiers (Puy-de-Dôme)"

Transcription

1 HISTOIRE GÉOGRAPHIE 6 e LIVRE DU PROFESSEUR Sous la direction de Rachid AZZOUZ et Marie-Laure GACHE (Académie de Créteil) Nadine BOUETTE Professeur en collège à Thiers (Puy-de-Dôme) Nathalie CHADEFAUD Professeur en lycée à Chennevières-sur Marne (Val-de-Marne) Jean-Christophe COUVENHES Université Paris IV (Paris) Dominique DELMAS Professeur en collège à Chennevières-sur Marne (Val-de-Marne) Frédéric FOULETIER Professeur en collège à Lyon (Rhône) Pascal JEZEQUEL Professeur à l IUFM de Créteil Anne-Françoise PASQUIER-LOUÉ Professeur en collège à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) Anne PHILIPPON Professeur en lycée à Melun-Sénart (Seine-et-Marne) Olivier PHILIPPON Professeur en collège à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) Évelyne PONS-SOUMAH Professeur en collège à Lyon (Rhône) Mélanie SERRAT Professeur en lycée à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis)

2 SOMMAIRE Programmes officiels Programmes d histoire...4 Programmes de géographie...8 Les enjeux des nouveaux programmes En histoire...10 En géographie...15 Enjeux communs...19 Les chapitres du manuel L Orient ancien...20 Au fondement de la Grèce : cités, mythes, panhellénisme...28 La cité des Athéniens (V e IV e siècles av. J.-C.) : citoyenneté et démocratie...37 La Grèce des savants...46 Rome, des origines à la fin de la République...58 L Empire : l empereur, la ville, la romanisation...63 Les débuts du judaïsme...73 Les débuts du christianisme...81 Les empires chrétiens du haut Moyen Âge SOMMAIRE

3 La Chine des Han à son apogée...96 L Inde classique (IV e et V e siècles ap. J.-C.) Mon espace proche : paysages et territoire Où sont les hommes sur la Terre? Habiter la ville Habiter le monde rural Habiter les littoraux Habiter les espaces à fortes contraintes Magnard, Paris , allée de la 2 e DB Paris ISBN SOMMAIRE 3

4 HISTOIRE Textes officiels BO spécial n 6 du 28 août 2008 Des Mondes anciens aux débuts du Moyen Âge À l école primaire, les élèves ont étudié les premières traces de la vie humaine sur lesquelles on ne reviendra pas au collège. Ils y ont également abordé l Antiquité à travers l approche de la Gaule et de sa romanisation. En sixième, après un premier contact avec une civilisation de l Orient, les élèves découvrent la Grèce et Rome : l étude porte sur la culture et les croyances, sur l organisation politique et sociale. La quatrième partie est dédiée à l émergence du judaïsme et du christianisme, situés dans leur contexte historique : les principaux éléments de croyance et les textes fondateurs sont mis en perspective avec le cadre politique et culturel qui fut celui de leur élaboration. La cinquième partie fait le lien entre l Antiquité tardive et le Moyen Âge en présentant les empires chrétiens de l Orient byzantin et de l Occident carolingien. La dernière partie ouvre le programme à une civilisation asiatique : Chine des Han ou Inde des Gupta. La place de l histoire des arts est importante dans chacune des parties du programme, dans la mesure même où ce programme est orienté essentiellement vers l étude de grandes civilisations entre le III e millénaire av. J.-C. et le VIII e siècle. Au cours de cette première année de collège, les élèves découvrent des sources historiques simples (archéologiques, iconographiques, extraits de textes ) qu ils apprennent à interroger et à mettre en relation avec un contexte. Ils s entraînent à exposer leurs connaissances en construisant de courts récits (on tiendra compte des progressions prévues en français pour l expression écrite et l expression orale). Ces deux capacités (analyse de documents et maîtrise de l expression écrite et orale) concernent toutes les parties du programme. CONNAISSANCES DÉMARCHES CAPACITÉS Q. L Orient Ancien environ 10 % du temps consacré à l histoire L Orient Ancien au III e millénaire av. J.-C. : premières écritures et premiers États. Étude au choix : un site ou un monument de Mésopotamie ou d Égypte du III e millénaire av. J.-C. (œuvres de référence à l école primaire : une sculpture égyptienne, un bas-relief mésopotamien...). Cette étude est remise en perspective dans l espace de l Orient ancien. W. La Civilisation Grecque environ 25 % du temps consacré à l histoire Thème 1 Au fondement de la Grèce : cites, mythes, panhellénisme Les foyers de la civilisation grecque aux VIII e -VII e siècles sont identifiés (cités, colonisation). L Iliade et l Odyssée témoignent de l univers mental des Grecs (mythes, héros et dieux). La carte de la Méditerranée grecque est mise en relation avec des images et monuments significatifs (trières, temples de Sicile...). On présente la cité-état et la colonisation à partir d un exemple librement choisi. L étude est conduite à partir d extraits de l Iliade et de l Odyssée et de représentations grecques : céramiques, sculptures... suivants : Le site étudié, la Mésopotamie et l Égypte, sur une carte. Les premières civilisations (III e millénaire av. J.-C.). Décrire un monument de Mésopotamie ou d Égypte. Expliquer le rôle de l écriture. suivants : Le monde grec sur une carte du Bassin méditerranéen. aux VIII e - VII e siècles av. J.-C. Homère, VIII e siècle av. J.-C. Raconter : La fondation d une cité. Un mythe grec. Les sanctuaires panhelléniques montrent l unité culturelle du monde grec au V e siècle. L étude est conduite au choix à partir du site de Delphes ou de l évocation des Jeux olympiques. Raconter un épisode des Jeux olympiques ou décrire le sanctuaire de Delphes en expliquant leur fonction religieuse. 4

5 CONNAISSANCES DÉMARCHES CAPACITÉS Thème 2 La Cité des Athéniens (V e - IV e siècles av. J-C) : citoyenneté et démocratie L unité de la cité des Athéniens a trois dimensions : religieuse, politique et militaire. Les habitants de la cité ont des statuts différents. Au V e siècle les citoyens jouissent de droits et de devoirs qui fondent la démocratie athénienne. Thème 3 Variante 1 Alexandre le Grand Le personnage d Alexandre, ses conquêtes et leurs conséquences (fondation de villes, hellénisation). L exemple d une cité hellénistique montre qu au sein de ces fondations, cultures grecque et indigène coexistent ou fusionnent. Ou Thème 3 Variante 2 La Grèce des savants Les savants grecs déchiffrent le monde en s appuyant sur la raison. L étude est conduite à partir de la fête des Panathénées, et d exemples au choix : de l engagement militaire d un citoyen (hoplite à Marathon, marin à Salamine...) ; d un débat à l Ecclésia (pendant la guerre du Péloponnèse par exemple...). L étude repose sur le récit de l épopée d Alexandre appuyé sur des témoignages ou des représentations de cette épopée au choix. Au choix Alexandrie ou Pergame. Un exemple au choix : Hippocrate de Cos (vers 460-vers 370 av. J.-C.), le père de la médecine. Aristote (384 av. J.-C., 322 av. J.-C.), philosophe et naturaliste, le père de la biologie. Archimède de Syracuse ( av. J.-C.), mathématicien et physicien. Ératosthène de Cyrène ( av. J.-C.), mathématicien et géographe. E. Rome environ 25 % du temps consacré à l histoire Thème 1 Des origines à la fin de la République : fondation, organisation, politique, conquêtes Du mythe à l histoire : l Énéide et la légende de Romulus et Remus sont mises en relation avec les découvertes archéologiques (IX e -VIII e siècles). La République romaine est un régime oligarchique dans lequel les citoyens ne sont pas à égalité de droits. L enchaînement des conquêtes aboutit à la formation d un vaste empire et à l afflux d esclaves. Cette expansion rompt l équilibre social et politique, provoque des guerres civiles et la fin de la République. L étude est conduite à partir d extraits de textes sur la fondation de Rome (l Enéide de Virgile, l Histoire romaine de Tite-Live...) Au choix : une journée d élection à Rome, une promenade à travers les lieux de la vie politique... L étude s appuie sur l exemple de la conquête de la Gaule par César. suivants : l Attique, territoire de la cité ; Périclès, V e siècle av. J.-C. Raconter : Un épisode des guerres médiques (Marathon ou Salamine). La fête des Panathénées en expliquant son rôle civique et religieux. Raconter et expliquer un débat à l Ecclésia. Caractériser le statut des citoyens, des femmes et des esclaves. Reconnaître les lieux et les monuments de la cité. suivants : Alexandre le Grand, av. J.-C. L empire d Alexandre, Alexandrie ou Pergame sur une carte de l Orient hellénistique. Raconter l épopée d Alexandre. Décrire la cité hellénistique étudiée. Raconter quelques aspects de la vie et de l œuvre du savant étudié. suivants : La fondation de Rome au VIII e siècle av. J.-C. Jules César et Vercingétorix : Alésia, 52 av. J.-C. Rome, l Italie, la Gaule, sur une carte du Bassin méditerranéen au I er siècle av. J.-C. Raconter La fondation légendaire de Rome. Le siège d Alésia. Raconter et expliquer la carrière de César. Décrire la journée d un citoyen romain un jour d élections ou le Forum à la fin de la République. 5

6 HISTOIRE CONNAISSANCES DÉMARCHES CAPACITÉS Thème 2 L Empire : l empereur, la ville, la romanisation L empereur dispose de l essentiel des pouvoirs ; il a le soutien de l armée et fait l objet d un culte. La paix romaine, appuyée sur la puissance militaire, s impose aux provinces de l Empire. Elle favorise la construction d infrastructures et le développement des échanges. L Urbs, capitale de l Empire, concentre les monuments symboliques où le pouvoir se met en scène. La romanisation s appuie sur l urbanisation sur le modèle de Rome, et sur la diffusion du droit de cité romaine sans faire disparaître la diversité religieuse et culturelle. Étude du personnage d Auguste et d un autre empereur important au choix. L étude est conduite au choix à partir d une villa gallo-romaine ou du trajet d un produit (vin, huile, métaux, céréales...). L étude est conduite à partir d une visite de l Urbs (monuments, sanctuaires, statuaire) et d un exemple au choix d une ville romaine en Gaule ou en Afrique du Nord. R. Les débuts du judaïsme et du christianisme environ 20 % du temps consacré à l histoire Thème 1 - Les débuts du judaïsme Menacés dans leur existence par de puissants empires aux VIII e et VI e siècles av. J.-C., les Hébreux du royaume de Juda mettent par écrit leurs traditions (premiers livres de la Bible). Quelques uns des grands récits de la Bible sont étudiés comme fondements du judaïsme. L étude commence par la contextualisation de l écriture de la Bible, (l impérialisme des empires mésopotamiens, le roi Josias, l exil à Babylone). Extraits de la Bible au choix : le récit de la création, Abraham et sa descendance, Moïse, le royaume unifié de David et Salomon... suivants : Le principat d Auguste, 27 av. J.-C.-14. «Paix romaine», I er et II e siècles. L édit de Caracalla, 212. Décrire et expliquer le rôle d Auguste dans la vie politique. Reconnaître les principaux monuments de l Urbs au I er siècle. Décrire une ville gallo-romaine. suivants : La Palestine, Jérusalem sur une carte de l empire romain. Début de l écriture de la Bible : VIII e siècle av. J.-C. Destruction du second Temple : 70. Raconter et expliquer quelques-uns des grands récits de la Bible significatifs des croyances. La destruction du second Temple par les Romains (70) précipite la diaspora et entraîne l organisation du judaïsme rabbinique. Thème 2 Les débuts du christianisme Les chrétiens sont abordés dans le cadre de l Empire romain, au moment où les textes auxquels ils se réfèrent (lettres de Paul, Évangiles) sont mis par écrit. Quelques uns des grands écrits de la tradition (Nouveau Testament) sont étudiés comme fondements du christianisme. Les relations du christianisme et de l Empire romain sont expliquées : persécution et diffusion limitée (II e -début du IV e siècle), mise en place d un christianisme impérial à la faveur de l arrivée de Constantin au pouvoir (IV e siècle), organisation de l Église (IV e -V e siècles). L étude débouche sur une carte de la diaspora. L étude commence par la contextualisation des débuts du christianisme qui, issu du judaïsme, se développe dans le monde grec et romain. Les sources romaines permettent de situer l apparition des chrétiens. Le personnage de Jésus et son enseignement sont étudiés au travers de quelques extraits des Évangiles. L étude est fondée sur des extraits de textes, le récit d un épisode des persécutions, la présentation du rôle de Constantin ou d un exemple d art paléochrétien au choix du professeur. Décrire et expliquer la diaspora. suivants : La Palestine, Jérusalem, Rome, Constantinople sur une carte du monde romain au IV e siècle. La mort de Jésus vers 30. L écriture des Évangiles : I er siècle. L édit de Milan : 313. Raconter et expliquer : Quelques récits du Nouveau Testament significatifs des croyances. Un épisode de la christianisation de l Empire romain. Décrire une basilique chrétienne. 6

7 CONNAISSANCES DÉMARCHES CAPACITÉS T. Les empires chrétiens du Haut Moyen Âge environ 10 % du temps consacré à l histoire Les deux empires de l Orient byzantin et de l Occident carolingien, sont situés et caractérisés dans leurs dimensions politique (empires chrétiens), culturelle (grec et latin) et religieuse (une religion, deux Églises). La caractérisation de chacun des deux empires se fait à partir d exemples au choix : de personnages (Justinien et Théodora, Charlemagne, Irène...) ; d événements (le couronnement de Charlemagne, d un empereur byzantin...) ; ou d œuvres d art byzantines et d œuvres d art carolingiennes (Sainte-Sophie, la chapelle d Aix, mosaïques, icônes, orfèvreries...). L étude débouche sur une carte de l Europe où sont situées les chrétientés latine et orthodoxe. Y. Regards sur des mondes lointains environ 10 % du temps consacré à l histoire Thème 1 Variante 1 La Chine des Han à son apogée À son apogée, sous le règne de l empereur Wu ( av. J.-C.), la Chine des Han connaît une brillante civilisation. La route de la soie permet un commerce régulier entre Rome et la Chine à partir du II e siècle av. J.-C. Ou Thème 1 Variante 2 - L Inde classique aux V e et IV e siècles La dynastie des Gupta (IV e -V e siècles), qui réunifie l Inde du nord, marque l apogée de la civilisation de l Inde classique. L art indien d inspiration hindou et bouddhiste, est cultuel et codifié. Étude au choix d un ou deux aspects de quelques aspects de la civilisation chinoise sous ce règne (ouverture de la route de la soie, prolongement de la grande muraille, recrutement des fonctionnaires, floraison artistique et technique). Étude au choix Un mythe hindou. Un site de l époque des Gupta. suivants : L Empire byzantin : IV e - XV e siècles. L Empire carolingien, L Empire byzantin sur la carte de l Europe au IX e siècle. Le couronnement de Charlemagne : 800. Décrire quelques grandes caractéristiques de l Empire carolingien et de l Empire byzantin au IX e siècle. Reconnaître une œuvre d art byzantine et une œuvre d art carolingienne. suivants : La Chine des Han, 206 av. J. C La Chine des Han à son apogée sur une carte de l Asie. Décrire un ou deux exemples de la civilisation de la Chine de Han (une œuvre d art, une invention...). Connaître et utiliser le repère suivant : l Inde des Gupta, IV e - V e siècles. Raconter un mythe hindou ou décrire un site de l époque des Gupta. 7

8 GÉOGRAPHIE Textes officiels BO spécial n 6 du 28 août 2008 La Terre, planète habitée À l école primaire, les élèves ont acquis un certain nombre de repères concernant leur territoire proche et l espace français dans son contexte européen et mondial. Le programme de la classe de sixième permet, après un approfondissement de la connaissance de l espace proche, d explorer le monde, d y situer les sociétés humaines dans leur diversité, de découvrir et de caractériser les différentes manières de l habiter. La démarche invite à développer la curiosité des élèves et à leur donner le goût de l ailleurs. Le choix des études de cas et des exemples doit mettre l accent, sans exclure les autres facteurs de différenciation, sur la diversité des cultures et des formes de mise en valeur du monde qu elles induisent. Le paysage est l outil privilégié de cette découverte. Des études de cas conduisent à une approche des différentes dimensions des paysages (évolution, esthétique ). Chaque étude de cas est mise en contexte et située systématiquement sur les grandes cartes du monde : population, aires culturelles, niveau de vie, reliefs, climats. L année de sixième intègre ainsi une première connaissance des grandes divisions physiques et humaines du monde. Pour localiser et situer, pour comprendre et expliquer, les élèves manient cartes et images, de tous types et à toutes les échelles, en utilisant régulièrement les ressources fournies par les technologies de l information et de la communication. L analyse de documents et la maîtrise de l expression écrite et orale concernent toutes les parties du programme. CONNAISSANCES DÉMARCHES CAPACITÉS Q. Mon espace proche : paysages et territoire environ 10 % du temps consacré à la géographie Lecture des paysages quotidiens et découverte du territoire proche : lieux, quartiers, réseaux de transports... Cet espace proche est situé à différentes échelles : régionale, nationale et mondiale. Il est souhaitable de conduire cette étude à partir d une sortie sur le terrain. Cette étude amène les élèves à manipuler des documents du quotidien : plan du quartier et de la ville, plan des réseaux de transports, carte touristique, un système d information géographique (SIG) d usage courant... La réalisation de croquis simples permet de rendre compte du paysage et/ou de l organisation du territoire local. Les élèves utilisent pour se situer : le globe, un SIG, différents planisphères (le monde vu d Europe, d Amérique, de l hémisphère Sud, etc.) et se réfèrent aux points cardinaux et aux grands repères géographiques. Localiser : son espace proche dans sa région et en France ; la France sur différents planisphères et à l aide d un globe virtuel ; les continents et les océans sur différents planisphères. Se situer dans l espace à différentes échelles en utilisant les points cardinaux et les grands repères géographiques. Décrire : le paysage local et ses différentes composantes ; un itinéraire en faisant intervenir les notions de distance et de temps de parcours. Réaliser un croquis simple pour représenter les paysages proches et/ou l organisation du territoire local. 8

9 CONNAISSANCES DÉMARCHES CAPACITÉS W. Où sont les hommes sur la terre? environ 20 % du temps consacré à la géographie La répartition des hommes sur la Terre : foyers de peuplement et zones de faible occupation humaine sont identifiés (cités, colonisation). La répartition de la population mondiale est expliquée en faisant intervenir l histoire, les conditions naturelles, la culture, le développement économique et l évolution démographique. L étude se fonde sur l analyse de différents planisphères : climats, reliefs, aires culturelles, États, croissance démographique... Une comparaison avec les époques antérieures souligne la stabilité dans le temps long des grands foyers de la population mondiale. On s appuie sur l exemple de l Asie de l Est ou de l Europe. E. Habiter la ville environ 15 % du temps consacré à la géographie Plus de la moitié de l humanité vit en ville. Les paysages urbains et la vie en ville dépendent de multiples facteurs au nombre desquels la culture et l histoire, le cadre naturel, les activités, la situation démographique et le niveau de développement. Deux études de cas reposent de manière privilégiée sur l étude de paysages : deux villes, choisies dans deux aires culturelles différentes. Ces études de cas permettent de dégager des caractéristiques communes et des éléments de différenciation. R. Habiter le monde rural environ 15 % du temps consacré à la géographie Les multiples manières de vivre et de travailler dans le monde rural, la forte ou faible présence humaine, la diversité des paysages ruraux, dépendent de facteurs multiples, parmi lesquels les conditions naturelles, économiques, démographiques et culturelles. Deux études de cas reposent de manière privilégiée sur l étude de paysages : deux espaces ruraux, choisis dans deux aires culturelles différentes. Ces études de cas permettent de dégager des caractéristiques communes et des éléments de différenciation. T. Habiter les littoraux environ 15 % du temps consacré à la géographie Le type d activité dominant, les choix et les capacités d aménagement, les conditions naturelles sont autant d éléments à prendre en compte pour caractériser et différencier les littoraux où se concentre une part accrue de la population mondiale. Deux études de cas reposent de manière privilégiée sur l étude de paysages : deux littoraux, un littoral industrialoportuaire, un littoral touristique. Y. Habiter des espaces à fortes contraintes environ 15 % du temps consacré à la géographie Certains espaces présentent des contraintes particulières pour l occupation humaine. Les sociétés, suivant leurs traditions culturelles et les moyens dont elles disposent, les subissent, les surmontent voire les transforment en atouts. Deux études de cas reposent de manière privilégiée sur l étude de paysages et sont choisies parmi : un désert chaud ; un désert froid ; une haute montagne ; une île. Localiser sur un planisphère : les principaux foyers de population ; les dix plus grandes métropoles mondiales ; les espaces faiblement peuplés. Décrire et expliquer la répartition de la population à l échelle du foyer de peuplement choisi. Décrire la répartition de la population mondiale. Situer les espaces étudiés sur différents planisphères thématiques. Décrire les paysages étudiés et expliquer les transformations des espaces concernés. Réaliser un croquis simple d un paysage. Situer les espaces étudiés sur différents planisphères thématiques. Décrire les paysages étudiés et expliquer les transformations des espaces concernés. Réaliser un croquis simple d un paysage. Situer les espaces étudiés sur différents planisphères thématiques. Décrire les paysages étudiés et expliquer les transformations des espaces concernés. Réaliser un croquis simple d un paysage. Situer les espaces étudiés sur différents planisphères thématiques. Localiser et situer les grands ensembles de relief et les principales zones climatiques de la planète. Décrire les paysages étudiés et expliquer les transformations des espaces concernés. Réaliser un croquis simple d un paysage. U. Une question au choix environ 5 % du temps consacré à la géographie Ce temps est laissé au professeur pour développer un des thèmes du programme ou pour répondre aux questions que l actualité peut susciter de la part des élèves. 9

10 DÉCOUPAGE CHRONOLOGIQUE ET REPÈRES HISTORIQUES «Les programmes sont conçus pour être traités dans le cadre des grilles horaires en vigueur.» «Au collège, les repères identifiés à l école primaire sont consolidés, approfondis et enrichis.» «Certains repères fondamentaux se retrouvent, la répétition permettant de renforcer leur acquisition.» «De nouveaux repères sont introduits en tenant compte d un élargissement des perspectives. La recherche du sens des repères, événements, hommes et œuvres est devenue essentielle.» (BO SPÉCIAL N 6) Refus d exhaustivité et liberté de progression pédagogique Le nouveau programme d histoire implique de renoncer à toute approche exhaustive et d éviter l inflation de repères chronologiques qui nuiraient à la compréhension. À chaque partie du programme est attribué un volume horaire en pourcentage. Pour plus de simplicité, nous retiendrons l idée que 10 % du temps consacré à l enseignement de l histoire correspondent à 3 ou 4 heures de cours. Si le professeur a toute latitude pour construire un cheminement en traitant les thèmes dans un ordre différent ou en procédant à des regroupements qu il jugerait opportuns, pour donner une cohérence à la mise en œuvre du programme, la chronologie doit être respectée. À titre d exemple, pour comprendre les débuts du christianisme, une connaissance de l Empire romain est nécessaire. En revanche, pour l étude de la Chine des Han (206 av. J.-C-220 ap. J.-C.), la présentation de la route de la soie permet de réaliser un lien avec l Empire romain. L absence de continuum chronologique Comme dans les programmes précédents, il n y a pas de continuum chronologique. Les élèves étudient plusieurs moments d histoire emblématiques qui mettent en valeur quelques grandes civilisations qui s étalent du III e millénaire av. J.-C. au IX e siècle ap. J.-C. (sans omettre de rappeler la fin de l Empire byzantin au XV e siècle). Ces civilisations couvrent différents espaces : Orient, Europe et Asie. Pour chacun de ces moments d histoire, la périodisation est précisée. Les bornes chronologiques sont détaillées ci-contre. Des repères historiques à connaître et à utiliser Conformément au socle commun de connaissances et de compétences, chacun des thèmes du programme doit permettre aux élèves de s approprier des repères communs et leur faire prendre conscience de la durée des civilisations étudiées dans des espaces différents. Ces grands repères historiques s organisent autour des éléments suivants : la localisation sur des cartes de quelques sites (Alexandrie, Pergame, Constantinople ) ou espaces de ces civilisations (le monde grec, le Bassin méditerranéen au I er siècle av. J.-C.) ; quelques grands acteurs de l histoire (Homère, Périclès, Alexandre, César, Auguste, Aristote ) ; de grands textes (La Bible, édit de Caracalla, édit de Milan, Évangiles ) ; les dates des grandes civilisations (Empire byzantin, Empire carolingien, Chine des Han ). Si ces différents repères doivent être connus, ils doivent être porteurs de sens et permettre d ancrer l action humaine dans le temps et dans l espace. L introduction des mondes lointains La nouveauté de ces programmes réside dans la réintroduction de la Chine et de l Inde antiques. L émergence de ces deux puissances sur la scène internationale justifie ce retour et la nécessité de connaître de brillantes civilisations. Pour la Chine, si l étude se limite à la Chine des Han (206 av. J.-C-220 ap. J.-C.), on insistera plus particulièrement sur le règne de l empereur Wu ( av. J.-C.). Pour l Inde, on présentera la dynastie des Gupta (IV-V e siècles). 10

11 QUELLE PLACE POUR LE DOCUMENT? «Le champ documentaire reste ouvert afin de permettre la construction d un véritable parcours d initiation aux différents types de documents historiques.» «Le document peut être utilisé selon des modalités variées : simple illustration, entrée dans un thème ou fondement d un travail critique.» «L enseignement de l histoire doit permettre de fournir aux élèves des outils intellectuels fondamentaux pour analyser et comprendre les traces et l action humaine, construire des raisonnements et les exprimer à l écrit et à l oral. Ils contribuent à leur apprendre à exercer leur raison critique, leur capacité de jugement et leur liberté de pensée.» Des documents variés Le programme d histoire rappelle la nécessité de s appuyer sur des documents variés. Leur choix est laissé à l appréciation des enseignants : des sites ou des monuments : un site ou monument mésopotamien ou égyptien, Delphes, monuments de l Urbs, une villa gallo-romaine, un site de l époque des Gupta des cartes pour identifier les espaces étudiés : le monde grec sur une carte du Bassin méditerranéen aux VIII e -VII e siècles av. J.-C. ; Rome, l Italie, la Gaule, sur une carte du Bassin méditerranéen au I er siècle av. J.-C., etc. des textes littéraires (extraits de l Iliade et l Odyssée, de l Histoire romaine ) ; des textes religieux (récits de la Bible, extraits des Évangiles ) ; des œuvres d art (mosaïques, statues, vases, orfèvreries ). Pour des usages divers La notion de document patrimonial a disparu du nouveau programme, «sauf lorsqu un document s impose absolument». Le document peut être utilisé selon des modalités variées : entrée dans un thème (document d accroche) ; simple illustration ; fondement d un travail critique. Pour donner une cohérence aux leçons, on évitera l inflation documentaire. Les programmes n imposent pas un corpus documentaire fixe et des choix très larges sont proposés au professeur. Ainsi, pour la République romaine, le choix est laissé à l enseignant «entre une journée d élection à Rome ou une promenade à travers les lieux de la vie politique» Le travail sur les documents doit permettre aux élèves de «réaliser un examen critique des différentes sources du savoir historique»: identification, contextualisation, extraction des informations ou idées essentielles, confrontation avec d autres sources L usage de ces documents doit permettre aux élèves de développer différentes compétences : raconter, décrire, expliquer. Ainsi, on pourra s appuyer sur les documents utilisés lors de la présentation du principat d Auguste, pour amener les élèves à décrire et à expliquer le rôle d Auguste dans la vie politique. 11

12 LA PLACE DU RÉCIT «Il convient d accorder une place au récit par le professeur : sa parole est indispensable pour capter l attention des élèves grâce à un récit incarné.» «Les élèves s entraînent à exposer leurs connaissances en construisant de courts récits.» Le récit, les récits Si les anciens programmes d histoire précisaient que le professeur pouvait avoir recours au récit qui possède «un pouvoir attractif incontestable», dans les nouveaux programmes, le récit occupe une place privilégiée. Le récit se retrouve à travers différentes opérations intellectuelles : la description : décrire un monument de Mésopotamie ou d Égypte, une villa gallo-romaine, un site de l époque gupta le récit (raconter): raconter un mythe grec, la fondation légendaire de Rome, un mythe hindou l explication : expliquer le rôle de l écriture l explication articulée à la description : décrire et expliquer le rôle d Auguste dans la vie politique l explication articulée au récit : raconter et expliquer quelques grands récits de la Bible, significatifs des croyances, un débat à l Ecclesia, la carrière de César l utilisation raisonnée de repères : connaître et utiliser les repères (Périclès, v e siècle av. J.-C., édit de Caracalla ). Des récits comme supports d activités Les récits constituent d abord des supports d activités. Ceux proposés dans le programme sont de différents ordres : mythologiques : raconter un mythe grec ; religieux : quelques-uns des grands récits de la Bible significatifs des croyances ; biographiques : la carrière de César ; évènementiels : le siège d Alésia. Des récits à construire Le professeur est également invité à faire construire de courts récits aux élèves. Ce récit peut s exprimer à l oral (évaluation en début d heure par exemple) ou à l écrit lors d une évaluation finale. Le récit est une construction intellectuelle qui se différencie du conte, tel qu il est étudié dans le nouveau programme de Lettres à la rentrée 2009, parce qu il relate une «histoire vraie». C est un exercice rigoureux qui doit comporter un début, «une mise en intrigue» et une fin. Il mobilise des notions, des connaissances, des repères, l argumentation, l écriture. Pour que celui-ci fasse sens, il doit être «incarné» et permettre aux élèves de «dégager l essentiel». C est par une pratique régulière de ce genre d exercice que les élèves parviendront à mettre en œuvre un raisonnement historique qui fasse sens. Le recours au récit sous ses différentes formes contribue à la maîtrise de la langue à l oral comme à l écrit. 12

13 L ENTRÉE DANS LES THÈMES D ÉTUDE «Les programmes d histoire ouvrent des possibilités de choix entre différents thèmes.» Un choix dans les thèmes Dans la mise en œuvre du programme d histoire, la liberté pédagogique des enseignants est réaffirmée. La nouveauté réside dans des possibilités de choix entre différents thèmes, «en veillant à ce que ces choix ne soient pas réducteurs et restent en cohérence avec les objectifs d ensemble». En classe de sixième, les enseignants devront choisir entre Alexandre le Grand ou la Grèce des savants, la Chine des Han à son apogée ou l Inde classique aux IV e et V e siècles. L entrée par l «étude de cas» en histoire? L entrée dans les thèmes peut varier selon les thèmes au programme. Pour certains des thèmes, le programme invite explicitement à adopter une démarche spécifique d entrée dans le thème. Ainsi, l historicisation des deux monothéismes est un préalable qui implique une indispensable contextualisation en amont. Ce travail doit mettre en exergue quelques moments emblématiques : le roi Josias, l exil à Babylone Si dans les démarches, le terme d «étude de cas» n est pas clairement énoncé en histoire, il est possible d entrer dans certains thèmes par une «étude de cas» ou «contextualisation» qui permet de mettre en avant la dimension historique du moment d histoire étudié, de faire émerger les principales notions qui seront développées lors de la leçon mais aussi de problématiser. Cette étude de cas présente l intérêt de partir d un objet d étude concret pour amener les élèves à une généralisation. Dans le cadre de cette démarche, l enseignant peut entrer dans un thème d histoire en s appuyant sur : la présentation d un mythe à partir de textes (exemple de l Éneide de Virgile) ; l étude d un personnage emblématique. Il ne s agit pas de proposer un récit biographique exhaustif qui présente l action des «grands hommes» mais de mettre en lumière ce en quoi le personnage étudié est représentatif du thème. Plutôt que de s attarder sur la carrière des honneurs, concrètement, celle de César permet d aborder l évolution de la République romaine jusqu à sa chute. C est pour cela que Jules César doit être connu des élèves. un événement : le couronnement de Charlemagne est plein de symboles et montre l importance de cette cérémonie dans l Occident chrétien pendant plusieurs siècles. Il permet d aborder les différents aspects du pouvoir de l empereur. un lieu, un monument, une œuvre d art (exemple: un site de Mésopotamie ou d Égypte). On ne se livre pas à une description minutieuse mais on met en valeur sa fonction et sa symbolique. Cette approche ludique montre aux élèves que l histoire se fait par des traces. On peut alors faire le lien avec l histoire des arts «qui est là pour donner les clés, révéler le sens, la beauté, la diversité et l universalité de l œuvre étudiée.» Toutefois, tous les thèmes ne permettent pas cette démarche et certains d entre eux appellent une entrée plus classique. 13

14 L HISTOIRE DES ARTS «L histoire des arts porte sur les grandes formes d expression artistique, largement représentées dans le cadre des programmes.» «Enseignement de mise en perspective historique des différentes formes d expression artistique, l histoire des arts est un enseignement de culture fondé sur une approche à la fois pluridisciplinaire et transversale des œuvres.» Histoire et histoire des arts En histoire, l approche privilégie trois axes : contribuer à la transmission d une histoire culturelle en faisant acquérir des repères historiques essentiels ; travailler sur des œuvres d art en visant l acquisition de compétences méthodologiques utiles à leur analyse, en particulier pour ce qui relève du travail de l image ; participer à une éducation au patrimoine. En pratique Les différentes formes d expression artistique (art pictural, sculpture, mosaïques ) sont largement abordées dans le cadre des choix documentaires proposés dans le manuel. On pourra donc, lorsque le temps le permet, proposer un questionnement plus ciblé sur la dimension esthétique et culturelle de telle ou telle œuvre. Pour aborder certains thèmes sous un angle plus spécifiquement lié à l histoire des arts, le manuel propose les pages «Petit musée» (voir ci-contre). Les fichiers d activités et leurs fiches «Régions» en histoire proposent un large choix de lieux et d œuvres en lien avec les problématiques du programme et permettant une éducation au patrimoine. 14

15 NOUVELLES APPROCHES «L enseignement de la géographie au collège se donne pour objectifs de développer chez les élèves la connaissance du monde qui les entoure, de leur fournir les éléments et les outils nécessaires à sa compréhension, de leur permettre de s y situer et d y agir». Le programme de 6 e reste donc axé sur la diversité des paysages et des modes d occupation de la planète par les sociétés humaines mais il permet également d ancrer l enseignement de la géographie dans des problématiques renouvelées. Enseigner une géographie sociale et vivante La géographie est désormais une science sociale qui s intéresse aux façons qu ont les sociétés humaines de s approprier, d habiter, d aménager, et de transformer leurs espaces. On s attachera donc à : étudier le rôle des différents acteurs (individus, familles, groupes, entreprises, collectivités territoriales, etc.) qui produisent de l espace et organisent leurs territoires par un ensemble d actions (adaptation aux contraintes naturelles, mise en valeur, découpage, implantation des habitations et des activités, etc.) ; montrer la diversité des modes d occupation de la planète (ville, campagne, littoral, espaces à fortes contraintes), des pratiques spatiales des différents acteurs et des espaces qu ils produisent. En commençant par le territoire proche de l élève, le programme souligne d emblée la dimension incarnée et vivante de la géographie qu il s agit de prolonger dans les autres chapitres. Enseigner une géographie dynamique Tout espace a une histoire et évolue. Il s agit donc de sensibiliser les élèves à cette dimension temporelle de la géographie : en lisant dans les paysages les permanences ou les traces des anciennes occupations humaines ; en étudiant les évolutions plus récentes (urbanisation, désertification ) et leurs conséquences sur les territoires et les paysages ; en montrant le rôle des contraintes naturelles, de l action des hommes et des échanges avec l extérieur. Enseigner une géographie actualisée et problématisée Pour donner du sens à la diversité des paysages et des territoires, l enseignement de la géographie s appuie sur des problématiques et des débats actuels : en rendant compte des solidarités ou des conflits d usage des sociétés d aujourd hui ; en présentant le rôle et la place des territoires dans la mondialisation ; en introduisant la dimension du développement durable dans toutes ses composantes, à la fois environnementales, sociales et économiques. 15

16 L ENTRÉE PAR L ÉTUDE DE CAS «La démarche de l étude de cas, tout en offrant l occasion d une géographie opératoire et active, favorise la réflexion multiscalaire et fait entrer les élèves dans le développement géographique.» La place des études de cas dans le programme de géographie Avec le nouveau programme de collège, les études de cas occupent désormais une place privilégiée de la sixième à la troisième. Le traitement de chacun des thèmes au programme hormis les deux premiers chapitres («Mon espace proche» et «Où sont les hommes sur la Terre?») où il s agit d étudier des exemples se fonde sur l examen d études de cas, précisées dans la rubrique «Démarches». Ces études de cas, multiples et variées, doivent : permettre aux élèves de parcourir le monde pour mieux connaître la diversité des cultures et des formes de mise en valeur du monde par les sociétés humaines ; reposer de manière privilégiée sur l étude de paysages. Dans les chapitres III et IV «Habiter la ville» et «Habiter le monde rural» les deux études de cas, choisies dans deux aires culturelles différentes, doivent permettre de dégager des caractéristiques communes et des éléments de différenciation. Comment traiter les thèmes au programme à partir des études de cas? Pour mieux comprendre la démarche de l étude de cas, on peut d abord lister ce qu elle n est pas pour mieux dégager ensuite ses caractères fondamentaux. L étude de cas n est pas une illustration, un exemple destiné à illustrer une démonstration générale. C est l entrée dans un chapitre et un cas approfondi. L étude de cas n est pas un modèle qui permet de tout montrer. Il ne s agit pas de généraliser abusivement à partir d une étude de cas. On doit donc veiller à l articuler à d autres cas ou à établir des comparaisons pour nuancer les premiers constats. L étude de cas n est pas une fin en soi, un cas singulier à étudier pour lui-même. Il convient de la mettre en perspective : la situation géographique analysée dans l étude de cas se retrouve-t-elle ailleurs dans le monde? Peut-on repérer des contraintes, des régularités ou des singularités? Ce que l étude de cas permet Entrer dans le raisonnement géographique L étude de cas suppose de définir clairement les idées-clés et d entrer dans un thème par une problématique. Elle permet ainsi aux élèves de questionner un phénomène géographique (par exemple : «Qu est-ce qu une ville?», «Comment les hommes habitent-ils les villes?). L étude de cas permet de mettre en relation des phénomènes, des acteurs, des lieux différents. Enfin, avec l étude de cas, les élèves apprennent à aborder un phénomène à différentes échelles (approche multiscalaire) et à saisir des évolutions passées ou en cours (approche dynamique). Renouveler les modes d apprentissage La démarche de l étude de cas permet d éviter l exhaustivité car elle nécessite de fixer au préalable les objectifs à atteindre, pour les connaissances comme pour les capacités. Surtout, elle place les élèves en position active de questionnement, de recherche sur les documents. Elle privilégie ainsi le travail personnel des élèves et favorise les interactions. 16

17 L APPROCHE DES PAYSAGES «Le paysage est l outil privilégié de la découverte du monde et des sociétés humaines.» Rappelons que le paysage est une portion de l espace terrestre qui s offre au regard d un observateur. Il ne se borne donc pas aux seuls éléments naturels, mais prend en compte tout l environnement humain. L étude d un paysage nécessite donc : d observer et d identifier des éléments caractéristiques d un paysage ; de repérer dans les paysages les traces des actions passées et présentes des différents acteurs ; de saisir et d expliquer le paysage comme représentation. Observer et identifier des éléments caractéristiques d un paysage Il s agit d inviter les élèves à rechercher dans le paysage des unités paysagères caractéristiques d un type d espace et d une organisation de l espace. Le croquis peut constituer un outil privilégié d observation et de lecture des paysages. Repérer dans les paysages les traces des actions passées et présentes des différents acteurs L étude des paysages peut amener les élèves : à chercher dans l image paysagère des éléments traduisant des conflits d usage entre différents acteurs ; à identifier des transformations révélatrices de changements radicaux dans l appropriation et l usage qu on veut faire du territoire. En décrivant les paysages, on explique les transformations des espaces concernés. Dans cette perspective, on s appuiera sur la lecture croisée de documents : différentes représentations d un même lieu (paysage, carte IGN par exemple) ou représentations d un même lieu à deux époques différentes. Saisir et expliquer le paysage comme une représentation L approche culturelle du paysage permet de faire comprendre aux élèves qu un même paysage se voit, se décrit de manière différente selon la perception qu on en a, donc en fonction des critères de l observateur. On peut par exemple, dans ce cadre, les sensibiliser à la valeur esthétique du paysage ou à l approche singulière que chacun a de «son» territoire à travers la description qu il fait des paysages traversés. 17

18 LE JEU DES ÉCHELLES «Le programme de géographie met au centre des préoccupations la prise en compte de l échelle à laquelle un phénomène se déroule et s observe, du local au mondial.» «Pour localiser et situer, pour comprendre et expliquer, les élèves manient cartes et images de tous types et à toutes les échelles» Le nouveau programme invite donc, dès la 6 e, à manier tous les outils à disposition pour sensibiliser les élèves au jeu des différentes échelles. Manier les échelles : l échelle cartographique La carte reste un outil d étude central. On veillera à varier les types de cartes (IGN, cartes routières, plans de quartiers ) ainsi que les projections. Dans cette perspective, le premier chapitre consacré à l étude de l espace proche permet de présenter aux élèves un certain nombre d outils pour se repérer dans l espace et lire des cartes. Manier les échelles : l échelle géographique Le nouveau programme invite à manier l échelle géographique. Il s agit de l échelle à laquelle un phénomène se déroule et s observe, du local au mondial. On distingue généralement 5 niveaux d échelle. LOCAL RÉGIONAL NATIONAL CONTINENTAL MONDIAL Pourquoi «emboîter les échelles»? Observer un phénomène ou un territoire à différentes échelles permet de : Faire varier les points de vue Par exemple, à l échelle continentale, un territoire peut sembler riche en comparaison avec les territoires voisins alors qu à l échelle mondiale, il apparaîtra comme un espace précaire. Expliquer un phénomène Si un littoral est touristique, par exemple, c est à la fois parce que localement il présente des atouts naturels et a bénéficié des aménagements réalisés par la commune mais aussi parce que les équipements routiers et autoroutiers effectués par la Région ou l État permettent l accès aux touristes nationaux et étrangers. Montrer des jeux d acteurs différents Il peut y avoir contradictions d intérêts : un aéroport, par exemple, est à la fois un atout de développement régional mais une nuisance à l échelle locale. Dans les différents chapitres du manuel, les territoires et les phénomènes sont observés et analysés selon un jeu d échelles, mais c est surtout dans le chapitre 1 («Mon espace proche : paysages et territoire») que cette approche est développée. 18

19 MAÎTRISE DE LA LANGUE ET SOCLE COMMUN «Les trois enseignements de l histoire, de la géographie, et de l éducation civique contribuent à l acquisition des grandes compétences du socle commun, tout particulièrement en ce qui concerne la culture humaniste et les compétences sociales et civiques mais aussi pour celles qui sont transversales (maîtrise de la langue, technique de l information et de la communication).» La maîtrise de la langue Pilier 1 du socle commun de connaissances et de compétences, la maîtrise de la langue implique toutes les disciplines, notamment l histoire et la géographie. Il s agit de faire accéder tous les élèves à la maîtrise de la langue française, à une expression précise et claire, à l oral comme à l écrit. Cet objectif «relève de l enseignement du français mais aussi de toutes les disciplines». La maîtrise de la langue est une «mission prioritaire de l institution scolaire». L étude de textes communs en français comme en histoire (l Iliade, l Odyssée, l Éneide, la Bible,) doit permettre un travail commun sur le sens mais aussi sur la langue. Pour favoriser l expression orale des élèves, il est envisageable de faire apprendre les textes et de faire jouer quelques scènes aux élèves, de les faire débattre à l Ecclesia ou encore jouer «la journée d un citoyen romain un jour d élection sous la République romaine». En sixième, la maîtrise de la lecture étant inégale de la part des élèves, on multipliera la lecture des documents à voix haute et basse par les élèves. Sans adopter une approche encyclopédique, le vocabulaire spécifique à la discipline sera explicité pour permettre aux élèves d enrichir leur vocabulaire. On veillera à une pratique régulière, continue et variée des formes d expression écrite : proposer des mots clés, reformuler un récit à partir d un exemple On encouragera aussi d autres formes d écritures comme celles liées aux technologies numériques, dont les apports possibles en la matière sont importants et peuvent contribuer à valoriser les compétences de certains élèves. À ce titre, le manuel numérique enrichi proposé offre de nombreuses possibilités. Les Tice et le B2i Afin de permettre aux enseignants d évaluer certaines des compétences listées dans le cadre du B2i, le manuel propose quelques activités ciblées. L objectif est de répartir les différentes compétences à évaluer sur tout le cycle du collège, de la sixième à la troisième. 19

Programmes du collège

Programmes du collège Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Programmes du collège Programmes de l enseignement d histoire-géographie-éducation civique classe de sixième Ministère de l Éducation nationale Histoire Classe

Plus en détail

Histoire DES MONDES ANCIENS AUX DÉBUTS DU MOYEN ÂGE

Histoire DES MONDES ANCIENS AUX DÉBUTS DU MOYEN ÂGE Programmes officiels de l enseignement d histoire-géographie, en collège, adapté à la Nouvelle-Calédonie Validés par la DGESCO et par l Inspection générale, parus au Bulletin Officiel de l Éducation nationale

Plus en détail

Histoire DES MONDES ANCIENS AUX DÉBUTS DU MOYEN ÂGE

Histoire DES MONDES ANCIENS AUX DÉBUTS DU MOYEN ÂGE Programmes officiels de l enseignement d histoire-géographie-éducation civique, en collège, adapté à la Nouvelle-Calédonie Validés par la DGESCO et par l Inspection générale, parus au Bulletin Officiel

Plus en détail

Programme d histoire géographie, éducation civique Classe de sixième Polynésie française

Programme d histoire géographie, éducation civique Classe de sixième Polynésie française Histoire DES MONDES ANCIENS AUX DÉBUTS DU MOYEN ÂGE À l école primaire, les élèves ont étudié les premières traces de la vie humaine sur lesquelles on ne reviendra pas au collège. Ils y ont également abordé

Plus en détail

Programmes du collège

Programmes du collège Programmes du collège Programmes de l enseignement d histoiregéographie-éducation civique adapté à la Polynésie française En application depuis la rentrée d août 2009 Classe de sixième 1 Histoire Classe

Plus en détail

Propositions de programmes de l enseignement d histoire-géographieéducation. Wallis-et-Futuna. Classe de sixième

Propositions de programmes de l enseignement d histoire-géographieéducation. Wallis-et-Futuna. Classe de sixième Propositions de programmes de l enseignement d histoire-géographieéducation civique Wallis-et-Futuna Classe de sixième Histoire Classe de sixième DES MONDES ANCIENS AUX DÉBUTS DU MOYEN ÂGE À l école primaire,

Plus en détail

Programme d histoire-géographie éducation civique des établissements français au Maroc. Classe de sixième. Histoire

Programme d histoire-géographie éducation civique des établissements français au Maroc. Classe de sixième. Histoire Programme d histoire-géographie éducation civique des établissements français au Maroc Classe de sixième Histoire DES MONDES ANCIENS AUX DÉBUTS DU MOYEN ÂGE À l école primaire, les élèves ont étudié les

Plus en détail

NIVEAU/THEME : 6 ème, Thème 2 Histoire. Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique du I er millénaire avant J-C.

NIVEAU/THEME : 6 ème, Thème 2 Histoire. Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique du I er millénaire avant J-C. horaires PROPOSER UNE PROGRESSION GROUPE DE FORMATEURS NIVEAU/THEME : 6 ème, Thème 2 Histoire. Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique du I er millénaire avant J-C. PROGRAMMATION

Plus en détail

programme d'histoire 6ème Temps Espace Vocabulaire Catégorisation

programme d'histoire 6ème Temps Espace Vocabulaire Catégorisation programme d'histoire 6ème Temps Espace Vocabulaire Catégorisation I - L ORIENT ANCIEN II - LA CIVILISATION GRECQUE Thème 1 - AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES, MYTHES, PANHELLENISME Thème 2. - LA CITE DES

Plus en détail

LA COMPETENCE «SE REPERER DANS LE TEMPS : CONSTRUIRE DES REPERES HISTORIQUES» AU CYCLE 3

LA COMPETENCE «SE REPERER DANS LE TEMPS : CONSTRUIRE DES REPERES HISTORIQUES» AU CYCLE 3 LA COMPETENCE «: CONSTRUIRE DES REPERES HISTORIQUES» AU CYCLE 3 Stéphane PAYAN - Fabienne ROUFFIA groupe HGEMC académie de Montpellier DOMAINES DU SOCLE LA COMPETENCE AU CYCLE 2 LA COMPETENCE AU CYCLE

Plus en détail

HISTOIRE - GÉOGRAPHIE

HISTOIRE - GÉOGRAPHIE HISTOIRE - GÉOGRAPHIE Réunion Pédagogique n 2-10 «HISTOIRE GÉOGRAPHIE EN SEGPA» Mardi 28 novembre 2006 Collège Lassagne CALUIRE Nov. 2006 Ch. Beauvarlet. CPC ASH 1 Programmes du Collège Un projet pour

Plus en détail

LA COMPETENCE «PRATIQUER DIFFÉRENTS LANGAGES en HISTOIRE-GEOGRAPHIE» AU CYCLE 3

LA COMPETENCE «PRATIQUER DIFFÉRENTS LANGAGES en HISTOIRE-GEOGRAPHIE» AU CYCLE 3 LA COMPETENCE «PRATIQUER DIFFÉRENTS LANGAGES en HISTOIRE-GEOGRAPHIE» AU CYCLE 3 Stéphane PAYAN - Fabienne ROUFFIA groupe HGEMC académie de Montpellier DOMAINES DU SOCLE LA COMPETENCE AU CYCLE 2 LA COMPETENCE

Plus en détail

Programmes des enseignements d histoire-géographie éducation civique. Collège. - Classes de sixième, cinquième, quatrième, troisième - Août 2008

Programmes des enseignements d histoire-géographie éducation civique. Collège. - Classes de sixième, cinquième, quatrième, troisième - Août 2008 Collège Programmes des enseignements d histoire-géographie éducation civique - Classes de sixième, cinquième, quatrième, troisième - Août 2008 eduscol.education.fr/ D0082 Histoire-géographie éducation

Plus en détail

La construction d une première culture humaniste au cycle 3 : pourquoi? Comment?

La construction d une première culture humaniste au cycle 3 : pourquoi? Comment? La construction d une première culture humaniste au cycle 3 : pourquoi? Comment? Philippe Claus Inspecteur général de l éducation nationale Doyen du groupe enseignement primaire PLAN Histoire, géographie,

Plus en détail

C. DEDIEU A. LEONARD M. PAPAPIETRO 6 e. Cahier d activités HISTOIRE ARTS PLASTIQUES FRANÇAIS. Nom :... Prénom :... Classe :...

C. DEDIEU A. LEONARD M. PAPAPIETRO 6 e. Cahier d activités HISTOIRE ARTS PLASTIQUES FRANÇAIS. Nom :... Prénom :... Classe :... C. DEDIEU A. LEONARD M. PAPAPIETRO 6 e Cahier d activités HISTOIRE ARTS PLASTIQUES FRANÇAIS Nom :... Prénom :... Classe :... COMPETENCES CAPACITES EN HISTOIRE, ARTS PLASTIQUES ET FRANÇAIS LIRE, ECRIRE

Plus en détail

THEME 2 «Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au 1 er millénaire av. J-C»

THEME 2 «Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au 1 er millénaire av. J-C» THEME 2 «Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au 1 er millénaire av. J-C» PARTIE 3 «La naissance du monothéisme juif dans un monde polythéiste» Problématique : - Quand

Plus en détail

Thème 1 : Au fondement de la Grèce : cités, mythes, panhellénisme. Thème 3 : Alexandre le Grand ou la Grèce des savants

Thème 1 : Au fondement de la Grèce : cités, mythes, panhellénisme. Thème 3 : Alexandre le Grand ou la Grèce des savants 1 Thème 1 : Au fondement de la Grèce : cités, mythes, panhellénisme Thème 2 : La cité des Athéniens (V e IV e siècle) : citoyenneté et démocratie Thème 3 : Alexandre le Grand ou la Grèce des savants 2

Plus en détail

Ministère de l'éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche >

Ministère de l'éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche > Annexe 1 DROM - Adaptation du programme d histoire et géographie de cycle 3 HISTOIRE Et avant la France? Quelles traces d une occupation ancienne du territoire français? Celtes, Gaulois, Grecs et Romains

Plus en détail

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine»

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Le navire romain de la Bourse, fin du IIème siècle après J.-C., Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Massalia est conquise par Trébonius,

Plus en détail

Repères de progressivité 1 er niveau/cm1 2 ème niveau/ CM2 3 ème niveau/ 6 Des espaces proches au national

Repères de progressivité 1 er niveau/cm1 2 ème niveau/ CM2 3 ème niveau/ 6 Des espaces proches au national Attendus de fin de cycle 2 Se situer dans l espace Passer d un espace autocentré à un espace géographique et cosmique Se repérer dans l espace et le représenter - Se repérer dans un environnement proche

Plus en détail

Agriculture, villes, révolution néolithique, sédentarisation. Cunéiforme, hiéroglyphes, alphabet phénicien. Limites, 3 fleuves, 3 grandes régions

Agriculture, villes, révolution néolithique, sédentarisation. Cunéiforme, hiéroglyphes, alphabet phénicien. Limites, 3 fleuves, 3 grandes régions GRILLE DES COMPÉTENCES À ATTEINDRE EN CLASSE DE 6 E EN HISTOIRE-GÉOGRAPHIE Objectifs de connaissances en Histoire : partie 1 Les civilisations du Croissant Fertile La naissance de l agriculture et de l

Plus en détail

Séquence 2 : «Le monde de Pythéas»

Séquence 2 : «Le monde de Pythéas» Maquette de Marseille au IIIème siècle avant J.-C., Musée d'histoire de Marseille, Photographie W. Govaert Séquence 2 : «Le monde de Pythéas» Massalia est une cité grecque indépendante, de sa fondation

Plus en détail

Programmes du collège

Programmes du collège Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Programmes du collège Programmes de l enseignement d histoire-géographie-éducation civique classe de sixième Ministère de l Éducation nationale Histoire Classe

Plus en détail

L HISTOIRE-GÉOGRAPHIE AU LYCÉE : UNE REDÉCOUVERTE PAR RAPPORT AU COLLÈGE. Partie 1

L HISTOIRE-GÉOGRAPHIE AU LYCÉE : UNE REDÉCOUVERTE PAR RAPPORT AU COLLÈGE. Partie 1 L HISTOIRE-GÉOGRAPHIE AU LYCÉE : UNE REDÉCOUVERTE PAR RAPPORT AU COLLÈGE Partie 1 6 Une habitude persiste arrivée la fin de l année, celle de jeter ses cahiers. Cependant, garder ses cahiers peut se révéler

Plus en détail

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine»

Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Le navire romain de la Bourse, fin du II ème siècle après J.-C., Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 4 : «De Massalia à Massilia : la ville romaine» Massalia est conquise par Trébonius,

Plus en détail

Programmes du collège

Programmes du collège Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Programmes du collège Programmes de l enseignement d histoire-géographie-éducation civique classe de sixième Ministère de l Éducation nationale Histoire Classe

Plus en détail

MON CAHIER DE RÉUSSITES ET DE PROGRÈS

MON CAHIER DE RÉUSSITES ET DE PROGRÈS NOM : ANNÉE 2014-2015 PRÉNOM : CLASSE : 6ème MON CAHIER DE RÉUSSITES ET DE PROGRÈS EN HISTOIRE GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE 1/44 Ce livret a été réalisé par C. Tambareau Juillet 2014 Il est disponible

Plus en détail

ENSEIGNER LA GEOGRAPHIE AU CYCLE 3

ENSEIGNER LA GEOGRAPHIE AU CYCLE 3 ENSEIGNER LA GEOGRAPHIE AU CYCLE 3 La géographie, c est l étude de l organisation de l espace par les sociétés. «Comprendre la représentation de l espace par les sociétés, c est concevoir l espace c est

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 L histoire-géographie au Lycée : une redécouverte par rapport au collège. Mode d emploi 3

Table des matières. Partie 1 L histoire-géographie au Lycée : une redécouverte par rapport au collège. Mode d emploi 3 Table des matières Mode d emploi 3 Partie 1 L histoire-géographie au Lycée : une redécouverte par rapport au collège Fiche 1 Un approfondissement des acquis du collège...7 Fiche 2 Présentation du programme

Plus en détail

Les 5 grandes périodes du passé : Les historiens divisent notre passé humain en deux grandes périodes historiques : Avant l invention de l Ecriture :

Les 5 grandes périodes du passé : Les historiens divisent notre passé humain en deux grandes périodes historiques : Avant l invention de l Ecriture : Les 5 grandes périodes du passé : Les historiens divisent notre passé humain en deux grandes périodes historiques : Avant l invention de l Ecriture : C est la Préhistoire Après l invention de l Ecriture

Plus en détail

AVOIR DES REPERES GEOGRAPHIQUES

AVOIR DES REPERES GEOGRAPHIQUES La culture humaniste AVOIR DES REPERES GEOGRAPHIQUES Capacités : Situer et connaître, aux différentes échelles, les grands ensembles physiques et humains. - Identifier et décrire les grands types d aménagements.

Plus en détail

Histoire et géographie

Histoire et géographie Cycle 3 Histoire et géographie Les élèves poursuivent au cycle 3 la construction progressive et de plus en plus explicite de leur rapport au temps et à l espace, à partir des contributions de deux enseignements

Plus en détail

Les programmes d histoire en cycle 3

Les programmes d histoire en cycle 3 IA-IPR Académie de Lyon Les programmes d histoire en cycle 3 Formations disciplinaires mars-mai 2016 Objectifs et démarches en histoire au cycle 3 1. Les objectifs : - distinguer histoire/fiction - étudier

Plus en détail

Chapitre 1 : Byzance et l Europe carolingienne

Chapitre 1 : Byzance et l Europe carolingienne Chapitre 1 : Byzance et l Europe carolingienne SEQUENCE DE COURS : 5 ème Source : Bulletin Officiel du 26 novembre 2015 Ressources : Eduscol 1 MISE EN PLACE DE LA SEQUENCE Pb : Comment sont nés et ont

Plus en détail

H6 La naissance du monothéisme juif (Ier millénaire av. J.-C.) Problématique: Quand et dans quelles circonstances le monothéisme juif est-il né?

H6 La naissance du monothéisme juif (Ier millénaire av. J.-C.) Problématique: Quand et dans quelles circonstances le monothéisme juif est-il né? H6 La naissance du monothéisme juif (Ier millénaire av. J.-C.) Problématique: Quand et dans quelles circonstances le monothéisme juif est-il né? Se repérer dans l espace et le temps. Les Hébreux sont un

Plus en détail

NOUVEAUX PROGRAMMES DE COLLÈGE HISTOIRE-GÉOGRAPHIE- ÉDUCATION CIVIQUE 5ÈME

NOUVEAUX PROGRAMMES DE COLLÈGE HISTOIRE-GÉOGRAPHIE- ÉDUCATION CIVIQUE 5ÈME NOUVEAUX PROGRAMMES DE COLLÈGE HISTOIRE-GÉOGRAPHIE- ÉDUCATION CIVIQUE 5ÈME Programme d histoire Présentation nourrie des travaux de Mme Claire Lienhardt (Académie d Orléans-Tours) et de M. Jacky Desquesnes

Plus en détail

Compétences. Domaine du socle : 1, 2 et 5. Domaine du socle : 5

Compétences. Domaine du socle : 1, 2 et 5. Domaine du socle : 5 Cycle 2 (Questionner le monde) Construire des repères spatiaux. Se repérer, s'orienter et se situer dans un espace géographique. Utiliser et produire des représentations de l'espace. Domaine du socle :

Plus en détail

Le III ème millénaire av JC

Le III ème millénaire av JC Le III ème millénaire av JC Sphinx et pyramide de Khéops Les premières civilisations Tablette d argile retrouvée en Mésopotamie. IV ème millénaire av JC Les premières cités apparaissent en Mésopotamie

Plus en détail

Raconter : une capacité au cœur des nouveaux programmes d histoire du collège

Raconter : une capacité au cœur des nouveaux programmes d histoire du collège Malek BOUZID Professeur au collège les Garrigues, Rognes. mbouzid@ac-aix-marseille.fr La mise en place des nouveaux programmes depuis la rentrée 2009 a fait de la capacité «Raconter» un enjeu majeur de

Plus en détail

Héros et super-héros, de l Antiquité à nos jours

Héros et super-héros, de l Antiquité à nos jours Cycle : 4 Catégorie de ma ressource : EPI Thématique : Langues et cultures de l Antiquité Niveau(x) : 5 ème Disciplines : Langues et culture de l Antiquité Français Arts plastiques Titre de la ressource

Plus en détail

PROGRAMMATION DU DOMAINE DISCIPLINAIRE «QUESTIONNER LE MONDE»

PROGRAMMATION DU DOMAINE DISCIPLINAIRE «QUESTIONNER LE MONDE» PROGRAMMATION DU DOMAINE DISCIPLINAIRE «QUESTIONNER LE MONDE» Compétences attendues en fin de Cycle 2 Compétences travaillées Connaissances, capacités, attitudes À la fin du cycle 2, l enfant est capable

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École. Les mots clés de la charte et les programmes d enseignement

Charte de la laïcité à l École. Les mots clés de la charte et les programmes d enseignement Charte de la laïcité à l École Les mots clés de la charte et les programmes d enseignement Afin que la Charte de la laïcité à l École prenne tout son sens aux yeux des élèves, les valeurs, les principes

Plus en détail

2 La frise chronologique Les grandes périodes. l agriculture Les premières traces de vie humaine

2 La frise chronologique Les grandes périodes. l agriculture Les premières traces de vie humaine Programmation Histoire Cycle 3 L étude des questions suivantes permet aux élèves d identifier et de caractériser simplement les grandes périodes qui seront étudiées au collège. Elle s effectue dans l ordre

Plus en détail

Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille»

Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille» Vestiges de JV9 : Musée d'histoire de Marseille, photo W. Govaert Séquence 1 : «L union de Gyptis et de Prôtis, le mythe de la fondation de Marseille» Vers 600 avant J-C, des Grecs d Asie Mineure, actuellement

Plus en détail

Intervention auprès des élèves des écoles primaires ÊTRE CITOYEN DANS MA COMMUNE

Intervention auprès des élèves des écoles primaires ÊTRE CITOYEN DANS MA COMMUNE COMMISSION ACTION CIVIQUE Intervention auprès des élèves des écoles primaires ÊTRE CITOYEN DANS MA COMMUNE Objectif : proposer aux élèves des classes de cycle 3 (CE2 CM1 CM2) de réfléchir sur la citoyenneté,

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : DNB Classes de quatrième et troisième de l enseignement agricole Enseignement pratique interprofessionnel

Plus en détail

Mon passeport-repères :

Mon passeport-repères : Collège Pablo Neruda Brétigny-sur-Orge. Version 2008 2009 Avec les nouveaux repères! Nom : Prénom :.. Mon passeport-repères : 10 000 ans d histoire sur une planète. Les repères chronologiques et spatiaux

Plus en détail

Socle commun (BO n avril 2015), compétences cycle 4 (BO n nov 2015 et capacités et méthodes 2 e générale en HG (+EMC)

Socle commun (BO n avril 2015), compétences cycle 4 (BO n nov 2015 et capacités et méthodes 2 e générale en HG (+EMC) D 1 Socle commun (BO n 17 23 avril 2015), compétences cycle 4 (BO n 11 26 nov 2015 et capacités et méthodes 2 e générale en HG (+EMC) 1 : Les langages pour penser et commun iquer 1.1 Comprendre, s exprimer

Plus en détail

Histoire et Géographie

Histoire et Géographie Histoire et Géographie PRÉAMBULE La classe de première des séries ES et L a permis d approfondir l approche synthétique et problématisée propre à l enseignement de l histoire et de la géographie au lycée

Plus en détail

CYCLE QUESTIONNER L ESPACE ET LE TEMPS. EXPLORER LES ORGANISATIONS DU MONDE

CYCLE QUESTIONNER L ESPACE ET LE TEMPS. EXPLORER LES ORGANISATIONS DU MONDE [Tapez une citation prise dans le document, ou la synthèse d un passage intéressant. Vous pouvez placer la zone de texte n importe où dans le document et modifier sa mise en forme à l aide de l onglet

Plus en détail

La géographie au cycle 3 : enjeux, démarches et outils. L astronome de Johannes Vermeer (1668), Musée du Louvre

La géographie au cycle 3 : enjeux, démarches et outils. L astronome de Johannes Vermeer (1668), Musée du Louvre La géographie au cycle 3 : enjeux, démarches et outils L astronome de Johannes Vermeer (1668), Musée du Louvre 1 4 axes 1. Les courants de la géographie universitaire actuelle qui contribuent à renouveler

Plus en détail

PROGRESSION CE2 HISTOIRE.

PROGRESSION CE2 HISTOIRE. PROGRESSION CE2 HISTOIRE. séquence 1 période 1 5 séances géographie / 5 séance histoire Savoir que l homme de Tautavel précède l homo sapiens dont nous descendons. Les australopithèques et l apparition

Plus en détail

CAPES interne d histoire et de géographie

CAPES interne d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

Points à étudier. Savoir que le christianisme devient la religion officielle de l empire romain.

Points à étudier. Savoir que le christianisme devient la religion officielle de l empire romain. Programmes 008 Progressions 01 Points à étudier Nombre de séances Semaines Evaluati on L'Antiquité La christianisation du monde galloromain La christianisation du monde gallo- romain Connaître le rôle

Plus en détail

Programmation de culture humaniste : histoire CM1

Programmation de culture humaniste : histoire CM1 Programmation de culture humaniste : histoire CM1 Compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture et du livret personnel de compétences Livret personnel de compétences : Avoir

Plus en détail

Progression pédagogique pour les CM1, CM2

Progression pédagogique pour les CM1, CM2 Progression pédagogique pour les CM1, CM2 ACTIVITÉ Qui a dressé les mégalithes de Carnac? Initiation aux mondes lointains / Et avant la France? Quelles traces d une occupation ancienne du territoire français?

Plus en détail

eduscol Consultation nationale sur les programmes Histoire-géographie Projet de programme de la classe terminale de la voie générale

eduscol Consultation nationale sur les programmes Histoire-géographie Projet de programme de la classe terminale de la voie générale eduscol Consultation nationale sur les programmes Projet de programme de la classe terminale de la voie générale Histoire-géographie série économique et sociale (ES) série littéraire (L) enseignement spécifique

Plus en détail

3ème millénaire av. J-C : les premières civilisations.

3ème millénaire av. J-C : les premières civilisations. 3ème millénaire av. J-C : les premières civilisations. Ces peuples vivaient dans une région appelée le Croissant fertile, (en vert sur la carte) une région qui s'étend de l Égypte à la Mésopotamie. MER

Plus en détail

COMPARAISON PROGRAMME HISTOIRE

COMPARAISON PROGRAMME HISTOIRE COMPARAISON PROGRAMME HISTOIRE Ancien programme 6e I -L Orient ancien au IIIe millénaire av. J.-C. : premières écritures et premiers États. II - LA CIVILISATION GRECQUE ( environ 25% du temps consacré

Plus en détail

Corrélation avec le programme d études

Corrélation avec le programme d études Corrélation avec le programme d études et Le patrimoine et la citoyenneté canadienne : 4 e année Racines lointaines : les civilisations anciennes et médiévales DUVAL HOUSE P U B L I S H I N G LES ÉDITIONS

Plus en détail

Histoire. CyCle 3 HistOire et géographie

Histoire. CyCle 3 HistOire et géographie Histoire En travaillant sur des faits historiques, les élèves apprennent d abord à distinguer l histoire de la fiction et commencent à comprendre que le passé est source d interrogations. Le projet de

Plus en détail

Programme d histoire géographie, éducation civique Classes de première des séries STI2D, STD2A et STL Polynésie française

Programme d histoire géographie, éducation civique Classes de première des séries STI2D, STD2A et STL Polynésie française HISTOIRE ET GÉOGRAPHIE ÉDUCATION CIVIQUE CLASSE DE PREMIÈRE 1. L enseignement d histoire, de géographie d éducation civique s organise en deux ensembles : Cinquante-quatre heures sont destinées à traiter

Plus en détail

LES DEBUTS DU JUDAÏSME

LES DEBUTS DU JUDAÏSME LES DEBUTS DU JUDAÏSME L étude est recentrée sur la religion, terme plus explicite que le terme d Hébreux LES DEBUTS DU JUDAÏSME : extrait du BO 2008 L étude commence par les conditions de la rédaction

Plus en détail

Voir l exemple de Géographie (incomplet) Voir l exemple de l Histoire (incomplet) Mme Murphy-Chanéac, Méthodes lycée HG, 2013 Page 1

Voir l exemple de Géographie (incomplet) Voir l exemple de l Histoire (incomplet) Mme Murphy-Chanéac, Méthodes lycée HG, 2013 Page 1 Réalisation d une fiche de révision : seconde Consignes de réalisation de fiche de révision : Sur une feuille (format A4) et seulement sur le verso, réalisez une fiche de révision en histoire et en géographie

Plus en détail

4 ème HISTOIRE. Repères annuels de programmation Thème 1 Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et Révolutions. Démarches et contenus d enseignement

4 ème HISTOIRE. Repères annuels de programmation Thème 1 Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et Révolutions. Démarches et contenus d enseignement 4 ème HISTOIRE Repères annuels de programmation Thème 1 Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et Révolutions 1) Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux et traites négrières au XVIIIe siècle. 2)

Plus en détail

Utiliser une reproduction historique La maquette de Marseille à l époque antique

Utiliser une reproduction historique La maquette de Marseille à l époque antique Utiliser une reproduction historique La maquette de Marseille à l époque antique Important! Les propositions pédagogiques ci-dessous doivent s'accompagner d'une précision importante : - Cette maquette

Plus en détail

1. Utiliser des repères spatiaux, des. dans l'espace

1. Utiliser des repères spatiaux, des. dans l'espace Géographie 1 ère année 2 ème année 1. Utiliser des repères spatiaux, des représentations spatiales pour se situer soi-même et situer des faits dans l'espace pour se déplacer Dans sa maison, l école, choisir

Plus en détail

HISTOIRE GEOGRAPHIE CYCLE 4

HISTOIRE GEOGRAPHIE CYCLE 4 HISTOIRE GEOGRAPHIE CYCLE 4 Inspection Pédagogique Régionale Histoire Géographie Mars/Mai 2016 LE CONTEXTE GENERAL DE LA REFORME Les principaux éléments de la réforme - Le nouveau socle commun de connaissances,

Plus en détail

Travailler les repères de géographie.

Travailler les repères de géographie. Travailler les repères de géographie. Les nouveaux programmes de collège et le socle commun demandent de faire acquérir aux élèves les capacités de localiser et situer. Loin d être une nouveauté pour les

Plus en détail

AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES, MYTHES, PANHELLENISME

AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES, MYTHES, PANHELLENISME Thème 2 cours 1 AU FONDEMENT DE LA GRECE : CITES, MYTHES, PANHELLENISME Compétences abordées dans la leçon Ecrire Je sais rédiger un texte bref et cohérent pour répondre à une consigne Je sais utiliser

Plus en détail

Sommaire. Le territoire français dans l Union européenne

Sommaire. Le territoire français dans l Union européenne Sommaire Sommaire Présentation générale 3 Sommaire des compétences travaillées 5 Le territoire français dans l Union européenne 1 La carte d identité géographique du continent européen 7 2 La diversité

Plus en détail

Horaires HISTOIRE 40 HEURES I ) L ORIENT ANCIEN (10 %) 4 heures II ) LA CIVILISATION GRECQUE (25 %) 10 heures. 10 heures III )ROME (25 %) 8 heures

Horaires HISTOIRE 40 HEURES I ) L ORIENT ANCIEN (10 %) 4 heures II ) LA CIVILISATION GRECQUE (25 %) 10 heures. 10 heures III )ROME (25 %) 8 heures HISTOIRE 40 HEURES Horaires I ) L ORIENT ANCIEN (10 %) 4 heures II ) LA CIVILISATION GRECQUE (25 %) 10 heures III )ROME (25 %) 10 heures IV ) LES DEBUTS DU JUDAISME ET DU CHRISTIANISME (20 %) 8 heures

Plus en détail

Livret personnel des repères chronologiques et spatiaux. du collège.

Livret personnel des repères chronologiques et spatiaux. du collège. Nom : Prénom : 6 ème.. 5 ème.. 4 ème.. 3 ème.. Livret personnel des repères chronologiques et spatiaux du collège. Ce livret est un cahier unique de référence de la 6 ème à la 3 ème qui a pour but de faciliter

Plus en détail

PROGRAMMES 2015 ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE - CYCLE 3

PROGRAMMES 2015 ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE - CYCLE 3 PROGRAMMES 2015 ENSEIGNEMENT MORAL ET CIVIQUE - CYCLE 3 1 PREAMBULE Les programmes : Arrêté du 12 juin 2015, publié au Journal Officiel le 21 juin 2015. Le nom d enseignement moral et civique apparait

Plus en détail

REPERES DIDACTIQUES Cycle 2 : Questionner le monde : questionner l espace et le temps Cycle 3 : HISTOIRE CP CE1 CE2 CM1 CM2 6 ème

REPERES DIDACTIQUES Cycle 2 : Questionner le monde : questionner l espace et le temps Cycle 3 : HISTOIRE CP CE1 CE2 CM1 CM2 6 ème REPERES DIDACTIQUES Cycle 2 : Questionner le monde : questionner l espace et le temps Cycle 3 : HISTOIRE CP CE1 CE2 CM1 CM2 6 ème Se situer dans l'espace et dans le temps Construire des repères temporels.

Plus en détail

Dans le temps SE REPERER. Dans l espace

Dans le temps SE REPERER. Dans l espace Tableau de compétences en Histoire-Géographie pour le cycle 3 (CM1, CM2, 6 eme ) Compétences mobilisées Mont Fuji Mont Rainier Mont Blanc Kilimandjaro Everest SE REPERER Dans le temps Dans l espace -J

Plus en détail

Livret personnel de préparation au repérage spatial et temporel du Diplôme National du Brevet

Livret personnel de préparation au repérage spatial et temporel du Diplôme National du Brevet Nom : Prénom : 6 ème.. 5 ème.. 4 ème.. 3 ème.. Livret personnel de préparation au repérage spatial et temporel du Diplôme National du Brevet Ce livret, personnel et unique, suit chaque élève de la sixième

Plus en détail

Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner l espace et le temps

Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner l espace et le temps Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner l espace et le temps Questionner le monde Se situer dans l espace Se situer dans l espace Mobiliser des langages outils numériques spatiaux : se repérer, s orienter

Plus en détail

Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner l espace et le temps

Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner l espace et le temps Mobiliser des outils numériques Pratiquer des langages Se situer dans Programmes 2016 pour le cycle 2 Questionner et le temps Questionner le monde Se situer dans spatiaux : se repérer, s orienter et se

Plus en détail

PROGRAMME D'HISTOIRE-GÉOGRAPHIE Brevet d'etudes Professionnelles

PROGRAMME D'HISTOIRE-GÉOGRAPHIE Brevet d'etudes Professionnelles B.O. 1992 n 31 du 30 juillet 1992 programme d histoire-géographie BEP PROGRAMME D'HISTOIRE-GÉOGRAPHIE Brevet d'etudes Professionnelles Arrêté du 10 juillet 1992 - BO n 31 du 30 juillet 1992 I. OBJECTIFS

Plus en détail

Evaluer : comment construire une évaluation qui inscrive l élève d UPE2A dans une progression?

Evaluer : comment construire une évaluation qui inscrive l élève d UPE2A dans une progression? Evaluer : comment construire une évaluation qui inscrive l élève d UPE2A dans une progression? Public concerné Discipline Séquence Séance(s) Élèves d UPE2A Géographie L Europe La répartition de la population

Plus en détail

programme de géographie

programme de géographie programme de géographie 6ème Temps Espace Vocabulaire Catégorisation I - MON ESPACE PROCHE : PAYSAGES ET TERRITOIRE II - OÙ SONT LES HOMMES SUR LA TERRE? Localiser Son espace proche dans sa région et en

Plus en détail

Mars 2014 Enseigner l espace au cycle 2

Mars 2014 Enseigner l espace au cycle 2 Mars 2014 Enseigner l espace au cycle 2 Sylvie Kerjouan et Pascale Greber CPC LC et LS Enseigner L espace La première finalité de la géographie est de percevoir l espace et d apprendre à s y situer. Un

Plus en détail

Fiche de présentation d'une séquence d'histoire cycle 3.

Fiche de présentation d'une séquence d'histoire cycle 3. Fiche de présentation d'une séquence d'histoire cycle 3. Niveau : 6ème Partie du programme : Thème 3 : L'empire romain dans le monde antique Titre du chapitre : Conquêtes, paix romaine et romanisation

Plus en détail

CHAPITRE I. MON ESPACE PROCHE ET LE MONDE

CHAPITRE I. MON ESPACE PROCHE ET LE MONDE CHAPITRE I. MON ESPACE PROCHE ET LE MONDE Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 I - MON ESPACE PROCHE : PAYSAGES ET TERRITOIRE ( environ 10% du temps consacré à la géographie ) CONNAISSANCES Lecture

Plus en détail

LA DÉMARCHE PAR CAPACITÉS, DE L ÉCOLE AU LYCÉE

LA DÉMARCHE PAR CAPACITÉS, DE L ÉCOLE AU LYCÉE LA DÉMARCHE PAR CAPACITÉS, DE L ÉCOLE AU LYCÉE Inscrivez-vous dans la continuité Les IA-IPR d histoire-géographie Des capacités clairement identifiées dans les programmes de Lycée Quelques précisions

Plus en détail

REPERES DIDACTIQUES Cycle 2 : Questionner le monde : questionner l espace et le temps Cycle 3 : HISTOIRE CP CE1 CE2 CM1 CM2 6 ème

REPERES DIDACTIQUES Cycle 2 : Questionner le monde : questionner l espace et le temps Cycle 3 : HISTOIRE CP CE1 CE2 CM1 CM2 6 ème REPERES DIDACTIQUES Cycle 2 : Questionner le monde : questionner l espace et le temps Cycle 3 : HISTOIRE CP CE1 CE2 CM1 CM2 6 ème Se situer dans l'espace et dans le temps Construire des repères temporels.

Plus en détail

Evaluer et s autoévaluer dans la séquence : «Raconter le retour d Ulysse après la Guerre de Troie»

Evaluer et s autoévaluer dans la séquence : «Raconter le retour d Ulysse après la Guerre de Troie» Evaluer et s autoévaluer dans la séquence : «Raconter le retour d Ulysse après la Guerre de Troie» Public concerné Élèves d UPE2A Discipline Histoire Séquence La Grèce antique Séance(s) Les récits homériques

Plus en détail

Partie I : Chrétienté, Islam (VI-XIIIe siècles), des mondes en contact.

Partie I : Chrétienté, Islam (VI-XIIIe siècles), des mondes en contact. Partie I : Chrétienté, Islam (VI-XIIIe siècles), des mondes en contact. Introduction Etat des lieux du pourtour méditerranéen. 2 p. 58 : Les progrès des sciences (X-XIIIe s) - Présenter le document - D

Plus en détail

Lecture de paysages, lecture de cartes au cycle III. Circonscription de Wintzenheim - Animation pédagogique

Lecture de paysages, lecture de cartes au cycle III. Circonscription de Wintzenheim - Animation pédagogique Lecture de paysages, lecture de cartes au cycle III A Circonscription de Wintzenheim - Animation pédagogique Chantal JAUNEAU Le contexte A la maternelle, l élève prend conscience de son environnement familier.

Plus en détail

Ville de Bruxelles Programme de géographie des 2 ème et 3 ème degrés

Ville de Bruxelles Programme de géographie des 2 ème et 3 ème degrés Ville de Bruxelles Programme de géographie des 2 ème et 3 ème degrés Introduction La formation des élèves, futurs citoyens L enseignement de la géographie n a pas pour but de faire des élèves de futurs

Plus en détail

PROGRAMMES D HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-ÉDUCATION CIVIQUE. CAP ADAL GEPER, CAP ADAL CEB et CAP ADAL GEMM

PROGRAMMES D HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-ÉDUCATION CIVIQUE. CAP ADAL GEPER, CAP ADAL CEB et CAP ADAL GEMM PROGRAMMES D HISTOIRE-GÉOGRAPHIE-ÉDUCATION CIVIQUE CAP ADAL GEPER, CAP ADAL CEB et CAP ADAL GEMM Introduction Le nouveau programme de CAPD a pour but d aider les élèves en formation à mieux connaître et

Plus en détail

PARCOURS des METIERS et des FORMATIONS 2014/2015

PARCOURS des METIERS et des FORMATIONS 2014/2015 PARCOURS des METIERS et des FORMATIONS 2014/2015 MISE EN OEUVRE DU P.D.M.F. : En application : De la résolution du 21 novembre du Conseil de l Union Européenne sur «Mieux inclure l orientation tout au

Plus en détail

La séquence. 3ème étape : la diaspora activité sur la carte et la chronologie

La séquence. 3ème étape : la diaspora activité sur la carte et la chronologie La séquence 1ère étape : la Bible et les conditions de son écriture présentation de la Bible et contextualisation de sa rédaction 2ème étape : deux exemples de récits bibliques ici exemple du récit de

Plus en détail

Séquence 2 : «Le monde de Pythéas»

Séquence 2 : «Le monde de Pythéas» Maquette de Marseille au IIIème siècle avant J.-C., Musée d'histoire de Marseille, Photographie W. Govaert Séquence 2 : «Le monde de Pythéas» Massalia est une cité grecque indépendante, de sa fondation

Plus en détail

Maternelle PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER

Maternelle PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER Programmes de 2008 Maternelle PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER A l école maternelle PERCEVOIR, SENTIR, IMAGINER, CRÉER L école maternelle propose une première sensibilisation artistique. Les activités

Plus en détail

LA CITÉ DES ATHÉNIENS (Ve siècle avant J.-C.) : Co3 : Je connais et je sais utiliser un vocabulaire adaptés : les mots-clés.

LA CITÉ DES ATHÉNIENS (Ve siècle avant J.-C.) : Co3 : Je connais et je sais utiliser un vocabulaire adaptés : les mots-clés. LA CITÉ DES ATHÉNIENS (Ve siècle avant J.-C.) : Co3 : Je connais et je sais utiliser un vocabulaire adaptés : les mots-clés. Cité grecque (Acropole et agora) Guerres médiques Hoplites Trières Ligue de

Plus en détail

Unité 6 Le monde des cités grecques (7h)

Unité 6 Le monde des cités grecques (7h) Unité 6 Le monde des cités grecques (7h) Objectifs Qu est ce qui unit les Grecs à partir du VIIIe siècle avant J.-C.? Plan de l unité I) La mythologie grecque 1A L'Iliade et l Odyssée 1B Les dieux de l

Plus en détail

Sommaire général HISTOIRE GÉOGRAPHIE

Sommaire général HISTOIRE GÉOGRAPHIE Sommaire général HISTOIRE Fiche 1 L émigration des Européens aux États-Unis de 1851 à 1910... 8 Fiche 2 La participation du citoyen aux institutions et à la vie de la cité : fondement de la démocratie

Plus en détail

Histoire-géographie - classe terminale - série S Préambule

Histoire-géographie - classe terminale - série S Préambule Histoire-géographie - classe terminale - série S Préambule La classe de première S a permis d'approfondir l'approche synthétique et problématisée propre à l'enseignement de l'histoire et de la géographie

Plus en détail