1- LECTURE ET ACCEPTATION DE L'ORDRE DU JOUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1- LECTURE ET ACCEPTATION DE L'ORDRE DU JOUR"

Transcription

1 PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON Procès-verbal de la session régulière du conseil municipal de Saint-Gédéon, tenue le lundi 6 août 2012 à la salle du conseil à 20 h et à laquelle sont présents Madame la conseillère Marjolaine Girard, Messieurs les conseillers Nicolas Côté, Réal Thibeault, Réjean Nadeau, Bernard Tremblay, Magella Lavoie qui siègent sous la présidence du maire M. Jean-Paul Boucher. Assiste également M. Dany Dallaire, directeur général 1- LECTURE ET ACCEPTATION DE L'ORDRE DU JOUR Il est proposé par M. Réjean Nadeau, appuyé par M. Nicolas Côté et résolu à l'unanimité des conseillers d'adopter l'ordre du jour suivant pour cette assemblée, tout en conservant le point "Affaires nouvelles" ouvert. 1- Lecture et acceptation de l ordre du jour 2- Acceptation du procès-verbal de la session tenue le 3 juillet Période de questions 4- Travaux rang Belle-Rivière : suivi 5- Lecture et adoption du projet de règlement no ayant pour objet de modifier le règlement de zonage no Lecture et adoption du règlement no décrétant des travaux de terrassement à l édifice municipal ainsi qu un emprunt à long terme. 7- Ajout de luminaires éclairage public 8- Rapport des soumissions mandat d arpentage réforme cadastrale 9- Activités de formation à l attention du personnel 10- Indicateurs de gestion Approbation de la liste des comptes à payer et déboursés no Rapports des comités 13- Correspondance 14- Nomination du maire suppléant 15- Affaires nouvelles A) Motion de sympathies 16- Période de questions 17- Levée de l assemblée 2- ACCEPTATION DU PROCÈS-VERBAL DE LA SESSION TENUE LE 3 JUILLET Il est proposé par M. Magella Lavoie, appuyé par M. Bernard Tremblay et résolu à l'unanimité des conseillers d'approuver le procès-verbal de la séance tenue le 3 juillet 2012, tel que rédigé. 3- PÉRIODE DE QUESTIONS M. Nicolas Rioux s informe relativement à la rédaction des procès-verbaux. M. Jean-Louis Brassard dépose au conseil un livre relatant l historique du développement du chemin de l Étang. Il soumet l idée au conseil de continuer ce type de projet Il est proposé par M. Magella Lavoie, appuyé par M. Réjean Nadeau et résolu à l'unanimité des conseillers de faire l acquisition d un exemplaire du livre «Une presqu île Un étang», au coût de 20 $. M. Brassard pose une question relativement au dossier des conteneurs desservant le chemin de l Étang, lesquels ont été rénovés. Il déplore la lettre reçue de la municipalité dans ce dossier.

2 4- TRAVAUX RANG BELLE-RIVIÈRE : SUIVI Les travaux sont maintenant terminés. Le décompte no 2 de l entrepreneur Entreprises PJS est soumis au montant de $. La firme BPR recommande le paiement de ce décompte Il est proposé par M. Réjean Nadeau, appuyé par M. Magella Lavoie et résolu à l'unanimité des conseillers d accepter la demande de paiement présentée par Entreprises PJS, selon le décompte progressif no 2 au montant de $ plus taxes. 5- LECTURE ET ADOPTION DU PROJET DE RÈGLEMENT NO AYANT POUR OBJET DE MODIFIER LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NO Le directeur général fait lecture du projet de règlement no , lequel est par la suite adopté comme suit : CONSIDÉRANT QUE la municipalité de Saint-Gédéon est régie par le code municipal et par la loi sur l aménagement et l urbanisme; CONSIDÉRANT QUE le règlement de zonage no est en vigueur depuis le 31 juillet 2007; CONSIDÉRANT QU il y a lieu de modifier le chapitre 8 du règlement de zonage afin d y insérer les dispositions du règlement sur la sécurité des piscines résidentielles du gouvernement du Québec; CONSIDÉRANT QU il y a lieu de modifier l article 5.9 du règlement de zonage régissant les clôtures destinées à un usage de piscine; CONSIDÉRANT QU il y a lieu de modifier l article 3.13 du règlement de zonage régissant l aménagement de talus et la construction de murs de soutènement; CONSIDÉRANT QUE le comité consultatif d urbanisme a recommandé les divers amendements contenus au présent projet de règlement au conseil municipal; CONSIDÉRANT QUE le conseil municipal a jugé à propos et essentiel d établir le présent projet de règlement; Pour ces motifs, il est proposé par M. Nicolas Côté, appuyé par M. Magella Lavoie et résolu à l unanimité des conseillers d adopter le présent projet de règlement portant le numéro , lequel décrit et statue ce qui suit : Article I Le préambule ci-dessus fait partie intégrante du présent projet de règlement. Article II Au chapitre 3 du règlement de zonage no , l article 3.13 est modifié. Cet article se lira dorénavant comme suit, à savoir : 3.13 MURS DE SOUTÈNEMENT ET TALUS Tout propriétaire ou mandataire autorisé dont le lot ou lot distinct permet ou impose des aménagements en remblai ou déblai, doit réaliser lesdits aménagements en respectant les conditions minimales suivantes : Localisation Le pied du talus ou du mur de soutènement ne devra en aucun cas être situé à moins de 1 mètre (3,20 pieds) de toute ligne arrière, et 0,30 mètre (1 pied) de toutes lignes latérales ou avant. Toutefois, un tel talus ou mur peut chevaucher une ligne mitoyenne de propriété sous réserve du consentement écrit des propriétaires concernés Exigences de construction

3 Article III La hauteur de chaque talus ou de chaque mur ne pourra excéder 2,10 mètres (7 pieds) en cours latérales et arrière et 1 mètre en cour avant et riveraine. En cour arrière lorsqu un second palier de muret ou talus est nécessaire il devra être réalisé à une distance de 3 mètres (10 pieds) du sommet du premier palier. Tout mur de soutènement devra être construit en utilisant les matériaux suivants : 1 Matériaux naturels tels que bois traité en usine, pierre ou brique assemblée avec du mortier; 2 Béton coulé; 3 Blocs de béton ou d autres matériaux manufacturés spécifiquement à cette fin. L utilisation de matériaux de récupération tels que les pneus, la tôle, les tuyaux, les dormants de chemin de fer, les poteaux téléphoniques est interdite. L'écoulement des eaux de surface résultant de tels aménagements devra être réalisé ou intercepté de façon à ne pas s'écouler sur les propriétés mitoyennes Sécurité des murs de soutènement La construction de murs de soutènement doit faire l objet de plans signés et scellés par un ingénieur ou d une attestation technique du fabriquant dans l un ou l autre des cas suivants : 1 Leur hauteur d un seul tenant est supérieur à 1,2 mètre; 2 La hauteur d un ensemble de murs est supérieure à 2,1 mètre; 3 Ils sont aménagés à moins de 2 mètres d un talus dont la pente est supérieure à 25 % ou la hauteur à 5 mètres et plus. De plus, dans ces cas, le muret supérieur doit être surplombé d une clôture de 1,2 mètre de hauteur, située à au moins 1 mètre du muret Clôture sur le sommet des murs de soutènement La construction d une clôture de 1,2 mètre (4 pieds) au sommet d un mur de soutènement est autorisée à la condition que la hauteur dudit mur n excède pas 1,2 mètre (4 pieds), sans quoi les dispositions de l article s appliquent Finition d un talus La finition du terrain en talus devra être réalisée à l'aide de pelouse et ce, dans un délai maximum de six (6) mois après émission du certificat d'autorisation Entretien Tout mur de soutènement doit être maintenu en bon état au niveau structural afin d assurer la stabilité et la sécurité du public. De plus, les murs de soutènement doivent être maintenus propres et traités ou rafraîchis au besoin, à l aide de matériaux appropriés. Les murs de bois brut doivent recevoir un placage de finition. Au chapitre 5 du règlement de zonage no , l article 5.9 est modifié. Cet article se lira dorénavant comme suit, à savoir : 5.9 CLÔTURES DESTINÉES À UN USAGE DE PISCINES Les dispositions du présent article s appliquent en plus des dispositions générales régissant les clôtures et particulièrement l article visant les matériaux autorisés Règle générale

4 Article IV Doit être entourée d une enceinte, soit d un mur ou d une clôture, destinée à en protéger l accès : 1 Une piscine creusée; 2 Une piscine dont la hauteur de la paroi hors terre est inférieure à 1,2 mètre ou à 1,4 mètre si elle est démontable Exigences de construction de l enceinte L enceinte, soit le mur ou la clôture, doit : 1 Empêcher le passage d un objet sphérique de 10 cm de diamètre; 2 Être d une hauteur d au moins 1,2 mètre; 3 Être dépourvue de tout élément de fixation, saillie ou partie ajourée pouvant en faciliter l escalade; 4 Être dépourvue d ouverture permettant d y pénétrer, sauf une porte aux conditions suivantes : a) sa conception respecte les spécifications des paragraphes précédents; b) elle doit se refermer et se verrouiller automatiquement au moyen d un dispositif de sécurité passif installé du côté intérieur de l enceinte et dans sa partie supérieure. Une haie ou des arbustes ne peuvent constituer une enceinte Exceptions Une piscine hors terre dont la paroi est d au moins 1,2 mètre en tout point par rapport au sol ou une piscine démontable dont la hauteur de la paroi est de 1,4 mètre ou plus n a pas à être entourée d une enceinte lorsque l accès à la piscine s effectue de l une ou l autre des façon suivantes : 1 Au moyen d une échelle munie d une portière de sécurité qui se referme et se verrouille automatiquement pour en empêcher son utilisation par un enfant; 2 Au moyen d une échelle ou à partir d une plateforme dont l accès est protégé par une enceinte ayant les caractéristiques prévues à l article 5.9.2; 3 À partir d une terrasse rattachée à la résidence et aménagée de telle façon que sa partie ouvrant sur la piscine soit protégée par une enceinte ayant les caractéristiques prévues à l article Le chapitre 8 du règlement de zonage no , est entièrement modifié. Ce chapitre se lira dorénavant comme suit, à savoir : 8 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX PISCINES 8.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Toute piscine publique ou privée devra être construite par une personne ou une firme habilitée et jugée compétente. Dans le cas d une piscine publique, aucun permis ne pourra être émis sans avoir obtenu au préalable l approbation du ministère de la Santé. Dans le présent règlement, à moins que le contexte n indique un sens différent, on entend par : 1 «piscine»: un bassin artificiel extérieur, permanent ou temporaire, destiné à la baignade, dont la profondeur d eau est de 60 cm ou plus et qui n est pas visé par le Règlement sur la sécurité dans les bains publics (R.R.Q., c. S-3, r. 3); 2 «piscine creusée ou semi-creusée» : une piscine enfouie, en tout ou en partie, sous la surface du sol;

5 3 «piscine hors terre» : une piscine à paroi rigide installée de façon permanente sur la surface du sol; 4 «piscine démontable» : une piscine à paroi souple, gonflable ou non, prévue pour être installée de façon temporaire; 5 «installation» : une piscine et tout équipement, construction, système et accessoire destinés à en assurer le bon fonctionnement, à assurer la sécurité des personnes ou à donner ou empêcher l accès à la piscine. 8.2 LOCALISATION Le bassin de toute piscine devra être localisé à une distance minimale de 1,50 mètre (5 pieds) de toute ligne de propriété. À noter toutefois, que tout patio de piscine ou autre aménagement autorisé, sis en surélévation du sol doit respecter les normes édictées au règlement de zonage et être implanté à un minimum de 1,50 mètre (5 pieds) de toute ligne arrière ou latérale de terrain. 8.3 CLÔTURE ET ACCÈS Les terrains supportant des piscines doivent obligatoirement être clôturés conformément aux dispositions du chapitre 5 du présent règlement de zonage, et ce, de façon à éviter le libre accès à tous types de piscines Échelle Toute piscine creusée ou semi-creusée doit être pourvue d une échelle ou d un escalier permettant d entrer dans l eau et d en sortir. 8.4 SÉCURITÉ DES APPAREILLES DE FONCTIONNEMENT Afin d empêcher un enfant de grimper pour accéder à la piscine, tout appareil lié à son fonctionnement doit être installé à plus d un mètre de la paroi de la piscine ou, selon le cas, de l enceinte. Les conduits reliant l appareil à la piscine doivent être souples et ne doivent pas être installés de façon à faciliter l escalade de la paroi de la piscine ou, selon le cas, de l enceinte Exception Malgré ce qui précède, peut être situé à moins d un mètre de la piscine ou de l enceinte tout appareil lorsqu il est installé : 1 À l intérieur d une enceinte ayant les caractéristiques prévues à l article du présent règlement; 2 Sous une structure qui empêche l accès à la piscine à partir de l appareil; 3 Dans une remise. 8.5 VIDANGE Toute piscine devra être pourvue d un système de drainage conforme aux normes gouvernementales en vigueur. Ce système pourra permettre le déversement dans les égouts pluviaux municipaux et ce, à la condition de ne pas y être raccordé de façon permanente, ou le déversement pourra être réalisé à même le sol, sans créer toutefois de nuisance sur la voie publique ou sur les terrains environnants. 8.6 ARTICLES DE SÉCURITÉ Toute piscine devra être équipée des articles de sécurité conformes au modèle. Par article de sécurité, on entend : câble de sécurité pour séparation des profondeurs, bouées, perches, etc.

6 8.7 NUISANCES Équipement d où origine du bruit Tout équipement d où origine du bruit, tel que pompe thermique, chauffe-eau ou système de filtration d une piscine, doit être installé dans un bâtiment accessoire, un coffre de rangement ou, sinon, dans la partie de la cour la plus éloignée des limites d un terrain, à au moins 3 mètres de celles-ci Équipement de chauffage Tout appareil de chauffage de l eau d une piscine doit être manufacturé en usine à cette fin spécifique, selon une norme reconnue (CSA). Le chauffage des piscines au bois est interdit. 8.8 ÉLECTRICITÉ L aménagement de toute piscine devra respecter la norme de dégagement des fils électriques établie par l Association canadienne de normalisation qui est de 4,6 mètres (15 pieds). Les prises de courant installées à proximité du bassin de la piscine devront être munies de disjoncteur différentiel. Article V Le présent projet de règlement entrera en vigueur conformément à la loi sur l aménagement et l urbanisme Il est proposé par M. Bernard Tremblay, appuyé par M. Réal Thibeault et résolu à l'unanimité des conseillers de tenir une assemblée publique de consultation à propos dudit projet de règlement le lundi le 27 août 2012 à 19 h. Maire Directeur général

7 6- LECTURE ET ADOPTION DU RÈGLEMENT NO DÉCRÉTANT DES TRAVAUX DE TERRASSEMENT À L ÉDIFICE MUNICIPAL AINSI QU UN EMPRUNT À LONG TERME Le directeur général fait lecture du règlement no , lequel est par la suite adopté comme suit : Règlement No Décrétant des travaux de terrassement à l édifice municipal ainsi qu un emprunt à long terme ATTENDU QUE le conseil désire refaire une partie du stationnement de l édifice municipal et procéder au pavage de ce dernier; ATTENDU QUE les crédits budgétaires annuels ne permettent pas de réaliser lesdits travaux; ATTENDU QUE le conseil désire emprunter à long terme pour la réalisation desdits travaux; ATTENDU QU avis de motion du présent règlement a été donné lors d une session du conseil tenue le 18 juin 2012; À CES CAUSES, il est proposé par M me Marjolaine Girard, appuyée par M. Magella Lavoie et résolu à l'unanimité des conseillers que le présent règlement soit adopté et qu il décrète ce qui suit: ARTICLE 1 Le préambule ci-dessus fait partie intégrante du présent règlement. ARTICLE 2 Le conseil est autorisé à faire réaliser les travaux de réfection et de pavage du terrain de stationnement de l édifice municipal incluant les frais, les taxes et les imprévus tel qu il appert de l estimation détaillée préparée par M. Jean Dugré, ingénieur de la firme B.P.R., en date du 2 août 2012 laquelle fait partie intégrante du présent règlement comme annexe «A» ARTICLE 3 Le conseil est autorisé à dépenser une somme n excédant pas $ pour les fins du présent règlement. ARTICLE 4 Aux fins d acquitter les dépenses prévues par le présent règlement le conseil est autorisé à emprunter une somme de $ sur une période de 10 ans. ARTICLE 5 Pour pourvoir aux dépenses engagées relativement aux intérêts et au remboursement en capital des échéances annuelles de l emprunt, il est par le présent règlement imposé et il sera prélevé, annuellement, durant le terme de l emprunt sur tous les immeubles imposables situés sur le territoire de la municipalité, une taxe spéciale à un taux suffisant d après leur valeur telle qu elle apparaît au rôle d évaluation en vigueur chaque année. ARTICLE 6 S il advient que le montant d une affectation autorisée par le présent règlement est plus élevé que le montant effectivement dépensé en rapport avec cette affectation, le conseil est autorisé à faire emploi de cet excédent pour payer toute autre dépense décrétée par le présent règlement et pour laquelle l affectation s avérerait insuffisante.

8 ARTICLE 7 Le conseil affecte à la réduction de l emprunt décrété par le présent règlement toute contribution ou subvention pouvant lui être versée pour le paiement d une partie ou de la totalité de la dépense décrétée par le présent règlement. Le conseil affecte également, au paiement d une partie ou de la totalité du service de la dette, toute subvention payable sur plusieurs années. Le terme de remboursement de l emprunt correspondant au montant de la subvention sera ajusté automatiquement à la période fixée pour le versement de la subvention. ARTICLE 8 Le présent règlement entrera en vigueur conformément à la loi. Maire Directeur général 7- AJOUT DE LUMINAIRES ÉCLAIRAGE PUBLIC M. Réjean Nadeau émet les recommandations du comité des travaux publics relativement à l éclairage public. Après une visite des divers endroits, le comité recommande l installation de nouveaux luminaires aux endroits suivants : Chemin du Domaine-Grandmont (coin du terrain du 117 côté Est) Chemin des Chênes (33) On recommande également de faire une demande à Hydro-Québec afin de transférer un luminaire existant au Chemin de l Étang à l intersection du développement résidentiel de M. Sylvain Guay. L achat des luminaires est recommandé auprès de Valmo Électrique qui a fourni la meilleure soumission lors d un processus d invitation, soit au prix de 410 $ chacun Il est proposé par M. Réjean Nadeau, appuyé par M. Bernard Tremblay et résolu à l'unanimité des conseillers d approuver le rapport du comité des travaux publics, de procéder à l achat de 2 lampes de rue de 250 watts HPS et de faire une demande à Hydro-Québec pour un luminaire existant au chemin de l Étang. 8- RAPPORT DES SOUMISSIONS MANDAT D ARPENTAGE RÉFORME CADASTRALE Deux firmes ont déposé une offre suite à notre invitation relativement au mandat de réalisation de divers travaux d arpentage dans le cadre de la réforme cadastrale. Il s agit de Tremblay Laliberté au montant de $ et Girard Tremblay Gilbert inc. au montant de $ Il est proposé par M. Réjean Nadeau, appuyé par M. Bernard Tremblay et résolu à l'unanimité des conseillers d accorder à Girard Tremblay Gilbert inc. le contrat pour réaliser divers travaux d arpentage dans le cadre de la réforme cadastrale, le tout selon l offre soumise au montant de $. Le comité des finances verra à analyser et recommander le transfert budgétaire nécessaire pour pouvoir disposer des crédits disponibles pour ce mandat. Le rapport sera déposé lors d une prochaine séance. 9- ACTIVITÉS DE FORMATION À L ATTENTION DU PERSONNEL Le directeur général soumet diverses activités de formation (ADMQ, COMBEQ, Société d Histoire) à l intention du personnel qui auront lieu à l automne Il est proposé par M me Marjolaine Girard, appuyée par M. Nicolas Côté et résolu à l'unanimité des conseillers d autoriser l inscription du personnel à différentes activités de formation selon le document déposé par le directeur général.

9 10- INDICATEURS DE GESTION 2011 Le document comptable intitulé "Indicateurs de gestion 2011" est officiellement déposé au conseil. Le directeur général résume les principales données incluses dans ce rapport. 11- APPROBATION DE LA LISTE DES COMPTES À PAYER ET DÉBOURSÉS NO M. Réal Thibeault fait rapport de l analyse des comptes par le comité des finances et en recommande l'acceptation, tout en retenant deux paiements, soit la facture de Cegertec au montant de $ et celle de la Microbrasserie au montant de $ et en ajoutant les factures de la Quincaillerie Tremblay Laroche pour un montant de $ Il est proposé par M. Réal Thibeault, appuyé par M. Bernard Tremblay et il est résolu à l'unanimité des conseillers d'accepter la liste des comptes à payer et des déboursés no au montant de $ telle que préparée et d'en autoriser le paiement. - comptes à payer : $ - ajouts : déboursés : retenues : ( ) TOTAL $ 12- RAPPORTS DES COMITÉS Comité des travaux publics M. Magella Lavoie fait part de la tenue de deux rencontres tenues le 19 juin et le 31 juillet 2012 et résume les points traités. Comité des Finances M. Réal Thibeault dépose la liste des demandes de subventions analysées par le comité et émet les recommandations quant aux versements des aides financières. Suite à une demande de révision de M. Gérard Cormier, le comité recommande de facturer un service saisonnier Il est proposé par M. Bernard Tremblay, appuyé par M. Réal Thibeault et résolu à l unanimité des conseillers d accepter de considérer les services de la propriété de M. Gérard Cormier, sise à la Ponte-du-Lac, comme saisonnier à compter de cette année et de lu faire un crédit en conséquence Il est proposé par M. Réal Thibeault, appuyé par M. Bernard Tremblay et résolu à l unanimité des conseillers de verser les dons et subventions aux organismes suivants : - Club de paramoteur du Saguenay : 200 $ - Fêtes du 175 ième du Saguenay-Lac-St-Jean : à traiter ultérieurement La demande suivante est refusée : - Alliance régionale des chorales La Gaillarde : ralliement régional en avril CORRESPONDANCE École Saint-Antoine On remercie le conseil pour sa participation financière à l occasion du 50 e anniversaire de l école Saint-Antoine. A.R.L.P.H Invitation à adhérer à l organisme Association Régionale de Loisirs pour Personnes

10 Handicapées au montant de 30 $, Il est proposé par M. Bernard Tremblay, appuyé par M me Marjolaine Girard et résolu à l unanimité des conseillers de verser un montant de 30 $ à l A.R.L.P.H., représentant l adhésion dans la catégorie Membres actifs Loisir municipal. Ministère des Transports Le Ministère confirme qu il procédera au pavage de la rue De Quen sur une longueur de 1,9 kilomètre, et ce, faisant suite à une demande de la municipalité. Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Réponse négative du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport à notre demande d aide financière pour le projet du centre sportif, récréatif et culturel. M me Réjeanne Martel M me Martel demande au conseil d utiliser gratuitement la grande salle deux fois par semaine pour poursuivre la tenue des activités du groupe Vie active pour les personnes de 50 ans et plus. CONSIDÉRANT QUE les activités du groupe Vie active vise la mise en forme des aînés; Il est proposé par M. Réjean Nadeau, appuyé par M me Marjolaine Girard et résolu à l'unanimité des conseillers d accepter de prêter gratuitement la grande salle de l édifice municipal, deux fois par semaine, pour la tenue des activités du groupe Vie active pour la saison automne/hiver Cevimec BTF Dépôt du rapport d évaluation des bâtiments municipaux aux fins d assurances. 14- NOMINATION DU MAIRE SUPPLÉANT M. le maire désire procéder à la nomination d un nouveau maire suppléant. Il remercie M. Nicolas Côté pour son travail au cours des six derniers mois Il est proposé par M. Bernard Tremblay, appuyé par M. Magella Lavoie et il est résolu à l'unanimité des conseillers de nommer M. Réal Thibeault au poste de maire suppléant pour les 6 prochains mois. 15- AFFAIRES NOUVELLES A) Motions de sympathies Il est proposé par Monsieur le conseiller Bernard Tremblay, appuyé par Monsieur le conseiller Magella Lavoie et résolu à l'unanimité d'adresser nos plus sincères condoléances à l'égard de monsieur Richard Dallaire, directeur général adjoint, ainsi qu à toute sa famille suite au décès de sa sœur Madame Karo Dallaire. 16- PÉRIODE DE QUESTIONS M. André Tremblay et Mme Linda Desmeules s adressent au conseil pour sensibiliser les élus aux problèmes vécus lors des activités au terrain de balle. Des échanges ont lieu avec ces derniers à ce sujet. M. le maire fait état d une rencontre tenue avec les organisateurs du tournoi de balle. M me Hélène Lavoie a adressée une lettre au conseil, elle en fait la lecture puisque celleci a été remise directement au comité des ressources humaines. Elle désire savoir quel en sera le suivi.

11 Une question est posée relativement aux indicateurs de gestion. Un commentaire de M. Jean-Louis Brassard suite aux déclarations du maire à propos de la difficulté d obtenir des subventions. 17- LEVÉE DE L ASSEMBLÉE À 21 h 46, M. Bernard Tremblay propose la levée de l assemblée. Maire Directeur général

17- RAPPORT DES SOUMISSIONS : CONTRAT D ENTRETIEN DES CHEMINS D HIVER

17- RAPPORT DES SOUMISSIONS : CONTRAT D ENTRETIEN DES CHEMINS D HIVER PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON Procès-verbal de la première séance d ajournement de la session régulière du conseil municipal de Saint-Gédéon du 4 septembre 2012,

Plus en détail

1- LECTURE ET ACCEPTATION DE L'ORDRE DU JOUR

1- LECTURE ET ACCEPTATION DE L'ORDRE DU JOUR PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON Procès-verbal de la session régulière du conseil municipal de Saint-Gédéon, tenue le lundi 4 août 2014 à la salle du conseil à 20 h

Plus en détail

TYPE DE CONSTRUCTION PISCINE HORS-TERRE PISCINE CREUSÉE OU SEMI-CREUSÉE SPA

TYPE DE CONSTRUCTION PISCINE HORS-TERRE PISCINE CREUSÉE OU SEMI-CREUSÉE SPA FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION / RÉNOVATION D UNE PISCINE OU D UN SPA IMMEUBLE VISÉ PAR LA DEMANDE ADRESSE : LOT : MATRICULE : PROPRIÉTAIRE REQUÉRANT* (SI AUTRE QUE PROPRIÉTAIRE) NOM :

Plus en détail

RÈGLEMENT AUTORISANT UN EMPRUNT ET UNE DÉPENSE DE 3 140 000$ POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX DANS LE SECTEUR SAINTE-FAMILLE

RÈGLEMENT AUTORISANT UN EMPRUNT ET UNE DÉPENSE DE 3 140 000$ POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX DANS LE SECTEUR SAINTE-FAMILLE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SEPT-ÎLES RÈGLEMENT N 2010-156 RÈGLEMENT AUTORISANT UN EMPRUNT ET UNE DÉPENSE DE 3 140 000$ POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX DANS LE SECTEUR SAINTE-FAMILLE ATTENDU QUE

Plus en détail

ATTENDU QUE le conseil municipal désire effectuer des travaux de réaménagement du parc sportif et autres terrains de sport;

ATTENDU QUE le conseil municipal désire effectuer des travaux de réaménagement du parc sportif et autres terrains de sport; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC RÈGLEMENT NUMÉRO 10820-2014 DÉCRÉTANT UN EMPRUNT DE 780 199 $ CONCERNANT LE RÉAMENAGEMENT DU PARC SPORTIF ET AUTRES TERRAINS DE SPORT Séance ordinaire

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L ACHIGAN

PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L ACHIGAN PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE JOLIETTE MUNICIPALITÉ DE SAINT-ROCH-DE-L ACHIGAN Procès-verbal de la 1 ère séance d ajournement de la 1562 e session du conseil municipal de Saint-Roch-de-l Achigan, tenue

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 562 RÈGLEMENT SUR LA SÉCURITÉ DES PISCINES RÉSIDENTIELLES

RÈGLEMENT N O 562 RÈGLEMENT SUR LA SÉCURITÉ DES PISCINES RÉSIDENTIELLES RÈGLEMENT N O 562 RÈGLEMENT SUR LA SÉCURITÉ DES PISCINES RÉSIDENTIELLES 14 août 2012 CONSIDÉRANT le règlement provincial intitulé «Règlement sur la sécurité des piscines résidentielles» adopté par le gouvernement

Plus en détail

ABSENT : M. MARC-ANTOINE FORTIN. Assiste également à la séance MME RACHEL BOURGET, directrice générale et Secrétaire-trésorière.

ABSENT : M. MARC-ANTOINE FORTIN. Assiste également à la séance MME RACHEL BOURGET, directrice générale et Secrétaire-trésorière. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BRUNO COMTE LAC-SAINT-JEAN EST Session spéciale du Conseil de la Municipalité de Saint-Bruno, Lac- Saint-Jean Est, tenue le lundi 8 juin 2015, à 19:30 heures,

Plus en détail

049-2009 OUVERTURE DE LA SÉANCE ET CONSTAT DU QUORUM ADOPTÉ

049-2009 OUVERTURE DE LA SÉANCE ET CONSTAT DU QUORUM ADOPTÉ PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE CRABTREE Procès-verbal de la séance extraordinaire du Conseil de la municipalité de Crabtree, pour, tenue le 10 février au lieu ordinaire des séances de ce Conseil, au

Plus en détail

2014-06-R4715 Ouverture de la séance. 2014-06-R4716 Adoption de l ordre du jour.

2014-06-R4715 Ouverture de la séance. 2014-06-R4716 Adoption de l ordre du jour. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ D EGAN-SUD À une séance ordinaire du conseil de la susdite municipalité, qui se tenait au bureau municipal d Egan-Sud le mercredi 4 juin 2014 à 19 heures et à laquelle

Plus en détail

Canada Province de Québec Municipalité de Saint-Jacques-de-Leeds RÈGLEMENT NUMÉRO 296

Canada Province de Québec Municipalité de Saint-Jacques-de-Leeds RÈGLEMENT NUMÉRO 296 Canada Province de Québec Municipalité de Saint-Jacques-de-Leeds RÈGLEMENT NUMÉRO 296 REMPLAÇANT LE CHAPITRE 10 DU RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMERO 175 ATTENDU le Règlement sur la sécurité des piscines résidentielles

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-03

RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-03 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ LE GRANIT MUNICIPALITÉ DE SAINTE-CÉCILE-DE-WHITTON RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-03 DÉCRÉTANT DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN ÉGOUT COMMUNAUTAIRE DANS LE SECTEUR

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON. Assiste également M. Dany Dallaire, directeur général

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON. Assiste également M. Dany Dallaire, directeur général PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON Procès-verbal d une session spéciale du conseil municipal de Saint-Gédéon tenue le mercredi 19 décembre 2012 à la salle du conseil à

Plus en détail

Municipalité de la paroisse de Sainte-Perpétue Assemblée ordinaire du conseil Lundi 12 août 2013 À 19h30 au lieu ordinaire des séances

Municipalité de la paroisse de Sainte-Perpétue Assemblée ordinaire du conseil Lundi 12 août 2013 À 19h30 au lieu ordinaire des séances Municipalité de la paroisse de Sainte-Perpétue Assemblée ordinaire du conseil Lundi 12 août 2013 À 19h30 au lieu ordinaire des séances Sont présents : Guy Dupuis, François Roy, Carmen Arseneault Sont absents

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 39-11 CONCERNANT LES PISCINES RÉSIDENTIELLES. 2011-04-108.8.3 Règlement no 39-11 sur les piscines résidentielles

RÈGLEMENT NUMÉRO 39-11 CONCERNANT LES PISCINES RÉSIDENTIELLES. 2011-04-108.8.3 Règlement no 39-11 sur les piscines résidentielles CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE CACOUNA RÈGLEMENT NUMÉRO 39-11 CONCERNANT LES PISCINES RÉSIDENTIELLES 2011-04-108.8.3 Règlement no 39-11 sur les piscines résidentielles ATTENDU que le Code municipal

Plus en détail

RÈGLEMENT D EMPRUNT POUR L ACQUISITION D UN CAMION-CITERNE POUR LE SERVICE INCENDIE

RÈGLEMENT D EMPRUNT POUR L ACQUISITION D UN CAMION-CITERNE POUR LE SERVICE INCENDIE PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE RIPON COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT D EMPRUNT POUR L ACQUISITION D UN CAMION-CITERNE POUR LE SERVICE INCENDIE Règlement numéro 2012-07-243 ATTENDU que la municipalité offre

Plus en détail

Règlement d emprunt numéro 313-10

Règlement d emprunt numéro 313-10 Règlement d emprunt numéro 313-10 Décrétant des travaux définitifs pour traiter les eaux usées du secteur du village, l installation d un réseau d égout dans le secteur ouest et le renouvellement de conduites

Plus en détail

1. QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE 2. ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR. Il est proposé par : Esthelle Larouche, Appuyé par : Martin Boulanger,

1. QUORUM ET OUVERTURE DE LA SÉANCE 2. ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR. Il est proposé par : Esthelle Larouche, Appuyé par : Martin Boulanger, PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINTE-CÉCILE-DE-WHITTON DEUXIÈME SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU MOIS DE DÉCEMBRE 2013 (LE DIX-NEUF) À une deuxième séance extraordinaire du jeudi 19 décembre 2013, tenue à

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h.

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE DÉLÉAGE PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil de la Municipalité de Déléage, présidée par Monsieur le Maire Bernard

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO : 272. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent. La greffière, Blandine Boulianne, est présente.

RÈGLEMENT NUMÉRO : 272. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent. La greffière, Blandine Boulianne, est présente. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONT-LAURIER RÈGLEMENT NUMÉRO : 272 Règlement pour décréter un emprunt et une dépense de 234 000 $ pour l exécution des travaux d agrandissement de l usine d eau potable du

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 1216

RÈGLEMENT NUMÉRO 1216 RÈGLEMENT NUMÉRO 1216 pour la conception de plans et devis pour la réfection des conduites d aqueduc, d égout sanitaire et pluvial sur une partie des rues Rolland, Valiquette, Maurice-Aveline, et sur les

Plus en détail

Municipalité de Notre-Dame-de-la-Paix Comté de Papineau Province de Québec

Municipalité de Notre-Dame-de-la-Paix Comté de Papineau Province de Québec À une séance ordinaire du Conseil de la municipalité de Notre-Dame-de-la-Paix, tenue le 7 novembre à la salle du Conseil à 20 h 00 et à laquelle sont présents, mesdames les conseillères, Florence Colinet,

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL SÉANCE RÉGULIÈRE 4 décembre 2013 À 19 h 30 ORDRE DU JOUR

PROCÈS-VERBAL SÉANCE RÉGULIÈRE 4 décembre 2013 À 19 h 30 ORDRE DU JOUR PROCÈS-VERBAL SÉANCE RÉGULIÈRE 4 décembre 2013 À 19 h 30 SONT PRÉSENTS : Monsieur le conseiller, Jérôme Guertin, siège #1 Monsieur le conseiller, Denis Tremblay, siège #2 Monsieur le conseiller, Dany Tremblay,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC COMTÉ DE SAGUENAY

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC COMTÉ DE SAGUENAY PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC COMTÉ DE SAGUENAY PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL, TENUE LE 20 NOVEMBRE 2013, À LA SALLE MUNICIPALE, SITUÉE AU 162 RUE DES JÉSUITES,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NUMÉRO 347 REMPLAÇANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 28 RELATIF À LA SÉCURITÉ DANS ET AUTOUR DES PISCINES RÉSIDENTIELLES CONSIDÉRANT le règlement numéro 28 relatif

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ANTOINE-DE-TILLY 2 février 2015

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-ANTOINE-DE-TILLY 2 février 2015 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly, tenue le 2 février 2015, à 20 h, au centre communautaire, 945, rue de l Église, Saint-Antoine-de-Tilly. 1.

Plus en détail

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION [Loi sur l aménagement et l urbanisme, article 119, article 120 et article 237] 4.1 Nécessité du permis de construction Tout projet de construction, de transformation,

Plus en détail

RÈGLEMENT 1227 DATE D APPROBATION PAR LE CONSEIL

RÈGLEMENT 1227 DATE D APPROBATION PAR LE CONSEIL PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. En cas de divergence entre ce document et les règlements originaux, ceux-ci prévaudront. RÈGLEMENT 1227

Plus en détail

2013-11-165 Lecture et adoption de l ordre du jour

2013-11-165 Lecture et adoption de l ordre du jour Province de Québec Municipalité du Canton de Ham-Nord Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil municipal tenue le mardi 12 novembre 2013, à la salle du Conseil, située au 287, 1 re Avenue à Ham-Nord,

Plus en détail

Assiste également M. Dany Dallaire, directeur général. Sont absentes : Mme Marjolaine Girard et Mme Nathalie Simard

Assiste également M. Dany Dallaire, directeur général. Sont absentes : Mme Marjolaine Girard et Mme Nathalie Simard PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON Procès-verbal de la session régulière du conseil municipal de Saint-Gédéon, tenue le lundi 7 décembre 2015 à la salle du conseil à 20

Plus en détail

SECTION I INTERPRÉTATION

SECTION I INTERPRÉTATION PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 617-2011 RÈGLEMENT SUR LA SÉCURITÉ DES PISCINES RÉSIDENTIELLES CONSIDÉRANT QUE, le 20 juin 2005, le conseil municipal a adopté le règlement 203-2005 sur la

Plus en détail

CONSIDÉRANT QUE les coûts des travaux sont estimés à 1 368 268 $, taxes nettes et frais incidents inclus;

CONSIDÉRANT QUE les coûts des travaux sont estimés à 1 368 268 $, taxes nettes et frais incidents inclus; Règlement numéro 110 Décrétant une dépense de 1 368 268 $, l affectation d une somme de 200 000 $ provenant du fonds général et un emprunt de 1 168 268 $ pour les travaux de réfection du rang St-Léopold

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO L-11807. Basile Angelopoulos. Le présent règlement s applique à l ensemble du territoire sous juridiction de la Ville de Laval.

RÈGLEMENT NUMÉRO L-11807. Basile Angelopoulos. Le présent règlement s applique à l ensemble du territoire sous juridiction de la Ville de Laval. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

Est aussi présent le directeur général, Monsieur Régis Girard.

Est aussi présent le directeur général, Monsieur Régis Girard. Saint-Prime, le 2 mars 2015 Séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Prime tenue à l Hôtel de Ville, 599, rue Principale à Saint-Prime, le lundi 2 mars 2015 à 20 h. Sont présents à cette

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1576-14 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

Plus en détail

Table des matières. 13.1 champ d application. 13.2 aménagement des espaces libres

Table des matières. 13.1 champ d application. 13.2 aménagement des espaces libres Aménagement de terrain Table des matières 13.1 champ d application 13.2 aménagement des espaces libres 13.3 clôtures, haies et murets 13.3.1 matériaux permis 13.3.2 matériaux prohibés 13.3.3 implantation

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE VENISE-EN-QUÉBEC. A cette assemblée sont présents les conseillers : Est absente la conseillère : Madame Micheline Aubry

MUNICIPALITÉ DE VENISE-EN-QUÉBEC. A cette assemblée sont présents les conseillers : Est absente la conseillère : Madame Micheline Aubry MUNICIPALITÉ DE VENISE-EN-QUÉBEC À une séance ordinaire du Conseil de la Municipalité de Venise-en-Québec tenue à l Hôtel de Ville de Venise-en-Québec, lundi 2 décembre 2013 à 20h00 conformément aux dispositions

Plus en détail

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 9 MAI 2011

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 9 MAI 2011 264 SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 9 MAI 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. OUVERTURE DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE... 265 2. 2011 05 116 RENONCEMENT À L AVIS DE CONVOCATION... 265 3. 2011 05 117 ACCEPTATION DE L ORDRE

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC KAMOURASKA SESSION EXTRAORDINAIRE DU 23 DÉCEMBRE 2009

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC KAMOURASKA SESSION EXTRAORDINAIRE DU 23 DÉCEMBRE 2009 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE ST-BRUNO-DE-KAMOURASKA MRC KAMOURASKA SESSION EXTRAORDINAIRE DU 23 DÉCEMBRE 2009 À une session spéciale du conseil municipal tenue le 23 décembre 2009 et à laquelle est

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER RÈGLEMENT # 368 concernant la vidange des fosses septiques des résidences isolées du territoire de la municipalité 74.03.09 Règlement portant

Plus en détail

2014 à 19 h au lieu habituel des sessions, 850 rue Principale à

2014 à 19 h au lieu habituel des sessions, 850 rue Principale à Province de Québec Municipalité de la Paroisse De Saint Ambroise de Kildare Procès verbal de la séance d ajournement du conseil de la municipalité de Saint Ambroise de Kildare tenue le lundi 14 avril 2014

Plus en détail

VILLE DE SAINT-LAZARE MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES PROVINCE DE QUÉBEC

VILLE DE SAINT-LAZARE MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-LAZARE MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 897 MODI- FIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 771 ET LE RÈGLEMENT SUR LES PERMIS ET CERTIFICATS NUMÉRO 774 RELATIVEMENT

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON. Assiste également M. Dany Dallaire, directeur général

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON. Assiste également M. Dany Dallaire, directeur général PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON Procès-verbal d'une session régulière du conseil municipal de Saint-Gédéon, tenue le lundi 1 er octobre 2012 à la salle du conseil à

Plus en détail

Piscine : Piscine hors terre

Piscine : Piscine hors terre Piscine : Est désigné comme une piscine Bassin extérieur ou intérieur ayant une profondeur d eau minimale de 60 centimètres, pouvant être vidé ou rempli une ou plusieurs fois par année, conçu pour la natation

Plus en détail

LE CONSEIL DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-CLOTILDE-DE-HORTON DÉCRÈTE CE QUI SUIT

LE CONSEIL DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-CLOTILDE-DE-HORTON DÉCRÈTE CE QUI SUIT Règlement numéro 98 Décrétant des travaux de réfection des conduites d aqueduc, d égout domestique et de réfection complète de la chaussée et des trottoirs sur plusieurs rues de la municipalité et autorisant

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES

RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES RÈGLEMENT NUMÉRO 276 RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE ET L ÉTANCHÉITÉ DES INSTALLATIONS SEPTIQUES ATTENDU QUE le conseil municipal estime qu il est dans l intérêt de la Municipalité d adopter un règlement établissant

Plus en détail

MRC DE BEAUCE-SARTIGAN REGISTRE DES PROCÈS-VERBAUX Le 21 mars 2012

MRC DE BEAUCE-SARTIGAN REGISTRE DES PROCÈS-VERBAUX Le 21 mars 2012 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE BEAUCE-SARTIGAN Procès-verbal d'une séance régulière de la Municipalité régionale de comté de Beauce-Sartigan tenue en la salle du conseil des

Plus en détail

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 18 NOVEMBRE 2013

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 18 NOVEMBRE 2013 PROVINCE DE QUÉBEC CANTON D'ORFORD SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 18 NOVEMBRE 2013 Le lundi 18 novembre 2013, séance extraordinaire du conseil municipal du Canton d'orford, tenue à la mairie à 19 h sous la présidence

Plus en détail

Est également présente : Caroline Poirier, directrice générale et secrétaire-trésorière.

Est également présente : Caroline Poirier, directrice générale et secrétaire-trésorière. Province de Québec Municipalité Régionale de Comté des Sources Municipalité de Ham-Sud Procès-verbal de la session régulière du Conseil Municipal, tenue le lundi, 1 décembre 2014, à 20h à la salle communautaire

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 371 RÈGLEMENT AFIN DE PERMETTRE LA RÉALISATION D ENTENTE AVEC UN PROMOTEUR

RÈGLEMENT NUMÉRO 371 RÈGLEMENT AFIN DE PERMETTRE LA RÉALISATION D ENTENTE AVEC UN PROMOTEUR PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE VAL-MORIN MRC DES LAURENTIDES RÈGLEMENT NUMÉRO 371 RÈGLEMENT AFIN DE PERMETTRE LA RÉALISATION D ENTENTE AVEC UN PROMOTEUR ATTENDU QUE la municipalité désire se prévaloir

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU MARDI 8 SEPTEMBRE 2015

ORDRE DU JOUR DU MARDI 8 SEPTEMBRE 2015 ORDRE DU JOUR DU MARDI 8 SEPTEMBRE 2015 1. Ouverture de la séance 2. Ordre du jour 3. Approbation des procès-verbaux du mois d août 2015 4. Approbation de la liste des comptes fournisseurs 5. Lecture de

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL. Boischatel, le 3 septembre 2013.

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL. Boischatel, le 3 septembre 2013. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL Boischatel, le 3 septembre 2013. Procès-verbal de la session régulière du Conseil municipal de Boischatel, tenue le 3 ième jour

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE LAVIOLETTE MUNICIPALITÉ DE LAC-ÉDOUARD

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE LAVIOLETTE MUNICIPALITÉ DE LAC-ÉDOUARD PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE LAVIOLETTE MUNICIPALITÉ DE LAC-ÉDOUARD RÈGLEMENT NO 138-2013, adoptant les prévisions budgétaires 2014 et décrétant l imposition des différents taux de taxes ou compensations

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 333-2015

RÈGLEMENT NUMÉRO 333-2015 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE VAUDREUILSOULANGES MUNICIPALITÉ DE RIGAUD RÈGLEMENT NUMÉRO 3332015 RÈGLEMENT DÉCRÉTANT UNE DÉPENSE DE 696 913,25 ET UN EMPRUNT DE 696 913,25 AUX FINS DU FINANCEMENT DU PROGRAMME

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC NOUVELLE-BEAUCE MUNICIPALITÉ DE FRAMPTON. Séance ordinaire du 8 septembre 2014

PROVINCE DE QUÉBEC MRC NOUVELLE-BEAUCE MUNICIPALITÉ DE FRAMPTON. Séance ordinaire du 8 septembre 2014 PROVINCE DE QUÉBEC MRC NOUVELLE-BEAUCE MUNICIPALITÉ DE FRAMPTON Séance ordinaire du 8 septembre 2014 Procès-verbal de la séance ordinaire du Conseil de la Municipalité de Frampton, tenue le lundi 8 septembre

Plus en détail

RÈGLEMENTS DU CONSEIL DE LA VILLE DE SCOTSTOWN

RÈGLEMENTS DU CONSEIL DE LA VILLE DE SCOTSTOWN CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT ST-FRANÇOIS VILLE DE SCOTSTOWN RÈGLEMENT NUMÉRO 412-13 abrogeant les règlements numéro 257-90 et 281-93 et 291-96 relatif aux subventions ayant pour objet de compenser

Plus en détail

formant quorum sous la présidence de M. le maire Daniel Dion.

formant quorum sous la présidence de M. le maire Daniel Dion. Une copie de l avis de convocation de la séance extraordinaire du 30 mars 2015 à 18 h 30 a été signifiée tel que requis par l article 323 de la Loi sur les cités et villes au maire et à chaque membre du

Plus en détail

ATTENDU QU un avis de motion a été donné à cet effet lors de la séance du Conseil tenue le 2 juin 2014;

ATTENDU QU un avis de motion a été donné à cet effet lors de la séance du Conseil tenue le 2 juin 2014; RÈGLEMENT NO 533 RELATIF À LA DÉPENSE ET L EMPRUNT CONCERNANT DES TRAVAUX D ASPHALTAGE DU CHEMIN DU TOUR-DE-L ÎLE POUR UNE SOMME N EXCÉDANT PAS 432 453 $. ATTENDU QU il est dans l intérêt de Ville de Daveluyville

Plus en détail

Diane Beaulieu Désy, conseillère Johanne Guimond, conseillère Gilbert Lemelin, conseiller Régis Lemay, conseiller

Diane Beaulieu Désy, conseillère Johanne Guimond, conseillère Gilbert Lemelin, conseiller Régis Lemay, conseiller Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly, tenue le 4 avril 2011, à 20 h, au centre communautaire, 945, rue de l Église, Saint-Antoine-de-Tilly. Le maire

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PLAISANCE COMTÉ DE PAPINEAU

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PLAISANCE COMTÉ DE PAPINEAU Séance # 06-2015 À une session spéciale du conseil municipal de Plaisance tenue le lundi 29 juin 2015 à 19H00, à la Place des aînés de Plaisance, au 62, rue St-Jean- Baptiste, sous la présidence de Madame

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 129-2014

RÈGLEMENT NUMÉRO 129-2014 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. VAUDREUIL-SOULANGES. MUNICIPALITÉ DE SAINT-POLYCARPE RÈGLEMENT NUMÉRO 129-2014 RÈGLEMENT NUMÉRO 129-2014 ÉTABLISSANT LES TAUX DE LA TAXE FONCIÈRE GÉNÉRALE ET DES SERVICES MUNICIPAUX

Plus en détail

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 23 MARS 2010

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 23 MARS 2010 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-SAUVEUR SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 23 MARS 2010 A une séance extraordinaire tenue le 23 mars 2010 à 9 h 30 à l Hôtel de Ville situé au 1, Place de la Mairie, Saint-Sauveur

Plus en détail

Sont aussi présents M. Daniel Chabot, directeur général et greffier adjoint, et M me Isabelle Lemieux, trésorière.

Sont aussi présents M. Daniel Chabot, directeur général et greffier adjoint, et M me Isabelle Lemieux, trésorière. PROCÈS-VERBAL SÉANCE ORDINAIRE DU 19 MAI 2015 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de la Ville de La Pocatière, tenue au lieu habituel des réunions du conseil, le mardi 19 mai 2015,

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL Boischatel, le 14 janvier 2013. Procès-verbal de la session régulière du Conseil municipal de Boischatel, tenue le 14 ème jour du

Plus en détail

Le conseil décrète ce qui suit :

Le conseil décrète ce qui suit : C A N A D A Province de Québec Ville de Thetford Mines Le 13 juillet 2009 RÈGLEMENT N O 314 Règlement décrétant une dépense et un emprunt de 4 488 700 $ pour des travaux de préparation du projet définitif

Plus en détail

À laquelle séance sont présents Madame la conseillère Mélanie Dupré et Messieurs les conseillers :

À laquelle séance sont présents Madame la conseillère Mélanie Dupré et Messieurs les conseillers : LE 3 SEPTEMBRE 2014 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-BAPTISTE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de ladite municipalité tenue le mercredi 3 septembre 2014 sur les 19 h 35 au centre

Plus en détail

COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME

COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME Séance du comité consultatif d urbanisme tenue mercredi le 13 juin 2012 à 19 h 30, à l hôtel de ville de la Municipalité de Sainte-Martine, au 3, rue des Copains. Sont présents : Est absent : Monsieur

Plus en détail

Province de Québec. 2, rue de l École

Province de Québec. 2, rue de l École 07 AVRIL 2015 Séance ordinaire du conseil municipal tenue le 07 AVRIL 2015 à laquelle sont présents madame la conseillère JULIE FRAPPIER et messieurs les conseillers JONATHAN VACHON, FRANÇOIS BINET et

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Jean-Paul Barbe, la session est ouverte à 20h.

Sous la présidence de Monsieur Jean-Paul Barbe, la session est ouverte à 20h. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE DÉLÉAGE PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil de la Municipalité de Déléage, présidée par Monsieur le maire Jean-Paul

Plus en détail

Règlement no 144-2014 02 décembre 2014

Règlement no 144-2014 02 décembre 2014 Règlement no 144-2014 02 décembre 2014 Règlement 144-2014 décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaire et la délégation d autorisation de dépenses 2015 ATTENDU QU en vertu du deuxième alinéa

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT

PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE SAINT-DONAT Séance extraordinaire des membres du conseil municipal tenue au lieu ordinaire des sessions, le 18 septembre 2014 à 19 h 30, à laquelle

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DES-MONTS

MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DES-MONTS CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE CHARLEVOIX Séance générale du 1 juin 2015 MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DES-MONTS À une séance générale du Conseil de la Municipalité de Notre-Dame-des-Monts, tenue au

Plus en détail

VILLE DE BEAUPRÉ LE 2 MAI 2005

VILLE DE BEAUPRÉ LE 2 MAI 2005 VILLE DE BEAUPRÉ LE 2 MAI 2005 À une séance régulière du conseil municipal tenue au lieu habituel des délibérations, lundi, le 2 mai 2005 à 20h00, à laquelle sont présents: M. Serge Labonté, conseiller

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES.

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES. VILLE DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1325-07 (Modifié par 1364-08) PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES. PRÉAMBULE : ATTENDU que le conseil municipal de la ville de

Plus en détail

Madame Lyne Fortin Directrice générale et secrétaire-trésorière, était aussi présente.

Madame Lyne Fortin Directrice générale et secrétaire-trésorière, était aussi présente. Lors de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Les Méchins tenue à la salle municipale, le lundi 8 septembre 2014 à 19h00, à laquelle étaient Monsieur Alain Dugas, maire Monsieur Rosaire

Plus en détail

Est aussi présent le directeur général, Monsieur Régis Girard.

Est aussi présent le directeur général, Monsieur Régis Girard. Saint-Prime, le 7 novembre 2011 Séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Prime tenue à l Hôtel de Ville, 599, rue Principale à Saint-Prime, le lundi 7 novembre 2011 à 20 h. Sont présents

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE

PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES CHENAUX MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE 494 e séance SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE, tenue le 8 septembre 2015,

Plus en détail

tous les conseillers déclarent avoir lu le règlement et renoncent à sa lecture;

tous les conseillers déclarent avoir lu le règlement et renoncent à sa lecture; VILLE DE SAINT-LAZARE MRC DE VAUDREUIL-SOULANGES PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 751 DÉCRÉTANT L EXÉCUTION DE TRAVAUX SUR LA RUE DU GOLF ET UN EMPRUNT DE 44 000 $ ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QUE

Plus en détail

MUNICIPALITÉ SAINT-PIERRE-BAPTISTE. Le maire, M. Bertrand Fortier, ouvre la session à 20 h 03

MUNICIPALITÉ SAINT-PIERRE-BAPTISTE. Le maire, M. Bertrand Fortier, ouvre la session à 20 h 03 Province du Québec MUNICIPALITÉ SAINT-PIERRE-BAPTISTE SÉANCE ORDINAIRE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Saint- Pierre-Baptiste tenue le 15 janvier 2013 à 20 h à laquelle

Plus en détail

L article 2.5 paragraphe 11. Bâtiment complémentaire est modifié en ajoutant le paragraphe b):

L article 2.5 paragraphe 11. Bâtiment complémentaire est modifié en ajoutant le paragraphe b): RÈGLEMENT NUMÉRO 564 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 436 ATTENDU QUE la Municipalité a le pouvoir de modifier son règlement de zonage en vertu de la Loi sur l aménagement et l urbanisme; ATTENDU

Plus en détail

Madame Lyne Fortin Directrice générale et secrétaire-trésorière, était aussi présente.

Madame Lyne Fortin Directrice générale et secrétaire-trésorière, était aussi présente. Lors d une séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Les Méchins tenue à la salle municipale, le lundi 7 avril 2014 à 19h00, à laquelle étaient Monsieur Alain Dugas, maire Monsieur Rosaire Gauthier,

Plus en détail

qu il est d intérêt public de favoriser la construction résidentielle dans la Municipalité de Ferme-Neuve;

qu il est d intérêt public de favoriser la construction résidentielle dans la Municipalité de Ferme-Neuve; ATTENDU qu il est d intérêt public de favoriser la construction résidentielle dans la Municipalité de Ferme-Neuve; ATTENDU que la construction résidentielle neuve, sur une partie du territoire de la Municipalité,

Plus en détail

LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE STANSTEAD LORS D UNE SÉANCE EXTRAORDINAIRE TENUE LE 6 OCTOBRE 2015

LIVRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE STANSTEAD LORS D UNE SÉANCE EXTRAORDINAIRE TENUE LE 6 OCTOBRE 2015 Une séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Stanstead a eu lieu le 6 e jour du mois d OCTOBRE, de l an DEUX MILLE QUINZE, à l'endroit habituel des sessions. SONT PRÉSENTS Madame et Messieurs

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO : 172. La greffière, Blandine Boulianne, est présente. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent.

RÈGLEMENT NUMÉRO : 172. La greffière, Blandine Boulianne, est présente. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONT-LAURIER RÈGLEMENT NUMÉRO : 172 Règlement pour décréter un emprunt de 199 992,33 $ et une dépense de 204 250 $ pour l acquisition d équipements et de logiciels pour la téléphonie

Plus en détail

Sous la présidence de monsieur le maire Gaétan Vachon,

Sous la présidence de monsieur le maire Gaétan Vachon, PROVINCE DE QUÉBEC, Ville de Sainte-Marie, Le 22 janvier 2014. PROCÈS-VERBAL de la séance extraordinaire du conseil de la Ville de Sainte- Marie, tenue le vingt-deuxième jour du mois de janvier de l'an

Plus en détail

PAROISSE DE SAINT-MALACHIE. Mme Odette Lapointe M. Michel Boileau M. Richard Jacques M. Raymond Aubé

PAROISSE DE SAINT-MALACHIE. Mme Odette Lapointe M. Michel Boileau M. Richard Jacques M. Raymond Aubé LE 1 ER DÉCEMBRE 2008 PROVINCE DE QUÉBEC PAROISSE DE SAINT-MALACHIE Procès-verbal de la session régulière du conseil municipal de Saint- Malachie, tenue le 1 er décembre 2008, à l édifice municipal, à

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LECLERCVILLE M.R.C. DE LOTBINIÈRE. Procès-verbal de la séance du 1er juin 2015.

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LECLERCVILLE M.R.C. DE LOTBINIÈRE. Procès-verbal de la séance du 1er juin 2015. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LECLERCVILLE M.R.C. DE LOTBINIÈRE Procès-verbal de la séance du 1er juin 2015. 2015-06-01 Ouverture de la séance La séance est ouverte à 20 h. Sont présents : Sont absents

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL Boischatel, le 18 août 2014. Procès-verbal de la session régulière du Conseil municipal de Boischatel, tenue le 18 ième jour du

Plus en détail

LE 25 SEPTEMBRE 2012 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

LE 25 SEPTEMBRE 2012 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL LE 25 SEPTEMBRE 2012 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Procès-verbal d une séance extraordinaire du Conseil municipal de la Ville de Brownsburg-Chatham, tenue le 25 septembre

Plus en détail

Mme Nathalie Plante, Représentante des usagers du T.A. - ORDRE DU JOUR

Mme Nathalie Plante, Représentante des usagers du T.A. - ORDRE DU JOUR PROCÈS-VERBAL de l assemblée ordinaire de la Société de transport de Lévis, tenue au 795, Alphonse-Desjardins, le jeudi dix-neuf avril deux mille douze à 19 h 30. SONT PRÉSENTS : M. Michel Patry, Président

Plus en détail

Sous la présidence de monsieur le maire suppléant Yves Chassé, Étaient présents : les conseillers Christian Laroche, Patrice Cossette, Paulin Nappert,

Sous la présidence de monsieur le maire suppléant Yves Chassé, Étaient présents : les conseillers Christian Laroche, Patrice Cossette, Paulin Nappert, PROVINCE DE QUÉBEC, Ville de Sainte-Marie, Le 21 mai 2013. PROCÈS-VERBAL de la séance extraordinaire du conseil de la Ville de Sainte-Marie, tenue le vingt et unième jour du mois de mai de l'an deux mille

Plus en détail

Les membres du conseil présents forment le quorum.

Les membres du conseil présents forment le quorum. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC RÈGLEMENT NUMÉRO 10030-2009 décrétant un emprunt maximum de 7 000 $ pour des travaux de correction de la voirie et de la canalisation des fossés

Plus en détail

2014-02-11-02 Adoption du procès-verbal de la séance ordinaire du 14 février et de la séance extraordinaire du 27 janvier 2014

2014-02-11-02 Adoption du procès-verbal de la séance ordinaire du 14 février et de la séance extraordinaire du 27 janvier 2014 SÉANCE ORDINAIRE DU 11 FÉVRIER 2014 SONT PRÉSENTS: les conseillers (ère) Tanya Ladouceur, Gilbert Lacasse, Pierre Bérubé, Pierre Gingras, Yves Ouellet, Steve Raymond sous la présidence de la mairesse Nicole

Plus en détail

MUNICIPALITÉ ASCOT CORNER M.R.C. DU HAUT ST-FRANÇOIS RÈGLEMENT NO 499 - DÉCRÉTANT L'IMPOSITION DES TAXES, PERMIS ET TARIFICATION POUR L'ANNÉE 2007:

MUNICIPALITÉ ASCOT CORNER M.R.C. DU HAUT ST-FRANÇOIS RÈGLEMENT NO 499 - DÉCRÉTANT L'IMPOSITION DES TAXES, PERMIS ET TARIFICATION POUR L'ANNÉE 2007: RÈGLEMENT NO 499 - DÉCRÉTANT L'IMPOSITION DES TAXES, PERMIS ET TARIFICATION POUR L'ANNÉE 2007: ATTENDU QU en vertu de l'article 954 du Code municipal du Québec, le conseil doit adopter le budget de l'année

Plus en détail

ATTENDU QU un comité d urbanisme a été constitué, conformément aux articles 146 et 147 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (LRQ, ch. A-19.

ATTENDU QU un comité d urbanisme a été constitué, conformément aux articles 146 et 147 de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (LRQ, ch. A-19. PROVINCE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE BOILEAU MRC PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 01-065 RÈGLEMENT SUR LES DÉROGATIONS MINEURES AUX RÈGLEMENTS D URBANISME ATTENDU QUE la Municipalité de Boileau a adopté un règlement

Plus en détail

Monsieur Jacques Brisebois, directeur général Madame Danielle Gauthier, directrice générale adjointe

Monsieur Jacques Brisebois, directeur général Madame Danielle Gauthier, directrice générale adjointe PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES LAURENTIDES MUNICIPALITÉ DE SAINT-FAUSTIN-LAC-CARRÉ PROCÈS-VERBAL de la séance spéciale du conseil de la Municipalité de Saint-Faustin- Lac-Carré, présidée par Monsieur le maire

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-BAPTISTE

MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-BAPTISTE LE 5 JUILLET 2011 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-BAPTISTE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de ladite municipalité tenue le mardi 5 juillet 2011 sur les 19 h 30 au centre communautaire

Plus en détail

Assiste également M. Dany Dallaire, directeur général 1- LECTURE ET ACCEPTATION DE L'ORDRE DU JOUR

Assiste également M. Dany Dallaire, directeur général 1- LECTURE ET ACCEPTATION DE L'ORDRE DU JOUR PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON Procès-verbal d'une session régulière du conseil municipal de Saint-Gédéon, tenue le lundi 5 novembre 2012 à la salle du conseil à 20

Plus en détail

Était également présente Angèle Germain, directrice générale/secrétaire-trésorière.

Était également présente Angèle Germain, directrice générale/secrétaire-trésorière. Procès-verbal d'une séance ordinaire du Conseil de la municipalité de Villeroy, tenue le mardi 1 er février 2011, à 19 h 30, à la salle de l'école Centrale, 378, Principale. Sont présents : Réjean Perron,

Plus en détail

Était absent : Monsieur Jean-Pierre Arpin (abs. motivée) 11.1 Ouverture de la séance. 11.2 Lecture et adoption de l'ordre du jour

Était absent : Monsieur Jean-Pierre Arpin (abs. motivée) 11.1 Ouverture de la séance. 11.2 Lecture et adoption de l'ordre du jour PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-LOUIS 2015/11/02 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Louis, tenue à l école de Saint-Louis, le lundi, 2 novembre 2015, à

Plus en détail