Effets induits par les séismes (1/2) :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Effets induits par les séismes (1/2) :"

Transcription

1 Journées Techniques organisées avec l appui du Sétra et sous l égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Effets induits par les séismes (1/2) : La liquéfaction des sols JF Serratrice CETE Méditerranée 1

2 Une pré-définition La liquéfaction des sols saturés effondrables La liquéfaction d un sol saturé et lâche constitue la situation ultime de son comportement mécanique où, en présence de contraintes de cisaillement et suite à l accumulation de pressions interstitielles, le sol s effondre et perd toute sa résistance. Le chargement peut être statique ou dynamique. Tous les sols ne sont pas liquéfiables. Les conditions de la liquéfaction font intervenir à la fois : - la nature du sol, à dominante sableuse et effondrable, - l état du sol, saturé et de faible densité (sol lâche), - une faible résistance en présence de pressions interstitielles, - la puissance et la durée de la sollicitation sismique par rapport à la résistance du sol. 2

3 parmi d autres Un aspect du comportement dynamique des sols En matière de comportement mécanique, la liquéfaction des sols se décline en termes de sensibilité et de résistance cyclique. Dans le domaine sismique, la liquéfaction ne constitue qu un aspect du comportement dynamique des sols, car de nombreux problèmes appellent à connaître aussi les propriétés : c est à dire : - de déformabilité des sols, - et d amortissement, - comment le sol se déforme, - et comment il dissipe de l énergie, pendant le mouvement sismique? 3

4 Un peu d histoire Remblai hydraulique sableux Barrage de Calaveras (Californie) Remblai hydraulique non compacté 4

5 Des illustrations Séisme de Niigata 1964 Quartier Kawagishi-Cho Fondations superficielles 5

6 Séisme de Niigata 1964 Pont Showa sur la rivière Shinano Fondations profondes 6

7 Séisme d Alaska 1964 Remblais routiers Liquéfaction du sol de fondation 7

8 Barrage de San Fernando Californie Séisme de San Fernando 1971 Remblai hydraulique sableux Zone liquéfiée 8

9 Digues Tokachi-Oki, Japon, 2003 Kushiro, Japon, 1993 Bhuj, Inde,

10 Séisme de Hyogoken-Nambu (Kobe) 1995 Murs de quai Liquéfaction du terre-plein 10

11 Séisme de Cocaeli (Adapazari) 1999 Fondations superficielles Liquéfaction du sol de fondation 11

12 Des illustrations Fondations superficielles Séisme de Cocaeli (Adapazari)

13 D après Kazama (2011) Séisme de Tohoku Japon

14 Fondations Séisme de Tohoku Japon 2011 D après Towhata (2011) 14

15 Séisme de Tohoku Japon 2011 D après Towhata (2011) 15

16 à la définition Des propriétés dynamiques des sols Caractéristiques de résistance : - résistance au cisaillement non drainée c u pour les sols cohérents, - sinon, résistance au cisaillement cyclique non drainé τ cy,u, Caractéristiques dynamiques : - module de cisaillement G 0 et dégradation du module G(γ), - coefficient d amortissement D(γ). De la liquéfaction des sols La liquéfaction d un sol saturé sans cohésion pendant le mouvement sismique désigne : - la diminution de la rigidité du sol, - et/ou la diminution de sa résistance au cisaillement, Dans les problèmes d interactions sols-structures Mécanisme de rupture extrême qui advient dans les sols peu consistants saturés et pendant les mouvements forts dues à l augmentation de la pression de l eau interstitielle et susceptibles de produire : - des déformations permanentes significatives (tassements, glissements), - voire un quasi-annulation des contraintes effectives (étalements). Définitions de l Eurocode 8 NF EN

17 et au constat Volcan de sable Couche liquéfiée 17

18 Essais de laboratoire Essais cycliques Courbes d un essai triaxial cyclique Presse triaxiale cyclique Entrée en grandes déformations Contrainte de cisaillement cyclique Accumulation de la pression interstitielle au cours des cycles Éprouvettes d essais 18

19 Essais de laboratoire Sable lâche Essais cycliques Argile molle Entrée en grandes déformations Contrainte de cisaillement cyclique Accumulation de la pression interstitielle au cours des cycles Courbes d essais triaxiaux cycliques 19

20 Essais de laboratoire Essais cycliques Résistance cyclique en fonction du nombre de cycles Avant essai Après essai 0,4 Résistance cyclique 0,3 0,2 0,1 r se r re limon sable Facteur de sécurité F S Rupture en extension 0 N e Nombre de cycles N e F s = r re / r se F s < 1 liquéfaction quasi certaine F s < 1,33 liquéfaction probable nombre de cycles équivalents 20

21 Sondages au piézocône Essais in-situ Pointe d un piézocône Pénétromètre CPTu Reconnaissances à terre Viaduc de Caronte Reconnaissances en mer Aéroport de Nice Côte d Azur 21

22 Sondages au piézocône Essais in-situ Pénétromètre CPTu Train de tiges Connecteur u 3 Pointe d un piézocône Positions des filtres de prise de pression d'eau u 2 Manchon de frottement Pointe pénétrométrique u 1 Cône 22

23 Sondages au piézocône Site en Turquie Site en France Essais in-situ Sables Limons Argiles 23

24 Applications opérationnelles Les sites et les constructions La liquéfaction concerne surtout des sites en milieu côtier et des sols sableux qui constituent des dépôts récents. Elle concerne aussi tous les types de constructions : fondations ouvrages en terre etc. - habitations, - ouvrages d art, - soutènements, - barrages, - remblais, - digues, - quais, 24

25 Applications opérationnelles A55 Viaduc de Caronte Zone de sismicité modérée (3) a gr = 1,1 m/s 2 a g = 2,1 m/s 2 Liquéfaction de la couche Déstabilisation de la berge Efforts parasites sur la fondation 25

26 Applications opérationnelles Zone Sud Est de l aéroport de Nice Côte d Azur? 26

27 Applications opérationnelles Quai Platelage Remblais Pieux de fondation Sables et limons vasards Sables et graviers Marnes Rideau de palplanches Colonnes pour traitement des sols 27

28 Applications opérationnelles Quai des Avisos (Martinique) Zone de sismicité forte (5) a gr = 3,0 m/s 2 a g = 4,2 m/s 2 28

29 Applications opérationnelles Dégradation du module d Young Interaction sol-structure Sites industriels Terminal méthanier Accroissement de l amortissement 29

30 Des méthodes de calcul Côté fleuve Digue Digues Côté fleuve Digue Mécanisme de rupture sous l action de l accélération sismique Profil de calcul d'une digue de la rivière Kushiro au Japon (Hokkaido, 1993). En bas, cinématique de rupture pour un déplacement de 1 m du bloc aval. 30

31 Renforcements des sols Compactage Traitement densifier le sol augmenter sa résistance le confiner le drainer Renforcement Compactage dynamique Injection Jet grouting Colonne ballastées Vibro-flotation Drainages Etc. 31

32 Renforcements des sols Inclusions Remblais Inclusions Remblai léger 32

33 Renforcements des sols Adoucir les pentes 1/2 Confiner le terrain Remblais Digues Traitements des sols Traitements des sols Densification des sols Traitements des sols 33

34 Renforcements des sols Sols renforcés Quais Sols traités 34

35 Renforcements des sols Traitement du sol Parois traités Fondations Pieux renforcés Massif de pieux 35

36 Conclusion La liquéfaction est un mécanisme de rupture extrême qui advient dans des sols peu consistants saturés et pendant des mouvements sismiques forts. Nécessité de croiser les données provenant de différents types d essais (laboratoire, CPTu, V s et autres). Dans l avenir, il conviendra d améliorer la caractérisation des sols intermédiaires «sables-argiles». Adapter la conception de l ouvrage et bannir certaines techniques de construction Recourir à des méthodes de traitement et/ou de renforcement des sols.. 36

Séismicité régionale La liquéfaction des sols

Séismicité régionale La liquéfaction des sols Journée technique PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Séismicité régionale La liquéfaction des sols Olivier MALASSINGNE DLR Saint Brieuc CETE Ouest Centre d'études Techniques de l'équipement Ouest Séismicité

Plus en détail

Moyens d'essais de laboratoire pour la caractérisation de la liquéfaction des sols

Moyens d'essais de laboratoire pour la caractérisation de la liquéfaction des sols jfs i10-xxx 22/03/2010 1 Liquéfaction des sols sous séismes Réunion technique de CFMS 24 mars 2010 Paris Moyens d'essais de laboratoire pour la caractérisation de la liquéfaction des sols Essais de laboratoire

Plus en détail

REMBLAIS SUR SOLS LIQUEFIABLES: EVALUATION DU RISQUE ET INCIDENCE SUR LA STABILITE FZ. ZERFA FONDASOL

REMBLAIS SUR SOLS LIQUEFIABLES: EVALUATION DU RISQUE ET INCIDENCE SUR LA STABILITE FZ. ZERFA FONDASOL REMBLAIS SUR SOLS LIQUEFIABLES: EVALUATION DU RISQUE ET INCIDENCE SUR LA STABILITE FZ. ZERFA FONDASOL SOMMAIRE Eléments influençant le potentiel de liquéfaction Principales méthodes m d investigation,

Plus en détail

Analyse du comportement sismique des digues

Analyse du comportement sismique des digues Analyse du comportement sismique des digues 28 juin 2016 Les infrastructures maritimes confrontées aux aléas naturels Analyse du comportement des digues sous l'effet des séismes Mécanismes de rupture Digues

Plus en détail

Fondations et murs. Journée technique PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE. Olivier MALASSINGNE DLR Saint Brieuc. CETE Ouest

Fondations et murs. Journée technique PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE. Olivier MALASSINGNE DLR Saint Brieuc. CETE Ouest Journée technique PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Fondations et murs Olivier MALASSINGNE DLR Saint Brieuc CETE Ouest Centre d'études Techniques de l'équipement Ouest Fondations et murs Choix du site

Plus en détail

Introduction à l Eurocode 8 partie V

Introduction à l Eurocode 8 partie V Introduction à l Eurocode 8 partie V Page 1/26 Composition Eurocode 8 partie V choix du site et des sols de fondation reconnaissance et études géotechniques systèmes de fondation Fondations superficielles

Plus en détail

Renforcement parasismique des constructions existantes

Renforcement parasismique des constructions existantes Renforcement parasismique des constructions existantes Le Traitement contre la liquéfaction des sols en France Métropolitaine Stéphane Brûlé Aix en Provence, le 27 novembre 2014 Introduction La liquéfaction

Plus en détail

Qualification et prise en compte du risque de liquéfaction sur les OA

Qualification et prise en compte du risque de liquéfaction sur les OA Journées Techniques organisées avec l appui du Sétra et sous l égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Qualification et prise en compte du risque de liquéfaction sur les OA JF Serratrice

Plus en détail

Les Eurocodes, l Eurocode 7 et les normes d application nationale. Sébastien Burlon CETE Nord-Picardie

Les Eurocodes, l Eurocode 7 et les normes d application nationale. Sébastien Burlon CETE Nord-Picardie Les Eurocodes, l Eurocode 7 et les normes d application nationale Page 1/23 EN 1990 EN 1991 Sécurité structurale, aptitude au service, durabilité et robustesse Actions sur les structures EN 1992 EN 1993

Plus en détail

Présentation de la nouvelle législation parasismique

Présentation de la nouvelle législation parasismique Journée technique PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Présentation de la nouvelle législation parasismique Olivier MALASSINGNE CETE Ouest Département Laboratoire de St Brieuc Centre d'études Techniques

Plus en détail

Digues et barrages. Journées techniques organisées avec l'appui du Sétra et sous l'égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE

Digues et barrages. Journées techniques organisées avec l'appui du Sétra et sous l'égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Journées techniques organisées avec l'appui du Sétra et sous l'égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE David CRIADO DREAL PACA Direction Régionale de l'environnement, de l' Aménagement et

Plus en détail

AMELIORATION DES SOLS LIQUEFACTION

AMELIORATION DES SOLS LIQUEFACTION AMELIORATION DES SOLS LIQUEFACTION Serge LAMBERT Keller Fondations Spéciales Journée Technique AFPS-CFMS du 5 avril 2016 «Vibrations et Séisme» Justification des traitements anti-liquéfaction Introduction

Plus en détail

DESCRIPTIFS DES PROCEDES D AMELIORATION ET RENFORCEMENT DE SOL

DESCRIPTIFS DES PROCEDES D AMELIORATION ET RENFORCEMENT DE SOL GUIDE AFPS/CFMS «Procédés d amélioration et de renforcement de sols sous actions sismiques» DESCRIPTIFS DES PROCEDES D AMELIORATION ET RENFORCEMENT DE SOL Jean-Marc DEBATS 1 Classification générale des

Plus en détail

Calcul de de stabilité

Calcul de de stabilité Calcul de de stabilité Principe contrôle de la sécurité au glissement pour diverses surfaces de rupture possibles Méthodes d'analyse la masse hétérogène et instable est découpée verticalement en tranches

Plus en détail

ASPECTS GEOTECHNIQUES EUROCODE 8 - Partie 5. Alain Pecker

ASPECTS GEOTECHNIQUES EUROCODE 8 - Partie 5. Alain Pecker ASPECTS GEOTECHNIQUES EUROCODE 8 - Partie 5 Alain Pecker Eurocode 8 : Aspects géotechniques CFMS 4 Octobre 2006 EUROCODE 8 PARTIE 5 Fondations Ouvrages de soutènement Aspects géotechniques En raison de

Plus en détail

Chapitre 11. Amélioration des sols sans inclusions

Chapitre 11. Amélioration des sols sans inclusions Chapitre 11. Amélioration des sols sans inclusions 1. DOMAINES DE L AMÉLIORATION DES SOLS 2 2.AMÉLIORATION PAR COMPACTAGE 2 2.1 Le compactage statique horizontal par injection solide 2 2.2 Le compactage

Plus en détail

JUSTIFICATION S GENERALES D UNE FONDATION SUR SOL AMELIORE

JUSTIFICATION S GENERALES D UNE FONDATION SUR SOL AMELIORE GUIDE AFPS/CFMS «Procédés d amélioration et de renforcement de sols sous actions sismiques» JUSTIFICATION S GENERALES D UNE FONDATION SUR SOL AMELIORE Eric Jandel CHAPITRE 5 : SOMMAIRE 5.1: Justifications

Plus en détail

Serge Lambert. Keller Fondations Spéciales SAS

Serge Lambert.  Keller Fondations Spéciales SAS Serge Lambert www.keller-france.com Keller Fondations Spéciales SAS 1 Guide technique Amélioration des sols en zone sismique Groupe de travail de l'afps En partenariat avec le SOFFONS et le CFMS Animateurs

Plus en détail

FONDATIONS SUPERFICIELLES

FONDATIONS SUPERFICIELLES FONDATIONS SUPERFICIELLES Stéphan BERNHARD LRPC de LYON ENTPE MDS 2 1 Sommaire 1. Essais de mécanique des sols in situ Essai pressiométrique Essai au pénétromètre statique Essai au pénétromètre dynamique

Plus en détail

des sols et de fondations 1

des sols et de fondations 1 Problè111es pratiques de 111écanique des sols et de fondations 1 Généralités Plasticité Calcul des tassements Interprétation des essais in situ Guy Sanglerat/ Gilbert Olivari Bernard Cambou préface de

Plus en détail

Exemples de calculs sismiques :

Exemples de calculs sismiques : Journées techniques organisées avec l'appui du Sétra et sous l'égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Exemples de calculs sismiques : Cas d'un Arnold BALLIERE CETE Méditerranée Centre d'études

Plus en détail

Liquéfaction des sols et essais in situ

Liquéfaction des sols et essais in situ Liquéfaction des sols et essais in situ Recherches en cours Lien avec la pratique Pierre FORAY, Etienne FLAVIGNY Laboratoire Sols, Solides, Structures, Grenoble Plan Quelques résultats sur l utilisation

Plus en détail

Mécanique des sols Caractéristiques physiques et classification Eau dans le sol Déformations des sols Résistance au cisaillement des sols

Mécanique des sols Caractéristiques physiques et classification Eau dans le sol Déformations des sols Résistance au cisaillement des sols Mécanique des sols Chapitre I Caractéristiques physiques et classification Chapitre II Eau dans le sol Chapitre III Déformations des sols Chapitre V Résistance au cisaillement des sols 1 Problème de mécanique

Plus en détail

Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2

Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2 Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2 1. PREAMBULE La nouvelle réglementation sismique a été mise en place le 22 octobre 2010 au travers des textes

Plus en détail

Questions ouvertes pour l analyse structurale et le dimensionnement sismique des systèmes de fondations

Questions ouvertes pour l analyse structurale et le dimensionnement sismique des systèmes de fondations journée de printemps 16 mai 2014 - Zürich Questions ouvertes pour l analyse structurale et le dimensionnement sismique des systèmes de fondations Dr F. Mayoraz, ing. civil dipl. EPFL De Cérenville Géotechnique

Plus en détail

Murs de soutènement Mécanique des sols appliquée - Murs de soutènement - Janvier

Murs de soutènement Mécanique des sols appliquée - Murs de soutènement - Janvier Murs de soutènement 1 Plan du cours 1. Présentation des principaux types d ouvrages et choix d une solution 2. Modélisation et dimensionnement des ouvrages 3. Rappels Poussée-butée 4. Exemple d application

Plus en détail

Pr NF P Norme de justification des fondations superficielles

Pr NF P Norme de justification des fondations superficielles Pr NF P 94-261 Norme de justification des fondations superficielles Journée CFMS du 11/10/2012 Julien HABERT CETE Nord Picardie Sébastien BURLON IFSTTAR Formation Qualifiante Infrastructures Durables Routières

Plus en détail

Caractérisation des matériaux traités du matelas. Essais en centrifugeuse avec des matelas traités

Caractérisation des matériaux traités du matelas. Essais en centrifugeuse avec des matelas traités Caractérisation des matériaux traités du matelas Essais en centrifugeuse avec des matelas traités Umur Salih OKYAY Paris, le 04/10/2011 1 Ordre de la présentation Caractérisation des matériaux traités

Plus en détail

Digue expérimentale en limon traité à la chaux

Digue expérimentale en limon traité à la chaux I. Charles CETE NC / CER C. Chevalier IFSTTAR G. Herrier LHOIST GROUP E. Durand CETE NC / LRB Isabelle CHARLES CETE-NC / CER Page 1 Objectifs Prouver la faisabilité du traitement spécifique à la chaux

Plus en détail

ENTPE année scolaire 2005-2006 Cours de Mécanique des Sols II. Essais in situ et capacité portante des fondations superficielles

ENTPE année scolaire 2005-2006 Cours de Mécanique des Sols II. Essais in situ et capacité portante des fondations superficielles Essais in situ et capacité portance des fondations superficielles p. 1 / 13 ENTPE année scolaire 005-006 Cours de Mécanique des Sols II Essais in situ et capacité portante des fondations superficielles

Plus en détail

Mastère Génie Civil Européen

Mastère Génie Civil Européen ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES Année 9-21 Mastère Génie Civil Européen Géotechnique 1 Bureau d études ESSAIS EN PLACE Le sol de fondation d un ouvrage a fait l objet d une reconnaissance géotechnique

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES Département de Génie Civil 3 e année Ingénierie de la Construction Géotechnique 1 Martin CYR Jacques LERAU La Géotechnique Union Syndicale Géotechnique http://www.u-s-g.com/

Plus en détail

1. Présentation du sujet, objectifs et méthodologie de travail Introduction : l observation du problème.

1. Présentation du sujet, objectifs et méthodologie de travail Introduction : l observation du problème. 1. Présentation du sujet, objectifs et méthodologie de travail. 1.1. Introduction : l observation du problème. Les travaux du TGV Nord ont permis d observer des effondrements de sols loessiques mis à nu

Plus en détail

3 Conditions de sol et actions sismiques

3 Conditions de sol et actions sismiques Page 29 3 Conditions de sol et actions sismiques 3.1 Conditions de sol 3.1.1 Généralités (1)P Des investigations appropriées doivent être réalisées en vue de classer le sol conformément aux classes indiquées

Plus en détail

Chapitre 3 HYDRAULIQUE DES SOLS. Dans ce chapitre nous étudierons les écoulements permanents dans un sol saturé.

Chapitre 3 HYDRAULIQUE DES SOLS. Dans ce chapitre nous étudierons les écoulements permanents dans un sol saturé. Chapitre 3 HYDRAULIQUE DES SOLS Dans ce chapitre nous étudierons les écoulements permanents dans un sol saturé. 3.1 - DÉFINITIONS 3.1.1 - Vitesse de l eau dans le sol Par définition, la vitesse apparente

Plus en détail

CHAPITRE II ÉVALUATION DE LA RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT DES SOLS GCI 737 -RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT

CHAPITRE II ÉVALUATION DE LA RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT DES SOLS GCI 737 -RÉSISTANCE AU CISAILLEMENT CHAPITRE II ÉVALUATION DE LA RÉSISTANCE AU Introduction Sols déposés en nature On ne connaît pas la résistance. Le problème dans les sols consiste à établir cette résistance. L échantillon, les conditions

Plus en détail

Diagnostic de la digue de la Palière

Diagnostic de la digue de la Palière 27 Janvier 2011 Diagnostic de la digue de la Palière M. Fahd Cuira Melle Aurélie Garandet Diagnostic de la digue de la Palière Contexte et problématique de la digue Localisation: Retenue de l aménagement

Plus en détail

1. Rappel du contexte. Avis DSU/ décembre 2009

1. Rappel du contexte. Avis DSU/ décembre 2009 Avis DSU/2009-168 22 décembre 2009 Avis de l IRSN sur les risques de liquéfaction des sols au droit du Laboratoire d'études et de fabrications expérimentales de combustibles nucléaires avancés (LEFCA -

Plus en détail

Calcul des écrans de soutènement

Calcul des écrans de soutènement Applications de l Eurocode 7 Calcul des écrans de soutènement CFMS 26/01/2005 Calcul des écrans de soutènement selon l Eurocode 7 Etat des lieux (5 mn) Lecture du chapitre 9 (20 mn) Calcul aux états limites

Plus en détail

Ouvrages d art en zone sismique

Ouvrages d art en zone sismique Alain Capra & Aurélien Godreau Ouvrages d art en zone sismique Guide d utilisation de l Eurocode 8 Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465346-1 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13384-4 Chapitre

Plus en détail

CORRELATIONS A PARTIR DU PENETROMETRE STATIQUE

CORRELATIONS A PARTIR DU PENETROMETRE STATIQUE CORRELATIONS A PARTIR DU PENETROMETRE STATIQUE SOME CORRELATIONS OUT OF CONE PENETRATION TESTS Catherine JACQUARD 1, Claire BOUTET 2 1 Fondasol, Montfavet, France. 2 Fondasol, Lille, France RÉSUMÉ L objectif

Plus en détail

Propriétés des sols traités à la chaux et contexte hydraulique

Propriétés des sols traités à la chaux et contexte hydraulique Une digue protège une maison lors d une inondation de la rivière Yazoo, le 18 mai 2011, près de Vicksburg (Mississippi). (Scott Olson/Getty Images) Propriétés des sols traités à la chaux et contexte hydraulique

Plus en détail

École Nationale des Ponts et Chaussées Année scolaire Mécanique des sols et des roches

École Nationale des Ponts et Chaussées Année scolaire Mécanique des sols et des roches École Nationale des Ponts et Chaussées Année scolaire 2008-2009 Mécanique des sols et des roches Contrôle des connaissances 2 (Séance du 2 février 2009) CORRIGÉ Exercice 1. Résistance au cisaillement et

Plus en détail

MECANIOUE DES SOLS M PARIS. Daniel CORDARY LONDRES - NEWYORK. 11, rue Lavoisier F Paris Cedex 08

MECANIOUE DES SOLS M PARIS. Daniel CORDARY LONDRES - NEWYORK. 11, rue Lavoisier F Paris Cedex 08 , MECANIOUE DES SOLS Daniel CORDARY LONDRES - NEWYORK M PARIS 11, rue Lavoisier F 75384 Paris Cedex 08 TABLE DES MATIERES Avant-propos......................................................... Table des

Plus en détail

Documentation technique

Documentation technique Documentation technique Soil-Mixing, Palplanches, Rabattement de nappe www.tecs-france.com TECS [224, rue Savournin. 83600 FREJUS] [Tel : 04 94 53 39 42] [Fax : 04 94 53 40 16] [Mail : tecspalplanches@wanadoo.fr]

Plus en détail

ESSAIS ET MESURES IN-SITU

ESSAIS ET MESURES IN-SITU ESSAIS ET MESURES IN-SITU 1 INTRODUCTION La détermination des caractéristiques d'un sol nécessite la réalisation d'essais. Certains essais (relatifs au comportement à court terme), peuvent être effectués

Plus en détail

CONTRÔLE DU COMPACTAGE DES REMBLAIS AU MOYEN DU PENETROMETRE DYNAMIQUE LEGER TYPE PANDA JANSSENS B., DETHY B., THEYS Fr. CRR

CONTRÔLE DU COMPACTAGE DES REMBLAIS AU MOYEN DU PENETROMETRE DYNAMIQUE LEGER TYPE PANDA JANSSENS B., DETHY B., THEYS Fr. CRR CONTRÔLE DU COMPACTAGE DES REMBLAIS AU MOYEN DU PENETROMETRE DYNAMIQUE LEGER TYPE PANDA JANSSENS B., DETHY B., THEYS Fr. CRR 12 septembre 2013 WELTER Ph., JASPAR G. SPW-Division de la Géotechnique Introduction

Plus en détail

Renforcement de l étanchéité des digues Inventaire des méthodes Les procédés GEOMIX et TRENCHMIX

Renforcement de l étanchéité des digues Inventaire des méthodes Les procédés GEOMIX et TRENCHMIX Renforcement de l étanchéité des digues Inventaire des méthodes Les procédés GEOMIX et TRENCHMIX DEUX GRANDES FAMILLES Procédés à base de parois ou analogues Il s agit de coupures positives réalisées avec

Plus en détail

Licence S1: Planète Terre La Terre et l homme. Risques naturels: les séismes. Risques naturels: les séismes

Licence S1: Planète Terre La Terre et l homme. Risques naturels: les séismes. Risques naturels: les séismes Licence S1: Planète Terre La Terre et l homme Jacques DEVERCHERE Séance 2 Risques naturels: les séismes CM >2h 2007-2008 Puis Séance 3: tsunamis (

Plus en détail

Caractérisation des matériaux de matelas naturels

Caractérisation des matériaux de matelas naturels Caractérisation des matériaux de matelas naturels J-C. Dupla, J. Canou, A.Q. Dinh, I. Andria- Ntoanina, G. Baudoin, L. Thorel Réunion technique du CFMS, 4 octobre 211, CNAM Paris 1 Plan Objectifs Matériaux

Plus en détail

Les essais de pénétration statiques APPLICATION À LA RECONNAISSANCE PARAMÈTRES GÉOTECHNIQUES. Henri C. van de Graaf

Les essais de pénétration statiques APPLICATION À LA RECONNAISSANCE PARAMÈTRES GÉOTECHNIQUES. Henri C. van de Graaf Les essais de pénétration statiques APPLICATION À LA RECONNAISSANCE ET PARAMÈTRES GÉOTECHNIQUES Henri C. van de Graaf LANKELMA GEOTECHNIEK Pays-Bas Les spécialistes du pénétromètre statique Sujets: La

Plus en détail

Prise en compte des séismes dans la conception des ouvrages d'art : Retours d'expérience et évolution de la réglementation

Prise en compte des séismes dans la conception des ouvrages d'art : Retours d'expérience et évolution de la réglementation Prise en compte des séismes dans la conception des ouvrages d'art : Retours d'expérience et évolution de la réglementation Denis DAVI CETE Méditerranée Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Jean-François BOCQUET

Jean-François BOCQUET Recherche dans le domaine du bois Le programme de recherche Pieux-Bois Jean-François BOCQUET ENSTIB CONCEPTION ET GESTION DES OUVRAGES D ART EN BOIS : Les nouvelles avancées ENSTIB - AFGC Présentation

Plus en détail

Modèle simplifié 3D de l interaction solstructure: implantation dans Cast3m.

Modèle simplifié 3D de l interaction solstructure: implantation dans Cast3m. Modèle simplifié 3D de l interaction solstructure: implantation dans Cast3m. Stéphane Grange (Post-Doctorant IRSN) MCF Université Joseph Fourier/Laboratoire 3S-R Journée du club Cast3m Jeudi 26 Novembre

Plus en détail

1 ) Fonctions des fondations :

1 ) Fonctions des fondations : On appelle fondation, la partie d'un ouvrage reposant sur un terrain d'assise auquel sont transmises toutes les charges permanentes et variables supportées par cet ouvrage. 1 ) Fonctions des fondations

Plus en détail

EXERCICES DE PHYSIQUE DES SOLS SERIE 1 PROPRIETES PHYSIQUES DES SOLS

EXERCICES DE PHYSIQUE DES SOLS SERIE 1 PROPRIETES PHYSIQUES DES SOLS EXERCICES DE PHYSIQUE DES SOLS SERIE 1 PROPRIETES PHYSIQUES DES SOLS 1) On a réalisé un sondage de reconnaissance 1 dont la coupe est donnée dans la coupe cidessous. A l arrivée des caisses de carottes

Plus en détail

Ouvrages d'art. Journées techniques organisées avec l'appui du Sétra et sous l'égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE

Ouvrages d'art. Journées techniques organisées avec l'appui du Sétra et sous l'égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Journées techniques organisées avec l'appui du Sétra et sous l'égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Ouvrages d'art Denis DAVI, Jean-Christophe CARLES CETE Méditerranée Centre d'études

Plus en détail

Mastère Génie Civil Européen

Mastère Génie Civil Européen ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES Année 2009-2010 Mastère Génie Civil Européen Géotechnique 1-8 avril 2010 Compactage des remblais ÉTUDE DES REMBLAIS ET DÉBLAIS DU TRACÉ D UN PROJET DE DÉVIATION Un

Plus en détail

Géomorphologie GLST606 Processus fluviatiles

Géomorphologie GLST606 Processus fluviatiles Géomorphologie GLST606 Processus fluviatiles Matthieu Ferry, Bât. 22, Bureau 436, mferry@um2.fr Sommaire Définition et objectifs Erosion Transport Dépôt Le système fluviatile Le bassin versant Le canal

Plus en détail

Développement d un macroélément 3D. pour l analyse du comportement. sismique des fondations superficielles

Développement d un macroélément 3D. pour l analyse du comportement. sismique des fondations superficielles Développement d un macroélément 3D pour l analyse du comportement sismique des fondations superficielles Par: Youssef Abboud (IFSTTAR GERS) Sous la direction de: Jean-François Semblat (IFSTTAR GERS) et

Plus en détail

Fernando LOPEZ-CABALLERO

Fernando LOPEZ-CABALLERO Laboratoire de Mécanique des Sols, Structures, Matériaux «Étude de phénomènes de liquéfaction» Modélisation numérique des inclusions rigides comme solution aux problèmes de liquéfaction Fernando LOPEZ-CABALLERO

Plus en détail

Amélioration des sols - Fondations spéciales

Amélioration des sols - Fondations spéciales Amélioration des sols - Fondations spéciales Fondez vos projets sur des bases solides Des solutions sur-mesure Pour des bases solides Technicité Expérience Ingéniosité Innovation Réactivité Spécialiste

Plus en détail

Traces du séisme de Provence sur Vernegues

Traces du séisme de Provence sur Vernegues Traces du séisme de Provence sur Vernegues Eléments de compréhension et présentation des vestiges à observer lors de la visite Ghislaine Verrhiest-Leblanc AFPS / ASN Marseille en collaboration avec M.

Plus en détail

GROUPE A EXAMENS OBLIGATOIRES (SIX REQUIS)

GROUPE A EXAMENS OBLIGATOIRES (SIX REQUIS) INTRODUCTION Le Bureau canadien des conditions d admission en génie d Ingénieurs Canada publie le programme d examens, qui comprend un nombre toujours accru de disciplines du génie. Le programme d examens

Plus en détail

EPFL TP n 4 Compression triaxiale asymétrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian

EPFL TP n 4 Compression triaxiale asymétrique. Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian EPFL 2010 TP n 4 Compression triaxiale asymétrique Moncef Radi Sehaqui Hamza - Nguyen Ha-Phong - Ilias Nafaï Weil Florian Génie Civil 2010-2011 1 Table des matières Introduction 3 Description de l essai

Plus en détail

Recommandations pour la justification de la stabilité des barrages et des digues en remblai - juin p.

Recommandations pour la justification de la stabilité des barrages et des digues en remblai - juin p. Recommandations pour la justification de la stabilité des barrages et des digues en remblai - juin 2010-114 p. L. Peyras, P. Royet, Cemagref Journée technique CFCI CFMS CFMR 27 janvier 2011 Le contexte

Plus en détail

Étude de dangers des levées de Tours digues de classe A

Étude de dangers des levées de Tours digues de classe A ANNEXE DREAL Centre SLBLB Département Etudes et Travaux Loire Étude de dangers des levées de Tours digues de classe A Annexe n 17 Rapport sur le risque sismique pour les levées de Loire Juin 2013 Ministère

Plus en détail

Le risque sismique : ce qui change

Le risque sismique : ce qui change Le risque sismique : ce qui change Conséquences de la nouvelle réglementation et du nouveau zonage sismique de la France Service Urbanisme / Pôle Risques / DDTM13 30 janvier 2015 Plan L aléa : le nouveau

Plus en détail

Fonctionnalités du logiciel

Fonctionnalités du logiciel Fonctionnalités du logiciel Octobre V. Bernhardt 2013 Une entreprise du groupe Page 1 1 Sommaire Introduction Les principaux types de données Les principaux types de résultats Quelques exemples Page 2

Plus en détail

Formation à la construction parasismique

Formation à la construction parasismique Formation à la construction parasismique Risque Sismique S.Hédouin B.Gaillard Aménagement et Risques Naturels 2009 Risque sismique Ne pas confondre Aléa Sismique et Risque Sismique! 1 er exemple : un aléa

Plus en détail

Laboratoire de Mécanique des Sols, Structures, Matériaux. «Rhéologie des Sols» Arezou MODARESSI Fernando LOPEZ-CABALLERO

Laboratoire de Mécanique des Sols, Structures, Matériaux. «Rhéologie des Sols» Arezou MODARESSI Fernando LOPEZ-CABALLERO Laboratoire de Mécanique des Sols, Structures, Matériaux «Rhéologie des Sols» Arezou MODARESSI Fernando LOPEZ-CABALLERO Rhéologie des Sols Rhéologie : Science des lois de comportement des matériaux, qui

Plus en détail

INTERACTIONS «SOLS STRUCTURES» : CONSTRUCTION DES 3 PONTS DE LA RIVIÈRE CABANO

INTERACTIONS «SOLS STRUCTURES» : CONSTRUCTION DES 3 PONTS DE LA RIVIÈRE CABANO INTERACTIONS «SOLS STRUCTURES» : CONSTRUCTION DES 3 PONTS DE LA RIVIÈRE CABANO Denis Lessard, ing. M. Sc. Module surveillance, Service de la conception des structures, ministère des Transports du Québec

Plus en détail

Note d information n 13

Note d information n 13 Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 2 Constructions, façades et cloisons légères Note d information n Règles de transposition pour la mise en œuvre en zones sismiques

Plus en détail

Chapitre 5 TASSEMENT ET CONSOLIDATION

Chapitre 5 TASSEMENT ET CONSOLIDATION Chapitre 5 TASSEMENT ET CONSOLIDATION Le tassement est par définition la variation de hauteur d une couche de sol sous l effet d une charge. La consolidation est l évolution du tassement dans le temps.

Plus en détail

Exemples de calculs sismiques Exemple de mur de soutènement (énoncé) T. Mary

Exemples de calculs sismiques Exemple de mur de soutènement (énoncé) T. Mary MURS_Seisme_Enonce Journées techniques organisées avec l appui du Sétra et sous l égide de la CoTITA PRISE EN COMPTE DU RISQUE SISMIQUE Exemples de calculs sismiques Exemple de mur de soutènement (énoncé)

Plus en détail

Développement de la technique de biocalcification : principes, historique et applications

Développement de la technique de biocalcification : principes, historique et applications Journée technique du 25 janvier 2012 Techniques de construction durable Développement de la technique de biocalcification : principes, historique et applications Annette Esnault Filet annette.esnault@soletanche-bachy.com

Plus en détail

Fondations. Chapitre I. Fondations superficielles

Fondations. Chapitre I. Fondations superficielles Fondations Chapitre I Fondations superficielles Fondations superficielles Objectif de ce chapitre Calculer la capacité portante d une fondation superficielle et déterminer son tassement - Description et

Plus en détail

Jet Grouting principes et applications

Jet Grouting principes et applications Méditerrané e Jet Grouting principes et applications D. Batista Centre d'études Techniques de l'équipement www.cete-mediterranee.fr Méditerrané e Définitions et principes Centre d'études Techniques de

Plus en détail

NOTE D INFORMATION MISE EN ŒUVRE EN ZONES SISMIQUES DES REVETEMENTS EXTERIEURS EN LAMES ET BARDEAUX DE BOIS COUVERTS PAR LE DTU 41.

NOTE D INFORMATION MISE EN ŒUVRE EN ZONES SISMIQUES DES REVETEMENTS EXTERIEURS EN LAMES ET BARDEAUX DE BOIS COUVERTS PAR LE DTU 41. NOTE D INFORMATION MISE EN ŒUVRE EN ZONES SISMIQUES DES REVETEMENTS EXTERIEURS EN LAMES ET BARDEAUX DE BOIS COUVERTS PAR LE DTU 41.2 Date d émission initiale : Validation par la commission DTU 41.2 jusqu

Plus en détail

La conception d'un ponceau routier

La conception d'un ponceau routier Université de Sherbrooke Département de génie civil La conception d'un ponceau routier Projet en continu 2 1.0 Introduction Le projet mentionné en titre constitue un projet en continu dans le cadre du

Plus en détail

3. Méthode de creusement de tunnel.

3. Méthode de creusement de tunnel. 3. Méthode de creusement de tunnel. Creusement par tranchée couverte 1. On creuse 2 tranchées parallèles délimitant la section du tunnel avec un grappin d excavation. Creusement par tranchée couverte 2.

Plus en détail

ED 2A OPM Déformation Plastique. Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel Forge

ED 2A OPM Déformation Plastique. Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel Forge ED 2A OPM Déformation Plastique Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel Forge Etienne Pessard Simulation numérique des procédés de déformation plastique via le logiciel

Plus en détail

Méthodes de calcul en stabilité des pentes

Méthodes de calcul en stabilité des pentes ENTPE cours Mécanique des sols 2 Méthodes de calcul en stabilité des pentes R.M. Faure Principes de base Une partie mobile du sol glisse sur une partie fixe Le frottement est défini par la loi de Coulomb

Plus en détail

ANALYSES SISMIQUES NON- LINEAIRES DES STRUCTURES DE GENIE CIVIL-Benchmark KARISMA

ANALYSES SISMIQUES NON- LINEAIRES DES STRUCTURES DE GENIE CIVIL-Benchmark KARISMA ANALYSES SISMIQUES NON- LINEAIRES DES STRUCTURES DE GENIE CIVIL-Benchmark KARISMA EDF/SEPTEN/GS/DS BONFILS N., TURPIN F. 15 Mars 2012 1 - Titre du document - 19/03/2012 Sommaire I. Objectifs et contexte

Plus en détail

Calcul du mur armé Données d'entrée

Calcul du mur armé Données d'entrée Calcul du mur armé Données d'entrée Projet Date : 0.08.006 Paramètres (saisie pour l'étude actuelle) Matériaux et normes Structures en béton : Coefficients EN 99-- : Maçonnerie armée : Calcul des murs

Plus en détail

COURS DE FONDATIONS FONDATIONS SUPERFICIELLES

COURS DE FONDATIONS FONDATIONS SUPERFICIELLES COURS DE FONDATIONS FONDATIONS SUPERFICIELLES 2010 Sommaire -1- SOMMAIRE AVANT PROPOS... 2 FONDATIONS SUPERFICIELLES... 3 1.1 Définitions... 3 1.1.1 Types de fondations superficielles... 3 1.1.2 Capacité

Plus en détail

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi

Cours de Structures en béton Prof. André Oribasi Cours de Structures en béton Chapitre 1 CONSTRUIRE EN BETON Section 1.3 Les bases du dimensionnement 1.3.1 Le concept général 1.3.2 Les conventions et les unités de calcul 1.3.3 La définition des situations

Plus en détail

Plan détaillé. + projet de barrage en terre + conférence sécurité des barrages

Plan détaillé. + projet de barrage en terre + conférence sécurité des barrages Plan détaillé 1. La mécanique des sols et l ingénieur 2. L objet de la mécanique des sols et les disciplines proches 3. Propriétés physiques des sols 4. Plasticité et résistance au cisaillement ; stabilité

Plus en détail

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation

Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Les ponts en maçonnerie du diagnostic à la réparation Fonctionnement des ouvrages en maçonnerie Sébastien NEIERS / Cerema Direction Territoriale Est / DOA NANCY, 24 septembre 2015 1 Matériaux constitutifs

Plus en détail

Quatrième série d essais : Etude des composants du béton.

Quatrième série d essais : Etude des composants du béton. B.T.S. Bâtiment Laboratoire Préparation 4 série 1/8 Quatrième série d essais : Etude des composants du béton. Cette quatrième série est consacrée essentiellement à l étude des composants entrants dans

Plus en détail

THÈSE L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉE DE LYON. Pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR

THÈSE L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉE DE LYON. Pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR Année 2004 THÈSE Présentée devant L INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉE DE LYON Pour obtenir LE GRADE DE DOCTEUR FORMATION DOCTORALE : Génie Civil : Sols, Matériaux, Structures, Physique du Bâtiment

Plus en détail

Glissements de terrain Exploration et exploitation des gaz de schiste. 1 er avril 2014

Glissements de terrain Exploration et exploitation des gaz de schiste. 1 er avril 2014 Glissements de terrain Exploration et exploitation des gaz de schiste 1 er avril 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Géologie des Basses-terres du Saint-Laurent 3. Glissements de terrain au Québec 4. Cartographie

Plus en détail

Code du bâtiment de l'ontario 2012 Division B, partie 4 Règlement de l'ontario 332/12

Code du bâtiment de l'ontario 2012 Division B, partie 4 Règlement de l'ontario 332/12 Code du bâtiment de l'ontario 2012 Division B, partie 4 Règlement de l'ontario 332/12 Avis Ce module d'apprentissage en ligne donne des renseignements généraux seulement. Nous conseillons aux utilisateurs

Plus en détail

CONSTRUCTIONS PARASISMIQUES. << Génie Parasismique - Comportement des structures sous séisme>>

CONSTRUCTIONS PARASISMIQUES. << Génie Parasismique - Comportement des structures sous séisme>> CONSTRUCTIONS PARASISMIQUES > Philippe Guéguen ISTerre @ Université Joseph Fourier Grenoble Pérou Kobe, 1995 - Mw=7.3 Le béton armé est un

Plus en détail

Divers types de barrages

Divers types de barrages Divers types de barrages Le principe général d'un barrage est de barrer une vallée, plus ou moins encaissée, pour accumuler l'eau. Cette accumulation peut avoir plusieurs objectifs. Leurs caractéristiques

Plus en détail

INCLUSIONS RIGIDES POUR BATIMENTS EN ZONE SISMIQUE ET EUROCODE 8

INCLUSIONS RIGIDES POUR BATIMENTS EN ZONE SISMIQUE ET EUROCODE 8 INCLUSIONS RIGIDES POUR BATIMENTS EN ZONE SISMIQUE ET EUROCODE 8 EUROCODE 8 RIGID INCLUSIONS DESIGN FOR BUILDINGS IN FRENCH SEISMIC AREA Stéphane BRULE 1, Emmanuel JAVELAUD 1, Cyril PLOMTEUX 1 1 Ménard,

Plus en détail

Méthode de dimensionnement

Méthode de dimensionnement Scierie BatiPlus Contrôle et Vérifications Techniques CANONICA CARTIGNIES ARCHITECTES Méthode de dimensionnement Justifications de la portance des pieux selon l Eurocode 7 et la norme NF P 94-262 Méthode

Plus en détail

Cours Mr Lemdani EPAU

Cours Mr Lemdani EPAU 1. éfinitions. Les fondations. La fondation d un bâtiment ou d un ouvrage est la partie de ce dernier qui repose sur un terrain ou sol d assise et qui transmet à ce dernier toutes les sollicitations (charges

Plus en détail