Actualités virologiques des tests de dépistage

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Actualités virologiques des tests de dépistage"

Transcription

1 Actualités virologiques des tests de dépistage Tests classiques et TROD en 2013 Perspectives Dr J. Cottalorda - Dufayard

2 La «Cascade» de la prise en charge en France (2010) 100% 90% 80% 100% % 81 74% 70% 60% 50% 40% % % % 20% 10% 0% infectés VIH diagnostiqués suivis traités CV<50 copies CROI 2013 Costagliola Abs 1030

3 Origine des nouvelles contaminations en France Ignorent leur positivité 19 % 64% des nouvelles contaminations Connaissent leur positivité 81 % 36% des nouvelles contaminations Nombre de personnes contaminées: Nouvelles contaminations /an: 7500 D après Virginie Supervie

4 Comment chercher les patients non diagnostiqués?

5 Réplication Virus plasmatique + Ag soluble Ag p24 CV plasmatique Quantification de l ARN plasmatique (PCR quantitative)

6 Évolution des marqueurs virologiques dans le sang périphérique au cours du temps Anticorps ARN plasmatique Antigène P24 J0 (contage) J15 J semaines Seuil de détection des marqueurs: variable selon les techniques Temps en jours

7 Le test de dépistage «classique» Pratiqué en laboratoire Prise de sang Fait sur sérum ou plasma Test «ELISA» de dernière génération Détecte les anticorps VIH Et l antigène p24 Après une contamination, le test est trouvé positif au bout de 2 à 6 semaines

8 Test ELISA négatif

9 Test ELISA positif Test de confirmation sur le même prélèvement : Western-Blot ou test apparenté (immunoblot) Met en évidence de façon spécifique les anticorps dirigés contre les différentes protéines du virus Bandes témoins de la réaction Bandes spécifiques du VIH1 Bandes spécifiques du VIH2 Et demande d un 2ème prélèvement pour affirmer la séropositivité VIH

10 Qu est ce qu un Test Rapide d Orientation Diagnostique? Un TROD est un test unitaire, à lecture subjective, de réalisation simple et conçu pour donner un résultat dans un délai court. Il peut être réalisé sur sang total, salive, sérum ou plasma en fonction des matrices des différents tests. Principe: antigène viral fixé sur un support Capture des anticorps présents dans le prélèvement Immuno-filtration ou immuno-chromatographie Révélation (positive)du complexe Ag/Ac par un système à réaction colorée.

11 Principe du TDR Bande témoin Bande HIV - + Immuno - chromatographie Test Détermine Immuno-filtration Test INSTI

12 Différents types de prélèvements pour les TROD Sérum ou plasma Sang total

13 Différents types de prélèvements pour les TDR Urines: «Salive»: Recueil standardisé entre gencive et lèvre = Liquide créviculaire

14

15 Délai de positivité: peut aller jusqu à 3 mois après la contamination Délai d apparition des AC allongé par TRT pré ou Post-exposition

16 TROD marqués CE sur sang total ou salive et évalués Vikia Biomérieux Détermine Inverness Détermine Combo Ag/Ac OraQuick Sang et salive INSTI Biolytical

17 Évaluation des tests sang total ou salive Hôpital St Louis/AFSSAPS 2009 (J.M. Molina, F. Simon)

18 Test sur urine

19 Test rapide HIV pour détection simultanée AC et Ag p24 Mauvaise sensibilité de la détection d Ag: résultats restent décevants CROI 2013 ABS 631: pas de gain pour le diagnostic par rapport à un TROD AC seuls

20 Où et par qui? Professionnel de santé Intervenant associatif: salarié ou bénévole, non professionnel de santé, intervenant dans une structure de prévention ou une structure associative, à condition qu il ait préalablement suivi une formation à l utilisation des TROD de l infection VIH 1 et 2 Ce test ne permet qu une orientation diagnostique et ne constitue pas un diagnostic biologique En cas de TROD positif, la personne concernée est invitée systématiquement à réaliser, auprès d un médecin ou d un établissement de santé, un diagnostic biologique de l infection VIH dans les conditions définies à l article 1er du 28 mai 2010 En cas de TROD négatif, informer des limites de ces tests (délai de 3 mois après une prise de risque +++) Information sur les autres IST et les hépatites

21 Comment chercher les patients non diagnostiqués? TROD et dépistage communautaire Dépistage par les TROD en médecine de ville Étude DEPIVIH (groupe d Etude et de Recherche Ville-Hôpital) Impact du dépistage de routine dans des services d urgence Etude à Denver (Jama 2010) Effet modeste du dépistage de routine comparé à un test à l initiative du médecin. 2 études en Ile de France o Étude dans 31 services d urgence en Ile de France o Étude ANRS URDEP (Plos One 2012)

22 Dépistage de routine dans des services d urgence 2 études en Ile de France Bonne acceptabilité Problème de faisabilité Prévalence des nouveaux diagnostics Étude des 31 services d urgence 0.14% efficience du dépistage généralisé discutable. coût/efficacité limite, surtout dans les zones à prévalence faible. Étude URDEP 0.61% supérieur au taux de 0.1% pour lequel le dépistage peut être considéré comme coût/efficace. Dépistage en fonction de la prévalence? Proposer le test à tous les hommes? Algorithme définissant un certain nombre de critères?

23 Autotests Achat sur Internet USA: octobre 2012 Mise en vente libre d un test salivaire évalué France: étude Webtest 3.5% ont utilisé des autotests vendus en ligne France: encore très discuté Pour: Contre: - Anonymat - Performance des tests, évaluation - Facilité d accès - Absence de counselling - Rapidité -Articulation avec la filière de soins - Promotion de l autonomie

24 Les TROD Hépatites: Hépatite B Ag HBs: nombreuses trousses disponibles sensibilité spécificité Determine HBs Ag (Alere) 96.6% 100% Vikia (BioMerieux) 96.5% 99.9% Quick Profile (lumiquick Diag) 90.5% 99.9% Bottero J. Hepatol DRW-HBs Ag Assay: Sensibilité IU/ml (selon les génos) AC anti HBs: Défaut de sensibilité (60.1%) mais bonne spécificité (98%) Résultats fiables uniquement si le test est positif

25 Les TROD Hépatites: hépatite C OraQuick HCV (Meridian Bioscience): meilleures performances Sur différentes matrices: sérum, sang total veineux ou capillaire, salive Sensibilité: % Spécificité: % Lee and al. J. Virol. Methods 2011 Larrat and al. J. Clin. Virol 2012 Drobnik and al. Am. J. Public Health 2011

26 Conclusions (1) Changement de paradigme dans le dépistage VIH: la place des TROD dans les stratégies de dépistage est devenue une évidence. L utilisation des TROD dans le domaine des hépatites est en plein essor: nécessité d une autorisation légale pour les tests VHC et VHB comme pour le VIH. Marquage CE, amélioration et évaluation des performances, suivi de la qualité Informer sur les limites de ces tests: VIH : délai de positivité après la contamination: manque de sensibilité en primo-infection (tests combinés Ag/AC ne sont pas encore performants) Délai d apparition des AC variable selon les sujets Impact des traitements pré et post exposition

27 Conclusions (2) Interprétation et suite à donner à un TROD positif VIH: Il faut confirmer par un dépistage «classique» VHC: Il faut rechercher le virus dans le sang par une CV VHC ( = contact avec le virus mais des guérisons spontanées sont possibles) Auto-tests Nécessité de commercialiser des tests évalués. Débat sur leur place dans l élargissement de l offre de dépistage. Problème de l intégration aux circuits de soins.

OUTILS DE DÉPISTAGE DE L INFECTION PAR

OUTILS DE DÉPISTAGE DE L INFECTION PAR OUTILS DE DÉPISTAGE DE L INFECTION PAR LEVIH (ET DES VIRUS DES HÉPATITES B ET C) Dr E.K. ALIDJINOU Médecin biologiste Laboratoire de Virologie, CBP, CHRU de Lille Tourcoing, le 11 mai 2017 1 PLAN Les outils

Plus en détail

Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales

Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales Dr Laurence MORAND-JOUBERT CHU Saint-Antoine-Inserm U943 Qu appelle-t on tests rapides d orientation diagnostique? Ce sont des

Plus en détail

Les Tests Rapides d Orientation Diagnostique «TROD»

Les Tests Rapides d Orientation Diagnostique «TROD» Les Tests Rapides d Orientation Diagnostique «TROD» La Prévention et le dépistage : nouvelles approches, nouveaux enjeux Conférence organisée par la Ville de Marseille Dr Chantal Vernay Vaïsse 01/12/2011

Plus en détail

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY

Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites. Hélène BARRAUD, CHU NANCY Les nouveaux outils de prévention dans les hépatites Hélène BARRAUD, CHU NANCY Le problème Hépatite aigue Hépatite chronique Cirrhose Evènements Cancer HCV - Population générale : Prévalence des Ac anti-vhc

Plus en détail

Le point sur les autotests de dépistage pour le Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH)

Le point sur les autotests de dépistage pour le Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Le point sur les autotests de dépistage pour le Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Véronique Venard MCU/PH Faculté de médecine Université de Lorraine /laboratoire virologie CHU Nancy 08/02/2016

Plus en détail

Le dépistage aujourd'hui et les Tests Rapides d Orientation Diagnostique «TROD»

Le dépistage aujourd'hui et les Tests Rapides d Orientation Diagnostique «TROD» Le dépistage aujourd'hui et les Tests Rapides d Orientation Diagnostique «TROD» «L infection à VIH/SIDA en 2012» Conférence organisée par la Ville de Marseille Dr Chantal Vernay Vaïsse 30/11/2012 1 Le

Plus en détail

Intérêt des TROD dans la prise en charge des Expositions à risque de transmission virale

Intérêt des TROD dans la prise en charge des Expositions à risque de transmission virale Intérêt des TROD dans la prise en charge des Expositions à risque de transmission virale Elisabeth Rouveix Réunion AES corevih idf ouest et nord décembre 2013 Introduction TROD : Test Rapide d Orientation

Plus en détail

Les nouveautés sur le dépistage VIH/VHC/VHB Tests rapides d orientation diagnostique (TROD) Perspectives

Les nouveautés sur le dépistage VIH/VHC/VHB Tests rapides d orientation diagnostique (TROD) Perspectives Les nouveautés sur le dépistage VIH/VHC/VHB Tests rapides d orientation diagnostique (TROD) Perspectives Bernard FALIU Annette COLONNIER Bureau DGS RI2 15 janvier 2015 Journée des CAARUD 10 ans Nouveautés

Plus en détail

Dépistage du VIH: Tests rapides. Dr M. LAZREK 16 Avril 2009

Dépistage du VIH: Tests rapides. Dr M. LAZREK 16 Avril 2009 Dépistage du VIH: Tests rapides Dr M. LAZREK 16 Avril 2009 Diagnostic de l infection chez l adulte Au infection virale, le Aucours coursd une d une infection virale, le système système immunitaire va réagir

Plus en détail

Laboratoire associé au Centre National de Référence du VIH COREVIH G4 Amiens

Laboratoire associé au Centre National de Référence du VIH COREVIH G4 Amiens Pôle de Biologie Laboratoire de Virologie Hôpital C. Nicolle CHU Rouen Groupe de Recherche Antimicrobiens et Microorganismes (GRAM) / EA2656 Faculté de Médecine-Pharmacie Université de Rouen TROD : Test

Plus en détail

TROD VHC: Revue critique de leurs performances diagnostiques

TROD VHC: Revue critique de leurs performances diagnostiques Assemblée Générale 16 septembre 2014 TROD VHC: Revue critique de leurs performances diagnostiques Cécile HENQUELL Service de Virologie CHU de Clermont-Ferrand TROD = Test «rapide» Maxi 30 mn 20-40 mn Conçu

Plus en détail

LE DEPISTAGE du VIH en Enjeux et recommandations

LE DEPISTAGE du VIH en Enjeux et recommandations LE DEPISTAGE du VIH en 2010 Enjeux et recommandations Les enjeux: une activité de dépistage élevée: 5 millions de tests /an.et pourtant Une incidence de l infection VIH élevée et désespérément stable :

Plus en détail

Les nouveaux outils de prévention. contre l infection par le VIH

Les nouveaux outils de prévention. contre l infection par le VIH Les nouveaux outils de prévention contre l infection par le VIH Journée Régionale d Infectiologie Faculté de Médecine - Nancy 11 octobre 2014 Dr Laurence Boyer PH - Service des Maladies Infectieuses et

Plus en détail

Performance des tests de diagnostic rapide (TDR) du VIH

Performance des tests de diagnostic rapide (TDR) du VIH Performance des tests de diagnostic rapide (TDR) du VIH Etude d'une cohorte de 176 patients infectés par le VIH et suivis en consultation de Médecine L. Maisonneuve 1, R. Sablé-Fourtassou 2, M. Tournoud

Plus en détail

TROD hépatites VHC VHB

TROD hépatites VHC VHB TROD hépatites VHC VHB Elisabeth BOUVET Hôpital Bichat Corevih Ile de France Nord Journée prévention SPILF 16 Octobre 2014 1 Prévalence des Infections VHC en France Population générale: Prévalence (2004)

Plus en détail

Les nouveaux enjeux du dépistage de l infection VIH

Les nouveaux enjeux du dépistage de l infection VIH Les nouveaux enjeux du dépistage de l infection VIH Table ronde animée par le Dr Michel AMIEL Vice-Président du Conseil général Maire des Pennes Mirabeau Le dépistage VIH : Dr Chantal Vernay-Vaïsse (CG

Plus en détail

Le dépistage classique TROD urgence TROD. Aspects réglementaires

Le dépistage classique TROD urgence TROD. Aspects réglementaires Le dépistage classique TROD urgence TROD Aspects réglementaires Paru au JORF n 0131 du 9 juin 2010 page 10572 Arrêté du 28 mai 2010 fixant les conditions de réalisation du diagnostic biologique de l'infection

Plus en détail

Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé

Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé Panorama des TDR disponibles Eric LAFORGERIE Gaëlle LE BRUN XIIIe CONGRES DE LA SOCIETE FRANCAISE DE LUTTE CONTRE LE SIDA 25 octobre 2012 RAPPEL DE LA REGLEMENTATION (1) Réactifs (DMDIV) : Mise sur le

Plus en détail

Dépister les séropositifs qui s ignorent et empêcher de nouvelles contaminations

Dépister les séropositifs qui s ignorent et empêcher de nouvelles contaminations Dépister les séropositifs qui s ignorent et empêcher de nouvelles contaminations Evaluation de la faisabilité et de l intérêt de Test d orientation et de Diagnostic (TROD) pour l infection à VIH et VHC

Plus en détail

TROD VIH ET VHC. Mme MOUDOULAUD Delphine, IDE CHU de LIMOGES

TROD VIH ET VHC. Mme MOUDOULAUD Delphine, IDE CHU de LIMOGES TROD VIH ET VHC Mme MOUDOULAUD Delphine, IDE CHU de LIMOGES TROD Test Rapide d Orientation Diagnostique Autres : Hépatite C, paludisme, grippe, angine à streptocoque A 2 TROD VIH COMPOSITION DU KIT «INSTI»

Plus en détail

ANSM- avril /22

ANSM- avril /22 Recommandations portant diffusion des algorithmes de validation biologique des tests de dépistage des maladies transmissibles applicables à la qualification biologique des organes, des tissus et des cellules

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC

COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC COMMENT OPTIMISER LE DEPISTAGE DU VHC EN MEDECINE DE VILLE? Dr AKNINE Xavier Médecin Généraliste Président ANGREHC DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES Enquête Coquelicot 2011 INVS/ANRS/INSERM : Estimation de la séro-prévalence

Plus en détail

VIH/SIDA Améliorer le dépistage XIIème rencontre des Amicales de Paris 17 janvier 2015

VIH/SIDA Améliorer le dépistage XIIème rencontre des Amicales de Paris 17 janvier 2015 VIH/SIDA Améliorer le dépistage XIIème rencontre des Amicales de Paris 17 janvier 2015 Professeur Alain Sobel Président du Corevih Ile de France Sud Centre de Diagnostic et de Thérapeutique Hôtel-Dieu

Plus en détail

TROD GERES. Introduction

TROD GERES. Introduction TROD GERES E. BOUVET E. ROUVEIX 2013 Introduction TROD : Test Rapide d Orientation Diagnostique TROD VIH : Existent depuis 15 ans environ réalisé dans les laboratoires et en PED Vient enrichir l offre

Plus en détail

14H00 14H30 : Les tests rapides d orientation diagnostique du VHB et du VHC

14H00 14H30 : Les tests rapides d orientation diagnostique du VHB et du VHC SYMPOSIUM INNOVATIONS VIROLOGIQUES Modérateurs : Vincent THIBAULT (Rennes) & Stéphane CHEVALIEZ (Paris) 14H00 14H30 : Les tests rapides d orientation diagnostique du VHB et du VHC Julie BOTTERO (Paris)

Plus en détail

Evaluation de 2 stratégies de dépistage de l hépatite C sans ponction veineuse

Evaluation de 2 stratégies de dépistage de l hépatite C sans ponction veineuse 16ème Journée annuelle du GEMHEP Paris, INTS 29 Novembre 2011 Evaluation de 2 stratégies de dépistage de l hépatite C sans ponction veineuse Test de diagnostic rapide versus test combiné antigène-anticorps

Plus en détail

Controverses autour du dépistage de l infection par le VIH

Controverses autour du dépistage de l infection par le VIH 24 ème journée de médecine générale d Ile de France Paris, 6 Avril 2013 Controverses autour du dépistage de l infection par le VIH Y.Yazdanpanah*, S. Lariven*, JP. Aubert** * Service des maladies infectieuses

Plus en détail

4. Recommandations de la HAS

4. Recommandations de la HAS 4. Recommandations de la HAS 4.1 Dépistage de l hépatite C La HAS, en accord avec l avis du groupe de travail HAS, valide l algorithme biologique de dépistage de l hépatite C proposé par le groupe de travail

Plus en détail

Epidémiologie et cascade de la prise en charge du VIH

Epidémiologie et cascade de la prise en charge du VIH Epidémiologie et cascade de la prise en charge du VIH Virginie Supervie Institut Pierre Louis d Epidémiologie et de Santé Publique, UMR-S 1136, INSERM et Sorbonne Universités, UPMC Univ Paris 06 Contact

Plus en détail

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Prélèvement : qualité du prélèvement qualité des résultats et d interprétation prélèvement précieux : respiratoire (48h max à 4 ) et LCR (24h max

Plus en détail

Principe du test INSTI Immuno-Flow (ELISA rapide)

Principe du test INSTI Immuno-Flow (ELISA rapide) Akli BOUAZIZ Principe du test INSTI Immuno-Flow (ELISA rapide) Point Contrôle (Protéine A) Membrane Nitrocellulose Absorbant Point Test (gp36/ gp41) Onglet d identification Caractéristiques Conditionnement

Plus en détail

Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017

Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017 Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017 1 Diagnostic & suivi des infections virales - Définitions Identifier la nature et la cause d une infection Est-ce une infection virale? Quel

Plus en détail

Place de la charge virale plasmatique dans le diagnostic précoce ou tardif de l'infection par le VIH

Place de la charge virale plasmatique dans le diagnostic précoce ou tardif de l'infection par le VIH Revue critique de l'actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites n 74 - mai 1999 VIH - DIAGNOSTIC Place de la charge virale plasmatique dans le diagnostic précoce ou tardif

Plus en détail

TROD. Introduction. Principes des TROD FORMATION GERES. Test Rapide à Orientation Diagnostique VIH (TROD VIH) :

TROD. Introduction. Principes des TROD FORMATION GERES. Test Rapide à Orientation Diagnostique VIH (TROD VIH) : TROD FORMATION GERES E. BOUVET E. ROUVEIX Janvier 2014 Introduction TROD : Test Rapide d Orientation Diagnostique TROD VIH : Existent depuis 15 ans environ réalisé dans les laboratoires Réalisés en PED

Plus en détail

TROD à VIH 1 et 2 Anthony DUBOIS IMG 5ème semestre CPMI CAEN, Avril 2016

TROD à VIH 1 et 2 Anthony DUBOIS IMG 5ème semestre CPMI CAEN, Avril 2016 TROD à VIH 1 et 2 Anthony DUBOIS IMG 5ème semestre CPMI CAEN, Avril 2016 PLAN 1) Épidémiologie du VIH 2) Qu'est ce que le TROD? - Objectifs - Packaging/contenu - Protocole 3) Comment ça fonctionne? 4)

Plus en détail

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C Concentration relative NUMERO - info 7 2016 DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C 1- DIAGNOSTIC SÉROLOGIQUE DE L HÉPATITE A Le diagnostic d une infection récente par le virus de l hépatite

Plus en détail

Sérologie virale donneurs Comparaison des tests de dépistage

Sérologie virale donneurs Comparaison des tests de dépistage Sérologie virale donneurs Comparaison des tests de dépistage Répartition des dons Le SRNJTS effectue environ 15 000 dons par année. Ils sont répartis de la façon suivante : Site fixe de La Chaux-de-Fonds:

Plus en détail

Dépistage et suivi biologique de l infection par le VIH en Nouvelle-Calédonie

Dépistage et suivi biologique de l infection par le VIH en Nouvelle-Calédonie Dépistage et suivi biologique de l infection par le VIH en Nouvelle-Calédonie 2013 Dr Ann-Claire GOURINAT agourinat@pasteur.nc Laboratoire de Référence pour le VIH pour la Nouvelle-Calédonie Institut Pasteur

Plus en détail

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Elargoubi Aida 15/04/2016 Virus et Grossesse Passage transpalcentaire Conséquences sur la maman et le bébé VIRUS

Plus en détail

Morphologie et structure du HBV

Morphologie et structure du HBV Morphologie et structure du HBV Histoire naturelle Infection primaire 95 % 5 % Guérison Persistance Hépatite chronique Porteur inactif Cirrhose Hépatocarcinome Evolution des marqueurs dans l hépatite B

Plus en détail

Actualités sur les Tests Rapides d Orientation Diagnostique VIH : législation, performances, avantages, inconvénients

Actualités sur les Tests Rapides d Orientation Diagnostique VIH : législation, performances, avantages, inconvénients 40 e Colloque National des Biologistes des Hôpitaux, Angers, 26-30 septembre 2011 Actualités sur les Tests Rapides d Orientation Diagnostique VIH : législation, performances, avantages, inconvénients Dr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE juin 2015

DOSSIER DE PRESSE juin 2015 DOSSIER DE PRESSE juin 2015 Contacts presse > Christophe Barrières : 04 13 55 82 85 / 06 16 19 29 27 > Coordinatrice semaine Flash test Chrystel Hamadouche-Ferretti 06 26 61 46 84 1 DOSSIER DE PRESSE SEMAINE

Plus en détail

Diagnostic de l infection à VIH. DCEM1 année Diane Descamps, Bénédicte Roquebert, Thomas Mourez

Diagnostic de l infection à VIH. DCEM1 année Diane Descamps, Bénédicte Roquebert, Thomas Mourez Diagnostic de l infection à VIH DCEM1 année 2008-2009 Diane Descamps, Bénédicte Roquebert, Thomas Mourez Définition et classification Famille : Retroviridae Sous-famille : Orthoretrovirinae Genre : Lentivirus

Plus en détail

Dépistage de l infection par le VIH en France. Recommandations de la Haute Autorité de Santé 2008/2009

Dépistage de l infection par le VIH en France. Recommandations de la Haute Autorité de Santé 2008/2009 Dépistage de l infection par le VIH en France Recommandations de la Haute Autorité de Santé 2008/2009 Dépistage de l infection par le VIH en France La DGS a demandé à la HAS d élaborer de nouvelles recommandations

Plus en détail

MALADIE A VIH épidémiologie, dépistage et diagnostic en 2012

MALADIE A VIH épidémiologie, dépistage et diagnostic en 2012 MALADIE A VIH épidémiologie, dépistage et diagnostic en 2012 Dr Geneviève BECK-WIRTH Centre Hospitalier de Mulhouse Novembre 2012 1 ÉPIDÉMIOLOGIE 2012 2 3 4 5 6 7 8 9 DES RECOMMANDATIONS 10 11 DES ENJEUX

Plus en détail

Dépistage. Nouvelles recommandations Coordination Régionale de lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine

Dépistage. Nouvelles recommandations Coordination Régionale de lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine Dépistage Nouvelles recommandations 2010 Pr Jean-Marie LANG Président COREVIH Alsace 8 mars 2011 Coordination Régionale de lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine Enjeux du

Plus en détail

Epidémie du VIH en France : Les derniers chiffres et pistes pour le dépistage Virginie Supervie

Epidémie du VIH en France : Les derniers chiffres et pistes pour le dépistage Virginie Supervie Epidémie du VIH en France : Les derniers chiffres et pistes pour le dépistage Virginie Supervie INSERM U943 & Université Pierre et Marie Curie, Paris, France Epidémie de l infection à VIH : personnes vivants

Plus en détail

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C La PCR en temps réel est fondée sur la détection et la quantification des produits d amplification au cours de la réaction de PCR, dans le tube fermé, plutôt qu à la fin de la réaction comme c est le cas

Plus en détail

Diagnostic Virologique du VIH

Diagnostic Virologique du VIH Diagnostic Virologique du VIH Pr S. Fafi-Kremer Institut de Virologie, CHU de Strasbourg Séminaire de Formation Jeudi 14 Novembre 2013 1 Objectifs Comprendre la cinétique des marqueurs de l infection par

Plus en détail

Accident d Exposition au Sang (AES) en EHPAD : retour d expérience

Accident d Exposition au Sang (AES) en EHPAD : retour d expérience Accident d Exposition au Sang (AES) en EHPAD : retour d expérience BENOIT Florence MANTION Benoit Equipe Mobile d Hygiène (EMH) Centre hospitalier de Béziers Les accidents exposant au sang en quelques

Plus en détail

Nouvelles dispositions pour le diagnostic de l infection à VIH :

Nouvelles dispositions pour le diagnostic de l infection à VIH : Nouvelles dispositions pour le diagnostic de l infection à VIH : de la réglementation à la pratique au laboratoire. Dr Syria LAPERCHE Centre National de Référence des Hépatites B et C et du VIH en Transfusion

Plus en détail

Place des tests rapides d orientation diagnostique (TROD) dans la stratégie de dépistage de l hépatite C

Place des tests rapides d orientation diagnostique (TROD) dans la stratégie de dépistage de l hépatite C Tableau 4 : Performances des TROD (hors séroconversion) marqués CE et distribués en France, selon les s USA 450 échantillons à risque faible de VHC dont le statut VHC est inconnu 2206 échantillons à risque

Plus en détail

Table Ronde «Prévention et Dépistage»

Table Ronde «Prévention et Dépistage» Table Ronde «Prévention et Dépistage» «L infection à VIH/SIDA en 2013» Conférence organisée par la Ville de Marseille Dr Pervenche Martinet Dr Chantal Vernay Vaïsse 29/11/2013 1 Le dépistage aujourd'hui

Plus en détail

Dépistage de l hépatite C dans les structures bas-seuil : opportunité ou futilité? Mathieu Rougemont, Genève

Dépistage de l hépatite C dans les structures bas-seuil : opportunité ou futilité? Mathieu Rougemont, Genève Dépistage de l hépatite C dans les structures bas-seuil : opportunité ou futilité? Mathieu Rougemont, Genève Bienne/Biel, 29. September 2016 Généralités En Europe la proportion d UDI connaissant leur status

Plus en détail

Les tests rapides d orientation diagnostique. Aspects réglementaires et plus. Dr Philippe Arsac Orléans

Les tests rapides d orientation diagnostique. Aspects réglementaires et plus. Dr Philippe Arsac Orléans Les tests rapides d orientation diagnostique. Aspects réglementaires et plus Dr Philippe Arsac Orléans John, 18 ans a eu une relation sexuelle ( rapport anal insertif non protégé sans éjaculation) il y

Plus en détail

Dépistage rapide du VIH aux points de service

Dépistage rapide du VIH aux points de service Dépistage rapide du VIH aux points de service Jane Greer, clinique Hassle Free Satellite CATIE, conférence de l ACSP de juin 2009 Clinique Hassle Free Clinique communautaire au centre-ville de Toronto

Plus en détail

Transmission sexuelle du VIH Dépistage de l infection par le VIH

Transmission sexuelle du VIH Dépistage de l infection par le VIH Transmission sexuelle du VIH Dépistage de l infection par le VIH Dr. David Rey Le Trait d Union NHC Hôpitaux Universitaires Strasbourg 8 septembre 2009 Transmission sexuelle, charge virale et ARV Transmission

Plus en détail

Contrôle du marché des tests rapides d orientation diagnostic de la syphilis

Contrôle du marché des tests rapides d orientation diagnostic de la syphilis Rapport Contrôle du marché des tests rapides d orientation diagnostic de la syphilis Bilan de la sensibilité et de la spécificité Décembre 2015 Introduction En réponse à la saisine de la DGS du 3 février

Plus en détail

Dépistage de l Infection Virale C à partir de Sang Capillaire ou de Liquide Craviculaire Performances des TRODs

Dépistage de l Infection Virale C à partir de Sang Capillaire ou de Liquide Craviculaire Performances des TRODs Dépistage de l Infection Virale C à partir de Sang Capillaire ou de Liquide Craviculaire Performances des TRODs S Chevaliez 1,2, L Poiteau 1,2, I Rosa 3, A Soulier 1,2, F Roudot- Thoraval 2,4, C Hézode

Plus en détail

Le Dépistage de l infection VIH en France en 2010

Le Dépistage de l infection VIH en France en 2010 Groupe VIGIE BORDEAUX 08 MAI 2010 CHU Saint Louis Paris Le Dépistage de l infection VIH en France en 2010 Professeur François Simon CHU saint Louis Paris francois.simon@sls.aphp.fr Le dépistage, une stratégie

Plus en détail

Séroconversions VIH après accident professionnel, France Remerciements : C.Arvieux GERES et SFLS. 48 cas recensés, dont 14 cas prouvés

Séroconversions VIH après accident professionnel, France Remerciements : C.Arvieux GERES et SFLS. 48 cas recensés, dont 14 cas prouvés Séroconversions VIH après accident professionnel, France Remerciements : C.Arvieux GERES et SFLS 48 cas recensés, dont 14 cas prouvés INVS: Contaminations professionnelles par le VIH, le VHC et le VHB

Plus en détail

Tests rapides d'orientation diagnostique grippe en dehors du laboratoire : quelle utilisation en pratique?

Tests rapides d'orientation diagnostique grippe en dehors du laboratoire : quelle utilisation en pratique? Tests rapides d'orientation diagnostique grippe en dehors du laboratoire : quelle utilisation en pratique? Anne Mosnier Coordination nationale du Réseau des GROG & Open Rome Jeudi 3 avril 2014 26 èmes

Plus en détail

Les autotests VIH en officine état des lieux et perspectives

Les autotests VIH en officine état des lieux et perspectives Les autotests VIH en officine état des lieux et perspectives Journée du COREVIH IMS Xavier Arnauzan - 12 décembre 2016 Les autotest VIH en officine : un élargissement de l offre de dépistage OFFICINES

Plus en détail

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Ac anti-vih (dépistage) Ac anti-vhc (dépistage) Ag HBs (dépistage et confirmation) Sérologie virale 07VIR1 Avril 2007 Edition :

Plus en détail

Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge. Françoise Roudot Thoraval Santé Publique

Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge. Françoise Roudot Thoraval Santé Publique Virus de l Hépatite C : la cascade de prise en charge Françoise Roudot Thoraval Santé Publique Cascade de prise en charge du VIH en France en 2010 160000 149900 140000 120000 100000 80000 100% 121100 81%

Plus en détail

2

2 1 2 Au total, 3 types de test moléculaires sont disponibles en virologie médicale. Ces tests incluent les tests de détection et de quantification de l ARN du VHC à l aide de méthode en temps réel (PCR

Plus en détail

Code : B-PR1-PREA-F15 Version n 1 Date d'application : 06/11/2015 Page : 1 / 8

Code : B-PR1-PREA-F15 Version n 1 Date d'application : 06/11/2015 Page : 1 / 8 Page : 1 / 8 VERSION COMMENTAIRE DATE 1 Création 06/11/2015 Rédaction Vérification Approbation Validation Date : 30/10/2015 Fonction : Adjoint Nom : BIGAILLON Christine Visa : Informatique Date : 05/11/2015

Plus en détail

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2014-2015 Méthodes virologiques courantes Méthodes directes : détecter l agent infectieux ou l un de ses composants - infectiosité

Plus en détail

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2016-2017 - Principales méthodes de diagnostic virologique prélèvements, sérologies, biologie moléculaire, - Exemples par

Plus en détail

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue

L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN. Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue L ARNS ET LA RECHERCHE SUR LES HEPATITES VIRALES AU CAMEROUN Pr Magloire BIWOLE SIDA Gastro-entérologue LES HEPATITES VIRALES DANS LES PAYS DU SUD Améliorer la prévention et la prise en charge des patients

Plus en détail

Congrès de la Médecine Générale Nice, 23 juin 2011

Congrès de la Médecine Générale Nice, 23 juin 2011 DEPIVIH Etude de faisabilité et d acceptabilité de la pratique des tests rapides d orientation diagnostique (TROD) du VIH par les médecins de villes en France Raphael Gauthier, Alain Wajsbrot, Stéphane

Plus en détail

JNI L évolution du rôle de l IDE dans la pratique des TROD. (Test Rapide d Orientation Diagnostique)

JNI L évolution du rôle de l IDE dans la pratique des TROD. (Test Rapide d Orientation Diagnostique) R-05 JNI 2012 L évolution du rôle de l IDE dans la pratique des TROD (Test Rapide d Orientation Diagnostique) à la CDAG Bichat Claude-Bernard (Paris 18 ème ). Axelle Roque (IDE) Sandrine Rumi (IDE) Hôpital

Plus en détail

cas n 1 : TROD ou pas TROD? Cas clinique 3 Qu en pensez vous? Quel risque? CAT?

cas n 1 : TROD ou pas TROD? Cas clinique 3 Qu en pensez vous? Quel risque? CAT? Intérêt des TROD dans la prise en charge des Expositions à risque de transmission virale Cas cliniques Elisabeth Bouvet Elisabeth Rouveix 2014 cas n 1 : TROD ou pas TROD? Homme de 32 ans, vient pour réaliser

Plus en détail

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC

La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique La prise en charge précoce de 15 ans de recherches sur la l adulte infecté par le VIH : co-infection VIH / VHB, VHC de «Cotrimo-CI

Plus en détail

PRISE EN CHARGE MÉDICALE DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH. RECOMMANDATIONS DU GROUPE D EXPERTS. RAPPORT 2013

PRISE EN CHARGE MÉDICALE DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH. RECOMMANDATIONS DU GROUPE D EXPERTS. RAPPORT 2013 PRISE EN CHARGE MÉDICALE DES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH. RECOMMANDATIONS DU GROUPE D EXPERTS. RAPPORT 2013 Dépistage Dr Karl FELTGEN 17 janvier 2014 LES ENJEUX DU DÉPISTAGE DEPISTER TÔT POUR TRAITER

Plus en détail

Actualités sur les infections sexuellement transmissibles

Actualités sur les infections sexuellement transmissibles Actualités sur les infections sexuellement transmissibles Séminaire de formation SFLS - 1 er octobre 2015 Dr Fatima YASSIR-ORIA CIDDIST HEH & Croix Rousse Lyon - Pr Christian CHIDIAC Service de Dermatologie

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT Le risque biologique : Il est lié à une exposition à des micro-organismes susceptibles de provoquer une infection, une allergie ou une intoxication. Il repose essentiellement

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE DES PERFORMANCES DES TESTS RAPIDES DE DETECTION DU VIH : PERFORMANCES ANALYTIQUES ET PRATICABILITE DES TESTS

RAPPORT D ETUDE DES PERFORMANCES DES TESTS RAPIDES DE DETECTION DU VIH : PERFORMANCES ANALYTIQUES ET PRATICABILITE DES TESTS Direction de l'evaluation des Dispositifs Médicaux Département Surveillance du Marché Unité Evaluation et Contrôle du Marché-DIV RAPPORT D ETUDE DES PERFORMANCES DES TESTS RAPIDES DE DETECTION DU VIH :

Plus en détail

Dépistage. Recommandations 2010 du groupe d experts sous la direction du professeur Patrick Yeni

Dépistage. Recommandations 2010 du groupe d experts sous la direction du professeur Patrick Yeni Dépistage Recommandations 2010 du groupe d experts sous la direction du professeur Patrick Yeni Enjeux du dépistage Le contexte épidémiologique 1 Incidence de l infection VIH (2004-2007) 7000 à 8000 nouvelles

Plus en détail

Dépistage et diagnostic de l infection VIH: place des autotests. Véronique Lemée Virologie CHU Rouen

Dépistage et diagnostic de l infection VIH: place des autotests. Véronique Lemée Virologie CHU Rouen Dépistage et diagnostic de l infection VIH: place des autotests Véronique Lemée Virologie CHU Rouen Diversité génétique des VIH SIVsm SIVgor SIVcpz I Au moins 13 transmissions du singe à l Homme 2 types

Plus en détail

Diagnostic au laboratoire de l hépatite B Protéine C AgHBc Protéine Pré-S2 Protéine S Protéine Pré-S1 AgHBs Marqueurs sérologiques AgHBs Anticorps anti-hbs ADN viral 42nm Particule de Dane Polymérase Anticorps

Plus en détail

ANRS CO6 PRIMO - Cohorte primo-infection

ANRS CO6 PRIMO - Cohorte primo-infection ANRS CO6 PRIMO - Cohorte primo-infection Responsable(s) : Meyer Laurence, U822 Essat Asma Goujard Cécile, SERVICE MÉDECINE INTERNE - HÔPITAL BICÊTRE Date de modification : 07/06/2013 Version : 1 ID : 60076

Plus en détail

Objet : Modification à l algorithme de confirmation sérologique des infections causées par le virus de l immunodéficience humaine (VIH)

Objet : Modification à l algorithme de confirmation sérologique des infections causées par le virus de l immunodéficience humaine (VIH) Par courrier électronique Le 25 juillet 2017 Aux responsables des laboratoires de microbiologie Aux médecins microbiologistes infectiologues Aux assistants-chefs des laboratoires Aux directeurs de santé

Plus en détail

CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal

CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal CI ANRS 12331: MoBSEN Faisabilité de la constitution d une cohorte de patients infectés par le VHB au Sénégal Dr Judicaël Tine Objectif CI ANRS 12331 MOBSEN Réaliser un état des lieux des conditions actuelles

Plus en détail

INTÉRÊT DES PRÉLÈVEMENTS SUR BUVARD

INTÉRÊT DES PRÉLÈVEMENTS SUR BUVARD INTÉRÊT DES PRÉLÈVEMENTS SUR BUVARD 5 e réunion viro-clinique inter-corevih «VIH, cultures et thérapeutiques» Marie Leoz, 23 mars 2013 PRÉLÈVEMENT SUR BUVARD : C EST QUOI? POURQUOI? Mode alternatif de

Plus en détail

(Accident d Exposition au Sang ou à un liquide biologique contaminant) Que dois je faire? Muqueuses

(Accident d Exposition au Sang ou à un liquide biologique contaminant) Que dois je faire? Muqueuses Je suis victime d un AES (Accident d Exposition au Sang ou à un liquide biologique contaminant) Que dois je faire? IMMEDIATEMENT Peau J effectue les premiers gestes : Je ne fais pas saigner (laisser saigner

Plus en détail

Dépistage VIH : Test Rapide d Orientation Diagnostique. CDAG Bichat Claude-Bernard Paris Dr. G. Pahlavan et Sandrine Rumi (infirmière)

Dépistage VIH : Test Rapide d Orientation Diagnostique. CDAG Bichat Claude-Bernard Paris Dr. G. Pahlavan et Sandrine Rumi (infirmière) Dépistage VIH : Test Rapide d Orientation Diagnostique CDAG Bichat Claude-Bernard Paris 75018 Dr. G. Pahlavan et Sandrine Rumi (infirmière) 31/5/2013 CDAG de Bichat Situé dans l'enceinte de l'hôpital.

Plus en détail

PROTOCOLE DE CONTROLE PONCTUEL DU MARCHE : DEPISTAGE DES ANTICORPS DIRIGES CONTRE LE VHC

PROTOCOLE DE CONTROLE PONCTUEL DU MARCHE : DEPISTAGE DES ANTICORPS DIRIGES CONTRE LE VHC PROTOCOLE DE CONTROLE PONCTUEL DU MARCHE : DEPISTAGE DES ANTICORPS DIRIGES CONTRE LE VHC 1. Objectif : Le but de cette étude est de contrôler la sensibilité et la spécificité du test de dépistage rapide

Plus en détail

Quoi de neuf en Virologie? Réservoirs et risque d AEV

Quoi de neuf en Virologie? Réservoirs et risque d AEV 27/09/ Quoi de neuf en Virologie? Réservoirs et risque d AEV Dr Catherine TAMALET IHU Méditerranée Infection Fédération de Microbiologie Clinique Hôpital de la Timone Quoi de neuf en Virologie: Réservoirs

Plus en détail

Laboratoire Expert BVD - DS2 - Travaux en cours et Perspectives

Laboratoire Expert BVD - DS2 - Travaux en cours et Perspectives Laboratoire Expert BVD - DS2 - Travaux en cours et Perspectives Journée technique sur la référence professionnelle (Dangers sanitaires de catégorie 2 et 3) Aurore TEILLET 1 Sommaire I. Faits marquants

Plus en détail

Journées de formation médicale continue Tiaret 30 au 31 mai Dr Anne Dulioust

Journées de formation médicale continue Tiaret 30 au 31 mai Dr Anne Dulioust Journées de formation médicale continue Tiaret 30 au 31 mai 2014 Journées de formation médicale continue Tiaret 30 au 31 mai 2014 Prise en charge du VIH en consultation généraliste. Diagnostic et orientation

Plus en détail

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Objectifs 1. Connaître pour chaque virus des hépatites la cinétique des marqueurs virologiques

Plus en détail

PREVAGAY 2015 Enquête séro-comportementale auprès des Hommes ayant des Relations Sexuelles avec des Hommes fréquentant les lieux de convivialité gay

PREVAGAY 2015 Enquête séro-comportementale auprès des Hommes ayant des Relations Sexuelles avec des Hommes fréquentant les lieux de convivialité gay PREVAGAY 2015 Enquête séro-comportementale auprès des Hommes ayant des Relations Sexuelles avec des Hommes fréquentant les lieux de convivialité gay Annie Velter Claire Sauvage Leïla Saboni Cécile Sommen

Plus en détail

Via les urgences Dépistage population générale

Via les urgences Dépistage population générale Retour d expériences des mesures de dépistage Déclaration de conflits d'intérêts (période) : Subvention de recherche : Conseil scientifique : Honoraires de conférencier : Via les urgences Dépistage population

Plus en détail

Point épidémiologique VIH - sida

Point épidémiologique VIH - sida Point épidémiologique VIH - sida Unité VIH-IST-VHC, Département des maladies infectieuses, InVS Françoise Cazein, Florence Lot, Stéphane Le vu, Josiane Pillonel, Roselyne Pinget, Caroline Semaille Réunion

Plus en détail

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Ac anti-vih (dépistage) Ac anti-vhc (dépistage) Ac anti-cmv (IgG et IgM : dépistage) Antigène p24 du VIH1 (dépistage et confirmation)

Plus en détail

VIH/SIDA et autres IST

VIH/SIDA et autres IST VIH/SIDA et autres IST Christine JACOMET Jean Marc ROYE RéIVHAPS www.corevih-auvergne-loire.org VIH/SIDA- Synthèse récente 1/3 des patients non dépistés (soit 50 000 sur 150 000) Environ 7000-8000 nouveaux

Plus en détail

Dosages par ECL Bénéfices pour les patients Roche

Dosages par ECL Bénéfices pour les patients Roche Dosages par ECL Bénéfices pour les patients Des technologies puissantes largement validées Innovatrices et sûres Technologie d électrochimiluminesce nce (ECL) performante Conception unique d antigènes

Plus en détail

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux

Diagnostic des Hépatites virales B et C. P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic des Hépatites virales B et C P. Trimoulet Laboratoire de Virologie, CHU de Bordeaux Diagnostic VHC Dépistage: pourquoi? Maladie fréquente (Ac anti VHC chez 0,84% de la population soit 367 055

Plus en détail

Prise en charge des couples à risque viral

Prise en charge des couples à risque viral Prise en charge des couples à risque viral Expérience de l équipe A.M.P Risque Viral Marseille Véronique CHABERT-ORSINI Institut de médecine de la reproduction I.M.R Marseille Marseille, 06 juin 2008 PRISE

Plus en détail