un service de proximité un retour au sol logique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "un service de proximité un retour au sol logique"

Transcription

1 CO-COMPOSTAGE A LA FERME: un service de proximité un retour au sol logique 1

2 Présentation 1. Approche technique 2. Approche réglementaire 3. Approche économique 4. Exemples d opérations de co-compostage dans les Vosges 2

3 1. Approche technique Définition du compostage: Processus biologique: aération de la matière organique + décomposition par des micro-organismes obtention compost Facteurs de réussite: aération, humidité et température Éléments à apporter pour réussir le compostage: éléments riches en carbone (ex: ligneux) et riches en azote (ex: fumier) Définition du compost: Forme stable Amendement organique riche en composés fertilisants Rôles du compost: Entretient ou corrige la teneur du sol en humus (=matière organique stable) Joue un rôle sur la structure, la perméabilité, l activité des micro-organismes, augmente la rétention des nutriments 3

4 1. Approche technique Définition du co-compostage: Compostage mixte Définition du co-compostage à la ferme: Effluents d élevage d une exploitation agricole Déchets verts d une collectivité But: une solution économique et durable à l élimination des déchets verts NB: 100 t fumier t DV = 67 à 100 t compost produit Rappel sur l élimination des déchets verts: Avant: brûlés ou enfouis en décharges (une dépense sans aucun bénéfice pour les terres) Depuis 2002: la législation interdit tout brûlage ou mise en décharge des déchets verts 4

5 1. Approche technique Principales étapes de la filière Réception des déchets verts transport ou Contrôle/tri stockage Effluents d élevage BROYAGE Stockage transport MELANGE CO-COMPOSTAGE Phase de fermentation Phase de maturation 2 retournements min Suivi Prise de t c Analyses Stockage (criblage possible) Épandage 5

6 1. Approche technique 1. Collecte et tri des déchets verts en déchetterie: garantir une bonne qualité des déchets verts 2. Livraison sur plateforme ou sur parcelle agricole 6

7 1. Approche technique 1. Broyage des déchets verts (NB: éviter les souches de troncs d arbres d un diamètre > à 15 cm) 1. Criblage (si nécessaire): pour éliminer les éléments grossiers 7

8 1. Approche technique Mélange des déchets verts et des effluents d élevage: mise en andain 6. Suivi: prise de température et analyses Épandage 8

9 1. Approche technique Les principaux avantages de la filière: Débouché garanti Qualités environnementales (transport, moins d odeurs, protection locale des sols et des eaux) Développement d une activité locale Pouvoir local de décision maintenu Coût de la filière Gestion territoriale d une problématique sociétale 9

10 1. Approche technique Comparaison des valeurs agronomiques Co-compost déchets vertseffluents agricoles MS en % fumier de dépôt compost agricole 47, MO en kg/t 195,67 / 210 Nt en kg/t 11, ,53 3,5 5 K2O en kg/t 17, CaO en kg/t 16,63 / / MgO en kg/t 6,70 / / C/N 9,57 / 10 P2O5 en kg/t MS: renferme les éléments nutritifs valorisables en agriculture (N, P, K, C, Mg) + MS est élevée, + le produit renferme-concentre les éléments nutritifs MO: base de la fertilité des sols, effet «amendant» C/N: exprime le degré de minéralisation + C/N est faible, +la minéralisation est rapide (+ il y a apport d azote minérale directement assimilable par les plantes) INTERÊT AGRONOMIQUE DU CO-COMPOST 10

11 1. Approche technique Apport par le co-compost en fonction des besoins des cultures Azote disponible Phosphore P2O5 Fertilisation* (kg/ha) Apport co-compost à la dose d épandage de 15t/ha Potassium K2O Maïs (rendement 10 tms) dont 17 assimilable par la plante Blé (rendement 50qx/ha) *références CRAL dont 17 assimilable par la plante Prairie (foin et regain) (rendement 6 tms) dont 17 assimilable par la plante Réduction d environ 17 unités d azote: apports en azote à compléter Apports en phosphore et potasse suffisants Compost ne permet pas de faire l impasse complète en éléments fertilisants (ne permet pas d économiser de l azote, seulement 17 kg assimilable la 1ère année) 11

12 2. Approche réglementaire 3 réglementations applicables aux unités de co-compostage à la ferme: ICPE élevage (arrêté du 7 février 2005) et circulaire du 17 janvier 2002 relative au compostage en établissement d élevage ICPE sous la rubrique 2170 «fabrication des engrais et supports de culture à partir de matières organiques» RSD des Vosges 12

13 2. Approche réglementaire Quelle réglementation suivre? Réglementation Exploitation agricole ELEVAGE ICPE élevage et circulaire du 17/01/02 ICPE 2170 Intrants (ce qui est composté) Qui ne pratique pas d élevage Effluents issus de l élevage uniquement Effluents issus de plusieurs élevages Matières végétales brutes Quantités produites Autres matières < 1t/j (soit < 365 t/an) > 10t/j ICPE 2170 D ICPE 2170 A Seuil concerne la production de compost fabriqué à partir d effluents issus d autres exploitations Création d une plateforme bétonnée et fosse pour les jus RSD > 1t/j et < 10t/j 13

14 2. Approche réglementaire Critères d application des différentes réglementations applicables aux unités de compostage à la ferme Unité de compostage se trouve sur une exploitation d élevage oui non Production de compost > 1 tonne/jour Matières 1ères= effluents avec ou sans matières brutes végétales non Il s agit d autres matières non oui oui Effluents proviennent uniquement Effluents de l exploitation Production de compost > 10 tonnes/jour non oui non proviennent également d autres exploitations non oui Production de compost <1 tonne/jour oui RSD ICPE 2170 D ICPE 2170 A ICPE élevage (arrêtés 07/02/05) et circulaire du 17/01/02 14

15 2. Approche réglementaire Matières 1ères: ICPE ELEVAGE A la ferme RSD Au champ Avec ou sans matières végétales brutes effluents ICPE 2170 D Effluents liquides Fumiers et déjections solides Fumiers compacts non susceptible d écoulement Pas d effluents liquides Matières organiques d origine: Végétales Animales Boues de step FFOM Distances d implantation de l unité de compostage: ICPE ELEVAGE A la ferme RSD Au champ 100 m des tiers 50 m pour les élevages bovins et porcins sur litière accumulée en régime déclaratif Peuvent être réduites par le préfet ICPE 2170 D 200 m des tiers pour les déchets verts 50 m des tiers pour les effluents 5 m des voies de communication pour les déchets verts 100 m des tiers 15

16 2. Approche réglementaire Stockage des déchets verts: ICPE ELEVAGE A la ferme RSD ICPE 2170 D Au champ / Déclaration préalable en mairie ICPE 2171 si volume > 200 m3 Aire de stockage des matières 1ères adaptées à la nature de ces matières Stockage des effluents: ICPE ELEVAGE A la ferme Au champ Sols imperméables et étanches Avant compostage: stockage 2 mois sous animaux ou fumière (sauf volailles) RSD ICPE 2170 D Aire étanche, collecte des liquides d égouttage Aire de stockage des matières 1ères adaptées à la nature de ces matières 16

17 2. Approche réglementaire Zone de compostage: ICPE ELEVAGE A la ferme Au champ Sols étanches et récupération des jus d écoulement Parcelle d épandage Délai de 3 ans avant retour sur la même zone RSD ICPE 2170 D / Sols étanches et récupération des jus d écoulement Compostage: ICPE ELEVAGE A la ferme ICPE 2170 D Au champ Minimum de 2 retournements ou aération forcée Maintien d une température > 55 C pdt 15 jours ou > 50 C pdt 6 semaines Prise de température hebdomadaire à consigner RSD / Suivi par lots de compost qui doivent être analysés 17

18 2. Approche réglementaire Epandage: ICPE ELEVAGE A la ferme RSD ICPE 2170 D Au champ Plan d épandage Cahier d épandage Plan d épandage non obligatoire (*) Étude préalable d épandage Programme prévisionnel d épandage Cahier d épandage (*): ces dispositions ne s appliquent pas aux composts produits uniquement à partir d effluents d élevage ou de déjections animales associés ou non à des matières végétales brutes et si l épandage a lieu sur les terres exploitées par le o les éleveurs ayant fourni les déjections ou effluents. Les conditions d épandage sont alors celles définies pour les effluents ou déjections d élevage d origine. Distances d épandage: ICPE ELEVAGE A la ferme 10 m des tiers RSD ICPE 2170 D Au champ 100 m des tiers suivi d un labour le plus tôt possible pas de distance si enfouissement le lendemain En statut déchet: les mêmes distances que pour les ICPE élevage: à 10 m des tiers En statut produit: pas de distance réglementaire 18

19 3. Approche économique Réception des déchets verts Effluents d élevage Contrôle/tri stockage transport ou HT/benne dans un rayon de 5 à 25 km BROYAGE HT/tonne Stockage MELANGE transport CO-COMPOSTAGE Retournement: 5.40 HT/minute Andain de 200 tonnes: Suivi Phase de fermentation Phase de maturation 2 retournements min Prise de t c Analyses 2.50 HT/tonne 1er retournement: 20 min 2ème retournement: 15 min Stockage (CRIBLAGE SI POSSIBLE) Épandage 4-10 HT/tonne 19

20 3. Approche économique Pour traitement 200 tonnes de DV NB: Actuellement, DV de la déchetterie de Rambervillers traités à Ménarmont: Broyage: 12.5 HT/t * 200t = 2500 HT Criblage: 7 HT/t * 200t = 1400 HT Coût traitement: 42 HT/t Coût transport: 10 HT/t Suivi: 2.5 HT/t * 200t = 500 HT Retournement: 5.4 HT/min * 35 min = 189 HT Transport: 1 benne de 30 m3 contient 5 tonnes de DV non broyés; pour transporter 200 tonnes: il faudra environ 40 bennes 40 bennes * 70 HT/benne (dans un rayon de 5 à 25 km) = 2800 HT Total hors suivi: 6889 HT HT/t pr 200 tonnes Total avec suivi: 7389 HT HT/t pr 200 tonnes Les 2 postes les plus coûteux: TRANSPORT et BROYAGE Possibilité d économiser sur le criblage si broyage fin Non prise en compte du coût de la main d œuvre agricole, ni location de benne (estimée à environ 65 ) 20

21 3. Approche économique coût transport /t distance en km coût traitement /t déchetterie lieu de traitement , / 31, ,18 6 9, ,5 76,22 34,04 14 / 38, , , ,5 45 7,5 /m , ,01 /? 71,80 31,16 gérardmergérardmer le syndicat-le syndicat neufchateauneufchateau bulgnévillemandres/vair rambervillersménarmont chatenoismandres/vair xertigny-épinal lerrainmandres/vair charmesménarmont saint diéscherwiller lerrain/chatenois le val d'ajolvesoul anouldscherwiller senonesdécharge? POUR INFO: Exemple de tarifs pratiqués sur le département vosgiens en 2005 pour le transport et le traitement des déchets verts en fonction de la distance estimée entre la déchetterie et le lieu de traitement 21

22 4. Exemples d opération de cocompostage dans les Vosges 22

23 4. Exemples d opération de cocompostage dans les Vosges 2005 SICOVAD: 400 tonnes traitées SICOTRAL: 100 tonnes traitées CCMM: 100 tonnes traitées Rambervillers: 130 tonnes traitées Mirecourt: 650 tonnes traitées Le Syndicat: 150 tonnes traitées Châtel-Nomexy: 150 tonnes traitées TOTAL= 1680 tonnes traitées 23

24 4. Exemples d opération de cocompostage dans les Vosges Projets en cours en 2007: Chavelot Golbey Rambervillers SMDV CCMM CC du Pays de Chatenois Bains-les-Bains Pair et Grandrupt SMICOM Granges-sur-Vologne 24

25 Sensibilisation Site Internet sur le co-compostage à la ferme: 25

26 Votre contact MISSION DE RECYCLAGE AGRICOLE DES DECHETS Aurélie SCHNEIDER Chambre d Agriculture des Vosges La Colombière 17 rue André Vitu EPINAL Cedex Tel: Fax:

Le co-compostage au champ des grignons d olive

Le co-compostage au champ des grignons d olive Le co-compostage au champ des grignons d olive Sébastien LE VERGE s.leverge@ctolivier.org tél.: 04 42 23 82 51 Le contexte Elimination des grignons : - besoins de surfaces d épandage suffisantes et accessibles

Plus en détail

Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs. Une filière de valorisation de proximité

Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs. Une filière de valorisation de proximité Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs Une filière de valorisation de proximité 1 Le SMETOM - Créé en 1985-12 collectivités adhérentes - 206 communes - 121 000 habitants

Plus en détail

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales En Région Bretagne Principaux modes d obtention / caractéristiques produits Présentation d Association IF2O créée en 2004. fédère les entreprises

Plus en détail

Le co-compostage compostage des déchets verts en mélange aux effluents d élevage

Le co-compostage compostage des déchets verts en mélange aux effluents d élevage Le co-compostage compostage des déchets verts en mélange aux effluents d élevage SITUATION Christian MARTY GAEC des Belles Vaches Rignac 12 Rignac Valoriser au maximum les effluents d élevage 2 - Nom de

Plus en détail

SIVOM du Pays des Maures et du Golfe de Saint-Tropez

SIVOM du Pays des Maures et du Golfe de Saint-Tropez Le SIVOM est un EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) à vocation multiple. L une de ses missions est le traitement des végétaux par compostage. Collecter dans les déchèteries du secteur,

Plus en détail

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire PAILLE Microorganismes EFFLUENTS FUMIER AERATION Action de l humidité et de l air (O2) Un produit affiné et homogène, épandable en toutes

Plus en détail

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Claire BODELE SATEGE Nord - Pas de Calais Types de produits utilisés et distribués en région Nord-Pas de Calais et comportement agronomique

Plus en détail

Compost de déchets verts / biodéchets

Compost de déchets verts / biodéchets Fiche N 11 du guide des produits organiques en LanguedocRoussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 Compost de déchets verts / biodéchets Résultats

Plus en détail

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin Le terme Produits résiduaires organiques (PRO) désigne l ensemble

Plus en détail

Epandage et stockage au champ des matières organiques

Epandage et stockage au champ des matières organiques biologiques en IdF Fiche Réglementation Epandage et stockage au champ des matières organiques Mise à jour : Mars 2013 La gestion des matières organiques sur une exploitation agricole est régie par plusieurs

Plus en détail

COMMENT GERER VOTRE FUMIER DE CHEVAL

COMMENT GERER VOTRE FUMIER DE CHEVAL COMMENT GERER VOTRE FUMIER DE CHEVAL Résumé - 150 l de fumier/cheval/jour en moyenne sur litière paille -1200 kg de fumier/cheval/mois en moyenne sur litière paille contre 875 kg sur litière copeaux -Réglementation

Plus en détail

Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique

Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique CONTENU DE LA SESSION Présentation 16 mn Les matières organiques utilisables en bio en PACA, Gérard GAZEAU, CA84 Présentation 16 mn Intérêt des

Plus en détail

Partie 6 : Fertilisation organique

Partie 6 : Fertilisation organique Partie 6 : Fertilisation organique I. Composition des engrais organiques A. Généralités et définitions On regroupe sous l appellation engrais organiques : - Les engrais de ferme : fumiers, lisiers, purins

Plus en détail

Je dois bien gérer mes fumiers pour limiter la propagation des pathogènes :

Je dois bien gérer mes fumiers pour limiter la propagation des pathogènes : Fiche Technique n 7B bis - mise à jour 05/12/2016 Je gère mes fumiers de canards, du stockage à l épandage Je dois bien gérer mes fumiers pour limiter la propagation des pathogènes : L épandage de fumiers

Plus en détail

Quelle réglementation concerne votre élevage : Règlement Sanitaire Départemental ou Installations Classées pour la Protection de l'environnement?

Quelle réglementation concerne votre élevage : Règlement Sanitaire Départemental ou Installations Classées pour la Protection de l'environnement? Quelle réglementation concerne votre élevage : Règlement Sanitaire Départemental ou Installations Classées pour la Protection de l'environnement? Cette fiche vous permet de : Fiche 3-1 1 ère étape : Situer

Plus en détail

La gestion des engrais de ferme. Pierre Luxen 2011

La gestion des engrais de ferme. Pierre Luxen 2011 La gestion des engrais de ferme Pierre Luxen 2011 Les fonctions de la M.O. d un sol Fertilité physique des sols (rétention H 2 O, structure du sol, résistance au tassement) Fertilité chimique des sols

Plus en détail

Compost de déchets verts

Compost de déchets verts Fiche N 4 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 Compost de déchets verts Résultats issus d 1

Plus en détail

Ecoulement du compost

Ecoulement du compost Ecoulement du compost Biomasse Normandie 19 quai de Juillet - 14000 CAEN Tél. : 02 31 34 24 88 - Fax : 02 31 52 24 91 http://www.biomasse-normandie.org Septembre 2006 1 Qualité et débouchés du compost

Plus en détail

exploitation Taille du troupeau (voir cijoint (voir document 1) Hors zone vulnérable

exploitation Taille du troupeau (voir cijoint (voir document 1) Hors zone vulnérable Grille de positionnement de l'exploitation agricole par rapport aux mesures environnementales exploitation Taille faible RSD Règlement Sanitaire Départemental (voir document 2) Taille du troupeau (voir

Plus en détail

Pourquoi et comment composter le fumier?

Pourquoi et comment composter le fumier? Pourquoietcommentcomposterlefumier? Qu estcequelecompostage? C est la décomposition biologique de la par des micro-organismes naturellement présents dans le fumier en une matière relativement stable, sous

Plus en détail

Guide des produits organiques utilisables en LR

Guide des produits organiques utilisables en LR Guide des produits organiques utilisables en LR Marseille, 18 octobre 2012 + AIVB L objectif Mettre à jour les connaissances : Réglementation, Analyses nécessaires à un raisonnement objectif de la dose,

Plus en détail

XIX èmes Rencontres Professionnelles

XIX èmes Rencontres Professionnelles XIX èmes Rencontres Professionnelles Guy Meinrad Chargé d études port. : 06 815 843 66 email : etude1@agrivalor.eu -La nouvelle déclinaison de l application de la directive nitrates en France- 1, rte de

Plus en détail

Le compostage de fumier de cheval en élevage

Le compostage de fumier de cheval en élevage guide pratique Le compostage de fumier de cheval en élevage JM LEVEAU (Chambre d Agriculture de l Orne ) 2 Le compostage Le compostage Un compost est une transformation de produits végétaux et animaux

Plus en détail

Gestion des épandages de digestats. Aspects techniques, économiques et environnementaux Vendredi 20 décembre 2013

Gestion des épandages de digestats. Aspects techniques, économiques et environnementaux Vendredi 20 décembre 2013 Gestion des épandages de digestats Aspects techniques, économiques et environnementaux Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire 1. La production de digestats 2. Traitement des digestats 3. Evolution des éléments

Plus en détail

Base de données sur la composition et la valeur nutritive de 43 produits organiques de types amendements et engrais organiques

Base de données sur la composition et la valeur nutritive de 43 produits organiques de types amendements et engrais organiques Base de données sur la composition et la valeur nutritive de 43 produits organiques de types amendements et engrais organiques Christiane RAYNAL-LACROIX (Ctifl) Elisabeth ABARZA (Ctifl) Prisca PIERRE (Ctifl)

Plus en détail

Plan régional de valorisation des déchets issus des chantiers de gestion de plantes invasives

Plan régional de valorisation des déchets issus des chantiers de gestion de plantes invasives Plan régional de valorisation des déchets issus des chantiers de gestion de plantes invasives Stage de Dorine Vial de 4 mois au sein du Cen Centre, encadré par l animatrice du groupe de travail plantes

Plus en détail

Observatoire national de la fertilisation minérale et organique. Résultats 2010 à 2013

Observatoire national de la fertilisation minérale et organique. Résultats 2010 à 2013 Observatoire national de la fertilisation minérale et organique Résultats 2010 à 2013 1 Résumé : L observatoire national de la fertilisation minérale et organique est un projet commun des organisations

Plus en détail

Epandage des boues et fertilisation raisonnée

Epandage des boues et fertilisation raisonnée Epandage des boues et fertilisation raisonnée 4èmes rencontres nationales de l organique Calais Mai 2011 Antoine Tricaud antoine.tricaud@terralys.fr SYPREA (SYndicat des Professionnels du Recyclage En

Plus en détail

Les effluents d'élevage : mieux les connaître pour bien les valoriser

Les effluents d'élevage : mieux les connaître pour bien les valoriser Les effluents d'élevage : mieux les connaître pour bien les valoriser Les effluents d élevage (fumiers et lisiers...) comportent des éléments fertilisants et de la matière organique nécessaires au sol

Plus en détail

Valeur et utilisation des fumiers en zones tropicales

Valeur et utilisation des fumiers en zones tropicales Valeur et utilisation des fumiers en zones tropicales Mélanie Blanchard, UMR Selmet, CIRAD «Elevage et changement climatique», Module : Gestion des fumiers Projet Animal Change, ISRA INRA, Dakar (Sénégal),

Plus en détail

Projet VALOCANE au Cameroun : Valorisation agronomique des déchets et sous-produits organiques de sucrerie

Projet VALOCANE au Cameroun : Valorisation agronomique des déchets et sous-produits organiques de sucrerie 20ème Rencontre de l AFCAS 15 décembre 2014 Projet VALOCANE au Cameroun : Valorisation agronomique des déchets et sous-produits organiques de sucrerie T. VIREMOUNEIX SOMDIAA/SOSUCAM P.-M. Terrier FINIS

Plus en détail

Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels

Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels Retour au Sommaire Sources de matières organiques : les déchets agro-industriels Solides ou liquides : des sous-produits de la transformation de produits agricoles Denis Montange CIRAD, UR Recyclage et

Plus en détail

ESSAI DE VALORISATION EN EPANDAGE AGRICOLE DE JUSSIE PRE-COMPOSTEE

ESSAI DE VALORISATION EN EPANDAGE AGRICOLE DE JUSSIE PRE-COMPOSTEE ESSAI DE VALORISATION EN EPANDAGE AGRICOLE DE JUSSIE PRE-COMPOSTEE JANVIER 2014 Essai Jussie MVAD janvier 2014 1 SOMMAIRE 1) PREAMBULE / CONTEXTE 3 2) PARTENARIATS TECHNIQUE ET FINANCIER 3 3) COÛT DE L

Plus en détail

Si on. commençait. par le. compostage

Si on. commençait. par le. compostage Et Si on commençait par le compostage Développement durable Economie Circulaire Qu est ce que le Développement durable SOCIAL Equitable ECONOMIE DURABLE Vivable Viable ENVIRONNEMENT Qu est ce que L économie

Plus en détail

La Chambre d agriculture de l Hérault

La Chambre d agriculture de l Hérault La Chambre d agriculture de l Hérault au cœur de la valorisation des déchets organiques urbains Surfood Systèmes alimentaires urbains durables Rencontres chercheurs/acteurs de la région urbaine de Montpellier

Plus en détail

ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23

ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23 ferti-pratiques Autonomie fourragère Fertilisation en système herbager fiche n 23 Produire plus d herbe Pour sécuriser les marges Produire plus d herbe revient moins cher que d acheter des fourrages et

Plus en détail

GESTION DU FUMIER DE CHEVAL VALORISATION DE VOS FUMIERS

GESTION DU FUMIER DE CHEVAL VALORISATION DE VOS FUMIERS N 3 AOUT 2015 GESTION DU FUMIER DE CHEVAL VALORISATION DE VOS FUMIERS Aujourd hui, la question de la gestion du fumier de cheval reste floue pour une grande part des infrastructures équestres bien que

Plus en détail

Dossier de demande d enregistrement et de déclaration. pour une unité de méthanisation agricole collective. à Budelière (23)

Dossier de demande d enregistrement et de déclaration. pour une unité de méthanisation agricole collective. à Budelière (23) Dossier de demande d enregistrement et de déclaration pour une unité de méthanisation agricole collective à Budelière (23) Réalisé pour le compte de : Le 06/08/2014 LETTRE DE DEMANDE D ENREGISTREMENT Préfecture

Plus en détail

Le compostage selon CAN-CGSB et 311

Le compostage selon CAN-CGSB et 311 Le compostage selon CAN-CGSB 32-310 et 311 23-03-2016 avr.-16 1 Norme 32-310 Définitions: 3.14 compost (compost) Produit dérivé d un processus aérobie supervisé sous lequel des microorganismes digèrent

Plus en détail

Séminaire RMT Fertilisation et Environnement du 20 novembre 2012

Séminaire RMT Fertilisation et Environnement du 20 novembre 2012 Séminaire RMT Fertilisation et Environnement du 20 novembre 2012 Intervention de Séverine GOYPIERON UGPVB «Valoriser les effluents d élevages porcins sur les territoires : exemple de prise en compte des

Plus en détail

METHANISATION Éléments de réflexion

METHANISATION Éléments de réflexion METHANISATION Éléments de réflexion 13 décembre 2011 Anne-Sophie Roy LA METHANISATION Le principe Les substrats Les techniques 13 décembre 2011 2 La méthanisation : principe Procédé biologique de transformation

Plus en détail

Méthanisation de fumier bovin et volaille. Impact du stockage Essais pilote et potentiel énergétique

Méthanisation de fumier bovin et volaille. Impact du stockage Essais pilote et potentiel énergétique Méthanisation de fumier bovin et volaille Impact du stockage Essais pilote et potentiel énergétique Mars 2013 1 Le développement de la méthanisation en Bourgogne dans le Programme Energie Climat Bourgogne

Plus en détail

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005

Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Conférence SIFEE, Angers, 22 Juin 2005 Quantification des impacts environnementaux associés au traitement biologique et à l'utilisation agricole des produits organiques bilan des connaissances P. Mallard,

Plus en détail

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie

La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie La Méthanisation agricole L agriculteur, producteur d énergie 7 avril 2016 Sommaire du document 1. Présentation de la société Naskeo 2. Qu est ce que la méthanisation 3. La méthanisation agricole Présentation

Plus en détail

Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux

Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux Réalisé par : Ahmed Karim DHAOUADI Sabine Houot Financé par : Agence de l eau Remerciements : L. Prunier (BYS), H. Moigner, JN.

Plus en détail

LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES. Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015

LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES. Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015 LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015 Le traitement des eaux et des déchets Hier et aujourd hui Traitement aérobie Aeration (100

Plus en détail

Fertilisation raisonnée des sols et Biogéochimie Enjeux agronomiques, environnementaux et sanitaires. - Exercices -

Fertilisation raisonnée des sols et Biogéochimie Enjeux agronomiques, environnementaux et sanitaires. - Exercices - Fertilisation raisonnée des sols et Biogéochimie Enjeux agronomiques, environnementaux et sanitaires. ENSAT 24-5 camille.dumat@ensat.fr - Exercices - Ex. n LOI DE RESTITUTION OU LOI DES AVANCES Approche

Plus en détail

Sommaire: Fertilisation raisonnée de la vigne

Sommaire: Fertilisation raisonnée de la vigne Sommaire: Fertilisation raisonnée de la vigne I-Bases de la fertilisation raisonnée. II-Analyses de terre. III-Mise en œuvre de la fertilisation raisonnée. IV-Etudes de cas. V-Conclusions. Compléments

Plus en détail

4 pour 1000 L'agriculture durable, un sol vivant et un climat d'avance

4 pour 1000 L'agriculture durable, un sol vivant et un climat d'avance 4 pour 1000 L'agriculture durable, un sol vivant et un climat d'avance En un graphique issu de son travail de recherche, l'iad a analysé le potentiel de stockage du Carbone de l'agriculture durable en

Plus en détail

FERTI-pratiques FICHE N

FERTI-pratiques FICHE N FERTI-pratiques FICHE N Une fertilisation raisonnée améliore la flore des prairies naturelles et soutient la production d une quantité d herbe suffisante sur toute la saison. Les prairies se différencient

Plus en détail

INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT SOUMISES A «DECLARATION» DECLARATION. Je soussigné (Nom, Prénom)

INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT SOUMISES A «DECLARATION» DECLARATION. Je soussigné (Nom, Prénom) INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT SOUMISES A «DECLARATION» DECLARATION Je soussigné (Nom, Prénom) Raison sociale (GAEC, EARL, SA etc.) : N EDE : N SIRET : Adresse (du siège social

Plus en détail

Inventaire et caractérisation des matières organiques utilisables en agriculture biologique produites en région PACA

Inventaire et caractérisation des matières organiques utilisables en agriculture biologique produites en région PACA Inventaire et caractérisation des matières organiques utilisables en agriculture biologique produites en région PACA Fabien BOUVARD, Chambre Régionale d Agriculture PACA Contexte et historique (1/3) 2009

Plus en détail

REGLEMENTATION. L exemple des fertilisants organiques. L. Thuriès (1), S Houot (2) et M. Viel (3) CIRAD, Risque Environnemental Lié au Recyclage

REGLEMENTATION. L exemple des fertilisants organiques. L. Thuriès (1), S Houot (2) et M. Viel (3) CIRAD, Risque Environnemental Lié au Recyclage REGLEMENTATION L exemple des fertilisants organiques L. Thuriès (1), S Houot (2) et M. Viel (3) (1) CIRAD, Risque Environnemental Lié au Recyclage (2) INRA, Environnement et Grandes Cultures (3) Phalippou-Frayssinet

Plus en détail

Phosphore recyclé dans la fertilisation: Quelles voies de progrès?

Phosphore recyclé dans la fertilisation: Quelles voies de progrès? Phosphore recyclé dans la fertilisation: Quelles voies de progrès? Sylvain PELLERIN INRA, UMR 1391, Bordeaux NOM DE L AUTEUR 03 / 12 / 2013 P dans les produits organiques 4-45 mg P par kg MS Lisier porc

Plus en détail

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE Panorama général des différents types de traitements des déchets par Michel PIERRE 1 OMR 2 Panorama des traitements en Europe + 3 OMR Les traitements en France En décharge Incinérables Recyclables Fermentescibles

Plus en détail

Situation de la fertilisation et de gestion de la fertilité des sols au Burkina Faso

Situation de la fertilisation et de gestion de la fertilité des sols au Burkina Faso Situation de la fertilisation et de gestion de la fertilité des sols au Burkina Faso Dr B. KOULIBALY, INERA, BURKINA FASO Communication à la 7è réunion bilan du PR-PICA du 16 au 18 Avril 2014, Dakar 1

Plus en détail

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais

Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais Préfet de la région Nord-Pas-de-Calais ARRÊTÉ établissant le programme d actions régional en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d origine agricole pour la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères. Salon de l Herbe 02/06/2016 S.

Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères. Salon de l Herbe 02/06/2016 S. Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères Salon de l Herbe 02/06/2016 S. VIOLLEAU / CA 63 Raisonner la fertilisation des prairies et cultures fourragères

Plus en détail

Fertilisation PK des rotations fourragères

Fertilisation PK des rotations fourragères Fertilisation PK des rotations fourragères Michel MOQUET Des diagnostics de carences en Potasse sur maïs depuis quelques années en Bretagne Des diagnostics de carences en Potasse sur maïs depuis quelques

Plus en détail

Valorisation des digestats de méthanisation : Effet sur les cycles du carbone et de l azote dans le sol et conséquences environnementales

Valorisation des digestats de méthanisation : Effet sur les cycles du carbone et de l azote dans le sol et conséquences environnementales Valorisation des digestats de méthanisation : Effet sur les cycles du carbone et de l azote dans le sol et conséquences environnementales A.ASKRI 1 *, P.LAVILLE 1, F.GUIZIOU 2, A.TREMIER 2, S.HOUOT 1 1

Plus en détail

l important, c est la DOSE!

l important, c est la DOSE! Avec la participation i de l Fumier, Lisier ou Compost sur prairie : l important, c est la DOSE! Stéphane VIOLLEAU Ch.Agr.63 / Groupe Compost Massif Central PRESENTATION DU GROUPE COMPOST MASSIF CENTRAL

Plus en détail

Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture?

Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture? Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture? Séverine Piutti UMR 1121 UL/INRA Agronomie et Environnement Nancy-Colmar, Equipe Agriculture Durable Attert,, 9 décembre

Plus en détail

Le traitement des boues des stations d épuration

Le traitement des boues des stations d épuration Le traitement des boues des stations d épuration R. Moletta «Moletta Méthanisation» rene.moletta@yahoo.fr (Rédaction 2003) Document d information générale -Diffusion référencée libre Les stations d épuration

Plus en détail

Entretien de la fertilité des sols

Entretien de la fertilité des sols Page : 1/ 5 Présenté aux Rencontres Vigne Vin Vente de la Chambre d Agriculture de la Gironde. Bien que le brûlage des sarments au bout des rangs fasse partie intégrante des usages traditionnellement associés

Plus en détail

Gestion durable des sols viticoles. Conférence Sitevi 27 novembre 2013

Gestion durable des sols viticoles. Conférence Sitevi 27 novembre 2013 Gestion durable des sols viticoles Conférence Sitevi 27 novembre 2013 Constat - perte de terre dans les parcelles, coulées de boues sur les routes et dans les villages - sols viticoles avec % matière organique

Plus en détail

Caractéristiques des boues épandues dans le département de la Loire : valeurs agronomiques, micro-polluants organiques et minéraux

Caractéristiques des boues épandues dans le département de la Loire : valeurs agronomiques, micro-polluants organiques et minéraux MESE - Fiche technique N 5 Caractéristiques des boues épandues dans le département de la Loire : valeurs agronomiques, micro-polluants organiques et minéraux L épandage agricole des boues est une filière

Plus en détail

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation

Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Contribution de l agriculture au changement climatique et à son atténuation Audrey Trévisiol Service Agriculture et Forêts - ADEME Melle, 6 décembre 2011 Plan de la présentation Changement climatique :

Plus en détail

VALORISATION AGRONOMIQUE DU COMPOST GUYANAIS. Résultats des essais

VALORISATION AGRONOMIQUE DU COMPOST GUYANAIS. Résultats des essais VALORISATION AGRONOMIQUE DU COMPOST GUYANAIS Résultats des essais Octobre 2007 1 Sommaire INTRODUCTION : MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA FILIERE DE VALORISATION AGRONOMIQUE DES COMPOSTS...3 VOLET 1 : CARACTERISATION

Plus en détail

Méthanisation de fumiers bovin et volaille. Impact du stockage du fumier Essais pilote et potentiel énergétique

Méthanisation de fumiers bovin et volaille. Impact du stockage du fumier Essais pilote et potentiel énergétique Méthanisation de fumiers bovin et volaille Impact du stockage du fumier Essais pilote et potentiel énergétique Le développement de la méthanisation en Bourgogne dans le Programme Énergie Climat Bourgogne

Plus en détail

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS Valorisation agricole Exemple d une petite chaufferie Etude réalisée pour le compte de l ADEME par : SOLAGRO : M. Christian COUTURIER AQUASOL : M.

Plus en détail

Tour d horizon des potentiels de la petite méthanisation

Tour d horizon des potentiels de la petite méthanisation Tour d horizon des potentiels de la petite méthanisation Solène Dumont - TRAME Mohamed Bijja - Ferme de l oie SIMA février 2011 Avec le soutien financier : Petit rappel sur la méthanisation Injection GNV

Plus en détail

Les modes de traitement des déchets verts

Les modes de traitement des déchets verts Les modes de traitement des déchets verts Carl ENCKELL Avocat associé SELARL ENCKELL AVOCATS 250 rue Saint Jacques 75005 Paris Tel: 01.46.34.11.05 Fax : 01.46.34.09.55 La classification des déchets - Les

Plus en détail

NORME NF U Amendements organiques. AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations

NORME NF U Amendements organiques. AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations NORME NF U44-051 Amendements organiques AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations MISE SUR LE MARCHÉ DES COMPOSTS QUELQUES CHIFFRES Estimations 2004 7.5 Mt de déchets traités

Plus en détail

Ce qu'il faut savoir sur les règles à respecter...

Ce qu'il faut savoir sur les règles à respecter... ELEVAGES RELEVANT DES INSTALLATIONS CLASSEES bien gerer les EPANDAGES D'EFFLUENTS Ce qu'il faut savoir sur les règles à respecter... Les seuils Installations classées (ICPE) n Les établissements hébergeant

Plus en détail

La digestion anaérobie

La digestion anaérobie Les matières organiques en fiches techniques La digestion anaérobie La digestion anaérobie est un processus de décomposition biologique contrôlé qui se déroule sans oxygène et qui génère à la fois, du

Plus en détail

Questions - Réponses sur les amendements organiques

Questions - Réponses sur les amendements organiques Page : 1/5 Qu est-ce qu une matière organique? Le terme matière organique regroupe une somme importante et hétérogène de substances et composés carbonés d origine végétale et animale, en opposition aux

Plus en détail

Encadrement des activités de compostage agricole par le MDDELCC

Encadrement des activités de compostage agricole par le MDDELCC 1 Encadrement des activités de compostage agricole par le MDDELCC 1 er décembre 2015 Journées horticoles et grandes cultures Saint-Rémi Stéfanos Bitzakidis, agr. Plan de la présentation 2 Mission du MDDELCC

Plus en détail

La fertilisation organique dans les supports de culture. Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO

La fertilisation organique dans les supports de culture. Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO La fertilisation organique dans les supports de culture Introduction de Mohammed BENBRAHIM, RITTMO N minéralisable (% Norg) Comment gérer la fertilisation organique dans un support de culture? 100 90 80

Plus en détail

Les matières organiques produites à La Réunion

Les matières organiques produites à La Réunion 5 C H A P I T R E Les matières organiques produites à La Réunion L agriculteur peut apporter des matières organiques d origine très variée sur les parcelles. Ces matières organiques sont définies à la

Plus en détail

FERTI-pratiques FICHE N

FERTI-pratiques FICHE N FERTI-pratiques FICHE N Les engrais azotés sont fabriqués à partir d azote, principal constituant de l air (78% de notre atmosphère. Le gaz naturel fournit à la fois l hydrogène et l énergie nécessaire

Plus en détail

Protection des captages

Protection des captages En Wallonie, 80 % de l eau potable provient des nappes d eau souterraine soit environ 310.000 m 3 par an. Les 20 % restants sont quant à eux prélevés dans les eaux de surface (cours d eau, lacs, etc.).

Plus en détail

Le compostage à la ferme Les conditions d efficacité économique et environnementale

Le compostage à la ferme Les conditions d efficacité économique et environnementale BLE - CIVAM Bio Euskal Herri 32 Rue de la Bidouze / Lapitz Hotza Karrika64120 Saint Palais / DonapaleuT.05.59.65.66.99 / ble-arrapitz@wanadoo.fr Le compostage à la ferme Les conditions d efficacité économique

Plus en détail

Le recyclage des éléments nutritifs sa part dans la fertilisation

Le recyclage des éléments nutritifs sa part dans la fertilisation Le recyclage des éléments nutritifs sa part dans la fertilisation Philippe EVEILLARD Agronomie & Environnement -UNIFA 15 décembre 2011 -XVIII ème rencontre RITTMO à Colmar 1 Bilan de fertilisation et part

Plus en détail

Origine des boues en Haute-Loire

Origine des boues en Haute-Loire Origine des boues en Haute-Loire Boues urbaines: boues issues du traitement des eaux usées dont les sables et graisses ont été éliminés 555 ouvrages d épuration sur 214 communes (82% des communes) 61 STEP

Plus en détail

Conditions d épandage

Conditions d épandage Conditions d épandage 1/Périodes d interdiction d épandage Tout fertilisant azoté d'origine organique est minéralisé plus ou moins rapidement en fonction de la présence ou non d'azote minéral (ammonium

Plus en détail

Biologie du compostage et aspects de qualité

Biologie du compostage et aspects de qualité 1. Biologie du compostage et aspects de qualité Dr. Jacques G. Fuchs Biophyt SA, CH-Mellikon 1. Compostage: qu est-ce que c est? 2. Compostage: comment ça marche? 3. Facteurs influançant la qualité du

Plus en détail

FILIERE COMPOST ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES L EXPERIENCE DU CREPA DANS LES VILLES SECONDAIRES DU BURKINA

FILIERE COMPOST ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES L EXPERIENCE DU CREPA DANS LES VILLES SECONDAIRES DU BURKINA 1 FILIERE COMPOST ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES L EXPERIENCE DU CREPA DANS LES VILLES SECONDAIRES DU BURKINA PLAN DE L EXPOSE 1- Le CREPA et le Compostage 2- Les expériences menées 3- Mesures d accompagnement

Plus en détail

POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS

POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS L activateur de compost JARDOR est un excellent moyen d obtenir rapidement un compost de qualité. Pourquoi et comment utiliser l activateur de compost JARDOR?

Plus en détail

Essai d'amendements organiques dans la culture de la fraise. Robert Robitaille, agr MAPAQ Janvier 2000

Essai d'amendements organiques dans la culture de la fraise. Robert Robitaille, agr MAPAQ Janvier 2000 Essai d'amendements organiques dans la culture de la fraise Robert Robitaille, agr MAPAQ Janvier 2000 Problématique Les sols agricoles d Abitibi sont constitués en majorité d argiles lourdes dont la structure

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE L ENGRAIS BIOLOGIQUE VITAL PLUS POUR UNE MEILLEURE PRODUCTION AGRICOLE EN TOUTE SAISON DE L ANNEE

GUIDE D UTILISATION DE L ENGRAIS BIOLOGIQUE VITAL PLUS POUR UNE MEILLEURE PRODUCTION AGRICOLE EN TOUTE SAISON DE L ANNEE POUR UNE MEILLEURE PRODUCTION AGRICOLE EN TOUTE SAISON DE L ANNEE ENGRAIS BIOLOGIQUE VITAL PLUS POUR TOUTES LES CULTURES CUECDA Le partenaire idéal du monde agricole 03 BP 483 Abidjan 03, République de

Plus en détail

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d www.draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr alpes.agriculture.gouv.fr Principes de la réglementation r sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d animale Journée technique

Plus en détail

ONZE 300 : un exemple d économie circulaire réussi!

ONZE 300 : un exemple d économie circulaire réussi! Du Marc de Raisin collecté localement ONZE 300 : un exemple d économie circulaire réussi! Pour un compost 100% raisin DANS CE DOSSIER La Coopérative 1 Naissance et concrétisation du projet Description

Plus en détail

Fiche sur le compostage des végétaux aquatiques et palustres

Fiche sur le compostage des végétaux aquatiques et palustres Fiche sur le compostage des végétaux aquatiques et palustres Fiche de synthèse Rédacteur : Jacques Haury d après des documents de Johann Debril et en collaboration avec Roland Matrat Relecture Commission

Plus en détail

Le recyclage agricole des boues urbaines. sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse

Le recyclage agricole des boues urbaines. sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse Le recyclage agricole des boues urbaines sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse Sur le bassin RMC, le traitement des eaux usées urbaines génère environ 250.000 tonnes de matières sèches de boues par an

Plus en détail

L a m étha nis a tio n

L a m étha nis a tio n L a m étha nis a tio n C O P IL D is positif de P révention des D échets du C onseil Général 12 juin 2014 L a m étha nis a tion =dégradation partielle de la matière organique en l absence d oxygène sous

Plus en détail

Retour d'expérences Gaec Beets - Loiret

Retour d'expérences Gaec Beets - Loiret La valorisation des digestats de méthanisation agricole Laurent Lejars : Chambre Agriculture du Loiret Biogaz Europe - Nantes le 26 Octobre 2011 Retour d'expérences Gaec Beets - Loiret Présentation du

Plus en détail

Agriculture et pollution de l air : enjeux, actions et limites de l action

Agriculture et pollution de l air : enjeux, actions et limites de l action Agriculture et pollution de l air : enjeux, actions et limites de l action Audition publique 4 décembre 2014 - révision de la Directive NEC Daniel Roguet Elu référent «Climat, air, énergie» Chambre d Agriculture

Plus en détail

Le compost organique

Le compost organique Association APAD Pour la Promotion d une Agriculture Durable Agroécologie «Sensibilisation-Formation-Production» Tel : 70 48 43 41 / 76 29 72 25 Le compost organique Le compost est le produit de la décomposition

Plus en détail

Lutte contre la pollution par les nitrates

Lutte contre la pollution par les nitrates Lutte contre la pollution par les nitrates Le 5ème PAZV en 8 mesures Nicolas Cornuault Service Eau et Environnement DDT 79 Sonia Baron DREAL Poitou-Charentes Contexte actuel 5 ème PAZV Double condamnation

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulière

Cahier des Clauses Techniques Particulière MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP N 33305 LORMONT CEDEX Cahier des Clauses Techniques Particulière LES AMENDEMENTS Un amendement est une substance qui, apporte judicieusement au sol, engendre une modification

Plus en détail