Compte rendu-bilan du projet «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise» Association Partageons nos Cultures et Connaissances AP2C

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu-bilan du projet «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise» Association Partageons nos Cultures et Connaissances AP2C"

Transcription

1 Compte rendu-bilan du projet «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise» Association Partageons nos Cultures et Connaissances AP2C 1

2 REMERCIEMENTS Notre association AP2C tient à remercier toutes les structures et les personnes qui ont donné de leurs temps pour nous accompagner, nous aider, nous soutenir dans les phases de préparation et de réalisation de ce projet. Et d avoir cru en ce projet, malgré certaines difficultés. Nous souhaitons remercier tout particulièrement : - Mr Favet Dominique, qui a accueilli la délégation togolaise pendant un mois, - Mr le député Urvoas, - Les élus et les salariés de la ville de Quimper, - Mr Jaouen de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Finistère, - Le Conseil Général du Finistère, - Guy KUGLER, représentant de l association CEC-Togo en France, - Nos partenaires, - Le journal «Ouest-France», pour être parmi les lauréats du prix initiatives solidaires, - Les associations rencontrées, - L association du tournoi interscolaire de Quimper, - Le CICODES, - Le personnel de l espace associatif et celui de la MPT de Penhars, - Les médias (radios et la presse écrite), - Les entreprises (le Zoo de pont Scorff, le Port Musée de Douarnenez, le Village de Poul Fétan, Le labyrinthe de Peninsula, Armor Lux, Océanopolis, la Taverne de Maître Kanter, le Manoir de Kerazan, Auripik, Green-Pizz, la Torréfaction du Stéir, Bolloré, le Grand Parc du Puy du Fou, Mezzo Di Pasta) pour les lots de la tombola, - Les anciens bénévoles français de CEC-Togo notamment Marie-Eve et Laurent pour nous avoir hébergés à Paris. Cette liste n est bien entendu pas exhaustive, il nous est difficile de citer l ensemble des personnes compte tenu des multiples rencontres. Enfin, il est important pour nous d adresser nos remerciements à toutes les personnes ayant suivies et participer à ce projet. 2

3 SOMMAIRE Introduction... p 4 I. Présentation des promoteurs... p 5 II. Les actions réalisées... p 6 à 16 A- Thème 1 : La solidarité et la coopération B- Thème 2 : L échange culturel III. Bilan Financier... p 17 IV. Bilan... p 18 à 22 A- Les difficultés rencontrées B- Les points négatifs du projet C- Les points positifs du projet Conclusion et perspectives... p 23 3

4 INTRODUCTION Notre projet «Les beaux jours de la solidarité franco togolaise» s est déroulé du 25 mai au 25 juin Il consistait à réaliser un échange interculturel sur le thème de la solidarité et de la coopération internationale à Quimper en faisant venir 5 membres de l association togolaise, Carrefour d Echanges Culturels-Togo (CEC-Togo) (cf Annexe 1). Durant ce projet nous avons mené différentes actions qui peuvent se regrouper en deux thèmes principaux : la solidarité-coopération et l échange culturel. Nous développerons ces deux points dans ce compte rendu. Ce projet avait quatre objectifs principaux : favoriser l échange interculturel, favoriser la coopération internationale, valoriser le travail des associations étrangères, et rompre avec certaines idées préconçues notamment pour les togolais. Tout en permettant l échange de pratiques associatives et la capitalisation d expériences diverses. Nous verrons à travers ce compte rendu comment s est déroulé ce projet et si nous avons réussi à atteindre nos objectifs. 4

5 I- Présentation des promoteurs C est l alliance de deux associations qui a permis de mener à bien ce projet. L une, la porteuse du projet est une jeune association quimpéroise «Association Partageons nos cultures et connaissances» -AP2C. Elle est composée à l heure actuelle d une dizaine de jeunes de 18 à 25 ans. La deuxième association concernée est une association togolaise «Carrefour d Echanges Culturels» -CEC Togo, c est la bénéficiaire du projet. Cette association de solidarité internationale est très active au Togo. Elle agit dans trois domaines : l environnement, la santé, et l éducation. Elle reçoit couramment des expatriés au sein de sa structure (pas moins de 84 français en 2007, et pour le seul mois de juillet 2010 ils en ont accueillis 80). 5

6 II- Les actions réalisées Nos actions et activités se déclinent autour de 2 thèmes : A) Thème 1 : La solidarité et la coopération Ce thème est axé sur les rencontres avec la population et plus particulièrement avec des associations locales. Notre association s est appuyée sur des manifestations existantes pour mettre en place le projet. a- Remise des prix du concours «initiative solidaire» Le 26 mai 2010, coïncidait avec l arrivée des Togolais en France et la remise du «prix initiatives solidaire» du Ouest-France à Rennes dont ce projet fait partie des lauréats. Malgré leur fatigue, il nous a semblé important qu ils puissent y assister afin de leur montrer que les jeunes français sont sensibles et mobilisés dans les domaines de l entraide et de la solidarité. En effet, ils ont pu découvrir 16 projets menés sur les 5 continents par des jeunes du grand ouest. Ils ont pu également présenter, devant les lauréats et les membres du jury, CEC-Togo et le projet «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise». Cette cérémonie nous a permis de leur montrer que des programmes, tel que ce prix, sont mis en place pour soutenir des actions de solidarité. Photos avec l ensemble des lauréats 2010 du prix «initiatives solidaire» du Ouest-France. b- Le forum des solidarités Notre association a participé les 29 et 30 mai 2010, dans le cadre de Quimper ville solidaire 2010, au forum des solidarités. Ce forum était co-organisé par l espace associatif et la ville de Quimper il a réuni une soixantaine d associations locales. Il avait 6

7 pour but de «valoriser les associations œuvrant dans le secteur des solidarités. C était également l occasion de tisser des liens nouveaux, solidaires, durables et de fédérer les énergies visant à mettre en avant les secteurs d activité méconnus, valoriser l engagement bénévole, favoriser la mutualisation associative, amener le débat autour des problématiques sociales, locales et internationales» DANIEL JÉZOUIN Président de l espace associatif - programme. Cet évènement associatif majeur de la ville de Quimper correspondait à l esprit et aux valeurs de notre association, il nous semblait important d y participer. Le projet s est appuyé sur le dynamisme solidaire quimpérois mis en avant cette année. Nous avons profité de ce forum pour mettre à la disposition des représentants de l association togolaise un espace d échanges et de rencontres. En effet, au sein du village 2 «Nouveaux échanges, nouveau monde» les 5 représentants togolais ont pu présenter aux visiteurs et aux différentes structures présentes : leur association, leurs valeurs, leurs activités et leurs problématiques. Pour cela, ils avaient réalisé un diaporama et un dépliant présentant CEC-Togo ainsi qu une exposition photos sur leurs actions au Togo. Lors de ces 2 journées, ils ont également eu la possibilité de s exprimer, de témoigner et de promouvoir la solidarité internationale en animant, notamment, un débat sur les camps chantier. Ce temps d échange et de discussion a été l occasion de faire découvrir au public l organisation d une structure d un pays en développement en termes d accueil, de missions et de gestion associative. Et ainsi donner des informations aux jeunes et moins jeunes qui souhaitent s engager pour effectuer une mission de solidarité internationale. Ce forum, a permis aux 5 représentants de CEC-Togo de découvrir la diversité du tissu associatif français. Ainsi ils ont pu partager, échanger et rencontrer d autres associations. Témoignage du président de CEC-Togo : «Le forum solidaire a été la première grande action que nous avons réalisé. Il nous a permis de nous intégrer tout de suite dans le milieu associatif breton, de prendre un bon élan dans le but de notre voyage et de réajuster nos objets de séjours. Il a été un bon cadre d'échanges entre acteurs de développement.» 7

8 c- Les rencontres inter-associatives Tout au long du séjour, des temps de discussions et d échanges ont été organisés entre les membres de CEC-Togo et des membres d associations locales (cf Annexe 2 : liste des structures rencontrées). Ces rencontres inter associatives émanaient de notre souhait d établir des liens entre associations et de favoriser la coopération inter associative. De plus, les togolais souhaitaient rencontrer au moins : - une association qui organise des camps chantiers, - une association qui envoie des bénévoles dans des pays en développement, - une association qui agit en faveur du Togo, - une association de solidarité internationale, - et de rencontrer différentes structures et de domaines diversifiés afin d avoir une vision globale de l économie sociale et solidaire en France. A partir de leurs souhaits (cf Annexe 3-a), de nos connaissances en économie sociale et solidaire ainsi que de notre volonté à vouloir établir des rencontres enrichissantes, nous avons ciblé certaines associations locales. Le milieu associatif français étant très fourni nous avons dû faire des choix, néanmoins du fait de certaines difficultés notamment liées à l obtention des visas très tardive et de son impact sur la construction du planning nous n avons pas pu rencontrer toutes les associations ciblées. Nous avons choisi d établir des rencontres individuelles (1 rencontre = 1 association), constituées des membres des 3 structures (AP2C, CEC-Togo et de l association rencontrée). Les associations ne se connaissant pas, n ayant pas les mêmes objectifs et provenant de pays/continents différents, il nous a semblé plus judicieux d opter pour des rencontres en petit comité. En effet ce choix s est avéré approprié, les prises de contact et de paroles se sont faites naturellement ce qui a permis aux personnes de se sentir en confiance, de parler sans retenu et avec précision. Les associations ont également eu plus de facilité et de temps pour se découvrir, se comprendre et se connaître. Ces rencontres entre les membres des différentes structures ont favorisé la confrontation, l échange et le partage d expériences, de connaissances, de valeurs, d idées tout en créant des liens, de la réflexion et de la coopération associative. Ces rencontres se sont faites essentiellement, pour des raisons pratiques et budgétaires avec des associations de Quimper. Cependant nous avons profité de notre 8

9 passage à Rennes dans le cadre de la semaine touristique, pour rencontrer certaines associations rennaises. Au cours du mois, nous avons rencontré 16 associations. «Grâce aux diverses rencontres avec des structures de tout horizon les 5 membres de CEC-Togo ont découvert un mode de gestion associative différent et une bonne idée sur l organisation du milieu associatif. Ils précisent qu ils ont rencontré des personnes gentilles qui ont partagé leurs savoirs faire en matière de gestion associative Ils considèrent que partout où ils sont allés ils ont acquis une nouvelle vision de la vie associative et des idées» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)-. Deux rencontres furent légèrement différentes du fait des objectifs et de leurs formes : - L association du tournoi inter scolaire de Quimper La rencontre avec l association du tournoi inter scolaire de Quimper avait un double objectif bien sûr celle d établir des liens inter associative et de faire découvrir aux togolais un autre aspect du tissu associatif. Cette rencontre s inscrivait avant tout dans la préparation du projet «coupe de solidarité pour un environnement sain à Lomé» (cf Annexe 4) pour lequel nous sommes en partenariat avec CEC-Togo. Projet qui débutera en novembre Au sein de ce futur projet une coupe «inter scolaire» sera organisée à Lomé. N ayant que peu de compétences dans l organisation d une telle manifestation, nous avons profité qu un tournoi inter scolaire soit organisé en Juin 2010 pour prendre contact avec les organisateurs afin de nous permettre de collecter des outils en matière de préparation et d organisation d un tel événement sportif. Calendrier des diverses rencontres : - Entre janvier et Mai 2010 : diverses réunions pour préparer le tournoi inter scolaire. - Le 6 juin les togolais et les membres de notre association ont participé en tant que bénévole au tournoi inter scolaire. - Le 19 juin, une rencontre a été organisée avec les membres de l association du tournoi inter scolaire. Les organisateurs nous ont restitué le bilan de cette édition et temps d échanges nous a permis un échange d appréciations, d idées et un partage d informations. Cette rencontre nous a permis d'approfondir nos connaissances en matière d'organisation d'un tournoi de football. 9

10 «Ce fut, pour les 5 représentants togolais, une belle expérience que de voir comment le tournoi était organisé. Les préalables avant les matchs, la tenue des stands, la prise en compte de la sécurité des enfants, la gestion des bénévoles sont entre autre des aspects de l'organisation du tournoi qu ils ont beaucoup apprécié. Ils nous informent que ce tournoi était une grande réussite au niveau de l organisation. Ils complètent en disant que tous les matchs ont été joués sans aucun incident.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- - L association des restaurants du cœur L un de nos objectifs était de montrer une certaine réalité sociale de la France aux Togolais. Il nous paraissait important de leur faire rencontrer une des principales associations qui vient en aide aux personnes défavorisées, «les restaurants du cœur». Le 17 juin 2010, nous avons rencontré Mr Michel Cleach, responsable du centre des restos du cœur à Lorient au sein de leur local. Celui-ci, nous a fait la visite de ce centre tout en nous présentant l association, son fonctionnement et son caractère social. Cette rencontre s est faite lors de l une de leur 2 périodes d activité celle de «l inter campagne», ce qui a permis aux togolais de voir ce centre en fonctionnement. Les restaurants du cœur de Lorient est une structure basé entièrement sur le bénévolat, il était donc intéressant pour les togolais d obtenir des informations sur la gestion de bénévoles. Ainsi, Mr Le Cleach leur a, par exemple, présenté et expliqué la charte du bénévole. «L ensemble des togolais ont été interpellé par leur rencontre avec l association «Les restaurants du cœur» à Lorient. Ils considèrent avoir vu un aperçu de la population française la plus démunie La plus part des togolais ne pensaient pas qu il existait des choses comme ça, que des gens puissent vivre dans la misère en France... Les togolais souhaitent féliciter cette belle initiative des «restaurants du cœur» qu ils jugent comme une bonne action. Ils aimeraient bien voir ce genre d association au Togo. Malheureusement les moyens sont limités.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- «Tout le monde a droit de manger quel que soit son rang social» précise le trésorier de CEC-Togo. 10

11 d- La soirée solidaire Ces rencontres inter-associatives se sont clôturées par une soirée solidaire que nous avons organisée le 18 juin Selon les 5 togolais : «ce fut le cadre qui leur a le plus permis d'approfondir leur approche de la solidarité internationale (le concept camp chantier et les stages internationaux). Les domaines d'intervention, le processus de la mise en place d'un camp chantier, la vie sur le chantier, les démarches administratives pour faire son stage au Togo, l'appui et accompagnement qu ils offrent dans le cadre d organisation des stages internationaux, toutes ces questions ont été abordées à cette soirée. Ils considèrent que le public a été très réceptif et a posé beaucoup de questions. La soirée a été très riche en échange. Cette soirée organisée par AP2C constitue, l'unique soirée réunissant plusieurs acteurs sociaux pendant laquelle ils ont pu communiquer, en profondeur leur manière de vivre la solidarité internationale.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- e) La rencontre sur le thème de l environnement et de la gestion des déchets à Quimper Comme vu précédemment, nous avons profité de la présence des représentants de CEC-Togo en France pour préparer le projet «Coupe de solidarité pour un environnement sain à Lomé», projet où nos 2 associations sont en partenariat. C est dans le cadre de cette préparation qu une rencontre a été organisée le 21 juin 2010 avec Mme Vigouroux, élue du quartier de Penhars et Mr Thomas du service environnement de la mairie de Quimper. Cette rencontre s est faite en deux temps : Un temps d échange, durant lequel les membres de CEC-Togo on fait un «état des lieux» sur la situation environnementale du Togo. Ils ont également présenté leurs actions et les moyens qu ils ont pour agir dans ce domaine-là. Les 2 représentants de Quimper ont quant à eux présenté et expliqué la gestion des déchets sur Quimper communauté : la collecte des ordures ménagères ainsi que les outils qu ils mettent en place pour sensibiliser et responsabiliser la population. Par la suite, nous nous sommes rendus, en leur compagnie, sur le site de «Kerbenhir», l une des déchetteries de l agglomération quimpéroise. Là, un responsable du site nous a expliqué sa fonction et son rôle tout en nous 11

12 expliquant le fonctionnement de la déchetterie et le principe du tri des déchets. Cette rencontre nous a semblé intéressante, car elle permit de montrer aux togolais que les questions liées à l environnement sont aussi d actualité en France. En effet, ils ont vu qu il était ici, tout comme au Togo, difficile de responsabiliser les citoyens et d intégrer cela dans leur vie quotidienne (tri sélectif, compostage, etc.). C est notamment un travail de sensibilisation qui prend beaucoup de temps et d énergie. Cette rencontre leur a permis de mieux se représenter le système de gestion des déchets en France. «Ils ont été surpris par la nature des déchets qu'on y stock : des télévisions en bonne état, des vélos,. D ailleurs, ils ont étaient choqué par le fait que tout ce qui arrive soit broyé et détruit alors qu ailleurs des enfants marchent des kilomètres pour aller à l école faute de moyen de déplacement. Ils donnent cet exemple par rapport aux vélos qui sont détruits.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- 12

13 B) Thème 2 : l échange culturel Ce thème est axé sur les découvertes culturelles entre la population d un pays et une délégation d un pays d Afrique. Pour faciliter ces échanges notre association s est appuyée, notamment, sur les différentes manifestations prévues entre le 26 mai et le 25 juin 2010 : a- Forum des solidarités Comme cité dans le thème 1, nous avons participé au forum des solidarités, qui en plus d avoir un aspect solidaire il avait un aspect interculturel. En effet, la délégation togolaise a profité de cette manifestation pour transmettre leur culture via notamment la réalisation d une exposition photos et la présentation d objets d art togolais (statuettes, peintures, batiks, bracelets, ). Ce partage de culture a été enrichi par des discussions entre le public et les membres de CEC-Togo. b- Rencontre avec les enfants de l école Victor Hugo Le 1er juin nos 2 associations AP2C et CEC-TOGO ont passé une journée complète auprès des élèves et des institutrices de l école Victor Hugo à Quimper. Pourquoi l école Victor Hugo? Car cette école est en partenariat avec l école Prince Emmanuel à Lomé, et que cette démarche permit de le concrétiser, et permit aussi un réel échange de connaissances entre les élèves qui ont acquis des connaissances théorique sur le Togo tout le long de l année et les membres de l organisation togolaise qui découvrent pour la première fois le quotidien et le cadre d éducation des écoliers français. Les membres de CEC-TOGO ont parcouru les différentes classes de l école primaire répondant avec enthousiasme aux questions posées par les élèves de tous niveaux. Nos amis togolais ont également eu la joie de déjeuner à l école en compagnie des institutrices, ce moment leurs a permis d échanger leur vision respective de l éducation et de se fixer des objectifs pour la future 13

14 année scolaire. L après-midi, l ensemble des élèves ont pu s émerveiller et chanter aux rythmes des djembés et des chansons franco-togolaises. Cette merveilleuse journée s est clôturée sur un remarquable match de foot entre les plus grands de l école et les membres de CEC TOGO! «Les 5 togolais sont ravis d avoir partagé leur culture et leur histoire avec les enfants Ils indiquent qu ils ont, durant leur séjour, rencontré à mainte reprise les élèves de l'école Victor Hugo. Ils constatent qu à chaque fois les enfants étaient enthousiasmés de les voir. De plus, ils estiment que la rencontre avec les enfants et les enseignants de Victor Hugo constitue un pas décisif pour la mise en place du jumelage Victor Hugo - Prince Emmanuel. Cette rencontre a été également une occasion pour eux de découvrir l organisation de l école en France et de voir les conditions dans lesquelles les enfants évoluent.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- c) Penhars en fête Du 2 au 5 juin 2010, la Maison Pour Tous de Penhars à Quimper a organisé le festival «Penhars en fête», au sein de cette manifestation un «village associatif» était implanté et consacré à la restauration du monde Notre association AP2C participant à ce festival, nous avons choisi de mettre notre espace à la disposition des togolais afin de leur permettre de concevoir et de proposer un plat, le «Djenkoumé» accompagné du jus de bissap. En plus, de l aspect culinaire nous avons consacré ce stand à la culture togolaise et à la solidarité internationale (exposition photos, objets d art, dépliants, ) Durant ces 3 jours les togolais ont participé à quelques activités, comme des animations musicales (représentation sur la scène du «grand chapiteau») et ils ont assisté aux divers spectacles et concerts du festival. Ce festival a permis aux togolais de partager leur culture et d en découvrir des nouvelles. «Penhars en fête fut l'une des activités qu ils ont beaucoup aimées. Durant les quatre jours du festival, ils ont aimé aider les enfants à faire plusieurs jeux, à jouer au djembé, 14

15 Pour les 5 togolais, ce fut une expérience superbe que de faire de l'animation aux enfants. Le spectacle a été improvisé. Ils précisent qu ils ne sont pas un groupe professionnel mais ils ont eu des échos que c'était pas mal et ils considèrent que c'est l'essentiel. L un d eux avoue bien qu il ait l'habitude du public, ça lui a fait bizarre de se retrouver sur ce podium. Ils rajoutent que ce festival leur a permis de découvrir des musiciens et des groupes français. Ils souhaitent dire que le festival a été une grande et très bonne organisation et ils ont apprécié la présence de plusieurs cultures.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- d) Découverte du patrimoine breton et français L échange culturel s entend aussi par la découverte du patrimoine, il était donc important de permettre aux togolais de leur en faire découvrir une partie. Notre association leur a donc organisé un programme de visites, une semaine de découverte et une journée à Paris ainsi qu une initiation à la danse bretonne (cf Annexe 5). «A leurs yeux, la semaine touristique était nécessaire car sans cela ils n auraient connu que Quimper, ils pensent en effet que c est important de connaître le patrimoine du pays dans lequel ils ont pu vivre. Les visites leurs ont permis de connaître davantage la Bretagne et d atteindre leurs objectifs personnels.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- 15

16 e) Fête de la musique La fête de la musique est une manifestation internationale d origine française, nous avons profité de la concordance des dates pour leur montrer comment elle était vécue et célébrée à Quimper. Le 21 juin 2010, ils ont improvisé des prestations musicales (djembé et chant) dans les rues quimpéroises tout en découvrant des styles musicaux, bretons et du monde. «Ils ont beaucoup aimé de voir comment le 21 juin est fêté en France: des podiums aux carrefours des rues, des gens dans la rue chantants et/ou dansants ou encore spectateurs. Ils précisent qu ils ont fait l ambiance avec leurs djembés, comme ils aiment bien à CEC. Ils notent qu en ce jour ils ont vu plus de jeunes dans les rues. Ils ont trouvé impressionnant de voir qu'à l'heure fixée pour la fin des manifestations les rues devenaient désertes. La rigueur et la discipline françaises ont frappées à leurs yeux.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- Toutes ces manifestations et rencontres ont permis d instaurer le dialogue entre les togolais et la population locale. En vivant et en côtoyant les français dans leur vie quotidienne les représentants de CEC-Togo ont découvert certains aspects de notre mode de vie et de notre culture. Cet ensemble a permis de réaliser un échange interculturel en France 16

17 III- Le bilan financier BILAN (compte de résultat) bilan du projet "Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise" CHARGES PRODUITS Intitulés Euros FR CFA Intitulés Euros FR CFA _ FRAIS ADMNISTRATIF 577, ,79 Autofinancement 1359, ,22 * passeports 200, ,40 _ CEC-Togo 0,00 0,00 * visas et photos 300, ,10 _ AP2C 1359, ,22 * fournitures expositions 8, ,65 * ventes de billets tombola 386, ,40 * fournitures diverses (photocop ) 34, ,15 * ventes de plats 162, ,03 * adhésion espace associatif 35, ,50 * apport personnel 801, ,16 * part cotisation 9, ,62763 _ FRAIS POSTAUX 44, ,90 Partenaires/Mécénat 880, ,16 _ ACHATS 800, ,14 _ Entreprises et commerçants 80, ,56 * nourriture "séjour" togolais 645, ,66 _ Ouest France initiatives jeunes 800, ,60 * soirée solidaire 21, ,24 * Dédommagement hébergement 134, ,24 Donations 9,9 6493,9743 _ IMPRESSIONS PHOTOS 34, ,00 9,9 6493, _ FRAIS HEBERGEMENT 168, ,44 Financement public 4600, ,20 * camping 109, ,97 _ Etat - DDCS envie d'agir 1000, ,00 * hôtel 58, ,47 _ Conseil général 2100, ,70 * Echanges unerculturels 2 040, ,28 * Education au développement 60, ,42 _ VISITES 314, ,50 _ Ville de Quimper "coup de pouce" 1500, ,50 * diverses visites 314, ,50 _ ASSURANCE 150, ,55 _ FRAIS DE COMMUNICATION 147, ,84 * Affiches et Flyers 69, ,19 * Billet de tombola 78, ,65 _ FRAIS DE TRANSPORT 4 612, ,40 * avion 3 323, ,69 * train et métro 537, ,27 * carburant - essence 558, ,52 * divers (bateaux et vélos) 185, ,01 * stationnement 6, ,91 TOTAL 6 849, ,55 TOTAL 6 849, ,55 L association CEC-Togo a participé à hauteur de 200 (achats de valises, des cartes téléphoniques pour appeler l ambassade, etc) MAIS les togolais n ont aucune facture, réalité du Togo, pouvant justifier cela c est pourquoi nous n indiquons pas ces dépenses ni l apport de CEC- Togo). 17

18 IV- Bilan A) Les difficultés rencontrées L idée de réaliser un projet d échange interculturel en France était prévue pour l année 2011, cependant en janvier 2010 nous avons décidé de la concrétiser en projet. En effet, dès lors que nous avons su que Quimper se déclarait ville solidaire 2010, il nous a semblé important de profiter de cette dynamique et de s y joindre. Nous avons donc eu un délai restreint, entre 1 et 2 mois, pour concevoir ce projet «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise» et pour effectuer toutes les démarches nécessaires (écriture du projet, dépôt des demandes de subventions, demande de visas, ). Monter un projet en si peu de temps nous a demandé un fort investissement en temps et en énergie, ce qui n a pas toujours était facile à gérer avec nos activités personnelles (travail, études,..). Dans la phase de conception du projet, notre association n ayant que 5 mois d existence, nous avons souffert d un manque d expériences, d un déficit de notoriété. Nous manquions de crédibilité pour mobiliser les associations ainsi que les entreprises à collaborer avec nous sur ce projet. Néanmoins, un certains nombres d associations ont répondu présentes à notre invitation et nous les remercions vivement. Le planning des rencontres inter-associatives a été complexe à établir entre les contraintes de notre programme et les emplois du temps des associations d où malheureusement l impossibilité de rencontrer certaines structures telle que le Secours populaire, Aïxos,. Nous avons également dû faire face à quelques annulations de dernières «minutes» (Amnesty International, Mission locale, Kollam Asie, ). Pendant le séjour, nous avons été confronté à des contraintes au niveau de l accompagnement des togolais pour : La mobilisation d au moins 1 membre de notre association, Et l utilisation de 2 à 3 véhicules pour les déplacements. La principale difficulté résidait pour les togolais à obtenir leurs visas pour venir en France. Cette problématique a entraîné une période délicate à gérer pour AP2C, beaucoup d incertitudes sur la réalisation du projet. En effet, entre le dépôt des demandes de visas et la date d obtention ils ont essuyé un refus qui nous a perturbé dans nos démarches préparatoires (recherche de partenaires, contacter des associations, etc.). Néanmoins cette difficulté a été médiatisée ce qui a permis de faire connaître notre association et surtout notre projet à la population. Ces difficultés ont modifié une partie des activités prévues : il n y a pas eu, par exemple, de représentation musicale ni de rencontres avec les jeunes de la mission locale,. 18

19 B) Les points négatifs du projet Le planning chargé Comme le souligne les togolais nous n avons pas assez pris en considération le changement de rythme de vie entre le français et le togolais. Pour un projet futur, il faudra insérer des jours de repos. Le manque de moyens financier Etant une jeune association nous ne disposions pas assez de capacité financière pour assumer la totalité du coût de ce projet. Malgré nos actions d autofinancement telles que la vente de crêpes et de billets de tombola, il nous fallait mobiliser les entreprises pour nous soutenir financièrement mais cela n a pas était le cas. D où la faiblesse de ce projet. La faible mobilisation des jeunes Nous voulions avec ce projet, informer et mobiliser les jeunes bretons sur la solidarité locale et internationale, hélas nous en avons rencontré trop peu. C) Les points positifs du projet Malgré certaines difficultés nous retenons plusieurs points positifs à ce projet : La communication: Nous pensons avoir bien abordé la communication de ce projet (presse écrite, radio, affiches, flyers). Nous le «devons» surtout au problème des visas qui a permis de le médiatiser. La presse écrite et la radio ont ainsi informé, régulièrement, la population sur «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise». Comme en témoigne l un des togolais «tout Quimper savait que 5 togolais étaient là. Même dans les rues les gens nous abordaient : c est vous les 5 togolais?? Vous avez réussi à venir!!». Cependant, notre communication est perfectible : amélioration du site internet, élargissement du secteur d affichage, diffusion de flyers en plus grand nombre et amélioration de la communication de l association (prospectus, cartes de visites,...). La collaboration et l investissement des togolais Ce projet «les beaux jours de la solidarité franco-togolaise», s est fait en étroite collaboration avec les membres de l association CEC-Togo, en aucun cas nous leurs avons imposé nos idées, bien au contraire nous avons essayé de répondre à leurs attentes. Il était 19

20 important qu ils soient acteurs et non uniquement consommateurs de ce projet. C est pourquoi chacune des activités leur ont été présentées et soumises à leur approbation. Au Togo, ils ont organisés des réunions en vue de préparer leur séjour et les activités du projet, ainsi ils ont : réalisé des diaporamas pour le forum des solidarités, sélectionné des photos pour l exposition, préparer leurs différentes interventions, En France, nous les avons toujours senti concerné, prêt à participer sans retenue et de façon «studieuse» (prise de notes, de paroles, ). Cela s est vu lors du festival Penhars en fête où ils ont préparé un plat. La réussite de ce projet passait par l investissement des togolais, nous estimons qu ils se sont fortement impliqué et qu ils sont devenu les acteurs de ce projet d où pour nous une certaine satisfaction. L un des togolais explique : «qu il aimerait bien que ça se fasse de la même façon si ce genre de projet devait se renouveler.» En parallèle, nous avons réussi à mobiliser certains de leurs anciens bénévoles français. Pour nous, c était vraiment quelque chose d important de les faire participer. Notre idée était de renforcer les liens entre l association togolaise et ces bénévoles «d une mission» afin de garder un réseau français sur lequel CEC-Togo pourrait s appuyer par la suite. L atteinte partielle ou totale des objectifs : Nous considérons avoir atteint les objectifs suivants : Valoriser le travail des associations des pays en développement. => Sous objectif : informer sur la solidarité internationale Au Togo ou dans d autres pays en développement beaucoup d associations autochtones mènent des actions qui sont peu valorisées et méconnues du public français. Pourtant, ces structures fournissent un travail remarquable et tout aussi important que celui des associations françaises (ou autres). Nous sommes donc ravis que ce projet ait pu, d une certaine façon, mettre en avant les actions d une association togolaise ainsi que le travail de ses membres. Nous avons observé que les personnes rencontrées étaient curieuses et réceptives à leurs messages. De plus, nous sommes satisfaits d avoir permis à des français de découvrir l organisation d une structure togolaise en termes d accueil et d offres de missions. Nous avons remarqué qu ils ont pris beaucoup de plaisir à parler de leur association, ce qui est pour nous «l essentiel». «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise» a donné l opportunité à 5 togolais d apporter leur vision et leur notion de solidarité internationale. 20

Appel d offre. Accueil de l'édition 2015 12 e édition. Festival Quand ça nous chante!

Appel d offre. Accueil de l'édition 2015 12 e édition. Festival Quand ça nous chante! Appel d offre Accueil de l'édition 2015 12 e édition Festival Quand ça nous chante! 1 Page Appel d offre pour la sélection du Comité organisateur du 12 e Festival de la chanson et de la musique franco-ontarienne

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS

DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS DOSSIER ECOLE DU SPECTATEUR A DESTINATION DES ENSEIGNANTS RÉSERVATIONS ET CONTACTS Daphné Pichon / Alexandra Olivier Théâtre du Pays de Morlaix l 20 rue Gambetta BP 67-127 29671 Morlaix Cedex l 02 98 15

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 25 février au 04 mars 2012 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Établir un budget est une étape indispensable pour aborder sereinement un projet et rechercher des soutiens financiers auprès de partenaires privés et publics.

Plus en détail

Projets HSF-TOGO Chantiers humanitaires 2012

Projets HSF-TOGO Chantiers humanitaires 2012 Projets HSF-TOGO Chantiers humanitaires 2012 I. Un projet grandissant a. La naissance de l association b. La continuité du projet II. Création du «HSF-TOGO France» a. Objectifs b. Présentation du bureau

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin»

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» CAHIER DES CHARGES Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur

Plus en détail

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour 47 Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour SOMMAIRE INTRODUCTION L Enfant, le Sport et le Handicap 1 HANDISPORT et USEP : Qui sommes-nous? PRESENTATION 2 HISTORIQUE 3 HANDISPORT

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Campus et hygiène de vie

Campus et hygiène de vie SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Compte-rendu d atelier Campus et hygiène de vie Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Qu est-ce que l hygiène de vie? Comment faire un retour d expérience utile? Comment

Plus en détail

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport».

«Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». «Du plaisir de pratiquer au savoir partager : aider les enfants à se reconstruire par le sport». Ce titre témoigne de l ambition associative de faire du sport un levier éducatif pour la reconstruction

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

Le Centre de Loisirs, c est aussi pour les parents!!! Tous les enfants du centre, soit 30 enfants de 6 à 8 ans et 28 enfants de 8 à 11 ans.

Le Centre de Loisirs, c est aussi pour les parents!!! Tous les enfants du centre, soit 30 enfants de 6 à 8 ans et 28 enfants de 8 à 11 ans. FICHE PROJET CONVENTION VILLE DE TOULOUSE 2005 / 2006 NOM DE LA STRUCTURE : LES AMIS DU PETIT FERDINAND THEME DU PROJET : Le Centre de Loisirs, c est aussi pour les parents!!! PERIODE DE MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

Rapport d activités 2013/2014

Rapport d activités 2013/2014 Rapport d activités 2013/2014 Association Baobab Palabre Objectifs exposition et soutien scolaire Un membre de l association Baobab Palabre s est rendu au Burkina Faso en février 2014 pour donner des vêtements

Plus en détail

Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012

Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012 Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012 Salon des Solidarités 2012 Création de l identité visuelle Page 1 Sommaire 1. CONTEXTE GENERAL ----------------------------------------------------------

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015

Dossier de partenariat. Challenge de création d entreprise. Concours Handibusiness IDF 2015 Dossier de partenariat Challenge de création d entreprise Concours Handibusiness IDF 2015 Présentation Présentation AADSP, structure de service à la personne initiatrice du concours Handibusiness Accompagner,

Plus en détail

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES

vous propose : DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES vous propose : Association de loi 1901 DES COURS DE LANGUE DES SIGNES DES ACTIONS DE SENSIBILISATION EN ENTREPRISES ET DANS LES ECOLES DES SORTIES CULTURELLES BILINGUES Edito Sourds et entendants un seul

Plus en détail

Enfin, l ESeco de Lausanne intègre étroitement l outil informatique à sa formation dans le but d en faire un véritable outil de gestion.

Enfin, l ESeco de Lausanne intègre étroitement l outil informatique à sa formation dans le but d en faire un véritable outil de gestion. BUSINESS PLAN SALON DES ETUDIANTS DE LAUSANNE, 25 ET 26 MARS 2010 1. Présentation générale 1.1. La formation d économiste d entreprise diplômé ES en Suisse Le contenu de la formation d économiste d entreprise

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Les éléments ci-dessous permettent de bien comprendre ce que nous attendons des projets entrepreneuriaux soumis au Concours.

Les éléments ci-dessous permettent de bien comprendre ce que nous attendons des projets entrepreneuriaux soumis au Concours. GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2011-2012 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

COMMENT REMPLIR LA FICHE BILAN? FAITES BOUGER VOS QUARTIERS! AVEC LE FONDS DE PARTICIPATION DES HABITANTS DE ROUBAIX

COMMENT REMPLIR LA FICHE BILAN? FAITES BOUGER VOS QUARTIERS! AVEC LE FONDS DE PARTICIPATION DES HABITANTS DE ROUBAIX COMMENT REMPLIR LA FICHE BILAN? FAITES BOUGER VOS QUARTIERS! AVEC LE FONDS DE PARTICIPATION DES HABITANTS DE ROUBAIX Comment remplir la fiche bilan? PORTRAIT D'HABITANTS PORTRAIT DE QUARTIER UN EXEMPLE

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Les 20 ans de l ONG ESSOR : Quel avenir pour la solidarité internationale? Contact : L équipe d ESSOR est à votre disposition pour tout renseignement à l adresse suivante : essor.contact@free.fr

Plus en détail

Compte rendu par atelier : forum de la transition

Compte rendu par atelier : forum de la transition Compte rendu par atelier : forum de la transition Chaque restitution est détaillée de façon à respecter la fiche cadre remplie lors de la journée. L intérêt de ce compte rendu est de permettre à tous les

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le Améliorer la lisibilité des contrats d assurance complémentaire santé : Engagements pris, engagements tenus! Première évaluation du dispositif instauré par les Fédérations membres de l UNOCAM 5 mars 2012

Plus en détail

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE NOM DE LA STRUCTURE : Fondation d entreprise Bouygues Telecom ADRESSE : 82, rue H. Farman 92130 Issy-les-Moulineaux TITRE DE L EVENEMENT : Les

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVE

BILAN ET PERSPECTIVE BILAN ET PERSPECTIVE I Bilan année 2009. Le voyage des élèves en février 2009. 35 élèves de Terminal BAC PRO et 4 accompagnateurs sont partis du 24 janvier au 11 février 2009, à Ouahigouya. Cette année

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION POUR LES ORGANISATEURS DE MANIFESTATIONS DE LA CAMPAGNE «ANNEE DU JARDIN 2016 ESPACE DE RENCONTRES»

CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION POUR LES ORGANISATEURS DE MANIFESTATIONS DE LA CAMPAGNE «ANNEE DU JARDIN 2016 ESPACE DE RENCONTRES» GARTENJAHR ANNEE DU JARDIN ANNO DEL GIARDINO ONN DAL CURTIN 2016 RAUM FÜR BEGEGNUNGEN ESPACE DE RENCONTRES SPAZIO PER INCONTRI SPAZI PER INSCUNTERS CONDITIONS GENERALES DE PARTICIPATION POUR LES ORGANISATEURS

Plus en détail

Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations PRIX MADIBA. 2 ème Édition 2015. Le vivre ensemble.

Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations PRIX MADIBA. 2 ème Édition 2015. Le vivre ensemble. Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations PRIX MADIBA 2 ème Édition 2015 Le vivre ensemble Règlement Clôture de l'appel aux initiatives le 15 novembre 2015 ARTICLE I ORGANISATION,

Plus en détail

EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE

EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE EXPANDING SERVICES AND GROWING : INSTITUT AFRICAIN DE GESTION URBAINE L IAGU est une ONG internationale spécialisée dans la recherche/action, l appui technique et l information dans le domaine de l environnement

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations 2011 Cher membre, cher sympathisant, Comme vous le savez peut-être déjà, les équipes d Ingénieurs Sans Frontières vous offrent la possibilité de vous investir à travers une grande

Plus en détail

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010»

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Bonjour! Je m appelle LU Chun, étudiant de français à l Université de Jianghan. Cet été, j ai eu l occasion d aller en France dans le cadre d un programme

Plus en détail

Voici une nouvelle Brève d AMA Diem que j espère vous lirez avec plaisir.

Voici une nouvelle Brève d AMA Diem que j espère vous lirez avec plaisir. AMA Diem Aime le jour, avec et malgré la maladie! Brève de septembre 2013 Chers Amis, Voici une nouvelle Brève d AMA Diem que j espère vous lirez avec plaisir. Ces derniers mois ont été très chargés en

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

RAPPORT DE RESIDENCE

RAPPORT DE RESIDENCE AFRIQUE ET CARAÏBES EN CREATION PROGRAMME «VISA POUR LA CREATION» Résidence de création de Bande Dessinée LIEU : Centre Intermondes - La Rochelle (France) DATE : 2 juin au 10 août 2014 LAUREAT: Kanyi Adrien

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013 Sommaire Présentation de cheer up! EMLYON 2 La Course Contre le Cancer 2013 3 La Course Contre le Cancer 2012 4 Pourquoi vous associer à notre événement? 5 1 cheer up! EMLYON cheer up! EMLYON est une association

Plus en détail

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Energie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la réalisation d économies

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

Analyse et synthèses des réponses au questionnaire. L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER

Analyse et synthèses des réponses au questionnaire. L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER Analyse et synthèses des réponses au questionnaire L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER Quelques éléments préalables 47 réponses pour 93 questionnaires envoyés Base de réponse de 50% Les principaux

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT 4L Trophy 2016

DOSSIER DE PARTENARIAT 4L Trophy 2016 DOSSIER DE PARTENARIAT 4L Trophy 2016 Le 4L Trophy Le 4L Trophy est plus grand Raid humanitaire étudiant d Europe, il est seulement ouvert aux jeunes âgés de 18 à 28 ans. Il se déroule durant une dizaine

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20. Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français

COMMUNIQUE DE PRESSE. RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20. Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français COMMUNIQUE DE PRESSE RDV POINT PRESSE 17/10 à 10h20 Déjà la quatrième édition de la Journée du Volontariat Français Cette année, elle sera célébrée le vendredi 17 octobre à l Institut Français de Bobo-Dioulasso

Plus en détail

Plan de commandite: La Petite Séduction

Plan de commandite: La Petite Séduction Plan de commandite: La Petite Séduction Yellowknife, 13, 14, 15 juin 2014 L Association franco -culturelle de Yellowknife (AFCY), la Fédération franco-ténoise (FFT) et le Conseil de développement économique

Plus en détail

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014

DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 DU PACTE CIVIQUE JUILLET 2012 DECEMBRE 2014 comportement des personnes, des organisations et des institutions et politiques publiques, changements qui sont devenus indispensable pour faire face à la crise

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA

DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA DISCOURS DE SON EXCELLENCE MONSIEUR BEDOUMA ALAIN YODA MINISTRE D ETAT, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION REGIONALE, A LA CEREMONIE D OUVERTURE DES TRAVAUX DE LA SIXIEME SESSION DE

Plus en détail

USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION

USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION Etude 2013 Usages et pratiques des jeunes tarnais en matière de recherche d information Contexte général : La Fédération

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 Ordre du Jour Bilan des actions 2009 Participation à Projets en Campagne Réalisation d un guide d accueil des porteurs

Plus en détail

La démarche «Jeunes et Métropole»

La démarche «Jeunes et Métropole» La démarche «Jeunes et Métropole» du Conseil de développement de la métropole lilloise Novembre 2003 septembre 2004 1 Une volonté d être à l écoute des jeunes Objectif fixé: 4000 questionnaires Objectifs

Plus en détail

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR

PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE PARRAINAGE CITOYEN : PREMIER BILAN ET PERSPECTIVES D AVENIR PROJET D AVIS N 11.05 Présenté par la Commission «Emploi, Insertion professionnelle et Carrières» du

Plus en détail

Préparation de la journée de cinéma

Préparation de la journée de cinéma Préparation de la journée de cinéma Foto: Andri Stadler Grafik: Vertot 1 Organisation...3 1.1. Comité d organisation...3 1.2. Ce qui nous tient à coeur...4 1.3. Déroulement de la journée de cinéma...5

Plus en détail

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs

FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010. Objectifs FICHE 1 BILAN DU PROJET D ÉCOLE 2007-2010 AES PÉDAGOGIQUES TRAVAIL EN ÉQUIPE Constats de départ en 2007 Nécessité de développer les compétences de : *mise en pratique des règles de vie commune (élaboration

Plus en détail

4 e escale : Évaluation (ou bilan)

4 e escale : Évaluation (ou bilan) 4 e escale : Évaluation (ou bilan) Dernière escale avant d arriver à bon port : l évaluation! Cette étape peut paraître bien anodine en terme d impact sur votre action (puisque celle-ci est déjà passée!),

Plus en détail

pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde

pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde RAPPORT DES REPRESENTANTS DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE FRANCO-ALLEMANDE pour l assemblée générale des établissements membres le 24 mai 2007 à Dresde Les représentants des étudiants publient chaque année

Plus en détail

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles

Portefeuille. Liste des compétences. Pour tous les bénévoles Bénévolat Portefeuille de compétences Liste des compétences Pour tous les bénévoles 1. S engager, prendre position 2. Travailler en équipe 3. Communiquer 4. Organiser 5. Être force de proposition Selon

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00

Date limite de dépôt des candidatures : Lundi 2 novembre 2015, à 12 : 00 Cahier des charges de l Appel à Projets communautaire 2015 «Actions d animations sportives» Le présent cahier des charges porte à la connaissance des porteurs de projets les conditions de sélection des

Plus en détail

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop

Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Emissions TV contre les discriminations Discrimina Stop Témoignage de Joëlle Gerber, coordinatrice au Conseil municipal des enfants de Schiltigheim. La commission «Respect de l autre» 2007-2010 du Conseil

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse

Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Résultats de l enquête de satisfaction de la revue de presse Réalisée quotidiennement par la CCI de Quimper Cornouaille, la revue de presse a pour objectif de présenter l essentiel de l actualité économique

Plus en détail

Bilan du colon tour Gironde du 27/28 février 2013.

Bilan du colon tour Gironde du 27/28 février 2013. Bilan du colon tour Gironde du 27/28 février 2013. Réalisé par Tristan Poupard (stagiaire prévention à la Ligue Contre le Cancer) le 6/03/13 Projet : ARCAD, la SFED, et la Ligue Nationale Contre le Cancer

Plus en détail

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser»

PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» PIGE CONFERENCE «Oser se dépasser» Ar5cles Pré- Event Le Sursaut Le Mandat L Intelligent d Abidjan L Inter Le Sport Supersport Ar5cles Post- Event Fraternité Ma9n Le Mandat Le Patriote Le Sport Le Sursaut

Plus en détail

BILAN. Réalisé par BVSM. Juin 2014. Une initiative instaurée et financée par :

BILAN. Réalisé par BVSM. Juin 2014. Une initiative instaurée et financée par : BILAN CAMPAGNE D ANIMATIONS DANS LES ÉCOLES Réalisé par BVSM Juin 2014 Une initiative instaurée et financée par : Table des matières INTRODUCTION... - 3 - OBJECTIFS... - 3 - MATÉRIEL... - 4 - STATISTIQUES

Plus en détail