Compte rendu-bilan du projet «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise» Association Partageons nos Cultures et Connaissances AP2C

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu-bilan du projet «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise» Association Partageons nos Cultures et Connaissances AP2C"

Transcription

1 Compte rendu-bilan du projet «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise» Association Partageons nos Cultures et Connaissances AP2C 1

2 REMERCIEMENTS Notre association AP2C tient à remercier toutes les structures et les personnes qui ont donné de leurs temps pour nous accompagner, nous aider, nous soutenir dans les phases de préparation et de réalisation de ce projet. Et d avoir cru en ce projet, malgré certaines difficultés. Nous souhaitons remercier tout particulièrement : - Mr Favet Dominique, qui a accueilli la délégation togolaise pendant un mois, - Mr le député Urvoas, - Les élus et les salariés de la ville de Quimper, - Mr Jaouen de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Finistère, - Le Conseil Général du Finistère, - Guy KUGLER, représentant de l association CEC-Togo en France, - Nos partenaires, - Le journal «Ouest-France», pour être parmi les lauréats du prix initiatives solidaires, - Les associations rencontrées, - L association du tournoi interscolaire de Quimper, - Le CICODES, - Le personnel de l espace associatif et celui de la MPT de Penhars, - Les médias (radios et la presse écrite), - Les entreprises (le Zoo de pont Scorff, le Port Musée de Douarnenez, le Village de Poul Fétan, Le labyrinthe de Peninsula, Armor Lux, Océanopolis, la Taverne de Maître Kanter, le Manoir de Kerazan, Auripik, Green-Pizz, la Torréfaction du Stéir, Bolloré, le Grand Parc du Puy du Fou, Mezzo Di Pasta) pour les lots de la tombola, - Les anciens bénévoles français de CEC-Togo notamment Marie-Eve et Laurent pour nous avoir hébergés à Paris. Cette liste n est bien entendu pas exhaustive, il nous est difficile de citer l ensemble des personnes compte tenu des multiples rencontres. Enfin, il est important pour nous d adresser nos remerciements à toutes les personnes ayant suivies et participer à ce projet. 2

3 SOMMAIRE Introduction... p 4 I. Présentation des promoteurs... p 5 II. Les actions réalisées... p 6 à 16 A- Thème 1 : La solidarité et la coopération B- Thème 2 : L échange culturel III. Bilan Financier... p 17 IV. Bilan... p 18 à 22 A- Les difficultés rencontrées B- Les points négatifs du projet C- Les points positifs du projet Conclusion et perspectives... p 23 3

4 INTRODUCTION Notre projet «Les beaux jours de la solidarité franco togolaise» s est déroulé du 25 mai au 25 juin Il consistait à réaliser un échange interculturel sur le thème de la solidarité et de la coopération internationale à Quimper en faisant venir 5 membres de l association togolaise, Carrefour d Echanges Culturels-Togo (CEC-Togo) (cf Annexe 1). Durant ce projet nous avons mené différentes actions qui peuvent se regrouper en deux thèmes principaux : la solidarité-coopération et l échange culturel. Nous développerons ces deux points dans ce compte rendu. Ce projet avait quatre objectifs principaux : favoriser l échange interculturel, favoriser la coopération internationale, valoriser le travail des associations étrangères, et rompre avec certaines idées préconçues notamment pour les togolais. Tout en permettant l échange de pratiques associatives et la capitalisation d expériences diverses. Nous verrons à travers ce compte rendu comment s est déroulé ce projet et si nous avons réussi à atteindre nos objectifs. 4

5 I- Présentation des promoteurs C est l alliance de deux associations qui a permis de mener à bien ce projet. L une, la porteuse du projet est une jeune association quimpéroise «Association Partageons nos cultures et connaissances» -AP2C. Elle est composée à l heure actuelle d une dizaine de jeunes de 18 à 25 ans. La deuxième association concernée est une association togolaise «Carrefour d Echanges Culturels» -CEC Togo, c est la bénéficiaire du projet. Cette association de solidarité internationale est très active au Togo. Elle agit dans trois domaines : l environnement, la santé, et l éducation. Elle reçoit couramment des expatriés au sein de sa structure (pas moins de 84 français en 2007, et pour le seul mois de juillet 2010 ils en ont accueillis 80). 5

6 II- Les actions réalisées Nos actions et activités se déclinent autour de 2 thèmes : A) Thème 1 : La solidarité et la coopération Ce thème est axé sur les rencontres avec la population et plus particulièrement avec des associations locales. Notre association s est appuyée sur des manifestations existantes pour mettre en place le projet. a- Remise des prix du concours «initiative solidaire» Le 26 mai 2010, coïncidait avec l arrivée des Togolais en France et la remise du «prix initiatives solidaire» du Ouest-France à Rennes dont ce projet fait partie des lauréats. Malgré leur fatigue, il nous a semblé important qu ils puissent y assister afin de leur montrer que les jeunes français sont sensibles et mobilisés dans les domaines de l entraide et de la solidarité. En effet, ils ont pu découvrir 16 projets menés sur les 5 continents par des jeunes du grand ouest. Ils ont pu également présenter, devant les lauréats et les membres du jury, CEC-Togo et le projet «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise». Cette cérémonie nous a permis de leur montrer que des programmes, tel que ce prix, sont mis en place pour soutenir des actions de solidarité. Photos avec l ensemble des lauréats 2010 du prix «initiatives solidaire» du Ouest-France. b- Le forum des solidarités Notre association a participé les 29 et 30 mai 2010, dans le cadre de Quimper ville solidaire 2010, au forum des solidarités. Ce forum était co-organisé par l espace associatif et la ville de Quimper il a réuni une soixantaine d associations locales. Il avait 6

7 pour but de «valoriser les associations œuvrant dans le secteur des solidarités. C était également l occasion de tisser des liens nouveaux, solidaires, durables et de fédérer les énergies visant à mettre en avant les secteurs d activité méconnus, valoriser l engagement bénévole, favoriser la mutualisation associative, amener le débat autour des problématiques sociales, locales et internationales» DANIEL JÉZOUIN Président de l espace associatif - programme. Cet évènement associatif majeur de la ville de Quimper correspondait à l esprit et aux valeurs de notre association, il nous semblait important d y participer. Le projet s est appuyé sur le dynamisme solidaire quimpérois mis en avant cette année. Nous avons profité de ce forum pour mettre à la disposition des représentants de l association togolaise un espace d échanges et de rencontres. En effet, au sein du village 2 «Nouveaux échanges, nouveau monde» les 5 représentants togolais ont pu présenter aux visiteurs et aux différentes structures présentes : leur association, leurs valeurs, leurs activités et leurs problématiques. Pour cela, ils avaient réalisé un diaporama et un dépliant présentant CEC-Togo ainsi qu une exposition photos sur leurs actions au Togo. Lors de ces 2 journées, ils ont également eu la possibilité de s exprimer, de témoigner et de promouvoir la solidarité internationale en animant, notamment, un débat sur les camps chantier. Ce temps d échange et de discussion a été l occasion de faire découvrir au public l organisation d une structure d un pays en développement en termes d accueil, de missions et de gestion associative. Et ainsi donner des informations aux jeunes et moins jeunes qui souhaitent s engager pour effectuer une mission de solidarité internationale. Ce forum, a permis aux 5 représentants de CEC-Togo de découvrir la diversité du tissu associatif français. Ainsi ils ont pu partager, échanger et rencontrer d autres associations. Témoignage du président de CEC-Togo : «Le forum solidaire a été la première grande action que nous avons réalisé. Il nous a permis de nous intégrer tout de suite dans le milieu associatif breton, de prendre un bon élan dans le but de notre voyage et de réajuster nos objets de séjours. Il a été un bon cadre d'échanges entre acteurs de développement.» 7

8 c- Les rencontres inter-associatives Tout au long du séjour, des temps de discussions et d échanges ont été organisés entre les membres de CEC-Togo et des membres d associations locales (cf Annexe 2 : liste des structures rencontrées). Ces rencontres inter associatives émanaient de notre souhait d établir des liens entre associations et de favoriser la coopération inter associative. De plus, les togolais souhaitaient rencontrer au moins : - une association qui organise des camps chantiers, - une association qui envoie des bénévoles dans des pays en développement, - une association qui agit en faveur du Togo, - une association de solidarité internationale, - et de rencontrer différentes structures et de domaines diversifiés afin d avoir une vision globale de l économie sociale et solidaire en France. A partir de leurs souhaits (cf Annexe 3-a), de nos connaissances en économie sociale et solidaire ainsi que de notre volonté à vouloir établir des rencontres enrichissantes, nous avons ciblé certaines associations locales. Le milieu associatif français étant très fourni nous avons dû faire des choix, néanmoins du fait de certaines difficultés notamment liées à l obtention des visas très tardive et de son impact sur la construction du planning nous n avons pas pu rencontrer toutes les associations ciblées. Nous avons choisi d établir des rencontres individuelles (1 rencontre = 1 association), constituées des membres des 3 structures (AP2C, CEC-Togo et de l association rencontrée). Les associations ne se connaissant pas, n ayant pas les mêmes objectifs et provenant de pays/continents différents, il nous a semblé plus judicieux d opter pour des rencontres en petit comité. En effet ce choix s est avéré approprié, les prises de contact et de paroles se sont faites naturellement ce qui a permis aux personnes de se sentir en confiance, de parler sans retenu et avec précision. Les associations ont également eu plus de facilité et de temps pour se découvrir, se comprendre et se connaître. Ces rencontres entre les membres des différentes structures ont favorisé la confrontation, l échange et le partage d expériences, de connaissances, de valeurs, d idées tout en créant des liens, de la réflexion et de la coopération associative. Ces rencontres se sont faites essentiellement, pour des raisons pratiques et budgétaires avec des associations de Quimper. Cependant nous avons profité de notre 8

9 passage à Rennes dans le cadre de la semaine touristique, pour rencontrer certaines associations rennaises. Au cours du mois, nous avons rencontré 16 associations. «Grâce aux diverses rencontres avec des structures de tout horizon les 5 membres de CEC-Togo ont découvert un mode de gestion associative différent et une bonne idée sur l organisation du milieu associatif. Ils précisent qu ils ont rencontré des personnes gentilles qui ont partagé leurs savoirs faire en matière de gestion associative Ils considèrent que partout où ils sont allés ils ont acquis une nouvelle vision de la vie associative et des idées» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)-. Deux rencontres furent légèrement différentes du fait des objectifs et de leurs formes : - L association du tournoi inter scolaire de Quimper La rencontre avec l association du tournoi inter scolaire de Quimper avait un double objectif bien sûr celle d établir des liens inter associative et de faire découvrir aux togolais un autre aspect du tissu associatif. Cette rencontre s inscrivait avant tout dans la préparation du projet «coupe de solidarité pour un environnement sain à Lomé» (cf Annexe 4) pour lequel nous sommes en partenariat avec CEC-Togo. Projet qui débutera en novembre Au sein de ce futur projet une coupe «inter scolaire» sera organisée à Lomé. N ayant que peu de compétences dans l organisation d une telle manifestation, nous avons profité qu un tournoi inter scolaire soit organisé en Juin 2010 pour prendre contact avec les organisateurs afin de nous permettre de collecter des outils en matière de préparation et d organisation d un tel événement sportif. Calendrier des diverses rencontres : - Entre janvier et Mai 2010 : diverses réunions pour préparer le tournoi inter scolaire. - Le 6 juin les togolais et les membres de notre association ont participé en tant que bénévole au tournoi inter scolaire. - Le 19 juin, une rencontre a été organisée avec les membres de l association du tournoi inter scolaire. Les organisateurs nous ont restitué le bilan de cette édition et temps d échanges nous a permis un échange d appréciations, d idées et un partage d informations. Cette rencontre nous a permis d'approfondir nos connaissances en matière d'organisation d'un tournoi de football. 9

10 «Ce fut, pour les 5 représentants togolais, une belle expérience que de voir comment le tournoi était organisé. Les préalables avant les matchs, la tenue des stands, la prise en compte de la sécurité des enfants, la gestion des bénévoles sont entre autre des aspects de l'organisation du tournoi qu ils ont beaucoup apprécié. Ils nous informent que ce tournoi était une grande réussite au niveau de l organisation. Ils complètent en disant que tous les matchs ont été joués sans aucun incident.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- - L association des restaurants du cœur L un de nos objectifs était de montrer une certaine réalité sociale de la France aux Togolais. Il nous paraissait important de leur faire rencontrer une des principales associations qui vient en aide aux personnes défavorisées, «les restaurants du cœur». Le 17 juin 2010, nous avons rencontré Mr Michel Cleach, responsable du centre des restos du cœur à Lorient au sein de leur local. Celui-ci, nous a fait la visite de ce centre tout en nous présentant l association, son fonctionnement et son caractère social. Cette rencontre s est faite lors de l une de leur 2 périodes d activité celle de «l inter campagne», ce qui a permis aux togolais de voir ce centre en fonctionnement. Les restaurants du cœur de Lorient est une structure basé entièrement sur le bénévolat, il était donc intéressant pour les togolais d obtenir des informations sur la gestion de bénévoles. Ainsi, Mr Le Cleach leur a, par exemple, présenté et expliqué la charte du bénévole. «L ensemble des togolais ont été interpellé par leur rencontre avec l association «Les restaurants du cœur» à Lorient. Ils considèrent avoir vu un aperçu de la population française la plus démunie La plus part des togolais ne pensaient pas qu il existait des choses comme ça, que des gens puissent vivre dans la misère en France... Les togolais souhaitent féliciter cette belle initiative des «restaurants du cœur» qu ils jugent comme une bonne action. Ils aimeraient bien voir ce genre d association au Togo. Malheureusement les moyens sont limités.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- «Tout le monde a droit de manger quel que soit son rang social» précise le trésorier de CEC-Togo. 10

11 d- La soirée solidaire Ces rencontres inter-associatives se sont clôturées par une soirée solidaire que nous avons organisée le 18 juin Selon les 5 togolais : «ce fut le cadre qui leur a le plus permis d'approfondir leur approche de la solidarité internationale (le concept camp chantier et les stages internationaux). Les domaines d'intervention, le processus de la mise en place d'un camp chantier, la vie sur le chantier, les démarches administratives pour faire son stage au Togo, l'appui et accompagnement qu ils offrent dans le cadre d organisation des stages internationaux, toutes ces questions ont été abordées à cette soirée. Ils considèrent que le public a été très réceptif et a posé beaucoup de questions. La soirée a été très riche en échange. Cette soirée organisée par AP2C constitue, l'unique soirée réunissant plusieurs acteurs sociaux pendant laquelle ils ont pu communiquer, en profondeur leur manière de vivre la solidarité internationale.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- e) La rencontre sur le thème de l environnement et de la gestion des déchets à Quimper Comme vu précédemment, nous avons profité de la présence des représentants de CEC-Togo en France pour préparer le projet «Coupe de solidarité pour un environnement sain à Lomé», projet où nos 2 associations sont en partenariat. C est dans le cadre de cette préparation qu une rencontre a été organisée le 21 juin 2010 avec Mme Vigouroux, élue du quartier de Penhars et Mr Thomas du service environnement de la mairie de Quimper. Cette rencontre s est faite en deux temps : Un temps d échange, durant lequel les membres de CEC-Togo on fait un «état des lieux» sur la situation environnementale du Togo. Ils ont également présenté leurs actions et les moyens qu ils ont pour agir dans ce domaine-là. Les 2 représentants de Quimper ont quant à eux présenté et expliqué la gestion des déchets sur Quimper communauté : la collecte des ordures ménagères ainsi que les outils qu ils mettent en place pour sensibiliser et responsabiliser la population. Par la suite, nous nous sommes rendus, en leur compagnie, sur le site de «Kerbenhir», l une des déchetteries de l agglomération quimpéroise. Là, un responsable du site nous a expliqué sa fonction et son rôle tout en nous 11

12 expliquant le fonctionnement de la déchetterie et le principe du tri des déchets. Cette rencontre nous a semblé intéressante, car elle permit de montrer aux togolais que les questions liées à l environnement sont aussi d actualité en France. En effet, ils ont vu qu il était ici, tout comme au Togo, difficile de responsabiliser les citoyens et d intégrer cela dans leur vie quotidienne (tri sélectif, compostage, etc.). C est notamment un travail de sensibilisation qui prend beaucoup de temps et d énergie. Cette rencontre leur a permis de mieux se représenter le système de gestion des déchets en France. «Ils ont été surpris par la nature des déchets qu'on y stock : des télévisions en bonne état, des vélos,. D ailleurs, ils ont étaient choqué par le fait que tout ce qui arrive soit broyé et détruit alors qu ailleurs des enfants marchent des kilomètres pour aller à l école faute de moyen de déplacement. Ils donnent cet exemple par rapport aux vélos qui sont détruits.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- 12

13 B) Thème 2 : l échange culturel Ce thème est axé sur les découvertes culturelles entre la population d un pays et une délégation d un pays d Afrique. Pour faciliter ces échanges notre association s est appuyée, notamment, sur les différentes manifestations prévues entre le 26 mai et le 25 juin 2010 : a- Forum des solidarités Comme cité dans le thème 1, nous avons participé au forum des solidarités, qui en plus d avoir un aspect solidaire il avait un aspect interculturel. En effet, la délégation togolaise a profité de cette manifestation pour transmettre leur culture via notamment la réalisation d une exposition photos et la présentation d objets d art togolais (statuettes, peintures, batiks, bracelets, ). Ce partage de culture a été enrichi par des discussions entre le public et les membres de CEC-Togo. b- Rencontre avec les enfants de l école Victor Hugo Le 1er juin nos 2 associations AP2C et CEC-TOGO ont passé une journée complète auprès des élèves et des institutrices de l école Victor Hugo à Quimper. Pourquoi l école Victor Hugo? Car cette école est en partenariat avec l école Prince Emmanuel à Lomé, et que cette démarche permit de le concrétiser, et permit aussi un réel échange de connaissances entre les élèves qui ont acquis des connaissances théorique sur le Togo tout le long de l année et les membres de l organisation togolaise qui découvrent pour la première fois le quotidien et le cadre d éducation des écoliers français. Les membres de CEC-TOGO ont parcouru les différentes classes de l école primaire répondant avec enthousiasme aux questions posées par les élèves de tous niveaux. Nos amis togolais ont également eu la joie de déjeuner à l école en compagnie des institutrices, ce moment leurs a permis d échanger leur vision respective de l éducation et de se fixer des objectifs pour la future 13

14 année scolaire. L après-midi, l ensemble des élèves ont pu s émerveiller et chanter aux rythmes des djembés et des chansons franco-togolaises. Cette merveilleuse journée s est clôturée sur un remarquable match de foot entre les plus grands de l école et les membres de CEC TOGO! «Les 5 togolais sont ravis d avoir partagé leur culture et leur histoire avec les enfants Ils indiquent qu ils ont, durant leur séjour, rencontré à mainte reprise les élèves de l'école Victor Hugo. Ils constatent qu à chaque fois les enfants étaient enthousiasmés de les voir. De plus, ils estiment que la rencontre avec les enfants et les enseignants de Victor Hugo constitue un pas décisif pour la mise en place du jumelage Victor Hugo - Prince Emmanuel. Cette rencontre a été également une occasion pour eux de découvrir l organisation de l école en France et de voir les conditions dans lesquelles les enfants évoluent.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- c) Penhars en fête Du 2 au 5 juin 2010, la Maison Pour Tous de Penhars à Quimper a organisé le festival «Penhars en fête», au sein de cette manifestation un «village associatif» était implanté et consacré à la restauration du monde Notre association AP2C participant à ce festival, nous avons choisi de mettre notre espace à la disposition des togolais afin de leur permettre de concevoir et de proposer un plat, le «Djenkoumé» accompagné du jus de bissap. En plus, de l aspect culinaire nous avons consacré ce stand à la culture togolaise et à la solidarité internationale (exposition photos, objets d art, dépliants, ) Durant ces 3 jours les togolais ont participé à quelques activités, comme des animations musicales (représentation sur la scène du «grand chapiteau») et ils ont assisté aux divers spectacles et concerts du festival. Ce festival a permis aux togolais de partager leur culture et d en découvrir des nouvelles. «Penhars en fête fut l'une des activités qu ils ont beaucoup aimées. Durant les quatre jours du festival, ils ont aimé aider les enfants à faire plusieurs jeux, à jouer au djembé, 14

15 Pour les 5 togolais, ce fut une expérience superbe que de faire de l'animation aux enfants. Le spectacle a été improvisé. Ils précisent qu ils ne sont pas un groupe professionnel mais ils ont eu des échos que c'était pas mal et ils considèrent que c'est l'essentiel. L un d eux avoue bien qu il ait l'habitude du public, ça lui a fait bizarre de se retrouver sur ce podium. Ils rajoutent que ce festival leur a permis de découvrir des musiciens et des groupes français. Ils souhaitent dire que le festival a été une grande et très bonne organisation et ils ont apprécié la présence de plusieurs cultures.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- d) Découverte du patrimoine breton et français L échange culturel s entend aussi par la découverte du patrimoine, il était donc important de permettre aux togolais de leur en faire découvrir une partie. Notre association leur a donc organisé un programme de visites, une semaine de découverte et une journée à Paris ainsi qu une initiation à la danse bretonne (cf Annexe 5). «A leurs yeux, la semaine touristique était nécessaire car sans cela ils n auraient connu que Quimper, ils pensent en effet que c est important de connaître le patrimoine du pays dans lequel ils ont pu vivre. Les visites leurs ont permis de connaître davantage la Bretagne et d atteindre leurs objectifs personnels.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- 15

16 e) Fête de la musique La fête de la musique est une manifestation internationale d origine française, nous avons profité de la concordance des dates pour leur montrer comment elle était vécue et célébrée à Quimper. Le 21 juin 2010, ils ont improvisé des prestations musicales (djembé et chant) dans les rues quimpéroises tout en découvrant des styles musicaux, bretons et du monde. «Ils ont beaucoup aimé de voir comment le 21 juin est fêté en France: des podiums aux carrefours des rues, des gens dans la rue chantants et/ou dansants ou encore spectateurs. Ils précisent qu ils ont fait l ambiance avec leurs djembés, comme ils aiment bien à CEC. Ils notent qu en ce jour ils ont vu plus de jeunes dans les rues. Ils ont trouvé impressionnant de voir qu'à l'heure fixée pour la fin des manifestations les rues devenaient désertes. La rigueur et la discipline françaises ont frappées à leurs yeux.» - Extrait de l analyse des réponses des togolais au questionnaire après le séjour (cf Annexe 3 b)- Toutes ces manifestations et rencontres ont permis d instaurer le dialogue entre les togolais et la population locale. En vivant et en côtoyant les français dans leur vie quotidienne les représentants de CEC-Togo ont découvert certains aspects de notre mode de vie et de notre culture. Cet ensemble a permis de réaliser un échange interculturel en France 16

17 III- Le bilan financier BILAN (compte de résultat) bilan du projet "Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise" CHARGES PRODUITS Intitulés Euros FR CFA Intitulés Euros FR CFA _ FRAIS ADMNISTRATIF 577, ,79 Autofinancement 1359, ,22 * passeports 200, ,40 _ CEC-Togo 0,00 0,00 * visas et photos 300, ,10 _ AP2C 1359, ,22 * fournitures expositions 8, ,65 * ventes de billets tombola 386, ,40 * fournitures diverses (photocop ) 34, ,15 * ventes de plats 162, ,03 * adhésion espace associatif 35, ,50 * apport personnel 801, ,16 * part cotisation 9, ,62763 _ FRAIS POSTAUX 44, ,90 Partenaires/Mécénat 880, ,16 _ ACHATS 800, ,14 _ Entreprises et commerçants 80, ,56 * nourriture "séjour" togolais 645, ,66 _ Ouest France initiatives jeunes 800, ,60 * soirée solidaire 21, ,24 * Dédommagement hébergement 134, ,24 Donations 9,9 6493,9743 _ IMPRESSIONS PHOTOS 34, ,00 9,9 6493, _ FRAIS HEBERGEMENT 168, ,44 Financement public 4600, ,20 * camping 109, ,97 _ Etat - DDCS envie d'agir 1000, ,00 * hôtel 58, ,47 _ Conseil général 2100, ,70 * Echanges unerculturels 2 040, ,28 * Education au développement 60, ,42 _ VISITES 314, ,50 _ Ville de Quimper "coup de pouce" 1500, ,50 * diverses visites 314, ,50 _ ASSURANCE 150, ,55 _ FRAIS DE COMMUNICATION 147, ,84 * Affiches et Flyers 69, ,19 * Billet de tombola 78, ,65 _ FRAIS DE TRANSPORT 4 612, ,40 * avion 3 323, ,69 * train et métro 537, ,27 * carburant - essence 558, ,52 * divers (bateaux et vélos) 185, ,01 * stationnement 6, ,91 TOTAL 6 849, ,55 TOTAL 6 849, ,55 L association CEC-Togo a participé à hauteur de 200 (achats de valises, des cartes téléphoniques pour appeler l ambassade, etc) MAIS les togolais n ont aucune facture, réalité du Togo, pouvant justifier cela c est pourquoi nous n indiquons pas ces dépenses ni l apport de CEC- Togo). 17

18 IV- Bilan A) Les difficultés rencontrées L idée de réaliser un projet d échange interculturel en France était prévue pour l année 2011, cependant en janvier 2010 nous avons décidé de la concrétiser en projet. En effet, dès lors que nous avons su que Quimper se déclarait ville solidaire 2010, il nous a semblé important de profiter de cette dynamique et de s y joindre. Nous avons donc eu un délai restreint, entre 1 et 2 mois, pour concevoir ce projet «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise» et pour effectuer toutes les démarches nécessaires (écriture du projet, dépôt des demandes de subventions, demande de visas, ). Monter un projet en si peu de temps nous a demandé un fort investissement en temps et en énergie, ce qui n a pas toujours était facile à gérer avec nos activités personnelles (travail, études,..). Dans la phase de conception du projet, notre association n ayant que 5 mois d existence, nous avons souffert d un manque d expériences, d un déficit de notoriété. Nous manquions de crédibilité pour mobiliser les associations ainsi que les entreprises à collaborer avec nous sur ce projet. Néanmoins, un certains nombres d associations ont répondu présentes à notre invitation et nous les remercions vivement. Le planning des rencontres inter-associatives a été complexe à établir entre les contraintes de notre programme et les emplois du temps des associations d où malheureusement l impossibilité de rencontrer certaines structures telle que le Secours populaire, Aïxos,. Nous avons également dû faire face à quelques annulations de dernières «minutes» (Amnesty International, Mission locale, Kollam Asie, ). Pendant le séjour, nous avons été confronté à des contraintes au niveau de l accompagnement des togolais pour : La mobilisation d au moins 1 membre de notre association, Et l utilisation de 2 à 3 véhicules pour les déplacements. La principale difficulté résidait pour les togolais à obtenir leurs visas pour venir en France. Cette problématique a entraîné une période délicate à gérer pour AP2C, beaucoup d incertitudes sur la réalisation du projet. En effet, entre le dépôt des demandes de visas et la date d obtention ils ont essuyé un refus qui nous a perturbé dans nos démarches préparatoires (recherche de partenaires, contacter des associations, etc.). Néanmoins cette difficulté a été médiatisée ce qui a permis de faire connaître notre association et surtout notre projet à la population. Ces difficultés ont modifié une partie des activités prévues : il n y a pas eu, par exemple, de représentation musicale ni de rencontres avec les jeunes de la mission locale,. 18

19 B) Les points négatifs du projet Le planning chargé Comme le souligne les togolais nous n avons pas assez pris en considération le changement de rythme de vie entre le français et le togolais. Pour un projet futur, il faudra insérer des jours de repos. Le manque de moyens financier Etant une jeune association nous ne disposions pas assez de capacité financière pour assumer la totalité du coût de ce projet. Malgré nos actions d autofinancement telles que la vente de crêpes et de billets de tombola, il nous fallait mobiliser les entreprises pour nous soutenir financièrement mais cela n a pas était le cas. D où la faiblesse de ce projet. La faible mobilisation des jeunes Nous voulions avec ce projet, informer et mobiliser les jeunes bretons sur la solidarité locale et internationale, hélas nous en avons rencontré trop peu. C) Les points positifs du projet Malgré certaines difficultés nous retenons plusieurs points positifs à ce projet : La communication: Nous pensons avoir bien abordé la communication de ce projet (presse écrite, radio, affiches, flyers). Nous le «devons» surtout au problème des visas qui a permis de le médiatiser. La presse écrite et la radio ont ainsi informé, régulièrement, la population sur «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise». Comme en témoigne l un des togolais «tout Quimper savait que 5 togolais étaient là. Même dans les rues les gens nous abordaient : c est vous les 5 togolais?? Vous avez réussi à venir!!». Cependant, notre communication est perfectible : amélioration du site internet, élargissement du secteur d affichage, diffusion de flyers en plus grand nombre et amélioration de la communication de l association (prospectus, cartes de visites,...). La collaboration et l investissement des togolais Ce projet «les beaux jours de la solidarité franco-togolaise», s est fait en étroite collaboration avec les membres de l association CEC-Togo, en aucun cas nous leurs avons imposé nos idées, bien au contraire nous avons essayé de répondre à leurs attentes. Il était 19

20 important qu ils soient acteurs et non uniquement consommateurs de ce projet. C est pourquoi chacune des activités leur ont été présentées et soumises à leur approbation. Au Togo, ils ont organisés des réunions en vue de préparer leur séjour et les activités du projet, ainsi ils ont : réalisé des diaporamas pour le forum des solidarités, sélectionné des photos pour l exposition, préparer leurs différentes interventions, En France, nous les avons toujours senti concerné, prêt à participer sans retenue et de façon «studieuse» (prise de notes, de paroles, ). Cela s est vu lors du festival Penhars en fête où ils ont préparé un plat. La réussite de ce projet passait par l investissement des togolais, nous estimons qu ils se sont fortement impliqué et qu ils sont devenu les acteurs de ce projet d où pour nous une certaine satisfaction. L un des togolais explique : «qu il aimerait bien que ça se fasse de la même façon si ce genre de projet devait se renouveler.» En parallèle, nous avons réussi à mobiliser certains de leurs anciens bénévoles français. Pour nous, c était vraiment quelque chose d important de les faire participer. Notre idée était de renforcer les liens entre l association togolaise et ces bénévoles «d une mission» afin de garder un réseau français sur lequel CEC-Togo pourrait s appuyer par la suite. L atteinte partielle ou totale des objectifs : Nous considérons avoir atteint les objectifs suivants : Valoriser le travail des associations des pays en développement. => Sous objectif : informer sur la solidarité internationale Au Togo ou dans d autres pays en développement beaucoup d associations autochtones mènent des actions qui sont peu valorisées et méconnues du public français. Pourtant, ces structures fournissent un travail remarquable et tout aussi important que celui des associations françaises (ou autres). Nous sommes donc ravis que ce projet ait pu, d une certaine façon, mettre en avant les actions d une association togolaise ainsi que le travail de ses membres. Nous avons observé que les personnes rencontrées étaient curieuses et réceptives à leurs messages. De plus, nous sommes satisfaits d avoir permis à des français de découvrir l organisation d une structure togolaise en termes d accueil et d offres de missions. Nous avons remarqué qu ils ont pris beaucoup de plaisir à parler de leur association, ce qui est pour nous «l essentiel». «Les beaux jours de la solidarité franco-togolaise» a donné l opportunité à 5 togolais d apporter leur vision et leur notion de solidarité internationale. 20

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande

Culture. Type de subvention : Fonctionnement Aide au projet. Objectifs. Conditions de recevabilité de la demande. Critères d éligibilité de la demande Culture Politique : Arts plastiques et visuels : aide aux artistes professionnels ou en voie de professionnalisation pour la création et la diffusion de leurs oeuvres Type de subvention : Fonctionnement

Plus en détail

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel

72f. Établir la liste des dépenses et les chiffrer. Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Fiche Pratique 7 Établir un budget prévisionnel Établir un budget est une étape indispensable pour aborder sereinement un projet et rechercher des soutiens financiers auprès de partenaires privés et publics.

Plus en détail

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre

Partenariat. la Ville de Paris et. le Conseil Général de La Réunion. Convention de. Dossier de presse. entre Samedi 3 septembre 2011 Convention de Partenariat entre la Ville de Paris et le Conseil Général de La Réunion Dossier de presse Communication du Conseil Général Tél. : 0262 21 86 30 Fax : 0262 21 39 45

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

Sommaire Les Défis Mecenova 2014... 3 Programme de la semaine des Défis Mecenova... 4 Nos partenaires de l édition 2014... 11 Contacts...

Sommaire Les Défis Mecenova 2014... 3 Programme de la semaine des Défis Mecenova... 4 Nos partenaires de l édition 2014... 11 Contacts... DOSSIER DE PRESSE 1 Sommaire Les Défis Mecenova 2014... 3 Programme de la semaine des Défis Mecenova... 4 Nos partenaires de l édition 2014... 11 Contacts... 12 2 Les Défis Mecenova 2014 Les salariés s

Plus en détail

Participez au grand événement 2015 le «Pari(s) des solidarités» avec le Secours populaire français. le 19 août 2015

Participez au grand événement 2015 le «Pari(s) des solidarités» avec le Secours populaire français. le 19 août 2015 Participez au grand événement 2015 le «Pari(s) des solidarités» avec le Secours populaire français 70 000 enfants et familles de France et de l étranger réunis le 19 août 2015 au Champ-de-Mars à Paris

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

Introduction NOTE D ETONNEMENT CONSEIL DES TEMOINS FABRIQUE CITOYENNE JANVIER 2015

Introduction NOTE D ETONNEMENT CONSEIL DES TEMOINS FABRIQUE CITOYENNE JANVIER 2015 NOTE D ETONNEMENT CONSEIL DES TEMOINS FABRIQUE CITOYENNE JANVIER 2015 Introduction La fabrique citoyenne initiée par la Ville de Rennes va conduire à la rédaction d une charte de la démocratie locale.

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS

PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS FR PROMOUVOIR LE BÉNÉVOLAT DES SENIORS EUROPÉENS Déclarons 2012 Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations The European Older People s Platform La Plate-forme européenne

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

55% des français sont intéressés par un volontariat international

55% des français sont intéressés par un volontariat international Membre du groupe Le Congé de Solidarité Un outil RSE au service de vos collaborateurs L association DSF Développement Sans Frontières (DSF) est une association de solidarité internationale, reconnue d'intérêt

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

Showroom 2006 Journées Portes Ouvertes des Ateliers des Artistes Lyonnais DOSSIER DE

Showroom 2006 Journées Portes Ouvertes des Ateliers des Artistes Lyonnais DOSSIER DE 2006 PRESENTATION DU PROJET DOSSIER DE PRESSE Showroom (association loi 1901) Siège social 109, allée 8 E, rue Francis de Pressensé 69100 Villeurbanne mail : association.showroom@free.fr site : http://association.showroom.free.fr

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

L ATELIER DYNAMO. à Nancy

L ATELIER DYNAMO. à Nancy Écologie, économie et social L ATELIER DYNAMO à Nancy 6 années d existence 1200 adhérents à l année 1000 vélos récupérés et 600 remis en circulation 4 salariés, 2 volontaires en Service Civique et 15 bénévoles

Plus en détail

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Descriptif : Mise en place d une campagne de communication visant à promouvoir

Plus en détail

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche

Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche ÉDITORIAL Pour la Corse et pour la France, une démocratie politique et sociale vraiment neuve Dans ce nouveau siècle, aussi inégalitaire que le précédent mais aussi riche de réalisations possibles, la

Plus en détail

Passer le relais au sein de son association. Création- Fonctionnement STRUCTURER

Passer le relais au sein de son association. Création- Fonctionnement STRUCTURER Création- Fonctionnement Passer le relais au sein de son association Une association est une organisation. Et comme toute organisation humaine, elle est soumise au cours de son existence à des changements

Plus en détail

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS

Semaine nationale. publiques locales. Appel. 27 mai au 2 juin 2013. des Entreprises. 2 e. à mobilisation PISCINE PORT TECHNOPOLE PALAIS DES CONGRÈS PALAIS DES CONGRÈS PARKING CRÊCHE TECHNOPOLE PISCINE PORT 2 e 27 mai au 2 juin 2013 Semaine nationale des Entreprises publiques locales Appel à mobilisation édito Cette Semaine est celle de notre mouvement,

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

Identification du sujet

Identification du sujet DU ACCORDS SUJET 1 Accord du verbe Identification du sujet En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter la notion théorique suivante : Sujet (fonction

Plus en détail

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS

VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS VIVRE ENSEMBLE EN FRANÇAIS Le volet Concrétisation et Action développé par Vision Diversité parallèlement à la démarche d écoute et de concertation de l INM a permis d apporter à l approche éducative d

Plus en détail

JaponOrtho2015 De Kyoto à Tokyo

JaponOrtho2015 De Kyoto à Tokyo JaponOrtho2015 De Kyoto à Tokyo Voyage professionnel orthophonique Du 10 au 20 Avril 2015 Organisé par ACTUALITES ORTHOPHONIQUES et Le MONDE en DIRECT Pourquoi un voyage professionnel? Et pourquoi au Japon?

Plus en détail

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA APPEL A PROJETS MULTIMEDIA DE LA VILLE DE BREST 2014 Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques coopération, territoires en réseau, innovation sociale biens communs et

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Lettre d information n 9 Le 1er octobre 2009

Lettre d information n 9 Le 1er octobre 2009 Lettre d information n 9 1 er octobre 2009 1. Des nouvelles du Pérou Installés depuis deux mois à Quiparacra, un village situé au milieu des Andes péruviennes, trois volontaires de l association GreenBees

Plus en détail

Compte rendu «Devoirs et responsabilités des structures d accueil togolaises envers les volontaires expatriés»

Compte rendu «Devoirs et responsabilités des structures d accueil togolaises envers les volontaires expatriés» Compte rendu «Devoirs et responsabilités des structures d accueil togolaises envers les volontaires expatriés» Lomé le mardi 17 juin 2014 Compte rendu rédigé par Claire Cardet CACSI Togo- Sommaire Contexte

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

10h-13h Tour de table / Accompagnement de projet Intervenants: Alaa Homsi (Club international des Jeunes à Paris)

10h-13h Tour de table / Accompagnement de projet Intervenants: Alaa Homsi (Club international des Jeunes à Paris) Samedi : 10h-13h Tour de table / Accompagnement de projet Intervenants: Alaa Homsi (Club international des Jeunes à Paris) La séance a commencé par un tour de table afin de présenter chaque association

Plus en détail

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 Ordre du Jour Bilan des actions 2009 Participation à Projets en Campagne Réalisation d un guide d accueil des porteurs

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE D UN EVENEMENT SPORTIF ET SOLIDAIRE AU PROFIT DE LA LUTTE CONTRE LE CANCER DOSSIER PARTENAIRE

DEVENEZ PARTENAIRE D UN EVENEMENT SPORTIF ET SOLIDAIRE AU PROFIT DE LA LUTTE CONTRE LE CANCER DOSSIER PARTENAIRE DEVENEZ PARTENAIRE D UN EVENEMENT SPORTIF ET SOLIDAIRE AU PROFIT DE LA LUTTE CONTRE LE CANCER DOSSIER PARTENAIRE Les normes internationales de Relais pour la vie Créé en 1985, le Relais pour la vie est

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Signature Convention de partenariat Ville de Paris Région Guadeloupe. Espace régional du Raizet, Abymes Le 8 septembre 2010 10h30

DOSSIER DE PRESSE Signature Convention de partenariat Ville de Paris Région Guadeloupe. Espace régional du Raizet, Abymes Le 8 septembre 2010 10h30 DOSSIER DE PRESSE Signature Convention de partenariat Ville de Paris Région Guadeloupe Espace régional du Raizet, Abymes Le 8 septembre 2010 10h30 SYNTHESE UNE CONVENTION DE PARTENARIAT POUR Développer

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

49 ème édition à LIGNIÈRES (18) Depuis 1961 à Polignac (43) 19-20-21 Juillet 2013. Le plus grand rassemblement Européen de Tourisme Équestre

49 ème édition à LIGNIÈRES (18) Depuis 1961 à Polignac (43) 19-20-21 Juillet 2013. Le plus grand rassemblement Européen de Tourisme Équestre DOSSIER DE PARTENARIAT Le plus grand rassemblement Européen de Tourisme Équestre Depuis 1961 à Polignac (43) 49 ème édition à LIGNIÈRES (18) 19-20-21 Juillet 2013 ÉDITO Présentation de la Manifestation

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Aide à la planification des actions locales

Aide à la planification des actions locales Aide à la planification des actions locales FAVORISEZ LA NATURE www.cocci-logique.ch Des relations publiques ciblées La Fondation suisse pour la pratique environnementale Pusch mène en 2012 et 2013, en

Plus en détail

Chers organisateurs de Parcours du Cœur,

Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Que vous soyez un organisateur débutant ou confirmé, la mise en œuvre d un Parcours du Cœur nécessite une bonne organisation pour ne rien oublier. Votre objectif

Plus en détail

1 er salon du véhicule. électrique. de Val d Isère. 16 au 19 juillet 2015 VENEZ PARTICIPER. venez ParticiPeZ

1 er salon du véhicule. électrique. de Val d Isère. 16 au 19 juillet 2015 VENEZ PARTICIPER. venez ParticiPeZ 1 er salon du véhicule électrique de Val d Isère 16 au 19 juillet 2015 venez ParticiPeZ VENEZ PARTICIPER le 1 er salon au cœur de la nature! le salon du véhicule électrique, aux portes du Parc national

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

5 bonnes pratiques. Crédit fair-play 2006-2007

5 bonnes pratiques. Crédit fair-play 2006-2007 5 bonnes pratiques Crédit fair-play 2006-2007 Crédit fair-play 2006-2007 5 bonnes pratiques 1. KVC WINGENE (2 e prov. A) Ketfootplus ; 2. STANDARD DE LIEGE Supporters et fans responsables pour que le match

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES Pour tous les Espaces Publics Numériques de la Loire Règlement de l appel à projets Tous les documents relatifs à

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations 2011 Cher membre, cher sympathisant, Comme vous le savez peut-être déjà, les équipes d Ingénieurs Sans Frontières vous offrent la possibilité de vous investir à travers une grande

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos :

SOMMAIRE. Avant propos : Années 2013-2016 SOMMAIRE 1. Contexte Etat des lieux Le collège Henri HIRO son environnement, ses élèves, ses enseignants Son CDI Les objectifs prioritaires du collège Henri HIRO Fonds documentaire et

Plus en détail

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 Conception et réalisation : direction de la Communication de la Ville de Saint-Étienne pour

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE

CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE CHANSONS SANS FRONTIERES Règlement de la 9 ème édition 2014/2015 Date limite de dépôt des textes Dimanche 11 janvier 2015 Fusaca et Accord Production organisent CHANSONS

Plus en détail

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 ------------- C. N. D. S. ------------ Retour des dossiers des Ligues Régionales

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015

L Etat dans l Eure SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL. Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure. Juin 2015 L Etat dans l Eure Juin 2015 SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL Edito de René BIDAL, Préfet de l Eure A compter du 1er juin, le Service Civique devient universel : tout jeune de 16 à 25 ans qui voudra s'engager

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

A SEARCH FOR FAME : INITIATIVES POUR UN DEVELOPPEMENT INTEGRE DURABLE IDID : A LA RECHERCHE D UNE NOTORIÉTÉ : LE CHEMIN DE L ONG IDID AU BÉNIN

A SEARCH FOR FAME : INITIATIVES POUR UN DEVELOPPEMENT INTEGRE DURABLE IDID : A LA RECHERCHE D UNE NOTORIÉTÉ : LE CHEMIN DE L ONG IDID AU BÉNIN A SEARCH FOR FAME : INITIATIVES POUR UN DEVELOPPEMENT INTEGRE DURABLE IDID : A LA RECHERCHE D UNE NOTORIÉTÉ : LE CHEMIN DE L ONG IDID AU BÉNIN Introduction Initiatives pour un Développement Intégré Durable

Plus en détail

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à

Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à Il y a un temps pour tout «Il y a un temps pour tout et un moment pour chaque chose», dit l Ecclésiaste signifiant ainsi à l homme qui veut accéder à la sagesse qu il lui faut, avant tout, adapter ses

Plus en détail

Titre : La Mutuelle Communautaire de Santé de Yaoundé : Un mécanisme solidaire de financement collectif d accès aux soins de santé de qualité.

Titre : La Mutuelle Communautaire de Santé de Yaoundé : Un mécanisme solidaire de financement collectif d accès aux soins de santé de qualité. Titre : La Mutuelle Communautaire de Santé de Yaoundé : Un mécanisme solidaire de financement collectif d accès aux soins de santé de qualité. Sous titre: Projet d appui aux mutuelles de santé et incidence

Plus en détail

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013 Sommaire Présentation de cheer up! EMLYON 2 La Course Contre le Cancer 2013 3 La Course Contre le Cancer 2012 4 Pourquoi vous associer à notre événement? 5 1 cheer up! EMLYON cheer up! EMLYON est une association

Plus en détail

le statut de l artiste et les cumuls d activités

le statut de l artiste et les cumuls d activités Association départementale pour le développement des arts vivants dans le Morbihan Fiche 19 Le statut de l artiste le statut de l artiste et les cumuls d activités Le statut de l artiste du spectacle 1)

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale,

FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, ATELIER MISE EN ŒUVRE PROJETS / PROGRAMMES FIDA ----- BAMAKO Avril 2005 1 / 5 FIDAFRIQUE, Réseau sur le développement rural et la lutte contre la pauvreté en Afrique de l Ouest et Centrale, Objectif principal

Plus en détail

Charte éthique de la société ES TEAM Voyages. Familles et amis passent avant le handicap

Charte éthique de la société ES TEAM Voyages. Familles et amis passent avant le handicap Charte éthique de la société ES TEAM Voyages Familles et amis passent avant le handicap Agence de voyages spécialiste de vos séjours adaptés avec accompagnement La présente charte est le reflet de notre

Plus en détail

charte des relations internationales de sénart cadre déontologique et politique réciprocité équité solidarité durabilité

charte des relations internationales de sénart cadre déontologique et politique réciprocité équité solidarité durabilité charte des relations internationales de sénart cadre déontologique et politique é d i t o r i a l Sénart est composée de 10 communes dont 7 engagées dans 22 jumelages en direction de 8 pays. Une concertation

Plus en détail

LOGO MINI VOLLEYADES. ICI!!! Votre Logo sur les autres plaquettes (dossier et revue de presse, dossier d organisation pour les délégations )!!!

LOGO MINI VOLLEYADES. ICI!!! Votre Logo sur les autres plaquettes (dossier et revue de presse, dossier d organisation pour les délégations )!!! LOGO MINI VOLLEYADES ORGANISE PAR LE COMITE DEPARTEMENTAL 35 DE VOLLEY BALL ICI!!! Votre Logo sur les autres plaquettes (dossier et revue de presse, dossier d organisation pour les délégations )!!! LE

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé

Petite forme avec une Viole de Gambe. Viole : Bruno Angé Petite forme avec une Viole de Gambe Jeune Public Pièces musicales contées La Bataille Le roi Louis XIV Sainte colombe Viole : Bruno Angé Contact CADENZA Bruno Angé 09 54 73 86 66 / 06 33 17 71 64 Adresse

Plus en détail

Enquête auprès des personnes favorables au don d organes

Enquête auprès des personnes favorables au don d organes Enquête auprès des personnes favorables au don d organes Cécile BAZIN - Jacques MALET Centre d étude et de recherche sur la Philanthropie Objectifs de l enquête L enquête s adresse exclusivement aux personnes

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

Association Dossier de demande de subvention 2016

Association Dossier de demande de subvention 2016 Association Dossier de demande de subvention 2016 A adresser au plus tard le 31 DECEMBRE 2015 à : Monsieur le Président du Conseil Départemental Hôtel du Département 1 rue du Pont Moreau CS 11096 57036

Plus en détail

Le plan de communication (démarche simplifiée)

Le plan de communication (démarche simplifiée) Le plan de communication (démarche simplifiée) Définition : Le plan de communication permet de mettre en œuvre des actions de communication à travers différents moyens ou supports de communication. Il

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION

QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION QUELLE(S) REFLEXION(S) PORTER SUR LE TEMPS DE RECREATION Qu est-ce que la récréation? Un temps de reconstruction : Récréation vient des mots «recréer», construit d après le mot «création». C est un temps

Plus en détail

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures de suivi Envisager l aspect culturel dans le processus décisionnel et les projets municipaux. (Exemples : lorsqu on remplacera

Plus en détail

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer MODULE ÉVALUER SON PROJET COMPRENDRE UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer L ÉVALUATION DE L IMPACT SOCIAL L Impact Social

Plus en détail

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA APPEL A PROJETS MULTIMEDIA DE LA VILLE DE BREST Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques pratiques collaboratives, biens communs et cultures numériques L appropriation

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

Retro-gaming Connexion 2014 8 et 9 novembre 2014

Retro-gaming Connexion 2014 8 et 9 novembre 2014 Rev. Septembre 2014 Retro-gaming Connexion 2014 8 et 9 novembre 2014 Salle des Fêtes de Meaux (77100) L'association Retro-gaming Connexion (RGC) en quelques lignes : Cette association de loi 1901, dont

Plus en détail

Compte-rendu de la plénière n 4. Mercredi 18 février 2015, 18h30, Maison du Citoyen, Le Mans

Compte-rendu de la plénière n 4. Mercredi 18 février 2015, 18h30, Maison du Citoyen, Le Mans Compte-rendu de la plénière n 4 Mercredi 18 février 2015, 18h30, Maison du Citoyen, Le Mans Nous étions plus d'une qurantaine de personnes pour cette 4e réunion plénière avec encore et toujours des nouvelles

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL «PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» Juin 2013 Introduction : Les parents sont parmi les principaux bénéficiaires de Paris classe numérique. Grâce à ce nouvel outil, la communication

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation

SOMMAIRE. Présentation du projet 2015. Programmation 3 ème édition. Le Mot du Producteur. Informations pratiques. Demande d accréditation SOMMAIRE Présentation du projet 2015 Programmation 3 ème édition Le Mot du Producteur Informations pratiques Demande d accréditation Cher média, L Association Les Brumes, la ville de Sainte-Sigolène, Produc

Plus en détail

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Septembre 2015 NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Les 3 et 4 septembre dernier, le Crédit Mutuel de la Vallée a convié une partie de sa clientèle, officiels et autorités, notamment le

Plus en détail

Règlement intérieur de l association

Règlement intérieur de l association Règlement intérieur de l association Naissance et fonctionnement de l association, informations diverses. Reims Parkour School est une association ayant vu le jour le 4 novembre 2011, sous l impulsion

Plus en détail

COMMENT REUSSIR UNE COLLECTE DE LIVRES (Un tel succès que vous ne serez que faire de vos 7000 livres collectés!)

COMMENT REUSSIR UNE COLLECTE DE LIVRES (Un tel succès que vous ne serez que faire de vos 7000 livres collectés!) HARR Y P O T TER ALLIANCE CHAPTERS RE SOURCES COMMENT REUSSIR UNE COLLECTE DE LIVRES (Un tel succès que vous ne serez que faire de vos 7000 livres collectés!) LE GUIDE TRÈS OFFICIEL DE COURTOISIE PAR EDMONTON

Plus en détail