Diagnostic Biologique des Infections Virales. A. Allardet-Servent A. Dubois

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diagnostic Biologique des Infections Virales. A. Allardet-Servent A. Dubois"

Transcription

1 Diagnostic Biologique des Infections Virales A. Allardet-Servent A. Dubois

2 Constitution d un virus 2 ou 3 éléments 1) génome = ARN ou ADN 2) capside Virus nus 3) + ou - enveloppe Virus enveloppés 2

3 Diagnostic biologique d une infection virale 2 Types de méthode de diagnostic Mise en évidence du virus ou de ses constituants dans un prélèvement Diagnostic virologique (direct) Mise en évidence d une réponse anticorps vis à vis d un virus Diagnostic sérologique (indirect) 3

4 Diagnostic Virologique Mise en évidence dans le prélèvement: de particules virales de virus infectieux Virus nus Virus enveloppés de composants viraux Protéines virales (antigènes) Acide nucléique ARN ou ADN (génome) 4

5 Diagnostic sérologique Définit le statut immunitaire du patient Significations différentes en fonction: Du type de virus impliqué De la situation clinique du patient (immunodéprimé, femme enceinte) 5

6 Diagnostic Sérologique Quizz La séropositivité envers le virus de la rubéole, de la varicelle protège la femme enceinte ou l immunodéprimé. Vrai ou faux? Une séronégativité pour le VIH est requise pour le don d organe Vrai ou faux? Des anticorps pour le VIH ou l Hépatite C signifient que l on est protégé.. Vrai ou faux? 6

7 Diagnostic Sérologique Quizz La séropositivité envers le virus de la rubéole, de la varicelle protège la femme enceinte ou l immunodéprimé. Vrai ou faux? Une séronégativité pour le VIH est requise pour le don d organe Vrai ou faux? Des anticorps pour le VIH ou l Hépatite C signifient que l on est protégé.. Vrai ou faux? 7

8 Signification du statut immunitaire 1er cas de figure Séropositivité = Protection Séronégativité = risque d infection Femme enceinte Rubéole CMV Varicelle Transplantation d organe CMV 8

9 Signification du statut immunitaire 2ème cas de figure Séropositivité = risque de transmission Donneurs de sang et d organe VIH Hépatites B, C HTLV CMV EBV 9

10 Signification du statut immunitaire 3ème cas de figure Séropositivité = Maladie évolutive VIH Hépatite C (80%) 10

11 Prélèvement: étape préanalytique

12 Prélèvement: étape préanalytique La Qualité de l étape pré-analytique conditionne la qualité du résultat. Personnel qualifié pour le prélèvement Prélever l échantillon adéquat Dans le contenant adapté (stérilité, anticoagulant ) Fiche de renseignements: date, heure, identité prescripteur, renseignements cliniques. Conditions de transport (temps, T ) 12

13 Diagnostic au laboratoire des principales infections virales

14 Les Infections Respiratoires

15 Diagnostic biologique d une grippe Quizz Myxovirus influenza est l agent responsable de la grippe. Vrai ou faux? La recherche des virus s effectue sur un prélèvement nasopharyngé. Vrai ou faux? Il existe des tests rapides et spécifiques. Vrai ou faux? Il existe des porteurs «sains» de virus de la grippe. Vrai ou faux? 15

16 Diagnostic biologique d une grippe Quizz Myxovirus influenza est l agent responsable de la grippe. Vrai ou faux? La recherche des virus s effectue sur un prélèvement nasopharyngé. Vrai ou faux? Il existe des tests rapides et spécifiques. Vrai ou faux? Il existe des porteurs «sains» de virus de la grippe. Vrai ou faux? 16

17 Diagnostic Infections respiratoires Virus responsables VRS* Grippe * Metapneumovirus Virus parainfluenzae * Adénovirus * Rhinovirus Entérovirus Coronavirus Bocavirus CMV * HSV * VZV Immunodéprimés *Virus recherchés en pratique courante 17

18 Diagnostic Infections respiratoires Prélèvements Aspirations naso-pharyngées Ecouvillonnage nasal Sécrétions bronchiques L.B.A 18

19 Diagnostic Infections respiratoires Techniques Immunofluorescence VRS, grippe, Parainfluenzae, Adénovirus, CMV, HSV, VZV Immunochromatographie VRS, Grippe PCR (pas en pratique courante, sauf grippe) Autres virus: Métapneumovirus, Rhinovirus, Entérovirus, Coronavirus, Bocavirus Culture cellulaire (en voie d abandon) Virus «cultivables»: VRS, grippe, Adénovirus, CMV, HSV 19

20 Immunofluorescence Immunofluorescence: mise en évidence d antigènes viraux dans les cellules du prélèvement Utilise des Anticorps Monoclonaux. Prélèvements respiratoires (grippe, VRS, etc ) VRS Grippe 20

21 Immunochromatographie Technique rapide 21

22 Nécessitent une structure lourde Beaucoup de virus ne se multiplient pas en culture cellulaire Plusieurs jours à plusieurs semaines pour obtenir un résultat Technique en voie d abandon pour le diagnostic virologique Culture cellulaire 22

23 Culture cellulaire, Effet cytopathogène Effet cytopathogène du CMV Cellules MRC5 non Infectées. 23

24 Gastro-entérites

25 Diagnostic Gastro-entérite Virus responsables Rotavirus (nourrissons)* Adénovirus 40/41* Astrovirus Norovirus/Sapovirus * virus recherchés en pratique courante Directement sur les Selles 25

26 Diagnostic Gastro-entérite Techniques Mise en évidence d Ag viraux Immunochromatographie* Test au latex* Techniques rapides, diagnostic de routine pour rotavirus et adénovirus PCR (Norovirus) 26

27 Les Infections cutanéomuqueuses

28 Diagnostic Lésions cutanéo-muqueuses Lésions vésiculeuses (+++) Herpès Varicelle Zona Lésions pustuleuses Monkeypox Nodule du trayeur Molluscum contagiosum 28

29 Diagnostic Lésions cutanéo-muqueuses Virus responsables Lésions vésiculeuses HSV VZV Entérovirus (plus rarement) Lésions pustuleuses Poxvirus (rare) 29

30 Diagnostic Lésions cutanéo-muqueuses Techniques Immunofluorescence HSV, VZV PCR HSV, VZV, Entérovirus Culture cellulaire HSV (+++), VZV Microcopie électronique (très rarement réalisé) Poxvirus 30

31 Microscopie électronique Technique lourde Peu sensible N est plus utilisé pour le diagnostic en pratique courante 31

32 Diagnostic Lésions cutanéo-muqueuses Eruptions maculo-papuleuses Rougeole Rubéole Roséole (Exanthème subit du nourrisson) Mégalérythème épidémique 32

33 Diagnostic Lésions cutanéo-muqueuses Eruptions maculo-papuleuses Fièvres éruptives Pas de virus détectable au niveau cutané Diagnostic clinique+++ Confirmation biologique: Sérodiagnostic (IgM+) Rougeole Rubéole Parvovirus B19 33

34 Diagnostic sérologique: mise en évidence d une infection récente Cinétique des anticorps spécifiques d un virus Signes cliniques IgG IgM 1er 2ème Mois 34

35 Diagnostic sérologique: mise en évidence d une infection récente Diagnostic d infection récente basé Sur la séroconversion (2 sérums) Sur la présence d IgM Mais ne permet pas d affirmer qu il s agit d une primoinfection (réinfections, faux positifs ) Sur un indice d avidité peu élevé 35

36 Diagnostic sérologique: mise en Evidence d un infection récente Avidité des IgG Les anticorps (IgG) initialement produits en réponse à une primo-infection ont une faible avidité pour l antigène L avidité de ces anticorps augmente progressivement au cours des semaines qui suivent la primo-infection 36

37 Diagnostic sérologique: mise en Evidence d un infection récente 37

38 Diagnostic sérologique: mise en Evidence d un infection récente Avidité des IgG: Les anticorps de faible avidité sont facilement décrochés de l antigène par l urée 8M. Seule l avidité élevée permet d exclure une infection récente (l inverse n est pas vrai) Titre A Sans Urée Titre B Urée 8M A/B = Indice d avidité Avidité faible (Indice < 0.2) Avidité intermédiaire (Indice ~ 0.5) Avidité élevée (Indice > 0,8) 38

39 Les syndromes méningés

40 Diagnostic des virus responsables de méningites Quizz Le diagnostic biologique d une méningite virale est le plus souvent réalisé par la culture. Vrai ou faux? L élévation du taux d IFN évoque une infection virale. Vrai ou faux? Une PCR positive est suffisante pour affirmer le diagnostic. Vrai ou faux? 40

41 Diagnostic des virus responsables de méningites Quizz Le diagnostic biologique d une méningite virale est le plus souvent réalisé par la culture. Vrai ou faux? L élévation du taux d IFN évoque une infection virale. Vrai ou faux? Une PCR positive est suffisante pour affirmer le diagnostic. Vrai ou faux? 41

42 Diagnostic Méningites / Encéphalites virales Méningites Virales Virus responsables Entérovirus +++ (oreillons, HSV-2, CML ) Encéphalites Virales Encéphalites «réplicatives» HSV-1 (+++) CMV, VZV, JC (immunodéprimés) «Arbovirus»: Encéphalite à tiques, West-Nile, Encéphalite japonaise. (contexte épidémio.) Encéphalites post-infectieuses Rougeole, rubéole, varicelle, EBV 42

43 Diagnostic Méningites / Encéphalites virales Techniques méningites et encéphalites réplicatives PCR sur le LCR: PCR HSV et Entéro en 1ere intention Interféron α encéphalites post-infectieuses Rapport taux d anticorps LCR/Sérum * Interféron α dans le LCR: marqueur indirect de la réplication d un virus dans le SNC. 43

44 PCR Qualitative PCR Qualitative Sensibilité +++ Théoriquement applicable à tous les virus connus Nombreuses applications Analyse des amplicons en gel d agarose Hybridation des amplicons avec une sonde 44

45 Réalisées actuellement par les techniques en temps réel PCR Qualitative 45

46 Les Hépatites

47 Diagnostic des virus responsables d hépatites Quizz Il y a 5 virus d hépatites : A, B, C, D, E Vrai ou faux? Tous les virus des hépatites sont transmis par voie sexuelle. Vrai ou faux? Les virus B, C, D sont responsables d hépatites chroniques. Vrai ou faux? Il existe des vaccins contre tous ces virus Vrai ou faux? 47

48 Diagnostic des virus responsables d hépatites Quizz Il y a 5 virus d hépatites : A, B, C, D, E Vrai ou faux? Tous les virus des hépatites sont transmis par voie sexuelle. Vrai ou faux? Les virus B, C, D sont responsables d hépatites chroniques. Vrai ou faux? Il existe des vaccins contre tous ces virus Vrai ou faux? 48

49 Diagnostic Hépatite aiguë Virus responsables Virus hépatite A (HAV) Virus hépatite B (HBV) Virus delta (hépatite D) (HDV) Virus hépatite C (HCV) Virus hépatite E (HEV) Autres: CMV, EBV, 49

50 Diagnostic Hépatite virale aiguë Techniques: Sérologie sur sérum. HAV Anticorps anti-hav IgM HBV Antigène HBS + Anticorps anti-hbc HDV (uniquement dans le contexte HBV) Anticorps anti-hdv HCV Anticorps anti-hcv ARN HCV par PCR(en 2ème intention) HEV Anticorps anti-hev (en 2ème intention) 50

51 Diagnostic et suivi Hépatite virale chronique Virus responsables HBV HDV (dans le contexte HBV) HCV Prélèvement Sérum Techniques HBV: Ag HBs, Ag HBe, Ac Anti-HBe, ADN par PCR HDV: ARN par PCR HCV: ARN par PCR 51

52 Diagnostic biologique d une infection virale Diagnostic Sérologique IgG IgM Mois 52

53 Diagnostic sérologique Techniques ELISA et techniques apparentées Immunoblot (western-blot) analyse de la réponse anticorps contre les différents antigènes viraux Test de confirmation (VIH, VHC) 53

54 Technique ELISA Techniques immunoenzymatiques: mise en evidence d antigènes viraux 54

55 Western-blot 55

56 L Infection par le VIH

57 Diagnostic Infection VIH Quizz Il n y a qu un virus responsable de l infection. Vrai ou faux? Les virus sont transmis seulement par voie sexuelle. Vrai ou faux? Le diagnostic repose sur la mise en évidence d anticorps. Vrai ou faux? Un seul sérum suffit pour affirmer le diagnostic. Vrai ou faux? 57

58 Diagnostic Infection VIH Quizz Il n y a qu un virus responsable de l infection. Vrai ou faux? Les virus sont transmis seulement par voie sexuelle. Vrai ou faux? Le diagnostic repose sur la mise en évidence d anticorps. Vrai ou faux? Un seul sérum suffit pour affirmer le diagnostic. Vrai ou faux? 58

59 Diagnostic et suivi Infection VIH Dépistage Anticorps anti-vih Confirmation Anticorps anti-vih par Western-blot Suivi ARN VIH (charge virale) Mutations de résistance aux antiviraux 59

60 ARN HIV: Charge virale Fluorescence émise (UA) PCR quantitative Quantification virale: charge virale Courbe d étalonnage Conversion des Ct en log. Rapidité des techniques en temps réel Ct Nombre de cycles 10 1 Le nombre de cycles nécessaires pour atteindre une fluorescence donnée 60 (phase log-linéaire) est fonction du nombre d ADN cibles initialement présents Nombre de copies (log) Log N = -0,26 Ct + 10,85 1 R 2 = 0, Cycle seuil - Ct

61 61

62 Mutation de résistance aux Antirétroviraux Mise en évidence de mutations conférant une résistance aux antiviraux (séquençage) Principales applications: VIH HBV CMV Etc 62

63 Mutation de résistance aux Amplification d une séquence d un gène viral par PCR Séquençage du fragment amplifié (séquenceur automatique) Séquence nucléotidique Séquence peptidique Identification de mutations sur le gène Antirétroviraux 63

64 Séquençage des gènes viraux 64

65 Séquençage des gènes viraux 65

66 Infection à CMV

67 Diagnostic Infection CMV Sujets Immunocompétents: Contexte: fièvre, syndr. mononucléosique Sérodiagnostic (IgM) Sujets immunodéprimés Contexte: Transplantation, SIDA Quantification virus dans le sang Antigénémie ou PCR 67

68 PCR quantitative Valeur pronostique Adaptée à la surveillance du traitement antiviral (HBV, HCV, CMV, EBV, ) Antigénémie: antigène pp65 du CMV dans leucocytes Faible grossissement Fort grossissement 68

69 Infection à EBV

70 Diagnostic Infection EBV Sujets Immunocompétents: Contexte: fièvre, syndr. mononucléosique Sérodiagnostic: Anticorps hétérophiles Anticorps spécifiques: IgM Sujets immunodéprimés Contexte: Détection précoce des lymphomes associés à EBV Quantification du virus dans le sang par PCR 70

71 Diagnostic prénatal

72 Diagnostic prénatal des infections virales Virus responsables CMV Parvovirus B19 VZV (rarement) Rubéole (rarement à l heure actuelle) Techniques PCR Pour le virus de la rubéole: IgM spécifiques dans le sang fœtal (méthode de référence) Prélèvements Liquide amniotique +++ Sang fœtal (éventuellement) 72

73 Les infections par papillomavirus

74 Papillomavirus Transmission par voie sexuelle Risque: Cancer col utérus, condylome (16, 18, 31,35) Prélèvement: au niveau du col utérin Mise en évidence: technique d hybridation directe de sonde sur l ADN viral du prélèvement 74

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2014-2015 Méthodes virologiques courantes Méthodes directes : détecter l agent infectieux ou l un de ses composants - infectiosité

Plus en détail

Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017

Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017 Diagnostic et suivi des infections virales DUACAI 16/03/2017 1 Diagnostic & suivi des infections virales - Définitions Identifier la nature et la cause d une infection Est-ce une infection virale? Quel

Plus en détail

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique.

Méthodes et stratégies de diagnostic virologique. Méthodes et stratégies de diagnostic virologique marie-edith.lafon@u-bordeaux.fr 2016-2017 - Principales méthodes de diagnostic virologique prélèvements, sérologies, biologie moléculaire, - Exemples par

Plus en détail

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales

Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Fiche n 13 : Démarches diagnostics des infections virales Prélèvement : qualité du prélèvement qualité des résultats et d interprétation prélèvement précieux : respiratoire (48h max à 4 ) et LCR (24h max

Plus en détail

UF VIROLOGIE. Responsable de Pôle Dr B. RIGOU poste Chef de service Pr R. Césaire poste 24 24

UF VIROLOGIE. Responsable de Pôle Dr B. RIGOU poste Chef de service Pr R. Césaire poste 24 24 Responsable de Pôle Dr B. RIGOU poste 97 75 Chef de service Pr R. Césaire poste 24 24 Praticiens hospitaliers Dr F. Najioullah poste 3614 Dr L. Fagour poste 1031 Cadre de santé M J. Neret poste : 35-73

Plus en détail

Cours n 13 : Démarches diagnostiques des infections virales

Cours n 13 : Démarches diagnostiques des infections virales UE9 Agents infectieux 03/02/2014 15h3016h30 Pr. Charpentier Rt : Typhaine TOUTAIN Rf : Ambre TONDREAU Cours n 13 : Démarches diagnostiques des infections virales 1 Plan : I Prélèvement II Diagnostic direct

Plus en détail

Démarches diagnostiques des infections virales

Démarches diagnostiques des infections virales L3 UE9 Agents Infectieux 3 Février 2014 Démarches diagnostiques des infections virales Dr Charlotte CHARPENTIER MCU-PH Laboratoire de Virologie CHU Bichat-Claude Bernard Université Paris 7 Démarches diagnostiques

Plus en détail

VIROLOGIE ADENOVIRUS : CULTURES ORIENTEES ET IDENTIFICATION

VIROLOGIE ADENOVIRUS : CULTURES ORIENTEES ET IDENTIFICATION VIROLOGIE ADENOVIRUS : CULTURES ORIENTEES ET IDENTIFICATION ADENOVIRUS : RECHERCHE DIRECTE SUR LIQUIDES BIOLOGIQUES AUTRES QUE SELLES PAR IMMUNOFLUORESENCE OU PAR AMPLIFICATION MOLECULAIRE ADENOVIRUS :

Plus en détail

Virologie. Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse

Virologie. Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse Virologie Dr. Florence ABRAVANEL, MCU-PH Laboratoire de Virologie, CHU de Toulouse 06/09/2006 Qu est-ce qu un virus? Aspect fonctionnel : entité qui se caractérise par : un seul type d acide nucléique

Plus en détail

Dr Jalel Boukadida - Dr Naila Hannachi Laboratoire de Microbiologie CHU F.Hached Sousse

Dr Jalel Boukadida - Dr Naila Hannachi Laboratoire de Microbiologie CHU F.Hached Sousse Journée de formation pour les résidents en Microbiologie et Maladies Infectieuses 23 Septembre 2011 Dr Jalel Boukadida - Dr Naila Hannachi Laboratoire de Microbiologie CHU F.Hached Sousse Virus : principaux

Plus en détail

Diagnostic des infections respiratoires d origine virale

Diagnostic des infections respiratoires d origine virale ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE MICROBIOLOGIE Diagnostic des infections respiratoires d origine virale Dr Salma MHALLA Laboratoire de Microbiologie CHU F. Bourguiba Monastir Monastir le 16/02/2012 Pourquoi

Plus en détail

DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE

DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE La mission d un laboratoire de virologie - Le diagnostic par isolement des virus et leur identification (grippe, entérovirus) - Suivre l évolution biologique de l infection - Prévenir

Plus en détail

M B, 25 ans, fièvre à 38 C Éruption maculeuse Adénopathies cervicales et axillaires Syndrome méningé Juin. Diagnostic évoqué?

M B, 25 ans, fièvre à 38 C Éruption maculeuse Adénopathies cervicales et axillaires Syndrome méningé Juin. Diagnostic évoqué? M B, 25 ans, fièvre à 38 C Éruption maculeuse Adénopathies cervicales et axillaires Syndrome méningé Juin Diagnostic évoqué? PL : albuminorachie 0,5g/L 70 cellules / µl 90% lympho-monocytes Diagnostic

Plus en détail

Infection. transformante. Infection aiguë lytique. Infection persistante. Infection. Cellule infectée par le virus. latente.

Infection. transformante. Infection aiguë lytique. Infection persistante. Infection. Cellule infectée par le virus. latente. DIVERSITE DES INFECTIONS VIRALES Dr Rafik HARRATH Laboratoire de Virologie, Faculté de Pharmacie de Monastir Les infections virales Infection transformante Infection aiguë lytique Infection latente Cellule

Plus en détail

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Elargoubi Aida 15/04/2016 Virus et Grossesse Passage transpalcentaire Conséquences sur la maman et le bébé VIRUS

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES INFECTIONS VIRALES CHEZ LE SUJET VIH(+)

DIAGNOSTIC DES INFECTIONS VIRALES CHEZ LE SUJET VIH(+) DIAGNOSTIC DES INFECTIONS VIRALES CHEZ LE SUJET VIH(+) Dr O. BAHRI Laboratoire de Microbiologie Biochimie Hôpital Aziza Othmana Infection à VIH INTRODUCTION État d immunodépression cellulaire Terrain favorable

Plus en détail

Virus Respiratoires. M. Segondy

Virus Respiratoires. M. Segondy Virus Respiratoires M. Segondy Infections respiratoires virales Très fréquentes (jeune enfant +++) Diffusion souvent épidémique et saisonnière (hiver) Le plus souvent bénignes (mais possibilité de formes

Plus en détail

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C

DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C Concentration relative NUMERO - info 7 2016 DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES HÉPATITES VIRALES A, B ET C 1- DIAGNOSTIC SÉROLOGIQUE DE L HÉPATITE A Le diagnostic d une infection récente par le virus de l hépatite

Plus en détail

Les virus des hépatites virales

Les virus des hépatites virales Les virus des hépatites virales Hépatites primitives Hépatite A (HAV) Hépatite B (HBV) Hépatite C (HCV) Hépatite D (HDV, agent delta) Hépatite E (HEV) Hépatite G (HGV) Atteintes hépatiques Herpesviridae

Plus en détail

Herpès génital et grossesse Faisabilité/intérêt des prélèvements «à l aveugle»

Herpès génital et grossesse Faisabilité/intérêt des prélèvements «à l aveugle» Herpès génital et grossesse Faisabilité/intérêt des prélèvements «à l aveugle» Point de vue du Virologue Marianne COSTE-BUREL, Service de Virologie, CHU NANTES Quelques Chiffres (rapport HAS mai 2016)

Plus en détail

Pathologies virales. Généralités. Pathogénicité virale

Pathologies virales. Généralités. Pathogénicité virale Pathogénicité virale APTITUTE A PRODUIRE UNE MALADIE Procaryotes: lyse, transformation (lysogénie) ou parasitisme permanent de la cellule (phages Ff) Plantes: Apparition de symptômes plus ou moins prononcés

Plus en détail

Code : B-PR1-PREA-F15 Version n 1 Date d'application : 06/11/2015 Page : 1 / 8

Code : B-PR1-PREA-F15 Version n 1 Date d'application : 06/11/2015 Page : 1 / 8 Page : 1 / 8 VERSION COMMENTAIRE DATE 1 Création 06/11/2015 Rédaction Vérification Approbation Validation Date : 30/10/2015 Fonction : Adjoint Nom : BIGAILLON Christine Visa : Informatique Date : 05/11/2015

Plus en détail

Morphologie et structure du HBV

Morphologie et structure du HBV Morphologie et structure du HBV Histoire naturelle Infection primaire 95 % 5 % Guérison Persistance Hépatite chronique Porteur inactif Cirrhose Hépatocarcinome Evolution des marqueurs dans l hépatite B

Plus en détail

Laboratoire de Virologie

Laboratoire de Virologie Laboratoire de Virologie Secteurs d activité Localisation labo - lieux réceptions échantillons (n bâtiment GHPS) Horaires réception échantillons Du lundi au vendredi samedi Dimanche et jours fériés N téléphone

Plus en détail

Les virus des hépatites virales

Les virus des hépatites virales Les virus des hépatites virales Pr.Khelifa - Hépatites primitives : Hépatite A (HAV) Hépatite B (HBV) Hépatite C (HCV) Hépatite D (HDV, agent delta) Hépatite E (HEV) Hépatite G (HGV) - Atteintes hépatiques

Plus en détail

HENRIOT Solenne Virologie 10 RB CALIEZ Olivier 04/11/11 VIRUS RESPIRATOIRES. - Virus respiratoire syncytial (RSV)

HENRIOT Solenne Virologie 10 RB CALIEZ Olivier 04/11/11 VIRUS RESPIRATOIRES. - Virus respiratoire syncytial (RSV) HENRIOT Solenne Virologie 10 RB CALIEZ Olivier 04/11/11 VIRUS RESPIRATOIRES Introduction I. Famille des Paramyxoviridae 1) Présentation 2) Virus respiratoire syncytial (VRS) 3) Le virus para-influenza

Plus en détail

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C La PCR en temps réel est fondée sur la détection et la quantification des produits d amplification au cours de la réaction de PCR, dans le tube fermé, plutôt qu à la fin de la réaction comme c est le cas

Plus en détail

Diagnostic au laboratoire de l hépatite B Protéine C AgHBc Protéine Pré-S2 Protéine S Protéine Pré-S1 AgHBs Marqueurs sérologiques AgHBs Anticorps anti-hbs ADN viral 42nm Particule de Dane Polymérase Anticorps

Plus en détail

Herpesviridae : CMV. DEBRUYNE Monique Laboratoire Pasteur Cerba. Prolonger votre offre de soins, jour après jour

Herpesviridae : CMV. DEBRUYNE Monique Laboratoire Pasteur Cerba. Prolonger votre offre de soins, jour après jour Herpesviridae : CMV DEBRUYNE Monique Laboratoire Pasteur Cerba Prolonger votre offre de soins, jour après jour HERPESVIRIDAE Alphaherpesvirinae : HSV1et HSV2 VZV Betaherpesvirinae : CMV HHV6 Gammaherpesvirinae

Plus en détail

Dépistage du VIH chez la femme enceinte. Diagnostic d infection de l enfant né de mère VIH+

Dépistage du VIH chez la femme enceinte. Diagnostic d infection de l enfant né de mère VIH+ Dépistage du VIH chez la femme enceinte Diagnostic d infection de l enfant né de mère VIH+ CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Faculté de Médecine Paris Sud Service de

Plus en détail

VIROSES QUAND LEVER L ISOLEMENT?

VIROSES QUAND LEVER L ISOLEMENT? XXI e JRPI-Lille VIROSES C QUAND LEVER L ISOLEMENT? Infections Nosocomiales virales Un problème préoccupant en établissement de santé chez les enfants et les personnes âgées souvent le reflet d un phénomène

Plus en détail

M. SEGONDY CHU Montpellier

M. SEGONDY CHU Montpellier Virusdelagrippe CHU Montpellier Virus de la grippe: 3D Structure des virus grippaux Virus de la grippe Génome segmenté (8 segments) 1 PB2 2 PB1 Réplicase, transcriptase 3 PA 4 HA Hémagglutinine 5 NP Nucléoprotéine

Plus en détail

Bulletin épidémiologique

Bulletin épidémiologique Bulletin épidémiologique CHRU de Clermont-Ferrand - Laboratoire de Virologie CNR des Entérovirus et des Parechovirus (Laboratoire associé) Ce bulletin présente une synthèse des principales infections épidémiques

Plus en détail

Les virus des hépatites

Les virus des hépatites Les virus des hépatites Virus de l hépatite B Principale cible = foie Les virus des hépatites Hépatite A (HAV) Hépatite B (HBV) Hépatite C (HCV) Hépatite D (HDV, agent delta) Hépatite E (HEV) Hépatite

Plus en détail

Hépatites virales aigües

Hépatites virales aigües 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Gastro-Entéro-Hépatologie Hépatites virales aigües Virus hépatotropes Virus A : Picornavirus Virémie : 10 à 20 jours après la contamination Disparition

Plus en détail

Fiche cours 17 : Les infections à Herpes Virus

Fiche cours 17 : Les infections à Herpes Virus Fiche cours 17 : Les infections à Herpes Virus I.Généralités: Il existe 3 sous familles d herpès virus : Sous famille Espèce Alpha-herpesvirinae Herpès simplex type 1 HHV1 Herpès simplex type 2 Varicelle-Zona

Plus en détail

ANSM- avril /22

ANSM- avril /22 Recommandations portant diffusion des algorithmes de validation biologique des tests de dépistage des maladies transmissibles applicables à la qualification biologique des organes, des tissus et des cellules

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT

CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT CONDUITE A TENIR EN CAS D'ACCIDENT Le risque biologique : Il est lié à une exposition à des micro-organismes susceptibles de provoquer une infection, une allergie ou une intoxication. Il repose essentiellement

Plus en détail

N 83 - Hépatites virales.

N 83 - Hépatites virales. N 83 - Hépatites virales. Stanislas Pol, Frédéric Dubois Unité d'hépatologie, Hôpital Necker, Paris; Service de virologie, Hôpital Bretonneau, Tours. Objectifs Diagnostiquer une hépatite virale. Argumenter

Plus en détail

Les HERPES VIRIDAE. Elina TEICHER Médecine Interne Hôpital Kremlin Bicêtre

Les HERPES VIRIDAE. Elina TEICHER Médecine Interne Hôpital Kremlin Bicêtre Les HERPES VIRIDAE Elina TEICHER Médecine Interne Hôpital Kremlin Bicêtre CLASSIFICATION Virus à ADN, bicaténaire Alpha herpes virus, réplication rapide et affinité pour le système nerveux : HSV1 & HSV2

Plus en détail

Méningites et Méningo-encéphalites virales physiopathologie et pathogénie

Méningites et Méningo-encéphalites virales physiopathologie et pathogénie Méningites et Méningo-encéphalites virales physiopathologie et pathogénie H. Karray-Hakim Laboratoire Microbiologie - Sfax Congrès de la STPI. Tunis le 22-24 avril 2010 Méningo-encéphalite Encéphalite

Plus en détail

"Nouveaux" Virus Respiratoires. Michel Segondy CHU de Montpellier

Nouveaux Virus Respiratoires. Michel Segondy CHU de Montpellier "Nouveaux" Virus Respiratoires Michel Segondy CHU de Montpellier Déclaration de conflits d'intérêts Michel Segondy: Absence de conflits d'intérêts Virus respiratoires "classiques " Influenzavirus A, B,

Plus en détail

Physiopathologie des infections virales

Physiopathologie des infections virales Dr.Seladji.S Assistante en Microbiologie Module : Bactériologie 3 ème année médecine 2016-2017 1. Introduction : Physiopathologie des infections virales L infection virale est le résultat de la transmission

Plus en détail

Diagnostic Biologique en Microbiologie

Diagnostic Biologique en Microbiologie Diagnostic Biologique en Microbiologie Pourquoi avoir recours au diagnostic biologique? Etiologie Dépistage Evaluation pronostique, suivi thérapeutique Optimisation thérapeutique Epidémiologie. Diagnostic

Plus en détail

Anciens et Nouveaux Virus Respiratoires

Anciens et Nouveaux Virus Respiratoires Anciens et Nouveaux Virus Respiratoires Laurent Andréoletti (PU-PH) Laboratoire de Virologie Médicale et Moléculaire, EA/IFR53 CHU et Faculté de Médecine de Reims Virus et Infections Respiratoires Infections

Plus en détail

Virus de l hépatite B et marqueurs

Virus de l hépatite B et marqueurs Virus de l hépatite B et marqueurs Le virus de l hépatite B (VHB) Virus VHB: Hepadnavirus,, ADN enveloppé. Modes de transmission principaux: Parentérale Nosocomiale Toxicomanie intraveineuse Sexuelle Mère-enfant

Plus en détail

Acteurs de la réponse immunitaire

Acteurs de la réponse immunitaire Acteurs de la réponse immunitaire ANTICORPS Synthétisé par les plasmocytes issus d un lymphocyte spécifique d un antigène donné Objectifs : Apporter un esprit critique argumenté aux différentes méthodes

Plus en détail

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI 1. Quels sont les agents responsables? 2. Quand suspecter une hépatite virale aigue? 3. Comment faire le diagnostic d une hépatite aigue virale? 4. Comment surveiller

Plus en détail

Diagnostic virologique des infections respiratoires virales aiguës

Diagnostic virologique des infections respiratoires virales aiguës Séminaire-Atelier LES INFECTIONS RESPIRATOIRES VIRALES AIGUES 18 20 avril 2005, Tunis Diagnostic virologique des infections respiratoires virales aiguës Myriam Ben Mamou Laboratoire de Microbiologie Hôpital

Plus en détail

HHV6,HHV7- faut-il diagnostiquer ces infections?

HHV6,HHV7- faut-il diagnostiquer ces infections? HHV6,HHV7- faut-il diagnostiquer ces infections? HHV6 - HHV7 HHV6 HHV7 ADN 160-170 Kb 140-160 Kb Homologie Variants 46-85% HHV6 A B 95-99% 41-75% CMV Tropisme cell mononucléées du sang lymphocytes CD4

Plus en détail

Diagnostic de l infection à VIH. DCEM1 année Diane Descamps, Bénédicte Roquebert, Thomas Mourez

Diagnostic de l infection à VIH. DCEM1 année Diane Descamps, Bénédicte Roquebert, Thomas Mourez Diagnostic de l infection à VIH DCEM1 année 2008-2009 Diane Descamps, Bénédicte Roquebert, Thomas Mourez Définition et classification Famille : Retroviridae Sous-famille : Orthoretrovirinae Genre : Lentivirus

Plus en détail

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques?

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? Dr C. ZANDOTTI Laboratoire de Virologie du Pr D. Raoult CHU Timone, Marseille. Virus herpes simplex (HSV) Virus strictement humain,

Plus en détail

Dépistage des IST : qui, quand, comment? Dr David Zucman Hôpital Foch

Dépistage des IST : qui, quand, comment? Dr David Zucman Hôpital Foch Dépistage des IST : qui, quand, comment? Dr David Zucman Hôpital Foch Pourquoi dépister les IST? C est quoi les IST, quels sont leurs risques? Les IST sont des infections sexuellement transmissibles Virus:

Plus en détail

INFECTION HIV, MANIFESTATIONS CLINIQUES ET ASPECTS THERAPEUTIQUES Présenté par: DR K.CHARAOUI 1. Introduction: Problème majeur de santé publique 33

INFECTION HIV, MANIFESTATIONS CLINIQUES ET ASPECTS THERAPEUTIQUES Présenté par: DR K.CHARAOUI 1. Introduction: Problème majeur de santé publique 33 1 INFECTION HIV, MANIFESTATIONS CLINIQUES ET ASPECTS THERAPEUTIQUES Présenté par: DR K.CHARAOUI 1. Introduction: Problème majeur de santé publique 33 millions de personnes infectées dans le monde /25 millions

Plus en détail

Actualités virologiques des tests de dépistage

Actualités virologiques des tests de dépistage Actualités virologiques des tests de dépistage Tests classiques et TROD en 2013 Perspectives Dr J. Cottalorda - Dufayard La «Cascade» de la prise en charge en France (2010) 100% 90% 80% 100% 149900 20%

Plus en détail

30/10/2012 ARLIN PACA /

30/10/2012 ARLIN PACA / ARLIN PACA / 2012 1 1 Diagnostic biologique et clinique difficile à faire. A l origine d un tiers de toutes les affections respiratoires des voies aériennes supérieures ARLIN PACA / 2012 2 2 Par culture

Plus en détail

Virus, péricardites et myocardites

Virus, péricardites et myocardites Virus, péricardites et myocardites Hélène Peigue-Lafeuille CHU Clermont-Ferrand EA3843 Université d Auvergne XVIème Journée de Microbiologie Clinique du Collège de Bactériologie, Virologie et Hygiène des

Plus en détail

EVOLUTIONS DU REFERENTIEL DES EXAMENS BIOMNIS Mises à jour applicables au : 01/01/2017

EVOLUTIONS DU REFERENTIEL DES EXAMENS BIOMNIS Mises à jour applicables au : 01/01/2017 HYALS ADENC Acide hyaluronique Adénovirus - culture 1 ml Sérum ou Plasma Hépariné Centrifuger rapidement et séparer le surnageant Joindre les renseignements cliniques. Enzymoimmunologie Turbidimétrie 4

Plus en détail

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise)

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise) Immunologie = partie de la médecine et de la biologie qui étudie l immunité. Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent

Plus en détail

Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov

Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov Virus Virus HIV IFMT-MS-Nov.2005 1 Qu est ce qu un virus? les micro-organismes agents des maladies sont classés en 4 types de / taille décroissante : parasites certains visibles à l œil nu champignons

Plus en détail

Place de la charge virale plasmatique dans le diagnostic précoce ou tardif de l'infection par le VIH

Place de la charge virale plasmatique dans le diagnostic précoce ou tardif de l'infection par le VIH Revue critique de l'actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites n 74 - mai 1999 VIH - DIAGNOSTIC Place de la charge virale plasmatique dans le diagnostic précoce ou tardif

Plus en détail

Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales

Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales Les tests rapides d'orientation diagnostique du VIH et des hépatites virales Dr Laurence MORAND-JOUBERT CHU Saint-Antoine-Inserm U943 Qu appelle-t on tests rapides d orientation diagnostique? Ce sont des

Plus en détail

Les «encéphalites» sont des affections inflammatoires du tissu cérébral, de causes infectieuses ou non, et qui évoluent de manière variable sur un

Les «encéphalites» sont des affections inflammatoires du tissu cérébral, de causes infectieuses ou non, et qui évoluent de manière variable sur un Encéphalites Les «encéphalites» sont des affections inflammatoires du tissu cérébral, de causes infectieuses ou non, et qui évoluent de manière variable sur un mode aiguë, subaiguë ou chronique Le plus

Plus en détail

Maladies Infectieuses

Maladies Infectieuses BACTÉRIOLOGIE Bordetella pertussis Détection d'anticorps sériques par Immunoblot Bordetella pertussis + CatACT LINE IgG 32 tests WE116G32 Bordetella LINE Cut off IgG 0,5 ml WE116C60 Contrôle positif bordetella

Plus en détail

Cours de Virologie. Qu est-ce qu un virus? Rafik HARRATH. Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir

Cours de Virologie. Qu est-ce qu un virus? Rafik HARRATH. Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir Cours de Virologie Qu est-ce qu un virus? Propriétés générales des virus Rafik HARRATH Laboratoire de Virologie, LR99-ES27; Faculté de Pharmacie de Monastir Virus? Particule infectieuse: Structure acellulaire:

Plus en détail

LA REPLICATION VIRALE

LA REPLICATION VIRALE LA REPLICATION VIRALE I Généralités! Virus = parasite intracellulaire obligatoire!virus détourne le métabolisme et la machinerie de la cellule pour se multiplier 1 Virus «n» Virions Infection = rencontre

Plus en détail

Les méthodes de diagnostic en virologie

Les méthodes de diagnostic en virologie Les méthodes de diagnostic en virologie Pourquoi faire du diagnostic en virologie? Dons de sang, d organes et de tissus (dépistage obligatoire) Suivi biologique des infections (VIH, VHB, VHC) Mesures prophylactiques

Plus en détail

RUBEOLE ET GROSSESSE

RUBEOLE ET GROSSESSE RUBEOLE ET GROSSESSE diminution de l incidence grâce à la vaccination En 2006: moins de 20 cas séroconversions /an pdt la grossesse 0 cas de rubéole malformative en 2006 en France (vaccination /IMG des

Plus en détail

Infection maternofoetales et néonatales à Herpes simplex (HSV)

Infection maternofoetales et néonatales à Herpes simplex (HSV) Surveillance des cas d herpès néonatal enquête 2011-2015 auprès des services de Pédiatrie et Laboratoires Epidémiologie : Les virus herpès simplex de type 1 et 2 (HSV1 et HSV2) sont surtout responsables

Plus en détail

G UIDE P RATIQUE D ES A NALYSES S PECIALISEES

G UIDE P RATIQUE D ES A NALYSES S PECIALISEES REPUBLIQUE TUNISIENNE -------------------- MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ------------------------- INSTITUT PASTEUR DE TUNIS 13,Place Pasteur-B.P.74-1002Tunis-Belvédère Tel:(216) 71783 022-71 843 755

Plus en détail

Les nouveautés en Biologie Moléculaire

Les nouveautés en Biologie Moléculaire Jérémie Gras Médecin Biologiste Colloque Médical 40 ans de la Clinique Saint-Luc Samedi 25 octobre 2014 PLAN 1. Point technique 2. Applications d aujourd hui 3. Applications de demain Biologie moléculaire?

Plus en détail

Virus respiratoires Comment distinguer infection et colonisation. GrrrOH 11 avril 2013

Virus respiratoires Comment distinguer infection et colonisation. GrrrOH 11 avril 2013 Virus respiratoires Comment distinguer infection et colonisation GrrrOH 11 avril 2013 Colonisation à virus respiratoires?? Arbre respiratoire = Exposition aux particules aériennes, alimentation, eau Inorganiques,

Plus en détail

Vaccination des professionnels de soins Plan pour les étudiants de BMed2. Information du 31 octobre 2017

Vaccination des professionnels de soins Plan pour les étudiants de BMed2. Information du 31 octobre 2017 Vaccination des professionnels de soins Plan pour les étudiants de BMed2 Information du 31 octobre 2017 Prof. Pierre-Alexandre BART Directeur de l Ecole de médecine Pourquoi un plan de vaccination durant

Plus en détail

EBV. CMV Herpès. Rare chez les immunocompétents Fréquent chez les immunodéprimés

EBV. CMV Herpès. Rare chez les immunocompétents Fréquent chez les immunodéprimés Atteinte hépatique EBV Fièvre jaune Ebola Marburg Fièvre de Lassa Fièvre de la vallée du Rift EBV CMV Herpès Rare chez les immunocompétents Fréquent chez les immunodéprimés Rarement atteinte hépatique

Plus en détail

VIROLOGIE SYSTEMATIQUE

VIROLOGIE SYSTEMATIQUE VIROLOGIE SYSTEMATIQUE 1. Herpesviridae 1.1. Structure 1.2. Classification Abréviation Nom complet Transmission Voie d entrée Cellules cibles HSV1 ou HHV1 Herpes Simplex Virus 1 Contact direct Muqueuses,

Plus en détail

4. Recommandations de la HAS

4. Recommandations de la HAS 4. Recommandations de la HAS 4.1 Dépistage de l hépatite C La HAS, en accord avec l avis du groupe de travail HAS, valide l algorithme biologique de dépistage de l hépatite C proposé par le groupe de travail

Plus en détail

LES HÉPATITES VIRALES. Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes

LES HÉPATITES VIRALES. Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes LES HÉPATITES VIRALES Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes Plan 1. Généralités 2. Hépatite A 3. Hépatite E 4. Hépatite B 5. Hépatite delta 6. Hépatite C Définition Groupe

Plus en détail

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA)

Les hépatites virales. Hépatite A 05/10/2016 GENERALITES. Caractères généraux des hépatites virales aiguës. Virus de l hépatite A (VHA) GENERALITES Les hépatites virales Dr LAMBERT Virus des hépatites A, B, C, D, E Impossibilité ou grande difficulté d isolement en culture, intérêt de la biologie moléculaire dans leur étude Virus A et E

Plus en détail

4 ANTIBIOGUIDE Interprétation des résultats d examens

4 ANTIBIOGUIDE Interprétation des résultats d examens 4 ANTIBIOGUIDE Interprétation des résultats d examens 4 Examens microbiologiques et virologiques Prélèvements respiratoires... p 115 ECBU... p 117 LCR... p 119 Suspicion de méningite virale... p 121 Sérologies

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITES DE DIAGNOSTIC PRENATAL MALADIES INFECTIEUSES ANNEE : 2016

RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITES DE DIAGNOSTIC PRENATAL MALADIES INFECTIEUSES ANNEE : 2016 RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITES DE DIAGNOSTIC PRENATAL MALADIES INFECTIEUSES Parasitologie : page 3 à page 5 Virologie : page 6 à page 9 ANNEE : 2016 Note relative au remplissage de ce rapport : Si vous rencontrez

Plus en détail

Vaccination des professionnels de soins Plan pour les étudiants de BMed 2

Vaccination des professionnels de soins Plan pour les étudiants de BMed 2 Vaccination des professionnels de soins Plan pour les étudiants de BMed 2 Information du 25.09.2015 Catherine Lazor-Blanchet Giorgio Zanetti Service de Médecine Préventive Hospitalière Pourquoi un plan

Plus en détail

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 DES 13 Fev 2009 1 Plan Démarche diagnostique Hépatite A Hépatite E

Plus en détail

Déclaration de conflits d intérêt Absence de conflits d intérêt

Déclaration de conflits d intérêt Absence de conflits d intérêt Déclaration de conflits d intérêt Absence de conflits d intérêt Aspiration naso-pharyngée pourquoi, comment, le prélèvement est il toujours bien fait? Dr Linda Feghoul Laboratoire de Microbiologie Hôpital

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITES DE DIAGNOSTIC PRENATAL MALADIES INFECTIEUSES ANNEE : 2015

RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITES DE DIAGNOSTIC PRENATAL MALADIES INFECTIEUSES ANNEE : 2015 RAPPORT ANNUEL DES ACTIVITES DE DIAGNOSTIC PRENATAL MALADIES INFECTIEUSES Parasitologie : page 3 à page 5 Virologie : page 6 à page 9 ANNEE : 2015 Note relative au remplissage de ce rapport : Si vous rencontrez

Plus en détail

UE2 / N 26 PRÉVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTIONS

UE2 / N 26 PRÉVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTIONS UE2 / N 26 PRÉVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTIONS 1. Quelles sont les sérologies obligatoires au cours du 1 er trimestre de la grossesse? a. Rubéole b. Toxoplasmose c. TPHA-VDRL d. VHC e. VHB 2. En

Plus en détail

De prochains outils pour le diagnostic des infections respiratoires communautaires?

De prochains outils pour le diagnostic des infections respiratoires communautaires? De prochains outils pour le diagnostic des infections respiratoires communautaires? Elyanne Gault Laboratoire de Bactériologie-Virologie Hôpital Ambroise Paré Université de Versailles St. Quentin en Yvelines

Plus en détail

Traitement et prévention des infections virales. Dr. S. Gourari

Traitement et prévention des infections virales. Dr. S. Gourari Traitement et prévention des infections virales Dr. S. Gourari Traitement antiviral Les principaux virus ciblés Virus de l hépatite B Virus de l hépatite C HIV Herpesviridae : HSV, VZV et CMV Virus grippal

Plus en détail

Prévention des infections associées aux soins : La Varicelle. RRH 2012 Dr DELHOMME

Prévention des infections associées aux soins : La Varicelle. RRH 2012 Dr DELHOMME Prévention des infections associées aux soins : La Varicelle RRH 2012 Dr DELHOMME Agent responsable : Virus Varicelle Zona (ou Varicelle Zoster Virus) Virus à ADN de la Famille Herpesviridae Réservoir

Plus en détail

Erythrovirus B19 et Transplantation Dominique Challine Laboratoire de Virologie d Urgences et de Qualification Virologiques Hôpital Henri Mondor

Erythrovirus B19 et Transplantation Dominique Challine Laboratoire de Virologie d Urgences et de Qualification Virologiques Hôpital Henri Mondor Erythrovirus B19 et Transplantation Dominique Challine Laboratoire de Virologie d Urgences et de Qualification Virologiques Hôpital Henri Mondor Le virus B19, principal représentant des Erythrovirus, est

Plus en détail

Les virus majeurs transmis par le sang

Les virus majeurs transmis par le sang Les virus majeurs transmis par le sang Dr Syria LAPERCHE Centre National de Référence R des Hépatites H B et C et du VIH en Transfusion Institut National de la Transfusion Sanguine, Paris, France Journée

Plus en détail

Item 163: Hépatites virales.

Item 163: Hépatites virales. Item 163: Hépatites virales. Objectifs pédagogiques Connaître les modes de transmission des différentes hépatites virales et les modalités de leur prévention. Prescrire et interpréter les examens sérologiques

Plus en détail

CAS CLINIQUE ARISTIDE NTAHE ANESTHESIE REANIMATION CHU ANGERS

CAS CLINIQUE ARISTIDE NTAHE ANESTHESIE REANIMATION CHU ANGERS CAS CLINIQUE ARISTIDE NTAHE ANESTHESIE REANIMATION CHU ANGERS Femme de 29 ans enceinte de 24 SA ATCDs : maladie de crohn méningite appendicectomie tabagisme actif G1P0 Traitement : IMUREL(aziathropine)

Plus en détail

ANALYSE SEMIOLOGIQUE (1)

ANALYSE SEMIOLOGIQUE (1) Fièvres éruptives Éruption fébrile ANALYSE SEMIOLOGIQUE (1) éléments éruptifs association topographie caractère prurigineux ou non caractères évolutifs Éruption fébrile ANALYSE SEMIOLOGIQUE (2) Contexte

Plus en détail

Variabilité virale. Vaccins anti viraux

Variabilité virale. Vaccins anti viraux Variabilité virale Vaccins anti viraux Cours DCEM 1 10-11-08 Prof. François SIMON Faculté de Médecine Diderot Paris 7 CHU Saint-Louis francois.simon@sls.aphp.fr PLAN Variabilité virale Vaccins viraux Définition

Plus en détail

Physiopathologie des infections virales. Pr H. ZIANE, microbiologie, CHU Mustapha, Dr A.Bensalem, virologie, IPA

Physiopathologie des infections virales. Pr H. ZIANE, microbiologie, CHU Mustapha, Dr A.Bensalem, virologie, IPA Physiopathologie des infections virales Pr H. ZIANE, microbiologie, CHU Mustapha, Dr A.Bensalem, virologie, IPA Cours de S1 Clinique 2016/2017 INTRODUCTION L initiation de l infection nécessite l entrée

Plus en détail

Qu attendre de la Biologie Moléculaire en Bactériologie. Florence DOUCET-POPULAIRE Centre Hospitalier de Versailles Université Paris 5

Qu attendre de la Biologie Moléculaire en Bactériologie. Florence DOUCET-POPULAIRE Centre Hospitalier de Versailles Université Paris 5 Qu attendre de la Biologie Moléculaire en Bactériologie Florence DOUCET-POPULAIRE Centre Hospitalier de Versailles Université Paris 5 Particularités liées à la Bactériologie Majorité des bactéries d intérêt

Plus en détail

VIRUS ET INFECTIONS NOSOCOMIALES. Novembre 2011

VIRUS ET INFECTIONS NOSOCOMIALES. Novembre 2011 VIRUS ET INFECTIONS NOSOCOMIALES Novembre 2011 RESUME - Survenue concomitante à des pics communautaires - Circulation fréquente de plusieurs souches au cours des épidémies (VRS, grippe ) - Atteinte fréquente

Plus en détail

Virus des Hépatites à ARN VHA et VHE VHC et VHD

Virus des Hépatites à ARN VHA et VHE VHC et VHD FACULTE DE MEDECINE D ALGER Virus des Hépatites à ARN VHA et VHE VHC et VHD Dr A. BENSALEM Année universitaire 2015-2016 Généralités VIRUS DES HEPATITES Deux modes de transmission préférentiels Parentéral

Plus en détail

L exploration du génome viral en pratique hospitalière

L exploration du génome viral en pratique hospitalière ACADÉMIE NATIONALE DE PHARMACIE Séance thématique Intérêt et limites de l étude de l ADN/ARN en biologie médicale en 2017 Paris, 15 mars 2017 L exploration du génome viral en pratique hospitalière Pr.

Plus en détail

2

2 1 2 Au total, 3 types de test moléculaires sont disponibles en virologie médicale. Ces tests incluent les tests de détection et de quantification de l ARN du VHC à l aide de méthode en temps réel (PCR

Plus en détail