D e nos jours, aller à l école

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D e nos jours, aller à l école"

Transcription

1 Trait d Union Janvier-mars 2013 NUMERO 010 La lettre d informations de Équilibre Bénin Dans ce numéro : Dossier Adaptation et matérielles pédagogiques des enfants handicapés. Éditorial LE DROIT A LA SCOLARISATION «Après le pain, l éducation est le premier besoin du peuple» Georges DANTON. Vie de l Association Visite de l équipe de St Brieuc Remaniement du personnel d Equilibre Bénin Projet d appui à l éducation intégrée Vacances intégratrices Projet «Partageons nos différences» Portrait Maurice HOUNWEDO, Trésorier de l Association Equilibre Bénin Partenaires Les ateliers Saint Joseph Directrice de publication Rizicatoulaï ADEBO Comité de Rédaction Ghislain S. AGBOTON Benjamin DOSSA TRAIT D UNION Est une lettre d informations et d échanges électronique adressée aux parrains et aux partenaires de l ONG Équilibre Bénin qui parait 4 fois par an. D e nos jours, aller à l école reste encore un droit inaccessible pour des millions d enfants dans le monde. Plus de soixante douze (72) millions d enfants en âge d être scolarisés ne le sont pas et on compte plus de sept cent cinquante neuf (759) millions d adultes analphabètes qui n ont pas les connaissances nécessaires pour améliorer leur condition de vie et celles de leurs enfants. Cet état de fait est surtout dû notamment aux inégalités et aux marginalisations qui persistent. Tant dans les pays en développement que dans les pays développés, certains enfants n ont pas accès à l enseignement primaire en raison d inégalités fondée sur le sexe, la santé et l identité culturelle. Ces enfants se retrouvent alors en marge du système éducatif. D autres facteurs sont liés à la pauvreté multipliant par deux les risques de non scolarisation ou de déscolarisation d un enfant. Le droit à l éducation est garanti par la convention Internationale des droits de l enfant. Ghislain AGBOTON Les états signataires se sont engagés à créer les conditions pour que tous les enfants puissent bénéficier d une école primaire gratuite et obligatoire Sont également concernés par ce droit les enfants handicapés (article 23 de la convention internationale des droits de l Enfant). L ONG Equilibre Bénin a fait de ce droit son cheval de bataille depuis 2001 à travers la mise en œuvre du projet «Appui à l Education Intégrée des enfants handicapés dans la commune d Abomey-Calavi». Une fois encore nous souhaitons à travers ce numéro 10 de Trait d Union affirmer davantage notre attachement, notre détermination et notre engagement à faire du droit à la scola- Ghislain AGBOTON

2 Par Yves DOKOU DOSSIER Adaptation et matérielles pédagogiques : enjeux pour la scolarisation des enfants handicapés L a motricité est la fonction générale relative très mauvaise attitude en aisément. colonne vertébrale aura une handicapé de suivre les cours au maintien de la pos- position assise et cette défor- Cas de Tanguy ture et à la production de mouvements de différentes natures : volontaires, automatiques ou reflexes. Son altération affecte des domaines d activités très divers. Ainsi, les difficultés d un enfant présentant une déficience motrice ne se limitent pas toujours aux déplacements, à la posture, à la préhension et à la manipulation des objets, ou encore à l écriture. Elles pourront se manifester également dans des circonstances importantes de la scolarité, par exemple pour s exprimer oralement ou pour regarder quelqu un ou quelque chose avec attention. En effet, l activité motrice est présente dans l action de parler qui engage une série de mouvements très précis des cordes vocales, du larynx de la langue et dans l action de regarder, car ce sont les mouvements oculaires de fixations et de saccades oculaires qui permettent à l enfant lecteur de saisir convenablement l information d un texte ou d une image. Les adaptations Les adaptations constituent un élément essentiel dans l éducation scolaire des enfants handicapés. Un jeune enfant qui a une déformation de la mation va le mettre dans une très vilaine position et va aussi jouer sur son écriture. Mais force est de constater que lorsque toutes les conditions sont remplies et que l enfant bénéficie d un matériel adapté comme par exemple une table échancrée plus siège rembourré avec dossier. Ceux qui n ont jamais bénéficié des adaptations sont déformés de jour en jour au point que leur colonne vertébrale est complètement ondulée et ne leur permet plus de garder une bonne position assise. Les matériels pédagogiques Les matériels pédagogiques composés en grande partie des aides compensatoires aux élèves déficients visuels et déficients moteurs est d une importance capitale. Les élèves intégrés sont souvent confrontés à des difficultés d adaptation. Ne pouvant suivre le rythme des autres élèves dit valides, ils peuvent bénéficier des aides compensatrices telles que : grossisseurs de stylo, ordinateurs, logiciels d agrandissement de caractères ou de conversion en braille, aides optiques, livres agrandis etc. tout ceci permet à l enfant Tanguy est un jeune adolescent handicapé (Infirmité motrice cérébral) scolarisé. Il est en classe de 5 ème, c est un garçon qui réussit sur le plan scolaire. Tanguy a une déformation très accentuée de la colonne vertébrale. Cette déformation est si accentuée que Tanguy n arrive pas à s asseoir comme ces camarades de classe. Il se couche presque afin de pouvoir s accouder à la table pour écrire. Cette posture peu habituelle est choquante à la première vue. Tanguy a bénéficié d un nouveau fauteuil roulant et avec l appui technique et financier de l équipe de St Brieuc, une confection d adaptation est en cours de réalisation afin d adopter son fauteuil roulant à sa table de classe et de lui permettre d avoir une bonne posture en classe. Tanguy 2

3 Par et Benjamin DOSSA Suite page 2 Pour mieux encourager l intégration scolaire des enfants handicapés, les gouvernants devraient mettre en place une politique d acquisition de matériels pédagogiques, et mettre à la disposition des enfants handicapés des infrastructures adaptés pour une bonne intégration Yves DOKOU Coordonnateur du PHI Projet d appui à l éducation intégrée : lancement des activités Avec l appui financier et technique du Centre d Action Médico-Social Précoce de Saint Brieuc et du Conseil Général des Côtes d Armor, Equilibre Bénin renforce ses activités d intégration scolaires des enfants handicapés de son programme. D fit des enseignants ayant des Toujours en vue de résoudre les problèmes recens- ans le souci de rendre plus efficace et enfants handicapés dans leur classe. sés, des mesures telles que plus efficient l éducation intégrée, c est Au cours de ladite formation le renouvellement des fauteuils roulants et cannes les enseignants ont reçu des à dire l insertion des enfants informations relatives aux différents types de handicap, anglaises pour certains enfants et la rééducation pour handicapés dans les écoles ordinaires ; Equilibre Bénin, pour le aux besoins éducatifs spéciaux des enfants handicapés d autres ont été adaptées compte de l année académique suite à la consultation effectuée au siège d Equilibre a lancé plusieurs activités. en milieu scolaire ordinaires, aux adaptations et réadaptations fondamentales indivi- Bénin. Ensuite une forma- D abord, il a été effectué avec l équipe (personnes ressources tion a été organisée au pro- en réadaptation) de St Brieuc, une visite dans les écoles et complexes scolaires impliqués dans le Programme d appui à l éducation intégrée (PAEI) afin d évaluer les besoins d adaptations matérielles et pédagogiques des enfants handicapés et d apporter des réponses à leurs besoins. A cet effet, Anne Hélène, ergothérapeute, a fait ressortir l inconfort de l installation de bon nombre d enfants handicapés dans les salles de classe. Pour pallier à ces difficultés, elle a proposé des adaptations et matérielles pédagogiques spécifiques à chaque cas. Par ailleurs, il a été fait don aux établissements visités de poubelles et d écriteaux de sensibilisation. Les élèves d une école intégratrice et l équipe de St Brieuc 3

4 Par et Benjamin DOSSA. Suite page 3 individuelles, et les réponses aux diverses préoccupations des enseignants. L activité principale qui a été lancée dans ce cadre et qui est toujours en cours d exécution est le suivi aussi bien à l école qu au domicile des enfants. Ce suivi permanent devra permettre d être au courant des progrès effectués par chaque enfant bénéficiaire de l appui mais aussi et surtout des difficultés que celui-ci pourrait avoir de celles que pourrait rencontrer son enseignant et même des difficultés qui se feraient sentir au niveau des parents. Ce faisant on pourrait savoir au plus tôt, s il faille orienter un enfant vers une école spécialisée ou bien vers un centre de formation artisa- nale. Si chaque enfant qu on enseigne est un homme qu on gagne ; alors chaque enfant handicapé qu on enseigne en un qu on récupère. Ensemble œuvrons donc pour la réussite de l éducation intégrée. Benjamin DOSSA Animateur Projet «Partageons nos différence» Le projet «partageons nos différences» est un projet de sensibilisation de proximité. Il s agit de sensibiliser les populations de la commune d Abomey-Calavi sur la prévention et le dépistage précoce du handicap et l intégration scolaire des enfants handicapés dans les établissements scolaires ordinaires. Pour porter l information sur la prévention et le dépistage précoce du handicap dans les arrondissements d Abomey-Calavi et permettre à la population de ces localités d appréhender le handicap, Equilibre Bénin a sollicité auprès du Réseau d Association des Personnes Handicapées d Atlantique Littoral (RAPHAL), une subvention pour entreprendre des séances de sensibilisations de proximité. Au mois de novembre 2012, l ONG a obtenu du RAPHAL une subvention de quatre cents mille ( ) francs CFA pour réaliser les activités de sensibilisation et de plaidoyer inscrites dans ledit projet. Les activités menées sont les séances de sensibilisation dans les 09 arrondissements de la commune d Abomey-Calavi, des jeux concours dans les établissements scolaires de la commune d Abomey-Calavi et une journée porte ouverte. Les séances de sensibilisation se sont déroulées soit sur la place publique ou dans les marchés qui sont animés tous les cinq jours. A chaque séance, les familles et les communautés sont sensibilisées sur la nécessité de la prise en charge précoce du handicap chez l enfant et les dangers des soins tardifs. A l aide des questions réponses et des supports (images et document de sensibilisation), les populations ont participé aux séances de sensibilisation et sont amenés à découvrir elles-mêmes ce qu est le handicap et les différents types du handicap. Dans le souci de mieux faire connaitre le handicap et le faire accepter auprès des jeunes gens et de réduire la discrimination en milieu scolaire, un jeu concours dénommé «Mon ami handicapé» a été organisé à l endroit des écoliers et élèves. A l issu du jeu, des prix ont été décernés aux trois premiers lauréats. Une journée porte ouverte a regroupé adhérents de la bibliothèque autour d une communication sur la salubrité en milieu scolaire. Secrétaire administrative 4

5 Par Ghislain AGBOTON LES VACANCES INTEGRATRICES Les vacances intégratrices sont des moments de partage et de solidarité entre enfants handicapés et enfants non handicapés et dont le slogan est «Un pour Tous et Tous pour un, Ami pour la vie» Grâce à l appui financier d Equilibre Bénin France et de la Bank Of Africa, Equilibre Bénin a organisé du 10 au 15 septembre 2012, la cinquième édition des vacances Intégratrices. Ce a qui permis à une trentaine d enfants handicapés et non handicapés de son Programme de passer d agréables vacances. La cinquième édition était constituée des journées récréatives et éducatives. Elles étaient meublées par des ateliers éducatifs et des instants de découvertes et jeux. Trois catégories d ateliers ont été animées, il s agissait des ateliers de création, d expression, et de media. Dans la catégorie atelier de création on retrouve les ateliers de bricolage, de dessins et de peintures et l atelier d expression regroupe la danse et le théâtre. Les enfants étaient réunis en petits groupes selon leur centre d intérêt. En fin d après-midi tous les participants se retrouvaient pour un jeu collectif. Par ailleurs l équipe d animation se retrouvait aussi pour faire le point de la journée et préparer les activités du lendemain. Certains enfants handicapés ont été hébergés chez une maman de bonne volonté compte tenu de la distance qui sépare leur domicile au programme. Grâce à la bonne volonté d une mère qui a accepté préparer le repas de midi aux enfants, l opportunité a été donnée aux enfants de déjeuner ensemble tous les midis. Ainsi chaque midi, les enfants sont regroupés ensemble et partagent avec les animateurs le repas du jour. Le dernier jour des vacances Intégratrices a été marqué par la cérémonie de clôture au cours de laquelle, en présence des parents, amis et donateurs, les enfants ont présenté le fruit des journées qu ils ont passées. Il s agit du spectacle de danse, de théâtre ; de l exposition des objets bricolés et du cocktail. Ce fut également l occasion choisie pour remettre à Apollinaire (jeune handicapé myopathe), son diplôme de fin de formation en informatique. C est sur ces notes de réjouissances que la cinquième édition des vacances Intégratrices a pris fin. Quelques photos de la fête clôture des vacances intégratrices 5 ème édition 5

6 par Visite de l équipe de Saint Brieuc Du 24 octobre au 3 novembre 2012, Equilibre Bénin a accueilli à nouveau Madame Claire de BARACE et deux professionnelles de la réadaptation, ducation intégrée financé par le Conseil Général des Côtes d Armor pour trente (30) enfants répartis dans 14 écoles et collèges. Anne Hélène Au cours de leur séjour, l équipe LIONNET (ergothérapeute) et de St Brieuc et d Equilibre Bénin C a m i l l e L E G A L ont mené conjointement (psychomotricienne) du Centre d Aide Médico Sociale Précoce (CAMSP) St Brieuc. L objectif de la visite était la relance du Programme d E- plusieurs activités à savoir : les consultations spécialisées aux enfants du projet d Appui à l Education Intégrée, visites dans les écoles et l organisation d un atelier de formation au profit du personnel enseignant. Les visites dans les établissements scolaires ont permis d une part de sensibiliser les élèves sur la propreté de l environnement et à la collecte des déchets plastiques. Dans ce cadre, des écriteaux et des poubelles ont été réalisés avec l inscription «Rendons nos écoles propres». D autre part, d effectuer un bilan des installations et des adaptions à chaque enfant selon son handicap. Par ailleurs, un atelier de formation au profit des enseignants ayant dans leur classe des enfants handicapés a été organisée afin de les former sur les besoins éducatifs spéciaux des ces enfants. L équipe de Saint Brieuc a fait don à l ONG d un ordinateur portable et d une valise solaire pour son alimentation en énergie solaire avec des logiciels adaptés aux besoins spéciaux des enfants handicapés. L équipe de St Brieuc au cours de l atelier de formation au profit des enseignants ayant dans leur classe des enfants handicapés. «On ne peut peindre du blanc sur du blanc, du noir sur du noir, chacun a besoin de l autre pour se révéler». 6

7 par Remaniement du personnel d Equilibre Bénin Vu l absence de ressources financières pérennes pour le fonctionnement et le paiement des salaires, trois salariés ont décidé de rejoindre l équipe du Programme d Appui au Secteur de l Education au Bénin (PASEB) dont l ONG Equilibre Bénin coordonne les activités de part son expertise. Ce départ réduit le nombre du personnel. Pour pallier ce déficit, un autre comptable a été recruté et un nouveau bénévole a intégré l équipe. Les difficultés financières se sont accrues et l ONG s est vue contrainte de réduire le temps de travail de son personnel. Depuis le 1er novembre 2010, les agents de l ONG travaillent à mi-temps et perçoivent un salaire équivalent en attendant que l association connaisse des jours meilleurs. PARTENARIAT Les ateliers St Joseph est un centre qui accueillent des jeunes en difficulté pour leur donner une formation et l'apprentissage d'un métier. Ce sont des ateliers du diocèse de Cotonou, fondés par le Père Claude TEMPLE de la Société des Missions Africaines (SMA). Pour pallier aux difficultés de conception et de réalisation des adaptations, Equilibre Bénin a noué un partenariat avec les ateliers St Joseph. Ainsi depuis novembre 2012, elle collabore avec cette structure qui l appuie dans la réparation des aides techniques roulants (fauteuil roulant, tricycles etc.) et la réalisation des adaptations pour les personnes en situation de handicap de son prog r a m m e. Sur recommandation de l équipe de Saint Brieuc et de par son expertise, les ateliers Saint Joseph ont pu rendre fonctionnel les panneaux solaire de l ONG qui étaient en panne depuis quelques années. Trait d Union souhaite que cette collaboration perdure. le personnel de l ONG Equilibre Bénin et l équipe de rédaction souhaitent à tous les lecteurs de Trait d Union une bonne et heureuse année

8 Propos recueillis par PORTRAIT A la rencontre de Trait d Union est allé à la rencontre de Monsieur Maurice HOUNWEDO, Trésorier de l ONG Equilibre Bénin. Trait d Union (TU) : Pourriezvous vous présentez à nos lecteurs? (parcours, fonction, situation matrimoniale). Maurice HOUNWEDO : Je réponds au nom de Maurice HOUNWEDO, je suis Professeur de carrière, et Directeur du Collège d Enseignement Gén é r al d e K o u n d o k p o é (Arrondissement de ZE). Je suis Marié et père de quatre enfants, dont trois filles et un garçon. Trait d Union (TU) : Comment avez-vous connu Equilibre Bénin? Maurice HOUNWEDO : Dans la vie, ce sont des événements qui vous amènent à découvrir. Ainsi, dans le souci de trouver satisfaction aux problèmes de santé de mon garçon Doneck (handicapé), j ai fait la connaissance de Monsieur DO- KOU Yves Coordonnateur de l ONG Equilibre Bénin lors d une de ses visites dans mon CEG dans le cadre de l organisation des séances de consultations publiques en ophtalmologie. L histoire est longue. C est par le biais de Monsieur DO- KOU que j ai connu Equilibre Bénin. Trait d Union (TU) : Qu est-ce qui vous a motivé à être membre de l ONG Equilibre Bénin? Maurice HOUNWEDO : Ayant un amour profond pour les enfants en général et étant enseignant de carrière, diplômé en Sciences de l Education en particulier, les objectifs de l ONG Equilibre m ont très vite accroché et je ne pouvais plus résister un instant. J ai alors accepté partager mon expérience avec les membres de l ONG. C est donc tout cela qui m a amené à être membre de l Equilibre Bénin. Trait d Union (TU) : Vous avez eu à assumer plusieurs fois l intérim de la présidente de l ONG Equilibre Bénin, comment envisager vous l avenir de l ONG malgré les difficultés actuelles? Maurice HOUNWEDO : Ici, permettez-moi d abord de remercier très sincèrement la Présidente de l ONG qui me fait toujours l honneur d assumer son intérim chaque fois qu elle doit s absenter du territoire. Les quelques fois que j ai joué ce rôle m ont permis de beaucoup apprendre et partager avec l équipe. Comme je ne cesse de le dire, l avenir de l ONG est dans les mains de l équipe dirigeante. Chacun à son niveau doit se battre et mettre tout l amour qu il Mr Maurice HOUNWEDO Trésorier de l ONG EQUILIBRE Benin faut pour correctement assumer la tâche qui est le sien. Nous devons tous comprendre que toute entreprise connait toujours des hauts et bas. Seul le courage et la persévérance nous aideront à surmonter les difficultés actuelles que traverse l ONG. Trait d Union (TU) : Quel appel avez-vous à lancer? Maurice HOUNWEDO : Comme appel à lancer, je demanderais à tous les membres de l ONG Equilibre Bénin de s armer de courage et de s acquitter avec amour joie et satisfaction, la mission qui est le sien. 8

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

Adaptations pédagogiques

Adaptations pédagogiques 1 enfants A B C Adaptations pédagogiques Mon enfant a besoin d être accueilli dans une classe pour apprendre à son rythme. Dispositif adapté en milieu ordinaire Classe d Inclusion Scolaire CLIS) : La Classe

Plus en détail

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Critères efficaces dans la relation d aide «Empathie, disponible, attentif, attentionné,

Plus en détail

COMPTE RENDU Des JOURNEES du 09 AU 14 Octobre 2010 au Centre Médico-Pédagogique de Bouzeguène. ACCUEIL et OUVERTURE par :

COMPTE RENDU Des JOURNEES du 09 AU 14 Octobre 2010 au Centre Médico-Pédagogique de Bouzeguène. ACCUEIL et OUVERTURE par : PROJET ÉDUCATION POUR TOUS : VERS L INSERTION DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP DANS LE SYSTÈME ÉDUCATIF ALGERIEN 2010 2012 RENCONTRES THÉMATIQUES POUR FAVORISER L INSERTION SCOLAIRE DES ENFANTS EN

Plus en détail

ONG INITIATIVE ET DEVELOPPEMENT GLOBAL-BENIN (IDG-BENIN)

ONG INITIATIVE ET DEVELOPPEMENT GLOBAL-BENIN (IDG-BENIN) PROJET : 2V La Vue c est la Vie Projet de : Initiative et Développement Global-Bénin (ONG IDG-BENIN) 1 DATE : 26 Octobre 2013 REPUBLIQUE DU BENIN (Ville d Abomey-Calavi) le 26 Octobre 2013 NOM ET COORDONNEES

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE A.Idrissi REGRAGUI TAZA Maroc PLAN : I. L INSERTION SOCIALE I.1. INSERTION PROFESSIONNELLE I.1.1. LE BRAILLE CLE DU SAVOIR I.1.2. LA COMPENSATION DU HANDICAP ET LA

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

Cependant, il nous faut assumer le coût de fonctionnement de l école.

Cependant, il nous faut assumer le coût de fonctionnement de l école. Blacé, novembre 2014 Monsieur, Madame, Vous avez sans doute, constaté depuis plusieurs années, la dérive de l Education nationale. Ceci, n est pas une fatalité. Nous pouvons et devons réagir. Il suffit

Plus en détail

Accessibilité. Mots-clés de l aide à l autonomie

Accessibilité. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Accessibilité L accessibilité désigne «la conception de produits, d équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans la mesure du possible,

Plus en détail

Projet de réinsertion socio-scolaire et professionnelle

Projet de réinsertion socio-scolaire et professionnelle Projet de réinsertion socio-scolaire et professionnelle RESUME DU PROJET Titre du projet : Réinsertion socio-scolaire et professionnelle des enfants et jeunes qui ont de la déficience intellectuelle de

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle Repères revendicatifs Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle La CGT propose Un droit à l éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie. Ce droit

Plus en détail

SOMMAIRE. Page - 2 Etape 1 - LA RECONNAISSANCE DU TRAVAILLEUR HANDICAPÉ POUR DEVENIR BÉNÉFICIAIRE DE L OBLIGATION D EMPLOI

SOMMAIRE. Page - 2 Etape 1 - LA RECONNAISSANCE DU TRAVAILLEUR HANDICAPÉ POUR DEVENIR BÉNÉFICIAIRE DE L OBLIGATION D EMPLOI Mémo 2010 SOMMAIRE La Campagne Itinérante de Formation et d Information sur le Handicap (CIFIH) a été conçue pour communiquer avec l ensemble des agents militaires et civils du ministère de la défense

Plus en détail

VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014

VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014 VILLE DE CARANTEC MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Situation au 6 mai 2014 La réunion du 18 novembre 2013 dont l objet était de fixer les modalités de mise en œuvre de la réforme des nouveaux

Plus en détail

Département HÉBERGEMENT PLEIN SOLEIL

Département HÉBERGEMENT PLEIN SOLEIL Département HÉBERGEMENT PLEIN SOLEIL LEIN SOLEIL Plein Soleil Fort d une expérience et d une expertise de plus de 35 ans dans le traitement des atteintes neurologiques, Plein Soleil est un centre unique

Plus en détail

Fiers d être. villageois. Soutenez le projet «Fiers d être villageois» au Bénin

Fiers d être. villageois. Soutenez le projet «Fiers d être villageois» au Bénin Fiers d être villageois Soutenez le projet «Fiers d être villageois» au Bénin Encourager la scolarité et favoriser l accès aux activités artistiques et culturelles de jeunes villageois béninois. L association

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

LE SAPAD, POURQUOI? 1

LE SAPAD, POURQUOI? 1 Service d assistance pédagogique à domicile aux élèves malades ou accidentés Parce qu un enfant ou un adolescent malade ou accidenté reste un enfant ou un adolescent Parce que tout enfant ou adolescent

Plus en détail

Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans

Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans 1 Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans Etablissements d accueil collectif : Les multi accueils : régulier ou irrégulier (+ de 20h), occasionnel régulier ou occasionnels purs (- de 20h),

Plus en détail

Présentation du Centre Action

Présentation du Centre Action Présentation du Centre Action Nous changeons des vies en offrant des possibilités renouvelées Nous faisons bouger les choses! Avec votre aide, nous continuons à croitre. 1 Table des matières Notre mission...3

Plus en détail

Intitulé du projet : APIPAQ

Intitulé du projet : APIPAQ Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

STAGES ET MISSION DE VOLONTARIAT A MOYEN ET LONG TERMES AU MALI

STAGES ET MISSION DE VOLONTARIAT A MOYEN ET LONG TERMES AU MALI STAGES ET MISSION DE VOLONTARIAT A MOYEN ET LONG TERMES AU MALI 2ADIB MALI-AMIS DE LA NATURE (Association d Appui au Développement des Initiatives à la Base au Mali) 1. Conditions générales d inscription

Plus en détail

PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA

PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA PROJET «Aide humanitaire au Maroc» MONTJAY-TAMESNA Un groupe formé de sept résidents du Foyer d Hébergement APEI «Montjay», Accompagnés de trois éducateurs, et soutenus par l ensemble des professionnels.

Plus en détail

100 Jours 100% Gagnants

100 Jours 100% Gagnants 100 Jours 100% Gagnants Charte et guide du parrainage Le Département du Pas-de-Calais se veut porteur d une ambition et de projets pour la jeunesse. Le 17 décembre 2012, il s est donc doté d un Pacte départemental

Plus en détail

Voyage à. de Compostelle (26 au 28 mai 2010) classes de 5ème. Le programme :

Voyage à. de Compostelle (26 au 28 mai 2010) classes de 5ème. Le programme : Voyage à de Compostelle (26 au 28 mai 200) classes de 5ème Le programme : Le premier jour : Nous sommes arrivés à 2h30 (heure espagnole) à Saint-Jacques et nous avons piqueniqué au parc Alameda. On a commencé

Plus en détail

TRAVAILLER A L EDUCATION NATIONALE AVEC UN HANDICAP, C EST POSSIBLE

TRAVAILLER A L EDUCATION NATIONALE AVEC UN HANDICAP, C EST POSSIBLE TRAVAILLER A L EDUCATION NATIONALE AVEC UN HANDICAP, C EST POSSIBLE Exposition réalisée dans le cadre de la Journée internationale des personnes handicapées 3 decembre 2015 MERCI...... à tous les personnels

Plus en détail

LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE

LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE ANNEE 2013/2014 Œ Anglais Œ Arts Plastiques Œ Danse Œ Echecs Œ Natation Œ Théâtre ASSOCIATION SPORTIVE ET CULTURELLE 16, rue Basfroi 75011 PARIS : 06.09.41.90.64 :

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

CARITAS-DEVELOPPEMENT

CARITAS-DEVELOPPEMENT DIOCESE DE MATADI CARITAS-DEVELOPPEMENT Siege Social : 01, Avenue de la Mission/ Commune de Matadi/Matadi/Bas-Congo/RD Congo B.P : 29 Matadi Tél. : +243 99 2024599 Email : matadicaridev@yahoo.fr Mot de

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec Avis de la Fédération des commissions scolaires du Québec dans le cadre de la consultation de la Commission des relations avec le citoyen sur le deuxième plan d action gouvernemental pour l égalité entre

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (E.R.SU.MA.)

Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (E.R.SU.MA.) Organisation pour l Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (O.H.A.D.A.) Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (E.R.SU.MA.) ERSUMA. 02 B.P 353 Porto-Novo République du Bénin Tél. : (229)

Plus en détail

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie Vivre en toute autonomie www.avh.asso.fr L Association Valentin Haüy a été fondée en 1889 et reconnue d utilité publique en 1891. Elle a pour vocation d aider les aveugles et les malvoyants à sortir de

Plus en détail

Fondation des Maristes de Puylata / Sainte-Marie Lyon

Fondation des Maristes de Puylata / Sainte-Marie Lyon Projet Kinshasa Fondation des Maristes de Puylata / Sainte-Marie Lyon PRESENTATION GENERALE 1. Qui sommes-nous? Nous sommes une trentaine d étudiants de l enseignement supérieur et du lycée de Sainte-

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ECOLE DE CHIENS GUIDES D AVEUGLES DE CAEN-NORMANDIE

DOSSIER DE PRESSE ECOLE DE CHIENS GUIDES D AVEUGLES DE CAEN-NORMANDIE DOSSIER DE PRESSE ECOLE DE CHIENS GUIDES D AVEUGLES DE CAEN-NORMANDIE Contact : A vue de truffe BP 197-14011 Caen cedex 1- tél : 02 31 39 61 53 Courriel : avuedetruffe@orange.fr / Site : www.avuedetruffe.fr

Plus en détail

EVALUATION DE L AUTONOMIE DE L ELEVE

EVALUATION DE L AUTONOMIE DE L ELEVE EVALUATION DE L AUTONOMIE DE L ELEVE L élève est-il accompagné OUI NON Si, oui, ouverture de droit jusqu au : Nombre d heures allouées : Niveau de classe actuelle : année suivante : Temps de scolarisation

Plus en détail

Projet de centre d accueil et de formation. pour enfants orphelins du Sida

Projet de centre d accueil et de formation. pour enfants orphelins du Sida Projet de centre d accueil et de formation pour enfants orphelins du Sida ONG Enagnon Dandan BP 246 Bohicon, Benin Président: Mathieu Honzonon atavimathieu@yahoo.fr +229 95 81 98 05 / 97 52 55 23 Association

Plus en détail

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST SECTION DU BENIN DOCUMENT DE PROJET A L ECOUTE DES FEMMES DEMUNIES "FED" Octobre 2010 I- IDENTIFICATION DU PROJET TITRE : "A l Ecoute des Femmes Démunies" «FED» Organisme d

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Raconte-moi ton histoire! Projet Kalagué. Partenariat Echanges Village de Kaka Opération cartable

DOSSIER DE PRESSE. Raconte-moi ton histoire! Projet Kalagué. Partenariat Echanges Village de Kaka Opération cartable DOSSIER DE PRESSE Raconte-moi ton histoire! 2AEFE Lutte contre l analphabétisation Komanfara Mali Partenariat Echanges Village de Kaka Opération cartable Les enfants du Mandé Projet Kalagué Scolarité Kéniéro

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

PREMIER SALON INTERNATIONAL ENTIÈREMENT DÉDIÉ AUX ENFANTS ET ADOLESCENTS EN SITUATION DE HANDICAP OU PORTEURS D UNE MALADIE INVALIDANTE

PREMIER SALON INTERNATIONAL ENTIÈREMENT DÉDIÉ AUX ENFANTS ET ADOLESCENTS EN SITUATION DE HANDICAP OU PORTEURS D UNE MALADIE INVALIDANTE PREMIER SALON INTERNATIONAL ENTIÈREMENT DÉDIÉ AUX ENFANTS ET ADOLESCENTS EN SITUATION DE HANDICAP OU PORTEURS D UNE MALADIE INVALIDANTE EUREXPO LYON HALL 4.1 Les 5 et 6 mars 2016 Salon grand public et

Plus en détail

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE pour accompagner les entreprises et aider les salariés Depuis sa création en 1977, AG2R Prévoyance a développé une action sociale qui apporte des réponses aux besoins spécifiques

Plus en détail

Programme de revitalisation du français langue seconde

Programme de revitalisation du français langue seconde Programme de revitalisation du français langue seconde FORMULAIRE DE DEMANDE D'AIDE FINANCIÈRE 2015 2016 Veuillez remplir et sauvegarder le formulaire et le soumettre le 15 janvier 2015 au plus tard. Si

Plus en détail

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina

Larisa Gojnete (coord.) cahier d exercices. VI ème L2. Editura Nomina Raisa Elena Vlad Larisa Gojnete (coord.) Anca Iordache ReNcontres cahier d exercices VI ème L2 Editura Nomina I. Apprendre. Exercer I.1. Vocabulaire thématique a L enfant sur soi-même 1. Choisisez les

Plus en détail

Pro Infirmis Jura-Neuchâtel

Pro Infirmis Jura-Neuchâtel Pro Infirmis Jura-Neuchâtel La Relève est une aide momentanée relayant l action ordinaire des proches qui vivent à domicile avec un enfant ou un adulte handicapé. Elle permet donc à ces personnes de Elle

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE)

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) 1 CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) Préambule Les établissements scolaires membres du réseau de l enseignement français à l étranger dispensent un enseignement à programme français ouvert

Plus en détail

DECISION DCC 14 208 DU 11 DECEMBRE 2014

DECISION DCC 14 208 DU 11 DECEMBRE 2014 DECISION DCC 14 208 DU 11 DECEMBRE 2014 Date : 11 Décembre 2014 Requérant : Codjo Joseph TOÏ Contrôle de conformité Conflit de travail Traitement discriminatoire Application de l article 26 alinéa 1er

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Voyage au Vietnam d un groupe de parrains et marraines

Voyage au Vietnam d un groupe de parrains et marraines PARRAINS MARRAINES - HUE - VIET-NAM - Rennes, Mai 2014 Chers Parrains et Marraines, Voyage au Vietnam d un groupe de parrains et marraines Périodiquement, l association organise un voyage de découverte

Plus en détail

éducation physique et sportive planification 1 er Cycle primaire

éducation physique et sportive planification 1 er Cycle primaire éducation physique et sportive planification 1 er Cycle primaire Département de l économie et du sport Service de l éducation physique et du sport Département de la formation, de la jeunesse et de la culture

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES LE BENEVOLAT DANS LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET LE SOUTIEN SCOLAIRE Cahier n 13 - Septembre 2013 La lutte contre l illettrisme, grande cause nationale en 2013, se construit

Plus en détail

CR brut ateliers Soirée de lancement de la Fête des Profs. 28 mai 2015

CR brut ateliers Soirée de lancement de la Fête des Profs. 28 mai 2015 CR brut ateliers Soirée de lancement de la Fête des Profs 1. Des Fêtes réussies c est : 28 mai 2015 - Joie du lendemain - De la bonne musique - Vivement l année prochaine - Quand on est bien accueillis

Plus en détail

retraite prévoyance santé épargne assurances action sociale vacances www.probtp.com

retraite prévoyance santé épargne assurances action sociale vacances www.probtp.com retraite prévoyance santé épargne assurances action sociale vacances www.probtp.com UNE PROTECTION SOLIDE... PRO BTP est le groupe de protection sociale géré par les représentants des entreprises et des

Plus en détail

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU Site : http://cothorou.edres74.ac-grenoble.fr/ Adresse mail : Ce.0741227G@ac-grenoble.fr Tel : 04 50 71 01 64 Un établissement engagé Je suis heureux et fier

Plus en détail

Mission Education à Noflaye, Sénégal

Mission Education à Noflaye, Sénégal Mission Education à Noflaye, Sénégal Charlotte Diassé Avril 2013 1 Sommaire Pour commencer 3 1. Mon choix de mission, pourquoi le Sénégal? 3 2. Noflaye, le village et ses habitants 3 Pour continuer Ma

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE La rentrée scolaire 2015-2016 sera marquée par la construction d un bâtiment destiné

Plus en détail

KEEZAM EXEMPLE DE PROJET PÉDAGOGIQUE POUR UN VOYAGE EN ANGLETERRE EN CYCLE 3 (CM1 ET CM2) Fiche Enseignants

KEEZAM EXEMPLE DE PROJET PÉDAGOGIQUE POUR UN VOYAGE EN ANGLETERRE EN CYCLE 3 (CM1 ET CM2) Fiche Enseignants KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Enseignants Nombre de pages : 6 EXEMPLE DE PROJET PÉDAGOGIQUE POUR UN VOYAGE EN ANGLETERRE EN CYCLE 3 (CM1 ET CM2) Cette

Plus en détail

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Brigitte BRUNEL, professeur de SVT, collège Delalande (Athis Mons, 91) Bénédicte PONCHON, ergothérapeute, cabinet CABEX Essonne (Brétigny,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. David Lorrain. Contact. www.recyclivre.com

DOSSIER DE PRESSE. David Lorrain. Contact. www.recyclivre.com DOSSIER DE PRESSE Contact David Lorrain david.lorrain@recyclivre.com www.recyclivre.com Tél : +33 1 83 62 12 21 OCTOBRE 2012 2 Donner une deuxième vie aux livres... Une entreprise solidaire et un service

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 À retourner pour le dimanche 10 janvier 2016 IMPERATIVEMENT (Aucune demande ne sera traitée après cette date)

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 À retourner pour le dimanche 10 janvier 2016 IMPERATIVEMENT (Aucune demande ne sera traitée après cette date) MAIRIE DE SAUTRON Service Vie Associative, Culture et Evénements Tél. 02 51 77 86 98 ou vieassociative@sautron.fr DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 À retourner pour le dimanche 10 janvier 2016 IMPERATIVEMENT

Plus en détail

Je ne présente ici que le bilan de deux années pleines de fonctionnement et le projet 2014-2015.

Je ne présente ici que le bilan de deux années pleines de fonctionnement et le projet 2014-2015. Marie-Françoise ERARD Evaluation du projet expérimental 09/2011-09/2013 Favorisons le lien intergénérationnel! Je vous remercie de bien vouloir trouver ci-joint l évaluation du projet expérimental que

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE 1 Fiche pratique «Handicap»

Plus en détail

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS NOM NOM DE JEUNE FILLE PRENOM DATE DE NAISSANCE / / STATUT Artisan Conjoint(e) Conjoint(e) collaborateur Associé non salarié Autres Si Artisan, préciser la date

Plus en détail

CONSEIL D'ECOLE DU Samedi 6 avril

CONSEIL D'ECOLE DU Samedi 6 avril CONSEIL D'ECOLE DU Samedi 6 avril Invités : Monsieur l'inspecteur de l'education Nationale. (excusé) Monsieur le Maire (excusé) Madame l'adjointe à l'enseignement : Mme Malfigan Les Enseignants : M. Jaspard,

Plus en détail

Égalité des chances pour toutes et tous

Égalité des chances pour toutes et tous Égalité des chances pour toutes et tous L égalité des chances pour toutes les personnes vivant en Suisse et un des piliers centraux d une société juste et solidaire. L égalité des chances signifie d abord

Plus en détail

http://www.animetcom.fr/

http://www.animetcom.fr/ http://www.animetcom.fr/ NOS DOMAINES DE FORMATION Education Populaire Sports Loisirs... 3 Petite Enfance Enfance Adolescence... 4 Social et Médico-Social... 5 Commercial et Centre de Profits... 6 Communication

Plus en détail

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Ce questionnaire s inscrit dans le cadre d une démarche de travail collectif des services de la ville en charge de l accueil

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Le domaine de la motricité fine

Le domaine de la motricité fine Le domaine de la motricité fine Le domaine de la motricité fine traite d une réalisation importante dans la vie des nourrissons et des jeunes enfants, soit l utilisation des mains pour atteindre, prendre

Plus en détail

Adresse : Ime de la Montagne/ASFA BP 840 97476 La Montagne.

Adresse : Ime de la Montagne/ASFA BP 840 97476 La Montagne. Nom : Association Saint François d Assise. Structure du lieu de stage : Ime de la Montagne. Adresse : Ime de la Montagne/ASFA BP 840 97476 La Montagne. Téléphone : 0262 22 63 64 Site internet : http://www.asfa.re/

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA VISITE À KPALIMÉ JUILLET 2015

COMPTE-RENDU DE LA VISITE À KPALIMÉ JUILLET 2015 COMPTE-RENDU DE LA VISITE À KPALIMÉ JUILLET 2015 Profitant de vacances dans notre famille au Togo, nous avons pu faire le point sur les différents projets en cours avec nos partenaires de l ACATS à Kpalimé.

Plus en détail

(pour les 18-36 mois) 2015 / 2016

(pour les 18-36 mois) 2015 / 2016 (pour les 18-36 mois) 2015 / 2016 Bordeaux International School 252 Rue Judaïque, 33000 Bordeaux Tél : 05 57 87 02 11 - Email : bis@bordeaux-school.com - Site web : www.bordeaux-school.com " intoenglish

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

LES IMPLICATIONS PRATIQUES DU CODE DE PROCEDURE CIVILE COMMERCIALE SOCIALE ADMINISTRATIVE ET DES COMPTES A L EGARD DES ACTEURS ECONOMIQUES

LES IMPLICATIONS PRATIQUES DU CODE DE PROCEDURE CIVILE COMMERCIALE SOCIALE ADMINISTRATIVE ET DES COMPTES A L EGARD DES ACTEURS ECONOMIQUES CENTRE DE RECHERCHES ET D ETUDES EN DROIT ET INSTITUTIONS JUDICIAIRES EN AFRIQUE FORMATION LES IMPLICATIONS PRATIQUES DU CODE DE PROCEDURE CIVILE COMMERCIALE SOCIALE ADMINISTRATIVE ET DES COMPTES A L EGARD

Plus en détail

Club d'accueil et d'entraide Fiche descriptive

Club d'accueil et d'entraide Fiche descriptive GUIDE DE MONTAGE CLUB DU 22/10/2005 ANNEXE E FICHE DU DOSSIER UNAFAM SUR LES STRUCTURES Club d'accueil et d'entraide Fiche descriptive Les personnes handicapées psychiques sont en situation d'extrême fragilité

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Sommaire Contexte de création Voie générale et technologique ou voie

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES PERSONNELS

LIVRET D ACCUEIL DES PERSONNELS LIVRET D ACCUEIL DES PERSONNELS EN Année Scolaire 2014-2015 I. Introduction Vous venez d être recruté(e) par l Education nationale dans le cadre d un contrat aidé. Ce document vous apportera des éléments

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2 LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE Sommaire 1 - Les principes... 2 2 - Les objectifs... 3 A - Favoriser la conciliation Vie familiale Vie professionnelle...

Plus en détail

Entreprendre Pour Apprendre et la Mini-Entreprise

Entreprendre Pour Apprendre et la Mini-Entreprise Entreprendre Pour Apprendre et la Mini-Entreprise Présentation d EPA Présentation Entreprendre Pour Apprendre est une association loi 1901, initiée dés 1991 et dont le développement s est accéléré depuis

Plus en détail

Vous sollicitez l inscription de votre enfant dans un Etablissement catholique et plus précisément la SALLE-SAINT ROSAIRE

Vous sollicitez l inscription de votre enfant dans un Etablissement catholique et plus précisément la SALLE-SAINT ROSAIRE Sarcelles le 8 Octobre 2013. COLLEGE et LYCEE Chers Parents, Vous sollicitez l inscription de votre enfant dans un Etablissement catholique et plus précisément la SALLE-SAINT ROSAIRE En choisissant cet

Plus en détail

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Commune de Sainte Maure de Touraine Année Scolaire 2015-2016

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

Educateur de Jeunes. Le Métier d Educateur de Jeunes. Le Concours. Concours Prépa Santé

Educateur de Jeunes. Le Métier d Educateur de Jeunes. Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Educateur de Jeunes Le Métier d Educateur de Jeunes L éducateur de jeunes enfants est chargé d organiser des activités éducatives

Plus en détail

de la Guadeloupe et des Iles du Nord

de la Guadeloupe et des Iles du Nord DISCOURS DE Monsieur Maurice DACCORD Secrétaire Général de l Agence Nationale des Services à la Personne EN CLOTURE DU 1 ER SALON DES SERVICES A LA PERSONNE DE LA GUADELOUPE ET DES ILES DU NORD JEUDI 1

Plus en détail

LES PEP. www.lespep.org. Plus de 100 jeunes vont vivre des séjours PEP différents

LES PEP. www.lespep.org. Plus de 100 jeunes vont vivre des séjours PEP différents LES PEP SE MOBILISENT POUR LES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES DE LONDRES 2012! Plus de 100 jeunes vont vivre des séjours PEP différents www.lespep.org Sommaire Les PEP ; acteurs de la transformation

Plus en détail

Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes

Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LES BESOINS RELATIFS A L ACCUEIL DES ENFANTS DEFICIENTS INTELLECTUELS Ce

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 2015 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF

POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 2015 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 215 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF JUIN 215 RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES JEUNES DES ÉCOLES PRIMAIRES DE

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

Plaidoyer relatif à l offre de formation qualifiante de courte durée dans les Instituts Nationaux de Jeunesse et de Sports

Plaidoyer relatif à l offre de formation qualifiante de courte durée dans les Instituts Nationaux de Jeunesse et de Sports Plaidoyer relatif à l offre de formation qualifiante de courte durée dans les Instituts Nationaux de Jeunesse et de Sports 1 PRéambule 2 PRoblématique Les Instituts Nationaux de Jeunesse et de Sports ont

Plus en détail