Tumeurs de la tête et du cou

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tumeurs de la tête et du cou"

Transcription

1 Lèvres et cavité buccale Pharynx : oropharynx, nasopharynx, hypopharynx Larynx : supraglottique, glottique, sous-glottique Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal 45 Glandes salivaires Glande thyroïde Tumeurs de la tête et du cou Note préliminaire Les carcinomes apparaissant dans les petites glandes salivaires de la portion supérieure des appareils respiratoire et digestif sont classés conformément aux règles concernant les tumeurs de leur site anatomique d origine, p. ex. la cavité buccale.

2 Tumeurs de la tête et du cou Ganglions lymphatiques régionaux (Fig. 4) Les ganglions lymphatiques régionaux sont les ganglions cervicaux. Ils comprennent : 1. Les ganglions sous-mentaux 2. Les ganglions sous-mandibulaires 3. Les ganglions jugulaires crâniaux (cervicaux profonds) 4. Les ganglions jugulaires moyens (cervicaux profonds) 5. Les ganglions jugulaires codaux (cervicaux profonds) 6. Les ganglions cervicaux dorsaux (cervicaux superficiels) le long du nerf accessoire 7. Les ganglions sus-claviculaires 8. Les ganglions prélaryngés*, prétrachéaux et paratrachéaux 9. Les ganglions rétropharyngiens 10. Les ganglions parotidiens 11. Les ganglions buccaux 12. Les ganglions rétro-auriculaires et occipitaux Classification N/pN - Adénopathies régionales Les définitions des catégories N pour les tumeurs de la tête et du cou, à l'exception de la glande thyroïde, sont les suivantes : NX/pNX Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées N/pNX Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées N/pN0 Pas d adénopathie régionale métastatique pn0 L'examen histologique d un curage cervical sélectif porte habituellement sur six ganglions ou plus. L'examen histologique d un curage cervical radical ou radical modifié porte habituellement sur dix ganglions ou plus. Si les ganglions sont négatifs mais que leur nombre habituel n a pas été atteint, classer en pn0. Quand la taille fait partie des critères de classification pn, il ne faut mesurer que la métastase et non le ganglion entier Note : * Les ganglions prétrachéaux sont parfois appelés «Delphian nodes» par les Anglo-Saxons. 4

3 Tumeurs de la tête et du cou Fig. 4 a - c 5

4 Tumeurs de la tête et du cou N1/pN1 Adénopathie métastatique unique unilatérale, 3 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 5) Homolatérale Tumeur primitive de la tête ou du cou à l'exception de la glande thyroïde et du nasopharynx Fig. 5 6

5 Tumeurs de la tête et du cou N2/pN2 Adénopathie métastatique unique unilatérale, > 3 cm mais 6 cm dans sa plus grande dimension ; ou adénopathies métastatiques homolatérales multiples, 6 cm dans leur plus grande dimension; ou adénopathies métastatiques bilatérales ou controlatérales, 6 cm dans leur plus grande dimension N2a/pN2a Adénopathie métastatique unique unilatérale, > 3 cm mais 6 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 6) Homolatérale Tumeur primitive de la tête ou du cou à l'exception de la glande thyroïde et du nasopharynx Fig. 6 7

6 Tumeurs de la tête et du cou N2b/pN2b Adénopathies métastatiques multiples homolatérales, 6 cm dans leur plus grande dimension (Fig. 7) Homolatérale Tumeur primitive de la tête ou du cou à l'exception de la glande thyroïde et du nasopharynx Fig. 7 8

7 Tumeurs de la tête et du cou N2c/pN2c Adénopathies métastatiques bilatérales ou controlatérales, 6 cm dans leur plus grande dimension (Fig. 8) Tumeur primitive de la tête ou du cou à l'exception de la glande thyroïde et du nasopharynx Fig. 8 9

8 Tumeurs de la tête et du cou N3/pN3 Adénopathie métastatique, > 6 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 9) Note : Les ganglions situés sur la ligne médiane sont considérés comme homolatéraux. Tumeur primitive de la tête ou du cou à l'exception de la glande thyroïde et du nasopharynx Fig. 9 10

9 Lèvres et cavité buccale Lèvres et cavité buccale (ICD-O C00, C02-C06) Règles de classification Cette classification s'applique uniquement aux carcinomes spino-cellulaires du bord libre des lèvres et aux carcinomes de la cavité buccale incluant les glandes salivaires accessoires. Une confirmation histologique de la maladie est indispensable. Régions et sites anatomiques Lèvres (Fig. 10) 1. Bord libre de la lèvre supérieure (C00.0) 2. Bord libre de la lèvre inférieure (C00.1) 3. Commissures (C00.6) Fig

10 Lèvres et cavité buccale Cavité buccale (Figs ) 1. Muqueuse buccale I) Muqueuse des lèvres supérieures et inférieures (C00.3,4) II) Muqueuse jugale (C06.0) III) Régions rétromolaires (C06.2) IV) Sillon alvéolo-buccal, supérieur et inférieur (vestibule de la bouche) (C06.1) 2. Rebord alvéolaire supérieur et gencive supérieure (C03.0) 3. Rebord alvéolaire inférieur et gencive inférieure (C03.1) 4. Voûte palatine (C05.0) 5. Langue I) Face dorsale et bords latéraux en avant des papilles gustatives (deux tiers antérieurs) (C02.0,1) II) Face inférieure (ventrale) (C02.2) 6. Plancher buccal (C04) Oropharynx (voir p. 19) Fig

11 Lèvres et cavité buccale Fig. 12 Fig. 13 Ganglions lymphatiques régionaux Voir p

12 Lèvres et cavité buccale Classification clinique TN T Tumeur primaire TX T0 Tis La tumeur primitive ne peut être évaluée Pas de tumeur primitive décelable Carcinome in situ T1 T 2 cm dans sa plus grande dimension (Figs. 14, 15) T2 2 cm T 4 cm dans sa plus grande dimension (Figs. 16, 17) T3 T > 4 cm dans sa plus grande dimension (Figs. 18, 19) Fig. 14 Fig. 15 Fig

13 Lèvres et cavité buccale Fig. 17 Fig. 18 Fig

14 Lèvres et cavité buccale T4a T4a Lèvre : tumeur envahissant la corticale osseuse, le nerf dentaire inférieur, le plancher buccal ou la peau (menton ou nez) (Figs. 20, 21) Cavité buccale : tumeur envahissant la corticale osseuse, les muscles profonds/ extrinsèques de la langue (génioglosse, hyoglosse, palato-glosse et stylo-glosse), le sinus maxillaire ou la peau du visage (Figs ) Note : Une simple érosion superficielle de l os ou de l alvéole dentaire par une tumeur gingivale est insuffisante pour classer la tumeur en T4a ou T4b. T4a pt4a T4a pt4a Fig. 20 Fig. 21 T4a pt4a Fig

15 Lèvres et cavité buccale + a b Fig. 23 a, b a Images radiologiques faisant soupçonner un envahissement de la corticale osseuse sans pouvoir l'affirmer : la tumeur ne peut être classée en T4 et sera classée selon les cas en T1,T2 ou T3. b Envahissement évident de la corticale osseuse, qui correspond à la zone suspecte dans la région prémolaire de la radiographie reproduite en a. Le résultat de cette scintigraphie doit faire classer la tumeur en T4a. T4a T4a a b Fig. 24 a, b a Envahissement évident de la corticale de la mandibule. b Coupe TDM du cas présenté en a. Le carcinome du plancher de la bouche envahit la corticale osseuse et la musculature extrinsèque de la langue (m. hyoglosse). 17

16 Lèvres et cavité buccale T4b Lèvre et cavité buccale : tumeur envahissant l espace masticateur, l aile interne de l apophyse ptérygoïde, la base du crâne ou englobant l artère carotide interne (Fig. 25) Artère carotide interne Fig. 25 N Adénopathies régionales Voir p. 4. Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. 18

17 Pharynx Pharynx (ICD-O C01, C05.1, 2, C09, C10.0, 2, 3, C11-13) Règles de classification Cette classification s'applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Régions et sites anatomiques Oropharynx (C01, C05.1, 2, C09.0, 1, 9, C10.0, 2, 3) (Figs. 26, 27) 1. Paroi antérieure (région glosso-épiglottique) I) Portion de la langue située en arrière du V lingual (base de la langue, ou tiers postérieur) (C01) II) Vallécule (C10.0) 2. Paroi latérale (C10.2) I) Amygdale palatine (C09.9) II) Fosse amygdalienne (C09.0) et piliers du voile (C09.1) III) Sillon glosso-amygdalien (C09.1) 3. Paroi postérieure (C10.3) 4. Paroi supérieure I) Face inférieure du voile du palais (C05.1) II) Luette (C05.2) Note : La face antérieure (linguale) de l'épiglotte (C10.1) est classée avec le larynx, épiglotte suprahyoïdienne (voir p. 33). Fig. 26 Fig

18 Pharynx Nasopharynx (C11) (Fig. 28) 1. Paroi postéro-supérieure : elle s'étend de la limite entre voile du palais et voute palatine à la base du crâne (C11.0,1) 2. Paroi latérale : elle comprend la fossette de Rosenmüller (C11.2) 3. Paroi inférieure : c'est la face supérieure du voile du palais (C11.3) Note : Le pourtour des choanes comprenant le bord postérieur du septum nasal est classé avec les cavités nasales. Hypopharynx (C12, C13) (Fig. 28) 1. Jonction pharyngo-œsophagienne (zone postcricoïdienne) (C13.0) : elle s'étend du niveau des cartilages aryténoïdes et des replis voisins au bord inférieur du cartilage cricoïde. 2. Sinus piriforme (C12.9) : il s'étend du repli pharyngo-épiglottique à l'extrémité supérieure de l'œsophage. Il est limité latéralement par le cartilage thyroïde. Les limites internes sont le repli aryépiglottique (C13.1) et les cartilages aryténoïde et cricoïde. 3. Paroi postérieure du pharynx (C13.2) : elle s'étend de la limite supérieure de l os hyoïde au bord inférieur du cartilage cricoïde et du sommet d un sinus piriforme à l autre. Ganglions lymphatiques régionaux Le creux sus-claviculaire (pour la classification du carcinome nasopharyngien) est la région triangulaire définie par les trois points suivants (voir p. 4-5) : 1. le bord supérieur de l extrémité sternale de la clavicule ; 2. le bord supérieur de l extrémité externe de la clavicule ; 3. la jonction du cou et de l épaule ; Il comprend les portions terminales des niveaux IV et V (Classification selon Robbins et al.*) * Robbins KT, Median JE, Wolfe GT, Levine PA, Sesions RB, Pruet CW (1991) Standardizing neck dissection terminology. Official report of the Academy s Committee for Head and Neck Surgery and Oncology; Arch Otolaryngol Head Neck Surg 117:

19 Pharynx Nasopharynx C11 Oropharynx C10 Hypopharynx C13 Œsophage C15 Fig

20 Pharynx Classification clinique TN T - Tumeur primitive TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 Pas de tumeur primitive décelable Tis Carcinome in situ Oropharynx T1 T 2 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 29) T2 2 cm T 4 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 30) T3 T > 4 cm dans sa plus grande dimension (Fig. 31) T4a Tumeur envahissant l une des structures suivantes : larynx, muscles profonds/ extrinsèques de la langue (génioglosse, hyoglosse, palato-glosse et stylo-glosse), ptérygoïdien interne, palais dur et maxillaire (Fig. 32) T4b Tumeur envahissant l une des structures suivantes : muscle ptérygoïdien externe, aile interne de l apophyse ptérygoïde, portion externe du nasopharynx, base du crâne, fascia prévertébral ou englobant l artère carotide (Fig. 33) Fig. 29 Fig

21 Pharynx Fig. 31 Artère carotide Base du crâne Oropharynx Fig. 32 Fig

22 Pharynx Nasopharynx T1 Tumeur localisée à un seul site du nasopharynx (Fig. 34) T2 Tumeur étendue aux parties molles de l oropharynx et/ou aux fosses nasales (Fig. 34) T2a sans extension parapharyngée* (Fig. 35) T2b avec extension parapharyngée* (Fig. 36) T3 Tumeur envahissant les structures osseuses ou les sinus maxillaires (Fig. 37) T4 Tumeur avec extension intracrânienne et/ou atteinte des nerfs crâniens, de la fosse sous-temporale, de l hypopharynx, de l orbite ou de l espace masticateur (Fig. 38) Note : * L extension parapharyngée traduit une infiltration postéro-latérale de la tumeur au-delà du fascia de la base du pharynx. Fig. 34 Fig

23 Pharynx Extension parapharyngée Fig. 36 Extension au sinus maxillaire Fig. 37 Fig

24 Pharynx Hypopharynx T1 T2 Tumeur limitée à un des sites de l'hypopharynx (voir p. 20) 2 cm dans sa plus grande dimension (Figs ) Tumeur envahissant plus d un site de l hypopharynx, ou des sites adjacents, ou 2 cm T 4 cm dans sa plus grande dimension «sans» fixation de l'hémilarynx (Figs ) Fig. 39 Envahissement du sinus piriforme (C12.9) Fig. 40 Envahissement de la paroi postérieure (C13.2) Fig. 41 Envahissement de la zone postcricoïdienne (C13.0) 26

25 Pharynx Fig. 42 Envahissement de la paroi postérieure de l hypopharynx (C13.2) Fig. 43 Envahissement de la zone postcricoïdienne (C13.0) Fig. 44 Envahissement du sinus piriforme (C12.9) et du repli aryépiglottique (C13.1) Fig. 45 Envahissement du sinus piriforme (C12.9) et de la paroi postérieure (C13.2) Fig. 46 Envahissement du sinus piriforme (C12.9) et de la zone postcricoïdienne (C13.0) 27

26 Pharynx T3 T4a T4b T > 4 cm dans sa plus grande dimension ou avec fixation de l'hémilarynx (Figs ) Tumeur envahissant l une des structures suivantes : cartilages thyroïde/cricoïde, os hyoïde, glande thyroïde, œsophage, parties molles du cou (Figs. 50, 51) Tumeur envahissant le fascia prévertébral (Fig. 52), englobant l artère carotide ou envahissant des structures médiastinales Note : * Les tissus du compartiment central comprennent la sangle musculaire pré-laryngienne de soutien et la graisse sous-cutanée Fig. 47 Envahissement de la paroi postérieure (C13.2) Fig. 48 Envahissement du sinus piriforme (C12.9), du repli aryépiglottique (C13.1) et de la paroi postérieure (C13.2) avec fixation de l hémilarynx Fig. 49 Envahissement du sinus piriforme (C12.9) et de la zone postcricoïdienne (C13.0) avec fixation de l hémilarynx 28

27 Pharynx Fig. 50 Envahissement du sinus piriforme avec extension à la thyroïde et au cartilage cricoïde Fig. 51 Envahissement de la zone postcricoïdienne avec extension à l'œsophage cervical (atteignant non seulement la muqueuse, mais aussi les couches profondes) Fig. 52 Espace prévertébral 29

28 Pharynx N Adénopathies régionales Oropharynx et hypopharynx Voir p. 4, 5. Nasopharynx NX Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées N0 Pas d adénopathie régionale métastatique N1 Adénopathie(s) métastatique(s) unilatérale(s), 6 cm dans la plus grande dimension, au-dessus du creux sus-claviculaire (Fig. 53) Note : Les ganglions situés sur la ligne médiane sont considérés comme homolatéraux. Homolatérale Fig

29 Pharynx N2 Adénopathie(s) métastatique(s) bilatérale(s), 6 cm dans la plus grande dimension au-dessus du creux sus-claviculaire (Fig. 54) Homolatérale Controlatérale Fig

30 Pharynx N3 Adénopathie(s) métastatique(s) (Fig. 55) N3a > 6 cm N3b au niveau du creux sus-claviculaire Homolatérale Fig. 55 Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. 32

31 Larynx Larynx (ICD-O C32.0,1,2, C10.1) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Régions et sites anatomiques (Figs. 26, 27-voir p. 34, Figs. 56, 57) 1. Cavité supraglottique (C32.1) I) Épiglotte suprahyoïdienne (comportant son extrémité et ses faces linguale (C10.1) et laryngée) II) Repli aryépiglottique, versant laryngé III) Aryténoïde IV) Épiglotte infrahyoïdienne V) Bandes ventriculaires (fausses cordes vocales) Épilarynx (comportant la zone marginale) Région supraglottique à l'exclusion de l'épilarynx 2. Glotte (C32.0) I) Cordes vocales II) Commissure antérieure III) Commissure postérieure 3. Cavité sous-glottique (C32.2) Ganglions lymphathiques régionaux Voir p

32 Larynx Cavité supraglottique Glotte Cavité sous-glottique Fig. 56 Fig. 57 Classification clinique TN T Tumeur primitive TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 Pas de tumeur primitive décelable Tis Carcinome in situ 34

33 Larynx Cavité supraglottique T1 Tumeur limitée à l un des sites anatomiques de la cavité supraglottique avec une mobilité normale des cordes vocales (Figs. 58, 59) Fig. 58 a, b Envahissement de l épiglotte Fig. 59 a, b Envahissement de la fausse corde vocale 35

34 Larynx T2 Tumeur étendue à la muqueuse de la cavité supraglottique ou de la glotte (ex. : muqueuse de la base de la langue, vallécule, ou paroi médiane d un sinus piriforme) sans fixation du larynx (Figs. 60, 61) Fig. 60 a, b Envahissement de l épiglotte suprahyoïdienne et de l épiglotte infrahyoïdienne Fig. 61 a, b Envahissement de la fausse corde vocale et de l épiglotte 36

35 Larynx T3 Tumeur limitée au larynx avec fixation d une corde vocale, et/ou envahissement des structures suivantes : zone postcricoïdienne, tissus préépiglottiques, espace paraglottique, et/ou érosion minime du cartilage thyroïde (p. ex. cortex interne) (Figs. 62, 63) Fig. 62 a, b Envahissement de la région supraglottique et de la corde vocale avec fixation Fig. 63 a, b Envahissement des tissus préépiglottiques avec fixation d une corde vocale 37

36 Larynx T4a Tumeur traversant le cartilage thyroïde, et/ou envahissant les tissus situés au-delà du larynx, p. ex., la trachée, les parties molles du cou y compris les muscles profonds/extrinsèques de la langue (génioglosse, hyoglosse, palatoglosse et stylo-glosse), les muscles du cou, la thyroïde, l œsophage (Fig. 64) T4b Tumeur envahissant l espace prévertébral, les structures médiastinales ou englobant l artère carotide (Fig. 52) Fig. 64 a, b Envahissement extralaryngé : oropharynx (vallécule et base de la langue) et parties molles du cou (prélaryngées) 38

37 Larynx Glotte T1 Tumeur limitée à une (aux) corde(s) vocale(s) (pouvant envahir les commissures antérieure ou postérieure) avec une mobilité normale (Fig. 65a) T1a Tumeur limitée à une corde vocale (Fig. 65b) T1b Tumeur envahissant les deux cordes vocales (Fig. 65c) Fig. 65 a-c a, b Tumeur limitée à une corde vocale c Tumeur limitée aux cordes vocales avec envahissement de la commissure antérieure 39

38 Larynx T2 T3 Tumeur étendue à la cavité supraglottique et/ou la cavité sous-glottique, et/ou avec diminution de la mobilité de la corde vocale (Fig. 66) Tumeur limitée au larynx avec fixation d une corde vocale et/ou envahissement de l espace paraglottique et/ou érosion minime du cartilage thyroïde (p. ex. cortex interne) (Fig. 67) Fig. 66 a, b Tumeur étendue à la cavité supraglottique avec diminution de la mobilité d une corde vocale par envahissement superficiel Fig. 67 a, b Tumeur avec fixation d une corde vocale 40

39 Larynx T4a T4b Tumeur traversant le cartilage thyroïde ou envahissant d autres tissus situés au-delà du larynx, p. ex., la trachée, les parties molles du cou y compris les muscles profonds/extrinsèques de la langue (génioglosse, hyoglosse, palatoglosse et stylo-glosse), les muscles du cou, la thyroïde, l œsophage (Fig. 68) Tumeur envahissant l espace prévertébral, les structures médiastinales ou englobant l artère carotide (Fig. 69) Fig. 68 a, b Tumeur envahissant des tissus situés au-delà du larynx a et le cartilage thyroïde b Fig. 69 Fascia prévertébral Tumeur envahissant l espace prévertébral 41

40 Larynx Cavité sous-glottique T1 Tumeur limitée à la cavité sous-glottique (Fig. 70) T2 Tumeur étendue à une (aux) corde (s) vocale (s) avec une mobilité normale ou altérée (Fig. 71) Fig. 70 a, b Fig. 71 a, b 42

41 Larynx T3 Tumeur limitée au larynx avec fixation d une corde vocale (Fig. 72) T4a Tumeur traversant les cartilages cricoïde ou thyroïde et/ou envahissant d autres tissus situés au-delà du larynx, p. ex. la trachée, les parties molles du cou y compris les muscles profonds/extrinsèques de la langue (génioglosse, hyoglosse, palato-glosse et stylo-glosse), les muscles du cou, la thyroïde, l œsophage (Fig. 73) Fig. 72 a, b Tumeur avec fixation d une corde vocale Fig. 73 a, b Tumeur traversant le cartilage thyroïde 43

42 Larynx T4b Tumeur envahissant l espace prévertébral, les structures médiastinales ou englobant l artère carotide (Fig. 74) Fascia prévertébral Fig. 74 Tumeur envahissant l espace prévertébral N Adénopathies régionales Voir p. 4. Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. 44

43 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal (ICD-O, C30.0, C31.0, 1) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Régions et sites anatomiques (C30.0) (Fig. 75) 1. Fosses nasales - Septum - Plancher - Paroi externe - Vestibule Sinus ethmoïdal Sinus maxillaire Fosse nasale Fig

44 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal 2. Sinus maxillaire (C31.0) (Fig. 76) 3. Sinus ethmoïdal (C31.1) (Fig. 76) - Gauche - Droit Adénopathies régionales Voir p. 4. Sinus ethmoïdal Sinus maxillaire Fig

45 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal Classification clinique TN T Tumeur primitive TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 La tumeur primitive n est pas décelable Tis Carcinome in situ Sinus maxillaire T1 Tumeur limitée à la muqueuse sans ulcération ou destruction osseuse (Fig. 77) T2 Tumeur avec érosion ou destruction osseuse, excepté pour la paroi postérieure de la cavité, mais incluant la voûte palatine et/ou le méat nasal moyen (Fig. 78) Fig. 77 Fig

46 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal T3 Tumeur envahissant l une des structures suivantes : paroi osseuse postérieure du sinus maxillaire, tissus sous-cutanés, plancher ou paroi interne de l orbite, fosse ptérygoïde, sinus ethmoïdal (Figs. 79, 80) Fig. 79 Fig. 80 Tumeur du sinus maxillaire envahissant la paroi interne de l orbite et du sinus ethmoïdal 48

47 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal T4a Tumeur envahissant l une des structures suivantes : contenu de la région antérieure de l orbite, peau de la joue, aile interne de l apophyse ptérygoïde, fosse sous-temporale, fascia cribriformis, sinus sphénoïdal ou frontal (Figs. 81, 82) Fig. 81 Fig

48 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal T4b Tumeur envahissant l une des structures suivantes : sommet de l orbite, duremère, cerveau, fosse cérébrale moyenne, nerfs crâniens autres que la branche maxillaire supérieure du nerf trijumeau (V2), nasopharynx, clivus (Fig. 83) Fig. 83 Fosses nasales et sinus ethmoïdal T1 Tumeur limitée à l un des sites des fosses nasales ou du sinus ethmoïdal, avec ou sans envahissement osseux (Figs. 84, 85) 50

49 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal Cavité nasale Fig. 84 Fig

50 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal T2 T3 Tumeur envahissant deux portions d un même site ou s étendant à un site adjacent situé dans le complexe naso-ethmoïdal, avec ou sans envahissement osseux (Fig. 86) Tumeur envahissant la paroi interne ou le plancher de l orbite, le sinus maxillaire, le palais ou le fascia cribriformis (Fig. 87) Cavité nasale Fig. 86 Orbite Tumeur ethmoïdal envahissant le plancher de l orbite et le fascia cribriformis Sinus maxillaire Fig

51 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal T4a Tumeur envahissant l une des structures suivantes : contenu de la région antérieure de l orbite, peau du nez ou de la joue, extension minime à la fosse cérébrale antérieure, à l aile interne de l apophyse ptérygoïde, au sinus sphénoïdal ou frontal (Fig. 88) Fig. 88 Tumeur du sinus ethmoïdal avec envahissement des sinus frontaux et de la fosse cérébrale antérieure 53

52 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal T4b Tumeur envahissant l une des structures suivantes : sommet de l orbite, duremère, cerveau, fosse cérébrale moyenne, nerfs crâniens autres que V2, nasopharynx, clivus (Fig. 89) Fig. 89 Tumeur du sinus ethmoïdal avec envahissement de la fosse cérébrale moyenne et du cerveau N Adénopathies régionales Voir p. 4. Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. 54

53 Glandes salivaires Glandes salivaires (ICD-O C07, C08) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes des glandes salivaires majeures : glandes parotides (C07.9), sous-mandibulaires (sous-maxillaires) (C08.0) et sous-linguales (C08.1). Les tumeurs des glandes salivaires mineures (glandes muco-sécrétantes de la muqueuse du tractus aérodigestif supérieur) ne sont pas comprises dans cette classification. Il est nécessaire d avoir une confirmation histologique de la lésion. Ganglions lymphatiques régionaux Les ganglions lymphatiques régionaux sont les ganglions cervicaux (voir p. 4, 5). Classification clinique TNM T Tumeur primitive TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 La tumeur primitive n est pas décelable T1 T2 Tumeur à 2 cm dans sa plus grande dimension sans extension extraglandulaire (Fig. 90) 2 cm T 4 cm dans sa plus grande dimension sans extension extraglandulaire* (Fig. 91) Note : * L extension locale est clinique ou macroscopiquement évidente : envahissement de la peau, des parties molles, des os ou des structures nerveuses. Un envahissement microscopique isolé n est pas considéré comme une extension locale. 55

54 Glandes salivaires Nerf lingual Nerf hypoglosse Fig. 90 Classification clinique fondée sur l absence de paralysie ou l absence d extension extraglandulaire locale macroscopique. Coupe frontale passant par la région prémolaire Mastoïde Nerf facial Isthme de la glande parotide Nerf facial Fig. 91 Coupe horizontale passant par la glande parotide entre les lobes superficiel et profond 56

55 Glandes salivaires T3 Tumeur de plus de 4 cm et/ou avec extension extraparenchymateuse* (Figs. 92, 93) Note : * Voir p. 55. Fig. 92 a, b. Tumeur de plus de 4 cm sans extension extraparenchymateuse Fig. 93 a, b. Tumeur de plus de 4 cm avec extension extraparenchymateuse 57

56 Glandes salivaires T4a Tumeur envahissant la peau, le maxillaire, le conduit auditif ou le nerf facial (Fig. 94) T4b Tumeur envahissant la base du crâne, l aile interne de l apophyse ptérygoïde ou englobant l artère carotide (Fig. 95) Fig. 94 Tumeur de plus de 4 cm sans extension extraparenchymateuse Base du crâne N Adénopathies régionales Voir p. 4. Fig. 95 Classification histopathologique ptn Les catégories pt et pn correspondent aux catégories T et N. 58

57 Glande thyroïde Glande thyroïde (ICD-O C73) (Fig. 96) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable pour permettre une sous-division selon le type histologique. Ganglions lymphatiques régionaux (Fig. 97) Les ganglions lymphatiques régionaux sont cervicaux (1) et médiastinaux supérieurs (2). Étage cervical (1) Étage médiastinal supérieur (2) Fig. 96 Fig

58 Glande thyroïde Classification clinique TN T Tumeur primitive TX La tumeur primitive ne peut être évaluée T0 La tumeur primitive n est pas décelable Tous les types histologiques, excepté le carcinome indifférencié T1 Tumeur de 2 cm ou moins dans sa plus grande dimension, limitée à la thyroïde (Fig. 98) T2 Tumeur de plus de 2 cm, ne dépassant pas 4 cm dans sa plus grande dimension, limitée à la thyroïde (Fig. 99) T3 Tumeur de plus de 4 cm dans sa plus grande dimension, limitée à la thyroïde ou tumeur avec extension extrathyroïdienne minime (p. ex. extension au muscle sterno-thyroïdien ou aux tissus mous périthyroïdiens) (Figs. 100, 101) T4a Tumeur s étendant au-delà de la capsule thyroïdienne et envahissant l une des structures suivantes : tissus mous sous-cutanés, larynx, trachée, œsophage, nerf récurrent (Fig. 102) T4b Tumeur envahissant le fascia prévertébral, les vaisseaux médiastinaux ou englobant l artère carotide (Fig. 103) Note : Les tumeurs multifocales doivent être codées (m) (la plus grosse détermine la classification), p. ex. T2(m). Fig. 98 Fig

59 Glande thyroïde Extension minimale Fig. 100 Fig. 101 Carcinome indifférencié (tous sont classés en T4) T4a Tumeur (de toute taille) limitée à la thyroïde, considérée comme chirurgicalement résécable T4b Tumeur (de toute taille) s étendant au-delà de la capsule thyroïdienne, considérée comme chirurgicalement non résécable Trachée Vaisseaux médiastinaux Fig. 102 Fig

60 Glande thyroïde N Adénopathies régionales NX Les adénopathies régionales ne peuvent être évaluées N0 Pas d adénopathie régionale métastatique N1a Métastase au niveau VI (ganglions prétrachéaux et paratrachéaux, y compris prélaryngés) (Fig. 104) N1b Autres métastases ganglionnaires cervicales unilatérales, bilatérales ou controlatérales ou médiastinales supérieures/inférieures (Fig. 105) Fig

61 Glande thyroïde Fig. 105 Classification histopathologique ptnm Les catégories pt, pn et pm correspondent aux catégories T, N et M. pn0 L examen histologique du curage cervical sélectif doit porter sur six ou plus ganglions. Si les ganglions lymphatiques examinés sont négatifs, mais que le nombre habituellement réséqué n est pas atteint, classer en pn0. 63

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE ITEMS ECN 77. Angine et pharyngite de l'enfant et de l'adulte. 90. Infections naso-sinusiennes de l'enfant et de l'adulte. 145. Tumeurs de la cavité

Plus en détail

Cancer de la peau Mélanome malin de la peau

Cancer de la peau Mélanome malin de la peau Cancer de la peau....................... 167 Mélanome malin de la peau.............. 171 s de la peau Note préliminaire Cette classification ne s applique qu aux épithéliomas cutanés et ne comprend pas

Plus en détail

REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU

REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU I) Les régions du crâne. Le crâne peut être divisé en 2 parties : - La cavité crânienne contenant l encéphale. - Les 4 régions pariétales. 1.

Plus en détail

TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes

TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes manoeuvres dynamiques en TDM en fonction de la localisation

Plus en détail

Eléments anatomiques du cou

Eléments anatomiques du cou Eléments anatomiques du cou Structures osseuses Structures cartilagineuses Structures musculaires Structures vasculaires Structures nerveuses Anatomie cervicale - Structures osseuses d arrière en avant

Plus en détail

Apport du scanner dans l analyse des adénopathies O.R.L. en TEP-TDM. Dr F. BERNARD Pr M. FARAGGIrésentation APRAMEN

Apport du scanner dans l analyse des adénopathies O.R.L. en TEP-TDM. Dr F. BERNARD Pr M. FARAGGIrésentation APRAMEN Apport du scanner dans l analyse des adénopathies O.R.L. en TEP-TDM Dr F. BERNARD Pr M. FARAGGI Vue Sagittale Cavité nasale Cavité buccale Nasopharynx Cavum Rhinopharynx Oropharynx Images tirées de Google

Plus en détail

THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE

THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 2 CANCER DES LEVRES... 3 CANCER DE LA FACE INTERNE DE

Plus en détail

Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales

Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales Cancers du poumon..................... 135 Mésothéliome pleural................... 146 Tumeurs des poumons et tumeurs pleurales Note préliminaire La classification s applique aux cancers du poumon et au

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

DOCUMENT D E TR AVAIL

DOCUMENT D E TR AVAIL Chapitre 5 Cancers du larynx Cancer laryngé supra-glottique Classification TNM T1 : Tumeur limitée à un site anatomique, mobilité normale T2 : Tumeur étendue à plus d un site supra glottique à la glotte,

Plus en détail

Tumeurs du sein (ICD-O C50)

Tumeurs du sein (ICD-O C50) Tumeurs du sein (ICD-O C50) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Le siège précis du point de départ de la

Plus en détail

LES VOIES D EXTENSION

LES VOIES D EXTENSION LES VOIES D EXTENSION DES TUMEURS DU CAVUM F. BEN AMARA*, Y.HENTATI*, A.SALEM*, M.SAHNOUN*, H.RAJHI*, R.HAMZA*, N.MNIF* M.MARRAKCHI**, H.HAJRI**, M.FERJAOUI** *Service d Imagerie Médicale. EPS Charles

Plus en détail

Cancers de l oropharynx

Cancers de l oropharynx Cancers de l oropharynx LES CANCERS DE L'OROPHARYNX : ASPECTS GENERAUX. Données épidémiologiques : Les carcinomes de l'oropharynx sont dans 95 % des cas carcinomes épidermoïdes. L'homme est touché trois

Plus en détail

Les Voies Aériennes (Aérifères) Supérieures

Les Voies Aériennes (Aérifères) Supérieures Les Voies Aériennes (Aérifères) Supérieures Les voies aérifères, sont les cavités et les conduits, que parcoure l air inspiré, depuis les narines et la bouche, jusqu aux alvéoles pulmonaires, siège des

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Cancers du poumon (ICD-OC34)

Cancers du poumon (ICD-OC34) Cancers du poumon (ICD-OC34) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est nécessaire pour permettre la subdivision selon le type

Plus en détail

Pénis Prostate Testicule Rein Bassinet et uretère Vessie Urètre

Pénis Prostate Testicule Rein Bassinet et uretère Vessie Urètre Pénis................................... 242 Prostate................................ 249 Testicule................................ 255 Rein.................................... 266 Bassinet et uretère......................

Plus en détail

Cancers ORL Classification

Cancers ORL Classification 1 Histologie Carcinome épidermoïde ( 95% ) infiltrant moins radiosensible ( susceptible de migrer à partir des ganglions ) in situ ulcérant végétant = bourgeonnant plus radiosensible non infiltrant, T

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx Bilan initial d un patient présentant un cancer de l hypopharynx - Examen clinique ORL : laryngoscopie indirecte, fibroscopie avec étude de la mobilité pharyngolaryngée ++, palpation

Plus en détail

CORRECTION Séance n 4 Semaine du 28/04/2014

CORRECTION Séance n 4 Semaine du 28/04/2014 TUTORAT UE TC 2013-2014 Anatomie CORRECTION Séance n 4 Semaine du 28/04/2014 Glandes salivaires - ATM - Cavité orale Pr Captier - Bonafé - Favre de Thierrens Séance préparée par les tuteurs du TSN QCM

Plus en détail

TUTORAT UEspéTC Anatomie Séance 2 03/ 05 /2012

TUTORAT UEspéTC Anatomie Séance 2 03/ 05 /2012 TUTORAT UEspéTC 2011-2012 Anatomie Séance 2 03/ 05 /2012 Séance préparée par Nîmes QCM n 1 : Concernant l espace rétro-stylien, quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) a) La membrane bucco-pharyngienne

Plus en détail

ANATOMIE DE LA REGION LINGUALE

ANATOMIE DE LA REGION LINGUALE ANATOMIE DE LA REGION LINGUALE I) INTRODUCTION 1. Généralités La langue est un organe musculaire et muqueux, ovalaire, qui repose sur le plancher lingual. Elle est formée d un squelette ostéo-fibreux (os

Plus en détail

I - Introduction. II - Glande parotide

I - Introduction. II - Glande parotide I - Introduction Les glandes salivaires sont destinées à la sécrétion de la salive qui est une aide à la mastication, à la digestion et à la protection de la muqueuse orale. Elles comprennent les glandes

Plus en détail

IMAGERIE DES TUMEURS DE L OROPHARYNX ET DE LA CAVITE ORALE

IMAGERIE DES TUMEURS DE L OROPHARYNX ET DE LA CAVITE ORALE CENTRE OSCAR LAMBRET - LILLE JFR 2005 IMAGERIE DES TUMEURS DE L OROPHARYNX ET DE LA CAVITE ORALE G. HURTEVENT-LABROT H. BRUGE-GRIVET Pour faciliter l utilisation de ce kit, vous pourrez, selon le temps

Plus en détail

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES Stade pour le phéochromocytome / paragangliome ANNEXES Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 5 cm A : Extension locale B : N1 C : Thrombose Métastases Classification par stades : cancer médullaire Stade

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Chapitre 6 Cancers de l hypopharynx Cancer du sinus piriforme et carrefour des trois replis Classification TNM T1 : Tumeur limitée au sinus piriforme et 2 cm dans sa plus grande dimension T2 : Tumeur >

Plus en détail

Radio-Anatomie ORL. P Henrot Centre Alexis Vautrin Vandoeuvre-lès-Nancy

Radio-Anatomie ORL. P Henrot Centre Alexis Vautrin Vandoeuvre-lès-Nancy Radio-Anatomie ORL P Henrot Centre Alexis Vautrin Vandoeuvre-lès-Nancy Introduction Classique : par région étages du pharynx + cavité orale + cavités sinuso-nasales Adaptée pour les carcinomes épidermoïdes

Plus en détail

Lymphatiques de la tête et du cou

Lymphatiques de la tête et du cou Lymphatiques de la tête et du cou Généralités 2 Les tissus, liquides et cellules intéressés par la défense contre l infection, le cancer et les agressions par des corps étrangers, sont nombreux et disséminés

Plus en détail

TUTORAT UE ATC Concours blanc n 2 23, 24 et 25 avril 2015

TUTORAT UE ATC Concours blanc n 2 23, 24 et 25 avril 2015 + TUTORAT UE ATC 2014-2015 Concours blanc n 2 23, 24 et 25 avril 2015 Noircir ( ) sur la feuille de réponse jointe la (ou les) proposition(s) exactes parmi les 6 items proposés : Si : - Toutes les propositions

Plus en détail

ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM

ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM Z.JAMALEDDINE; S.ELHADDAD, R.LATIB, I.CHAMI. M. BOUJIDA, L.JROUNDI Institut Nationale D oncologie Service de Radiologie RABAT MAROC INTRODUCTION Cavum ou nasopharynx

Plus en détail

TUTORAT UE ATC Tête et du cou Séance n 4 Semaine du 25/04/2016

TUTORAT UE ATC Tête et du cou Séance n 4 Semaine du 25/04/2016 TUTORAT UE ATC 2015-2016 Tête et du cou Séance n 4 Semaine du 25/04/2016 Larynx Pharynx - Glandes Pr Captier Séance préparée par Julie TESSON et Elsa PIALOUX (ATM) QCM n 1 : Concernant les généralités

Plus en détail

DM UE 12 - Partie 1. Le rachis cervical

DM UE 12 - Partie 1. Le rachis cervical DM UE 12 - Partie 1 Le rachis cervical 1- Le rachis cervical est convexe en arrière 2- C1 et C2 forment le rachis cervical supérieur 3- Le rachis cervical inférieur est formé uniquement de vertèbres types

Plus en détail

TUTORAT UE spé TC Anatomie Séance n 6 Semaine du 28 / 03 / 2011

TUTORAT UE spé TC Anatomie Séance n 6 Semaine du 28 / 03 / 2011 TUTORAT UE spé TC 2010-2011 Anatomie Séance n 6 Semaine du 28 / 03 / 2011 Mr CAPTIER Fin thyroïde Pharynx Glandes Salivaires Séance préparée par Edith D. et Sophie B. QCM n 1 : Quelles sont les propositions

Plus en détail

Tutorat Associatif Toulousain Année universitaire PACES Rangueil

Tutorat Associatif Toulousain Année universitaire PACES Rangueil Tutorat Associatif Toulousain Année universitaire 2013-2014 PACES Rangueil CONCOURS BLANC EPREUVE DE TÊTE ET COU 15 QCMs - 20 Minutes Semaine du 07 Avril 2014 QCM 1 : A propos de l'ethmoide : A. La lame

Plus en détail

1- La forme 2- structure III- Rôle de l os hyoïde. Dr Boukabache L

1- La forme 2- structure III- Rôle de l os hyoïde. Dr Boukabache L Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Université de Constantine 3 Faculté de médecine CHU de Constantine Laboratoire d Anatomie Cours pour étudiants de deuxième année de médecine Le

Plus en détail

Radio-Anatomie Anatomie ORL

Radio-Anatomie Anatomie ORL Radio-Anatomie ORL P Henrot Centre Alexis Vautrin Vandoeuvre-lès-Nancy 2013 MN Introduction Classique : par région étages du pharynx + cavité orale + cavités sinuso- nasales Adaptée pour les carcinomes

Plus en détail

Les muscles de la tête et du cou

Les muscles de la tête et du cou Les muscles de la tête et du cou Les muscles de la tête et du cou permettent l orientation de la tête. Ces muscles assurent également les mimiques du visage (part importante de la communication non verbale).

Plus en détail

Les artères de la tête et du cou sont des «ponts de vie» entre le cœur d une part et le cou et la tête d autre part

Les artères de la tête et du cou sont des «ponts de vie» entre le cœur d une part et le cou et la tête d autre part Les artères de la tête et du cou sont des «ponts de vie» entre le cœur d une part et le cou et la tête d autre part 11/04/2009 Dr. ABDALLAH -Artères tête et cou 2 Plan du cours Artère carotide commune.

Plus en détail

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR.

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Chapitre 9 Cancers du cavum Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Généralités Classification OMS basées sur le degré de différenciation

Plus en détail

LIN-1621 Phonétique. Lucie Ménard Laboratoire de phonétique, UQAM

LIN-1621 Phonétique. Lucie Ménard Laboratoire de phonétique, UQAM LIN-1621 Phonétique Lucie Ménard Laboratoire de phonétique, UQAM 1 2. Phonétique articulatoire Trois composantes principales de l appareil phonatoire: le système respiratoire (les poumons) le système laryngé

Plus en détail

TUTORAT UE ATC Anatomie Séance n 1 Semaine du 08/04/2013

TUTORAT UE ATC Anatomie Séance n 1 Semaine du 08/04/2013 TUTORAT UE ATC 2012-2013 Anatomie Séance n 1 Semaine du 08/04/2013 Cavités osseuses de la face et muscles de la tête et du cou Pr. Captier Séance préparée par Aude BRU et Gauthier SARRABERE (ATM²) QCM

Plus en détail

Anatomie Humaine et Embryologique

Anatomie Humaine et Embryologique Anatomie Humaine et Embryologique Le voile du palais Plan du document: I. Introduction II. Les muscles du voile du palais 1. Muscles 1. Une paire médiane 1. Muscle palato-staphylin (Azygos de la luette)

Plus en détail

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953.

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953. Cancer du larynx Intérêt de la TDM A propos de 70 cas S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août 1953. CHU Ibn Rochd Casablanca. Maroc INTRODUCTION - Cancer du larynx:

Plus en détail

Les cavités de la face

Les cavités de la face Les cavités de la face La face présente des cavités qui contiennent, entre autres, les organes des sens : Les orbites (vision) La cavité nasale (olfaction entre autres) cavités osseuses de la face Les

Plus en détail

Cours 30 de Neurologie : Anatomie de la cavité buccale et des glandes salivaires

Cours 30 de Neurologie : Anatomie de la cavité buccale et des glandes salivaires Ronéotypeur : QUAZI Marc Siam Le 18/03 Ronéolecteur : HUSSAIN Harris Cours 30 de Neurologie : Anatomie de la cavité buccale et des glandes salivaires NB : Le professeur nous a indiqué que s il nous donnait

Plus en détail

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc APPORT DU SCANNER SPIRALE DANS LE BILAN D EXTENSION LOCOREGIONAL DU CANCER DU LARYNX A PROPOS DE 93 CAS M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service

Plus en détail

Tumeurs ophtalmiques. Notes préliminaires

Tumeurs ophtalmiques. Notes préliminaires Carcinome de la paupière................ 293 Carcinome de la conjonctive.............. 296 Mélanome malin de la conjonctive........ 300 Mélanome malin de l'uvée............... 304 Rétinoblastome.........................

Plus en détail

Chapitre 2 : Anatomie de la cavité buccale. Professeur Olivier PALOMBI

Chapitre 2 : Anatomie de la cavité buccale. Professeur Olivier PALOMBI UE Odontologie hapitre 2 : Anatomie de la cavité buccale Professeur Olivier PALOMBI Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Philtrum Lèvre sup. Palais

Plus en détail

Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca

Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca - La fosse ptérygo-palatine (F.P.P) est un espace étroit graisseux, lieu

Plus en détail

Poumon droit, Vue latérale

Poumon droit, Vue latérale Poumon droit, Vue latérale Apex du poumon Lobe supérieur Lobe sup., face costale Scissure horizontale du poumon droit Lobe inférieur Lobe moy. du poumon droit, face costale Scissure oblique Bord inférieur

Plus en détail

UE ATC - Anatomie de la tête et du cou

UE ATC - Anatomie de la tête et du cou UE ATC - Anatomie de la tête et du cou Recueil de croquis non légendés, d après le cours du Professeur Guillaume Captier Remerciements En premier lieu, nous voudrions remercier le Professeur Guillaume

Plus en détail

Le nerf trijumeau un «maquillage» g. sensitif du visage

Le nerf trijumeau un «maquillage» g. sensitif du visage Le nerf trijumeau un «maquillage» g sensitif du visage Introduction Tronc du nerf Nerf ophtalmique (V1) Nerf maxillaire (V2) Nerf mandibulaire (V3) Anatomie fonctionnelle Ou: 5 ème paire crânienne = nerf

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL RÉGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS CERVICO-FACIALES

RÉFÉRENTIEL RÉGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS CERVICO-FACIALES RÉFÉRENTIEL RÉGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS CERVICO-FACIALES Ce référentiel régional a été validé par le Groupe Thématique Régional «Tumeurs cervico-faciales», groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

REGIONS ANATOMIQUES SUPERFICIELLES DU VISAGE : ZONES A RISQUE. Dr Bernadette Pasquini

REGIONS ANATOMIQUES SUPERFICIELLES DU VISAGE : ZONES A RISQUE. Dr Bernadette Pasquini REGIONS ANATOMIQUES SUPERFICIELLES DU VISAGE : ZONES A RISQUE Dr Bernadette Pasquini Vascularisation faite par: Artère faciale : branche de la CE Artère temporale superficielle : branche terminale de

Plus en détail

NT SPé 12 n 2. Orianne et Olivia

NT SPé 12 n 2. Orianne et Olivia NT SPé 12 n 2 Orianne et Olivia De quoi on va parler? 1- Cavité nasale 2- Cavité orale 3- Orbite 4- Muscles 5- Glandes salivaires 6- Oreille Cavité nasale Introduction 1 cavité divisée en deux fosses nasales

Plus en détail

La cavité orale. Configuration générale de la cavité orale

La cavité orale. Configuration générale de la cavité orale La cavité orale Configuration générale de la cavité orale La cavité orale représente : - Le 1/3 antérieur de la face = Région orofaciale (SMAS) - Eléments issus du 1 er arc branchial : 4 Muscles masticateurs

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx - juillet 2010 - Carcinomes de l hypopharynx L hypopharynx est le conduit musculo-muqueux qui s étend de l oropharynx

Plus en détail

CANCERS DU LARYNX. Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France

CANCERS DU LARYNX. Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France CANCERS DU LARYNX Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France Données épidémiologiques l 25 % des tumeurs des VADS l 5 % des cancers l FDR majeur = Tabac l Sex Ratio : 97 % d

Plus en détail

OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE anatomie physiologie

OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE anatomie physiologie OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE anatomie physiologie IFSI croix rouge 10 mars 2009 Dr Coulet Olivier Service ORL et chirurgie cervico-faciale Hôpital Laveran Anatomie et physiologie de l oreille Coupe frontale

Plus en détail

Myologie de la tête et du cou. Séance 2 ATC

Myologie de la tête et du cou. Séance 2 ATC Myologie de la tête et du cou Séance 2 ATC QCM n 1 : Concernant les généralités sur les muscles peauciers, choisir la ou les proposition(s) exacte(s). A. Les muscles peauciers présentent des insertions

Plus en détail

Squelette de la face. Dr MOUALEK S

Squelette de la face. Dr MOUALEK S Squelette de la face Dr MOUALEK S. 2016-2017 Les os de la face 14 os 2 impairs Vomer Mandibule 6 pairs Maxillaire sup, Cornet sup, Palatin, Os malaire, Os nasal, Os lacrymal Vomer Os unique et médian,

Plus en détail

REFERENTIEL DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURES

REFERENTIEL DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURES REFERENTIEL DES PAYS DE LA LOIRE POUR LA PRISE EN CHARGE DES CANCERS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURES mars 2004 1 Ont participé à l élaboration de ce référentiel : - Dr Christophe Allavena : Radiothérapie

Plus en détail

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL 3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL POITIERS 16 novembre 2016 CAS CLINIQUE n 1 Cancer de l hypopharynx localement avancé : un changement de paradigme? Florence ROUSSEAU-COSTE (Poitiers) CAS CLINIQUE

Plus en détail

ANATOMIE DU MAXILLAIRE SUPERIEUR. fifi_20

ANATOMIE DU MAXILLAIRE SUPERIEUR. fifi_20 ANATOMIE DU MAXILLAIRE SUPERIEUR fifi_20 Le maxillaire est un os pair de la face. Il s articule s avec tous les autres os de la face. Il est situé au dessus de la cavité buccale,, au dessous des cavités

Plus en détail

120 Imagerie des sinus

120 Imagerie des sinus Fig. 5-9 Adénocarcinome de l éthmoïde Coupes TDM axiale (A) et coronale (B), IRM séquences axiale T1 (C), T2 axiale (D) et coronale (F), T1 FatSat injectées axiale (E) et coronale (G) : masse de signal

Plus en détail

Anatomie Humaine et Embryologique

Anatomie Humaine et Embryologique Anatomie Humaine et Embryologique 1 - Artères de la tête et du cou Plan du document: I. Introduction II. Artère carotide primitive 1. Origine 1. Artère carotide primitive à droite 2. Artère carotide primitive

Plus en détail

Séance 3 : Anatomie générale de la tête et du cou.

Séance 3 : Anatomie générale de la tête et du cou. Séance 3 : Anatomie générale de la tête et du cou. QCM n 1 : Concernant les généralités de l extrémité céphalique, choisir la ou les proposi8on(s) exacte(s). A. Le crâne, ou splanchnocrâne, est la par3e

Plus en détail

TNM Atlas. Guide illustré de la classification TNM/pTNM des tumeurs malignes

TNM Atlas. Guide illustré de la classification TNM/pTNM des tumeurs malignes TNM Atlas Guide illustré de la classification TNM/pTNM des tumeurs malignes Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Ch. Wittekind, F. L. Greene, R. V. P. Hutter, M. Klimpfinger,

Plus en détail

La région génienne. Elle occupe les parties latérales de la face de part et d autre de la région labiale

La région génienne. Elle occupe les parties latérales de la face de part et d autre de la région labiale La région génienne Origine: latin «gena» = joue Elle occupe les parties latérales de la face de part et d autre de la région labiale Deux parties: région infra-orbitaire Région buccale Cutanées Limites

Plus en détail

Université de Bordeaux CONCOURS PACES - PARAMEDICAUX. UE12s. Anatomie Tête et Cou. Jeudi 30 avril Durée de l épreuve : 30 minutes

Université de Bordeaux CONCOURS PACES - PARAMEDICAUX. UE12s. Anatomie Tête et Cou. Jeudi 30 avril Durée de l épreuve : 30 minutes Université de Bordeaux CONCOURS PACES - PARAMEDICAUX UE12s Anatomie Tête et Cou Jeudi 30 avril 2015 Durée de l épreuve : 30 minutes Recommandations Le sujet comporte 5 pages (page de garde non comprise)

Plus en détail

Notion de musculature extrinsèque et intrinsèque du larynx

Notion de musculature extrinsèque et intrinsèque du larynx ANATOMIE ANATOMIE ANATOMIE Notion de musculature extrinsèque et intrinsèque du larynx Muscles extrinsèques : Amarrent le larynx aux structures osseuse voisines Muscles intrinsèques +++ : Rôle majeur dans

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU LARYNX

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU LARYNX ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU LARYNX PLAN Introduction 1- Généralités 1-1- Définition 1-2- Intérêt 1-3- Objectifs 2- Anatomie 2-1- Anatomie descriptive 2-1-1- Situation 2-1-2- Forme 2-1-3- Configuration externe

Plus en détail

ANATOMIE de l appareil respiratoire

ANATOMIE de l appareil respiratoire ANATOMIE de l appareil respiratoire Cours 2/4 Les voies aériennes supérieures Le nez Les fosses nasales Les sinus Le pharynx Le larynx Les fosses nasales muqueuse olfaceve cornets muqueuse pituitaire Vue

Plus en détail

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas)

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) NEJHY. W, GHARBI. A, MOUSSALI. N, EL BENNA. N, ABDELOUAFI. A Service de Radiologie 20 Août, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Introduction

Plus en détail

Ostéologie du crane Vue Antérieure

Ostéologie du crane Vue Antérieure Ostéologie du crane La tête osseuse est constituée de deux parties, le crane proprement dit ( partie volumineuse ) et la face. On parle de squelette cranio faciale qui est l extrémité céphalique du corps.

Plus en détail

Anat CC M. Monsarat 4/11/2014. Plancher buccal :

Anat CC M. Monsarat 4/11/2014. Plancher buccal : 3 régions fondamentales : - parotidienne - sublinguale - submandibulaire I Le Plancher Buccal 1. Localisation : Plancher buccal : Le plancher buccal est la zone située entre les arcades mandibulaires (en

Plus en détail

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX

1-Le frontal PLAN. 2-L occipital. 3-Le sphénoïde 10/02/2014 ANATOMIE TETE ANESTHESIE EN ORL LES ACTES CHIRURGICAUX 1-Le frontal Dr F. Philip 02/2014 ANATOMIE TETE Crâne osseux PLAN 4 MEDIANTS-2 LATERAUX PAIRES -LES 14 OS DE LA FACE Face Anatomie Innervation (V VII) COU GLANDES Thyroïde -parathyroïdes Glandes salivaires

Plus en détail

Connaissances V. ORL

Connaissances V. ORL Connaissances V. ORL 87 Adénocarcinome de l ethmoïde Item 154. Tumeurs des os primitives et secondaires. Item Fig. 87.1. IRM coupe coronale séquence T1 avec injection et suppression de graisse. 1 : tumeur

Plus en détail

L appareil branchial

L appareil branchial L appareil branchial I. Introduction: 1. Définition. 2. Rappel. II. Les arcs branchiaux. III. Les poches branchiales: 1. Ectoblastiques. 2. Entoblastiques. IV. Le plancher du pharynx. V. Les malformations

Plus en détail

IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle

IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle Pour le Collège des Enseignants de Radiologie de France (CERF) : Relecture

Plus en détail

Gouttière carotidienne

Gouttière carotidienne Gouttière carotidienne POINTS ESSENTIELS ++ Les parois Paroi latérale Nerf petit occipital Nerf grand auriculaire Nerf transverse Veine jugulaire externe dans un dédoublement du fascia cervical: lors de

Plus en détail

Université de Bordeaux Collège Sciences de la Santé CONCOURS PACES - PARAMEDICAUX. UE12s. Anatomie Tête et Cou. Jeudi 12 juin 2014

Université de Bordeaux Collège Sciences de la Santé CONCOURS PACES - PARAMEDICAUX. UE12s. Anatomie Tête et Cou. Jeudi 12 juin 2014 Université de Bordeaux Collège Sciences de la Santé CONCOURS PACES - PARAMEDICAUX UE12s Anatomie Tête et Cou Jeudi 12 juin 2014 Durée de l épreuve : 30 minutes Recommandations Le sujet comporte 4 pages

Plus en détail

TETE ET COU QCM 1 A propos de la cavité orbitaire, indiquez la ou les proposition(s) exacte(s)

TETE ET COU QCM 1 A propos de la cavité orbitaire, indiquez la ou les proposition(s) exacte(s) TETE ET COU QCM 1 A propos de la cavité orbitaire, indiquez la ou les proposition(s) exacte(s) A. Au niveau de la cavité orbitaire, le sphénoïde est inférieur à l os frontal et en dehors de l ethmoïde

Plus en détail

LE LARYNX. Pr BABA-AHMED

LE LARYNX. Pr BABA-AHMED LE LARYNX I- Introduction : Le larynx : c est la partie supérieure hautement différencié du tube aérifère. C est l organe essentiel de la phonation. A- La situation : Le larynx est situé dans la partie

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

, ,.11. t,a " 1. ventral. ~UChe

, ,.11. t,a  1. ventral. ~UChe 9 3 6 -----.., 10 4 2 t,a " 1 7 1,.11, 1 5 ~I. : 8 ventral Schéma numéro 2 : coupe sémi schématique du cou passant par la sixième vertèbre cervicale (vue inférieure de coupe) ~UChe Concours PA CES

Plus en détail

Coupe des organes vestibulaires avec ses aspects ultramicroscopiques

Coupe des organes vestibulaires avec ses aspects ultramicroscopiques ASTICO : Association des Internes et Chefs de clinique d'orl de Tours - Items de l'évaluation TERMINAL Anatomie : exposer un schéma d'anatomie portant sur le sujet suivant. 1. Coupe coronale et axiale

Plus en détail

Cancers des glandes salivaires

Cancers des glandes salivaires Cancers des glandes salivaires ASPECTS GENERAUX Ces tumeurs intéressent les glandes salivaires principales (parotides, glandes sousmandibulaires et sub-linguales) ou accessoires réparties dans la muqueuse

Plus en détail

Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx

Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx Données cliniques Mr A.M, 48 ans. ATCD : médical : diabète sous insuline tabac : 20 PA Mode de vie : commerçant Histoire de la maladie : dysphonie

Plus en détail

Anatomie Humaine et Embryologique

Anatomie Humaine et Embryologique Anatomie Humaine et Embryologique Le trijumeau (V) Plan du document: 2. Des branches nasales 3. Des branches labiales supérieures 4. Nerf dentaire supérieur et moyen 5. Nerf dentaire supérieur et antérieur

Plus en détail

Séance n 3 Semaine du 21/04/2014

Séance n 3 Semaine du 21/04/2014 TUTORAT UE TC 2013-2014 Anatomie de la Tête et du Cou Séance n 3 Semaine du 21/04/2014 Loge viscérale du cou Pr Captier Séance préparée par les tuteurs stagiaires de TC de l ATM² QCM n 1 : Concernant les

Plus en détail

CORRECTION Séance de pâques

CORRECTION Séance de pâques TUTORAT spetc 2010-2011 Anatomie CORRECTION Séance de pâques La cavité orale - l articulation temporo-mandibulaire Dr. FAVRE, Dr. EGEA Séance préparée par Denis MANTEAU et Julie DUMAY. QCM n 1 : A C E

Plus en détail

Tronc cérébral. 3 étages D. Hasboun. Moelle allongée (bulbe rachidien) Pont (protubérance annulaire) Mésencéphale Cervelet en arrière

Tronc cérébral. 3 étages D. Hasboun. Moelle allongée (bulbe rachidien) Pont (protubérance annulaire) Mésencéphale Cervelet en arrière Tronc cérébral 2005 2006 3 étages Moelle allongée (bulbe rachidien) Pont (protubérance annulaire) Mésencéphale Cervelet en arrière 1 Situation : Fosse postérieure Écaille de l occipital Clivus Ap. basilaire

Plus en détail

Vascularisation de la tête et du cou. Séance 3

Vascularisation de la tête et du cou. Séance 3 Vascularisation de la tête et du cou Séance 3 QCM n 1 : Concernant l artère subclavière, choisir la ou les proposition(s) exacte(s). A. A droite elle forme le tronc artériel brachio-céphalique en fusionnant

Plus en détail

Cancers de la cavité buccale

Cancers de la cavité buccale Chapitre 3 Cancers de la cavité buccale Généralités Les cancers de la cavité buccale représentent environ 30 % des cancers ORL (REF). Le type histologique le plus fréquent est le carcinome épidermoide

Plus en détail

Tutorat Anatomie n 1. Correction

Tutorat Anatomie n 1. Correction Tutorat Anatomie n 1 Correction 1) BDE A/ Faux. Les segments lombaires et sacro-coccygien comprennent moins de vertèbres que le segment cervical. C/ Faux. L empilement des foramens vertébraux de chaque

Plus en détail

Cancers des cavités nasosinusiennes

Cancers des cavités nasosinusiennes Cancers des cavités nasosinusiennes Généralités : On doit distinguer 4 sites anatomiques pouvant être le siège de tumeurs des cavités nasosinusiennes : le sinus ethmoïdal, le sinus maxillaire, la plaque

Plus en détail