Définitions de base en traitement de surface

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définitions de base en traitement de surface"

Transcription

1 Définitions de base en traitement de surface Définitions Les définitions qui vont être données dans ce chapitre sont issues de la norme NF A Cette norme a pour objet de fixer, entre autres, la terminologie propre aux traitements de surface. Revêtement métallique Terme général désignant toute couche de métal sur une surface obtenue par un procédé de recouvrement, tel que la surface du métal d apport soit assez homogène et les modifications du matériau de base à l interface négligeable pour que la qualité de la couche soit définie par son épaisseur. Exemples Chromage des pièces métalliques étamage des conserves "plaqué or" en bijouterie Par analogie on peut définir les revêtement organiques (absents de la norme). Traitement de surface Terme général désignant une modification structurelle superficielle des surfaces ; la modification de structure n étant pas, en général, homogène suivant l épaisseur et étant caractérisée par : Un effet thermique : traitement thermique de surface Diffusion d un métal ou d un métalloïde : traitement d apport Formation d un composé nouveau : traitement de conversion Exemples Trempe au chalumeau Cémentation Phosphatation

2 Les revêtements Dans les procédés de revêtement, LE PRODUIT D APPORT NE RÉAGIT PAS AVEC LE SUBSTRAT REVÊTEMENTS PAR VOIE HUMIDE DÉPÔTS ÉLECTROLYTIQUES Un courant électrique réduit le métal d apport M (qui est sous forme ionique Mn+ en solution) à la surface d un substrat S. Les revêtements sont classés en couches minces (quelques µm) ou en couches épaisse quelques centaines de µm. DÉPÔTS CHIMIQUES

3 La réduction du métal d apport se fait sans apport de courant (le métal est sous forme ionique). La réduction peut avoir 3 origine possible : Oxydation du métal de base (double zingage). Oxydation spontanée d une espèce en solution. Oxydation d un ion en présence d un catalyseur. DÉPÔTS PAR IMMERSION DANS DES MÉTAUX FONDUS Le substrat est immergé dans le métal d apport fondu. REVÊTEMENTS PAR VOIE SÈCHE DÉPÔTS PAR PROJECTION THERMIQUE

4 Le matériau d apport est fondu et pulvérisé sur le substrat dans un courant gazeux. DÉPÔTS PVD (évaporation sous vide) Le matériau d apport A est évaporé par chauffage sous vide. Le métal s évapore puis vient se condenser sur le substrat. DÉPÔTS PVD (dépôt ionique)

5 Le matériau d apport A est évaporé par chauffage sous vide. Le métal s évapore puis vient se condenser sur le substrat dans un plasma de gaz neutre argon.(le plasma est obtenu en chargeant la pièce a un potentiel négatif en haute tension DÉPÔTS PVD (pulvérisation cathodique) Le matériau d apport A est est bombardé par un plasma de gaz neutre (argon).(le plasma est obtenu en chargeant le matériau a un potentiel négatif en haute tension). Le métal vaporisé se condense sur le substrat S DÉPÔTS CVD Les procédés sont voisins des procédés PVD, mais les gaz utilisés ne sont plus neutre et réagissent

6 Les traitements Dans les procédés de revêtement, LE PRODUIT D APPORT NE RÉAGIT PAS AVEC LE SUBSTRAT TRAITEMENTS DE CONVERSION CONVERSIONS ÉLECTROLYTIQUES Un courant électrique décompose l électrolyte et la pièce est en anode. La décomposition de cet électrolyte va pouvoir donner des composés avec le substrat : Dans le cas des alliages de titane de magnésium ou de titane, on va décomposer de l eau pour donner naissance à une couche d oxydes (oxydation anodique). Dans le cas des aciers, un composé de soufre en fusion est amené à réagir pour donner des sulfures de fer : c est la sulfuration. CONVERSIONS CHIMIQUES

7 Une solution contient des ions X capable d interagir avec le substrat, après attaque de la surface. Ces ions X peuvent être : * Des phosphates dans les cas des phosphatations * Des chromates pour les chromatations TRAITEMENTS THERMOCHIMIQUES DE DIFFUSION Un composé gazeux (parfois liquide, rarement solide) à base produit à diffuser va être mis en présence du substrat à température élevée. Dans le cas d un composé gazeux, celui-ci va se réduire à la surface de la pièce. Puis composé va diffuser dans la pièce grâce à la chaleur. * DIFFUSION DE MÉTAUX * ALUMINISATION (ALUMINIUM) * CHROMISATION (CHROME)

8 * DIFFUSIONS DE MÉTALLOÏDES * CÉMENTATION (CARBONE) * NITRURATION (AZOTE) * CARBONITRURATION (CARBONE + AZOTE) * BORURATION (BORE) TRAITEMENTS DE TRANSFORMATION STRUCTURALE Le traitements de transformations structurales n utilisent pas de matériaux d apports,mais modifient l arrangement de la matière en surface. On rencontre deux familles de cas : Les transformations engendrées par de la chaleur Les transformation générées par des efforts localisés FUSION ET TREMPE SUPERFICIELLE On va échauffer très rapidement la surface de la pièce, et, ainsi, ne pas modifier les propriétés au coeur de la pièce. La trempe (ou la fusion ) ne sera effective que sur une petite profondeur de la pièce à traiter. On fait donc appel à des procédés qui sont capable de produire beaucoup d énergie : * INDUCTION ET CHALUMEAU * LASER * BOMBARDEMENT ELECTRONIQUE TRAITEMENTS MECANIQUES

9 Le traitement va créer des modifications des propriétés de la surface grâce à des chocs de projectiles (grenaillage) ou d outils (martelage), ou des écrasements entre des galets (galetage).

PARTIE A : ELABORATION, MICROSTRUCTURES ET PROPRIETES DES METAUX ET ALLIAGES DE BASE

PARTIE A : ELABORATION, MICROSTRUCTURES ET PROPRIETES DES METAUX ET ALLIAGES DE BASE Table des matières PARTIE A : ELABORATION, MICROSTRUCTURES ET PROPRIETES DES METAUX ET ALLIAGES DE BASE Chapitre I : DIAGRAMMES DE PHASES... 1 1- Quelques rappels... 1 2- Diagrammes fer carbone... 3 3-

Plus en détail

Techniques de dépôt de couches minces

Techniques de dépôt de couches minces Approche Top-down Techniques de dépôt de couches minces Sylvia Matzen Maître de conférences Université Paris-Sud / CNRS Le transistor Source Grille Isolant Canal Substrat Semiconducteur Drain Source Le

Plus en détail

Les revêtements électrolytiques

Les revêtements électrolytiques Les revêtements par voie humide Les revêtements les plus répandus sont ceux qui sont réalisés par voie humide. Il en existe de plusieurs types : les revêtements obtenus par électrolyse, les revêtements

Plus en détail

Hightech by Gerster: Nitruration gazeuse.

Hightech by Gerster: Nitruration gazeuse. Hightech by Gerster: Nitruration gazeuse. Des résultats de pointe grâce aux toutes nouvelles technologies. La nitruration gazeuse fait partie des procédés de diffusion ther mochimique. A des températures

Plus en détail

LES PERFORMANCES DES TRAITEMENTS ANTI-CORROSION

LES PERFORMANCES DES TRAITEMENTS ANTI-CORROSION LES PERFORMANCES DES TRAITEMENTS ANTI-CORROSION Objectifs : - Comprendre les différents mécanismes de corrosion et les risques associés pour les pièces. - Prévoir l'anti-corrosion dans la conception des

Plus en détail

Hightech by Gerster: Brasage.

Hightech by Gerster: Brasage. Hightech by Gerster: Brasage. 1 Hightech by Gerster: Nouvelles possibilités techniques et économiques par la combinaison du brasage à haute température avec les procédés de traitements thermiques. Avec

Plus en détail

C23. Note. Note. Revêtement par application du matériau de revêtement à l état fondu [4]

C23. Note. Note. Revêtement par application du matériau de revêtement à l état fondu [4] XXXX C23 REVÊTEMENT DE MATÉRIAUX MÉTALLIQUES; REVÊTEMENT DE MATÉRIAUX AVEC DES MATÉRIAUX MÉTALLIQUES; TRAITEMENT CHIMIQUE DE SURFACE; TRAITEMENT DE DIFFUSION DE MATÉRIAUX MÉTALLIQUES; REVÊTEMENT PAR ÉVAPORATION

Plus en détail

C23. Note(s) [4] Note(s) [4]

C23. Note(s) [4] Note(s) [4] XXXX C23 REVÊTEMENT DE MATÉRIAUX MÉTALLIQUES; REVÊTEMENT DE MATÉRIAUX AVEC DES MATÉRIAUX MÉTALLIQUES; TRAITEMENT CHIMIQUE DE SURFACE; TRAITEMENT DE DIFFUSION DE MATÉRIAUX MÉTALLIQUES; REVÊTEMENT PAR ÉVAPORATION

Plus en détail

TRAITEMENT DE SURFACE - Formation longue pour Demandeurs d emploi. Réf. : TS L DE. Personnel concerné : Filière :

TRAITEMENT DE SURFACE - Formation longue pour Demandeurs d emploi. Réf. : TS L DE. Personnel concerné : Filière : FORMATION LONGUE Demandeurs d emploi TRAITEMENT DE SURFACE - Formation longue pour Demandeurs d emploi Réf. : TS L DE Personnel concerné : Demandeurs d emploi Filière : Installation de traitement de surfaces.

Plus en détail

Substitution du trioxyde de chrome. Liste des procédés concernés. Procédés critiques en TS. Substitutions envisagées. Remarques.

Substitution du trioxyde de chrome. Liste des procédés concernés. Procédés critiques en TS. Substitutions envisagées. Remarques. Page 2 Liste des procédés concernés Procédés critiques en TS Substitutions envisagées Remarques Conclusion Procédés concernés Page 3 Préparation Polissage/brillantage Décapage de l aluminium Satinage des

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DE SURFACE EN AÉRONAUTIQUE

LES TRAITEMENTS DE SURFACE EN AÉRONAUTIQUE LES TRAITEMENTS DE SURFACE EN AÉRONAUTIQUE Objectifs: - Comprendre les différents mécanismes de corrosion et les risques associés pour les pièces. - Connaître les performances des différents traitements

Plus en détail

Effet d un dépôt métallique sur la tenue en fatigue

Effet d un dépôt métallique sur la tenue en fatigue Page 1 Effet d un dépôt métallique sur la tenue en fatigue I. HUTHER, H.P. LIEURADE Page 2 Dépôt électrolytique de Nickel Dépôt électrolytique de Chrome Mécanisme de dégradation Méthode d amélioration

Plus en détail

REVETEMENTS METALLIQUES

REVETEMENTS METALLIQUES REVETEMENTS METALLIQUES PROJECTION THERMIQUE PROJECTION THERMIQUE La métallisation ou projection thermique est un procédé où des métaux ou alliages sont fondus et rapidement projetés sur une surface préparée,

Plus en détail

Dépôt de couches et couleur. Rencontres USTV Bourg la Reine 20/10/2005

Dépôt de couches et couleur. Rencontres USTV Bourg la Reine 20/10/2005 Dépôt de couches et couleur Rencontres USTV Bourg la Reine 20/10/2005 Les procédés de dépôt de couches colorées. Procédés sol-gel, chimiques (CVD) ou physiques (PVD) La coloration des couches. Par incorporation

Plus en détail

Journées Techniques Ouvrages d Art 2014

Journées Techniques Ouvrages d Art 2014 Journées Techniques Ouvrages d Art Étude pour le reconditionnement de la boulonnerie des ponts Bailey standards Alexis COMES CNPS Jean-Yves JOINEAU Cerema Sommaire Présentation des ponts Bailey Historique

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Sous-épreuve spécifique à chaque option - U4.4A SESSION 2015 CORRIGE Etude de la fabrication de Fourchettes

Plus en détail

Coordonnées de l entreprise

Coordonnées de l entreprise Coordonnées de l entreprise Nom de la société (0.1): Statut juridique (0.2): Adresse (à insérer dans le VADEMECUM): Rue et numéro (0.3): Code postal et commune(0.4) : Pays (0.5): Personne à contacter:

Plus en détail

Le durcissement superficiel des inox

Le durcissement superficiel des inox L expertise du premier groupe français dans le traitement thermique et revêtement sous vide. Le durcissement superficiel des inox Thermi-Lyon / Trempelec Stéphane CHOMER PLAN Rappel Les aciers inoxydables

Plus en détail

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOK Faculté de Médecine Dentaire de Casablanca Département de B.M.F. La corrosion. Pr Khalil EL GUERMAÏ

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOK Faculté de Médecine Dentaire de Casablanca Département de B.M.F. La corrosion. Pr Khalil EL GUERMAÏ UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOK Faculté de Médecine Dentaire de Casablanca Département de B.M.F. La corrosion Pr Khalil EL GUERMAÏ Définition Corroder (corrosion) : ronger, attaquer La corrosion est une

Plus en détail

INGENIERIE MECANIQUE. Management de projet. études prototypes. industrialisation réalisation série. Etudes. mécanique automatisme électrique cablâge

INGENIERIE MECANIQUE. Management de projet. études prototypes. industrialisation réalisation série. Etudes. mécanique automatisme électrique cablâge INGENIERIE MECANIQUE Nexter Mechanics développe et réalise des systèmes électro-mécaniques intégrés dans des environnements sévères avec un haut niveau de Management de projet études prototypes industrialisation

Plus en détail

CHAPITRE 3. Les critères de choix d un matériau

CHAPITRE 3. Les critères de choix d un matériau CHAPITRE 3 Les critères de choix d un matériau L aspect physique des matériaux à l épreuve du temps : L aspect des matériaux participe directement à l esthétique des objets techniques. Il est essentiel

Plus en détail

5 CORROSION HUMIDE DES MÉTAUX

5 CORROSION HUMIDE DES MÉTAUX 5 CORROSION HUMIDE DES MÉTAUX 5.1 Corrosion / Passivation Les métaux purs sont des réducteurs associés à des oxydants qui peuvent être des cations métalliques ou des complexes (espèces dissoutes), ou bien

Plus en détail

24/10/2013. Qu est-ce qu une technologie? Quels sont les objectifs de la technologie? Exemple : Technologie MOS

24/10/2013. Qu est-ce qu une technologie? Quels sont les objectifs de la technologie? Exemple : Technologie MOS Elaboration des LA TECHNOLOGIE Qu estce qu une technologie? Qu'estce qu'une technologie? Exemple : Technologie MOS Quels sont les objectifs de la technologie? Les étapes de fabrication d'un circuit intégré

Plus en détail

Les traitements DUPLEX PVD THERMI-PLATiN - Vincent MERCIER

Les traitements DUPLEX PVD THERMI-PLATiN - Vincent MERCIER L expertise du premier groupe français dans le traitement thermique et revêtement sous vide. Les traitements DUPLEX PVD THERMI-PLATiN - Vincent MERCIER Date : 15/12/2016 Les rendez-vous de la Mécanique

Plus en détail

Formation : Choisir le traitement de surface adapté à son matériau et ses applications

Formation : Choisir le traitement de surface adapté à son matériau et ses applications Formation : Choisir le traitement de surface adapté à son matériau et ses applications Panorama des traitements de surface, de leurs propriétés et critères de choix Formation présentielle Formation 2 jours

Plus en détail

Diagrammes d Ellingham

Diagrammes d Ellingham Diagrammes d Ellingham Les oxydes Les règles de calcul de l état d oxydation d un élément dans une structure chimique quelconque L effet d une oxydation ou d une réduction sur l état d oxydation d un élément

Plus en détail

Cours Chimie Electrolyse Classe : 4 Info 1 I- Phénomène d électrolyse : 1- Réaction spontanée :

Cours Chimie Electrolyse Classe : 4 Info 1 I- Phénomène d électrolyse : 1- Réaction spontanée : Cours Chimie Electrolyse Classe : 4 Info 1 I- Phénomène d électrolyse : 1- Réaction spontanée : a- Expérience : Cu (Sd) Δt 1 Δt 2 Solution aqueuse de Br 2 tténuation progressive de la couleur jaune couleur

Plus en détail

Les ma t é r i a u x s o l i d e s

Les ma t é r i a u x s o l i d e s Les ma t é r i a u x s o l i d e s J. Rive t - 2009 Table des matières 1 Les solides... 3 1.1 Solides non cristallins...3 1.1.1 Matières organiques... 3 1.1.2 Solides amorphes... 3 1.1.3 Les matériaux

Plus en détail

29/03/2011. Les céramiques dans les applications orthopédiques

29/03/2011. Les céramiques dans les applications orthopédiques Les céramiques dans les applications orthopédiques 1 1979: Création de la société 1981: Premiers revêtements plasma sur tiges fémorales 1983: Premières têtes fémorales en alumine 1986: Premières têtes

Plus en détail

AMÉLIORATION DU MÉTAL

AMÉLIORATION DU MÉTAL LE MEILLEUR DE LA SURFACE AMÉLIORATION DU MÉTAL NOTRE OFFRE Surfaces décoratives Surfaces fonctionnelles Surfaces ébavurées NOS PROCÉDÉS Polissage et ébavurage électrolytiques Polissage chimique Ébavurage

Plus en détail

Décret n [ ] du [ ] modifiant la nomenclature des installations classées

Décret n [ ] du [ ] modifiant la nomenclature des installations classées RÉPUBLIQUE FRNÇISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l'énergie Décret n [ ] du [ ] modifiant la nomenclature des installations classées NOR : [ ] Public : exploitants d'installations

Plus en détail

A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques

A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques 1. Réactions chimiques On appelle réaction ou transformation physicochimique le processus par lequel une ou plusieurs substances se transforment en une ou

Plus en détail

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... A. Pratique expérimentale I. Introduction

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... A. Pratique expérimentale I. Introduction PE- RDPS TS- SPE THÈME : MATÉRIAUX/CYCLE DE VIE DES MATÉRIAUX PROTECTION DU FER PAR ÉLECTROZINGAGE NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... A. Pratique expérimentale I. Introduction De nombreux bâtiments

Plus en détail

Chapitre Mat-7 La réaction des matériaux avec l air - Oxydation des métaux

Chapitre Mat-7 La réaction des matériaux avec l air - Oxydation des métaux Chapitre Mat-7 La réaction des matériaux avec l air - Oxydation des métaux Quand la science vient à la rencontre des arts, T.P. ART ET CHIMIE Monsieur ARTUS est un artiste qui utilise du fer pour réaliser

Plus en détail

Qu est-ce que la corrosion? Comment l étudier? Comment la contrôler?

Qu est-ce que la corrosion? Comment l étudier? Comment la contrôler? Corrosion en milieu sels fondus Sylvie DELPECH, Cyrine SLIM, Sébastien JASKIEROWICZ, Gérard PICARD LECIME Laboratoire d Electrochimie de Chimie des Interfaces et de Modélisation pour l Energie(CNRS UMR7575)

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES. Sous-épreuve spécifique à chaque option

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES. Sous-épreuve spécifique à chaque option BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Sous-épreuve spécifique à chaque option Option B Traitements de surface - U4.4B - SESSION 2013 Durée : 2 heures

Plus en détail

Traitements Thermiques Des métaux et alliages

Traitements Thermiques Des métaux et alliages Traitements Thermiques Des métaux et alliages Bertin Morgan Vincent Matthieu Ecole Normale Supérieure de Cachan Génie Mécanique Introduction Qu est ce qu un traitement thermique et à quoi peut-il servir?

Plus en détail

# de protons # d électrons. 18 Ar Argon B Bore Li Lithium

# de protons # d électrons. 18 Ar Argon B Bore Li Lithium 1. Dessine les 2 éléments suivants Model de Bohr de l atome de fluor (F) Model de Bohr de l ion de sodium (Na) 2. Avec l aide d un tableau périodique, remplis le tableau suivant Numéro Atomique Symbole

Plus en détail

CONCLUSION GÉNÉRALE ET PERSPECTIVES

CONCLUSION GÉNÉRALE ET PERSPECTIVES CONCLUSION GÉNÉRALE ET PERSPECTIVES 174 La corrosion des armatures est la principale cause de détérioration des infrastructures en béton armé. Durant leur vie, ces structures se retrouvent confrontées

Plus en détail

2. Réactions chimiques

2. Réactions chimiques Réactions chimiques 33 2. Réactions chimiques Activité : Voici les descriptions et représentations de quelques transformations. Note pour tous les cas présentés s il s agit, à ton avis, d une réaction

Plus en détail

FORMATION EN TRAITEMENTS DE SURFACE ET PEINTURE POUR DONNEURS D'ORDRE

FORMATION EN TRAITEMENTS DE SURFACE ET PEINTURE POUR DONNEURS D'ORDRE TS 23.15 FORMATION EN TRAITEMENTS DE SURFACE ET PEINTURE POUR DONNEURS D'ORDRE Objectifs : - Comprendre les différents mécanismes de corrosion et les risques associés pour les pièces. - Prévoir l'anticorrosion

Plus en détail

Revêtements métalliques élaborés par voie électrolytique et pack-cémentation

Revêtements métalliques élaborés par voie électrolytique et pack-cémentation Revêtements métalliques élaborés par voie électrolytique et pack-cémentation Younès Bouizi Surface et Interface : Réactivité Chimique des Matériaux Equipe 206 CP2S Réunion Commission Corrosion à Haute

Plus en détail

Les Atouts de la Galvanisation A Chaud au Trempé

Les Atouts de la Galvanisation A Chaud au Trempé Les Atouts de la Galvanisation A Chaud au Trempé R E S E R V O I R S X. P A U C H A R D 1 B o u l e v a r d X a v i e r P A U C H A R D 7 1 4 0 0 A U T U N - F R A N C E 0 3 8 5 8 6 5 3 3 3 x p @ x p a

Plus en détail

Module 3: Les processus chimiques

Module 3: Les processus chimiques Module 3: Les processus chimiques Chapitre 2: Les modèles atomiques 2.1 Le tableau périodique et la réactivité (p.136) n Nombre de masse (masse atomique): C est la somme des neutrons (n 0 ) et des protons

Plus en détail

LA PULVERISATION CATHODIQUE

LA PULVERISATION CATHODIQUE LA PULVERISATION CATHODIQUE LA PULVERISATION CATHODIQUE...2 HISTORIQUE :...2 DESCRIPTION GENERALE...2 MECANISME DE LA PULVERISATION CATHODIQUE...3 Introduction :...3 Rendement de pulvérisation :...3 expression

Plus en détail

> 0. Le but est d obtenir la réaction inverse de la réaction spontanée red 1 + ox2

> 0. Le but est d obtenir la réaction inverse de la réaction spontanée red 1 + ox2 ÉLECTROLYSE 1 Condition de l électrolyse On considère deux électrodes À l électrode (1) se trouvent en présence l oxydant et le réducteur conjugués du couple ox 1 / red1 et à l électrode () ceux du couple

Plus en détail

Parachèvement de surface GM-3-PROFA Équipe Procédés de Fabrication T. Chaise, T. Elguedj, F. Girardin, L. Martini, N. Noel, N.

Parachèvement de surface GM-3-PROFA Équipe Procédés de Fabrication T. Chaise, T. Elguedj, F. Girardin, L. Martini, N. Noel, N. Parachèvement de surface GM-3-PROFA Équipe Procédés de Fabrication T. Chaise, T. Elguedj, F. Girardin, L. Martini, N. Noel, N. Tardif Généralités C est quoi une surface? Energie superficielle dépendant

Plus en détail

UNITE DE FORMATION MECANISMES

UNITE DE FORMATION MECANISMES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION MECANISMES

Plus en détail

CHI Corrigé. Forme E. Équilibre chimique et oxydoréduction

CHI Corrigé. Forme E. Équilibre chimique et oxydoréduction CHI-5043 Corrigé Forme E Équilibre chimique et oxydoréduction Conception : Isabelle Lapierre, C.S. des Laurentides. janvier 2003. Modifié par Sylvain Lavallée, C.S. Chemin-du-Roy, 2011. 1. a) Ni +2 est

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

Chapitre Mat-7 La réaction des matériaux avec l air - Oxydation des métaux

Chapitre Mat-7 La réaction des matériaux avec l air - Oxydation des métaux Chapitre Mat-7 La réaction des matériaux avec l air - Oxydation des métaux Quand la science vient à la rencontre des arts, T.P. ART ET CHIMIE Monsieur ARTUS est un artiste qui utilise du fer pour réaliser

Plus en détail

Anodisation. Anodisation Chromage Dur Nickelage Chimique Lille (59 000) & Vire (14 500)

Anodisation. Anodisation Chromage Dur Nickelage Chimique Lille (59 000) & Vire (14 500) Anodisation Anodisation Chromage Dur Nickelage Chimique Lille (59 000) & Vire (14 500) L'anodisation est un traitement de surface (de type conversion) des alliages d aluminium (ou de titane) qui offre

Plus en détail

soude d ions hydrogène ( ) L acide chlorhydrique est une solution aqueuse de chlorure d hydrogène : ( H +

soude d ions hydrogène ( ) L acide chlorhydrique est une solution aqueuse de chlorure d hydrogène : ( H + CH : Réactions chimiques : transformations et énergie. I. Composition de l acide chlorhydrique. 1 Tests chimiques : Interprétations et conclusion : Test à la : pas de précipité il n y a pas de cations

Plus en détail

Traitements thermiques des aciers

Traitements thermiques des aciers Traitements thermiques des aciers Technologie des matériaux 1 Traitements thermique des alliages ferreux Modifier la nature des constituants présents durcissement par trempe durcissement par précipitation

Plus en détail

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique Plan du cours Objectifs généraux Etablir un processus expérimental

Plus en détail

PC Brizeux AD N 4 Altmayer-Henzien Approche documentaire N 4 Corrosion humide

PC Brizeux AD N 4 Altmayer-Henzien Approche documentaire N 4 Corrosion humide Approche documentaire N 4 Corrosion humide Objectif : Le but de cette approche documentaire est d'identifier les facteurs d'influence et les méthodes de protection à partir de documents relatifs à la corrosion

Plus en détail

Sous-épreuve commune aux deux options : Sciences et Techniques Industrielles SESSION 2008 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX

Sous-épreuve commune aux deux options : Sciences et Techniques Industrielles SESSION 2008 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SESSION 2008 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Sous-épreuve commune aux deux options - U4.2 - CORRIGE Code : TMSTI AB Sous-épreuve commune aux

Plus en détail

Protection du fer. Par électrozingage et par étamage

Protection du fer. Par électrozingage et par étamage Protection du fer Par électrozingage et par étamage Mots-clefs : Protection Contexte du sujet : On appelle «acier» tout alliage métallique ayant pour métal de base le fer. Sans traitement particulier,

Plus en détail

Qu est ce qu un couche mince. Silicium Silicium

Qu est ce qu un couche mince. Silicium Silicium Qu est ce qu un couche mince Dépôt de quelques nm à quelques μm voir mm déposé sur un support appelé substrat Monocouche TiC multicouche Mo/Si TiC Silicium Silicium Si substrat PLAN CHAPITRE 1 Qu est ce

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SESSION 2008 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Sous-épreuve spécifique à chaque option - U4.4B - Page 1/5 I.1 Le zingage chimique est un pré-traitement

Plus en détail

Chapitre 4 : Energie chimique

Chapitre 4 : Energie chimique Chapitre 4 : Energie chimique L'énergie chimique est stockée dans les réactifs et les produits. L'énergie chimique est libérée au cours d'une transformation chimique. janv. 8 15:35 Cours Mme Facon 1 I

Plus en détail

Transport Leçon : Corrosion et Protection. 1- L Oxydoréduction

Transport Leçon : Corrosion et Protection. 1- L Oxydoréduction Transport Leçon : Corrosion et Protection Introduction Au cours de cette séance, nous allons rappeler les grands principes de l oxydoréduction afin de vérifier l acquisition du vocabulaire spécifique.

Plus en détail

Utilisation et évolution des procédés de soudage. Rencontre nationale des Mécaniciens Arcachon, 14 au 18 mai 2001

Utilisation et évolution des procédés de soudage. Rencontre nationale des Mécaniciens Arcachon, 14 au 18 mai 2001 Utilisation et évolution des procédés de soudage LE SOUDAGE QU EST CE QUE C EST? C est un procédé d assemblage définitif qui permet d obtenir la continuité de la matière par une action locale progressant

Plus en détail

METHODOLOGIE EN TRAITEMENTS DE SURFACE

METHODOLOGIE EN TRAITEMENTS DE SURFACE METHODOLOGIE EN TRAITEMENTS DE SURFACE Objectifs: - Expliquer les process de préparation de surface en fonction des matériaux. - Connaître le fonctionnement chimique et électrochimique des bains de traitements.

Plus en détail

Partie II : le moulage

Partie II : le moulage Partie II : le moulage Les procédés de moulage sont souvent préférés à d autres procédés de fabrication pour les raisons suivantes : ils peuvent produire des formes complexes avec des cavités internes

Plus en détail

Cinquante ans de Physique 18 mai 2006 des Plasmas en France

Cinquante ans de Physique 18 mai 2006 des Plasmas en France Colloque «Delcroix» Cinquante ans de Physique 18 mai 2006 des Plasmas en France PLASMA 4ième état de la matière Les applications domestiques PHILIPPE LEPRINCE PLASMA 4ième état de la matière Les applications

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. Les condensateurs

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. Les condensateurs Description Un condensateur est constitué de deux plaques conductrices (étain, cuivre, aluminium...) appelées armatures, placées en regard l une de l autre, et séparées par un isolant d épaisseur variable

Plus en détail

LES PHÉNOMÈNES DE CORROSION

LES PHÉNOMÈNES DE CORROSION LES PHÉNOMÈNES DE CORROSION La corrosion des métaux correspond à l ensemble des transformations qui les font passer à l état d ions, soit en solution, soit à l état solide ioniques. Elle pose de graves

Plus en détail

L Hydrogène et les piles à combustible

L Hydrogène et les piles à combustible L Hydrogène et les piles à combustible Pascal Brault Groupe de recherches sur l Energétique des Milieux Ionisés UMR6606 Université d Orléans CNRS Polytech Orléans BP 6744 45067 ORLEANS Cedex 2 Pascal.Brault@univ-orleans.fr

Plus en détail

Michael Faraday ( )

Michael Faraday ( ) 1. Vocabulaire à maîtriser Michael Faraday (1791 1867) électrolyse cellule électrolytique electrolyte réaction rédox Condition standard cellule galvanique réaction spontanée tension Réaction forcée générateur

Plus en détail

Dégradation des matériaux: Corrosion

Dégradation des matériaux: Corrosion Session 6 Dégradation des matériaux: Corrosion Références chapitre 8 p. 324-391 6-1 Contenu Dégradation des polymères et des céramiques Dégradation des métaux par corrosion Types de corrosion et influence

Plus en détail

ELECTROCHIMIE ET SES APPLICATIONS

ELECTROCHIMIE ET SES APPLICATIONS 13/12/2008 ELECTROCHIMIE ET SES APPLICATIONS ACCUMULATEUR AU PLOMB ACIDE M. OLIVIER marjorie.olivier@fpms.ac.be Gaston Planté - 1859. HISTORIQUE Premier accumulateur électrochimique rechargeable - 2 feuilles

Plus en détail

Chapitre M.2 : Les diagrammes Intensité-Potentiel Electrolyse et corrosion

Chapitre M.2 : Les diagrammes Intensité-Potentiel Electrolyse et corrosion Chapitre M.2 : Les diagrammes Intensité-Potentiel Electrolyse et corrosion Exercice 1 : La courbe intensité-potentiel du couple Cu 2+ /Cu est donnée ci-dessous : 1) A quelles réactions correspondent les

Plus en détail

La stérilisation des silicones

La stérilisation des silicones Stérilisation sous irradiation g > Possibilité de traiter des volumes importants ; La stérilisation des silicones > Altérations significatives du matériau traité (réticulation, scission des macromolécules,

Plus en détail

Point sur les produits industrialisés & les nouveaux développements

Point sur les produits industrialisés & les nouveaux développements Point sur les produits industrialisés & les nouveaux développements Ghislenghien, le 6 février 2009 B. Mullier Avec le soutien du FEDER et de la Région Wallonne Alternatives à la chromatation (VI) Chrome

Plus en détail

CINETIQUE ET CATALYSE

CINETIQUE ET CATALYSE Physique, Chapitre 3 CINETIQUE ET CATALYSE Terminale S I REACTION RAPIDE OU LENTE? 1) Durée d une réaction chimique La durée d une réaction chimique est la durée nécessaire pour que le système chimique

Plus en détail

Accumulateurs électrochimiques et cas de la technologie plomb acide

Accumulateurs électrochimiques et cas de la technologie plomb acide Accumulateurs électrochimiques et cas de la technologie plomb acide Marion PERRIN Rémy Christin INES, Laboratoire du Stockage Électrochimique CEA/LITEN/DTS/S3E/LSEC 50, Avenue du lac Léman Bât Lynx3 F-73370

Plus en détail

Flore JASPARD-MECUSON, Thierry CZERWIEC, Gérard HENRION, Thierry BELMONTE

Flore JASPARD-MECUSON, Thierry CZERWIEC, Gérard HENRION, Thierry BELMONTE Traitement d'alliages métalliques à haute pression Oxydation micro-arc de l'aluminium : Flore JASPARD-MECUSON, Thierry CZERWIEC, Gérard HENRION, Thierry BELMONTE Laboratoire de Science et Génie des Surfaces

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES APPLIQUEES. Sous-épreuve spécifique à chaque option

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES APPLIQUEES. Sous-épreuve spécifique à chaque option BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES PHYSIQUES APPLIQUEES Sous-épreuve spécifique à chaque option Option A : Traitements Thermiques - U4.3A - SESSION 15 Durée : heures Coefficient

Plus en détail

T3 Comment protéger un véhicule contre la corrosion?

T3 Comment protéger un véhicule contre la corrosion? T3 Comment protéger un véhicule contre la corrosion? I) La corrosion : Observer les images suivantes et les décrire en faisant abstraction des objets qu elles représentent mais de l état dans lequel se

Plus en détail

Table des matières. Aspect thermodynamique des réactions rédox. S.Boukaddid Oxydo-réduction MP2

Table des matières. Aspect thermodynamique des réactions rédox. S.Boukaddid Oxydo-réduction MP2 Aspect thermodynamique des réactions rédox Table des matières 1 Diagramme E- de l eau 2 1.1 Conventions...................................... 2 1.2 Diagramme E- de l eau.............................. 2

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES. Sous-épreuve spécifique à chaque option

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES. Sous-épreuve spécifique à chaque option BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR TRAITEMENTS DES MATERIAUX SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Sous-épreuve spécifique à chaque option Option B Traitements de surface - U4.4B - SESSION 2013 Durée : 2 heures

Plus en détail

Blocs du tableau périodique

Blocs du tableau périodique Lignes et Colonnes du tableau périodique Chaque ligne du tableau périodique est appelée période Sur une même période, n est constant (même niveau d énergie) Sur une même ligne, Z croit (g -> d) donc nombre

Plus en détail

créativité technologogie industrie Recherche et développement en tribologie et ingénierie des surfaces

créativité technologogie industrie Recherche et développement en tribologie et ingénierie des surfaces créativité technologogie industrie Recherche et développement en tribologie et ingénierie des surfaces Présentation du groupe P04-05 L ingénierie des surfaces La tribologie Approche générale P06-07 Zoom

Plus en détail

Conférence Alvéotec du 21 mars Matthieu Blanchet

Conférence Alvéotec du 21 mars Matthieu Blanchet Conférence Alvéotec du 21 mars 2014 Matthieu Blanchet mblanchet@alveotec.fr Sommaire Plan 1. Mousses métalliques, propriétés et obtentions 2. Applications 3. Conception de pièces en mousse métalliques

Plus en détail

Peaufinez vos connaissances sur le procédé de métallisation

Peaufinez vos connaissances sur le procédé de métallisation Peaufinez vos connaissances sur le procédé de métallisation 1. Qu est-ce que la métallisation? La métallisation est un terme couramment utilisé pour décrire les revêtements métalliques appliqués par projection

Plus en détail

Processus de coupage plasma

Processus de coupage plasma Processus de coupage plasma Processus conventionnel (Gaz simple) Un gaz d admission (en général de l air comprimé) Parfois scindé pour simuler un double gaz Le même gaz est utilisé pour l arc, l écran

Plus en détail

Introduction au cours 3GMCIP PRODU1. Thibaut Chaise - NicolasTardif

Introduction au cours 3GMCIP PRODU1. Thibaut Chaise - NicolasTardif Introduction au cours 3GMCIP PRODU1 Thibaut Chaise - NicolasTardif Module PRODU1 Programme : Introduction - Gamme de fabrication d un produit Procédés d usinage par outils coupants (PUC) Procédés non conventionnels

Plus en détail

Trempe superficielle.

Trempe superficielle. Univers du traitement thermique. Trempe. Conseil. Contracting. Trempe superficielle. Solutions individuelles pour exigences élvées. 1 La trempe superficielle. La trempe au chalumeau, la trempe par induction

Plus en détail

Thème n 1 : Cryogénie et physique des basses températures

Thème n 1 : Cryogénie et physique des basses températures Licence 3 Physique et Physique-Chimie Université Joseph Fourier Grenoble I Option Techniques Expérimentales de la Physique PHY36E Thème n 1 : Cryogénie et physique des basses températures 2 ème session

Plus en détail

Cours 8-2 Transformation des phases et Traitements thermiques des aciers. Contenu

Cours 8-2 Transformation des phases et Traitements thermiques des aciers. Contenu Cours 8-2 Transformation des phases et Traitements thermiques des aciers Technologie des matériaux 1 Contenu Transformation des phases Cinétique des réactions: vitesse de transformation Transformation

Plus en détail

Thème 7 ELECTROCATALYSE ELECTRODE A HYDROGENE ET REACTIONS ASSOCIEES

Thème 7 ELECTROCATALYSE ELECTRODE A HYDROGENE ET REACTIONS ASSOCIEES Thème 7 ELECTROCATALYSE ELECTRODE A HYDROGENE ET REACTIONS ASSOCIEES CONTENU Introduction électro catalyse en général Electro catalyseurs principes et corrélations entre propriétés physiques et activité

Plus en détail

Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie

Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie Les piles, dispositifs mettant en jeu des transformations spontanées permettant de récupérer de l énergie I. Peut-on prévoir l évolution d une pile? 1. Mise en évidence expérimentale du sens spontané de

Plus en détail

Utilisation d'alimentations à courant constant dans les applications industrielles

Utilisation d'alimentations à courant constant dans les applications industrielles Utilisation d'alimentations à courant constant dans les applications industrielles Dans la mesure où l'intensité du courant est étroitement liée à la circulation de la charge dans le temps, la régulation

Plus en détail

EVOLUTION MICROSTRUCTURALE DE L'ACIER DE NUANCE 32CrMoV13 AU COURS DU TRAITEMENT DE NITRURATION PAR VOIE GAZEUSE

EVOLUTION MICROSTRUCTURALE DE L'ACIER DE NUANCE 32CrMoV13 AU COURS DU TRAITEMENT DE NITRURATION PAR VOIE GAZEUSE EVOLUTION MICROSTRUCTURALE DE L'ACIER DE NUANCE 32CrMoV13 AU COURS DU TRAITEMENT DE NITRURATION PAR VOIE GAZEUSE a b M. E. Djeghlal, M. Keddam, L Barrallier a c Laboratoire L.S.G.M, E.N.P, P.B 182, Avenue

Plus en détail

LA BATTERIE. Les piles et les batteries d accumulateurs sont des générateurs chimiques basés sur le principe suivant : plongés dans

LA BATTERIE. Les piles et les batteries d accumulateurs sont des générateurs chimiques basés sur le principe suivant : plongés dans I :PRINCIPE. LA BATTERIE Les piles et les batteries d accumulateurs sont des générateurs chimiques basés sur le principe suivant : Deux métaux de natures différentes : Les électrodes plongés dans un mélange

Plus en détail

Traitement de Surface Elaboration de couches minces par voie Plasma

Traitement de Surface Elaboration de couches minces par voie Plasma Laboratoire des Matériaux Inorganiques UMR CNRS 6002 Université Blaise Pascal - Clermont Ferrand 2 Equipe Matériaux pour l Optiquel Traitement de Surface Elaboration de couches minces par voie Plasma 1

Plus en détail

LE COURANT ÉLECTRIQUE

LE COURANT ÉLECTRIQUE LE COURANT ÉLECTRIQUE Comment expliquer à l aide du modèle atomique vu dans le chapitre précédent que certains matériaux soit conducteur de l électricité? 1) Le courant électrique dans une solution a)

Plus en détail

Quelle forme d énergie apparaît lors de la transformation chimique?

Quelle forme d énergie apparaît lors de la transformation chimique? Chapitre V Les piles électrochimiques I] Transformation chimique entre un métal et une solution ionique TP n 9 : Réaction chimique entre le zinc et les ions cuivre (II) But du TP : - Réaliser, décrire

Plus en détail